Vous êtes sur la page 1sur 1

L'aboutissement d'un projet de construction d'ouvrage de génie civil en général est le fruit d'un long

travail fait par une équipe pluridisciplinaire ayant des domaines de compétence assez variés.
L'ingénieur en structure occupe une place de choix dans ce dispositif car ayant la lourde tâche de
concevoir ,d’analyser et de dimensionner les différents éléments porteurs de l'ouvrage pour assurer sa
fonctionnalité, sa résistance mécanique pendant toute sa durée de vie sans risque pour l'usager et à
moindre coût.
Dans ce cadre , je vais vous présenter aujourd’hui ce que j’avais réalisé durant deux mois au sein d’un
bureau d’étude nommée SUDINFRA
Passons maintenant au plan de la présentation , … Le projet est une école privée R+4 avec sous-sol ,
voici les plans d’architecte qui m’ont été livré.
L’étude sera effectuer sur ces hypothèses de calculs et sur la base des lois de la résistance des
matériaux et de la réglementation existante du béton armé aux états limites (BAEL 91modifié 99), elle
prend en compte toutes les directives et les recommandations du règlement parasismique marocain
(RPS2011).
Tout projet de construction passe par une phase de conception qui vise à garantir le bon comportement
de la structure. Elle est conditionnée par plusieurs contraintes : d’une part des contraint architecturale
d’autre part,contrainte structurel,
Il faut éviter les grandes portées qui créent d'une part des moments fléchissant importants, donc des
grandes sections d’aciers. pour notre cas Nous avons opté pour un contreventement par voiles

Passons maintenant au prédimensionnement , On prédimensionne la poutre en respectant et les


dispositions constructives données par RPS 2011 .Voici un exemple d’une poutre hyperstatique

Pour les planchers , j’ai adopté deux types de planchers ,plancher corps creux et dalle pleine pour
l’étage d’escalier et les surfaces avec une forme irrégulière

On prédimesionne le poteau le plus sollicité , en réalisant une descente de charge manuelle que
j’avais vérifié plus tard avec CBS , et en suivant les étapes suivantes :

Pour les voiles , on s’appuie sur l’article 7.3.1.4.1 du RPS 2000 , et on calcule l’épaisseur minimale des
voiles qui sera modifié à e=20 cm vu des avertissements d’instabilité au niveau des nœuds des voiles
et qui est résolu après avoir augmenter l’épaisseur des voiles de 15cm à 20cm.

Les critères de régularité en plan et en élévation ne sont pas vérifiés. D’où la nécessité d’utiliser une
approche dynamique pour l’analyse de l’action sismique, une analyse modale s’avère nécessaire.

Analyse modale : on extrait les modes propres ainsi que les masses participantes pour les différents
modes. On a veillé à ce que la masse participante dans les deux directions atteigne les 90%.

Après avoir déterminer les efforts appliqués a notre structure, on passe au ferraillage des éléments
structuraux .Je commence par les poteaux Mais nous On vas considérer que notre poteau travaille
en compression puisque les effort normale dépasse largement les autres efforts

Les poutres en générale sont dimensionnée en flexion simple a l’elu et els , nous on vas considérer un
poutre continu hyperstatique de 3 travées , et a l’aide de méthode de forfaitaire on vas determiner le
moment en travée et sur les appuis

Pour les semelles ,

Pour les voiles,