Vous êtes sur la page 1sur 25

Fermentation, Criblage, amélioration,

optimisation sélection et conservation des


souches
Critères de choix d’une souche industrielle

• 1. Croissance rapide sur un milieu peu coûteux (R.A.I. mélasse


de canne à sucre ou de betterave, lactosérum, amidon,
cellulose,…) Eviter le sucres simples: glucose, sacharose, …
• 2. La souche ne doit pas muter (la souche doit etre stable sur
le plan génétique) 
• 3. Etapes d’extraction et de purification les plus simples et les
moins coûteuses possibles.
• Question: Si le prix d’un métabolite microbien coute plus cher
que le meme métabolite synthétisé chimiquement. Qu’elle est
la voie que l’on va choisir? Butanol (C. (Butyricum) avant 1960
• Butanol extraction pétrole depuis 1960)
Criblage et amélioration des souches
• Criblage: ou "screening" est une technique de
sélection ou de tri pour l'obtention de souches
microbiennes performantes (c'est à dire bonne
productrice de substance utile) Long et difficile
mais toujours utilisée avec des résultats très faibles
• Amélioration des souches ou de leur production:
-mutagénèse exemple lysine par un mutants
Homosérine déshydrogénase -
• -Recombinaison génétique fusion des protoplastes
Amélioration de la production de pénicilline après
traitements mutagènes (22 fois= 40 g/l)
Recombinaison génétique (fusion des protoplastes fig 6.26)
Souche sélectionnée (Criblage, mutagénèse,
…)
• Bien conserver et surtout ne pas la perdre ou
perdre ses propriétés répiquages,… donc à
Lyophiliser
• Voir tableau n° 6.7. (avantages et
inconvéniants de chaque méthode de
conservation)
Souche sélectionnée
1. Chercher un bon milieu pour qu’elle pousse
bien et qu’elle produise beaucoup de
métabolite (I ou II). Mise au point ou
Formulation d’un milieu de culture
2. On doit trouver une bonne source de C, N,
Oligo éléments, .. qui conviennent le mieux
3. Meilleures conditions de cultures: T°C, pH,
Aération (02), Antimousse,…
Formulation d’un milieu optimisé
(à faire de préférence après amélioration)

• La teneur moyenne des éléments constitutifs des cellules


microbiennes est (en % du poids sec) : Carbone (50%),
azote (7%) , phosphore, magnésium, soufre : environ 1%
pour chacun, oligo-éléments (Mn, Ca, Fer : 0,1-0,5% ; Co,
Cu, Zn, Mo :0,01-0,03%).
• 1. Méthode classique: longue, incertaine et
difficile
• 2. Méthode moderne; plans d’expérience ou
plans expérimentaux
Principaux constituants des milieux de culture
employés en Mic. Ind (tableau 6.8)
Méthode classique
• Nombreuses Expériences: en faisant varier les constituants du milieu un par un.
• Exemple:
• 1. Milieu de départ simple: Glucose 5g(SC), Na NO3 3g (SN), + Oligoéléments (P,
Mg, Fe, SO4,….)
• 2. On change (remplace) le Glucose par d’autres S. C. complexes (Mélasse,
amidon, cellulose,….) en gardant les autres constituants invariables. On compare
la croissance de la souche. On choisit la meilleure source de carbone.
• 3. On change le NaNO3 la source d’azote par d’autres complexes (ammoniac,
glutamine, farine de soja, …. En gardant les autres constituants inchangés. On
choisi la meilleure source d’azote.
• 4. On change les oligoéléments un par un par d’autres et ainsi de suite . On les
choisi un par un.
• Ensuite on fait varier les concentration de chaque constituants,…
Les conditions de cultures
• Une fois que les constituants du milieu ont été choisi
on passe au conditions du milieu; T°C, pH, Aération,
antimousse, volume de l’inoculum
• Milieu optimum incubé à Différentes températures;
20, 30, 40, 50°C en gardant le pH neutre et aération
50% On sélectionne la T° optimale
• On change le pH: 5,6, 7,8,9 ,…….
• On procède de la meme manière avec l’aération et
l’antimousse.
Schéma général représentatif d’un procédé
typique de fermentation industrielle
Chapitre III. Les produits de fermentation

• 1. Les Cellules microbiennes (P.O.U. de


bactéries, champignons, levures et algues)
• 2. Les Métabolites Primaires (acides
organiques, solvants industriels, acides
aminés, enzymes
• 3. Les métabolites secondaires : pénicillines,
streptomycine
Les P.O.U.
• Problématique:
• insuffisance en protéines dans le monde Pays
S/D. malnutrition. Déficit s’aggrave de plus en
plus
• Solutions: OGM, insectes (sauterelles, blattes,
viandes synthétiques? P.O.U.
Avantages des P.O.U/ autres Protéines
• 1. Les microorganismes ont un taux de croissance élevé.
• 2. le temps de génération des bactéries est de 20 mn, celui des
levures est de 2 h. les algues et les mycètes doublent leur masse
cellulaire en 2 à 6 h pour les premières, 4 à 12 heures dans le cas
des seconds.
• 3. Ils ont également l’avantage d’utiliser des sources carbonées et
azotées bon marché : sous-produits agricoles ou industriels :
mélasses, lactosérum, méthane, résidues de bois et de cellulose,
hydrocarbures.
• Le tableau 6.11, compare la composition chimique des principaux
microorganismes (P.O.U.) avec des protéines végétales et
animales.
Suite
• A titre de comparaison, en moyenne et à poids égal, on
estime qu’une vache bien nourrie, fournit
quotidiennement 100 g de protéines, le blé en produit 1
g/j, les levures 500 g/j alors que le rendement des
bactéries est de 800 g/j. Par rapport aux protéines
végétales et animales, les protéines microbiennes ont une
composition bien équilibrée, sauf en ce qui concerne les
acides aminés souffrés. La teneur en méthionine est
beaucoup plus élevée que celle des levures, alors que
c’est plutôt l’inverse pour la lysine. De plus, elles
contiennent, en plus, des vitamines et des lipides.
Composition chimique comparée des principaux P.O.U. avec des protéines végétales
et animales. Les teneurs indiquées ne tiennent pas compte de l’eau (Poids sec)
Les P.O.U.
• 1. Exemples de P.O.U.
• Bactéries (spiruline, Pruteen)
• Champignons F. graminearum Korn, Terfezia
• Levures C. utilis, K. fragilis, C. lypolytica, S?
cervesiae
• Algues Chlorella pyrenoidosa
2. Toxicité, inconvéniants, traitements des
P.O.U
P.O.U Bactériens
• Methylophilus methylotrophus. CH4 ou
méthanol comme source de Carbone.
• I.C.I. 1985 culture de la bactérie sur CH4
• CH4 CH30H HCO HCOOH C02
• -26,12 -44,21 -57,15 -58,25 Kcal

• 100000 T/an d’une protéine « Pruteen »


enfants.
Spiruline
• Spirulina platensis (lac Tchad et Mexico)
• Organisme Vivant le plus Riche en Protéines
• Acides aminés bien représentés
• Glucides, lipides, fibres, 11 vitamines,
• Production facile et pas couteuse (cultivé
partout dans le monde)
• Croissance rapide (double chaque jour)
Spiruline
Exemples
P.O.U de levures
• Riche en lysine et vitamine B
• Plusieurs procédés:
• -Wheast process Klyuveromyces fragilis sur lactosérum
• -Symba, Candida utilis sur amidon
• -Bell S. cerevisiae et C. utilis sur Betteraves ou topinambour
• -Phillipe petroleum: C. lipolytica sur hydrocarbures
• Production mondiale de levures dans le monde est de 3,5
millions de tonnes/an (panification, alimentation humaine et
animale
P.O.U. de Champignons
• F. graminearum cultivé mucoprotéine KORN
• Terfezia clavery (Terfes) truffe ascomycete)
• Agaricus bisporus (champignon de Paris)
Champignons alimentaires