Vous êtes sur la page 1sur 12

Introduction 

:
L’unité chaudière industrielle a été affectée en tant que projet en 1983 à
l'ENCC. Elle a démarre eu part qu’unité en avril 1985

L’unité est spécialisée dans la fabrication de chaudières de différentes


capacités.

Les principaux produits et prestation que livre l’unité actuellement sont :

 Chaudière á eau chaude


 Chaudière á vapeur
 Chaudière domestiques
 Usinage mécanique
 Rénovation des chaudières

Pour réaliser ses plans de production. L´ unité dispose de moyens


techniques et industriels de production se répartissant entre deux grands
ateliers :

1-un atelier corps de chaudières dote d´équipements et installation


techniques dont notamment des équipements de chaudronnerie sous
prissions, la construction des éléments essentiels du corps de la
chaudière tel que la virole, le foyer, les plaques tubulaires et un faix eau
de tubes.

Le montage de ces ensembles est exécuté au niveau de même atelier


selon un plan pré établi.

2-un atelier mécanique usinage équipe des machines outils assure


l’usinage d’une partie des accessoires de la chaudière se la politique de
développement économique qui à été déployée en Algérie à été dominé
par deux axe principaux – l’indépendance - cet économique et par
l’intégration industrielle.

La mise en œuvre d’une telle stratégie de développement industrielle


impliquant la création de moyens en vue de sa réalisation notamment
dans les secteurs qui devaient jouer un rôle prépondérant dans la mise en
place de cette infrastructure industrielle, les secteurs qui ont été les plus
concernés sont la sidérurgie et la métallurgie la société nationale de
construction métallique (SNMETAL) a été crée le 09.11.1967 et a du

3
déployé de nouveaux investissement pour couvrir la demande national en
charpente métallique et chaudronnerie …

L’ENCC issue de la restructuration de la SNMETAL a été crée par décret


83.49 du 01.01.1983 au journal officiel du 25.01.1983 l’entreprise
dispose de moyens d’études de fabrication de montage sur site et de
maintenance industrielle.

L’unité chaudière a été crée par décision du secrétaire d’état 074.607DI

Du 14.08.1974 elle s’étend sur 38 hectares a été individualisé et sa


configuration initiale prévoyait des ateliers pour la fabrication industrielle
et domestique ainsi que la chaudronnerie lourd pour les appareils à
pression période de mise en route des principaux équipement et
installation 80/84 – mise en route 84/85

A partir du 1ère trimestre 1999 l’unité de Relizane est appelée a se


filialiser à se constituer en entreprise autonome et le 06.02.2002 la
direction générale de chaudral a vu le jour avec comme dénomination
sociale *CHAUDRL* font le siège sociale est fixé à Relizane commune
de Bendaoud route national N°04 B P 267 ainsi que son site
d’exploitation.

Son capitale sociale fixé à la somme 100.000.000 de dinars devisé en


1000 action de 100.000 dinars chacune numérotée de 1 à 1000
représentatives d’apports en nature

Sa superficie globale est de 20 hectares repartis comme suit :

 sa superficie couverte : 4.6 hectares


 superficie couvert : 15.4 hectares dont 1.2 hectares de stockage

CHAUDRAL emploie actuellement 210 travailleurs dont 26 cadres,


55agents de maitrise et 129 agents d’exécution son personnel est
spécialisé dans la fabrication de différentes capacités et utilisations

 Chaudières industrielles
 Chaudières domestiques
 Chaudières eau chaude normal et eau sur chauffés
 Chaudières à vapeur
 Générateurs

3
La direction générale de CHAUDRAL et constituée d´une direction
générale de CHAUDRAL sise á ORAN á sa tète un PDG et une
direction générale d´usine sise á Relizane
Organigramme á sa tète un DGU
de fonctionnement

De CHAUDRAL Approuvé par le CA


du 15/01/2007

DIRECTION
GENERALE
Assistant Marketing
Assistant Juridique et
Sécurité Procurement
Communication

Assistant Audit Assistant management de la


qualité

Direction Direction Potentiel Direction Finances Direction Planification &


Technico- Humain &Moyens et Comptabilité Gestion des
commercial Performation
e

DIRECTION USINE

Chargé de la Sécurité Chargé du Juridique et


Contentieux

Service Service Potentiel Servic Service Département Départemen


humain et e t
Comptabi Logistiqu Engineering
moyen
lité Contrô e Production
le

3
Département contrôle :

Reçoit la gamme de fabrication ou la gamme d´usinage du bureau des


méthodes

Le contrôle utilisé au niveau d´atelier de l´ENCC est contrôle destructif


(les essais mécanique tels que : essai de traction, pleige) et contrôle non
destructif tels que : (contrôle de soudure par rayons x, ultrason et le
produit nettoyant, pénétrant et révélateur).

Il est essentiel que le personnel connaisse les avantages et inconvénients


et les limites des déférentes méthodes et technique employées

- le produit (ex : la chaudière) est contrôlée la première opération jusqu´a


la dernière opération

- contrôle l’oxycoupage (dimensionnel à l´aide des instruments de mesure


tels que : le mètre, pied a coulisse.)

- contrôle de qualité .après soudage par RX ou US

-après assemblage contrôle visuel

-puis la chaudière subie le traitement thermique

-contrôle d´étanchéité assemblage corps chaudière

-test hydraulique

-test de performance et le contrôle complet de la chaudière

Service comptabilité :

La gestion financière consisté à :

-gérer la comptabilité générale

-assurer l´équilibre financier (achat salaire)

-traduire les résultats financières (bénéfices - pertes)

-contrôle les facteurs par rapport aux entrées/ sorties du magasin

-établir la valeur des stocks

3
Service fabrication:

Le Service fabrication est constitué de plusieurs groupes que ces groupes


nous vous la maitrise et les exécutent

Chaque groupe  est composer de :

 Un responsable
 Des chaudronneries
 Des machinistes

Le rôle de la fabrication est de commencer un produit quelconque jusqu


´á sa finition qui sera remis au commencent la fabrication travail avec le
département technique ainsi le service contrôle.

3
Service fabrication

Atelier
Atelier Atelier
Chaudronnerie Usinage – Mec finition

Contre – maitre Contre maitre Contre – maitre


Chaudronnée Débit oxycoupage Usinage mec

Equipe1 Equipe3 Equipe 4 Equipe 5 Equipe 6


Equipe 2

3
SERVICE POTENTIEL HUMAIN :

Il s’occupe de :

 La gestion du cout du travail


 L’application de la réglementation
 La discipline et l’hygiène de l’entreprise
 Procédure de recrutement
 Etablissement des décisions (promotions-mise en disponibilité)
 Gestion des courriers des employés
 Gérer les moyens généraux et les œuvres sociales

Service maintenance équipement :

Définition : c’est une ensemble d’actions de qui permettre d’entretien et


maintenir des équipements de production en état de marche

Il se compose de chef de service, d’un technicien chargé de la


maintenance et de deux équipes d’interventions (mécanique,
électromécanique)

Il y’a 200 équipement classifie :

a) catégorie A (usage intensif)


b) catégorie B (usage moyen)
c) catégorie C (usage irrégulier)

Département Engineering:

- prépare les gammes d’usinage (fabrication)

Rôle et mission du Bureau des méthodes:

Tous d´abord le T.C.O lance un ordre de fabrication (N° de l´affaire,


Nom de client et désignation de l´affaire) au bureau des méthodes. Si la
matière est disponible il prépare des gammes de fabrication. Si nom il
fait un demande d´achat (liste matière première et consommable) ceux
appris

-les méthodes préparent le travail et le recherche la meilleure solution


possible aux problèmes de fabrication

3
-les méthodes donnent aux ateliers les moyennes d´accélérer la
production. De parfaire la qualité et de réduire la Pline des ouvriers

La section propose :

-Des installations susceptibles les conditions de travail dans les ateliers

-l´achat de machines nouvelles

-les modifications á faire sur les machines pour accroitre leurs


rendements

A propos de l´atelier mécanique :

La Section anurie les mêmes missions et taches que calle précédemment


décrite mais elle est les exécute pour l´atelier mécanique.

Calcul du temps :

Le bute de chronométrage est :

 La fixation de la meilleure méthode de travail


 La détermination des temps non fixés a l´avance
 Le contrôle des temps déjà fixés
 La recherche des temps perdus et des temps morts

Les principes du chronométrage :

 Observe attentivement le travail à chronométrer


 Noter les conditions dans les quelles dont accompli le travail
 Vérifier si les études préliminaires sont respectées

But de l’analytique :

Après qu’il reçoit la gamme de fabrication il fait une estimation suivant


les données du bureau méthodes, il procède à une comparution entre le
temps réel et le temps estimé pour réduire le résultat final lequel il le
transmet au bureau d’ordonnancement.

Rôle et missions du bureau d’ordonnancement et lancement :

3
L’ordonnancement : du verbe ordonner, vérifier et exécuté les opérations
effectués sur les pistes du travail.

-lancement : il amène les liaisons entre les ateliers faire distribuer un


temps utile aux bons des travaux et aux exécutants afin de respecter le
délai

-suivre le déroulement des travaux. Donc le bureau à pour missions


d’organiser le travail entre les différents bureaux du technique.

-après la réception des gammes de fabrications du corps de la chaudière et


de l’usinage mécanique il transmet les documents aux ateliers dans un
cadre organisé.

-il reçoit un retour des rapports journaliers de la production en vue de


procéder à l’opération de contrôle du travail journalier et l’exploitation
des donnés pour arrêter les réalisations mensuelles qui les compare aux
révisions du mois.

-de même, le bureau s’occupe de calcul des primes de rendement et le


suivi continu de la production

- donc :

 Suivi les sons traitante (EID)


 Programmation annuel et mensuel
 Réalisation mensuel et annuel
 Etat d’avancement des travaux

La production :

-recevra la gamme de fabrication du bureau d’ordonnancement

- recevra un micro dessin (des éléments de chaudières à oxycouper tels


que : la virole, le foyer, la plaque tubulaire,…etc.) du bureau d’étude.

A cette phase l’opération est assurée à l’aide d’un banc d’oxycoupage


électronique.

-la virole et le foyer passent à l’opération de traçage puis cintrage, en


parallèle les plaques tubulaires passent au perçage, les tubes de fumées
passent au sciage.

3
Montage corps chaudière :

Une fois que les éléments débites et soumis au contrôle dimensionnel qui
donne autorisation aux opérations de montage,

L’assemblage des différents organes tels que :

 Plaque arrière de la virole.


 Foyer à la virole.
 Plaque avant de la virole.
 Tubes de fumées aux plaques tubulaires
 Après le montage, la chaudière passe au soudage automatique

Une fois la chaudière assemblée et soudée à l’automatique elle subit les


épreuves du contrôle qualitatif à l’aide de rayon X pour détecter les
défauts internes de la soudure automatique.

Atelier soudage : se change manuel de tous les tubes

-en suite la chaudière passe au contrôle sur banc d’essai hydraulique pour
examiner les pressions d’épreuves et d’étanchéité

B.A.F (Boite à Fumée) :

-après le teste hydraulique, la chaudière reçoit les travbaux préparatifs


pour être admise à la finition.

A ce stade la chaudière reçoit ainsi le montage du châssis, de la boite à


fumée, de la porte et de béton réfractaire

Finition :

La finition constitue la dernière étape, la chaudière à ce stade est habillée,


peinte après l’emplacement des accessoire de régulation (thermostat,
pressostat,…etc.)

-la chaudière ensuite subie le teste de performance :

Pour avoir les performances de la chaudière au niveau :

-du réglage de bruleur

-du réglage de accessoires de régulation

-de la température

3
-des débits (entrés et sorties)

* nous proposons : un ingénieur en soudage ou un recyclage pour les


soudures. Actuellement production lente.

Une des ateliers équipes des machines outils que possède ENCC, avec un
personnel qualifies pour produire d’avantage

Service maintenance industrielle :

La maintenance industrielle se devise en deux postes :

Poste A : a la demande du client

 Intervention : effectuer des travaux d’urgence


 Révision : examiner de nouveau pour corrige ou modifier le
produit réalisé

Poste B : planning Chaudral

 Inspection : effectuer des contrôles et des vérifications, établir un


rapport, et un bilan thermique si nécessaire.
 Maintenance : effectuer des travaux suivant rapport d’un
organisme comptent tel que :
Mine
Enact : Sevital ou autre
Assurance

Qui permettent de maintenir le produit réalisé en bon état de


fonctionnement afin d’éviter toute dégradation.

CONCLUSION

Ce training m’à été bénéfique grâce à lui j’ai pu vivre dans le milieu
de travail et surtout une unité de production ou on assiste directement sur
le travail manuel et pénible, et j’ai assiste aussi avec les travailleurs de
l’administration ou il y a plein de statistique et gestion. J’ai pu
également :

Faire connaissance avec le monde de travail

Avoir une idée générale sur l’entreprise choisie concernant la production


et le processus de fabrication

3
Découvrir tous les équipements de production et le processus de
fabrication

Faire une étude détalée sur les différentes structures de l’entreprise

J’ai appris aussi à écrire moi-même mon rapport de training sur un


traitement de texte (Microsoft –Word)