Vous êtes sur la page 1sur 3

Le Printemps au Japon

Qu’est-ce que le Haiku ? + exemples par saison + infos sur saisons au Japon
>>>>>http://nezumi.dumousseau.free.fr/japon/jap4saisons.htm#ha<<<<<

"l'accomplissement suprême de l'art est l'art de dissimuler l'art" (André Duhaime)

HAÏKUS DE PRINTEMPS

nulle maison en vue


(Shiki)
Même mon ombre
est en excellente santé Moineaux voletant
premier matin de printemps dans les champs de colza
(Issa) l'air d'admirer les fleurs
(Bashô)
Dans l'eau que je puise
scintille le début Eperdu de fleurs
du printemps stupéfait à la lune
(Ringai) le papillon
(Chora)
Premier lever du soleil
il y a un nuage Le papillon voletant
comme un nuage dans un tableau je me sens moi-même
(Shusai) une créature de poussière
(Issa)
Bien qu'amassée pour le feu
la broussaille La mer de printemps
se met à bourgeonner se soulevant et retombant
(Bonchô) tout le long du jour
(Buson)
Cueillant une violette
le faible coeur Sur la plage de sable
du printemps ! des empreintes de pas
(Gyôdai) long est le jour du printemps
(Shiki)
La cueillir quel dommage !
La laisser quel dommage ! Captant le reflet
Ah cette violette ! de la rose jaune
(Naojo) le printemps est jaune
(Ransetsu)
Qu'on me jette une pierre
j'ai cueilli Les pétales de la rose jaune
une branche de cerisier est-ce qu'ils frémissent et tombent
(Kikaku) au bruit de l'eau bondissante

Un monde de douleur et de peine


alors même que les cerisiers (Bashô)
sont en fleur
(Issa)
Le saule
a oublié sa racine
Une fleur de camélia tomba dans les jeunes herbes
un coq chanta (Buson)
une autre tomba
(Baishitsu)
De quel arbre en fleur
je ne sais
Quand le jardin mais quel parfum !
fut balayé de frais (Bashô)
tombèrent des fleurs de camélia
(Yaha)
Chaque nouvelle fleur au prunier
fait monter
la chaleur
(Ransetsu)
Empourprant les montagnes du soir
les azalées La branche en fleur du prunier
accorde son parfum

1
Le Printemps au Japon

à qui l'a brisée L'alouette en chantant


(Chiyo-ni) façonne
les nuages
(Seien)

Dormant sur le toit


A chaque pétale qui tombe
Un chat perdu
les branches du prunier
sous la pluie printanière
vieillissent
(Taigi)
(Buson)

Pluie fine de printemps


J'allai aux cerisiers en fleur
une fille apprend
je dormis sous eux
au chat la danse
tel fut mon loisir
(Issa)
(Buson)

Pluie de printemps
Les gens du siècle
toute chose en devient
ne remarquent pas les fleurs
plus belle
du châtaignier près du toit
(Ciyo-ni)
(Bashô)

L'hirondelle
La lune passe à l'ouest
fait une culbute
l'ombre des fleurs
qu'a t-elle oublié ?
s'étire à l'est
(Otsuyu)
(Buson)

Dans les fleurs tardives de cerisier


Au clair de lune
le printemps qui s'en va
le prunier blanc redevient
hésite
un arbre d'hiver
(Buson)
(Buson)

Balayant les feuilles éparses


Sous la lune voilée
dans le convoi
les fleurs de Kaido
du printemps qui s'en va
(Buson)
sommeillent
(Kikaku)
Ces fleurs de cerisier
qui tant me ravissaient
Le halo de la lune ont disparu de la terre
n'est-ce pas le parfum des fleurs de prunier (Issa)
monté là-haut ?
(Buson)
Tremblant dans les herbes
des champs
le printemps s'en va
(Issa)

2
Le Printemps au Japon

TENKA

Au printemps
Où gazouillent des milliers d'oiseaux
Toutes choses
Se renouvellent,
Moi seul vieillis.

Anonyme