P. 1
tableau des bord environnemental région _matsiatra

tableau des bord environnemental région _matsiatra

|Views: 906|Likes:
Publié parJean Chrys

More info:

Published by: Jean Chrys on Jul 05, 2012
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/04/2013

pdf

text

original

i

TABLE DES MATIERES
Préface

Table des matières Liste des tableaux Liste des cartes Liste des graphiques Acronymes I - Introduction II - Description générale de la Région de Haute Matsiatra III - Problématiques / Objectifs et indicateurs environnementaux IV - Tableaux Synthétiques par thème V - Informations détaillées par thème
B1 - BIODIVERSITE / ETAT..................................................................................................................... B1.1 - Superficie des écosystèmes naturels.................................................................................................... B1.2 - espèces endemiques............................................................................................................................. B1.3 - espèces menacées ................................................................................................................................ B1.4 – Espèces phares .................................................................................................................................... B2 - BIODIVERSITE / PRESSION............................................................................................................ B2.1 - Espèces envahissantes ......................................................................................................................... B2.3 – cataclysmes naturels autres que meteorologiques............................................................................... B2.4 – exploitation de la biodiversite............................................................................................................. B2.5 – Pesticides importés/utilisés ................................................................................................................. B3 - BIODIVERSITE / REPONSE............................................................................................................. B3.1 – Conventions internationales et/ou protocoles d’accord régionaux ratifiés ......................................... B3.2 – Superficie des Aires Protégées (Ssystème d’aires protegees de madagascar) .................................... B3.3 - Ecosystèmes naturels représentés dans les Aires Protégées ................................................................ B3.5 – Gestion des Aires Protégées ............................................................................................................... B3.6 - Valorisation de la biodiversité............................................................................................................. F1 – SOL ET COUVERT VEGETAL / ETAT.......................................................................................... F1.1 – Couverture forestière........................................................................................................................... F1.2 – Typologie des formations végétales.................................................................................................... F1.3 – Classification des sols ......................................................................................................................... F1.4 – Erosion ................................................................................................................................................ F1.5 – Susceptibilité des sols à l’érosion........................................................................................................ F1.6 – Ensablement des rizières ..................................................................................................................... F1.7 – Fertilité du sol ..................................................................................................................................... F1.8 – Situation foncière ................................................................................................................................ F2 – SOL ET COUVERT VEGETAL / PRESSION................................................................................. F2.1 – Incidence du tavy ................................................................................................................................ F2.2 – Déforestation ....................................................................................................................................... F2.2.1 – Superficies défrichées ...................................................................................................................... F2.2.2 – Taux de déforestation ....................................................................................................................... F2.3 – Feux de brousse................................................................................................................................... F2.3.2 – Points de feux................................................................................................................................... F2.4 – Exploitation Forestière ........................................................................................................................ F2.4.1 – Permis de coupe et d’exploitation .................................................................................................... F2.4.2 – Production forestière ........................................................................................................................ F2.5 – Exploitation des terres......................................................................................................................... F2.5.1 – Mode d'exploitation des terres ......................................................................................................... F2.5.2 – Pâturage............................................................................................................................................ F2.5.3– Exploitation Minière ......................................................................................................................... F2.7 – Terres cultivées/cultivables .................................................................................................................

ii

F2.11 – Qunatité d’engrais utilisés................................................................................................................. F2.12 – Rendement des principales cultures .................................................................................................. F3 – SOL ET COUVERT VEGETAL / REPONSE.................................................................................. F3.1 – Aménagement , classement et zonage forestier................................................................................... F3.2 – Texte et législation forestière .............................................................................................................. F3.4 - Reboisement......................................................................................................................................... F3.5 - Taux d’Adoption de Techniques Culturales Améliorées ..................................................................... F3.7 - Taux d’Utilisation des Méthodes Anti-Erosives.................................................................................. F3.9 - Utilisation des fonds forestiers regionaux............................................................................................ O1 - EAUX CONTINENTALES / ETAT................................................................................................... O1.1 - Ressources En Eaux ............................................................................................................................ O1.1.1 - Points d’Eau Potable ........................................................................................................................ O1.1.2 - Périodes de pénuries d’eau et d’inondation...................................................................................... O1.1.3 - Les apports pluviométriques ............................................................................................................ O1.2 - Qualité de L’Eau ................................................................................................................................. O1.2.1 - Qualité Microbiologique .................................................................................................................. O1.2.2 - Qualité Physico-chimique ................................................................................................................ O1.3 - Lacs, Fleuves Et Rivières .................................................................................................................... O2.1 - Consommation d’Eau.......................................................................................................................... O2.2 - Pollution De L’Eau ............................................................................................................................. O3 - EAUX CONTINENTALES / REPONSES ........................................................................................ O3.1 - Outils Juridiques Pour La Gestion Durable De L’Eau ........................................................................ O3.2 - Les Mesures Economiques Pour La Gestion Durable De L’EAU ...................................................... O3.2.1 - Tarification de l’eau ......................................................................................................................... O3.3 - Les Mesures Institutionnelles Pour La Gestion Durable De L'Eau..................................................... O3.4 - Les Mesures Techniques Pour La Gestion Durable De L’EAU ......................................................... O3.8 - Restauration Des Bassins Versants ..................................................................................................... C1 – CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE / ETAT ................................................................ C1.1 – Phénomènes Météorologiques extrêmes............................................................................................. C1.1.1 - Les cyclones ..................................................................................................................................... C1.1.2 - Phénomène de sécheresse................................................................................................................. C1.2 –Régime Climatique .............................................................................................................................. C1.2.2 – Humidité relative ............................................................................................................................. C1.2.3 - Les Températures ............................................................................................................................. C1.2.5 - Diagrammes ombrothermiques ........................................................................................................ C1.4 - Maladies humaines liées au climat ...................................................................................................... C2 – CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE / PRESSION ....................................................... C2.2 - Vent dominant ..................................................................................................................................... C3 – CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE / REPONSES ...................................................... C3.6 – Exploitation énergies nouvelles e alternatives.................................................................................... U1. ENVIRONNEMENT URBAIN / ETAT .............................................................................................. U1.6 - Les déchets .......................................................................................................................................... U1.6.1 - Quantité de déchets .......................................................................................................................... U2 – ENVIRONNEMENT URBAIN / PRESSION ................................................................................... U2.1 – Trafic Urbain ...................................................................................................................................... U2.2 - Besoin en Energie ............................................................................................................................... U2.7 – Exode rurale........................................................................................................................................ U3 – ENVIRONNEMENT URBAIN / REPONSES.................................................................................. U3.2 - Service De Voirie................................................................................................................................ U3.2.1 - Taux de desserte des réseaux d’égouts............................................................................................. U3.2.2 - Les Infrastructures Inventoriées Pour L’Assainissement De La Ville ............................................. U3.3 - Les Espaces Verts ...............................................................................................................................

iii

U3.4 - Eclairage Public .................................................................................................................................. U3.5 - Plan d’Urbanisme................................................................................................................................ U3.7 - Les Voies Urbaines ............................................................................................................................. S – INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES : INDICATEURS DE CONDITIONS SOCIOECONOMIQUES, PAUVRETE Erreur ! Signet non défini. S2.101 – Taux de pauvreté ............................................................................................................................. S2.102 – Indicateur de développement humain ............................................................................................. S2.105 – Santé................................................................................................................................................ S2.106 – Accès à l’eau et à l’assainissement ................................................................................................. S2.107 – Niveau d’unstruction....................................................................................................................... S2.108 – Répartition des principales sources d’énergie ................................................................................. S2. 115 - Communication et Information....................................................................................................... S – INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES : PRESSION DEMOGRAPHIQUE........................... S2.201 - Population ........................................................................................................................................ S2.202 – Population urbaine .......................................................................................................................... S – INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES : CONTEXTE MACROECONOMIQUE ................. S2.302 – Structure de l’économie .................................................................................................................. S2.303 – Exportation...................................................................................................................................... S2.305 - Investissement.................................................................................................................................. S2.306 - Tourisme .......................................................................................................................................... S2.310 – Etat des infrastructures routières .....................................................................................................

iv

LISTE DES TABLEAUX BIODIVERSITE Tableau B1.1 : Superficie des écosystèmes naturels (en ha).......................................................................... Tableau B1.2a : Liste d’espèces végétales endémiques ................................................................................. Tableau B1.2b : Liste d’espèces animales endémiques.................................................................................. Tableau B1.3 : Liste des espèces menacées inventoriées dans la région Haute Matsiatra ............................. Tableau B1.4a : Liste des espèces phares végétales....................................................................................... Tableau B1.4b : Liste des espèces phares animales ....................................................................................... Tableau B2.1a : Liste des espèces végétales envahissantes ........................................................................... Tableau B2.3a : Nombre d’année avec maladie phytosanitaire au niveau communal entre 1999 et 2001 .... Tableau B2.3b : Nombre d’année avec attaque de criquet au niveau communal entre 1999 et 2001 Tableau B2.4 : Délits verbalisés dans la Région Haute Matsiatra.................................................................. Tableau B3.2 : Superficie du SAPM dans la région Haute Matsiatra (ha)..................................................... Tableau B3.3 : Superficie des écosystèmes dans les Aires Protégées (en ha)................................................ Tableau B3.6a : Ecotourisme/PN Andringitra................................................................................................ Tableau B3.6b : Espèces commercialisées..................................................................................................... Tableau B3.6d : Les sites d’intérêts écotouristiques de la région Haute Matsiatra ........................................ SOL Tableau F1.1 : Evolution de la Superficie de la couverture forestière par district (en ha) ........................ Tableau F1.2 : Evolution de la Superficie des types de formations végétales par district (en ha) ............ Tableau F1.3 : Types de sol de la Région Hautes Matsiatra ..................................................................... Tableau F1.6 : Perception de l’importance du problème d'ensablement des rizières au niveau communal (2001) ...................................................................................................................................... Tableau F1.7 : Perception de l’évolution de la fertilité des terres des communes de la Région Haute Matsiatra (2005) ........................................................................................................................................ Tableau F1.8 a : Inventaire de documents des titres fonciers.................................................................... Tableau F1.8 b : Inventaire des dossiers domaniaux................................................................................. Tableau F1.8 c : Superficie physique des exploitations agricoles selon le mode de faire-valoir durant la campagne 2004-2005 (ha) ......................................................................................................................... Tableau F.2.1 a: Incidence du tavy dans les Aires Protégées d’Andringitra............................................. Tableau F2.1b: Evolution du tavy /Parc National Andringitra.................................................................. Tableau F2.2.1 : Evolution de la superficie défrichée durant les 10 dernières années.............................. Tableau F2.2.2 : La déforestation dans la région Haute Matsiatra (superficie en ha) ............................... Tableau F2.3.1a : Evolution de la superficie incendiée en hectare dans la région Haute Matsiatra (2003 - 2004) ....................................................................................................................................................... Tableau F2.3.1b : Evolution de la superficie incendiée en hectare dans la région Haute Matsiatra (2005) ........................................................................................................................................................ Tableau F2.3.2 : Nombre de points de feux dans la région Haute Matsiatra en 2006............................... Tableau F2.4.1a : Nombre et superficie (ha) de permis de coupe délivrés en 2003 - 2004 ...................... Tableau F2.4.1b : Nombre et superficie (ha) de permis de coupe délivrés en 2005 ................................. Tableau F2.4.1b : Liste des exploitations forestières dans les zone forestières sensibles ......................... Tableau F2.4.2 : Evolution de la production forestière ............................................................................. Tableau F2.5.1a: Répartition de la superficie par type de spéculation en 1999 (en ha) ........................... Tableau F2.5.1b: Superficie occupée par type de culture vivrière (en ha) ................................................ Tableau F2.5.1c : Nombre de population agricole et taille des exploitations agricoles (2004 – 2005)..... Tableau F2.5.2a : Cheptel bovin ............................................................................................................... Tableau F2.5.2b : Superficie des zones de pâturage dans le district d’Ambalavao en 2005 (ha) ............. Tableau F2.5.3a: Evolution du nombre de carrés miniers octroyés .......................................................... Tableau F2.5.3b: Liste des carrés miniers dans les zones forestières sensibles ........................................ Tableau F2.5.3c: Situation des redevances minières................................................................................. Tableau F2.7 : Superficies cultivées par rapport aux superficies physiques (année 2001) ....................... Tableau F2.11 : Quantité d’engrais utilisés............................................................................................... Tableau F2.12a : Evolution du rendement du riz par district (T/ha) .........................................................

v

Tableau F2.12b : Evolution du rendement du manioc par district (T/ha) ................................................. Tableau F2.12c : Evolution du rendement du haricot par district (T/ha) ................................................. Tableau F3.1a : Classement forestier dans la région Haute Matsiatra ...................................................... Tableau F3.1b : Superficie (ha) par grande fonction................................................................................. Tableau F3.4a : Production de graine dans le district d’Ambohimahasoa en 2005 .................................. Tableau F3.4b : Reboisement dans la Région Haute Matsiatra (2005) ..................................................... Tableau F3.5a : Fréquence d’utilisation d’intrants et technique de production agricole........................... Tableau F3.5c : Utilisation d’engrais chimique ........................................................................................ Tableau F3.5c : Superficie physique cultivée (ha) selon le mode de fertilisation dans la Région Haute Matsiatra (campagne agricole 2004-2005)................................................................................................ Tableau F3.5d : Superficie rizicole irriguée (ha) selon le mode de culture dans la Région Haute Matsiatra (campagne agricole 2004 - 2005).............................................................................................. Tableau F3.5e : Superficie rizicole totale (ha) selon le type de riziculture dans la Région Haute Matsiatra (campagne agricole 2004 – 2005) ............................................................................................. Tableau F3.9 : Situation des redevances forestières.................................................................................. EAUX CONTINENTALES Tableau O1.1.1a : Description des sources d’approvisionnement en eau pour la ville de Fianarantsoa........ Tableau O1.1.1b : Lacs, fleuves, rivières et stations utilisés pour l’approvisionnement en eau de Fianarantsoa ................................................................................................................................................... Tableau O1.1.1c : Nombre de bornes fontaines par district ........................................................................... Tableau O1.1.3a : Hauteurs moyennes mensuelles de Matsiatra. station hydrométrique de Fanoro (Ampamaherana Fianarantsoa II) : ................................................................................................................................................ Tableau O1.1.3b : Pluviométrie moyenne de la période 1990-95, 2000 -2002 à Beravina Fianarantsoa ...... Tableau O1.1.3c : Pluviométrie moyenne de la période 2000 -2002 à Beravina Fianarantsoa...................... Tableau O1.1.3d : les pluviométries moyennes de Fianarantsoa durant l'année 2004 comparées avec les normales.................................................................................................................................................... Tableau O1.1.6a : Les sources thermales ....................................................................................................... Tableau O1.2.a : Résultats d’analyse ............................................................................................................. Tableau O1.2.1b : Résultats d’analyse (suite) ............................................................................................... Tableau O1.2.1c : Récapitulatif des paramètres hors normes OMS............................................................... Tableau O1.2.1c : Calcul des pourcentages d’écart aux normes pour chaque site de prélèvement ............... Tableau O1.3a : Réseau hydrographique par District .................................................................................... Tableau O1.3b : Les principaux bassins versants de la Région et leurs fleuves ............................................ Tableau O2.1a : Consommation annuelle en eau potable / Fianarantsoa (1000 m3) .................................... Tableau O2.1b : évolution de la production et de la vente en eau / Fianarantsoa .......................................... Tableau O2.1c : Volume des eaux produite, refoulée et vendue en 2004 pour Fianarantsoa ........................ Tableau O3.2.1a : Les tarifs en EAU en vigueur (2006)................................................................................ Tableau O3.3a : Les Comités mis en place .................................................................................................... Tableau O3.3b : Description de la ressource en eau, de ses modes de gestion et d’utilisation Les associations pour la gestion de l’eau dans la Région...................................................................................... Tableau O3.4b : Les barrages dans la Région ................................................................................................ Tableau O3.8a : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Fiananrantsoa I et II ....... Tableau O3.8b : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Ambohimahasoa............ Tableau O3.8c : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Ambalavao..................... Tableau O3.8d : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Ikalamavony .................. Tableau O3.8e : Schéma d’aménagement du territoire, District Ambalavao – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation................................................................................... Tableau O3.8g : Schéma d’aménagement du territoire, District Ambohimahasoa – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation........................................................................ Tableau O3.8h : Schéma d’aménagement du territoire, District Ambohimahasoa – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation........................................................................ Tableau O3.8i : Schéma d’aménagement du territoire, District de Fianarantsoa I et II – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation........................................................................ Tableau O3.8j : Liste de projets intercommunaux ACORDS / District d’Ambalavao

vi

CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE Tableau C1.1.1a : Période cyclonique de 1996 à 2003 .................................................................................. Tableau C1.1.2a : Tableau des valeurs de l’indice d’aridité à Fianarantsoa de 1990 à 2003......................... Tableau C1.2a : les régimes climatiques de la Haute Matsiatra ..................................................................... Tableau C1.2.2a : Humidité relative (%)........................................................................................................ Tableau C1.2.3a: Températures moyennes à Beravina -Fianarantsoa (1990-95 et 2000-02)......................... Tableau C1.2.3b : Données mensuelles des températures au niveau de la station de Beravina Fianarantsoa / Année 1998 ............................................................................................................................. Tableau C1.2.3c : les températures mensuelles moyennes, maxima et minima / Station de Beravina, Fianarantsoa ................................................................................................................................................... Tableau C1.2.3d : les températures moyennes / Station d’Ankily ................................................................. Tableau C1.2.3e : Les valeurs mensuelles des températures sous-abri de Fianarantsoa durant l'année 2004 comparées avec les normales................................................................................................................. Tableau C1.2.5a : Bilan hydrique mensuel - campagne 1998/1999.............................................................. Tableau C1.2.5c : Bilan thermique mensuel - Campagne Agricole 1998/1999............................................. Tableau C1.4b : les Infections Respiratoires Aigues (IRA), .......................................................................... Tableau C1.4b : les diarrhées sans déshydratation,........................................................................................ Tableau C1.4c :Les dysenteries sans déshydratation ..................................................................................... Tableau C1.4d : Les diarrhées et dysenteries avec déshydratation, ............................................................... Tableau C1.4e :Les infections cutanées. ........................................................................................................ Tableau C2.2a : Moyennes mensuelles des vitesses du vent et les directions des vents dominants .............. Tableau C3.6a : quelques sites utilisant des équipements à énergie solaire................................................... Tableau C3.6a : Diffusion de foyers améliorés et de combustibles de substitution ....................................... URBAIN Tableau U2.1a : Répartition des véhicules immatriculés à Fianarantsoa suivant le genre et le lot des voitures, en 2004 ............................................................................................................................................ Tableau U2.2a : Puissance électrique disponible ........................................................................................... Tableau U2.2b : Evolution de la production et de la vente d’électricité ........................................................ Tableau U2.2c : Répartition des ménages selon le type de combustible utilisé pour la cuisine (%) pour l’année 2004, .................................................................................................................................................. Tableau U2.2d : Répartition des ménages selon la source d’énergie pour l’éclairage ................................... Tableau U3.2.1a : Réseau d’assainissement, Fianarantsoa Centre-ville ....................................................... Tableau U3.2.2a : Répartition des ménages selon le mode d’évacuation des ordures ménagères (%) en 2005................................................................................................................................................................ Tableau U3.3a : Les espaces verts dans la ville de Fianarantsoa ................................................................... Tableau U3.4.1a : L’éclairage public à Ambalavao et Ambohimahasoa ....................................................... Tableau U3.5a : .Les actions environnementales prioritaires pour la Commune Urbaine de Fianarantsoa ................................................................................................................................................... Tableau U3.7 : Types de voies urbaines Erreur ! Signet non défini. SOCIO – ECONOMIQUE Tableau S2.101 : Ratio de pauvreté................................................................................................................ Tableau S2.101b : Taux d’incidence de pauvreté en 2005 (%)...................................................................... Tableau S2.102 : Evolution de l’Indicateur de Développement Humain dans la Province Fianarantsoa ...... Tableau S2.105a : Accès aux infrastructures sociales 2006.......................................................................... Tableau S2.105b : Personnel soignant............................................................................................................ Tableau S2.105c : Couverture en médecins de la Région Haute Matsiatra.................................................... Tableau S2.106a : Pourcentage de communes par type d’infrastructure d’adduction d’eau.......................... Tableau S2.106b : Logement habité par district selon le mode d’approvisionnement en eau ....................... Tableau S2.107a : Evolution du nombre d'établissements scolaires publics et privés ................................... Tableau S2.107b : Ratio élève/maître 2003-2004 (premier cycle)................................................................. Tableau S2.107c : Taux Brut/ Taux Net de Scolarisation et Taux d'achèvement 2003-2004 (1er cycle)...... Tableau S2.107d : Taux de redoublement et taux d’abandon 2003-2004 ......................................................

vii

Tableau S2. 107e : Enseignement universitaire ............................................................................................. Tableau S2. 107g : Taux d’alphabétisation 15 ans et plus ............................................................................. Tableau S2.108a : Consommation des produits forestiers, Situation de 1999 ............................................... Tableau S2.108b : Les principales sources d’énergie (% population) ........................................................... Tableau S2.115a : Services des postes et téléphones ..................................................................................... Tableau S2.201 : Répartition de la population par District ........................................................................... Tableau S2.202a : Taux d’urbanisation par District en 2003 ........................................................................ Tableau S2.202b : Population urbaine Fianarantsoa I en 2003 ...................................................................... Tableau S2.205a : Nombre de vols et cambriolages dans la Région Haute Matsiatra ................................... Tableau S2.205b : Proportion des communes selon les délits et crimes en 2002 et 2003.............................. Tableau S2.205c : Unité de sécurité publique Région Haute Matsitra........................................................... Tableau S2.205d : Disponibilité et degré de couverture selon les types de force de l'ordre .......................... Tableau S2.205e : Les vols de bœufs dans la région de 2001 à 2004 et les suites judiciaires ....................... Tableau S2.205f : Perception des conditions de sécurité dans la commune par les focus groups ................. Tableau S2.302a : Répartition des chefs d’exploitation selon l’activité principale (année 2004).................. Tableau S2.302b : Structure de l’emploi par branche d’activité .................................................................... Tableau S2.303a : Exportation des produits forestiers (2004-2005) .............................................................. Tableau S2.303b : Evolution de la vente du thé sec (Ariary)......................................................................... Tableau S2.305a : Scierie............................................................................................................................... Tableau S2.305b : Rizeries et décortiqueries ................................................................................................. Tableau S2.305c : Situation des établissements économiques au 31 décembre 2003.................................... Tableau S2.305d : Le secteur industriel et de la transformation artisanale .................................................... Tableau S2.306a : Evolution nombre de touristes dans la Région Haute Matsiatra....................................... Tableau S2.306b : Nombre de touristes et montant de droit d’entrée dans les AP Andringitra 2004............ Tableau S2.306d : Capacité d’accueil – situation 2005.................................................................................. Tableau S2. 306e : Les sites touristiques........................................................................................................ Tableau S2.113a : Nature, longueur et classement des routes........................................................................ Tableau S2.113b : Itinéraire et longueur des routes ....................................................................................... PROGRAMME ENVIRONNEMENTAL Tableau P.OS2 : Dépenses faites pour le développement de la filière tourisme ....................................... Tableau P.R111 : PCD de la région Haute Matsiatra ................................................................................ Tableau P.R112 : Nombre de ménages adoptant les actions de développement durable.......................... Tableau P.R121 : Situation du transfert de gestion dans la Région Haute Matsiatra ................................ Tableau R.212 : Ecole verte Région Haute Matsiatra ............................................................................... Tableau R.231a : Liste des projets oeuvrant dans le domaine de l’environnement .................................. Tableau R.231b : Dossiers d'Etude d’Impact Environnemental Erreur ! Signet non défini.

viii

LISTE DES CARTES Carte B1.1 : Les écosystèmes naturels (année 2000) ..................................................................................... Carte B2.3a : Fréquence de maladie phytosanitaire au niveau communal entre 1999 et 2001 ...................... Carte Carte B2.3b : Fréquence attaque de criquets au niveau communal entre 1999 et 2001 ....................... Carte B3.2 : Répartition des sites du SAPM de la région Haute Matsiatra .................................................... Carte F1.1 : Répartition de la couverture forestière 2000 ......................................................................... Carte F1.2 : Répartition des formations végétales 2000............................................................................ Carte F1.3 : Pédologie ............................................................................................................................... Carte F1.4a : Répartition de lavaka au niveau des communes de la Région Haute Matsiatra .................. Carte F1.5a : Susceptibilité des sols à l’érosion ........................................................................................ Carte F1.6 : Importance ensablement de bas-fonds au niveau des communes de la Région Haute Matsiatra.................................................................................................................................................... Carte F1.7 : Evolution de la fertilité des terres (Réf tableau) au niveau des communes de la Région Haute Matsiatra ......................................................................................................................................... Carte F2.2.2 Déforestation entre 1993 et 2000.......................................................................................... Carte F2.3.2- Répartition des feux de brousse en 2006............................................................................. Carte F2.5.3 : Répartition des carrés miniers octroyés dans la région Haute Matsiatra............................ Carte F3.1 : Répartition des forêts par fonction Carte O1.1.1a : Plan de situation de Antarambiby et de Mandaratsy Carte O1.1.3a : Pluviométrie de la Région Haute Matsiatra .......................................................................... Carte O1.1.6a : Carte des sources (eaux) de la région.................................................................................... Carte O1.3b : Réseau hydrographique de la région........................................................................................ Carte O3.8a : Les principaux bassins versants et grandes rivières ................................................................. Carte C1.2a : Les différents types de climat de la région Haute Matsiatra .................................................... Carte C1.2.3a : Carte des isothermes de la région Haute Matsiatra Carte C3.6a : Aménagement hydroélectrique Carte S2.201a : Densité de population par district (2003) Carte S2.113a : les infrastructures routières dans la région ........................................................................... Carte P.R111a : PCDs de la région Haute Matsiatra Carte P.R121a : Situation des transferts de gestion dans la région Haute Matsiatra................................. LISTE DES GRAPHIQUES Graphique S2.106 : Mode d’approvisionnement en eau Graphique S2.108b : Les principales sources d’énergie (% population)........................................................ Graphique S2.202a : Répartition de la population dans la Région Haute Matsiatra en 200

ix

ACRONYMES
APMM : Association des Populations des Montagnes du Monde ANAE : Association Nationale d’Actions Environnementales ANDEA : Autorité Nationale De l’Eau et de l’Assainissement ANGAP : Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées AP : Aires Protégées AUE : Association des Usagers d'Eau CAFN : Coefficient d’Activité de Feux de Nuit CEEF : Cantonnement de l’Environnement et des Eaux et Forêts CHD I : Centre Hospitalier de District Niveau I CHD II : Centre Hospitalier de District Niveau II CI : Conservation International CIREEF : Circonscription de l’Environnement et des Eaux et Forêts CISCO : Circonscription scolaire CITES : Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction CNRE : Centre National de Recherche pour l’Environnement CP : Comité de pilotage CR : Commune rurale CT : Comité Technique CSB I : Centre de Santé de Base Niveau I CSB II : Centre de Santé de Base Niveau II CPR : Centre de Promotion Rural CISCO : Circonscription Scolaire CITES : Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora CNRE : Centre National de Recherche sur l’Environnement CU : Commune Urbaine DAS : Détachements Autonomes de Sécurité DBA : Département Biologie Animale (Université d’Antananarivo) DBEV : Département Biologie et Ecologie Végétales DGEF : Direction Générale des Eaux et Forêts DIRA : Direction Inter Régionale de l’Agriculture DIREEF : Direction Inter Régionale des Eaux et Forêts DIRESEB : Direction de l’Enseignement Secondaire et l’Education de Base DRDR : Direction Régionale du Développement Rural EIE : Etude d'Impact Environnemental FID : Fonds d’Intervention pour le Développement FOFIFA : Foibe Fikarohana momba ny Fambolena GCES : Gestion Conservatoire des Eaux et des Sols GCF : Gestion Contractuelle de Forêt GELOSE : Gestion Locale Sécurisée GPF : Gestion Permanente de Forêt IDH : Indice de Développement Humain IEFN : Inventaire Ecologique et Forestier National INC : Non précisé INFR : Projets d’infrastructures incluant les activités de protection de berges, pistes rurales, barrage… INSTAT : Institut National de la Statistique IRA : Infections Respiratoires Aigües JIRAMA : Jiro sy Rano Malagasy MAP : Madagascar action plan MEC : Mise en Conformité MINESEB : Ministère de l’Education Secondaire et de l’Education de Base ONE : Office National pour l'Environnement ONG : Organisation Non Gouvernementale PACT : Organisation Internationale Non Gouvernementale, Siège Washington D.C PCDD : Plan Communal de Développement Durable PGRM : Programme de Gestion des Ressources miniers PLAE : Programme de Lutte Anti-Erosive PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement PRISMM : Projet de Renforcement Institutionnel du Secteur Minier Malgache PPI : Petits Périmètre Irrigués PRD : Plan Régional de Développement PSDR : Projet de Soutien au Développement Rural RGPH : Recensement Général de la Population et de l’Habitat RP : Route Provinciale SAGE : Service d’Appui à la Gestion de l’Environnement SIG : Système d'Informations Géographique SRA : Système de Riziculture Amélioré SRI : Système de Riziculture Intensif SSD : Service de Santé de District TBE : Tableau de Bord Environnemental TBEP : Tableau de Bord Environnemental Provincial TBER : Tableau de Bord Environnemental Régional TBS : Tableau de Bord Social UICN : Union internationale pour la conservation de la nature UPDR : Unité de Politique de Développement Rural ZI : Zone d’intervention ZPC : Zone Prioritaire de Conservation

x

I - INTRODUCTION

Le Tableau de Bord Environnemental (TBE) est un recueil d’informations sur les indicateurs environnementaux donnant un aperçu de l’état de l’environnement à un moment donné. L’objectif est de produire et de diffuser des informations synthétiques permettant d’appuyer les prises de décision des différents acteurs de la vie politique, économique et sociale du pays à tous les niveaux. L’utilisation des informations synthétiques sur l’état de l’environnement permet également d’intégrer la gestion de l’environnement dans les différentes politiques et stratégies nationales, ainsi que dans les plans de développement régionaux ou sectoriels du pays. Les informations réunies et diffusées par le biais des indicateurs du TBE portent sur l’état de l’environnement dans le sens le plus large du terme. Cela comprend donc, outre l’état physique proprement dit, les pressions et les causes des pressions qui s’exercent sur les ressources naturelles, mais également les réponses apportées par la société face aux problèmes ou menaces de dégradation de l’environnement. L’utilisation de cette méthodologie Etat Pression - Réponse (trilogie EPR de l’OCDE) donne au TBE son aspect éducatif qui le distingue des autres tableaux de bord thématiques ou globaux et en fait un outil indispensable de communication et de sensibilisation. Le TBE régional Haute Matsiatra est le dixième Tableau de Bord Environnemental élaboré au niveau des régions après les TBER de Menabe, de Mangoro (Sous région), de l’Anosy, de Vakinankaratra, de Diana, de Melaky, de Boeny, d’Amoron’i Mania et d’Ihorombe. Ces TBE sont organisés autour de six thèmes prioritaires : la biodiversité (B), le sol et couvert végétal (F), le littoral pour les régions côtières (L), les eaux continentales (O), le climat et les changements climatiques (C), et enfin, l’environnement urbain (U). Par ailleurs, les pressions et opportunités socio-économiques (S) ainsi que les informations relatives au Programme Environnemental (P) sont traitées séparément Le présent document est structuré comme suit : d’abord une vue d’ensemble de tous les indicateurs présentés par thème avec les problèmes et objectifs environnementaux pour le suivi desquels ils sont destinés ; ensuite une vue synoptique des indicateurs par thème avec leurs valeurs respectives et enfin des tableaux, cartes ou graphiques contenant des informations détaillées par indicateur et par thème. Ensuite, une présentation de la méthodologie et des participants est donnée et enfin une note technique est offerte à la fin du document. Cette note technique comporte une courte précision sur chaque indicateur qui devrait permettre de savoir la définition exacte de chaque indicateur, les objectifs de sa mesure, les notions et concepts fondamentaux qui lui sont liés, sa méthode de mesure ainsi que les limites de son interprétation. La description complète des indicateurs est consignée dans les fiches descriptives de chaque indicateur. Ces fiches descriptives ne sont pas imprimées dans le présent document. Les informations complètes sont disponibles à l’ONE et accessibles à l’adresse suivante : http://www.pnae.mg

1

La colonne « situation » du tableau synthétique a été introduite pour permettre une lecture rapide et une meilleure utilisation du tableau de bord environnemental. Elle est établie par comparaison de la valeur observée de l’indicateur (colonne « description, unité, valeur ») à la valeur de référence (colonne « norme/référence »). Ainsi elle s’interprète de la façon suivante :
o

o

- Le voyant noir (critique) signale une situation grave (dégradation avancée et/ou irréversible, pression et menace importantes ou réponses largement insuffisantes) qui nécessite des actions immédiates et en profondeur.

Ces perceptions/évaluations, issues de séances de « focus group », visent avant tout une interprétation rapide du tableau synthétique et ne peut se substituer à l’analyse en profondeur de toutes les informations fournies par le Tableau de bord environnemental. Une vision d’ensemble des indicateurs, un examen minutieux des informations détaillées ou une analyse croisée des indicateurs sont souvent nécessaires pour une meilleure utilisation et valorisation de cet outil d’aide à la décision.

2

critique

o

- Le voyant rouge (alarmante) signale une situation qui risque de basculer vers une situation de dégradation de l’environnement. Une attention particulière aux faits suivis par les indicateurs est donc nécessaire pour éviter ce basculement.

Efforts à poursuivre

- Le voyant bleu (efforts à poursuivre) signale soit une situation relativement meilleure par rapport à la valeur de référence soit une évolution vers une meilleure situation. Cet état ou évolution mérite donc d’être soutenu.

alarmante

II - DESCRIPTION DE LA REGION HAUTE MATSIATRA
__________________________________________________________________________
Superficie : 20 959 km2 (Source : PRD Haute Matsiatra – 2005) Localisation : La Région est délimitée au Nord par la Région Amoron’i Mania, au Sud par la Région Ihorombe, à l’Est par la Région Vatovavy Fitovinany et à l’Ouest par les Régions Menabe et Atsimo Andrefana Population : 1 269 612 habitants (Source : PRD Haute Matsiatra – 2005) Nombre de Districts : 05 Nom des districts : Fianarantsoa I, Fianarantsoa II, Ambalavao, Ambohimahasoa, Ikalamavony Nombre de Communes : 81 Fianarantsoa I : 1 commune urbaine Fianarantsoa II : 38 communes Ambalavao : 17 communes dont 1 commune urbaine Ambohimahasoa : 17 communes dont 1 commune urbaine Ikalamavony : 8 communes Principales ethnies : Betsileo – présence de Merina, Antaisaka, Bara, Antandroy et Sakalava Activités par secteur et branches d’activités : Répartition des chefs d’exploitation selon l’activité principale
(Source : Recensement de l’agriculture Campagne agricole 2004-2005 - MAEP)

Secteur primaire : 93,99% Secteur secondaire : 2,37% Secteur tertiaire : 3,62% Nombre d’entreprises en 2003 : 16 361 entreprises (Source : INSTAT – 22 régions en chiffre) Principales cultures et spéculations : Cultures vivrières (prédominance de la riziculture ; manioc ; haricot ; maïs ; pomme de terre ; patate douce ; voanjobory) – cultures de rente et industrielle (arachide, tabac, thé, vigne, café mal valorisés) Ratio superficie cultivable / superficie totale : 5,56% en 2001 (Source : Monographie UPDR – 2003) Ratio superficie cultivée / superficie cultivable : Pédologie : formation dominante : sols ferralitiques jaunes/rouges ou rouges (et éventuellement faiblement ferralitiques et ferrisols) ; bas fonds constitués essentiellement de sols hydromorphes à gley ; les autres types de sols sont spécifiques à la partie occidentale et australe de la région : sols ferrugineux tropicaux, associés ou non avec des sols peu évolués, dominant le grand espace de l’ouest ; des îlots de sols faiblement ferralitiques et ferrisols, localisés au Nord d’Ikalamavony et au Sud d’Ambalavao Climat Le climat de la région est globalement de type tropical d’altitude à deux saisons bien distinctes : la saison pluvieuse et chaude de novembre à avril ; la saison sèche (pouvant être atténuée par des brouillards et des crachins) et fraîche de mai à octobre. Principales ressources environnementales : Forêts sclérophylles, forêts denses humides sempervirentes, forêts ripicoles, savanes et/ou pseudosteppes, plans d’eau – présence de peuplements artificiels (pins, eucalyptus) Superficie des aires protégées : Aires protégées actuelles : 12 100,23 ha (partie PN Ranomafana : 6 258,85 ha ; partie PN Andringitra : 5 841,38 ha) Nouvelles aires protégées : 125 193,41 ha (partie du corridor Fandriana-Vondrozo avec arrêté temporaire) Principaux lacs, fleuves et rivières : Cours d’eau : Matsiatra, Mananantanana, Zomandao, Mangoky et leurs affluents Lacs et marais : zone d’Ambalakindresy, zone de Sahambavy, marais d’Ambodivohitra, zones humides de la vallée de Manambolo Principaux bassins versants : Zomandao, Mananantanana, Matsiatra Nombre de touristes en 2005 : 12 137

3

Carte : Localisation de la région Haute Matsiatra

REGION HAUTE MATSIATRA CARTE DE LOCALISATION
W

N E S

%

Antsi ranana

# Ambatomainty
Maha janga

#
Fiadanana Sahatona-Tamboharivo # Vohiposa # # Ambatosoa Ambohinamboarina # # Ankerana

%

Fitampito

#

# Sahave

%
Antananarivo

Toam asin a

Ikalamavony

Isaka

Y #

Ambohimahasoa

#

%

Y #

Fanjakana

#

Kalalao

#

Morafeno

Befeta Mangidy

#

# #Ankafina Tsarafidy

#

Ambondrona # Isorana Ambalamahasoa # Alakamisy Ambohimaha # Nasandratrony # # # Soatanana Ivoamba Androy #

Tsitondroina

#

%

Fianarantsoa

Mahazoarivo

#

Solila

#

#

Tanamarina-Sakay
Tolia ra

#

Andoharanomaitso

%
#
Tanamarina

# # Ranoroahina AndrainjatoTaindambo # # Soaindrana Fandrandava
Ankarinarivo

#

#

Fianarantsoa # Mahasoabe Talata Ampano # Vohimarina

%

#

# Alatsinainy Lalamarina

#

Alakamisy Itenina # Vohitrafeno

#

Fenoarivo

#

Vinanitelo Manamisoa Mahaditra

#

#

#

Iarintsena

#

Y # Ambalavao
#
Anjoma

Besoa Ankaramena

#

#

Ambohimandroso

Ambinanindovoka

#

#

# Ambohimahamasina

Sendrisoa Vohitsaoka

Mahazony

#

#

#

#

# %

20

0

20 Kilometers

Chef lieu de commune Chef lieu de district Chef lieu de région Routes nationales Piste ou chemin Autres Cours d'eau principal Limite de district Limite région Limite Aires protégées Plan d'eau

Réalisation : UCDD/DIE/ONE, mai 2006 Sources: BD500 FTM, Images Landsat 1993-20001

4

III - PROBLEMATIQUES ET OBJECTIFS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS DU TABLEAU DE BORD ENVIRONNEMENTAL DE LA REGION HAUTE MATSIATRA

B- BIODIVERSITE
Les problématiques environnementales Dégradation de la biodiversité Prélèvement faune et flore Prolifération des espèces envahissantes Dégradation de la richesse paysagère Dégradation des forêts naturelles et de tapia Les objectifs environnementaux Sauvegarder et valoriser l’environnement et la biodiversité afin de permettre une croissance économique durable Promouvoir et délimiter les aires protégées et les sites de protection existants Assurance de la régénération du corridor par sa meilleure connaissance en vue d’obtenir son statut juridique, la restauration des zones à risque de coupure et/ou de dégradation Assurer la gestion durable des ressources par le renforcement de la participation des communautés de base Meilleure valorisation des ressources naturelles

Les indicateurs de conditions environnementales B1.1 Superficie des écosystèmes naturels B1.2 Espèces endémiques B1.3 Espèces menacées B1.4 Espèces phares

Les indicateurs de pression B2.1 Espèces envahissantes B2.3 Fréquence et intensité des cataclysmes naturels autres que météorologiques B2.4 Exploitation de la biodiversité

Les indicateurs de réponse B.3.1 Conventions internationales relatives à l’environnement B3.2 Superficie des aires protégées et des sites potentiels de conservation B3.3 Superficie des écosystèmes dans les aires protégées B3.6 Valorisation de la biodiversité

5

F- SOL ET COUVERT VEGETAL
Les problématiques environnementales : Pratique courante des tavy Les feux de pâturage et les feux de brousse Exploitation forestière irrationnelle (expansion, bois de feu …) Fragmentation et îlots de forets Diminution sérieuse et remarquable de la formation artificielle Erosion des tanety Ensablement de plaines, de rizières et de bas fonds Dégradation de la fertilité Agriculture extensive Eboulements des versants et détérioration des infrastructures routières Problème foncier en milieu rural Dégradation de l’environnement naturel dans les sites miniers Les objectifs environnementaux régionaux : Exploitation durable des ressources forestières (notamment le reboisement existant de la Haute Matsiatra) Assainir l’exploitation forestière à travers la mise en œuvre de l’adjudication forestière et le renforcement de contrôles technique et administratif mettre en place des mesures incitatives pour promouvoir, entretenir et sécuriser les reboisements (réserves foncières pour le reboisement, ressources financières) Priorisation des essences à usages multiples et à croissance rapide dans l’ouest de la région Assurance de la sécurisation foncière à l’intérieur et au périphérique du corridor pour une augmentation de la productivité et du revenu de la population riveraine à travers la diversification des cultures et le renforcement de la participation des communautés de base Viabilisation des zones d’exploitation minière par l’application rigoureuse de la réhabilitation et de la préservation de l’environnement

Les indicateurs de conditions environnementales F1.1 Couverture forestière F.1.2 Typologie des formations végétales F1.3 Classification des sols F1.4 Erosion F1.5 Susceptibilité des sols à l’érosion F1.6 Ensablement des rizières F1.7 Fertilité du sol F1.8 Situation foncière

Les indicateurs de pression F2.1 Incidence des tavy F2.2 Déforestation F2.3 Feux de brousse F2.4 Exploitation forestière F2.5 Exploitation des terres F2.7 Terres cultivées/cultivables F2.11 Quantité d’engrais utilisés F2.12 Rendement moyen des principales cultures F2.13 Exploitation minière

Les indicateurs de réponse F3.1 Aménagement, classement et zonage forestier F3.2 Texte et législation forestière F3.4 Reboisement F3.5 Taux d’adoption de techniques culturales améliorées F3.7 Taux d’utilisation des méthodes anti-érosives F3.9 Utilisation de Fonds Forestiers Régionaux

6

O- EAUX CONTINENTALES
Les problématiques environnementales : menaces sur les sources d’eau dues aux exploitations forestières / Antarambiby Dégradation des bassins versants Pollution de l’eau par les déchets ménagers Détérioration des infrastructures hydro-agricoles Les objectifs environnementaux régionaux : Améliorer le système de gestion de ressources en eau Renforcer la participation des communautés de base dans la gestion des ressources en eau Développer les approches intégrées de développement durable au niveau communal, intercommunal etdans les approches bassin versant Restauration des fonctions écologiques économiques des bassins versants de la région

Les indicateurs de conditions environnementales O1.1 Les ressources en eau O1.2 Qualité de l’eau O1.3 Lacs, fleuves et rivières

Les indicateurs de pression O2.1 Consommation d’eau O2.2 Pollution de l’eau

Les indicateurs de réponse O3.1 Outils juridiques pour la gestion durable de l’eau O3.2 Mesures économiques pour la gestion durable de l’eau O3.3 Mesures institutionnelles pour la gestion durable de l’eau O3.4 Mesures techniques pour la gestion durable de l’eau O3. 8 Restauration des bassins versants

C- CLIMAT ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES
Les problématiques environnementales : Risques liés aux aléas climatiques aggravés pour des zones rurales ayant des difficultés de communication (médias, routes) Faibles développement et utilisation des énergies nouvelle et alternative Les objectifs environnementaux régionaux : Renforcement des services de surveillance et d’alerte des catastrophes naturelles Promotion des énergies alternatives

Les indicateurs de conditions environnementales C1.1 Phénomènes météorologiques extrêmes C1.2 Régimes climatiques C1.4 Maladies liées au climat

Les indicateurs de pression C22 Vents dominants

Les indicateurs de réponse C3.6 Exploitation des énergies nouvelles et alternatives

7

U- ENVIRONNEMENT URBAIN
Les problématiques environnementales : Plan d’urbanisme : non application et manque de suivi des réglementations en vigueur Gestion insuffisante des déchets (ménagers, industriels, hospitaliers, décharge finale) Insuffisance d’infrastructures d’assainissement Dégradation de la qualité de l’air Dégradation de la richesse paysagère Les indicateurs de conditions environnementales U1.6 Les déchets Les objectifs environnementaux régionaux : - Elaboration de plan d’urbanisme - Améliorer le cadre général de vie de la population urbaine et sub-urbaine - Promouvoir les systèmes de prévention de nuisances - Favoriser le développement d’un pôle commercial e industriel incluant le tourisme

Les indicateurs de pression U2.1 Trafic urbain U2.2 Besoin en énergie

Les indicateurs de réponse U3.2 Services de voiries U3.3 Les espaces verts U3.4 Eclairage public U3.5 Plan d’urbanisme U3. 7 Les voies urbaines

S- SOCIO – ECONOMIQUE
Les problématiques environnementales : Conditions sociales précaires Insuffisance d’accès à l’eau potable Déperdition des valeurs identitaires (patrimoines de toutes sortes) Insécurité rurale (vol de bœufs …) Insuffisance de valorisation des sites d’intérêt touristiques, culturel et cultuel Indicateurs de conditions socioéconomiques, pauvreté S2.101 Taux de pauvreté S2.102 Indicateur de Développement Humain S2.105 Accès aux services sociaux de base S2.106 Accès à l’eau potable et à l’assainissement S2.107 Niveau d’instruction S2.108 Répartition des principales sources d’énergie S2.115 Communication et information Les objectifs environnementaux régionaux : Faciliter l’investissement en écotourisme à travers le développement du partenariat avec le secteur privé, la sécurisation de l’investissement et l’accès au financement Amélioration de la Sécurité rurale Promouvoir la valeur culturelle de la région

Pression démographique S2.201 Population S2.202 Population urbaine S2.205 Sécurité

Contexte macroéconomique S2.302 Structure de l’économie S2.303 Exportations S2.305 Investissements S2.306 Tourisme S2.310 Etat des infrastructures routières

8

P- PROGRAMME ENVIRONNEMENT
Impact du PE P.OS2 Pérennisation de la gestion des ressources naturelles et environnementales P.R111 Plans Communaux De Développement et plans inter-communaux intégrant la dimension environnement P.R112 Nombre de ménages des zones d’intervention adoptant les actions de développement durable P.R121 Transfert de gestion Intégration sectorielle P.R212 Education et sensibilisation environnementales P.R231 Intégration de la dimension environnementale dans tous les secteurs P.R231b Etude d’Impact Environnemental

9

IV – TABLEAUX SYNTHETIQUES PAR THEME
___________________________________________________________________________ B – BIODIVERSITE / HAUTE MATSIATRA
B1 – BIODIVERSITE / ETAT
Situation Indicateur Valeur de référence/ Normes Efforts à poursuivre alarmante Description, valeur et unité Observation Tendance Informations détaillées

B1.1 Superficie des écosystèmes naturels

Superficie en ha Année Superficie 1993 1 858 025 (88,65%) 2000 1 861 473 (88,82%) Savanes et/ou pseudosteppes : 80,52% Flore 130 espèces endémiques dont 20 endémiques régionales

critique

- Superficie écosystèmes naturels national = 50 925 590 ha soit (86% du territoire) - Objectif PE3 : Maintien de la superficie des zones humides à 1,7 Mo d’hectares.

B1.2 Espèces endémiques

Objectif PE3 : maintien du taux d’endémisme Flore : 2 463 (83%)

Faune Amphibien : 4 espèces Mammifère : 55 espèces Oiseaux : 88 espèces Reptiles : 3 espèces

Faune (Vertébrés terrestres : 739 ou 84%) Reptiles : 92% Amphibiens : 99% Primates : 93% Micromammifères : 97% Carnivores : 89% Oiseaux : 52% - Objectif SNGDB : réduction des menaces National (Nb espèces) Flore : En danger critique : 60 En danger : 96 Vulnérable : 118 Faune Oiseaux : En danger critique : 3 En danger : 12 Vulnérable : 21 Mammifères : En danger critique : 7 En danger : 17 Vulnérable : 26 Reptiles : En danger critique : 1 En danger : 6 Vulnérable : 11 Amphibiens : En danger critique : 9 En danger : 21 Vulnérable : 25

Résultat de traitements d’image satellite landsat 7 (période 1993 et 2000) Les types d’écosystèmes sont : Forêts claires sclérophylles, Forêts denses humides sempervirentes, Forêts ripicoles, Plans d’eau, Savanes et / ou pseudosteppes Inventaire au niveau de la région Combretaceae : 1 espèce Cythéaceae : 1 espèce Cyperaceae : 1 espèce Ericaceae : 1 espèce Fabaceae : 1 espèce Iridiceae : 1 espèce Oleaceae : 1 espèce Orchidaceae : 2 espèces Poacea : 3 espèces Rosaceae : 1 espèce Rubiaceae: 1 espèce Velloziacea : 2 espèces Faune : inventaire de petits mammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux

- Tableau des superficies des écosystèmes naturels - Carte des écosystèmes naturels de la Région

- Liste des espèces floristiques endémiques

- Liste des espèces faunistiques endémiques

B1.3 Espèces menacées

Nb espèces FLORE En danger : 3 Vulnérable : 11 POISSON En danger : 1 AMPHIBIEN Vulnérable : 2 OISEAUX En danger : 1 MAMMIFERES En danger critique d’extinction : 2 En danger : 3 Vulnérable : 1

Menaces liées à la dégradation des écosystèmes Toutes les espèces végétales endémiques locales figurent dans la liste rouge

Liste des espèces figurant dans la liste rouge UICN

11

Situation Indicateur Valeur de référence/ Normes Efforts à poursuivre alarmante Description, valeur et unité Observation Tendance Informations détaillées

B1.4 Espèces phares

Flore : 17 Faune : 58

critique

Espèces phares : permet de suivre l’état de santé de l’écosystème

Tableau : liste des espèces végétales « phares » de la Région Haute Matsiatra Tableau : liste des espèces animales « phares » de la Région Haute Matsiatra

B2 - BIODIVERSITE / PRESSION
Situation Indicateur Valeur de référence/ Normes critique Description, valeur et unité Efforts à poursuivre alarmante Observation Tendance Informations détaillées

B2.1 Espèces envahissantes

B2.3 Fréquence et intensité des cataclysmes naturels

3 espèces végétales identifiées comme envahissantes présentes dans le PN Andringitra Environ 450 ha de superficies envahies Attaque de criquet au niveau communal : sur les 76 communes ayant fait l’objet d’enquêtes, 2 communes (2,6%) ont connu d’attaque de criquets au moins en 2 ans entre 1999 et 2001 Maladies phytosanitaires au niveau communal : sur les 76 communes ayant fait l’objet d’enquêtes, 45 communes (59%) ont connu de maladies phytosanitaires en 3 ans entre 1999 et 2001 Délits verbalisés 2004 2005 Produits forestiers : Tortues (transport) Plantes protégées (Pachypodium, orchidées) Pin (planche et madrier) 1 233 planches 729 madriers 25 tortues 10 cartons de Pachypodium 1 carton d’orchidées

Envahissement de certains sites Traitement de plante PN d’intérêt floristique (Kiboy) par le Andringitra Pinus et Eucalyptus en plantation

National : attaque de criquet Sur les 1 385 communes ayant fait l’objet d’enquêtes, 245 communes (17%) ont connu d’attaque de criquets au moins en 2 ans entre 1999 et 2001

Perception du nombre d’année avec maladies phytosanitaires et invasion de criquet au niveau communal entre 1999 et 2001 effectuée au niveau de focus groupe 76 communes ont fait l’objet d’enquête en 2001

- Tableau et carte du nombre d’années avec attaque de criquets au niveau communal entre 1999 et 2001

National : maladies phytosanitaires Sur les 1 385 communes ayant fait l’objet d’enquêtes, 718 communes (51%) ont connu de maladies phytosanitaires en 3 ans entre 1999 et 2001

- Tableau et carte du nombre d’années avec maladies phytosanitaires au niveau communal entre 1999 et 2001

B2.4 Exploitation de la biodiversité

National
Année

Nb délits forestiers 99 212

Nb PV 92 266

2002 2003

Objectif 2007 (PGE) : Nb contrôles effectués : 19 Nb délits constatés : 305

Transport d’espèces animales et végétales protégées Commerce illicite d’espèce Coupe illicite d’espèce Collecte illicite de plantes protégées Transport illicite de planche et de madrier Le nombre de délits verbalisés n’est pas disponible

Tableau sur les délits verbalisés dans la région Haute Matsiatra

12

B3 - BIODIVERSITE / REPONSES
Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

B3.1 Conventions internationale s et / ou protocoles d’accord régionaux ratifiées

La Loi n° 95 – 013 du 09 août 1995 autorisant la ratification de la convention sur la diversité biologique laquelle est mise en pratique par le décret n° 95 – 695 du 03 novembre 1995 portant ratification de la convention sur la diversité biologique. La ratification proprement dite a eu lieu en 04 avril 1996. L’ordonnance n° 75 – 014 du 05 août 1975 portant ratification de la convention sur le commerce international des espèces de faunes et de flores sauvages menacées d’extinction (CITES). Inscription des Forêts Humides de l'Atsinanana (Marojejy, Masoala, Zahamena, Mantadia, Ranomafana, Andringitra, Andohahela) dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au cours de la 31eme session du Comite du patrimoine mondial en Nouvelle-Zelande. L'inscription a eu lieu le 26 juin 2007 Total AP et NAP (2007) : 137 293,64 ha AP gérées par ANGAP PN Ranomafana : 6 258,85 ha dans la Région PN Andringitra : 5 841,38 ha en partie dans la Région AP avec arrêté temporaire : Corridor Fandriana – Vondrozo : 125 193,41 ha Superficie des écosystèmes dans les AP (SAPM) : 107 176,19 ha (5,76%) dont 11 390,54 ha appartiennent aux Réseaux Parcs Nationaux de Madagascar Les écosystèmes conservés : forêts denses humides sempervirentes (41,15%), forêts ripicoles, forêts sclérophylles (43,30%), plans d’eau, savanes et/ou pseudosteppes

848 biens dans la liste du patrimoine mondial : 656 biens culturels, 167 naturels et 25 mixtes situés dans 184 Etats parties 3 sites inscrites dans la liste de Patrimoine Mondiale pour Madagascar

Avantage des sites inscrits dans la liste de Patrimoine mondial de l’UNESCO : - Reconnaissance mondiale - Promotion du tourisme et de l’écotourisme - Nomination aux prix attribués par l’UNESCO

Détails sur l’inscription des forêts humides de l’Atsinanana à la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO

B3.2 Superficie des Aires protégées et des sites potentiels de conservation

National 2003 : 1 700 000 ha Objectif 2007 (PGE) : 1 000 000 ha supplémentaires d’aires protégées dotées de statut Objectif 2012 (MAP) : 6 000 000 ha National - MAP : Taux de représentation de l’habitat dans le système d’aires protégées Objectif 2012 : 87%

Sites potentiels 5 747,95 ha taux de protection inférieur à l’objectif du MAP qui est de l’ordre de 10%

Tableau Superficie du SAPM de la région Haute Matsiatra Carte des sites potentiels de conservation de la région Haute Matsiatra

B3.3 Superficie des écosystèmes dans les Aires protégées

Résultats traitement d’image satellites landsat 7 (année 2000) – superposition avec les sites SAPM (en cours et en vue)

Tableau Superficie des écosystèmes du SAPM de la région Haute Matsiatra

13

Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

B3.5 Gestion des Aires Protégées

B3.6 Valorisation de la biodiversité

Ecosystèmes naturels dans le corridor 1990 : 97 853,96 ha 2000 : 90 590,40 ha 2005 : 90 062,28 ha Situation des transferts de gestion (2005) : 5 ressources forestières transférées (4 communes). Vocation : conservation Situation des reboisements et production de plants (2005) dans 7 communes : 13 pépinières 23 174 plants produits 11 950 plants mis en terre 7,100 ha de superficie reboisée Essences : Eucalyptus, Pins, Arbres fruitiers … 2 sites de périmètre de reboisement à vocation d’exploitation d’une superficie de 4 545 ha Situation de l’aménagement des basfonds (2005) : 7 bas-fonds aménageables d’une superficie de 164,3 ha et 32,6 ha aménagés. 228 ménages bénéficiaires Total recette générée par l’écotourisme dans le PN Andringitra 2001 : 8 108 040 Ar 2004 : 54 482 883 Ar 45 espèces figurant dans la liste CITES ont été inventoriées dans la région Haute Matsiatra

12 communes de la Région font partie du corridor forestier qui a fait l’objet de suivi écologique Méthodologie Traitement d’image de l’occupation du sol 1990, 2000 et 2005 Recueil de données sur les transferts de gestion, le reboisement, l’aménagement de bas-fonds Les principaux écosystèmes - Forestier : forêt dense humide sempervirente, forêt sclérophylle, forêt ripicole - Savanicoles : savanes et / ou pseudosteppes

Evolution de la superficie des écosystèmes dans le corridor Détails sur la situation des transferts de gestion, de reboisement et l’aménagement de basfonds

National Recette générée par le secteur tourisme MAP Objectif 2012 : 577 million US$ National Nb d’espèces dans la liste CITES 648 espèces animales 392 espèces végétales Redevance CITES Flore 2003 : 8 596 913 Ar 2006 : 8 729 313 Ar Faune 2003 : 38 400 746 Ar 2006 : 55 173 819 Ar Au niveau national, 17 huiles essentielles sont exportées

Sites d’intérêts écotouristiques PN Ranomafana, PN Andringitra, Parc villageois d’Anjà, Parc privé d’Ialatsara, Rocher d’Alakamisy Ambohimaha, Rocher d’Ifandana La gestion rationnelle des espèces en vue de leur commercialisation pourrait contribuer à leur conservation La gestion des fonds générés par le CITES se fait au niveau central

Tableau : écotourisme / PN Andringitra

Tableau : espèces commercialisées

Valorisation de filière 18 viticulteurs-encaveurs 2 distilleries Thé Sahambavy : consommation nationale et exportation en Angleterre Unité de transformation de plantes médicinales

Tableau : liste des viticulteurs – encaveurs de la région Haute Matsiatra

14

F - SOL ET COUVERT VEGETAL / HAUTE MATSIATRA
F1 - SOL ET COUVERT VEGETAL / ETAT
Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

F1.1 Couverture forestière

Superficie en ha 1993 : 217 999,67 ha (10,40%) 2000 : 202 976,04 ha (9,68%)

National (1994) : 13 378 113 ha 2005 (MAP) : 9 000 000 ha Objectif 2012 (MAP) : maintien de la superficie de forêt (15%) CI (sup en ha): 1990 : 10 507 347 2000 : 9 755 305 2005 : 9 294 237 National 57 960 170 ha (97,91 %)

Résultats de traitements d’images landsat 7 (1993 et 2001) et utilisant la nomenclature IEFN : Forêts denses humides sempervirentes, Forêts claires sclérophylles, Peuplements d’eucalyptus, Peuplements de Pins

Tableau et Carte Evolution de la superficie de la couverture forestière par district (ha)

F1.2 Typologie des formations végétales

Superficie en ha (CI) : 1990 : 77 358 2000 : 59 801 2005 : 57 764 Formations végétales 1993 : 2 078 695,94 ha 2000 : 2 078 612,71 ha

Résultats de traitements d’images landsat 7 (1993 et 2001) et utilisant la nomenclature IEFN 7 types de formations végétales : formations dégradées ou non - y compris terrain de culture

- Tableau et carte : Evolution de la superficie des types de formation végétale de la Région Haute Matsiatra

F1.3 Classification des sols

F1.4 Erosion

types de sol : sols ferralitiques jaunes/rouges et rouges Texture et structure varie selon les types de sols Matière organique varie suivant la fertilité des sols Situation lavaka en 2005 Nombre de lavaka dans la région : 32 réparties dans 8 communes

Détails Carte des types de sol de la Région

Les résultats des enquêtes communales effectués en 2005 ne sont pas disponibles pour 19 communes de la région Traitement cartographique utilisant comme critères d’analyse la pente et la couverture végétale 76 communes ont fait l’objet d’enquête en 2001 dans la région

Répartition des lavakas des communes de la Région Haute Matsiatra (2005) Carte de susceptibilité des sols à l’érosion

F1.5 Susceptibilité des sols à l’érosion F1.6 Ensablement des rizières Perception du problème d’ensablement des bas-fonds Superficie ensablée : 704 ha 28 communes (37%) sur les 77 communes ayant fait l’objet d’enquêtes en 2001 considèrent l’ensablement des bas-fond comme important ou très important Perception de l’évolution de la fertilité des terres au niveau communal (2005) 39 communes (60%) sur les 65 ayant fait l’objet d’enquête ont considéré leurs terrains devenus moins fertiles National 606 communes sur 1 385 (43,75%) considèrent l’ensablement des rizières comme important ou très important

Tableau et carte sur Perception de l’importance du problème d'ensablement des rizières au niveau communal

F1.7 Fertilité du sol

65 communes ont répondu aux questionnaires des enquêtes communales effectuées en 2005 En 2001 29 communes ont des rizières devenues moins fertiles 31 communes ont des tanety devenus moins fertiles

Tableau Perception de l’évolution de la fertilité des terres (2005)

15

Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

F1.8 Situation foncière

En 2003 Nombre de demande d’acquisition de terrain : 781 Nombre de titres établis : 281 En 2004 31 878 documents de titres fonciers dont 4 726 en mauvais état ou irrécupérables 14 124 dossiers domaniaux En 2005 46 communes sensibilisées 420 titres établis Pourcentage superficie selon le mode de faire-valoir (2004 – 2005) Type Propriétaire avec titre Propriétaire sans titre Fermage Métayage Occupation gratuite % 4,71 90,66 1,18 0,29 3,16

National (MAP) % de ménage en possession de titre ou certificat foncier Objectif 2012 : 75% Objectif 2007 (PGE) : 89 200 titres et certificats fonciers délivrés

Prédominance de propriétés privées, immatriculées et cadastrées dans la région

Tableau Inventaire de document de titres fonciers Inventaires des dossiers domaniaux

National (2004 – 2005) % 8,58 80,92 3,32 3,63 7,18

Concerne la superficie physique des exploitations agricoles

Tableau : superficie physique des exploitations agricoles selon le mode de fairevaloir (2004 – 2005)

16

F2 - SOL ET COUVERT VEGETAL / PRESSION
Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

F2.1 Incidence du Tavy

Taux de défrichement dans le PN Andringitra (1993 – 2000) : 3,63% Taux de défrichement dans le PN Andringitra (1993 – 2000) : 0,52% Les pratiques des tavy existent dans 11% des communes

Résultat de traitement d’image satellite landsat 7 (1993 et 2001) Evolution du Tavy au niveau du PN Andringitra (Zones périphériques): 1996 : 730 ha 2000 : 790 ha National (ha) 1999 : 33 291ha 2001 : 16 024ha 2003 : 3 871ha National Le taux de déforestation sur 7 ans (1993-2000) : 8,32% Objectif PE3 : la superficie dégradée de forêt naturelle < 20 000 ha/an Taux de déforestation annuel (CI) Entre 1990 et 2000 : 0,82% Entre 2000 et 2005 : 0,55% Compilation des données des rapports des CEEF Résultats de traitement d’image landsat 7 (1993 et 2000) et utilisant la nomenclature IEFN

Incidence du Tavy dans les AP Andringitra Evolution du Tavy / Parc National Andringitra

F2.2 Déforestation

Superficie défrichée durant les 10 dernières années : 3 ha dans le district d’Ambohimahasoa Taux de déforestation sur 7 ans, de 1993 à 2000, est de 6,89 % (15 023 ha)

Tableau : Evolution de la superficie défrichée durant les 10 dernières années (en ha) Tableau de déforestation entre 1993 et 2001 par district Carte d’évolution de la couverture forestière 1993 2001

Taux de déforestation annuel (CI) Entre 1990 et 2000 : 2,22% Entre 2000 et 2005 : 0,07% Taux de déforestation au niveau des 12 communes du corridor forestier (ONE) Entre 1993 et 2000 : 1,22% Entre 2000 et 2005 : 1,00% Superficies incendiées 2003 : 9 785 ha 2005 : 15 636,05 ha dont 1 300 ha sont des feux hors forêts non autorisés – Nb de feux : 139 (Districts d’Ambalavao et d’Ambohimahasoa) Les feux de brousse sévissent dans les districts d’Ambalavao et Ikalamavony

F2.3 Feux de brousse

National Objectif PE3 : La superficie annuelle brûlée < 400 000 ha Diminution de 50% des feux sauvages Objectif 2007 (PGE) : superficie incendiée < 450 000 ha Objectif 2012 (MAP) : 70% de réduction de surfaces incendiées

Nombre de points de feu en 2006 : 1 400

Concerne les tanety et reboisement Feux de brousse dans PN Andringitra : Dans AP 1996 : 110 ha 1999 : 2 009 ha Dans ZP 1996 : 4 034 ha 1999 : 72 ha Causes des feux de brousse sont essentiellement la régénération des pâturages Résultats de traitement d’images satellites Feux de brousse très importants entre le mois d’août et le mois de novembre District le plus concerné : Ikalamavony

Evolution de la superficie incendiée (en ha) Feux de brousse / PN Andringitra

Tableau : Nombre de point de feux dans la Région Haute Matsiatra en 2006

17

Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

F2.4 Exploitation forestière

Nombre d’autorisations de coupe délivrées : 2003 – 2004 : 21 (6 262 ha) 2005 : 485

National : 2003 : 9 355 ha 2004 : 16 803 ha 2005 : 6527 ha

Permis d’exploitation 2005 : 10 permis (3 280 ha) 2006 : 1 permis (500 ha) Production forestière 2004 Bois non débité 26 197 m3 Bois débité 20 285 m3 Charbon de 4 907 T bois Bois de chauffe 11 789 stères Perche et 76 787 U gaulette Valeurs 2005 Cultures vivrières : 114 715 ha Cultures de rente : 1070 ha Cultures industrielles : 695 ha Cultures de rente et industrielles : vigne, thé, tabac, café Districts concernés : Fianarantsoa II, Ambalavao Superficie cultures vivrières (ha) Type 1999 2001 Riz 58 280 58 615 Maïs 5 275 5 415 Manioc 20 015 20 200 Patate 7 250 6 945 douce Haricot 16 695 16 395 Arachide 5 040 Pomme 2 160 2 295 de terre Pourcentage selon l’emplacement des parcelles (2004 – 2005) Emplacement % Plaine / Bas20,25 fond Vallée 25,06 Plateau 33,85 Colline 3,68 Gradin / 9,40 Terrasse Baiboho 7,76 Cheptel bovin : 2001 : 325 889 2005 : 359 578 Zone de pâturage : 5 communes 19 355 ha (non forêt) Nb de cheptel : 16 766

National 2005 : 73 permis (21 519 ha)

Concerne les espèces de 2e catégorie – Pin et Eucalyptus Pour construction de logement et vente locale 7 permis d’exploitation dans zones forestières sensibles (2 403 ha)

Tableau : Exploitation forestière

National (2004) 463 908 m3 284 808 m3 245 909 T 245 261 stères 4 233 504 U National : Cultures vivrières Cultures de rente Cultures industrielles : 67037

Tableau : Liste des exploitations forestières dans les zones forestières sensibles Tableau : Production forestière 2004

F2.5 Exploitation des terres

- Tableau : superficie par type de spéculation - Tableau : Superficie occupée par type de culture vivrière

Superficie cultures vivrières (ha) Type 1999 Riz 1 207 500 Maïs 94 250 Manioc 351 600 Patate 92 000 douce Haricot 83 000 Arachide 47 000 Pomme 49 000 de terre National (2004 – 2005) % 27,55 18,10 29,15 12,10 1,53 11,58 National (Nb) : 2001 : 7 646 227 2005 : 9 687 342 Recensement de bovidés et délimitation de zone de pâturage 2001 1 212 650 176 855 351 985 91 240 82 985 47 450 49 410 Concerne la superficie physique des exploitations agricoles Tableau : superficie physique des exploitations selon l’emplacement des parcelles

Tableau : Cheptel bovin

18

Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

Exploitation minière Richesses minières : Cristal, quartz hématoïde, grenat, quartz rose, corridon rouge, quartz rose, amazonite, amblygonite, argile, cordiérite, disthène, feldspath, grenat, mica, tourmaline, saphirine

Nombre de carrés miniers (2000 à 2006) E PRE R Nb 3 148 261 carrés Nb 2 61 16 exploitants Nb de carrés miniers dans zones sensibles PRE Recherche 30 (11 113 (2 exploitants) exploitants) F2.7 Superficie cultivée / Superficies superficie cultivable cultivées par Superficie totale : 1 094 179 rapport aux ha surfaces Superficie cultivable : potentiellement Superficie cultivée : 116 480 cultivables ha F2.11 Quantité Quantité d’engrais distribués d’engrais dans 43 communes : utilisés 1 185,850 T F2.12 Rendement des principales cultures Rendement (T/ha)

National (1913 à 2006) : AERP E 8 608 2 130 PRE 4 271 1 144 R 14 626 149

4 zones : Ikalamavony : Amétiste, cristal, quartz fumé, tourmaline, béryl, grenat Ambohimahasoa : Tourmaline, béryl, topaze Ambalavao :tourma line, béryl Alakamisy Itenina : Situation redevances minières (2005) : 801 384 Ar

Carte Richesses minières de la Région Haute Matsiatra

Tableau et carte des carrés miniers octroyés

National : nb de carrés miniers dans zones sensibles PRE Recherche 4 074 16 913 National : Superficie cultivable : 2 083 590 ha

Zone forestière sensible

Tableau : Liste des exploitations dans les zones forestières sensibles

Tableau des superficies cultivées par rapport aux superficies cultivables

National : vente d’engrais réalisées par les Sociétés (2004) 1344,23 T National

Nombre de groupements bénéficiaires : 732 Une parcelle de culture peut être cultivée alternativement par deux types de culture en une seule campagne

Tableau : quantité d’engrais utilisés

Tableau d’évolution des rendements des principales cultures par année et par district (riz, manioc, haricot)

Type Riz Manio c Haric ot

2002 2,52 6,14 0,87

2003 3,06 9,28 0,87

2004 3,28 4,32 0,89

2002 2,14 6,72 0,85

2003 2,30

2004

0,85

0,84

19

F3 - SOL ET COUVERT VEGETAL / REPONSE
Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

F3.1 Aménagement , Classement et zonage forestier

Situation des domaines forestiers : Forêts classées : 15 (76829,80 ha) Périmètre de reboisement : 1 (9 954ha) Périmètre de restauration : 2 (8 368ha) Réserves forestières : 5 (32,43 ha) Station forestière : 1 (3 158 ha) Superficie par grande fonction Régulation : 45 545,34 ha Ecologique : 176 321,98 ha Production : 448 124, 99 ha

National Forêts classées : 2 746 206.080 Ha Réserves forestières : 1 398 464.467 Ha

Résultats analyse de base de données cartographique Localisation : au niveau des districts de Fianarantsoa II et d’Ambalavao

Tableau : Classement forestier dans la Région Haute Matsiatra

National 2 562 638,01 ha 10 771 878,47 ha 7 395 328,46 ha Nb de plans durables développés Objectif 2012 (MAP) : 219

Déclinaison du zonage national effectué en 2001

Tableau et carte : superficie selon les grandes fonctions

F3.2 Texte et législation forestière F3.4 Reboisement

Arrêté régional sur l’exploitation forestière et le reboisement dans la région Reboisement en ha : Campagne 2004 – 2005 Superficie : 228 ha 2005 : 58 541 plants mis en terre – 34 ha de superficies reboisées

Pépinière 2003 : 43 000 plants dans le district d’Ambohimahasoa Production de graine en 2005 dans le district d’Ambohimahasoa : 3,650 kg (4 communes) 2005 70 pépinières – 53 824 plants produits F3.5 Taux Utilisation régulière d’adoption d’intrants et technique de des techniques production agricole au culturales niveau communal améliorées Repiquage du riz : 79 communes Equipements agricoles non traditionnels : 69 communes Culture de contre-saison sur rizière : 45 communes Culture suivant courbe de niveau : 33 communes Engrais chimiques : 33 communes Variétés améliorés de riz : 23 communes

National Objectif 2007 (PGE) : 50 000 ha de nouvelles superficies reboisées Objectif 2012 (MAP) : 540 000 ha de superficie reboisée National Objectif 2007 (PGE) : 12 000 000 plants produits

Cohérence avec politique environnementale régionale : reboisement Les cyclones ELITA et GAFILO ont causé d’énormes dégâts dans plusieurs sites de reboisement Type : communautaire, particulier, établissement scolaire, associations Reboisement insuffisant par rapport aux superficies défrichées

Texte régional

Tableau : reboisement dans la région Haute Matsiatra

Tableau : Pépinière dans la Région Haute Matsiatra

National Objectif 2007 (PGE) : Augmentation de la production rizicole d’au moins 10% - 2 500T de semences certifiées distribuées - 30 000 T d’engrais distribués

Recensement au niveau de 81 communes de la région en 2003

Tableau : Fréquence d’utilisation d’intrants et technique de production agricole

20

Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observation Tendance Informations détaillées

Utilisation d’engrais chimique : 908 groupements 1 373,400 tonnes Nombre de communes bénéficiaires : 43 25 communes ont plus de 50% de rizières à maîtrise d’eau Superficie selon mode de fertilisation (2004 – 2005) Organique : 32 349 ha Minérale : 1 759 ha Mixte : 5 797 ha Sans fertilisation : 48 790 ha Superficie rizicole selon mode de culture (2004 – 2005) Semi-direct : 757 ha Repiquage en foule : 42 424 ha Repiquage en ligne : 5 165 ha SRI : 145 ha Superficie rizicole selon le type de riziculture (2004 – 2005) Irriguée : 48 491 ha Tanety : 1 664 ha Tavy : - ha F3.7 Taux d’utilisation de méthode anti-érosive F3.9 Redevances forestières

Tableau : Utilisation d’engrais chimique

Enquête sur 77 communes en 2001 National 254 457 ha 26 167 ha 33 421 ha 1 733 467 ha National

Tableau : Proportion de rizières à maîtrise d’eau Tableau : Superficie physique cultivée selon le mode de fertilisation dans la Région Haute Matsiatra (2004-2005) Tableau : Superficie physique cultivée selon le mode de fertilisation dans la Région Haute Matsiatra (2004-2005)

124 026 ha 760 944 ha 92 097 ha 2 335 ha National

979 802 ha 104 950 ha 160 095 ha

Tableau : Superficie rizicole selon le type de riziculture dans la Région Haute Matsiatra (20042005)

Redevances forestières 2003 : 193 853 287 Ar 2004 : 127 022 985 Ar 2005 : 193 142 368 Ar

National >70% alloué aux activités de terrain Objectif 2007 (PGE) : 1,5 Milliards Ar de recettes forestières forestières et environnementales % de recettes forestières et environnementales par rapport au budget de fonctionnement et d’investissement du Ministère Réalité 2005 (MAP) : 2,4% Objectif 2012 (MAP) : 5,5%

Nb total de permis d’exploitation (2003 à 2005) : 30 Les redevances concernent les autorisations de coupe et les permis d’exploitation

Tableau : Situation des Redevances forestières

21

O1 - EAUX CONTINENTALES / HAUTE MATSIATRA
O1 - EAUX CONTINENTALES / ETAT
Situation alarmante Valeur de référence / Normes Efforts à poursuivre Description, valeur et unité Observations/ Tendance

O1.1 Ressources en eau

critique

Indicateur

Informations détaillées

Points d’eau potable Stations d’approvisionnement de Fianarantsoa : - Antarambiby pour les 2/3 des besoins (capacité totale : 135 000 m3) - Vatosola pour les 1/3 (capacité totale : 60000 m3) - et Mandranofotsy (Ankidona). Pour recours en cas de difficulté Eau potable Région : - Seul le district d’Ikalamavony n’est pas doté de réseau d’eau courante. - Seul le réseau d’eau courante de Fianarantsoa est géré par la JIRAMA. Pour le reste des localités, ce sont les communes qui s’en occupent Nombre de bornes fontaines : 240 18 communes sont dotées de réseau d’eau courantePériodes de pénurie d’eau et d’inondation Fianarantsoa : en général pas de problèmes de ressources en eau pour les zones des hauts plateaux. Mais on remarque qu’en période sèche l’approvisionnement en eau potable de la ville de Fianarantsoa en fin de saison sèche (septembre -octobre) se fait au détriment des besoins en eau agricole des communautés riveraines au lac de retenue d’eau d’Antarambiby. Ce qui provoque un retard dans le calendrier rizicole Les apports pluviométriques Valeurs normales de la pluviométrie à Fianarantsoa comparées à celles des années 2002, 2004 min max annuelle Pour Madagascar, La répartition de la Valeurs 16,5 241,4 1168,2 pluviométrie est normales (Juin) (déc) essentiellement influencée par sa 2002 5,9 195,7 768,7 dissymétrie (sept) (janv) Faritany Fianarantsoa : 26 % des communes ont des bornes fontaines Nbre des BF en milieu urbain (chef lieu de district) - 2887 BF et 89289 branchements particuliers (an 2000) - 4065 BF (an 2001)

- texte descriptif de l’approvisionnement de Fianarantsoa - photo de la station d’Antarambiby - Carte de la zone Antarambiby et Mandaratsy - Tableau des sources d’approvisionnement de la ville de Fianarantsoa - Proportion de communes par type d’infrastructure d’adduction d’eau - Lacs, fleuves et rivières et stations utilisés pour l’approvisionnement de Fianarantsoa - Liste des communes touchées par les réseaux d’eau courante - textes descriptif sur les pénuries et inondations

- Hauteurs moyennes mensuelles de Matsiatra. station hydrométrique de Fanoro / Fianarantsoa II - Pluviométrie moyenne des périodes 1990-95 et 20002002 à Beravina Fianarantsoa - pluviométrie moyenne de 2004 comparée avec les valeurs normales

22

Situation alarmante Valeur de référence / Normes Efforts à poursuivre Description, valeur et unité Observations/ Tendance

2004

2.3 (août)

244,9 (févr)

1123.8

orographique. - Versant oriental : plus de 1600 mm de précipitations annuelles - Versant Nord Ouest : plus de 1600 mm /an - Hautes terres et Ouest : entre 800 et 1600 mm/an - diminution des précipitations vers les Sud Ouest pour atteindre 380 mm/an au Cap Sainte Marie

critique

Indicateur

Informations détaillées

- carte de la pluviométrie moyenne de la région Haute Matsiatra

O1.1.6 Les sources minéralisées sources thermales identifiées à Ranomafana Vohitraivo (F/tsoa II) et à Tsiefa / Ikalamavony O1.2 Qualité de l’eau Des échantillons prélevés sur 18 sites ont été analysés en 2005 - 4 paramètres ont toujours été dans les normes : la conductivité électrique, les teneurs en ammonium, en nitrates et en nitrites - 3 paramètres était toujours hors norme : l’aspect, la couleur et la teneur en fer - 2 paramètres étaient des fois dans les normes et des fois hors norme - Les Pourcentages d’Ecart aux Normes des eaux analysées se situent entre 100 % à 2680 %. Pour les eaux du réseau JIRAMA, - pour la la qualité microbilogique de l’eau 4 paramètres sont analysés : Coliformes totaux à 37 °C 24 H/ 100 ml, ) Coliformes thermotolérants à 44 °C / 100 ml, Streptocoques fécaux, Anaérobies sulfitoréducteurs / 20 ml - pour la qualité physico-chimique : 24 paramètres sont analysés - Référence pour les qualités : Norme OMS Madagascar a 1300 lacs recensés, avec les lagunes, de superficie totale d’environ 2000 km2 Les bonnes valeurs des teneurs en ammonium, nitrates et nitrites permettent d’avancer qu’il n’y a pas encore de risque de pollution par les engrais chimiques pour les sites étudiés

- Les sources thermales inventoriées dans la région

- Tableau des résultats d’analyse physico-chimique d’eaux prélevées à Fianarantsoa - tableau récapitulatif des valeurs hors normes - Calcul des pourcentages d’écart aux normes

O1.3 Lacs, fleuves et rivières

Réseau hydrographique : - Principaux fleuves (3) : Matsiatra, Manantanana, , Zomandao, - lacs et marais dans la région de Sahambavy - marais d’Ambodivohitra au nord est d’Ambalavao - marais localisés dans les bas fonds de la vallée de Manambolo (périphérique d’Andringitra)

- Texte descriptif de l’hydrographie de la Région - Le réseau hydrographique des districts - Les principaux bassins versants de la Région et leurs fleuves - Carte du réseau hydrographique de la Région HM

23

O2 - EAUX CONTINENTALES / PRESSIONS
Situation Efforts à poursuivre Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observations/ Tendance

O2.1 Consommation en eau

Consommation en 2005 (X 1000 m3): - usage domestique : 1022,27 - usage non domestique (services publics, établissements industriels, portuaires, commerce …) : 424,86 - JIRAMA (cession interne, activités Jirama, personnel) : 61,09 Production et vente à Fianarantsoa de 1996 à 2004 - Moyenne de la production d'eau brute : 2 232 975 m3 - Moyenne de la vente annuelle de 1996 à 2004 : 1 754 0731 822 870 m3 - rejet des déchets de l’abattoir municipal dans le fleuve Mandranofotsy - rejet de déchets ménagers dans les collecteurs d’eaux usées - menaces sur les sources d’eau dues aux exploitations forestières sur la colline forestière d’Antarambiby (zone des sources d’eaux)

National en 2001 62 019 434m3

critique

Indicateur

alarmante

Informations détaillées

- Consommation annuelle en eau potable / Fianarantsoa - évolution de la production et de la vente en eau / Fianarantsoa

O2.2 Pollution de l’eau

Le décret N° 2003/464 du 15/04/03 portant classification des eaux de surface et réglementation des rejets d’effluents liquides, est le principal texte donnant des valeurs sur les rejets d’effluents aqueux dans le milieu naturel (dont l’eau)

- texte descriptif de ces types de pollution aux niveaux de l’abattoir, des collecteurs des eaux usées et au niveau des sources d’eaux - Photos illustrant ces pollutions

24

O3 - EAUX CONTINENTALES / REPONSES
Situation alarmante Indicateur critique Valeur de référence / Normes Efforts à poursuivre Description, valeur et unité Observations/ Tendance Informations détaillées

O3.1 Outils juridiques pour la gestion durable de l’eau

- lois - ordonnance - circulaires interministérielles - délibération - décision portant création du Comité d’orientation pour la gestion du bassin versant de Mandaratsy et du lac d’Antarambiby

Texte de base : Code de l’Eau

Report des outils nationaux

- Liste des textes juridiques sur l’eau - Graphique de la répartition par type des textes sur l’eau

O3.2 Mesures Economiques pour la Gestion Durable de l’Eau

Tarification de l’eau par m3 - 1ère tranche : 310,00 Ar / m3 - 2 ème tranche : 730,00 Ar / m3 - Taxes de la Commune : 19,6 Ar / m3 - TVA : 20 % Aux bornes fontaines (69% des bornes fontaines en 2006) : - 10 Ar / seau de 10 litres

Les tarifs de la JIRAMA sont les mêmes au niveau national

Bornes fontaines payantes, mais pas de mesure économique pour la gestion durable

- Tableau de tarification de l’eau - texte descriptif sur les bornes fontaines - photo d’une borne fontaine payante

O3.3 Les Mesures Institutionnelles Pour La Gestion Durable de l’Eau

O3.4 Les Mesures Techniques Pour La Gestion Durable de l’Eau

Structures mises en place pour la gestion durable de l’eau : - Associations inter villageoises de 8 groupements lignagers des 5 communes rurales du territoire d’origine de l’eau - Organisme Public de Coopération Intercommunale (OPCI) - Comité EAU : déclaration de Politique et contrat de gestion commune - Comité d’orientation de la gestion de Mandaratsy - Association féminine de quartiers, maître d’ouvrage délégué des bornesfontaines - leadership assuré par diverses Institutions (APMM, SAHA, DIREM, CUF, PAIQ, MEEF, Préfet de Région, Bureau exécutif PDS …) Autres mesures Institutionnelles : - Renforcement des capacités des acteurs publics de l'eau - mise en application du Code de l’Eau dans la Région de la Haute-Matsiatra - Développement d’un pôle régional de compétences « eau » - en amont : gestion des captages et curage par la Jirama ; entretien des canaux de drainage par les paysans - en aval : transfert de gérance des bornes fontaines aux associations de quartier - nombre de barrages : 540 dont 259 en mauvais état, 272 en bon état et infos non disponibles pour les 9 autres

Principales structures, crées par des textes officiels, et ayant pour mission de gérer le ressources en - Agences de bassin, décret N° 2003/91. Chaque Agence du est créé par arrêté des Comités de bassin selon u découpage hydrographique. Chaque Comité de Bassin est constitué de regropupement de comités départementaux composés des comités de points d’eau existant au niveeau des Fokontany - ANDEA ou Autorité Nationale de l’eau et de l’Assainissement : organe d’exécution de la politique de gestion intégrée de la ressource en eau,

- texte descriptif des structures pour la gestion de l’eau - référence de la décision portant création du Comité d’orientation pour la gestion u bassin versant de Mandaratsy et du lac d’Antarambiby - Photo 2 : types d’infrastructures issues des organisations mises en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau à Fianarantsoa - Tableau sur les comités en place - Les autres mesures constitutionnelles - Description de la ressource en eau, de ses modes de gestion et d’utilisation Les associations pour la gestion de l’eau à Fianarantsoa - photo sur participatin de villageois à l’entretien des canaux de captage

- Les barrages dans la Région

25

Situation alarmante Indicateur critique Valeur de référence / Normes Efforts à poursuivre Description, valeur et unité Observations/ Tendance Informations détaillées

O3.8 Restauration des bassins versants

- Projet d’aménagement d’Infrastructures hydro agricoles : 113 périmètres, 12061 ha et 44,82 milliards Ar d’investissement dont : Fianarantsoa I, II : 4972 ha, 15 830 000 Ar Ambohimahasoa : 1994 ha, 4 672 500 Ar Ambalavao : 3593 ha, 20 591 500 Ar Ikalamavony : 1502 ha, 3 725 000 Ar Autres projets de Schéma d’aménagement du territoire, (construction et réhabilitation de barrages d’irrigation): - Primature : au niveau des 4 districts de la Région – Vice Primature, 2004 / - Projets intercommunaux ACORDS : infrastructures hydro agricoles

- Carte des bassins versants de la région - Tableaux sur les Projets sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles des districts de la région - Schéma d’aménagement du territoire, dans les districts de la Région – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation - Liste de projets intercommunaux ACORDS dans la Région

26

C1 - CLIMAT ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES / ETAT
Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observations/ Tendance Informations détaillées

C1.1.Phénomèn es météorologique s extrêmes

Les cyclones de 1996 à 2003 : 5 cyclones (Gretelle, Litanne, Daisy, Alibera, Fari) Phénomène de sécheresse Valeurs extrêmes de l’indice d’aridité entre 1990 et 2003 : - valeur min : 0,00435 (nov 1998) - valeur max : 6,04828 (février 1998)

La plupart des cyclones qui touchent Madagascar viennent de l’Océan Indien - Zone hyper aride, P/ETP < 0,03 - Zone aride 0,03 < P/ETP < 0,20 - Zone semi aride 0,20 < P/ETP < 0,50 - Zone sub humide 0,50 < P/ETP < 0,75 (UNESCO, 1979) En général, Madagascar a un climat tropical à deux saisons, - une saison sèche de mars à octobre - et une saison humide de novembre à mars. Mais la géographie particulière de Madagascar module cet aspect climatique et crée un certain nombre de sousclimats à l’origine des divers biotopes et de sa richesse en biodiversité

critique

- Période cyclonique de 1996 à 2003 - les trajectoires des cyclones - Description générale des phénomènes de sécheresse - valeurs de l’indice d’aridité à Fianarantsoa de 1990 à 2003

C1.2 Régime climatique

Régime climatique de la Région : Dans l’ensemble : climat tropical d’altitude Régimes climatiques (micro) : 5 subdivisions : - Ouest alt<1000m, 10° C<tm<13°C - Zones occidentales alt>1000m, 7°C<tm<10°C - Zones orientales alt>1000m, 7°C<tm<10°C - Sommet de falaises altitude1000m, tm<13°C - Falaise orientale alt>1000m, 13°C<tm<16°C Avec tm = moyenne des températures minima du mois le plus froid Humidité relative En 1994 et 1995, Valeur maxi : 87 (janv 94 et 95 ; fév 94) Valeur mini : 72 (nov95) Les températures Valeurs extrêmes des températures min et max des valeurs normales mensuelles (2000 - 2002) : Maximum de T°max : 26,7 (oct) Minimum de T°max : 20,4 (juil) Maximum de T°min : 18,1 (fév) Minimum de T°min : 11,0 (juil) Température moyenne à Beravina de 1990-95 et 2000-02 : Mois le plus chaud : 21,6 °C Mois le plus froid : 14,1°C Moyenne de 1984 -97 : 18,6°C

- Les régimes climatiques selon Oldeman Cornet, - Les régimes climatiques par zone - Bilan hydrique mensuel - campagne 1998/1999 - Bilan thermique mensuel - Campagne Agricole 1998/1999

- Tableau des humidités relatives en 1994 et 1995

- Températures moyennes à Beravina Fianarantsoa (1990-95 et 2000-02) - Données mensuelles des températures au niveau de la station de Fianarantsoa / Année 1998 - les températures mensuelles moyennes, maxima et minima / Station de Beravina, Fianarantsoa - les températures moyennes / Station d’Ankily - Les valeurs mensuelles des températures sousabri de Fianarantsoa durant l'année 2004 comparées avec les normales - Carte thermique da la région Haute Matsiatra

27

Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observations/ Tendance Informations détaillées

C1.4 Maladies liées au climat

critique

Taux de détection des maladies identifiées liées au climat. Résultat basé sur les consultations faites sur 1 005 335 âgées de 5 ans et plus : Maladie IRA autres que pneumonies Infections cutanées Diarrhées et dysenteries avec déshydratat° dysenteries sans déshydratat° Diarrhées sans déshydratat° Nbre de cas 184 501 Taux de détection 18,4

- Tableaux sur les taux de détection des IRA, des diarrhées et dysenteries avec ou sans déshydratation

17 562 1 636

1,7 0,2

22 256

2,2

48 330

4,8

C2 - CLIMAT ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES / PRESSION
Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Normes Observations/ Tendance Informations détaillées

C2.2 Vent dominant

Moyenne annuelle : 6 m/s Valeur max : 8 m/s (décembre) Valeur min : 4m/s (mai et aout)

Vents dominants : - l’alizé, concerne Madagasar toute l’année. Il est engendré par un anticyclone centré sur les Mascareignes - la mousson durant la période chaude

critique

- Moyennes mensuelles des vitesses du vent et les directions des vents dominants

28

C3 - CLIMAT ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES / REPONSES
Situation Efforts à poursuivre critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations/ Tendance Informations détaillées

C3.6 Exploitation énergies nouvelles et alternatives

- Foyers améliorés à Ambalavao, Ikalamavony et ses environs / ANAE (1994) - Foyers améliorés à Vohitsaoka / WWF Energie solaire à Sendrisoa, au gîte du Parc National à Andringitra en 2001 et chez un lodge à Namoly Activité ou projets en cours d’exécution directement ou indirectement liés à la Convention sur les changements climatiques : - PSDR 2001-2007 - Projet Système d’Alerte Précoce, Gestion des catastrophes naturelles, 2002-2004, à relayer par SIRSA - Projet « Appui aux Communes et aux Organisations Rurales pour le Développement du Sud » ACORDS, lutte contre la pauvreté, 2004-2008, Union Européenne

National : - Potentiel en énergie solaire : 2000 kWh/m2/an - potentiel hydraulique : 7800 MW - Les ressources d'énergie éolienne non réparties uniformément. Vitesses moyennes annuelles du vent : - la zone Nord entre 6 et 8m/s à 50m de hauteur ; - la zone Centre compris entre 6 et 6,5m/s à 50m de hauteur. - dans la zone Sud supérieures à 6 et 6,5m/s à 50m de hauteur ; - à l’Extrême Sud (Taolagnaro, Tsihombe, Itampolo, Androka, Vohimena et Tanjona) supérieure à 8 à 9m/s à 50m.

- Diffusion de foyers améliorés et de combustibles de substitution - énergie alternative / WWF - Plan de lutte contre la désertification

29

U - ENVIRONNEMENT URBAIN / HAUTE MATSIATRA
U1 - ENVIRONNEMENT URBAIN / ETAT
Situation Efforts à poursuivre alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations/ Tendance Informations détaillées

U1.6 Les déchets

Fianarantsoa - Volume de déchets collectés par jour : 22 tonnes Soit à 0,149 kg / hab / j de déchets collectés pour 2004

critique

Indicateur

0,6 kg/hab de déchets produits dans les pays en voie de développement à faible revenu (OMS)

- texte descriptif sur les déchets

U2 - ENVIRONNEMENT URBAIN / PRESSION
Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

U2.1 Trafic urbain

Total des véhicules (des deux roues aux semi-remorques) en 2004 : 1920

critique

- Répartition des véhicules immatriculés à Fianarantsoa, suivant le genre et le lot des voitures, en 2004 Objectif MAP : Taux de couverture des communes en branchement électrique : Objectif 2012 : 10% Détails sur l’approvisionnement en énergie de Fianarantsoa : -Tableau des puissances électriques disponibles - évolution des productions, t ventes et nombre d’abonnés en électricité - graphique production, ventes et abonnés

U2.2 Besoin en énergie

Electricité Les centres qui approvisionnent Fianarantsoa : Centrale hydraulique de Namorona, Centrale de Talata Ampano et Centrale thermique d’Ankidona Puissance disponible (2004) : - Centrale hydraulique de Namorona : 5440 kW - Centrale thermique Ankidona : 3288 kw Evolution des productions, ventes (MWh) et abonnés - Fianarantsoa (production en MWh ; abonnés) : o En 2001 : (18865 ; 12315) en 2002 (18 716 ; 13199) ; en 2003 (19 812 ; 14405) ; en 2004 (21 652 ; 15 125) et en 2005 (22 530 ; 15 657) - Ambohimahasoa, production MWh : 524,55 - Ambalavao : 1177,92 MWh

30

ENVIRONNEMENT URBAIN / REPONSE
Situation critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Efforts à poursuivre Observations Tendance Informations détaillées

U3. Service de voirie

Taux de desserte des réseaux d’égout - Collecteurs des eaux pluviales : quartiers d’Ampasambazaha, Ankazondrano et Antarandolo - Réseau d’assainissement à Fianarantsoa ville : Longueur totale : 4365 m Capacité (m3/s) : de 1,3 m3 à 41,74 m3/s

Des études et projets pour un appui à la voirie de Fianarantsoa en cours : PUDi, PIC, divers partenariats …

- texte descriptif du réseau d’assainissement de Fianarantsoa, - Photo d’un canal collecteur d’eaux usées pluviales, - tableau sur le réseau d’assainissement, Fianarantsoa Centreville

Les infrastructures inventoriées pour l’assainissement de la ville - 74 bacs - décharges finales à Ankidona et Andriamboasary - Matériels du Service de la voirie : 3 tracteurs, 3 camions, divers outils (brouettes …) - Pour la région Haute Matsiatra, 2,6 % des ménages sont concernés par le ramassage public tandis 22,3 % enterrent leurs déchets, 27,4 % les jettent et 44,7 % les brûlent

- Pour Madagascar, le ramassage public des ordures ne concerne que 4,7 % des ménages (2005) - pour les grands centres urbains, ce taux de ramassage public est de 14,5 %

- Texte descriptif du circuit de ramassage des déchets de Fianarantsoa - Photos de décharges finales sur Ankidona, et à Amboasary - Photos de types d’infrastructures d’assainissement : WC – douche, lavoir - Les matériels à disposition du service Voirie - Répartition des ménages selon les types d’évacuation des ordures ménagères

U3.3 Espaces verts

Nombre espaces verts à Fianarantsoa : 04 D’autres sont en cours de construction

- Liste des espaces verts+ leur emplacement - Photos de 2 jardins paublics à Fianarantsoa I

U3.4 Eclairage public

U3.5 Plan d’urbanisme

- à Fianarantsoa, 40% des voies publiques de la Commune urbaine sont pourvues d’éclairage public Nbre Energie poteaux consommée publics par éclairage public Ambohima- 50 20 733 kwh hasoa (2004) Ambalavao 189 20733 kwh (2004) Extrait des actions environnementales prioritaires pour Fianarantsoa : - Mise en place d’une décharge communale aménagée, - Protection des ressources en eau - Protection des bassins versants - Aménagement du complexe d’Anosy - Elaboration du plan vert communal - Constitution de bassin d'approvisionnement en bois d'énergie - Mise en conformité des entreprises -…

- tableau sur l’éclairage public à Ambalavao et Ambohimahasoa : évolution des nombres de poteaux publics - graphique des énergies consommées par l’éclairage public à Ambohimahasoa et à Ambalavao - Extrait des actions environnementales prioritaires pour Fianarantsoa

31

Situation critique Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Efforts à poursuivre Observations Tendance Informations détaillées

U3.7 Les voies urbaines

Types des voies urbaines à Fianarantsoa : - voies revêtues : 108,89 km - routes bitumées en centre ville : 39,83 km - routes non revêtues : 65,34 km

Les Caractéristiques des voies urbaines à Fianarantsoa

32

S – INDICATEURS SOCIO - ECONOMIQUES
Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

Indicateurs de conditions socio-économiques, pauvreté
S.2.101 Indice de pauvreté Ratio de pauvreté Pour la région Haute Matsiatra, les taux d’incidence de pauvreté en 2005 ont été de : - Milieu urbain : 67,8 % - Milieu rural : 72,9 % - Région Haute Matsiatra : 72,1 % Pour Madagascar, l’évolution des taux de pauvreté en milieu urbain (U), rural ( R) et au niveau national (N) de 2001 à 2005 (en %) est de : - année 2001 : 43,9 (U) ; 77,2 (R) ; 69,6 (N); - année 2002 : 61,6 (U) ; 86,4 (R) ; 80,7 (N) - année 2004 : 53,7 (U) ;77,3 (R) ; 72,1 (N) - année 2005 : 52,0 (U) ; 73,5 (R) ; 68,7 (N) Objectif OMD : Objectif pour 2015 : 35 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté Quelle que soit la province ou les régions considérées, le taux de pauvreté le plus élevé se rencontre toujours en milieu rural. L’IDH, Tableau : Evolution de l’ indicateur IDH dans la province de synthétique Fianarantsoa compris entre 0 et 1, mesure le niveau moyen auquel se trouve un pays donné selon trois critères essentiels du développement humain : la possibilité de vivre longtemps et en bonne santé, la possibilité de s’instruire et la possibilité de bénéficier de conditions de vie décentes. Tableaux : Accès aux infrastructures sociales, Personnel soignant et Couverture en médecins de la Région Haute La pauvreté est l'état de privation matérielle caractérisé par une consommation calorique audessous de 2 133 calories par personne, équivalent adulte, par jour. Tableaux : Ratio de pauvreté et Taux d’incidence de pauvreté en 2005

S.2.102 Indicateur de Développement Humain

Evolution IDH Faritany Fianarantsoa

National : IDH 1999 : 0,462 IDH 2000 : 0,470 IDH 2001 : 0,484 IDH 2002 : 0,480

1999 2000 2001 2002

0,360 0,367 0,384 0,382

S.2.105 Accès aux services sociaux de base

Pour l’année 2004 : CSB 1: 21 CSB 2 : 85 CHD 1 : 3 CHR : 1 Population/médecin : 1999 : 26 725 2004 : 9 214

Objectif PGE 2007 : Nb. de Formations Sanitaires mises aux normes : 84 CSB et maternité de 5 CHD réhabilités ou construits, 60 CSB équipés Personnel soignant du secteur public : 15 228

33

critique

Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

S.2.106 Accès à l’eau potable et à l’assainissement

critique

Objectif MAP : Pourcentage de ménages par type d’approvisionnement en eau en 2001 National % de population ayant accès Type % permanent à l’eau potable : Eau courante 3,17 2005 : 35% Pompe publique 7,35 Objectif 2012 : 65% Pompe aspirante 0,12 Puits 3,23 % de population ayant accès aux Camion citerne 0,1 infrastructures d’hygiène Source 70,54 2005 : 54% Cours d’eau 11,98 Objectif 2012 : 71% Autres 4,42 Nd 1,09 Objectif PRD : Atteindre 100% de taux de desserte en eau potable pour tous les chefs-lieux de communes

Le taux d’accès à l’eau potable est la proportion de la population ayan accès à une source d’eau plus ou moins contrôlée

Logement habité par district selon le mode d’approvisionnement en eau

S.2.107 Niveau d’instruction

Etablissements scolaires (2005) : 1493 Ratio élève / maître (2004) : 30,6 Taux brut de scolarisation (2004) : 133,72% Taux net de scolarisation (2004) : 85,68% Taux d'achèvement (2004) : 43,55% Taux d’abandon 2004 : - Niv. I : 4,46% - Niv. II : 3,73% - Niv. III : 3,60% Niveau de scolarisation du chef de ménage : 80,1%

Objectif MAP : - Taux d’achèvement de l’éducation primaire : 2006 : 57% Objectif 2012 : 85% % de redoublement : 2006 : 20% Objectif 2012 : 10 % Ratio élèves/enseignant : 2006 : 52 Objectif 2012 : 30-40 Objectif PRD : En 2015 : taux net de scolarisation supérieur à 90 % en éducation fondamentale de premier cycle pour l’ensemble des communes

- Le taux brut de scolarisation est le rapport du nombre total d’enfants inscrits dans le cycle primaire sur le nombre d’enfants malgaches d’âge officiel du primaire, c'est-àdire 6 à 10 ans. - Le taux net de scolarisation est la proportion d’enfants de 6 à 10 ans effectivement inscrits dans le primaire

Tableaux : Evolution du nombre d'établissements scolaires publics et privés ; Ratio élève/maître 2003-2004 ; Taux Brut/ Taux Net de Scolarisation et Taux d'achèvement 20032004 ; Taux de redoublement et taux d’abandon 2003-2004 et Enseignement universitaire

Taux d’alphabétisation 15 ans et plus Urbain : 85,5% Rural : 67,5% Ensemble : 70,7%

Madagascar : Urbain : 75,9% Rural : 58,9% Ensemble : 62,9% National (MAP) Taux d’alphabétisme chez les adolescents / adultes âgés de + de 15 ans 2006 : 52% Objectif 2012 : 80% Objectif 2007 (PGE) : 140 000 personnes alphabétisées

Taux d’alphabétisation 15 ans et plus

S2.108 Répartition des principales sources d’énergie

1999 : Charbon de bois : 59 430 T Bois de chauffe : 32 930 stères Bois ramassé : 84,6 Bois acheté : 1,8 Charbon : 13,5 Gaz : 0,1

L’utilisation du bois énergie y est très élevée Madagascar Bois ramassé : 79,2 Bois acheté : 5 Charbon : 15,1 Gaz : 0,1

Tableau sur Consommation des produits forestiers, Situation de 1999 et Les principales sources d’énergie (% population)

34

Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

S2.115 Communication et information

Mass média : - Stations radios : 11 - TV publique : 1 - TV privée : 1 - BLU des services de sécurité

critique

Objectif MAP : National Taux de couverture des communes en TV et radio 2005 TV : 23% FM Radio : 28% Objectif 2012 : TV : 70% FM Radio : 70%

Détail sur les Radios et télévisions locales Tableau sur Services des postes et téléphoniques

Pression démographique
S.2.201 Population Année 1993 2001 2003 Population totale 773 708 1 020 676 1 264 415 Densité (hab/km²) 36 48 59 Densité (hab/km²) : National (2002) : 27 Province (2002) : 12 RGPH 1993 ; Région Haute Matsiatra ; Monographie des communes 2003 ; DPSPF Fianarantsoa EPM 2005 Tableau de répartition de la population par District Carte : Répartition de la population

S.2. 202 Population urbaine

En 2003, pour la région, Population urbaine : 192 417 Taux d’urbanisation : 15,24% En 2003 : - Hommes : 75 443 - Femmes : 66 920 - Total : 142 363

National (2001) 4 122 000

Tableaux : Taux d’urbanisation par District et Population urbaine Fianarantsoa I en 2003 Graphiques : Répartition de la population urbaine et de la population rurale par District et Taux d’urbanisation par District (%) Informations 2004 : Résultats d’enquêtes initiées par l’ONE et la Région sur 64 Communes

S.2.205 Sécurité

Vols et cambriolages 1999-2001 Bœufs volés cambriolages 21 910 286 2004 1 500 214 Références sur les « nombres de crimes commis pour 10.000 habitants» : - en 1999 : 6,6 - 2001 : 10,0 - 2002 : 6,0 Objectif MAP : National Taux de criminalité 2005 : 4,2‰ Objectif 2012 : 2,6‰ Objectif 2007 (PGE) : 4‰

Proportion des communes selon les délits et crimes : 2002 : 30,9% 2003 : 31,9%

Tableaux : Nombre de vols et cambriolages dans la Région Haute Matsiatra ; Proportion des communes selon les délits et crimes en 2002 et 2003 ; Unité de sécurité publique Région Haute Matsiatra ; Disponibilité et degré de couverture selon les types de force de l'ordre et Les vols de bœufs dans la région de 2001 à 2004 et les suites judiciaires Perception des conditions de sécurité dans la commune par les focus groups

Communes classées zone rouge : 23 communes sur 81 dans les 5 districts

Objectif MAP : Nb de districts rouges sur 116 districts 2005 : 61 Objectif 2012 : 0 En 2007 (PGE), nombre. de districts rouges ramenés de 61 à 51

35

Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

Contexte macroéconomique
S2.302 Structure de l’économie Répartition des chefs d’exploitation selon l’activité principale (2004) : - secteur primaire : 93,99% - secteur secondaire : 2,37% - secteur tertiaire : 3,62% Structure de l’emploi par branche d’activité : - Secteur primaire : 83,33% - Secteur secondaire : 2,94% - Commerce : 3,92% - Administration publique : 1,96% - Autre secteur tertiaire : 7,84% Produits forestiers en 2004-2005 : 74 840 m 3 (Panne, planches, frisettes de Pin) Vente du thé sec Madagascar : - secteur primaire : 94,56 % - secteur secondaire : 1,53% - Secteur tertiaire : 3,91% Répartition des chefs d’exploitation selon l’activité principale Structure de l’emploi par branche d’activité Madagascar : 81,37 3,92 4,90 1,96 7,84 Objectif MAP : Exportation de produits naturels tout Madagascar Objectif 2012 : un milliard de dollars par an

S2.303 Exportations

critique

Tableau sur l’Exportation des produits forestiers (2004-2005) et l’Evolution de la vente du thé sec

Année Vente locale Exportation 1997 79 091 400 404 312 420 1998 156 404 761 440 152 796 1999 107 983 027 444 887 339 S2.305 Scierie : 20 Investissement Rizeries : 7 Décortiquerie : 36 Etablissements économiques (31 décembre 2003) Entreprises Individuelles : 15 603 SA : 44 SARL : 290 Autres : 424 Total : 16 361 S.2.306 Tourisme Nombre de touristes : 1992 : 9 965 2004 : 20 356 2005 (1er semestre) : 12 317

Objectif MAP : National : Nb d’entreprises créées 2005 : 882 Objectif 2012 : 2000

Tableaux : Scierie, Rizeries et décortiquerie, Situation des établissements économiques au 31 décembre 2003, Etablissement formels suivant la forme juridique et Secteur industriel et de la transformation artisanale Tableaux : Evolution nombre de touristes dans la Région Haute Matsiatra, Nombre de touristes et montant de droit d’entrée dans les AP Andringitra 2004 Capacité d’accueil – situation 2004 et Les sites touristiques

Nb. touristes AP Andringitra 2004 : 2 330

Capacité d’accueil 2005 Agence de voyage : 3 Hôtellerie et restauration : 24 Nb. chambres : 541 Nb. lits : 587 Nb. couvert : 732 Guides touristiques : 16

National : Evolution des arrivées des visiteurs non-résidents aux frontières 1999 : 138 253 2002 : 61 674 2003 : 136 230 2005 : 277 052 Nombre de touristes visitant Madagascar : 2005 : 150 000 Objectif 2012 : 500 000 2007 (PGE) : Augmentation de 18% par rapport à 2006 (367 840) Taux d’augmentation annuel du nb. de touristes visitant les AP : 5% (MAP) 2005 : 106 600 Objectif 2012 : 149 000 National
Année 2005 Nb hotel 937 Nb. chambre 10 879

36

Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

S2.310 Les infrastructures routières

Routes bitumées : 540 km Pistes praticables en toutes saisons : 240 km Pistes praticables seulement en saison sèche : 720 km Difficilement praticable en saison de pluie : 80 km

critique

Objectif PGE 2007: RN réhabilitées : 876 km Routes rurales réhabilitées : 1 000 km RN revêtues : 353 km RN en terres et pistes rurales revêtues : 663 km

Tableaux sur la Nature, longueur et classement des routes et les infrastructures routières et l’Itinéraire et longueur des routes Carte des infrastructures routières

37

P – PROGRAMME ENVIRONNEMENTAL
Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

P.OS2 Pérennisation de la gestion des ressources naturelles et environnementales P.R111 PCDD et plan intercommunaux

critique

Dépenses allouées au développement de la filière tourisme : 440 000 000 Ar

Dépenses au développement de la filière tourisme

2001 - 2004 Nb total communes : 81 Nb total PCD : 101 avec PCD mis à jour PCD vert : 40,59% (41 PCDs réalisés par ANAE, Fondation de France, PNUD et SAGE)

Fianarantsoa : Total PCDs réalisés : 392 Actuellement, a totalité des 22 Plans Régionales de Développement (PRD) ont un volet environnemental

P.R112 – Nombre des ménages des ZI adoptant les actions de développement durable

1997-2001 GCEF : 497 SOC : 2 INFR : 3 PROD : 7
Nombre districts Nbre Miniprojets Nbre ménages Superficie (ha)

Fianarantsoa : GCEF : 953 SOC : 23 INFR : 10 PROD : 9 Nb mini-projets : 995

5 P.R121B Transfert Année de gestion

509

20 700

10 508

Nb PCDs par organisme de financement : FID : 25 PSDR : 35 ANAE : 4 PNUD : 28 SAGE : 4 Fondation de France : 5 PCD vert : PCD intégrant la dimension environnementale Types d’activités (1999 – 2001) : GCES : Projets de conservation de sols SOC : Projets à caractère social INFR : Projets d’infrastructures PROD : Projets d’appui à la production

- Tableau détaillé : organisme de financement, date de réalisation des PCD - Carte

2001 2002 2003 2004 Transfert non daté

Superficie objet de transfert (en ha) 7 297 8 365,66 30 108 3 380 19 087

P.R121 Education et sensibilisation environnementale

Superficies touchées par l’éducation environnementale : 144,5 ha

Objectif MAP : National : Taux d’adoption du Curriculum environnemental par les écoles primaires, secondaires et universitaires 2005 : 5% Objectif 2007 : 15% Objectif 2012 : 90%

- Tableau détaillé : localisation, type d’activités, nombre mini-projets, nombre ménages, superficies, coûts d’activités - Graphique sur le nombre de miniprojets par type d’activité - Tableau : Situation du transfert de gestion dans la Région - Carte : Type de ressource - Graphiques : Evolution superficie/type de transfert de gestion (2001-2004) % superficie/type de transfert de gestion Tableau sur l’Ecole verte Région Haute Matsiatra

38

Situation Efforts à poursuivre Indicateur alarmante Description, valeur et unité Valeur de référence / Norme Observations Tendance Informations détaillées

Formation des 11 Responsables du Système Educatif des quatre Circonscriptions Scolaires de la Région Haute Matsiatra, en Education Environnementale

critique

P.R231 Intégration de la dimension environnementale au niveau sectoriel

Liste des projets oeuvrant dans le domaine environnemental Tourisme durable – Label Vert (2005) Classement : Tourmaline verte Jade Turquoise Nombre : 1 2 1

Objectif MAP : National : Taux d’adoption du Curriculum environnemental par les écoles primaires, secondaires et universitaires 2005 : 5% Objectif 2007 : 15% Objectif 2012 : 90% Pourcentage de dossiers de plaintes traitées 2005 : 75% Objectif 2012 : 95% Nb Cellule environnementale au niveau de chaque secteur Objectif MAP : % des investissements soumis à la MECIE 2005 : 30% Objectif 2007 : 40% Objectif 2012 : 70%

Formation en Détail sur la formation éducation des formateurs environnementale des Responsables du Système Educatif des CISCO d’ Fianarantsoa I et II, d’Ambohimahasoa, d’Ambalavao, d’ Ikalamavony et d’un représentant du CCEE Fianarantsoa Tableaux : Liste des projets oeuvrant dans le domaine de l’environnement et Classification pour un tourisme durable

Politique environnementale régionale : PRD intégrant les prescriptions environnementales

P.R231b Etude d’Impact Environnemental

Nb. Permis d’EIE/ME environC déposés emental Mine : 5 - 3 Dossier s en cours de traitement - 1 Dossier en cours de recevabilité - 1 Projet abandonné

Type

Tableau sur les dossiers des EIE dans la Région

EIE

39

B1 - BIODIVERSITE / ETAT
B1.1 – SUPERFICIE DES ECOSYSTEMES NATURELS Tableau B1.1 : Superficie des écosystèmes naturels (en ha)
Type d’écosystème Forêts claires sclérophylles Forêts denses humides sempervirentes Forêts ripicoles Plan d'eau TOTAL Année 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 Fianaratsoa 1 Fianaratsoa 2 49,56 49,56 87 977,76 86 223,97 Ambohimahasoa Ambalavao 1 931,20 1 872,41 37 753,65 33 846,77 Ikalamavony 1 041,21 885,16 Total 3 021,97 2 807,13 163 672,65 153 406,76 2 261,96 2 045,87 16 059,54 15 653,71 185 016,12 173 913,47 % Région 0,14% 0,13% 7,81% 7,32% 0,11% 0,10% 0,77% 0,75% 8,83% 8,30%

210,37 143,07

37 730,88 33 192,96

210,37 143,07

2 102,89 2 093,09 90 130,21 88 366,62

501,88 501,88 38 232,76 33 694,84

3 241,16 2 912,38 42 926,01 38 631,56

2 261,96 2 045,87 10 213,61 10 146,36 13 516,78 13 077,39

Source : ONE (Traitement d’image satellite années 1993 et 2000) - 2006

La superficie de la Région Haute Matsiatra est de 2 095 834 ha. Les écosystèmes naturels composés de formations forestières, marécageuses, et de plans d’eau couvrent 8,30% de la superficie de la Région en 2000. La superficie des formations savanicoles est de 1 861 473 ha en 2000, soit 88,62% de la superficie de la Région.

41

Carte B1.1 : Les écosystèmes naturels (année 2000)

42

B1.2 – ESPECES ENDEMIQUES Tableau B1.2a : Liste d’espèces végétales endémiques
N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 Famille AGAVACEAE AGAVACEAE ALANGIACEAE ANACARDIACEAE ANACARDIACEAE ANACARDIACEAE ANNONACEAE ANNONACEAE ANNONACEAE ANNONACEAE APOCYNACEAE AQUIFOLIACEAE ARALIACEAE ARALIACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE ASTERACEAE BIGNONIACEAE BIGNONIACEAE BURSERACEAE CANELLACEAE CAPPARIDACEAE CLUSIACEAE CLUSIACEAE CLUSIACEAE COMBRETACEAE COMBRETACEAE CUNONIACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYPERACEAE CYPERACEAE DIDYMELACEAE DIDYMELACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE ELAEOCARPACEAE ELAEOCARPACEAE ERICACEAE Nom scientifique Dracaena reflexa Dracaena xiphophylla Grisollea myriantheia Poupartia chapelieri Protorhus ditimena Rhus thouarsii Monanthotaxis valida Polyalthia madagascariensis Polyathia henricii Xylopia buxifolia Cabucala cryptophlebia Ilex mitis Polyscias ornifolia Schefflera vantsilana Brachylaena perrieri Brachylaena ramiflora Helichrysum bracteiferum var andringitranum Helichrysum danguyanum Helichrysum mirabile Helichrysum plantago Helichrysum stilpnocephalum Helichrysum tomentosum Helichrysum translucidum Senecio andringitrensis Phyllarthron articulatum Stereospermum euphoroides Canarium madagascariensis Cinnamosma madagascariensis Cleome andringitrensis Harunga madagascariensis Mammea bongo Psorospermum androsaemifolium Terminalia ankaranensis Terminalia mantaly Weinmannia rutenbergii Cyathea albida Cyathea approximata Cyathea boivinii Cyathea borbonica Cyathea tsaratananensis Bulbostylis andringitrensis Carex andringitrensis Didymeles madagascariensis Didymeles perrieri Diospyros acutiflora Diospyros calophylla Diospyros gracilipes Diospyros haplostylis Diospyros haplostylis Diospyros lokohensis Diospyros magnifolia Diospyros sakalavarum Elaeocarpus hildebrandtii Sloanea rhodantha Philippia andringitrensis Nom vernaculaire hasina hasindra lengoririna nanto hazombarorana tarantana fotsiavadika tavolofotsy hazoambo kaboka hazondrano vantsilana vantsilana hazombalala kisaka rambiazina rambiazina rambiazina rambiazina rambiazina rambiazina rambiazina antohoravina mangarahara ramy Endémicité Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Régionale Régionale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Localité

PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra

PN Andringitra

harongana vongo harongampanihy refo mantaly lalona fanjana fanjana fanjana fanjana

PN Andringitra PN Andringitra

mangaala mangaala hazomintina trofy hazomafana hazomainty lohindry maintimpotatra doroa hazomainty voloina

PN Andringitra

43

N° 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116

Famille ERYTHROXYLACEAE ERYTHROXYLACEAE ERYTHROXYLACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE EUPHORBIACEAE FABACEAE FABACEAE FABACEAE FLACOUTIACEAE FLACOURTIACEAE FLACOURTIACEAE FLACOURTIACEAE FLACOURTIACEAE GERANIACEAE ICACINACEAE IRIDACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LILIACEAE LOGANIACEAE MELANOPHYLLACEAE MELASTOMATACEAE MELASTOMATACEAE MELASTOMATACEAE MENISPERMACEAE MENISPERMACEAE MONIMIACEAE MONTINACEAE MORACEAE MORACEAE MORACEAE MORACEAE MORACEAE MORACEAE MYRSINACEAE MYRSINACEAE MYRSINACEAE MYRSINACEAE MYRTACEAE MYRTACEAE OCHNACEAE OCHNACEAE OLACEAE OLEACEAE OLEACEAE ORCHIDACEAE ORCHIDACEAE ORCHIDACEAE ORCHIDACEAE PITTOSPORACEAE POACEAE POACEAE POACEAE

Nom scientifique Erythroxylum corymbosum Erythroxylum sphaeranthum Erythroxylum xerophilum Bridelia pervilleana Drypetes madagascariensis Macaranga alnifolia Macaranga cuspidata Mallotus oppostifolius Phyllanthus rhomboidalis Phyllanthus vaovy Suregada boiviniana Thecacoris madagascariensis Albizia gummifera Cynometra madagascariensis Indigofera andringitrensis Aphloia theaeformis Homalium axillare Homalium trigynum Scolopia hazomby Scolopia inappendiculata Geranium andringitrensis Cassinopsis madagascariensis Gladiolus andringitrae Ocotea cymosa Ocotea laevis Ocotea macrocarpa Aloe andringitrensis Anthocleista madagascariensis Melanophylla humbertiana Memecylon sabulosum Memecylon thouarsianum Osbeckia andringitrensis Burasaia madagascariensis Spirospermum penduliforme Tambourissa thouvenotii Grevea madagascariensis Ficus brachyclada Ficus politoria Ficus polyphlebia Ficus soroceoides Maillardia orientalis Streblus dimepate Oncostemum formosum Oncostemum hirsutum Oncostemum reticulatum Oncostemum urcitum Syzygium bernieri Syzygium erminensis Campylospermum deltoideum Campylospermum obtusifolium Olax emirnensis Noronhia boinensis Noronhia linoceroides Cynosorchis andringitrensis Cynosorchis hirtula Disa andringitrana Habenaria rutembergii Pittosporum viridiflorum Andropogon ivohibensis Panicum andringitrense Pentachistis andringitrensis

Nom vernaculaire mafimafikeliravina mafimafy mafimafikeliravina kitata mokaranana valovembaka

malazovoavy moramena sambalahy mampay fandramanana janganito janganito valovembaka kira

varongy varongy varongy

tsimahamasantsokina tsimahamasantsokina hazondahy rindry ambora voloina sakoankomba ampalykeliravina ampaly amontana nonoka kiraberavina fotsudinty maimboloa hazontoho hazontoho hazontoho kirandrambiavy rotra boramena lazalaza maintsoririnina tsilaitra

maimbovitsika

Endémicité Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Régionale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Nationale Régionale Nationale Régionale Nationale Nationale Régionale Régionale Régionale

Localité

PN Andringitra

PN Andringitra PN Andringitra

PN Andringitra

PN Andringitra

PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra

44

Nom scientifique Cedrelopsis gracilis Clematopsis falciformis Alchemilla andringitrense Galium andringitrense Vepris fitoravina Zanthoxylon madagascariensis Smilax kraussiana Ravenala madagascariensis Octolepsis dioica Stephanodaphne cremostachya Grewia cuneifolia Grewia lavanalensis Xerophyta dasylirioides var 129 VELLOZIACEAE andringitrense 130 VERBENACEAE Premna ambongensis Source : Consortium DBA, DBEV, CNRE – 2005 ; ANGAP - 2005

N° 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128

Famille PTAEROXYLACEAE RANUNCULACEAE ROSACEAE RUBIACEAE RUTACEAE RUTACEAE SMILACACEAE STRELITZIACEAE THYMELEACEAE THYMELEACEAE TILIACEAE TILIACEAE

Nom vernaculaire manariadabo

Endémicité Nationale Régionale Régionale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Nationale Régionale Régionale

Localité PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra

manitranjetsy vahimainty ravinala tsilaitraberavina volombodindrailovy rambafotsy selimalaly

PN Andringitra

malazovoavy

Tableau B1.2b : Liste d’espèces animales endémiques
N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Groupe AMPHIBIENS AMPHIBIENS AMPHIBIENS AMPHIBIENS MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES Famille Mantellidae Mantellidae Mantellidae Microhylidae Cryptoproctidae Emballonuridae Herpestidae Herpestidae Herpestidae Hipposideridae Hipposideridae Indridae Lemuridae Molossidae Muridae Muridae Muridae Muridae Muridae Muridae Muridae Myzopodidae Nesomynae Nesomynae Nesomynae Pteropodidae Pteropodidae Pteropodidae Pteropodidae Pteropodidae Pteropodidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Nom scientifique Boophis laurentii Boophis microtympanum Mantidactylus madecassus Anodonthyla montana Cryptoprocta ferox Emballonura atrata Galidia elegans elegans Galidictis fasciata striata Salanoia concolor Hipposideros commersoni sommersoni Triaenops rufus Avahi laniger Lemur catta Mormopterus jugularis Brachyuromys betsileoensis Brachyuromys ramirohitra Eliurus majori Eliurus minor Eliurus tanala Eliurus webbi Gymnuromys roberti Myzopoda aurita Monticolomys koopmani Nesomys audeberti Nesomys rufus Eidolon dupreanum Pteropus rufus Rousettus madagascariensis Tadarida leucostigma Tadarida midas Tadarida pumila Hemicentetes semispinosus Microgale gymnorhyncha Microgale cowani Microgale dobsoni Microgale drouhardi Microgale fotsifotsy Microgale gracilis Nom vernaculaire Sahonkazo pentina mavo Sahombato Sahondrano Fosa, Tratraka, Viro Localisation PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra

Vontsirafotsy Salano

11 MAMMIFERES 12 MAMMIFERES 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES

Fotsife, Ampongy, Avahy, Fotsifaka Maki, Hira

Fanihy, Fanihy be, Angavo mena

45

N° 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53

Groupe MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES MAMMIFERES

Famille Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Tenrecidae Vespertilionidae Vespertilionidae Vespertilionidae Vespertilionidae Vespertilionidae Viverridae Viverridae

Nom scientifique Microgale longicaudata Microgale parvula Microgale principula Microgale soricoides Microgale taiva Microgale talazaci Oryzorictes hova Setifer setosus Tenrec ecaudatus Eptesicus matroka Miniopterus gleni Myotis goudoti goudoti Scotophilus borbonicus Scotophilus robustus Eupleres goudotii goudotii Fossa fossana

Nom vernaculaire

Localisation

Sora, Sokina, Soky, Tambotriky Trandraka

54 MAMMIFERES

55 OISEAUX 56 OISEAUX 57 OISEAUX 58 OISEAUX

Accipitridae Accipitridae Accipitridae Accipitridae

Accipiter francesii Accipiter henstii Accipiter madagascariensis Buteo brachypterus

59 OISEAUX 60 OISEAUX 61 OISEAUX 62 OISEAUX 63 OISEAUX 64 OISEAUX 65 OISEAUX 66 OISEAUX 67 OISEAUX 68 OISEAUX

Accipitridae Accipitridae Alcedinidae Alcedinidae

Eutriorchis astur Polyboroides radiatus Alcedo vintsioides Ispidina madagascariensis

Apodidae Zoonavena grandidieri Brachypteraciidae Atelornis crossleyi Brachypteraciidae Atelornis pittoides Brachypteraciidae Brachypteracias leptosomus Brachypteraciidae Geobiastes squamiger Campephagidae Coracina cinerea

Fanaloka, ridaridy, amboalaolo Fanaloka, Tombotsodina, Jaboady, Fossa, Tombokatosody, Kavahy Fandraokibo, Perakibo, Tsiparahorovana, Tsipera Firasabe, hindry, Rehito firasambalala, Pera, Tsipara Bemanana, Beririna, Bevorotse, Bobaka, tsiparahorovana Fandrasalambo, papango fandrasabe famakiakora, Litotsy, Vintsirano tsakoko manga, Vintsimena matoriandro Voromboka, vorondreo Fangadiovy, harakaraka, Tsakoka tsakoko firirina, Mokasavomavoloha, Tsirikititio, Voromaregne, Voromaregny, Vorondavenona tataro, Tataroala Goapaka, Langopaka, Lopaka, Matoriandro, Ofaka, Tatarofatrama, Tatarovorona, vikiviky Abido, Tintina, Tintrina, Tinty, vorombararata Finengo mainty, Finengo manga, Finengo menamaso, Finengo menavody, vintsiala finengo vintsirano Taporo fotsimaso Kotohake, Monjo, taitoaka

69 OISEAUX 70 OISEAUX

Caprimulgidae Caprimulgidae

Caprimulgus enarratus Caprimulgus madagascariensis

71 OISEAUX 72 OISEAUX

Cisticolidae Columbidae

Cisticola cherina Alectroenas madagascariensis

73 74 75 76 77

OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX

Columbidae Columbidae Corvidae Corvidae Cuculidae

Streptopelia picturata Treron australis Oriolia bernieri Xenopirostris polleni Centropus toulou

46

N° Groupe 78 OISEAUX 79 OISEAUX 80 OISEAUX 81 OISEAUX 82 OISEAUX 83 84 85 86 87 88 89 90 OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX

Famille Cuculidae Cuculidae Cuculidae Cuculidae Dicruridae Estrididae Falconidae Falconidae Leptosomidae Meropidae Mesitomithidae Monarchidae Muscicapidae

Nom scientifique Coua caerulea

91 92 93 94 95 96 97 98

OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX

Muscicapidae Nectariniidae Nectariniidae Philepittidae Philepittidae Philepittidae Platysteiridae Ploceidae Ploceidae Ploceidae Ploceidae Psittacidae

99 OISEAUX 100 OISEAUX 101 OISEAUX 102 OISEAUX

103 OISEAUX

Psittacidae

104 OISEAUX

Psittacidae

105 OISEAUX 106 OISEAUX 107 OISEAUX

Pycnonotidae Pycnonotidae Rallidae

108 OISEAUX 109 OISEAUX 110 OISEAUX 111 112 113 114 115 116 117 118 119 OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX

Rallidae Rallidae Strigidae Strigidae Strigidae Strigidae Sturnidae Sylviidae Sylviidae Sylviidae Sylviidae Sylviidae

Nom vernaculaire andrasa, Mariha, Taitso mainty, Taitso manga Coua reynaudii Fandikalalana, Taitohaka, taitso Coua serriana Koa Cuculus rochii hambosanga, Taotaokafo, Taotaonkafa Dicrurus forficatus Lova, Railomba, Relovy, tsingetry Aviceda madagascariensis hitsikitsikala Falco newtoni Hitsikitsike, roatelo Falco zoniventris Akanga Leptosomus discolor Dreodreo, Kirombo, Reoreo, toloho Margaroperdix madagascariensis Traotrao, Tsipoy Mesitornis unicolor manganahitra Terpsiphone mutata soimanga Copsychus albospecularis Atodiana, Fitadahy, Fitatra, Fitatra'ala, Fitatsy, Fitavavy, Fitra'ala, Pida, Pidaehy, voromasiaka Monticola sharpei Olioly Nectarinia notata fodiala Nectarinia souimanga zafindrasity Neodrepanis coruscans farifotramainty Neodrepanis hypoxantha fodimena Philepitta castanea Fody sahy Pseudobias wardi sohihy mangavola Foudia madagascariensis Fodilahimena, Fodimena, horovana Foudia omissa droadroaka Lonchura nana Tsikirity, Tsipiritiky, Tsiporitika Ploceus nelicourvi farifotramavo Agapornis cana Fodindriaka, Karaoka, Kariaka, Kariga, Kitrehoka, Sarengy Coracopsis nigra oeza kely, Boezantsikoira, Koakiho, Sihotsy, Vasatsihotsy Coracopsis vasa Boeza be, Loakiho, Matsiaka, Sihotse be, Sihotsy, Vaza, Vazambe Bernieria madagascariensis Droadroaka, Tekitekiala, Tetraka, Toaiky Tylas eduardi vano mainty, kinkimavo Canirallus kioloides Drovikala, tsikirity, Tsikoza vohitra, Vorotrandraka Dryolimnas cuvieri vorotrandraka Sarothrura insularis goaika Asio madagascariensis Ankana, Hakagna, Vorondolo Nesillas typica jijimainty Ninox superciliaris Vorondolo Otus rutilus Torotoroka, Katoroka Hartlaubius auratus Vorontainomby Crossleyia xanthophrys Foditany Cryptosylvicola randrianasoloi Dromaeocercus brunneus jijimaitso Hartertula flavoviridis vangamena Newtonia amphichroa vangasoratra

Localisation

47

N° 120 121 122 123

Groupe OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX

Famille Sylviidae Sylviidae Sylviidae Threskiornithidae

Nom scientifique Newtonia brunneicauda Newtonia fanovanae Randia pseudozosterops Lophotibis cristata

Nom vernaculaire Katekateky, Tretretre talapiotany Akoholahiala, Akohon'ala, Akohovohitra, Lampirana mokazavonamavo fitadroranga siketribe farifotramena vangamaintiloha

Localisation

124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135

OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX

Timaliidae Timaliidae Timaliidae Timaliidae Timaliidae Turdidae Turdidae Turdidae Turnicidae Tytonidae Vangidae Vangidae

Mystacornis crossleyi Neomixis striatigula Neomixis tenella Neomixis viridis Oxylabes madagascariensis Xanthomixis cinereiceps Xanthomixis tenebrosa Xanthomixis zosterops Turnix nigricollis Tyto soumagnei Calicalicus madagascariensis Cyanolanius madagascarinus

136 OISEAUX 137 OISEAUX 138 OISEAUX

Vangidae Vangidae Vangidae

Euryceros prevostii Hypositta corallirostris Leptopterus chabert

Kibo, Kibobo Vorondolo mena hankana, Totokarasoka bolokibe, Raisasatra, Sarahesa, Vorontsaraelatra patsatsatrala bolokikely, Voronakodidina Fotsy tretreka, Razangoaka, Sarigaga, Soroanja, torotoroka, Tsaramaso, Tsa-Tsaka patsatsatra todikarasoka vorondolo Rakolaka fisabatana Tanamaintsokelin’ ny atsinanana

Leptopterus viridis Schetba rufa Vanga curvirostris Zosterops maderaspatana Brookesia nasus pauliani Calumma gastrotaenia andringitraensis 145 REPTILES Gekkonidae Lygodactylus montanus Source : Consortium DBA, DBEV, CNRE – 2005 ; ANGAP - 2005

139 140 141 142 143 144

OISEAUX OISEAUX OISEAUX OISEAUX REPTILES REPTILES

Vangidae Vangidae Vangidae Zosteropidae Chamaeleonidae Chamaeleonidae

PN Andringitra PN Andringitra PN Andringitra

B1.3 – ESPECES MENACEES Tableau B1.3a : Liste des espèces animales menacées inventoriées dans la région Haute Matsiatra
Groupe AMPHIBIENS Famille Mantellidae Espèces Mantella madagascariensis Scaphyophrine marmorata Nom vernaculaire Sahona mivolomiaramil a menafe Sahoboribory miaramila Statut UICN VU (GAA 03) VU (GAA 03) Sites à Madagascar Région Est Habitat Forêt humide de moyenne altitude Forêt humide

Microhylidae

OISEAUX

Rallidae

Sarothrura watersi

Manganahitra

EN

Est de Madagascar, Corridor ZahamenaMantadia, Tsingy de Bemaraha Hauts plateaux malgache

Petit marais avec des roseaux de Cyprès

48

Groupe MICROMAMMIFERE S

Famille Viverridae

Espèces Eupleres goudoti

Nom vernaculaire Amboa-laolo, Fanaloka

Statut UICN EN

Viverridae

Galidia elegans

Vontsira mena, Kokia

VU

Viverridae

Cryptoprocta ferox

Fosa, Viro, Tratraka Bokombolomen a, Varibolomena Varibolo

EN

Sites à Madagascar Andohahela, Andringitra, Ankarana, Mananara Nord, Manongarivo, Mantadia, Masoala, Montagne d'Ambre, Tsaratanana, Zahamena, Ranomafana Andohahela, Andringitra, Ankarana, Baie d'Antongil, Ambatovaky, Marojejy, Montagne d'Ambre, Analamerana, Zahamena, Ranomafana, Pic d'Ivohibe, Tampolo Presqu dans tous les sites Andringitra et Ranomafana

Habitat Forêt caducifoliée, forêt de l'Ouest, forêt humide,

Forêt caducifoliée, forêt de l'Ouest, forêt humide,

PRIMATES

Lemuridae

Hapalemur aureus

CR

Lemuridae

Hapalemur simus

CR

Andringitra et Ranomafana

Daubentoniidae

Daubentonia madagascariensis

Hay-Hay, Ahay, Aiay

EN

Ambatovaky, Analamerana, Andringitra, Ankarana, Ambato massif, AnjanaharibeSud, Manambolo, Bongolava massif, Zahamena, Mantadia, Manongarivo, Andohahela, Montagne d'Ambre, Manongarivo, Tsimembo, Nosy Mangabe

Forêt humide, forêt caducifoliée Forêt Dense Humide Sempervirent e Forêt Dense Humide Sempervirent e Forêt caducifoliée, forêt de l'Ouest, forêt humide,

CR : En danger critique d’extinction – EN : En danger – VU : Vulnérable Source : Conservation International

49

Tableau B1.3b : Liste des espèces végétales menacées inventoriées dans la région Haute Matsiatra
Famille Arecaceae Nom scientifique Dypsis faneva Nom vernaculaire Statut UICN EN Sites à Madagascar Diego-Suarez ({Antalaha -côte nord-ouest, Marojejy}) ; Fianarantsoa ({Ranomafana PN}) Antsiranana: Marojejy RN ; Fianarantsoa: Ranomafana PN Fianarantsoa (versant ouest du massif de l'Andringitra) ; Toliara (Andohahela RNI) Ranomafana PN, {Vohimenakely}, Andohahela {Forêt cotière de Tampina}, Ranomafana PN, {Mahabo, Ste Luce, Manafiafy, Mandena, aux environs de Foulpointe} {Analamazaotra}, Ranomafana PN Andrambovato, Tolongoina, FortCarnot Maevatanana, Iandrambaky, SW de Iarintsena, Ambalavao Habitat Forêt Dense Humide

Arecaceae Arecaceae

Dypsis fasciculata Ravenea glauca

VU VU

Forêt Dense Humide Forêt Dense Sèche Forêt Sclérophylle Forêt Dense Humide Forêt Littorale

Fabaceae Fabaceae

Dalbergia chapelieri Dalbergia maritima

VU EN

Fabaceae Fabaceae Fabaceae

Dalbergia monticola Dalbergia orientalis Dalbergia tricolor

VU VU VU

Forêt Dense Humide Forêt Dense Humide Bois, basse et pentes moyennes du massif

CR : En danger critique d’extinction – EN : En danger – VU : Vulnérable Source : Conservation International

B1.4 – ESPECES PHARES Tableau B1.4a : Liste des espèces phares végétales
N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Familles BURSERACEAE CUNONIACEAE CUNONIACEAE CYATHEACEAE CYPERACEAE ERICACEAE FABACEAE FABACEAE IRIDACEAE MONIMIACEAE MONIMIACEAE ORCHIDACEAE POACEAE POACEAE ROSACEAE Noms scientifiques Canarium madagascariensis Weinmannia rutenbergii Weinmannia sp Cyathea tsaratananensis Carex andringitrensis Philippia andringitrensis Cynometra madagascariensis Indigofera andringitrensis Gladiolus andringitrae Tambourissa purpurea Tambourissa thouvenotii Cynosorchis andringitrensis Panicum andringitrense Pentachistis andringitrensis Alchemilla andringitrense Noms vernaculaires ramibe lalona lalona fanjana Habitat FDH moy alt - F sclérophylle moy alt FDH moy alt - F sclérophylle moy alt FDH moy alt FDH moy alt Prairie altimontaine Prairie altimontaine F sclérophylle moy alt Prairie altimontaine Prairie altimontaine FDH moy alt - F sclérophylle moy alt F sclérophylle moy alt Prairie altimontaine Prairie altimontaine Prairie altimontaine Prairie altimontaine Prairie altimontaine Prairie altimontaine

mampay

ambora ambora voloina

Galium andringitrense Xerophyta dasylirioides var 17 VELLOZIACEAE andringitrense Source :Consortium DBA / DBEV / CNRE - 2005

16 RUBIACEAE

50

Tableau B1.4b : Liste des espèces phares animales
Famille Chamaeleonidae Chamaeleonidae Chamaeleonidae Chamaeleonidae Chamaeleonidae Chamaeleonidae Chamaeleonidae Colubridae Gekkonidae Gekkonidae Gekkonidae Gekkonidae Gekkonidae Gekkonidae Gekkonidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Mantellidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Microhylidae Scincidae Scincidae Scincidae Scincidae Scincidae Scincidae Scincidae Nom scientifique Brookesia ebenaui Brookesia nasus Brookesia thieli Calumma fallax Calumma gallus Furcifer balteatus Furcifer minor Lycodryas betsileanus Lygodactylus pictus Lygodactylus tuberosus Paroedura bastardi Uroplatus ebenaui Uroplatus fimbriatus Uroplatus phantasticus Uroplatus sikorae Boophis albipunctatus Boophis ankaratra Boophis burgeri Boophis hillenii Boophis madagascariensis Boophis majori Boophis periegetes Mantella bernhardi Mantella betsileo Mantella madagascariensis Mantidactylus aglavei Mantidactylus elegans Mantidactylus liber Mantidactylus lugubris Mantidactylus majori Mantidactylus malagassius Mantidactylus mocquardi Mantidactylus pulcher Mantidactylus punctatus Anodonthyla montana Platypelis cowani Platypelis grandis Platypelis pollicaris Platypelis tuberifera Plethodontohyla alluaudi Plethodontohyla bipunctata Plethodontohyla inguinalis Plethodontohyla notosticta Plethodontohyla ocellata Plethodontohyla serratopalpebrosa Scaphiophryne madagascariensis Scaphiophryne marmorata Scaphiophryne spinosa Amphiglossus anosyensis Amphiglossus astrolabi Amphiglossus frontoparietalis Amphiglossus gastrostictus Amphiglossus macrocercus Amphiglossus malenurus Amphiglossus melanopleura Nom vernaculaire

Localisation

51

Famille Nom scientifique Scincidae Amphiglossus punctatus Scincidae Amphiglossus splendidus Typhlopidae Typhlops domerguei Source :Consortium DBA / DBEV / CNRE - 2005

Nom vernaculaire

Localisation

52

B2 - BIODIVERSITE / PRESSION
B2.1 – ESPECES ENVAHISSANTES Tableau B2.1a : Liste des espèces végétales envahissantes
Nom vernaculaire Communes / Districts /AP PN Andringitra PN Andringitra Caractérisique et/ou Estimation dégât de l'habitat (superficie envahie) Prairie altimontane Système rocheux, fourré, forêt dense humide de moyenne altitude, Système rocheux, fourré, forêt dense humide de moyenne altitude,prairie 450 ha environ A déterminer Etat de dégradation de l'habitat des espèces envahissantes et espèces introduites Désintegrité écologique Désintegrité écologique

Nom scientifique

Erica spp.(Phillipia) Anjavidy Acacia dealbata Mimosa

Pinus keshya

Pin

PN Andringitra, Ranomafana

A déterminer

Désintegrité écologique

Source : ANGAP Fianarantsoa - 2005

B2.3 – CATACLYSMES NATURELS AUTRES QUE METEOROLOGIQUES Tableau B2.3a : Nombre d’année avec maladie phytosanitaire au niveau communal entre 1999 et 2001
Nom du district Nb de communes Nb de communes non touchées touchées en 1 an Nb de communes Nb de communes touchées en 2 touchées en 3 ans ans 1 8 12 3 4 5,26% 59 4,26% 14 7 41 53,95% 718 51,84% Nb total de communes enquêtées 17 17 1 33 8 76 100% 1385 100%

AMBALAVAO 8 AMBOHIMAHASOA 5 FIANARANTSOA I 1 FIANARANTSOA II 13 IKALAMAVONY 1 TOTAL 28 % 36,84% Madagascar 530 % National 38,27% Source : FOFIFA / INSTAT / Cornell - 2001

3 3 3,95% 78 5,63%

76 communes de la région Haute Matsiatra ont fait l’objet d’enquête dans le cadre du programme ILO en 2001. Les communes dont les maladies phytosanitaires sont fréquentes se trouvent dans les districts : Ambalavao : Ambalavao, Ambinanindovoka, Ambinanindroa, Andrainjato, Anjoma, Kirano, Manamisoa, Miarinarivo ; Ambohimahasoa : Ambalakindresy, Ambohimahasoa, Ampitana, Ankafina Tsarafidy, Ankerana, Camp Robin, Fiadanana, Isaka, Manandroy, Morafeno, Sahatona, Sahave ; Fianarantsoa II : Alatsinainy Ialamarina, Ambalamidera II, Ambondrona, Fandrandava, Fanjakana, Iavinomby Vohibola, Isorana, Mahasoabe, Nasandratrony, Soatanana, Vohimarina Lamosina, Andrainjato Centre, Ivoamba, Soandraina ; Ikalamavony : Ambatomainty, Fitampito, Ikalamavony, Mangidy, Sakay, Solila, Tanamarina

53

Graphique B.2.3 a : % commune selon fréquence de maladie phytosanitaire
Source : INSTAT / FOFIFA / Cornell - 2001 53,95% 60% 50% % communes 40% 30% 20% 3,95% 10% 0%
Nb de co mmunes no n to uchées Nb de co mmunes to uchées en 1an Nb de co mmunes to uchées en 2 ans Nb de co mmunes to uchées en 3 ans

36,84%

5,26%

54

Carte B2.3a : Fréquence de maladie phytosanitaire au niveau communal entre 1999 et 2001

55

Tableau B2.3b : Nombre d’année avec attaque de criquet au niveau communal entre 1999 et 2001
Nom du district
AMBALAVAO AMBOHIMAHASOA FIANARANTSOA I FIANARANTSOA II IKALAMAVONY TOTAL

Nb de communes Nb de communes non touchées touchées en 1 an
3 10 1 23 1 38 50,00% 12 7 10 7 36 47,37%

Nb de communes Nb de communes touchées en 2 touchées en 3 ans ans
2

Nb total de communes enquêtées
17 17 1 33 8 76 100%

% Madagascar 626 % National 45,20% Source : FOFIFA / INSTAT / Cornell - 2001

2 2,63%

0,00%

514 37,11%

164 11,84%

81 5,85%

1385 100%

76 communes de la région Haute Matsiatra ont fait l’objet d’enquête dans le cadre du programme ILO en 2001. Les communes dont les attaques de criquet sont fréquentes se trouvent dans les communes rurales de Vohitsaoka et de Manamisoa dans le district d’Ambalavao
Graphique B.2.3 b : % commune selon fréquence attaque de criquet
Source : INSTAT / FOFIFA / Cornell - 2001 50,00% 50% 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0%
Nb de co mmunes no n to uchées Nb de co mmunes to uchées en 1an

47,37%

% communes

2,63%

0,00%

Nb de co mmunes to uchées en 2 ans

Nb de co mmunes to uchées en 3 ans

56

Carte B2.3b : Fréquence attaque de criquets au niveau communal entre 1999 et 2001

57

B2.4 – EXPLOITATION DE LA BIODIVERSITE Tableau B2.4: Délits verbalisés dans la Région Haute Matsiatra
Année 2004 Type de délit Transport des animaux protégés Coupe illicite et Utilisation de pièces en faux et à usage de faux coupe illicite, détournement des produits délictueux, Transport clandestin sans Laissez passer Récidive de transport clandestin sans Laissez-Passer Exploitation illicite de plantes protégées Liste espèces exploitées 25 Tortues 413 planches de Pin Commune/ District en passage à Fianarantsoa Andranovorivato Quantités saisies Nombre délits

413 planches

400 planches de Pin

Andranovorivato

400 planches

420 planches de Pin 10 cartons de Pachypodium, 1 carton d’Orchidées 729 madriers de Pin 140 battants d’Euc. 1403 bois scié

Andranovorivato en passage à Fianarantsoa

420 planches

Transport de nuit et sans Laissez-passer 2005 Détournement de produits saisies Achat-détention revente des produits principaux de forêts en bois de pin de provenances délictueuses Coupe illicite et transport sans Laissez-Passer Utilisation de pièces en faux et à usage de faux Transport de nuits sans autorisation Source : CIREEF Fianarantsoa - 2005

729 madriers Ialamarina Ambohimahasoa 1403

80 souches de pin

Androy

500 planches 164 planches et 108 madriers

164 madriers d’Euc et Mahazoarivo 108 planches Andranomiditra

B2.5 – PESTICIDES IMPORTES/UTILISES

58

B3 - BIODIVERSITE / REPONSE
B3.1 - CONVENTION INTERNATIONALE ET / OU PROTOCOLES D’ACCORD REGIONAUX RATIFIES Inscription des Forêts humides de l’Atsinanana (Marojejy, Masoala, Zahamena, Mantadia, Ranomafana, Andringitra, Andohahela) dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO au cours de la 31e session du Comité du patrimoine mondial en Nouvelle-Zelande. L’inscription a eu lieu le 26 juin 2007 Inscrites pour leur importance sur les processus écologiques que biologiques, les forêts humides le sont également pour leur biodiversité et les espèces menacées qu’elles hébergent. Le taux d’endémisme qu’on y observe est exceptionnellement élevé, de 80 à 90 % pour tous les groupes. Le site est d’importance mondiale en matière de faune, notamment pour les primates. De nombreuses espèces rares et menacées y vivent : parmi les 123 mammifères non volants que compte Madagascar, 78 y sont présents, dont 72 qui sont sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN ; le site compte au moins 25 espèces de lémuriens.

B3.2 – SUPERFICIE DES AIRES PROTEGEES (SYSTEME D’AIRES PROTEGEES DE MADAGASCAR) Tableau B3.2 : Superficie du SAPM dans la Région Haute Matsiatra (ha)
Superficie dans la Région Statut (ha) Aires Protégées actuelles (Gestion ANGAP) Type Ranomafana 6 258,85 PN Date de création Habitat principal Observations Superficie totale (ha)

19/07/1962 Forêts denses humides sempervirentes, Forêts ripicoles. 19/10/1998 Forêts denses humides sempervirentes, Forêts sclérophylles

En partie dans la Région En partie dans la Région

40 524,14

Andringitra

5 841,38 PN

30 988,29

TOTAL (AP 12 100,23 actuelles) Nouvelles Aires Protégées (NAP) Fandriana Vondrozo 125 193,41 Arrêté temporaire Septembre Forêts denses 2006 humides sempervirentes ; Forêts sclérophylles ; Forêts ripicoles; Plan d'eau Forêts denses humides sempervirentes, Forêts sclérophylles, Forêts ripicoles En partie dans la Région - Gestion par CI 492 961,34

TOTAL NAP Sites potentiels

125 193,41 5 747,95 Sites identifiés dans la Région à mettre en place 5 747,95

TOTAL sites potentiels Source : DGEF – 2006

5 747,95

59

Carte B3.2 : Répartition des sites du SAPM de la région Haute Matsiatra

60

B3.3 – ECOSYSTEMES NATURELS REPRESENTES DANS LES AIRES PROTEGEES Tableau B3.3a : Superficie des écosystèmes dans les Aires Protégées (en ha)
Type Forêts claires sclérophylles Forêts denses humides sempervirentes Forêts ripicoles Plans d'eau Savane et/ou pseudosteppes TOTAL Superficie dans la Région (ha) 2 807,13 153 406,76 2 045,87 15 653,71 1 687 560,18 1 861 473,65 5 924,30 11 390,54 Superficie des écosystèmes dans AP actuelles ANGAP (ha) 424,53 4 966,56 75,15 NAP (ha) 790,92 58 158,81 91,80 8,07 36 736,05 Total % Superficie dans sites potentiels (ha) %

1 215,45 43,30% 63 125,37 41,15% 166,95 8,07 42 660,35 8,16% 0,05% 2,53% 5,76% 4 345,99 0,26% 4 769,02 0,26% 423,03 0,28%

95 785,65 107 176,19

Source : ONE – 2006 (Traitement d’image landsat 7 période 2000)

B3.5 – GESTION DES AIRES PROTEGEES Suivi écologique du corridor forestier Fandriana – Vondrozo (partie incluse dans la Région Haute Matsiatra) Les communes du corridor forestier District Ambalavao : Ambohimahamasina, Mahazony, Miarinarivo, Sendrisoa District Ambohimahasoa : Ambalankindresy, Morafeno District Fianarantsoa II : Alatsinainy Ialamarina, Andranomiditra, Androy, Mahaditra, Sahambavy, Vinanitelo Tableau B3.5 : Evolution de la superficie des écosystèmes dans le corridor
Type 1990 Forêts humides sempervirentes 62 840,59 Forêts schlérophylles 847,79 Forêts ripicoles 92,80 Savane et/ ou pseudosteppes 34 072,78 Total 97 853,96 Source : ONE – 2006 (Traitement d’image landsat 7 période 1990 - 2000 - 2005) 2000 58 158,81 790,92 91,80 31 548,87 90 590,40 2005 56 441,70 788,58 91,80 32 740,20 90 062,28

Situation des transferts de gestion (2005) : 5 sites transférés dans 4 communes. Les ressources transférées sont des forêts et l’objet du transfert est la conservation Situation des reboisements et production de plants (2005) : - 7 communes - 13 pépinières - 23 174 plants produits - 11 950 plants mis en terre - 7,100 ha de superficie reboisée Essences : Eucalyptus, Pins, Arbres fruitiers … - 2 sites de périmètre de reboisement à vocation d’exploitation d’une superficie de 4 545 ha Situation de l’aménagement des bas-fonds (2005) : - 7 bas-fonds aménageables d’une superficie de 164,3 ha et 32,6 ha aménagés. 228 ménages bénéficiaires

61

B3.6 - VALORISATION DE LA BIODIVERSITE Tableau B3.6a : Ecotourisme/PN Andringitra
Communes /district Communes d'Ambalavao, de Miarinarivo, Sendrisoa, Vohitsaoka / District d'Ambalavao Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 Recettes régénérées (ariary)

8 108 040

54 482 883

Source : ANGAP Fianarantsoa - 2005

Tableau B3.6b : Espèces commercialisées
N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Famille APOCYNACEAE APOCYNACEAE ARECACEAE ARECACEAE ARECACEAE CLUSIACEAE CLUSIACEAE COMBRETACEAE COMBRETACEAE CUNONIACEAE CUNONIACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE CYATHEACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE EBENACEAE FABACEAE FLACOUTIACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE LAURACEAE MONIMIACEAE MYRTACEAE MYRTACEAE MYRTACEAE Nom scientifique Pachypodium gracilius Pachypodium horombense Dypsis catatiana Dypsis nodifera Ravenea sp Calophyllum chapelieri Calophyllum inophyllum Terminalia ankarensis Terminalia mantaly Weinmannia rutenbergii Weinmannia sp Cyathea albida Cyathea approximata Cyathea boivinii Cyathea borbonica Cyathea tsaratananensis Diospyros acutiflora Diospyros calophylla Diospyros gracilipes Diospyros haplostylis Diospyros lokohensis Diospyros magnifolia Diospyros sakalavarum Dalbergia xerophila Aphloia theaeformis Beilschmiedia sp Cryptocarya fauveolata Cryptocarya longifolia Ocotea cymosa Ocotea laevis Ocotea longifolia Ocotea macrocarpa Ocotea sp Ocotea trichophlebia Ravensara acuminata Ravensara coriacea Tambourissa purpurea Syzygium bernieri Syzygium emirnense Syzygium guieenense Nom vernaculaire Statut CITES Annexe II Annexe II

vintanona vintanona refo mantaly lalona lalona fanjana fanjana fanjana fanjana hazomintina trofy hazomafana hazomainty maintimpotatra doroa hazomainty voloina manariadabo fandramanana tavolo tavolo tavolo varongy varongy varongy varongy varongy varongifotsy tavolopiky tavolo ambora kirandrambiavy rotra motroala

62

Famille

Nom scientifique Syzygium sp Cynosorchis andringitrensis Cynosorchis hirtula Disa andringitrana Habenaria rutembergii Cynorkis angustipetala Cynorkis gigas Cynorkis uniflora Eulophiella roempleriana Cedrelopsis gracilis Chrysophyllum boivinianum

Nom vernaculaire motso

Statut CITES

41 MYRTACEAE 42 ORCHIDACEAE 43 ORCHIDACEAE 44 ORCHIDACEAE 45 ORCHIDACEAE 46 ORCHIDACEAE 47 ORCHIDACEAE 48 ORCHIDACEAE 49 ORCHIDACEAE 50 PTAEROXYLACEAE 51 SAPOTACEAE Source : ONE - 2005

Annexe II Annexe II Annexe II Annexe II Annexe II Annexe II Annexe II Annexe II manariadabo nato

Tableau B3.6c : Liste des viticulteurs-encaveurs de la région Haute Matsiatra
Propriétaires ou raison sociale SOAVINA Sté CHAN FOUI § FILS COTEAU D'AMBALAVAO Sté ZANATANY Sté LAZAN'I BETSILEO (F. F. M. V) Nombre de caves 1 1 1 1 5 Capacité moyenne de production 94 000 L 45 800 L 104 190 L 65 550 L 178 333 L Localité

ECAR MAROMAY ECAR ANTSAHAMASINA Sté MAC & FRERES SVS LOCK SEA POU THIERRY CHAN HINE YONE (DANY) RAKOTO Jean Edmond RAZAFIMAHARO Serge Sté NJATOTSIORY LAM WAY LANE MATHILDE SAM WENG JEAN CHRISTOPHE Sté COTES D'ISANDRA Sté CHAN KAM HIOU Sté CHAN FOUI § FILS Sté MAC & FRERES Source: DIRA Fianarantsoa

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Manamisoa – Ambalavao Tolongoina – Ambalavao Maroparasy – Ambalavao Sahamena – Fianarantsoa Soaindrana – Fianarantsoa Andoharanomaintso Alakamisy Ambohimana Nasandratrony Befeta 29 473 L Maromby-Fianarantsoa 40 166 L Antsahamasina-Fianarantsoa 105 541 L Ambohimalaza-Andoharano/tso 108 666 L Maroparasy – Ambalavao 20 000 L Soaindrana – Fianarantsoa 20 000 L Ivoamba Fianarantsoa 11 000 L Tsaramasoandro Befeta 10 000 L Ankofafalahy Fianarantsoa 10 000 L Maromby-Fianarantsoa 6 000 L Talatamaty Fianarantsoa 1 810 L Ambohitsoa Ambalavao 73 500 L Isorana 53 185 L Ifanirea D I S T I L L E R I E S 12 400 L Tolongoina Ambalavao 15 000 L Ambohimalaza Andoharano/tso

Autres filières valorisées : • L’unité théicole Sidexam de Sahambavy (Fianarantsoa II) qui produit du thé pour la consommation nationale et l’exportation vers l’Angleterre • L’unité de transformation de plantes médicinales (et à huiles essentielles) Indena (ex-Sopraex) près de Fianarantsoa qui travaille essentiellement pour l’exportation vers l’Italie ; son niveau actuel d’exploitation est bien en dessous de la capacité de production.

63

Tableau B3.6d : Les sites d’intérêts écotouristiques de la région Haute Matsiatra
Districts Fianarantsoa II et Ambohimahasoa Ambalavao Ambalavao Fianarantsoa II Ambohimahasoa Fianarantsoa II Ambalavao Source : Association IDEE - 2006 Nom Parc National de RANOMAFANA Parc National d’Andringitra Parc villageois d’Anjà Lac SAHAMBAVY Parc privé d’IALATSARA Rocher d’Alakamisy – Ambohimaha Rocher d’Ifandana Superficie (ha)

64

F1 – SOL ET COUVERT VEGETAL / ETAT
F1.1 – COUVERTURE FORESTIERE Tableau F1.1 : Evolution de la Superficie de la couverture forestière par district (en ha)
Type de forêt Forêts claires sclérophylles Forêts denses humides sempervirentes Forêts ripicoles Peuplement d'Eucalyptus Peuplement de pins TOTAL Année 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 458,17 458,17 4 249,64 4 249,64 4 918,18 1 951,85 1 900,95 31 819,99 27 598,49 121 799,16 1 003,29 958,27 7 020,00 7 020,00 45 754,17 41 171,23 39 965,74 35 990,70 280,90 271,51 210,37 143,07 Fianarantsoa I Fianarantsoa II 49,56 49,56 87 977,76 86 223,97 37 730,88 33 192,96 Ambohimahasoa Ambalavao 1 931,20 1 872,41 37 753,65 33 846,77 2 261,96 2 045,87 1 205,54 1 205,54 1 053,72 1 053,72 5 562,42 5 190,27 Ikalamavony 1 041,21 885,16 Total 3 021,97 2 807,13 163 672,65 153 406,76 2 261,96 2 045,87 4 899,74 4 794,44 44 143,34 39 921,84 217 999,67 202 976,04 région % 0,14% 0,13% 7,81% 7,32% 0,11% 0,10% 0,23% 0,23% 2,11% 1,90% 10,40% 9,68%

2000 4 850,87 115 772,97 Source : ONE (traitement d’image satellite) - 2006

65

Carte F1.1 : Répartition de la couverture forestière 2000

66

F1.2 – TYPOLOGIE DES FORMATIONS VEGETALES Tableau F1.2 : Evolution de la Superficie des types de formations végétales par district (en ha)
Type de formations végétales Forêts claires sclérophylles Forêts denses humides sempervirentes Forêts ripicoles Mosaïque de cultures Peuplement d'Eucalyptus Peuplement de pins Savane et/ou pseudosteppes avec éléments ligneux Savane et/ou pseudosteppes sans éléments ligneux TOTAL Année 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 1993 2000 Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ambohimahasoa Ambalavao Ikalamavony Total % région

210,37 143,07

49,56 49,56 87 977,76 86 223,97

37 730,88 33 192,96

1 931,20 1 872,41 37 753,65 33 846,77

1 041,21 885,16

3 021,97 2 807,13 163 672,65 153 406,76

0,14% 0,13% 7,81% 7,32%

1 300,87 1 300,87 458,17 458,17 4 249,64 4 249,64 989,91 1 279,13 3 455,90 3 233,98 10 664,86 10 664,85

34 434,24 34 435,27 1 951,85 1 900,95 31 819,99 27 598,49 68 923,20 89 451,73 189 499,03

22 025,94 22 025,94 1 003,29 958,27 7 020,00 7 020,00 34 416,66 32 292,06

76 600,30 76 930,58 280,90 271,51

81 448,06 66 544,95

2 261,96 2 045,87 52 331,07 52 386,58 1 205,54 1 205,54 1 053,72 1 053,72 428 658,82 75 535,22

2 261,96 0,11% 2 045,87 0,10% 186 692,41 8,91% 187 079,24 8,93% 4 899,74 0,23% 4 794,44 0,23% 44 143,34 2,11% 39 921,84 1,90% 614 436,65 29,32% 265 103,08 12,65%

93 540,25 267 260,38 504 816,79 1 058 572,35 50,51%

174 369,54 100 581,54 286 133,18 858 138,87 1 422 457,10 67,87% 414 655,63 195 737,01 465 274,48 991 369,10 2 077 701,08 99,13% 414 029,50 196 070,76 465 599,40 991 250,94 2 077 615,46 99,13%

Source : ONE (traitement d’image satellite) - 2006

67

Carte F1.2 : Répartition des formations végétales 2000

N W S E

#

Ambatomainty Sahatona-Tamboharivo#

#

Fiadanana

Fitampito

#

#Ambatosoa Vohiposa # Ambohinamboarina # #

Ikalamavony
#

Tsitondroina
#

Sahave # # Ambohimahasoa Isaka # Kalalao Fanjakana # # Ankafina # Tsarafidy # Befeta Morafeno # Mangidy # Ambondrona #

#

Tanamarina

Ambalamahasoa Isorana # # # Alakamisy Ambohimaha # Nasandratrony # Mahazoarivo # # # # Solila # # # Ranoroahina Soatanana Fianarantsoa # Y # Tanamarina-Sakay # # Soaindrana Andoharanomaitso Fandrandava # # #Alatsinainy Lalamarina # Talata Ampano Mahasoabe # # Andrainjato Alakamisy Itenina Vohimarina
# # # #

Vohitrafeno
#

Fenoarivo # Manamisoa
#

Mahaditra #
#

Vinanitelo

Iarintsena # Ambalavao # Ambinaniroa-Andonaka
# #

Ankaramena
#

Kirano Ambinanindovoka # # Besoa Ambohimahamasina Mahazony # #
# # #

Y # Chef-Lieu-Region # Chef-Lieu-Departement # Chef-Lieu-Commune route nationale piste route secondaire
district Forêts denses humides sempervirentes Forêts claires schlérophylles Mosaique de cultures et rizières Peuplement d'eucalyptus Peuplement de pins Plan d'eau Savane avec éléments ligneux Savane sans éléments ligneux Surface bâtie

Vohitsaoka

Miarinarivo #

Sources: BD500, images satellites Landsat 2001 Conception et réalisation: ONE

68

F1.3 – CLASSIFICATION DES SOLS
Tableau F1.3 : Types de sol de la Région Hautes Matsiatra
Hautes terres orientales Hautes terres centrales Partie occidentale et australe Nord et Sud : Association Sols ferralitiques rouges + faiblement ferralitiques et ferrisols Grand Ouest : Association Sols ferrugineux tropicaux + Sols peu évolués

Nord et Sud : Association Association sols ferralitiques rouges + sols ferralitiques rouges + jaunes/rouges jaunes/rouges Centre : Sols peu évolués et rankers Sud : Complexe lithosols et sols peu évolués Source : PRD Haute Matsiatra - 2005

Complexe lithosols et sols peu évolués

La région est caractérisée par des sols ferralitiques jaunes/rouges et rouges o o o Texture et structure varie selon les types de sols Matière organique varie suivant la fertilité des sols Cet ensemble est réuni dans l’espace de la région par des sols peu évolués et rankers, ainsi que des sols peu évolués dunaires sableux.

69

Carte F1.3 : Pédologie
N W S E

Ambatomainty
#

Fiadanana
# # # # Vohiposa

Fitampito #

Sahatona-Tamboharivo
#

# Ambohinamboarina # # # #

Ikalamavony
#

Fanjakana #Isaka
# # # # # # # # # # # ## #

Tsitondroina
#

Mangidy # Solila
# # #

Morafeno

Androy

#

# Tanamarina-Sakay # #

# #

%

Fianarantsoa #
# #Mahasoabe # # #

Type de sols Assocition sols ferralitiques rouge+jaune/rouge Complexe lithosols et sols peu évolués Complexe sols ferrugineux tropicaux et peu évolués Sols faiblement ferralitiques et ferrisols Sols ferralitiques jaune/rouge Sols ferralitiques rouges Sols ferrugineux tropicaux Sols peu évolués et rankers Limite de district
# #

Tanamarina #

Andrainjato Fenoarivo
#

Andranovorivato

#

%
Vinanitelo

Chef-Lieu-Commune Chef-Lieu-District Chef-Lieu-Region route nationale route secondaire piste

# # #

#

# Ambalavao # # # #

Ambinaniroa-Andonaka #
#

#

Ambohimahamasina

#

# #

Vohitsaoka

#

Miarinarivo

20
Sources: BD500 FTM, Service des Mines Conception et réalisation: ONE Mars 2007

0

20

40 Kilometers

70

F1.4 – EROSION En 2005, 32 lavaka ont été recensées au niveau de 8 communes de la région
Source : Enquête communale Région Haute Matsiatra / ONE - 2005

- 7 dans le district d’Ambalavao (Communes Ambohimandroso, Besoa) - 20 dans le district d’Ambohimahasoa (Communes Fiadanana, Isaka) - 5 dans le district de Fianarantsoa II (Communes Alakamisy-Itenina, Ankarinarivo-Manirisoa, Ialanindro, Ivohibato Ouest)

71

Carte F1.4a : Répartition de lavaka au niveau des communes de la Région Haute Matsiatra
N W S
Ambatomainty
#

E

Fiadanana
#

Fitampito #

Sahatona-Tamboharivo #
#

#

Ambatosoa

Ambohinamboarina# Isaka #

# #

Sahave # Ambohimahasoa
#

Nombre de lavaka: 20 Communes concernées: Fiadanana, Isaka
#

Ikalamavony Fanjakana #

Kalalao #
# #

#

# Mangidy Ambondrona # #

Morafeno
# #

%

Tsitondroina
#

Chef-Lieu-Commune Chef-Lieu-District Chef-Lieu-Region route nationale route secondaire piste AMBALAVAO AMBOHIMAHASOA FIANARANTSOA I FIANARANTSOA II IKALAMAVONY

Isorana # Mahazoarivo # Solila Tanamarina-Sakay
# # # # # # # #

Alakamisy Ambohimaha #

# # #

Ranoroahina

%

# Fianarantsoa

#

Tanamarina

Andrainjato
#

Talata Ampano
#

#

#Alatsinainy Lalamarina Mahasoabe #

Vohimarina # Fenoarivo
#

Andranovorivato #
# #

Manamisoa #

#

Vinanitelo

Nombre de lavaka:7 Communes concernées: Ambohimandroso, Besoa

Iarintsena # # Ambalavao Ankaramena
# # # # #

#

Kirano
# #

Besoa Sendrisoa #
#

#

Vohitsaoka

Miarinarivo #

Nombre de lavaka: 5 Communes concernées: Alakamisy Itenina, Ankarinarivo-Manirisoa Ialinandro, Ivohibato Ouest

Sources:BD500 FTM, Enquête communale Région Haute Matsiatra (ONE-2005) Conception et réalisation: ONE Février 2007

20

0

20

40 Kilometers

72

F1.5 – SUSCEPTIBILITE DES SOLS A L’EROSION Carte F1.5a : Susceptibilité des sols à l’érosion

73

F1.6 – ENSABLEMENT DES RIZIERES Tableau F1.6 : Perception de l’importance du problème d'ensablement des rizières au niveau communal (2001)
Nom du district Superficie ensablée (ha) Pas important du tout 4 Nombre de commune Pas tellement Important important 5 1 7 7 1 18 8 4 35 16
46,05% 402 29,03% 21,05% 347 25,05%

Ambalavao 49 Ambohimahasoa 543 Fianarantsoa I Fianarantsoa II 82 Ikalamavony 30 Total Région 704 % Région Madagascar % National Source : INSTAT / FOFIFA / Cornell - 2001

Très important 7 3 1 1 12
15,79% 259 18,70%

Total 17 17 1 34 8 77
100% 1 385 100%

7 3 14
18,42% 377 27,22%

Les communes ayant des bas-fonds ensablés : District Ambalavao : Ambohimahamasina - Ambalavao - Kirano Firarintsoa - Anjoma - Manamisoa – Ambohimandroso – Ambinanindovoka – Andrainjato – Ambinaniroa Andonaka – Sendrisoa District Ambohimahasoa : Sahave – Ankerana – Ambatosoa – Kalalao – Ambohinamboarina - Camp Robin – Sahatona – Vohiposa – Isaka – Befeta District Fianarantsoa II : Nasandratrony - Anjoma Itsara – Maneva – Mahazoarivo – Taindambo – Andoharanomaitso – Isorana - Iavinomby Vohibola - Vohimarina Lamosina – Ambodrona - Fanjakana District Ikalamavony : Fitampito

Graphique F.1.6 : % de communes selon importance ensablement des rizières (2001)
Source : INSTAT / FOFIFA / Cornell - 2001 46,05% 50% % commune 40% 30% 20% 10% 0% Pas important du tout Pas tellement important Important Très important 18,42% 21,05% 15,79%

74

Carte F1.6 : Importance ensablement de bas-fonds au niveau des communes de la Région Haute Matsiatra

75

F1.7 – FERTILITE DU SOL Tableau F1.7 : Perception de l’évolution de la fertilité des terres des communes de la Région Haute Matsiatra (2005)
Nom du district
Ambalavao

Nb
7

Moins fertile Commune
Ambohimandroso, Anjoma, Ankaramena, Besoa, Iarintsena, KiranoSoamifanaraka, Manamisoa Ambatosoa, Ambohinamboarina, Ankafina, Ankerana, Befeta, Isaka, Kalalao, TomboarivoSahatona, Vohiposa Alakamisy-Ambohimaha, Alakamisy-Itenina, Alatsinainy-Ialamarina, Ambalakely, Ambalamahasoa, Andoharanomaitso, Andrainjato Est, Ankarinarivo-Manirisoa, Ankoromalaza Mifanasoa, Fandrandava, Ialanindro, Iavonomby-Vohibola, Ihazoara, Mahasoabe, Mahatsinjony, Mahazoarivo, Maneva, Sahambavy, Soatanana Ikalamavony, Mangidy, Sakay Tanamarina, Solila

Nb
3

Plus fertile Commune
Ambinanindovoka, Ambohimahamasina, Miarinarivo Ambohimahasoa, Camp Robin

Nb
1

N’a pas changé Commune
Andrainjato

Ambohimahasoa

9

2

1

Manandroy

Fianarantsoa I Fianarantsoa II

19

7

Andranomiditra, Andranovorivato, Ivohibato Ouest, Mahaditra, Nasandratrony, Soaindrana, Vohitrafeno

5

Andrainjato Centre, Androy, Fanjakana, Vinanitelo, Vohimarina

Ikalamavony

4

1

Ambatomainty

2

Fitampito, Tanamarina Bekisopa

TOTAL 39 13 Source : Enquête communale ONE / Région Haute Matsiatra - 2005

9

76

Carte F1.7 : Evolution de la fertilité des terres (Réf tableau) au niveau des communes de la Région Haute Matsiatra

77

F1.8 – SITUATION FONCIERE Tableau F1.8a : Inventaire de documents des titres fonciers
District Fianarantsoa Ambohimahasoa Ambalavao Ikalamavony TOTAL ETAT Bon 14 700 5 861 736 196 21 542 TOTAL Moyen 4 236 1 183 98 93 5 610 Mauvais 1 133 243 49 153 1 578 Irrécupérables 2 207 347 444 150 3 148 22 276 7 634 1 327 592 31 878

Source : Service des Domaines – septembre 2004

Tableau F1.8b : Inventaire des dossiers domaniaux
District Fianarantsoa Ambohimahasoa Ambalavao Ikalamavony TOTAL Instance au bureau 4 536 467 1 214 864 7 313 Topo 365 27 66 88 551 District 2 836 560 759 1 004 5 340 Travaux 247 10 7 4 268 Autres 404 43 104 92 652 TOTAL 8 388 1 107 2 150 2 052 14 124

Source : Service des Domaines – septembre 2004

Remarque : Situation 2003 (Source : DRDR Fianarantsoa) - Nombre de demande d’acquisition de terrain : 781 - Nombre de terrains immatriculés : 114 - Nombre de bornage effectué : 181 - Nombre de titres établis : 281 Situation 2005 (Source : DRDR Fianarantsoa) - 46 communes sur 60 sensibilisées - 247 reconnaissances domaniales et constatation de mise en valeur sur 350 effectuées - 157 bornages effectués sur 240 - 420 titres établis sur 300 Tableau F1.8c : Superficie physique des exploitations agricoles selon le mode de faire-valoir durant la campagne 2004-2005 (ha)
Localisation Propriétaire avec titre Propriétaire sans titre Fermage Métayage Occupation gratuite 5 821 3,16% 144 371 7,18% Total 184 341 100% 2 010 695 100%

8 686 167 117 2 177 540 Région Haute Matsiatra 4,71% 90,66% 1,18% 0,29% % Région 172 436 1 627 144 66 744 72 900 National 8,58% 80,92% 3,32% 3,63% % National Source : Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP – 2006

78

Graphique F1.8 c : % Superficie physique des exploitations agricoles selon le mode de faire-valoir (2004-2005)
6,96% 7,82% 6,19% 19,29%

22,26%
M étayage P ro priétaire avec titre Fermage P ro priétaire sans titre Occupatio n gratuite

(Source : MAEP / DSI / SSA – 2006)

79

F2 – SOL ET COUVERT VEGETAL / PRESSION
F2.1 – INCIDENCE DU TAVY Une mesure de l’incidence de tavy a été effectuée en 2001 dans le Parc National et Réserve Naturelle Intégrale d’Andringitra Le résultat des études effectuées dans toute zone d’intervention a permis d’avoir une idée sur l’évolution de l’occupation des sols et de la situation de défrichement entre deux dates 1993 et 2000. Le résultat est obtenu par couplage des images de LANDSAT 7 avec celles de l’IEFN. Tableau F2.1a : Incidence du tavy dans les Aires Protégées d’Andringitra
Nom Superficie forêt 1993 en Ha (t0) Superficie forêt 2000 en Ha (t1) Défrichement en Ha (t0-t1) Taux de défrichement (t0-t1)/t0 3,63% 6,08% Taux annuel de défrichement

Parc National Andringitra Réserve Naturelle Intégrale Andringitra

14 225 2 774

13 708 2 605

517 169

0,52% 0,87%

Source : Comparaison Landsat 5 (1993) et Landsat 7 (2000) - ANGAP. Ce tableau est obtenu à partir de l’analyse de l’évolution de l’occupation du sol dans les Aires protégées (comparaison Landsat 5 et Landsat 7 par superposition - traitement numérique)

Tableau F2.1b: Evolution du tavy /Parc National Andringitra
Désignation Superficie de tavy dans l'AP Superficie de tavy dans les forêts primaires (ha) Superficie de tavy dans les forêts secondaires (ha) Superficie de tavy dans les savanes et autres (ha) Superficie de tavy dans les ZP mais hors AP (ha) Source : ANGAP Fianarantsoa - 2005 1996 8 0 1997 3 5 1998 0 2 1999 0 0 2000 0 0 2001 2002 2003 2004 2005

730

780

750

820

790

F2.2 – DEFORESTATION F2.2.1 – Superficies défrichées Les informations sur la déforestation sont obtenues de deux façons : mesures scientifiques très fiables à partir de la comparaison des images satellites suivie de vérification sur terrain les rapports des chefs cantonnements et des différents services du ministère des eaux et forêts. Ces rapports sont d’une fiabilité moyenne et portent généralement sur les autorisations de défrichement. Tableau F2.2.1 : Evolution de la superficie défrichée durant les 10 dernières années
District 2000 Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région (1) 12 familles bénéficiaires (2) défrichement sans autorisation Source : DIREEF Fianarantsoa – 2005 2001 2002 2003
(1)

2004
(2)

2005 58 ares

3 ha

80

F2.2.2 – Taux de déforestation Tableau F2.2.2 : La déforestation dans la région Haute Matsiatra (superficie en ha)
District Forêt 1993 Forêt 2000 Fianarantsoa I 4 918,18 4 850,87 Fianarantsoa II 121 799,16 115 772,97 Ambohimahasoa 45 754,17 41 171,23 Ambalavao 39 965,74 35 990,70 Ikalamavony 5 562,42 5 190,27 Région 217 999,67 202 976,04 Source :ONE (Traitement d’image satellite landsat 7) - 2006 Déforestation -67,30 -6 026,19 -4 582,94 -3 975,04 -372,15 -15 023,63 % déforestation -1,37 -4,95 -10,02 -9,95 -6,69 -6,89

81

Carte F2.2.2 : Déforestation entre 1993 et 2000

82

F2.3 - FEUX DE BROUSSE

F2.3.1 - Superficie incendiée
Tableau F2.3.1a : Evolution de la superficie incendiée en hectare dans la région Haute Matsiatra (2003 - 2004)
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I,II Ikalamavony Total Source : CIREEF Fianarantsoa – 2005 2003 7 305 1 581 899 9 785 2004 1 300 125 40,5 1 466,5

Tableau F2.3.1b : Evolution de la superficie incendiée en hectare dans la région Haute Matsiatra (2005)
Hors forêt Localisation des terroirs Nbre de feux Type Feux non autorisés Forêts Naturelles Statut juridique Surfaces incendiées Reboisement Essence Surfaces incendiées Surface totale incendiée Observations

District Fianarantsoa I et II CR Andranovorivato CR Mahasoabe CR Andoharanomaintso CR Ambalamidera II CR Androy District Ambalavao CR Fenoarivo CR Ambinaniroa CR Ankaramena CR Iarintsena CR Besoa CR Vohitsaoka CR Manamisoa CR Ambohimandroso CR Miarinarivo CR Mahazony CR Ambohimahamasina CR Kirano CR Ambinanindovoka CR Sendrisoa CR Andrainjato CR Ambalavao CR Anjoma Maropapango, Fkt Amboasry, CR Ampitana 5 4 5 3 2 3 2 6 6 2 3 2 3 3 2 2 5 1 Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie 90,00 86,00 80,00 45,00 40,00 43,00 40,00 75,00 30,00 23,00 25,00 23,00 24,00 33,00 25,00 10,00 45,00 Eucalyptus 5,00 90,00 86,00 80,00 45,00 40,00 43,00 45,00 75,00 33,00 27,00 25,00 23,00 24,00 33,00 25,00 10,00 50,00 Reboisement privé, auteur inconnu, le fokonolona a participé à la lutte active contre le feu Sanctionnés par Dina de l'Environnement, des Eaux et Forêts (en espèces ou mise place de plants forestiers) existants dans chaque CR du District d'Ambalavao Pin Pin Pin Pin Pin 2 480,00 2 907,00 1 280,00 2 872,00 2 089,00 1 984,00 2 616,30 1 024,00 2 297,60 1 671,20 nbre de feux : inquantifiable

Eucalyptus Eucalyptus

3,00 4,00

Eucalyptus District Ambohimahasoa Eucalyptus

5,00 35 ares

83

Hors forêt Localisation des terroirs Impaompy, fkt Indimby, CR Ampitana Ambatomainty, Fkt TsimialonjafyTamboarivo, CR Sahatona Ambohidahy, fkt TsialonjafyAntsihara, CR Sahatona Anjoma,Fkt Ambalarano, Vohitsinjo, Fkt Fahidahy CR Manandroy à l'intérieur PRHM Ambalakindresy Nbre de feux 1 Type Feux non autorisés

Forêts Naturelles Statut juridique Surfaces incendiées

Reboisement Essence Eucalyptus Surfaces incendiées 2,00 Surface totale incendiée Observations

Reboisement ECAR 24,75 Reboisement privé

1

Eucalyptus

40 ares

3

Prairie

7,00

2

Prairie

3,00

11

Prairie

32,00

Pin

2 222,00

2 254,00

CR Manandroy CR Sahatona

5 7

Prairie Prairie

6,00 150,00

Pin Ravintsara Eucalyptus

543,00 1,00 1,50 22,00 20,00

549,00

Compte-rendu du Chef chantier, auteur inconnu, le fokonolona a participé à la lutte active contre le feu PRHM, Compterendu du Chef chantier, auteur inconnu PRHM, Reboisement Communal Reboisement Privé Reboisement Miaramila

152,50 22,00 131,00

CU Ambohimahasoa CR Tsarafidy

2 2

Prairie Prairie 11,00 Périmètre de restauration Tsarafidy 100,00

Eucalyptus Pin

CR Morafeno CR Ambatosoa CR Vohiposa CR Ankerana

2 4 3 2

Prairie Prairie Prairie

7,00 17,00 23,00 Pin Eucalyptus Eucalyptus Eucalyptus Pin 1 054,00 24,00 5,00 25,00 2,50

7,00 1 071,00 47,00 PRHM Privé Privé Station F Ialatsara AFAFI Reboisement Communal

32,50 156,00

CR Kalalao

2

Prairie

6,00

Périmètre de restauration

150,00

CR Sahave

2

Prairie

20,00

Pin

170,00

190,00

CR Isaka CR Fiadanana CR Ambohinamboarina CR Camp Robin CR Ampitana

3 9 4 5 4

Prairie Prairie Prairie Prairie Prairie

11,00 145,00 32,00 32,00 13,70 Périmètre de restauration Tsarafidy 250,00

Pin, ravintsara Pin

20,00 100,00

31,00 245,00 32,00 32,00 263,70

Périmètre de restauration Tamiana Reboisement Communal PRHM Terrain de paturage

CR Vohitrarivo CR Befeta District Ikalamavony

3 3

Prairie Prairie

29,00 19,00 forêt galerie Eucalyptus Pin / eucalyptus 0,50 357,00

29,00 19,50 surface inquantifiable pour hors forêt et forêt naturelle 15 636,05

TOTAL

139

1 300,70

500

Source : DIREEF Fianarantsoa – 2007

84

85

F2.3.2 – Points de Feux Tableau F2.3.2 : Nombre de points de feux dans la région Haute Matsiatra en 2006
Mois Janvier Fév Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 1 1 15 67 160 99 1 1 17 9 Fianarantsoa I Fianarantsoa II 1 1 Ambalavao 2 1 6 4 17 3 5 18 19 58 49 2 5 13 45 62 2 1 2 4 5 61 69 80 160 104 139 77 12 712 Ambohimahasoa 1 Ikalamavony 1 Total 5 2 10 10 96 83 85 199 204 402 287 17 1 400

TOTAL 2 371 184 131 Source : MINENVEF / Projet IRG JARIALA – 2006 (résultats de traitement d’images satellites)

Remarques : 1) Désignation des satellites : T = terra et A = aqua 2) La couverture nuageuse est un paramètre très important pour les suivis basés par satellite

86

Carte F2.3.2- Répartition des feux de brousse en 2006

87

F2.4 – EXPLOITATION FORESTIERE F2.4.1 – Permis de coupe et d’exploitation Tableau F2.4.1a : Nombre et superficie (ha) de permis de coupe délivrés en 2003 - 2004
District Ambalavao Ambohimahasoa Année Nbre de permis délivré 3 5 2 8 3 21 Sup. objet de Permis 1 300 ha 795 ha 340 ha 2 832 ha 995 ha 6 262 ha Essences exploitées 2 ème Cat. Pin et Eucalyptus Pin Pin. Pin.

2003-2004 2003 2004 Fianarantsoa I,II 2003 2004 Région Haute Matsiatra 2003 - 2004 Source : CIREEF Fianarantsoa - 2005

Tableau F2.4.1b : Nombre et superficie (ha) de permis de coupe délivrés en 2005
District Ikalamavony Fianarantsoa I, II Ambohimahasoa Localisation
Forêt galerie Ikalamavony

Nb Permis délivrés 53

Quantité de bois délivré m3 perche gaulette Charbon 765 700 kg Pinus (arbre) 18,5 ha Eucalyptus (arbre) 71,05 ha Eucalyptus (Bois rond) Eucalyptus ( 18 ha) Pinus (25,52 ha) 33 368 pieds 98 497 pieds 10 810 pieds 41 658 pieds 41 146 pieds 85 2 20 13 420 16 758 540

Observations

A l'intérieur de District de Fianarantsoa I et II

192 216

Ambalavao

CR Ambalavao CR Ambatomena CR Ambohimahamasina CR Ankaramena CR Miarinarivo

2 1 1 1 16

Eucalyptus rostrata Pinus Eucalyptus Eucalyptus Rostrata Eucalyptus robusta, Eucalyptus rostrata, Pinus Eucalyptus robusta, Eucalyptus rostrata, Pinus

CR Sendrisoa

3

595 630 kg, madriers planches Euc 2780,42 m3, Pin 2060,50 m3 pas de redevance pour les bois privés pas de redevance pour les bois privés pas de redevance pour les bois privés pas de redevance pour les bois privés pas de redevance pour les bois privés Cuisson de briques, construction de logement Construction de logement et vente Construction de logement Construction de logement Construction de logement, d'église FJKM et vente au marché Construction de logement et vente

Tableau F2.4.1b : Liste des exploitations forestières dans les zone forestières sensibles
N° 1. 2. 3. 4. 5. 6. Activités Localisation Exploitation forêt naturelle - Miarinarivo Ambalavao Exploitation forêt naturelle - Miarinarivo Ambalavao Exploitation forêt naturelle - Miarinarivo Ambalavao Exploitation forêt de reboisement - Miarinarivo Ambalavao Exploitation forêt de reboisement (PRHM) Sahatona Ambohimahasoa Exploitation forêt de reboisement (PRHM) - Lakera Superficie (ha) Procédé et dispositifs 500 400 400 500 L’exploitation est associée avec la 160 Menuiserie du Bestileo L’exploitation est associée avec la 300 Menuiserie TSARALAZA 143

7. Exploitation forêt de reboisement (PRHM) - Mahazoarivo 2005 : 10 permis d’exploitation pour 3 280 ha 2006 : 1 permis d’exploitation pour 500 ha Source : DGEF - 2007

88

F2.4.2 – Production forestière Tableau F2.4.2 : Evolution de la production forestière
District Bois non Débités (en m3) 2004 Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I, II Ikalamavony Région National 463 908 513 793 284 808 Source : DGEF – DIREEF Fianarantsoa - 2006 25 725 11 491,95 0 26 197 11 491,95 16 649 2 072 6 648,18 98 527,35 2 916 24 m3 29 52 11 789 446 2005 0 Bois Débités (en m3) 2004 1 204 2005 469,26 Charbon de Bois (en tonnes) 2004 388 2005 7 845 paquets Bois de Chauffe (en stères) 2004 6 250 2005 15 180 24 708 sacs 12 387 sacs 595,63 39135 sacs 15 775,63 Perche et gaulette (nombre) 2004 1 171 2005 3 696 paquets

45 516

60 343 0

213 556 107 4 907

20 285 221 218,79

5 845 paquets 24 m3 556 107 410 485 245 909 119 625

76 787

3 696 paquets 60 343 3 035 286

245 261

460 991 4 233 504

F2.5 - EXPLOITATION DES TERRES F2.5.1 – Mode d'exploitation des terres Tableau F2.5.1a : Répartition de la superficie par type de spéculation en 1999 (en ha)
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa II Ikalamavony Superficie totale cultivée 26 010 21 935 57 125 11 410 Cultures vivrières 25 785 21 620 56 180 11 130 Cultures de rente 120 70 850 30 1 070 Cultures industrielles 105 245 95 250 695

Région Haute Matsiatra 116 480 114 715 Source : Service Statistique Agricole / DPEE / Min. Agri – Monographie UPDR 2003

Les cultures de rente et industrielles sont : • Vigne : districts de Fianarantsoa II et Ambalavao • Thé : district de Fianarantsoa II • Tabac : district d’Ambalavao • Café : district de Fianarantsoa II Tableau F2.5.1b: Superficie occupée par type de culture vivrière (en ha)
District Ambalavao Année Superficie Cultures vivrières Riz Maïs Manioc Patate douce 1 920 1 860 800 740 4 220 4 055 310 290 7 250 6 945 Haricot 2 210 2 230 2 820 2 490 11 510 11 520 155 155 16 695 16 395 Arachide 1 840 625 1 565 1 010 5 040 Pomme de terre 105 105 480 460 1 575 1 730 2 160 2 295

1998 / 1999 25 785 12 900 1 670 5 140 2001 24 145 13 000 1 710 5 240 1998 / 1999 21 620 12 930 1 535 2 430 Ambohimahasoa 2001 20 635 12 970 1 585 2 390 1998 / 1999 56 180 24 400 1 410 11 500 Fianarantsoa II 2001 54 815 24 500 1 430 11 580 1998 / 1999 11 130 8 050 660 945 Ikalamavony 2001 10 270 8 145 690 990 Région Haute 1998 / 1999 114 715 58 280 5 275 20 015 Matsiatra 2001 109 865 58 615 5 415 20 200 Source : Service Statistique Agricole / DPEE / Min. Agri – Monographie UPDR 2003

89

Tableau F2.5.1c : Nombre de population agricole et taille des exploitations agricoles (2004 – 2005)
Localisation Population rurale Population agricole Nb exploitations agricoles Taille moyenne des exploitations agricoles 6,13 5,51

809 550 799 676 130 517 Région Haute Matsiatra 13 947 017 13 315 725 2 428 492 National Source : Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP - 2006

Tableau F2.5.1d : Superficie physique des exploitations (en ha) selon l’emplacement des parcelles
Localisation Plaine / Basfond Vallée Plateau Colline Gradin / Terrasse Baiboho 6 938 7,76% 241 224 11,58% Total 89 441 100% 2 083 590 100%

18 114 22 411 30 280 3 295 8 403 Région Haute Matsiatra 20,25% 25,06% 33,85% 3,68% 9,40% % Région 574 045 377 093 118 778 252 033 31 843 Madagascar 27,55% 18,10% 25,56% 12,10% 1,53% % National Source : Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP - 2006

Graphique F2.5.1d : Superficie physique des exploitations (en ha) selon l’emplacement des parcelles
7,76% 22,26% 19,29% 6,19%

6,96% 7,82%

P laine / B as-fo nd Co lline

Vallée Gradin / Terrasse

P lateau B aibo ho

Source : DSI / SSA / MAEP - 2006

F2.5.2 – Pâturage Tableau F2.5.2a : Cheptel bovin
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra *2001 75 133 43 482 3 860 84 413 117000 325 889 2005

359 578

Source :* FOFIFA / INSTAT / Cornell – 2001 - Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP - 2006

90

Tableau F2.5.2b : Superficie des zones de pâturage dans le district d’Ambalavao en 2005 (ha)
Communes Sendrisoa Sup hors forêt 1 420 976 Sup en forêt Total 1 420 976 Cheptel Bovidés Bovidés Nb Cheptel 2 363 440 Observation Pour 5 fokontany Pour 2 fokontany recensés au 4e trim Zone de pâturage délimitée et gérée par les COBA Zones destinées au reboisement Gestion des RN existantes à l'intérieur de la zone délimitée Pour 5 fokontany recensés au 4e trim Recensement de bovidés et délimitation de zone de pâturage en cours Pour 4 fokontany recensés au 4e trim Recensement de bovidés et délimitation de zone de pâturage en cours Pour 1 fokontany recensé au 4e trim Pour 3 fokontany recensés au 4e trim

Vohitsaoka

8 884

8 884

Bovidés

5 742

Ankaramena

3 845 330 1 250 650

3 845 330 1 250 650 650 1 350 19 355

Bovidés Bovidés Bovidés Bovidés Bovidés Bovidés

4 471 150 1 150 600 600 1 250 16 766

AmbinaniroaAndonaka

650 Iarintsena 1 350 TOTAL Source : CIREEF Fianarantsoa

F2.5.3 – Exploitation minière Tableau F2.5.3a: Evolution du nombre de carrés miniers octroyés
District Ambalavao Octroi Type 2001 2003 2003 2004 2004 2005 2005 2006 nil nil 2003 2004 2005 2005 2006 nil 2002 2003 2004 2006 nil nil 2000 2001 2001 2002 2003 2003 2004 2004 PRE PRE R PRE R PRE R PRE PRE R PRE PRE E PRE PRE R PRE PRE PRE PRE PRE R R PRE R PRE E R PRE R Nb exploitant 1 2 1 6 1 5 1 2 1 1 1 4 1 3 5 1 1 4 4 4 1 1 1 2 2 2 1 1 6 1 Nb carrés 1 9 16 13 15 8 2 4 2 94 2 12 1 10 11 8 6 7 7 5 2 19 2 11 4 5 2 22 15 4 Communes Iarintsena Vohitsaoka, Iarintsena Ambohimahamasina Ambalavao, Ambohimandroso, Iarintsena, Miarinarivo Vohitsaoka Iarintsena, Vohitsaoka Ambohimahamasina Iarintsena, Mahazony Iarintsena Mahazony, Ambinanindovoka, Ambohimahamasina, Sendrisoa Fiadanana Fiadanana, Sahave Camp Robin Kalalao, Camp Robin, Ambohinamboarina kalalao, Befeta, Ankafina, Morafeno Anjoma Androy Alakamisy Itenina, Alakamisy Ambohimaha Androy, Mahaditra, Nasandratrony Andranovorivato, Alatsinainy Ialamarina, Vohimarina Lamosina Ambondrona, Vinanitelo Andrefana, Alakamisy Itenina Alakamisy Ambohimaha Vinanitelo Andrefana, Mahaditra Fitampito, Ikalamavony Ikalamavony, Tanamarina Tanamarina, Fitampito, Ikalamavony Solila, Tanamarina Tanamarina Fitampito Fitampito, Ikalamavony, Fenoarivo Tanamarina

Ambohimahasoa

Fianarantsoa II

Fianarantsoa II

Ikalamavony

91

District

Octroi Type PRE R PRE R R

Nb exploitant 4 3 3 1 1 79

Nb carrés 7 59 11 6 10 412

Communes Tanamarina, Solila, Fitampito, Tanamarina Sakay Mangidy, Tanamarina Fitampito, Ambatomainty, Ikalamavony Fitampito Sendrisoa

2005 2005 2006 2006 nil TOTAL Source : BCMM 2007

Tableau F2.5.3b: Liste des carrés miniers dans les zones forestières sensibles
N° 1 Ambalavao 2 Ambalavao 3 Ambohimahasoa 4 Fianarantsoa II 5 Fianarantsoa II TOTAL Source : ONE - 2005 District R PRE PRE R Type PRE Nb exploitant 1 1 3 7 1 13 Nb carrés 4 95 8 18 18 143

Tableau F2.5.3c: Situation des redevances minières
N° 1 2 3 N°Permis PRE N°12679 PRE N°11177 PRE N°11761 PRE N°10459 PRE N°10122 Commune et District Ambatomainty Ikalamavony Iarintsena Ambalavao Alatsinainy/ Ialamarina Fianar-II Fitampito Ikalamavony Fitampito Ikalamavony Substances Quartz rose Corindon rouge Quartz rose Qté (kg) vendue 400 50 2000 Assiette 1800 45000 1800 Redevance en Ariary 2880 9000 14400 Observations

4 5

Quartz rose Cristal Quartz Hématoïde

200 650 7415 2760 100 450 1200 22400 16530 4150 148

1800 6000 3600 6000 1800 6000 6000 3600 1800 6000 6000

1440 15600 106776 66240 720 10800 28800 322560 119016 99600 3552 Payée le 08/09/05 n°757522-B

6

PRE N°3054 PRE N°8594

Iarintsena Ambalavao

Cristal Grenat

7 8

PRE N°9983 PRE N°11567

Ambatomainty Ikalamavony Fitampito Ikalamavony

Quartz Cristal Quartz Hématoïde Quartz rose Cristal Cristal

9

PRE N°12096

Alatsinainy Ialamarina Fianar-II Nasandratrony

10

PRE N°9551

Fianar-II Source : BCMM Fianarantsoa

92

Carte F2.5.3 : Répartition des carrés miniers octroyés dans la région Haute Matsiatra

93

F2.7 – TERRES CULTIVEES/CULTIVABLES Tableau F2.7 : Superficies cultivées par rapport aux superficies physiques (année 2001)
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra Source : Superficie totale (Km2) 4 686 1 963,10 116,59 4 176,10 10 016,90 10 941,79 Superficie cultivable (Km2) Superficie cultivée (Km2) 260,10 219,35 571,25 114,10 1 164,80 % Superficie cultivée par rapport à superficie totale 5,55 11,17 13,68 1,14 7,89

0,00

F2.11 – QUANTITE D’ENGRAIS UTILISES Tableau F2.11 : Quantité d’engrais utilisés
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Total Région Source : DRDR Fianarantsoa Quantité (T) 94,950 1,350 507,950
1 185,850

Nb groupements 28 2 343 732

F2.12 – RENDEMENT DES PRINCIPALES CULTURES Tableau F2.12a : Evolution du rendement du riz par district (T/ha)
District Ambalavao Année 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Ambohimahasoa 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Fianarantsoa I 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Fianarantsoa II 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Ikalamavony 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Région Haute Matsiatra 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Source : DRDR Fianarantsoa Production (tonne) 14 965 45 220 45 194 40 110 43 848 59 215 4 446 ND 3 100 74 190 75 059 81 740 20 019 33 310 36 686 157 730 197 437 225 935 Superficie (ha) 7 800 13 300 13 371 16 044 15 120 19 226 1 586 1 240 24 900 26 520 24 400 10 727 9 517 10 727 61 057 64 457 68 964 Rendement 1,92 3,40 3,38 2,50 2,90 3,08 2,80 2,50 2,98 2,83 3,35 1,87 3,50 3,42 2,52 3,06 3,28

94

Tableau F2.12b : Evolution du rendement du manioc par district (T/ha)
District Ambalavao Année 2002/2003 2003/2004 2004/2005 2002/2003 2003/2004 2004/2005 2002/2003 2003/2004 2004/2005 2002/2003 2003/2004 2004/2005 2002/2003 2003/2004 2004/2005 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Source : DRDR Fianarantsoa Production (tonne) 17240 65699 ND 23200 14356 ND 8550 ND ND 57673 92115 69550 9070 11 291 4460 115 733 183 461 75 010 Superficie (ha) 3210 6670 3640 2320 1 689 689 380 380 11 980 10350 11 500 945 1 058 910 18 835 19 767 17 119 Rendement 5,37 9,85 10,00 8,50 22,50 4,81 8,90 6,05 9,60 10,67 4,90 6,14 9,28 4,32

Ambohimahasoa

Fianarantsoa I

Fianarantsoa II

Ikalamavony

Région Haute Matsiatra

Tableau F2.12c : Evolution du rendement du haricot par district (T/ha)
District Ambalavao Année Production (tonne) 1 730 1 738 1 390 1 306 Superficie (ha) 2 240 2 250 2 340 2 199 Rendement 0,77 0,77 0,59 0,59 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Ambohimahasoa 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Fianarantsoa I 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Fianarantsoa II 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Ikalamavony 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Région Haute Matsiatra 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Faritany Fianarantsoa 2002/2003 2003/2004 2004/2005 Source : Annuaire Statistique Agricole

10 455 10 460 130 130 13705 13634 26 185 26 133

11 525 11 530 155 155 16260 16134 30 085 29 974

0,91 0,91 0,84 0,84 0,84 0,85 0,87 0,87

95

F3 – SOL ET COUVERT VEGETAL / REPONSE
F3.1 – AMENAGEMENT, CLASSEMENT ET ZONAGE FORESTIER Tableau F3.1a : Classement forestier dans la région Haute Matsiatra
District Ambohimahasoa Nom forêt Ialatsara Classement Station forestière Superficie Texte de classement (Ha) 3 158,00 Arrêté nº 1822 du 19/04/46 Communes

Anjorozoro I Anjorozoro II

Forêt classée Forêt classée

455,80 4 120,00

Anjorozoro VII

Forêt classée

4 062,00

Tamiana Tsarafidy

Périmètre de restauration Périmètre de restauration Périmètre de reboisement

510,00 7 858,00

Haute Matsiatra

9 954,00

Fianarantsoa Ambatovaky Ambatovaky et Fandrandava Vohitrafeno Andomotra Mahaditra et Andomotra Ambohipanja Ampahamaherana I Ampahamaherana II Ampahamaherana III Ampahamaherana IV Ranomena Trotriopotsy Ranomafana Sud Ambalagoavy Tolongoina Sud Ambalagoavy Sud Ambalavao Ambohimahamasina Source : DIREEF Fianarantsoa

Forêt Classée Réserves forestières Réserves forestières Réserves forestières Réserves forestières Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Forêt Classée Réserves forestières

600,00

CR Ampitana / Ankerana / Vohiposa / Ambatosoa / et CU Ambohimahasoa Arrêté nº 2399 / MAPFOR du CR Manandroy / 13/12/61 Ambalakindresy Arrêté du 19 / 09 / 45 A cheval Ambohimahasoa et Ifanadiana Arrêté du 20/01/ 45 A cheval Ambohimahasoa et Ifanadiana Arrêté nº 2184 NAPFOR du CR Sahave 03/10/62 Arrêté nº 527 / MFR FOR du CR Tsarafidy / 19 / 02 /63 Ampitana / Ankerana / Ikalalao CR Morafeno / Tsarafidy / Manandroy / Ambalakindresy / Ambatosoa / Fiadanana / Sahatona CR Sahambavy Ar. No 2025-DOM du 5.9.50

10,2500 Ar. No 270-DOM du 31.1.51 14,4430 Ar. No 4-DOM/PF du 13.3.53 3,9000 Ar. No 855-DOM 17.4.51 Ar. No 2028-DOM du 5.9.50 270 du 30/01/31 100 du 16/12/44 100 du 16/12/44 100 du 05/5/53 133 du 27/7/55 133 du 06/01/44 2029 du 09/09/50 2026 du 09/9/50 355 du 17/4/59 2639 du 06/6/46 04 du 13/3/58 Ar. du 14.10.47

7 850,00 200,00 2 933,00 399,00 366,00 13 674,00 3 500,00 9 360,00 16 500,00 5 250,00 7 560,00 3,8100

CR Sahambavy CR Sahambavy CR Fandrandava CR Ialamarina CR Androy CR Ialamarina CR Vinanitelo CR Ialamarina CR Mahasoabe CR Mahasoabe CR Ialamarina

Tableau F3.1b : Superficie (ha) par grande fonction
Nom Régulation Ecologique Production Source : DGEF Superficie (Ha) 43 545,3460 176 321,9870 448 124,9930

96

Carte F3.1 : Répartition des forêts par fonction

97

F3.2 – TEXTE ET LEGISLATION FORESTIERE

F3.4 – REBOISEMENT Tableau 1 F3.4a : Production de graine dans le district d’Ambohimahasoa en 2005
Commune Acteurs Organisme d'appui Service des Eaux et Forêt, SNGF Quantité de graines Production Essences Provenance (g) Eucalyptus Robusta Grevillea bonksii Eucalyptus Citriodora Pinus Keshya Jatropha Vohiposa HV de la CR Service des Eaux et Forêt, SNGF Eucalyptus Robusta Grevillea Euca citriodora Pinus Keshya Jatropha Eucalyptus Robusta Pinus Keshya Eucalyptus Robusta Pinus Keshya Jatropha Source : DIREEF Fianarantsoa - 2006 Sehatrasa Japonais SNGF SNGF SNGF SNGF Sehatrasa Japonais Silo National Silo National Silo National Silo National Sehatrasa Japonais, SNGF 150 200 100 200 500 150 200 100 200 500 250 Observations La superficie dépend du taux de réussite dans la pépinière retard de l'arrivée des graines (déc 05)

Tsarafidy

HV de la CR

Ampitana (Fkt Amboasary)

membres de 6 associations (Fanantenanana, Manirisoa-II, Mirary, Tambatra, Manirisoa I, Lovasoa)

Service des Eaux et Forêt, Sehatr'asa Japonnais

300

La superficie dépend du taux de réussite dans la pépinière

Ampitana

HV de la CR

Service des Eaux et Forêt, Sehatr'asa Japonnais

SNGF

100

200 500

retard de l'arrivée des graines (déc 05), La superficie dépend du taux de réussite dans la pépinière

Périmètre de reboisement dans la région Haute Matsiatra (superficie à l'origine) : 29 532 ha

98

Tableau F3.4b : Reboisement dans la Région Haute Matsiatra (2005)
District Commune Situation juridique Privés, Publics, Particuliers Acteurs Sociétés, Ecoles, Individuels, Fonctionnaires Encadrement Essences Nb Provenance Plants pépinières graine produits 4 4 000 Nb plants 2 500 Superficie reboisement (ha) 1,250 950 en pots, 1550 racines nues semis graines : privé 600g, particuliers 300g, écoles 350 g 0,275 racines nues

Ambalavao Ambalavao

ONG, Eucalyptus Administration rostrata Forestière camaldulensis

Ambalavao Ambinanindovoka

Ambalavao Ambinaniroa

C/vités Villageoises, familles, Ecoles, Particuliers Associations, Ecoles, Particuliers Associations, Ecoles, Particuliers C/vités Villageoises, familles, Ecoles, Particuliers C/vités Villageoises, familles, Ecoles, Particuliers C/vités Villageoises, familles, Ecoles, Particuliers Associations, Ecoles, Particuliers

Ambalavao Ambohimahamasina

Ambalavao Ambohimandroso

Ambalavao Andrainjato

Ambalavao Anjoma

Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises, Associations Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises et fkt Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises et fkt Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises, Associations Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises, Associations Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises, Associations

ONG, Rostrata Administration Forestière

2

550

ONG, Rostrata Administration Camaldulensis Forestière ONG, Robusta Administration Grandis Forestière Rostrata ONG, Rostrata Administration Forestière

2

950

0,475

racines nues

8

3 000

6 150

3,075

racines nues

3

500

1 200

0,600

racines nues semis des graines COBA 400 g

ONG, Rostrata Administration Forestière

2

850

0,425

racines nues

ONG, Rostrata Administration Forestière

2

2 500

3 555

1,775

2000 en pots, 1550 racines nues

Ambalavao Ankaramena

Individuels, ONG, Rostrata Familles, Ecoles, Administration Camaldulensis C/vités Forestière villageoises et fkt

3

2 500

1 550

0,775

racines nues

99

District

Commune

Situation juridique Terrain de reboisement Communal, Particuliers, Ecoles, C/vités Fkt Associations, Ecoles, Particuliers Associations, Ecoles, Particuliers

Acteurs Individuels, Familles, Ecoles, C/vités de fkt, Commune

Encadrement Police de l'Environneme nt, des Eaux et Forêts, Administration Forestière, SNGF ONG, Administration Forestière

Essences Eucalyptus rostrata camaldulensis, Grevillea

Nb Provenance Plants pépinières graine produits 3 000

Nb plants

Superficie reboisement (ha) en pot plastique semis graines: villageois 500 g, Commune 1400 g

Ambalavao Besoa

Ambalavao Besoa

Ambalavao Iarintsena

Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises et fkt Individuels, ONG, Familles, Ecoles, Administration C/vités Forestière villageoises et fkt Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises, Associations

Rostrata Camaldulensis

5

5 000

4 500

2,250

4000 en pots, 500 racines nues

Robusta Grandis Rostrata

4

1 000

4 250

2,125

racines nues, semis de grines : COBA 500g, Fkt 800 g, partculières 200g racines nues

Ambalavao Kirano

C/vités Villageoises, familles, Ecoles, Particuliers

ONG, Rostrata Administration Forestière

3

950

0,475

Ambalavao Mahazony Ambalavao Manamisoa

C/vités Villageoises, familles, Ecoles, Particuliers Associations, Ecoles, Particuliers

Individuels, Familles, Ecoles, C/vités villageoises, Associations

ONG, Rostrata Administration Forestière

3

2 000 1 400

2 150

1,075

en pot plastique racines nues semis graines: Société privée 500g, particuliers et villageoises 1000g

Ambalavao Miarinarivo

Individuels, ONG, Robusta Familles, Ecoles, Administration C/vités Forestière villageoises et fkt Associations ONG, Eucalyptus gestionnaires des Administration Rostrata sites, Individuels, Forestière Camaldulensis familles, Ecoles, C/vités villageoises et fkt

4

1 500

3 150

1,575

racines nues semis des graines: COBA 1200g, particulier 500g

Ambalavao Sendrisoa

Associations, Ecoles, Particuliers

4

2 550

1,275

racines nues

100

District

Commune

Situation juridique Pâturages délimités, Associations, Particuliers

Acteurs

Encadrement

Essences Eucalyptus rostrata camaldulensis

Nb Provenance Plants pépinières graine produits 21 5 000

Nb plants 6 836

Ambalavao Vohitsaoka

Ambalavao Vohitsaoka

Ambohima Ambohimahasoa hasoa

Ambohima Ampitana hasoa

ONG, Usagers de Administration pâturages, Forestière Associations gestionnaires des sites, Individuels, Familles, Ecoles, C/vités de fkt ONG, Administration Forestière, Commune (Police de l'Environneme nt, des Eaux et Forêts) Tous les Administration fonctionnairesforestière et associationagriculture Eglises- ElèvesScout- personnel de la CU HV de la Chef quartier, Commune en même temps pepinièriste (formé par ANAE) HV de la Commune (personnels de CR-ElèvesFRAM-Eglises) 700 personnes HV de la Commune (personnels de CR-ElèvesFRAM-Eglises Eaux et Forêts

Superficie reboisement (ha) 3,418 3120 en pots, 3716 racines nues Semis de graines COBA 1500 g, usagers 500g, villageois 500g, Commune 1300g en pot plastique

Eucalyptus rostrata camaldulensis, Grevillea

2 000

Ravintsara

SNGF Antananariv o

750

550

1,000

750 jeunes plants du SILO; dont 200 plants endommagés

Ravintsara

SNGF Antananariv o

750

500

1,000

250 plants (pas encore plantés)

Ambohima Ankerana hasoa

Vinanitsambo

Eucalyptus grandis

Pépinière de la CR

7 000

3,000

catte commune a effectué le double de l'objectif de la campagne 2004-2005

Ambohima Ankerana hasoa

Eaux et Forêts

Pinus patula

Pépinière de la CR

1 500

0,600

60%

101

District

Commune

Situation juridique

Acteurs HV de la Commune HV de la Commune HV de la Commune HV de la Commune HV de la Commune (personnels de CR-ElèvesFRAM-Eglises HV de la Commune (personnels de CR-ElèvesFRAM-Eglises ONG SOA FIHASINA

Encadrement

Essences

Nb Provenance Plants pépinières graine produits SNGF Antananariv o SNGF Antananariv o SNGF Antananariv o SNGF Antananariv o Pépinière de la CR 750

Nb plants 750

Ambohima Camp-Robin hasoa Ambohima Isaka hasoa Ambohima Morafeno hasoa Ambohima Sahatona hasoa Ambohima Tsarafidy hasoa

Administration Ravintsara forestière Administration Ravintsara forestière Administration Ravintsara forestière Administration Ravintsara forestière et agriculture Eaux et Forêts Eucalyptus

Superficie reboisement (ha) 1,500 100% plantés

750

750

1,500

100 % plantés

750

750

1,500

750 jeunes plants du SILO technique mode de plantation non respectée nombre de plants plantés: 84% par rapport à l'objectif campagne 2004-2005 (rapport 4 è trim 2004) 88%

750

750

1,500

2 100

0,840

Ambohima Tsarafidy hasoa

Eaux et Forêts

Pinus keshya

graine du SILO Tanà

2 200

0,880

Fianarantso Ialamarina – a II Ampahamaherana

station forestière

ONG SOA FIHASINA

Azalée, Eucalyptus, Hetatra, Araucaria angustifolia, itriodora, arbres fruitiers, Pinus khasya 70

ONG SOA FIHASINA

15 924

TOTAL Source : DIREEF Fianarantsoa

53 824

58 541

34

102

F3.5 – TAUX D’ADOPTION DE TECHNIQUES CULTURALES AMELIOREES Tableau F3.5a : Fréquence d’utilisation d’intrants et technique de production agricole
Régulièrement SRI (Système de Riziculture Intensive) 15 Repiquage du riz 79 Semis direct du riz sur rizière (sur boue) 19 Semis direct du riz sur rizière (à sec) 2 Cultures de contre-saison sur rizière 45 Zéro labour sur les tanety (semis direct) 3 Culture suivant courbe de niveau 33 Engrais chimiques 33 Equipements agricoles non traditionnels 69 Pesticides|herbicides 20 Produits vétérinaires 38 Variétés améliorées de riz 23 Variétés améliorées de café 0 Source : INSTAT / Recensement au niveau des communes 2003 Type Nombre de Communes Occasionnellement Pas disponible 28 38 1 1 20 42 20 59 27 9 19 59 24 24 23 25 11 1 26 35 15 28 20 38 12 68 Total 81 81 81 81 81 81 81 81 81 81 81 81 80

Tableau F3.5c : Utilisation d’engrais chimique
N° DISTRICT COMMUNE Ambinanindovoka Ambohimahamasina Andrainjato Anjomà Mahazony Miarinarivo (Avao) Sendrisoa Befeta Camp Robin Alakamisy Ambohimaha Nombre groupements 2 6 10 1 7 1 1 1 1 55 Fokotanyt Fijoroana Ambohimahamasina, Itaolana Mitongoa, Sahamena, Tambihambe, Tambikandrefana, Tambohonianjany, Ambatolahy V Anaody Alatsinainy, Ambatazana, Ampangabe, Antokolava Vohiboay Morafeno Tsimanavakavaka Ambatovory Alakamisy Ambohimaha, Ambatolahindraoto, Ambohibory Ouest, Ambohimanarivo, Analamasina, Itsangana I, Itsangana II, Lambohavana, Lavaina, Lavalaho Tambohivo, Lavania, Maroakoho, Niadiana, Safata, Sangasanga Centre, Talata Iboaka, Tambohivo, Tambohomavo, Vohitsoa Vatofotsy Ambohimanarivo, Anjanamahasoa, Ankarimalaza Nord, Ankarimalaza Ouest, Antsiobe, Midongy Centre, Riambary, Sahavindray, Sahavoha, Sangasanga Nord, Sangasanga Sud, Tsiahorea, Vohitraivo Alatsinainy Ialamarina, Anjambe, Ranomena Ambalakely, Ambatolahimavo, Anara, Ivoay, Volamena Ambalamahasoa, Bevoanjo Ambalamidera, Tanantsoa, Antoetra I Ambalafila, Ambalatsinjo Sakaroa Ambalabetsila, Ambalatondroina, Ambalatsila, Ambohitsara soavina, Ampanenjana, Andovoka, Betapoaka, Soamanankavana, Soanankova, Ranomaitso Andranomiditra Ambatosoa I, Andranovorivato, Ankaratsinana, Sangasanga Ambatovaky, Andovoka, Androy, Anindrabe, Iambara Anjomà Itsara, Ikando, Benangana Ambalamarina, Ambalamarina Ankaranosy, Ambalavao Andohony, Analalava, Analalava Mahasoa, Ankaranosy, Ankarinarivo Manirisoa, Ankarinarivo centre Andranotakatra, Talata Fandrandava

1 Ambalavao 2 Ambalavao 3 Ambalavao 4 5 6 7 8 9 10 Ambalavao Ambalavao Ambalavao Ambalavao Ambohimahasoa Ambohimahasoa Fianarantsoa II

11 Fianarantsoa II

Alakamisy Itenina

29

12 Fianarantsoa II 13 14 15 16 17 Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II

Alatsinainy Ialamarina Ambalakely Ambalamahasoa Ambalamidera Ambondrona Andoharanomaitso

5 7 41 7 3 17

18 19 20 21 22

Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II

Andranomiditra Andranovorivato Androy Anjomà Itsara Ankarinarivo

10 30 14 9 8

23 Fianarantsoa II

Fandrandava

3

103

DISTRICT

COMMUNE Fianarantsoa II Ialamarina Iavinomby Ihazoara Isorana Ivoamba Mahaditra Mahasoabe

Nombre groupements 6 12 6 1 9 5 6 17

Fokotanyt Ambalabe, Antsaharoa, Fianarantsoa, Ambalambositra Ambalaivo, Ampatsy, Andaobatoba, Besiara, Manakarongana, Maroharongana, Todiana Ambalamay, Nohasoavimbahoaka Soavimbahoaka Amboahitsy, Andohareana, Isorana, Mandanona, Tambohobe Ambalamahavelo, Ambondrombato, Ranomadio Alarobia, Ambalavao Mahazoarivo, Ambohibarihena II, Andranomila, Anjanamahasoa, Isomitra, Mahasoa, Ramampiray, Soaiombonana, Soavimbahoaka Andranolava, Ranoroahina Maneva Ouest, Ampasimbe, Andohamarodita, Avaradrano, Ambalamarina, Andoharanomaintso Ankofafa avaratra Ambalamirarisoa, Anara, Nasandratrony, Soamiandrizafy Ambalavao Ivondro, Antamiana, Avao Ivondrona, Bedia, Seranana Iharagnany Ouest, Imarotavy, Lalazana Ambany, Lalazana ambony, Sahamena Ambalasitelo Ambalasarotra, Manaotsara, Taindambo, Maromangaika, Tetezambato Ambalafandrambato, Ampano, Andreambe, Manandreana, Marodita, Marovory, Tanjombita Nandraina, Sandranala, Vinanitelo, Vinanitelo Est Ambalamisaotra, Ambalavao, Andondona, Androy, Ankazomalaza, Mitoko Est, Mitoko Nord Ankaratsinana

24 Fianarantsoa II 25 Fianarantsoa II 26 27 28 29 30 31 Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II Fianarantsoa II

32 Fianarantsoa II 33 Fianarantsoa II 34 Fianarantsoa II 35 Fianarantsoa II 36 Fianarantsoa II 37 Fianarantsoa II 38 Fianarantsoa II 39 Fianarantsoa II 40 Fianarantsoa II 41 Fianarantsoa II 42 Fianarantsoa II 43 TOTAL Source : DRDR

Mahatsinjony Maneva Manolafaka (FI) Nasandratrony Sahambavy Soaindrana Soatanàna Taindambo Talata Ampano Vinanitelo Vohitrafeno Ankaratsinanana 43

5 15 1 7 23 16 1 15 18 8 14 1 454

Tableau F3.5c : Superficie physique cultivée (ha) selon le mode de fertilisation dans la Région Haute Matsiatra (campagne agricole 2004-2005)
Fertilisation Fertilisation minérale Fertilisation mixte organique 32 349 1 759 5 797 Région Haute Matsiatra 254 457 26 167 33 421 Madagascar Source : Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP - 2006 Sans fertilisation 48 790 1 733 467

Tableau F3.5d : Superficie rizicole irriguée (ha) selon le mode de culture dans la Région Haute Matsiatra (campagne agricole 2004 - 2005)
Semi-direct Repiquage en foule Repiquage en ligne 757 42 424 5 165 Région Haute Matsiatra 124 026 760 944 92 097 Madagascar Source : Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP - 2006 SRI 145 2 335

Tableau F3.5e : Superficie rizicole totale (ha) selon le type de riziculture dans la Région Haute Matsiatra (campagne agricole 2004 – 2005)
Irriguée Région Haute Matsiatra Madagascar Tanety

48 491 979 802

1 664 104 950

Tavy -

160 095

Source : Direction des Systèmes d’Information – Service des Statistiques Agricoles – MAEP - 2006

104

F3.7 – TAUX D’UTILISATION DES METHODES ANTI-EROSIVES

F3.9 – REDEVANCES FORESTIERES Tableau F3.9 : Situation des redevances forestières
District
Fianarantsoa II

Année
2003

Redevance due

Redevance payée
78 384 026

Redevance à payer
115 469 261

Taux de recouvrement
40,43%

Nb PE
14

Localisation
Sahatona (CR Sahatona) – Mahazoarivo (CR Fanjakana Fnr II) – Fkt Vohitrombana (CR Sahanimaitso) – Valozoro (CR Fiadanana) – Ambalakindresy – PRHM Mahazoarivo A14b, A15b - Sahandrery FKT Ranomena (CR Alatsinainy) AnerinerinaAntananololava FKT Andohanampasina Fanjakana – Androy – Anerinerina Tananololava PRHM Lakera - PRHM ; Maharoarivo : série A; P/lles A1 à A15 ; PRHM Mahazoarivo : Série A P/lles A14bis, A15bis, A16, A17, A18, A19, A24 - Mangidy ; PRHM Chantier Mahazoarivo, Série C : P/lles C1 à C6 Ambalamidera II ; Ambohimongo Alatsinainy Ialamarina ; Anerinerina Antananololava Alatsinainy Ialamarina ; PRHM - Chantier Androy, série B : P/lle B20 à B25 Miarinarivo Sahatona – Fiadanana – Ambalakindresy Ranomena Fkt Andohariana Ranomena - Ankarinoro ; PRHM Sahatona, Série A et C P/lle A16 à A18 - C2 à C13 - Fanandrana Série M et L : P/lle M13, M14, M16à M18 ; Akindry ; PRHM Chantier Fanandrana série N, P/lle N9-N12 et N13 Fiadanana ; PRHM Ambalakindresy Est, série D, P/lle D1 à D4

2004

44 893 855

20 801 195

24 092 659

60%

4

2005

73 890 355

72 401 515

3 483 660

97,99%

2

Ambalavao

2004 2005

31 507 491 49 501 583 50 621 639

8 401 998 27 471 430 20 153 329

23 105 493 22 030 153 30 455 710

26,67% 55,50% 38%

2 3 4

Ambohimahasoa

2004

2005

69 750 430

46 743 654

23 006 776

67,02%

1

Source : DGEF

105

O1 - EAUX CONTINENTALES / ETAT
O1.1 - RESSOURCES EN EAUX O1.1.1 – Points d’Eau Potable

Les stations d’approvisionnement en eau de la ville de Fianarantsoa
L’approvisionnement en eau de la ville de Fianarantsoa est assuré par les zones de captage d’Antarambiby, de Vatosola et de Mandranofotsy. Station d’Antarambiby : La station d'Antarambiby est constituée d'un barrage qui endigue les eaux d'une source émergeante de la vallée de Mandaratsy, sur la colline d'Antarambiby. L'ensemble fait partie du complexe de reboisement de la Haute Matsiatra, qui s'étend des collines de Vohiposa, au nord d'Ambohimahasoa, aux confins d’Ambalavao. Le site est soumis à des exploitations forestières semiindustrialisées et itinérantes Photo : la station d’Antarambiby
Source : Base de données et Plan d’Actions concerté pour une Gestion Durable et un Partage Equitable de l’eau dans trois régions de Montagne, Madagascar

En amont : les équipements consistent en un barrage, une conduite d’eau et une station de traitement construits en 1957 par la commune urbaine de Fianarantsoa (CUF). En 1984, l’insuffisance du débit d’eau a obligé la JIRAMA à aménager une dizaine de canaux de captage sur 57 kilomètres. En 1994, la JIRAMA a rajouté une seconde conduite et a rehaussé la hauteur de la lame déversoir de 50 cm. La station collecte 4 800 m3 /jour (Antarambiby compte 13 canaux de captage, un canal a un débit de 2 litres/s soit 7 m3/heure en période d’étiage) et produit 192 m3/heure soit 4608 m3/jour d’eau potable. En aval : C’est surtout au niveau de l’irrigation des bas-fonds en aval du déversoir que le problème de tarissement est le plus manifeste. La rivière Mandaratsy part du lac pour se déverser en aval, dans le fleuve Matsiatra à 3 Km à l’ouest de Mahasobe. Plus de 700 hectares de rizières de la région d’Itombana, d’Ampanazava et de l’est de Mahasoabe ne sont plus mises en valeur du fait de l’insuffisance d’eau agricole Source : Ramy Razafindralambo, 2001.

107

Carte 01.1.1a : Plan de situation de Antarambiby et de Mandaratsy

Source : Base de données et Plan d’Actions concerté pour une Gestion Durable et un Partage Equitable de l’eau dans trois régions de Montagne, Madagascar

Station de Vatosola : la station de Vatosola capte également l'eau à partir d'un puits. Elle est située à 7 km de la ville. Station de Mandranofotsy : la station de pompage d'Ankidona est branchée sur le fleuve 'Mandranofotsy' – (étymologiquement : l'eau boueuse) - Ce fleuve capte les érodés sur les bassins versants le long de ce parcours, mais aussi de l'abattoir de la ville qui est situé sur ses rives. Le fleuve est boueux, ce qui exige une installation d'épuration par étapes coûteuse à Ambanimaso. Tableau O1.1.1a : Description des sources d’approvisionnement en eau pour la ville de Fianarantsoa
Source utilisée par JIRAMA pour l’approvisionnement de la ville de Fiananarantsoa Antarambiby. Elle assure les 2/3 de la demande annuelle Caractéristiques Capacité totale : 135 000 m3 ; Système gravitaire + ouvrages de traitements (décanteurs, filtres…) Utilisée depuis 1957 Observation Situé à 26 km à l’Est de la ville de Fianarantsoa, le bassin de captage, bassinversant de la Mandaratsy, abrite les sources qui alimentent le lac d’Antarambiby, lac de retenue d’eau pour l’alimentation en eau potable de la ville de Fianarantsoa

Capacité totale : 60000 m3 ; Système gravitaire + ouvrages de traitements (décanteurs, filtres…) Utilisée depuis 1924 La station de pompage d'Ankidona Station de pompage + station de qui est branchée sur le fleuve traitement (décanteur, filtres…) 'Mandranofotsy' Utilisée de puis 1972 . Elle est un recours en cas de difficultés au niveau des deux principales sources Source : PUDi Fianarantsoa ; “Etude de cas sur l’alimentation en eau urbaine de la Ville de Fianarantsoa”, Ramy RAZAFINDRALAMBO

Vatosola Elle assure les 1/3 de la demande annuelle

108

La capacité de stockage, pour l’approvisionnement de Fianarantsoa est de 2410 m3.
Remarque : Dans son rapport, le Projet « Base de données et plan d’actions pour une gestion durable des ressources en eau des régions de haute montagne », a mentionné dans son sommaire qu’il a été constaté que les équipements de captage et de desserte de l’eau sont anciens et demandent à être refaits. La prospection de nouvelles sources et l’investissement pour la protection des zones de captage actuelles sont primordiaux. » Tableau O1.1.1b : Lacs, fleuves, rivières et stations utilisés pour l’approvisionnement en eau de Fianarantsoa
Année de 1ère utilisation 1924 1957 1972 Nom des Lacs, fleuves ou rivières Source phréatique Lac (bassin de captage) Antarambiby Rivière Station d’approvisionnement (localisation) Vatosola Antarambiby Débit 2200 m3 / j 4600 à 4700 m3 / j Capacité totale 60 000 m3 135 000 m3 Fonctions Approvisionnement de la haute ville : 1/3 des besoins de la ville Assure les 2/3 de la demande annuelle

Mandranofotsy 3200m3 / j Station de Pour recours en cas de (Ankidodna) pompage difficultés Sources :- PUDi Fianarantsoa ; “Etude de cas sur l’alimentation en eau urbaine de la Ville de Fianarantsoa”, Ramy :RAZAFINDRALAMBO ; - ERI, « Crise d’eau potable de la ville de Fianarantsoa », Johanesa Rasolofonirina, Mark S. Freudenberger ; 15 nov 2006

Eau potable
Seul le district d’Ikalamavony n’est pas doté de réseau d’eau courante. Fianarantsoa I : o Nord : Ankofafa – Ampopoka – Maromby o Sud : Mahazengy o Est : Andrainjato CUR – Beravina o Ouest : Ambalatsimanirirano – Anosy – Ilaindasitra Fianarantsoa II : o Mahasoabe, Fandrandava, Andoharanomaintso, Sevaina o Talata-Ampano, Isorana, Soatanana, o Ambalavao, o Ambohimahasoa Tableau O1.1.1c : Nombre de bornes fontaines par district
Fianarantsoa I 93 bornes fontaines Fianarantsoa II 07 bornes fontaines) Ambalavao 59 bornes fontaines Ambohimahasoa 41 bornes fontaines Ikalamavony 40 bornes fontaines Source : Monographie MAEP / UPDR

Seul le réseau d’eau courante de la ville de Fianarantsoa est géré par la JIRAMA. Pour le reste, cette eau courante est gérée par leur commune respective.
Source : Monographie MAEP / UPDR

Photo : borne fontaine à Ankofafalahy_Fianarantsoa, ONE

109

O1.1.2 – Périodes de pénuries d’eau et d’inondation Fianarantsoa fait partie de la zone hydrologique des Hauts Plateaux, caractérisée par une pluviométrie annuelle entre 1000 à 1400 mm, variée du fait du relief et de l’opposition Est-Ouest. La zone des Hauts Plateaux est bien arrosée et n’a généralement pas de problèmes de ressources en eau. Les eaux superficielles ont un débit suffisant : les cours d’eau sont bien alimentés toute l’année. Les crues sont peu violentes et les étiages soutenus. Il faut remarquer que l’approvisionnement en eau potable de la ville de Fianarantsoa en fin de saison sèche (septembre -octobre) se fait au détriment des besoins en eau agricole des communautés riveraines au lac de retenue d’eau d’Antarambiby du fait que la période d’étiage coïncide avec les besoins en eau critique du calendrier cultural de la riziculture. Ce qui provoque un retard dans le calendrier rizicole, contraint par les températures fraîches de début de saison sèche et ainsi, conduit à une réduction au tiers des superficies rizicoles. Source : Base de données et Plan
d’Actions concerté pour une Gestion Durable et un Partage Equitable de l’eau dans trois régions de Montagne, Madagascar

O1.1.3 – Les apports pluviométriques Quelques valeurs de la pluviométrie dans la Région Tableau O1.1.3a : Hauteurs moyennes mensuelles de Matsiatra. station hydrométrique de Fanoro (Ampamaherana Fianarantsoa II) :
PARAMETRES Hauteur moyenne en 1997 (en mm) Janv Fév Mars Avr Mai JUIN Juil Août Sept. Oct. Nov. Déc. Annuelle 510 800 710 660 270 80 1 600

1 310 3 360 2 160 1 430 4 140

Source : Monographie MAEP / UPDR

Tableau O1.1.3b : Pluviométrie moyenne de la période 1990-95, 2000 -2002 à Beravina Fianarantsoa
Pluviométrie Nombre de Observations annuelle (mm) mois secs Beravina 1990 - 1995 1.074,2 5 Relevés de 1993 non 2000 - 02 1125,5 5 disponibles Source : Service Inter-Régional Sud de la Météorologie et de l’Hydrologie Fianarantsoa Station Période Altitude (m) 1.106

Les isohyètes annuelles sont au niveau 800-900 mm dans la région de la Haute Matsiatra, avec une légère augmentation jusqu'à 1.400 mm au fur et à mesure que l’on monte vers le Nord et en allant jusqu'à 2.000 mm à la frontière Est de la région. Vers le Sud et le Sud-Ouest de la région, l’on remarque une nette stabilisation des courbes isohyètes avec leur étalement dans l’espace.

La période pluvieuse commence en Octobre. La quantité des pluies reçues est la plus importante en Décembre - Janvier. Celle-ci décroît rapidement aux mois d’Avril - Mai.
Tableau O1.1.3c : Pluviométrie moyenne de la période 2000 -2002 à Beravina Fianarantsoa
Année J F M A M J J 50,4 40,1 7,5 A 30,6 32,4 13,3 S 2,6 7,9 5,9 O 50,2 50,9 7,5 N 193,8 66,7 55,7 D 140,5 240,7 174,3 Total 1097,9 1281,9 768,7

2000 153 246,2 172,4 11,6 19,2 27,4 2001 377,6 225,6 190,2 22 16,9 10,9 2002 195,7 152,9 55,1 50,2 14,2 36,4 Source : Direction des Exploitation météorologiques, 2003

110

Tableau O1.1.3d : Les pluviométries moyennes de Fianarantsoa durant l'année 2004 comparées avec les normales
PARAMETRES Hauteurs mensuelles Pluies (en mm) 2004 Normales Janv 192,3 227,8 Fév 244,9 220,8 Mars 153,4 137,6 Avr Mai Juin 28,6 16,5 Juil 14,9 24,6 Août Sept. Oct. 2,3 21,4 Nov. Déc. Annuell e

42,3 15,6 46,4 27,3

15,7 105,6 128,6 179,6 1123,8 18,0 61,5 124,9 241,4 1168,2

Carte O1.1.3a : Pluviométrie de la Région Haute Matsiatra
Pluviometrie moyenne annuelle de la région Haute Matsiatra

Bemanda


Ambohimahasoa

Andanoa

Ikalamavony

Pluie annuelle en mm Besavoa Berevo Vohitsoa
rn

Fianarantsoa

800 1 040 1 290 1 530 1 780 2 020 2 270 2 510 2 760 3 000 Localité Chef-Lieu-Region piste route nationale route non classée

Vohitromby

Andrarambiny

Ambalavao

0

25

50
Antanisaonjo

Ambohibory

Kilomètres

District

Source: BD500 FTM, CIG/CIRAD Conception et réalisation: ONE/DIE/UCDD Février 2007

O1.1.6 - Sources minéralisées Tableau O1.1.6a : Les sources thermales
DISTRICT Fianarantsoa II Ikalamavony Localisation Source de Ranomafana Vohitrarivo, sur la Matsiatra à une quinzaine de kilomètres au Nord de Fianarantsoa Source de Tsiefa, sur la Matsiatra au Nord d’Ikalamavony Observations Température : 47° Faible minéralisation sodique Faible minéralisation sodique

Source : Direction de l’Eau et de l’Assainissement / Service Géologie

111

Carte O1.1.6a : Carte des sources (eaux) de la région

O1.2 – QUALITE DE L’EAU O1.2.1 - Qualité Microbiologique

112

O1.2.2 - Qualité Physico-chimique Tableau O1.2a : Résultats d’analyse
Caractéristique - Localisation Valeur Maximale Admissible M13-C - localisation - Observations C13-R - localisation - Observations C13-04 - localisation - Observations - 200m amont confluent avec M10, 2300m amont lac M12-C - localisation - Observations Environ 500m aval tête du marais M12, 1600 amont lac M10-C - localisation - Observations M9-C - localisation - Observations Environ 200m amont confluent M10+M13, 2000m du lac CM9-M10 - localisation - Observations Environ 20m aval confluent, 1800m amont lac Echantillonnage d’eau des confluents de M9,10,13 M8-C - localisation - Observations Environ 20m aval tête marais, 3100m amont du lac Petit canal tête de M8 à l’état naturel M7-C - localisation - Observations Petit étang début de marais M7,1400m amont du lac Eau de la source N°7 M6-C - localisation - Observations 30m aval tête M6, environ 1600m amont lac Petit canal tête de M8 à l’état naturel

- Eau d’un petit - Environ étang, tête du 2700m amont marais M13 lac, 3600 aval tête - Présence d’érosion sur le BV, beaucoup de feuilles mortes de pins 12.12.05 15.12.05 Limpide Trouble Incolore Jaunâtre 5 6,5 -9,5 2000 6,78 6,43 25,3 7,4 0,5 50 0,1 0,3 0,15 0,3 0 2 2,1

- Observations

- Eau de rizière, - BV détruit par feu de brousse le feu de sur le BV brousse

- Environ 100m aval tête du marais M10, 2000m amont Canal d’amenée lac naturel - Canal d’amenée traversant des rivières 12.12.05 15.12.05 Clair Jaunâtre 19.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 1,56 6,7 30,1 2,8 0 0 0 1,2 75,7 5,46 25,7 7,8 0,34 0,01 0 4 2,8

Date de prélèv Date d’analyse Aspect Couleur Turbidité (NTU) pH Conductivité (µS/cm) Oxydabilité au KMnO4 (mg/l) Ammonium mg/l Nitrates mg/l Nitrites mg/l Fer mg/l MeS mg/l

12.12.05 15.12.05 Trouble Jaunâtre 12,8 6,86 31,5 7,5 0,16 0,25 0 1,5 4,8

12.12.5 15.12.05 Trouble Jaunâtre 8,19 6,62 31,8 6,2 0,1 0,15 0 2,5 2,9

19.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 43,7 5,68 26,2 13,2 0,2 0,02 0 6 10

19.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 19,9 5,86 35,9 10,3 0,27 0 0 5 54,8

20.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 5,9 5,45 34,5 6,9 0,32 0 0 2,4 5

20.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 3,5 5,4 20,7 2,6 0,12 1 0 0,6 9

20.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 2,4 5,4 27,8 2,1 0,08 0 0 0,6 25

113

Tableau O1.2.1b : Résultats d’analyse (suite)
Caractéristique Valeur Maximale Admissible M5-C M4-St M 3+4 – C M11 M ANJ Barrage Antarambiby Entrée station Entrée station

- Localisation

- Observations

- 2000m amont lac - Après passage sur M5 et évènement sur BV

- Environ 100m aval tête marais M4, 3000m amont lac - Eau du marais naturel stagnante, près BV détruit par le feu 21.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 776 6,87 292

- 20m aval confluent canal d’amenée des marais M3 et M4 - Canal d’amenée entre rizières

- 100m aval tête M11, environ 2600m amont lac - Canal après riziculture

- Environ 50m amont du lac - Eau du marais, présence de feu de brousse sur le BV

- Devant barrage, près ouvrage de captage - Présence de feu de brousse

- Eau brute entrée station

Eau brute entrée station

Date de prélèvement Date d’analyse Aspect Couleur Turb (NTU) pH Conductivité (µS/cm) Oxydabilité au KMnO4 (mg/l) Ammonium mg/l Nitrates mg/l Nitrites mg/l Fer mg/l MeS mg/l
0,5 Limpide Incolore 5 6,5 -9,5 2000

20.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 19 5,86 29,6

20.12.5 22.12.05 Trouble Jaunâtre 6,39 5,8 23,5

12.12.05 15.12.05 Trouble Jaunâtre 7,38 6,22 24,9

20.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 15,5 5,44 27,4

12.12.05 15.12.05 Clair Jaunâtre 4,8 6,27 37,3

12.12.05 15.12.05 Trouble Jaunâtre 5,29 6,36 41

20.12.05 22.12.05 Trouble Jaunâtre 5,67 5,8 37,3

2,4 0,12 0 0 0,7 4

1360 0,19 0 0 10000 449

6,7 0,06 0 0 2,4 4

6,5 0,14 0,2 0 2,7 3,1

6,1 0,16 0,01 0 2,5 2

12,4 0,08 0 0 2,4 1,8

12 0 0

7,3 0,09 0 0

50 0,1 0,3

2,1 3,5

1,4 6

114

Tableau O1.2.1c : Récapitulatif des paramètres hors normes OMS
Valeurs des Ecarts aux Normes de chaque Paramètre : (V(pi) – N(pi) où V(pi) = valeur du résultat de l’analyse du paramètre pi et N(pi) la valeur de la norme Localisation Observations Turbidité (NTU) pH Conduc- AmmoNitrates Nitrites Fer tivité nium mg/l mg/l mg/l (µS/cm) mg/l -1975 -1969 -1968 -1970 -1974 -1974 -1964 -1966 -1979 -1972 -1970 -1708 -1977 -1975 -1973 -1963 -1959 -1963 -0,35 -0,34 -0,4 -0,5 -0,16 -0,3 -0,23 -0,18 -0,38 -0,42 -0,38 -0,31 -0,44 -0,36 -0,34 -0,42 -0,5 -0,41 -49,7 -49,8 -49,9 -50 -50 -50 -50 -50 -49 -50 -50 -50 -50 -49,8 -50 -50 -50 -50 -0,1 -0,1 -0,1 -0,1 +1,7 +1,2 +2,2 +0,9

M13-C C13+R C13+04 M12+C M10+C M9+C CM9+M10 M8+C M7+C M6+C M5+C M4+St M 3+4 – C M11 M ANJ

- Présence d’érosion sur le - Eau d’un petit étang, BV, beaucoup de feuilles tête du marais M13 mortes de pins + Environ 2700m + Eau de rizière, feu de amont lac, 3600 aval brousse sur le BV tête + 200m amont + BV détruit par le feu de confluent avec M10, brousse 2300m amont lac Environ 500m aval tête du marais M12, + Canal d’amenée naturel 1600 amont lac + Environ 100m aval + Canal d’amenée traversant tête du marais M10, des rivières 2000m amont lac Environ 200m amont confluent M10+M13, 2000m du lac + Environ 20m aval + Echantil+lonnage d’eau des confluent, 1800m confluents de M9,10,13 amont lac + Environ 20m aval + Petit canal tête de M8 à tête marais, 3100m l’état naturel amont du lac + Petit étang début de + Eau de la source N°7 marais M7,1400m amont du lac + 30m aval tête M6, + Petit canal tête de M8 à environ 1600m amont l’état naturel lac + 2000m amont lac + Après passage sur M5 et évènement sur BV

+1,8 -0,07 +7,8 +3,2 -3,44 +71 +0,4 +0,1 +0,2 1,04

-0,1 +3,7 -0,1 -0,1 -0,1 -0,1 +5,7 +4,7 +2,1 +0,3

+39 -0,82 +15 -0,64 +0,9 -1,05 -1,5 -2,6 -1,1 -1,1

-0,1 +0,3 -0,1 -0,1 -0,1 -0,1 -0,1 +0,4 +9999 ,7 +2,1 +2,4 +2,2

+14 -0,64 +771 +1,4 +0,4 -0,7

+ Environ 100m aval + Eau du marais naturel tête marais M4, stagnante, près BV détruit par 3000m amont lac le feu + 20m aval confluent + Canal d’amenée entre canal d’amenée des rizières marais M3 et M4 + 100m aval tête M11, environ 2600m amont + Canal après riziculture lac + Environ 50m amont + Eau du marais, présence de du lac feu de brousse sur le BV

+2,4 -0,28 +11 -1,06 -0,2 -0,23 +0,3 -0,14 +0,7 -0,7

Barrage + Devant barrage, près + Présence de feu de brousse Antarambiby ouvrage de captage Entrée station Entrée station + Eau brute entrée station Eau brute entrée station

-0,1 +2,1 -0,1 -0,1 +1,8 +1,1

Les valeurs positives indiquent une valeur hors norme du paramètre concerné (mauvaise qualité)

Source : région Haute Matsiatra, Traitements ONE

115

Pour les 18 sites de prélèvement d’échantillons pour analyse physico+chimique, et sur les 7 paramètres ayant pu être comparés aux normes OMS, on constate que : 4 paramètres : la conductivité électrique, les teneurs en ammonium, en nitrates et en nitrites ont été tous dans les normes OMS, 3 paramètres était toujours hors norme : l’aspect, la couleur et la teneur en fer 2 paramètres étaient des fois dans les normes et des fois hors norme : pH et Et une valeur « exceptionnelle » de la teneur en fer pour le site M4+ St qui est une eau de marais stagnante près d’un bassin versant détruit par le feu.

Utilisons le Pourcentage d’Ecart aux Normes ou PEN pour hiérarchiser la qualité physico+chimique de ces eaux. Méthode : prendre en compte et le nombre des paramètres hors normes et la valeur de leur écart par rapport à la norme. Méthode : Soit N1, N2…Ni…Nf, les valeurs des normes de rejet pour les paramètres Pi, i variant de 1 à f et V1, V2, …Vi,…Vf, celles des résultats d’analyse de ces paramètres pour l’eau étudiée. ∀ i, calculer Vi – Ni Si Vi – Ni > 0, Alors Calculer PEN(pi) =

Vi − N i *100 , pourcentage d’écart par rapport à la norme du paramètre Ni

pi, en % comme unité La valeur de l’écart à la norme pour l’eau considérée est alors PEN t.q. PEN = PEN i


i

On peut alors fixer des seuils S1, S2, S3 t.q si PEN≤S1, alors l’eau considérée est conforme, si S1<PEN≤S2, alors l’eau considérée est peu conforme, si S2<PEN, alors l’eau est non conforme.

116

Tableau O1.2.1c : Calcul des pourcentages d’écart aux normes pour chaque site de prélèvement
Pourcentage d’écart Ecart de chaque de chaque paramètre paramètre par rapport par rapport aux aux normes normes (%) TurbiTurbidité Fer Fer pH dité pH (NTU) mg/l mg/l (NTU) 5 6,5 0,3 +1,8 -0,07 +7,8 +0,4 +3,2 +0,1 -3,44 +0,2 +71 1,04 +39 -0,82 Echantillonnage d’eau des confluents de M9,10,13 + Petit canal tête de M8 à l’état naturel Eau de la source N°7 + Petit canal tête de M8 à l’état naturel + Après passage sur M5 et évènement sur BV + Eau du marais naturel stagnante, près BV détruit par le feu +15 -0,64 +0,9 -1,05 -1,5 -2,6 -1,1 -1,1 +1,7 +1,2 +2,2 +0,9 36,0 156,0 64,0 0,0 0,0 566,7 6,2 400,0 1,5 733,3 3,1 300,0 16,0 0,0 0,0 PEN (%)

Localisation du site

Observations

M13-C C13+R C13+04 M12+C M10+C M9+C CM9+M10 M8+C M7+C M6+C M5+C M4+St

- Eau d’un petit étang, tête du marais M13 - Environ 2700m amont lac, 3600 aval tête - 200m amont confluent avec M10, 2300m amont lac Environ 500m aval tête du marais M12, 1600 amont lac - Environ 100m aval tête du marais M10, 2000m amont lac Environ 200m amont confluent M10-M13, 2000m du lac Environ 20m aval confluent, 1800m amont lac - Environ 20m aval tête marais, 3100m amont du lac Petit étang début de marais M7,1400m amont du lac - 30m aval tête M6, environ 1600m amont lac - 2000m amont lac

- Présence d’érosion sur le BV, beaucoup de feuilles mortes de pins + Eau de rizière, feu de brousse sur le BV + BV détruit par le feu de brousse + Canal d’amenée naturel + Canal d’amenée traversant des rivières

602,7 562,2 798,9 303,1

+3,7 1 420,0 +5,7 +4,7 +2,1 +0,3 +0,3 +0,4 780,0 300,0 18,0 0,0 0,0 280,0

1 2 669,3 233,3 1 2 680,0 900,0 1 1 866,7 566,7 718,0 100,0 100,0 413,3 3 348 659,5 728,0 848,0 953,3 700,0 606,0 380,7

0,0 700,0 0,0 100,0 0,0 100,0 0,0 133,3 6,2 3 333 233,3

+14 -0,64

- Environ 100m aval tête marais M4, 3000m amont lac - 20m aval confluent + Canal d’amenée entre M 3+4 – C canal d’amenée des rizières marais M3 et M4 - 100m aval tête M11, M11 environ 2600m amont + Canal après riziculture lac + Eau du marais, présence - Environ 50m amont M ANJ de feu de brousse sur le du lac BV Barrage - Devant barrage, près + Présence de feu de Antarambiby ouvrage de captage brousse - Eau brute entrée Entrée station station Eau brute entrée Entrée station station Source : région Haute Matsiatra, traitements : ONE

+771 +0,4 +9999,7 15 420,0 +1,4 -0,7 +2,1 +2,4 +2,2 +2,1 +1,8 +1,1 28,0 48,0 220,0 0,0 6,0 14,0

0,0 700,0 0,0 800,0 0,0 733,3 0,0 700,0 0,0 600,0 0,0 366,7

+2,4 -0,28 +11 -1,06 -0,2 -0,23 +0,3 -0,14 +0,7 -0,7

117

O1.3 – LACS, FLEUVES ET RIVIERES

Hydrologie
L’hydrographie de la Région de la Haute Matsiatra est caractérisée par le Bassin versant du MANGOKY. Le réseau hydrographique de ce bassin versant prend sa source dans les régions de la Haute Matsiatra et d'Ihorombe (rivières Manantanana - Zomandao et Ihosy). Un système hydrologique très important prend naissance dans le massif de l’Andringitra et génère, en aval, des rivières importantes dont Zomandao (affluent de la Mangoky), Menarahaka, Iantara (affluents du Manampatra) et Rienana. Les bassins versants dépendant de ces rivières jouent un rôle important en matière de développement agricole et nombreux sont les villes/villages qui dépendent des cours d’eau sortant du massif. Source : Diagnostic Haute Matsiatra. La Région est traversée par trois grandes rivières qui forment toutes des affluents du fleuve Mangoky, notamment - la rivière Zomandao au sud de la Région, - la rivière Mananantanana dans la partie centrale - et la rivière Matsiatra qui prend source dans la partie centrale et passe dans la ville de Fianarantsoa mais qui plus en aval, forme la limite nord-ouest de la Région. La superficie totale du bassin versant de Mangoky est de 55.750 km² et il se déverse dans le canal du Mozambique. Les principaux cours d’eau sont Mitody, Manambaroa, Fanindrona avec la source de Fisakana traversant Fandriana et Manandriana dans la Région Amoron’i Mania. Il y a aussi le fleuve Namorona qui traverse la Région de Vatovavy Fitovinany mais dont la source se trouve dans la Région de la Haute Matsiatra. Comme ce fleuve Namorona alimente une centrale hydroélectrique, une dégradation du bassin versant le protégeant aura des impacts sur la fourniture d’électricité de plusieurs villes de la Province de Fianarantsoa. A part les grandes rivières et les cours d’eau, la Région abrite également des lacs et des zones marécageuses non négligeables. Source : Monographie UPDR Quelques sites ayant fait l’objet d’études et d’inventaires méritent pourtant d’être soulignés : La région d’Ambalakindresy est constituée par des lacs et des marais dont certains ont été déjà convertis en périmètres de culture et en rizières. Marais et lacs de la région de Sahambavy au bord du Chemin de Fer de Fianarantsoa-Côte Est (FCE) plus précisément à une vingtaine de kilomètres environ à l’est de la ville de Fianarantsoa. Marais d’Ambodivohitra : C’est un grand marais situé dans la forêt humide de moyenne altitude au nord est d’Ambalavao. Beaucoup de ruisseaux circulent dans la station entre la végétation herbacée qui couvre environ les 96% de sa superficie. Zones humides de la vallée de Manambolo Ces zones humides de la zone périphérique d’Andringitra comprennent une rivière et plusieurs marais localisés dans les dépressions et les bas-fonds de la vallée de Manambolo. Elle est bordée par des collines couvertes de lambeaux de forêt primaire de moyenne altitude et de savanes herbeuses. Source : Profil environnemental de la Haute Matsiatra

-

Le réseau hydrographique des Districts
Fianarantsoa I La ville (Fianarantsoa1) dispose de petits cours d’eau : le Tsiandanitra à l’Est, le Mandranofotsy au sud et à l’ouest. Les deux sont affluents de la Matsiatra. Source Analyse Diagnostic Haute Matsiatra. La rivière Matsiatra sépare la partie Nord du District de Fianarantsoa I et de Fianarantsoa II. District de Fianarantsoa II Le District de Fianarantsoa II est arrosé par de nombreux petits cours d'eau constituant les affluents de la Matsiatra (vers le Nord-Ouest), de la Mananantanana (vers le Sud) et de la Namorona (vers l'Est).

118

District d’Ambalavao On y distingue trois (3) principaux cours d’eau : - de l’Est à l’Ouest, la rivière Manantanana - du Nord au Sud, la rivière Zomandao - et la rivière Manambolo District d’Ambohimahasoa Le District d’Ambohimahasoa est arrosé par de nombreux petits cours d'eau, notamment la rivière Ankona qui alimente des réseaux de plus d’une centaine de micro-barrages. District d’Ikalamavony Le District d’Ikalamavony est traversé au Nord par la Matsiatra, au centre par la Mananantanana, au Sud par la Zomandao (limitrophe avec Ihosy), et d'Est en Ouest par les affluents de la Mangoky. Tableau O1.3a : Réseau hydrographique par District
District Fianarantsoa I District de Fianarantsoa II District d’Ambalavao District d’Ambohimahasoa District d’Ikalamavony Fleuves Rivières et autres cours d’eau Tsiandanitra à l’Est, Mandranofotsy au Sud et à l’Ouest Nombreux d’eau affluents de Matsiatra, Mananantanana et de Namorona Mananantanana et Zomandao + nombreux petits cours d’eau se dirrigeant vers l’Ouest Ankona qui alimente plus d’une centaine de microbarrages, De nombreux cours d’eau Observations

Matsiatra, Mananantanana, Zomandao, Mangoky Source : diagnostic de la Haute Matsiatra ; Monographie UPDR

Tableau O1.3b : Les principaux bassins versants de la Région et leurs fleuves
Zones / Bassin versant Mangoky
Source : Diagnostic Haute Matsiatra

Fleuves du bassin Mananantanana, Matsiatra, Zomandao, Ihosy

119

Carte O1.3b : Réseau hydrographique de la région
N W E S

Maitsaomba to

MA T

S IA T

RA

Fa

d n in

ro

na

RA AT SI AT M

ot an M a

Ik ala m av on y
#

#

A N O M O R

M A NA N AN T

A NA N A

ra at si at M

A N

M an am

b ov on a

toa Sah a

vo

O nina ri

NTANAN A

R an o

m a its

o
%

F iana ra ntso a
ra at si at M

F e no

ar iv o

ZO M

AN D

AO

#

Am b ala va o
ZO M

So u rc e: B D 5 0 0 FT M C o nc ep ti on e t ré a lisa tio n : O N E Ma rs 2 0 0 7

20

M

A TA TA N

A

A ND

Ch e f-L ie u -Dis tric t Ch e f-L ie u -Re g io n fle uv e dis tric t Am b a la v ao Am b o h im a h a s o a Fia n a ra nts o a I Fia n a ra nts o a II Ik ala m a v o ny
#

eo

I vo ro nd r

%

M ANANA

am S ah o ban

AO

0

20

40 K ilo m ètre s

120

O2 - EAUX CONTINENTALES / PRESSIONS
O2.1 – CONSOMMATION D’EAU Tableau O2.1a : Consommation annuelle en eau potable / Fianarantsoa (1000 m3)
Secteur Usage Domestique Branchements particuliers Bornes fontaines Usage non domestique Services publics Etablissements industriels, portuaires, commerce, JIRAMA / Cession interne, activités 13 16 2001 Nombres abonnés 2002 2003 2004 nd 3969 193 198 21 4708 206 193 19 1 2005 Consommation annuelle (X 1000 m3) 2001 2002 2003 2004 2005 nd 959,03 303,78 529,82 46,48 895,33 276,27 469,99 44,76 990,74 236,07 490,82 44,75 0,15 837,76 184,51 394,82 30,04

3766 160 199 21

5029 210 187 22

16

16

10,53

9,27

8,24

7,79

183 193 217 Personnel JIRAMA Source : JIRAMA, Analyse diagnostic Haute Matsiatra

220

57,30

60,70

64,76

53,30

Tableau O2.1b : évolution de la production et de la vente en eau / Fianarantsoa
Année 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2005 Production En m3 2 129 000 2 121 000 2 085 000 2 211 000 2 217 590 2 322 280 2 260 500 2 325 250 nd Vente en eau En m3 1 709 000 1 741 000 1 691 000 1 680 000 1 818 620 1 907 150 1 756 340 1 804 200 nd

Source : JIRAMA, Analyse diagnostic Haute Matsiatra

Tableau O2.1c : Volume des eaux produite, refoulée et vendue en 2004 pour Fianarantsoa
Eau brute produite (x 1000m3) Fianarantsoa 2425,158 Eau refoulée (x 1000m3) 2319,578 Eau distribuée (x 1000m3) 2298,518 Vente en eau (x 1000m3) 1826,231

Source : JIRAMA, Fianarantsoa

121

O2.2 – POLLUTION DE L’EAU Le rejet des déchets de l’abattoir municipal qui sont déversés dans le fleuve Mandranofotsy constitue la première menace sur les eaux. Au niveau des collecteurs, les rejets de déchets ménagers par les riverains dans les collecteurs d’eaux usées favorisent l’envasement des canaux collecteurs, nuisent à l’esthétique de la ville et constituent des sources de pollution pour les zones en aval.

Photos : illustration de la pollution des eaux : rejet de déchets ménagers dans les collecteurs d’eaux et ceux de l’abattoir d’Ankidona dans le fleuve Mandranofotsy, PUDi Fianarantsoa ONE

Au niveau des sources d’eau, les exploitations forestières sur la colline d’Antarambiby menace la durabilité de cette source. Station de Antarambiby (« Antara » : étang profond et froid) : la station d'Antarambiby est constituée d'un barrage qui endigue les eaux d'une source émergeante de la vallée de Mandrarasy, sur la colline d'Antarambiby. L'ensemble fait partie du complexe de reboisement de la Haute Matsiatra, qui s'étend des collines de Vohiposa, au nord d'Ambohimahasoa, aux confins d’Ambalavao. Le site est soumis à des exploitations forestières semi-industrialisées et itinérantes. Cette exploitation forestière constitue la principale menace pour le site : après le déboisement industriel, les collines sont nues, limitant ainsi l'infiltration de l'eau de pluie et la reconstitution du cycle de l'eau. Le déboisement "industriel" du site expose la source à un tarissement. Déjà actuellement, la pression de l'eau en provenance d'Antarambiby connaît des baisses conséquentes. Si l'exploitation industrielle actuelle sur le site continue de déboiser les hauteurs de Mandrarasy, les infiltrations lors des périodes de pluie pour l'alimentation de la nappe phréatique et le cycle de l'eau seront interrompus ou amoindris, rendant l'installation de moins en moins rentable et efficace. Le risque est qu’ à terme, d'autres sources fournissant de l'eau de moindre qualité - seront de plus en plus sollicitées - ces ressources ne sont pas, non plus, suffisamment protégées .

122

O3 - EAUX CONTINENTALES / REPONSES
O3.1 - OUTILS JURIDIQUES POUR LA GESTION DURABLE DE L’EAU

Liste des Outils Juridiques :
Ordonnance N° 60.099 du 21 Septembre 1960 réglementant le domaine public, modifié par l’ordonnance N° 62.035 du 19 Septembre 1962, notamment en ses articles 4 a), 4 b), 4 c) et 5. Loi N° 90.033 du 21 décembre 1990 portant charte de l’environnement notamment en ce qui concerne l’ obligation d’ organiser la surveillance sur l’ activité des établissements qui peuvent amener nuisances ou des risques, provenant des déchets produit ou traités. Loi N° 90.016 du 20 Juillet 1990 relative à la gestion, à l’entretien et à la police des réseaux hydroagricoles. Loi N° 95.035du 3 Octobre 1995 autorisant la création des organismes chargés de l’assainissement urbain et fixant les redevances pour l’assainissement urbain, en ses dispositions non contraires au code de l’eau. Loi N° 97.017 du 16 Juillet 1997 portant révision de la législation forestière, notamment en son titre II. Loi N° 98.029 du 20 Janvier 1999 portant code de l’eau ; Circulaire interministérielle N°1 MBDPA-MEM/ DG déc. / SG du 20 Août 1998 du Ministère de Budget et du Développement des provinces autonomes et du ministère de l’Energie et Mines réglementant les modalités de fixation et de gestion des taxes communales et surtaxes sur l’ eau et l’électricité. Circulaire interministérielle N° 2 MBDPA-MEM Min. ATV/ SG / DG- Déc. du 25 septembre 1998 du ministère du Budget et du développement des provinces autonomes, du ministère de l’Energie et des Mines et du Ministère de l’aménagement du territoire et de la ville fixant le modèle de convention à passer entre la commune et l’organisme en charge de la distribution de l’eau prévue à l’article 9 de la loi N°95.035 fixant les redevances pou l’assainissement urbain. Délibération N° 22/03 du 20 Octobre 2003 portant application du code l’eau. Décision N°054-PAF/SPAT/ENERG portant création du Comité d’orienttion pour l gestion du bassin versant de Mandaratsy et du lac d’Antarambiby

123

Graphique O3.1a : Textes juridiques sur l’eau

Répartition des Textes juridiques sur l'EAU
11% 22% 56% 11%
Loi Ordonnance Circulaire interministérielle Délibération au niveau ministériel Délibérations au niveau Communal

0%

O3.2 - LES MESURES ECONOMIQUES POUR LA GESTION DURABLE DE L’EAU O3.2.1 - Tarification de l’eau Tableau O3.2.1a : Les tarifs en EAU en vigueur (2006)
Tarif 50 Diamètre compteur 15 mm Prix unitaire 1ère tranche : 310,00 2ème tranche : 730,00 Taxes de la Commune (par tranche de 25 m3 d’eau consommée) Taxe de consommation: 19,6 Ar / m3 TVA ≈ 20 % Timbre 218,00

Source : facture_client,

La surtaxe prélevée par la commune apparaît clairement sur chaque facture. Elle associe taxes à la consommation, surtaxes de fonds de travaux et redevance d’assainissement. Cette surtaxe sert généralement à l’extension du réseau, à la demande de la commune et à l’entretien du réseau existant. C’est le conseil municipal qui en délibère le montant. Elle est de 10% soit 19,6 Ar pour Fianarantsoa. Cette surtaxe représente un montant conséquent pour la CU de Fianarantsoa. Mais la plupart de l’argent recueilli sert à couvrir les impayés de la commune vis-à-vis de la consommation d’eau des bornesfontaines.
Photo : borne payante à Fianarantsoa (2006)

La ville de Fianarantsoa dispose d’un réseau de distribution composée de plusieurs réservoirs et de 215 bornes-fontaines et lavoirs-publics. Par souci de réduire le gaspillage, 149 de ces bornes fontaines, soit 69%, ont fait l’objet d’un transfert de gérance aux bénéfices des associations de quartier.
Source : « Gestion durable Ressources en Eau Régions de Montangne Madagascar »

124

O3.3 - LES MESURES INSTITUTIONNELLES POUR LA GESTION DURABLE DE L'EAU Structures pour la Gestion de l’eau Dans le cadre du Projet « Base de données et plan d’actions pour une gestion durable des ressources en eau des régions de haute montagne », une structuration des acteurs qui a atteint plusieurs niveaux sur Fianarantsoa, où 5 communes rurales et une commune urbaine sont concernées par la gestion de l’eau, a été lancée.
Photo 2 : type d’infrastructures issues des organisations mises en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau à Fianarantsoa, ONE

Ainsi, pour l’approvisionnement en eau de Fianarantsoa, une décision N° 054PAF/SPAT/ENERG portant création du Comité d’orientation pour la gestion du bassin versant de Mandaratsy et du lac d’Antarambiby a été émise. Tableau O3.3a : Les Comités mis en place
Région Fianarantsoa Les Structures en place - ASSOCIATIONS inter-villageoises (Communautés de Base), regroupement de 08 groupements lignagers de 03 Fokontany des 05 communes rurales constituant le territoire d’origine de l’eau, - OPCI : Organisme Public de Coopération Intercommunale regroupant les cinq communes rurales du territoire d’origine de l’eau, - COMITE EAU (organigramme, déclaration de Politique et contrat de gestion commune en annexe 1) - COMITE d’ORIENTATION DE LA GESTION DE MANDARATSY - ASSOCIATION féminine de quartiers, maître d’ouvrage délégué des bornes-fontaines et des lavoirs de certains quartiers de la ville de Fianarantsoa
Source : Base de données et Plan d’Actions concerté pour une Gestion Durable et un Partage Equitable de l’eau dans trois régions de Montagne, Madagascar

Les Parties prenantes (* leadership) Bureau exécutif*, APMM, SAHA Président OPCI* et les représentants des 5 communes rurales DIREM* et Préfet de Région, MEEF* et PDS Faritany Bureau exécutif*, CU Fianarantsoa et PAIQ

Un partenariat entre le FID et l’APMM a permis de mobiliser des ressources financières pour une réhabilitation complète des 57 Km de canaux de captage entre juin et septembre 2003, au bénéfice des communautés riveraines qui ont été recrutées pour ce travail. La JIRAMA s’est engagée à adopter cette démarche de travail à haute intensité de main d’oeuvre pour les prochains travaux d’entretien des canaux de captage.
Source : « Gestion durable Ressources en Eau Régions de Montangne Madagascar »

125

Autres Acteurs recensés sur les eaux potables.
Outre, la Direction de l’Eau du MEM, des ONGs et autres organismes tels que FIKRIFAMA, FID, CARITAS et SAHA Betsileo mènent des projets d’adduction d’eau potable dans certaines communes rurales. Mais si le code de l’eau prévoit de déléguer aux communautés et collectivités riveraines la maîtrise d’ouvrage de la production de l’eau, il est important de renforcer leur capacité à trouver des modes d’utilisation durable de leur espace et des ressources naturelles, notamment l’eau et les forêts. En parallèle, il est aussi important de mettre en oeuvre des mécanismes de financement en faveur d’activités de préservation des zones de captage et de développement intégré des communautés dont les systèmes de production sont handicapés par les contraintes liées à la production d’une eau potable de qualité et en quantité suffisante pour les communautés en aval.
Source : Base de données et Plan d’Actions concerté pour une Gestion Durable et un Partage Equitable de l’eau dans trois régions de Montagne, Madagascar

Autres mesures Institutionnelles
o Renforcement des capacités des acteurs publics de l'eau et mise en application du Code de l’Eau dans la Région de la Haute-Matsiatra

Le Code de l'Eau a été mis en place afin de mieux gérer la ressource et son accès. Pour le cas de la Haute Matsiatra, un projet de renforcement des capacités des acteurs publics de l’eau et de la mise en application du Code de l’Eau y a été initié. Les partenaires financiers ont été : La Commission Européenne / FED, la Communauté Urbaine du Grand-Lyon, la Région de la Haute-Matsiatra. Le projet a eu trois objectifs : l'amélioration de la gestion de l'eau dans la Région de la Haute-Matsiatra dans une perspective de gestion intégrée de la ressource, le renforcement des capacités des acteurs publics locaux, notamment des collectivités locales, la création d'un Pôle régional de Compétences dans le secteur de l'Eau.

Et en terme de renforcement des capacités des acteurs publics locaux, le projet a prévu : une assistance à Maîtrise d’Ouvrage aux communes malgaches (conférences, ateliers de travail et échanges de savoir-faire, assistance pour la programmation, la réception et la gestion d’infrastructures), un appui technique et méthodologique à la Région Haute-Matsiatra pour la mise en place opérationnelle du Comité de bassin et l’élaboration du Schéma Directeur Régional d’Aménagement des Eaux, la promotion des méthodes et mécanismes participatifs auprès des collectivités locales et le soutien au développement de la relation collectivité - usagers sur les questions de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (campagnes d’Information - Education - Communication) ; Développement d’un pôle régional de compétences « eau »

-

-

o

Enfin, le développement d'un pôle régional de compétences "eau" repose sur la mise en réseau des différents acteurs régionaux de l’eau et sur le développement d’activités universitaires dans le secteur de l’eau. Pour cela, le Grand Lyon et la Région Haute-Matsiatra soutiennent le développement d’une coopération interuniversitaire entre les universités de Fianarantsoa et de Lyon Description de la ressource en eau, de ses modes de gestion et d’utilisation, de la vision partagée par les acteurs - Source : diagnostic participatif

126

Tableau O3.3b : Description de la ressource en eau, de ses modes de gestion et d’utilisation Les associations pour la gestion de l’eau dans la Région.
Infrastructures Mandaratsy : 13 sources et 13 canaux de captage de 57 Km renforcés par des canaux de drainage de rizières, un barrage de retenue, une station de traitement Mode de gestion - en amont : curage des canaux de captage par la JIRAMA et entretien des canaux de drainage par les paysans - en aval : transfert de gérance de 5 bornesfontaines aux associations de quartiers Utilisation Alimentation en eau potable d’une ville et irrigation du tiers de 700 hectares de rizières en aval Vision des acteurs des causes de l’insuffisance de la ressource eau - Réduction du nombre de sources liée à la dégradation de la couverture forestière (feux de brousse répétés et cyclones) et aux canaux de captage mal entretenus par la JIRAMA - Augmentation de la consommation en ville - Systèmes de production agricole en amont et en aval sous contrainte. Aucune forme de compensation pour les agriculteurs

Source : Base de données et Plan d’Actions concerté pour une Gestion Durable et un Partage Equitable de l’eau dans trois régions de Montagne, Madagascar

O3.4 - LES MESURES TECHNIQUES POUR LA GESTION DURABLE DE L’EAU Tableau O3.4b : Les barrages dans la Région
Nom_Commune Miarinarivo Ambinanindovoka Manamisoa Ambohimahamasina Andrainjato Ambinaniroa Fenoarivo Ankaramena Ambalakindresy Ambohimahasoa Ampitana Manandroy Ankafina Morafeno Camp Robin Vohiposa Ambatosoa Sahatona Fiadanana Ankerana Ikalalao Vohitrarivo Isaka Sahave Ankarinarivo District Ambalavao Est Ambalavao Est Ambalavao Centre Ambalavao Centre Ambalavao Centre Ambalavao Ouest Ambalavao Ouest Ambalavao Ouest Ambohimahasoa Est Ambohimahasoa Est Ambohimahasoa Est Ambohimahasoa Est Ambohimahasoa Est Ambohimahasoa Est Ambohimahasoa Nord Ambohimahasoa Nord Ambohimahasoa Nord Ambohimahasoa Nord Ambohimahasoa Nord Ambohimahasoa Nord Ambohimahasoa Ouest Ambohimahasoa Ouest Ambohimahasoa Ouest Ambohimahasoa Ouest Isandra Nbre de Barrage 14 20 15 14 nd 9 4 45 3 5 14 18 14 10 Barrages / Barrage Barrage Barrages Barrages par Autres mauvais en bon parFID par PSDR SAHA acteurs état état 2 12 0 0 14 nd nd 0 0 0 GPR 5 10 nd nd nd nd 3 9 0 1 0 11 nd nd nd nd nd nd 3 6 nd nd nd nd 4 0 3 0 0 1 32 13 nd nd nd nd 1 2 0 0 0 3 0 5 0 0 0 5 7 7 nd nd nd nd 17 18 nd nd nd nd 1 6 13 4 0 0 0 0 0 0 14 10

10 19 25 8 24 2 13 20 10

5 10 19 6 0 2 4 18 5

5 9 6 2 24 2 9 2 5

1

1

0

1 19

nd 0 0 nd

nd 0 0 nd

nd 0 0 nd

nd 8 1 nd 3

nd 0

nd 1

nd 0

nd 4

127

Nom_Commune

District

Nbre de Barrage 1 12 7 22 6 15 15 10 23 6 8 3 1 3 2 3 8 3 3 2 6 33 2 17 1 9 3

Barrages / Barrage Barrage Barrages Barrages par Autres mauvais en bon parFID par PSDR SAHA acteurs état état 1 0 5 15 0 10 13 8 8 5 7 1 0 2 0 0 4 3 0 0 2 8 2 8 0 4 3 0 12 2 7 4 5 2 2 15 1 1 2 1 1 2 3 4 2 3 2 4 11 0 17 1 5 0

Manirisoa Iavonomby Vohibola Isandra Nasandratrony Isandra Ambalamidera II Isandra Fanjakana Isandra Soaindrana Vohibato Maneva Vohibato Alakamisy Itenina Vohibato Vohitrafeno Vohibato Mahaditra Vohibato Vinanitelo Vohibato Andranomiditra Vohibato Vohibato Ouest Vohibato Ihazoara Vohibato Ivoamba Lalangina Mahatsinjony Lalangina Ialamarina Lalangina Sahambavy Lalangina Ialananindro Lalangina Andrainjato est Lalangina Ambalakely Lalangina Andrainjato centre Lalangina Solila Ikalamavony Tanamarina Sakay Ikalamavony Mangidy Ikalamavony Fitampito Ikalamavony Ambatomainty Ikalamavony Tanamarina Bekisopa Ikalamavony Tsitondroina Ikalamavony Source : Annexe Diagnostic Haute Matsiatra

0 0 0 nd 0 0 nd 0 0 nd 0 0 0 0 0 0 nd 0 0 0 1 0 0 0 nd nd

1 0 0 nd 0 2 nd 0 1 nd 0 0 0 0 0 1 nd 0 2 0 0 0 0 0 nd nd

0 0 0 0 0 0 nd 0 0 nd 0 0 0 0 0 0 nd 0 0 0 0 0 0 0 nd nd

0 1 22 0 15 0 nd 23 0 nd GPR nd GPR 2 3 3 nd 3 0 6 0 Vazaha 17 1 nd nd

128

O3.8 - RESTAURATION DES BASSINS VERSANTS
Amélioration principale souhaitée réhab.barrage+avc réhab.barrage+ouv/canaux réhab.bar(contourn)+ouv/canaux réhab.barrage,c.bâches,pistes 12km rép° avc en fuite réhab.réseau réhab.barr,const° bâches réhab° totale du réseau réhab° totale du réseau const°bar+ ouv de protection réhab réseau réfection totale bar +avc réhab réseau réhab réseau réhab réseau rép° avc ,prolongement can.maç prolongement canal maçonné déroct.Eléctrificatio,AEP,piste Constr° captage RG Constr° passage eaux sauvages Constr° ouvr/ can, hute, apide, électrific. const°can.bét,bâche,partiteur,piste const°bar + avec, AEP, piste, électrification aménagement périmètre aménagement périmètre réhab° totale du réseau réhab° bar,aménagement lit rivière maîtrise d'eau en saison sèche réhab° totale du réseau réhab° bar Sarindrano amont const° bâche,ouv/réaliment°,piste Const° bar,ouv/canaux const°bar,ouv/canaux,bçaches réhab° bar et ouv/canaux réhab° totale du réseau can maçonné const°bar+avc,ouv/can réhab°avc réhab° totale du réseau Superficie dominée (ha) 116 120 178 105 50 56 50 55 70 53 120 50 120 35 60 50 80 113 80 70 200 70 56 100 400 80 90 100 80 240 50 80 70 42 90 50 35 140 66 Coût (X 1 000 ariary) 58 000 60 000 89 000 100 500 25 000 28 000 25 000 27 500 35 000 26 500 60 000 25 000 60 000 17 500 30 000 25 000 40 000 190 000 10 000 10 000 260 000 60 000 220 000 80 000 320 000 40 000 45 000 50 000 40 00 120 000 24 000 64 000 56 000 21 000 45 000 10 000 28 000 70 000 33 000

Périmètre

Rivière

Alakamisy Itenina 1 Amboasary 2 Talahadreana 3 Renambo 4 Amindravolo 5 Anjanomana 6 Antokolava 7 Andranolava Mahaditra 8 Andriambatomototra 9 Andreantsinoa 10 Ampanazava-moralina Andoharanomaitso 11 Andohareana 12 Ambodihelakelaka 13 Ankotrakotraka Maneva 14 Mandranovolona Talata Ampano 15 Ankirefo 16 Andreaniatara 17 Ampahidrano Nasandratrony 18 Andohareamalaza 19 Fiankinana 20 Andremiely 21 Zambazamba Ankarinarivo Manirisoa 22 Analasarotra 23 Soakandriana Ambalakely 24 Ivoay Mahatsinjony 25 Lihimena Taindambo 26 Ilaza/Sevaina 27 Tetezambato Vatosola 28 Andohanatako Fianarantsoa I 29 Ankotrakotraka Vohim Andrainjato 30 Andrainjato(Sarindrano) Alakamisy-Ambohimaha 31 Antsoakala 32 Ampanenitra Ambalamahasoa 33 Benjena Ankadimamba Androy 34 Ambatovaky 35 Igodona Isorana 36 Andriandava Fanjakana 37 Ampitanimanala Anjoma-Itsara 38 Ambatolahidramaro 39 Andreana

Sahave Talahadreana Mahaditra Mahaditra Mandranomavo Sahave Ifanovohana Fotodava Fotodava Fotodava Ranomaitso Andohanako Ranomaitso Mandranovolona Mandranomavo Mandranofotsy Ampahidrano Reamasina Reamasina Reamasina Zambazamba Analasarotra Soakandriana Ivoay Mahatsiatra Ilaza Tsiatena à partir thalweigs Ankotrakotraka Tsiandanitra Ambatolahy Ampanenitra Benjena Amindravolo Igodona Andriandava Manala Ihotsika Ihotsika

129

Périmètre

Rivière

Amélioration principale souhaitée prise secondaire réhab° réseau réhab° réseau + réhab°bar réhab° réseau aménagement périmètre réhab° ouvrages/canaux réhab° totale du réseau, pont aménagement périmètre réhab° totale du réseau réhab° ouvrages/canaux- RG réhab° ouv,const°ouv réalim réhab° piste périm-commune const°dalots/piste,ouv/can const°ouv franchissement réhab° totale du réseau Total FIANARANTSOA I & II

Superficie dominée (ha) 62 150 90 80 70 55 100 30 240 50 75 150 50 50 50 4 972

Coût (X 1 000 ariary) 6 000 75 000 45 000 40 000 56 000 27 500 50 000 24 000 120 000 25 000 37 500 75 000 16 000 16 000 25 000 3 166 000

Soatanana 40 Amporomboalavo Andranomiditra 41 Lanjaikevitra/Ranomena 42 Andranohazo 43 Miholy 44 Marokona-Ampitanda Andranovorivato 45 Ambodimahasoa 46 Ankaramainty 47 Ankotrakotraka 48 Analamainty 49 Remanahy 50 Antanikorosoa Vohimarina 51 Ambalatsiafakomby 52 Manafo 53 Isohy 54 Kelivia/Ambalabe

Andriandralambo Mamarina+Ambedr Maitomaka Matsiatra Andoharena Tomara Ambodimahasoa Manandreana Ankotrakotraka Manandreana Mandranofotsy Andranomainty Reandava Reandava Reandava Reandava

Carte O3.8a : Les principaux bassins versants et grandes rivières

130

Un Projet de réhabilitation de périmètres hydro agricoles de la Région Haute Matsiatra est au niveau du DRDR / Fianarantsoa (Projet de réhabilitation de périmètres hydro agricoles de la Région Haute Matsiatra (Août 2004/DRDR-32/SRAIR/GR) • Récapitulation de ce PROJET au niveau de la Haute Matsiatra : o o o • 113 périmètres 12 061 hectares de superficie de rizières dominée 44,82 milliards de besoins d’investissements

Répartition entre les districts o District Fianarantsoa I & II

Tableau O3.8a : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles /Fianarantsoa I et II
N° Périmètre Rivière Amélioration principale souhaitée réhab.barrage+avc réhab.barrage+ouv/canaux réhab.bar(contourn)+ouv/canaux réhab.barrage,c.bâches, pistes 12km rép° avc en fuite réhab.réseau réhab.barr,const° bâches réhab° totale du réseau réhab° totale du réseau const°bar+ ouv de protection réhab réseau réfection totale bar +avc réhab réseau réhab réseau réhab réseau rép° avc , prolongement can.maç prolongement canal maçonné déroct.Eléctrificatio, AEP, piste Constr° captage RG Constr° passage eaux sauvages Constr° ouvr/can, chute, rapide, électrific. const°can.bét,bâche, partiteur, piste const°bar+ avc, AEP, piste, électrification aménagement périmètre aménagement périmètre réhab° totale du réseau réhab° bar, aménagement lit rivière maîtrise d'eau en saison sèche réhab° totale du réseau réhab° bar Sarindrano amont Superficie dominée (ha) 116 120 178 105 50 56 50 55 70 53 120 50 120 35 60 50 80 113 80 70 200 70 56 100 400 80 90 100 80 240 Coût (X 1 000 ariary) 58 000 60 000 89 000 100 500 25 000 28 000 25 000 27 500 35 000 26 500 60 000 25 000 60 000 17 500 30 000 25 000 40 000 190 000 10 000 10 000 260 000 60 000 220 000 80 000 320 000 40 000 45 000 50 000 40 000 120 000

Alakamisy Itenina 1 Amboasary 2 Talahadreana 3 Renambo 4 Amindravolo 5 Anjanomana 6 Antokolava 7 Andranolava Mahaditra 8 Andriambatomototra 9 Andreantsinoa 10 Ampanazava-moralina Andoharanomaitso 11 Andohareana 12 Ambodihelakelaka 13 Ankotrakotraka Maneva 14 Mandranovolona Talata Ampano 15 Ankirefo 16 Andreaniatara 17 Ampahidrano Nasandratrony 18 Andohareamalaza 19 Fiankinana 20 Andremiely 21 Zambazamba Ankarinarivo Manirisoa 22 Analasarotra 23 Soakandriana Ambalakely 24 Ivoay Mahatsinjony 25 Lihimena Taindambo 26 Ilaza/Sevaina 27 Tetezambato Vatosola 28 Andohanatako Fianarantsoa I 29 Ankotrakotraka Vohim Andrainjato 30 Andrainjato(Sarindrano)

Sahave Talahadreana Mahaditra Mahaditra Mandranomavo Sahave Ifanovohana Fotodava Fotodava Fotodava Ranomaitso Andohanako Ranomaitso Mandranovolona Mandranomavo Mandranofotsy Ampahidrano Reamasina Reamasina Reamasina Zambazamba Analasarotra Soakandriana Ivoay Mahatsiatra Ilaza Tsiatena à partir thalweigs Ankotrakotraka Tsiandanitra

131

Périmètre

Rivière

Amélioration principale souhaitée const° bâche,ouv/réaliment°,piste Const° bar,ouv/canaux const°bar,ouv/canaux,bçaches réhab° bar et ouv/canaux réhab° totale du réseau can maçonné const°bar+avc,ouv/can réhab°avc réhab° totale du réseau prise secondaire réhab° réseau réhab° réseau + réhab°bar réhab° réseau aménagement périmètre réhab° ouvrages/canaux réhab° totale du réseau, pont aménagement périmètre réhab° totale du réseau réhab° ouvrages/canaux- RG réhab° ouv,const°ouv réalim réhab° piste périm-commune const°dalots/piste,ouv/can const°ouv franchissement réhab° totale du réseau Total FIANARANTSOA I & II

Superficie dominée (ha) 50 80 70 42 90 50 35 140 66 62 150 90 80 70 55 100 30 240 50 75 150 50 50 50 4 972

Coût (X 1 000 ariary) 24 000 64 000 56 000 21 000 45 000 10 000 28 000 70 000 33 000 6 000 75 000 45 000 40 000 56 000 27 500 50 000 24 000 120 000 25 000 37 500 75 000 16 000 16 000 25 000 3 166 000

Alakamisy-Ambohimaha 31 Antsoakala 32 Ampanenitra Ambalamahasoa 33 Benjena Ankadimamba Androy 34 Ambatovaky 35 Igodona Isorana 36 Andriandava Fanjakana 37 Ampitanimanala Anjoma-Itsara 38 Ambatolahidramaro 39 Andreana Soatanana 40 Amporomboalavo Andranomiditra 41 Lanjaikevitra/Ranomena 42 Andranohazo 43 Miholy 44 Marokona-Ampitanda Andranovorivato 45 Ambodimahasoa 46 Ankaramainty 47 Ankotrakotraka 48 Analamainty 49 Remanahy 50 Antanikorosoa Vohimarina 51 Ambalatsiafakomby 52 Manafo 53 Isohy 54 Kelivia/Ambalabe Source DRDR Fianarantsoa

Ambatolahy Ampanenitra Benjena Amindravolo Igodona Andriandava Manala Ihotsika Ihotsika Andriandralambo Mamarina+Ambedr Maitomaka Matsiatra Andoharena Tomara Ambodimahasoa Manandreana Ankotrakotraka Manandreana Mandranofotsy Andranomainty Reandava Reandava Reandava Reandava

o

District Ambohimahasoa

Tableau O3.8b : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Ambohimahasoa
N° Périmètre Rivière Amélioration principale souhaitée Superficie dominée (ha) 60 150 60 100 80 72 160 70 67

Coût (x Ar 1 000) 88 000 75 000 30 000 50 000 40 000 36 000 80 000 35 000 33 500

Fiadanana
55 Andrere 56 Rianambo I+II Sahamiana Fanindrona Itiavo Imango et Andriana Irango Riamora &Fanindro Sahamiana Sahamadio Andranonanakova aménagement périmètre, piste réhab° totale du réseau rép° avc+const°barrage réhab° réseau,piste,pont réhab° totale du réseau + piste réhab° réseau pista,can.Maç,élargissement lit,prot°BV réhab° totale can/ouvr+prises réhab°can,const°ouvrages

Ambatosoa
57 Manota 58 Andreana Ambohibary 59 Ampahitrosy

Vohiposa
60 61 62 63 Riamora Tsimahafoimanga Amboara Andranonanakova

132

Périmètre

Rivière

Amélioration principale souhaitée

Superficie dominée (ha) 95 73 86 67 90 60 82 85 87 120 40 75 85 75 55 1 994

Coût (x Ar 1 000) 47 500 10 000 43 000 10 000 45 000 30 000 41 000 16 000 43 500 16 000 20 000 37 500 42 500 37 500 27 500 934500

Camp Robin
64 Andreana Sahamiana Ankona Morafeno Namorona Ankona Andreana Namorona Manodila Isaka Ankona Ankerambe Amboasary Ambodifahidahy réhab° réseau,const°5bâches,piste ouverture can 4km avec prises réhab°bar,déroctage réhab° can maç 20m réhab° réseau réhab° totale réseau,déroctage réhab° totale du réseau const° can bét et prises réhab° totale du réseau remplac poutrelles/aiguilles,can maç réhab° totale grappe Imango réhab° réseau, piste,pont réhab° bar,const° can maç

Manandroy
65 Andreana Ifaisana

Morafeno
66 Ampitanombifotsy

Ambalakindresy
67 Antsiho

Ankafina
68 Maharenina 69 Andreana/Ando 70 Ambodiriana/Tsinjoho

Befeta
71 Andreampotsy

Isaka
72 Zakakalo

Sahave
73 Ampandrambato Rea

Kalalao
74 Ankerambe

Ampitana
75 Anerinerina 76 Ambodifahidahy

Sahatona
77 Andohareana 78 Horonkona Source DRDR Fianarantsoa Fanindrona réhab° totale du réseau Fanindrona réhab° totale du réseau Total AMBOHIMAHASOA

o

District Ambalavao

Tableau O3.8c : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Ambalavao
N° Périmètre Rivière Amélioration principale souhaitée réhausst berge riv,réhab°bar,bâches Const° barrage Const° barrage, ouvr/canaux réhab° totale du réseau Superficie dominée (ha) 80 55 86 85 800 65 120 65 Coût (x Ar 1 000)

Anjomà 79 Marosaoka Ambohimahamasina 80 Manolotrony 81 Amborondolo Ambinanindovoka 82 Ivalala

Iora Mananantanana Amborondolo Ivalala

40 000 44 000 68 800 42 500 1 600 000 32 500 60 000 12 000

Ambohimahamasina + Ambinanidovoka + Anjomà Mananantanana 83 Mananantanana réhab° totale du réseau Sendrisoa 84 Andreantelo 85 Andrenavo Nord 86 Andrenavo Sud Manambolo Andrianavo Andrianavo réhab° siphon,élargissement can réhab° totale du réseau Const° ouv/canal

133

Périmètre

Rivière

Amélioration principale souhaitée réhab° ouv/canal,déroctage réhab° totale du réseau,pont réhab° totale du réseau,déroctage Const° ouv/canal RG, déroctage en RD déroctage,siphon/bâche=extens° réhab° totale du réseau réhab° totale du réseau réhab° réseau,const° dalot réhab° totale du réseau,const° prises réhab° totale du réseau

Superficie dominée (ha) 120 1000 92 150 85 180 100 210 200 100 3 593

Coût (x Ar 1 000)

Mahazony 87 Manadrea Nord

Manadrea

60 000 1 600 000 46 000 75 000 42 500 90 000 50 000 105 000 100 000 50 000 4 118 300

Ambalavao + Iarintsena + Ambohimandroso 88 Manambolo Manambolo Ambalavao 89 Soarano Onisoa Iarintsena 90 Iarovavy Ifony Besoa 91 Soasoa Onisoa Miarinarivo 92 Ampiamenarambo Ampiamenarambo Vohitsaoka 93 Vidia Zomandao Ambinaniroa 94 Sahambano Itaitso Ankaramena 95 Andreamamovoka Ankoroa 96 Ankoroa Antaralava/Ankoroa Total AMBALAVAO Source DRDR Fianarantsoa

o

District Ikalamavony

Tableau O3.8d : Projet sur l’Aménagement des infrastructures hydro agricoles / Ikalamavony
N° Périmètre Rivière Antsakoamo Manambovona Manambovona Manambovona Sakoana Namadihana Manambovona Maintinandrina Ioninarivo Sariho Bevoamanga Sariho Ampanasapekona Mahaseza Sambalahy Sendrinalina Ihazove Amélioration principale souhaitée réhab°générale réseau + ouv franch réhab° totale réseau réhab° totale réseau,RN 42 réhab° ouv/canaux,RN 42 const° 2 bâches réhab°réseau aménagement périmètre réhab° réseau réhab° totale réseau réhab° totale réseau réhab° totale réseau réhab° réseau réhab° totale réseau réhab° réseau réhab°bar+avc réhab° ouv/canaux const° can laç ou bétonné Superficie dominée (ha) 60 50 50 100 60 80 130 260 70 100 60 50 82 80 60 100 110 1 502 Coût (x Ar 1 000) 30 000 25 000 25 000 50 000 20 000 40 000 104 000 130 000 35 000 50 000 30 000 25 000 41 000 40 000 30 000 50 000 20 000 745 000

Mangidy 97 Ampitambe 98 Andreandrasoa 99 Reampanenitra 100 Andreamamovoka 101 Antanimbaribe 102 Ankaranosy 103 Folakanana 104 Maintinandrina Ikalamavony 105 Begoavy 106 Sariho 107 Bevoamanga 108 Andalambe 109 Ampanasapekona 110 Mahaseza 111 Sambalahy Belobaka 112 Sendrinalina 113 Mitsinjorano Total IKALAMAVONY Source DRDR Fianarantsoa

134

Autres aménagements en vue au niveau de la Primature o District Ambalavao

Tableau O3.8e : Schéma d’aménagement du territoire, District Ambalavao – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation
Investissements Bénéficiaires : Réhabilitation du barrage d’Andraikiro Iarintsena, Ambalavao, Ambohimandroso Réhabilitation du barrage de Vohitsambo Ambohimahamasina, Ambinanindovoka, Anjoma, Ambohimandroso Construction d’un nouveau barrage à Zetele Ividia : Ambinaniroa, Vohitsaoka, Ankaramena, Fenoarivo Sources : VPM/ATW Consultants, Juin 2004 : Schéma d’aménagement du territoire, Fivondronana Ambalavao VPM/ATW Consultants, Août 2004 : Schéma d’aménagement du territoire, Fivondronana Ambohimahasoa

o

District Ambohimahasoa

Tableau O3.8f : Schéma d’aménagement du territoire, District Ambohimahasoa – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation
Réhabilitation de barrages à court terme : Réhabilitation de barrages à moyen terme : • • • • • • • • • Andoharondra (Ampitana) Manarinony (Sahave) Fandroania/Manjaka (Vohitrarivo) Anjozoro (Isaka) Ambohinjanakova (Camp Robin) Ambohimiarina (Sahave) Ankazo (Sahave) Tamiana (Sahave) Besoa/Ampangabe (Isaka)

Réhabilitation de barrages à long terme :

Sources : VPM/ATW Consultants, Juin 2004 : Schéma d’aménagement du territoire, Fivondronana Ambalavao VPM/ATW Consultants, Août 2004 : Schéma d’aménagement du territoire, Fivondronana Ambohimahasoa

Amendements apportés par l’atelier pré validation au niveau district, Ambohimahasoa : Tableau O3.8g : Schéma d’aménagement du territoire, District Ambohimahasoa – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation
Réhabilitation de barrages à court terme : • • • • • • Amboasary (CR Ampitana) = 3 communes bénéficiaries ; 600 ha de rizières dominées Anarandakana (Vohiposa) Ambohipo (Sahave) Andriana (Ambatosoa) Ampangabe (Isaka) Ampiampiaka (Ambatosoa)

Réhabilitation de barrages à moyen terme :

Sources : VPM/ATW Consultants, Juin 2004 : Schéma d’aménagement du territoire, Fivondronana Ambalavao VPM/ATW Consultants, Août 2004 : Schéma d’aménagement du territoire, Fivondronana Ambohimahasoa Atelier de pré validation d’Ambohimahasoa du 4 mars 2005

135

Liste des projets intercommunaux ACORDS
o Pour le District de Fianarantsoa II / ACORDS Tableau O3.8h : Schéma d’aménagement du territoire, District de Fianarantsoa I et II – Vice Primature, 2004 / Construction et réhabilitation de barrages d’irrigation
Num grappe F4 F5 Projet intercommunalité Aménagement bassin versant Mahatsiatra : construction Barrage Aménagement et protection de bassin versant Irrigation : construction Barrage Aménagement vallée Localisation Vinanitelo Antarambiby Communes concernées Vohitrafeno-Andranomiditra-Vinanitelo Talata Ampano - Andrainjato Centre - Andrainjato Est - Fianarantsoa I - Maneva - Vohibato Ouest Mahasoabe - Alatsinainy Ialamarina (OPCI Vohitraina Antarambiby) Ambalamahasoa, Mahatsinjony, Ambalakely, Taindambo, Ivoamba Ialananindro Andranomiditra-Ihazoara-Fandrandava-IalamarinaMahasoabe

F9 F11

Ankijena et Lihimena Vallée de Ranomainty

Source : DRDR Fianarantsoa

o

Pour le District d’Ambalavao / ACORDS

Tableau O3.8i : Liste de projets intercommunaux ACORDS / District d’Ambalavao
Num grappe A2 Projet intercommunalité Localisation Zetele - Ikipy Vohitrambo Localisation Axe AmbohimandrosoAndrainjato- MiarinarivoSendrisoa-Mahazony Axe Iarintsena-BesoaVohitsaoka-AnkaramenaAmbinaniroa-Fenoarivo Andrenalika (CR Sendrisoa) Communes concernée Ambinaniroa – Ankaramena - VohitsaokaFenoarivo Ambohimahamasina - Ambinanindovoka Anjomà - Kirano Communes concernée Ambohimandroso - Andrainjato- MiarinarivoSendrisoa-Mahazony Axe Iarintsena-Besoa-VohitsaokaAnkaramena-Ambinaniroa-Fenoarivo Sendrisoa-Besoa-Vohitsaoka-AnkaramenaAmbinaniroa

Irrigation : Construction de barrage hydroagicole A8 Irrigation : Construction de barrage hydroagricole Num grappe Projet intercommunalité A4 Electrification rurale : extension A10 A11 Electrification rurale : extension

Electrification rurale : construction centrale hydroélectique (ou extension) Source : DRDR Fianarantsoa

BILAN ENVIRONNEMENTAL sur les EAUX CONTINENTALES
Forces / opportunités - Plusieurs sources de grandes rivières proviennent de la région. - Réseau hydrographique assez dense et passant dans les grandes villes. - Existence de plusieurs lacs et zones marécageuses. Faiblesse / Menace - Ensablement des rivières à cause de l’érosion. - Destruction des bassins versants a cause des feux de brousse, la déforestation et l’utilisation de certaines pratiques culturales non respectant l’environnement (sur des pentes abruptes et sommets). - Pollution de l’eau à cause des déchets. Inexistence de schéma d’aménagement et de gestion de ressource en eau. - transformation des zones marécageuses en rizières. - Pression démographique. Tendances évolutives - La nécessité d’intensifier les reboisements pour pallier à la diminution du couvert forestier protégeant les BV semble acquise. - Les besoins d’eau provenant des rivières et des lacs pour les irrigations et d’autres utilisations (Namorona) augmentent. - Si le couvert forestier continue à diminuer le risque d’assèchement des sources va s’amplifier. - Le risque d’augmentation des envasements et d’ensablements des lacs et des rivières et d’accroissement des pollutions pèse toujours. - Risque de tarissement des sources dû à l’appropriation et transformation des marécages en rizières. - Diminution en nombre et en quantité des sources.

136

C1 – CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE / ETAT
C1.1 – PHENOMENES METEOROLOGIQUES EXTREMES C1.1.1 - Les cyclones On appelle cyclone une perturbation dont les vents sont supérieurs à 120 km/h et animés d'un mouvement en spirale. Cette spirale tourne dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère sud et dans le sens inverse dans l'hémisphère nord. Tableau C1.1.1a : Période cyclonique de 1996 à 2003
Saison Cyclonique
2003 - 2004

Nom des Perturbations
ELITA ; GAFILO

Période de Passage Du 25 u 31 janvier 2003 Janvier1990 Janvier 1994 Mars 1994 Janvier 1997

Autres Observations
Ces cyclones ont causé beaucoup de dégâts

2002 -2003

FARI

- Pluie recueillie du 11 au 20/01/03 : 64mm - normale décadaire de janvier : 60,6 mm Constat : précipitation équivalent à 436% de la normale

1989-90 1993-94 1993-94 1996-97

ALIBERA DAISY LITANNE GRETELLE

Source : Service de la Météorologie

La forte tempête FARI (du 25au 31 Janvier 2003) s'est formée dans l'océan Indien, a touché terre dans la commune rurale de Masomeloka - Mahanoro le 28/01/03 à minuit. Elle a traversé la Grande Ile d'est en ouest pour sortir en mer dans le canal de Mozambique au niveau de Toliara. Durant la seconde décade du mois de janvier, une branche de la ZCIT descendue jusqu'à 20°Sud dans le canal de Mozambique, s'est installée presque sur les 2/3 nord de Madagascar. Ce régime de mousson a provoqué des pluies diluviennes dans cette partie de l'Ile, notamment sur le littoral ouest et sur les Hauts Plateaux. Dégâts : Inondations dans les régions nord-ouest et dans les régions des Hauts Plateaux à Antananarivo et Fianarantsoa. En 2003, le cyclone Fari a provoqué des inondations dans la région et en 2004, les cyclones Elita et Gafilo ont causé d’énormes dégâts dans plusieurs sites de reboisement Les cyclones De 1996 à 2004 : 7 cyclones (Gretelle, Litanne, Daisy, Alibera, Fari, Elita, Gafilo) En 2003, le cyclone Fari a provoqué des inondations. En 2004, les cyclones Elita et Gafilo ont causé d’énormes dégâts dans plusieurs sites de reboisement

137

Trajectoires de quelques cyclones ayant traversé la région Haute Matsiatra

Trajectoires des cyclones Alibera et Daisy

138

Trajectoires des cyclones Litanne et Gretelle

139

C1.1.2 - Phénomène de sécheresse Ce terme désigne le phénomène naturel qui se produit lorsque les précipitations ont été sensiblement inférieures aux niveaux normalement enregistrés et qui entraîne de graves déséquilibres hydrologiques préjudiciables aux systèmes de production des ressources en eau. D’une façon très pragmatique, on peut donner une définition de la sécheresse comme étant « un manque d’eau par rapport aux besoins spécifiques ». Toutes insuffisances en eau ne seront pas appelées sécheresses. Dans la pratique on n’utilise le mot sécheresse que lorsque l’impact du manque d’eau devient économiquement important.
Source : SGNRC

Valeurs des Indices d’Aridité : Pour le tableau suivant, les valeurs de l’indice d’aridité sont obtenues à partir de la formule :

I = P / ETP
Où : ETP = Evapotranspiration potentielle I = Indice d’aridité ; P : Précipitation mensuelle moyenne. Notons qu’il existe une multitude d'indices et de formules, certaines basées sur des critères climatologiques, d'autres biogéographiques Tableau C1.1.2a : Tableau des valeurs de l’indice d’aridité à Fianarantsoa de 1990 à 2003
Année 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 Jan 3,325 0,886 3,090 2,366 3,707 3,381 3,058 2,028 1,397 1,942 1,515 3,739 1,938 3,919 Fév 1,179 1,993 1,203 2,737 4,152 2,528 2,264 2,913 6,048 1,516 2,830 2,593 1,758 1,367 Mars 0,738 1,184 1,841 2,148 2,037 0,429 4,057 1,046 0,763 0,145 1,982 2,187 0,633 1,124 Avr 0,931 0,739 0,257 0,418 0,907 0,535 0,521 0,222 0,599 0,692 0,161 0,306 0,697 0,999 Mai 0,507 1,109 0,185 0,207 0,965 0,806 0,239 1,531 0,030 0,011 0,356 0,313 0,264 0,267 Juin 0,122 0,395 0,176 0,490 0,210 0,293 0,134 0,127 0,249 0,217 0,668 0,266 0,888 0,717 Juil 0,038 0,125 0,500 1,680 0,663 0,263 0,050 1,025 0,565 0,788 1,260 1,003 0,188 0,430 Août 0,463 0,085 0,530 0,154 0,128 0,450 0,004 0,304 0,252 0,224 0,665 0,704 0,285 0,180 Sept 0,618 0,011 0,034 0,288 0,189 0,041 0,046 0,505 0,591 0,157 0,046 0,141 0,105 0,264 Oct 0,554 0,236 0,676 0,535 0,577 0,000 0,826 0,942 0,191 0,801 0,644 0,653 0,096 0,015 Nov 0,918 1,208 2,707 0,427 1,126 1,568 0,472 1,776 0,004 0,826 2,161 0,721 0,605 1,252 Déc 2,938 1,751 0,714 1,372 0,656 2,589 3,350 2,044 3,593 1,533 1,364 2,337 1,692 1,275

L’UNESCO (1979) considère le rapport (pluviométrie / évapotranspiration potentielle) pour distinguer différentes zones d’aridité : Zone hyper aride, P/ETP < 0,03 Zone aride 0,03 < P/ETP < 0,20 Zone semi aride 0,20 < P/ETP < 0,50 Zone sub humide 0,50 < P/ETP < 0,75
Source : Extrait du « Bilan et évaluation des travaux et réalisations en matière de conservation des sols à Madagascar, 3.1 Lutte contre l’érosion éolienne », FOFIFA / CRR, Jean Louis Rakotomananana, Mars 1997, p. 195

140

Variation de l'aridité selon les saisons 3
aridité selon les mois sub humide semi aride aride hyper aride

échelle d'aridité

2,5 2 1,5 1 0,5 0
s Av r M ai Ju in Ju il M ar Se p t O ct N ov
Zones orientales alt>1000m 75-110 135-185 SH 1 e

aridité : variation de l’aridité selon les mois hyper aride (0,03) : valeur limite supérieure des zones hyper arides aride (0,20) : valeur limite supérieure des zones arides semi aride (0,5) : valeur limite supérieure des zones semi arides sub humide (0,75) : valeur limite supérieure des zones sub arides
Source : - Extrait du « Bilan et évaluation des travaux et réalisations en matière de conservation des sols à Madagascar, 3.1 Lutte contre l’érosion éolienne », FOFIFA / CRR, Jean Louis Rakotomananana, Mars 1997 - Traitements : ONE

C1.2 –REGIME CLIMATIQUE Les régions climatiques Climat général dans la Région Le climat de la région de Fianarantsoa est du type climat tropical d’altitude. L’hiver est frais. Selon une étude faite par Oldeman et Cornet, l’on remarque la situation suivante : Tableau C1.2a : les régimes climatiques de la Haute Matsiatra
Zones occidentales alt>1000m Oldman Jours humides <75 75-110 Jours secs 185-265 >185 Cornet SH 2 d SH 2 e Source : « African Highland Initiative - site de Fianarantsoa » Auteur Zones Ouest alt<1000m Sommet de falaises alt 1000m 110-165 60-135 Hhe/d Falaise orientale alt>1000m 110-165 <60 Hpe

Avec : SH 2 d : étage subhumide à saison sèche non atténuée par les brouillards 10° C<tm<13°C SH 2 e : étage subhumide à saison sèche non atténuée par les brouillards 7°C<tm<10°C SH 1 e : étage subhumide à saison sèche atténuée par les brouillards 7°C<tm<10°C Hhe/d : étage humide - sous étage humide

tm<13°C

Ja n

141

Hpe : étage humide - sous-étage perhumide 13°C<tm<16°C tm : moyenne des températures minima du mois le plus froid Le trait marquant est l’évolution rapide des conditions climatiques sur une distance de 80 km, car on passe du climat perhumide à l’Est au climat subhumide à l’Ouest. Les données de la pluviométrie de la région illustrent cette remarque.
Source : « African Highland Initiative - site de Fianarantsoa »

Dans la présentation globale des cinq (5) districts, le PRDR de la Haute Matsiatra décrit le climat dans ces districts comme suit : Fianarantsoa1 Climat de type tropical qui alterne deux saisons bien distinctes : • de Novembre à Avril : période chaude et pluvieuse durant laquelle se concentre 90 % des précipitations.(1.000 à 1.200 mm/an). La température maximale peut atteindre 30°C ; • de Mai à Octobre : période fraîche et humide pendant laquelle la température peut diminuer jusqu'à 6°C. annexe PRDR Carte C1.2a : Les différents types de climat de la région Haute Matsiatra
Les différents types de climat de la région Haute Matsiatra

Maitsaombato

N

MAT SIA

T RA

MA TS IA TR A

MA T

Fa S IA TR A

a on dr nin

nin Fa

dro

na

W S

E

an M ot a

#

Ambohimahasoa
N O AM N RO A

#

Ikalamavony

t ra ts ia Ma

MANANA NTANANA
AN AN A

Man ambovon a
On

MA NA NA NT

toa Saha

Ivo ro n dre o

ina o riv

Fianarantsoa
Ran om a
#

FA

RA

Y ON

it so

ZO

M

AN

n Fe

oa

rivo

Type de climat Humide Sub-humide Per-hum ide Sub-aride
#

MANANANTANANA

Matsiatra

DA

O

ZOMAN DAO

Ambalavao #
A TA TA N

Zom

a nda o

Localité route nationale route secondaire piste fleuv e ou rivière district

Sources:BD500 FTM, CIG /CIRAD Conception et réalisation: ONE/DIE /UCDD Février 2007

20000

M

Fianarantsoa2 Il a un climat tropical d'altitude dont la température est comprise entre 6°C et 30°C. Sa pluviométrie est comprise entre 1.000 et 1.500 mm par an. Il a deux saisons : saison des pluies de Novembre en Avril, saison sèche du mois d'Avril au mois d'Octobre. Ambalavao • à l'Est, climat tropical d'altitude (tempéré et humide) • à l'Ouest, climat tropical sec (chaud et sec) Il a une précipitation de 900 à 1.200 mm/an. La température varie entre 35°C et 6°C. Il a deux saisons : - période de pluie (3 à 4 mois, de Novembre à mars) chaud et pluvieux ; - période sèche (7 à 8 mois, de Avril à Octobre) fraîche et humide. Ambohimahasoa
142

a Sa h n mb a o

A

0

20000

40000 Meters

Le climat est de type tropical d'altitude avec pluviométrie comprise entre 1.000 mm et 1.500 mm par an, et des températures variant entre 6°C et 28°C. La saison de pluie est comprise entre le mois de Novembre et Avril et la saison sèche du mois d'Avril jusqu'en Octobre Ikalamavony Le climat est de type tropical sec, avec une pluviométrie entre 800 et 1.200 mm/an, une saison de pluies de 3 à 4 mois (Novembre-Février) et une saison sèche de 8 à 9 mois (Février-Octobre) C1.2.2 – Humidité relative Tableau C1.2.2a : Humidité relative (%)
Mois Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 1994 87 87 88 80 84 85 85 80 78 84 75 84 1995 87 86 84 87 87 83 84 82 79 72 76 82

-

Source : Service Inter-Régional de la Météorologie et de l'Hydrologie Fianarantsoa, Monographie Haute Matsiatra, MAEP UPDR
C1.2.3 - Les Températures

Tableau C1.2.3a : Températures moyennes à Beravina -Fianarantsoa (1990-95 et 2000-02)
Température moyenne Station Beravina Altitude (m) Période annuelle Mois le plus chaud Mois le plus froid 13.8

1990-95 18.1 21.6 1996-98 2000 - 02 18.6 22.4 14.1 Source : Service Inter-Régional Sud de la Météorologie et de l’Hydrologie Fianarantsoa , Direction des Exploitations météorologiques, 2003.

1.106

Du point de vue température, la plus basse (16°C) est enregistrée dans la partie centrale des Hautes Terres. Dans cette même partie, à mesure qu'on descend vers le Sud, l’on remarque une augmentation des températures jusqu'à 20°C. Les mêmes phénomènes sont observés, aussi bien du centre des hautes terres vers l'Ouest que vers l'Est, respectivement de 16°C à 25°C et de 16°C à 21°C. Le gradient de température est moins élevé dans le sens Nord-Sud que dans les sens Centre-Est ou Centre-Ouest.

143

Carte C1.2.3a : Carte des isothermes de la région Haute Matsiatra
Carte des isothermes de la région Haute Matsiatra

Bemanda


Ambohimahasoa

Andanoa

Ikalamavony

Besavoa Berevo

Vohitsoa

rn Fianarantsoa

isothermes
26 25 23 22 21 20 18 17 piste route nationale route non classée

Vohitromby Ambalavao

Andrarambiny

Ambohibory

0

25

50

Kilomètres
Antanisaonjo

Source: BD500 FTM, CIG/CIRAD Conception et réalisation: ONE/DIE/UCDD Février 2007

144

Tableau C1.2.3b : Données mensuelles des températures au niveau de la station de Beravina Fianarantsoa / Année 1998
STATION Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec

Beravina Fianarantsoa T°M 23 23,4 23 20,1 18,6 16,7 14,5 15,7 16,9 19,9 21;9 22,3 T°M/N 21,7 21,7 20,9 19,9 17,7 15,5 14,9 15,3 17,1 19,2 20,7 21,5 RR 128 531,6 62,1 41,6 1,5 10,3 22,6 11,8 32,6 14,9 0,4 367,5 RR/N 227,8 220,8 137,6 46,4 27,3 16,5 24,6 21,4 18 61,5 124,9 241,4 J 25 13 11 1 26 J/N 19 19 21 14 11 11 13 12 7 10 15 21 T°M = Température moyenne mensuelle T°M/N = Température moyenne normale (moyenne mensuelle des 30 dernières années) RR = Hauteur de pluies mensuelles (en millimètre) RR/N = Hauteur de pluies moyennes normales (en millimètre) J = Nombre de jours de précipitations mensuels J/N = Nombre de jours de précipitations normaux (moyenne mensuelle des 30 dernières années) Source : Direction de la Météorologie et de l'Hydrologie/Service des Applications à l'Environnement et au Dévéloppement Economique et Social

Tableau C1.2.3c : Les températures mensuelles moyennes, maxima et minima / Station de Beravina, Fianarantsoa
Période de mesure 2000-2002 Tableau J F M A M J J Température moyenne 22,3 22,6 22,1 20,2 19,5 18,7 17,4 Moyenne des maxima 26,2 27,6 26,6 25,5 22,8 20,6 20,4 Moyenne des minima 18,2 18,1 17,6 15,4 12,7 12,0 11,0 Source : Direction des Exploitations météorologiques, 2003 A 16,3 21,1 11,5 S 17,4 23,8 11,8 O 20,3 26,7 14,4 N 20,8 26,8 16,2 D 22,5 27,4 17,5 Année 20,8 25,5 15,2

D'après les résultats des relevés des différentes stations localisées dans la région le mois le plus chaud et celui le plus froid sont respectivement Janvier et Juillet Tableau C1.2.3d : les températures moyennes / Station d’Ankily
Année : 1997 Température moyenne Moyenne des maxima Moyenne des minima Source : DIRA Fianarantsoa J 20,4 26,2 14,6 F 19,4 25,5 13,3 M 19,9 21,7 18,2 A M 20,7 18,7 26,8 24 14,6 13,4 J 19,7 25 14,5 J 19,5 22,5 16,5 A 17,7 22,4 13,0 S 20,4 25,7 15,1 O 17,2 23,3 11,1 N 19,6 26,4 12,8 D Année 19,7 19,4 27,1 24,7 12,2 14,1

Tableau C1.2.3e : Les valeurs mensuelles des températures sous-abri de Fianarantsoa durant l'année 2004 comparées avec les normales
PARAMETRES Janv Fév Mars Avr Mai JUIN Juil Août Sept. Oct. Nov. Déc Annuelle Moyennes 21°2 20°2 20°0 19°2 17°5 15°7 13°9 15°1 16°6 18°0 20°3 1996 Moyennes 20°6 20°7 21°1 19°6 17°1 16°0 14°3 15°9 16°9 17°8 20°9 21° 1997 Moyennes 20°7 22°3 21°6 19°2 17°7 15°4 13°8 14°7 16°2 18°7 20°5 20° 1998 C 21 0 20*5 19°3 16°4 14°7 15°2 15°7 17°7 19°3 20°0 21°5 18°6 Tempé- Moyennes 2004 21 °7 ratures sous-abri Normales 21°7 21 °7 20°9 19°9 17°7 15°5 14°9 15°3 17°1 19°2 20°7 21°5 18°8 (en °C) Source : Service Inter-Régional Sud de la Météorologie et de l’Hydrologie Fianarantsoa ; apport de l’atelier « Antarambiby irremplaçable », 22/ sept 2000, Bibliothèque municipale Tsianolondroa - température sous-abri (en °C)

145

C1.2.5 - Diagrammes ombrothermiques Un diagramme ombrothermique est un graphe utilisé en climatologie pour caractériser les mois secs et humides. Il indique sur un même graphique les précipitations et les températures moyennes par mois sur un an. L'échelle des températures est généralement la moitié de l'échelle des précipitations. Ainsi, à la même hauteur se situent par exemple, à droite, la température de 25°C et à gauche la pluviosité de 50 mm. En abscisse : les mois (12 mois : de juillet 1998 à juin 1999), En ordonnée : à gauche, l’échelle des pluies en mm A droite, les températures en degré Celsius (°C) Pour la campagne agricole 1998/1999, les bilans thermiques et hydriques des stations de Fianarantsoa sont présentés ci-dessous suivis des diagrammes ombrothermiques. Tableau C1.2.5a : Bilan hydrique mensuel - campagne 1998/1999
STATION Fianarantsoa (137) R.R J. Oct -46,6 Nov -124,5 -14 Déc 126,1 5 Janv -57,6 -3 Fév -87,3 -5 Mars -114,1 -12 Avr 2,9 -1 Mai -24,9 -11 Juin -5,4 -6

R.R = Variation entre hauteur de pluie mensuelle et hauteur de pluie moyenne normale (moyenne mensuelle des 30 dernières années) J = Variation entre nombre de jours de précipitations mensuels et nombre de jours de précipitations moyens normaux (moyenne mensuelle des 30 dernières années)

Tableau C1.2.5c : Bilan thermique mensuel - Campagne Agricole 1998/1999
STATION Fianarantsoa T°M T°M/N T°M-T°M/N Oct 19,9 19,2 0,7 Nov 21,9 20,7 1,2 Déc 22,3 21,5 0,8 Janv 21,8 21,7 0,1 Fév 22,9 21,7 1,2 Mars 21,9 20,9 1 Avr 20,2 19,9 0,3 Mai 19,4 17,7 1,7 Juin 16,1 15,5 0,6

T°M = Température moyenne mensuelle ; T°M/N = Température moyenne normale (moyenne mensuelle des 30 dernières années) T°M - T°M/N = Ecart entre la température moyenne mensuelle et la température moyenne normale.

-

mm

°C

400 350 300 250 200 150 25 100 1998 J A S O N D J
146

F

M A M J

1999

Le tracé des pluies (p) est défini par des paliers en traits pleins et les courbes de températures (T°) par des lignes en pointillés. Interprétation : Sur les schémas, tous les paliers situés en dessous de la courbe thermique correspondent à des mois secs ; tous les paliers situés au dessus de la courbe thermique correspondent à des mois humides. Si les deux lignes se confondent, les mois en cause sont déjà secs conformément à la formule de GAUSSEN : p≤2t C1.4 - MALADIES HUMAINES LIEES AU CLIMAT Les maladies humaines identifiées comme liées au climat ou aux changements climatiques ont été : • • • • • les Infections Respiratoires Aigues (IRA) autres que pneumonies, les infections cutanées, les diarrhées et dysenteries avec déshydratation, les dysenteries sans déshydratation, les diarrhées sans déshydratation,

Tableau C1.4a : les Infections Respiratoires Aigues (IRA),
SSD Fianar I Fianar II Ambalavao Ambohimahasoa Ikalamavony Total Janv 3763 1761 1440 956 519 8439 Févr 3170 3677 1336 1538 433 10154 Mars 3116 5724 2425 2951 550 14766 Avr 2236 5158 1914 2510 287 12105 Mai 2632 3806 1848 2131 977 11394 Juin 1670 2190 1007 1378 602 6847 Juil 1609 1642 893 923 479 5546 Août 1638 1495 677 1031 370 5211 Sept 1707 1784 531 952 391 5365 Oct 7612 3481 1086 1830 427 14436 Nov 4240 3411 1450 1752 447 11300 Déc 2044 2575 1515 990 486 7610 Total 35437 36704 16122 18942 5968 113173

Source : DRS Haute Matsiatra, 2007

Tableau C1.4b : les diarrhées sans déshydratation,
SSD Fianar I Fianar II Ambalavao Ambohimahasoa Ikalamavony Total Janv 930 645 794 354 425 3148 Févr Mars 537 560 729 609 393 251 2519 986 506 503 280 2835 Avr 404 883 268 394 131 2080 Mai 667 1179 476 492 251 3065 Juin 525 960 511 707 151 2854 Juil Août 442 293 470 328 270 99 1609 317 242 215 111 1178 Sept 331 319 250 196 145 1241 Oct 559 562 410 324 130 1985 Nov 854 948 364 474 154 2794 Déc 754 752 430 326 193 2455 Total 6856 8750 5188 4648 2321 27763

Source : DRS Haute Matsiatra, 2007

Tableau C1.4c :Les dysenteries sans déshydratation
SSD Fianar I Fianar II Ambalavao Ambohimahasoa Ikalamavony Total Janv 310 304 289 152 117 1172 Févr Mars 249 202 310 449 301 400 159 155 150 139 1169 1345 Avr 117 556 430 138 80 1321 Mai 126 519 415 145 120 1325 Juin 143 242 267 104 59 815 Juil Août 99 125 193 169 233 157 75 63 73 83 673 597 Sept 164 216 188 88 93 749 Oct 230 420 283 124 98 1155 Nov 391 918 287 201 116 1913 Déc 317 563 265 145 120 1410 Total 2473 4859 3515 1549 1248 13644

Source : DRS Haute Matsiatra, 2007

147

Tableau C1.4d : Les diarrhées et dysenteries avec déshydratation,
SSD Fianar I Fianar II Ambalavao Ambohimahasoa Ikalamavony Total Janv 5 47 29 6 14 101 Févr 10 16 22 4 12 64 Mars 5 7 20 12 22 66 Avr 23 7 5 15 50 Mai 2 118 17 8 8 153 Juin 2 13 21 20 8 64 Juil 2 6 33 9 2 52 Août 1 8 17 1 2 29 Sept 3 7 9 2 1 22 Oct 5 16 9 1 7 38 Nov 1 37 26 3 2 69 Déc 1 16 17 1 1 36 Total 37 314 227 72 94 744

Source : DRS Haute Matsiatra, 2007

Tableau C1.4e :Les infections cutanées.
SSD Fianar I Fianar II Ambalavao Ambohimahasoa Ikalamavony Total Janv 528 398 359 188 47 1520 Févr Mars 288 352 459 293 232 45 1317 480 295 192 56 1375 Avr 347 449 193 162 40 1191 Mai 406 438 240 152 50 1286 Juin 340 284 162 121 44 951 Juil Août 360 351 279 221 99 53 1012 358 246 156 38 1149 Sept 392 390 257 152 36 1227 Oct 388 533 343 186 44 1494 Nov 447 460 301 202 54 1464 Déc 344 438 214 139 52 1187 Total 4543 4966 3124 1981 559 15173

Source : DRS Haute Matsiatra, 2007

Graphique C1.4a : les maladies liées aux climat et changements climatiques

40 000 Nbre de cas constatés par maladie 35 000 30 000 25 000 20 000 15 000 10 000 5 000 0
IR A

Fianar I

Fianar II

Ambalavao

Ambohimahasoa

Ikalamavony

148

C2 – CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE / PRESSION
C2.2 - VENT DOMINANT Tableau C2.2a : Moyennes mensuelles des vitesses du vent et les directions des vents dominants
PARAMETRES Janv Fév Mars Avr Mai Vitesse de Moyenne vent (en 5 6 7 5 4 mensuelle Km/h) Vent Dominant EST - SUD EST Juin 5 4 Juil Août Sept. Oct. Nov. 5 6 7 7 Déc. 8 Annuelle 6

Source : Service Inter-Régional de la météorologie et de l'hydrologie de Fianarantsoa, 2004

C3 – CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE / REPONSES
C3.6 - EXPLOITATION ENERGIES NOUVELLES ET ALTERNATIVES • Utilisation de l’énergie solaire Tableau C3.6a : quelques sites utilisant des équipements à énergie solaire
Année 2001 Type d'énergie Commune de substitution Solaire Sendrisoa District Ambalavao Nombre de bénéficiaires 1 édifice (Gîte du Parc National à Andringitra en 2001) 1 lodge à Namoly en 2005 Disponibilité Photos cf. ANGAP PN Andringitra Lodge Tranogasy à Namoly

2005

Solaire

Sendrisoa

Ambalavao

Source : WWF Andringitra

Utilisation de petites micro-centrales hydrauliques (pico-centrales) o Les possibilités d’aménagement hydroélectrique : site de Tsitongapiana sur la Manambovo au sud d’Ikalamavony. Puissance potentielle : 180 MW (cf. carte)Utilisation de « combustibles de substitution » et de « foyers améliorés »

Tableau C3.6a : Diffusion de foyers améliorés et de combustibles de substitution
Année Type d'énergie de substitution Commune District Acteurs Disponibilité Photos nd nd cf. ANGAP PN Andringitra

1996 1996
1998-2001

Ambalavao Ikalamavony, Ambalavao Ikalamavony Foyers améliorés Vohitsaoka

Foyers améliorés Combustibles de substitution

Ambalavao Ikalamavony Ambalavao Ikalamavony
Ambalavao

ANAE ANAE
150 ménages sous l’encadrement de WWF

Source : ANAE ; WWF Andringitra

Activités ou Projets en cours d’exécution directement ou indirectement liés à la Convention sur les changements climatiques
Projet de Soutien au Développement Rural, 2001-2007, Banque Mondiale Projet Système d’Alerte Précoce, Gestion des catastrophes naturelles, 2002-2004, à relayer par les Système d’Information Rurale de Sécurité Alimentaire (SIRSA), Union Européenne Projet « Appui aux Communes et aux Organisations Rurales pour le Développement du Sud » ACORDS, lutte contre la pauvreté, 2004-2008, Union Européenne
Source : Troisième Rapport National sur la mise en œuvre de la Convention sur la lutte contre la Désertification

149

Carte C3.6a : Aménagement hydroélectrique

150

U1 - ENVIRONNEMENT URBAIN / ETAT
U1.6 - LES DECHETS U1.6.1 - Quantité de déchets

A Fianarantsoa I, le volume de déchets collecté par jour est de l’ordre de 22 tonnes source : PUDI Soit, pour une population de Fianarantsoa I estimée à 148 032 habitants (DIRDS Fianarantsoa ; DPSPF Fianarantsoa, 2004), un volume de 0,149 kg / habitant / j de déchets collectés. U2 – ENVIRONNEMENT URBAIN / PRESSION
U2.1 – TRAFIC URBAIN Tableau U2.1a : Répartition des véhicules immatriculés à Fianarantsoa suivant le genre et le lot des voitures, en 2004
LOT GENRE Véhicules à 2 roues Voiture de tourisme Autocar Autobus Commerciales Break Camionnettes Camions Véhicules spéciaux de transport V, très spéciaux transport Tracteurs agricoles Remorqué Semi-remorque Total Voitures neuves Voitures reconstruites Mutation Province Mutation propriétaire Transformation Total

17 2 9 5 43

2

1 80 71 31 33 34

180 186 1 29 1 61 56

43 123 13 52 25

37 594 597 2 133 1 341 182 2 2 4 12 13 1920

1

1 1 4 4 258 4 520 1 1 258

1 1 78 3 * 282 voitures sont à immatriculation étrangères
Source : INSTAT

151

U2.2 - BESOIN EN ENERGIE

Energie électrique
o Accès à l’électricité

Tableau U2.2a : Puissance électrique disponible
Energie Centrale hydraulique d’Ambodikimba (CHA) à Ranomafana (Namorona) Centrale hydraulique de Manandray (CHM) Talata Ampano Centrale thermique d’Ankidona (CTA) Fianarantsoa Ankidona Ikalamavony Source : PUDi Fianarantsoa 2005 ; JIRAMA Fianarantsoa Caractéristiques - Mise en service depuis 1980 Mise en service depuis 1932 - mise en service depuis 1956 - assure le service d’appoint ou de secours Mode de gestion JIRAMA Puissance nominale 5440 kW Puissance disponible 5440 kW

JIRAMA

450 kW

450 kW

JIRAMA

3390 kW

disponible à 97 % 120 kW (en 2001)

L’énergie fossile (pétrole lampant, gaz, hydrocarbures) est également utilisée. Mais le combustible le plus utilisé est d’origine ligneuse (charbon et bois de chauffe), prélevé sur les hauteurs et bassins versants autour de la ville. o Production et vente d’électricité (2004)

.Plusieurs sources d’énergie sont utilisées dans la
ville. L’énergie électrique est fournie par la Centrale hydraulique d’Ambodikimba (CHA) à Ranomafana. Elle peut être appuyée par la Centrale de Talata Ampano au besoin Assure les besoins de la ville de Fianarantsoa et des villes limitrophes (Fianarantsoa, Ambalavao…)
Photo U2.2a : Centrale hydraulique d’Ambodikimba / Ranomafana Source : JIRAMA Fianarantsoa

152

Tableau U2.2b : Evolution de la production et de la vente d’électricité
Electricité Fianarantsoa I Production brute Ventes Nombre d’Abonnés Production brute 2 001 18 864,70 13 176,74 12 315 111,09 2 002 18 716,79 12 731,91 13 199 125,16 2 003 19 812,10 14 431,15 14 405 2 004 21 651,63 15 583,52 15 125 2 005 22 530,00 16 800,24 15 657

Ikalamavony

Production brute (MWh) Vente (MWh)
Source JIRAMA, Fianarantsoa

Graphique U2.2b : Evolution des nombres d’abonnés, de la production et de la vente d’électricité

à Fianarantsoa I
17000 16000 15000 14000 13000 12000 11000 10000 2001 2002 2003 2004 2005 12315 13199 14405 15125 Nombre d'abonnés 15657

25000 Production et ventes en MWh 20000 15000 10000 5000 0 2001 2002 2003 2004 2005

Production

Ventes

Tableau U2.2b : Production d’électricité dans d’autres villes de la Haute Matsiatra
Localité Année( 2004) Ambohimahasoa Ambalavao Source : JIRAMA Fianarantsoa, 2004 Production entrée dans les réseaux (MWh) 524,55 1177,92 Ventes (MWh) 466,67 1141,86

Combustibles Pour Fianarantsoa, le combustible le plus utilisé est d’origine ligneuse (charbon et bois de chauffe), prélevé sur les hauteurs et bassins versants autour de la ville.

Tableau U2.2c : Répartition des ménages selon le type de combustible utilisé pour la cuisine (%) pour l’année 2004,
Bois ramassé Haute Matsiatra 80,8 Bois acheté 1,4 Charbon 17,7 Gaz 0,1 Electricité Non significatif Pétrole Non significatif Autres Non significatif Total 100,0

Source : INSTAT/DSM/EPM2005

153

Pour la région, le bois ramassé demeure le type de combustible le plus utilisé par les ménages suivi du charbon, du bois acheté et dans une moindre mesure, du gaz Pour les grands centres urbains de Madagascar le combustible le plus utilisé est le charbon à raison de 78,0 %. Au fur et à mesure que la ville se développe, les bassins d'alimentation en bois et charbon de bois deviennent de plus en plus éloignés,
Source : INSTAT/DSM/EPM2005

Energie pour Eclairage
Tableau U2.2d : Répartition des ménages selon la source d’énergie pour l’éclairage
Electricité Jirama 8,6 générateur Non significatif Pétrole lampant 89,2 bougies 1,9 0,3 autres Total 100,0

Région Haute Matsiatra Source : INSTAT/DSM/EPM2005

U2.7 – EXODE RURALE

154

U3 – ENVIRONNEMENT URBAIN / REPONSES
U3.2 - SERVICE DE VOIRIE U3.2.1 - Taux de desserte des réseaux d’égouts

Réseau d’assainissement
La ville est pourvue d’un réseau d’assainissement du type unitaire, assurant l’évacuation des eaux pluviales et usées dans des: - collecteurs primaires composés de canaux à ciel ouvert de grande capacité, maçonnés, ou de buses 1000, - Collecteurs secondaires également composés de caniveaux maçonnés couverts ou de buses de dimension moyenne. Les principaux collecteurs pour les eaux pluviales sont dans la ville basse : ceux d'Ampasambazaha et d'Ankazondrano-Antarandolo. Source : PUDI

Collecteur d'Ampasambazaha : les aménagements relatifs à l'ancien projet "Complexe Socio-Sportif" ont perturbé le dispositif existant à Ampasambazaha, faisant de cette zone une partie très inondable dans la ville, le sol déplacé sur le site d'Ampasambazaha étant charrié le long de la ville, et une partie s'infiltrant dans le collecteur en place. La ville basse est littéralement envasée pendant la période de pluie. Les risques sont la détérioration du système d'assainissement de la ville, accidents du fait que pendant la crue, les dalles sont "ouvertes" et les points d'ouverture non signalés exposant les passants et les piétons Collecteur d'Ankazondrano : longeant les collines d'Antanambao et d'Ivory, ce collecteur est d'une dimension assez considérable. Il capte les eaux pluviales et les eaux d'égouts, et de déversoir des déchets liquides de la gare et du complexe "Chemin de fer". Le canal n'est pas régulièrement entretenu. De plus, les riverains utilisent le canal comme zone de déversement des déchets ménagers. Le risque est l'envasement du canal, entraînant des inondations en cas de crue. De plus, les déchets divers peuvent polluer tout ce qui est en aval. Photo : collecteur d’eaux usées, ONE Le tableau ci-après récapitule les caractéristiques essentielles des principaux tronçons du réseau.

155

Tableau U3.2.1a : Réseau d’assainissement, Fianarantsoa Centre-ville
Tronçon 31-32 32-33 33-35 33-36 36-37 35-37 35-10 10-9 10-1 37-38 38-1 27-26 26-28 26-25 25-24 24-23 23-22 22-21 24-21 21-20 21-19 28-30 30-29 29-15 15-14 14-11 11-13 11-10 10-9 9-6 6-5 5-3 Total Source : PUDi Fianarantsoa Longueur (m) Côtes sol Aval - Amont Capacité m3/s

125 203 398 224 579

1117 1138 1127 1127 1109

1138 1162 1162 1109 1166

1,62 1,35 4,94 4,70 9,80

90 90 80 80 160 40 220

1106 1107 1113 1107 1113 1111 1107

1107 1102 1107 1113 1111 1114 1114

12,87 41,74 4,57 2,47 1,01 2,47 1,61

180 210 627 151

1108 1114 1107 1109

1115 1107 1110 1112

32,81 34,56 8,42 14,05

120 513 87 188 4365

1115 1112 1150 1163

1109 1150 1163 1157

36,14 4,45 6,44 2,98

En conclusion, les ouvrages sont bien dimensionnés, et outre le problème de réhabilitation, il faudrait assurer le curage systématique avant la saison des pluies, de manière à donner aux ouvrages leur capacité hydraulique. U3.2.2 – Les Infrastructures Inventoriées Pour L’Assainissement De La Ville Le circuit de ramassage, composé de 74 bacs et points d’enlèvement des ordures, est fixe et déterminé à l’avance. Décharge finale : la commune utilise comme zone de décharge une zone aux environs d’Amboasary sur les bords de la route nationale qui mène vers Ikalamavony. Le site n'est pas spécialement aménagé à cet effet. Une partie des déchets collectés est directement déversée comme remblai dans des champs de culture sur demande. De même, une partie d’Ankidona sert aussi de décharge finale (voir photos). Il faut aussi mentionner les déchets de l’abattoir municipal qui sont déversés dans le fleuve Mandranofotsy qui traverse une partie de la ville de Fianarantsoa.

156

Photos : décharges finales sur Ankidona (à gauche) et Andriamboasary route d’Ikalamavony, ONE Matériels du Service de la Voirie Le matériel roulant est composé de : - 3 tracteurs, - 3 camions bennes - divers outils accessoires (brouettes …)
Source : PUDi Fianarantsoa,

Tableau U3.2.2a : Répartition des ménages selon le mode d’évacuation des ordures ménagères (%) en 2005
Ramassage public Haute 2,6 Matsiatra Source : EPM 2005, INSTAT Jetées par le ménage 27,4 Brûlées par le ménage 44,7 Enterrées par le ménage 22,3 Autres 3,0 Total 100

U3.3 - LES ESPACES VERTS Ils jouent des rôles pour l’embellissement des villes, la relaxation et à la fixation des poussières. Tableau U3.3a : Les espaces verts dans la ville de Fianarantsoa
Les espaces verts de la Ville de Fianarantsoa Jardin public de Ikianjasoa Avenue devant l'Hôtel de Ville – Tsianolondroa Observations Site de récréation bien entretenu, il manque les installations sanitaires de base, obligeant les promeneurs à chercher des solutions de proximité. Cette avenue était bordée d’arbres décoratifs (cyprès) plantés et entretenus de manière régulière. Les aménagements récents ont enlevé les arbres, maintenant un parterre de fleurs et d'herbes. La zone est peu ombrée, limitant ainsi son utilisation comme site de récréation. les grands arbres décoratifs sont en partie maintenus, mais l'aspect paysager est faiblement valorisé. Le risque est que la capacité d'absorption de gaz carbonique s'amoindrit - alors que la pollution de l'air d'origine diverse augmente, en plus de la perte de l’aspect paysager

avenue devant la gare Fiananrantsoa Côte Est (FCE)

Source : Comité PUDi Fianarantsoa

157

Photos : espaces verts devant l'Hôtel de Ville – Tsianolondroa et à l’escalier Ampasambazaha U3.4 – ECLAIRAGE PUBLIC Sur l’ensemble des voies desservant la Commune urbaine, 40 % des voies de la ville de Fianarantsoa, soit 43,289 km, sont pourvues d’éclairage public. Enquêtes ILO Cornell, 2001 Tableau U3.4.1a : L’éclairage public à Ambalavao et Ambohimahasoa
Année Ville/ Région 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Ambalavao Ambohimahasoa Nombre de poteaux publics 189 21 189 21 189 20 188 21 189 55 189 51 189 50 189 50 Energie consommée par l’éclairage public (KwH) 12 671 791 392 9 664 628 833 6 150 731 278 9 128 76 457 12 328 768 133 14 035 837 185 17 690 983 454 20 733 Gestion (facture payée par Commune ? O/N) - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd - nd -

Source : JIRAMA

158

Graphique U.3.4 : énergie consommée par l’éclairage public à Ambohimahasoa et à Ambalavao

énergie consommée par l'éclairage public (kWh) Ambalavao
1000000 800000 600000 400000 200000 0 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

Ambohimahasoa

U3.5 - PLAN D’URBANISME Dans le cadre de l'appui institutionnel aux mairies des grandes villes de Madagascar, dont Fianarantsoa, en matière d'urbanisme et de management du patrimoine routier, l'Office National pour l'Environnement (ONE) a été mandaté par l'AGETIPA, institution chargée de la réalisation des travaux relatives à l'actualisation des plans d'urbanisme directeurs des grandes villes en collaboration avec la DAT/VicePrimature et la DPS/VPM, pour mener des travaux de diagnostic et formuler des prescriptions qui constitueront la couche environnementale des PUDi. Ci-joint un extrait sur les actions environnementales prioritaires our Fiananrantsoa : Tableau U3.5a : Les actions environnementales prioritaires pour la Commune Urbaine de Fianarantsoa
Zone Prescriptions PUDi - Mise en place d’une décharge communale Etudes et actions Elaboration de la stratégie municipale de gestion des déchets solides Evaluation préliminaire (volume à traiter, dimensionnement….) Prospection de site de décharge Etude de faisabilité des traitements des déchets Arrêté municipal interdisant l'exploitation forestière dans le périmètre du site Plan de protection du site de captage et plan de reboisement Plan de protection du site et aménagement (reboisement) Arrêté municipal interdisant déversement eaux usées de l'abattoir en amont du fleuve Mandranofotsy Plan de protection du site et plan de reboisement Elaboration de plan de protection des bassins versants Réalisation des travaux de protection

Priorité 1
Commune urbaine de Fianarantsoa

Source d'Antarambiby

Protection des ressources en eau Protection des ressources en eau Protection des ressources en eau : reboisement des berges en amont de la station de pompage Protection des bassins versants

Station de pompage de Vatosola Station de pompage d'Ankidona

Bassins versants : Antady - Ikianjasoa Ambatomena Ampitakely - Ivory atsimo et avaratra Imazavatakona Tsaramandroso….. Complexe Anosy

Aménagement

Schéma d'aménagement du complexe Anosy Réalisation des travaux

159

Zone Priorité 2 Agglomération de Fianarantsoa

Prescriptions PUDi Elaboration du plan vert communal

Etudes et actions Etude pour : la réhabilitation des jardins publics existants l'aménagement de nouveaux espaces verts et de parcs boisés pour la récréation du public; la mise en place d'arbres ornementales l'installation d'écran pour atténuer les impacts négatifs du vent la récupération des espaces dégradés (ancienne carrière, ancienne décharge…) Plan d'aménagement pour l'installation et la gestion des bassins d'approvisionnement (Identification, délimitation des sites de reboisement et planification des travaux) JIRAMA : stratégie d'élimination des huiles de vidange Abattoir : traitement des eaux usées avant déversement dans le fleuve Mandranofotsy Hôtel : traitement des déchets et des eaux usées Etude de faisabilité pour la mise en place d'une installation commune de traitement des rejets industriels

Constitution de bassin d'approvisionnement en bois d'énergie Unités industrielles Mise en conformité des entreprises

Source : Annexe PUDi Fianarantsoa, ONE

U3.7 - LES VOIES URBAINES Les rues à l’intérieur de la ville de Fianarantsoa peuvent être décrites comme suit : Tableau U3.7 : Types de voies urbaines
Fianarantsoa I Voies revêtues Routes bitumées en centre ville Routes non revêtues Routes en terre
Source : PUDi Fianarantsoa

108,89 km 39,83 km (36,6 %) 65,34 km (60 %) Non disponibles

160

S – INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES : INDICATEURS DE CONDITIONS SOCIO-ECONOMIQUES, PAUVRETE
S2.101 – TAUX DE PAUVRETE Définition : L’indicateur mesure la proportion d’individus dont le niveau de revenu / consommation ne dépasse pas le seuil (ou ligne) de pauvreté. Il reflète la capacité des ménages en terme de pouvoir d’achat (aliment, habillement, logement, et autres biens essentiels) à sortir de la pauvreté. La population disposant de moins d’un dollar par jour est le pourcentage de la population dont le revenu / consommation tombe en dessous de la ligne de pauvreté. Un individu est considéré comme pauvre si le revenu / consommation par tête du ménage auquel il appartient tombe en dessous de la ligne de pauvreté. La ligne de pauvreté est le niveau de dépense par tête qui permet de consommer le panier alimentaire et certains biens non alimentaires jugés essentiels pour mener une vie active et sociale. La définition de la pauvreté retenue est l'état de privation matérielle caractérisé par une consommation calorique au-dessous de 2 133 calories par personne, équivalent adulte, par jour. L'usage de l'équivalent monétaire permet d'évaluer les différentes composantes du panier de consommation dont la valeur est égale à la somme des 2 seuils. L’intensité de la pauvreté est la moyenne des écarts entre les dépenses des gens pauvres avec la ligne de pauvreté.
Source : Les Objectifs du Millénaire du Développement

Tableau S2.101 : Ratio de pauvreté
District En milieu urbain En milieu rural Ambalavao 60 à 70 % Supérieur à 85 % Ambohimahasoa 60 à 70 % Supérieur à 85 % Fianarantsoa Nd 75 à 85 % Ikalamavony 70 à 80 % 75 à 85 % Source : INSTAT/CORNELL/FOFIFA - 2003 in « Agriculture, pauvreté rurale et politiques économiques à Madagascar »

Revenus moyens annuels : Le niveau moyen de revenu par tête d’habitant est bien au-dessous du seuil acceptable1 pour sortir de la pauvreté. - Par ménage : Ar 640 000 - Par habitant : Ar 120 000 Dépenses moyennes annuelles : - Par ménage : Ar 500 000 - Par habitant : Ar 94 000 Epargne annuelle apparente : - Par ménage : Ar 140 000 - Par habitant : Ar 26 000
Source : Inventaire des Fivondronana - DGEP/DPGE/Service de Politique Générale et de Méthodologie de Planification

Tableau S2.101b : Taux d’incidence de pauvreté en 2005 (%)
Taux d'incidence de la pauvreté en milieu urbain Région Haute Matsiatra Madagascar Source : INSTAT/DSM/EPM – 2005
1

Taux d'incidence de la pauvreté en milieu rural 72,9 73,5

Taux d'incidence de la pauvreté 72,1 68,7

67,8 52

Seuil jugé acceptable = Revenu supérieur à un dollar per capita par jour (source : Base de données sur les indicateurs du millénaire)

161

S2.102 – INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT HUMAIN Définition : L’IDH, indicateur synthétique compris entre 0 et 1, mesure le niveau moyen auquel se trouve un pays donné selon trois critères essentiels du développement humain : la possibilité de vivre longtemps et en bonne santé, la possibilité de s’instruire et la possibilité de bénéficier de conditions de vie décentes. Tableau S2.102 : Evolution de l’Indicateur de Développement Humain dans la Province Fianarantsoa
Année 1999 IDH 2000 2001 Source : Tableau de Bord Social 2002 Indicateur FIANARANTSOA 0,360 0,367 0,384 MADAGASCAR 0,462 0,470 0,484

S2.105 – SANTE
Tableau S2.105a : Accès aux infrastructures sociales 2006
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra Source: DRS Haute Matsiatra, 2007 CSB 1 7 4 1 3 15 CSB 2 19 18 10 42 8 97 CHD 1 1 1 1 1 3 CHR Formations sanitaires privées 4 1 19 6 30

1

Tableau S2.105b : Personnel soignant
District
Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I (*) Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra

Médecins 26 26 25 34 8 119

Personnel para médical 35 17 52 57 22 233

Médecins privés

(*) :

-

-

SSD Fianarantsoa I : * Situation 2007 le nombre de médecins et de para médicaux ne prend pas en compte l’effectif du CHR Tambohobe/Fianarantsoat ; 128 agents de santé toute catégorie confondue (administration et personnel d’appui inclus) SSD Fianarantsoa II : 148 agents de santé toute catégorie confondue ; dont 34 médecins et 57 para-médicaux ; 6 CSB2 tenus par des para médicaux SSD Ambalavao : 6 CSB2 tenus des para médicaux SSD Ambohimahasoa : 85 agents de santé toute catégorie confondue ; dont 26 médecins et 17 para médicaux SSD Ikalamavony : 39 agents de santé toute catégorie confondue ; dont 8 médecins et 22 para médicaux

Source : DRS Haute Matsiatra

162

Tableau S2.105c : Couverture en médecins de la Région Haute Matsiatra
Districts Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra Année 1999 2004 1999 2004 1999 2004 1999 2004 1999 2004 1999 2004 Population (Année) 161 331 195 048 164 615 202 504 121 381 148 032 361 155 442 431 46 733 57 636 855 215 1 004 326 Nb Médecin 2 18 2 17 17 32 8 33 3 9 32 109 Médecin/hab 80 665 10836 82 307 11912 7 140 4626 45 144 13407 15 578 6404 26 725 9 214 Nb Personnel soignant (*) 34 27 55 Personnel soignant/hab 4 745 6 097 2 207

19 135

2 460 6 335

(*) : Personnel soignant : Ensemble des Sage-femme, Infirmiers et Aide-Sanitaire
Source : DIRDS Fianarantsoa ; DPSPF Fianarantsoa

S2.106 – ACCES A L’EAU ET A L’ASSAINISSEMENT Définition : Eau potable : C’est une eau provenant d’une installation plus ou moins contrôlée telle que les branchements particuliers, les bornes fontaines, les forages ou puits munis de pompe à motrice humaine, d’adduction d’eau gravitaire ou par pompage. Le taux d’accès à l’eau potable est la proportion de la population ou des ménages ayant accès à une source d’eau plus ou moins contrôlée. La quantité adéquate d’eau nécessaire pour satisfaire le métabolisme, l’hygiène et les besoins domestiques est en moyenne de 20 litres d’eau potable par personne par jour.
Source : Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)

Tableau S2.106a : Pourcentage de communes par type d’infrastructure d’adduction d’eau
Types d’infrastructures pour adduction d’eau Eau courante potable JIRAMA Eau courante société privée Eau courante particuliers Eau courante ONG Eau courante communautaire Puits aménagé commun – forage Source : recensement des communes 2003 INSTAT Pourcentage de communes disposant au moins d’une de ces types d’infrastructures 2,5 % 2,5 % 1,2 % 33,3 % 19,8 % 49,4 %

Tableau S2.106b : Logement habité par district selon le mode d’approvisionnement en eau
District Total Eau Pompe Pompe ménages courante publique aspirante Puits Camion citerne Source Cours d’eau Autres ND

27 271 499 1 743 Ambalavao Ambohimahasoa 26 769 92 697 20 439 3 847 6 545 Fianarantsoa I 58 039 36 550 Fianarantsoa II 8 904 4 856 Ikalamavony Région Haute Matsiatra 141 422 4 478 10 391 % 3,17 7,35 Source : TBS 2002 – Secteur Eau et Assainissement

66 5 53 49 3
176 0,12

682 233 2 609 576 475
4 575 3,23

26 20 13 84 2
145 0,1

17 292 22 806 5 959 50 244 3 460
99 761 70,54

5 812 2 482 251 4 956 3 440
16 941 11,98

809 280 940 910 480
3 419 2,42

341 153 222 635 184
1 535 1,09

163

Graphique S2.106 : Mode d’approvisionnement en eau
Mode d'approvisionnement en eau (%)

12%

7% 72% 3% 3% 2% 1% 0% 0%

Source Autres

Cours d’eau ND

Pompe publique Pompe aspirante

Puits Camion citerne

Eau courante

Source : TBS 2002 – Secteur Eau et Assainissement

Quartiers possédant des bornes fontaines, lavoirs, douches à Fianarantsoa
Bornes fontaines privées : 23 quartiers ; Bornes fontaines publiques: 94 quartiers ; BF en mauvais état : 14 quartiers ;

Lavoirs : 6 quartiers ; WC - douches : 6 quartiers ;
Source : «“Etude de cas sur l’alimentation en eau urbaine de la Ville de Fianarantsoa”, Ramy RAZAFINDRALAMBO»

164

S2.107 - NIVEAU D’INSTRUCTION Tableau S2.107a : Evolution du nombre d'établissements scolaires publics et privés
District Ambalavao Niveau Niveau I Niveau II Niveau III Total Niveau I Niveau II Niveau III Total Niveau I Niveau II Niveau III Total Niveau I Niveau II Niveau III Total Niveau I Niveau II Niveau III Total Niveau I Niveau II Niveau III Total 2003-2004 Public 216 12 1 229 167 15 1 183 27 5 2 34 353 29 382 111 2 3 116 874 63 7 944 Privé 56 1 1 58 100 3 1 104 46 16 10 72 228 7 235 19 Public 238 14 1 253 172 15 1 188 27 5 2 34 364 38 4 406 101 3 0 104 902 75 8 985 2004-2005 Privé 57 4 1 62 98 2 2 102 47 16 10 73 238 11 1 250 20 1 0 21 460 34 14 508

Ambohimahasoa

Fianarantsoa I

Fianarantsoa II

Ikalamavony

Région Haute Matsiatra

19 449 27 12 488

Source : CISCO ; Statistique DIRESEB /Service de Programmation 2005

Tableau S2.107b : Ratio élève/maître 2003-2004 (premier cycle)
Ratio élève/maître Public Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra Source : DIRESEB 2005 53 54 47 51 55 30,6 % élèves privé 21,4 27,75 33,2 27,2 9,62 14,00

Taux Brut/ Taux Net de Scolarisation et Taux d'achèvement 2003-2004 (premier cycle) Définitions : - Le taux brut de scolarisation est le rapport du nombre total d’enfants inscrits dans le cycle primaire sur le nombre d’enfants malgaches d’âge officiel du primaire, c'est-à-dire 6 à 10 ans. Ce taux peut être supérieur à 100 du fait qu’à Madagascar il y a des enfants qui n’ont plus l’âge officiel du primaire mais qui fréquentent encore les établissements scolaires. Le taux net de scolarisation est la proportion d’enfants de 6 à 10 ans effectivement inscrits dans le primaire.

165

Tableau S2.107c : Taux Brut/ Taux Net de Scolarisation et Taux d'achèvement 2003-2004 (1er cycle)
Enfants de 6 ans scolarisés (%) 124 95,5 90,93 104,5 116,23 106,232 Taux Brut de Scolarisation (%) 143,9 136,58 87,95 140,8 159,4 133,726 Taux Net de Scolarisation (%) 93,11 83,99 61,04 90,3 100 85,688 Taux d'achèvement (%) 42 36,14 73,63 39,5 26,48 43,55

Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra Source : DIRESEB 2005

Tableau S2.107d : Taux de redoublement et taux d’abandon 2003-2004
Taux moyen (%)
Niv. I Ambalavao Promotion Redoublement Abandon Promotion Redoublement Abandon Promotion Redoublement Abandon Promotion Redoublement Abandon Promotion Redoublement Abandon Promotion Redoublement Abandon 54,70 17,53 3,18 75,52 22,92 3,55 75,92 20,97 3,11 73,28 23,19 3,53 66,03 22,67 11,29 69,09 21,46 4,93 Niv.II 64,45 32,98 2,57 65,03 28,96 6,01 67,21 30,72 2,08 50,95 43,60 5,45 Niv.III

Ambohimahasoa

Fianarantsoa I

Fianarantsoa II

Ikalamavony

Région Haute Matsiatra Source : DIRESEB 2005

65,09 34,45 0,46 70,46 25,13 4,42 66,25 30,38 3,36

59,08 37,16 3,76

Tableau S2. 107e : Enseignement universitaire
Etablissements Faculté de Droit et des Sciences Sociales de Développement Faculté des Sciences Etudiants par établissement 2 169 475 Filières - Droit - Sciences sociales de développement - Mathématiques - Physique- Chimie - Maths -Informatique & Sciences Sociales Informatique - Mathématiques - Physique- Chimie Environnement Formation continue

Ecole Normale d’Informatique (ENS) Ecole Normale Supérieure (ENI) Institut des Sciences & Techniques de l’Environnement (ISTE) Centre Universitaire de Formation Professionnelle (CUFP) Source : Université Andrainjato Fianarantsoa

178 107 74 90

Tableau S2.107g : Taux d’alphabétisation 15 ans et plus
Région Haute Matsiatra Madagascar Source : INSTAT/DSM/EPM - 2005 Urbain (%) 85,5 75,9 Rural (%) 67,5 58,9 Ensemble (%) 70,7 62,9

166

S2.108 – REPARTITION DES PRINCIPALES SOURCES D’ENERGIE Tableau S2.108a : Consommation des produits forestiers, Situation de 1999
Cantonnement Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa Ikalamavony Total Source : Rapport d'activité (CIREEF – CEEF) Charbon de bois (T) 31 065 Nd 28 365 Nd 59 430 Bois de Chauffage (stères) 912 Nd 32 018 Nd 32 930

Tableau S2.108b : Les principales sources d’énergie (% population)
Bois ramassé Région Haute Matsiatra Madagascar
Source : INSTAT/DSM/EPM 2005 84,6 79,2

Bois acheté
1,8 5

Charbon
13,5 15,1

Gaz
0,1 0,2

Electricité
0,1

Pétrole
0,1

Autres
0,3

Graphique S2.108b : Les principales sources d’énergie (% population)
Les principales sources d'énergies

14% 2% 0%

84%

Bois ramassé

Charbon

Bois acheté

Gaz

Source : INSTAT/DSM/EPM 2005

S2.115 – COMMUNICATION ET INFORMATION S2.115a : Radios et télévisions locales Les zones couvertes par les stations existantes sont limitées aux communes urbaines et suburbaines de Fianarantsoa, d’Ambalavao et d’Ambohimahasoa. La situation des radios et télévisions locales se présente comme suit : - Réception TVM à Fianarantsoa I (plus RTVF et SOFIA qui sont des TVs locales privées), à Ambalavao et Ambohimahasoa - Huit stations radios locales à Fianarantsoa (RTVF, SAVA, MBS, Radio Fy, Radio Matsiatra, Mampita, Joro sy Fanasina, Tohivakana), une à Ambalavao et une à Ambohimahasoa Excepté la station radio « Mampita » qui émet sur un rayon de 25-30 km autour de la ville de Fianarantsoa, le réseau actuel des radios locales n’est pas destiné pour être un moyen de désenclavement en matière de communications et informations rurales. Les émissions privilégient les programmes de divertissements au détriment des informations techniques et économiques les plus utiles pour les auditeurs.
Source : PRD Haute Matsiatra

167

Tableau S2.115a : Services des postes et téléphones
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa II Bureau de Poste Rural Ambohimahamasina Fiadanana Andranovorivato Ivoamba Talata-Ampano Isorana Agence Postale de 1ère classe Iarintsena Ambatosoa, Befeta Alakamisy Ambohimaha, Soatànana, Mahaditra Ankerana, Isaka, Kalalao, Manandroy Nasandratrony, Ambondrona, Ambalakely, Andoharanomaintso, Ambalamahasoa, Mahazoarivo, Fanjakana, Vohimarina Agence Postale de 2ère classe

Ikalamavony Source : PRD Haute Matsiatra

Le réseau des BLU des services de sécurité comble, tant bien que mal, la défaillance des zones rurales les plus reculées. Seules les villes de Fianarantsoa, d’Ambalavao et d’Ambohimahasoa sont équipées en cabines téléphoniques publiques.

168

S – INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES : PRESSION DEMOGRAPHIQUE
S2.201 - POPULATION Tableau S2.201 : Répartition de la population par District
District 1993 Population 2001 2003 Superficie (km2) Densité (hab / km2) 1993 2001 2003 37 38 28 84 11 48 48 47 27 107 16 59

Ambalavao 143 947 190 012 246 947 5 151 28 Ambohimahasoa 149 452 197 279 241 675 1 519 29 Fianarantsoa I 109 260 144 225 136 917 207 21 Fianarantsoa II 326 520 431 011 553 130 4 313 63 Ikalamavony 42 536 56 148 83 743 10 163 8 Ensemble région 773 708 1 020 676 1 264 415 21 353 36 Source: RGPH 1993 ; Région Haute Matsiatra ; Monographie des communes 2003 ; DPSPF Fianarantsoa

Carte S2.201a : Densité de population par district (2003)

N W S E

Ambatomainty
#

Fiadanana
# # #

Fitampito

#

Sahatona-Tamboharivo # Ambohinamboarina# Ikalamavony
# # # # #

Fanjakana # Isaka #
# # # # # # # ## # #

# #

Tsitondroina
#

Mangidy # Solila
# # # #

Morafeno

#

Androy

Fianarantsoa
# # # #

Tanamarina #

# Tanamarina-Sakay # % Andrainjato # # # #

# #

Mahasoabe
#

Fenoarivo
#

Andranovorivato

#

%

Chef-Lieu-Commune Chef-Lieu-District Chef-Lieu-Region

# # # # # #

#

Vinanitelo
# #

Ambinaniroa-Andonaka #
20 0 20 40 Kilometers
#

#

route nationale route secondaire piste densité de population 0 - 46.84 46.84 - 90.05 90.05 - 141.15 141.15 - 203.33 203.33 - 324.73 324.73 - 448.25 448.25 - 1446.12

#

#

Ambohimahamasina
#

Vohitsaoka

#

Miarinarivo
Sources: BD500 FTM, ILO/INSTAT 2001 Conception et réalisation: ONE Mars 2007

S2.202 – POPULATION URBAINE Tableau S2.202a : Taux d’urbanisation par District en 2003
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Région Haute Matsiatra Population totale 246 947 241 675 136 917 553 130 83 743 1 262 412 Population urbaine 25 500 10 000 136 917 20 000 192 417 Population rurale 221 447 231 675 553 130 63 743 1 069 995 Taux d’urbanisation (%) 10,33 4,14 100 0 23,88 15,24

Source : Région Haute Matsiatra ; Monographie des communes 2003

169

Graphique S2.202a : Répartition de la population dans la Région Haute Matsiatra en 2003

Répartition des populations des districts entre les milieux rural et urbain
100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0%

Population rurale Population urbaine

av ao

as oa

F/t so aI I

F/t so aI

I/m av on y

A/lavao : Ambalavao A/hasoa : Ambohimahasoa F/tsoa I : Fianarantsoa I F/tsoa II : Fianarantsoa II I/mavony : Ikalamavony Région HM : Région Haute Matsiatra Source : Région Haute Matsiatra ; Monographie des communes 2003

Tableau S2.202b : Population urbaine Fianarantsoa I en 2003
Classes d'âge (ans) 0 - 4 ans 5 - 9 ans 10 - 14 ans 15 - 19 ans 20 - 24 ans 25 - 29 ans 30 - 34 ans 35 - 39 ans 40 - 44 ans 45 - 49 ans 50 - 54 ans 55 - 59 ans 60 - 64 ans 65 - 69 ans 70 - 74 ans 75 - 79 ans > 80 ans TOTAL Hommes 11 311 8 155 10 259 9 207 9 207 5 787 4 077 3 946 3 420 2 946 2 104 1 710 1 315 526 473 526 473 75 443 Femmes 9 338 7 365 7 839 7 892 7 102 5 656 4 472 4 051 3 367 3 420 1 973 1 657 921 473 658 421 316 66 920 2003 20 649 15 520 18 098 17 098 16 309 11 443 8 549 7 997 6 787 6 366 4 077 3 367 2 236 1 000 1 131 947 789 142 363

Source : - Ministère Population, Milieu de Résidence urbain, Fianarantsoa, 2000 - Commune 2002 - Propres calculs IDEE

170

Ré gi o n

A/l

A/h

HM

S2.205 – SECURITE Tableau S2.205a : Nombre de vols et cambriolages dans la Région Haute Matsiatra
District Année Nombre de bœufs volés Nombre de bœufs retrouvés Nb. vol de bœufs Nombre de cambriolag es Nombre de personnes tuées Nombre de tueurs retrouvés "Halabo try" "Sakandalana"

1999-2001 Ambalavao Ambohimaha soa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Total 2004 (*) 1999-2001 2004 (*) 1999-2001 2004 (*) 1999-2001 2004 (*) 1999-2001 2004 (*) 1999-2001 2004 (*)

4 922 1 388 24 2 707 12 869 1 500 21 910 1 500

1 703 48 250 174 14 811 206 2 759 88 5 537 516

67 7 154 73 7 50 94 8 40 286 214

27 28 0 34 20 109 -

24 97 16 317 0 28 616 9 447 77 1 477 26 13 6 7

(*) : Résultats d’enquêtes initiées par l’ONE et la Région en 2005 sur 64 Communes
Source : FOFIFA / INSTAT / Cornell - 2001; ONE - Enquêtes communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Tableau S2.205b : Proportion des communes selon les délits et crimes en 2002 et 2003
2002 Pourcentage de communes où des vols de zébus ont été constatés Pourcentage de communes où des Cas de vol de récolte ont été constatés Pourcentage de communes où des Cambriolages de domicile ont été constatés Pourcentage de communes où des Cas de Personnes tuées ont été constatés Pourcentage de communes où des Cas de viols ont été constatés Pourcentage de communes où des Cas de vols de volailles ont été constatés Total Source : INSTAT/ Recensement au niveau des communes – 2003 70,0 31,3 27,5 42,5 8,8 38,3 30,9 2003 81,3 26,3 23,8 42,5 6,3 46,7 31,9

Tableau S2.205c : Unité de sécurité publique Région Haute Matsitra
District Ambalavao Année Présence de gendarmes dans la Commune 1999- Ambanindovoka, 2001 Ambinanindroa, Vohitsaoka, Fanoarivo, Ambalavao Présence de 'quartiers mobiles' dans la Commune Manamisoa, Ambohimandroso, Anjomà, Kirano, Sendrisoa, Besoa, Mahazony, Ambanindovoka, Ankaramena, Ambohimahamasina, Miarinarivo, Ambinanindroa, Vohitsaoka, Andrainjato, Fanoarivo, Ambalavao Fenoarivo, Ambinanindovoka, Ambohimandroso, Ambohimahamasina, Ankaramena Ambohimandroso, Andrainjato, Anjoma, Besoa, Fenoarivo, Iarintsena, KiranoSoamifanaraka, Manamisoa, Miarinarivo Présence de policiers dans la Commune Ambohimandroso, Anjomà, Sendrisoa, Besoa, Mahazony, Ambohimahamasina, Vohitsaoka, Andrainjato, Ambalavao Présence de militaires dans la Commune Ambohimandroso, Sendrisoa, Besoa, Fanoarivo

2004 (*)

Besoa, Iarintsena

171

District Ambohimahasoa

Année 19992001

Présence de gendarmes dans la Commune Ankafina Tsarafidy, Vohiposa, Isaka, Ambalakindresy, Camp Robin, Ambohimahasoa

2004 (*)

Ambohimahasoa, Isaka, Manandroy

Présence de 'quartiers mobiles' dans la Commune Ampitana, Ankerana, Manandroy, Ankafina Tsarafidy, Sahave, Morafeno, Kalalao, Vohiposa, Ambatosoa, Isaka, Sahatona, Ambalakindresy, Befeta, Camp Robin, Fiadanana Ambatosoa, Ambohimahasoa, Ambohinamboarina, Ankerana, Befeta, Fiadanana, Isaka, Kalalao, Manandroy, Morafeno, Tomboarivo-Sahatona, Vohiposa

Présence de policiers dans la Commune Ankerana, Sahave, Ambohinanmboarina, Ambalakindresy, Befeta, Camp Robin, Ambohimahasoa,

Présence de militaires dans la Commune Ankafina Tsarafidy, Sahave

Fianarantsoa I

Fianarantsoa II

19992001 2004 (*) 19992001

Fianarantsoa I

Fianarantsoa I

Fianarantsoa I

Andoharanomaintso, Isorana, Alakamisy Itenina, Anjoma Itsara, Mahaditra

Talata Ampano, Andoharanomaintso, Ambalakely, Taindambo, Mahatsinjony, Ankarinarivo Manirisoa, Iavinomby Vohibola, Nasandratrony, Ambalamahasoa, Alakamisy Ambohimaha, Mahasoabe, Andranovorivato, Androy, Alatsinainy Ialamarina, Isorana, Alakamisy Itenina, Ambondrona, Fandrandava, Vohimarina Lamosina, Anjoma Itsara, Soatanana, Vohitrafeno, Fanjakana, Mahaditra, Vinanitelo, Adranomiditra, Amalamidera II, Sahambavy, Mahazoarivo, Andrainjato Centre, Soaindrana, Ivoamba

Ambalakely, Ambalamahasoa, Vohitrafeno, Mahaditra, Vinanitelo, Sahambavy

Andranovorivato, Vohimarina Lamosina,

172

District

Année 2004 (*)

Présence de gendarmes dans la Commune Mahaditra, Alakamisy-Itenina, AlakamisyAmbohimaha, AlatsinainyIalamarina, Ambalakely, Andoharanomaitso, Andrainjato Centre, Andranomiditra, AnkarinarivoManirisoa, Fanjakana, Ivohibato Ouest

Ikalamavony

19992001

2004 (*)

Ikalamavony, Solila, Ambatomainty, Fitampito, Tsitondroina Fitampito, Ikalamavony, Tsitondroina, Ambatomainty, Sakay Tanamarina, Solila, Tanamarina Bekisopa, Mangidy

Présence de 'quartiers Présence de policiers Présence de militaires mobiles' dans la dans la Commune dans la Commune Commune AlakamisyAndoharanomaitso Ambohimaha, (DAS), Andranovorivato Alakamisy-Itenina, Alatsinainy-Ialamarina, Ambalakely, Ambalamahasoa, Andoharanomaitso, Andrainjato Centre, Andrainjato Est, Andranomiditra, Andranovorivato, AnkarinarivoManirisoa, Ankoromalaza Mifanasoa, Fandrandava, Fanjakana, Ialanindro, Iavonomby-Vohibola, Ivohibato Ouest, Mahaditra, Mahatsinjony, Mahazoarivo, Maneva, Sahambavy, Soaindrana, Soatanana, Vinanitelo, Vohimarina Mangidy, Solila, Ikalamavony, Ikalamavony, Mangidy Ambatomainty, Sakay, Mangidy, Tsitondroina Ambatomainty, Fitampito, Ambatomainty, Ikalamavony, Mangidy, Sakay Tanamarina, Solila, Tanamarina Bekisopa Ambatomainty, Ikalamavony, Tanamarina Bekisopa

(*) : Résultats d’enquêtes initiées par l’ONE et la Région en 2005 sur 64 Communes
Source: FOFIFA / INSTAT / Cornell – 2001 ; ONE - Enquêtes communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Tableau S2.205e : Les vols de bœufs dans la région de 2001 à 2004 et les suites judiciaires
Année Cas Vols de boeufs Bœufs volés Bœufs récupérés Bœufs Tués Arrestation Mandat Dépôt Suites judiciaires Liberté Nombre de cas sans Provisoire Bœufs Récupérés 102 LP 116 LP 141 LP 74 LP 433 38 69 25 29 161

2001 261 4638 1882 229 238 136 MD 2002 327 5646 2050 197 302 186 MD 2003 316 6442 1607 147 369 228 MD 2004 188 3274 1475 110 207 133 MD TOTAL 1092 20000 7014 683 1116 683 Source : Gendarmerie nationale opérant en permanence dans la Région Haute Matsiatra

Tableau S2.205f : Perception des conditions de sécurité dans la commune par les focus groups
District Nb. très bonnes Nb. assez bonnes 3 3 3 1 10 13,16 Nb. moyen 10 8 1 19 38 50,00 Nb. très mauvaises 1 Nb. mauvaises 3 5 6 4 18 23,68 Total 17 17 1 33 8 76 100,00

Ambalavao Ambohimahasoa 1 Fianarantsoa I Fianarantsoa II 2 Ikalamavony 1 Total 4 % 5,26 Source : FOFIFA / INSTAT / Cornell - 2001

3 2 6 7,89

173

Liste des communes classées zone rouge : - District Ambalavao : Iarintsena, Besoa, Ankaramena, Vohitsaoka, Fenoarivo - District Ambohimahasoa : Ampitana, Manandroy, Ambatosoa, Isaka, Ambohinamboarina, Camp Robin - District Fianarantsoa II : Taindambo, Vohimarina Lamosina, Ambalamidera II, Mahazoarivo

-

District Ikalamvony : Ikalamvony, Mangidy, Solila, Ambatomainty, Fitampito, Sakay, Tsitondroina, Tanamarina

S – INDICATEURS SOCIO-ECONOMIQUES : CONTEXTE MACROECONOMIQUE
S2.302 – STRUCTURE DE L’ECONOMIE Tableau S2.302a : Répartition des chefs d’exploitation selon l’activité principale (année 2004)
Secteur primaire Secteur secondaire Nb. % Nb. % Région Haute Matsiatra 122 675 93,99 3 106 2,37 Madagascar 2 296 406 94,56 37 197 1,53 Secteur primaire : agriculture, élevage, sylviculture, pêche Secteur secondaire : industrie et artisanat Secteur tertiaire : commerce, agent de l’Etat, transport, profession libérale et autres Source : Recensement de l’agriculture Campagne agricole 2004-2005 - MAEP Localisation Secteur tertiaire Nb. % 4 735 3,62 94 888 3,91

Tableau S2.302b : Structure de l’emploi par branche d’activité
Secteur primaire (%) 83,33 Madagascar 81,37 Source : INSTAT – EPM 2005 Localisation Secteur secondaire (%) 2,94 3,92 Commerce (%) 3,92 4,90 Administration publique (%) 1,96 1,96 Autre secteur tertiaire (%) 7,84 7,84

S2.303 – EXPORTATION Tableau S2.303a : Exportation des produits forestiers (2004-2005)
Année 2004 Nature des produits Panne, planches, frisettes de Pins Panne, planches, frisettes de Pins Unité m3 m3 Quantité 63.667 Valeur en Euro ou $ 8453,63 Euros 1973,94 Euros Redevances perçues 665 995 Ariary Exportateur Destination

2005

11.173

372 497 Ariary

Les Scieries du St Gilles les Betsileo Hauts (Ile de la Réunion) Les Scieries du St Gilles les Betsileo Hauts (Ile de la Réunion)

Source : CIREEF Fianarantsoa - 2005

Tableau S2.303b : Evolution de la vente du thé sec (Ariary)
Type Vente locale Vente à l’exportation 1997 79 091 400 404 312 420 1998 156 404 761 440 152 796 1999 107 983 027 444 887 339

Source : Société d’Investissement et d’Exploitation Agricoles à Madagascar

Plantation théicole Sahambavy

174

S2.305 - INVESTISSEMENTS Tableau S2.305a : Scierie
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I et II Localisation Ambohijafy, Avaratsena, Atsinana-Manda, Ambohitsoa Talatamaty, Ambalakisoa, Mahasoakely, Ampasambazaha, Ambalakisoa (3), Antarandolo, Ambozontany, Talata Ampano, Ampopoka, Alakamisy Itenina, Carrière Imandry, Antarandolo Nombre 4 2 14

Région Haute Matsiatra Source : DIRA Fianarantsoa

20

Tableau S2.305b : Rizeries et décortiqueries
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I Fianarantsoa II Ikalamavony Total Source: DIRA Fianarantsoa Nombre d’unités par type Rizeries Décortiqueries 1 5 1 11 3 2 7 11 5 4 36 Nombre total d’unités 6 12 14 7 4 43

Tableau S2.305c : Situation des établissements économiques au 31 décembre 2003
Branche d’activité Agriculture Elevage – Pêche – Chasse Sylviculture – Vannerie Industries extractives Energie Agro-industrie Industries alimentaires Industries de boissons Industrie de tabac Industries de corps gras Ind. Chimiques et pharmaceutiques Ind. Textile, Filature, Cordes, Confection Tannerie – Cuir Industrie de bois Matériaux de construction, Céramiques et autres matériaux Industries métalliques et construction des machines et appareils mécaniques Construction et montage matériels de transport Industrie électrique Papeterie, Edition, Imprimerie Industries diverses Bâtiment et TP Transport marchandises Transport de voyageurs Auxiliaires de transport Télécommunication Commerce de détail Commerce de gros Banques Assurances Services gouvernementaux Enseignement Forme juridique EI 15 5 24 44 1 12 106 10 24 17 134 6 95 27 228 1 49 31 45 850 117 263 2 2 11 609 809 1 20 1 3 1 2 6 41 1 6 1 1 32 110 2 2 6 45 SA SARL 9 1 5 8 Total Autres 3

1

4

2

9 5 2 3 1 2

1 1 4 1

1

27 6 29 53 2 13 123 16 2 27 20 137 6 101 33 234 1 50 35 45 902 122 278 3 3 11 905 972 5 3 6 67

1

2 4 3

4 1 3

1 10 2 3

6 17 1

258 36 4

175

Branche d’activité Santé Services rendus aux entreprises Services récréatifs et sociaux Hôtel – Restaurant – Bar Autres services Total

Forme juridique EI 35 92 15 831 84 15 603

SA 1 1

SARL 18 2 12 4 290

44

Total Autres 9 3 3 5 19 424

44 115 21 848 107 16 361

EI : Entreprise Individuelle SA : Société Anonyme SARL : Société à Responsabilité Limitée Autres : Autres que EI, SA, SARL
Source : INSTAT, 22 Régions en chiffre

Tableau S2.305d : Le secteur industriel et de la transformation artisanale
Localisation géographique Localité District Manamisoa Ambalavao Maroparasy Ambalavao Soaindrana Fianarantsoa II Ambohimalaza Fianarantsoa II Maroparasy Ambalavao Capacité de production(en litres de vin) 94 000 104 190 178 333 105 541 108 666

SOAVITA COTEAU D'AMBALAVAO LAZAN'I BETSILEO Sté MAC § FRERES SVS Source: DIRA Fianarantsoa

S2.306 - TOURISME Tableau S2.306a : Evolution nombre de touristes dans la Région Haute Matsiatra
Année 1992 1993 1994 1995 1996 1997 Touristes internationaux 2 447 4 826 3 405 1 526 3 752 10 000 Touristes nationaux 5 659 11 541 9 819 7 364 16 778 16 950 Etrangers résidents 1 859 823 363 278 756 664 119 1 507 642 Total 9 965 17 190 13 587 9 168 21 286 27 614 4 719 20 356 12 317

2003 1 672 2 928 2004 5 604 13 245 2005 (1er semestre 2005) 5528 6147 Source : Direction Inter-Régionale de la Culture et du Tourisme (Fianarantsoa) 2005

Tableau S2.306b : Nombre de touristes et montant de droit d’entrée dans les AP Andringitra 2004
Nombre tickets Vente interne Vente externe Janv 57 52 5 Fév 11 11 0 Mars 111 109 2 Avr 230 223 7 Mai 158 139 19 Juin 114 107 7 Juil 330 281 49 Août 377 336 41 Sept 217 196 21 Oct 422 370 52 Nov 175 154 21 Déc 128 128 0 Total 2 330 2 106 224 Source : Direction Inter Régionale ANGAP (Fianarantsoa) - 2004 Mois Nb. touristes Total vente 57 11 111 230 158 114 330 377 217 422 178 128 2 333 Montant en Ar. 59 805 308 500 1 608 000 3 858 750 3 103 2 878 780 7 206 000 10 381 500 6 504 500 13 578 250 4 886 250 3 269 250 54 482 883

176

j

Circuit au Parc National Andringitra
Source : Siteweb ANGAP

Gîte au PN Andringitra

Tableau S2.306d : Capacité d’accueil – situation 2005
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa I et II Ikalamavony Ensemble région Agence de voyage 0 0 3 0 3 Hôtellerie et restauration 1 1 22 0 24 Nombre dechambres 35 506 0 541 Nombre de lits 44 543 0 587 Nombre de couverts 50 682 732 16 Guides touristiques

Source : Direction Inter-Régionale du Tourisme (Fianarantsoa) – 2005

Tableau S2. 306e : Les sites touristiques
District Ambalavao Sites Paysage Betsileo Vignoble Soavita Papier Antemoro Marché des Zèbres Tissage des lamba landy à Ambinanindovoka Le Parc National de RANOMAFANA Le Parc National d’Andringitra Le parc villageois d’Anjà Le rocher d’Ifandana Paysage Betsileo Site historique d’Ilangàna Trekking Grotte à Anjoma Isaka Viticulture Excursion Le parc privé d’IALATSARA Haute coline de Kianjasoa -Site historique d’Isandra - Sahambavy : Site lacustre, plantation théicole et usine (SIDEXAM), Excursions, détentes - Le Parc National de RANOMAFANA - Rocher d’Alakamisy -Ambohimaha Observations Mercredi de 10 h à 16 h, Jeudi de 7 h à 9 h

Route en très mauvais état, voiture solideà 25 Km à l’Est d’ Ambalavao

Ambohimahasoa

Fianarantsoa I Fianarantsoa II

Source : Monographie UPDR 2003 ; PRD Région Haute Matsiatra

177

Le pays betsileo a approximativement pour limites l’Imerina au Nord, l’Andringitra au Sud, la forêt Tanala à l’Est, et la plaine d’Ikalamavony à l’Ouest. Ambohimahasoa est la dernière bourgade avant Fianarantsoa. Là est la bifurcation de la RN 25 menant au Parc National de Ranomafana. Fianarantsoa, chef-lieu de province, est bâtie sur 3 niveaux. Comme dans la capitale, une visite de la vieille ville s’impose avec sa longue rue pavée, les fouillis de ses maisons traditionnelles, ses escaliers. L’unique plantation de thé de l’île, Sahambavy est à 25 km.

Ambalavao. Cette ville est aussi un haut-lieu de l’artisanat avec les tissus « arindrano » parfois frangés de perles, et le papier Antaimoro entièrement fait main. Ambondrombe entre Ambalavao et Ikongo (Fort-Carnot) est la montagne qu’on approche avec une crainte superstitieuse. Royaume de l’ombre, c’est là que les âmes des défunts errent pour l’éternité. La magnifique chaîne de l’ Andringitra à 50 km au Sud Ouest d’Ambalavao culmine à 2665 m avec le Pic Boby, deuxième sommet de l’île. Sa partie orientale est un Parc National géré par l’ANGAP.

Plantation de vignes / Fianarantsoa

Du haut de Col de Vatoavo, la vue découvre brusquement une plaine parsemée de villages, d’eucalyptus, de vignobles. C’est celle d’

Source : Ministère du Tourisme et de la Culture

178

S2.310 – ETAT DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES Tableau S2.113a : Nature, longueur et classement des routes
Nature des routes Routes bitumées Pistes praticables en toutes saisons Pistes praticables seulement en saison sèche Difficilement praticable en saison de pluie RN : Routes Nationales RIC : Routes d’Intérêts Communales Source : Direction Régionale des Travaux Publics Fianarantsoa Longueur (Km) 540 240 720 80 RN RN et RIC RIC RN et RIP Classement

Tableau S2.113b : Itinéraire et longueur des routes
District Ambalavao Itinéraire Mahazony- Miarinarivo Ambalavao- Kirano Ambalavao- Betorabato XRN7 PK 580 - Fenoarivo Ambohimahamasina- Karimbelo Pont Ambinanindovoka- Mahazony pont Vohiboay- Manamisoa Ankaramena- Soaseranana Anjoma- Andrainjato Sendrisoa- Miarinarivo Betorabato-Vohimarina Besoa- Vohitsoka Tambohobe- Vohitsaoka Ambohimahamasina- Lomaka Ambohimahamasina- Ikoka Ankaramena- Bekisopa Ambohimahasoa-Sahave Ambalavoahangy- Vohiparara Sahave- Ambohimamboarina- Sahatona Vohiposa- Sahanimira- Ambatosoa Befeta- Isaka XRN7- Fiadanana Isaka- Vohitrarivo Ambalakindresy- Menasaka Ialatsara- Marofototra Ambatolahimavo- Ambohidalangina Sahave- Vohiposa Sahave- Isaka Andoharanomaintso-MahazoarivoAmbalamidera Vohitrafeno- Mahasoabe-Fianarantsoa Androy-Sahambavy-FandrandavaIalamarina-Ihazoara RN 42- Ambalavao Forêt- ManodyFanjakana- Anj RN 7- Talata Ampano- Alakamisy Itenina- Ankarima Ambondrona- IavonombyAmbalamahasoa- RN7 RN 7- Andoharanomaitso- SoatananaIsorana- A Fianarantsoa- Mahasoabe- IhazoaraAndranomiditra Taindambo- Fandrandava Andranovorivato- VohimarinaLongueur (km) 14 25 20 45 63 0,07 0,05 25 8 20 30 25 30 20 18 20 17 25 22 19 15 12 12 15 15 12 14 17 50 40 44 60 42 48 66 40 20 50

Ambohimahasoa

Fianarantsoa II

179

District

32 14 34 10 25 80 Ikalamavony 51 10 90 35 40 35 88 20 Région Haute Matsiaka 1 597,12 Source : Atelier de priorisation des routes rurales dans la Province de Fianarantsoa du 02 septembre au 03 septembre 2004

Itinéraire Andoharanomaitso Sahambavy- Ialamarina XRN 42 Iavonomby- Vohibola- Befeta (Bac) Fandrandava- Mahasoabe Ambondrona- Fanjakana- Anjoma Itsara Alakamisy Ambohimaha- Befeta Mahazoarivo- Soatanana- Ankarinarivo Ikalamavony-Tsitondroina Ikalamavony- Solila Solila- Sakay Sakay- Tsitondroina Ikalamavony- Ambatomainty Tsitondroina- Fitampito Tsitondroina- Tanamarina Bekisopa Tsitondroina- Fenoarivo Solila- Mahazoarivo

Longueur (km) 15

Carte S2.113a : les infrastructures routières dans la région

180

P.OS2 – PERENNISATION DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ET ENVIRONNEMENTALES Tableau P.OS2 : Dépenses faites pour le développement de la filière tourisme
LIGNE D’ACTIONS Inciter les investisseurs privés par la multiplication des réserves foncières d’investissement pour les activités touristiques Soutenir le renforcement de la capacité technique des acteurs de la filière Aménagement des infrastructures routières au niveau des sites touristiques Référence Ateliers de sensibilisation (séminaire, conférence) Qté 3 Uté Coût Unitaire (en Ar) 1 600 000 Montant Total 4 800 000 Année 1 Année 2 Année 3

4 800 000

5 000 000

5 000 000

Ateliers de sensibilisation (formations) Intégrer les établissements informels dans le secteur formel Ambohimahasoa : ILANJANA : 7km - en mauvaise état à réhabiliter

3 30

1 600 000 5 000 000

4 800 000 15 000 000

4 800 000 15 000 000

5 000 000 20 000 000

5 000 000 20 000 000

7

Km

1 000 000

7 000 000

7 000 000

ISAKA 34 Km) (source thermale -grotte, ancien refuge en 1947) KIANJASOA (3km -Point de vue- Site historique RABOLOBOLO) Fianarantsoa II : MAHAZOARIVO (Isandra)60km - Musée sur Andriamanalina. Ambalavao : IFANDANA (historique) 18km, les ossements ANDRINGITRA (Parc national)- 45km, à réhabiliter en totalité Mener des actions - Manifestations nationales ou pour la promotion la internationales à organiser destination touristique - Réhabilitation des d’Ambalavao infrastructures routières (Ifandana, Andringitra) Diversifier les produits Construction d’un musée avec la d’attraction au niveau collaboration des descendants du des sites existants site Ilanjana Valorisation de la Source thermale Valorisation de la Grotte à ISAKA (Amb/soa) Renforcer Dotation d’une nouvelle voiture l’opérationnalité des administrative, services de tourismes Matériels informatiques, régionaux (ordinateur) Camescope Appareil photo (prises de photos des sites) Améliorer laqualité - Rendre compétitif les activités, des produits les établissements, produits et touristiques existants sites touristiques - Intégrer les établissements informels dans le secteur formel. - Normaliser (classement) - Contrôler et suivre les activités, établissements, produits et sites touristiques Appuyer Sensibilisation et conscientisation laconservation du de la population riveraine corridor (collaboration avec la Direction Inter-Régionale des Eaux et Forêts.)

34

Km

1 000 000

34 000 000

34 000 000

3

Km

25 000 000

75 000 000

75 000 000

60

Km

1 000 000

60 000 000

60 000 000

18 45

Km Km

1 000 000 1 000 000

18 000 000 45 000 000

18 000 000 45 000 000

2

6 000 000

12 000 000

12 000 000

15 000 000

15 000 000

1 1 1 1 1 1 1

15 000 000 50 000 000 3 000 000 60 000 000 4 000 000 2 000 000 400 000

15 000 000 50 000 000 3 000 000 60 000 000 4 000 000 2 000 000 400 000

15 000 000 50 000 000 3 000 000 60 000 4 000 000 2 000 000 400 000

10

1 000 000

10 000 000

10 000 000

2

1 000 000

2 000 000

2 000 000

181

LIGNE D’ACTIONS Identifier et aménager les potentielles touristiques de la région. Favoriser les relations PPP

Référence - Identifier, prospecter les sites - Valorisation des sites - Exploitation (ex. source thermale, musée, etc…. Fêtes et cérémonies officielles (ex. foire de vin, exposition des produits de la région, etc…..) TOTAL :

Qté

Uté

Coût Unitaire (en Ar)

Montant Total

Année 1

Année 2

Année 3

6

1 000 000

6 000 000

6 000 000

2

6 000 000

12 000 000 440 000 000

12 000 000 440 000 000

12 000 000 57 000 000

12 000 000 57 000 000

Source : Direction Inter Régionale de la Culture et du Tourisme

P.OS13 – GESTION DES AIRES PROTEGEES P.R111 – PCDD, PLAN INTERCOMMUNAL INTEGRANT LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE Tableau P.R111 : PCD de la région Haute Matsiatra
District Ambalavao Communes Ambohimitombo Sendrisoa Ambohimandroso Anjoma Iarintsena Manamisoa Ambalavao Ambohimahamasina Vohitsaoka Besoa Ambinaniroa Andonaka Ambinanindovoka Andrainjato Ankaramena Fenoarivo Miarinarivo Mahazony Ankaramena Befeta Sahatona Fiadanana Morafeno Kalalao Ambohinamboarina Ankafina Ankerana Sahatona Ambalankindresy Ambohimahasoa Ampitana Camp Robin Manandroy Fiadanana Isaka Organisme de financement SAGE ANAE PNUD PNUD PNUD PNUD PNUD SAGE PNUD FID PNUD FID FID PNUD FID PSDR PSDR FID FID FID FID FID FID PNUD PNUD PNUD FID Fondation de France Fondation de France PNUD PNUD PSDR FID PSDR Date de réalisation 2001 2001 2001 2001 2001 2001 2002 2002 2002 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2004 Information non disponible 2001 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003

Ambohimahasoa

182

District

Communes Sahave Vohiposa Ambatosoa Ambatosoa Manandroy Sahave Camp Robin Maneva Ambalakindresy Andoharanomaitso (A/to centre) Ankarinarivo Manirisoa Mahaditra Andranomiditra Vinanitelo Andoharanomaitso Isorana Iavonomby Vohibola Sahambavy Talata Ampano Mahasoabe Ivoamba Ambohimaha Mahavoky Nord Mahazoarivo Alakamisy Itenina Soaindrana Ambalamahasoa Ambondrona Andranovorivato Mahazoarivo Androy Fandrandava Ialamarina Maneva Soatanana Vohitrafeno Vohimarina Nasandratrony Mahatsinjony Ambalamidera II Mahatsinjony Anjoma Itsara Ialanindro Antarambiby Andrainjato centre Andrainjato est Fanjakana Mahasoabe Ambalakely Ivohibato Ouest

Organisme de financement Fondation de France PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR FID ANAE ANAE PNUD PNUD FID SAGE SAGE PNUD PNUD PNUD PNUD PNUD PNUD PSDR FID FID PSDR ANAE PNUD FID PNUD PNUD Fondation de France PSDR PSDR PSDR FID FID FID PSDR PNUD PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR PSDR

Date de réalisation 2003 2003 2004 2004 2004 2005 Information non disponible 2001 2001 2001 2001 2001 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2002 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2004 2005 2005 2005 2005

Fianarantsoa I Fianarantsoa II

183

District

Communes Alakamisy Ambohimaha Sahambavy Ankoromalaza Mifanasoa Ihazoara Andoharanomaitso (A/to centre) Mahasoabe Mahazoarivo Talata Ampano Ambatomainty Bekisopa Fitampito Ikalamavony Mangidy Sakay Solila Tsitondroina Tanamarina Bekisopa

Organisme de financement PSDR PSDR PSDR PSDR PNUD PNUD Fondation de France PNUD FID FID PSDR FID PSDR FID PSDR PSDR FID

Date de réalisation 2005 2005 2005 2005 Information non disponible Information non disponible Information non disponible Information non disponible 2002 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003 2003

Ikalamavony

Source : PSDR, SAGE, ANAE, PNUD, WWF, FID, ONE-Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Le montant alloué pour l’élaboration du plan communal de développement n’était pas disponible. Par contre, les communes bénéficiant de ces PCDs figurent dans cette carte de localisation. PCD vert (PCD intégrant la dimension environnementale) : 40,59% (41 PCDs réalisés par ANAE, Fondation de France, PNUD et SAGE) Graphique P.R111a : Date de réalisation PCD dans la Région Haute Matsiatra
Date de réalisation PCD (%)

1%

9% 11% 2005 2001 Ind 13% 2004 2002 2003 26%

40%

184

Graphique P.R111b : Organisme de financement PCD (%)
Organism e de financem ent PCD (%)

4% 4% 9% 33% ANAE SAGE Fondation de France PSDR FID PNUD

25%

25%

Source : PSDR, SAGE, ANAE, PNUD, WWF, FID, ONE-Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Carte P.R111a : PCDs de la région Haute Matsiatra

185

P.R112 – NOMBRE DE MENAGES DES ZONES D’INTERVENTION ADOPTANT LES ACTIONS DE DEVELOPPEMENT DURABLE Tableau P.R112 : Nombre de ménages adoptant les actions de développement durable
LOCALISATION
District

REALISATIONS PHYSIQUES Année Type d’activités (*) GCES GCES GCES GCES GCES Nbre de miniprojets 17 16 18 11 53 Nbre de familles participantes 1 099 730 630 381 2 301 Superficie touchée (ha) 120 274 269 170 922 Coût (en FMG) 99 946 507 135 083 670 209 513 356 195 002 150 812 383 982

Communes

Ambalavao

Ambohimahasoa

Fianarantsoa I Fianarantsoa II

- Ambalavao - Ambinanindovoka - Ambinanindroa - Ambinaniroa - Ambohimandroso - Andrainjato - Andrainjato Sud - Anjoma - Ankaramena - Besoa - Iarintsena - Mahazony - Manamisoa - Sendrisoa - Vohitsaoka - Ambalakindresy - Ampitana - Ankafina - Ankerana - Fiadanana - Manandroy - Morafeno - Sahave - Manandroy - Alakamisy Itenina - AlakamisyAmbohimaha - AlatsinainyIalamrina - Ambalakely - Ambalamahasoa

1997 1998 1999 2000 2001

1998 2000 2001 2001

GCES GCES GCES PROD

6 6 51 1

132 177 2 777 30

60 76 677 0

39 762 500 72 375 000 764 585 974 9 285 000

2001 1997 1997 1998 1999 2000 2000 2001

GCES GCES INFR GCES GCES GCES PROD GCES

1 2 3 30 89 22 2 164

24 473 300 1 342 3 297 646 81 5 510

11 11 61 478 1142 397 0 5471

12 979 260 20 528 189 58 952 216 410 086 763 1 278 485 516 371 860 099 16 937 500 2 440 581 624

186

LOCALISATION
District

REALISATIONS PHYSIQUES Année Type d’activités (*) SOC Nbre de miniprojets 1 Nbre de familles participantes 155 Superficie touchée (ha) 0 Coût (en FMG) 25 149 835

Communes

Ikalamavony

- Ambondrona - Andoharanomaitso - Andrainjato - Andranomiditra - Andranovorivato - Androy - Anjoma-Itsara - Ankafina Tsarafidy - Fandrandava - Fanjakana - Isorana - Ivoamba - Lalazana - Mahasoabe - Mahatsinjony - Maneva - Morafeno - Nasandratrony - Sahambavy - Soaindrana - Soatanana - Taindambo - Talata Ampano - Vinanitelo - Vohitrafeno - Ikalamavony - Mangidy

2001

1997 1998 1999
2001

PROD GCES SOC
GCES

4 1 1
10

96 100 200
219

4 10 0
355

21 858 320 4 800 000 258 000 000
171 820 478

(*) Types d’activités : - GCES : Projets de conservation de sols incluant les activités de reboisement, aménagement des tanety, arboriculture fruitière, stabilisation de lavaka, … - INFR : Projets d’infrastructures incluant les activités de protection de berges, pistes rurales, barrage, ouvrages de franchissement, … - SOC : Projets à caractère social incluant les activités de construction de puits, adduction d’eau potable, grenier villageois, lavoir, foyers améliorés, …

187

Graphique P.R112 : Nombre de mini-projets/types d’activités
Nombre de mini-projets/types d'activités Région Haute Matsiatra 1200 1000 Nb mini-projets 800 600 400 200 0 GCEF 3 8 2 23 7 9 Région Haute Matsiatra 497 Province Fianarantsoa 997

INFR

SOC

PROD

Types d'activités

Source : ANAE 2001

P.R121 – TRANSFERT DE GESTION
Tableau P.R121 : Situation du transfert de gestion dans la Région Haute Matsiatra
District Commune Localisation Manambolo Type de ressources Forêt Type de Surface Durée transfert Association (ha) (ans) de gestion 2 000 GCF Objectif Conservation Protection, aménagement, reboisement, apiculture Protection, aménagement, reboisement, apiculture, écotourisme Protection, aménagement, reboisement Protection, aménagement, reboisement, apiculture Conservation, Droit d'usage, Gestion rationnelle des RNR Conservation, Droit d'usage, Gestion rationnelle des RNR Conservation, Droit d'usage Conservation, Ecotourisme, Droit d'usage Protection et conservation, produits forestiers, Ecotourisme Protection et conservation, utilisation durable des produits forestiers, Ecotourisme 16/08/02 Date notification Organisme d’appui ANGAP CCD Namana 2002 Année

Ambalavao Namoly

Andohanimananta Forêt nana Itaolana Forêt

1 197,57 GELOSE LOVASOA

2 339,63 GELOSE Itaolana Mijoro

16/08/02

CCD Namana

2002

Lomaka

Forêt

1 766,85 GELOSE FITAMITO

16/08/02

CCD Namana

2002

Soatsihagnino

Forêt

1 299,61 GELOSE Amboasary

16/08/02

CCD Namana

2002

Sendrisoa

Morafeno

Forêts secondaires Forêts secondaires Forêts secondaires Forêts secondaires

1 000

GELOSE FITEMA Morafeno GELOSE FITEMA Vohiboay GCF ALASOA, FAGNAHIAM BE GELOSE COBA AMI

3

26/09/01

WWF Andringitra WWF Andringitra LDI

2001

Miarinarivo Vohiboay

1 500

3

27/09/01

2001

Miarinarivo Angalampona

1 500

3

30/06/01

2001

Iaritsena

FKT Anjà

140

3

23/01/01

ONE AGERAS CCD Namana

2001

Ambohima FKT Forêts hamasina Andohanimananat Naturelles anana Ambohimah FKT Itaolana amasina Forêts primaires, Forêts secondaires

1197,57 GELOSE VOI LOVASOA Administration Forestière 2839,63 GELOSE VOI Itaolana Mijoro

3

16/08/02

2002

3

16/08/02

CCD Namana

2002

188

District

Commune

Localisation

Type de ressources Forêts primaires, Forêts secondaires Forêts primaires, Forêts secondaires Forêts secondaires Forêts secondaires Forêts secondaires

Type de Surface Durée transfert Association (ha) (ans) de gestion 1768,85 GELOSE VOI FITAMITO Ambohimaha masina 1299,61 GELOSE VOI Amboasary 3

Objectif Protection et conservation, utilisation durable des produits forestiers, Ecotourisme Protection et conservation, utilisation durable des produits forestiers, Ecotourisme Conservation droit d'usage, Pâturage, Ecotourisme Conservation, Ecotourisme, Droit d'usage Pâturage Conservation, Droit d'usage Pâturage, Ecotourisme Conservation, Droit d'usage Pâturage, Ecotourisme Ecotourisme, Droit d'usage, Gestion rationnelle des RNR Droit d'usage, Gestion RNR, Conservation, Ecotourisme, Pâturage Gestion RNR, Droit d'usage, Pâturage, Ecotourisme, Conservation Gestion RNR, Droit d'usage, Conservation, Pâturage Ecotourisme Conservation, Ecotourisme, Pâturage

Date notification 16/08/02

Organisme d’appui CCD Namana

Année 2002

Ambohima- FKT Lomaka hamasina

Ambohima- FKT hamasina Soatsihagnino

3

16/08/02

CCD Namana

2002

Vohitsaoka FKTAndonaka Soavahiny Vohitsaoka Antananarivokely FKT Tsiazomborona Vohitsaoka Morarano FKT Ambalamitsinjo

60

GCF

500

GCF

VOI Tantely Andonaka, CR Vohitsaoka Rabenatoandro Miray VOI FITAHIA Ambalamitsinj o, CR Vohitsaoka

3

27/09/02

WWF Andringitra WWF Andingitra WWF Andingitra

2002

3

27/09/02

2002

500

GCF

3

27/09/02

2002

Vohitsaoka FKT Soavahiny

Forêts secondaires

200

Sendrisoa

Fkt Aminjamamy Forêts secondaires Forêts secondaires Forêts secondaires

2441

VOI TAMIA Ambalamisaon y CR Vohitsaoka GELOSE MIORA Avaratra GCF VOI Ramahazosoa VOI LOVASOA

GCF

3

27/09/02

WWF Andingitra

2002

3

WWF Andringitra 17/10/03 WWF Andringitra WWF Andringitra

2003

Vohitsaoka Bediara FKT Ambohimana Vohitsaoka Mandranofotsy FKT Ambohimana

100

3

2003

480

GCF

3

17/10/03

2003

Morarano Anaranbe Forêts Vohitsaoka Mahasoa secondaires FKT Antananarivokely Sendrisoa FKT Namoby Forêts secondaires AnkaraMorafeno sud Reliquat de mena Forêts Ambohimandroso Ambohimahasoa Andranobe Forêts FKT Andoharano naturelles FVP Station Forestière Ialatsara Station Forestière

550

GCF

VOI GENAM

3

17/10/03

WWF Andringitra

2003

2010 670

583 602

GELOSE MIORA atsimo GCF Association MASOLAVIT RA GCF ANTOKINIH OAVY Location AFAFI gérance (Antoky ny fambolena sy ny fiompiana) Location IADE gérance (Ialatsara développement et écotourisme) GCF LOVASOA

3 3

10/03/03 24/06/04

WWF Andringitra WWF Ambalavao SAHA BETSILEO

2003 2004

3 55 Conservation, Ecotourisme et Recherche Conservation, Valorisation écotourisme 01/10/01

2005 2001

Privée

FVP

2 555

50

12/10/01

Privée

2001

Fianarantsoa II

Ialamarina FKT Ampatsy

Forêts prim et secondaires

450

3

LDI

2002

Vinanitelo Ambalagoavy Nord Andranomid Ambalagoavy Nord itra Androy FKT Iambara

Forêt Forêt Forêts Primaires

9 862 7 225 1496

GELOSE GELOSE GCF 3

Conservation Conservation Conservation, Droit d'usage Conservation, Droit d'usage, Gestion rationnelle des RNR, Reboisement 28/01/03

SAGE SAGE LDI 2003

Fianarantsoa II

Vinanintelo FKT Vinanintelo, Forêts Est-Sud-Centre et Primaires, Sandranata Forêts secondaires

Analasoa Ambohipanari vo 9811,34 GELOSE VINA.NA.SA

3

17/12/03

SAGE

2003

189

District

Commune

Localisation

Type de ressources Forêt Forêt

Type de Surface Durée transfert Association (ha) (ans) de gestion 9 321,66 GCF 2 710 GCF Analameva Imaitsoan’ala

Objectif Protection, Droit d'usage, Reboisement Conservation, Droit d'usage Valorisation, Protection, Conservation, Aménagement, Réhabilitation

Date notification 18/12/03 25/08/04

Organisme d’appui CI PTE

Année 2003 2004

Antamboho Amindrabe be Ialamarina Ranomena Gare

Alatsinainy Ialamarina

Reboisement, Forêts secondaire

3898

Location SOAFIHASIN gérance A

21/01/03

SOAFIHASIN 2003 A

Source: CIREEF Fianarantsoa ; RESOLVE 2004 – SAGE Fianarantsoa 2004 – WWW Ambalavao 2005; ONE-Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Graphique P.R121a : Evolution superficie/type de transfert de gestion (2001-2004)
Evolution superficie/type de transfert (2001-2004) 20000 Superficie (Ha) 15000 10000 5000 0 2001 2002 2003 Année GCF GELOSE Location gérance 2004 Ind

Source: CIREEF Fianarantsoa ; RESOLVE 2004 – SAGE Fianarantsoa 2004 – WWF Ambalavao 2005; ONE-Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Graphique P.R121b : % superficie/type de transfert de gestion (2001-2004)
% superficie/type de transfert de gestio (2001-2004)

12%

70%

18%

GCF

GELOSE

Location gérance

Source: CIREEF Fianarantsoa ; RESOLVE 2004 – SAGE Fianarantsoa 2004 – WWW Ambalavao 2005; ONE-Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

190

Carte P.R121a : Situation des transferts de gestion dans la région Haute Matsiatra

P.R212 – EDUCATION ET SENSIBILISATION ENVIRONNMENTALE
Tableau R.212 : Ecole verte Région Haute Matsiatra
District Ambalavao Ambohimahasoa Fianarantsoa II Commune Besoa Isaka Alatsinainy-Ialamarina Ialanindro Soaindrana Vinanitelo Mangidy Sakay Tanamarina Solila Superficie (Ha) 11 ha 5 ha 2 ha 2 ha Jardin et haie vive 1,5 ha 3 ha 120 ha Observations 15 écoles

5 écoles Ecoles Ecoles Niv.I Toutes les écoles dans les fokontany

Ikalamavony

Source : ONE-Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

Formation des formateurs Formation des formateurs par l’ONE et le Bureau Programme Education Environnementale (Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique) Formation, des onze (11) formateurs : deux formateurs régionaux par CISCO (Fianarantsoa I et II, Ambohimahasoa, Ambalavao, Ikalamavony) et un représentant du CCEE Fianarantsoa, en Education Environnementale, du 31 octobre au 04 novembre 2005.
191

Objectifs : Appuyer les principaux responsables et les enseignants régionaux du système éducatif dans les activités en matière d’Education Environnementale ; Mettre à disposition des enseignants et éducateurs des outils adaptés à leur région ; Développer et enrichir les connaissances de la population scolaire sur la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles de leur région ; Sensibiliser la population scolaire sur les problèmes environnementaux, les avantages et les intérêts liés à la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles ; Eduquer la population scolaire pour changer leurs attitudes ou réajuster leurs comportements dans toute action de la vie quotidienne afin de respecter et préserver l’environnement.

P.R231 – INTEGRATION DE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE AU NIVEAU SECTORIEL
Objectif environnemental de la Région Haute Matsiatra : La Région accorde une attention particulière à ses spécificités en matière d’environnement, de biodiversité et d’identité culturelle pour son développement et ceci se reflète sur sa vision qui est la suivante : Une nature protégée et valorisée ; Une population dynamique vivant et travaillent dans un environnement sécurisant. Différentes composantes et activités du Plan d’actions environnemental de la Région : Gestion durable des ressources en eau : o Lutter contre les feux de forêts et vulgariser les techniques de gestion des feux ; o Protéger les ressources en eau, les lacs, les réserves d’eau, les berges des fleuves et les bassins versants attenants aux périmètres irrigués ; o Considérer le reboisement comme la conservation, et prioriser les essences à usages multiples et à croissance rapide ; o Collaborer avec des bailleurs de fonds pour financer l’entretien du peuplement, le traitement des régénérations naturelles, la lutte contre les feux de forêt ; o Collaborer avec les responsables communaux et la population locale sur la lutte contre les feux de forêt ; o Faire participer les exploitants forestiers aux entretiens du peuplement ; o Faire participer les sociétés civiles aux entretiens du peuplement ; o Appliquer la nouvelle législation sur l’exploitation forestière ; o Renforcer les contrôles forestiers ; o Délimiter en concertation avec la population riveraine du site de reboisement de la Haute Matsiatra les utilisations des sols et assurer une sécurisation foncière ; o Transférer la gestion de certaines parcelles aux communautés de base ; o Restaurer les sols à vocation forestière dénudés avec des espèces à croissance rapide ; o Motiver les collectivités par l’effectivité des ristournes. Gestion durable des sources d’énergie : o Diffusion de foyers économes au niveau des villes et des chefs lieux de communes ; o o o o Reboisement pour bois énergie ; Amélioration des méthodes de carbonisation pour un accroissement du rendement calorifique ; Promotion de la plantation et la transformation artisanale de canne à sucre pour l’extraction de l’éthanol ; Plantation à l’échelle industrielle de Jatropha pour l’extraction de bio-diésel.

-

192

-

Prévention de la pollution et environnement urbain : o Améliorer la gestion de l’environnement urbain ; o Procéder aux études d’impacts environnementaux des grands projets susceptibles d’affecter l’environnement et doter de cahiers charges environnemental tout investissement dans les zones sensibles ; Améliorer la gestion de des déchets et de la salubrité urbaine ; Appuyer la prospection préliminaire des zones à haute potentialité minière.

o o -

Agriculture durable : o Développer des alternatives aux pressions dans les zones adjacentes aux aires protégées et zones forestières ; o Améliorer la gestion des aires anciennement défrichées ; o Procéder à l’aménagement intégré des vallées forestières, incluant l’agroforesterie et l’utilisation des espèces fixatrices à usage multiple comme le bambou et le vétiver ; o Rationaliser l’exploitation forestière ; o Renforcer la gestion post récole des produits ; o Intensifier la recherche et diffusion des produits phytosanitaires biologiques de substitution ; o Elaborer une norme nationale sur le vin impliquant les acteurs ; o Appuyer les départements concernés dans le contrôle de qualité et de légalité pour l’obtention d’un label permettant de rehausser la renommée du vin de la région ; o Soutenir la production à grande échelle de plantes aromatiques et médicinales ; o Intensifier la production de poisson d’eau douce ; o Intensifier la production de fourrage. Préservation et valorisation de la biodiversité : o Donner un statut d’aire protégée au corridor forestier ; o Contrôler de la commercialisation des espèces menacées d’extinction ; o Valoriser les filières de la biodiversité et des produits forestiers ; o Maintenir les puits et réservoirs des gaz à effet de serre : constituer de nouveaux puits à carbone par le reboisement d’essences appropriées ; o Promouvoir un paquet touristique (écotourisme et tourisme sportif, tourisme rural, tourisme de conférence, tourisme de découverte) propre pour la Région. Internalisation de la dimension environnementale dans le processus de développement : o Renforcer la capacité en gestion de l’environnement ; o Intégrer de la dimension environnementale dans la planification de développement (au niveau communal et régional) et l’aménagement de l’espace ; o Mettre en place de système régional de suivi de l’état de l’environnement ; o Promouvoir de la participation de la population dans la gestion de l’environnement ; o Procéder à des actions d’éducation environnementales et renforcer la filière environnement à l’Université et à l’ISTE ; o Développer un mécanisme de paiement des services environnementaux en s’appuyant sur la relation amont-aval ; o Restaurer, protéger et valoriser les patrimoines culturels de la Région.

-

-

Source : Politique Environnementale Régionale (Région Haute Matsiatra) – 2006

193

Tableau R.231a : Liste des projets oeuvrant dans le domaine de l’environnement
Intitulé SAGE ANAE Activités Transfert de gestion Protection des bassins versants Conservation de sols Agriculture et élevage Reboisement Conservation de sols Protection des bassins versants Aménagement terrain de reboisment Protection des bassins versants Protection des bassins versants Pépinière, courbe de niveau Protection des bassins versants Conservation de sols et reboisement Conservation de sols Reboisement Transfert de gestion Conservation de sols Zone d'intervention Commune Vinanitelo CR Soatanana : Sahamena CR Fandrandava : Iseta, Vahena CR Anjoma : Angavo , Anody, Iavo, Malaza, Samimasina Commune Besoa CR Andrainjato Centre : Sahamena Commune : Ankafina Ambohimanoro, Voatavo, Amboditanjona CR Alakamisy-Itenina : 14 Fokontany CR Andrainjato EstF: 5 Fokontany CR Sahambavy : Antamiana CR Soaindrana CR Ivohibato Ouest : 4 Fokontany CR Ambohimandroso : Ankarinarivo, Vohitrarivo CR Maneva : Manifididy, Avaradrano Commune Vinanitelo CR Ambohimahamasina : 4 Fokontany Befeta Ambohimiadana Agriculture et élevage Agriculture et élevage Infrastructure Reboisement Agriculture et élevage Protection de l'environnement Aménagement de tanety Agriculture et élevage CR Anjoma : Anaody, Anjoma, Samimasaka, Iavomalaza CR Alatsinainy-Ialamarina CR Andoharanomaitso : Irano, Nosilava, Antanamarina, Laobato CR Morafeno : Toapinga CR Miarinarivo : Miarinarivo Ambohimahamasina CR Ambinanindovoka : 2 Fokontany CR Morafeno : Vohimarina, Volahotro, Début 1999 1993 1996 1998 2000 2000 2001 2001 2001 2001 2001 2002 2003 2003 1999 1990 2001 1985 2004 1998 2003

ANAE-MICET CCD NAMANA Cooporetation Suisse CRS ERI FERT FID FID LDI LDI/ERI MICET ONG Ny Ainga Parc Ranomafana (ANGAP) PSDR PSDR Silo National

2000 2001 2004

Andrainjato Agriculture et élevage CR Androy : Andovoka, Ambatovaky Pépinière CR Ambohimahasoa : Camp Robin Reboisement ("ravintsara") CR Isaka : Andranomatavy Tany Meva Protection de l'environnement CR Andranomiditra TANINTSIKA Protection de l'environnement CR Ambohimahamasina : 4 Fokontany USAID Protection de l'environnement Alatsinainy-Ialamarina Source : ONE – Enquête communale 2005 (Région Haute Matsiatra)

2002 2004 2004 2003 2003 1999

R.231b – Etude d’Impact Environnemental

194

Tableau R.231b : Dossiers d'Etude d’Impact Environnemental
District Commune N° Nom dossier Type Secteur EIE Mine Projet Exploitation minière artisanale Exploitation de quartz rose Exploitation minière Exploitation de zircon Exploitation de quartz, de tourmaline Localisation Mahasoabe Date Permis Dépôt Env. 16/10/01 ARRET

Fianarantsoa II Mahasoabe

56 Rakotoarivony Ndrenaina

Fianarantsoa II Andranomiditra

247 Ramilavonjy Delphin Ambohimahasoa Ambohimahasoa 258 Rakotondrabary Yvon Ikalamavony Ikalamavony 263 Gold Sand Fianarantsoa II Ivohibato Ouest 272 Randrianasolo Patrick

EIE EIE EIE EIE

Mine Mine Mine Mine

Marohokona 24/08/07 ECT Camps Robin Ampanobe Ivohibato Ouest 31/01/07 ECT 14/03/07 ECT 02/03/07 ECR

ARRET : Arrêt volontaire du Promoteur dans la MECIE ECT : Dossier en cours de traitement à l ' ONE ECR : Dossier en cours de recevabilité administrative
Source: ONE - 2007

195

VI- METHODOLOGIE ET APPROCHE
CONTEXTE GENERAL
La politique environnementale Malgache, dont le cadre général d'exécution est fixé par la charte de l'Environnement, est mise en œuvre à travers le Plan d'Action Environnemental (PAE) qui comporte, sur 15 ans, 3 programmes d'application de 5 ans chacun ( PE I, PE II PE III). Comme le recommande L'AGENDA 21, « l'accès à l'information est primordial pour veiller à ce que les décisions soient de plus en plus fondées sur des informations correctes », aussi, la mise en place d'un Tableau de Bord Environnemental (TBE) est plus qu'urgent pour prendre en compte la dimension environnementale dans le développement du pays. Dans le cadre de la décentralisation de la gestion de l’environnement, l’ONE a appuyé la région Haute Matsiatra dans l’élaboration de son Tableau de Bord Environnemental. En effet, le Programme Environnemental a pour objectif de promouvoir l’engagement des acteurs régionaux dans la mise en œuvre de ce programme à travers son intégration dans tout programme de développement. La Direction des Informations Environnementales de l'ONE a pour mandat de coordonner la gestion des informations environnementales à Madagascar. Son objectif global est de : (i) mettre en place et en œuvre les différents systèmes d’informations sur l'environnement notamment en facilitant l’harmonisation des méthodologies de collecte et de traitement des données pour permettre l’analyse globale, la comparaison et la consolidation ; (ii) renforcer les capacités de collecte et d'analyse de données et d'informations, (iii) présenter des informations pertinentes sous les formes et dans les délais requis pour faciliter leurs utilisations dans les prises de décisions. En ce qui concerne la Région Haute Matsiatra, le travail a été réalisé dans une approche participative mettant en collaboration étroite l’Office National pour l’Environnement, les autorités régionales, les districts de la Région, les services techniques ainsi que les associations et ONGs y exerçant. OBJECTIF L’objectif du TBE Régional est entre autres de compléter le Tableau de Bord National en y apportant plus d’informations sur les Régions et de mettre à la disposition des autorités régionales un outil d’aide à la décision leur permettant de gérer leurs politiques dans un contexte de développement durable tenant compte de l’état de l’environnement, des pressions anthropiques s’exerçant sur les ressources naturelles ainsi que des actions environnementales entreprises dans leurs régions respectives. En somme, les objectifs du TBE sont de : - Orienter et appuyer la gestion de l’environnement et les ressources naturelles, - Faciliter la prise de décision à tous les niveaux pour prendre en compte les considérations environnementales, - Informer et Sensibiliser le grand public à prendre conscience des liens étroits entre les activités humaines et la qualité de l’environnement. QUELQUES NOTIONS SUR LES INDICATEURS Définition Le TBE est un tableau synoptique d’indicateurs décrivant : - l’état de l’environnement, son évolution, sa tendance, - les pressions s’exerçant sur l’environnement et les ressources naturelles et, - les actions déjà entreprises pour y faire face, C’est un instrument de gestion de l’environnement et d’intégration de la dimension environnementale dans les comportements.

197

Qu'est ce qu'un indicateur environnemental ? Un indicateur est une variable ou une valeur calculée à partir de variables, donnant des indications ou décrivant l’état d’un phénomène, de l’environnement ou d’une zone géographique, d’une portée supérieure aux informations directement liées à la valeur d’une variable (OCDE, 1993). Pourquoi développer des indicateurs de l'environnement ? Nous nous servons d'indicateurs tout au long de notre vie quotidienne. A la base ils nous permettent à reconnaître des situations et à y réagir en conséquence. Par exemple, la conduite automobile se base pour une grande partie sur la perception et le traitement d'informations sous forme d'indicateurs ; ceux qui sont visuels comme le tableau de bord, mais aussi ceux que nous gérons plus ou moins inconsciemment tels les bruits du moteur. La masse de stimuli et d'informations que nous devons gérer quotidiennement est largement diminuée par le recours à ces indicateurs, ce qui nous laisse plus de temps pour des choses moins routinières. De même, les indicateurs de l'environnement simplifient la présentation de l’état de l'environnement de deux façons. En premier lieu, les indicateurs ont une signification facile à comprendre et peuvent être mesurés régulièrement. Les tendances des indicateurs sont donc à interpréter de manière à créer de l'information précieuse au sujet d'aspects importants de l'environnement. En deuxième lieu, les indicateurs de l'environnement peuvent être une aide précieuse à la communication. Ils produisent de l'information au sujet de l'environnement de manière très succincte. Quand les utilisateurs d'informations environnementales sont familiarisés avec les indicateurs convenus, ils peuvent absorber cette information plus rapidement. L'efficacité de la prise de décision ne peut être qu’améliorée car elle sera de plus en plus appuyée et éclairée. L'environnement est complexe, et mettre en exergue les tendances sur leur évolution est très difficile. L’utilisation d’indicateurs permet d’appréhender l’état et l’évolution de l’environnement sans avoir à maîtriser la complexité du système. D'une manière générale, les indicateurs sont basés sur la meilleure compréhension scientifique disponible actuellement sur le fonctionnement de l'environnement, dans la mesure où des changements dans ces mesures simples sont en rapport avec les tendances de l'environnement. L’utilisation d’indicateurs peut donc réduire le nombre de mesures, simplifier et faciliter la communication. Caractéristiques des indicateurs Les indicateurs doivent être « utilisés et utilisables ». L'indicateur doit être orienté en fonction de son usage et de son utilisateur. La force et le succès de l'indicateur dépendent de sa capacité à s'adapter à l'objectif qu'on lui assigne. Les besoins en informations des décideurs ou acteurs économiques sont très différents de ceux des ONG ou établissements travaillant dans la conservation de l’environnement. Critères de sélection des indicateurs Avoir une pertinence politique et utilité pour les utilisateurs, Donner une image représentative des conditions de l’environnement, pressions et/ou réponse de la société, Etre Facile à interpréter et permettre de dégager des tendances, Refléter clairement les modifications de l’environnement, Servir aux comparaisons internationales, Etre de portée nationale, Se rapporter à une valeur limite ou une valeur de référence, Susciter une justesse d’analyse, Reposer sur des fondements théoriques, Reposer sur des normes internationales, Pouvoir être rapporté à des systèmes de prévision et d’information, Etre mesurable, Etre immédiatement disponible ou accessible à un rapport coût bénéfice raisonnable, Etre accompagné de documentation adéquate et de qualité reconnue, Pouvoir être mis à jour à intervalle régulier.

198

LA TRILOGIE ETAT - PRESSION - REPONSE La priorisation des thèmes et l’identification des indicateurs du TBE a nécessité l’utilisation d’une méthodologie basée sur la trilogie Etat – Pression - Réponse développée par l’OCDE et adoptée par le CDD (Commission pour le Développement Durable) des Nations Unies dans le cadre du développement des indicateurs du développement durable. L'objectif des indicateurs suivant la trilogie Etat Pression Réponse est de représenter à quel point les activités humaines exercent des pressions sur l'environnement, à quel degré ces pressions modifient l'état de l'environnement et quelles sont les réactions (réponses) socio environnementales mises en place pour infléchir les dégradations et les menaces sur l’environnement.

METHODOLOGIE GENERALE ET DEMARCHE Le TBE National est considéré comme le cadre des TBE Provinciaux et Régionaux pour avoir un système cohérent se prêtant à une comparabilité et à une consolidation Nationale. Ainsi, le TBE National est déclinable par Province et par Région et les TBE Provinciaux et Régionaux sont intégrables au TBE National. LES APPROCHES Approche participative La participation des acteurs de la Région Haute Matsiatra a été réelle dans cette mise en place du TBE. Ils ont participé aux séances de travail et fourni beaucoup de données. Ils ont commenté les travaux provisoires et ont demandé à ce que le produit final soit accessible à tous. Approche multisectorielle La dimension environnementale étant multisectorielle et étant donné les liens inextricables entre l’environnement et les autres secteurs de la vie économique et sociale, les représentants de tous les secteurs ont été sollicités à participer activement aussi bien dans leur domaine respectif que dans tous les autres domaines. MISE EN PLACE DE LA STRUCTURE INSTITUTIONNELLE Pour mener à bien la mise en place du TBE et dans un souci de pérennité du système constitué, différents comités ont été mis en place. - Un Comité de Pilotage (CP) pour l’orientation générale dans l’identification des besoins en informations des décideurs, la supervision, la validation et la promotion du TBE. - Un Comité Technique (CT) pour l’identification et l’interprétation des indicateurs en fonction de ces besoins. - Un Noyau Technique pour le suivi des enquêtes communales, le traitement et la transmission des données.
199

Le Comité de Pilotage (CP) Présidé par le Chef de région, le Comité de Pilotage est une structure au niveau de la Région qui a comme mission d’orienter, valider et promouvoir le TBE. Ainsi il a en charge : L’orientation globale dans l’élaboration du TBE, particulièrement sur les thèmes prioritaires et les espaces d’analyses, L’appui institutionnel dans l’opérationnalisation du TBE, que ce soit dans la collecte des données et informations, ou dans la mobilisation des institutions spécialisées ou dans le traitement des données : convocation des réunions et ateliers sur le TBE, validation… La valorisation et la promotion du TBE, en assurant la mobilisation des acteurs régionaux dans l’utilisation du TBE et en présentant les recommandations et les axes directeurs issus des différentes analyses auprès des décideurs à multi niveaux, et enfin en développant une stratégie de communication. Le Comité Technique (CT) La représentativité sectorielle et régionale des institutions membres a été prise en compte pour que les indicateurs du TBE correspondent réellement aux besoins en informations environnementales de tous les acteurs de la région. Le Comité Technique a été chargé de : La conception du TBE sur sa structure, le choix des thèmes à traiter, l’identification des indicateurs et le ciblage des informations à collecter, La collecte des données en assurant la facilitation des échanges de données et d’informations auprès des institutions détentrices et utilisatrices ainsi que la fiabilité des données, L’appui au traitement des données et à l’analyse des informations en s’appuyant sur les groupes thématiques, L’élaboration du rapport du TBE en assurant la qualité et le réalisme du produit, en présentant une interprétation objective des résultats d’analyse et en proposant des recommandations pratiques, La participation à la validation du TBE Le Noyau Technique (CT) Attributions du noyau technique : Suivi des enquêtes communales :

-

o Contact des instances concernées au niveau des districts pour le suivi des enquêtes
communales et des données

o Envoi des fiches d’enquête communale remplis à l’ONE o Assurer que toutes les données (enquête communale et données au niveau des districts) lui
sont transmises Traitement des données :

o o o o

Dépouillement des données provenant des institutions Traitement et analyse des données Intégration des données traitées dans le canevas du TBER Envoi du produit à l’ONE

200

ORGANISATION DANS L’ELABORATION DU TBER_HAUTE MATSIATRA

COORDINATION GENERALE ET APPUI TECHNIQUE Direction des Informations Environnementales de l’Office National pour l’Environnement COORDINATION REGIONALE Région Haute Matsiatra COMITE TECHNIQUE DU TBER HAUTE MATSIATRA Les membres du Comité de Pilotage et du Comité Technique Nom et Prénoms RABETALIANA Hanta RAKOTONINDRINA Narson RABEMANANA Richard RASOLONJATOVO Heritiana Stephan SOLOARIVELO Zo Maharavo ANDRIAMAMPIANDRA Jean Bruno Direction des Informations Environnementales RAHARISON Benjamin ANDRIAMANJATOHASA Jean Honoré ANDRIAMOSARISOA Jean Anicet ANDRIANAJAINA Fortunat ANDRIANANTENAINA Jean Edmond ANDRIANDAZA D. Vincent ANDRIANOELY Haingo ANDRIATOAMIAINA Luciano ANDRIAVELO Tolérant RAHARILALA Nathalie RAHARISEDY Aurélien RAJAONARISON Robert RAKOTOBE Lova RAKOTONIAINA Timothée RAKOTONIRINA Bernard RAKOTONIRINA Emilien RAKOTOVAO RAKOTOVOAVY José Mario RAKOTOZAFY François Xavier RALAIARIVONY Jacky RALAIARIVONY Joseph RALAIVAO Jean Vincent RALIJAONA Samuel RAMANANJAONA Naivonirina RANAIVO Voninala RANARIVELO Ny Andry RANDRIAMAHARAVO Solofo RANDRIAMAHENINA Fidèle RANDRIAMAMPIONONA Gilbert RANDRIAMANANA Joseph Institution / Fonction Chef de Région Haute Matsiatra Région Haute Matsiatra / DAGT Région Haute Matsiatra / DDR Région Haute Matsiatra / Responsable Suivi Evaluation Région Haute Matsiatra / UGR Chef de District, Fianarantsoa I Office National pour l’Environnement (ONE) Commune Urbaine de Fianarantsoa / 1er Adjoint DPTPT / Chef Division Régional Matériels Ambalavao / Maire de la Commune Urbaine Association Vokatry ny Ala / Business Manager Association HAONA SOA Ikalamavony / Adjoint au chef de District IDEE IDEE Ambohimahasoa / CanForêts Ny Tanintsika / Responsable Technique DRDR / Chef Service Pêche ANGAP GTDR / Secrétaire Technique DRDR / RAPAC Association TEFY SAINA / Responsible Formation Ikalamavony / CEEF Ambalavao / CanForêts DIREEF / Chef Service Actions Environnementales Direction Interrégion MEM / Chef de Service WWF Fianarantsoa / Coordinateur SAHA Betsileo / PPT GDRN CMP / Suivi Evaluation DREN / Chef Service Planification ANDEA / Chef d’Agence Fianarantsoa FID / Responsable Environnemental ANGAP Ambalavao / Directeur de Parc WWF Amabalavao CR Ialamarina / Maire CR Sendrisoa / Maire CR Manandroy / Maire
201

Nom et Prénoms RANDRIAMASINORO Maurice RANDRIANARISOA Esthéline RANDRIANASOLO Théodile RANDRIANOMENJANAHARY Jeannot RASABOTSY Josoa RASANDRY Jean C. RASOAMIARANIRINA Nivo RASOLOMAMPIANDRA Joseph RATAHINJANAHARY Edgard RAVAOARINTSALAMA Nivoarisoa E. RAVELOMANANTSOA Stella RAVELOSON Théobert. RAVOSOA Marie Philippine RAZAFIARISON Raymond RAZAFIMAMONJY Norososa RAZAFIMANDIMBY Régis RAZAFIMARO Joseph RAZAFINDRAIBE Daniel RAZAFITSOTRA Jean RAZANAMAHEFA Désirée Marie Stella REDASON Charles Pierre REMAMY Ndriana TSABO Pierre TSIADIO Nathalie Emilienne TSIFIDIANA R. Joël

Institution / Fonction DRDR Haute Matsiatra / Collaborateur Association des Populations des Montagnes du Monde (APMM) / Socio-organisateur JIRAMA / CDPO SIRSA / Responsable Régional DPC Fianarantsoa / Chef Service ANGAP / Chef Service Appui Scientifique SAGE, Fianarantsoa CR Vinanitelo / Maire DRSPF / Chef SAF CR Miarinarivo / Maire Direction Interrégionale du Tourisme / Chef de Service Direction Interrégionale Population / Chef Service Protection Sociale Population DIREEF / Représentant le DIREEF GTDR, Haute Matsiatra / Représentant APMM / Directeur FIANTSO / Animateur Chef de District, Fianarantsoa II CR Andranomiditra / Maire Conservation International / Coordinateur CEDII / Assistante Documentaire CIREEF / Collaborateur APMM / Responsable volet Agriculture CR Ambohimahamasina / Maire Chef du Centre Culturel Educatif à l’Environnement (CCEE), Fianarantsoa Ambalavao / 1er Adjoint au Chef de District

202

B2.1 - ESPECES ENVAHISSANTES

VII- NOTE TECHNIQUE
B1.1 - SUPERFICIE DES ECOSYSTEMES NATURELS Descripteurs : - Superficie totale ; - Pourcentages [Superficie de l’écosystème / superficie du territoire ou superficie totale nationale de l’écosystème ou superficie totale des écosystèmes du territoire]. Définition et concepts de base : L'écosystème est le complexe dynamique formé de communautés de plantes, d'animaux et de micro-organismes et de leur environnement non vivant qui, par leur interaction, forment une unité fonctionnelle. L'écosystème forestier comprend les forêts primaires et les forêts secondaires à savoir : Forêts denses humides, Forêts denses sèches, Forêts sclérophylles, Forêts littorales, Forêts galeries ou forêts ruvilaires ou forêts ripicoles, Mangroves, Formations rupicoles, Fourrés. Les écosystèmes humides sont formés par les cours d’eau, les lacs, les marais ou les formations marécageuses ; Les écosystèmes marins sont constitués par les récifs coralliens, les barrières frangeantes, les estuaires, les embouchures, les baies, les mangroves, les prairies marines, les herbiers marins,… ; Les écosystèmes cavernicoles sont formés par les grottes, les labyrinthes souterrains, les canyons,… ; Les écosystèmes côtiers sont constitués par les plages, les dunes, les lagunes,… Méthode de mesure : Interprétation de la carte IEFN, images satellites, photos aériennes. Limites : La richesse biologique n'est pas prise en compte B1.2 - ESPECES ENDEMIQUES Descripteurs : - Nombre d’espèces de flore et de faune (séparées) endémique nationales ; - Pourcentages [par rapport à la diversité totale du territoire]; - Richesse spécifique. Définition et concepts de base : On entend par espèces endémiques les espèces indigènes qui ne se trouvent que dans une région donnée ou dans une partie de celle-ci, et qui ne se reproduisent ou ne se multiplient naturellement que dans cette région. Méthode de mesure : Comptage et consolidation des recherches et études Limites : Cet indicateur ne donne qu'une valeur approximative. Il est souvent non exhaustif par manque d'inventaire. Cet indicateur n'intègre pas les microflores et les microfaunes. Cet indicateur peut évoluer en fonction de l'amélioration des connaissances. B1.3 - ESPECES MENACEES Descripteurs : - Nombre d’espèces de flore et de faune (séparées) menacées; - Nombre d’espèces de flore et faune endémiques menacées ; Pourcentages [par rapport à la diversité totale du territoire]. Définition et concepts de base : L'effectif et l'aire de répartition diminuent suite à différentes pressions et à l'insuffisance de mesures de protection. Autrement dit, les espèces menacées sont celles qui risquent l’extinction, notamment les espèces en danger, vulnérables, rares et les espèces indéterminées, telles que définies par l’Union mondiale pour la nature (IUCN). Par extinction, on entend le fait de ne plus exister nulle part dans le monde, du moins à l’état sauvage. Par extermination, on entend le fait de ne plus exister dans le pays ou la zone visée. On prend en compte les espèces autochtones. Méthode de mesure : Sélection de toutes les classes pour lesquelles on connaît (ou on a estimé) les effectifs des espèces autochtones et dont la situation est suivie ou évaluée de temps à autre. Pour calculer l’indice de mesure, .on calcule le pourcentage des espèces autochtones menacées par rapport aux espèces autochtones totales dans cette classe. L'ensemble donne une idée globale de la situation pour les plantes et les animaux et indique les classes qui sont les plus menacées. Limites : Il n’est possible de suivre que les espèces les plus évidentes et les plus connues, qui ne représentent qu’une petite proportion de la diversité totale des espèces. B1.4 - ESPECES PHARES Descripteurs : Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Limites :

Descripteurs : - Nombre d’espèces de flore et de faune (séparées) envahissantes Définition et concepts de base : On entend par espèces envahissantes l'ensemble des organismes vivants occupant un espace donné à un moment donné qui est en relation avec le milieu naturel hôte. Ces espèces entrent en concurrence avec les espèces autochtones entraînant l'extinction de ces dernières. Méthode de mesure : Comptage, recensement. Limites : Ne sont pris en compte ici que les espèces envahissantes nonautochtones. Il n'est possible de suivre que les espèces les plus évidentes et les plus connues car la distinction entre espèce introduite et espèce non introduite pose parfois des problèmes. B2.3 FREQUENCE ET INTENSITE DES CATACLYSMES NATURELS AUTRES QUE METEOROLOGIQUES Descripteurs : - Fréquence et superficie des invasions : sauterelles, rats, … - Nombre de communes touchées par les criquets (ILO) - Statistique sur les maladies phytosanitaires Définition et concepts de base : On entend par cataclysme naturel autre que météorologique, l'ensemble des phénomènes physiques constituant des menaces particulières qui entraînent des effets néfastes sur les êtres vivants et leurs milieux (séisme, invasion de sauterelles...). Méthode de mesure : Nombre de tous les cataclysmes sur une année, Les coûts des dégâts sont des chiffres officiels résultant d'une estimation basée sur des enquêtes sur terrain après le passage des cataclysmes Limites : Le coût des dégâts ne reflète pas directement les pertes en biodiversité mais il donne une indication sur le montant des préjudices subis par l'environnement ainsi que des prélèvements (pression) sur les ressources naturelles pour la restauration des dégâts. B2.4 EXPLOITATION DE LA BIODIVERSITE Descripteurs : Plantes aromatiques; Espèces sauvages utilisées par la population; Exploitations légales; exploitations illégales; Plantes aromatiques; Commerce illicite d'espèces. Définition et concepts de base: Biodiversité ou Diversité biologique : Variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes. Méthode de mesure: Recenser les activités humaines qui concernent l'exploitation de la biodiversité : prélèvement, transformation. Des informations peuvent être obtenues aussi à travers les permis octroyés les opérations de saisine Limites: Cet indicateur ne permet pas d’évaluer l'intensité de la pression à court terme pour les espèces non commercialisée. Non application des réglementations en vigueur sur la collecte et la commercialisation. B3.1 CONVENTIONS INTERNATIONALES Descripteurs : Liste des conventions intenationales ou régionales ou protocoles d’accod signés et/ou ratifiés et les informations sur la signature et la ratification par Madagascar Définition et concepts de base : Liste des conventions et / ou protocoles d’accords régionaux signés en matière de biodiversité ou de gestion durable des ressources naturelles et de l’environnement Méthode de mesure : exploitation de la base de données disponible à l’ONE sur les conventions internationales. Cette base de données est alimentée avec des informations provenant du Ministère chargé de l’Environnement, du Ministère des affaires étrangères et des sites web des conventions et protocoles Limites : L’indicateur ne permet pas de voir la synergie des conventions internationales B3.2 - SUPERFICIE DES AIRES PROTEGEES ET DES SITES POTENTIELS DE CONSERVATION Descripteurs : Superficie occupée par les aires protégées et les autres sites de conservation dans le pays/ la province Définition et concepts de base : Les aires protégées sont les aires géographiquement délimitées en vue d'atteindre des objectifs spécifiques de conservation des écosystèmes et de la biodiversité et gérées dans le réseau

203

national. Elles sont de trois sortes : Réserve spéciale, Réserve Naturelle Intégrale ou Parc National. Les sites de conservation sont les parties du territoire faisant l'objet de conservation mais ne faisant pas partie du réseau national des aires protégées. Méthode de mesure : Calcul de la superficie utilisant le SIG à partir des images satellites et télédétection. Les superficies officielles sont obtenues à partir des reconnaissances et délimitations topographiques. Limites : Les superficies provinciales correspondent souvent aux superficies gérées par les unités provinciales de l'ANGAP plutôt que les superficies faisant partie effectivement de la province. Par exemple, l'aire protégée d'Ambohijanahary est comptabilisée entièrement pour Majunga même si elle a une partie dans la province de Toliara. B3.3 – SUPERFICIE DES ECOSYSTEMES DANS LES AIRES PROTEGEES Descripteurs : - Nombre, - Superficie totale et pourcentage des écosystèmes représentés Définition et concepts de base : Pour "écosystèmes naturels" voir l'indicateur B1.1 et pour "aires protégées" voir B3.2. Les sites de conservation sont les parties du territoire faisant l'objet de conservation mais ne faisant pas partie du réseau national des aires protégées. La classification utilisée par l'ANGAP comprend 16 types d'écosystèmes et cette classification est cohérente avec l'IEFN, voir PLANGRAP Méthode de mesure : SIG Limites : B3.6 - VALORISATION DE LA BIODIVERSITE Descripteurs : - Nombre d’espèces valorisées;- Revenu de la valorisation des espèces ; - Contribution des filières dans les recettes communales (PE3) ; -Nombre de produits soumis à la certification (PE3) Définition et concepts de base : Les différents types d'utilisation des espèces sauvages sont l'alimentation, la recherche, la médecine, le commerce, l'ornementation, les infrastructures. Les espèces sauvages utilisées concernent les espèces, la famille, ordre. Le cas échéant, le niveau supérieur direct sera utilisé jusqu'au niveau de l'ordre. On entend par espèce sauvage les espèces qui vivent en permanence dans leurs milieux naturels. Méthode de mesure : Comptage, recensement; recherche des informations au niveau des filières de valorisation de la biodiversité ; statistique de l’ANGAP. Limites : Cet indicateur ne permet pas de connaître l'importance de la nature et du volume des espèces exploitées. F1.1 - COUVERTURE FORESTIERE Descripteurs : - Superficie de la couverture forestière ;- Pourcentage % superficie totale territoire Définition et concepts de base : Selon la loi n° 97-017 portant révision de la législation forestière : Par forêt, au sens de la présente loi, on entend toutes surfaces répondant aux qualifications ci-après : les surfaces couvertes d’arbre ou de végétation ligneuse autres que plantées à des fins exclusives de production fruitière de production de fourrage et d’ornementation ; les surfaces occupées par les arbres et les buissons situés sur les berges des cours d’eau et lacs et sur les terrains érodes ; les terrains dont les fruits exclusifs ou principaux sont les produits forestiers, tels qu’ils sont définis à l’alinéa ci-dessous sont qualifiés produits des forêts : tous produits naturels issus de leur exploitation et dont la liste fera l’objet d’un décret. Méthode de mesure : Interprétation carte IEFN. Limites : Données non mises à jour, résolution nationale. F1.2 - TYPOLOGIE DES FORMATIONS VEGETALES Descripteurs : Couverture forestière; les savanes (herbeuses, arbustives, arborées), les agroécosystème, les marécages, les fourrés… Définition et concepts de base : Phytogéographie = répartition géographique de la végétation ; Biogéographie = Etude de la répartition des êtres vivants ainsi que de la cause de cette répartition dans les différentes régions. - Il existe plusieurs classifications en fonction des facteurs pris en compte tels que le climat, l’altitude, le sol, l’orientation floristique, les effets anthropiques…- On distingue selon les types d’écosystème :. Pour les forêts : les forêts pluviales, les forêts sèches, les mangroves…. Pour les non-forêts : les savanes (herbeuses, arbustives, arborées), les agroécosystème, les marécages, les fourrés…

Méthode de mesure : La détermination des types et répartition des formations végétales de Madagascar résulte de l’exploitation des études antérieures, de la photographie aérienne, de l’imagerie satelittaire, ainsi que de nombreuses prospections faites sur terrain. Limites : Il n'y a pas de nomenclature standard. Il n'y a pas de référence géographique standard (ex : les côtes de Madagascar sont différentes selon les cartes). L'échelle utilisée est trop globale (les petites superficies, non négligeables sur le terrain, peuvent être englouties dans les grandes, vue l’échelle utilisée Obtention coûteuse financièrement et en temps F1.3 - CLASSIFICATION DES SOLS Descripteurs : - Superficie par domaines ; - Pourcentage Définition et concepts de base : La classification des sols est conçue comme un système de référence qui permet d’ordonner les sols décrits dans une étude et les unités d’une carte suivant un plan commun. C’est en même temps un ensemble définissant un langage. Les caractéristiques morphogénétiques se rapportent aux propriétés du sol qui sont liées à l’aspect du profil (couleur, texture, structure, matière organique, etc…), à l’origine et à l’évolution du sol (matériau parental, épaisseur des horizons, etc…) Méthode de mesure : On effectue le rapport (exprimé sous forme de pourcentage) entre la superficie occupée par un type de sol donné et une superficie prise comme référence. Les superficies occupées par les différents types de sols peuvent être obtenues soit directement à partir des notices explicatives des différentes cartes pédagogiques, soit après planimétrie ou numérisation des cartes analogiques existantes. Limites : Perte de précision lors de changement d’échelle F1.4 - EROSION Descripteurs : - Erosion hydrique selon le type de sol; - lavaka ; - Erosion éolienne dans la région du sud ;- Erosion littorale (marine) Définition et concepts de base : C’est un processus naturel sur toutes les terres. Les agents de l’érosion sont l’eau et le vent. L’érosion peut être un processus lent et insoupçonné, ou encore prendre des proportions alarmantes entraînant une perte énorme de sol arable. Le lessivage de la terre arable peut résulter en une réduction du potentiel de production, en une réduction de la qualité de l’eau de surface et en l’encrassement des réseaux de drainage. Outre la nature du sol, le gradient et la longueur de pente, le risque d’érosion augmente lorsque le couvert végétal manque ou lorsque le sol n’a qu’un faible couvert végétal ou de résidus. En effet, les résidus et la végétation protègent le sol de l’impact des gouttes de pluies, de l’éclaboussement, du ruissellement et du vent Méthode de mesure : enquête, compilation des études Limites: F1.5 – SUSCEPTIBILITE DES SOLS A L’EROSION Descripteurs : Définition et concepts de base : L’érosion des sols est un processus qui met en action différents paramètres physiques et socio-économiques. Dans ce processus interviennent les facteurs suivants : Le climat par l’intermédiaire de l’intensité pluviométriques, les impacts des gouttes de pluies et le ruissellement des eaux après le refus à l’infiltration ; Les sols, qui diffèrent selon leur coefficient d’érodibilité ; La topographie qui accélère le phénomène selon la pente ; La végétation en jouant un rôle protecteur des sols contre les gouttes de pluies ; Les pratiques culturales qui déterminent des conditions favorables ou non à l’érosion des sols. Plus les sols sont particulaires, plus ils sont sensibles à l’érosion. Méthode de mesure : Exploitation des différents rapports du CTFT et FOFIFA ; Exploitation des données sur les différents paramètres de l’érosion susmentionnés ; Cartographie par superposition des cartes numériques : climat, végétation, sol, topographie et utilisation des sols. Limites : Les données sur l’érosion des sols sont très limitées dans l’espace (station de recherches) et très variables selon les conditions existantes. Elles sont également collectées sous des conditions naturelles dans la plupart des cas. F1.6 - ENSABLEMENT DES RIZIERES Descripteurs : Surface de rizières ensablées – Pourcentage de communes ayant des superficies importantes de rizières ensablées Définition et concepts de base : Les effets de l’érosion peuvent être classés en deux catégories : - Les effets sur les sites érodés qui se traduisent par la perte en terres et le

204

lessivage des éléments minéraux et organiques fertilisants sur les terrains agricoles - Les effets hors des sites érodés comprennent le comblement accéléré des barrages, l’ensablement des rizières … L’ensablement se fait durement ressentir au niveau des grands périmètres irrigués. Des centaines d’hectares de terres irriguées sont perdues chaque année du fait des brèches et de la sédimentation excessives des canaux d’irrigation Méthode de mesure : Compilation d’études – enquête communale Limites : enquête auprès d’un focus groupe F1.7 - FERTILITE DU SOL Descripteurs : - Evolution des éléments nutritifs des sols ; - Evolution de la fertilité des rizières et des tanety (enquête ILO) par rapport à il y a 10 ans Définition et concepts de base : L’état de fertilité d’un sol peut être caractérisé par sa teneur en éléments nutritifs. Les paramètres considérés sont : le pH, les matières organiques (m.o), l'azote (N), le rapport C/N, le phosphore (P) assimilable, les éléments échangeables tels que potassium (K), calcium (Ca), magnésium (Mg) ainsi que l' état du complexe absorbant (somme des bases S, capacité d’échange T, taux de saturation S). Méthode de mesure : Enquête ; compilation d’études pédologiques. Limites: F1.8 - SITUATION FONCIERE Descripteurs : Superficie des terres attribuées – superficie objet de SFR – superficie des RFT – nombre de ménages dont les terrains sont titrés Définition et concepts de base : Le concept de « terrain domanial » laisse entendre qu'un citoyen a plein droit à l‘acquisition. La possession d’un titre lui permet une jouissance inattaquable : Cadastrage - Bornage - Titre Sécurité foncière Méthode de mesure : TOPO/Service des domaines et enquête auprès des ménages (INSTAT) Limites: Utilisation non certaine par le propriétaire ; Bail emphytéotique non compris F2.1 INCIDENCE DES TAVY Descripteurs : superficies touchées par les tavy ; description des Définition et concepts de base : le tavy consiste à détruire la forêt primaire et / ou secondaire pour y exercer des activités agricoles (tavy, teviala, hatsaka …). Le défrichement entraîne une dégradation de la forêt. Le sol devient dénudé et leur fertilité diminue. Méthode de mesure : Rapport des chefs cantonnement et des différents services du ministère des eaux et forêts ; comparaison d’images satellites suivie de vérification sur terrain Limites: données non exhaustives F2.2 - DEFORESTATION Descripteurs : Superficie déboisée par rapport à la superficie forestière totale; dégradation des habitats Définition et concepts de base : La déforestation diminue le taux de pluviométrie d'une région. Sans la couverture forestière, le vent emporte l'humidité de l'air vers une région éloignée. La destruction des couvertures forestières entraîne également l'installation de la sécheresse et la désertification lesquelles tendent à s'aggraver au fur et à mesure que la dégradation du couvert forestier avance. Méthode de mesure : Les informations sur la déforestation sont obtenues de deux façons : • mesures scientifiques à partir de la comparaison des images satellites suivie de vérification sur terrain, • les rapports des chefs cantonnements et des différents services du ministère des eaux et forêts. Limites : Faute de moyen de mesure adapté, la fiabilité des informations est très moyenne en ce qui concerne les informations provenant des services forestiers. F2.3 - FEUX DE BROUSSE Descripteurs : - Superficie brûlée (source DGEF) ;- Coefficient d’activité de feux de nuit, CAFN (source PACT) Définition et concepts de base : Le coefficient d’activité de feux de nuit (CAFN) d’une zone donnée est le rapport entre le nombre d’observation de

feux et le nombre d’observations totales sur cette zone. Une zone est constituée par un ou plusieurs polygones et le nombre de feux est le nombre de pixels contenant des feux dans un polygone de la zone. Méthode de mesure : Ce sont des informations obtenues à partir de traitement d’images satellites. La méthodologie de mesure repose sur le traitement, la structuration et l’analyse spatio-temporelle des données satellites acquises par l’intermédiaire de NOAA/NGDC. Les données sont prises toutes les nuits pendant la période de juillet à décembre depuis 1992. Le CAFN pour une journée d’une zone donnée est le rapport entre le nombre de feux et le nombre total d’observations. Le CAFN pour une période dans une zone donnée est la moyenne des CAFN par jour durant cette période. Limites : Les données CAFN sont relativement fiables mais ne donnent aucune information sur la superficie brûlée. Elles ne donnent que les feux de nuit avec une résolution de 1km. F2.4 - EXPLOITATION FORESTIERE Descripteurs : - Nombre et superficie objet de permis de coupe et/ou d’exploitation ;- Volume de bois produits ;- Volume de bois exportés Définition et concepts de base : - L'exploitation forestière consiste à prélever des bois de diverses utilisations provenant de différentes espèces soit dans les massifs forestiers soit dans les forêts de plantation pour des fins commerciales. Elle ne sera admise que dans des zones prescrites dans les plans d’aménagement et les normes reformulées pour une plus grande transformation et valorisation des produits. Les produits forestiers non ligneux sont les produits accessoires et secondaires soutirés des massifs forestiers (écorces, champignons, tubercules, miel...). Les permis y afférents doivent tenir compte de la fréquence et abondance des produits à prélever et de la capacité de l’exploitant aux travaux sylvicoles de renouvellement mais cette promotion des produits forestiers non ligneux doit bénéficier d’une attention toute particulière car elle amène une plus-value significative sur l’économie locale, régionale et nationale. Les pratiques agricoles sous forêts sont les pratiques qui consistent à occuper les zones forestières par des cultures de rente et/ou vivrières (cultures) Méthode de mesure : L'exploitation forestière est mesurée à travers 1) le nombre de permis d'exploiter, 2) la superficie faisant l'objet de permis, 3) le volume de bois produits. Les informations proviennent des statistiques de la DGEF. Les données sont remontées par les services des Eaux et Forêts Limites : La fiabilité des données est très moyenne en ce qui concerne les superficies. F2.5 - EXPLOITATION DES TERRES Descripteurs : Occupation des terres par différentes activités : agricole, minières, pastorales, infra-structurales; Modes d’exploitation des terres par types de cultures; évolution du mode de faire valoir dans les milieux ruraux Définition et concepts de base : Occupation des sols : c’est l’organisation spatiale des différents types d’activités. Elle dépend de la politique générale de l’Etat en matière d’aménagement du territoire et surtout de la politique agricole. Plan d’aménagement : c’est le cadre spatial et temporel indiquant le type et le mode d’organisation du territoire. Méthode de mesure : Elaboration et exploitation de cartes d'occupation des sols. Les données peuvent être raffinées par des enquêtes de vérité terrain et analysées avec le SIG. Limites : Les informations sont disponibles à des échelles trop grandes souvent non utilisables sur terrain. F2.7 – TERRES CULTIVEES/CULTIVABLES Descripteurs : Evolution du rapport entre les terres effectivement cultivées et les terres potentiellement cultivables. Définition et concepts de base : - Surface cultivée : c’est l’ensemble de toutes les terres qui supportent des cultures pérennes ou annuelle (jachère comprise). Surface potentiellement cultivable : c’est l’ensemble de toutes les terres où les conditions physiques (sol, topographie, eau…) permettent l’installation des cultures avec le minimum de technique. Méthode de mesure : Les superficies cultivées et superficies cultivables proviennent des services de l'agriculture. Des données sont disponibles aussi au niveau des institutions ou organismes détenteurs des images satellitaires, carte d’occupation, données statistiques Limites : L’indicateur n’indique pas le mode d’exploitation, de gestion et l’état de dégradation des différents types de terrain de culture. F2.7 Superficies cultivées par rapport aux surfaces potentiellement cultivables

205

F2.11 - QUANTITE D’ENGRAIS UTILISES Descripteurs : Définition et concepts de base : La tendance de la vulgarisation actuelle en matière de fertilisation des terrains de cultures démontre l’utilisation massive des engrais organiques (compost, fumier, paillage, couverture vivante…). Autrement dit, la pratique de la gestion agrobiologique des sols est prédominante dans les techniques vulgarisées. On peut estimer l’adoption de cette technique par la connaissance des quantités des différents types d’engrais utilisés. Méthode de mesure : Les informations concernant les consommations d’engrais sont obtenus à partir des déclarations des opérateurs économiques, via les chefs des circonscriptions de l’agriculture ou directement transmises au Service central. Les données sont exprimées en tonnes (ou éventuellement en litres pour les présentations liquides) Limites : La quantité annuelle d’engrais utilisés n’est pas l’unique indicateur qui permet de juger si un système de production est soutenu ou non. F2.12 - EVOLUTION DU RENDEMENT MOYEN DES PRINCIPALES CULTURES Descripteurs : - Evolution dans le temps des principales cultures. Définition et concepts de base : Le rendement est défini comme la quantité de la production étant données les ressources utilisées (terre, travail, cheptel, matériels…). On utilise souvent le rendement par rapport à la surface de terrain exploitée. Méthode de mesure : L’estimation du rendement par type de culture est effectuée à partir de fiches d’évaluation de la production par campagne, remplies par les Responsables des Circonscriptions de la Statistique Agricole (CIRSTA), des Circonscriptions de la Vulgarisation Agricole (CIRVA) et du PNVA. Le rendement est le moyen régional calculé en faisant le rapport de la production (tonnes) et de la superficie cultivée (hectares) Limites : F3.1 - AMENAGEMENT, CLASSEMENT ET ZONAGE FORESTIER Descripteurs : Superficie des forêts et autres réserves classées selon leur mode de gestion par le service forestier. Définition et concepts de base : Le plan d’aménagement est un agencement cohérent des actions pour valoriser les potentialités et lever les contraintes de mise en valeur identifiées au niveau d’une zone donnée. Les potentialités et les contraintes sont identifiées en analysant l’utilisation de l’espace et des ressources naturelles (intensification, exploitation, mode de gestion), la fonction écologique des ressources naturelles, la situation socioéconomique de la zone, le potentiel démographique, la disponibilité de techniques nouvelles, l'acceptation de l’encadrement, l’organisation structurelle, la situation foncière, … Plusieurs types de plans d’aménagement sont élaborés en fonction des ressources à aménager et/ou de l’unité géographique selon les objectifs de développement définis a priori. On peut citer : les plans de développement forestier, plans d’aménagement au niveau des Aires Protégées, plans de développement communal, plans d’aménagement des bassins versants, plans d’aménagement écotouristique, plans d’aménagement urbain, plan d’aménagement intégré des zones côtières, … Méthode de mesure : Inventaire des textes, arrêtés, décrets de classement /déclassement ; Superficie : Relevé de la superficie des aires protégées à partir des décrets ou autres ou mesures via SIG (si nécessaire sommer les surfaces par classe et effectuer le rapport avec la superficie nationale) ; rapport de zonage. Limites : Les données disponibles au niveau national ne comprennent pas encore - les autres réserves dont la gestion est communautaire ou privée. F3.2 - TEXTE ET LEGISLATION FORESTIERE Descripteurs : Définition et concepts de base : Loi et textes d’application de la législation forestière ainsi que le code pénal malgache. Méthode de mesure : Inventaire Limites : F3.4 - REBOISEMENT Descripteurs : - Superficie reboisée Définition et concepts de base : Une terre reboisée est une terre qui a fait

l’objet de plantations d’essences ligneuses exotiques et/ou autochtones. Les reboiseurs doivent pouvoir disposer de l’intégralité du produit escompté de leur reboisement et du titrage foncier de leur terre. Une stratégie d’incitation au reboisement doit être mise en place pour appuyer tous types d’initiatives. Méthode de mesure : Informations obtenues par la consolidation des informations remontées par les services forestiers (statistiques forestières) et les autres acteurs (ANAE, ONG,…) Limites : La superficie reboisée n'informe pas sur le taux de réussite effectif de la campagne. Ainsi, il ne tient pas compte de la pérennité des actions (entretien et suivi des plantations). Il ne tient pas non plus compte des formations issues des régénérations naturelles (Grevillea banksii...). F3.5 - TAUX D’ADOPTION DES TECHNIQUES CULTURALES AMELIOREES Descripteurs : - Taux d’adoption (nombre de ménages adoptant / nombre de ménages cibles) ;- Superficie concernée Définition et concepts de base : Les techniques culturales améliorées sont des méthodes/pratiques proposées aux paysans pour améliorer d’une façon durable leur production agricole tout en conservant la fertilité des sols. Devant le constat que les pratiques culturales traditionnelles constituent un facteur important de la dégradation des sols, des techniques ont été testées puis diffusées afin d’aider les paysans à sauvegarder/conserver leur ressource « sol ». Il s’agit entre autres de : cultures sur tanety suivant les courbes de niveau, compostage, engrais vert, jachère améliorée, écobuage, semi direct sur plantes de couverture, défense et restauration des sols, agroforesterie, haies vives, assolement, rotation des cultures, variétés de semences améliorées, arboriculture fruitière, cultures fourragères, système de riziculture intensive, cultures de contre-saison, rizipisciculture, races améliorées, étable fumière, pâturage amélioré. Les paysans adoptent les techniques en les acceptent et les appliquant suite à des séances d’information et/ou de formation à travers les programmes/projets. Ils peuvent les adopter aussi en copiant leur voisin ou à travers des formations en cascade Méthode de mesure : Dépouillement des résultats d’enquêtes de suivi effectuées au niveau des programmes/projets de développement et des organismes institutions Limites : Cet indicateur ne permet pas de discerner si les paysans ont adopté continuellement les techniques ou non. Il ne donne pas non plus des informations sur la diversité des techniques. F3.7 - TAUX D’UTILISATION DES METHODES ANTI-EROSIVES Descripteurs : Définition et concepts de base : Les méthodes de lutte anti-érosive pour la protection de bassin versant concernant à la fois les techniques de lutte mécanique, biologique et culturale. Elles visent surtout à protéger les bassins versants contre les eaux de pluies et à maintenir un niveau de fertilité soutenable dans les parcelles de culture. L’évolution de l’utilisation de ces méthodes dépend de la politique de vulgarisation et de l’adoption des paysans des techniques améliorées. On peut également cerner le problème suivant le taux de participation des ménages ruraux aux actions de lutte anti-érosive. Méthode de mesure : Dépouillement des résultats d’enquêtes de suivi effectuées au niveau des programmes/projets de développement et des organismes/institutions. Et comparaison des surfaces protégées contre l’érosion des sols et de la dégradation de la fertilité et des surfaces cultivées non protégées. Limites : F3.9 - UTILISATION DES FONDS FORESTIERS REGIONAUX Descripteurs : Redevances forestiers Définition et concepts de base : Les Fonds Forestiers régionaux sont une somme d'argent allouée à chaque circonconscription des Eaux et Forêt pour financer les activités locales de gestion des ressources forestières : reboisement, aménagement forestier… Méthode de mesure : Limites : O1.1 - RESSOURCES EN EAUX Descripteurs : Nombre de points d’eaux ; Précipitations ; Longueur des périodes de pénurie d’eau et d’inondation ; Eaux souterraines. Définition et concepts de base: potentiel en eau disponible pour les différents types d’utilisation

206

Méthode de mesure : inventaire Limites : rareté des travaux sur évaluation du potentiel en eaux souterraines et de leur localisation O1.2 - QUALITE DE L’EAU Descripteurs : Pollution de l'eau de boisson, Salinité; Présence de métaux dans les eaux, Métaux lourds Définition et concepts de base : caractéristiques de l’eau par rapport aux normes ambiantes. Méthode de mesure : Observation sur des points définis. Limites : La mesure de l'indicateur se fait par endroit, donc résultats à prendre avec précautions avant de généraliser O1.3 - LACS, FLEUVES ET RIVIERES Descripteurs : - Superficie des lacs ;- Nombre de lacs ;- Longueur des fleuves Définition et concepts de base : C’est la répartition géographique du réseau hydrographique dans la zone. Elle permet de connaître la disponibilité en eau. Méthode de mesure : Observation sur des points définis. / Interprétation cartographique, compilation des monographies Limites : les études sur les lacs, fleuves et rivières sont rares, surtout sur leurs paramètres physiques (longueur, surface, ensablement…). O2.1 - CONSOMMATION D’EAU Descripteurs : Utilisation des ressources en eau Définition et concepts de base : La quantité d’eau consommée pour différents secteurs. Méthode de mesure : Comptabilisation de la consommation par secteur. Limites : Il est difficile d’évaluer la variation de la quantité d’eaux suite à l’exploitation par certains secteurs. O2.2 – POLLUTION DE L’EAU Descripteurs : Concentration d’éléments chimiques et organiques indésirables dans les eaux (métaux lourds …). – Taux DCO/DBO. – Les différentes formes de la pollution de l’eau : empoisonnement des lacs par certains modes de pêche telles les « fanamamoana trondro » avec certains plantes. Définition et concepts de base : La concentration d’éléments indésirables dans les eaux constitue le facteur de base. Méthode de mesure : Prélèvement à partir des observations. Limites : seuls les résultats d’analyse des eaux du réseau Jirama sont disponibles O3.1 OUTILS JURIDIQUES POUR LA GESTION DURABLE DE L’EAU Descripteurs : liste des textes officiels sur la gestion de l’eau Définition et concepts de base : ce sont les textes officiels (loi, décret, arrêté …) sur la gestion de l’eau Méthode de mesure : inventaire des textes Limites : O3.2 - LES MESURES ECONOMIQUES POUR LA GESTION DURABLE DE L'EAU Descripteurs : Tarification de l'eau; Redevance d'assainissement pour l'eau Définition et concepts de base : la valeur économique de l’eau dans la prise en compte de toute activité permet une gestion durable de cette ressource. Méthode de mesure : inventaire. Limites : O3.3 - LES MESURES INSTITUTIONNELLES POUR LA GESTION DURABLE DE L’EAU Descripteurs : Nombre d’associations des usagers de l’eau (irrigation et eau potable). Définition et concepts de base: Les AUE sont des structures

institutionnelles qui regroupent les bénéficiaires de l’eau potable et de l'eau d'irrigation en vue de pallier le problème d’insuffisance ou de diminution de la quantité ou de la qualité de l’eau Méthode de mesure : Inventaire Limites : O3.4 - LES MESURES TECHNIQUES POUR LA GESTION DURABLE DE L'EAU Descripteurs : aménagement des bassins versants ; traitement des eaux usées Définition e et concepts de base : ce sont les mesures techniques prises pour organiser la gestion de l’eau et ses différentes utilisations : irrigation ; usages domestique, industriel… Méthode de mesure : Identification des interventions ; Inventaire Limites : O3. 8 RESTAURATION DES BASSINS VERSANTS

C1.1 - PHENOMENES METEOROLOGIQUES EXTREMES Descripteurs : Fréquence des occurrences des phénomènes météorologiques violents ou pouvant affecter le système socio-économique d'un pays, appelés communément "catastrophes naturelles d'origine météorologique" tels que les cyclones tropicaux, inondations, sécheresse. Définition et concepts de base : Ce sont les catastrophes naturelles d'origine météorologiques les plus fréquentes à Madagascar et qui touchent presque toutes les régions de Madagascar. Cyclones tropicaux - : le terme "cyclones tropicaux" est utilisé ici pour désigner l'ensemble des dépressions et cyclones tropicaux. Seuls, ceux qui ont atteint au moins le stade de dépression tropicale modérée, donc baptisés, sont considérés pour établir l'indicateur. La fréquence annuelle d'occurrence nationale est donnée par le nombre de CT ayant intéressé Madagascar pour une année considérée. La fréquence de passage par grille géographique de 1° x 1° est donnée afin d'identifier les régions les plus touchées. Les tendances d'occurrence à long terme sont présentées pour les deux cas considérés. Méthode de mesure : Enquête et décompte Limites : - Des perturbations cycloniques qui ont intéressées Madagascar mais qui n'ont pas atteint le stade de DMT, donc non baptisées, ont causé de graves inondations mais ne sont pas comptabilisées. Les méthodes de mesure de la sécheresse utilisées sont parmi les plus simples. D'autres méthodes tiennent compte de la température, de l'ETP et de la durée pour déclarer une sécheresse. La méthode peut être aussi améliorée. C1.2 - REGIME CLIMATIQUE Descripteurs : Pluviométrie; Evolution des apports pluviométrique. Définition et concepts de base : L'étude du régime pluviométrique d'un pays ou d'une région consiste en général à l'étude des totaux annuels des précipitations et des distributions mensuelles/saisonnières. Les variations à long termes sont détectées en traçant les courbes de totaux annuels/ mensuels/ saisonniers pour une période donnée. Les tendances sont obtenues par ajustement des courbes. Les saisons pluvieuses ou les saisons sèches sont identifiées à partir des courbes de distribution mensuelle. La définition des dates de début/fin de saison est par contre plus compliquée car elle est étroitement liée à la circulation atmosphérique qui détermine le temps et le climat d'une région, par exemple la descente de la zone de convergence tropicale et l'établissement de la mousson de Nord-Ouest pour le cas de Madagascar. La bibliographie est abondante dans le domaine et présente plusieurs méthodes de définition suivant le pays. Certaines méthodes ne considèrent que les seuils des totaux pluviométriques sur deux ou cinq jours (pentades), d'autres les combinent avec les données du vent. Méthode de mesure : - Calcul des totaux annuels/saisonniers/mensuels et représentations graphiques - Identification des dates de l'établissement des vent du Nord-Ouest accompagnés d'une quantité seuil de précipitation Limites : - Quantité : les valeurs manquantes sont trop importantes pour certaines stations, ce qui limite le nombre de stations pour représenter une région climatique. Dates début/fin de saison : limites liées aux méthodes adoptées pour la définition des dates.

207

C1.4 MALADIES HUMAINES LIEES AU CLIMAT Descripteurs : Définition et concepts de base : - Taux de morbidité par maladies diarrhéiques (diarrhées et dysenterie sans déshydratation, diarrhées et dysenterie avec déshydratation) = proportions des nouveaux cas de maladies diarrhéiques pour 1000 habitants. - Taux de morbidité par maladies respiratoires Méthode de mesure : TMMD = taux de morbidité des maladies diarrhéiques TMMR = Taux de morbidité des maladies respiratoires (IRA) TMMP = Taux de morbidité des maladies de la peau (infections cutanées) C2.2 – VENT DOMINANT Brève définition : Prolongation de la période du régime d’Alizé Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Mesure de vitesse de vents par les stations météo Limites: - Formation et recrutement de spécialistes. – Insuffisance de stations météo. C3.6 - EXPLOITATION DES ENERGIES NOUVELLES ET ALTERNATIVES Brève définition : taux d’utilisation du solaire, de l’éolienne, des foyers améliorés. Définition et concepts de base : Observation du taux d'acceptation des ménages des énergies de substitution Méthode de mesure : Enquêtes et inventaire. Limites: U1.6 – LES DECHETS Descripteurs : quantité de déchets par jour : déchets ménagers et industriels Définition et concepts de base : Enquête Méthode de mesure : Limites: U2.1 – TRAFIC URBAIN Descripteurs : Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Ratio : Longueur de routes en mauvais état/Longueur de routes en général. Limites : Difficulté à recenser les voitures retirées de la circulation. U2.2 – BESOIN EN ENERGIE Descripteurs : - Résumé des énergies utiles par secteur (carburants, bois de feu, électricité …). – Description des schémas d’approvisionnement par type d’énergie Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Limites : U3.2- SERVICES DE VOIRIE Descripteurs : Volume d'ordures par jour; Nombre de bacs et de camions de la voirie; budget alloué au service voirie. Définition et concepts de base : Méthode de mesure : - évaluation de volume d’ordures - nombre de voyages de camion benne par jour. Limites: Irrégularité des travaux de ramassage.

U3.4 ECLAIRAGE PUBLIC U3.5 – PLAN D’URBANISME Descripteurs : Plan d’urbanisme Définition et concepts de base : Plan d’action pour le développement urbain : équipements socio-économiques, tissu urbain, les mesures d’accompagnement. Méthode de mesure : A partir du plan de développement de la commune urbaine. Limites : U3. 7 LES VOIES URBAINES S2.101 – INDICE DE PAUVRETE Descripteurs : - Taux d’incidence de la pauvreté (Source INSTAT) ; Intensité Définition et concepts de base : Le seuil de pauvreté (ou ligne de pauvreté) est le niveau de dépense par tête qui permet de consommer le panier alimentaire et certains biens non alimentaires jugés essentiels pour mener une vie active et sociale. Est déclaré pauvre tout individu dont la dépense annuelle ne dépasse pas le seuil de pauvreté. Méthode de mesure : Les informations proviennent des statistiques de l'INSTAT, recensements, estimations et projections. Limites: S2.102 - INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT HUMAIN (IDH) Descripteurs : - La possibilité de vivre longtemps et en bonne santé;- La possibilité de s'instruire; - possibilité de bénéficier de conditions de vie décentes Définition et concepts de base : Le développement humain se définit comme un processus d'élargissement des possibilités de choix des personnes en vue de la satisfaction de leur besoin, de manière soutenue et durable. Sa mesure est basée sur le calcul de l'indice de développement humain (RNDH 2000, PNUD) Méthode de mesure : L'IDH est indice de privation qui mesure le développement en termes de longévité, d'instruction et de revenu. Il mesure le développement relativement au niveau mondial le plus élevé et au moins élevé de ses composantes. La longévité est mesurée par l'espérance de vie à la naissance; l'instruction est mesurée par la moyenne pondérée du taux d'analphabétisation et du nombre d'année de scolarisation; Le revenu est exprimé en termes d'utilité du sorte qu'au niveau le plus élevé du revenu les accroissement du revenu sont pondérés moins que les accroissement à un niveau de revenu plus faible (Différence des Log). Limites : S2.105 – ACCES AUX SERVICES SOCIAUX DE BASE Descripteurs : - Taux de mortalité; - Couverture sanitaire; - Mortalité infantile; - Accès aux services sociaux de base (nombre de CSB, nombre de médecins…); - Taux de prévalence du VIH-SIDA Définition et concepts de base : Le taux de couverture sanitaire est le ratio nombre de personnel médical qualifié - nombre total de la population Méthode de mesure : voir INSTAT ; Statistique du Ministère de la Santé et de l'OMS. Calcul de ratios. Limites : Ne permet pas d’évaluer la part de la médecine traditionnelle auprès de la population et aussi la part d’auti-médication - Capacité d’accueil des infrastructures sanitaires. S2.106 - ACCES A L'EAU POTABLE ET A L’ASSSAINISSEMENT Descripteurs : - Accès à l’eau potable ; - Accès à l’assainissement Définition et concepts de base : Sont considérés comme installations contrôlées pour se procurer de l'eau de boisson : eau sous conduite, robinet public, sondage dans le sol ou pompe, puits (protégés ou abrités) ou source couverte Méthode de mesure : Enquête Limites : Les enquêtes EPM estiment ce taux par rapport aux ménages tandis que le Ministère de l'énergie et des mines le calcule par rapport à la population.

U3.3 - ESPACES VERTS Descripteurs : Nombre d'espaces verts; superficie des espaces verts. Définition et concepts de base : Méthode de mesure :

208

S2.106 – ACES A L’EAU POTABLE ET L’ASSAINISSEMENT S2.107 - NIVEAU D’INSTRUCTION Descripteurs : - Taux brut/net de scolarisation ;- Ration élèves/maître ;Analphabétisme Définition et concepts de base : Le taux brut de scolarisation est le rapport du nombre total d'enfants inscrits dans le cycle primaire sur le nombre d'enfants malgaches d'âge officiel du primaire, c'est-à-dire 6 à 10 ans. Ce taux peut être supérieur à 100 du fait qu'à Madagascar il y a des enfants qui n'ont plus l'âge officiel du primaire mais qui fréquentent encore les établissements scolaires. Le taux net de scolarisation est la proportion d'enfants de 6 à 10 ans effectivement inscrits dans le primaire. Méthode de mesure : Les données démographiques sont fournies par l'INSTAT. Les informations sur la scolarité proviennent des services du Ministère chargé de l'éducation. Limites : La principale limite des indicateurs du secteur éducation est que les données démographiques utilisées (notamment les dénominateurs) sont des données projetées. S2.108 REPARTITION DES PRINCIPALES SOURCES D’ENERGIE Descripteurs : Part des différentes sources d’énergie : électricité, charbon, bois de chauffe, gaz etc. - Taux de diminution de la consommation de combustibles ligneux (PE3) Définition et concepts de base : Les sources d'énergie considérées sont les bois de chauffe et le charbon, l'électricité, le gaz, le pétrole, … Méthode de mesure : Enquêtes (notamment EPM) Limites: S2.108 REPARTITION DES PRINCIPALES SOURCES D’ENERGIE S2.115 COMMUNICATION ET INFORMATION Descripteurs : Nombre de chaînes de radios et de Télévision Définition et concepts de base : Accès à l’information Méthode de mesure : Limites: S2.201 - POPULATION Descripteurs : - Population totale ;- Taux de croissance ;- Densité Définition et concepts de base : Les projections du nombre de la population résultent du recensement de 1993. Des projections quinquennales (1998, 2003, 2008…) de la population se basant sur les cinq années sont désormais disponibles. Pour avoir les années qui n'ont pas fait l'objet de projection, l'INSTAT a tout simplement pris le taux de croissance moyen entre les années prises. Les enquêtes EPM tiennent compte de ces projections. Méthode de mesure : Les informations proviennent des statistiques de l'INSTAT, recensements, estimations et projections. Limites : Les données sont projetées S2.202 - POPULATION URBAINE Descripteurs : Nombre populations urbaines Définition et concepts de base : La notion d'urbain ou de rural a été celle définie avec les limites administratives lors du recensement général de la population de l'habitat (RGPH) en 1993. Milieu urbain : la capitale, les chefs lieux de province et les chefs lieux de fivondronana. Milieu rural : le reste des régions Méthode de mesure : Catégorisation des lieux de résidence de chaque individu selon urbain ou rural. Le taux d'urbanisation s'obtient en rapportant la population urbaine à la population totale. Limites : S2.205 SECURITE Descripteurs : Définition et concepts de base : Méthode de mesure :

S2.302 - STRUCTURE DE L’ECONOMIE Descripteurs : Répartition de la population par secteur Définition et concepts de base : Le secteur primaire comprend toutes les activités touchant l'agriculture, la pêche, l'élevage et les activités forestières. Le secteur secondaire comprend toutes les activités touchant l'industrie. Le commerce, les activités financières et les services composent le secteur tertiaire. Méthode de mesure : Limites : S2.303 EXPORTATIONS S2.305 INVESTISSEMENTS Descripteurs : Nombre de créations de nouvelles unités de productions, Volume d’investissements, Investissements directs étrangers Définition et concepts de base : L’investissement est une Formation Brute de Capital Fixe (FBCF). C’est la valeur des biens durables acquis par les unités de production pour être utilisés pendant au moins un an. Ces biens peuvent être des immeubles (logement, bâtiment, ouvrages de génie civil, …), ou meubles (matériels de transport, machines, etc…). Les grosses réparations sont également classées en FBCF. Sont également FBCF les biens et services incorporés aux terrains pour les rendre productifs ou plus productifs (irrigation, plantation,…), la variation des cheptels adultes de souche (animaux laitiers ou reproducteurs) et de trait, et celle de cheptel de Zoo. Méthode de mesure : Limites : S2.306 - TOURISME Descripteurs : - Nombre de touristes ;- Capacité d’accueil ;- Sites touristiques et historiques ;- Revenu du tourisme ;- Revenu de l’écotourisme Définition et concepts de base : Le tourisme est l’activité qui consiste à découvrir un site distinct de celui où on habite et/ou à en profiter. Les formes de tourisme sont très variées : sportif, balnéaire, culturel, écologique,… Le tourisme fait subir des pressions aux sites visités :physiques et directes, démographiques, foncières, culturelles. Méthode de mesure : Enquête tourisme/visa (ETV) [taux de sondage, extrapolation], fiche d’enquête par établissement d’accueil. Limites: Les touristes nationaux en vacances chez des connaissances et ne prenant pas un vol aérien ne sont pas considérés par ces enquêtes. S2.310- LES INFRASTRUCTURES ROUTIERES Descripteurs : Type, longueur et état des infrastructures routières Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Limites: P.OS2 PERENNISATION DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ET ENVIRONNEMENTALES P.R111 - PLANS COMMUNAUX DE DEVELOPPEMENT ET PLANS INTER-COMMUNAUX Descripteurs : Montants alloués aux actions environnementales dans les plans d’investissement communaux Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Enquête communale Limites: P.R112- NOMBRE DES MENAGES DES ZONES D’INTERVENTIONS ADOPTANT LES ACTIONS DE DEVELOPPEMENT DURABLE Descripteurs : Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Transmission/Protocole avec INSTAT : EPM, Enquête communale, Partenariat avec organismes spécialisés Limites:

Limites :

209

P.R121 B– TRANSFERT DE GESTIONS Descripteurs : superficie, nombre de contrats Définition et concepts de base : les superficies de forêts transférées aux communautés villageoises Méthode de mesure : Enquête communale, Transmission Limites : P.R 121- EDUCATION ET SENSIBILISATION ENVIRONNEMENTALES Descripteurs : Nombre Ecoles vertes Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Limites: P.R 231 – INTEGRATION DE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE AU NIVEAU SECTORIEL Descripteurs : Nombre des secteurs de développement disposant dans leur procédure de mesures d’intégration de la dimension environnementale, Nombre de cellules environnementales. Définition et concepts de base : Méthode de mesure : Limites: P.R 231B – ETUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL Descripteurs : Pourcentage des nouveaux projets d’investissement intégrant la dimension environnementale, par rapport au nombre total de nouveaux projets. Pourcentage des investissements mis en conformité avec le décret MECIE, par rapport au nombre total d’investissements déjà existants devant se mettre en conformité Définition et concepts de base : En référence au décret MECIE, il y a trois (3) manières d’intégrer la dimension environnementale : soit à travers des EIE (référence article 4 du décret MECIE), soit des PREE (référence article 5 du décret MECIE), soit ni EIE ni PREE mais suivant la politique environnementale du promoteur ou simplement à travers les réglementations sectorielles. Les investissements dont il est question ici sont ceux répertoriés suivant ces trois axes mais l’indicateur affiché (pourcentage) concerne uniquement les EIE Les investissements à mettre en conformité sont les investissements qui se sont implantés sans EIE alors qu’ils devraient faire une EIE, soit que leur implantation était antérieure à la MECIE, soit par infraction tout simplement à la MECIE. Il s’agit pour eux de se mettre en conformité par rapport à la MECIE Méthode de mesure : Limites :

210

 

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->