Les Techniques de Structure Bois Alain Comparot Eribois

Les techniques de structure en bois 

1
par       Alain COMPAROT
ingénieur Expert
Tel 0  608 014 117  mail  :alain.comparot@orange.fr
Les techniques de structure en bois 
2
De la conception à la réalisation ……votre partenaire en
ingénierie bois
Les techniques de structure en bois 
3
1
5%
2
31%
3
41%
4
23%
MOE avec 
architectes 
Industriels
Entreprises dont 50% 
en réhabilitation et 
renforcement existants 
Répartition par secteur (activité ingénierie) :
Expertises
Les techniques de structure en bois 
4
Le bois 
Les techniques de structure en bois 
5
Le bois, des qualités pour concevoir
matériau :
- permettant de répondre
à des programmes différenciés
- assurant diverses fonctions : 
structure, enveloppe, parement, etc.
- d’expressions multiples : texture, couleur…
- de rigueur conceptuelle
- donnant une échelle, une mesure à l’ouvrage
- adapté à la haute qualité environnementale
Les techniques de structure en bois 
6
Le bois, des qualités pour construire
matériau :
‐ isolant
‐ résistant au feu
‐ pérenne
‐ résistant aux atmosphères agressives
‐ adapté aux zones sismiques
‐ permettant une construction sèche et légère
‐ de confort et de santé
Les techniques de structure en bois 
7
Le bois, des qualités pour construire
les atouts de la
filière sèche :
‐ faible sinistralité,
‐ construire sur « mauvais » sols,
‐ allégement des fondations,
‐ surélévations et extensions plus économiques,
‐ approvisionnement facilité pour les chantiers d’accès difficile,
‐ préfabrication en atelier :
- main d’œuvre qualifiée,
- contrôle de qualité,
‐ délais raccourcis, moins dépendants des intempéries,
‐ chantiers propres, à faibles nuisances,
‐ planification et suivi de travaux simplifiés.
Les techniques de structure en bois 
8
• D.T.U 31.1 «charpente bois et escaliers »
• D.T.U.31.2 «maisons et structures bois »
• D.T.U 31.3 «fermes à goussets »
• Guide du Lamellé Collé
• D.T.U. 41.2 « Bardage bois »
• D.T.U. 51.3 « Plancher bois »
• D.T.U. 51.4 « Platelage Bois »
• Règles CB71 : calcul des charpentes .. EC5
• Règles NV 65 : neige et vent
• Normes traitement des bois
• Normes bois NF B 52001 et NF P 24100
• Norme NF P 06001 :chargement
• Avis Techniques CSTB & Agréments
Techniques Européens (ATE et DAT)
• Enquêtes spécialisées ATEC/ATEX
• Cahier des charges …………
• Un environnement réglementaire
Les techniques de structure en bois 
9
VENT
NEIGE
Le dimensionnement des  structures 
Les techniques de structure en bois 
10
Extrait du Sycodès(AQC)
La mise en œuvre des structures 
Les techniques de structure en bois 
11
‐ Peu conducteur
‐ Faible consommateur d’énergie
‐ Stable au feu
‐ Adapté à la construction 
environnementale
Mais…
Sensible à l’humidité et aux attaques 
parasitaires
Le matériau Bois
Les techniques de structure en bois 
12
Retrait radial (5%)
Retrait
tangentiel
(10%)
Retrait axial (0%)
Matériau anisotrope
Le Bois et l’eau Qualités du Bois
Le matériau Bois
Normes  NF B 52001 , 
NF P 21400 , EN 338
Les techniques de structure en bois 
13
Cernes d’accroissement : 
10 mm maxi  
Classe mécanique mini : 
C 24 /ST II
Pente de fil : 15 à 
20% maxi 
Nœud sur face : 
1/2 de la face maxi
Nœud sur tranche :
1/3 de la tranche maxi
Humidité de mise en œuvre  : de 18  à 25 % selon emploi
La Qualité des Bois Lamellé Collé en charpente , plancher , ossatures
Cernes d’accroissement : 8 mm 
Pas de nœuds aux aboutages
pente de fil : 15 %
humidité : de  12 à 15 % suivant type de colle      
Classe mécanique : de GL 24 à GL 30 et + 
Les techniques de structure en bois 
14
LES ATTAQUES « CHAMPIGNONS » …….par l’humidité .
Les techniques de structure en bois 
15
LA MERULE
Champignon lignivore, attaque le bois 
(résineux principalement)
‐ apparition liée à l’humidité : mini 
22%, optimum 35%
‐ température : 20 à 26 °C
‐ croissance favorisée en atmosphère 
confinée
LES ATTAQUES « CHAMPIGNONS ».
Les techniques de structure en bois 
16
LE BLEUISSEMENT
Causé par un champignon 
lignicole qui attaque le bois
‐ se développe dans l’arbre 
fraîchement abattus (grumes 
et sciages) séchant trop 
lentement (humidité)
‐ désordres esthétiques
LES ATTAQUES « CHAMPIGNONS ».
Les techniques de structure en bois 
17
‐ se développent dans l’arbre sur 
pied ou dans les grumes 
séjournant longtemps sur le 
parterre des coupes (humidité 
élevée)
‐ désordres esthétiques, puis  
mécaniques
‐ aspect des dégâts : bois 
décoloré, zoné brun, puis 
pourriture fibreuse blanche
Echauffures sur du hêtre
LES ECHAUFFURES
Causées par un champignon 
lignivore attaquant le bois
LES ATTAQUES « CHAMPIGNONS ».
Les techniques de structure en bois 
18
EXEMPLES D’ATTAQUES PAR LES CHAMPIGNONS 
Les techniques de structure en bois 
19
‐ occasionne des dégâts au bois
‐ durée de vie : plusieurs mois à
plusieurs années
Le développement peut être inhibé par :
des températures basses (< 12°C) ou élevées
la valeur nutritive du bois
Les plus fréquents : insectes de bois secs
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
20
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
21
Le capricorne
Insecte parfait : L = 10 à 20 mm
Larve : L = 20 à 25 mm
Essences attaquées :
‐ Résineux
‐ Aubier ou bois parfait non duraminisé
Si taux d’humidité < 30 %
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
22
Insecte parfait : L = 2.5 à 5 mm
Larve : L = 5 à 7 mm
Essences attaquées :
‐ résineux et feuillus
‐ aubier si le bois est duraminisé, tout si 
champignons lignivores
‐ bois sec (intérieur)
La petite vrillette
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
23
Insecte parfait : L = 6 à 11 mm
Larve :  L = 5 à 7 mm
Essences attaquées :
‐ résineux et feuillus
‐ bois d’œuvre infesté par la pourriture 
cubique
La grosse vrillette
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
24
Les termites
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
25
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
26
Milieu :
‐ l’humidité,
‐ l’obscurité,
‐ une température minimum.
Protection préventive en constructions
neuves : peu de risques d’attaques
‐ construction sèche,
‐ film antitermite sous fondations,
‐ bois traité insecticide,
‐ dispositions constructives.
Constructions anciennes :
‐ expertise,
‐ assainissement / humidité,
‐ traitements insecticides sols et murs,
‐ pièges.
Les termites
LES ATTAQUES « INSECTES ».
Les techniques de structure en bois 
27 BTP Consultants dans le cadre des formations CAP 2015
ASSURER LA DURABILITE DES STRUCTURES BOIS  
Les techniques de structure en bois 
28
Les techniques de structure en bois 
29
TRAITER les bois attaqués par des entreprises qualifiées et certifiées
à partir de produit certifiés 
Les techniques de structure en bois 
30
TRAITER les bois attaqués par des entreprises qualifiées et certifiées
à partir de produit certifiés 
Les techniques de structure en bois 
31
Les charpentes en bois 
Les techniques de structure en bois 
32
Charpentes traditionnelles
Extrait de l’encyclopédie des compagnons 
Les techniques de structure en bois 
33
La charpente traditionnelle et ses assemblages 
Extrait de l’encyclopédie des compagnons 
Les techniques de structure en bois 
34
• Les assemblages: observer espacements et bords du bois
BOULONS  & RONDELLES                                                   
POINTES et BROCHES
BOULON Les assembleurs sont protégés contre la corrosion ( risque d’incompatibilité )    
Les perçages sont au diamètre du boulons + 1mm maxi 
Les pointes et broches ne sont pas lisses ( Torsadés , Annelés ..)    
BOULONS + RONDELLES , BROCHES , POINTES ……….
Les techniques de structure en bois 
35
La charpente traditionnelle
Des erreurs de conception 
AVANT
APRES
PENDANT
La charpente traditionnelle
Nécessité de renforcer l’entrait 
Pas  assez de matière 
pour mettre en place tous 
les boulons nécessaires 
Pas d’étude de dimensionnement 
36
Les techniques de structure en bois 
37

P
=
4
0
°
e
n
v
.
120x210
Arbalétrier existant
Panne
130x190
Poinçon
120x120
Entrait
230x270
P
=
4
0
°
e
n
v
.
Mur existant
Zone de dégradation du Bois
La charpente traditionnelle : les attaques par l’humidité 
Les techniques de structure en bois 
38
Extrait de Bauen mit Holz
La charpente en Bois Lamellé Collé
Les techniques de structure en bois 
39
La charpente en Bois Lamellé Collé
Mission : Etude d’exécution de la charpente
SHON : 2 415 m²
Coût de l’opération (HT): 3,8 millions d’euros
Avancement du projet : en cours de
réalisation, fin des
travaux prévue courant 2010
Les techniques de structure en bois 
40
La charpente en Bois Lamellé Collé
Erreur de conception
Problèmes de fabrication
Dimensionnement ?
Conception & 
mise en œuvre
Les techniques de structure en bois 
41
• Reprise des assemblages de portiques 
Les techniques de structure en bois 
42
1 ) Etaiement des structures 
2 ) Purge des bois 
3 ) Insérer des acier HA et 
collage à la résorcine 
4 ) insérer platine ancrage
5 ) « ferraillage » par épingles 
ligaturées
6 ) Coulage d’un mortier de 
résine
7 ) Capotage
• Reprise des pied de portiques 
Les techniques de structure en bois 
43
Fendage d’arc en Lamellé‐collé à la 
fibre neutre contraintes de 
cisaillement au plan de collage  entre 
fibre comprimée et fibre tendue due à 
la qualité des bois  réparée par des 
broches en acier HA scellées à la résine 
Epoxy 
• Reprise de poutres fendues 
Les techniques de structure en bois 
44
A la fois chevron et support de plafond , posées à entraxe réduit ( de 0.60m à 0.90m) ; éléments
de charpente en bois , assemblés dans un même plan par des connecteurs ou goussets , réduisent
les charges aux appuis et peuvent assurer une meilleure stabilité des constructions
Fabriquées en série en atelier , elles offrent une économie dans la construction par le gain de
matière et par la productivité en atelier
Introduite en France dans les années 1965/1966 et venant des USA, la fermette industrialisée à
connecteurs métalliques à connu un fort développement pour atteindre à ce jour une prise de
marché de 65% dans la charpente
La charpente industrialisée ou fermettes
Les techniques de structure en bois 
45
Les techniques de structure en bois 
46
La charpente industrialisée ou fermettes
Les techniques de structure en bois 
47
La charpente industrialisée ou fermettes
Des mises en œuvre non conformes 
Les techniques de structure en bois 
48
La charpente industrialisée ou fermettes
Erreur de conception des ancrages : bien choisir son ancrage par rapport aux efforts 
Les techniques de structure en bois 
49
La charpente industrialisée ou fermettes
Des technologies de combles aménageables à maîtriser
Effets de flexion 
du plancher en 
bas des cloisons et 
sur portes 
intérieures 
-Limiter les largeurs aménageables 
pour fermes à 2 appuis : lh= L/2
-Ou intégrer un 3éme appui central 

lh
Attention aux fermes coupées pour escalier ou 
fenêtres de toit et report des efforts 
Les techniques de structure en bois 
50
Les charpentes à base de pannes 
Les techniques de structure en bois 
51
Pose déversée ou pose droite ?
Résiste mieux au vent 
Résiste mieux aux 
charges verticales
Les charpentes à base de pannes 
Les techniques de structure en bois 
52
Les charpentes à base de pannes 
Reprise du déversement par bracon bois                   Reprise du déversement par feuillard tendu 
Les techniques de structure en bois 
53 BTP Consultants dans le cadre des formations CAP 2015
Les planchers 
Les techniques de structure en bois 
54
Les planchers bois : terminologie
Extrait du guide de la poutre I (APIBOIS)
Les techniques de structure en bois 
55
Les planchers bois 
Bois Massif Reconstitués apparents
Bois Massif Reconstitués  et plafond continu  
Poutre I et plafond continu  
Panneau plancher Ctbh /OSB /CP
Lambourdes
Solive 
Isolant 
Plafond 
Bois apparent 
Chape béton 
Bac acier collaborant 
Solive 
Isolant 
Plafond 
Chape sèche (plaques de plâtre)
Résiliant 
Panneau plancher
Poutre I
Isolant 
Plafond 
Les techniques de structure en bois 
56
Les planchers bois
Les techniques de structure en bois 
57
Réalisés à partir de section courantes , 
bastaings et madriers , reprennent des 
panneaux support de revêtement de sol 
:
attention à la pose des panneaux 
plancher
Attention aux pièces humides et 
revêtements carrelage 
• Poutres porteuses de grandes 
portées qui reprennent un 
solivage déformé par fluage : 
attention aux accumulations 
successives de matériaux de 
remplissage
Les planchers bois
Les techniques de structure en bois 
Les planchers bois
Extension avec CHENE  non sec
Rénovation et surcharge sans diagnostic
58
Les techniques de structure en bois 
Renfort LAMIBOIS vissé
tous les 0.15 m en 
quinconce par vis VBA
Contraintes de flexion
Bois massif C24 10 MPa
LAMIBOIS 18 MPa
renfort Acier 
boulonné 
Les planchers bois : renforcements mécaniques
59
Les techniques de structure en bois 
60
I in
I fin 
Plancher
Solive 
Bande de compression : LAMIBOIS LVL de 39 à 75 mm sur 200 à 300 mm de large 
vissage : vis VBA espacées de 0.10 ml à 0.15 ml 
Bande de compression : LAMIBOIS LVL de 39 à 75 mm sur 200 à 300 mm de large 
vissage : vis SFS Intec  espacées de 0.10 ml à 0.15 ml 
Les planchers bois : renforcements mécaniques
Plancher avec solives apparentes  : bande de compression sur existant 
Nouveau plancher
Lamibois LVL 
Les planchers bois : les remplacements 
61
Empochement béton et scellement 
Résiliant 
Lierne 36 x 225 mm                    panneau  plancher  
Feutre     Etrier           
Solive
Entretoise  
Les techniques de structure en bois 
Les techniques de structure en bois 
62
Intégration de 
profilés acier et 
collage par résine 
Epoxy
Poutre cassée
Les planchers bois : les renforcements par acier scellés à la résine
Les techniques de structure en bois 
63
Les planchers bois : les renforcements par acier scellés à la résine
Reprise d’about de poutre 
par tiges scellées à la résine  , 
armatures et mortier de 
résine 
Les techniques de structure en bois 
64
Les planchers bois : charges lourde sur assemblage 
Coulage béton sans diagnostic 
chevêtre
poutre porteuse
Broche acier scellée
à la résine 
Mi‐bois avec defaut
de pente de fil 
Les techniques de structure en bois 
65
Les  structures verticales  bois 
Les techniques de structure en bois 
66
Les structures verticales
Panneaux porteurs ou poteaux/poutres, produits industriels ou réalisés sur site 
Les techniques de structure en bois 
67
Les structures verticales
Attention 
aux Kit
Les techniques de structure en bois 
68
Mission : Etude d’exécution de la structure bois
SHON : 765 m²
Coût de l’opération (HT): 975 000 €
Avancement du projet : fini en décembre 2006
Les structures verticales poteaux /poutres
Les techniques de structure en bois 
69
Mission : complète (APS,APD, DCE)
SHON : 880 m²
Coût de l’opération (HT): 1,3 millions d’euros
Avancement du projet : en cours de réalisation
(débuté en juin 2009)
Les structures verticales par panneaux porteurs
Les techniques de structure en bois 
70 BTP Consultants dans le cadre des formations CAP 2015
Les panneaux porteurs : terminologie
Les techniques de structure en bois 
71
Les panneaux de bois massif contre‐collé
Les techniques de structure en bois 
72
Parement intérieur
Isolant 50 mm
Film Pare vapeur 
Isolant 145 mm 
Ossature 45 x 145 mm classe 
d’emploi 2 
Voile travaillant OSB 10 mm
Isolant 60 mm  
Film pare pluie
Lame d’air 25 mm 
Parement extérieur
Semelle classe d’emploi 3 
Joint étanchéité air
Barriere étanche eau 
Mur THPE
Up=0,24 W/m2.K
< 0.39 conseillé dans RT 2005
Mur BBC 
Up=0,21 W/m2.K
Les techniques de structure en bois 
73
ETANCHEITE AIR & EAU
les points sensibles
Insérer une barrière d’étanchéité entre béton et bois 
Les techniques de structure en bois 
74
les points sensibles
ETANCHEITE AIR & EAU
Les techniques de structure en bois 
75
ETANCHEITE AIR & EAU
les points sensibles
Perméance des films : conditions du D.T.U. 
pare pluie   Sd = 0,18 ml
pare vapeur Sd = 18 ml  
Les techniques de structure en bois 
76
ETANCHEITE AIR & EAU
les points sensibles
Assurer la continuité des films pare pluie et 
pare vapeurdans les angles 
Les techniques de structure en bois 
77
Les sollicitations et la stabilité
Extrait du guide AQCN
Les techniques de structure en bois 
78
Les sollicitations et la stabilité
Extrait du guide AQCN
Les techniques de structure en bois 
79
Les sollicitations et la stabilité
Extrait du guide AQCN
Les techniques de structure en bois 
Les techniques de structure en bois 
80
Pas de conception , pas d’étude………. 
Les techniques de structure en bois 
81
Aucune maitrise lors de l’éxécution ………
Les techniques de structure en bois 
82
Les bardages
Extrait documentation SIMMONIN 
Les techniques de structure en bois 
83
LES REVETEMENTS EXTERIEURS
Les techniques de structure en bois 
84
Les différents types de bardages 
Les techniques de structure en bois 
85
Déboîtement des bardages entre eux  
‐ environ 5000 m2 à remplacer 
‐ coût = 1.5 millions € H.T.
Origines du sinistre 
‐ choix essence : mélèze de Sibérie  , 
non stabilisé , fort accroissement 
‐ hauteur des faces vues trop 
importante par rapport à l’épaisseur       
Hv <  7.5 e
‐ feuillure réduite pour 
emboîtement  et inversion 
Hv
e
Conception et durabilité des façades 
Les techniques de structure en bois 
86
Bardage : le traitement des points singuliers 
Les techniques de structure en bois 
87
Bois exposés , non protégés 
Liaison béton/bardage                          ou bardage/tuiles
sans  possibilité d’écoulement des eaux
Absence grille anti insectes 
Bardage : le traitement des points singuliers 
Les techniques de structure en bois 
88
Les techniques de structure en bois 
89
Les techniques de structure en bois 
90
Les colombages 
Les techniques de structure en bois 
91
Attention aux modifications de structures
Les techniques de structure en bois 
92
• REPRISE DE COLOMBAGES : Attentions aux enduits
Les techniques de structure en bois 
93
Un NOUVEL environnement 
réglementaire
EUROCODES 
AGREMENTS TECHNIQUES
EUROPEENS
MARQUAGE CE 
ET BIENTÔT :
MERCI

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful