Vous êtes sur la page 1sur 74

s

Microsystème
SIMATIC S7-200
Le S7-200 en 2 heures Edition 01/2000
Consignes de sécurité Le guide "Le S7-200 en 2 heures" a été rédigé pour faciliter la familiarisation avec le
monde du S7-200. Nous avons opté sciemment pour une forme concise. Il n'est pas
destiné à remplacer le manuel S7-200.
Veuillez respecter impérativement les indications figurant dans le manuel S7-200, et
tout particulièrement les consignes de sécurité.

® ®
Marques SIMATIC et SIMATIC NET sont des marques de Siemens AG.
Les autres désignations figurant dans cet imprimé sont éventuellement des marques
dont l'utilisation à des fins propres par des tiers risque d'enfeindre les droits des
propriétaires de ces marques.

Copyright © Siemens AG 2000 Tous droits réservés Exclusion de responsabilité


Toute reproduction de ce support d'informations, toute Nous avons vérifié que le contenu de ce manuel correspond aux
exploitation de son contenu sont interdites, sauf autorisation éléments matériels et logiciels qui y sont décrits. Des
expresse. Tout manquement à cette règle est illicite et divergences ne sont toutefois pas exclues, ce qui nous empêche
expose le contrevenant au versement de dommages et de garantir une correspondance totale. Les informations fournies
intérêts. Tous nos droits sont réservés, notamment pour le dans cet imprimé sont vérifiées régulièrement, les corrections
cas de la délivrance d'un brevet ou celui de l'enregistrement nécessaires sont insérées dans l'édition suivante. Nous vous
d'un modèle d'utilité. sommes reconnaissants de toute proposition d'amélioration.
© Siemens AG 2000
Siemens AG
Division Automatisation et Entraînements Sous réserve de modifications techniques.
Département Systèmes d'automatisation pour l'industrie
B.P. 4848, D-90327 Nuernberg

Siemens Aktiengesellschaft Numéro de référence : 6ZB5310-0FG03-0BA2


Sommaire

A propos de la révision 5
Voilà les bits 6
Révision Quand passe le courant 7
Le cycle automate 9

Introduction 13
Contact à ouverture 14
Automaintien Description de la solution et test 16
L'automaintien autrement... 17

Introduction 21
Survol de la solution 22
Télérupteur Détection de fronts 23
Mémentos 25
Description de la solution et test 27

Introduction 29
Enregistrer sous... 31
Retard à la retombée Insérer un réseau 32
Description de la solution 33
Saisie de commentaires 36

Introduction 39
Notions de base 41
Utilisation de séquences 45
Séquence Modification 50
Description de la solution, exemple 51
Test 55

Annexe A1
Annexe Index B1

Le plan du guide "Le S7-200 en 2 heures"


est rappelé dans les pieds de page tout
au long du guide.
Le chapitre dans lequel vous vous trou-
vez est mis en évidence par de la
couleur.

71
Avant-propos

Cher utilisateur du S7-200,


L'efficacité de la mise en œuvre d'un micro-automate moderne dépend pour une grande
part de la rapidité et de l'assurance avec lesquelles l'utilisateur peut réaliser son auto-
matisme. Nous avons rédigé les guides "Le S7-200 en 1 heure" et "Le S7-200 en
2 heures" pour faciliter la prise en main du S7-200 aux néophytes.
Se basant sur "Le S7-200 en 1 heure", le présent guide vous permettra de vous familia-
riser rapidement avec le fonctionnement de l'automate S7-200. A l'appui de quelques
exemples, ce guide explique le fonctionnement de l'automate et montre comment l'utili-
ser de façon efficace pour réaliser des tâches simples.
Après avoir reconstitué les exemples donnés dans ce guide du "S7-200 en 2 heures",
vous serez en mesure de résoudre vous-même des applications typiques
d'automatisme.
Nos meilleurs vœux de réussite vous accompagnent.
Vous trouverez en annexe une disquette qui contient les exemples mentionnés, que
vous pourrez charger sur votre PC ou console.

L’ équipe S7-200 vous


souhaite bon succès!

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 1


retombée
2 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe
retombée
Chapitre Titre du chaptitre

- nouveauté, actualité
Logo du
chapitre
Symboles utilisés dans ce guide

Voici une explication succincte de la signification des symboles utilisés dans ce guide ainsi que
des autres moyens servant à mettre en évidence du texte.
Commençons par la ligne d'entête ! Celle-ci est de composition identique sur chaque page. Le
titre en majuscule indique la section actuelle du chapitre. La zone "Nouveau" à droite dans l'en-
tête montre le contenu des pages de la section du chapitre, la page sur laquelle vous vous trouvez
étant mise en évidence par la couleur noire.

Le texte sur fond grisé vous invite à passer à l'action, par ex. à entrer une valeur.

Ce symbole signifie qu’il faut cliquer une fois avec le bouton gauche de la
8 souris pour effectuer une action (par ex. sélectionner un champ).

8
Ce symbole signifie qu'il faut effectuer un double-clic avec le bouton gau-
2x che de la souris pour déclencher une action.

Ici, il faut actionner la touche d'entrée sur le clavier (également désignée


© parfois par ENTER ou RETURN).

Ë Cette flèche signifie que vous pouvez sélectionner avec la souris ou avec
le clavier (touches de fonction, touches fléchées) des options dans une
liste affichée à l'écran.

F2 Cela signifie qu'il faut actionner la touche de fonction "F2" (il existe les
touches de fonction F1 ... F12). Vous constaterez que malgré le confort
apporté par la souris, il s'avère parfois plus avantageux du point de vue
rapidité d'utiliser le clavier.

$ Vous trouverez à la page indiquée à côté des lunettes des informations


complémentaires sur un certain sujet.

? Ce symbole se trouve aux endroits où vous êtes invité à entrer du texte


ou autre dans des champs de texte à l'écran. A certains endroits, ce sym-
bole vous rappelle qu'il sera avantageux de prendre des notes pour votre
propre projet.

Í Menu Il faut sélectionner avec le bouton gauche de la souris une option dans
l'arborescence des menus.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 3


retombée
4 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe
retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe le courant
- Le cycle automate

A propos de la révision ...

Vous avez vu dans "Le S7-200 en 1 heure"


que le schéma électrique avec contacteur
avait des airs de famille avec le schéma à
contacts utilisé pour programmer des automa-
tes programmables (API).
Il s'agit simplement d'une représentation utili-
sant d'autres symboles.

Vous étiez d'ailleurs en mesure de pro-


grammer vous-mêmes des combinai-
sons logiques simples, et vous avez
même fait la connaissance rapide des
temporisations.

Voir "Le S7-200 en 1 heure", page 24

Barre d’alimentation

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 5


retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe le courant
- Le cycle automate

Voilà les bits

Le bit est la plus petite entité pouvant être traitée !


Un bit peut admettre deux états :
1) l'état "1" qui correspond à l'état "vrai",
2) l'état "0" qui correspond à l'état "faux".
Les deux états binaires "1" et "0" peuvent être illustrés par des contacts électriques
qui vous sont peut-être familiers.

Un contact fermé signifie : "1" ="vrai" =


passage de courant, donc état du bit = "1" passage de
courant

Et un contact ouvert : "0" = "faux" =


pas de passage
pas de passage de courant, donc état du bit = "0".
de courant

Il suffit alors de franchir un petit pas pour représenter Combinaison


une combinaison logique, par ex. par la mise en ET
série de deux contacts électriques. Voici ci-contre la
représentation d'une combinaison ET des entrées
I0.0 et I0.1.

Dans la représentation CONT, cela donne :

Pour terminer voici encore une convention.


En logique positive, on a : Logique
positive
24 V = niveau haut = "1" et
0 V = niveau bas = "0"
En logique négative, on a : Logique
0 V = niveau bas = "1" négative
24 V = niveau haut = "0"

6 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe le courant
- Le cycle automate

Quand passe le courant (1)

Dans cet exemple, la sortie Q0.3 est acti-


vée, c.-à-d. à "1", lorsque le contact I0.1
est fermé, c.-à-d. à "1" (24 V cc appliqués
à l'entrée I0.1) ET que, en même temps,
le bit de temporisation T37 est activé,
c.-à-d. à "1".

Ci-contre, l'entrée I0.1 est à "1", c.-à-d. le


contact I0.1 est fermé. En revanche, T37
n'est pas actif, c.-à-d. à "0", de ce fait, la
sortie Q0.3 reste, elle aussi, désactivée,
c.-à-d. à "0".

Lorsque que le bit de tempo T37 passe à


"1" (après écoulement de la temporisa-
tion T37), le résultat de la combinaision
ET devient "1", ce qui fait passer la sortie
Q0.3 à l'état "1".
Le bit de sortie est alors, lui aussi, "vrai",
c.-à-d. qu'il prend la valeur "1" (fond
grisé).
Ceci correspond à la visualisation d'état
en CONT, telle que vous l'avez déjà utili-
sée dans "Le S7-200 en 1 heure" pour
tester votre programme.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 7


retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe le courant
- Le cycle automate

Quand passe le courant (2)


(Utilisation de la fonction d’aide)

Afficher de
F1 l’aide

1.Sélectionner
l'élément

2. F1

Si vous désirez appeler l’aide en ligne F1 Aide en ligne


pour un symbol de contact ou une autre
fonction:
Sélectionnez le contact
• dans le schéma à contacts (CONT)
ou
• dans le logigramme (LOG) ou
• dans le schéma d’opérations STEP 7-
Micro/WIN
par un simple clic de souris et actionnez
ensuite la touche F1.

8 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe de courant
- Le cycle automate

Le cycle automate (1)

Entrées

MIE = Mémoire image des entrées (registre d'entrée)

Réseau 1 Moteur marche/

Programme STEP 7
• mémentos Réseau 2 Inversion sens
• temporisations de rot.
• compteurs
• .........

MIS = Mémoire image des sorties (registre de sortie)

Sorties

Tous les automates SIMATIC fonctionnent de façon cyclique. Le cycle comence par la Mémoire image
lecture des états des entrées et leur transfert dans le mémoire image des entrées MIE des entrées :
(phase d'acquisition des entrées). Cette mémoire image est la source d'approvisionne- MIE
ment du programme pour son exécution.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 9


retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe de courant
- Le cycle automate

Le cycle automate (2)

En cours de traitement, le programme range les résultats des opérations dans la Mémoire image
mémoire image des sorties MIS. A la fin du programme, les états contenus dans la des sorties :
MIS sont transférés aux sorties physiques (phase d'émission des sorties) et le cycle MIS
reprend au début.

En règle générale, un cycle dure entre 3 et 10 ms.


Cette durée est fonction du nombre et de la nature
des instructions programmées.
Le cycle comprend deux éléments principaux :
1) Le temps système (typ. 1 ms), correspondant
aux phases a et d (voir page 9).
2) Le temps d'exécution des instructions
correspondant à la phase s (voir page 9).
Les cycles ne sont traités que lorsque l'automate
"travaille", c'est-à-dire lorsqu'il se trouve à l'état
"RUN".

10 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Révision Ce que vous savez déjà ...
- A propos de la révision
- Voilà les bits
- Quand passe de courant
- Le cycle automate

Le cycle automate (3)

La tension à l'entrée passe


de 0 à 24 V

Etat de l'entrée
I0.0
Temps au bout duquel
l'état "1" est dans la MIE

Mémoire image
de I0.0

Etat de la
sortie Q0.0
Temps pour la combinaison
selon CONT et la modification
de l'état en sortie

Les changements d'état aux entrées qui se produisent Modification


durant un cycle ne sont enregistrés dans le "registre des sorties seu-
d'entrée" qu'au cours du cycle suivant durant lequel les lement à la fin
états des signaux sont alors "gelés" : c'est ce qui cons- du cycle suivant
titue la mémoire image des entrées MIE (voir a ).
Au cours du cycle suivant, les états de la MIE sont
combinés selon la logique du schéma à contacts
CONT (voir s) et les sorties sont positionnées en
fonction du résultat logique de ces combinaisons.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 11


retombée
Révision Notes

12 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Automaintien L’automaintien
- Introduction
- Contact à ouverture
- Description de la solution et test
- L'automaintien autrement

Introduction

Vous verrez ici comment programmer la Automaintien


fonction bien connue d’automaintien. standard

S1 K1 K1 L’exemple :
Q0.0
La sortie Q0.0 doit être activée dès
I0.0
l'appui sur S1 à l'entrée I0.0. Par auto-
Q0.0
S2 maintien, Q0.0 doit rester actif tant que
l'on n'a pas appuyé sur S2 à l'entrée
I0.1
I0.1 qui annule l'automaintien.
K1 Q0.0

Dans STEP 7-Micro/WIN ouvrez le premier projet de la disquette "a:\d01.prj".


Il manque encore quelques éléments dans le programme. A titre d'exercice, ajoutez les
éléments CONT manquants.

Pour obtenir l'automaintien, la sortie En définissant la


(Q0.0) doit faire en sorte qu'après son sortie Q0.0
comme entrée,
activation elle conserve son état "vrai",
on obtient la
c'est-à-dire qu'elle reste active. fonction d'auto-
Ceci s'obtient en branchant la sortie (ici maintien
Q0.0) en tant que contact parallèle à
l'entrée assurant son activation, comme
dans un montage traditionnel à contac-
teurs (Q0.0 est l'équivalent de notre
contacteur K1).

A l'endroit repéré, ajoutez d'abord un contact Q0.0 (représenté en pointillés) en parallèle sur
I0.0 !

1) Pour entrer le contact cliquez avec le bouton gauche de la souris sur la case du schéma à
contacts, puis cliquez sur l'icône du contact à fermeture (F4) de STEP 7-Micro/WIN. Comme
indiqué sur l'icône, vous pouvez utiliser la touche de fonction F4 à la place de la souris.
2) Pour entrer la ligne verticale, sélectionnez avec la souris la case du schéma à contacts
contenant I0.0 puis cliquez sur le symbole correspondant ou sur l'icône (F7).

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 13


retombée
Automaintien L’automaintien
- Introduction
- Contact à ouverturet
- Description de la solution et test
- L'automaintien autrement

Contact à ouverture (1)

Afin de pouvoir mettre fin à l'automaintien,


l'actionnement de l'entrée I0.1 doit
entraîner une ouverture du circuit. Le con-
tact dont l'actionnement provoque l'ouver-
ture d'un circuit (c.-à-d. l'état "0") est
désigné par contact à ouverture. Contact à
Il faut par conséquent intégrer dans le ouverture :
circuit un élement qui agisse comme un
contact à ouverture lorsqu'on applique
24 V cc ("vrai") à l'entrée I0.1.

Raccordez un contact à ouverture pour le


bouton S1 à l'entrée I0.1. Ceci est décrit à
la page suivante !

Voici le schéma
d'automaintien terminé !
Ci-dessous vous voyez
le chronogramme de son
fonctionnement.

Priorité à la
coupure

t = temps s'écoulant avant que les résultats des combinaisons


puissent être transmis aux sorties (= temps de réaction)

14 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Automaintien L’automaintieng
- Introduction
- Contact à ouverture
- Description de la solution et test
- L'automaintien autrement

Contact à ouverture (2)

I0.1 Un contact à ouverture interrompt la


circulation du courant dans le schéma
CONT lorsque l'entrée ou la sortie
associée est "vraie".
Entrez le contact à ouverture comme
indiqué ci-après :

1. Sélectionnez avec la souris l'endroit 8 Sélectionner


où vous voulez placer le contact à
ouverture.

2. Cliquez sur le contact à ouverture


dans l'une des deux barres d'icônes
disponibles dans STEP 7-Micro/WIN.
Le contact à ouverture vient alors se
placer dans la case sélectionnée
auparavant.

3. Il reste à affecter l'élément voulu ?


(ici I0.1) au contact à ouverture. Ceci Affectation
s'effectue en tapant I0.1 dans le
champ de texte déjà activé et
sélectionné.

4. Terminez la saisie dans le champ © Entrée


de texte en actionnant la touche
d'entrée.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 15


retombée
Automaintien L’automaintien
- Introduction
- Contact à ouverture
- Description de la solution et test
- L'automaintien

Description de la solution et test

Comme dans le schéma à contacteurs, La sortie Q0.0


vous avez branché ici en parallèle sur se maintient
Réseau 1 elle-même
l'élément d'actionnement (I0.0) un
contact de la sortie (Q0.0). active par sa
mise en paral-
lèle sur l'entrée
Si, au cours d'un cycle, la sortie Q0.0 a
été activée par actionnement du bouton
S1 raccordé à I0.0, le contact Q0.0 en
parallèle sur I0.0 apparaîtra comme
comme fermé dès le cycle suivant
(quelques millisecondes plus tard). En
actionnant le bouton S2 raccordé à I0.1,
le contact à ouverture I0.1 interrompt le
circuit d'automaintien.

Sauvegardez le programme com-


plet sur le disque dur. Vous pouvez
alors le recharger à tout moment
pour y faire des modifications ou
S des adjonctions (nous le repren-
drons dans notre exemple du retard
au déclenchement).

Transférez-le ensuite dans l'automa-


te pour le tester.

Pour le test, mettez l'automate à


l´état "RUN".

Testez votre programme par actionnement des deux interrupteurs du simulateur qui sont rac-
cordés à I0.0 et I0.1.
Observez les voyants sur le S7-200 ou la visualisation d'état sur le schéma CONT !
Commencez par fermer l'interrupteur raccordé à I0.0.
L'interrupteur I0.1 doit être ouvert. La LED correspondant à I0.0 doit s'allumer.
Q0.0 s'allumera alors aussi.
La fermeture de l'interrupteur raccordé à I0.1 remet Q0.0 à l'état "0".

16 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Automaintien L’automaintien
- Introduction
- Contact à ouverture
- Description de la solution et test
- L'automaintien autrement

L’automaintien autrement ... (1)

On rencontre souvent en logique programmée une autre façon de


réalisation de la fonction de l'automaintien :
Au lieu de ramener en entrée l'état de la sortie comme présenté dans
l'exemple précédent, on utilise simplement les fonctions "Mettre à 1" et
"Mettre à 0". Considérons d'abord le schéma à contacts suivant.

Du fait de l'opération "Mettre à 1" - (S), -(S)


une impulsion sur I0.0 a pour effet de Mettre à 1
mettre en permanence à "1" la sortie
Q0.0.
Du fait de l'opération "Mettre à 0" - (R), -(R)
une impulsion sur I0.0 a pour effet de Mettre à 0
désactiver Q0.0.

Les "bobines" - (S) Mise à "1" de Q0.0


- (R) Remise à "0" de Q0.0
sont souvent utilisées en logique programmée pour main-
tenir en permanence à l'état "1" ou "0" des sorties ou des
mémentos recevant un ordre passager (impulsion) d'acti-
vation/désactivation de la part d'un contact placé en
amont.

-( S ) Õ 1

Une sortie ou un mémento à "1" conserve cet Mise à "1" / à


-( R ) Õ 0 état tant qu'il ne sera pas remis à "0" par l'ins- "0" permanente
truction − (R). par (S) / (R)

Si le signal "1" est appliqué à la bobine de La dernière opé-


mise à "1" et à la bobine de mise à "0" d'une ration dans le
même sortie, l'opération programmée en cyle est priori-
dernier sera prioritaire. taire

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 17


retombée
Automaintien L’automaintien
- Introduction
- Contact à ouverture
- Description de la solution et test
- L'automaintien autrement

L’automaintien autrement ... (2)

Vous avez déjà vu comment entrer I0.0


et I0.1. Pour entrer les bobines de mise à
"1" et à "0", procédez de la façon
suivante :

1. Apres avoir sélectionné la case voulu, 8


cliquez sur „-(S)-“ dans la liste des Sélectionner
familles d’opérations.
Ë -(S)-

2. Inscrivez dans le champ d’adresse ? Adresse


déjà activé l’adresse de sortie a
commander, ici Q0.0. © Entrée

Avec une ins-


3. Pour terminer, indiquez le nombre truction,
(au maximum 255) de sorties, mise à 1 (S)
ou mémentos, à commander de la ou à 0 (R) de
même façon (ici, un seul bit). jusqu'à 255 sor-
ties, temporisa-
tions, mémentos

? Nombre
(1...255)
© EntréeÌ

18 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Automaintien L’automaintien
- Introduction
- Contact à ouverture
- Description de la solution et test
- L'automaintien autrement

Considérations de sécurité
Coupure en cas de rupture de fil vers S3
Interrupteur avec contact à
ouverture fournissant le signal
"0" lorsqi’il est actionné.
Dans CONT, ce signal est
inverseé par le contact à
ouverture I0.1

C.-à.-d. lorsque vous


actionnez le bouton S3, la
sortie Q0.0 est remise à
"O".

! Remarques concernant la sécurité


• Pour la remise à "0", on a utilisé dans la solution ci-dessus un contact à ouverture S3.
L'actionnement de I0.0 provoque la mise à "1" permanente de la sortie Q0.0. En appliquant
+24 V à I0.0, le "contact à ouverture" dans CONT fournit l'état "0" : la sortie Q0.0 n'est donc
pas remise à "0". En effet, la circulation de courant dans le réseau CONT étant interrompue,
la bobine de remise à "0" reste désactivée.

Si aucun signal (0V) n'est appliqué à I0.1 (S3 est ouvert), le contact à ouverture de I0.1
dans CONT donne l'état "1", et la sortie est remise à "0".
En utilisant un contact à ouverture sur I0.1, la sortie à automaintien Q0.0 est remise à "0" :
- lorsque le bouton S3 est actionné (I0.1 = "0") ou
- en cas de rupture de la ligne entre I0.1 et le contact à ouverture. On a ainsi l'assurance
qu'un élément, par ex. un moteur, commandé par un circuit à automaintien sera coupé
en cas de rupture de fil.

• Dans le programme, l'instruction "Mise à 0 de Q0.0" vient après l'opération "Mise à 1 de


Q0.0", de sorte qu'en cas d'actionnement simultané des deux boutons, l'annulation de
l'automaintien sera prioritaire.

Dans STEP 7-Micro/WIN, ouvrez le projet d’exercice "a:\d02.prj" sur la disquette, et


testez les fonctions que nous venons de voir !

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 19


retombée
Automaintien Notes

20 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Stromstoß-Schaltung
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Introduction

Nous allons réaliser ici un montage de télérupteur. Il vous donnera l'occa-


sion de faire la connaissance de la détection de fronts et des mémentos.

Fonctionnement

Une lampe raccordée à la sortie Q0.5


doit s'allumer lors de l'actionnement pas-
sager du bouton S1 raccordé à l'entrée
I0.0.

Une nouvelle action sur S1 (I0.0) doit pro-


voquer la remise à "0" de Q0.5 et donc
l'extinction de la lampe.
A chaque actionnement du bouton S1, la
sortie Q0.5 doit donc changer d'état.

Il s'agit d'un montage que les électriciens


connaissent sous le terme de "télérup-
teur".

Chronogramme
A chaque fois que le contact raccordé à
I0.0 passe de l'état "ouvert" à l'état
24 V “vrai“
"fermé", la sortie Q0.5 doit changer
une fois d'état.
I0.0 0 V “faux“

Le maintien du contact en position de fer-


meture ou d'ouverture ne doit pas donner
“vrai” lieu à un changement d'état en sortie.

Q0.5 “faux”

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 21


retombée
Stromstoß-Schaltung
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Survol de la solution

Avant d'avancer graduellement dans la résolution du problème, nous vous


présentons d'abord la solution terminée pour vous permettre de vous faire
une idée.

Détection d'un changement d'état de Si la sortie Q0.5 est à "0", le


"0" à "1" (= front montant) à mémento M0.0 est mis à "1" ; on
l'entrée I0.0. note ainsi que Q0.5 doit être mis à
"1" dans le réseau 2.

"Inversion"
d'état

Ancien Nouvel
état état

L'état de M0.0 est assigné Lorsque la sortie Q0.5 est à "1", le


à la sortie Q0.5. mémento M0.0 est remis à "0" ; on
note ainsi que Q0.5 doit être remis à
"0" dans le réseau 2.

22 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Stromstoß-Schaltung
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Détection de fronts (1)

Le changement d'état d'un contact P


(entrée, sortie ...) de "ouvert" à "fermé"
Détection de
(ou de "faux" à "vrai") est désigné par front montant
front montant (P comme positif).

24 V "vrai"

0V "faux"”
Inversement, le passage de N
l'état "fermé" à "ouvert" Détection de
(ou de "vrai" à "faux") front descendant
est désigné par front descendant
24 V "vrai"
(N comme négatif).
0V "faux"
Pour détecter ces changements
d'état, le S7-200 dispose des deux
fonctions P et N respective-
ment pour les fronts montants et des-
I0.0 cendants.

Dans notre exemple, nous utilisons la fonction P comme suit :

I0.0
P
a s

Signal d'entrée
"1"
a
Front montant Front montant Et voilà la forme du
"0"
signal générée par la
fonction P .

"1"
s
"0"
Pendant un cycle, on obtient un
"1" (= circulation du courant dans
le schéma CONT).

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 23


retombée
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Détection de fronts (2)

Le contact P de détection de fronts Par analogie, le contact N de P


montants reste fermé durant un cycle suite détection des fronts descendants
à la fermeture du contact placé en amont reste fermé durant un cycle lors du
(passage de "vrai" à "faux"). passage de "vrai" à "faux" du contact
en amont.
N

Dans notre exemple de télérupteur,


P est utilisé pour ne prendre en
compte que l'état du signal au moment
de l'actionnement du bouton raccordé
à I0.0.

Passons main-
tenant à la
saisie ...

Ouvrez dans STEP 7-Micro/WIN le projet d’exercice "a:\d03.prj" sur la dis-


quette. Cet exemple est encore incomplet, et nous allons voir étape par étape
comment le compléter.

1. D'un simple clic, sélectionnez 8 Sélectionner


dans le schéma CONT l'endroit
où vous désirez insérer une
détection de front.

2. Cliquez sur "Combinaisons sur bits" Ë Contact


dans la liste des familles
d'opérations.

3. Sélectionnez "front montant" ou 8 Sélectionner


"front descendant" dans la liste Ë Front
des opérations qui s'ouvre
ensuite.

24 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Mémentos (1)

Les mémentos sont nécessaires pour


réaliser la fonction de télérupteur.
Nous allons voir dans un exemple com-
ment les utiliser.

Le mémento "M0.0" est utilisé à la place


d'une sortie en tant que mémoire interne
de l'API pour le stockage intermédiaire du
résultat de la combinaison "I0.0 ET I0.1".

Dans ce réseau, le mémento est utilisé Utilisable à


comme "entrée de contact à fermeture" volonté comme
et commande la sortie Q0.3. Ce même contact de fer-
mémento peut être réutilisé à d'autres meture ou
endroits du programme. d'ouverture

Sur les API, les mémentos sont utilisés Résultat inter-


comme des sorties et ont une action médiaire
Les mémentos sont utili- semblable à des contacteurs auxiliai-
sés comme la mémoire res. Un mémento est réutilisable à Utilisation
sur une calculette pour la volonté à tout endroit du programme en comme sortie
mémorisation de résul- tant que contact d'ouverture ou de
tats intermédiaires. fermeture.

Le contenu de mémentos est dis- Actualisation


ponible immédiatement (dans le immédiate du
même cycle) pour les combinai- contenu
sons en aval.
A la coupure de la ten-
sion d'alimentation, le Ecriture répéti-
On utilise des mémentos lorsque le
contenu des mémentos tive par -(S)
résultat (intermédiaire) d'un réseau
est perdu. On peut se ou(R)
doit être réutilisé dans d'autres
prémunir contre cette Assignation
réseaux (comme le total intermédiaire
perte en recourant à la unique
lors de l'addition manuelle de nom-
rémanence. par -( )-
bres) ou pour conserver en mémoire
des états consécutifs obtenus par le
traitement.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 25


retombée
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Mémentos (2)

Vous connaissez à présent la fonction des mémentos et pourrez ainsi comprendre


le solutionnement de la fonction de télérupteur.
La fonction P permet, à chaque action sur le bouton -(S)
I0.0, de faire circuler le courant pendant un cycle (détection Mettre à "1"
de fronts) dans le réseau 1.

A chaque front de P la sortie -(R)


Q0.5 doit changer d'état Mettre à "0"

L'état inversé (état consécutif) n'est pas écrit directement "Sauvegarder"


dans la sortie Q0.5, car la sortie qui vient d'être mise à l'état consécutif
"1" dans la branche "supérieure" serait immédiatement dans un
remise à "0" dans la branche "inférieure". C'est pourquoi mémento
nous écrivons l'état consécutif dans le mémento M0.0
(= protection contre l'écrasement).

Dans le réseau 2, l'état "1" du mémento est assigné à la


sortie.

A cet endroit, il faut placer une M0.0 est mis à


bobine pour la mise à "1" du "1" lorsque
mémento M0.0. Q0.5 n'était pas
actif ("faux")
Le chiffre sous la bobine indique
combien d'éléments doivent être
mis à "1" à partir de l'adresse de
début. Ici : mise à "1" d'un bit à
partir du mémento M0.0.

Etant donné que la branche M0.0 est remis à


inférieure réalise la fonction "0" lorsque
inverse de la branche supérieure, Q0.5 était actif
le bit du mémento M0.0 doit être ("vrai")
remis à "0" lorsque, suite à
l'actionnement du bouton,
le courant passe dans
cette branche.

Complétez à présent l'exemple du projet d'exercice dans STEP 7-Micro/WIN.

26 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Merker
- Description de la solution et test

Description de la solution et test

Pour résumer, rappelons la fonction du programme complet à l'appui de l'exemple


de la branche supérieure du réseau 1 (qui se termine par (S), allumage) :
Le schéma ci-dessous montre la "circulation du courant" dans le schéma CONT
telle qu'elle se présente durant le cycle du front montant sur I0.0 !

Si I0.0 vient d'être actionné


(détection de front
“1”
et
si Q0.5 est à "0" dans le cycle
actuel (par suite du contact à
ouverture, la branche supérieure
“1” est vraie)
alors...
mémoriser l'état consécutif de
Q0.5 en mettant à "1" le
mémento M0.0 :
-(S) mise à "1" d'un bit à partir
de M0.0.
Ici, M0.0 est déjà à l'état consé-
cutif de Q0.5.
Le nouvel état n'est assigné à
Q0.5 qu'à la fin du cycle et
n'apparaît donc comme "vrai"
(à "1") que lors du cycle suivant.

Enregistrez le programme terminé


sur le disque dur.

Transférez le programme dans les


API.

Pour tester, mettez les APT à


l’état d’opération "RUN".

Testez votre programme : actionnez


Zum raccordé
l'interrupteur Testen schalten Sie die
à I0.0 et observez
la sortieSPS
Q0.5.in den Betriebszustand

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 27


retombée
Télérupteur Télérupteur
- Introduction
- Survol de la solution
- Détection de fronts
- Mémentos
- Description de la solution et test

Montrez ce que vous savez

... car, entre temps, vous avez quand même élargi vos connaissances !

Lisez les questions suivantes et répondez-y.


✔ Qu'est-ce que le cycle d'un automate ? voir page 9
... quels sont les trois éléments principaux du "cycle" ?
✔ Comment est réalisé l'automaintien en logique programmée ? voir page 13

✔ Contact à ouverture : comment se présente-t-il dans le schéma à contacts voir page 14


(CONT), quel est son effet, quelle mesure de sécurité permet-il de réaliser ?
✔ Qu'est-ce qu'un front, comment est-il détecté et dans quel but ? voir page 23

✔ Qu'est-ce qu'un mémento et à quoi sert-il ? voir page 25


✔ Comment entrer dans un programme les bobines "Mettre à 1" et "Mettre à 0" et voir page 26
quel est leur effet ?

Vous n'avez certainement pas eu trop de mal à


répondre à ces questions, même si pour plus de
sûreté vous avez reconsulté les pages indiquées.

A présent, toutes les incertitudes sont dissipées !

28 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires
Introduction

Le retard à la montée a été expliqué dans le


guide "Le S7-200 en 1 heure". Nous allons à
présent réaliser ensemble un retard à la
retombée.

L’actionnement de S1 (I0.0) met en marche un moteur de venti-


lateur à la sortie Q0.0. A l'ouverture de S1 (I0.0), le ventilateur
doit continuer de tourner pendant 3 secondes avant d'être mis
à l'arrêt.

Après ouverture
de S1, le venti-
lateur doit conti-
nuer de marcher
pendant 3
secondes.

Chronogramme

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 29


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Introduction

Marche à suivre
1) Commencez par charger du disque dur le montage
d'automaintien tel que nous l'avons complété dans notre
premier exemple.

2) Enregistrez ensuite cet exemple sur le disque dur sous un


autre nom.

3) Nous allons ensuite libérer de la place par "Insérer réseau".

4) Nous allons ensuite compléter le schéma du retard à la


retombée et entrer des commentaires.

5) Pour terminer, nous allons tester le programme.

Toutes ces étapes seront exposées aux pages suivantes pour vous donner de
l'assurance dans la réalisation d'une temporisation au déclenchement
(retard à la retombée).

Bonne chance !

30 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Enregistrer sous ...

Nous allons prendre comme base pour notre projet


l’exemple de l’automaintien que nous avons vu au
premier chapitre.
Vous pouvez dupliquer le projet complet en le chargeant,
puis en l'enregistrant immédiatement sous un autre nom.

Chargez dans STEP 7-Micro/WIN votre projet "d01.prj" (automaintien) à partir du


disque dur. Vous l'y avez enregistré au premier chapitre.

Vous désirez à présent sauvegarder ce projet sous un autre nom. A cet effet, enregistrez le
projet comme décrit ci-après en lui donnant le nom "d04.prj".

1. Dans le menu "Fichier", sélectionnez l'option Í Menu :


"Enregistrer sous". Projet,
Enregistrer
sous...

2. "d04"
2. "d04.mwp" 3. "Enregistrer"

?
d04.mwp
8 Enregistrer

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 31


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Insérer un réseau

On veut insérer un réseau supplémentaire à l'endroit du réseau 2 afin de pouvoir


réaliser le retard à la retombée. Marche à suivre :

1. Par un simple clic, activez le champ du 8 Sélectionner


titre du réseau 2.

2. A la place du réseau 2, insérez un Ë


nouveau réseau (la touche de fonction Icône Réseau
F10 a la même fonction qu'un clic sur dans la barre
l'icône représentée). d'outils (F10)

Vous avez libéré de la place pour un nouveau réseau 2 que vous


allez utiliser pour réaliser le retard à la retombée. Le contenu du
réseau 2 antérieur a été déplacé d'un numéro de réseau.
Remarque
Pour libérer de la place en vue de l'entrée d'éléments CONT, on
dispose aussi de la possibilité suivante :

3. Dans le menu „Edition“, sélectionnez Í Menu:


L’option"Insérer..." . Edition,
Insérer
Réseau

4. Sélectionnez
“Réseau”

32 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Survol de la solution

I0.0 active la sortie Q0.0. Après écoulement de T37, l'automaintien


Q0.0 s’automaintient car elle est est supprimé par ce contact.
aussi branchée en parallèle Le moteur s'arrête.
sur I0.0. Tant que T37 n'est pas écoulé, l'automain-
tien est actif.

Voici le programme terminé.

Lorsque Q0.0 est activé, le retour à "0" de I0.0 (S1


n’est plus activé) marque le début de l'écoulement de
la temporisation T37.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 33


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Solution - saisie du programme

Le réseau 1 doit avoir l'aspect suivant :

Ecrasez I0.1 dans le schéma d'automaintien par T37.

Entrez dans le réseau 2 le programme suivant :

Vous entrez T37 par :


F2 Temporisations/compteurs et
F3 Temporisation "Retard à la montée".

T37 a une base de temps de 100 ms (voir aussi


"Le S7-200 en 1 heure", page 36).
La temporisation est donc de 30 * 100 ms = 3 s.

34 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Description de la solution

Fonctionnement de
notre programme : il a I0.0
deux phases actives.

Q0.0

Phase 1 Phase 2

Phase 1 : Activation de l'automaintien, I0.0 est à "1"


(nous supposons au départ que Q0.0 n'est pas activé).
Si I0.0 est activé
ET
T37 n'est pas écoulé
ALORS
Q0.0 est activé (="1").
Q0.0 s'automaintient par ce con-
tact.
T37 ne s'écoule pas encore car
I0.0 est encore à "1".

Phase 2 :
I0.0 n'est plus activé.
L'automaintien persiste jusqu'à
ce que T37 se soit écoulé.
Durant l'écoulement de la
temporisation, T37 est à "0"
Iet le contact à ouverture
laisse passer le courant.
Lors du test, on voit s'écouler
ici la temporisation.
Lorsque Q0.0 est activé ET
I0.0 n'est plus activé, la
temporisation T37 se met à
s'écouler.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 35


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Saisie de commentaires (1)


Enregistrez votre nouveau programme et testez-le !
En actionnant I0.0, Q0.0 doit s'activer (passer à "1").
Après ouverture de I0.0, la sortie Q0.0 doit retourner à "0"
après 3 secondes.

Bravo ! Mais peut-être aimeriez-vous faire quelques annota-


tions dans le programme qui vous aideront plus tard lorsque
vous serez peut-être amené à reprendre le programme (par
ex. pour y faire des modifications).
Vous avez la possibilité d'entrer un titre et des commentaires
pour chaque réseau. Nous allons voir comment procéder !

1. Double-cliquez sur le champ de titre du 8 2x


réseau 2.

2. L'éditeur de commentaire ? Titre


apparaît à l'écran. Tapez ici le
titre du réseau ...

3. ... et ici le ?
commentaire du Commentaire
réseau.

4. Terminez la saisie
en cliquant sur OK.
8 OK

36 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

Saisie de commentaires (2)

Après avoir entré le commentaire,


Lancer retard à la retombée 3s seul le titre du réseau apparaît à
l'écran.
Pour pouvoir lire les commentaires,
il faut à nouveau activer l'éditeur
de commentaire.

Si vous désirez que les commentaires soient Í Menu :


imprimés sur le listing du programme, sélec- Projet
tionnez dans le menu "Fichier" l'option Mise en page
"Imprimer" .

ã Imprimer
commentaires
de réseau

8 OK

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 37


retombée
Retard à la retombée Retard à la retombée
- Introduction
- Enregistrer sous ...
- Insérer un réseau
- Description de la solution
- Saisie de commentaires

A présent, montrez ce
que vous savez

Veuillez donner les réponses aux questions suivantes :

✔ Comment réalise-t-on un retard à la retombée ? Dessinez le schéma à voir page 29


contacts pour deux solutions possibles : d'une part avec une bobine normale
—( )— et d’autre part avec (S) et (R).

✔ Comment fait-on pour sauvegarder un projet ? voir page 31

✔ Comment définit-on la durée d'une temporisation ? voir page 36 dans


S7-200 en 1 heure
✔ Quels commentaires sont possibles pour des réseaux ? voir page 36

Diplôme

38 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Introduction

Rot. à droite Q0.0 = "1" Départ Arrêt


Position
Rot. à gauche Q0.0 et Q0.1 =
"1"

Protection
Avance
A0.2

Butée inférieure

Nous allons maintenant réaliser


en commun une commande
séquentielle.

Le moteur d'une perceuse est démarré en marche à droite par S1.


Après 3 secondes, le mouvement d'avance est enclenché.
Parvenu à la butée inférieure (contact sur I0.3), le mouvement
d'avance est arrêté. Un ressort ramène la broche en position de base
pendant que le moteur tourne à gauche (Q0.0 et Q0.1 sont à "1").
Parvenu en position de base I0.4 = "1", le moteur continue encore de
tourner pendant 1 s avant la coupure complète de la machine. Le
bouton d'arrêt permet de couper la machine à tout instant (activation
par I0.0 = "0").

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 39


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemplel
Approche de solution - Test

Voilà comment se présente la solution


pour la commande séquentielle de la per-
ceuse prise comme exemple.

1er cycle SM0.11


Prot. moteur I0.5
Arrêt I0.0
Effacer mémentos d'étape M0.1 à M0.5

Départ S1
Rotation à droite de la broche Q0.0="1"
Lancement temps de montée (T37) de 3s

3s écoulées
(T37)
Avance marche Q0.2="1"
La broche continue de tourner en marche
à droite Q0.0="1"

Butée inférieure
Parvenue à la butée inférieure,
la broche se met à tourner à gauche
Q0.0="1" et Q0.1="1" (inversion de sens
par Q0.1
L'avance est coupée Q0.2="0"

Position de base
Revenue en position de base I0.4="1",
la broche continue de tourner pendant 1s
(T38), Q0.0 = "1" et Q0.1 = "1"

1s écoulée
(T38)
Arrêt de la broche Q0.0="0" et
Q0.1="0"
Positionnement de l'étape 0

Reprise à l'étape 0

40 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Notions de base (1)

Nous allons à présent résoudre le problème de


la perceuse par une commande séquentielle.

Qu'est-ce qu'une commande séquentielle ?

• Un mode de commande dans lequel la tâche est fractionnée


en tâches partielles généralement successives (ex. moteur
marche, avance marche, avance arrêt, ...).
• Les tâches partielles (fonctions) sont appelées étapes. Etapes
• En général, une étape doit être exécutée avant de pouvoir
passer à l'étape suivante.
• Une nouvelle étape devient active lorsque les conditions de Conditions de
transition correspondantes sont remplies. transition
• Une étape est active lorsque corespondant (par ex. M0.1) Etape active
est à "1". correspondant (par ex. M0.1) est à "1". Í
Mémento
d'étape
MX.Y = "1"
Chaque étape est identifiée
par un numéro

Moteur marche
Pour chaque stade
important on définit
une étape
Tâche partielle/fonction de
l'étape (action)
Avance marche

Mémento d'étape
A chaque étape est affecté un
mémento distinct (mémento d'étape).
Une étape est active lorsque le
mémento d'étape est à "1".
Avance arrêt

Toutes les adresses de mémento


sont admises pour les mémentos
d'étape.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 41


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Notions de base (2)

Qu’est-ce qu’une condition de transition ?

• L'exécution d'une étape (activation) est liée à une condition. Activation des
Cette condition dépend généralement d'autres états de la mémentos
machine, par exemple de l'actionnement de fins de course d'étape par les
ou de touches, de l'atteinte de certaines températures ou conditions de
transition
de l'écoulement de temporisations.
• Généralement, la condition fait également intervenir l'état
actif de l'étape précédente.
• La mise à "1" d'un mémento d'étape entraîne la remise à "0" Mémento
à "0" du mémento de l'étape précédente. d'étape active
"1"

Il ne faut toujours activer


qu'une seule étape.

Butée inférieure

Condition d'activation de
l'étape 4 :
I0.4 doit être à "1" ET M0.3
(le mémento d'étape 3) doit
être à "1".
Position de base

Si cette condition est remplie, par exemple temporisation écou-


lée, fin de course actionné, l'étape suivante est activée. En règle
générale, l'étape précédemment active est alors désactivée.

Dans l'évolution de la séquence, nous ne nous occuperons pas pour


l'instant de l'activation des sorties. Ceci fera l'objet d'une autre section
du programme. Il en découle qu'une commande séquentielle se com-
pose de deux sections de programme :
1) La transition proprement dite d'étape en étape lorsque les conditions
requise sont remplies (condition de transition).
2) L'activation des sorties (commande des vannes et actionneurs).

42 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Notions de base (3)

Les deux sections de programme d'une commande séquentielle :

1) Les conditions d’activation Départ S1 I0.1, 1ère section de


des différentes étapes temporisation 3s, programme
font l'objet d'une combin- butée inférieure I0.3,
aison logique avec les pos. de base I0.4, à Départ
mémentos d'étape chaque fois l'étape
respectifs. précédente.

La mise à "1" successive


des mémentos M0.1... Mémento d'étape Séquence
équivant à l'exécution de M0.1, M0.2, M0.3,
la séquence.

De la sorte, le
déroulement complet
de la tâche est défini.

2) L'état des mémentos Q0.1, Q0.2, 2e section de


d'étape est assigné aux Q0.0 progr.
sorties de l'automate qui
assurent la commande
des actionneurs, tels que Sortie ordres
contacteurs ou vannes..
ex. moteurs,
Ils constituent par
vannes
conséquent l'interface
entre la partie
commande
et la machine.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 43


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Notions de base (4)

1) Commande/évolution de la séquence

L'évolution de la
séquence est obtenue par
la mise à 1 et à 0 des
mémentos d'étape.

Ici, M0.2et
M0.3 sont des
mémentos
d'étape

2) Commande des sorties par les mémentos d'étape

Une sortie qui n'est pas


commandée est à l'état "0".

Les sorties sont commandées par les mémentos d'étape. L'assigna-


tion de l'état à la sortie par une bobine normale −( )−garantit que la
sortie ne puisse être activée que dans l'étape considérée !

Si une sortie doit rester à "1" dans plusieurs étapes (par ex. Q0.0), les mémentos
d'étape correspondants sont combinés par une fonction "OU" dont le résultat est
assigné à cette sortie.

44 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemplel
- Test
Utilisation de
séquences (1)

• A chaque étape est associé un mémento distinct (mémento


d'étape). Ce mémento est à "1" lorsque l'étape est active.
• Pour des raisons de clarté, on fera en sorte que dans une
séquence une seule étape sera active à la fois, c'est-à-dire
que l'on n'aura toujours qu'un seul mémento d'étape à "1".
• Si la tâche est complexe, il est préférable de définir une
deuxième séquence.
• S'il faut commander simultanément deux ou plusieurs
opérations indépendamment l'une de l'autre, on aura recours
des séquences distinctes parallèles. Ceci est illustré sur le
graphique ci-dessous.

Les deux séquences B et C


démarrent lorsque M0.3="1".
Séquence A Les mémentos M0.4 et M1.1
sont mis à "1" par M0.3. Sur ce,
M0.3 est remis à 0 et les deux
séquences B et C évoluent
indépendamment l'une de
l'autre.

Séquence B Séquence C

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 45


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Utilisation de
séquences (2)

Dans la pratique, la condition de transition est obtenue par l'évaluation de plusieurs


contacts.

Notre exemple peut par ex. être complété de manière que le départ ne sera possible
que lorsque la perceuse se trouve en position de base. A ce stade, la séquence se
présente alors de la façon suivante :

Départ Position
de base

46 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Utilisation de
séquences (3)

Avantages

• La partie commande de la séquence et la commande des


sorties sont séparées
- Si une sortie doit être active non seulement dans les
étapes 2 et 3 mais aussi dans l'étape 7, il suffit de modifier
le programme à un seul endroit.

avant modifié

M0.2 Q0.3
M0.2 Q0.3

M0.3
M0.3

M0.7

- Les modifications dans la partie commande de la


séquence n'affectent pas la commande des sorties.

• Le programme peut être testé facilement


- Chaque étape peut être suivie sur la console de programmation.
- Si une transition entre étapes ne fonctionne pas, on peut
identifier facilement la condition manquante.

• Les temps d'immobilisation de la machine sont réduits


- Si une machine ne fonctionne pas, la condition de
transition manquante est facilement identifiable à l'appui de
la position mécanique de la machine et du mémento d'étape à "1".

• Moins d'erreurs de programmation, mise en service plus rapide


- L'utilisation d'une séquence contraint à structurer le
programme, contribuant ainsi à minimiser les risques d'erreur
de programmation.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 47


retombée
Commande séquentielle
Séquence - Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test

Important pour la sécurité (1)

La première étape (position de base) ne devrait pas comporter


de commande d'activation de moteur ou de vanne. Dans notre
exemple, il s'agit de l'étape 0 (mémento d'étape M0.0).

L'actionnement du bouton "ARRET" ou l'entrée en


action de la protection du moteur doivent provoquer
la mise à "1" du mémento de la première étape
(dans notre exemple M0.0), la mise à l'arrêt de tous
les actionneurs et, en même temps, la remise à 0 de
tous les autres mémentos d'étape.

Dans le premier
M0.0 est mis à "1", M0.1 à M0.5 sont
cycle suivant le
remis à "0"
retour de la ten-
- dans le premier cycle après
sion, SM0.1
retour de la tension, par SM0.1 ou
fournit l'état "1"
- si I0.0="0" ou
durant un cycle
- si I0.5="0".

La section de programme représentée ci-dessus doit se trouver à la fin de la condi-


tion de transition "normale" de la séquence. On a ainsi l'assurance que l'activation
des sorties est précédée d'une éventuelle coupure nécessaire.

48 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Important pour la
sécurité (2)

Section de programme 1 :
commande et évolution de
la séquence



Section de programme 2 :
Initialisation et arrêt

Nombre de mémentos
à mettre à "0"


• d

Section de programme 3 :
commande des sorties


L’assignation de la première sortie d doit ètre précédée de la section de pro-


gramme assurant l’activation de la position de base s . Ceci signifie que l’activation
de la position de base dispose de la plus haute priorité.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 49


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Modification

Le réseau 6 définit l'étape à laquelle sautera le programme à la


suite de l'étape 5. Dans notre exemple, il sautera à l'étape 0.

Ceci est déclenché par :

Mise à "1" de M0.0 et remise à


"0" de M0.1 à M0.5.

Si le programme doit sauter automatiquement de l'étape 5 à


l'étape 1, le réseau 6 doit se présenter comme ci-contre.

Avec cette modification, la perceuse enchaînera automatique-


ment les cycles jusqu'à ce qu'elle soit arrêtée par I0.0 ou I0.5.

50 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Description de la solution,
exemple (1)

Section de programme 1 - Evolution de la séquence

Activation de l'étape 1
Le mémento M0.1 est mis à "1" lorsque
la séquence est en position de base
(M0.0 = "1") ET I0.1 est actionné. La mise
à "1" de M0.0 s'accompagne de la remise
à "0" du mémento d'étape M0.0 de la
position de base.

Activation de l'étape 2
Le mémento d'étape M0.2 est mis à "1"
lorsque la séquence se trouve à l'étape 1
(M0.1 = "1") ET lorsque la temporisation
T37 est écoulée. En même temps, le
mémento d'étape M0.1 est remis à "0".

Activation de l'étape 3
Le mémento d'étape M0.3 est mis à "1"
lorsque la séquence se trouve à l'étape 2
(M0.2 = "1") ET l'entrée I0.3 (butée infé-
rieure) est à "1". En même temps, M0.2
est remis à "0".

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 51


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Description de la solution,
exemple (2)

Activation de l'étape 4
Le mémento M0.4 est mis à "1"
lorsque la séquence se trouve à l'étape 3
(M0.3 ="1") ET l'entrée E0.4 (position de
base) est à "1". En même temps, M0.3
est remis à "0".

Activation de l'étape 5
Le mémento M0.5 est mis à "1"
lorsque la séquence se trouve à l'étape 4
(M0.4 ="1") ET lorsque la temporisation
T38 est écoulée. En même temps, le
mémento d'étape M0.4 est remis à "0".

Activation de l'étape 0
Lorsque le mémento d'étape M0.5 est à
"1" (temporistion d'arrêt T38 écoulée), la
séquence réactive l'étape 0 (étape d'ini-
tialisation). Cette étape a été intégrée
sciemment dans le réseau 6, car on peut
faire intervenir à cet endroit d'autres con-
ditions, telles que le prélèvement de la
pièce, avant de réactiver l'étape 0.
Ces conditions supplémentaires
devraient alors être mises en série avec
le contact M0.5.

52 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquenteille
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Description de la solution,
exemple (3)

Activation de la temporisation T37


Lorsque l'étape 1 est active (M0.1 = "1"),
la temporisation T37 est lancée.

Activation de la temporisation T38


Lorsque l'étape 4 est active (M0.4 = "1"),
la temporisation T38 est lancée.

Initialisation de la séquence
Le mémento d'étape M0.0 est mis à "1"
1) dans le premier cycle (SM0.1 est à "1"
durant un cycle)
OU
2) lorsque le bouton Arrêt est actionné
(I0.0 = "0")
OU
3) lorsque la protection moteur est
entrée en action (I0.5 = "0").
En même temps, les mémentos
d'étape M0.1 à M0.5 sont remis à "0".

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 53


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Description de la solution,
exemple (4)

Section de programme 2 - Commande des sorties

Activation de la sortie Q0.0


(marche à droite)
La sortie Q0.0 est à "1" dans les étapes
1, 2, 3, 4, c.-à-d. lorsque M0.1 ou M0.2
ou M0.3 ou M0.4 est à "1".

Activation de la sortie Q0.1


(inversion de sens)
La sortie Q0.1 est à "1" dans les
étapes 3 et 4, c.-à-d. lorsque M0.3 ou
M0.4 est à "1".

Activation de la sortie Q0.2


(avance marche)
La sortie Q0.2 est mise à "1" lorsque le
mémento M0.2 est à "1".

54 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Séquence Commande séquentielle
- Introduction
- Notions de base
- Utilisation de séquences
- Modification
- Description de la solution, exemple
- Test
Test

Vous pouvez effectuer vous-même la saisie du programme ou charger depuis la dis-


quette le fichier "d05.prj". Veillez au fait que le bouton d'arrêt I0.0 et la protection
moteur I0.5 sont des "contacts à ouverture". Ce choix est fait pour des raisons de
sécurité. Une rupture de ligne entre interrupteur et automate entraîne la mise à
l'arrêt de la machine !
Pour le test, I0.5 et I0.0 doivent être à "1", c'est-à-dire que les LED d'entrée doivent
être allumées.
Un bref actionnement de I0.1 démarre le moteur. Après 3 s, le mouvement d'avance
est mis en marche (Q0.2 = "1"). Après actionnemnet de I0.3, le moteur change de
sens de rotation et le mouvement d'avance est arrêté (Q0.2 = "0").
Après retour en position de base (bref actionnement de I0.4), le moteur s'arrête
après une temporisation de 1 s.
I0.0 et I0.5 doivent provoquer l'arrêt du moteur à toutes les étapes de la séquence.
Observez le programme en mode test. Vous verrez exactement quelle entrée il faut
actionner (mettre à "1") pour faire évoluer la séquence.

Essayez vous-même !

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 55


retombée
Séquence Notes

56 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe


retombée
Ça y est !
A présent vous pouvez résoudre vous-
même des problèmes avec le S7-200.
A l'annexe, vous trouverez encore
quelques conseils utiles qui vous aide-
ront à convertir des montages comple-
xes à contacteurs.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 57


retombée
58 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe
retombée
Vous avez envie d’en savoir plus ?

Vous trouverez d'autres exemples dans le dossier "Samples" dans votre répertoire
STEP 7-Micro/WIN ou dans les publications "S7-200 Tips & Tricks". Ces publica-
tions sont disponibles auprès de votre interlocuteur SIMATIC.
Vous trouverez également d'autres informations dans les manuels concernant
l'automate S7-200. Vous pouvez également participer à un stage de formation sur
S7-200 dans un centre de formation Siemens ou chez votre partenaire SIMATIC.

Encore des questions


ou des problèmes tech-
niques ? Votre parte-
naire SIMATIC est tout
à votre disposition.

Adressez-vous à votre partenaire SIMATIC chez lequel vous vous êtes procuré le kit
de premier équipement ; il se fera un plaisir de vous aider.
Si vous n'arrivez pas à joindre votre partenaire, appelez notre hotline SIMATIC sous
le numéro : +49 911/895-7000.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 59


retombée
60 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe
retombée
Vous trouverez ci-après quelques exem-
ples qui vous faciliteront la conversion
d'un montage compliqué à contacteurs
en un schéma à contacts.

Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe 61


retombée
62 Révision Automaintien Télérupteur Retard à la Séquence Annexe
retombée
Annexe Conseils
Vous trouverez sur ces pages
quelques conseils très utiles.

Montage en pont

Si vous passez de la technique des contacteurs à la logique programmée, vous rencontrerez certai-
nement des combinaisons de contacts qui ne sont pas transposables directement en schéma à
contacts. Parmi elles, le montage en pont. Voici en bref une solution pour la conversion de monta-
ges en pont simples et complexes.

1) Montage en pont simple

a b c

E F

Le montage en pont simple (à gauche) est converti au moyen de deux réseaux.


Il est simplement décomposé dans les configurations de circuits possibles.
Pour faciliter la comparaison, le schéma à contacts a été représenté
tourné de 90°.

2) Montages en pont complexes

a b

d e

F
Les deux schémas possibles ont été reconvertis et recombinés : d'une
part a, c parallèle à b, et d'autre part b, c parrallèle à a. Pour faciliter la
comparaison, le schéma à contacts a été représenté tourné de 90°.

Dans les nouveaux projets, évitez autant que faire se peut les montages
en pont ! Pensez de suite "en schéma à contacts".

Retard à la 63
Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe A1
Annexe Conseils
Vous trouverez sur ces pages
quelques conseils très utiles.

Montage à diodes

Les "anciens" schémas électriques comportant des diodes ne se prêtent pas à une transposition
immédiate en schéma à contacts.

Etant donné que les diodes sont en principe des liaisons qui ne laissent passer le courant que dans
un seul sens, on adoptera ici une solution analogur à celle utilisée pour le montage en pont.
Pour faciliter la comparaison entre les deux schémeas, le schéma à contacts a été représenté
tourné de 90°.

Ce montage peut être décomposé en trois circuits passant res-


pectivement par les contacts d, e et f.
Les diodes ne laissent passer le courant que dans le sens
de b vers d et de c vers e.
Les trois circuits sont reproduits en schémas à contacts par les
trois réseaux partiels encadrés en pointillés. Comme les contacts
d, e et f donnent sur la même barre que la sortie G, ces trois
réseaux partiels peuvent être reliés pour en former un seul.

64 Retard à la
A2 Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe
Annexe Conseils
Vous trouverez sur ces pages
quelques conseils très utiles.

Commutateur

Si vous considérez la transformation ci-dessous, vous vous rendrez à l'évidence que la conversion
de la fonction de commutateur en un schéma à contacts n'est pas faite pour poser de gros
problèmes.

C D

Nous avons mis de la couleur pour mettre en évidence des


deux cas possibles.
Le commutateur b est scindé en un contact à ouverture
monté en série avec le contact a et actionnant la sortie C et
en un contact à fermeture placé en parallèle sur le
contact a et commandant la sortie D.
Vous voyez donc qu'un commutateur peut toujours être
transformé en un contact à ouverture et en un contact à fer-
meture ayant la même adresse d'entrée dans le schéma à
contacts.

Retard à la 65
Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe A3
Annexe Conseils
Notes personnelles

Notes

66 Retard à la
A4 Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe
Annexe Index
Petit glossaire, renvois
aux manuels et abréviations.

$ Index A...H

Cet index reprend les principaux termes intervenant dans la programmation du S7-200.
Vous y trouvez aussi des explications au sujet des abréviations utilisées dans ce guide
ainsi que des renvois au guide "Le S7-200 en 1 heure".

Dans le présent index, le symbole :


& 1h renvoie aux pages du guide "Le S7-200 en 1 heure".

A C
Aide en ligne : 8 (suite)
API : automate programmable industriel: Commande séquentielle : commande
& 1h, 5 constituée par une suite d'étapes dont les
Automaintien : 13 et suite actions sont exécutées en fonction de
certains événements.
B Commentaires : 36 et suite
Bit de temporisation : 7 Condition de transition : 42
Binaire : représentation de nombres par des Contact à fermeture : 8
bits (deux valeurs possibles : 0 et 1) Contact à ouverture : 14, 15
Bit: chiffre binaire : 6 CPU: Central Processing Unit,
Bloc de données: mémoire de variables du unité centrale, par ex. le S7-200
S7-200, il est possible d'y ranger des Cycle d'un API (3...10ms) : 9 et suite
valeurs en vue de leur utilisation dans le
programme de l'automate D
Bloc d'organisation : DB1: bloc de données du S7-200
contient le programme utilisateur de DIV: opération arithmétique de division
l'automate, qui est traité de façon cyclique.
Bobine : représentation d'un élément de E
sortie dans le schéma à contacts Effacement d'éléments : & 1h, 32
(comparable à un contacteur): 17 END: instruction de fin de programme 33
Enregistrer le programme : & 1h, 41
C
Circulation du courant dans CONT : 7 F
C&C : contrôle-commande, Faux, vrai : 6
par ex. avec afficheurs TD, pupitres Fronts : 21,22
opérateur et pupitres tactiles; auj. HMI
Combinaison ET : 6
H
Commande combinatoire : commande qui
commande les actions en fonction des HMI: Interface Homme-Machine (contrôle-
états aux entrées/sorties commande)

Retard à la 67
Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe B1
Annexe Index
Petit glossaire, renvois aux
manuels et abréviations.

$ Index I...S

I P
I: entrée, par ex. I0.0 PLC: programmable logic controller,
IB: octet d'entrée (8 bits), par ex. IB0 abréviations anglaise de l'API.
Insertion d'éléments : & 1h, 30
Insérer un réseau : 32 Q
IW: mot d'entrée (16 bits), par ex. IW0 Q : sortie, par ex. Q0.0
QB : octet de sortie (8 bits), par ex. AB0.
L QW: mot de sortie (16 bits), par ex. QW0
LIST : liste d'instructions (angl.: STL)
R
M Rémanence : 25
MB: octet de mémentos (8 bits) RET: Return, fin de sous-programme
MD: double mot de mémentos (32 bits) Retard à la montée : & 1h, 35
Mémentos : 25 et suite Retard à la retombée : 29 et suivantes
Mémentos d'étape : 41 RUN: position du sélecteur de mode du S7-200
Mémoire image : le programme d'un API pour le (re)démarrage manuel de l'automate
travaille sur une mémoire contenant une
image de la périphérie. Le cycle S
commence par la constitution de l'image SBR: SubRoutine, sous-programme
des entrées et se termine par l'émission Schéma à contacts : & 1h, 25
de l'image des sorties : 9 et suite Sécurité : 19
Mémoire V : bloc de données du S7-200 Sélecteur de mode : commutateur du S7-200
Mettre à "0", Mettre à "1" : 16 et suivantes avec trois positions : STOP, TERM, RUN.
MIE : Mémoire image des entrées : 9 Séquence : suite d'étapes (généralement avec
MIS : Mémoire image des sorties : 10 reprise cyclique) qui sont traitées
Montage à diodes : A2 successivement dans une commande
Montage en pont : A1 séquentielle : 39 et suite
Montage expérimental: & 1h, 7 SMB: octet de mémentos spéciaux (8 bits),
Mot : valeur qui est codée sur deux octets par ex. SMB28
(16 bits). SMB28: potentiomètre du S7-200
MW: mot de mémentos (16 bits) SMD: double mot de mémentos spéciaux
(32 bits)
N SMW: mot de mémentos spéciaux (16 bits)
Notions de base des commandes Solution de l'automaintien : 15 et suite
séquentielles : 39-42 Solution de la commande séquentielle : 39
Solution du retard à la retombée : 29
O Solution du télérupteur : 21 et suite
OB1: bloc d'organisation du S7-200 STOP : position du sélecteur de mode du
Octet : valeur codée sur 8 bits : & 1h, 48 S7-200 pour l'arrêt manuel de l'automate
Symboles utilisés dans le guide : 3

68 Retard à la
B2 Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe
Annexe Index
Petit glossaire, renvois aux
manuels et abréviations.

$ Index T...Z

T V
T37 (temporisation): 29 et suite V : bit de variable, par ex. V0.0
Télérupteur : 21 et suite VB: octet de variable, par ex. VB0
Temporisation : type de donnée pour toutes VD: double mot de variable, par ex. VD45
les fonctions temporelles (aussi appelée Visualisation d'état : permet d'observer un
"Timer"). processus au niveau du programme ou
TERM: position du sélecteur de mode du dans un tableau particulier. Fonction très
S7-200. Permet d'influencer l'automate utile pour le test et le diagnostic.
depuis STEP 7-Micro/WIN Visualisation état CONT : 7, & 1h, 26
Timer : terme anglais pour temporisation Vrai, faux : 6
TON: temporisation du S7-200 : VW: mot de variable, par ex. VW45
& 1h, 36 et suite
TONR: retard à la montée mémorisé X
Transformation de schémas électriques en XOR: OU exclusif, combinaison logique qui
schémas à contacts (exemples) : n'est vraie que si les états aux entrées
A1 et suite sont différents (antivalence)

U Z
Utilisation de séquences : 45 et suite Z0: compteur simple (CTU)

Retard à la 69
Révision Automaintien Télérupteur retombée Séquence Annexe B3
Siemens AG Fax: ++49 911 895-2786
A&D AS MVM
Gleiwitzer Str. 555

90475 Nürnberg
Allemagne

Votre avis sur le guide "Le S7-200 en deux heures"

Cher utilisateur du micro-automate-SPS S7-200,

Nous avons élaboré ce guide „Le S7-200 en deux heures“ pour vous permettre, à la base du guide „Le
S7-200 en une heure“ de vous familiariser rapidement avec la manipulation du micro-automate S7-200.

Nous avons la conviction que ce guide est une bonne entrée en matière de l’opération du S7-200.
Néanmoins, si vous avez des propositions personnelles à faire, n’hésitez pas de nous les communiquer.

Nous vous remercions de nous les faire savoir en utilisant ce formulaire. Veuillez nous également donner
votre nom et adresse afin que nous puissions vous contacter directement.

Merci beaucoup!

A&D AS MVM

_________________________________________________________________________________

Suggestions, propositions, commentaires

Expéditeur

Nom _____________________ Fonction ________________________

Société _____________________ Téléphone ________________________

Rue _____________________ Ville ________________________

Mes propositions:

_________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________
70
A&D AS MVM/012000
Annexe Conseils
Notes

72