Vous êtes sur la page 1sur 38

Département de Génie Civil

Rapport de stage
ingénieur
Etude d’un immeuble SS R+3 Résidence «
les PARANQUES »-Marseille

Élaboré par : Anis BEN ABDALLAH


Encadré par : Mr Ridha BERRIRI

Année universitaire 2019-2020


Remerciements :

Je tiens à remercier M. Ridha BERRIRI, mon tuteur de stage, pour


toutes les informations qu’il m’a apportées, pour les conseils qu’il
m’a donnés, pour son suivi, son patience et son intérêt porté sur le
travail que j’ai réalisé.
Table des matières
INTRODUCTION
Chapitre 1 : PRESENTATION DE L’ORGANISME D’ACCUEILS ET DU PROJET
1.1. Présentation de bureau d’étude ..........................................................................7
1.1.1. RESSOURCES HUMAINES..........................................................................7
1.1.2. Le software utilisé.....................................................................................7
1.2. Présentation de bâtiment.............................................................................7
Chapitre 2 : Conception de l’ouvrage et le plan de coffrage
2.1. Introduction.............................................................................................................. 10
2.2. Réalisation de plan de coffrage.....................................................................10
2.2.1. Voiles et linteaux.................................................................................10
2.2.2. Superposition...........................................................................................11
2.2.3. Limite de dalle........................................................................................13
2.2.4. Réservation.............................................................................................14
2.2.5. Poutres sous voile reprises......................................................................15
2.2.6. Bande noyée............................................................................................15
2.2.7. Sens de portée.........................................................................................16
2.2.8. Les Axes.....................................................................................................16
Chapitre 3 :Descente de charge
3.1. Introduction...................................................................................................19
3.2. Détermination les chargements des différentes éléments..............................19
3.2.1 .Charge permanant...................................................................................19
3.2.2. Charge exploitation.................................................................................19
3.2.3. Exemple de calcul de DDC des voiles.....................................................20
a. Voile V36.........................................................................................................20
b. Voile V3................................................................................................................21
Page | 1
c. Voile V2................................................................................................................ 22
3.3. Fondation...................................................................................................... 23
3.3.1. Définition................................................................................................ 23
3.3.2. Calcul de dimension de semelle..............................................................23
a. Méthode de calcul....................................................................................23
Chapitre 4 :Modélisation avec logiciel Graitec OMD 2018
4.1. Introduction...................................................................................................27
4.2. Définition de logiciel............................................................................................27
4.3. Processus de travail.......................................................................................27
Conclusion general............................................................................................34

Page | 2
liste des figures:

Figure 1:FACADE OUEST de l’ouvrage ..................................................................7


Figure 2: façade nord de l’ouvrage ............................................................................8
Figure 3 : façade EST de l’ouvrage ...........................................................................8
Figure 4: première étape de réalisation de plan de coffrage (exemple plan R+3)
10 Figure 5: les étapes du superposition................................................................11
Figure 6 : etape° 1 de superposition.....................................................................12
Figure 7 : étape n°2 de superposition...................................................................12
Figure 8: étape n°3 de superposition....................................................................12
Figure 9 :dernière étape de superposition............................................................13
Figure 10 : exportation de limite de dalle de plan d’architecture vers le plan de
coffrage................................................................................................................ 13
Figure 11 : exemple de limite de dalle pour plan RDC........................................14
Figure 12: symbole de la réservation...................................................................14
Figure 13 : exemple de la réservation sur le plan de coffrage de l’étage 2 ..........15
Figure 14: les axes dans le plan R+2....................................................................17
Figure 15 : surface d’influence ou ligne de rupture sur 2 sens [1]........................20
Figure 16 : surface d’influence ou ligne de rupture sur seul sens [1]...................20
Figure 17: le voile V36...............................................................................................20
Figure 18:surface d’influence de voile V3.................................................................21
Figure 19: coupe de semelle- poteau....................................................................24
Figure 20: exemple de plan R+1..........................................................................27
Figure 21 : les lignes d’aide et les utiles de travail ................................................28
Figure 22: la création de l’élément porteur de l’étage R+1 ....................................28
Figure 23 : création de dalle.................................................................................29
Figure 24 : dimensionnement de dalle..................................................................29
Figure 25: commande de duplication d’un autre étage.........................................30
Figure 26 : Vue 3D de bâtiment...........................................................................30
Figure 27 : éléments de sous-sol................................................................................31
Figure 28 : les lignes de ruptures de dalle............................................................31
Figure 29 : exemple de charge sur des voiles.......................................................32
Liste des tableaux
Table 1:les calques des voiles et linteaux............................................................10
Table 2: les calques du hachure et du reprise.................................................................................11
Table 3: calque de limite de dalle...................................................................................................13
Table 4: calque de réservation..................................................................................................14
Table 5: claque de poutre................................................................................................................15
Table 6 : calque de bande noyé.......................................................................................................15
Table 7: calque de sens de dalle.....................................................................................................16
Table 8: calques des axes................................................................................................................16
Table 9 :calcul DDC de voile V36........................................................................................................21
Table 10 : calcul DDC de V3.........................................................................................................22
Table 11 : calcul DDC de V2...............................................................................................................23
Introduction :
Dans le cadre d’une stratégie de formation se basant sur deux axes, l’un
théorique et l’autre pratique, l’Ecole Polytechnique de Sousse donne
l’opportunité aux élèves ingénieurs dans leur deuxième année de découvrir et
d’explorer le milieu professionnel à travers un stage intitulé « Stage Ingénieur »
dans lequel l’élève ingénieur est amené à réaliser ou bien un projet d’expertise
au sein d’un bureau d’étude, ou bien de piloter l’exécution des travaux au niveau
d’un chantier.

Ce stage permet à l’élève ingénieur d’approfondir ses connaissances et ses


acquis et lui permet également de mieux s’adapter à des conditions qui
diffèrent de celles de sa vie d’étudiant et qui nécessitent autant d’implication et
de communication.

C’est dans ce cadre que s’inscrit mon « Stage ingénieur », qui s’est déroulé au
sein du bureau d’études BETA Engineering et qui s’est étalé sur une durée de 4
semaines (du 10/06/2019 au 10/07/2019). Mon mission était de concevoir et de
pré-dimensionner une Résidence à Marseille-France.

Le présent rapport en est un compte-rendu à travers lequel je vais essayer de


vous donner un large aperçu sur le déroulement, les activités effectuées ainsi
que les apports personnels et professionnels tirés tout au long du stage.
Chapitre 1 :
PRESENTATION DE
L’ORGANISME
D’ACCUEILS ET
DU PROJET
1.1. Presentation de bureau etude :
BETA ENGINEERING est un bureau d’études de génie civil spécialisé dans l’étude
technique des bâtiments et structures en béton armé et leur suivi. Il a été créé en 2008 par un
groupe d’ingénieurs tunisiens.

1.1.1. RESSOURCES HUMAINES :


BETA ENGINEERING emploie :
3 ingénieurs en génie civil
7 techniciens supérieurs en bâtiment

1.1.2. Le software utilisé :


AUTOCAD, pour la conception des plans généraux ;
GRAITECOMD, pour les calculs de structures des ouvrages en BA ;

1.2. Présentation de bâtiment :


Le projet Résidence « les PARANQUES » Marseille (Bloc A) , le bâtiment est à usage
d’habitation compose d’un rez-de-chaussée et 3 étages avec un sous-sol (parking).

Figure 1:FACADE OUEST de l’ouvrage


Figure 2: façade nord de l’ouvrage

Figure 3 : façade EST de l’ouvrage


Chapitre 2 :
Conception de
l’ouvrage et le plan de
coffrage
2.1. Introduction:
 Le plan de coffrage provient de plan architecture, il consiste à éliminer tous les éléments
d’ouvrage secondaire (enduit, revêtement des dalles, isolations, cloisons, menuiseries…)
sauf les éléments de structure ou la structure porteuse de l’ouvrage (voiles, linteaux).
 Le projet est à l’étranger, donc il travaille avec le système poutre voiles qui est
généralement une nouvelle méthode de construction, pour réaliser le plan de coffrage
l’ingénieur civil regarde vers le haut de plan de coupe au contraire d’architecte qui
regarde vers le bas par rapport au plan de coupe.

2.2. Réalisation de plan de coffrage :


2.2.1. Voiles ET linteaux:
 comme première étape en définie les voiles et les linteaux à partir de plan architectural
de chaque étage de l’ouvrage,
 On définit deux calques pour chacune de 2 éléments comme indique le tableau :
Nom de calque Couleur Epaisseur (mm) Type de ligne
B.voile cyan 0.6 continu
B.LT magenta 0.3 continu
Table 1:les calques des voiles et linteaux

linteau Voile

Figure 4: première étape de réalisation de plan de coffrage (exemple plan R+3)


2.2.2. Superposition:

Figure 5: les étapes du superposition

On définit deux calques qui sont un calque pour la reprise et un calque pour la
hachure comme indique le tableau ci-dessous :
Nom de calque couleur Epaisseur (mm) Type de
ligne
B-reprise rouge 0.18 cachée
B-hachure gris 0.09 Cachée
Table 2: les calques du hachure et du reprise
Pour appliquer la superposition on suit les étapes suivantes :

1. Copier les voiles et les linteaux et éliminer les linteaux par désactivation de
calque B-LT :
Figure 6 : etape° 1 de superposition

2. Création de calques :

Figure 7 : étape n°2 de superposition

3. Changer le calque des voiles du B-voile vers B-reprise sur la copie (changer les
prospérités) :

Figure 8: étape n°3 de superposition

4. Appliquer les hachures sur la copie


5. Superposer la reprise de l’étage supérieur sur l’étage inferieur :
Figure 9 :dernière étape de superposition

2.2.3. Limite de dalle :


La limite de dalle d’un plan coffrage est déterminée à partir de plan architecture de plan
supérieur

PLAN ARCHITECTURE PLAN COFFRAGE

R+3 R+2
Limite de dalle

Figure 10 : exportation de limite de dalle de plan


d’architecture vers le plan de coffrage

On définit le calque de limite de dalle :

Nom de calque Couleur Epaisseur Type de ligne


B-limite de dalle jaune 0.25 continu
Table 3: calque de limite de dalle
Limite
de dalle

Figure 11 : exemple de limite de dalle pour plan RDC

2.2.4. Réservation :
Défini par le calque sous dessous :

Nom de calque couleur Epaisseur(mm) Type de ligne


B-réservation jaune 0.15 continu
Table 4: calque de réservation

 Une réservation est une cavité ménagée dans une paroi ou une dalle, avant ou lors du
coulage, en prévision du passage d'un conduit .Ouverture laissée dans le béton, par
incorporation d'une pièce négative avant le bétonnage
 On exporte la réservation de plan architecture de étage supérieur (étage 3 par
exemple) vers l’étage inférieur dans le plan de coffrage (étage 2)
 La réservation est représenté par le symbole suivant :

Figure 12: symbole de la


Page | réservation
14
réservation

Figure 13 : exemple de la réservation sur le plan de coffrage de l’étage 2

2.2.5. Poutres sous voile reprises:


On définit le calque poutre

Nom de calque couleur Epaisseur (mm) Type de ligne


B-poutre vert 0.3 continu
Table 5: claque de poutre
Remarque :
 Lorsque il y a un voile qui tombe sur la dalle, or le voiler a une charge linéaire
pendant que la dalle est un élément surfacique c.-à-d. une plaque et aussi la dalle vu sa
faible épaisseur généralement par rapport à sa longue et sa largeur puisque c’est une
plaque d’où on prévoit une poutre.
 La dalle peut supporter les voiles reprise lorsqu’on augmente l’épaisseur de dalle mais
celle-là est très couteuse.
 Poutre voile sont de voile qui on les caractéristiques de poutre, donc ce n’est pas
nécessaire de mettre des poutres au-dessous de ces voiles car ils sont déjà stable.

2.2.6. Bande noyée :

Nom de calque couleur Epaisseur(mm) Type de ligne


B-BN Bleu 0.25 cachée
Table 6 : calque de bande noyé

Page |
15
La bande noyée est une poutre sans retombé, on l’utilise lorsque l< 3.

2.2.7. Sens de portée :


lx
C’est le sens de portée d’une dalle est pour le déterminer il faut faire le rapport
ly

 Si lx
<0.5 : la dalle est considérée comme portant uniquement dans le sens de sa petite
ly
portée.
lx
 Si >0.5 : la dalle est considérée comme portant dans deux directions.
ly

 Le calque est défini ci-dessous :

Nom de calque couleur Epaisseur (mm) Type de ligne


B-sens de dalle bleu 0.25 continu
Table 7: calque de sens de dalle

2.2.8. Les Axes :


Ce sont les axes de voiles horizontales et verticales.

Nom de calque couleur Epaisseur (mm) Type de ligne


B-axes rouge 0.15 Tiret point
B-N-axes vert 0.18 continu
Table 8: calques des axes

Figure 14: les axes dans le plan R


Chapitre 3 :
Descente de charge
3.1. Introduction :
La descente de charge est l’opération qui consiste à calculer pour tous les éléments porteurs
de la construction, les actions qu’ils supportent de chaque étage jusque a la fondation.
Le calcul de l’effort normal ultime se fait par la combinaison des charges suivantes :
Nu= 1,35 G+1,5 Q
Le calcul de charge se faire pour 2 catégorie :
 Charge permanant noté G
 Charge d’exploitation noté Q.

3.2. Détermination les chargements des différentes éléments


3.2.1 .Charge permanant :
Poids volumique des matériaux :
 Béton: 2.5 t/m3
 Sable: 2 t/m3

Dalle (en béton) :


 Epaisseur = 0.2 m
 0.2 x 2.5 = 0.5 t/m2

Voile (en béton) :


 Epaisseur = 0.18 m
 Hauteur = 2.80 m
 0.18 x 2.8 x 2.5 = 1.26 t/ml

Revêtement (à base de sable) :


 Epaisseur = 0.1 m
 x 2 = 0.2 t/m2

Donc la dalle comprend:


 Poids: => 0.5 mt/m²
 Revêtement: => 0.2 t/m²
 Cloison: => 50 kg/m² (donnée)
Donc la charge permanent de la dalle est 0.75 t/m²
 Voile :
 Poids : => 1.24 t/ml

3.2.2. Charge exploitation:


Logement : q=150kg/m²
Balcon : q=350t/m²
Circulation : q=250kg/m²
Remarque :
Pour évaluer les charges verticales, il faut déterminer le cheminement des efforts dans la
structure depuis leur point d’application jusqu’aux fondations. En général, les charges se
distribuent en fonction des surfaces de planchers SP attribuées à chaque élément porteur
(voile, poutre, poteaux,…) et appelées surface d’influence

Figure 15 : surface d’influence ou ligne de rupture sur 2 sens [1]

Figure 16 : surface d’influence ou ligne de rupture sur seul sens [1]

3.2.3. Exemple de calcul de DDC des voiles :


a. Voile V36 :

V36

Figure 17: le voile V36


 On fait le calcul pour l’étage R+3 pour une première partie
 La surface d’influence de ce voile est triangulaire.
 La longueur de voile est L= 6.2m
On a :
1. Charge permanant :
Pp de voile =1.24 T/m
l * 0.75 6.2 * 0.75
g 0= = =1.16T/m
4 4
Donc g= 1.24+1.16=2.4T/m
2. Charge exploitation:
6.2 * 0.15
Q= =0.23T/m
4

Le calcul va répéter pour les autres étages donc on se résume par le tableau ci-dessous

Voile V
36
NIVEAU G(T/m) g cumulé(T/m) Q(T/m Q cumulé(T/m)
R+3 2.4 2.4 0.23 0.23
R+2 2.4 4.8 0.23 0.46
R+1 2.4 7.2 0.23 0.69
RDC 2.4 9.6 0.23 0.92
Table 9 :calcul DDC de voile V36

b. Voile V3 :
 Les surfaces d’influence de ce voile sont un rectangle et un triangle

Figure 18 : surface d’influence de voile V3


La longueur de cette voile est L=7.1 m
La charge permanant :
Pp de voile =1.24 T/m
7.1* 0.75
g= =1.33 T/m
0
4
g1 =0.7*0.75=0.525T/m
G=1.33+1.24+0.525=3.102 T/m
Charge d’exploitation:
q0 =0.266 T/m
q1 =0.175 T/m

q =0.441 T/m

Remarque : le calcul va se répéter aussi pour les autres étages, donc les résultats est défini comme
ci-dessous :

Voile V 3
NIVEAU G(T/m) g cumulé(T/m) Q(T/m Q cumulé(T/m)
R+3 3.01 3.1 0.441 0.441
R+2 3.01 6.2 0.441 0.882
R+1 3.01 9.3 0.441 1.323
RDC 3.01 12.4 0.441 1.764
Table 10 : calcul DDC de V3

c. Voile V2 :
Le voile V2 est entre une pièce intérieure et un balcon
La charge d’exploitation en balcon est 350 kg/m2 selon EC2

Pour l’étage R+3. il n'y a pas un balcon, donc :


La charge permanant :
.g=2.577 T/m
La charge d’exploitation :
.q=0.266T/m

Pour les autres étages (exemple R+2)


Charge permanant :
g0 =2.577 T/m
g1 =0.75*2=1.5 T/m
Donc g= 4.077 T/m

q1 =0.26 T/m
q2 =0.35*2=0.7T/m
Donc q=0.96 T/m

Le calcul se répète pour les autres deux étages

Voile V 2
NIVEAU G(T/m) g cumulé(T/m) Q(T/m Q cumulé(T/m)
R+3 2.577 2.577 0.26 0.26
R+2 4.077 6.654 0.96 1.22
R+1 4.077 10.731 0.96 2.18
RDC 4.077 14.808 0.96 3.14
Table 11 : calcul DDC de V2

3.3. Fondation :
3.3.1. Définition :
Quel que soit le matériau utilisé, sous chaque porteur vertical, mur, voile ou poteau, il existe
une fondation.
La fondation est la partie de l’ouvrage qui supporte les charges permanant et d’exploitation
appliquée sur l’ouvrage.

3.3.2. Calcul de dimension de semelle


Dans cette partie on calcul la dimension de semelle a dessous d’un poteau de cette ouvrage.

a. Méthode de calcul :
 La combinaison de charge :
NELU = 1.35G+1.5Q
 La contrainte de sol est donnée par :
 sol  4 Bar =400000 N/m²
Remarque :
Au niveau de sous-sol on a 18 poteaux donc on a 18 semelles isolée et une semelle filante
sous les voiles.
On fait le calcul d’une semelle isolé.
La dimension de poteau au-dessus de cette semelle :
 a =20 cm=0.2 m
 b =70 cm=0.7m
Les valeurs de G et Q sont :
 G=95 T
 Q=10T
 Ned =2.78MN

 Pour calculer le dimensionnement on a deux méthodes :


Poteau
(a,b)
B
Semelle
(A ,B)
A

Figure 19: coupe de semelle- poteau

1. Première méthode :
a b
A

B
2. Deuxième méthode :
A a  B b

Remarque :
 La méthode la plus pratique est la méthode numéro deux A a  B b car il y a une
probabilité plus petite de faire une erreur que la méthode 1.
Donc on a :
 A a  B b
 A* B  S avec S est la surface de semelle

Remarque :
F
 S .FN
 ELU

931631
 S  2.32m²
600000

On a deux équations à deux inconnus :


A a  B b Et A* B  S
S
 A  Et A  B b  a
B
S
  B  b  a  S  (B  b  a) * B
B
 S  B²  (b  a) * B
Donc on équation suivante : B²  (b  a) * B  S  0
On résoudre cette équation:
  b²  4ac = 0.5²-(4*(-2.32))=9.53
'
0.5  
B  <0 : Éliminé
2
"
0.5  
B  =1.79 m = B
2
A a  B b  A  B b  a =179-70+20=129 cm =1.29 m
Aa
H  5 =32.5  35 cm
4
Donc S: 130x180x35 ht.

.5.Ferraillage et dispositions constructives


a. nappe inférieure // au grand côté B:
Section: As,b > NEd (B – b) /(8 db fyd)
 Choix du diamètre : Il faut que ΦL ≥ 8 mm. Si ΦL obtenu > 20 mm, il faut refaire le calcul de
A avec db = h – cnom– ΦL /2.
 L’espacement des aciers est généralement compris entre 15 et 30 cm.
 Ancrage des barres: on calcule la longueur d’ancrage lbd des aciers.
Si lbd > (B – b)/4, il faut des crochets d’extrémité.
Si lbd ≤ (B – b)/4, les barres sont droites sans crochet d’extrémité.

AN :
db= 31cm
As,b> 28.11cm2

ELS : majoration 10%


As,b>30.92 cm2

A A
< nb<
30 15

5¿ nb< 9 7HA25 =34.38 cm2


Lbd = 40x∅=100 cm
(B – b)/4 =42.5

lbd > (B – b)/4  ancrage courbe à 45° obligatoire

b. nappe inférieure // au petit côté A (disposées sur les armatures //à B)


 Section: As,a > NEd (A – a) /(8 da fyd)
 L’espacement des aciers est généralement compris entre 15 et 30 cm.
 Choix du diamètre : Il faut que ΦL ≥ 8 mm. Si ΦL obtenu > 20 mm, il faut refaire le
calcul de A avec da = db – ΦLb /2.
 Arrêt des barres : on calcule la longueur d’ancrage lbd des aciers. (On peut prendre
lbd = 40 ΦL )
Si lbd > (A– a)/4, il faut des crochets d’extrémité.
Si lbd ≤ (A– a)/4, les barres sont droites sans crochet d’extrémité.

AN :

da= 18.5 cm

As,a >28.08 cm2

ELS : majoration 10%

As,a >30.89 cm2

B B
< nb<
30 15

6¿ nb<12  10HA20 = 31.43cm2

Lad = 40x∅=100 cm
(A – a)/4 =42.5

lad > (A – a)/4  ancrage courbe à 45° obligatoire


Chapitre 4 :
Modélisation avec
logiciel Graitec OMD
2018
4.1. Introduction :
Le calcul de descente de charge et le ferraillage des éléments porteurs, on peut le
faire en utilisant le logiciel « Graitec OMD ».

4.2. Définition de logiciel :


Arche et un logiciel de référence pour la conception et le dessin de bâtiments en
béton armé. A partir d'un modèle 3D de bâtiment compose de dalles, poutres,
poteaux, voiles et fondations, Arche analyse la stabilité globale de l'ouvrage et
produit automatiquement tous les plans de ferraillage. [1]

4.3. Processus de travail :


Pour le calcul de descente de charge de ce bâtiment, on va utiliser l’Arche
ossature qui va saisie les charges exercé sur les éléments de l’ouvrage .et pour
faire ses calcul il faut au premier lieu insérer les plan dans arche ossature à
partir de logiciel « AUTO-CAD ».
4.3.1. Insertion des plans :
Premièrement il faut déplacer les plans un par un vers un nouveau
fichier AUTO CAD (un étage par fichier) et installer sur les point
(x=0, y=0) et supprimer tous les élément de plan coffrage sauf les
poutres, les voiles et les linteaux comme indique la figure ci-dessous :

Figure 20: exemple de plan R+1

Puis importer se fichiers dans arche ossature.


Les voiles, les poutres et les linteaux vont être installé comme ligne d’aide sur
notre logiciel de travail ou on va installer les mêmes éléments mais avec la
dimension nécessaire en utilisant les commande sur le barre des utiles.
Barre de
commande

Ligne d’aide

Figure 21 : les lignes d’aide et les utiles de travail

Pour les éléments qu’on va insérer les dimensions sont (donné) :

Les voiles sont d’épaisseur 20 cm.


Les poutres sont de dimension : b=30 cm et h= 40 cm .
Les linteaux sont installées comme des poutres mais de dimension différentes
que ce dernier : b=20cm et h= 60 cm .

Figure 22: la création de l’élément porteur de l’étage R+1

Apres l’insertion de ces éléments, il faut créer la dalle et respecter les sens de
portée (sur un sens ou sur les deux sens).
Figure 23 : création de dalle

La dalle est d’épaisseur 20 cm .et on peut changer la sens de dalle et l’épaisseur


dans la fenêtre ci-dessous :

Figure 24 : dimensionnement de dalle


Avant de passer à l’étage suivant il faut vérifier si on a des erreurs sur l’étage
actuel sinon on peut passer à l’étage suivant par créer un étage au-dessous ou
au-dessus (dans notre cas le travail est de haut vers le bas car on va rencontrer
beaucoup des erreurs au niveau de duplication au vers le haut)

Figure 25: commande de duplication d’un autre étage

Figure 26 : Vue 3D de bâtiment

Au niveau de sous-sol les voiles des étages au-dessus vont exercer des charges
sur la dalle de sous-sol ,donc il faut créer des poutres 20x20 au-dessous de
chaque voile appuies sur la dalle
Figure 27 : éléments de sous-sol

Apres terminer tous les étage jusqu’ au sous-sol et installer les semelles et
vérifier qu’il n’a pas des erreurs, on peut faire notre modélisation et visualiser
les lignes de rupture de dalle (surface d’influence ) et calculer la descente de
charge .

Figure 28 : les lignes de ruptures de dalle

Les valeurs qu’on a obtenir a partir de calcul de descente de charge sont les
charge sur la semelle, les poteaux les poutres et es voiles et peuvent être
toujours vérifié par l’ingénieur a partir de calcul manuelle.
Figure 29 : exemple de charge sur des voiles
Conclusion générale
Ce projet m’a permis d’élaborer l’analyse d’un bâtiment dont la structure est en
béton armé. Au regard des règles françaises, la structure de celui-ci est classée
comme irrégulière. Il a donc fallu une modélisation sur ARCHE ossature pour
le calcul de descente de charge.

Ce stage a permet de maitriser le logiciel AUTOCAD et ARCHE OSSATURE,


et je le considère comme le premier pas de la carrière professionnelle et il me
permet de comprendre le problème à considérer au niveau de bâtiment(le choix
de l’emplacement des éléments porteurs, la repartions de ligne de rupture ou les
surface d’influence de dalle).
Bibliographie :
www.geniecivilfrance.com/2017/06/calcul-descente-de-charge-batiment-pdf.html [1]
https://boutique-genie-civil.blogspot.com/2018/02/graitec-omd-2018.html [2]