Vous êtes sur la page 1sur 53

LES PERTES ET LA DEGRADATION

DU SIGNAL DANS LA FIBRE OPTIQUE

1
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
DEGRADATION DU SIGNAL DANS LA FIBRE OPTIQUE

En tant que canal de transmission, la fibre optique est sujette, comme


tout autre support de transmission, à la dégradation du signal optique
au cours de sa propagation.

Les phénomènes physiques qui entrent en jeu lors de l’utilisation d’une


fibre optique dans la transmission d’une onde lumineuse conduisent à :

L’affaiblissement du signal optique, donc à la limitation de la


distance de transmission

Dispersion du signal optique, donc à la limitation de la bande


passante

2
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
DISTORSION DU SIGNAL OPTIQUE DANS LA FIBRE

PARAMETRES IMPORTANTS

ATTENUATION DISPERSION

Diminution de la puissance Étalement des impulsions lumineuses


du signal lors de sa lors de leur propagation le long d’une fibre
transmission dans la fibre

3
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
ATTENUATION TOTALE
INTRODUCTION

La transmission par fibre optique est fondée sur l’envoi d’information


sous forme d’impulsions lumineuses dans le guide d’onde optique. Pour
que l’information soit intacte, le signal lumineux détecté en sortie de fibre
doit avoir un minimum d’énergie. L’énergie de l’impulsion lumineuse
décroît avec la distance parcourue dans le support optique.
L’atténuation est un facteur limitant important dans la transmission
optique .
L’atténuation de la fibre optique est faible si on la compare à celle des
autres supports de transmission comme le cuivre, elle dépend en
particulier de la longueur d’onde optique.

4
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
ATTENUATION DE LA FIBRE OPTIQUE

L’atténuation détermine essentiellement la distance entre l’émetteur


et le récepteur sans amplification
Si on injecte une puissance lumineuse Pe dans une fibre, sa
décroissance linéique suit une loi exponentielle donnée par la relation:

P( x ) = Pe.℮-x  : Atténuation linéique


(Watt )

Pin

x en km
5
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
DEFAUTS ET LIMITATION DU SUPPORT DE TRANSMISSION
NOTION DE DECIBEL
Utilisé dans tous les domaines de la physique, le décibel est une unité logarithmique
qui exprime le rapport d’une grandeur A par rapport à une autre B prise comme
référence.
La relation est de la forme:
A/B = 10 log (A/B en puissance )
(dB) 10

ATTENUATION ET NIVEAUX DE PUISSANCE

Pe Ps
Longueur de fibre
Le support de transmission introduit une atténuation
Att = 10 log (Ps / Pe) : Att valeur négative , Pe et Ps en unité de puissance
(3dB)
Le niveau
10 de puissance à l’entrée et le niveau de puissance à la sortie s'exprime en dBm :
NPe (dBm)= 10 log( Pe / 1mW ) et NPs = 10 log (Ps / 1mW)
L’atténuation
10 (dBm) comme 10
peut alors s’exprimer suit:

Atténuation totale(dB)= [Pentrée (dBm) - Psortie (dBm)


6
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
PERTE DE PUISSANCE
Perte en % de puissance
dB restante Puissance restante en%
0 100
0,1 97,7 100
0,2 95,5
0,3 93,3 90
0,4 91,2
0,5 89,1 80
0,6 87,7
0,7 85,1 70

0,8 83,2
60
1 79,4
2 63,1
50
3 50,1
4 39,8 40
5 31,6
6 25,1 30
7 19,9
8 15,8 20

9 12,6
10
10 10
20 1
0
30 0,1 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60
40 0,01
50 0,001 Perte en dB

Pour une atténuation Att ,le pourcentage de la puissance restante par rapport
à la puissance émise:
Pe x100
Pe% =
Att

1010 7
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
ORIGINE DE L’ATTENUATION DANS LA FIBRE

ATTENUATION

Causes intrinsèques Causes extrinsèques

Absorption Diffusion Micro-courbures Macro-courbures Raccordements

La sensibilité des détecteurs impose une contrainte sur la puissance 8


minimale à injecter dans la fibre et les pertes maximales que peut subir
le signal

8
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
ATTENUATION INTRINSEQUE DE LA FIBRE
PERTES PAR ABSORPTION MOLECULAIRE

Les pertes par absorption sont dues :


aux impuretés qui restent incrustées dans la silice
Les impuretés que l’on rencontre souvent sont Les métaux (Fe, Cu, Co, Ni, Mn,.)

A titre d’exemple : un taux d'impuretés de quelques ppm Cu entraîne à 850 nm une


atténuation de 130 dB/km
Les ions OH- contenus dans la vapeur d’eau entraîne une forte
atténuation au voisinage de1380 et 950 nm)
1ppm (concentration) de OH- provoque 1dB/Km à 950nm, 1,7dB/Km à
1240nm et 35dB/Km à 1385nm.

à l’absorption dans l’ultraviolet (< 0.4μm).


à l’absorption dans l’infrarouge (>2μm). 1dB/Km à1800nm ,100dB/Km à 2160nm

9
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES PAR DIFFUSION


 La diffusion est un phénomène tendant à réfléchir la lumière dans
toutes les directions, y compris donc dans le sens opposé à la
transmission, d’où le nom de rétrodiffusion

Lumière diffusée

Lumière La lumière est plus faible âpres la


incidente diffusion

Lumière
rétrodiffusée

 Les pertes par diffusion sont de plusieurs types distincts :

• la diffusion de RAYLEIGH,
• la diffusion due aux micro courbures et aux micro défauts de la fibre
(non concentricité du cœur , particules de silice mal vérifiées…..)

10
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

ATTENUATION INTRINSEQUE DE LA FIBRE

LA DIFFUSION DE RAYLEIGH

 Due à l'interaction de la lumière avec le matériau (structure hétérogène


de la fibre)

 Provient des variations locales de l'indice de réfraction du matériau


créées par des changements de densité ou de composition apparus au
moment de la solidification du matériau .

 Diminue rapidement quand la longueur d'onde augmente, suivant une


loi en λ-4.
 Phénomène utilement exploité dans les mesures de reflectometrie
 Les pertes de Rayleigh donnent un affaiblissement linéique quasi
constant

11
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DIFFUSION DE RAYLEIGH

 R (dB )  10 log e C  1,895 10 28


RL CR 
4
 L : longueur du milieu de propagation exprimée en mètres
C R : Coefficient de diffusion de Rayleigh, dépend du milieu de
propagation (mettre L=1000m pour l’exprimer en dB/Km)

 Ray dB/Km
3,5
 Application
3
Quelle est la perte linéique
2,5
par Diffusion de Rayleigh
2,0
pour les longueurs d’ondes 1,5
1550nm et 1310nm 1,0

0,5

0,0
 ( m)
0,7 0,9 1,1 1,3 1,5 1,7 1,9 2,1 2,3 2,5
12
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE
OPTIQUE
PERTES PAR DIFFUSION DE MICRO COURBURES

 Pertes dues essentiellement aux imperfections des techniques


de fabrications
 Causées par l’irrégularité de l’interface cœur- gaine

Courbures microscopique ou bosses dans la fibre qui causent une


perte de lumière en transférant une partie de l’énergie lumineuse du
cœur à la gaine.

 L’irrégularité de la surface de séparation cœur/ gaine provoque une


 L’irrégularité de la surface de séparation
variation dans la direction du rayon réfléchi.
cœur/ gaine provoque une variation dans
la direction du rayon réfléchi.
Rayon incident
Rayon réfléchi

13
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

COURBE D’ATTENUATION INTRINSEQUE DE LA FIBRE

Les meilleures fenêtres de transmission optique sont celles pour lesquelles


l’atténuation est la plus.

Att (dB/km)
850nm 1310μm 1550nm
5
5
4

3
Atténuation totale
OH--
Absorption dans l’IR
2
Diffusion de Rayleigh
Absorption
1 dans l’UV
OH-

λ
Longueur d’onde
0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 1.8
Visible et UV 1ère fenêtre 2° fenêtre 3° fenêtre IR

14
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
ATTENUATION EXTRINSEQUE DE LA FIBRE
PERTES PAR MACRO-COURBURES
 Générées par un conditionnement ou positionnement de la fibre imposant
localement des rayons de courbures inferieurs à quelques cm
 Dans les zones macrocourbures le risque pour un rayon lumineux de ne plus
satisfaire la condition de réflexion totale est inévitable ce qui se traduit par une
perte dans la gaine par simple réfraction.
Gaine n2  1,470 Rayonnement
i Cœur n  1,485
1
dans la gaine

i
c
c
i  c i  c
• Pertes négligeables si le rayon de courbure Rc
supérieur à 5mm
• 100 enroulements d’un rayon de 37,5 mm induisent une
perte de 0,05dB (specification Lucent TrueWave pour 1550 nm)
15
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTE PAR DIFFUSION (RAYONNEMENT) DE MACRO-COURBURES


 L’atténuation provoquée par une courbure dépend de la dimension du
coeur et aussi du rayon de courbure
Perte de puissance dans la gaine
Plus sensible aux
grandes longueurs
d’onde

Coeur

Gaine optique Une pose


correcte
permet de
Gaine minimiser ce
mécanique phénomène

Ext
m
Dia
Courbure trop importante: rayon de courbure = 20 à 30 fois le diamètre extérieur
16
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DIAMETRE DE CHAMP

Le rayon du champ de mode dépend du rayon du cœur et de la fréquence


normalisée de la fibre, pour

pour 1,6 <V < 2,4 :

Pour les fibres monomodes, ayant une frequence normalisee comprise entre
1,6 < V > 2,6 , la relation entre le rayon de champ w0 , le rayon de cœur a et cette
frquence normalisee est approximativement

2,6
w0 = xa
V

17
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES DUES AUX RACCORDEMENTS


PERTES DUES AU DECALAGE AXIAL

Perte en dB
16
14
ω0 =2,15μm
12
d D=2a
10
Perte due au décalage axial / ω0 =2,64μm
8
2
 d 
Att dB  4,34.  6
 w0 
4
ω0 = 4,7μm
d : décalage axial
2
ω0 : rayon du champ de mode
0
0 1 2 3 4 5
Décalage axial en μm
18
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES DUES AUX RACCORDEMENTS


PERTES DUES A L’ECART LONGITUDINAL

 z 2  (1  2 z 2 )   .d
Att dB  10 log   avec z 
 1 4z 2 .n.w0
2 2

Perte en dB
d: Ecart longitudinal:
7
w : rayon du champ de mode ω0 =2,64 μm ω0 =2,15 μm
6 λ = 1550 nm λ = 633nm
n : indice du milieu separant les
deux fibres 5
λ : longueur d’onde de
fonctionnement 4
ω0 =4,7 μm
3 λ = 1310 nm

1
d 0
0 20 40 60 80 100
Ecartement longitudinal
19
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES DUES AUX RACCORDEMENTS

PERTES DUES AU DESAXEMENT ANGULAIRE


2
  .n.w0 . 
 dB  4,34.  Perte en dB
  
10
ω0 = 5,7μm
9
n : indice du milieu séparent les λ = 1550 nm
8
deux fibres 7
λ : longueur d’onde de fonctionnement
6 ω0 = 4,7μm
w0 : rayon du champ de mode 5 λ = 1310 nm
α : angle entre les deux axes de la 4
fibre 3 ω0 = 2,64μm
2 λ = 1550 nm

1
0

 0 1 2 3 4 5 6
Décalage angulaire en degrés
7 8

20
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES DUES AUX RACCORDEMENTS

PERTES DUES A LA DIFFERENCE DE DIAMETRE DE COEUR

 l'affaiblissement, dans le sens de transmission gros cœur vers petit


cœur, est :
Fibre émettrice Fibre réceptrice
 2 D1 D2 
Pdiam (dB)  20 log 2 
2 
 D1  D2 

 l'affaiblissement, dans le sens de transmission petit cœur vers gros


cœur, est : A  0 db
Fibre émettrice Fibre réceptrice

21
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES DUES AUX RACCORDEMENTS

PERTES DUES A LA DIFFERENCE D’OUVERTURE NUMERIQUE

 ON fibre émettrice inferieure à ON


fibre réceptrice Att = 0 dB

 ON fibre émettrice supérieure à ON


fibre réceptrice

ON fibre émettrice
Att = 20log
ON fibre réceptrice

22
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

PERTES DE FRESNEL

 les pertes de Fresnel sont liées à l’écart entre l’indice de


réfraction n1 de la fibre et celui du milieu n0 ou baigne la face
d’entrée de la fibre

Puissance incidente Discontinuité Puissance transmise

2
Pt  Pi  Pr n n 
Pi R   1 0 
Pr
pt
 n1  n0 
Reflectance

Puissance réfléchie

Pt  4n0 n1 
PFresnel ( dB)  10 log  10 log 
Pi (
 0 n  n1 ) 2

23
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

FENETRES DE TRANSMISSION
 Compte tenu de l'atténuation et de la dispersion des fibres et des
caractéristiques des composants optoélectroniques, on définit trois
fenêtres classiques de transmission
Première fenêtre: 0,8 à 0,9 µm N’est utilisée qu’en multimode
• N'est pas un minimum d'atténuation ni de dispersion, mais un optimum
d'utilisation des matériaux les plus économiques : silicium pour les détecteurs,
GaAs pour les émetteurs ;
• Cette fenêtre permet des liaisons peu coûteuses à courtes distances ou en
réseau local

Deuxième fenêtre: 1,265 à 1,360 µm Encore largement utilisée

• Est d’un minimum relatif d'atténuation et de dispersion chromatique ,etait


couramment utilisée en transmission à grande distance.
• A cause de leurs matériaux (essentiellement GaInAsP), les composants sont
plus chers

24
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

FENETRES DE TRANSMISSION

Troisième fenêtre: vers 1,55 µm

• Correspond au minimum absolu d'atténuation (moins de 0,2 dB/km)


• Demande des composants beaucoup plus coûteux, à cause du problème de
la dispersion chromatique.
• Utilisée sur de grandes distances , permet des débits de plusieurs Gbit/s

25
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

LA DISPERSION DANS LES FIBRES OPTIQUES

INTRODUCTION 
 Lorsqu'une impulsion se propage dans une fibre optique, elle subit un
phénomène de dispersion qui se traduit par un étalement temporel de
celle-ci
Dispersion

D=0 T D=L
 Plusieurs types de dispersion existent, contribuant tous à l'étalement
de l'impulsion au cours de sa propagation dans le guide optique
- Dispersion modale
- Dispersion chromatique
- Dispersion des modes de propagation
26
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

LA DISPERSION DANS LES FIBRES OPTIQUES


DISPERSION MODALE

 Dans une fibre optique multimode se propagent plusieurs rayons , avec une
même vitesse de propagation
 L’énergie lumineuse transmise dans la fibre se répartie entre les différents
modes qui se propagent dans le cœur de la fibre par réflexion totale

t  t mod

 L ’ensemble des retards entre les différents rayons composant le signal


lumineux détermine en réception une distorsion du signal optique dû au
recouvrement temporel des impulsions transmises( interférence inter
symboles), cette distorsion est le résultat de la dispersion Modale
27
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION MODALE

INFLUENCE DE LA LONGUEUR

1 km
Impulsion emise Impulsion reçue

Impulsion émise 4km Impulsion reçue

 Plus grande est la distance que parcourent les rayons lumineux ,


plus grand est l’étalement des impulsions reçues. 

28
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION MODALE

INFLUENCE DE L’OUVERTURE NUMERIQUE

1

2

 Plus grande est l’ouverture numérique,plus grand est le nombres de


modes qui parcourent la fibre, plus grande est l’étalement
29
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

ORIGINES DE LA DISPERSION

 Provient de la largeur spectrale non nulle des sources optiques


(composée de plusieurs longueurs d’ondes)
 Apparaît dans les fibres à base de silice (milieu dispersif)
 la silice présente un indice de réfraction qui est fonction de la longueur
d’onde
 Chaque composante du signal optique injecté dans la fibre se propage
a une vitesse spécifique.

30
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

EFFET DE LA DISPERSION CHROMATIQUE

 Conséquence : élargissement des composantes lumineuses du signal


 Phénomène à considérer lors des transmissions à haut debit

 La dispersion chromatique limite la capacité d’un réseau à transmettre


des hauts débits à grande distance

31
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

ANALOGIE AVEC LE SPECTRE VISIBLE


 La lumière "visible" n‘occupe qu’une plage étroite de 380 nm (violet) à 780 nm
(rouge). Adjacent à cette plage on trouve les zones de rayonnement ultraviolet
pour les longueurs d’ondes inférieures et de rayonnement infrarouge pour les
longueurs d’ondes supérieures.
 un faisceau de lumière blanche , après avoir traversé un prisme de verre se
décompose en une série de couleurs diverses, l’ensemble représente le spectre
de la lumière visible
 Les composantes des différentes longueurs d’ondes qui constituent le faisceau
de lumière blanche ( couleurs ) subissent chaqu’une, une réfraction différente
étant donné que l’indice de réfraction considéré est fonction de la longueur
d’onde.
 Le violet est plus dévié que le rouge car l’indice du verre est plus élevé pour le
violet que pour le rouge .

32
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

Couleur Longueur Indice de


Violet
d’onde(nm) refraction
Gris
Prisme Bleu Violet 455 1,607
Vert
Jaune bleu 492 1,594
Orange vert 577 1,581
rouge
jaune 597 1,575
Lumière
blanche orange 622 1,571
spectre de couleurs
Rouge 760 1,569
de
la lumière blanche Valeurs d’indice de réfraction
Décomposition de la lumière visible du verre pour les différentes
couleurs du spectre visible.

Les signaux lumineux de longueur d’ondes différentes se propageant dans le


milieu avec des vitesses différentes correspondantes à des indices de réfraction
différents
33
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

INDICE DE REFRACTION DU MATERIAU

λ(µm)

L’indice de réfraction décroît en fonction de la longueur d’onde


34
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

TEMPS DE GROUPE
 Chaque source lumineuse émet sa lumière dans un spectre de largeur
spectrale, Δ les composantes du signal lumineux dans le spectre se
propagent à des vitesses différentes ce qui implique différents temps
de retards

 Le temps de groupe permet de déterminer l’étalement des impulsions


 Varie en fonction de l’indice de réfraction de groupe,

 Une impulsion lumineuse traverse la fibre optique d’une longueur L en


un temps de groupe
L L
tg   ng
vg c

35
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

VITESSE DE GROUPE
 la silice, qui compose majoritairement la fibre, possède un indice de
réfraction qui varie en fonction de la longueur d’onde (dépendance
spectrale des indices de réfraction du cœur et gaine)
 La dépendance de l'indice de réfraction en fonction de la longueur
d'onde induit une modification de la vitesse de propagation de
groupe de la lumière dans le guide optique.
 Les impulsions lumineuses se propagent dans la fibre à une vitesse
de groupe

C
Vg =
ng

36
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE
OPTIQUE
DISPERSION CHROMATIQUE
COMPOSITION DE LA DISPERSION

Dispersion Dispersion
du matériau du guide

DM DG

DC  DM  DG
Le contrôle du profil d’indice de réfraction de la fibre permet de positionner une
dispersion nulle à la longueur d’onde o ( à 1310 nm par exemple)

37
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE

DISPERSION DU MATERIAU
 La dispersion du matériau Dm est une mesure de la variation de
l’indice de groupe sur différentes longueurs d’ondes
 La pente de la courbe du temps de retard à une longueur d’onde
donnée pour un Km de longueur détermine le coefficient de Dispersion
Chromatique

 Le paramètre Dm peut être positif ou négatif, il dépend de la longueur


d’onde et du matériau utilisé.
 Un coefficient de dispersion positif signifie que les longueurs d’ondes
les plus longues(fréquences basses) arrivent au récepteur derrière les
longueurs d’ondes les plus courtes.

38
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE
DISPERSION DU GUIDE ONDE
 Due au fait que la lumière n’est pas strictement confinée dans le cœur
 La distribution lumineuse du mode fondamental sur le verre du
cœur et de la gaine est une fonction de la longueur d’onde
 La dispersion du guide dépend du profil d’indice de la fibre   ( )
 avec des longueurs d’onde croissante
 Le mode fondamental s’étend du cœur à la gaine
 Guidage dans la gaine d’une quantité croissante de la lumière
du mode fondamental
 Différence de temps de retard dans la plage de la largeur
spectrale de la source

2 sup à1
1 2
39
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE
DISPERSION DU GUIDE D’ONDE

 ( m)

Influence du rayon du cœur sur la


valeur de la dispersion du guide d’onde
40
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION TOTALE
Dispersion totale = Dispersion matériau + Dispersion guide
Dispersion (ps/nm.Km)

Dispersion du matériau
6
Fibre standard ITU G.652

Dispersion chromatique
3

0
Dispersion du guide d’onde
Courbe de dispersion chromatique
-3

-6
1285 1300 1325 λ(nm)

combinaison des deux dispersions (matériau et guide d’onde)


pour donner lieu à une distorsion nulle à 1300nm

41
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

DISPERSION CHROMATIQUE
 ps 
D
 nm.Km 

La fibre G652, qui équipe 85%


+120
du réseau, a un coefficient de
+ 90
900nm dispersion D(λ) ≤ 3,5 ps/km.nm
+ 60
dans la fenêtre [1288-1359] nm
+ 30
(nulle à 1310nm), et 17ps/nm.Km
0
à λ= 1550 à nm
30
800 1000 1300 1400 1600 λ(nm)
- 60
- 80
- 90
- 120

D<0:
- Les grandes longueurs d’onde (les fréquences basses)
sont plus rapides que les petites longueurs d’onde (les
fréquences hautes)

D>0 :
- Les petites longueurs d’onde (les fréquences hautes)
sont plus rapides que les grandes longueurs d’onde
(les fréquences basses)

42
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

EXPRESSION GENERALE DE L ‘ETALEMENT

 L’étalement temporel créé par la dispersion chromatique s'exprime en


picosecondes (ps) et a pour expression

t   .L.D
 = largeur spectrale de la source en nm
L = longueur de la fibre en km

D = Coefficient de dispersion chromatique , s’exprime en ps/nm.Km

 Valeur typique dans la fibre monomode standard (G652 ):17ps/nm.km) à1550nm

Un coefficient de dispersion de 17ps/nm.km signifie qu’une impulsion


optique subit un étalement de 17 ps pour chaque nm de la largeur
spectrale et pour chaque kilomètre de longueur parcourue
43
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

NORMES DES FIBRES OPTIQUES STANDARDS ITU-T

 G.652: NDSF (Non-Dispersion Shifted Fiber), appelée aussi SMF


(Standart Mode Fiber)
• Dispersion nulle à 1310nm
• Affaiblissement le moins important à 1550 nm
• Fibres les plus couramment installées dans le monde
 G.653: DSF (Dispersion Shifted Fiber)
• Coïncidence de la dispersion nulle et d'une faible atténuation
autour de 1550 nm
• Transmissions très longue distance
• Très peu utilisée, remplacée par la G.655

44
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

NORMES DES FIBRES OPTIQUES STANDARDS ITU-T

 G.655: NZ-DSF (Non Zero Dispersion Shifted Fiber)


• Adaptée à 1550 nm, débits de 40G ou Nx10G
• Fibres possédant une faible dispersion chromatique positive à 1550 nm :
 suffisante pour empêcher l’influence des effets non linéaires
 Assez faible pour limiter l’utilisation intense des modules de compensation
de dispersion
• Faible atténuation, effets non linéaires moins importants

• Les fibres les plus courantes sont: Leaf Fiber (Corning), True Wave, (Lucent),
et Teralight (Alactel).

45
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE
NORMES DES FIBRES OPTIQUES

G 652 C et G 652 D
 Fibres optiques à faible pic «OH» pour multiplexage en longueur d’onde
WDM présentent les avantages suivants :

• Affaiblissement réduit et optimisé dans la plage 1260 – 1625 nm


(bandes O, E, S, C et L)
Faible sensibilité aux courbures.
• Recommandées pour les applications FTTx.

46
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

CARACTERISTIQUES OPTIQUES DES FIBRES OPTIQUES G 652 C et G 652 D

Gamme des Affaiblissement Pertes par courbure Atténuation


longueurs d’ondes en dB
de fonctionnement Diamètre Nbre
de de
1310 nm < 0,35 dB/km courbure tours
(mm)
entre 1285 et 1330 < 0,38 dB/km 32 1 < 0,5 à 1550 nm
nm
60 100 < 0,05 à 1550
1550 nm < 0,21 dB//km nm

entre 1530 et 1570 < 0,24 dB/km


nm
1625 nm < 0,24 dB/km

1383 nm < 0,34 dB/km

47
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

CARACTERISTIQUES OPTIQUES DES FIBRES OPTIQUES G 652 C et G 652 D

Dispersion Longueur d’onde de coupure

Longueur d’onde < 1260


Dispersion < 3,5 ps/nm.km
chromatique à de coupure (en
1310 nm câble)

Dispersion < 18,0 ps/nm.km


chromatique à
1550 nm
Diamètre de mode
Longueur 1312 +/- 12 nm
d’onde à
dispersion nulle Diamètre du champ 9,1 +/- 0,5 μm
de mode à 1310 nm
Pente à < 0,092 ps/nm2.km
dispersion nulle Diamètre du champ 10,4 +/- 1μm
à 1550 nm de mode à 1550 nm

48
CARACTERISTIQUES DES FIBRES OPTIQUES
FIBRES SPECIFIQUES
Product TeraLightTM LEAFTM True Wave RS Free Light
 

Diamètre externe 125±1.0 µm 125.0±1.0 µm 125.0±1.0 µm 125.0±1.0 µm


 
(Effective area) 65 µm2 72 µm2 55 µm2 72 µm2
 
Fréquence de coupure ≤ 1300 nm   ≤ 1260 nm ≤ 1450 nm
(λcc)
   
Attenuation
À 1550 nm ≤ 0.21 dB/km ≤ 0.25 dB/km ≤ 0.23 dB/km 0.22÷0.25
  dB/km
Attenuation
à 1625 nm ≤ 0.25 dB/km     ≤ 0.25 dB/km
 

Dispersion
 
POSITIVE POSITIVE POSITIVE POSITIVE
Coefficient de 5.5 ≤ D ≤ 10 2.0 ≤ D ≤ 6.0 2.6 ≤ D ≤ 6.0 2.0 ≤ D ≤ 6.0
dispersion à 1530-1565
nm ps/[nm·km] ps/[nm·km] ps/[nm·km] ps/[nm·km]
 
Coefficient de 8.9 ≤ D ≤ 10.9 4.5 ≤ D ≤ 11.2 4.0 ≤ D ≤ 8.6 4.5 ≤ D ≤ 11.2
dispersion à 1565-1625
nm ps/[nm·km] ps/[nm·km] ps/[nm·km] ps/[nm·km]
 

PMD 0.2 ps/√km 0.08 ps/√km 0.1ps/√km 0.2 ps/√km


     
49
CARACTERISTIQUES DES FIBRES OPTIQUES
CARACTERISTIQUES DE DISPERSION DES FIBRES SPECIFIQUES

50
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE OPTIQUE

BANDES PASSANTES DE LA FIBRE

 Dans un système de transmission il est indispensable que le signal atteigne


sa destination sans grande altération afin de pouvoir le reconnaître en
réception
 Dans le cas spécifique d’une liaison à fibre optique , les dispersions modales et
chromatique provoquent l’élargissement dans le temps du signal transmis .
 L’élargissement des impulsions du signal optique s’accompagne d’interférences
inter symboles responsable de l’augmentation du taux d’erreur

Signal bas debit

Impulsions :
Impulsions :
entrée sortie

Signal bas debit

51
Perte d’information
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE
OPTIQUE
BANDES PASSANTES DE LA FIBRE

BANDE PASSANTE - DEFINITION

La puissance d’une source LED ou LASER diminue lorsque lq fréquence de modulation


augmente et ce jusqu’à s’ annulée. La puissance est maximale en continu ( sans
modulation
Hm
H0

1
B
0,5

Fm
0 Frequence de modulation Fm

La bande passante d’une fibre est la fréquence de modulation fm, ou la puissance


optique comparée a sa valeur pour la fréquence zéro , a diminue de 50 %, soit une
atténuation de 3dB
52
B = fm
CARACTERISTIQUES DE TRANSMISSION DE LA FIBRE
OPTIQUE
BANDES PASSANTES DE LA FIBRE

 SI l’étalement des impulsions est Produit : Longueur x bande


proportionnel à la longueur de la fibre la passante : constant
bande passante elle est inversement unité: MHz.km(GHz.km)
proportionnel

Le produit B.L traduit la bande passante kilométrique


 Valeurs typiques de bande passante pour une fibre de 1 km :
• Fibre multimode à saut d’indice: 100 MHz.km
• Fibre multimode à gradient d’indice: moins de deux GHz.km
• Fibres monomode > 10 GHz.km

Relation de la bande passante:

ln4 1 0,441
B = x =
π Δt Δt 53