Vous êtes sur la page 1sur 34
Objectifs
Objectifs

Connaître les circonstances possibles de ses situations.

Savoir reconnaître les manifestations observables et les conséquences.

Savoir faire les liens entre la physiologie de l’organisme et l’adaptation à la plongée.

Insister sur le rôle de prévention du guide de palanquée et sa capacité à mettre en place les gestes de secours adaptés à ces situations.

Les incidences du froid en plongée

Les incidences du froid en plongée Le froid est une agression qui ne doit pas être

Le froid est une agression qui ne doit pas être négligée:

en plongée, il n’est jamais responsable d’hypothermie vraie mais il représente un facteur de risque dans la genèse des accidents de plongée.

Sommaire
Sommaire

Mécanisme

 

La régulation thermique

La neutralité thermique

Les sources de chaleur

Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée (thermolyse) Les échanges thermiques

Refroidissement

 

La thermorégulation

Conséquences du refroidissement en plongée

Rôle du guide de palanquée (protection) avant et après la plongée

Rôle du guide de palanquée (protection) pendant la plongée

Rôle du guide de palanquée (comportement) avant, pendant et après la plongée

Rôle du guide de palanquée / diététique

Conduite à tenir

Déshydratation en plongée

Généralités La diurèse d’immersion La diurèse de lutte contre le froid Rôle du guide de palanquée dans la prévention de la déshydratation

La diurèse de lutte contre le froid Rôle du guide de palanquée dans la prévention de
La diurèse de lutte contre le froid Rôle du guide de palanquée dans la prévention de
La diurèse de lutte contre le froid Rôle du guide de palanquée dans la prévention de

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

La régulation thermique
La régulation thermique
Refroidissement Déshydratation La régulation thermique La température centrale de l’organisme se situe autour

La température centrale de l’organisme se situe autour de 37°(foie, cœur, reins, cerveau),

Autour se trouve une zone de température variable (membres, peau

La température central doit restée stable et admet de faibles variations grave perturbation de leur fonctionnement.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

La neutralité thermique
La neutralité thermique

C’est la température à laquelle un corps nu ne perd ni ne gagne de chaleur :

25° dans l’air

(en l’absence de vent).

33-34° dans l’eau

(refroidissement y compris dans les mers chaudes)

Pour maintenir cette température centrale l’organisme va production de la chaleur correspondant au métabolisme de base (1600 à 1800 Kcal/24 heures).

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse)

sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) Au repos, la thermogenèse est due : * pour

Au repos, la thermogenèse est due :

* pour plus de 50 % aux organes internes,

* pour 1/5ième à la musculature et à la peau.

L’activité physique augmente la production de chaleur 90 % produit par la musculature.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

La déperdition de chaleur en plongée (thermolyse) Les échanges thermiques

chaleur en plongée (thermolyse) Les échanges thermiques Lorsque deux corps, de température différente sont en

Lorsque deux corps, de température différente sont en présence, un échange de chaleur va se produire selon 3 mécanismes.

Sachant que la chaleur se déplace toujours du point le plus chaud vers celui le plus froid c’est-à-dire de l’organisme du plongeur vers la couche d’eau en contact avec son corps.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Conduction C’est un échange de chaleur de proche en proche à travers un

Conduction

C’est un échange de chaleur de proche en proche à travers un solide ou un fluide immobile. L’eau est 25 fois plus conductrice que l’air un plongeur se refroidit 25 fois plus vite dans l’eau que dans l’air.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation En plongée, le corps réchauffe la fine couche d’eau quasiment immobile,

En plongée, le corps réchauffe la fine couche d’eau quasiment immobile, située entre la peau et la combinaison humide ou bien l’eau ne pénètre pas du tout (combinaison sèche).

L’épaisseur du néoprène diminue les échanges entre la pellicule emprisonnée et l’eau environnante.

Sachant que plus la pression est importante (profondeur) plus l’épaisseur du néoprène diminue.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Convection C’est l’échange de chaleur entre un corps et un fluide ambiant

Convection

C’est l’échange de chaleur entre un corps et un fluide ambiant (eau) en mouvement. En plongée, les pertes de chaleur par ce mécanisme interviennent à plusieurs niveaux :

Lorsque le vêtement humide est trop grand ou mal ajusté (poches d’eau), la fine couche située entre la peau et la combinaison devient mobile, d’où accroissement des pertes de chaleur. Les mouvements d’eau créés autour du plongeur par le courant.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation ♣ L’inspiration d’air froid : l’air respiré est détendu donc froid

L’inspiration d’air froid : l’air respiré est détendu donc froid et la température de l’air inspirée est identique à la température de l’eau.

Le masque et le détendeur impliquent une respiration exclusivement par la bouche. Sachant que sur terre, l’air inspiré par le nez se réchauffe dans les fosses nasales avant de pénétrer dans les voies aériennes.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation La respiration de certains gaz (Hélium), contenu dans le mélange trimix

La respiration de certains gaz (Hélium), contenu dans le mélange trimix favorise le refroidissement du corps.

A l’inverse, l’utilisation d’un recycleur permet de réduire les déperditions de chaleur par la respiration (air chaud et sec).

Hors de l’eau, le vent provoque un renouvellement de l’air au contact du corps, avec un refroidissement parfois important même si la température extérieure est élevée.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Le rayonnement C’est la transmission de chaleur par l’émission ou la

Le rayonnement

C’est la transmission de chaleur par l’émission ou la réception d’une radiation, principalement des infrarouges.

En plongée, l’utilisation d’une combinaison noire permet d’améliorer en surface (bateau) la réception de chaleur.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Le refroidissement est d’autant plus important que la surface de contact est

Le refroidissement est d’autant plus important que la surface de contact est importante.

La réaction naturelle consiste à se mettre en position fœtale (se recroqueviller).

Les enfants, ayant un rapport surface corporelle/poids et un panicule adipeux moins élevés que les adultes se refroidissent plus rapidement.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Le refroidissement
Le refroidissement

La régulation est assurée par des capteurs externes, situés au niveau de la peau et interne au niveau des gros vaisseaux et des viscères, qui envoient des informations au niveau d’une zone du cerveau, appelée hypothalamus (présence de récepteurs sensibles à la température).

Il va jouer le rôle de thermostat.

Cela va servir à lutter contre les risques de refroidissement et contre les excès de chaleur.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

La thermorégulation
La thermorégulation

Vasoconstriction périphérique (fermeture des vaisseaux sanguins) au niveau de la peau et des extrémités (doigts, orteils, lèvres…) qui limite les échanges par conduction et convection. Peu de vasoconstriction au niveau de la tête.

Vasodilatation centrale : permet de conserver les calories et d’augmenter la production de chaleur.

Cela va entraîner aussi une diminution du débit cardiaque.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Conséquences du refroidissement en plongée

Conséquences du refroidissement en plongée Augmentation du rythme respiratoire : elle a pour but

Augmentation du rythme respiratoire : elle a pour but d’augmenter la quantité d’O2 disponible pour permettre à l’organisme d’utiliser ses réserves pour produire de la chaleur.

- Réactions cutanées : chair de poule, frissons, extrémités blanches.

- Doigts engourdies : limite l’efficacité des gestes (gonflage de la stab)

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation - Baisse de la concentration et de la vigilance. - Crampes - Envie

- Baisse de la concentration et de la vigilance.

- Crampes

- Envie d’uriner

Tout ces facteurs peuvent favoriser l’apparition de :

l’essoufflement, l’accident de décompression, la surpression pulmonaire, la narcose, la noyade….

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Rôle du guide de palanquée avant et après la plongée

Rôle du guide de palanquée avant et après la plongée Si la combinaison humide est revêtue

Si la combinaison humide est revêtue à quai, prévoir une vêtement coupe-vent et étanche style ciré ou Kway et un bonnet (diminue la convection et augmente le rayonnement). Une sensation de froid en surface ne peut que s’aggraver dans l’eau.

Consommation de boissons chaudes non alcoolisées :

limite la perte de chaleur et prévient la déshydratation. Les boissons alcoolisées entraînent une vasodilatation périphérique déperdition de chaleur.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Rôle du guide de palanquée pendant la plongée

Rôle du guide de palanquée pendant la plongée Le guide doit informer et conseiller le plongeur

Le guide doit informer et conseiller le plongeur :

Type de combinaison : shorty, humide, semi-étanche, étanche.

Attention, un plongeur bien équipé en eau froide (étanche + vêtement thermique dessous) va peu souffrir du froid. Alors qu’à l’inverse dans une eau dite chaude (25 à 28°), mais source de refroidissement, le plongeur va avoir tendance à utiliser une combinaison de faible épaisseur (shorty 1,5 mm et sans cagoule), à séjourner longtemps et à faire plusieurs plongées dans la journée. Il aura en finalité froid.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Epaisseur du néoprène de la combinaison : à adapter suivant la

Epaisseur du néoprène de la combinaison : à adapter suivant la température de l’eau.

de la coupe et des « poches d’eau » : privilégier le « sur mesure ».

Ajustement au niveau des entrées d’eau potentielles (poignet, chevilles, face….)

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Résistance à l’écrasement du néoprène. Protection des extrémités

Résistance à l’écrasement du néoprène.

Protection des extrémités (gants, chaussons).

Protection de la nuque (cagoule) car le bulbe rachidien est le centre nerveux des principales fonctions vitales.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Rôle du guide de palanquée avant, pendant et après la plongée

du guide de palanquée avant, pendant et après la plongée Conseiller au plongeur de préparer et

Conseiller au plongeur de préparer et de ranger son matériel de plongée en vêtements chauds et non pas en combinaison de plongée.

Faire le briefing au chaud.

L’augmentation de l’activité musculaire (exp :

accélération du palmage) va produire plus de chaleur mais va puiser dans ses réserves et les mouvements peuvent également provoquer la circulation d’eau dans la combinaison.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation L’observation par le guide palanquée de sa palanquée est importante . Un

L’observation par le guide palanquée de sa palanquée est importante. Un plongeur qui a froid peut :

Se désintéresser de la plongée, Avoir une respiration rapide (chapelet de bulles sortant du détendeur), Augmentation de la consommation, Avoir une position recroquevillée, Avoir des débuts de tremblement (perceptibles au niveau des lèvres et des bras)

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Le guide doit limiter la durée de la plongée en eau froide et

Le guide doit limiter la durée de la plongée en eau froide et ne pas hésiter à remonter au premier signe de froid émis par un des plongeurs de la palanquée.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Rôle du guide de palanquée / diététique

Déshydratation Rôle du guide de palanquée / diététique Alimentation riche en sucres lents absorbés la veille

Alimentation riche en sucres lents absorbés la veille au soir (pâtes, céréales, semoule…) et en protéines.

Ne pas négliger le petit déjeuner.

Avant l’immersion : fruits secs, barres de céréales

Proscrire les sucres rapides (chocolat, sucre

) qui

risque d’entraîner rapidement une hypoglycémie.

Apport journalier : 4500 à 5000 kcalories/jour

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Conduite à tenir
Conduite à tenir

Sortir la victime de l’eau en position allongée et la déséquiper le plus rapidement possible. Sécher sans frictionner Réchauffer (vêtements chauds, couverture de survie), mettre à l’abri du vent. Boissons chaudes et sucrées. Administration d’oxygène et évacuation si nécessaire

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Le froid a entraîné une vasoconstriction périphérique et le fait de

Le froid a entraîné une vasoconstriction périphérique et le fait de réchauffer trop rapidement va entraîner une vasodilatation brusque et un afflux de sang trop rapide vers la périphérie du corps, au détriment des organes centraux, avec un risque de malaise cardiaque.

C’est pour cela qu’il ne faut pas passer ses mains sous l’eau chaude, ne pas prendre de douche très chaude, ne pas se frictionner.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Déshydratation en plongée
Déshydratation en plongée

Elle peut être due à plusieurs facteurs :

- La diurèse due au froid,

- La diurèse d’immersion,

- Sudation due à une chaleur excessive,

- La sécheresse de l’air inspiré.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

La diurèse d’immersion
La diurèse d’immersion

La pression hydrostatique et la compression de la combinaison entraîne une redistribution du volume sanguin des membres inférieurs vers le thorax et l’abdomen. Ceci va provoquer une augmentation du volume sanguin et l’organisme va compenser en éliminant par les reins afin de diminuer ce volume et de retrouver un équilibre (d’où l’envie d’uriner bien connue en plongée).

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Dès la remontée et le retour en surface, la pression ambiante diminuant, le

Dès la remontée et le retour en surface, la pression ambiante diminuant, le volume sanguin reprend sa répartition habituelle dans le corps, mais du fait de la diurèse d’immersion, le volume sanguin dans la circulation générale s’avère insuffisant.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

La diurèse de lutte contre le froid
La diurèse de lutte contre le froid

Pour diminuer la déperdition, l’organisme ramène par vasoconstriction périphérique, le sang vers les organes profonds et diminue son volume sanguin par élimination rénale.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Mécanisme Refroidissement Déshydratation Les mécanismes des différents types de diurèse sont différents mais les

Les mécanismes des différents types de diurèse sont différents mais les effets se cumulent en plongée et entraînent la déshydratation.

La déshydratation est un facteur aggravant des accidents de décompression par l’augmentation de la viscosité sanguine.

Mécanisme

Refroidissement

Déshydratation

Rôle du guide de palanquée dans la prévention de la déshydratation

de palanquée dans la prévention de la déshydratation Inciter les plongeurs à boire avant et après

Inciter les plongeurs à boire avant et après la plongée (avoir systématiquement une bouteille d’eau dans son sac de plongée).

Dans le cadre de la plongée, l’eau reste la meilleure des boissons car le thé et la café favorisent la sécrétion d’urine.