Vous êtes sur la page 1sur 28

AGIRE Sarl

HYPOTHESES DE CALCUL

HYPOTHESES DE CALCUL
HYPOTHESES DE CALCUL
HYPOTHESES DE CALCUL

I-

HYPOTHESES DE CALCUL

1-1

Règles Techniques

Le château sera calculé conformément aux recommandations :

des règles NV 65

du B.A.E.L 91

des documents techniques unifiés (D.T.U)

1-2

Matériaux

1-2-1 Béton

La résistance caractéristique du béton à la compression à vingt huit (28) jours d’âge vaut : f c28 = 22 MPa

1-2-2 Acier

Les barres d’acier à utiliser sont à haute adhérence de type F e E400. la limite d’élasticité garantie de l’acier est donc f e = 400 MPa

1-3 Enrobages

Les enrobages à adopter sont les suivants :

5 cm pour la cuve, la poutre circulaire et le radier 3 cm pour les autres parties d’ouvrage.

1-4 Action du vent

La vitesse du vent est V = 140 Km/h, et correspond à une pression de 0,93 KN/m² à 10 m au-dessus du sol.

Km/h, et correspond à une pression de 0,93 KN/m² à 10 m au-dessus du sol. CHÂTEAU
Km/h, et correspond à une pression de 0,93 KN/m² à 10 m au-dessus du sol. CHÂTEAU

1-5 Sol support

AGIRE Sarl

Nous nous engageons à prendre comme contrainte admissible du sol :

sol = 1,40 bars à une profondeur de 2,50 m

Il sera prévu une aire assainie comme forme dallage sur le TN afin de protéger les fondations contre toute stagnation d’eau.

II - CALCUL DES CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX

2-1 Béton

f bu

Résistance de calcul du béton en compression à l’ELU à 28 jours d’âge.

= (0,85.f c28 ) /

b =

12,47 MPa

Contrainte de compression du béton à l’ELS

bc = 0,6 f c28

=

13,20 MPa

Résistance conventionnelle du béton à la traction à 28 jours d’âge.

f t28 = (0,6 + 0,06 f c28 ) = 1,92 MPa

f ed

2-2 Acier

Résistance de calcul des aciers à l’ELU

= f e / s =

348 MPa

Contrainte limite des aciers tendus à l’ELS :

- pour une fissuration préjudiciable (cas de la dalle de couverture), on a :

s1

= Min

2/3 f e

110

ηf

s1

= 193 MPa

pour une fissuration très préjudiciable (cas de la dalle de fond de cuve, poutre sous dalle de fond de cuve,…) 1/2 f e

s2

= Min

90

ηf

s2

= 158 MPa

sous dalle de fond de cuve,…) 1/2 f e s 2 = Min 90 ηf s
sous dalle de fond de cuve,…) 1/2 f e s 2 = Min 90 ηf s

AGIRE Sarl

III - DALLE DE COUVERTURE

3-1 Prédimensionnement

Sarl III - DALLE DE COUVERTURE 3-1 Prédimensionnement l x = l y = 7,10 m

l x = l y

= 7,10 m

 

= l x /l y = 1 > 0,40 d’où épaisseur dalle > l x /50

ép 14,2 cm

La dalle de couverture est un disque de diamètre : D= 710 cm et une épaisseur : ép.=15 cm

3-2

Descente des charges

Charges permanentes surfaciques (P GS en KN/m²)

- Installations diverses ………………………………………… 0,10

- Lanterneau ………………………………………………………0,25

- Enduits (deux faces) …………………………(0,02x20)

0,80

- Forme de pente ……………………………………0,05x22

1,10

- Etanchéité …………………………………………0,5x1

0,50

- Poids propre de la dalle… ………………………0,15x25

3,75

Surcharges

P GS =

P QS = 1,5 KN/m²

6,5 KN / m²

0,15x25 3,75 Surcharges P G S = P Q S = 1,5 KN/m² 6,5 KN /
0,15x25 3,75 Surcharges P G S = P Q S = 1,5 KN/m² 6,5 KN /

AGIRE Sarl

Les combinaisons d’actions sont :

ELU : P u = (1,35P GS + 1,5 P QS )

ELS : P ser

P U = 11,03 KN/m²

= (P GS

+ P QS )

P ser = 8,00 KN/m²

3-3 Sollicitations et sections d’armatures

3-3-1 Sollicitations

=

l x / l y

=

1

>

0,4

y

x

=

= 1

0,03676

Pour une bande de 1 m de large, on a :

M

M

y

x

=

=

ELU :

y M x x . P . (l x

M yu

=

M xu

(sollicitations maximales en travée)

=

x .P u . (l x

M yu

=

M xu = 20,50 KN.m

ELS : M yser = M xser

=

x . p ser .(l x

M yser = M xser = 15,00 KN.m

3-3-2 Sections d’armatures

Fissuration préjudiciable pour la dalle de couverture les calculs seront conduits à l’ELS

pour la dalle de couverture ⇒ les calculs seront conduits à l’ELS CHÂTEAU D’EAU de 200
pour la dalle de couverture ⇒ les calculs seront conduits à l’ELS CHÂTEAU D’EAU de 200

AGIRE Sarl

= M u /M ser = 1,37 = 1,37 f c28 = 22MPa
= M u /M ser = 1,37
= 1,37
f c28 = 22MPa

slim = 0,0144

M slim

=

b.d² . slim . s1

= 50,65 KN.m

M ser = 20,50 KN.m

Y 1

Z 1 =

< M slim = 50,65 KN.m

+ s1

= 6,84 cm

=

(15 bc .d)/ 15 bc .d

(d -1/3 Y 1 )

=

11,22 cm

A ser

= M ser / (Z 1 . s1 )

= 5,92 cm²

Choix : 10HA10/ml (7,85 cm²) St = 100/10 = 10 cm.

Il s’agit d’armer la dalle de couverture par un quadrillage de HA10 contre

HA10 avec un espacement de 10cm pour le lit supérieur et le lit inférieur.

CONDITION DE NON FRAGILITE : A s = 5,92cm 2 0,23 b d f t28 / f e = 1,5cm 2 OK

IV - CUVE CYLINDRIQUE

4-1 Modélisation de la paroi de la cuve

Epaisseur de la paroi cylindrique en béton armé : e p (cm) H (m) xD(m) / 4 = 10.65cm. Nous adoptons une épaisseur e p =20cm.(sans l’enduit extérieur et l’étanchéité à l’intérieur de la cuve)

6m

20cm

et l’étanchéité à l’intérieur de la cuve ) 6m 20cm 6 5 4 3 2 1
6 5 4 3 2 1
6
5
4
3
2
1
et l’étanchéité à l’intérieur de la cuve ) 6m 20cm 6 5 4 3 2 1
et l’étanchéité à l’intérieur de la cuve ) 6m 20cm 6 5 4 3 2 1

AGIRE Sarl

4-2 Détermination des pressions unitaires q i à la base de chaque tranche

4-3

4-4

q i

q 1 = 60 KN/m²

= eau . H i

q 2 = 50 KN/m²

q 3 = 40 KN/m²

q 4 = 30 KN/m²

q 5 = 20 KN/m²

q 6 = 10 KN/m²

(avec eau = 10KN/m 3 )

Détermination des pressions moyennes Q i sur chaque bande

Zone 1 :

Zone 2 :

Zone 3 :

Zone 4 :

Zone 5 :

Zone 6 :

Q i

= n x 1/2 (q i + q i+1 )

Q 1 = 82,5 KN/m²

Q 2 = 67,5 KN/m²

Q 3 = 52,5 KN/m²

Q 4 = 37,5 KN/m²

Q 5 = 22,5 KN/m²

Q 6 = 7,5 KN/m²

avec n=1,5

Détermination des efforts tangentiels F i de traction dans chaque bande

F i

= ½ Q i .D

Zone 1 :

F 1 = 285 KN

Zone 2 :

F 2 = 233 KN

Zone 3 :

F 3 = 181 KN

Zone 4 :

F 4 = 129 KN

Zone 5 :

F 5 = 78 KN

Zone 6 :

F 6 = 26 KN

avec D=6,7x 2x(0,2/2)=6,9 m

F 5 = 78 KN Zone 6 : F 6 = 26 KN avec D=6,7x 2x(0,2/2)=6,9
F 5 = 78 KN Zone 6 : F 6 = 26 KN avec D=6,7x 2x(0,2/2)=6,9

4-5

Sections d’armatures

AGIRE Sarl

Les efforts de traction dans chaque bande seront absorbés par l’armature circulaire en forme de cerce dont la section sera :

A i = F i /

s2

Zone 1 :

A 1 = 18 cm²

Zone 2 :

A 2 = 14,75 cm²

Zone 3 :

A 3 = 11,46 cm²

Zone 4 :

A 4 = 8,16 cm²

Zone 5 :

A 5 = 5 cm²

Zone 6 :

A 6 = 1,65 cm²

Choix des armatures principales :

Zone 1 : 11HA16 / 11 HA8 totalisant 22,12 / 5,53 cm² (s t = 10cm)

Zone 2 : 11HA14 / 11 HA8 totalisant 16,93 / 5,53 cm² (s t = 10cm)

Zone 3 : 11HA12 / 11 HA8 totalisant 12,44 / 5,53 cm² (s t = 10cm)

Zone 4 : 11HA10 / 11HA8 totalisant 8,64 / 5,53 cm²

Zone 5 : 11HA8 / 11HA8

totalisant 5,53 / 5,53 cm² (s t = 10cm)

(s t = 10cm)

Zone 6 :

8HA8 / 8HA8

totalisant 4,02 / 4,02 cm²

(s t = 14cm)

Choix des armatures de répartition

L’armature verticale de répartition aura une section (par mètre de circonférence de la cuve) égale à la moitié de celle de l’armature principale circulaire.

A s répartition

=

½

A s principale

= 9 cm²

A s répartition

= 9 cm²

Nous choisissons : 10 HA 10 + 10 HA 10 Totalisant 15,71 cm²

L’espacement entre deux armatures verticales consécutives est :

s t

10 cm

Ainsi, les armatures de répartition sont des barres de HA10 espacées de 10 cm.

les armatures de répartition sont des barres de HA10 espacées de 10 cm . CHÂTEAU D’EAU
les armatures de répartition sont des barres de HA10 espacées de 10 cm . CHÂTEAU D’EAU

4-6

AGIRE Sarl

Gousset assurant la continuité de la paroi avec la dalle de fond de cuve

Schéma

de la paroi avec la dalle de fond de cuve Schéma Moment max M=108 KN.m Section

Moment max

M=108 KN.m

Section d’armature

f c28 = 22 MPa

M slim

= slim .b.d²

slim

s2

=

= 295

0,0144

KN.m

M = 108 KN.m

Y 1

Z = (d – 1/3Y 1 )

A ser = M / (Z. s2 )

<

M slim = 295 KN.m

20 cm

= (15 bc .d) / (1 5 bc + s2 )

= 2 9,34 cm

= 23,3 cm²

=

Choix : 12 HA 16 (24,12 cm 2 )

S t =10 cm

Les armatures du gous set sont des barres HA16 espacées de 10cm les unes des autres

du gous set sont des barres HA16 espacées de 10cm les unes des autres CHÂTEAU D’EAU
du gous set sont des barres HA16 espacées de 10cm les unes des autres CHÂTEAU D’EAU

AGIRE Sarl

V- DALLE DE FOND DE CUVE

5-1 Pré dimensionnement

Sarl V- DALLE DE FOND DE CUVE 5-1 Pré dimensionnement l x = 7,10 L’épaisseur de

l x= 7,10

L’épaisseur de la dalle est :

ép l x /50 ép 14,2 cm

Nous retenons :

ép = 40 cm

La dalle de fond de cuve aura une épaisseur de 40 cm

5-2

Descente des charges

Sur la portion de dalle comprise entre les voiles, on a pour une bande de 1m de large :

Charges surfaciques permanentes (P GS en KN/m²)

Etanchéité …………………………………0,025x20 0,50

Enduits (deux faces)……………(0,05+0,02)x20

1,40

Poids propre ……………………0,40x25

10

Surcharges (P QS en KN/m²).

Eau

P GS

= 11,9 KN/m²

P QS = 60 KN/m²

(P Q S en KN/m²). Eau P G S = 11,9 KN/m² P Q S =
(P Q S en KN/m²). Eau P G S = 11,9 KN/m² P Q S =

AGIRE Sarl

Combinaisons d’actions :

ELU

: P U

=

(1,35 P GS + 1,5 P QS )

P U = 106,10 KN/m²

ELS

: P ser =

(P GS

+

P Qs )

P ser = 71,9 KN/m²

Sur la portion de dalle en porte à faux, on a pour une bande de 1m de large :

Charges permanentes (P G en KN)

dalle de couverture ………………6,00x3,55/2

10,65

paroi de la cuve …………………25x6,40x0,2

32

Enduits …………………………20x0,02x(6+6,55)

5,02

Etanchéité ……………………20x6x0,025

3

P G =

50,67 KN

Surcharges

(P Q en KN)

Surcharges provenant de la dalle de couverture1,5x3,55/2 : P Q = 2,70 KN

Combinaisons d’actions :

ELU : P ou =

1,35 P G +1,5 P Q

P ou = 72,50 KN

ELS : P oser = P G +P Q

P oser = 53,37 KN

72,50 KN ELS : P o s e r = P G +P Q P o
72,50 KN ELS : P o s e r = P G +P Q P o

5-3

Calcul des sollicita tions

AGIRE Sarl

Le schéma de calcul est le suivant pour une bande de 1m de l arge :

de calcul est le suivant pour une bande de 1m de l arge : a =

a = 0,55 m (1-3 ; 4-6) ; b = 0,35 m (2 3 ; 4-5) ; L = 6 m (3-4)

P ser =71,90 KN/m 2

P oser =53,37 KN

5-3-1 En travée

M = [ (P.l²/8

– a P o ) - P.b²/2]

ELU : M u

=

431,1 0 KN.m

ELS : M ser = 289, 80 KN.m

5-3-2 Sur appui

M

=

( a. P o +

P.b²/2)

ELU : M u = 46,40 KN.m

ELS : M ser = 33,8 0 KN.m

+ P.b²/2) ELU : M u = 46,40 KN.m ELS : M s e r =
+ P.b²/2) ELU : M u = 46,40 KN.m ELS : M s e r =

5-4

Sections d’armatures

AGIRE Sarl

La fissuration est très préjudiciable pour la dalle de fond de cuve.

5-4-1 En travée

M slim = 295 KN.m > M ser = 289,80 KN.m

Y

1

= 20 cm et Z = 29,34 cm

A ser =

M ser /(Z. s2 )

= 62,52 cm²

Nous choisissons 22HA20, totalisant 69,12cm² .Ainsi, l’espacement entre deux paires consécutives est :

S t = 100 cm /10

=

10 cm

Le quadrillage inférieur de la dalle de fond de cuve sera à mailles carrées de 10cm x 10 cm en barres HA20 disposées par paires.

5-4-2 Sur appui

M slim = 295 KN.m > M ser = 33,80 KN.m

Y

1

= 20 cm et Z = 29,34 cm

A ser =

M ser /(Z. s2 )

= 7,30 cm²

Nous choisissons 11HA12, totalisant 12,44 cm².

L’espacement entre deux barres consécutives est st = 100/7

Nous retenons

S t

=

10 cm

Le quadrillage supérieur de la dalle de fond de cuve sera à mailles carrées de 10 cm x 10 cm en barres HA12.

de fond de cuve sera à mailles carrées de 10 cm x 10 cm en barres
de fond de cuve sera à mailles carrées de 10 cm x 10 cm en barres

AGIRE Sarl

VI- POUTRE CIRCULAIRE DE FOND DE CUVE (SECTION 90 cm x 40 cm)

6-1 Descente des charges

Charges permanentes (P G en KN)

257,35

Paroi de la cuve (poids propre)…(6,9x3,14x6,0x0,2)x25 650,31

Dalle de couverture ………………6,5x3,14x (7,1) 2 /4

Etanchéité paroi ………………0,025x20x6,7x3,14x6

63,15

Enduits sur paroi…………20x0,02x(6+6,55)x6,9x3,14

108,82

Dalle de fond de cuve…3,14x(7,1) 2 /4x0,4x25

395,92

Poids de la retombée de la poutre…0,4/2x0,5x6x3,14x25

48

P G = 1523,55 KN

Surcharges d’exploitation (P Q en KN)

2114,32

Surcharges de la dalle couverture…1,5x(7,1) 2 /4x3,14 60

Eau ……………………………………………………

P Q = 2174,32 KN

La charge totale supportée par la poutre circulaire est :

P ser

= ( P G

+

P Q )

P ser = 3698KN

6-2 Calcul des sollicitations

La poutre sera calculée à la flexion composée à la torsion.

D’après la théorie de M. KETCHIUM,

la flexion composée à la torsion. D’après la théorie de M. KETCHIUM, CHÂTEAU D’EAU de 200
la flexion composée à la torsion. D’après la théorie de M. KETCHIUM, CHÂTEAU D’EAU de 200

AGIRE Sarl

le moment fléchissant au droit des voiles est :

M a

=

0,03415 . P ser . r m

le moment fléchissant maximal en travée vaut :

M tr

= 0,01762

P ser . r m

le moment de torsion maximal est :

M tors = 0,00530 P ser . r m

avec r m = 3 (r m et le rayon moyen de la poutre circulaire)

Il vient :

M a = 378,86 KN.m

M tr = 195,48 KN.m

M tors = 58,80 KN.m

6-3 Section d’armature

La fissuration est très préjudiciable pour la poutre sous dalle de fond de cuve.

6-3-1 Sur appui

M

f c28 = 22 MPa

slim

0,0144

slim

=

= slim .b.d² s2

= 597,11 KN.m

M a = 378,86 KN.m < M slim = 597,11 KN.m

Y 1

Z = (d – 1/3Y 1 )

A ser = M a / (Z. s2 )

= (15 bc .d) / (15 bc + s2 )

= 65,98 cm

=

= 45,05 cm

36,34 cm²

Nous choisissons 18HA16 + 6HA12

Totalisant 42,98 cm²

= 45,05 cm 36,34 cm² Nous choisissons 18HA16 + 6HA12 Totalisant 42,98 cm² CHÂTEAU D’EAU de
= 45,05 cm 36,34 cm² Nous choisissons 18HA16 + 6HA12 Totalisant 42,98 cm² CHÂTEAU D’EAU de

AGIRE Sarl

6-3-2 En travée

M slim = 597,11 KN.m > M tr = 195,48 KN.m

A ser

= M tr /(Z. s2 )

=

18,75 cm²

Nous choisissons 18HA16 ,totalisant 36,19 cm²

6-3-3 Section d’armature pour reprendre le moment de torsion

Pour reprendre le moment de torsion, la section d’armatures à prévoir vaut :

avec

A tors

= ( . M tors ) / (2.

. s2 )

= 2(0,40 +0,90) = 2,60 m

= 0,40 x 0,90 = 0,36 m²

A tors = 13,44 cm²

Nous choisissons 12 HA14 totalisant 18,47 cm² pour les armatures de torsion.

Le diamètre des armatures transversales est :

de torsion. Le diamètre des armatures transversales est : t ≥ lmax /3 t ≥ 8

t

lmax /3

t 8 mm ( cas d’une fissuration très préjudiciable)

t

t t

16/3 = 5,33 mm

8 mm

Nous prenons :

t = 8 mm

L’espacement entre les armatures transversales est

S t

s

t

min (0,9 d ; 40 cm)

min (72,9 cm ; 40 cm)

s t

40 cm

Nous retenons :

S t = 15 cm

min (72,9 cm ; 40 cm) ⇒ s t ≤ 40 cm Nous retenons : S
min (72,9 cm ; 40 cm) ⇒ s t ≤ 40 cm Nous retenons : S

AGIRE Sarl

Les armatures transversales sont de diamètre t = 8mm, et l’espacement entre deux cadres consécutifs est :

S t = 15cm.

VII- VOILES – POTEAU

7-1 Poids total du château à vide

Charge totale supportée par la poutre …………………1523,55 KN

Poids des voiles……… ………………………………….2710.00 KN

Poids des entretoises …… ….…………………………….… 142 KN

Poids du radier………………………………………………871,32 KN

Poids des terres …………………

………………………2129,62

KN

P = 7376,50 KN

7.2 Surfaces exposées au vent

Cuve………………

Lanterneau ………………………………0,50x0,7x2

…………….…………………………

S 1

=

Retombée de poutre …………………6,5x3,14/4x0,5

Entretoises……………………………6,5x3,14/4x0,4x3

Voiles…………………………………6,5x3,14/4x20

S 2

=

49,00 m²

0,70 m²

49,70 m²

2,6 m²

6,2m 2

102,1 m²

111 m²

2 = 49,00 m² 0,70 m² 49,70 m² 2,6 m² 6,2m 2 102,1 m² 111 m²
2 = 49,00 m² 0,70 m² 49,70 m² 2,6 m² 6,2m 2 102,1 m² 111 m²

AGIRE Sarl

7-3 Forces dues au vent

23,275m

P 2 S 1
P 2
S 1

1

1 S 2
S 2
S
2
1 S 2
1 S 2
1 S 2
P
P

10m

Vitesse du vent : V = 140 km/h = 38,90m/s

Pression de base mesurée à 10 m du sol

q 10 = V²/16,3

q 10

= 93 kg/m² ou

q 10

=

0,93 KN/m²

Pression q H du vent à la hauteur H par rapport au sol.

q H

= q 10

x

2,5(H + 18)

/ (H + 60)

Pour H = 23,275 m

Pour H = 10 m , q (10)

= 0,93 KN/m²

, q (23,275)

= 1,21 KN /m²

Coefficient tenant compte de l’effet de masque : Km = 1

Coefficient tenant compte des dimensions de la surface sollicitée :

Coefficient du site : K s = 1

0,9

Coefficient de forme : C t = 0,8

= q (10)

P 1

x

S 2 x K s x K m x

p

P 2 = q (22)

P

=

=

75 KN

x

44 KN

1

2

S 1 x K s x K m x

x C t

x C t

=

q (22) P = = 75 KN x 44 KN 1 2 S 1 x K
q (22) P = = 75 KN x 44 KN 1 2 S 1 x K

7-4 Moment renversant

AGIRE Sarl

Le moment renversant vaut :

M r

M r = 1774,1 KN.m

=

( 23,275 P 2 + 10 P 1 )

7.5 Verification de la stabilité

e <

d/6

M r /p

=

e

= 0,24 m

d/6

=

1 m

la stabilité au renversement est assurée.

7-6 Calcul des armatures

Charge supportée par un voile

P u = 1,35 x (1523,55+2710,00+142,00)/2

P u = 2953,5 KN

Charge supplémentaire due au vent

1,5 . M r /3r m

=

(1,5 x 1774,1) / ( 2 x 2)

= 665,5

KN

La charge totale supportée par un voile est :

N u = (P u + 1,5 M r / 2r m )

N u = 3619 KN

Après une majoration de 10% nous avons : N u =3981 KN

u = 3619 KN Après une majoration de 10% nous avons : N u =3981 KN
u = 3619 KN Après une majoration de 10% nous avons : N u =3981 KN

AGIRE Sarl

Nous assimilerons le voile à un poteau à section rectangulaire dont le plus petit côté est a = 0,40 m et le plus grand est b=4,71m

longueur de flambement : l f = 0,7 l o avec l o = 7,1 m l f = 497 cm

rayon de giration : i min = a/6÷3 = 12,00 cm

élancement = l f /i min = 41,42 < 70 Méthode forfaitaire applicable

λ< 50 ∝=

,

,

B r = (a-2)(b-2) B r = 17822 cm 2

A th =

A th = - 500 < 0 A th < 0

. ,

+

∝=

,

, ,

∝= 0,66

A min = sup (A (4u) ; A (0,2%)) A min = 30 cm 2

A scal = sup (A th ; A min)

A scal = 30 cm 2

Choix

:

44HA16 ( 88,44 cm²) St=20cm

c a l = 30 cm 2 Choix : 44HA16 ( 88,44 cm²) St=20cm 23 HA16

23

HA16

21

HA16

= 30 cm 2 Choix : 44HA16 ( 88,44 cm²) St=20cm 23 HA16 21 HA16 CHÂTEAU
= 30 cm 2 Choix : 44HA16 ( 88,44 cm²) St=20cm 23 HA16 21 HA16 CHÂTEAU

AGIRE Sarl

Le diamètre des armatures transversales est :

t

14mm/3

t

4,66 mm

Nous retenons t = 8mm

L’espacement entre les armatures transversales vaut :

S

S

t

t

M in (15 lim ; a + 10 cm ; 40 cm)

M in (21 cm ; 50 cm ; 40 cm )

Nous prenons : S t = 15 cm

VIII – ENTRTOISES (45X40)

Le moment fléchissant maximal des entretoises (en travée ) à l’ELS vaut :

M ser

= P 1 x r

avec P 1 =75 KN et r=3,00 m

M ser = 225 KN.m

M

f c28 = 22 MPa

slim

0,0144

slim

=

= slim .b.d² s2

=

= 265,40 KN.m

32,07 cm²

M ser = 225 KN.m < M slim = 265,40 KN.m

A ser = M a / (Z. s2 )

Choix :

16HA16 (32,16 cm²)

Les armatures transversales sont de diamètre t = 8mm, et l’espacement entre deux nappes d’armatures transversales consécutives est S t = 20

cm.

NB

: Nous optons pour trois (3) entretoises

est S t = 20 cm . NB : Nous optons pour trois (3) entretoises CHÂTEAU
est S t = 20 cm . NB : Nous optons pour trois (3) entretoises CHÂTEAU

AGIRE Sarl

IX ETUDE DE LA FONDATION

Données

Contrainte admissible du sol : sol =0,14 MPa Profondeur de fouille : 2,40 m

9-1 Détermination des charges

Charge permanente

Poids propre du château vide (sans eau ): 7376,50KN

Charge variable

Charge d’exploitation………………………………60,00 KN

Action de l’eau………………………………

…2114,32KN

2174,32 KN

Combinaison d’action

ELU : Q u = 13049 KN

ELS : Q s = 9437 KN

Majoration 10% :

N u = 14354 KN

N s = 10381 KN

9-2 Pré dimensionnement du radier

9-2-1 Diamètre du radier

La contrainte maximale est :

Avec :

=

=

+

=

9-2-1 Diamètre du radier La contrainte maximale est : Avec : = = + = CHÂTEAU
9-2-1 Diamètre du radier La contrainte maximale est : Avec : = = + = CHÂTEAU

Choix :

R = 6m

9-2-2 Hauteur du radier

AGIRE Sarl

=

D = 12 m

> 4,98

Condition de non poinçonnement

,

: ç =

2

: é è ç é = (ℎ +

:

,

Choix : H = 70 cm

9-3 Vérification

Le diamètre D du radier

=

= , < ,

<

Le diamètre D=12 m choisi est bon

La hauteur du radier

La contrainte de cisaillement à l’ELU est :

= = ,

= , a

La Contrainte Limite

ulim

Alors

= 0,045 f c28

u

a La Contrainte Limite u l i m Alors = 0,045 f c 2 8 u

<<<< ulim

= 0,99 MPa

m Alors = 0,045 f c 2 8 u <<<< u l i m = 0,99
m Alors = 0,045 f c 2 8 u <<<< u l i m = 0,99

AGIRE Sarl

Dans ce cas, aucune armature d'effort tranchant ne sera requise et la charge poinçonnante ne peut passer à travers le radier. Autrement, la hauteur de radier choisie ( H = 70 cm ) est suffisante pour éviter tout risque de poinçonnement.

9-4 Calcul des sollicitations

La charge linéïque du radier est :

q

u

= 1,35 sol x 1 m =0 ,189 MN/m

q ser = sol x 1 m = 0 ,14 MN/m

Avec sol =0 ,14MPa

Schéma Voir annexe

9-4-1 Moments de flexion aux appuis

M A

=

M B

=

qa 2 /2

E

L U :M Au =

M Bu = 0,85 MN.m

E

L S : M Aser =M Bser =0,63 MN.m

9-4-2 Moments de flexion en travée

M A =M B =q/8 x (l 2 -4a 2 )

E

E

LU :M Au =M Bu = 0 MN.m

L S : M Aser =M Bser = 0 MN.m

E E LU :M A u =M B u = 0 MN.m L S : M
E E LU :M A u =M B u = 0 MN.m L S : M

AGIRE Sarl

9-5 Calcul des sections d‘armature

9-5-1 Armatures supérieures et inférieures

Moment réduit

Bras de levier réduit

Section d’armature

Choix : 30 HA 14 ( 46,18 cm 2 )

µ =

µ = 0,172 < 0,186

= 0,5 (1 + 1 − 2µ )

= 0,905

=

= 42,84

L’espacement entre deux barres consécutives est : S t = 10cm

Ainsi, les armatures supérieures dans le radier seront organisées en un quadrillage de barres HA 14 disposées en paquets de 3 barres, à mailles carrées de 10 cm de côté.

Les armatures inférieures dans le radier seront organisées en un quadrillage de barres HA 14 disposées en paquets de 2 barres, à mailles carrées de 10 cm de côté.

disposées en paquets de 2 barres, à mailles carrées de 10 cm de côté . CHÂTEAU
disposées en paquets de 2 barres, à mailles carrées de 10 cm de côté . CHÂTEAU

AGIRE Sarl

Poutre de libage ( 70 x 40 )

Armature supérieure 10HA16

Armature inférieure 10HA16

As torsion 12HA12

Les armatures transversales sont de diamètre t = 8 mm, et l’espacement entre deux nappes d’armatures transversales consécutives est S t = 20

cm.

TABLEAU RECAPITULATIF : voir annexe

consécutives est S t = 20 cm . TABLEAU RECAPITULATIF : voir annexe CHÂTEAU D’EAU de
consécutives est S t = 20 cm . TABLEAU RECAPITULATIF : voir annexe CHÂTEAU D’EAU de

AGIRE Sarl

TABLE DES MATIERES

I-HYPOTHESES DE CALCUL----------------------------------------------------------------

1-3

1-4 Matériaux--------------------------------------------------------------------------------------

Règles Techniques----------------------------------------------------------------------

1-2-1 Béton-----------------------------------------------------------------------------------------

1-2-2 Acier------------------------------------------------------------------------------------------

1-3 Enrobages-------------------------------------------------------------------------------------

1-4 Action du vent--------------------------------------------------------------------------------

1-5 Sol support------------------------------------------------------------------------------------

II - CALCUL DES CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX-----------------------

2-1 Béton-------------------------------------------------------------------------------------------

2-2 Acier--------------------------------------------------------------------------------------------

III - DALLE DE COUVERTURE--------------------------------------------------------------

3-1 Prédimensionnement----------------------------------------------------------------------

3-3

Descente des charges------------------------------------------------------------------

3-3-1 Sollicitations--------------------------------------------------------------------------------

3-3-3 Sections d’armatures-------------------------------------------------------------------

IV - CUVE CYLINDRIQUE---------------------------------------------------------------------

4-1 Modélisation de la paroi de la cuve-----------------------------------------------------

4-7

Pressions unitaires q i à la base de chaque tranche-----------------------------

4-8

Pressions moyennes Q i sur chaque bande----------------------------------------

4-9

Efforts tangentiels F i de traction dans chaque bande---------------------------

tangentiels F i de traction dans chaque bande--------------------------- CHÂTEAU D’EAU de 200 m 3 SUR 20
tangentiels F i de traction dans chaque bande--------------------------- CHÂTEAU D’EAU de 200 m 3 SUR 20

AGIRE Sarl

4-10

4-11 Gousset-------------------------------------------------------------------------------------

Sections d’armatures--------------------------------------------------------------------

V- DALLE DE FOND DE CUVE--------------------------------------------------------------

5-4

Descente des charges------------------------------------------------------------------

5-5

Calcul des sollicitations-----------------------------------------------------------------

5-3-1 En travée------------------------------------------------------------------------------------

5-4-2 Sur appui-----------------------------------------------------------------------------------

5-5

Sections d’armatures-------------------------------------------------------------------

5-4-3 En travée-----------------------------------------------------------------------------------

5-4-4 Sur appui-----------------------------------------------------------------------------------

VI- POUTRE CIRCULAIRE DE FOND DE CUVE---------------------------------------

6-1 Descente des charges---------------------------------------------------------------------

6-2 Calcul des sollicitations--------------------------------------------------------------------

6-4 Section d’armature-------------------------------------------------------------------------

6-3-1 Sur appui-----------------------------------------------------------------------------------

6-3-2 En travée-----------------------------------------------------------------------------------

6-3-3 Section d’armature pour reprendre le moment de torsion---------------------

VII- VOILES – POTEAU------------------------------------------------------------------------

7-1 Poids total du château à vide-------------------------------------------------------------

7.2 Surfaces exposées au vent--------------------------------------------------------------

7-3 Forces dues au vent------------------------------------------------------------------------

7-4 Moment renversant-------------------------------------------------------------------------

7.6 Verification de la stabilité------------------------------------------------------------------

stabilité------------------------------------------------------------------ CHÂTEAU D’EAU de 200 m 3 SUR 20 m 27
stabilité------------------------------------------------------------------ CHÂTEAU D’EAU de 200 m 3 SUR 20 m 27

AGIRE Sarl

7-6 Calcul des armatures-----------------------------------------------------------------------

VIII – ENTRTOISES ----------------------------------------------------------------------------

IX ETUDE DE LA FONDATION--------------------------------------------------------------

9-1 Détermination des charges---------------------------------------------------------------

9-2 Pré dimensionnement du radier---------------------------------------------------------

9-2-1 Diamètre du radier------------------------------------------------------------------------

9-2-2 Hauteur du radier-------------------------------------------------------------------------

9-3 Vérification------------------------------------------------------------------------------------

9-4 Calcul des sollicitations--------------------------------------------------------------------

9-4-2 Moments de flexion aux appuis-------------------------------------------------------

9-4-2 Moments de flexion en travée---------------------------------------------------------

9-5 Calcul des sections d‘armature----------------------------------------------------------

9-5-1 Armatures inférieures et supérieures -----------------------------------------------

ANNEXES

TABLEAU RECAPITULATIF : CHATEAU DE 200m 3 SUR 20m

MOMENT FLECHISSANT

EFFORT TRANCHANT

: CHATEAU DE 200m 3 SUR 20m MOMENT FLECHISSANT EFFORT TRANCHANT CHÂTEAU D’EAU de 200 m
: CHATEAU DE 200m 3 SUR 20m MOMENT FLECHISSANT EFFORT TRANCHANT CHÂTEAU D’EAU de 200 m