Vous êtes sur la page 1sur 25

J'aurais voulu aujourd'hui donner

L’Autre qui n’existe la parole pour commencer à la


jeune collègue, qui reçoit en cure la
pas et ses Comités patiente aux personnalités
d’éthique multiples, que j'ai évoquée la
dernière fois en dialoguant avec
Eric Laurent et après que celui-ci
avait utilisé l'ouvrage de Ian
Éric Laurent Hacking sur le sujet.
Jacques-Alain Miller Malheureusement cela n'est pas
possible vu que cette jeune
Dix huitième séance du séminaire collègue est sur le point
(mercredi 21 mai 1997) d'accoucher et doit limiter ses
déplacements. Donc je dirai un mot
*** bref du cas en attendant que cette
collègue soit en mesure de nous le
présenter elle-même, peut-être
avant la fin de cette année.
Jacques-Alain Miller : - J'entrerai La patiente donc dispose de
plus avant aujourd'hui dans le personnalités multiples, ayant
concept actuel du symptôme, je dis chacune leur prénom et leurs traits
actuel parce que c'est celui que de caractère. Elle se présente
nous nous efforçons de construire, volontiers munie de la liste de ces
le concept actuel du symptôme personnalités, afin que l'Autre
dans ses rapports doubles avec la auquel elle a affaire soit en mesure
pulsion et avec ce que nous de s'y retrouver. Deuxième
appelons, après Lacan, l'Autre, le symptôme, après la mort de son
grand Autre, quasi mathème qui n'a père est apparue une pratique
pas qu'une signification, et qui est d'automutilation sous la forme de
un usage. coupures produisant des
Si je parviens au terme, de ce que saignements. Le père est
je veux dire aujourd'hui, j'aurai certainement au centre du cas, c'est
donné un éclairage nouveau, depuis sa mort que la patiente se
précis, et à certains égards capital, coupe, auparavant elle se contentait
à ce à quoi nous nous référons, de se cogner la tête contre un mur.
sous le nom lui aussi chiffré de Les personnalités multiples
l'objet petit a. Et après, je suppose semblent se rapporter à la pratique
dans une séance ultérieure, j'en incestueuse du père, ce qui a été
viendrai au développement isolé, classiquement, comme la
qu'appelle ce que j'ai esquissé cause traumatique du trouble. Je
comme la théorie du partenaire. précise que les coupures sont
toujours le fait d'une personnalité

327
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 328

et la patiente s'en considère comme pratique de l'auto mutilation


la victime. n'empêchait d'exclure la psychose.
En effet, la multiplicité des Sur la direction de la cure, j'ai dit
personnalités n'annule nullement la rapidement la dernière fois
fonction d'une identité centrale, l'essentiel, considérer l'apparition
qu'elle reconnaît comme la sienne, de la personnalité comme
et qui se distingue par le fait de se parasitaire et comme constituant un
plaindre des autres et de disposer mode d'expression symptomatique
de leur liste. Cette identité centrale à la disposition du sujet. Donc,
qu'elle reconnaît comme la sienne, inciter le sujet à renoncer à ce
elle la désigne d'ailleurs par le mode d'expression et à la
second prénom de son état civil, jouissance qu'il comporte, comme
pas le premier. Notre collègue note au bénéfice afférent. Pour ce faire,
que les personnalités la remplacent surtout ne pas se passionner pour
à chaque état d'absence. La patiente les personnalités, manifester
connaît des états d'absence et, à ce quelques négligences aimables à
moment-là, se présente une cet endroit, c'est la position que je
personnalité. Plus précisément on qualifiais de " benigne neglect
peut dire que ces personnalités (?) ", de négligence bénigne,
apparaissent et pratiquent à mettre l'accent sur la situation qui
l'occasion des coupures, en réponse déclenche l'apparition des
à un déplaisir que lui cause personnalités, pour obtenir sa
l'attitude de l'Autre, le psychiatre, formalisation langagière.
l'infirmière, la thérapeute. Donc la L'interprétation, à mon sens, est
personnalité empruntée au registre permise à ce niveau seulement,
du multiple surgit quand elle peut sous la forme " vous avez voulu
se sentir méconnue, non entendue, faire comprendre que ". Autrement
mal entendue, contrainte, dit, elle consiste à tenter d'inscrire
abandonnée ou laissée tombée. petit s de grand A,
La demande d'amour ou de s(A)
reconnaissance est ainsi le signifié de l'Autre dans le
parfaitement isolable ainsi qu'un symptôme combiné, personnalité
désir de maîtrise qui se fait jour de multiple, coupure. Elle consiste à
façon assez joueuse. Visiblement, faire passer le symptôme au
elle déroute l'Autre, elle force son registre du signifié de l'Autre.
attention, elle démontre son Donc ça, dans toute sa généralité,
impuissance, elle se joue de lui, avec cette formule:
elle le force, comme elle dit, à   s(A)
capituler. Autant de traits qui qui nous ouvre d'ailleurs une
inviteraient à faire du cas une perspective plus générale sur le
forme sévère d'hystérie, si la symptôme. Dans la mesure où le
symptôme est jouissance, on peut
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 329

dire qu'il est rapport au plus-de-


jouir, que c'est une formule fermée Jacques-Alain - Miller :
de type autistique et donc on Encourager le sujet dans son
pourrait, au symptôme considéré invention symptomatique, ce que
sur ce versant, affecter une formule Lacan appelait nourrir le
construite sur le modèle du symptôme.
fantasme. Et d'une certaine façon
ce que j'indique ici est une Eric Laurent : -
Nourrir le
retranscription de ce qui figure symptôme étant avec cette
bien connu sur le graphe de Lacan, reconnaissance sociale, son
ceci, prolongement, de tous ces groupes
(S  a)  s(A) d'intérêts multiples, aussi multiples
sauf que, évidemment, quand il que les personnalités en question,
s'agit du symptôme, on suppose si l'on veut, et en effet cela ça
déjà présent le sujet du signifiant, oppose clairement deux façons de
alors que dans les formes extrêmes, traiter, deux façons de faire...
autistiques si je puis dire, du
symptôme, c'est bien ce qui est Jacques-Alain - C'est
Miller :
problématique.Donc c'est en évidemment pratiquement très
quelque sorte ici une fonction qui opposé, de savoir si, quand une
déborde et même peut-être s'oppose personnalité se présente, de
à l'existence ainsi marquée du sujet l'accueillir avec une grande
du signifiant. satisfaction, l'interroger sur ses
S traits particuliers afin de compléter
Voilà en tout cas ce que je voulais le tableau des personnalités
dire sur le cas que j'évoquais la multiples, ou s'ennuyer un petit peu
dernière fois. et attendre que l'identité centrale
revienne et ne pas établir, ne pas
Eric Laurent : - Oui, en clarifiant penser que l'investigation clinique
ça, on voit bien l'opposition de la ici serait neutre.Se passionner pour
façon de faire recommandée par la personnologie délirante de la
Hacking qui est " laissez faire patiente et au contraire marquer ce
l'invention et surtout ne jamais qu'il faut de distance pour que, au
énoncer qu'il ait à renoncer à la lieu que cette production soit
moindre jouissance que ce soit, au floride, elle devienne un peu plus
contraire la faire reconnaître. La sèche.On peut dire que - là il
façon dont ils veulent inscrire faudrait vraiment interroger la
quelque chose dans le signifiant, collègue - il semble tout de même
c'est faire reconnaître simplement que le recours à la personnalité
cette jouissance là, la jouissance de multiple ne fasse plus l'essentiel de
ses personnalités, en rajouter dans l'existence de la patiente mais ça
ce registre. reste pour elle, en cas de difficulté
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 330

avec l'Autre, le recours le plus apparemment on se passe de


prompt. l'Autre, qui serait même fait pour
qu'on se passe de l'Autre et où on
Eric Laurent : - Alors, autre fait seul. Bien entendu réservons,
point, là, c'est ce que tu apportes en mettons de côté, sans l'oublier,
effet avec ces formules, sur qu’en un certain sens le corps lui-
l'interrogation, sur la nature même c'est l'Autre, avec un grand
autistique du symptôme, ça permet A.
de réordonner toute une série Mais enfin je crois que je fais
d'interrogations, dans le saisir quelque chose si je dis
mouvement psychanalytique simplement, si je répète avec
contemporain, à la suite des d'autres que c'est un mode de jouir
travaux spécialement des kleiniens, où on se passe de l'Autre. Et de ce
sur l'autisme, soit chez Meltzer ou fait, la jouissance toxicomane est
de Frances Tustin qui voyait avec devenue comme emblématique de
une forme un peu trop réaliste ou l'autisme contemporain de la
plus exactement trop naturaliste de jouissance. C'est ce que j'avais
l'autisme, des noyaux autistiques essayé de résumer par le petit
partout, alors que la véritable mathème qu'Eric Laurent lui-même
question qu'ils posaient, à partir de a mis au tableau la dernière fois,
là s'ordonne, parce que l'effet Ia
clinique qu'ils détectaient n'est pas qui veut dire quoi ? Grand I est
sans intérêt mais, avec cette valide, est en plein exercice, quand
conception naturaliste de l'autisme, le circuit du mode de jouissance
ça donne une sorte de vision un doit passer par l'Autre social et
peu comme dans Shine, le film sur passe de façon évidente par l'Autre
ce pianiste autiste, une sorte de social, alors qu'aujourd'hui, comme
généralisation, justement, parmi dit Lacan, notre mode de
vos personnalités multiples, il y a jouissance ne se situe plus
un autiste. Ce n'est pas la meilleure désormais que du plus-de-jouir, ce
façon évidemment de réordonner qui fait sa précarité, parce qu'il
ces faits. n'est plus solidifié, il n'est plus
garanti par la collectivité du mode
Jacques-Alain Miller : - Alors je de jouir, la collectivisation du
voulais dans le fil, disons, que je mode de jouir. Il est particularisé
commence à tendre à partir de la par le plus-de-jouir, donc il n'est
dimension autistique du symptôme, plus enchâssé, et organisé, et
évoquer ce que nous avions pu solidifié par l'idéal et donc notre
dire, avec Hugo Freda en mode de jouir contemporain est en
particulier, des drogues. Pourquoi quelque sorte fonctionnellement
est-ce que nous nous y intéressons, attiré par son statut autiste ; et c'est
parce que c'est un mode de jouir où
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 331

de là que le problème apparaît d'y symptôme. Simplement ça lui joue


faire entrer des tours : lorsque les Castillans
S(A) ont réduit les Catalans, ils leur ont
de forcer le symptôme dans son inspiré un symptôme, ils ne leur
statut entre guillemets ont laissé qu'une issue
" autistique ", de le forcer à se symptomatique qui était de
reconnaître comme signifié de travailler et donc les Catalans ont
l'Autre. commencé à travailler pendant que
Alors çà n'est pas une opération les Castillans, les maîtres, eux ne
contre nature, et puisque nous faisaient rien. Et au bout de
parlons des drogues, eh bien quelque temps évidemment le
pensons, ça n'est pas d'un usage travail est devenu comme une
absolument courant dans les seconde nature pour les Catalans.
drogues en cours, dans les drogues Alors maintenant où ils ne sont
à la mode chez nous, mais pensons plus dominés de la même façon, ils
à l'opium. L'opium est un continuent de travailler. Pensons
symptôme, la jouissance de l'opium aussi à ce qui est arrivé aux
est un symptôme que les Anglais, Tchèques, quand, à la bataille de la
les impérialistes anglais, les Montagne Blanche en effet, la
victoriens, ont proposé sciemment Bohème a perdu devant les
aux Chinois à la belle époque de impériaux. Les Tchèques ont
l'empire.Il y avait une disposition, commencé à travailler et continuent
il y avait un petit fond traditionnel et il faut dire que les Autrichiens
de goût de l'opium, mais là pendant longtemps ont arrêté, et là,
systématiquement, on leur a ayant perdu leur empire, ils ont été
proposé ce symptôme, qu'ils ont forcés de s'y remettre. Je simplifie
adopté, et c'était un symptôme qui bien sûr une histoire complexe.
a convenu à des finalités de Autrement dit, on voit le
domination, et que le Parti symptôme devenir, je prend ça
communiste chinois, quand il a pris comme un symptôme, une seconde
le pouvoir en 1951, s'est empressé, nature au sens où l'explique, où
déjà auparavant dans les zones qu'il Freud en explique la
avait libérées de l'impérialisme, métapsychologie, à propos de la
mais, à partir de 1951, a commencé névrose obsessionnelle dans
une éradication politique de ce Inhibition, symptôme et angoisse. Il
symptôme. y a un moment où le sujet adopte le
Donc réfléchissons à ce qu'a pu symptôme et l'intègre à sa
être la domination par le personnalité, par là même il cesse
symptôme. Il n’y a pas de meilleure de s'en plaindre, c'est ça qui est
façon, du point de vue du maître, formidable, les Catalans ne se
que de dominer, d'inspirer, de plaignent pas de travailler, ni les
répandre, de promouvoir un
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 332

Tchèques, c'est plutôt les autres qui possible, ou quand c'est désiré par
se plaignent qu'ils travaillent trop. le sujet, elle vise essentiellement à
Alors, cette perspective que obtenir que l'idéal cesse
j'introduis d'une façon j'espère d'empêcher le sujet de pratiquer
distrayante, pour vous, il y a quand son mode de jouissance, je dirai
même une leçon, une morale, il y a dans les meilleurs conditions, dans
une morale de la fable, politique. les conditions les plus convenables.
C'est que notre point de vue, Autrement dit l'opération
spontané sur le symptôme est analytique, en l'occurrence, vise
évidemment de le considérer bien à soulager le sujet d'un idéal
comme un dysfonctionnement. qui l'opprime à l'occasion, et de le
Nous disons symptôme quand y a mettre en mesure d'entretenir avec
quelque chose qui cloche, mais le son plus-de-jouir, le plus-de-jouir
dysfonctionnement n'est dont il est capable, le plus-de-jouir
symptomatique que par rapport à qui est le sien, un rapport plus
l'idéal.Sinon quand on cesse de le confortable. En tout cas, la pression
repérer par rapport à l'idéal, et bien de la psychanalyse a certainement
c'est un fonctionnement ! le contribué à cette inversion
dysfonctionnement c'est un sensationnelle et contemporaine
fonctionnement, ça marche comme des facteurs des modes de jouir.
ça. Alors le maître aussi a des
Et il faut reconnaître que la symptômes, le maître, son
psychanalyse a fait beaucoup pour symptôme, c'est la paresse et c'est
la précarité du mode de jouissance resté dans l'histoire sous l'image
contemporain, parce qu'elle a fait magnifique du Grand d'Espagne.
beaucoup, en effet, pour que le C'était vraiment une déchéance
rapport entre l'idéal et le petit a pour le Grand d'Espagne de faire
devienne celui-ci: quoi que ce soit, et donc il était
Ia figé dans une paresse divine qui a
Quand nous recevons un sujet frappé d'ailleurs toute l'Europe
homosexuel - maintenant j'en parle classique, d'une certaine façon, pas
plus d'assurance, parce que comme plus noble que l'Espagnol parce
il y a un petit cycle de conférences, que il n'en fiche pas une rame. Et
de séminaires consacrés à c'est évidemment très contraire,
l'inconscient homosexuel, des alors là je continue la psychologie
collègues témoignent de la façon des peuples, c'est tout à fait
dont ils abordent la question. On contraire à ce qu'il y a eu en
voit bien qu'une part de l'activité Angleterre. En Angleterre au
psychanalytique consiste, contraire on a eu une aristocratie
concernant un sujet homosexuel, travailleuse, une aristocratie où ça
non pas du tout à viser l'abandon n'était pas déchoir que de se livrer
de l'homosexualité sauf quand c'est au travail et ça a valu à l'Angleterre
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 333

des résultats sensationnels, une petit peu dans son fonctionnement,


période, en tout cas, de domination le symptôme ne marche plus.
du monde. L'amour du service public comme
En France, c'est plus difficile à symptôme est en train de tomber en
situer - on continue sur la même désuétude et même les affaires de
lancée - il y a la période 18ème où corruption dont aujourd'hui on
on jouait à travailler. Le symbole, nous enchante tous les jours,
c'est Marie-Antoinette et les petits témoignent de l'affaissement de
moutons (rires), ce n'est pas la l'ancien symptôme, de ce point de
paresse, c'est l'hommage rendu au vue là, qui avait été inculqué par le
travail des masses laborieuses. maître. Il faudrait dire un mot des
Alors ça a changé quand même U.S.A. là-dessus, qui ont l'avantage
lorsque..., quand l'aristocratie de ne pas avoir eu une noblesse.
française était retenue de travailler. Alors ils ont fini par en avoir une
Lorsque le Bourgeois gentilhomme mais essentiellement une noblesse
se prend pour un gentilhomme, il du pognon. On commence par
dit : le seul ennui c'est que mon gagner de l'argent par tous les
père vendait quand même du drap, moyens et après, on s'ennoblit par
on lui réplique : mais pas du tout la philanthropie. Et donc à ce
c'était un gentilhomme qui jouait moment là on a les grands musées
avec ses amis à leur passer du drap. américains, les grandes collections
Il y avait aussi la noblesse de robe, qui viennent toutes de travailleurs
qui a compliqué le panorama, mais enfin enrichis.
ce qui a changé fondamentalement Alors je reviens aux drogues,
les choses, c'est évidemment après ce petit ex-cursus qui est fait
l'idéologie du service public, c'est pour élargir un petit peu le concept
la solution sensationnelle qu'a du symptôme ; sans ça on est à
trouvée Napoléon pour mettre au l'étroit dans le symptôme, avec
travail aussi l'aristocratie, pour en simplement les symptômes de la
fabriquer une nouvelle. Il a réussit psychopathologie quotidienne.
à obtenir une noblesse qui non Revenons aux drogues. Si on
seulement se bat, ce qui était quand prend la marijuana, parce qu'il faut
même le symptôme essentiel de la distinguer entre les drogues, la
noblesse française, mais aussi qui jouissance de la marijuana est un
bosse. symptôme qui ne coupe pas
Pour ça, il a inventé les grands forcément du social, au contraire,
concours, il a inventé les Grandes elle est souvent considérée comme
Ecoles, il a inventé la méritocratie un adjuvant à la relation sociale,
française et la production d'une voire à la relation sexuelle. Et c'est
élite de la nation supposée, une pourquoi le président Clinton ou
aristocratie du mérite en quelque d'autres peuvent avouer avoir
sorte, qui aujourd'hui fléchit un
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 334

touché à cette jouissance sans en particulariser, il me semble qu'il


être pour autant déconsidérés. faut là opposer héroïne et cocaïne.
C'est là qu'on retrouve le critère Et je les opposerai ainsi, je dirai
lacanien de la jouissance que l'héroïne est quand même sur le
toxicomane. Le critère essentiel, versant de la séparation, elle
c'est que ce soit une jouissance conduit tout de même au statut de
vraiment pathologique quand c'est déchet, même si ce déchet est
une jouissance qu'on préfère au stylisé, même si ce déchet est
petit-pipi. C'est-à-dire lorsque, loin valorisé comme il l'est, ça été
d'être un adjuvant à la relation souligné aujourd'hui dans
sexuelle, elle est au contraire l'International Herald journal,
préférée à la relation sexuelle. Et comme il l'est dans les milieux de
même que cette jouissance peut la mode, où finalement on a
avoir un tel prix pour le sujet qu’il proposé à l'admiration des foules,
la préfère à tout et que là, pour pendant des années, des
l'obtenir, il va jusqu'au crime. mannequins drogués qui faisaient
Lacan a été obligé d'avoir recours allusion, dont la posture et l'état
aux fictions kantienne pour physique faisaient allusion à
expliquer la jouissance perverse. l'héroïne...
Kant prenait pour acquis que si on
vous disait : à la sortie d'une nuit Eric Laurent : - D'abord il y a eu
d'amour avec une dame, il y a le la mode anorexique, la définition
gibet, vous y renonceriez, vous qu'est-ce qu'un modèle ? C'est une
reculeriez devant ça. Lacan dit: anorexique qui se fait refaire les
pas forcément si là est en cause une seins et ensuite on a la version
jouissance qui va au-delà de " héroïne-chic " comme ils disent et
l'amour de la vie. Eh bien il est il y a eu juste avant la grande vague
certain que c'est le critère anorexique, c'était le " chic-
proprement lacanien de la cocaïne ", qui impose un tout autre
jouissance toxicomane comme style en effet, un style frénétique...
pathologique.
Alors c'est là donc que la Jacques-Alain Miller : - Voilà, moi
marijuana, sa tolérance, la je souhaitais opposer l'héroïne sur
tolérance qu'elle reçoit, vient du le versant de la séparation et la
fait qu’elle ne s'inscrit pas du tout cocaïne, elle, sur le versant de
dans cette dynamique d'excès, par l'aliénation. C'est-à-dire autant
rapport à quoi évidemment, on l'héroïne a quand même un effet
penserait à opposer l'héroïne, qui séparateur, par rapport au signifiant
répond, elle, parfaitement au critère de l'Autre, autant la cocaïne est
lacanien. Et pour s'y retrouver il utilisée comme facilitateur de
semble qu'il faut, et pour ne pas l'inscription dans la machine
parler de la drogue en général, mais
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 335

tournoyante de l'Autre battements, que Lacan a isolés dans


contemporain. les Écrits, que vous trouverez dans
les Écrits comme vous trouverez
Eric Laurent : - Et justement dans dans le Séminaire XI qui est d'un
ces stylisations de l'opposition usage assez fréquent, je me sers
saisissable, dans toutes ces d'aliénation et de séparation aussi
postures de repli dans lesquelles bien pour ordonner ce qui me
étaient photographiées ces jeunes semble être les maladies mentales à
modèles, dans une position de repli la mode. Parce qu’il y a, c'est un
quand c'est le style héroïne-chic et fait, et le fait même là que nous
dans la cocaïne-chic, au contraire, cherchons cet exemple dans le
la frénésie de la relation à l'Autre et domaine de la mode, il y a des
la photographie essayant de rendre symptômes à la mode. Et je ne
ça d'une façon ou d'une autre... crois pas du tout que ce soit élargir
excessivement notre concept du
Jacques-Alain Miller : - C'est donc, symptôme, que d'admettre et de
je voyais que tu as l'article que j'ai conceptualiser le fait qu'il y a des
lu moi-même ce matin dans symptômes à la mode. Par exemple
l'International Herald, qui est la dépression.
suscité par la mort d'un Nous critiquons le concept de
photographe, par overdose semble- dépression, nous considérons qu'il
t-il, et c'est en train de faire est mal formé, que c'est différent
scandale, de dénoncer la présence dans une structure et dans une
de l'héroïne dans les milieux de la autre. D'abord commençons par ne
mode et c'est illustré en effet par la pas avoir de mépris pour le
photo qu'il avait prise, sans doute, signifiant de dépression. C'est un
une des dernières photos qu'a pris bon signifiant, je dirai parce qu'on
ce photographe et qui est un s'en sert. C'est un signifiant
mannequin recroquevillée sur soi- relativement nouveau, et nous qui
même et qui incarne fort bien là nous échinons à produire des
cette localisation que je propose de signifiants nouveaux, à les espérer,
l'héroïne sur le versant de la chapeau bas devant un signifiant
séparation, que je proposais avant nouveau, qui marche ! C'est un
ce matin, avant de voir cette photo signifiant formidable, la
qui venait comme une bague au dépression. Sans doute il est
doigt, si je puis dire. cliniquement ambigu, mais enfin
Alors, il me semble que cette nous avons peut-être mieux à faire
opposition - classique et que je ne que de jouer les médecins de
reprends pas même si certains ici Molière, et de venir avec notre
ne la connaissent peut-être pas très érudition, si justifiée soit-elle,
bien - d'aliénation et séparation, qui critiquer quelque chose, critiquer
sont deux mouvements, deux
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 336

un signifiant qui dit quelque chose désir, et qui demande à être


à tout le monde aujourd'hui. interprété comme une forme du
Je ne le prends qu'à ce niveau là oui. Et si vous interprétez le non
et bien sûr que je n'ai rien à dire comme un non, c'est la catastrophe,
contre l'investigation clinique fine enfin au moins c'est un
qui peut en être faite. N'empêche malentendu.
que, il vaut la peine de relever, il Alors, pour revenir aux
n'est pas anodin qu'aujourd'hui ça symptômes à la mode, la
dise quelque chose à tout le monde. dépression elle-même fait couple,
Que ce soit, prenons le comme ça, la dépression est clairement sur le
une bonne métaphore. Et à versant de la séparation, c'est,
l'occasion, disons, un point fixe, un disons le dans nos termes un peu
point de capiton, qui ordonne la lourds, une identification au petit a
plainte d'un sujet. Ça peut produire comme déchet, comme reste, et ce
des effets de soulagement, le qui montre bien là la séparation
patient vient, vous dit : " J'ai du d'avec la chaîne signifiante c'est les
mal à me concentrer, je dors trop, phénomènes temporels qui peuvent
je n'ai pas de goût à la vie ", vous être accentués dans la dépression, à
lui dites : " - Vous êtes déprimé ". savoir il n'y a pas le temps et
(rires) Vous pouvez produire un comme la fermeture définitive de
effet de soulagement par là. l'horizon temporel.
Evidemment s'il vient en disant lui- Et ce qui fait couple avec la
même : " - Je suis déprimé ", là, dépression c'est le stress. Le stress,
c'est autre chose. Là c'est autre lui, est un symptôme de
chose, vous demandez des l'aliénation. C'est précisément le
précisions. symptôme qui affecte le sujet qui
Ça, c'est le côté jamais content de est entraîné dans le fonctionnement
l'analyste. C'est ce qu'il a de de la chaîne signifiante et dans son
commun d'ailleurs avec accélération, et, d'où sa liaison
l'hystérique. Il m'est arrivé de éventuelle avec les symptômes de
donner l'exemple de l'hystérique, la cocaïne. Et d'où aussi la grande
l'exemple que j'adore. L'hystérique question clinique d'avenir c'est: à
qui disait : " - Ça ne va pas, ceci ou quel moment les chinois
cela ", je dis : " - Je suis connaîtront-ils le stress ? Parce que
parfaitement d'accord ", elle me s'il y a un symptôme qui était
répond : " - Non " (rires), parce vraiment ignoré par la Chine
que, etc. ... traditionnelle et sans doute par la
Et le " non " de l'hystérique en Chine communiste, jusqu’à la
l'occurrence veut dire que si elle révolution culturelle, qui a un peu
disait oui, elle serait absorbée alors stressé quelques personnes, c'était
totalement par l'Autre, donc c'est le stress, et maintenant, nous allons
un non qui est dit par amour, par pouvoir suivre dans la clinique les
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 337

progrès, l'invasion du capitalisme dire que l'anorexie, c'est la


moderne, en Chine, avec le couple structure de tout désir. Tandis que
dépression-stress. la boulimie met au premier plan la
fonction de l'objet. Cela dit, ça
Eric Laurent :- Ça c'est : pourrait conduire à formuler que
comment le stress peut s'introduire l'anorexie est du côté de la
dans le confucianisme, parce qu'ils séparation, et la boulimie du côté,
avaient déjà une éthique du travail ça pourrait conduire à dire..., bon,
très forte dans le confucianisme. je vais dire ce que je pense (rires).
L'éthique du travail chinois dans le Ce que je pense contrairement à
confucianisme, c'est une éthique du une première réflexion, c'est que la
travail sans stress. C'est une boulimie, alors on peut dire oui,
éthique du travail parfaitement qu'elle est du côté de la séparation,
accordée au cours des siècles, et on s'enferme avec l'objet etc.. elle met
essaye d'expliquer comment ils ont l'objet au premier plan, on pourrait
pu donner une diaspora si active, dire : elle est du côté de la
industrieuse et qui représente séparation. Mais il semble qu'il faut
partout dans tout le sud-est tenir compte de ce que relève
asiatique le noyau de décollage de Apollinaire et que souligne Lacan :
tout cet ensemble de pays, sans celui qui mange n'est jamais seul.
stress, mais avec une éthique du C'est-à-dire qu’en fait la boulimie
travail reconnue. Mais alors est plutôt du côté de l'aliénation, et
s'ajoutant c'est ça qui va la d'ailleurs, de fait, la boulimie coupe
transformer, en effet, ce sera... beaucoup moins le sujet des
relations sociales, que ne le fait
Jacques-Alain Miller : - Et donc on l'anorexie poussée à l'extrême,
pourra suivre ça, même tandis que, ce qui est au premier
quantitativement, au progrès de plan dans l'anorexie, c'est
l'industrie pharmaceutique par justement le rejet de l'Autre et en
exemple en Chine. Je dis l'industrie particulier de la mère nourricière,
pharmaceutique parce que la mais plus largement le rejet du
pénétration de la psychanalyse, grand Autre. Et donc dans cette
bien qu'il se prépare une traduction mise en place rapide, j'avais
chinoise de Lacan, les premières tendance à placer la boulimie du
avancées sont quand même faites côté de l'aliénation et l'anorexie du
dans ce domaine par l'industrie côté de la séparation. Mais, dans
pharmaceutique. les deux cas, qu'est-ce qu'on
Alors d'autres symptômes à la aperçoit ? et ce qui en fait des
mode pour les aborder. Tu as symptômes, c'est que,
évoqué l'anorexie et la boulimie. foncièrement, ce que nous appelons
L'anorexie est sans aucun doute du le grand Autre, le rapport au grand
côté du sujet barré. On peut même Autre, c'est foncièrement dans ces
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 338

symptômes qu'apparaît sa vérité, phallicisation du corps qui est


qu'il est équivalent à petit a. quand même foncièrement liée à la
A  a maigreur. C'est ce que Lacan
évoque dans la " Direction de la
Et c'est ce statut de petit a qui est cure " quand il prend le rêve de la
mis en évidence aussi bien dans belle bouchère, qui se conclut par
anorexie et boulimie. l'analyse du sujet identifié à la
tranche de saumon, avec le
Eric Laurent : - Oui, sur cette commentaire " être un phallus, fut-
question de l'anorexie, quand, dans il un peu maigre ". Et bien il y a
la Direction de la cure, Lacan parle entre la maigreur et la féminité
de " l'homme aux cervelles phallicisée, une affinité comme
fraîches " comme anorexie mentale. entre la pauvreté et la féminité
Lui, c'était une sorte d'anorexie phallicisée.
d'aliénation. Il est pris dans le Je ne donne pas ça comme
système et en effet il y a d'autres clinique définitive et nec varietur,
types d'anorexies, le refus, le dire j'essaie simplement d'animer un
non à la mère qui nourrit, qui fait peu le paysage, que nous ne
plus, là, qui est de séparation... sommes pas seulement avec le
symptôme obsessionnel bien
Jacques-Alain Miller : - Je prenais, repéré, cadré, qui affecte l'Homme
par exemple l'anorexie à la mode, aux rats, nous ne sommes pas
c'est-à-dire l'anorexie des seulement avec le symptôme
mannequins comme modèle hystérique, nous avons un usage du
physique. L'anorexie est jusqu'à terme symptôme plus étendu, et
présent plus compatible avec le diversifié.
mannequin que la boulimie (rires). Alors c'est là que j'ai l'intention
Enfin ça se discute d'ailleurs parce de m'avancer un peu davantage
que la boulimie, le comble de la dans le concept du symptôme. Juste
boulimie, la boulimie pathologique après le séminaire de la semaine
suppose quand même de se faire dernière, j'ai dû, - c'était une
vomir. Mais disons que le obligation institutionnelle -
mannequin anorexique c'est quand envoyer un petit message à la
même l'évidence du désir, c'est seconde réunion régionale de
l'évidence qu'il n'y a rien qui peut l'Ecole du Champ freudien de
satisfaire et combler. Et donc il y a Caracas, qui s'ouvre dans deux
une affinité entre le mannequin et jours et où se retrouvent, avec nos
l'anorexie, c'est-à-dire pas de collègues vénézuéliens, des
réplétion. La réplétion c'est la colombiens, des équatoriens, des
jouissance, tandis que l'anorexie cubains, des guatémaltèques, des
c'est l'évidence du désir et par là péruviens et aussi des espagnols de
même, ça conduit à une Miami etc... J'avais rédigé quelques
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 339

lignes pour leur dire bonjour, par le après-midi, à notre séminaire du


biais des responsables, je les ai mercredi. Il y a les symptômes à la
faites après le séminaire et je vais mode et y a des symptômes qui se
les lire, brièvement, enfin la partie démodent - alors là c'est savoureux
intéressante, et après je parce qu'il y a des Colombiens
développerai. dans la salle, donc j'ai pas pu
Alors je leur disais : Il y a dans le résister au plaisir de leur dire ça - il
symptôme - parce qu'il vont parler y a des pays exportateurs de
du symptôme, c'est le thème à la symptômes, aujourd'hui ce sont les
mode, dans le champ freudien - ce Etats-Unis, le symptôme soviétique
qui change et ce qui ne change pas. ayant disparu, il y a des pays
Ce qui ne change pas, c’est ce qui exportateurs des moyens de
fait du symptôme un surgeon de la satisfaire les symptômes des autres,
pulsion. En effet, il n'y a pas de la Colombie. Bref, il y a toute une
nouvelle pulsion. Nous sommes sur économie symptômale qui n'a pas
des nouveaux symptômes, des encore été conceptualisée, c'est de
nouveaux fantasmes, mais jusqu'à la clinique, car la clinique n'est pas
présent il n'y a pas de nouvelle seulement de la Chose, mais de
pulsion. De temps en temps, il y a l'Autre etc., suivent des
quelqu'un qui essaie d'en inventer, considérations institutionnelles.
mais ça ne reçoit pas de crédit, pas J'ai opposé à la va-vite, une part
de crédit d'état, ça veut dire qu'on y constante du symptôme et une part
croit pas. En revanche, il y a de variable. La constante du
nouveaux symptômes. Ce qui se symptôme dans cette optique, c'est
renouvelle - c'est là en tout cas ce l'attache pulsionnelle du
que je propose - c'est l'enveloppe symptôme. La variable c'est son
formelle du noyau, kern, de inscription au champ de l'Autre et
jouissance je considère que la bonne
(a) orientation, concernant le
L'Autre dont le symptôme est symptôme, c'est de s'orienter sur
message, comprend le champ de la cette disjonction, là. Et en même
culture, c'est ce qui fait l'historicité temps, de la travailler.
du symptôme. Le symptôme Alors quelle est cette
dépend de qui l'écoute, de qui lui disjonction ? Pour le dire au plus
parle, de qui parle. Voyez le sabbat simple, c'est la disjonction entre les
magistralement décrypté par Carlos pulsions d'un côté, et l'Autre sexuel
Guinsburg - ça je n'ai pas eu le de l'autre côté. Cette disjonction est
temps d'en parler ici - voyez justement ce que niait Freud, en
l'épidémie contemporaine des posant que la pulsion génitale
personnalités multiples aux Etats- existe. Parce que dire que la
Unis étudiées par Ian Hacking et pulsion génitale existe, c'était dire
mentionnées par Eric Laurent hier qu'il y a une pulsion qui comporte
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 340

en elle-même le rapport à l'Autre Parler de la jouissance du corps de


sexuel, qui se satisfait dans le l'Autre ça paraît une métaphore par
rapport sexuel à l'Autre. Et donc rapport à ce qui est du réel, à savoir
une communication entre le la jouissance du corps de l'Un.
registre des pulsions et le registre Alors on peut toujours ajouter
de l'Autre sexuel. Il semble parfois mais le corps de l'Un, en fait, il est
d'ailleurs que pour Freud, c'était en toujours marqué par l'Autre, il est
continuité. On commence par se significantisé, etc., du point de vue
passionner pour le sein de la mère de la jouissance, le lieu propre de
et puis après c'est la mère qu'on la jouissance, c'est quand même le
aime. On a une sorte de continuité corps de l'Un et quand on est
pulsionnelle, ce qui permet à Freud vraiment joui par le corps de
dans certains paragraphes d'aller à l'Autre ça porte un nom clinique
toute vitesse pour nous donner le précis.
développement pulsionnel. C'est là Alors, les pulsions du côté de
qu'intervient Lacan, quand il l'Un et à part ça le côté de l'Autre.
formule : il n'y a pas de pulsion C'est un point de vue qui a un
génitale, que la pulsion génitale fondement solide, et c'est ce qui
c'est quand même une fiction fonde Lacan à rappeler, par
freudienne, comme les pulsions exemple, que le sexe ne suffit pas à
d'une façon générale, mais c'est une faire des partenaires. Prenons la
fiction freudienne qui ne marche jouissance phallique comme
pas, qui ne correspond pas. Et c'est jouissance de l'organe, on peut bien
là que s'impose le point de vue dire que c'est une jouissance qui
selon lequel il y a une disjonction n'est pas vraiment du corps de l'Un,
entre pulsion et grand Autre. qu'elle est hors corps, qu'elle est
Cette disjonction met en supplémentaire, etc., il n'empêche
évidence ce qu'il y a d'auto- que son lieu, ça n'est pas le corps
érotique dans la pulsion elle-même, de l'Autre. Et y a quand même une
le statut auto-érotique de la dimension de la jouissance
pulsion. Après tout les pulsions phallique qui est attachée au corps
affectent le corps propre et elles se de l'Un. Et même quand Lacan
satisfont dans le corps propre. La parle de la jouissance féminine, qui
satisfaction de la pulsion, c'est la n'est pas celle de l'organe, où
satisfaction du corps propre, ça l'altérité est dans le coup, il reste
c'est notre matérialisme à nous. Et qu’il formule que dans la
on peut dire que le lieu de cette jouissance, même la jouissance
jouissance, c'est le corps de l'Un. sexuelle, la femme est partenaire de
Ce qui fait d'ailleurs toujours sa solitude, où l'homme ne parvient
problématique le statut de la pas à la rejoindre. C'est-à-dire que,
jouissance de l'Autre et de la dans ces formules qui ont été
jouissance du corps de l'Autre. relevées déjà, on voit paraître le
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 341

chacun pour soi pulsionnel et là, il le fait que cette espèce parle, c'est-
n'y pas de lieu pour tous. Disons à-dire le langage s'établit dans cette
l'horrible solitude de la jouissance, béance elle-même. Et c'est aussi ce
qui est spécialement mise en qui explique pourquoi la langue
évidence dans la dimension que nous parlons est instable,
autistique du symptôme. La pourquoi elle est toujours en
solitude, une solitude de la évolution, pourquoi elle est tissée
jouissance. Il y a quelque chose de de malentendus, précisément parce
la jouissance qui coupe du champ qu'elle ne colle jamais avec le fait
de l'Autre et d'ailleurs c'est le sexuel. Elle ne colle jamais avec le
fondement même de tout cynisme. fait du non-rapport sexuel.
Alors qu'est-ce qui se passe du Alors c'est bien sûr ce qui est
côté du champ de l'Autre ? Du côté différent des bactéries, qui, elles,
du champ de l'Autre, c'est là que communiquent impeccablement,
s'organise, disjointe la relation à mais leur communication est de
l'Autre sexuel, et cette l'ordre du signal, de l'information.
organisation, elle dépend de la C'est là que ça nous fascine,
culture, bien entendu. Elle dépend l'homme neuronal. L'homme
de certaines inventions de la neuronal c'est l'homme bactérie,
civilisation, ici la monogamie, c'est l'homme considéré comme
assise sur l'adultère, là la une colonie de bactéries, où les
polygamie, assise sur la force différentes parties s'envoient des
d'âme, etc. Et des inventions de signaux, des informations, et ça
civilisation variables, qui marche au mieux, on se comprend.
connaissent des succès, des Évidemment, ce qui est essentiel
décadences, ce sont des scénarios dans l'homme neuronal, c'est qu'il
de la relation sexuelle qui sont soit considéré tout seul, l'homme
disponibles. Ce sont d'autant de neuronal, tout seul comme bactérie
semblants qui ne remplacent pas le multiple. Ces personnalités
réel qui fait défaut, celui du rapport multiples c'est, les neurones qui,
sexuel au sens de Lacan, mais qui eux, communiquent comme des
leurrent ce rapport. Elles ne bactéries.
remplacent pas ce rapport, elles Alors, est-ce que l'homme
leurrent ce réel. pulsionnel, si je puis m'exprimer
Alors ça, ça qualifie notre ainsi, en parallèle à l'expression
espèce, parce que la disjonction que j'avais inventée pour Changeux
entre les pulsions et le grand Autre l'homme neuronal, est-ce que
c'est le non rapport sexuel en tant l'homme pulsionnel - ce n'est pas
que tel, ça dit que la pulsion est une mauvaise expression, parce
programmée, tandis que le rapport que le terme de sujet ne va pas très
sexuel ne l'est pas. Et le fait de bien avec celui de pulsion. Lacan
cette disjonction est cohérent avec l'avait noté, et non pas qu'une fois,
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 342

au sujet de la jouissance - est-ce l'objet petit a, son caractère


que l'homme pulsionnel est janusien. L'objet petit a est à la fois
autistique ? Jusqu'où pouvons-nous ce qu'il faut à la pulsion en tant
pousser la perspective que j'adopte qu'auto-érotique et c'est aussi ce
là de l'autisme du symptôme et de qu'il faut aller chercher dans
l'auto-érotisme de la pulsion. l'Autre. Si on ne prend que le petit
C'est là qu'on doit constater que, enfant commençant à parler, c'est
tout de même, ça s'accroche à quand même les mots de l'Autre
l'Autre, que même s'il n'y a pas de qu'il va prendre et qu'il va tortiller
pulsion génitale, on doit bien à sa façon. Et après on lui dira : ça
supposer une jouissance qui n'est ne se dit pas, ça ne se fait pas et on
pas auto-érotique, dans la mesure régularisera la chose.
où incide sur elle ce qui se passe au Les neurosciences sont obligées
champ de l'Autre. On ne peut pas pour rendre compte du
se contenter d'une disjonction développement neuronal de mettre
totale parce ce que ce qui se passe en fonction le regard de l'Autre
au champ de l'Autre incide sur vos parce que ce n'est pas la même
conditions de jouissance chose de recevoir le langage d'une
pulsionnelle. machine ou que ce soit un être
Autrement dit on ne peut pas se humain qui regarde. Il faut qu'il y
contenter d'un schéma de pure ait un certain " se faire voir " du
disjonction entre les deux champs sujet pour que ça fonctionne.
mais il faut une intersection. Et Ça veut dire qu'il y a une part de
c'est l'intersection même que la jouissance de l'Un, cette
définit Lacan en plaçant petit a jouissance autistique, qui est
dans cette zone. attrapée dans l'Autre, qui est saisie
dans la langue et dans la culture, et
c'est justement parce que cette part
est saisie dans l'Autre qu'elle est
manipulable. Elle est, par exemple,
manipulable par la publicité, qui
est quand même un art de faire
a désirer. Et, aujourd'hui, ce qui est
proposé pour sortir de l'impasse,
Quand nous parlons du plaisir, c'est la consommation. Ou encore
quand nous parlons de la pulsion, la culture propose un certain
nous le faisons en les accrochant à nombre de montages à faire jouir.
l'objet perdu et nous ne pouvons Elle propose des modes de jouir
pas utiliser ces concepts sans, d'une qui maintenant, qui peuvent être
façon ou d'une autre, glisser l'objet franchement bizarres, et qui n'en
perdu qu’il faut aller chercher chez sont pas moins sociaux.
l'Autre. C'est là la double face de
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 343

Du côté de l'Autre ici, qui se comme modes de jouir que vous


situe sur la droite, il y a comme des offrent la culture ne suffisent pas,
mâchoires qui saisissent une partie alors dans les interstices il y a place
de cette jouissance autistique : c'est pour les symptômes individuels.
la signification de la castration. Mais les symptômes individuels ne
sont pas d'une autre essence que les
A symptômes sociaux. Ce sont dans
a tous les cas des appareils pour
entourer et situer le plus de jouir.
La vérité de la castration, c'est Je considère ainsi le symptôme
qu'il faut en passer par l'Autre pour comme ce qui appareille le plus-de-
jouir et que, pour cela, il faut céder jouir.
de la jouissance à l'Autre. J'aimerai maintenant éclairer par
C'est là que l'Autre vous indique, là, précisément ce qui me semble
par exemple, les façons de faire ne pas avoir été vu jusqu'à présent,
couple. Il vous indique le mariage sur la formule même que Lacan a
monogamique, mais demain il vous proposé de la pulsion à partir de
indiquera peut-être qu'on peut cela. À savoir le " se faire ". Il a,
étendre le concept du mariage dans son Séminaire XI, déchiffré la
jusqu'au mariage homosexuel et ce pulsion en terme de " se faire voir"
qui ne fera que révéler le mariage pour la pulsion scopique, " se faire
dans son semblant, comme un entendre ", se faire sucer ou
montage de semblants. manger ou etc. À quoi ça répond,
Alors on peut dire : c'est bizarre, cette formule, qui est à la fois
ça sera bizarre. A bien y répétée, n'est pas expliquée et qui
considérer, il n'y a rien de plus chez Lacan n'a pas connu de très
bizarre que la norme. C'est la grands développements par
norme qui est bizarre et justement ailleurs.
l'esprit des Lumières était de Et bien, voilà ce que j'ai à en dire
s'apercevoir du semblant de la qui jusqu'à présent je crois n'a pas
norme et que c'était la norme de sa été dit. Telles que Freud les a
propre culture qui était bizarre. décrites les pulsions répondent à
Alors, au fond, petit a, qu'est-ce une logique ou à une grammaire,
que c'est ? C'est cette part de activité-passivité, voir, être vu,
jouissance, ce plus-de-jouir qui est battre, être battu. Freud met en
attrapé par les artifices sociaux, place, ordonne, classe les pulsions,
dont la langue. Et ce sont des selon cette logique, qui, si vous
artifices qui sont parfois très faites attention est du type a-a',
résistants, en effet, et qui peuvent c'est du type symétrie en miroir.
connaître de l'usure, aussi bien. Freud a structuré les pulsions à
Alors quand le semblant social ne partir d'une relation d'inversion
suffit pas, quand les symptômes scopique. C'est une grammaire en
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 344

miroir et qui a conduit justement à mienne, et que j'instrumente le


penser que sadisme et masochisme battre de l'Autre, ce qui est la
étaient symétriques et inverses, position masochiste fondamentale.
voyeurisme et exhibitionniste Autrement dit, ce que Lacan met
également. en relief à cet égard sur la pulsion
Alors, c'est ça que Lacan veut c'est que la phase passive de la
corriger, précisément pour montrer pulsion, c'est-à-dire je reçois des
que le champ pulsionnel répond à coups est en fait toujours la
une logique tout à fait différente continuation de sa phase active. Je
que la logique du miroir. Et c'est ici reçois des coups parce que je le
que Lacan, à la place de l'inversion veux.
en miroir, met le mouvement Autrement dit c'est la formule de
circulaire de la pulsion. On peut Clausewitz : la passivité est la
dire : ça y ressemble. Pas du tout. continuation de l'activité par
Le mouvement circulaire de la d'autres moyens.
pulsion, qui est dessiné par Lacan Bon, ça si c'est pas une vérité, au
dans le Séminaire XI, répond certes niveau de la pulsion, aller vous
à la notion que le corps propre est faire voir si je puis dire ! (rires) Ce
au début et à la fin du circuit qui est capital, dans cette
pulsionnel, c'est-à-dire que les dissymétrisation de la pulsion
zones érogènes du corps propre qu'opère Lacan, c'est que l'Autre en
sont la source de la pulsion et que question, ça n'est pas le double du
le corps propre est aussi le lieu où moi, c'est le grand Autre comme
s'accomplit la satisfaction, le lieu tel. C'est ce qu'il y a d'incroyable
de la jouissance fondamentale, de dans ce que Lacan dit à ce propos,
la jouissance auto-érotique de la c'est dans le mouvement circulaire
pulsion. de la pulsion que le sujet vient à
Mais qu'est-ce que ça change, le atteindre la dimension du grand
" se faire " que Lacan introduit, et Autre. Je ne sais pas si vous
le circuit proprement circulaire ? saisissez l'énormité de la chose,
Ça change ceci, que la pulsion est parce que c'est vraiment, ici,
présentée comme étant, comme établir, fonder le lien, l'intersection
telle, toujours active et contre entre le champ pulsionnel et le
Freud, que sa forme passive est champ de l'Autre. C'est dire ce n'est
proprement illusoire. C'est là, la pas au niveau du miroir qu'on
véritable valeur du " se faire ". Se atteint le grand Autre, c'est au
faire battre ça veut dire que loin - niveau même de la pulsion et bien
et c'est ça sa différence avec être qu'il n'y ait pas de pulsion génitale,
battu, on peut dire se faire battre, c'est au niveau même de la pulsion
bon le résultat c'est que tu es battu. que s'atteint le grand Autre.
Attention, se faire battre veut dire Autrement dit, ce qu'apporte le
que l'activité véritable est la Séminaire XI d'essentiel, c'est que
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 345

c'est la pulsion qui introduit le est l'exemple qu'en donne Freud, et


grand Autre. Je ne reprends pas que souligne Lacan, ce n'est pas la
toute la démonstration de Lacan bouche qui baffre, c'est la bouche
qui est dans la troisième partie du qui se baiserait elle-même.
chapitre XV de ce Séminaire. Il Autrement dit c'est plutôt même
parle de la pulsion scopique pour dans la contraction musculaire de
l'étendre aux autres pulsions. la bouche. C'est un auto-suçage,
La pulsion ainsi considérée est, à simplement pour cela, pour réaliser
proprement parler, un mouvement l'auto-baiser, si je puis dire, il faut
d'appel à quelque chose qui est à la bouche passer par un objet
dans l'Autre. Et c'est ça que Lacan dont la nature est indifférente. Et
a appelé l'objet petit a, et il l’a c'est pourquoi il y a aussi bien dans
appelé l'objet petit a parce qu'il a la pulsion orale le fumer que
réduit la libido à la fonction de manger, c'est pas le comestible la
l'objet perdu. À cet égard, la pulsion orale. La pulsion orale,
pulsion cherche quelque chose c'est l'objet qui permet à la bouche
dans l'Autre et le ramène dans le de jouir d'elle-même et pour cette
champ du sujet, au moins le champ auto-jouissance, il faut un hétéro-
qui devient, au terme de ce objet.
parcours celui du sujet. L'objet oral n'est que le moyen
Alors la pulsion va chercher d'obtenir l'effet d'auto-suçage. C'est
l'objet dans l'Autre parce que cet là le paradoxe fondamental de la
objet en a été séparé, et c'est ce que pulsion, si je le reconstitue
Lacan démontre à propos du sein exactement, c'est que c’est, de sa
qui n'appartient pas à l'Autre nature, un circuit auto-érotique qui
maternel comme tel ; que c'est le ne se boucle que par le moyen de
sein du sevrage qui appartenait si l'objet et de l'Autre. Autrement dit :
on peut dire au corps propre du selon une face c'est un auto-
bébé et il va reprendre son bien à érotisme et selon une autre face
cet égard. c'est un hétéro-érotisme.
Maintenant le sein ou les fèces, Alors qu'est-ce que c'est à cet
ce ne sont pas l'objet petit a au sens égard l'objet proprement dit ?
de Lacan. Ce ne sont que ses L'objet proprement dit, l'objet
représentants. Il ne faut pas croire petit a c'est un creux, c'est un vide,
que quand on met les mains dans la c'est seulement ce qu'il faut pour
merde, on est vraiment là dans la que la boucle se ferme et c'est
matière même de l'objet petit a. Pas pourquoi Lacan a eu recours à la
du tout : la merde aussi c'est du topologie, pour saisir la valeur
semblant ! structurante de l'objet. L'objet petit
Ça veut dire que la satisfaction a, ça n'est pas une substance, c'est
dont il s'agit est dans la boucle de un vide topologique.
la pulsion. La pulsion orale, quel
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 346

Alors il peut, cet objet, être C'est-à-dire quand on introduit,


représenté, incarné par des quand on prend au sérieux le réel,
substances et des objets. Mais par rapport au réel ce sont tous des
quand il est matérialisé, justement semblants.
là, il n'est que semblant au regard Alors simplement il reste, y
de ce qu'est l'objet petit a compris au niveau neuronal, ça fait
proprement dit. Autrement dit une différence, quand c'est dit par
l'objet réel, ce n'est pas la merde, et une machine ou quand c'est dit,
quand Lacan dit l'analyste est un comme s'expriment les Américains,
semblant d'objet, et bien la merde par un être humain attentif.
aussi c'est un semblant d'objet petit Je résume. C'est la pulsion même,
a à cet égard. L'analyste représente dans cette perspective, qui entraîne
l'objet petit a et à ce titre c'est un dans le champ de l'Autre, parce que
semblant comme l'est toute c'est là que la pulsion trouve les
représentation matérielle de l'objet semblants nécessaires à l'entretien
petit a. de son auto-érotisme. Le champ de
Et on le constate : le bébé veut le l'Autre s'étend jusqu'au champ de
sein, bon, on lui donne la tétine, la culture, comme espace où
c'est aussi bien, après il préfère s'inventent les semblants, parce que
même la tétine, c'est-à-dire que le la pulsion, les semblants, les modes
sein et la tétine c'est du même de jouir, sont des modes de
ordre, au niveau de la pulsion en satisfaire la pulsion par des
tout cas, au niveau de ce dont il semblants. Ces modes, bien sûr,
s'agit qui est la satisfaction auto- sont mobiles et ça introduit un
érotique de la pulsion. Donc je certain relativisme. Au niveau d'un
distingue, pour faire comprendre, sujet, bien sûr, ils sont marqués par
quand on parle de l'objet petit a, le une certaine inertie et c'est
réel de l'objet petit a qui est le vide pourquoi nous admettons d'inscrire
topologique, et le semblant de le symptôme d'un sujet dans le
l'objet petit a qui sont les registre du réel. Le symptôme à cet
équivalents, les matérialisations qui égard, social, ou entre guillemets
se présentent de cette fonction " individuel ", c'est un recours pour
topologique. savoir quoi faire avec l'autre sexe,
Alors, de là, on peut aussi bien parce qu'il n'y pas de formule
dire que les pulsions sont toutes programmée du rapport entre les
des mythes et que le seul réel, c'est sexes.
la jouissance neuronale, c'est que le Je pourrais maintenant dire un
seul réel de ce dont il s'agit c'est la mot de l'analyste et de ses
jouissance neuronale, et à cet égard symptômes mais peut-être que je
en effet, que ce soit l'héroïne ou la peux m'arrêter là pour laisser un
sublimation, ce ne sont que des petit peu place ou au dialogue ou
moyens de la jouissance neuronale. au relais...
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 347

compte de la gravitation de
Eric Laurent : - Pour moi je l'univers, d'une partie de l'univers.
prendrai un point qui est de On en obtient des formules et les
concevoir et d'ordonner la phénomènes de l'univers répondent
disjonction : d'un côté ce à ces formules. Et donc c'est
symptôme et de l'autre avec toute comme si il y a avait du savoir, des
sa plasticité dans le champ de formules préinscrites dans le réel.
l'Autre et le problème sexuel qui Ce que souligne Lacan, c'est que
après tout lui, manifeste au moins dans l'univers sexuel de l'espèce
une certaine non plasticité. Il y humaine, précisément on ne
avait le goût de dire : nous avons rencontre pas une formule de ce
connu autrefois deux sexes, nous type. Bien sûr, on a la formule de la
aurons à l'avenir une multiplicité à reproduction, on peut dire au
deux, trois, quatre, etc., pas du tout. niveau de la reproduction le
Il y a les deux sexes, il y a les rapport sexuel existe, il faut, mais
modes de jouir articulés sous une ça n'est pas la rencontre de
multiplicité de symptômes, dans la monsieur et de madame,
perspective que tu mets en place, maintenant on en a toutes les
une certaine inertie à ce que...il y a preuves : c'est la rencontre du
ces deux sexes, articulés par la spermatozoïde et de la gamète,
castration, qui là ne se plient pas à c'est une formule qui est purement
toute... qui restent comme au niveau de la reproduction et
soubassement à la multiplicité. Ce aujourd'hui on s'aperçoit qu'on peut
qui est traité par la multiplicité parfaitement se passer de monsieur
mais qui reste comme le problème et de madame pour ça...
à traiter, la différence, la polarité
sexuelle, elle, ne se résorbe pas Eric Laurent : - Y compris du
dans la multiplicité. spermatozoïde et de la gamète avec
le clonage.
Jacques-Alain Miller : - Non, c'est
ce qui lui vaut d'être considérée, Jacques-Alain Miller : - Donc on se
par Lacan, comme du réel. Le passe complètement de ça et qu'est-
paradoxe, c'est que c'est un réel qui ce qu'on constate à un autre
qualifie quelque chose qu'il n'y a niveau ? On constate au contraire,
pas. C'est ça le paradoxe de ce réel. non pas la nécessité, on constate au
Qu'est-ce qu'on appelle le savoir contraire l'omniprésence de la
dans le réel, qu'est-ce que la contingence, on constate l'aléatoire
science atteint, selon l'expression dans les rencontres et donc là il
de Lacan, comme savoir dans le faut un saut pour dire : donc il n'y a
réel ? Ce sont des formules comme pas à ce niveau de formules
inscrites, entre guillemets dans la préinscrites du rapport. Et un autre
réalité des choses, qui rendent saut pour dire et bien c'est ça le réel
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 348

qu'il y a au niveau de la relation rapport sexuel que je me permettais


sexuelle. C'est justement qu'il n'y a d'écrire comme ça pour les besoins
pas de formule préinscrite. Donc, si de la cause.

 
je puis dire, à vos symptômes !
(rires) à la place de cette formule
qu'il y a. Alors il y a différents
types de symptômes, c'est le
supermarché ou l'hypermarché,
vous avez les symptômes de grande
Ø
Ça s'inscrit dans cet ordre là.
consommation, pour remplacer Alors la question à débattre, la
l'absence de rapport sexuel, il y a, question difficile c'est : il y a une
donc je disais, l'union intersexuelle, dimension auto-érotique de la
monogamique, à l'essai, celle qui jouissance, c'est même celle que
est consacrée par l'Eglise, celle qui Lacan développe dans Encore, à
est purement laïque, il y a le laquelle j'ai fait un sort l'année
collage, le concubinage, il y a un dernière, et, d'une certaine façon, il
certain nombre de symptômes qui faut l'amour pour rétablir l'Autre.
vous sont proposés à la place de Moi là je reprenais ce qui me paraît
formules, qui vous sont proposés à ne pas avoir été saisi jusqu'à
la place du rapport sexuel, pour présent dans le courant du
l'ordonner, pour essayer d'ordonner Séminaire XI, à savoir la
la relation. conception selon laquelle au niveau
Alors il y a certains, d'abord il y a même de la pulsion, il y a
certains qui refusent les symptômes l'accrochage à l'Autre, ne serait-ce
de grande consommation, qui que pour aller chercher du côté de
veulent quelque chose du l'Autre, l'objet petit a comme perdu
symptôme chic, pour reprendre et j'ai essayé là d'expliquer du
l'expression, et puis, il y en a mieux que j'ai pu ces deux faces de
certains qui refusent complètement la pulsion, c'est-à-dire d'un côté
d'entrer dans l'hypermarché et qui auto-érotique et donc on peut
veulent inventer leur propre développer cette dimension, et de
symptôme, se sont les névrosés. l'autre côté, elle a toujours besoin
Ceux là, ils restent chez eux et ils d'un objet, d'aller chercher l'objet
fignolent leur propre symptôme ou dans le champ de l'Autre.
ils copient sur la voisine, mais, tout Ça vise à quoi de rappeler ça ?
ça étant parce que quand on vient C'est qu’il y a pas d'un côté notre
demander le rapport sexuel, clinique de cabinet où nous allons
donnez-moi le rapport sexuel prendre les sujets un par un, et
normal, on dit il n’y en a plus après à un certain moment on ouvre
(rires). les fenêtres et on va regarder
Et c'était la formule où je mettais dehors, on lit l'International
le symptôme au dessus du non- Journal, et on parle des Etats-Unis,
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 349

il faut voir que ces dimensions sont dans la dissymétrie des jouissances
en continuité, ça n'existe pas la entre la position masculine et
clinique du cabinet. Bien sûr que le féminine, qu'il y a - et alors là
symptôme le plus individuel, le quand tu décris le passage au
plus chiqué du névrosé est articulé champ de l'Autre à partir de la
à l'ensemble du champ de la pulsion - que la façon dont une
culture. Ça ne veut pas dire, ce n'est époque vit la pulsion selon le sexe,
pas un microcosme du champ de la dans la positon on choisit la
culture mais c'est présent, parce position masculine ou féminine, un
qu'il y a un certain nombre de principe d'affolement, le principe
symptômes à sa disposition, il y a d'affolement étant le caractère
un certain nombre de symptômes illimité d'Autre à soi-même de la
en activité, la façon dont il se situe position féminine, qui introduit un
par rapport à ça, c'est présent tous principe d'illimitation, et qui
les jours. Par exemple le problème rejaillit sur l'Autre. Et à partir du
faire couple ? C’est devenu : en moment où on a la perspective que
effet le champ de la culture impose, tu traces, de dire que la positon
oblige chaque sujet à se situer par masculine, à ce moment-là, moins
rapport au faire couple et ça c'est fixée avec la façon dont l’Autre de
présent au plus intime de la l'idéal pouvait enchâsser la
question subjective. jouissance phallique, qui se fait
Eric Laurent : - Alors dans cette prendre dans ces fictions, dans ces
perspective, on pourrait dire qu'il y articulations symptomatiques, ça
a toute une perspective tracée, prise donne un certain type de principes
de façon large comme ça, toute une d'affolement de pousse-au-jouir, y
perpective d'inventions en effet, compris côté masculin, qui impose
toute une perspective compatible un toujours plus. Et d'où le système
avec l'Autre qui n'existe pas et la sera foncièrement en déséquilibre,
multiplicité des symptômes qui c'est dire qu'il n'y a pas d'équilibre
sont à la fois proposés, fabriqués et possible, quel que soit même la
qui s'articulent. Et donc il y a une multiplicité de ce qu'on a proposé,
position qui serait de dire : il faut il y a un principe qui jouera, c'est
un certain optimisme d'ajointement, inscrit d'avance avec la non
où chacun finalement trouve dans inscription du rapport sexuel,
ces registres à la fois un principe de d'abord, et que ce réel, ça se traduit
plaisir et un au-delà du principe de en principe d'affolement dans les
plaisir dans chacun des ensembles. positions, dans la jouissance qui se
Mais est-ce qu'il n'y a pas veut liée à la position sexuelle...
justement, et c'était ça que je
voyais comme le problème, je Jacques-Alain Miller : - En effet la
disais le problème de Tiresias, le première difficulté, c'est quand
problème d'ajustement qu'il y a même à chacun son symptôme. Ça
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 350

c'est l'aspect miraculeux de couple et s'il y a couple du côté de


rencontrer un Autre, ou des Autres l'homme, c'est avant tout le couple
prenant la place qui convient dans qu'il forme avec sa queue. Donc
le symptôme ou acceptant de une solitude de la jouissance et par
devenir ce symptôme. Le rapport à cette solitude, le champ
partenaire, le partenaire de l'Autre qui y est articulé d'une
fondamental est finalement celui certaine façon. À part ça, si on
qui est capable de devenir votre prend ensuite la perpective : ça
symptôme, pour les deux sexes. n'est pas la même chose dans les
Alors maintenant, si Lacan deux sexes, certainement. Prenons
établit une différence entre : là méthodiquement : c'est vrai que
l'homme aura la femme pour l'inscription féminine dans le
symptôme, et la femme aura champ de la culture, malgré toutes
l'homme comme ravage, qu'est-ce les variations qu'on en a connues,
qui différencie là symptôme et est en effet profondément
ravage ? C'est que ravage ouvre en différente.
effet à un certain illimité. Quelle
est la différence fondamentale ? Eric Laurent : - Alors de dire que
C'est que le partenaire de l'homme justement s’il y a comme des
est un partenaire limité, c'est un symptômes du type contemporain,
partenaire cerné, alors que - au du type substance toxiques diverses
moins comme l'écrit Lacan - le ou substances chimiques, qui
partenaire de la femme, le permettent justement qui poussent
partenaire symptomatique de la à la rupture avec la jouissance
femme comporte une ouverture phallique, il y a un pousse à
illimitée et répond à une logique de l'intérieur de la structure du mode
l'infini et non pas du fini. Ça, c'est de jouir moderne, il y a quelque
ce qui répond à l'étrange chose qui touche à la limitation, au
inscription de grand A barré du principe de limitation qui était côté
côté de la femme. Là je suis resté à homme. Ces symptômes du type
un niveau métapsychologique, mais effectivement des substances
peut-être en effet qu’il faut tout de toxiques, touchent à ce qui jusque
suite le faire venir, c'est possible. Il là était quand même en effet plus
me semble qu'il y a une certaine difficilement touchable, d'un côté
dimension métapsychologique qui le principe de limitation, de l'autre
est valable pour les deux sexes, côté le principe de l'illimité, tel que
c'est-à-dire par un biais ou par un Lacan l'a mis en place, et qu’un
autre, la solitude de la jouissance. effet de rétroaction de ces
Même si la jouissance féminine a symptômes contemporains, c'est de
une toute autre structure, Lacan faire sauter le principe de limitation
finit quand même par sa solitude. du côté homme, comme effet de
C'est-à-dire : ça ne fonde pas le retour et qu'il y aura de plus en plus
E. LAURENT, J.-A. MILLER, L'Autre qui n'existe pas et ses comités d'éthique n°18, 21/5/97 351

de symptômes de ce type, qu'il selon la logique de Lacan de la


s'agira de préférer à la jouissance sexuation, c'est du côté féminin. Le
sexuelle, et avec le côté, à multiple et l'inventif, l'ouverture du
l'horizon : vous pouvez vous passer champ symptomatique, ça répond
de la jouissance sexuelle, il y a beaucoup plus à la positon
beaucoup mieux dans nos féminine qu'à la position masculine
symptômes. Ce qui introduit un et donc d'une certaine façon, ça
affolement supplémentaire... écrit aussi le déclin du viril, et la
promotion de la logique du pas-
Jacques-Alain Miller : - Ce à quoi tout qui comporte multiplicité et
conduit en effet l'homme neuronal ouverture.
c'est quand même à l'idée : la vraie
jouissance c'est la jouissance Eric Laurent : - Alors ça donnera
neuronale et donc tout le reste ce d'autres façons, à l'horizon du
ne sont que des semblants, et nous XXIeme siècle, sur la façon de
pouvons opérer en direct sur ce réel choisir son sexe. Un certain
là. On dit l'homme neuronal, nombre d'équilibres vont basculer
évidemment la femme neuronale, aussi, puisque jusque là, en effet, il
c'est plus problématique sans y avait une façon dont le sexe a été
doute... choisi, y compris dans les
civilisations où on préfère les
Eric Laurent : - Alors il y a dans mâles pour des raisons idéales, etc.,
la psychologie darwinienne ça peut aller jusqu'à l'infanticide. Il
contemporaine, des efforts pour y aura sans doute, en tant que là où
définir l'image typique, qui prévalait cet idéal, un certain
vraiment, qui aurait un inprint de nombre de conduites qui vont
l’image du partenaire. rebasculer...

Jacques-Alain Miller : - Si on Jacques-Alain Miller : - Si on


admet qu'il y a, c'est à discuter, peut choisir avant en effet on fait
mais enfin une féminisation de la les garçons, maintenant on va faire
civilisation contemporaine, on peut les filles, parce que si on prend en
sans doute la rapporter à ça. compte que ce petit être aura neuf
I<a fois plus de jouissance que l'Autre,
C’est quand même, ici c'est selon la formule de Tiresias, en
l'érection de l'idéal masculin et effet c'est les garçons qu'on finira
quand même la promotion de par exposer (rires).
l'objet petit a au ciel de la Fin du séminaire Laurent-Miller
jouissance, ça se traduit par la du 21/5/97
prime qui est donnée au mode de
jouir féminin. Déjà le seul fait de la
multiplicité incomplète, inventive,