Vous êtes sur la page 1sur 8

Chapitre 2

Transformée en z d’un
signal échantillonné
2

1 Transformée en z
1.1 Définition de la transformée en z
Soit une suite xk avec k≥0
La transformé en z, X (z), de la suite xk est définit par la relation :
+∞
−k
X ( z ) = Ζ( x k ) = ∑ x k z
k =0

Si la suite xk provient de l’échantillonnage à la période T d’un signal


continu x(t) ⇒ xk = x(kT)

+∞
X ( z ) = ∑ x(kT ) z −k

k =0
3

1. Transformée en z
Démonstration

x*(t) : le signal continu échantillonné


xk suite provenant de l’échantillonnage à la période T : xk = x(kT)
+∞
x (t ) = x(t ) pT (t ) = ∑ xk δ (t − kT )
*

0
X*(P) sa transformée de Laplace :
+∞
− PkT
X ( P) = TL( x (t )) = ∑ xk e
* *

k =0
On pose z = e
PT
pour retrouver la transformée en Z
+∞
−k
X ( z ) = Ζ( x k ) = ∑ x k z
k =0
4

1. Transformée en z
Remarque 1 : X(z) ne dépend de x(t) qu'aux instants
d'échantillonnage ⇒ Toutes les fonctions ayant mêmes
échantillons ont donc la même transformée en z.
Ainsi cette transformation n'est pas biunivoque, dans la mesure où
en appliquant à X(z) la transformée-inverse on n'est pas certain de
revenir à la fonction-origine x(t).
Remarque 2 : la transformée de Laplace est appropriée à l'étude
des systèmes continus dans le temps.
La transformée en z : théorie des systèmes à temps discret.
Remarque 3 : La transformée en z est définie pour des fonctions
causales.
Remarque 4 : Notations :
X(z), x(z), Z[x(t)], Z[x*(t)], Z[X(p)], Z[x(nT)]
5

1. Transformée en z
Passage de la transformée de Laplace à la transformée en z
z=e PT

La partie réelle de p est strictement négative ⇔ le module de z est


strictement inférieur à un.
géométriquement : z=epT envoie le demi-plan {p : Re(p) < 0} à
l’intérieur du cercle unité {z : |z| < 1}
6

1.2 Propriétés de la transformée en z


1.2 Propriétés de la transformée en z
• Linéarité:

Z [α .xk + β . yk ] = α .Z ( xk ) + β .Z ( yk )
• Translation temporelle:
−k
Z [ x(t − kT )] = z .Z ( x(t ))
• Multiplication par le temps
d
Z [t.x(t )] = − zT . Z ( x(t ))
dz
7

1.2 Propriétés de la transformée en z


1.2 Propriétés de la transformée en z
• Théorème de la valeur initiale:

lim x* (t ) = lim . X ( z )
t →0 z →∞

• Théorème de la valeur finale:


lim x* (t ) = lim(1 − z −1 ). X ( z )
t →∞ z →1

• Translation complexe :

Z [ x( p + a )] = Z e [ − at
] ( )
x(t ) = X z e
aT
8

1.2 Propriétés de la transformée en z


Théorème de la sommation :

ࢍ ࢔ࢀ = ෍ ࢞ ࢑ࢀ
࢑ୀ૙

g(nT) = g[(n-l)T] + x(nT)

Z[g(nT)] = Z[g[(n-l)T] + Z[x(nT)]

G(z) = z-1 G(z) + X(z)


ࡳ ࢠ = ࢄ(ࢠ)
ࢠ−૚

Vous aimerez peut-être aussi