Génétique des haploïdes

1

Exemples d’organismes haploides
– Neurospora crassa – moisissure rose – Saccharomyces cerevisiae – levure de bièrre – Chlamydomonas reinhardtii – algue unicellulaire

2

• Ces organismes sont haploides et présentent un cycle de développement haplobiontique ou haplodiplobiontique 3 .L’analyse de tétrades • L’analyse de tétrade est utilisée pour localiser des gènes chez les champignons et des algues unicellulaires.

Cycle haplobiontique de Neurospora 4 .

Cycle haplodiplobiontique de la levure 5 .

Ségrégation d’un caractère monogénique chez les organismes haploides Exemple du croisement a x a+ On obtient ½ de spores a et ½ de spores a+ 6 .

Intérêt des tétrades ordonnées – L’ordre des spores dans l’asque correspond à la position des chromatides à la méiose – On peut différencier la ségrégation des allèles à la première ou la deuxième division de la méiose – Un crossing over entre le gène et le centromère conduit à une ségrégation à la deuxième division de la méiose – Le nombre d’asques postréduits est fonction de la distance gène centromère 7 .

Analyse à la méiose de la ségrégation monogènique Pas de crossing over gène .centromère 2ème division 1ère division a a a a+ a+ a+ a+ a+ a a a+ a Les centromères ségrègent vers deux pôles différents à la seconde division de la méiose. Les asques sont préréduits et contiennent 2 spores a et 2 spores a+ 8 . les demi tétrades sont homogènes et a et a+sont séparés à la première division de la méiose.

Analyse à la méiose de la ségrégation monogènique 1 crossing over gène – centromère 2ème division 1ère division a a a a+ a+ a a+ a+ a+ a+ a a Les allèles a et a+ ségrègent à la deuxième division de la méiose les demi tétrades sont hétérogènes : les asques sont postréduits contiennent 2 spores a et 2 spores a+ 9 .

Les asques sont préréduits (ségrégation à la 1ère division de la méiose) Si il y a eu un crossing over -Les demi tétrades sont hétérogènes avec A et a -Les asques sont postréduits (ségrégation à la seconde division de la méiose) 10 .Pour déterminer la distance gène centromère Si il n’y a pas de crossing over .Les demi tétrades sont homogènes avec a ou A .

Pour déterminer la distance gène centromère Distance = % de postréduction/2 11 .

Analyse des des tétrades tétrades inordonées inordonées Analyse ségrégation digénique digénique ségrégation dans le le cas cas de de la la liaison liaison physique physique dans 12 .

Lesdifférents différentstypes typesde despores sporesobtenues obtenues Les ++ ++ b Dansle lecroisement croisementab abx xaa b Dans ab Parental ab Parental ++ ++ b Parental aa b Parental ++ b Recombiné b Recombiné aa ++ ab Recombiné ab Recombiné 13 .

Les3 3différents différentstypes typesde detétrades tétradessont: sont: Les 14 .

Génotypes parentaux Génotype du zygote 2N Ditypes Parentaux (DP) Tétratypes (T) Ditypes Recombinés (DR) 15 .

Origine des différentes tétrades •• •• •• •• Règles: Règles: Larecombinaison recombinaisonméiotique méiotiqueest est La réciproque réciproque LesDP DPproviennent proviennentde del’absence l’absencede de Les crossingover overou oude dedouble doublecrossing crossing crossing overtouchant touchantles lesmêmes mêmeschromatides chromatides over LesDR DRproviennent proviennentde dedouble double Les crossingover overtouchant touchantles les4 4 crossing chromatides chromatides LesTétratypes Tétratypesproviennent proviennentde desimples simples Les crossingover overou oude dedouble doublecrossing crossing crossing overtouchant touchant3 3chromatides chromatides over 16 .

Croisement ab x ++ : gènes sur le même chromosome 0 crossing over a b a a a+ a+ b b b+ b+ a a+ b b+ résultats Types d’asques Ditype parental a+ b+ 1 crossing over a b a a a+ a+ b b+ b b+ a a+ b b+ Tétratype a+ b+ 2 crossing over 2 chromatides a b a a a+ a+ b b b+ b+ a a+ b b+ Ditype parental a+ b+ 17 .

2 crossing over 3 chromatides a b a a a+ a+ résultats b+ b b b+ Types d’asques a a+ b b+ Tétratype a+ b+ 2ème possibilité a b a a a+ a+ b b+ b+ b Tétratype a a+ b b+ a+ b+ 2 crossing over 4 chromatides a b a a a+ a+ b+ b+ b b Ditype recombiné a a+ b b+ a+ b+ 18 .

Pour déterminer la distance entre deux gènes : Les tétratypes tétratypes contiennent contiennent ½ ½ de de spores spores •• Les recombinantes et et 1/2 1/2 de de spores spores parentales parentales recombinantes Les DR DR ne ne contiennent contiennent que que des des spores spores recombinées recombinées •• Les •• •• Les DP DP ne ne contiennent contiennent que que des des spores spores parentales parentales Les (1/2 T T+ + DR)/total DR)/total asques asques = = recombinants recombinants // total total (1/2 On multiplie multiplie par par 100 100 pour pour exprimer exprimer le le résultat résultat en en % % •• On 19 .

Ségrégation di-génique di-génique Ségrégation dans le le cas cas de de l’indépendance l’indépendance dans 20 .

Origine des différentes tétrades LesDP DPproviennent proviennent: : •• Les ère dela larépartition répartitiondes descentromères centromèresààla la11 ère **de divisionde dela laméiose méiose division del’absence l’absencede decrossingcrossing-over overou oud’un d’uncrossing crossing **de overentre entrechacun chacundes desgènes gèneset etson soncentromère centromère over LesDR DRproviennent proviennent •• Les ère dela larépartition répartitiondes descentromères centromèresààla la11 ère **de divisionde dela laméiose méiose division del’absence l’absencede decrossingcrossing-over overou oud’un d’uncrossing crossing **de overentre entrechacun chacundes desgènes gèneset etson soncentromère centromère over LesTétratypes Tétratypesproviennent: proviennent: •• Les d’uncrossingcrossing-over overentre entreun undes des22gènes gèneset etson son **d’un centromère centromère ère dela larépartition répartitiondes descentromères centromèresààla la11 ère **de divisionde dela laméiose méioseet etd’un d’uncrossingcrossing-over overentre entre division chacundes desgènes gèneset etson soncentromère centromère chacun 21 .