Vous êtes sur la page 1sur 15

METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE

Février 2014

KONSEIBO Sanata
sanata.konseibo@2ie-edu.org
Table des matières
Introduction............................................................................................................................................. 4
I - La structure du rapport de stage ........................................................................................................ 4
I.1 La page de titre ou page de garde .................................................................................................. 4
I.2 Les remerciements ......................................................................................................................... 5
I.3 Résumé ........................................................................................................................................... 5
1.4 Sigles et abréviations utilisés......................................................................................................... 5
I.5 Le sommaire ou table des matières ............................................................................................... 6
I.6. L’introduction ................................................................................................................................ 7
I.7. Le corps du rapport ...................................................................................................................... 7
I.7.1 Première partie : Présentation du cadre institutionnelle de la structure d’accueil du
stagiaire ........................................................................................................................................... 8
I.7.2 Deuxième partie : le rapport d’activité ................................................................................... 8
I.8 Conclusion ...................................................................................................................................... 9
I.9 Bibliographie................................................................................................................................... 9
I.10 Annexes ...................................................................................................................................... 10
Informations importantes ................................................................................................................. 10
Illustrations ........................................................................................................................................ 11
II – Conseils pratiques............................................................................................................................ 12
Conclusion générale .............................................................................................................................. 13
Références bibliographiques ................................................................................................................. 14

2
Objectifs pédagogiques généraux du cours

Les objectifs pédagogiques de ce cours est de permettre à l’étudiant de :


Connaître les caractéristiques du rapport de stage (contenu, structure, présentation)
Apprendre à collecter des informations sur une entreprise et savoir les exploiter (plan
de localisation, nom du/des responsable(s), statut juridique, secteur d’activité, chiffre
d’affaires, etc.)
Apprendre à élaborer un sommaire, un organigramme, présenter des informations de
type bibliographique, citer une source.
Respecter les règles de mise en page et d’esthétique

Pré-requis
Etre en année de licence ou en master 1

Consignes

Aucune

3
Introduction

Un stage en entreprise est l'opportunité pour les étudiants de rentrer en contact avec le milieu
professionnel.
En fin de stage, l’étudiant en position de stage doit rédiger un rapport qui fait la synthèse de
toutes ses activités menées pendant la période son stage. Le rapport doit parfaitement refléter
son engagement, sa capacité de synthèse, et son degré d'implication au sein de l’entreprise.
Le présent document est une synthèse des principaux éléments que doit comprendre un
rapport de stage ainsi que les erreurs les plus courantes à éviter.

I - La structure du rapport de stage


L’objectif de ce chapitre est de permettre à l’étudiant de bien présenter son rapport de stage en
tenant compte des différentes parties qui doivent constituer le rapport.

I.1 La page de titre ou page de garde


La page de titre contient les éléments suivants :
Nom et prénoms de l’auteur
Le titre du rapport
Type de stage (stage de L3….)
La date du stage
Le nom et logo de l’entreprise
Le logo du 2iE
Nom et prénoms du maître de stage

La page de titre reprend la page de couverture où figure le titre du rapport, le nom de l'auteur
et la date du document tout en ajoutant des précisions :
la page de titre doit spécifier non seulement le contenu mais aussi la nature du rapport.
le nom de l'auteur devrait être accompagné de ses coordonnées (adresse personnelle ou
professionnelle et, le cas échéant, adresse électronique)
la date est celle de la durée du stage.
Le logo du 2iE doit être en haut à gauche.
Le nom et le logo de l’entreprise où vous aviez effectué le stage à droite

4
Le nom et prénoms du maître de stage doivent également figurer sur la page de titre.

I.2 Les remerciements


Les remerciements d’un rapport de stage sont généralement destinés au Directeur de
l’entreprise, au maître de stage et aux personnes ayant joués un rôle important dans votre
stage mais aussi à l’ensemble de l’équipe pédagogique de votre formation.
On remercie d’abord le Directeur de l’entreprise, puis le maître de stage ou le tuteur. Citez le
nom, le poste de chaque personne et la justification de votre remerciement.
De préférable, les remerciements se font à la première personne.
Ci-dessous quelques formules que l'on peut retenir:

Je tiens à remercier...
Je voudrais remercier en premier lieu/tout d'abord...
Tous mes remerciements vont à...
Toute ma reconnaissance va à...
Je dois beaucoup à...
Un remerciement spécial à...
Merci également à...

I.3 Résumé
Le résumé permet à un grand nombre de lecteurs de prendre connaissance du contenu de
votre document. Il doit donc être précis et concis.
Les résumés d'un document en français sont rédigés en français et, parfois aussi en anglais.
Leur longueur peut se limiter à une dizaine de ligne à une demi-page.
Rappelons que l'énonciation est neutre; l'auteur ne parle pas à la première personne. Il s'agit
de présenter les notions-clés en résumant par une phrase chacune des grandes parties du
document.

1.4 Sigles et abréviations utilisés


Un sigle est un ensemble de lettres initiales formant un mot servant d'abréviation.
Ex : IBM (International business machines)
Les sigles, français ou étrangers, s'écrivent en lettres capitales sans point abréviatif, ni espace,
ni trait d'union entre les lettres. Et sans accent également. Ils sont invariables.

5
Une abréviation est la réduction d'un mot ou d'un groupe de mots, à certaines de ses lettres.
Non souhaitée dans un texte littéraire, on y recourt toutefois régulièrement dans les notes qui
l'accompagnent, dans les documentations scientifiques, juridiques, commerciales… Il en
existe donc une infinité (ou presque !).

Les sigles et abréviations se placent en début de document.

I.5 Le sommaire ou table des matières


Il s’agit ici du plan de votre rapport. Structurez votre rapport et faites apparaître clairement un
plan en hiérarchisant les informations données (cohérence) tout au long du rapport.
Les titres doivent être choisis avec précision pour que la structure et le contenu du rapport
soient identifiables rapidement.
Il faut présenter les chapitres et les sous-chapitres ainsi que les différentes paginations
correspondantes à chacune des rubriques.
Numérotez minutieusement les différentes parties (chapitres, sous-chapitres..) afin d’obtenir
une parfaite lisibilité de votre sommaire.
Le sommaire doit faire apparaitre la pagination.

Exemple :
1. Titre de la première partie………………………………………………..……….....5
2. Titre de la deuxième partie………………………………………………..…………..9
2.1. Sous partie une de la deuxième partie……….…………………………...……....9
2.2. Sous partie deux de la deuxième partie…………………………………..…......10
2.2.1. Première division de la sous partie deux, etc…….…………….………….11
3. Titre de la troisième partie……………………………………………………..…....15

Pour plus d’information, consulter le lien suivant :


http://www.commentcamarche.net/faq/11911-sommaire-automatique-sous-word-table-des-
matieres#q=ins%E9rer+un+sommaire+automatique+word+2010&cur=1&url=%2F

6
I.6. L’introduction
L’introduction permet de donner une première impression au correcteur en lui montrant que
les enjeux du sujet sont bien compris et qu’ils seront bien traités. Elle doit débuter par la
raison principale qui a conduit à la décision du stage, ensuite la période et le lieu, et enfin
annoncer le plan nécessairement.
Comme le dit THORIS Gérard dans « la dissertation d’économie aux concours, l’introduction
doit capter l’attention du lecteur, délimiter le sujet et annoncer le plan.
Une introduction se réalise nécessairement en trois (3) étapes :

1ère étape : l’accroche


L’objectif est d’introduire le sujet de manière à montrer qu’il est important de le traiter en
quelques lignes. On peut commencer par un exemple d’actualité en rapport avec le sujet.

2e étape : la problématique
Cette étape consiste à reformuler le sujet en montrant qu’on a compris ses implications.
Généralement, on commence par relier ce qui va suivre à l’amorce, puis on reformule, soit en
le paraphrasant, soit en posant des questions qui se rapporte au sujet.

3e étape : l’annonce du plan


Cette étape permet d’annoncer le plan. Il s’agit ici d’annoncer les grandes parties de son
rapport.
1ère partie - Présentation du cadre institutionnelle de la structure d’accueil du stagiaire
2e partie - le rapport d’activité

I.7. Le corps du rapport


C'est la partie substantielle de votre document. Il faut le diviser en plusieurs parties et sous-
parties précédées d'une introduction et terminées par une conclusion.
Pour l’argumentation des différentes parties, les qualités rédactionnelles dépendent en grande
partie du plan et du raisonnement du l’auteur.

7
I.7.1 Première partie : Présentation du cadre institutionnelle de la structure d’accueil du
stagiaire
Cette partie doit exposer les principes d’organisation de l’entreprise :
Présentation géographique de l’entreprise
L’historique de l’entreprise : principales dates clés et évènement les plus marquants
depuis la création de l’entreprise jusqu’à nos jours
Organigramme de l’entreprise : les principaux départements et services ainsi que leurs
rôles. Présentation du service d’accueil du stagiaire ; l’effectif du personnel, le niveau
de qualification du personnel, la politique sociale et la politique de formation du
personnel…

Pour plus d’information pour la création d’organigramme, consultez les liens suivants :
Créer un organigramme hiérarchique http://office.microsoft.com/fr-fr/word-help/creer-un-
organigramme-hierarchique-HA010075853.aspx
Créer un organigramme http://office.microsoft.com/fr-fr/powerpoint-help/creer-un-
organigramme-HA010354860.aspx
Créer un organigramme sous word http://fr.slideshare.net/Votreassistante/crer-un-
organigramme-sous-word

I.7.2 Deuxième partie : le rapport d’activité


C’est dans cette partie que le stagiaire doit décrire toutes les tâches effectuées pendant son
stage. Le rapport de stage doit rendre compte de l‘expérience du stage et exposé un aspect
précis rencontré dans l’entreprise en apportant des solutions, des propositions, des
recommandations et une analyse.
Il doit donc présenter d’une manière claire et précise :
les objectifs du stage
les moyens mis en œuvre pour réaliser le travail
la méthodologie adoptée pour effectuer le travail
l’analyse de la situation actuelle de l’entreprise
les difficultés rencontrées
les résultats obtenus

8
I.8 Conclusion
La conclusion doit tout d’abord résumer et analyser les différentes parties traitées dans votre
rapport de stage. Elle vous permettre de dresser un bilan personnel de votre stage. En somme,
la conclusion permet de :
clore la discussion en donnant une réponse à la problématique posée dans
l’introduction.
faire la synthèse de tout ce qui a été développé dans le corps du document.
ouvrir le sujet vers de nouvelles réflexions

I.9 Bibliographie
A la fin du rapport, on doit reprendre toutes les références des ouvrages, articles de revue ou
tous autres documents consultés dans le cadre de la rédaction du rapport. Cette liste est
appelée « Références bibliographiques » ou « Bibliographie » et se met à la fin du rapport
avant les annexes.
Il faut noter que les règles d’écritures de la bibliographie varient selon le type de document
(ouvrages, article de revue, ressources internet…)
Selon le type de document, voici quelques exemples qui indiquent les éléments nécessaires
pour une notice bibliographique.

Pour les ouvrages


Nom et prénom de l’auteur. Année de publication. Titre de l’ouvrage en italique. Lieu
d’édition : Maison d’édition, Nombre de pages.
Exemple
Atteia Olivier. 2005. Chimie et pollutions des eaux souterraines. Paris : éditions Tec &Doc,
398 p.

Pour les articles de revues


Nom et prénoms de l’auteur de l’article. Date de parution. Titre de l’article entre guillemet.
Titre de la revue en italique, n° de la revue, pages extrêmes de l’article
Exemple
Lecomte, D. ; Arlabosse, P. 2009. « Valorisation énergétique de la biomasse et des déchets
humides ». Sud Sciences & Technologies, n°18, p. 22-28

9
Pour les ressources internet
Nom et prénom de l’auteur. Date. Titre entre guillemet. L’adresse du site entre le signe < >.
Date de consultation précédée de la mention Consulté le
Després, Christophe. s.d. « Modélisation et conception d’un environnement de suivi
pédagogique synchrone d’activités d’apprentissage à distance ».
<http://m2chm.univ-lemans.fr/modules/UE12/fichiers/Despres-P3.pdf>.consulté le 29 mai
2013
Pour plus d’information sur ce lien :
http://www.bibliotheques.uqam.ca/InfoSphere/fichiers_communs/module7/regles_biblio.html

I.10 Annexes
Les annexes doivent éclairer votre argumentation, elles doivent être complémentaires à votre
travail. L’utilisation de l’annexe permet d’illustrer des propos sans trop alourdir la rédaction
proprement dite.
On peut mettre en annexe tout document trop long ou n'ayant pas une importance suffisante
pour figurer dans le corps du texte lui-même où la fonction de preuve est plus appréciée. Il
s'agit généralement d'un texte complémentaire, d'un tableau explicatif, d'un schéma, d’un
graphique, de photos, etc. Ces documents doivent avoir un rapport direct avec le texte du
rapport.
Dans tous les cas, n'oubliez pas de mettre une légende qui renvoie au texte et justifie l'utilité
de ce document illustratif.

Informations importantes
• Citer ses sources et éviter le plagiat

Selon le petit Robert, le plagiat consiste à s’approprier les mots ou les idées de quelqu’un
d’autre et de les présenter comme siens.
Exemple de plagiat :
Copier textuellement un passage (d’un livre, d’une revue ou d’une page Web) sans le
mettre entre guillemets et en mentionner la source
Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. (dont on n’est pas
l’auteur) sans en indiquer la provenance

10
Résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en
omettant d’en indiquer la source
Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance
Réutiliser un travail produits dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable
l’accord du professeur (pour lequel on a déjà produit ce travail)
Utiliser le travail d’une autre personne et le présenter comme sien (et ce, même si cette
personne a donné son accord)
Pour éviter le plagiat, il faut indiquer toujours clairement la provenance de toute :
Référence à l’idée, à l’opinion ou à la théorie d’une autre personne
Utilisation de données, de graphiques, d’utilisations, etc. dont on n’est pas l’auteur
Citation textuelle des paroles de quelqu’un d’extraits de documents écrits
Reprise des idées d’autrui dans ses propres mots

Illustrations
Une illustration est une représentation graphique, picturale ou une image servant à appuyer un
texte.
Si les illustrations concernent des pages uniques et qu'elles ont une valeur démonstrative pour
votre argumentation, il faut les placer à l'intérieur du texte, en regard du passage qu'elles
illustrent. Si ces documents illustratifs sont plus longs, c'est à la fin du document (annexes)
qu'on les place.
Où qu'ils soient placés, les documents illustratifs doivent être expliqués par une légende.
La légende permet d'identifier le document illustratif en indiquant sa provenance et son intérêt
pour une meilleure compréhension du sens du texte.

11
II – Conseils pratiques

La rédaction et la mise en page de votre rapport doivent rendre accessible les informations
essentielles et mettre en valeur la structure du texte. Il est donc recommandé de :
Soigner la logique du plan ;
Porter une attention particulière à l’orthographe, la grammaire et le style car ils sont
primordiales et doivent être irréprochable. Il faut donc veiller à construire des phrases
courtes, précises en pensant à la qualité et à l’exactitude de l’expression ;
Respecter les normes de présentation de la bibliographie
Veiller à la bonne lisibilité du rapport. Généralement, il est conseillé d’utiliser une
police Times New Roman de 12 avec une interligne de 1,5 et de justifier ( à droite )
votre document ;
Les Gras, les italiques et les soulignés doivent toujours correspondre au même type de
texte.
Pensez à relire ou à vous faire relire pour corriger d’éventuelles fautes
Citer vos sources et éviter le plagiat
Le rapport de stage est un document relié (en spirale) qui doit comporter une page de
garde. Cette page qui est généralement la première page de couverture peut être
protégée par une feuille plastique transparente. La quatrième de couverture (page de
dos) peut être cartonnée.

12
Conclusion générale
Ce document est destiné à aider les étudiants à améliorer leurs capacités rédactionnelles pour
les rapports de stage mais également pour tout autre document rédigé lors de leur activité
professionnelle. De manière générale, il est l'outil privilégié de transmission d'idées.
Les règles de présentation et les règles typographiques déjà citées sont des conventions
édictées pour obtenir une certaine uniformité et améliorer la lisibilité du document.
Un rapport de stage bien fait, mettra en évidence le professionnalisme de l’étudiant, et
constituera aussi pour ce dernier une porte ouverte sur le monde professionnel.

13
Références bibliographiques
Ouvrages
Picano, Jean. 1990. Méthodologie du rapport de stage. Paris : Ellipses, 111 p.

Service des bibliothèques, Université du Québec à Montréal. 2011. Cours sur les habiletés de
recherche documentaire et de rédaction. Activité 9. Citer ses sources et éviter le plagiat

Ressources internet

Institut Supérieur de Management. « La rédaction du rapport de stage : guide


méthodologique ».
<http://www.e-campus.uvsq.fr/claroline/backends/download.php?>. Consulté le 15 avril
2013

Kleemann-Rochas, Colette, Graziella Farina, Mercedes Fernandez, Mireille Michel. Comment


écrire un rapport en français ? ou comment écrire un mémoire, un projet de recherche, une
activité de recherche en cours ?
<http://www.unioviedo.es/ecrire/>. Consulté le 15 avril 2013

Méthodologie de la rédaction d'un rapport de stage.


<http://www.rapportdestage.com/methoredaction.php>. Consulté le 30 mai 2013

Méthodolgie du rapport de stage .


<http://www.egcm-formation.com/guides/methrapportstage.pdf >. Consulté la 15 avril 2013

Guide du stagiaire.
<http://www.guidedustagiaire.fr/pratique/apres-le-stage/rapport-de-stage/introduction-d-un-
rapport-de-stage.html>. Consulté le 20 mai 2013

Rapport de stage. >


<http://www.cheneliere.info/cfiles/complementaire/complementaire_ch/fichiers/coll_uni/rapp
ort_stage.pdf>. Consulté le 15 mai 2013

14
Bernard Mirgain. Méthodologie du rapport de stage en BTS.
<http://bmirgain.skyrock.com/1808649476-METHODOLOGIE-DU-RAPPORT-DE-STAGE-
EN-BTS.html>. Consulté le 20 mai 2013

15