Vous êtes sur la page 1sur 4

TRAVAUX DIRIGES DE PLAQUES ET COQUES TD 1

TRAVAUX DIRIGES DE PLAQUES ET COQUES (TD1)

Théorie générale de flexion des plaques minces

1.1. Flexion cylindrique des plaques rectangulaires

O
x
p0
b

p(y)
demi-sinus

y
Figure 1.1. : Plaque rectangulaire longue.

On considère la plaque rectangulaire longue et étroite (bande infinie càd a >> b) de la


figure 1.1., d'épaisseur h, dont les côtés de longueur a sont parallèles à l'axe (Ox) et ceux
de longueur b sont parallèles à l'axe (Oy). Elle est simplement appuyée sur ses bords y = 0
et y = b.

1.1.1. La plaque est soumise à un chargement transversal non uniforme p(y) (un demi-
sinus d’amplitude p0) comme le montre la figure 1.1.
On suppose que la plaque fléchie suivant une surface cylindrique admettant (Ox) pour
direction de génératrice (hypothèse de flexion cylindrique).

a) Déterminer l'expression de la flèche w(x,y) de la plaque.


b) Exprimer les composantes du tenseur des contraintes dans la plaque.
c) Préciser les points où les contraintes (σσx , σy , σz et τyz) sont maximales et donner les
valeurs correspondantes (σ σx,max , σy,max , σz,max et τyz,max) pour ν = 1/3.
d) En déduire les rapports des contraintes suivants :
σ z,max τ yz,max h
et en fonction de α = .
σ x,max σ x,max b
Commenter en prenant par exemple b = 20h.

1.1.2. Considérons maintenant le cas de chargement uniforme d'intensité p0 .


a) Déterminer alors l'expression de la flèche w(x,y).
b) En déduire :
 la valeur maximale de la flèche wmax ,
 les valeurs maximales des moments et des contraintes.
c) Commenter.

ENIS, GC2 ENSEIGNANTS : MR BEN JEMAA FAHMI -1-


MME KAMMOUN IMEN
TRAVAUX DIRIGES DE PLAQUES ET COQUES TD 1

1.2. Plaque circulaire encastrée sur son contour uniformément chargée

Considérons la plaque circulaire de la


a
figure 1.2. de rayon a, encastrée sur son
O x
contour et soumise à une charge
uniformément répartie sur toute sa surface
d’intensité p0.
y
Etablir l’expression de sa flèche. Figure 1.2. : Plaque circulaire
uniformément chargé.

1.3. Plaque rectangulaire soumise à des charges concentrées aux 4 coins

Considérons une plaque rectangulaire P P

ayant des bord libres de longueur a et b et


O x
soumise à des charges transversales P
P
concentrées aux 4 coins d’intensité P
comme le montre la figure 1.3.
z
Etablir l’expression de sa flèche. y
Figure 1.3
Plaque rectangulaire soumise à des
charges concentrées aux 4 coins.

1.4. Plaque rectangulaire en flexion pure

Considérons une plaque rectangulaire


a
de centre O ayant des bord libres de
longueur a (parallèle à l’axe (Ox)) et b
(parallèle à l’axe (Oy)) et soumise à une b O x
distribution uniforme de moments de Mb
flexion Mx = Mb et My = Ma le long de ses
Ma
côtés comme le montre la figure 1.4. z
y
Etablir l’expression de sa flèche et
étudier les 2 cas suivants : Figure 1.4
Plaque rectangulaire en flexion pure.
(a) Ma ≠ Mb
(b) Ma = -Mb

ENIS, GC2 ENSEIGNANTS : MR BEN JEMAA FAHMI -2-


MME KAMMOUN IMEN
TRAVAUX DIRIGES DE PLAQUES ET COQUES TD 1

1.5. Plaque elliptique encastrée et uniformément chargée sur toute sa surface

B’
B’

b
A’ O A x z

p
p0 b

b
B
B

y y

A’ p0 A
x
a a
z
Figure 1.5
Plaque elliptique encastrée uniformément chargée.
Considérons la plaque elliptique mince de la figure 1.5 de demi-axes a (// à x) et b
(//à y) et de rigidité à la flexion D, encastrée sur son contour. La plaque est soumise à une
charge surfacique transversale uniformément répartie sur toute sa surface d’intensité p0.

1.5.1. Etablir l’expression de la flèche w(x,y) de la plaque. On pourrait s’inspirer de l’équation


de l’ellipse et supposer que la flèche s‘écrit sous la forme suivante :
2
 x2 y 2 
w ( x, y ) = k  1 − −  où k est une constante à déterminer en fonction de p0, D, a et b.
 a 2 b2 
Que représente la constante k. Montrer qu’elle pourrait s’écrire comme suit :
 p a4 
k = δ (α) i  0  où α = b/a et δ(α) est un coefficient sans dimension qui dépend uniquement
 D 
de α.
Calculer la valeur numérique de ce coefficient δ pour α =0,4 et α =1.

1.5.2. Déterminer les expressions des moments de flexion Mx(x,y) et My(x,y) de la plaque.
En déduire leurs valeurs au centre O et aux extrémités A et B des 2 axes qui s’écriront :

M ( O) = µ ( α )  p0 a 2 
 x xO  
Au centre : en O 
 M y ( O ) = µ yO ( α )  p0 a 2 
 

M ( A ) = µ xA ( α )  p0 a 2  M ( B ) = µ xB ( α )  p0 a 2 
A l’encastrement : en A ou A ' 
 
et en B ou B ' 
x x  
 M y ( A ) = µ yA ( α )  p0 a2   M y ( B ) = µ yB ( α )  p0 a2 

où les µx et µy sont des coefficients sans dimension qui dépendent uniquement du paramètre
α = b/a.

ENIS, GC2 ENSEIGNANTS : MR BEN JEMAA FAHMI -3-


MME KAMMOUN IMEN
TRAVAUX DIRIGES DE PLAQUES ET COQUES TD 1

1.5.3. Calculer les valeurs numériques de ces coefficients µx et µy pour α =0,4 et α =1.
On donne ν = 0,3.
Tracer le diagramme du moment Mx(x, y=0) le long de l’axe (Ox) et le diagramme
My(x=0, y) le long de l’axe (Oy) pour chacune des 2 valeurs de α.

1.6. Plaque rectangulaire uniformément chargée sur toute sa surface


ayant 2 bords opposés en appui simple, un 3ème bord encastré et le 4ème
bord libre

Considérons une plaque rectangulaire a


uniformément chargée ayant ses deux bords y = 0 et
x
y = b simplement appuyés, le bord x = 0 encastré et
le bord x = a libre comme le montre de la figure 1.6.
q(x,y) = q

b
Supposer que la solution est de la forme :

2
x π y
w(x, y) = C   sin   y
a  b 
où C est une constante indéterminée. D : Rigidité à la flexion de la plaque
ν : Coefficient de Poisson de la plaque.
1.6.1. Appliquer la méthode de Ritz pour obtenir Figure 1.6.
l’expression approchée de la flèche de cette plaque.
On montrera que la constante C s’écrit sous la forme suivante :

 q a4 
C = f (α)  
 D 
où f ( α ) est une fonction du paramètre α = a b dont on précisera l’expression.
Retrouver cette expression en utilisant l’équation de Lagrange.

1.6.2. Calculer la flèche au milieu du bord libre de cette plaque et tracer le diagramme du
moment Mx le long de l’axe y = b/2 dans le cas où a = b et ν = 1/3.

ENIS, GC2 ENSEIGNANTS : MR BEN JEMAA FAHMI -4-


MME KAMMOUN IMEN