Vous êtes sur la page 1sur 12

conDaMnée par la Municipale 2018

justice ivoirienne Un homme


de Dieu veut
déloger le maire
Pour la justice et Pour la liberté
N°1792 du lundi 19 février 2018 300 FCFA nouveaucourrier2017@gmail.com
de Cocody
Exclusif/Procès à la HayE
Une libanaise
toujours en MARIANNE FAIT DE
liberté
election Municipale
NOUVELLES REVELATIONS
au plateau
SUR LA LIBERATION
DE GBAGBO
Qu’elle est longue à rendre, la justice à la Cour pénale
internationale (CPI) de La Haye… Le 19 janvier dernier,
deux ans après son ouverture – et plus de six ans après
l’incarcération de l’intéressé –, la première étape du pro-
cès de Laurent Gbagbo s’est achevée avec l’audition
du 82ème et dernier témoin de l’Accusation.

u Ce que le journal a dit sur les manœuvres


O.D intronisé de trois pays de la CEDEAO Depuis Krinjabo
par plus de u Ses confidences sur la première
2000 femmes tentative de libération de Gbagbo
uCe qu’il dit de la fin du procès
IntervIew
Dr Hugues lago :

Soro prévient :
«Quand on est
«Voici la solution au pouvoir
pour mettre un on n’écrase
terme au SIDA» pas…»
2 N°1792 du lundi 19 Février 2018 politique

ELECTION MUNICIPALE AU PLATEAU


L’essentieL
La CôtE D’IvOIrE Et LEs Souleymane Koné
Usa vOnt EnqUêtEr sUr Kamaraté, dit Soul To Soul a

o.D intronisé par plus LE travaIL DEs Enfants


Dans La fILIèrE CaCaO
vu la période de sa détention
prolongée jusqu’au mois de

de 2000 femmes
juin prochain. Cette informa-
Le Comité national des fléau doit être une des tion a été rendue publique,
actions de lutte contre le tra- grandes priorités. C’est pour- ce vendredi 16 février, via
vail des enfants, présidé par quoi il a effectué cette visite une ordonnance émanant du
Ouattara Dramane dit O.D, est le choix des femmes du Dominique Ouattara, pre- en vue d’exposer les diffé- juge d’instruction du tribunal
Plateau pour les municipales. Elles le lui ont exprimé hier mière Dame de Côte d’Ivoire, rentes opportunités qu’offre de première Instance
dimanche 18 février au cours d’une cérémonie d’hommage et l’université de Chicago, à son pays dans le cadre de la d ’A b i d j a n - P l a t e a u .
et de reconnaissance en faveur de ses actions sociales. travers l’Institut NORC, vont lutte contre ce fléau. Sur Souleymane Koné
enquêter de 2018 à 2019 cette question, il a noté que Kamaraté, dit Soul To Soul
C’était à la Bibliothèque nationale au Plateau.
«sur l’incidence du travail son pays est doté d’une devra rester incarcéré à la
des enfants dans les zones expertise avérée en la MACA jusqu’au 9 juin pro-
de production cacaoyère», matière et donc disponible à chain, précisément.
selon les termes de l’accord. soutenir la Côte d’Ivoire, en Selon son avocat, Me
«L’enquête permettra d’obte- vue de renforcer les capaci- Zakaridja Fofana, cette note
nir une représentation plus tés opérationnelles des émanant du juge d’instruc-
fidèle de la prévalence des agents dans le cadre de la tion du tribunal de première
pires formes de travail des lutte. Au chapitre des acquis, Instance d’Abidjan-Plateau
enfants dans la cacaocul- Mansour Shakib a souligné, qui a reçu la note du juge
ture», a déclaré Mme entre autres, la formation d’instruction est à titre infor-
Ouattara, lors d’une cérémo- des fonctionnaires de police matif. Elle stipule que des
nie. «Les résultats de cette en matière de renseigne- actes utiles à la suite de la
recherche pourront nous ments, la dotation de la procédure sont en cours de
aider à orienter nos cam- police en matériels ultramo- réalisation. Pour rappel, Soul
pagnes de sensibilisation en dernes. To Soul est accusé de
direction des parents». Les «complot contre l’autorité de
partenaires américains ont 61 Cas DE grOssEssEs l’Etat», après la découverte
O.D intronisé par les femmes promis de leur côté une Dans LEs étaBLIssE- d’une cache d’armes dans
«étude techniquement vala- mEnts sCOLaIrEs une villa lui appartenant à
Dieu le voudra», a à, son tour ble, juste et objective». «La PUBLICs DE nIakara Bouaké. Il vient de voir sa
Sylvain Dakouri fait savoir Ouattara Dramane, signature de cet accord détention à la MACA se pro-
pour qui la commune du aujourd’hui réaffirme notre Lors d’une émission de sen- longé de quatre mois.
Plateau est «à la croisée des sibilisation sur les antennes
engagement à travailler

A
u tour du thème «ce chemins». Pour OD, les popu-
que femme veut lations du Plateau ne bénéfi- ensemble et à faire le néces- de la radio locale «Katana UnE InfIrmIèrE
Dieu le veut», Ces cient pas de l’action sociale. saire pour veiller à ce que FM», l’inspectrice de l’ensei- anEsthésIstE sE sUICIDE
femmes sont venues «Les relations avec l’humain les enfants ne soient pas gnement préscolaire et pri- aU ChU DE yOPOUgOn
de tous les quar- ne suivent pas. Nous devons exploités ni mis en danger maire (IEP) de Tafiré,
tiers, et sous- quartier de la corriger cela. L’action sociale dans la production du Jacqueline Koné, a insisté À la retraite depuis un an,
commune des affaires. est très important», a affirmé
L’espace devant accueillir la cacao», a souligné David G. sur la responsabilité des une infirmière anesthésiste
le conseillé municipal. Et Mosby, premier secrétaire de parents qui doivent suivre accablée de problèmes n'a
cérémonie s’est retrouvée d’ajouter. «Il est temps qu’une
exiguë vu le déferlement de l’ambassade des États-Unis leurs progénitures dans leur pas pu supporter son nou-
nouvelle énergie vienne
ces femmes qui ont voulu prendre le relais. Il est temps à Abidjan. cursus scolaire. Le lycée veau statut social. Dans la
exprimer leur reconnaissance de passer le flambeau» moderne Henriette Dagri- nuit de mercredi à jeudi, elle
à leur bienfaiteur. «OD, a été appelle O.D. Il a donc invité L’Iran vEUt aPPUyEr Diabaté de Tafiré a enregis- s'est donné la mort, alors
toujours aux cotés des femmes les femmes à se faire enrôler La POLICE IvOIrIEnnE tré 36 cas de grossesses hospitalisée en service de
du plateau depuis 1994. Et du 14 au 21 avril en vue des Dans La LUttE COntrE contre 18 au lycée municipal gastrologie au Chu de
ses actions en faveur des plus élections municipales au Henri Konan Bédié de
démunis vont au-delà du LE tErrOrIsmE Yopougon, selon des
Plateau, car pour lui le défi est Niakara et sept au collège sources médicales. À la
Plateau. C’est un homme de énorme. «Nous devons tous
valeur, humble. C’est en recon- La République d’Iran est moderne de Tortiya, indique- retraite depuis le 31 décem-
nous engager pour le Plateau
naissance de ses actions que avec conviction. Vous devez prête à appuyer la police t-on. Pour des parents bre 2016, cette sexagénaire
nous lui rendons hommage ce partager votre choix partout en nationale en matière de lutte d’élèves du département de était régulièrement confron-
jour. C’est une cérémonie d’ac- l’avenir d’un Plateau nou- contre le terrorisme, le trafic Niakara, interrogés par l’AIP, tée aux réalités liées à son
tion de grâce selon nous en veau», a invité O.D, promet- d’êtres humains, la drogue, l’exclusion temporaire des nouveau statut social;
faveur de OD», a indiqué Mlle tant une campagne civilisée les produits prohibés. Pour jeunes filles portant des manque d'argent, problème
Ana Dié, au nom des femmes dans les règles de la démocra- grossesses dûment consta-
du Plateau. Après les Mots ce faire, l’ambassadeur de la de santé, souci familial
tie. O.D n’a pas manqué dans République d’Iran en Côte tées doivent être une réalité. mêlés. En plus sans enfant
de reconnaissances, les son discours manqué de
femmes sont passées à l’acte d’Ivoire, Mansour Shakib Leur présence dans l’en- ni mari, elle devait égale-
remercier le maire actuel ceinte de l’établissement et
en intronisant O.D comme leur Akossi Bendjo pour «son esprit Mehr, a effectué une visite ment supporter le poids de la
candidat. L’honneur est revenu républicain». Toutefois, le au cabinet du directeur dans les salles de classe, solitude. Déprimée donc et
à Madame Fadiga Adjara, conseillé municipal a indiqué général de la police natio- selon Dame Florentine Yéli, hospitalisée la veille à son
membre des femmes du Pdci que le maire sortant après nale, le contrôleur général, commerçante à Niakara, est ancien lieu de travail, préci-
du Plateau, qui avait à ses 18ans de règne devrait s’esti- Kouyaté Youssouf. Cette une entrave à la lutte contre sément en service de gastro-
côtés des femmes membres mer heureux que des per- visite s’inscrit dans le cadre les grossesses en milieu logie, l'infirmière expérimen-
du Rdr de l’Udpci et d’autres sonnes de valeurs veuillent
politiques d’habiller et d’instal- du renforcement de la coo- scolaire. tée a préféré se suicider face
prendre la place. «Quand on a pération entre la Côte à cette nouvelle situation
ler l’illustre homme. «Nous servi sa commune pendant 18
sommes venues soutenir O.D d’Ivoire et la République sOUL tO sOUL rEstEra contraignante, notamment
ans on doit se féliciter que des
pour toutes ses actions. Nous jeunes veuillent prendre le d’Iran. Dans les échanges EnCOrE à La maCa : en se sectionnant une
ferons tout pour que son sou- relais et poursuivre vos avec le directeur général de sa DétEntIOn a été artère, dans la nuit de mer-
hait soit exaucé. Celui d’être actions. Cela ne doit pas la police nationale, le diplo- PrOLOngéE Par LE JUgE credi à jeudi 15 février.
maire du Plateau», a clamé constituer pour vous un dés- mate Iranien a noté que le Toutes les tentatives alors
madame Fadiga Adjara. «Je aveu mais plutôt un encoura- terrorisme, a pris une propor- Détenu à la Maison d’arrêt et réalisées par le personnel de
vous ai entendu. Je reçois cet gement», a estimé qui dit être de correction d’Abidjan
hommage avec humilité», a tion importante à l’échelle santé pour maintenir en vie
prêt à diriger la commune des mondiale. A cet effet, il a (MACA), le directeur du pro- leur collègue sont restées
d’entrée indiqué O.D. Non sans affaires. Plusieurs artistes ont
avoir remercié ses milliers de relevé, entre autres, les tocole du président de vaines. Surnommée "Maman
tenu en haleine les nom-
femmes qui se sont dépla- breuses femmes venues à la attaques récurrentes perpé- l’Assemblée Nationale, Mado", elle s'en est allée de
cées pour la cérémonie. «Ce cérémonie. trées en Lybie et au Nigeria. Guillaume Soro, devra y res- la plus triste des manières.
que femme veut Dieu le veut. Selon lui, la lutte contre ce ter encore quelque temps.
3 N°1792 du lundi 19 Février 2018 interview
Dr. HUGUES LAGO (COORDONNATEUR VIH, TUBERCULOSE ET HÉPATITES À L’OMS) :
après 30 ans de lutte
contre le sIDa et le vIh, le
Dr hugues Lago, coordon-
Voici la solution pour mettre un terme au siDa
nateur vIh, tuberculose et ce qui permet d’organiser cette Or il y a le fait que certaines
hépatites à l’Oms, dans défense-là. Et le tout petit femmes de nos régions et tra-
cette interview réalisée à microbe qui vient, cause la ditions ne sont pas en mesure
l’occasion de l’ICasa 2017 maladie. Cette maladie affaiblit de connaitre leur état de gros-
qui s’est tenue en Côte notre organisme. Le SIDA sesse souvent même le
d’Ivoire, livre les dernières existe. Il est causé par le VIH. deuxième trimestre. Il y a le fait
Il ne s’agit pas de faire peur que le mari ne veut pas emme-
informations sur la maladie,
aux uns et aux autres. Ne pas ner la femme au centre de
les avancées de la recherche gérer la réaction des individus, santé, le fait que la sage-
pour mettre fin à cette pan- c’est la peur. Est-ce que si je femme, le gardien à l’entrée la
démie qu’est le sIDa. leur fais peur, est-ce qu’ils vont traite mal, donc il faut rester à
venir vers les centres de traite- la maison ; il y a beaucoup de
ment ? Est-ce que si je leur facteurs. Il y a aussi le coût et
réaliSée par Sylvain Dakouri fais peur, est-ce qu’ils vont res- tout ça. Il arrive aussi que des
ter là où ils sont ? C’est cela. femmes enceintes arrivent
Dr hugues Lago, vous Le traitement existe. Nous dans un centre de santé, on
êtes coordonnateur vIh, sommes en train de faire la leur parle du VIH, on leur pro-
tuberculose et hépatites à recherche pour le traitement pose le test de dépistage qui
l’Oms. notre première curatif mais le traitement tel est gratuit, le fait qu’elle n’ait
question est relative au qu’il est aujourd’hui, il est effi- pas eu l’aval de leur mari avant
traitement sur le sIDa. a statut sérologique, devraient dans une communauté don- cace. Au lieu de compromettre de venir se faire dépister, le
l’état actuel des choses, pouvoir avoir accès au traite- née, avec un âge donné et leur avenir en ne sachant pas mari sait qu’elle vient pour la
que peut-on dire des traite- ment. Si ce traitement est bien dans un pays donné, dans un leur statut sérologique et tom- grossesse mais le fait qu’elle
ments qui existent ? Est-ce produit, si la personne est bien quartier donné, dans un ber malade, parfois quand on doit repartir à la maison avec
qu’on peut dire que le sIDa encadrée, si elle suit les traite- groupe professionnel donné, leur donne le traitement, c’est une information qui pourrait ne
a aujourd’hui un remède ? ments que les médecins ont qui ont eu des rapports trop tard. Autant ils sont sur les pas être très intéressante pour
Je voudrais vous remercier prescrits, ces personnes arri- sexuels, des prisonniers, agri- deux pieds, autant qu’ils vont le mari fait qu’elle n’accepte
pour l’opportunité que vous vent à ce qu’on appelle des culteurs, dans un cadre profes- et viennent, autant qu’ils aillent pas de se faire dépister. Même
donnez à l’OMS à travers son charges virales indétectables. sionnel donné. S’il y a des per- connaitre leur statut sérolo- quand elle se fait dépister, elle
bureau régional pour l’Afrique C’est-à-dire que la quantité de sonnes vivant avec le VIH gique. Avant, quand tu te fais retourne à la maison et en
de parler de la question du VIH virus sera diminuée dans le dans ces catégories-là, on va dépister, on tient compte de parle à son mari, celui-là peut
et du SIDA à la population ivoi- sang à un tel point que les s’arranger à ce qu’au moins, ton état immunitaire. Quand lui dire de ne plus revenir dans
rienne. Après trente (30) ans machines qu’on utilise pour ce n’est pas le maximum mais c’était trop faible, on te donne ce centre et de changer de
de lutte, oui le SIDA, le VIH, il mesurer ne puissent pas les c’est le minimum qu’on devra le traitement. Aujourd’hui ce centre par exemple. A l’époque
y a une solution pour mettre un détecter. Cette quantité infime- pouvoir atteindre. Que 90% de n’est plus ça. Le traitement aussi tous les centres de
terme en tant que problème là, va faire que la personne, ceux-là connaissent leur statut améliore les étapes quand consultation prénatale
majeur de santé publique, femme ou homme, s’il lui arri- pour se faire soigner. Sur ces vous commencez le plus tôt n’avaient pas de suivi. Si elle
pour qu’il ne cause plus de dif- vait d’avoir des comporte- 90%, qu’au moins 90% accè- possible. Donc il faut encoura- se fait diagnostiquer et que
ficultés aux Etats, en situation ments à risque, des rapports dent au traitement antirétrovi- ger les uns et les autres à son mari accepte ou qu’elle
dans laquelle toute personne sexuels non protégés, ne ral, soient bien suivis. C’est un connaitre leur statut sérolo-
puisse pas transmettre le virus traitement à vie. Donc qu’ils essaie de cacher à son mari,
vivant avec le VIH SIDA ne gique. S’ils sont déclarés posi- le traitement est là, mais pour
puisse pas transmettre le virus à son partenaire. Le traitement restent sous traitement le plus tifs, ils auront les médicaments
tel qu’il existe aujourd’hui n’est longtemps possible, qu’ils diverses raisons, elle peut ne
à une autre personne tout au le jour-même et ils pourront pas suivre. Donc le fait que ces
long de sa vie à partir du pas ce qu’on appelle un traite- prennent les médicaments commencer le traitement. Ces
ment curatif. C’est-à-dire que comme les médecins l’ont services n’existent pas partout
moment où elle est diagnosti- personnes peuvent alors où les femmes enceintes peu-
quée ou si elle connait son sta- lorsqu’on a diagnostiqué le prescrit afin qu’au moins 90% conduire leur vie comme si
VIH, on met le traitement une parmi eux aient ce qu’on vent accéder en période pré-
tut sérologique. C’est pour cela cette maladie n’avait pas natale peut causer un autre
que la communauté internatio- fois et demain la personne dit appelle la charge virale indé- existé. C’est vraiment le lieu de
qu’elle n’a plus le SIDA. Non. tectable. C’est cela notre frein. Donc c’est plusieurs
nale de riposte au VIH a leur dire qu’ils peuvent vivre freins qui se posent, dus à
décidé de mettre fin collective- C’est un traitement qui peut objectif à atteindre en 2020 avec le VIH mais sans SIDA, je
diminuer la quantité de virus c’est-à-dire dans trois (3) ans. l’environnement culturel,
ment au SIDA dès 2030. Pas veux parler de la maladie. Ça
dans le corps d’individu de social, qui ont trait aux indivi-
mettre fin au VIH parce qu’il y a existe. Je veux les encourager
sorte à ce que la personne si on veut atteindre les 3/90 dus, à leur religion et tout. Il
des personnes vivant avec le à aller plus tôt faire le dépis-
retrouve toute sa capacité comme vous le dites, beau- faut reconnaitre que les
VIH et le traitement qui est en tage.
intellectuelle, physique, avoir coup de personnes ne femmes, à chaque fois qu’elles
cours, c’est de les faire vivre le sont en contact avec nos ser-
plus longtemps possible. une activité physique, intellec- croient pas en l’existence au regard des chiffres,
tuelle, professionnelle normale du sIDa ou estiment que vices, on leur propose ça. Le
Qu’elles puissent avoir la quelles sont les zones les
et vivre aussi longtemps que c’est une maladie pour une désir de donner naissance à
même durée de vie qu’une plus touchées ?
possible qu’une personne non certaine catégorie de per- un enfant sain, dans la majo-
personne normale. Mettre fin Merci. C’est un constat que
infectée. Les études ont mon- sonne. qu’est-ce qu’on rité des cas, elles acceptent.
au SIDA comme problème de nous faisons tous déjà. Nous
tré dans les pays occidentaux peut alors dire aux popula- Mais il faut pouvoir refouler l’in-
santé publique. Ça c’est pour en sommes encore en train de
qu’une personne mise sous tions d’ici et d’ailleurs pour fluence négative de ces
2030. Mais pour ça en 2020, rechercher ses causes. On
traitement il y a trois (3) à qua- qu’elles aient le courage femmes. C’est donc pour cela
on souhaiterait que sur le nom- connait certains. Pour prendre
tre (4) ans en général a la d’aller se faire dépister ? que d’autres pays ont réussi à
bre de personnes vivant avec l’exemple de l’élimination dont
même espérance de vie Le SIDA existe. C’est une gérer. Mieux la directrice
le VIH, 90% connaissent leur vous parlez, il s’agit de faire en
aujourd’hui que les personnes maladie causée par le virus de régionale de l’OMS dans ses
statut. La première étape de sorte que toute femme
non infectées. Le traitement l’immunodéficience humaine interventions à chaque fois,
remède est que toute per- enceinte vivant avec le VIH
existe. Ce n’est pas encore un comme on le sait depuis 30 indique que notre système est
sonne qui se sent à risque, qui reçoive un traitement de sorte
traitement curatif. C’est un trai- ans. C’est un virus qui, une faible. On pense qu’en agis-
a eu des comportements à à ce qu’il n’y ait plus de virus
tement qui permet de rétablir fois dans l’organisme craque sant sur les facteurs sociaux,
risques c’est-à-dire des rap- dans son sang et qu’elle ne
son bien-être. les systèmes de défense. religieux, culturels, nous ren-
ports sexuels non protégés puisse pas transmettre le virus
Notre système de défense forçons les systèmes de santé
avec plusieurs partenaires, à son enfant. Pour ça, il faut
C’est ce que vous appelez dévient si fragile que tout autre pour l’élimination de la trans-
qu’elle connaisse son statut que la femme enceinte vienne
les objectifs 3/90 ? microbe si petit soit-il, l’affecte. mission du VIH mère-enfant.
sérologique. Il y a un traite- dans un centre de consultation
ment. Je vais y revenir mais Oui, c’est ce qu’on appelle Parfois on a une fièvre qui prénatale. Dans nos villages et
90% qui connaissent leur 3/90 c’est-à-dire 90 % des per- passe, une plaie qui passe. même nos villes, ce n’est pas
sonnes vivant avec le VIH Quand le VIH entre, il perturbe toujours aisé, il y a la distance. Suite à la page 4
4 N°1792 du lundi 19 Février 2018
interview
Suite de la page 3 Dr. HUGUES LAGO (COORDONNATEUR VIH, TUBERCULOSE ET HÉPATITES À L’OMS) :

Les dernières statistiques


concernant les différentes
régions de la Côte d’Ivoire,
Voici la solution pour mettre un terme au siDa
datent de 2012. a-t-on de Faire en sorte que l’environne- en contact avec la bactérie de
nouvelles statistiques ment que le médecin, la sage- la tuberculose. Le microbe est
récentes pour la Côte femme, l’infirmier, l’agent dans notre organisme mais
d’Ivoire ? communautaire qui va le rece- notre système de défense est
Merci, cela nous emmène à voir, le gardien même du cen- arrivé à le contrôler. C’est une
faire le distinguo, entre les tre qui est à la porte, puisse ne question d’équilibre. Il peut
données que vous voyez. Il y pas le stigmatiser, ne pas l’em- arriver que notre système de
a des données de 2016 pour pêcher d’arriver. Faire en sorte défense soit affaibli pour
l’épidémie qui sont ce qu’on que les gens qui le regardent diverses raisons dont le VIH.
appelle des estimations. C’est- dans le quartier ne l’agressent Et le nombre de microbes
à-dire que ce sont des don- pas, ne le regarde pas d’une prennent le dessus. Si on
nées qu’on prend, pas force- certaine manière. Faire en arrive à traiter sachant que
ment à partir d’échantillon, sorte que si c’est une profes- dans notre environnement, il y
mais à partir de petites études sionnelle du sexe parce a des personnes qui toussent,
faites de part et d’autre, à par- qu’elle est habillée d’une et sachant que le microbe est
tir de programme. C’est-à-dire manière, le policier qui la caché quelque part dans notre
les services qui sont offerts, regarde passer ne l’arrête corps, il y a cet équilibre, on
les fréquentations, les dépis- pas, n’abuse pas d’elle d’une va enlever le trop plein de
tages et autres, qu’on met certaine façon. Ce sont ces microbes, et la personne est
dans un modèle mathéma- trois éléments-là qu’on pro- guérie, mais le microbe est
tique et qui donnent des chif- meut. Mais nous, nous agis- toujours quelque part si ce
fres mais qui sont très sons plus sur les agents du déséquilibre se fait. Tous les
proches de la réalité. système de santé, que les tuberculeux ne sont pas de
années qui viennent. quelle stratégie est mise en structures de santé ne soient VIH. Donc toute personne qui
Aujourd’hui on ne peut pas Est–ce qu’on peut être ras- place sur la stigmatisation
faire des enquêtes tous les pas stigmatisants et discrimi- tousse sans arrêt avec de la
suré ? par l’Oms pour atteindre les nants, mais avec les autres fièvre, des sueurs nocturnes
jours, toutes les années. Les Ce qu’il faut dire c’est que les trois 90. On remarque qu’à
chiffres de 2012 dont vous par- partenaires, on agit sur les doit s’approcher d’un centre de
efforts continuent, parce que cause de la stigmatisation, individus, comportement indi- santé pour qu’on voit si c’est
lez sont les chiffres d’une pour nous, la meilleure façon certaines personnes ont peur
enquête, l’une des meilleures viduel et on a agi aussi sur une tuberculose ou pas.
de mettre fin à toute maladie d’aller se faire dépister ? l’aspect structurel.
en matière de santé, en infectieuse, en général, ce Nous avons une approche
matière démographique, qu’on Beaucoup de tradi-praticiens
sont les vaccins. Les efforts qu’on appelle une approche Cela m’amène à demander disent guérir le sIDa. quel est
appelle l’enquête de démogra- continuent, ils ne sont pas combinée qui a trois axes.
phie et de santé (EDS), qui pourquoi on n’agit pas sur ces le regard de l’Oms sur cet état
encore concluant jusque-là, Des aspects qu’on appelle des personnes pour qu’elles chan- de fait. y a-t-il ou y aura-t-il
fait toujours des échantillons mais sachez que les efforts aspects individuels, des
qui sont représentatifs de la gent leur comportement ; par une collaboration de l’Oms
continuent, les investisse- aspects qu’on appelle des exemple si un homme sort avec les tradi-praticiens ?
population ivoirienne et qui ne ments se font de plus en plus. aspects biomédicaux et on a
mesure pas que le Sida, mais avec un autre homme, pour- L’OMS a pris conscience, sous
Il y a beaucoup d’essais pour des aspects qu’on appelle des quoi ne pas lui conseiller de nos tropiques que quand une
qui mesure beaucoup de avoir des vaccins qui se font aspects structurels ou systé-
choses. La nutrition chez les garder sa qualité d’homme au personne est malade, sa
de partout dans le monde. En miques. Les aspects de com- lieu de changer son aspect démarche pour guérir est par-
enfants, la contraception et même temps que les vaccins, portement individuel sont le
d’autres maladies, paludisme physique ? ticulière. Il passe par un cer-
on peut vous dire qu’à côté fait d’approcher ces per- Notre rôle n’est pas d’influen- tain nombre d’étapes. Et ça
et tout ça. Cela permet d’avoir des traitements antirétrovi- sonnes-là et les sensibiliser.
une connaissance exhaustive cer l’orientation sexuelle des nous l’avons pris en compte
raux, il y a de la recherche Les informer et les encourager individus. Chacun nait avec depuis très longtemps. Il y a
des problèmes de santé dont aussi pour trouver un traite- alors que ces personnes n’al-
le VIH. Et ça, comme c’est une ses spécificités. C’est une per- dans des pays des pro-
ment curatif. Tous ces efforts-là laient pas vers les centres de sonne humaine, ses orienta- grammes de médecine tradi-
étude qui est fiable, la métho- sont en cours. Ils ne sont pas dépistage. Mais aussi à chan-
dologie est appliquée partout tions sexuelles sont person- tionnelle que l’OMS a encou-
encore concluants mais les ger leur comportement qui nelles, c’est intrinsèque à ces ragés. Cette collaboration
dans tous les pays dans le efforts sont prometteurs. les met à risque par rapport
monde. C’est cela les données individus. Cet individu a droit existe dans beaucoup de
au VIH. Donc ce sont des donc n’est pas discriminé. Le pays. Parce qu’on veut capitali-
de référence. Et c’est une a partir de quel moment, en approches de communication
enquête qui a lieu tous les fait que la personne aille vers ser le pouvoir de ces per-
matière de santé, un vaccin essentiellement individuelles. les hommes, ce n’est pas cela sonnes. Mais on exige les
cinq ans. C’est vrai que de est déclaré concluant ? Deuxième, les aspects biomé-
plus en plus dans certains qui fait que la personne s’in- produits utilisés pour les faire
Cela dépend de la couverture dicaux, c’est tout ce qui est fecte. C’est le fait que la per- valider par le ministère de la
pays comme le Sénégal, on du vaccin. Il y a un niveau de action qui peut faire ou les
fait l’EDS annuel sur certains sonne allant avec des santé. Il faut que ces produits-
couverture en tenant compte moyens que peut donner le hommes n’utilise pas des là soient passés par beaucoup
indicateurs. Ce sont des don- de d’autres contextes de en système de santé par exemple
nées fiables, à partir des- moyens de prévention. Donc le d’étapes pour être validés
dire que ce vaccin est à des individus pour se proté- travail que nous allons faire, comme des médicaments qui
quelles on fait des estimations concluant. Par exemple s’il ger : condoms, prévention de
qui sont tout aussi fiables mais c’est de lui dire que tu as ton ne sont pas dangereux pour la
couvre sur une population de la transmission mère–enfant, orientation sexuelle, mais population et qui peuvent
qui n’ont pas la même robus- moins de 60%, ce n’est pas etc., qui sont des aspects de
tesse que les données de quand tu as des relations emmener la guérison.
bon. Il faut atteindre un certain prévention que le système sexuelles, préserve-toi. Utilise Beaucoup refusent de passer
l’EDS. Sinon, on a des don- nombre de couverture en fonc- peut mettre à la disposition
nées de 2012, des données des préservatifs et ait des atti- par ce circuit et donc échap-
tion des maladies, en fonction des gens. Aujourd’hui les tudes préventives. C’est cela le pent à cette collaboration.
de 2013, des données de du contexte, pour dire que ce populations les plus à risque
2014, de 2015, de 2016 qui plus important. Nous n’avons Aujourd’hui, nous n’avons pas
vaccin est concluant. Mais ça, ou qui ont le plus gros risque pas à juger ce qui est bon encore connaissance de pro-
nous permettent de voir les c’est peut-être des résultats sont notamment les profes-
tendances. Et même pour les comme orientation sexuelle. duits qui guérissent le SIDA.
qu’on obtient en laboratoire sur sionnels de sexe, des hommes C’est de prendre la personne Pour le moment ce sont les
traitements nous avons des des petites populations ; après qui ont des rapports sexuels
données de 2017. comme elle est. traitements antiviraux qui sont
il faut le soumettre aux popula- avec des hommes … ceux-là très efficaces, qui marchent et
tions en général. Est-ce qu’il quand on leur a parlé de Parlant de la tuberculose, donnent la garantie de ne pas
Docteur, est-ce qu’il y a n’a pas d’effets secondaires. changer leur comportement,
aujourd’hui espoir d’un est-ce qu’une personne qui mettre en danger la vie des
Est-ce qu’il est bien accepté qu’ils le change et qu’ils déci- s’est soignée a-t-elle uns et des autres. Mais on n’a
vaccin. Chaque année, on etc… Mais déjà pour parler de dent d’aller faire leur dépis-
lance le débat, on a parlé, encore des gènes cachées pas connaissance de traite-
vaccin efficace, la protection tage. Le test de dépistage est dans son corps, en un mot ment qui guérit. Mais si ces
mais il n’y a pas encore de qu’il donne sur un certain nom- disponible quelque part.
perspective. Est-ce qu’on est-ce que la maladie peut personnes le font, qu’elles
bre de personnes est suffi- Comment ils font pour y aller ? revenir un jour ? approchent l’OMS, et les
peut avoir l’avènement sante. Le troisième volet ce sont les
d’un vaccin dans les Oui la maladie peut revenir un programmes, on va les aider
interventions structurelles. jour. Chacun de nous est entré à les promouvoir.
5 N°1792 du lundi 19 Février 2018
actualité
DEPUIS KRINJABO / GUILLAUME SORO ENVOIE UN MESSAGE À OUATTARA : CONDAMNÉE À 6 MOIS DE PRISON ET AVEC UN

«Quand on est au pouvoir, fatmé lakiss défie toujours la Justice


MANDAT D’ARRÊT CONTRE ELLE

on n’écrase pas, on pardonne» muns, censés le lui reverser.


Selon une source proche du
dent de l’Assemblée natio- dossier, Fatmé Lakiss a
nale dit regretter de consta- engagé un huissier en vue
ter, sept ans après la fin de la d’établir un procès verbal de
crise postélectorale, qu’il y a constat d’audition à l’effet d’at-
encore «trop de gens qui tester que les sommes qu’elle
respirent la haine et la dit avoir remis à des tiers pour
son créancier l’ont été effecti-
méchanceté» dans leurs vement. Mais là où dame
écrits sur la toile. «Quand Lakiss se fera prendre, c’est
est-ce que ce cycle prendra que l’huissier, qu’elle dit avoir
fin?», s’est interrogé l’ancien commis à cet effet, n’est plus
Premier ministre, avant de de ce monde. L’auxiliaire de
conseiller ses interlocuteurs justice n’a jamais signé les
à cultiver la patience. «Ne documents qu’elle bandit étant
vous pressez pas, je mourrai donné que ce dernier est
un jour mais vous me suivrez décédé bien avant la date men-
tionnée sur ces documents. Ce
aussi et vous pouvez même n’est pas tout. Les informations
Fatmé Lakiss
me devancer», a-t-il lancé à à notre disposition indiquent
l’endroit de ses détracteurs que la débitrice a également
econnue coupable de
Guillaume Soro à Krinjabo

“se retrouver’’ pour tourner la


sur la toile, qui dit-il, «souhai-
tent nuit et jour (sa) mort».
A l’ensemble des Ivoiriens, le
président de l’Assemblée
R faux et usage de faux en
écriture authentique,
écriture privée de commerce
confectionné de faux cachets
de certains ministères pour
tromper l’opérateur écono-
mique. Ce dernier, excédé par
De Gballou page de la crise postélecto- ou banque et fabrication et
le jeu trouble de dame Lakiss
rale de 2010-2011. nationale, invite à tourner la usage de preuves matérielles
a engagé des poursuites
«Quand on est au pouvoir, on page de la crise post-électo- fausses, Fatmé Lakiss conti-
contre elle. L’affaire passe

C
’est un message n’écrase pas, on relève l’au- rale qui a fait près de 3.000 nue de défier la justice ivoi-
devant les juridictions de Daloa
en direction du tre, on pardonne et on morts en Côte d’Ivoire : «Je rienne. Condamnée par la sec-
puis est finalement confié au
régime d’Abidjan suis venu ici pour dire aux tion du tribunal à 6 mois de pri-
avance. Dieu ne donne pas tribunal de section de
même si les son avec mandat d’arrêt,
le pouvoir pour qu’on ivoiriens qu’il est l’heure de Sassandra. Après plusieurs
mots sont recou- Fatmé Ahmad Lakiss est libre
opprime», a déclaré M. Soro, passer à autre chose, qu’il années de jugement, marqué
de tous ses mouvements. De
verts d’une bonne dose de dans son discours, face à est l’heure de se retrouver». de reports en reports, le juge
fait, cela fait quelques années
manie et de civilité. Le prési- Depuis la fin de la crise post- de Sassandra condamne
des jeunes. déjà, Fatmé Ahmad Lakiss a
dent de l’Assemblée natio- électorale, de nombreux par- Fatmé Lakiss à 6 mois de pri-
De fait, ‘’Crush party’’ est un emprunté de l’argent à Oudaye
nale Guillaume Soro, n’en- son et délivre à son encontre
cadre d’échanges directs tisans de l’ancien chef de Chalhoub, un opérateur éco-
un mandat d’arrêt. La grosse
voie pas le colis pour qui- que le président de l’Etat Laurent Gbagbo, lui- nomique vivant à San-Pedro.
du jugement, produite en jan-
conque. C’est à l’endroit de l’Assemblée nationale a initié même incarcéré à la Cour Une somme qui s’élève à plus
vier 2018, indique clairement
son mentor Alassane pénale internationale (CPI), de 2 milliards et plusieurs mil-
afin de répondre sans faux- cette peine. En outre Fatmé
Ouattara. Pour lui, quand on lions de francs Cfa. Mais, les
fuyant aux questions liées à sont encore en exil et d’au- Lakiss a été condamnée à
années passent sans que la
est au pouvoir, on ne cherche la vie du pays de ses abon- tres emprisonnés en Côte payer à Oudaye Chalhoub la
débitrice ne manifeste l’inten-
pas à écraser, mais on par- nés sur les réseaux sociaux. d’Ivoire. En octobre, somme de 50 millions de FCfa
tion de rembourser ladite
donne. C’était le samedi 17 Souleymane Kamaraté dit en guise de dommages et inté-
Les deux premières parties somme. Selon la victime, mal-
Février 2018 à Krindjabo au rêts. Selon des sources
du “crush party’’ avaient eu Soul To Soul, le directeur de gré les démarches entamées
sud-ouest de la Côte d’Ivoire proches du dossier, depuis
lieu en octobre puis en protocole de M. Soro, a été auprès d’elle, Fatmé Lakiss
l’ouverture du procès, Fatmé
où le président de décembre 2017 à Abidjan. interpellé et incarcéré à la reste presqu’insensible à son
Lakiss ne se serait jamais pré-
l’Assemblée nationale, s’est Maison d’arrêt et de correc- cri du cœur. Pis, toujours selon
Face à quelques 300 jeunes, sentée au tribunal. De son
exprimé à l’occasion de la la victime, Fatmé Ahmad
triés sur le volet, parmi les tion d’Abidjan (MACA) pour côté, personne ne veut réagir
troisième étape de son Lakiss fera croire à son créan-
nombreux abonnés de M. son lien présumé avec des sur le dossier. Toutes nos tenta-
cier qu’elle a procédé aux rem-
‘’Crush party. Guillaume Soro Soro sur les réseaux sociaux armes de guerre décou- tives visant à équilibrer l’infor-
boursement de son argent, par
a appelé la classe politique vertes dans une maison à mation sont restées vaines.
et habillés pour la plupart en tranches, et par virement et
au pardon et à la réconcilia- t-shirts à son effigie, le prési- Bouaké (centre). dépôts bancaires à des tiers,
tion et invité les Ivoiriens à DE gBaLLOU
des connaissances en com-

PROCHAINES ÉLECTIONS MUNICIPALES : le Général camille Makosso candidat à cocody ?


’affaire fait actuellement Dieu Camille Makosso afin de éventuelle candidature. Que décidera le Général

L grand bruit dans le milieu


chrétien évangélique et
dans les grandes églises pro-
lui proposer d’être leur candi-
dat aux prochaines élections
municipales dans leur com-
«Plusieurs religieux et associa-
tions de jeunesse et de
femmes ont effectivement
Camille Makosso sur cette
invitation des populations de
Cocody dont il est lui-même
testantes et évangéliques de mune. Pour ces milliers d’ini- contacté le Général Makosso, l’un des fils ? L’avenir nous
Cocody. Plus qu’une rumeur, tiateurs de ce projet, ce servi- l'invitant à briguer le poste de situera. Toutefois, l’on ne se
l’affaire de la sollicitation de la teur de Dieu pourrait être maire à Cocody. Parce que, sera pas étonné que le
candidature du Général l’homme de la situation dans soutiennent-ils, cette commune Général Camille Makosso
Camille Makosso, puisque cette cité, vu son influence a besoin d'un homme de vérité entame ainsi une nouvelle
c’est de cela qu’il s’agit, conti- dans cette commune où son et de détermination», a relevé aventure dans la vie politique.
nue d’alimenter les conversa- organisation contrôle à elle un membre du staff avant de Parce que les municipales, si
tions. seule, plus de 2000 églises. préciser que «Le Général elles sont locales et ont pour
En effet, selon des informa- Contacté pour la confirmation Makosso leur a indiqué qu'il principal but le développe-
tions de plus en plus persis- ou l’infirmation de cette infor- leur donnera sa réponse dès ment, sont avant tout un
tantes, plusieurs associations mation, le staff managérial et son retour d'Israël où il est champ réservé aux politi-
de jeunes et de femmes de la de communication du allé rencontrer le cercle des ciens.
commune de Cocody souhai- Général Makosso n'a pas pasteurs du Président
tent rencontrer le Général de démenti l'information sur cette Américain Donald Trump». JULEs César
Général Camille Makosso
6 N°1792 du lundi 19 Février 2018 politique
PROCÈS DE GBAGBO

l’ombre des doutes sur le Procès Gbagbo/Blé


Q
u’elle est longue à
rendre, la justice à
la Cour pénale

Goudé au parfum de françafrique


internationale (CPI)
de La Haye…
Le 19 janvier dernier, deux ans
après son ouverture – et plus de
six ans après l’incarcération de que la diplomate française de belge Christine Van Den
l’intéressé –, la première étape l’ONU adresse à Luis Moreno Wyngaert, en particulier, ne
du procès de Laurent Gbagbo Ocampo, le 23 mai 2013, qui a croyait pas le dossier suffisam-
s’est achevée avec l’audition du pourtant quitté l’institution en ment solide pour aller au pro-
82ème et dernier témoin de 2012, cédant son poste à sa cès. Et le fera savoir de manière
l’Accusation. Présentée comme plus proche collaboratrice, très détaillée un an plus tard, en
un rendez-vous majeur pour Fatou Bensouda. Gbagbo, juin 2014.
une institution chargée de faire indique-t-elle en substance à Pour l’heure, le procès est sus-
triompher le droit sur tous les son interlocuteur qui tombe des pendu et nul ne sait quand il
continents, la procédure enga- nues («Oh non !»), sera remis reprendra et si les avocats de
gée contre l’ancien président de en liberté le 28 mai… Comment Laurent Gbagbo renonceront à
la Côte d’Ivoire doit établir sa peut-elle le savoir, sinon grâce à l’audition de leurs propres
volonté de «conserver le pou- une fuite interne qui entache un témoins pour en hâter le
voir par tous les moyens, y com- peu plus l’image de l’institution ? dénouement. Comme ce fut plu-
pris par l’emploi de la force Au bout du compte, Gbagbo ne sieurs fois le cas, la rumeur
contre des civils» lors de la Le président Laurent Gbagbo, à une audience à la CPI sera pas libéré mais les juges d’une libération conditionnelle
crise postélectorale de 2010- de la chambre préliminaire du prévenu agite à nouveau les
2011 au terme de laquelle son chargés d’examiner les charges couloirs de la CPI…
adversaire, Alassane Ouattara, diplomate française en poste à que ce recours rende difficiles
l’ONU après avoir été conseil- d’éventuels accords pour mettre retenues contre lui étaient alors
prit le pouvoir. clairement divisés. La juge source : marianne
Les charges retenues contre lère spéciale à La Haye et un terme aux combats». Ce
Laurent Gbagbo, et censées Alassane Ouattara lui-même. même 6 avril, dans un autre
prouver son implication dans Ce dernier, écrit Ocampo, ne mail que Marianne s’est égale-
des crimes contre l’humanité, doit pas relâcher Gbagbo, le ment procuré, la diplomate en ELECTIONS À VENIR

Guillaume Kamé Kamé clashe le régime


portent sur quatre événements temps qu’un pays de la région poste à l’ONU enfonce le clou :
précis : la répression d’une accepte de renvoyer l’affaire «Et la piste d’un renvoi de la
manifestation «pacifique», le 16 devant la CPI. Tous ont en effet situation CDI à la CPI par le
décembre 2010, devant les un sérieux problème : il n’y a Sénégal, le Burkina Faso, le
pas à l’époque, de base légale Nigeria/Cédéao ou au moins la 2015, alors qu’elle doit l’être
locaux de la télévision publique chaque année. Les conditions
ivoirienne, celle d’une marche permettant d’engager des menace d’un renvoi ? Ce sont
démarches judiciaires contre tous des Etats partis à la CPI et sont ‘’réunies’’ pour Ouattara
de femmes pro-Ouattara, le 3 afin de sonder le terrain en vue
mars 2011, dans le quartier Gbagbo, la Côte d’Ivoire n’ayant à ce titre, ils peuvent saisir la
pas formellement ratifié le statut CPI individuellement ou ensem- de son éventuelle candidature
d’Abobo, le bombardement d’un à la présidentielle de 2020.
marché, le 17 mars 2011, et de Rome qui préside à l’adhé- ble pour qu’elle se mette en
sion d’un Etat à la CPI. Dans un action immédiatement. Je crois L’enjeu de ces élections préci-
enfin des violences commises pitées de 2018 est donc per-
unilatéralement par les parti- autre mail que Marianne a pu comprendre que le bureau du
consulter, et daté cette fois du 7 procureur en discutait encore sonnel pour Ouattara. C’est en
sans de Gbagbo dans leur fief fonction du déroulement (bon
de Yopougon, le 12 avril 2011, mars 2011– un mois avant l’ar- aujourd’hui avec Blaise
restation de Gbagbo –, la même Compaoré.» ou mauvais) et surtout des
au lendemain de son arresta- résultats de ces élections que
tion par les forces rebelles avec diplomate en poste à l’ONU Rappelons que ce dernier,
évoque la fragilité de l’entre- grand ami d’Alassane Ouattara monsieur Ouattara pourra se
l’appui décisif de l’armée fran- faire une idée claire sur son
çaise. prise car «les lettres d’accepta- et président du Burkina Faso de
tion envoyées par la Côte 1987 jusqu’au soulèvement Le National a exprimé la avenir politique en 2020. C’est
Avant même le début du procès,
d’Ivoire à la cour n’équivalent populaire de 2014, est position du parti de Gbagbo en ce sens que le RDR presse
les juges de la CPI avaient aujourd’hui son allié PDCI
demandé à la procureure, la donc pas à une saisine directe aujourd’hui réfugié en Côte
de la cour ». En réalité, après d’Ivoire et en a obtenu la natio- Le national guillaume kamé pour qu’ils y aillent en parti
Gambienne Fatou Bensouda, unifié. Si ces élections arrivent
de revoir sa copie, basée sur que Gbagbo eut demandé une nalité. Il fait toujours l’objet de kamé, était dans le sud Comoé
étude juridique de la question, poursuites et reste soupçonné à se tenir et que le RDR ou le
une accumulation de simples précisément à adiaké où il a RHDP les gagne ce sera la
coupures de presse, des rap- le 17 décembre 2003, le Conseil pour son rôle supposé dans entretenu les populations sur porte ouverte pour le 3e man-
ports d’ONG et des affirmations constitutionnel ivoirien a pris l’assassinat de son prédéces-
une décision (CC seur, Thomas Sankara. Qu’on les élections à venir. dat de Ouattara» estime
trop vagues et imprécises. Loin Kamé Kamé. Pour lui donc les
de les étayer, l’interminable N°002/CC/SG) stipulant que «le songe alors à lui pour faciliter le
lors que la Cour afri- conditions ne sont pas réunies.
audition des témoins de l’accu-
sation a souvent mis en évi-
dence la faiblesse des charges
pesant sur le président déchu
statut de Rome de la Cour
pénale internationale est non
conforme à la Constitution [ivoi-
rienne] du 1er août 2000 ».
transfert de Gbagbo à la CPI
confortera les partisans du pré-
sident déchu dans leur convic-
tion que toute l’opération
«A caine des droits de
l’homme et des peu-
ples a déclaré, le 18 novembre
«Au regard de tout ce qui pré-
cède et tenant compte du fait
que rien n’a été fait. Le parti de
Gbagbo garant ne saurait se
dégage un fort parfum de 2016, la Commission électorale
alors que la légitimité même de indépendante (CEI) non contredire en allant à ces élec-
la procédure intentée contre lui ParfUm DE françafrIqUE Françafrique… A l’époque, les tions alors que rien n’a changé
diplomates français savent d’ail- conforme au droit international
par la CPI fait débat. en la jugeant «discriminatoire» ni à la CEI ni au niveau de
Ainsi, au mois d’octobre dernier, Cet imbroglio juridique fort leurs parfaitement que des libertés individuelles et collec-
embarrassant, personne ne massacres, «sur une base eth- envers l’opposition et les candi-
se fondant sur quelques 40 000 dats , et malgré le rejet de la tives». Le National Guillaume
documents confidentiels l’ignore dans les milieux diplo- nique», impliquent les deux Kamé Kamé a salué la mobili-
matiques français qui, en colla- camps. «Pas seulement les demande en interprétation for-
recueillis par leurs soins, neuf mulée par le pouvoir Ouattara sation des militants, il a ensuite
médias regroupés dans boration étroite avec Ocampo, massacres des gens du Nord demandé aux militants de ne
ont pourtant visiblement déjà par les milices de Gbagbo, auprès de cette cour en 2017,
l’European Investigative Alassane Ouattara s’entête à point faiblir. «Nous ici à Adiaké,
Collaborations (EIC) dénon- tranché le sort de Gbagbo. A mais aussi les massacres des nous sommes sereins parce
preuve, un mail daté du 6 avril Bétés par les FRCI [les rebelles vouloir une fois de plus organi-
çaient une initiative prise en ser des consultations électo- que le président Laurent
dehors de tout cadre procédural 2011 et adressé par Gérard pro-Ouattara]», indique l’un Gbagbo est dans la vérité et
Araud, alors représentant per- d’entre eux à ses collègues, rales avec cette CEI illégale
et «au bénéfice exclusif d’une inféodée au RHDP avec à sa nous vaincrons avec lui. Nous
partie, à savoir l’actuel prési- manent de la France à l’ONU, à toujours le 6 avril 2011, à l’issue sommes à la disposition de la
plusieurs membres du Quai d’une réunion à la direction tête le Youssouf Bakayoko» , a
dent ivoirien, Alassane d’entrée planté le national direction du parti et sommes
Ouattara». En contradiction d’Orsay, dont le patron de la Afrique. Avant d’ajouter : «Je prêts à exécuter les mots d'or-
direction Afrique : «La saisine de suis conscient qu’il n’est pas Kamé Kamé estimant que les
totale avec la neutralité politique élections locales de 2018 sont dres. Nous allons poursuivre le
que revendique la CPI. L’EIC la CPI se heurte aux résistances bienvenu de renvoyer les parties travail de la redynamisation de
les plus vives, non seulement de dos à dos…» la balle d’essai du chef de
publiait ainsi le contenu d’un l’Etat Alassane Ouattara. Et de nos bases pour faire face à
courrier électronique du 12 avril la part des membres du CSNU Sept ans plus tard, seul effecti- tout défi à venir», a dit le fédéra
[Conseil de sécurité des Nations vement Laurent Gbagbo fait poursuivre
2011, révélant l’existence «Une CEI illégale, un nouveau Somian Dadié Bernard.
d’échanges entre Luis unies] qui ne sont pas partie au face aux juges de la CPI. Ceux-
découpage électoral taillé sur
Moreno Ocampo, premier statut de Rome – en particulier ci ont pourtant bien failli le relâ- syLvaIn DakOUrI
mesure. Une liste électorale
procureur de la CPI, une l’Indien, hystérique sur le sujet – cher après son incarcération, du
qui n’a plus été révisée depuis
mais de ceux qui ne veulent pas moins si l’on en croit un mail
7 N°1792 du lundi 19 Février 2018 politique
RÉFORME DE LA CEI, INTERDICTION DES VÉHICULES D’OCCASION

Théophile soko Waza tance le pouvoir et fait des propositions


qui est à la base des crises. On qui est à la base des crises ; à nement, c’est d’obliger les pas participer à ces élections!»,
ne peut pas reconduire une CEI moins que l’objectif du gouver- autres acteurs politiques à ne a-t-il martelé.

Jean-philippe okann

T
héophile Soko Waza,

60 26 80 02 06
président du Congrès
du Peuple pour le
Développement et la
Liberté, CPDL, s’est
prononcé sur la situation socio-
politique. Avant d’aborder les
questions purement politiques,
Soko Wasa s’est d’abord pro-
noncé sur l’interdiction d’impor-
ter des véhicules d’un certain
âge. «La décision du gouverne-
ment cache des réalités. Cette
décision montre que le gouver-
nement ivoirien travaille pour
les multinationales au détriment
de l’Etat lui-même, au détriment
du peuple de Côte d’Ivoire, au
détriment des transporteurs
ivoiriens», a-t-il martelé.
Théophile Soko Wasa explique
que 2016 a été une année diffi-
cile pour le secteur de l’automo-
bile en Côte d’Ivoire. Selon lui, le
pays a connu une perte dras-
tique d’au moins 20% dans le
secteur.
Pour Soko, en interdisant l’im-
portation des véhicules d’occa-
sion, c’est une façon pour le
gouvernement ivoirien de «venir
au secours de ces multinatio-
nales» et obliger «tout le monde
à acheter les véhicules neufs»,
a-t-il fait savoir. Soko Wasa
ajoute que «L’Etat de Côte
d’Ivoire ne gagne rien dans
cette combine. Il perd en termes
de revenus les dédouanements
; il y a la perte des emplois. Déjà
en situation de précarité, l’on
achète difficilement un véhicule
d’occasion ; avec cette déci-
sion de l’Etat, que fera la popu-
lation?», s’est-il interrogé.
Théophile Soko Wasa ne com-
prend pas que l’on puisse faire
ce pied-de-nez à la Sicta char-
gée de «contrôler si des véhi-
cules peuvent rouler en Côte
d’Ivoire ou pas !». S’adressant
aux acteurs du secteur, il a eu
ces mots : «Nous disons à tous
les acteurs du secteur de l’auto-
mobile qui est bien organisé,
que c’est maintenant qu’il faut
réagir», a-t-il conseillé.
Abordant l’aspect politique, le
président de ‘‘la 4ème voix, la
voix des sans voix’’, a qualifié la
Cei dans sa configuration
actuelle de «volcan dormant».
Pour Soko Waza, la Cei «n’est
pas équilibrée. Elle n’est pas
juste, elle n’est pas cohérente.
Elle ne donne pas confiance à
tous les candidats.» C’est d’ail-
leurs ce qui justifie l’arrêt de la
Cour africaine des droits de
l’Homme et des peuples du 16
novembre 2016. «Il est temps
de mettre un terme à cette
Cei. Monsieur Youssouf
Bakayoko a brillé ici en Côte
d’Ivoire par son travail
8 N°1792 du lundi 19 Février 2018 nation
SITUATION SÉCURITAIRE À BLOLÉQUIN

un Motocycliste tué. l’assassin, un


gendarme assassiné par la foule
bout portant pour une sombre le-champ. Mais une autre Des véhicules et des motos
affaire de taxe quotidienne de source accuse plutôt un soldat sont également partis en
1000Fcfa, avons-nous appris FRCI d’être à l'origine du fumée cette fois chez le sous-
La brigade de gendarmerie de Bloléquin incendiée le samedi 18 février de source bien introduite. Le drame en tirant à bout portant préfet de Bloléquin. Pendant
2018 par les populations suite au décès d'un civil par balle. drame, dit-on, s’est produit au sur le jeune homme. les échauffourées, un civil a
corridor CIB situé sur l’axe Conséquence, furieux après été blessé d'une balle dans la
semaine ou chaque mois, on Bloléquin-Guiglo, selon une cet acte de bavure sans nom, jambe et des journalistes
Simplice Zahui parle d’assassinat. Le samedi source jointe sur place après les populations accourues en auraient même été pris à par-
dernier, à Bloléquin, une ville que la victime, le jeune masse et en colère, ont tué le tie et blessés par des manifes-
située dans l’ouest du pays, Tiemoko Modeste, eût refusé gendarme, brûlé la résidence tants. La ville était encore sous

L
’insécurité sous le
régime Ouattara est un évènement malheureux est de s’acquitter du droit de pas- du préfet, et incendié la bri- tension au moment où nous
devenue chose nor- survenu. Un gendarme et un sage ou taxe quotidienne de gade de gendarmerie de la mettions sous presse.
male. Au point où civil ont été tués suite à des 1000Fcfa au gendarme. Une ville.
presque chaque échauffourées entre civils et altercation s'en est suivie. Ce
forces de l'ordre, consécutives dernier furieux de ce refus
à une bavure policière. qu'il considéra comme un INVESTITURE DU DÉLÉGUÉ RÉGIONAL DU CIDP DE LA ME
En effet, un gendarme a tué affront, lui tira une balle à bout

la réaction du mortellement un civil, conduc-


teur de moto, en tirant sur lui à
portant en pleine poitrine. Le
jeune homme est décédé sur- Babily Dembélé fustige ouattara :
Gouvernement SITUATION SOCIOPOLITIQUE «le régime ne veut pas de la
L
ors d’un contrôle de rou-
tine à un barrage de
sécurité à l’entrée de la
réconciliation nationale»
e président du congrès chargée de la réconciliation
ville de Bloléquin, un conduc-
teur de moto taxi a reçu une
balle et est décédé des suites
de ses blessures.
L ivoirien pour le dévelop-
pement et la paix
(CIDP) M. Babily Dembélé a
dit que la réconciliation est
derrière. Cela veut dire qu’il
n’y a plus de réconciliation
investi le samedi 17 février en Côte d’Ivoire». C’est pour-
En représailles, une foule dernier au centre culturel quoi il appelle les partis poli-
déchainée s’est ruée sur les d’Adzopé, la délégation régio- tiques se réclamant de
Forces de sécurité en poste nale du CIDP de la Mé prési- l’idéologie d’Houphouët
au barrage. dée par Asséké François Boigny à ne pas utiliser le
Xavier. Occasion pour le pré- nom du père fondateur de la
Un gEnDarmE a aInsI sident du CIDP d’appeler les Côte d’Ivoire moderne
trOUvé La mOrt Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, président du Pdci. jeunes à prendre leur respon- comme fond de commerce,

Pourquoi le conseil des ministres


Cette foule a ensuite sac-
sabilité en main. «Sans les comme business. Les
cagé, incendié et pillé la bri- jeunes, il n’y a pas de pays. contrats faramineux qu’offre
gade de gendarmerie, les
résidences du Préfet et du
Sous-préfet ainsi que plu-
sieurs édifices et résidences
du mercredi est annulé
publics et privés.

F
lou total sur l’agenda de Cedeao, ceci ne peut expli-
l’activité gouvernemen- quer cela.
Le bilan provisoire à cette tale des jours à venir. Et En tout cas, à moins d’un
heure est de: opacité sur la situation au conseil des ministres extraor-
- deux(2) morts, un(1) gen-
darme etun(1) civil RHDP. En effet, alors que se dinaire plutôt, c’est le 28 février
- trois(3) blessés multiplient à Abidjan les 2018, que le prochain conseil
- d’importants dégats maté- rumeurs relatives à un proba- des ministres présidé par le
riels ble remaniement de l’équipe chef de l’État, aura lieu, ainsi
gouvernementale, la situation que le remplacement de Jean
Les Forces de défense et de au RHDP relative à la diver- Claude Brou.
sécurité ont été immédiate- gence de vue sur la formation D’ici là une rencontre entre le
ment déployées sur les lieux. d’un parti unifié, continue de Président Alassane Ouattara
Le calme est revenu dans la se détériorer. On le sait, le et le Président Bédié pourrait
ville de Bloléquin. ministre Jean Claude Brou, avoir lieu. Cette rencontre
Le Ministre de l’Intérieur et de ministre de l’industrie et des devra servir à une clarification,
la Sécurité présente ses Mais pourquoi les mettre tou- le gouvernement à la société
condoléances aux familles mines, (cadre Pdci proche de ainsi qu’à une position ferme jours en arrière-plan et d’Adama Bictogo pendant
des victimes et appelle les Duncan, et partisan du Rhdp) et définitive au sujet du Rhdp, construire un pays et les uti- que d’autres Ivoiriens meu-
populations de Bloléquin au s’en va en raison de sa promo- en particulier du parti unifié, liser. C’est dommage que ce rent de faim ont été dénoncé
calme. tion en qualité de président de pour faciliter l’alternance telle soient ces mêmes jeunes avec véhémence par celui
Il met en garde les auteurs de la commission de la Cedeao. que souhaitée par le Président qu’on retrouve dans la mer qui, il ya quelques années
ces violences, qui seront Mais de là à suspendre toute du Pdci, lors de l’Appel de méditerranée. Ce sont ces sous Laurent Gbagbo était
poursuivis et traduits devant activité gouvernementale, il y a Daoukro. «Ou bien on conti- jeunes, la plupart d’entre eux encore ambassadeur itiné-
les tribunaux, à l’issue de bien de quoi s’interroger. nue ensemble, ou bien c’est le qui se retrouvent en prison. A rant de la Côte d’Ivoire
l’enquête ouverte ce jour, Pourquoi en effet, le Conseil clash. On arrête et chacun partir de maintenant, la jeu- auprès des pays arabes. La
pour déterminer les circons- des ministres prévu chaque assume, car on ne peut pas nesse doit pouvoir assumer cérémonie d’investiture du
tances exactes de la surve- mercredi de la semaine est continuer à faire semblant», pleinement ses responsabili- bureau régional du CDIP
nance de ces incidents
annulé pour ce qui est du mer- commente un homme fort du tés», a lancé le conférencier. s’est déroulée devant un par-
Abidjan le 17 Février 2018 credi 21 Février prochain? camp Ouattara, qui estime Sur la question de la réconci- terre de personnes dont les
Même si l’on annonce un qu’à l’impossible nul n’est tenu, liation, Babily affirme sans guides religieux les chefs tra-
Le ministre de l’Intérieur et déplacement du chef de l’Etat et que le chef de l’État. retenu, «la réconciliation ditionnels, de nombreuses
de la sécurité à cette date, à Accra pour une fâche, elle dérange parce femmes et des jeunes.
réunion sur la monnaie DE gBaLLOU que madame la ministre sD
sidiki DIakItE unique, dans l’espace
9 N°1792 du lundi 19 Février 2018
société
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DANSE / JEUNE CRÉATION

le centre d’excellence africain bientôt


doté de deux bâtiments flambant neufs
Le Centre d’excellence africain sur le changement climatique, la biodiversité et l’agriculture
durable (CEa-CCBaD), sera doté de deux bâtiments r+1 sur le site de l’école doctorale
Wascal sise au Pôle scientifique et d’innovation de l’Université félix houphouët-Boigny de
Bingerville. La pose de la première pierre s’est faite le vendredi 16 février dernier en présence
de la ministre de l’enseignement supérieur Bakayoko Ly ramata, du coordonnateur du pro-
jet, Pr koné Daouda, et d’un parterre de personnalités du monde universitaire, des parte-
naires financiers et des structures techniques.
Fabrice Douayéré, chorégraphe d’Efozouyi, en pleine répétition avec ses jeunes compagnons.
sure qu’à ce jour, l’inscription
au Cea-Ccba n’est pas
payante, mais le candidat doit
avoir un master en Sciences
la compagnie Efozouyi prend corps
biologie ou une discipline

S
ous la houlette du jeune cho- Efozouyi. Aude Kongo par exemple
connexe pour intégrer le cen- régraphe Fabrice Douayéré, (12 ans, en 5ème) dit vouloir vrai-
tre. «Le principal objectif est la compagnie Efozouyi, com- ment faire de la danse son métier
de répondre à la demande du posée d’adolescents, prend ses plus tard, mais les parents s’oppo-
marché du travail en matière repères au niveau de la création à sent. En venant s’entrainer en cati-
de compétences dans des Yopougon-Nouveau Quartier. mini avec ses ami(e)s les samedi
domaines spécifiques où Nous avons visité ce projet qui après-midi, elle veut réaliser
celles-ci sont limitées, affec- appelle aussi à la socialisation de quelque chose de concret avec la
La pose de la première pierre a été faite par madame le ministre ses participants. compagnie afin d’infléchir la posi-
tant le développement, la Du goudron qui barre la devanture tion de ces parents…
croissance économique et la du stade de la liberté à Yopougon-
mettre de trouver des solu- réduction de la pauvreté», a Nouveau Quartier, on peut enten- POUr nE Pas s’aDOnnEr à
Sylvain Dakouri tions en matière de recherche –t-il indiqué. dre le son de leur musique. Dans DE La «saLEté»
et d’innovation pour relever les Pour Le Pr Konaté une salle de classe du groupe
défis liés à leur développe- Souleymane, adjoint du coor- scolaire Sicogi 5 à deux pas de là, Les enseignements concernent la
ment», soutient-elle. Avant les adolescents de Efozouyi (Que danse traditionnelle, la danse

F
inancé par la Banque donnateur, la Côte d’Ivoire
mondiale (BM) à hau- d’ajouter que depuis son manque d’expert dans le chan- Dieu nous aide, en Alladjan) répè- contemporaine et quelques gestes
teur de 720 millions implantation, «le centre a fait gement climatique et l’agricul- tent sous la direction de leur cho- de danse classique pour donner
de francs CFA, ces des progrès notables, régraphe, Fabrice Douayéré. Ce de la posture aux apprenants.
ture durable, alors que samedi 10 février après midi est «Dans un premier temps, les cours
bâtiments du (CEA- surtout dans sa volonté de l’Afrique, notamment le pays studieux et mouvementé pour la sont orientés sur l’apprentissage
CCBAD), qui visent à accroitre mettre la recherche universi- paie le lourd tribut des consé- dizaine de jeunes garçons et basique. C’est vrai qu’ils ont plus
la capacité d’accueil dudit cen- taire au service des entre- quences du changement cli- jeunes filles qui répètent dans ou moins des connaissances
tre, seront livrés dans 10 mois. prises et des populations et matique. «C’est pour faire face cette salle de classe en désuétude dans les mouvements mais il faut
Ils seront composés de salles d’adapter ses programmes à tous ces défis que la avancée. Précision du mouvement, les compléter pour la réalisation
de cours, de laboratoires et de aux besoins du monde profes- Banque mondiale a voulu sou- enchainement, gestion de l’es- du beau geste, détaille Fabrice
bureaux. La ministre de sionnel». Le coordonnateur du tenir le développement de ce pace: Fabrice Douayéré, titulaire Douayéré. Bientôt, nous allons
l’Enseignement supérieur et projet, le Pr Koné Daouda, a centre», fait-il remarquer. d’une Licence professionnelle aborde la phase des créations et
de la Recherche scientifique, remercié la ministre de option Danse de l’Insaac, explique là on a pas mal d’idées. » En atten-
Notons qu’au titre des deux à ses jeunes compagnons les prin- dant de présenter ses créations
Pr Ly Ramata Bakayoko a l’Enseignement supérieur pour dernières années, l’école doc- cipes chorégraphiques, sous le originales, la compagnie Efozouyi
exprimé sa reconnaissance à ses efforts en faveur du renfor- torale Wascal, a accueilli près regard mi- amusé mi- concentré de a animé plusieurs arbres de Noel,
la Banque mondiale, qui «à cement des capacités des de 130 étudiants en master et quelques autres jeunes badauds assuré le show dans des cérémo-
travers ce centre d’excellence enseignants chercheurs, affi- doctorat, dont un tiers d’étu- regroupés à l’entrée ou devant les nies et surtout le spectacle de
accompagne la Côte d’Ivoire chant son engagement à faire diants proviennent de 15 pays claustras… Compagnons de route, l’émission C’Midi le jour de Noel
et les pays de la sous-région, du centre un outil scientifique africains. complices, le jeune chorégraphe sur RTI1.
dans la formation du capital adapté aux exigences du qui étudie aussi la musicologie à Ce projet a une dimension sociale
humain, en vue de leur per- changement climatique. Il ras- l’Université et ses élèves le sont. qu’il ne faut surtout pas perdre de
Ce projet de compagnie Efozouyi vue. En effet,l’occupation saine de
est la résultante formelle des ini- ces jeunes ados leur évite des
tiatives Wozo Vacances et autres alternatives sordides comme la
SANTÉ concepts que Fabrice à coachés drogue, le broutage et d’autres
dans le quartier, bien avant. fléaux juvéniles. C’est surtout ces

le centre d’imagerie médicale d’abidjan acquiert un appareil de pointe L’encadreur a donc décidé de met-
tre cette réputation au service d’un
un projet clairement défini : consti-
tuer une compagnie, œuvrer
aspects qui ont convaincu les
parents à confier leurs enfants aux
encadreurs. «On a signé des
engagements vis-à-vis des
enseigner la danse à ces adoles- parents pour l’occupation de leurs

L
e Centre d’Imagerie à l’hélium. Elle est 5 fois plus
médicale d’Abidjan puissante que celle acquise cents, monter des spectacles et enfants à certains moments. On
(Cima) vient d’enrichir en 2009», a expliqué Dr entreprendre des tournées natio- leur a expliqué le bien fondé de
nales et internationales. Avec notre action et ils ont compris les
le plateau technique de la Coulibaly. Cet appareil, dira- donc une amie, cheville ouvrière tenants et les aboutissants»,
Côte d’Ivoire et de la Sous- t-il, contrairement aux IRM du projet, depuis le dernier trimes- indique Fabrice. La formalisation
région en se dotant d’une bas champs, permet de faire tre de 2017, Fabrice Douayéré a de la structure est quasi faite. Les
IRM 1,5 Tesla. La présenta- des IRM abdominales, des consistué la troupe d’une trentaine agréments ont été obtenus. Et
tion de cette machine de bili IRM, des IRM de perfu- d’adolescents dévoués corps et donc bientôt, la compagnie
dernière génération a été sion et diffusion, des angio âme à la danse et partageant le Efozouyi saura répondre aux solli-
faite le jeudi 15 février der- IRM, IRM de diffusion corps même rêve. «J’ai décidé d’intégrer citations pour spectacles qui pour-
nier à Treichville, au Cima entier… Selon lui, «ces exa- cette compagnie pour vraiment ront lui parvenir. Peu assidus aux
en présence d’acteurs du mens exploratoires n’étaient me perfectionner dans la danse cours de danse au début, les ado-
que j’adore. Plus tard, je veux faire lescents commencent à saisir les
secteur de la santé et du pas possibles à faire en les grandes scènes dans les enjeux du projet. Toute chose qui
ministre d’Etat chargé du Côte d’Ivoire par le passé. Il grands coins», explique benoite- galvanise les 6 encadreurs (costu-
Dialogue Politique et des fallait pour les patients se ment Kéhi Nike, 16 ans, en classe miers, maquilleurs, chorégraphes,
Relations avec les rendre en Afrique du nord de 3ème. «La danse est impor- administratrice…) dans l’effort.
Institutions, Jeannot ou en Europe. Avec tout ce tante pour moi. Je veux la prati- Tout n’est cependant pas rose
Le Dr Coulibaly Seydou, directeur général du Cima
Ahoussou-Kouadio. que cela implique comme quer et en faire quelque chose de dans cette aventure. La compagnie
Le Dr Coulibaly Seydou, dépenses», a-t-il souligné, bien plus tard. Mais en parallèle, je sollicite des soutiens (financiers,
directeur général du Cima a marque Toshiba que nous c’est un véritable gain de continue d’aller à l’école, quitte à logistiques) et des meilleures
indiqué que cette IRM 1,5 venons d’acquérir est une temps et d’économie pour choisir bientôt», nous dit pour sa conditions de répétition. D’où
part Jessica Kouassi, 12 ans en qu’elle a le regard tourné vers les
Tesla est la toute première IRM 1,5 tesla, c’est-à-dire les patients. classe de 6ème. Ce dévouement à mécènes. Pour une bonne cause.
d’un centre d’imagerie médi- une IRM (Imagerie par la danse n’est pas sans opposition
cale privé de toute l’Afrique Résonnance Magnétique) à syLvaIn DakOUrI pour tous les membres la troupe sD
de l’Ouest. «Cet appareil de haut champs qui fonctionne
10 N°1792 du lundi 19 Février 2018 nation
FESTIVITÉS DES 20 ANS DE CHILDREN OF AFRICA
aVis DE DEcEs
la construction d’un groupe scolaire de plus d’un milliard fcfa à abobo en vue -La grande famille GOGOUA à
Seréguhé (Issia)
-La grande famille GNOKUI à
Yrogogoua (Issia)
Sylvain Dakouri -La famille GNASSOU à Koreyo
(Soubré)
-Monsieur DOMO EULOGE
BOGAS à Abidjan

L
a directrice nationale de
-Monsieur DOMO OSCAR, à la
la fondation Children of Mairie de Dabou, madame et
Africa, Nadine Sangaré, a enfants
annoncé le vendredi der- -Monsieur DOMO FRANCIS, au
nier à Abidjan la Conseil National de la Presse
construction d’un groupe scolaire (CNP) et Madame à Abidjan
de plus d’un milliard FCFA dans la -Madame DOMO EDDIE SABINE
commune d’Abobo, lors d’une et enfants au Ghana
-Monsieur BRAGA ARMAND et
conférence de presse au siège de Madame née DOMO RACHEL et
l’organisation à Cocody, annon- enfants à Paris -La famille alliées BRAGA et
çant les festivités des 20 ans de la -Madame DOMO MARIE OTTRO à Abidjan, Ghana, Paris
fondation créée par Dominique NOELLE et enfants à Paris et et Etats Unies d’Amérique
Ouattara. Les célébrations des 20 ans de la fondation ont été lancées Abidjan
«Pour ses 20 ans, la fondation -Madame DOMO YOLANDE à Ont la Profonde douleur de vous
Children of Africa va construire un Abidjan annoncer le décès de
culturelles et la féerie du continent femme cheffe trois (03) étoiles de -Monsieur DOMO ALAIN SIM-
groupe scolaire dans la com- Africain. L’invité spécial de ce France, Madame Anne-Sophie PLICE à Lomé gOgOUa DOgOrE CECILE dite akIPI
mune d’Abobo», a indique Mme 4ème dîner-gala sur les bords de Pic et l’ivoirienne Christelle -Monsieur HIE LANDRY et
Sangaré, ajoutant que cette école la lagune Ebrié sera Madame Vougo qui auront la lourde charge Madame née MIREILLE DOMO Survenu le lundi 11 décembre 2017
sera constituée de deux écoles Lalla Malika Issoufou, Première de proposer des mets aussi diver- et enfants à Paris A la clinique Saint Michel
primaires, une maternelle.«La -Madame DOMO AIMEE- Archange de Yopougon
Dame du Niger annonce les orga- sifiés que riches aux invités. Le CLAUDE ADELAIDE et enfants à
réalisation de ce projet s’élève à nisateurs. Ce même 16 mars célèbre danseur Georges Paris LE PrOgrammE DEs
1,5 milliard FCFA et va accueillir l’Hôpital Mère-Enfant de Momboye présentera à cette -Monsieur DOMO ALAIN BRICE OBsEqUEs
environs 690 enfants», a-t-elle Bingerville sera inauguré. Au occasion trois (03) tableaux à Paris
précisé. cours du Diner de nombreuses somptueux sur le thème du dîner -Monsieur DOMO GNASSOU - Du jeudi 15 février au samedi 17
Les fonds pour la construction de surprises sont prévues avec l’ar- pour le plus grand bonheur des JEAN MARC à Paris février 2018 de 18h30 à 21 h00
ce groupe scolaire seront collec- -Madame GOGOUA THERESE, Présentation des condoléances
rivée de stars internationales convives. Ce 4ème rendez-vous et enfants à Issia officielles au domicile de la
tés le 16 mars prochain lors du dans le domaine du cinéma, de la de la charité de Children Of Africa
quatrième (4ème) dîner-gala de -Madame GOGOUA Désirée, et défunte à Yopougon quartier
culture et des affaires. Au plan s’annonce donc, comme l’événe- enfants à Issia Maroc, non loin de l’hôtel Kimi.
la fondation avec pour thème : culinaire, deux dames seront à ment majeur de ce début d’année -Monsieur GOGOUA GOZE - vendredi 23 février 2018 de
«Afrique féerique». Il va offrir à l’honneur. Il s’agit de la seule 2018. Antoine, et enfants à Issia 21h à 06 heures
ses différents invités les richesses -Monsieur GOGOUA MAXIME, Veillée à la place CP1 de
commissaire de police et Yopougon
Madame à Abidjan - samedi 24 février 2018 à 10
-Monsieur BROU KOUADIO heures
NORBERT et enfants à Abidjan Levée de corps à la Société
-La famille alliée WAHI à Abidjan, Ivoirienne des pompes funèbres
Ghana, Dubai (SIPOFU) à Yopougon Km 17,
-La Famille alliées DIOMANDE et route de Dabou, suivie de l’inhu-
ZINGBE, enfants à Soubré et mation au cimetière municipal de
Abidjan Williasmville

Pour joindre le service


commercial, contactez-nous au
48 92 87 84 / 07 68 59 63
48 11 36 78 / 02 58 11 11
04 15 36 04 / 02 20 88 85
Annonce
Démocrates POUR LA JUSTICE ET POUR LA LIBERTE

Ivoiriens et d’ailleurs Edité par Avenir Médias SARL


Tél: 22 52 48 70
Email : nouveaucourrier2017@gmail.com
Le nouveau courrier vous ouvre ses Siège social:
Cocody 7è tranche près de Café Versailles
colonnes pour vos lettres de soutien Directeur général : Allan Aliali
au président Laurent Gbagbo, à Email: alialiallan2015@gmail.com
son épouse Simone Ehivet et à tous Directeur de publication
Zahui Z. Simplice / Cel: 05 70 55 67 - 03 40 41 23
les prisonniers d’opinion. Email: simplicezahui@yahoo.fr
Voici les adresses de réception de vos Rédacteur en chef par intérim :
Allan Aliali
courriers : Cel: 40 00 64 48 / 79 59 64 77
1-nouveaucourrier2017@gmail.com Impression : Sud Actions Média
Tirage : 7 000 exemplaires
2-bonjourpresident@yahoo.com Récépissé du procureur N° : 18/D
3-cel : 67636388 / 40650147 Dépôt légal : N° 9220 du 4 juin 2010
11 N°1792 du lundi 19 Février 2018 détente

) "-% %) +!- 0 ). '!


6.!-/ !./ .0- '! +*%)/ !
(*0-%- ! .*%" ' /-*01! 0)!
' (+! !/ .>!(+-!..! ! '> .
/%,0!- ). 0) !-)%!- !.+*%-
) #6)%! ++ - 8/ .*0 %)!
(!)/ !/ '0% %/
= *))! (*% /-*%. 1<02 4
!2 0 !-
= ! .*0$ %/! 7/-! ). 0)
!) -*%/ *9 %' 3 ! 0 *0+
>! 0 ! 1*0 - %. 7/-! ' )
!/ 1*%- ! 0 *0+ ! "!..!.
! #6)%! .>!26 0/! !/ '!
/- )."*-(! !); $%*//!.

) # -5*) . ). - . )%
& ( !. !./ !)1*36 ). 0)
(+ ! 1 ) !. + - .!.
+ -!)/. > )%( /!0- +-*+*.!
0)! /%1%/6 +%. %)! !/ '!
&!0)! # -5*) //!) .0- '!
*- ! !-)%!- .> 1 ) ! !)
- (+ )/ . 0/! ). ' +%.
%)! ) #! *((! 0) 0
+$%) !/ -!1%!)/ /*0/ /- ),0%''!
> )%( /!0- !1 )/ ! .+!
/ '! '0% %/

= *((!)/ . /0 ++-%. 4
) #!-

= >!./ + + ,0% (> ++-%.


!+0%. /*0/ +!/%/ ! +'0. 0-
>!./ >!)'!1!- '! . +*0
!''!

0! %/ 0)! "!..! -*%/! 4


0)! "!..! # 0 $!

= 1 $%!- !)/-! )*0.


12 N°1792 du lundi 19 Février 2018
culture
MARVEL FESTIVAL D’ABIDJAN

‘‘BlacK PaNTHEr’’ un nouveau


film avec des héros noirs
Notons qu’outre ‘‘BLACK PANTHER’’, d’autres films, les gardiens de la galaxie 2, thor ragnarok, étaient
comme Captain America : le soldat de l’hiver, thor, également à l’affiche de ce festival.
les gardiens de la galaxie, Avengers : l’ère d’ultron,
ant-man, Captain America : civil war, doctor strange, syLvaIn DakOUrI

Black Panther a été bien accueilli

L
a première édition du MARVEL Festival
d’Abidjan s’est tenue du 16 au 18 février
2018. C’est avec ’’BLACK PANTHER’’, le
nouveau film évènement du studio Marvel
réalisé par Ryan Coogler, que s’est ouvert
ce festival. L’avant-première du film s’est faite en
présence de Maurice Bandaman, ministre de la
Culture et de la Francophonie, de Jean-François
Camilleri, président de The Walt Disney Company
France & Afrique francophone, de l’Ivoirien Isaac
de Bankolé, acteur dans ledit film et du représen-
tant de l’ambassadeur des Etats-Unis en Côte
d’Ivoire, le vendredi 16 février au cinéma Majestic
de l’hôtel ivoire
A l’ouverture de l’avant-première, Jean-François
Camilleri a dit sa joie : «C’est un immense hon-
neur et plaisir de proposer au public ivoirien des
contenus aussi riches que ceux de l’univers ciné-
matographique Marvel lors de ce festival unique.
Nous avons voulu ce festival festif et exceptionnel,
avec 47 projections en trois jours. Avec Walt
Disney et Marvel, nous entendons faire des
choses exceptionnelles».
Le ministre Maurice Bandama a dit sa fierté pour
le choix de la Côte d’Ivoire pour abriter l’avant-pre-
mière projection de ’’BLACK PANTHER’’, un film qui
met en exergue des supers héros noirs, mais sur-
tout Africains. «C’est une fierté pour nous que
notre compatriote Issac de Bankolé joue dans un
film réalisé à Hollywood».
Venu spécialement des Etats-Unis pour cette
avant-première projection, Isaac de Bankolé a
expliqué comment il a été coopté pour jouer dans
’’BLACK PANTHER’’ qui raconte l’histoire de
T’Challa, un jeune roi africain qui doit assumer les
responsabilités d’un super-héros et l’héritage pluri-
centenaire qui va de pair avec cette fonction.
Venu massivement assister à cet événement iné-
dit, le public a réservé un standing ovation au film.

Pour joindre le service


commercial, contactez-nous au
48 92 87 84 / 07 68 59 63
48 11 36 78 / 02 58 11 11
04 15 36 04 / 02 20 88 85