Vous êtes sur la page 1sur 12

La vie et la carrière

de Joe Dassin
Joseph Ira Dassin, dit Joe Dassin, né le 5 novembre
1938 à New York et mort le 20 août 1980 à Papeete
(Tahiti), est un chanteur, compositeur et écrivain
américano-français.
Joe Dassin est le fils de Jules Dassin (1911-2008), réalisateur de films, et de
Béatrice Launer (1913-1994), violoniste virtuose, tous deux de nationalité
américaine. Il a deux sœurs, Richelle et Julie. Son grand-père, Samuel Dassin,
était un émigré juif russe originaire d'Odessa. À son arrivée en Amérique, ne
parlant pas anglais, il dit simplement qu'il venait d'Odessa aux services
d'immigration. Ces derniers l'enregistrèrent sous le nom de Dassin.
Joe Dassin et ses parents habitent New York puis Los Angeles où il apprend
le piano, le banjo et la guitare auprès de sa mère. Sa famille s'expatrie en
1950 en Europe où elle déménage de nombreuses fois ; suivant son père
dans ses tournages, Joe Dassin connaît onze écoles : il étudie notamment
dans plusieurs collèges en Angleterre, en Italie, à l'Institut Le Rosey en
Suisse. Il passe son bac à Grenoble, y obtenant la mention bien.
Après trois années en faculté de médecine à l'université du Michigan qui
n'aboutissent pas, il se ré-oriente vers les sciences humaines et décroche
une licence avec une majeure en anthropologie dont il sort avec mention
en 1961. Poursuivant ses études, deux ans plus tard, il soutient son
mémoire de master en anthropologie sur la tribu des Indiens Hopis.

Son père l'engage comme assistant sur


le tournage de Topkapi, film où il fait
une brève apparition dans le rôle de
Josef.
Le 18 janvier 1966, Joe Dassin se marie avec Maryse Grimaldi.Le 5 mai
1977, il divorce à l'amiable de Maryse Grimaldi. Il a en effet rencontré
Christine Delvaux. Le 14 janvier 1978, il se marie avec Christine Delvaux à
Cotignac.
Le 1er avril 1969, Joe Dassin est victime d'un premier infarctus. Reprenant ses
tournées, il rencontre Boby Lapointe, qui lui présente Georges Brassens et
l'emmène en tournée. L'année 1969 se poursuit par Les Champs-Élysées, une
adaptation en français par Pierre Delanoë de Waterloo Road, une chanson
britannique de Lionel Morton, et Le Chemin de papa, cosigné par Dassin et
Delanoë. Les Champs-Élysées s'écoule à 600 000 copies et devient l'un des
plus grands succès de Joe Dassin, qui sera par la suite traduite en plusieurs
langues (allemand, italien, anglais, japonais) et est également très célèbre en
Russie.
Fin 1974, Joe Dassin sort un nouvel album. Vade rétro et surtout Si tu
t'appelles mélancolie lui permettent de retrouver le succès. Il remonte alors
dans les premières places des hit-parades. Cependant, les autres chansons de
l'album peinent à se faire une place et sont totalement éclipsées par Si tu
t'appelles mélancolie.
En janvier 1976, il sort son 1er 45 tours extrait de l'album, Ça va pas changer
le monde, qui monte jusqu'à la 5e place des hit-parades15, la face B Il faut
naître à Monaco lui permettant de refaire une incartade dans un registre
comique. Un 2 extrait de l'album sort en cours d'année avec Et si tu n'existais
pas (qui est l'un de ses plus grands classiques) et Salut, dans un registre
sentimental qui lui permet d'obtenir deux nouveaux succès. Au cours de l'été
1976, Joe Dassin obtient l'un des « tubes de l'été » avec Il était une fois nous
deux. 400 000 singles sont vendus.
Fin juillet 1980, Joe est à nouveau victime d'un infarctus et est hospitalisé à
l'hôpital américain de Neuilly. Le 20 août 1980, il meurt à l'âge de 41 ans à la
suite d'un infarctus du myocarde à Papeete (Tahiti). Il déjeunait alors avec sa
famille et des amis, dont le chanteur Carlos, dans le restaurant Chez Michel
et Éliane, lorsque soudainement, à 12 h 30, il est pris d'un malaise cardiaque
et s'effondre sur sa chaise. Joe Dassin décède sur place malgré un massage
cardiaque pratiqué par un médecin qui se trouvait là et l'intervention
désespérée de ses amis.
En 2013, la chanteuse Hélène Ségara rend hommage à Joe Dassin en
composant l'album Et si tu n'existais pas, album de douze duos virtuels
reprenant ses plus grands succès. L'album est promu disque de platine
en quelques semaines.