Vous êtes sur la page 1sur 7

L'impact de l'Homme sur le sol:

Actions négatives et positives


Kawtar Zaaim
L'impact de l'Homme sur le sol:
Pendant des millions d’années, depuis que la vie existe sur les continents, les sols se sont formés naturellement, sous l’action de l’eau,
de l’air, de la vie animale et végétale. Ils se sont formés différemment selon les climats, les roches, les reliefs . Ils se sont différenciés en
fonction du temps. Ils se sont épaissis selon les vitesses relatives de l’altération des roches et de l’érosion des surfaces
Depuis 10 000 ans, c’est-à-dire depuis les tout débuts de l’agriculture, l’homme accentue progressivement sa présence sur Terre, sa
pression sur l’ensemble des milieux et des ressources :
L’arrivée de l’espèce humaine et surtout l’essor de l’agriculture, de l’urbain, de l’industrie ont tout changé : l’homme est rapidement
devenu le principal agent de la formation et de l’évolution des sols. Et très récemment, au cours du xxe siècle, tout s’est encore accéléré
Plus localement, les défrichements des forêts et des steppes, l’intensification de l’agriculture, l’urbanisation, l’industrialisation, le
développement des transports, l’accroissement des épandages de déchets…, tout cela agit sur les sols et les transforme. Ce n’est que
récemment, depuis la fin du xxe siècle, que les attitudes ont commencé à changer… lentement. Aujourd’hui, le sentiment prédomine
que les « dégâts » sur les sols et les milieux auxquels ils sont associés sont « considérables »
Les actions néfastes d’homme sur le sol:

Il existe de nombreuses pratiques négatives pratiquées par l'homme qui affectent


négativement le sol, comme suit:
A. L'épuisement de l'agriculture:
l'agriculture entraîne souvent la dégradation des sols et une érosion accrue, il est donc
conseillé aux agriculteurs d'aérer le sol.
B. La Déforestation:
La déforestation est une pratique qui augmente l'érosion dans certaines zones, même si
l'objectif de la déforestation est de planter plus de plantes, ce qui prendra des années pour
former des racines solides qui protègent le sol.
j
C. Étalement urbain:
Il est prévu d’accroître le développement et l’agrandissement des bâtiments,
tout projet devant être entrepris pour le développement des zones urbaines nécessitant
l’enlèvement des plantes et donc l’érosion et la dégradation des sols.
D. Extraction de minéraux:
L’extraction de minéraux et d’or du sous-sol transporte de grandes quantités de sol, laissant
de grandes quantités de sol pourri.
s
e
L

E. La sédimentation acide:
La sédimentation acide est l’un des effets négatifs des activités humaines, elle constitue une
nouvelle introduction au système de sol au cours des 50 dernières années et comprend de
nombreux impacts environnementaux majeurs, tels que l’impact sur la santé des arbres, la qualité
des eaux usées et les interactions complexes entre Ces sédiments, d'autres écosystèmes et cet
impact humain sont difficiles à mesurer.

F. Empêcher le sol de retenir l'eau


Le sol est parfois exposé à un état d'incapacité de recevoir ou de retenir l'eau de pluie, du fait de
certaines activités humaines consistant à effectuer un travail excessif du sol, entraînant une pression
sur celui-ci et son incapacité à conserver l'eau de pluie, à avoir pour effet de L'effet s'étend à son
incapacité à convertir les résidus d'eaux usées et les déchets animaux en éléments nutritifs pour la
croissance des plantes, augmentant ainsi le risque de contamination des eaux de surface et des
eaux profondes.
Impact positif d'homme sur le sol:
Les humains peuvent avoir un impact positif sur le sol. L’une des actions les plus importantes
entreprises par l’homme pour protéger et préserver le sol est la suivante:
A. Recyclage:
le processus de recyclage des matériaux, qu'il s'agisse de plastique ou de papier, contribue à réduire la
quantité de déchets envoyés aux sites d'enfouissement, évitant ainsi la contamination des sols.

B. Réduction de l'utilisation de pesticides chimiques:


malgré l'importance des pesticides chimiques dans l'élimination des herbes et des parasites indésirables,
ils contiennent des métaux lourds et peuvent être nocifs pour l'homme et les animaux. Il convient donc de
limiter l'utilisation de produits de remplacement naturels, évitant ainsi la pollution du sol.

C. Traitement des déchets solides:


Les déchets doivent être éliminés correctement pour éviter la contamination des sols en neutralisant le
type de déchets acides et alcalins avant leur élimination.
l

D. Plantation d'arbres:
les sols peuvent être préservés en plantant des arbres à la plus grande échelle
dans les villes, afin d'améliorer l'environnement urbain, d'améliorer leurs propriétés
et leurs fonctions, d'abaisser les températures et d'améliorer la qualité de l'air dans
les villes.