Vous êtes sur la page 1sur 21
XVIIe siècle Baroque et Classicisme
XVIIe siècle
Baroque et Classicisme

Le Dix-septième Siècle : un grand classique !

Les mouvements du siècle sont liés à l’évolution politique.

C’est un siècle fait de contrastes, entre instabilité et stabilité,

entre cruauté et raffinement, entre idéalisme et réalisme, entre crise et prospérité …

On retient surtout deux grands mouvements littéraires et culturels :

-Le mouvement baroque

-Le mouvement classique

Ces deux mouvements se sont développés de façon concomitante et ont reçu leur appellation a posteriori

(les auteurs n’utilisent pas les terme de baroque ou de classique pour se désigner eux-mêmes).

Le Baroque est en outre un mouvement européen

Première moitié : baroque Seconde moitié : classique
Première moitié : baroque
Seconde moitié : classique

I 1598-1630 :

une période plutôt baroque

II 1630-1661 :

entre baroque et classicisme

III

1661-1685 :

le

triomphe du classicisme

Les mots « baroque » et « classique »

Les origines du mot «baroque» sont incertaines. Il proviendrait peut-être du portugais barrocco, qui signifie «perle de forme irrégulière». Dès la fin du XVIII ème siècle, le terme «baroque» entre dans la terminologie des critiques d’art pour désigner des formes brisées s’opposant à la proportionnalité renaissante, comme aux normes antiques reprises par la tendance dite «classique» de la fin du XVII ème siècle, à savoir proportion, harmonie, équilibre et symétrie.

Les adjectifs « baroque » et « classique » dans le langage courant :

-baroque : qui surprend par son caractère inattendu, bizarre, original,

excentrique.

-classique :qui appartient à l’Antiquité gréco-latine ; qui mérite d’appartenir à la culture générale et est enseigné dans les classes, sert de référence dans son genre.

Le baroque 1598-1630
Le baroque
1598-1630

I 1598 1630 : une époque troublée et flamboyante où rien n’est figé : c’est la pleine période baroque !

rien n’est figé : c’est la pleine période baroque ! Henri IV épouse Marie de Médicis

Henri IV épouse Marie de

Médicis (dot importante … )

! Henri IV épouse Marie de Médicis (dot importante … ) Marie de Médicis , régente
! Henri IV épouse Marie de Médicis (dot importante … ) Marie de Médicis , régente
! Henri IV épouse Marie de Médicis (dot importante … ) Marie de Médicis , régente

Marie de Médicis,

régente de 1610 à 1617

1610 : assassinat de Henri IV par un extrémiste catholique, Ravaillac

de Henri IV par un extrémiste catholique, Ravaillac Le Cardinal de Richelieu affaiblit le pouvoir des
de Henri IV par un extrémiste catholique, Ravaillac Le Cardinal de Richelieu affaiblit le pouvoir des
de Henri IV par un extrémiste catholique, Ravaillac Le Cardinal de Richelieu affaiblit le pouvoir des
de Henri IV par un extrémiste catholique, Ravaillac Le Cardinal de Richelieu affaiblit le pouvoir des

Le Cardinal de Richelieu affaiblit le pouvoir des Grands Princes du Royaume et prépare l’absolutisme …

Louis XIII règne à partir de 1617.

Les dames de la Cour cachent dans la reliure de leurs livres de messe les
Les dames de la Cour cachent dans la reliure de leurs livres de messe les

Les dames de la Cour cachent dans la reliure de leurs livres de messe les romans d’amour dont elles raffolent, mettant en scène des bergères et des bergers idéalisés …

C’est une période agitée et très contrastée …

On sort à peine de la barbarie des guerres de religion :

complots, torture, conflits religieux qui perdurent… se côtoient le plus grand raffinement et la pire des cruautés

côtoient le plus grand raffinement et la pire des cruautés Les Parisiens torturant le cadavre de

Les Parisiens torturant le cadavre de Concini, ancien conseiller de la Régente.

le cadavre de Concini, ancien conseiller de la Régente. 1627 : Richelieu au siège de La
le cadavre de Concini, ancien conseiller de la Régente. 1627 : Richelieu au siège de La

1627 : Richelieu au siège de La Rochelle, forteresse protestante.

L’élégance des apparences

extérieures

Exécution de Chalais, bras droit de Gaston d’Orléans dans le

complot contre son

frère, Louis XIII ; le bourreau doit s’y reprendre à 20 reprises

pour le décapiter …

doit s’y reprendre à 20 reprises pour le décapiter … Des duels meurtriers pour des nobles

Des duels meurtriers pour des nobles trop susceptibles, d’où une interdiction totale des duels

Les écrivains, les artistes n’échappent pas à cette contradiction : épris de beauté, ils mènent par ailleurs une vie agitée et pleine de dangers.

Un exemple : Théophile de Viau

Sa vie est remplie d’aventures et de rebondissements.

Il est sans cesse dans l’excès

1590-1626 : durant sa courte vie de 36 ans, il est d’abord protestant, puis libertin ( athée ) puis en 1621, il rejoint

les armées du Roi et lutte

contre les Protestants, se convertissant au catholicisme

contre les Protestants, se convertissant au catholicisme Pendant sa période libertine, il est condamné (1623) par

Pendant sa période libertine, il est condamné (1623) par le Parlement de Paris à être brûlé vif pour hostilité à la religion, athéisme.

Il échappe à cette mort horrible en se réfugiant chez un duc de ses amis …

mort horrible en se réfugiant chez un duc de ses amis … Ses poèmes ont un

Ses poèmes ont un grand succès :

il est le poète le plus lu de son époque.

Sa tragédie, Pyrame et Thisbé (1621) est un triomphe.

Ses œuvres sont rééditées plus de 60 fois au cours du XVII ème siècle. D’une grande délicatesse dans le style, ses poèmes appellent à l’amour charnel ou à la remise en cause de l’existence de Dieu.

Les thèmes baroques Exubérance, fantaisie, raffinement La Fontaine de Trévi à Rome par Le Bernin
Les thèmes baroques
Exubérance,
fantaisie, raffinement
La Fontaine de Trévi à Rome par Le Bernin
Daphné et Apollon
par Le Bernin
Le mouvement,
le changement,
la métamorphose
L’insolite, l’étrange, le rêve, l’incertitude Un dramaturge baroque anglais : Shakespeare Le Songe d’une nuit

L’insolite,

l’étrange,

le rêve, l’incertitude

Un dramaturge baroque anglais :

Shakespeare Le Songe d’une nuit d’été

anglais : Shakespeare Le Songe d’une nuit d’été Un dramaturge baroque espagnol : Caldéron La vie

Un dramaturge baroque espagnol :

Caldéron La vie est un songe

La cruauté, le sanglant

Artemisia Gentileschi Judith

Le macabre

Bague du XVIIe siècle

: Caldéron La vie est un songe La cruauté, le sanglant Artemisia Gentileschi Judith Le macabre

Ce que l’on peut lire …

Littérature d’idées : toujours liée à la religion, aux conflits religieux.

-libre pensée ou mouvement libertin ( Gassendi )

-Humanisme chrétien marqué par la tolérance ( François de Sales )

Poésie

-lyrique : François de Malherbe, Théophile de Viau

-politique

-satirique ( les vices et les ridicules des hommes ) : Mathurin Régnier

Roman

-réaliste ( description des milieux urbains et ruraux défavorisés ) : L’ Histoire comique de Francion de Charles Sorel (1623 )

-Idéaliste : L’ Astrée d’ Honoré d’Urfé ( 1607-1627, un roman fleuve de 5000 pages !!!)

Théâtre : caractérisé par la démesure avec une action très complexe, qui se déroule sur plusieurs jours dans des lieux multiples, sans aucune préoccupation de la vraisemblance, avec des duels sur scène voire des

meurtres ou des viols ! … C’est le règne de la tragi-comédie.

la vraisemblance, avec des duels sur scène voire des meurtres ou des viols ! … C’est

Améliorer la langue française

L’Académie Française

Transition vers le Classicisme
Transition vers le Classicisme
1630-1661
1630-1661

Adoucir les mœurs : les Précieuses

Descartes :

raison contre

imagination

Querelle du Cid

1630 – 1661 : une période de transition … Le Roi est mort ( 1643).

1630 1661 : une période de transition …

1630 – 1661 : une période de transition … Le Roi est mort ( 1643). Vive

Le Roi est mort ( 1643). Vive le Roi ! Mais Louis XIV n’est qu’un enfant (5 ans ).

le Roi ! Mais Louis XIV n’est qu’un enfant (5 ans ). Entre Louis XIII et
le Roi ! Mais Louis XIV n’est qu’un enfant (5 ans ). Entre Louis XIII et
Entre Louis XIII et Richelieu, une
Entre Louis XIII et
Richelieu, une

collaboration étroite, qui permet d’asseoir l’autorité royale …

Régence d’Anne d’Autriche, le cardinal Mazarin gouverne …

d’Anne d’Autriche, le cardinal Mazarin gouverne … 1648-1652 : le pouvoir royal est remis en cause.
d’Anne d’Autriche, le cardinal Mazarin gouverne … 1648-1652 : le pouvoir royal est remis en cause.
d’Anne d’Autriche, le cardinal Mazarin gouverne … 1648-1652 : le pouvoir royal est remis en cause.

1648-1652 : le pouvoir royal est remis en cause.

C’est la Fronde !

-1648-49 : le Parlement de Paris revoiT certaines décisions de

Mazarin, qui augmente les impôts et veut même y soumettre les

plus aisés. Lorsque la Régente fait arrêter ces dangereux réformateurs (!), c’est la « journée des Barricades ». La révolte est telle que la Cour fuit …

-La Fronde des parlementaires donne des idées aux Princes, en particulier au Grand Condé …

Louis ne rentrera à Paris qu’en 1651 et sa rancune sera tenace …

1630 1661

René Descartes (1596-4650 )

Un premier changement de perspective :
Un premier changement de perspective :

l’idée que la Raison doit gouverner l’Homme

Le « cartésianisme » est né et sera le fondement philosophique du futur Classicisme

né et sera le fondement philosophique du futur Classicisme La Raison est alors opposée à l’Imagination
né et sera le fondement philosophique du futur Classicisme La Raison est alors opposée à l’Imagination

La Raison est alors opposée à l’Imagination

Évidence Méthode Règles de direction Mesure Logique Raisonnement Mathématiques
Évidence
Méthode
Règles de direction
Mesure
Logique
Raisonnement
Mathématiques
Perceptions Illusions des sens Invention Démesure
Perceptions
Illusions des sens
Invention
Démesure

« La folle du logis »

dira Descartes

Les écrivains de leur côté s’appliquent à simplifier et à ordonner la

langue française. Richelieu entend parler d’eux et leur propose de former un corps officiel qui se réunira régulièrement.

former un corps officiel qui se réunira régulièrement. L’ Académie française naît en 1637. 1630 –

L’ Académie française naît en 1637.

régulièrement. L’ Académie française naît en 1637. 1630 – 1661 : Les savants ont pour tache

1630 1661 :

L’ Académie française naît en 1637. 1630 – 1661 : Les savants ont pour tache de

Les savants ont pour tache de surveiller la langue pour la rendre la plus pure possible, Ils veillent aussi

au respect de la qualité des œuvres et plus tard, lors

de la Querelle du Cid, ils établiront des règles de composition qui formeront les bases du Classicisme

La Préciosité s’inscrit dans la même perspective : contre la grossièreté des

mœurs et du langage, les dames à la mode vont tenter d’imposer une expression plus raffinée, tournée vers l’évocation des valeurs de l’esprit, des mœurs codifiées, élégantes, polies …

Ces dames reçoivent dans leur chambre, sur leur lit, les invités se tenant dans la « ruelle », l’espace entre le lit et

le mur. Une sorte de programme est édité pour informer des dates et thèmes de chaque salon, « le calendrier

des ruelles » : discussion politique dans l’un, lecture poétique dans l’autre, dissertation sur l’âme ou débats religieux, sciences ( astronomie )

l’âme ou débats religieux, sciences ( astronomie ) … Comme les Précieuses aiment parler d’amour, qu’on
l’âme ou débats religieux, sciences ( astronomie ) … Comme les Précieuses aiment parler d’amour, qu’on

Comme les Précieuses aiment parler d’amour, qu’on

leur parle d’amour , on codifie les relations entre

homme et femme, créant une nouvelle courtoisie.

La Carte du Tendre de Madeleine de Scudéry (voir diaporama Histoire du roman, diapo 15 et 16)

une nouvelle courtoisie. La Carte du Tendre de Madeleine de Scudéry (voir diaporama Histoire du roman,
C’est la nouvelle mode et il faut s’adapter mon cher Corneille…
C’est la nouvelle mode et il faut s’adapter
mon cher Corneille…

Le Cid est la neuvième pièce de Pierre Corneille qui, bien qu’alors âgé seulement de trente et un ans, n’est plus un débutant dans la carrière théâtrale. La pièce remporte un succès considérable mais

elle conserve des caractéristiques du Baroque :

L’intrigue est très complexe (deux à trois intrigues parallèles), il y a beaucoup de rebondissements et de retournements

La durée semble invraisemblable : sur deux jours le héros remporte deux duels et participe à une bataille éprouvante

Les lieux sont multiples : dans une salle du palais, à l’extérieur, dans la maison d’un personnage

Les jalousies suscitées par le succès font naître une violente polémique qu’on appellera : la Querelle du Cid.

Richelieu n’apprécie pas en outre la figure du roi qui apparaît dans la pièce : faible, il semble avoir besoin de grands généraux comme le héros Rodrigue pour sauver son royaume. Il demande donc à l ’Académie française, fondée depuis peu, de s’impliquer dans la querelle.

Ce sont les principes énoncées à partir de cette Querelle qui formeront la base du
Ce sont les principes énoncées à partir de cette Querelle qui formeront la
base du théâtre classique (= règles de trois unités, vraisemblance,
bienséances, séparation tragique/comique, construction équilibrée)
(= règles de trois unités, vraisemblance, bienséances, séparation tragique/comique, construction équilibrée)
Le triomphe du Classicisme 1661- 1685
Le triomphe du Classicisme 1661- 1685
Le triomphe du Classicisme 1661- 1685
Le triomphe du Classicisme
1661- 1685
Le triomphe du Classicisme 1661- 1685
Le triomphe du Classicisme 1661- 1685
Le triomphe du Classicisme 1661- 1685
1661-1685 : le triomphe de la monarchie absolue Louis XIV, à la mort de Mazarin,

1661-1685 : le triomphe de la monarchie absolue

Louis XIV, à la mort de Mazarin, va éliminer peu à peu tous les contre-pouvoirs : les responsabilités gouvernementales sont confiées à des bourgeois, la disgrâce du surintendant Fouquet fait réfléchir toutes les grandes fortunes, le pouvoir des parlements est limité, on combat non seulement le protestantisme mais aussi les « sectes » catholiques ( les Jansénistes ) …

Louis XIV impose ses goûts, ses choix, ses hommes …

Louis XIV, soucieux de rendre tangible la puissance et le prestige de la royauté, fait de Versailles, à l’origine

simple rendez-vous de chasse de son père, à quelques kilomètres à l’ouest de Paris, le centre du pouvoir

administratif et la vitrine de sa grandeur.

Le château, progressivement agrandi à partir de 1661 sous la direction de Louis Le Vau, auquel succéderont François d’Orbay, puis Jules Hardouin-Mansart, fut peu à peu entouré d’un immense parc dessiné par Le Nôtre, aux portes d’une ville créée de toutes pièces, dont la majesté architecturale lui conférait des allures de capitale. Ce gigantesque chantier s’étala sur plus de quarante ans. Versailles, où tous les éléments décoratifs furent pensés comme des symboles de puissance, fit travailler tous les grands artistes du temps

éléments décoratifs furent pensés comme des symboles de puissance, fit travailler tous les grands artistes du
éléments décoratifs furent pensés comme des symboles de puissance, fit travailler tous les grands artistes du

Le Roi impose ses codes vestimentaires, ses goûts … La société est normalisée, toute singularité est dénoncée comme « anormale ».

La Cour de Versailles et les salons mondains imposent le modèle du courtisan comme un idéal humain auquel il convient de se conformer

si l’on veut tenir son rang et jouer son rôle dans le monde …

un idéal humain auquel il convient de se conformer si l’on veut tenir son rang et
Fort d’un ordre politique autoritaire (la monarchie absolue), le pouvoir favorise l’expression d’une morale et
Fort d’un ordre politique autoritaire (la monarchie absolue),
le pouvoir favorise l’expression d’une morale et d’une
esthétique en conformité avec l’idée d’ordre.
Morale : l’idéal de la juste mesure

je suis maître de moi comme de l’univers/je le suis, je le veux »

Corneille, Cinna)

Condamnation des passions et des excès

Eloge de la maîtrise de soi-même et de la volonté

Savoir rester à sa place, ne pas dépasser sa condition

Celui qui est dans cette

juste mesure est un

honnête homme ou une honnête femme : il/elle « sait raison garder »

Molière met en scène des personnes

dont on moque les outrances : l’avare, le malade imaginaire, le bourgeois gentilhomme…

met en scène des personnes dont on moque les outrances : l’avare, le malade imaginaire, le
Les œuvres doivent être le reflet de l’ordre : la composition doit être équilibrée et
Les œuvres doivent être le reflet de l’ordre :
la composition doit être équilibrée et harmonieuse,
l’écriture doit être claire dans un vocabulaire précis :
« ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement » (Boileau)
Esthétique
Esthétique

Le théâtre est le genre littéraire où les règles seront les plus strictes :

règles de trois unités : un seul lieu, une seule journée, une seule intrigue

vraisemblance : récit chronologique, pas de recours au merveilleux

bienséances : pas de vulgarité, pas de violence, pas de référence à la

sexualité

séparation tragique/comique

Construction des actes équilibrée : acte I exposition, Acte II : avancée de l’intrigue acte III nœud de l’intrigue noué acte IV avancée de l’intrigue acte V dénouement

Versification et langue raffinée

Sujets tirés de l’antiquité et personnages mythologiques ou de la haute noblesse pour la tragédie ; sujets de la vie réelle et bourgeois pour la comédie