Vous êtes sur la page 1sur 17

Supprimer filigrane Wondershare

PDFelement

Revue Mosaïques
Revue Mosaïques Revue du Département de langue française

Revue Mosaïques
No 4, juillet 2018 et littératures d’expression française
de l’École normale supérieure
Le contexte de l’Université de Maroua
Approches transdisciplinaires

Sans exclusive, et sans prétention à l’exhaustivité, les analyses réunies dans ce volume touchent à un
ou plusieurs domaines à la fois, tels que la littérature, la grammaire, l’art contemporain, le cinéma,
la communication, l’informatique, l’intelligence artificielle, l’analyse du discours, la géostratégie,
l’économie, la publicité, la sociolinguistique, la sémiotique, la poétique, l’histoire, la philosophie, Le contexte
la psychologie, la sociologie, la didactique, etc., et questionnent le paradigme du contexte comme
un paradigme pluriel quant à ses réfractions, à ses inhibitions et à ses instrumentalisations. Elles Approches transdisciplinaires
l’interrogent au regard de situations linguistiques contemporaines particulières, de normes exogènes
ou endogènes, ou de variations contextuelles. Elles l’insèrent dans le questionnement général des
Humanités, en tant qu’il est le socle qui en oriente les trajectoires et les significations, ou examinent
No 4, juillet 2018
tout particulièrement les enjeux contextuels de la production du sens dans les œuvres d’art, les

Le contexte. Approches transdisciplinaires – No 4, juillet 2018


pratiques sociales et les discours politiques contemporains.

Abada Medjo Jean Claude, Université de Maroua, Cameroun


Amani Rabeh, Université Lumière Lyon 2, France
Belviso Francesca, Université de Picardie, France
Biakolo Komo Dominique, Université de Maroua, Cameroun
Bissa Enama Patricia, Université de Yaoundé I, Cameroun
Bonono Chantal, Université de Yaoundé I, Cameroun
Chaibi Hassiba, ENSLS de Bouzaréah, Algérie
Chonou Chonou Hermann, Université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire
Ebehedi King Pauline Lydienne, Université de Maroua, Cameroun
El Fakkoussi Mohammed, Université de Fès-Sais, Maroc
Eyenga Onana Pierre Suzanne, Université de Yaoundé I, Cameroun
Fandio Ndawouo Martine, Université de Buea, Cameroun
Fopa Kuete Roger, Université de Maroua, Cameroun
Jiatsa Jokeng Albert, Université de Maroua, Cameroun
Maririmba Josias Gandanhamo, Université du Zimbabwe, Harare
Merzouk Sabrina, Université Abderrahmane-Mira, Algérie
Njimeni Njiotang Clébert Agenor, Université de Maroua, Cameroun
Njiomouo Langa Carole, Université de Maroua, Cameroun
Onana Noah Nathan, Université de Maroua, Cameroun
Se Ngué Daniel, Université de Maroua, Cameroun
Vokeng Ngnintedem Guilioh Merlain, Université de Maroua, Cameroun
Yomna Safwat Salem, Université d’Ain-Chams, Égypte

Prix public : 29,50 euros


ISBN : 9782813003188

9HSMILD*aadbii+

Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Le contexte
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

.
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Le contexte
Approches transdisciplinaires

Revue Mosaïques. Hors-série no 4


Juillet 2018
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Mosaïques Rédacteur en chef


Revue transdisciplinaire du Département de Pr Jean Claude Abada Medjo
langue française et littératures d’expression
Comité de rédaction
française de l’École normale supérieure de
l’Université de Maroua Maxime Pierre Meto’o Etoua, Alda Flora
Amabiamina, Raymond Mbassi Atéba, Jean
Adresse : Revue Mosaïques, Département de
Claude Abada Medjo, Jacques Evouna, Pau-
langue française et littératures d’expression
line Lydienne Ebehedi King, Sosthène Marie
française, École normale supérieure, Univer-
Xavier Atenke Etoa, Adam Mahamat, Ber-
sité de Maroua, B.P. : 55 Maroua – Cameroun
nard Ambassa Fils, Albert Jiatsa Jokeng,
Email : mosaiquesrevue@yahoo.com Guilioh Merlain Vokeng Ngnintedem, Yaya
www.ensmaroua.cm Mountapmbeme Pemi Njoya, Carole Njio-
Tél. : (237) 675651820 / Fax : (237) 22291988 mouo Langa, Clébert Agenor Njimeni Njio-
tang, Denise Mayoudom, Oumar Guédalla,
Comité scientifique
Daniel Se Ngue
Pr Jacques Fame Ndongo (ministre de
l’Enseignement supérieur), Pr Alioum
Idrissou (recteur, Université de Maroua),
Pr Maxime Pierre Meto’o Etoua (Univer-
sité de Yaoundé I), Pr Félix-Nicodème Bi-
koï (Université de Maroua), Pr André-Marie
Ntsobé (Université de Yaoundé I), Pr Ger-
vais Mendo Ze (Université de Yaoundé I),
Pr Richard-Laurent Omgba (Université de
Yaoundé I), Pr Saïbou Issa (Université de
Maroua), Pr Edmond Biloa (Université de
Yaoundé I), Pr Sosthène Onomo Abena (Uni- Revue Mosaïques, Copyright © 2018
versité de Yaoundé I), Pr Kumari R. Issur Éditions des archives contemporaines
(Université de Maurice), Pr Elena Brandusa
Steiciuc (Université de Suceava), Pr Bar- Tous droits de traduction, de reproduction et
nabé Mbala Ze (Université de Yaoundé I), d’adaptation réservés pour tous pays. Toute
Pr Louis-Martin Onguene Essono (Université reproduction ou représentation intégrale ou
de Yaoundé I), Pr. Bernard Mbassi (Uni- partielle, par quelque procédé que ce soit
versité de Yaoundé I), Pr Joseph Ndinda (électronique, mécanique, photocopie, enre-
(Université de Douala), Pr Dassi (Université gistrement, quelque système de stockage et
de Yaoundé I), Pr Alphonse Tonye (Univer- de récupération d’information) des pages pu-
sité de Yaoundé I), Pr Michel Beniamino bliées dans le présent ouvrage faite sans au-
(Université de Limoges), Pr Bernadette Rey torisation écrite de l’éditeur, est interdite.
Mimoso-Ruiz (Institut catholique de Tou- Éditions des archives contemporaines
louse), Pr Raymond Mbassi Ateba (Uni- 41, rue Barrault
versité de Maroua), Pr Jean Claude Abada 75013 Paris (France)
Medjo (Université de Maroua), Pr Jacques www.archivescontemporaines.com
Evouna (Université de Maroua)
ISBN : 9782813003188
Directeur de publication
Illustration de couverture :
Pr Raymond Mbassi Ateba © Revue Mosaïques
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Poétique et politique romanesques


à l’épreuve des Soleils des indépendances

Jean Claude Abada Medjo


ENS – Université de Maroua

Les Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma est l’un des romans les plus
influents de la littérature francophone, en général, et de la littérature africaine d’ex-
pression française du XXe siècle, en particulier. Célébré et primé dès sa publication, le
roman a pourtant connu de nombreuses difficultés éditoriales avant de connaître l’im-
mense succès qui ne s’est plus jamais démenti par la suite. À ce titre, Kourouma est
considéré comme le pionnier d’un renouveau littéraire africain, dont le crédo énonce
et assume l’inévitable imbrication des enjeux poétiques de l’écriture littéraire et des
problématisations sociopolitiques qui ne laissent aucun créateur sérieux indifférent.
Cette évidence, qu’occulte si souvent une certaine critique préoccupée de lire cet au-
teur sous un prisme exotique comme l’ethnographe des mondes africains passés et
contemporains, n’a pas, heureusement, échappé au regard avisé de Patrick Voisin et
de ses collègues venus d’horizons géographiques, disciplinaires et épistémologiques di-
vers, et qui, dans une somme magistrale d’une vingtaine de contributions, restituent
l’essence même de l’écriture de Kourouma, en la resituant comme de juste, « entre
poétique romanesque et littérature politique ».

1 Un « roman inaugural » et emblématique


de l’esthétique postcoloniale
Les différentes analyses interprètent le premier roman de Kourouma de manière sin-
gulièrement novatrice, en portant une attention aiguë sur ses ressorts poétiques, les
spatio-temporalités de son surgissement éditorial et ses conditions de circulation (et
de consécration) dans le champ littéraire mondial. Tel que formulé pourtant, le titre
du volume coordonné par Patrick Voisin, Ahmadou Kourouma, entre poétique roma-
nesque et littérature politique, peut tromper, en suggérant que le lecteur aura affaire
à une analyse globale et intégrale de la production romanesque de Kourouma. Mais
il n’en est rien, puisque les contributeurs s’accordent tous à prendre pour corpus
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
266 Poétique et politique romanesques à l’épreuve des Soleils des indépendances

d’analyse Les Soleils des indépendances, édité au Canada en 1968, et repris par les
Éditions du Seuil en 1970. Ces dernières l’avaient au préalable rejeté pour sa facture
non conformiste par rapport à la langue française. Et il faut avouer que Kourouma
éprouve une certaine délectation à jeter le trouble dans la koïnè, dilatant le fran-
çais pour ouvrir des perspectives sur les marges mêmes de la langue et faire sourdre
d’autres retentissements sémantiques qui épousent les contours de la culture africaine,
la culture malinké, en l’occurrence. Ce « roman inaugural » de l’auteur autant que
d’une nouvelle esthétique romanesque africaine postcoloniale, écrit « par nécessité »
pour témoigner des injustices postcoloniales dont il a été victime sous Houphouët-
Boigny et résister à tout impérialisme, fût-il linguistique„ est ainsi abordé dans des
perspectives disciplinaires et herméneutiques aussi diverses qu’originales. Devenu un
classique de la littérature africaine, il a longtemps conquis un lectorat au-delà des li-
mites de son continent d’origine. Les émules sont en nombre croissant, qui témoignent
de la prospérité d’une poétique transgressive et transfrontalière.

2 Le poncif du politique
On peut postuler, au-delà de toute connotation péjorative des mots, que le politique
est un poncif de la poétique romanesque de Kourouma. La forte imbrication du poli-
tique et du poétique chez cet auteur unanimement salué comme une figure tutélaire
des lettres africaines francophones constitue sans doute l’une des raisons principales
pour lesquelles son œuvre romanesque a suscité, suscite et suscitera encore un vif
intérêt dans les cercles d’exégètes littéraires. Cet « ancrage politique », témoin d’un
engagement sociopolitique incisif, instaure « l’avènement d’une poétique » spécifique
et originale (p. 327). Chef de file d’un renouveau linguistique et romanesque au sein
la francophonie littéraire à partir des années 1970, Kourouma incarne une littéra-
ture militante dans laquelle les questions politiques et les préoccupations poétiques
se mêlent, se recoupent, se confondent, et se fécondent mutuellement. En effet, sa
parole scripturale est obsessionnellement habitée par des problématiques politiques
en rapport avec le passé et le présent du continent africain, en même temps qu’elle
revisite, avec la même tension cruciale, les modalités de la relation tumultueuse de
l’Afrique à l’altérité occidentale. Militant d’une véritable indépendance politique des
pays africains, Kourouma instaure un régime esthétique singulier, fondé sur ce que
Barthes appelait « la morale de la forme », soit, dans ce cas précis, une écriture en
vue de l’avènement des indépendances littéraires et linguistiques en Afrique.

3 Poétique politique : la mise en scène


de la décomposition postcoloniale
Sans pour autant sombrer dans une récrimination unidirectionnelle et stérile, Kou-
rouma questionne les responsabilités de l’Occident, en général, et de l’Europe, en
particulier, dans le drame africain actuel, en même temps qu’il met l’Afrique et
ses dirigeants devant leurs responsabilités envers une multitude qui se meurt dans
la guerre, la misère et la faim. Se construisent ainsi une esthétique et une pensée
politiques propres qui s’observent dans l’ensemble de la production romanesque de
Kourouma, et qui figureraient la coprésence de deux modes de textualisation de son
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
Jean Claude Abada Medjo 267

projet éthique : l’un accumulant les formes langagières de « déphasage » entre l’au-
teur et l’auditoire-lectorat à travers l’invention d’une langue autre (tours gnomiques,
déplacements syntaxiques, détournements sémantiques, noms propres africains, etc.) ;
l’autre ménageant au sein des textes des espaces d’affirmation d’un refus catégorique
de l’aliénation, de la domination coloniale et des dérives postcoloniales y subséquentes.

4 Dépériphériser une parole universelle


L’ouvrage que coordonne Patrick Voisin n’en est pas un de trop sur l’un des auteurs
les plus étudiés de la littérature contemporaine. Il se distingue par sa volonté affirmée
de dépériphériser la parole scripturale d’un auteur aux dimensions mondiales, et qui,
de ce fait même, échappe à tout cantonnement racial, national ou continental. Tou-
tefois, précise le responsable scientifique du projet, « [i]l n’est pas question d’enlever
Kourouma à l’Afrique, mais de le considérer pleinement comme un auteur de la litté-
rature française en faisant tomber les dernières poussières d’ostracisme » (p. 9) qui le
maintiennent idéologiquement dans le carcan d’une cote éditoriale (la 846. . . ) déci-
dément « mal taillée » pour une figure tutélaire de la littérature mondiale. L’ouvrage
dénonce ouvertement le confinement dans les marges de l’espace éditorial français des
littératures dites francophones, et réclame pour ces dernières une redéfinition juste et
équitable de leur identité.
Les vues convergent alors ici, et montrent que Kourouma actualise la critique poli-
tique à travers une esthétique qui, mettant en scène, dans une dimension métapho-
rique, les particularités culturelles (mythes, figures épiques et historiques, lieux et
paysages, valeurs linguistiques, etc.) comme éléments d’une identité africaine, donne
souvent à voir sans fards la part de violence inhérente aux sociétés africaines d’hier
et d’aujourd’hui, en même temps qu’elle dénonce la férocité de l’entreprise coloniale
et de tous ses avatars. Dès lors, le propos de Kourouma cesse d’être local et prend
en charge l’histoire globale du monde, avec ses accidents tragiques que sont la traite
transatlantique, la colonisation, les guerres, la scène postcoloniale, etc. Cette dernière
hypothèse, me semble-t-il, constitue le principal pilier de l’argumentaire de ce volume
dirigé par Patrick Voisin et soigneusement édité par les Classiques Garnier ; c’est le
véritable horizon épistémologique d’une entreprise critique qui invite à délier toutes
les langes ethnocentristes tendant à réduire l’aura d’une figure littéraire et politique
beaucoup plus importante qu’un seul pays, qu’un seul continent, qu’une littérature
unique, fusse-t-elle française. C’est donc, non pas seulement « au panthéon littéraire
français » (p. 392) qu’il faut faire entrer Kourouma, mais bien le champ ouvert de la
littérature qu’il lui faut dresser un promontoire à la mesure de son génie.

Ouvrage recensé
Voisin, Patrick (dir.) (2015). Ahmadou Kourouma, entre poétique romanesque et littérature politique,
Paris, Classiques Garnier, 419 p.
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Les contributeurs

Abada Medjo Jean Claude est maître de conférences et enseigne les littératures française et francophone,
la théorie littéraire et la littérature comparée à l’École normale supérieure de Maroua. Ses recherches ac-
tuelles s’efforcent de concilier les approches épistémocritique et géocritique du texte de fiction. Auteur de
Discours sur l’Afrique. Les représentations sur l’Afrique dans le discours chez Hugo, Sarkozy et Obama
(Paris, Éditions des archives contemporaines, 2015), de L’inscription du tragique dans le roman contem-
porain. Essai sur Patrick Modiano, Ahmadou Kourouma et Ananda Devi (Paf, Saarbrücken, 2014), et
(avec Richard Laurent Omgba et Raymond Mbassi Atéba) de Francomanie, francophilie, francophobie.
Atouts et enjeux de la francophonie littéraire en Afrique (Paris, Éditions des archives contemporaines,
2013), il a coordonné, avec Kumari R. Issur de l’Université de Maurice, le numéro hors-série double de
Mosaïques sur le triptyque « Espaces, mémoires et savoirs » dans la fiction d’Ananda Devi en 2017.

Amani Rabeh, docteur en sciences du langage (Université Lumière – Lyon 2), s’intéresse à la linguistique
française et contrastive ainsi qu’à la traduction arabe-français. Ses travaux visent à étudier des particularités
linguistiques et stylistiques liées à la langue française. Par ailleurs, à partir de corpus bilingues variés
(littéraire, médiatique), ses recherches cherchent à analyser aussi bien le texte traduit que le processus de
traduction.

Belviso Francesca, historienne de la culture italienne moderne (PRCE qualifiée MCF), enseigne à l’Uni-
versité de Picardie (Amiens) au sein de l’UFR de Langues et cultures étrangères. Ses recherches portent sur
l’histoire des groupes intellectuels et des mouvements culturels italiens sous le fascisme avec une attention
particulière portée à l’histoire de la réception de Nietzsche. Responsable de la rédaction française de la
revue Historia Magistra, elle est l’auteure de l’ouvrage Amor fati. Pavese all’ombra di Nietzsche. La
Volontà di potenza nella traduzione di Cesare Pavese (Torino, Aragno, 2015, 183 p.).

Biakolo Komo Dominique est maître de conférences à l’École normale supérieure de l’Université de
Maroua, où il enseigne la philosophie africaine depuis 2009.

Bissa Enama Patricia est maître de conférences au Département de Lettres Modernes Françaises de
l’Université de Yaoundé I et Vice-Doyenne à la Faculté des sciences de l’éducation dans la même université.

Bonono Chantal est maître de conférences à l’ENS / UYI. Elle s’intéresse naturellement à la littérature
comparée en général ainsi qu’aux littératures postcoloniales et postmodernes. Ses domaines de prédilection
renvoient au roman historique, à l’intermédialité, à l’intertextualité, etc. Elle a commis un ouvrage publié
en 2015 aux Presses académiques francophones : Les Diaboliques de D’Aurevilly, entre romantisme noir
et code de l’honneur. De plus, elle est auteure d’un roman La Craie noire paru en 2013 aux Éditions
Ifrikiya.

Chaibi Hassiba est maître de conférences au département de français à l’ENSLS de Bouzaréah d’Alger,
docteur en sciences du langage et membre du laboratoire de recherche LISODIP. Ses principales publications
sont : « Analyse du profil communicatif des déficients intellectuels (enfants trisomiques) », FLSH, n° 5,
vol. 2, Université Marien Ngouabi, République du Congo, 2011, p. 625-644 ; « Le haraga serait-il un fait
ou effet culturel ? », Culture et valeurs, CLAS / CAMS, Université de Toulouse, 2015, p. 393-404, et « La
représentation linguistique d’une identité étouffée », Cahiers ivoiriens de recherche linguistique, n° 37,
2015, p. 109-126.
Chonou Chonou Hermann est doctorant (Thèse 3) des sciences du langage, option « Didactique du fran-
çais langue seconde » de l’Université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody, Abidjan. Thème de recherche :
Étude des productions langagières en français d’élèves de 6e et de 5e du secondaire en Côte d’Ivoire.
Ebehedi King Pauline Lydienne est chargée de cours à l’Université de Maroua, spécialiste de stylistique
et de poétique. Ses recherches portent sur les effets de sens générés par les faits langagiers et les techniques
expressives. Ses thèmes de recherche tournent autour des images littéraires et autres techniques langagières
spécifiques qui jonchent l’univers littéraire africain. Le domaine d’application de prédilection est la poétique
africaine.
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
280 Les contributeurs

El Fakkoussi Mohammed est doctorant à la Faculté des lettres et des sciences humaines Fès-Sais ; auteur
d’un article dans la revue Interculturel, éditions 2015 ; anime actuellement un séminaire sur « L’herméneu-
tique de la violence et de la folie dans la littérature maghrébine d’expression française ».

Eyenga Onana Pierre Suzanne, chargé de cours depuis 2012, enseigne l’épistémologie littéraire africaine
et euro-américaine, la littérature comparée, les théories de la culture, les littératures de la Diaspora, les
Gender Studies et les questions de féminisme à l’Université de Yaoundé I, au Département de littérature et
civilisations africaines (LCA) de la Faculté des arts, lettres et sciences humaines. Spécialiste des littératures
écrites d’Afrique, il est l’auteur d’une dizaine d’articles publiés dans des revues scientifiques nationales et
internationales.

Fandio Ndawouo Martine est diplômée de l’École normale supérieure de Yaoundé, et docteure ès sciences
du langage de l’Université de Franche-Comté à Besançon. Elle enseigne la langue et la linguistique françaises
au Département de français de l’université de Buea. Spécialiste en analyse du discours, sociolinguistique
et pragmatique, elle est l’auteur de : Le discours de formation au Cameroun : entre réalité discursive
et réalité sociale (2011). Elle a par ailleurs publié une quinzaine d’articles dans des revues scientifiques et
des ouvrages collectifs. Ses recherches actuelles portent sur la pragmatique et l’analyse du discours social.
Fopa Kuete Roger est enseignant de littérature française et francophone au Département de français
de la Faculté des lettres et sciences humaines à l’Université de Maroua, au Cameroun. Il s’intéresse aux
questions d’identité, d’hybridité, d’intermédialité, de multiculturalisme et de genre dans les littératures
d’expression française.
Jiatsa Jokeng Albert est chargé de cours au département de langue française et littératures d’expression
française à l’École normale supérieure de l’Université de Maroua. Ses recherches et ses enseignements actuels
portent sur l’intermédialité et les développements contemporains de la littérature comparée.

Maririmba Josias Gandanhamo est actuellement lecteur en littérature africaine d’expression française
à l’Université du Zimbabwe, à Harare, et professeur de FLE à l’École internationale de Harare. Ses centres
d’intérêts académiques comprennent le thème de la violence, la rencontre, la lecture du personnage comme
effet de la parole, la folie et l’urbanisme.
Merzouk Sabrina est maître de conférences à l’Université Abderrahmane-Mira, Bejaia, en Algérie.

Njimeni NjiotangClébert Agenor est enseignant-assistant en sciences du langage à l’ENS de l’Université


de Maroua (Cameroun). Il est docteur en linguistique de l’Université Bordeaux-Montaigne. Ses publications
– dont certaines peuvent être consultées en ligne – portent principalement sur l’analyse de discours : discours
politique et discours religieux.

Njiomouo Langa Carole est enseignante au Département de français et de littératures d’expression


française à l’École normale supérieure, Université de Maroua, Cameroun. Chargée de cours, elle est titulaire
d’un doctorat / Ph.D en « Études africaines », option « Littératures et civilisations africaines ». Ses travaux
se situent dans l’ère postcoloniale, ses publications majeures portent sur la fiction de la question du génocide
rwandais et les discours (fond et formes) en rapport avec l’Afrique contemporaine.

Onana Noah Nathan est maître de conférences et enseignant-chercheur au Département de sociologie et


d’anthropologie de la Faculté des arts, lettres et sciences humaines à l’Université de Maroua. Il est titulaire
d’un doctorat / Ph.D en sociologie du développement de l’Université de Yaoundé I. Ses recherches portent
sur des questions liées au développement en se focalisant sur l’idée suivant laquelle le sous-développement
de l’Afrique se situe entre les dynamiques du dedans et du dehors. Il est l’auteur de quelques articles dans
le domaine concerné.
Se Ngué Daniel est enseignant-chercheur au département de langue française et littératures d’expression
française à l’École normale supérieure de l’Université de Maroua, où il enseigne la littérature française. Il
se spécialise dans l’écriture des migrations dans la prose contemporaine.
Vokeng Ngnintedem Guilioh Merlain est chargé de cours de littérature africaine au Département
de langue française et littératures d’expression française à l’École normale supérieure de l’Université de
Maroua. Ses travaux actuels portent sur l’esthétique du polar francophone.

Yomna Safwat Salem est professeur adjoint à la Faculté des langues (Al Alsun) de l’Université d’Ain-
Chams, en Égypte. Elle a obtenu la maîtrise de FLE de l’Université Paris-III – Sorbonne-Nouvelle en
2004. Sa thèse de doctorat soutenue en 2005 portait sur la diglossie et le multilinguisme dans l’espace
francophone. Elle a publié plusieurs articles traitant des thèmes de la linguistique et de la francophonie
dans des revues internationales et a participé à plusieurs colloques internationaux en France, en Espagne,
en Pologne et en Roumanie. Elle est directrice de publication d’un ouvrage publié chez L’Harmattan et
intitulé Elle, au carrefour des sciences du langage.
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Table des matières

1 Présentation. Pour une approche transdisciplinaire du contexte :


littérature, linguistique et sciences sociales croisées
Jean Claude Abada Medjo 1

I Le contexte : inhibitions, réfractions,


instrumentalisations 3
2 Le contexte peut-il tuer ? Le cas Pavese, ou comment la critique
idéaliste de Croce congédie un poète décadent
Francesca Belviso 5

2 Le Réveil arabe : de l’analyse du contexte à la représentation des


acteurs sociaux dans la presse française
Youmna M. Safwat 17
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
1 Réseau de représentations
des acteurs sociaux dans le discours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
2 Au niveau de l’énoncé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
3 Au niveau de l’énonciation :
inclusion ou effacement énonciatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4 L’affectation des rôles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
5 Procès de généricisation et de spécification . . . . . . . . . . . . . . . 24
6 Procès d’assimilation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
7 Procès d’association . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
8 Procès de nomination . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
9 Procès de catégorisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
10 Procès de dépersonnalisation-objectivation . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
282

Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30

3 Pour une caractérisation ethnopsychanalytique de la folie. Messia-


nisme et désordre identitaire dans Le Prophète voilé d’Abdelkebir
Khatibi
Mohammed El Fakhoussi 33
Préambule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
1 De l’illusion narcissique à la folie tragique . . . . . . . . . . . . . . . . 35
2 De la folie exterminatrice au destin tragique
dans Le Prophète voilé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42

4 Paul Biya, l’appel du peuple. Émergence d’une nouvelle forme de la


propagande politique en contexte camerounais : cryptage énonciatif
et inculturation
Clébert Agenor Njimeni Njiotang et Roger Fopa Kuété 45
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
1 Le destinateur : du cryptage paratextuel et énonciatif . . . . . . . . . 48
2 Le destinataire : une destination double . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58

II Situations linguistiques, normes et variations


contextuelles 61
5 Les emplois standards de l’imparfait de l’indicatif, ou l’interaction
concordante avec la demande contextuelle
Amani Rabeh 63
1 Quelle approche pour le co-texte et le contexte ? . . . . . . . . . . . . 64
2 Valeur en langue de l’imparfait de l’indicatif . . . . . . . . . . . . . . . 66
3 Emplois standard de l’imparfait de l’indicatif en discours ou l’interac-
tion concordante entre les instructions
de ce temps verbal et la demande co(n)textuelle . . . . . . . . . . . . . 72
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74

6 L’alternance codique français-arabe et français-berbère dans les mé-


dias écrits en Algérie
Sabrina Merzouk 77
1 Problématique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
283

2 Le plurilinguisme en Algérie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
3 Autour de la question de l’alternance codique . . . . . . . . . . . . . . 79
4 Le corpus et la méthodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93

7 Écrire dans la langue de l’Autre. L’imaginaire linguistique dans les


littératures émergentes camerounaises
Martine Fandio Ndawouo 97
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
1 L’imaginaire linguistique : un concept et une pensée . . . . . . . . . . 98
2 La dynamique linguistique dans les littératures
émergentes camerounaises . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110

8 Les procédures de la drague et l’adaptation culturelle


Hassiba Chaibi 113
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
1 La communication . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114
2 Présentation du corpus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
3 L’analyse du corpus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125

9 Acquisition de la langue française : réel problème des élèves du cycle


des applications en Côte d’Ivoire
Hermann Chonou Chonou 127
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127
1 Cadre méthodologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
2 Résultats et analyses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137

III Humanités contextuelles / contextualisées 139

10 Contexte et herméneutique dans la poétique africaine


Pauline Lydienne Ebehedi King 141
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
284

1 Le (rôle) contexte dans la signification des mots . . . . . . . . . . . . . 142


2 De l’influence des contextes
dans l’interprétation des images . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150

11 Contexte d’origine et ré-création du roman historique. Le cas du


cycle Les Rois maudits de Maurice Druon
Chantal Bonono 153
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
1 L’hypertexte, ou la société médiévale
dans Les Rois maudits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154
2 L’hypotexte : le XXe siècle et le gaullisme . . . . . . . . . . . . . . . . 159

12 Le vitalisme bergsonien et sa réception africaine. Essai de critique


théorique et contextuelle
Dominique Biakolo Komo 167
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 167
1 Le vitalisme bergsonien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168
2 Les doctrines vitalistes africaines
d’inspiration bergsonienne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 173
3 Limites de la doctrine vitaliste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184

13 Le développement de la région de l’extrême-nord du Cameroun sous


le prisme des coopératives
Nathan Onana Noah 187
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
1 Contexte de production des coopératives
dans la zone d’étude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190
2 Résultats de la recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 192
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196

IV Contexte(s) et contextualisation(s)
de l’œuvre littéraire 197

14 Yasmina Khadra : les ressorts comiques d’un contexte tragique


Patricia Bissa Enama 199
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
285

1 Unité tragique et multiplicité comique . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200


2 Structure close du récit : itération et circularité . . . . . . . . . . . . 205

15 Le Briseur de rosée d’Edwige Danticat : une graphie de la quête


identitaire et du mal-être haïtien à l’ère des Duvalier
Pierre Suzanne Eyenga Onana 215
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215
1 L’histoire et Haïti : des ferments de la dictature duvaliériste à « l’ha-
bitude du malheur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 217
2 Au-delà du contexte, l’esthétique du texte « danticatien » . . . . . . . 222
3 De l’identité d’une quête
à la quête identitaire comme requête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225
Conclusion : le roman, une passerelle heuristique entre le contexte haïtien,
l’immonde redit et le monde prédit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 226

16 La notion de contexte et l’émergence de l’individu dans L’Homme


dit fou et la mauvaise foi des hommes de Florent Couao-Zotti
Josias Maririmba 229
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229
1 Le contexte et la prégnance de la dimension sociale . . . . . . . . . . . 232
2 Contexte et figure : une question de forme . . . . . . . . . . . . . . . . 237
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 246

17 Migration, résistance et résurgence du conte en contexte transmé-


diatique
Carole Njiomouo Langa 249
In limina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 249
1 Transfiguration contextuelle des structures formelles . . . . . . . . . . 251
2 De l’africanité aux prismes discursifs transculturels . . . . . . . . . . . 256
In fine : contextes, re-médiation et inscription de paradigmes . . . . . . . . 260

V Notes de lecture 263

18 Poétique et politique romanesques à l’épreuve des Soleils des indé-


pendances
Jean Claude Abada Medjo 265
Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement
286

1 Un « roman inaugural » et emblématique


de l’esthétique postcoloniale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 265
2 Le poncif du politique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 266
3 Poétique politique : la mise en scène
de la décomposition postcoloniale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 266
4 Dépériphériser une parole universelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 267

19 Le Cueilleur de femmes de Kolyang Dina Taïwé


Daniel Se Ngue 269

20 Identités et monde globalisé au prisme des écritures africaines contem-


poraines
Albert Jiatsa Jokeng 273

21 Les voies actuelles du comparatisme : langues, littératures, cinémas


Guilioh Merlain Vokeng Ngnintedem 275

Les contributeurs 279


Supprimer filigrane Wondershare
PDFelement

Revue Mosaïques
Revue Mosaïques Revue du Département de langue française

Revue Mosaïques
No 4, juillet 2018 et littératures d’expression française
de l’École normale supérieure
Le contexte de l’Université de Maroua
Approches transdisciplinaires

Sans exclusive, et sans prétention à l’exhaustivité, les analyses réunies dans ce volume touchent à un
ou plusieurs domaines à la fois, tels que la littérature, la grammaire, l’art contemporain, le cinéma,
la communication, l’informatique, l’intelligence artificielle, l’analyse du discours, la géostratégie,
l’économie, la publicité, la sociolinguistique, la sémiotique, la poétique, l’histoire, la philosophie, Le contexte
la psychologie, la sociologie, la didactique, etc., et questionnent le paradigme du contexte comme
un paradigme pluriel quant à ses réfractions, à ses inhibitions et à ses instrumentalisations. Elles Approches transdisciplinaires
l’interrogent au regard de situations linguistiques contemporaines particulières, de normes exogènes
ou endogènes, ou de variations contextuelles. Elles l’insèrent dans le questionnement général des
Humanités, en tant qu’il est le socle qui en oriente les trajectoires et les significations, ou examinent
No 4, juillet 2018
tout particulièrement les enjeux contextuels de la production du sens dans les œuvres d’art, les

Le contexte. Approches transdisciplinaires – No 4, juillet 2018


pratiques sociales et les discours politiques contemporains.

Abada Medjo Jean Claude, Université de Maroua, Cameroun


Amani Rabeh, Université Lumière Lyon 2, France
Belviso Francesca, Université de Picardie, France
Biakolo Komo Dominique, Université de Maroua, Cameroun
Bissa Enama Patricia, Université de Yaoundé I, Cameroun
Bonono Chantal, Université de Yaoundé I, Cameroun
Chaibi Hassiba, ENSLS de Bouzaréah, Algérie
Chonou Chonou Hermann, Université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire
Ebehedi King Pauline Lydienne, Université de Maroua, Cameroun
El Fakkoussi Mohammed, Université de Fès-Sais, Maroc
Eyenga Onana Pierre Suzanne, Université de Yaoundé I, Cameroun
Fandio Ndawouo Martine, Université de Buea, Cameroun
Fopa Kuete Roger, Université de Maroua, Cameroun
Jiatsa Jokeng Albert, Université de Maroua, Cameroun
Maririmba Josias Gandanhamo, Université du Zimbabwe, Harare
Merzouk Sabrina, Université Abderrahmane-Mira, Algérie
Njimeni Njiotang Clébert Agenor, Université de Maroua, Cameroun
Njiomouo Langa Carole, Université de Maroua, Cameroun
Onana Noah Nathan, Université de Maroua, Cameroun
Se Ngué Daniel, Université de Maroua, Cameroun
Vokeng Ngnintedem Guilioh Merlain, Université de Maroua, Cameroun
Yomna Safwat Salem, Université d’Ain-Chams, Égypte

Prix public : 29,50 euros
ISBN : 9782813003188

9HSMILD*aadbii+