Vous êtes sur la page 1sur 108
© 1939, 9 SOURCES CHR®TIENNES cote 2H Dente, SYMEON LE NOUVEAU THEOLOGIEN CHAPITRES THEOLOGIQUES GNOSTIQUES ET.PRATIQUES INTRODUCTION, TEXTE chrtigUE TRADUCTION EF ROPES a piinorang AA ¥ ronk su NO Pore, 11 wep 1866 Pris, 34 sph 1958 V.GHUMEL, 4.4 WIERD 3. DUFAUL sup. Gon Pe, 19 jain 2088 P, OIRAMD, P85. AVANT-PROPOS Dis 1902, lo P. Lowis Pelit, A. A., avait commencé de prparer, pour la Peirologie Oriente, Vedition de toutes Jes quveos de Syméon le Nouveau Théologicn ; mais son travail, @abord valenti par sy nomination & Varchevéehi latin a Athénes er. 1912, for melheucensement interrompa par sa mort en 1927. Nowe dovoir était de rappeler ici le souvenir du grand rudit e son dévouement a MEglise orientale, Que le prssont volun, malas on objet reatrint, soit un hhoramags A sa mémoire. D'ailleure i sora etivi d'autres, et nous avons few de Vespérar, de lédition (avec texte critique) des Gutéehises de Syméon, prépacée par le KP, Basile Krivoeitice, A ce durnice jo dois nombre dexeellentes remarques. Ea contre jo cemercie le K.P, Poremelle, $. J. de la révision Incide et patiente qu'il a faito de ma troduction franguise des citations bibliques Abtdnes, le 80 jain 1957 D. INTRODUCTION 1 Vie Symon le Nouveau Théologien a eu Tavantage assez rare de trouver in biographe parm! ses contemporains, an Ia personae de Nicftas Stéthalos som disciple ; mats, congue dans Yesprit de Vhogiographie hyrantine, celte Diographie est toin davoir Vebjoctivilé et le précision ésirables. L’editeur de ectto vie! a montré que Nicétas slest servi plus des propres decits do som maitre que de documents ou de tmoignages; 163 quelques élémonts historiques contenus dans le récit nous indiquent Ie eadre ct les élapes principales de la vie dw grand mystique Syinéon est né en M9 a Galalai en Paphlagenie, @'une famille de petite noblease proviaciale ; trés jeune il vient 4 Constantinople chez un onole, fonetionsaixe imperial, auprés duquol il acquiert uo eortaine instruction, Apres en 963, Symon tonto, meleré ce jeune Age, Wentzer au! monasttrs de Stoudios, of il aun Premier conlact avec un meine, Syméon la Pisux, Bonedie, ‘qui dovient son pire spiiluet ; voneontre déctsive, ear 3 continue & vives dans le monde jusqu'en 977, le jaune homme reste ob restera toute sa vie sous influence de cali Qui semble lui avoir donne le désir et le got de le vie 1 ie de Symeon le Bomeaa Thévlogion (9121022) par Scdras Srieuatos, jee gree itl vee iniravlion st notes Dor oP. Trende Macsiane, 8, Orenk Cha, 1 1888, a ixrRODUCTION parfaite. Kn 976, Syméon roviont dans son pays nalal et Mig sa situation de fomille afin de ge présenter au couvent tn 877, Libigouméne Pieore le eonfle aux soins de Syrnéom fe Pious mais le jeune noviee ne semble pas avoir 6 fagréé par la communauté, car 8 peinc un on plts Lardy | on mitre le conduit, elle recommande & Uhigouméng de Saint-Mamas, Antoine. Gelui-c te fail erdonner prétre en 920; peu aprés, Antoine mourl ob Symeon est plac 8 a fete du monaslise por décret ce Nieaias Chrysobergés, le patriarehe en charge. Les lors commoner your Syméon | ttoe époque de vie religiouse intense, edoonée aussi bien fila priere ol au porlseLionnement intérieur qu'é a direction fdo ses religieux et administration de son convent, TH eu & relover les bAliments & deaniuinés el rétablir Ia diseipline. Kn dépit de son énerzic, ou poul-dtre & cause elle, il dul faire face & la révolto d'une treataine de Inoines que le patriazche Sisinniue (996-208) envoys en il Des ificultés dum auire ordre el Dien plus graves: allsient curgit dds 1008 ob se prolonger jusqu'en 1009; tle temps, on 105, Syanon « songe — dlapres Nickles — 3 se proturer une vie sans (rouble » ob «sur Vovia du palsiarche Sergius il se déanet librement do vu cbarge ». Le Diographe a sane doute un peu trop insicté sur la iberUé ile palriarehe ne somble pas avoir | Syinéon, cost quit a de celle déminsion GLE hostile & ja decision «4 fen [vi Ventélement, dus stadites?. D'aprés le pam intcnla & Symiéoa portait sur le colle que Thigow aint-Manngs rend. som maitre ¥Epéré, dopa Symon, dans eothe alive, était Bbonne, métropatite da Nicomdie en retraite, persionnege invent ot jalous: de La notoridlé we Vhigouméne, Berme devant le patriarche ol Te saint Synede, symiéon {ut finolewen| condarnné a Texil 1. Vie, p 18). GUYRES DP SYMEON 9 «n 1009. Quoi quil on geit- des sentiments et des intentions ‘Etienne, on pout se demender pourquoi Mautorité ceelésiastique aurail attendu seize annéos pour inteszomnpre pratique solennelle du eulte adressé & Syméan le Pio, Sil y avail eu dans eelte manifestation atteinte a snagistére el la pratique de U'Relise, Dans sa Tutte avec Veemétropolite de Nivowédie, la personaalilé du pere spirituel de Syméon était garante dune dos aseertions es plus risquées du diseiple, & eavoir que Penstianement est Nservé aux spirituele et que Ie pouvoir ordre par Iui= méme ne contére aucume aulorite : thise que defendra, plus lanl Niegles dans le Paradis spiviiuel, Gorame heaucoup alauttes grandes fimes Syraion a pa aire méconn de ses proches el désavaus par sex sup reste que sa spiritualié présente amssi des points fables dang la eruostion déicale de la vision re Dien cb de inspire tion porconnele La peine infligée 4 Vobsting no fut ailleurs pas tats gravy j déborqus 4 Cheysepolis (Seulari) sur la cote d’Asie, it se réfogia on un lien nomeat Poloukiton, o s'slevait tun oraloine de sainte Marie. Ce fal eependant woe salutaine necasion le détaelement. pour Phigouméne ; plus lard, rohabilité par le patriaveli, il se maintiaL daus cette nisidene® oli un petit groupe de disciples s lait eonstite Dons cette demisoliluds, Syméon mount Ie 12. mars 1022. 1 Ghurres Gest surtout torsqu'll s'agit- détablir le estelogue dos cuvres dit Nouyeaw Théologien que le manque de précision dle son biographe nous génet, Pendant son superiorat 4 1. Lee mentions dos cuvres dane le Vie st traurest a0 pages vauvantes 147,49, 97,99. 103,131,188, 1 10 INTRODUCTION Saint-Mamas il compose dos eatdchéses, suivanl Pusage studite il erivit dos hymnes, des anuvres d'extaése, des Tellres, ‘Apri sa démission il eorposa des discours a3cé- tiques en ehepitres sur les verlus el es viees opposes, A la mort de son directeur, il élablit son office compresunt hhymoes, Hage, vie. Durant les querelles avee Etienne 2 sont surtout ley pidees ezatoines qui ont doming, mais i jas reste aussi uae lettre en wers!. Pour tes années de retraite, Niostas monticane seulement. la composition @hymnes, Toutes tes euvres de Syméon viorent en la possession do Nicétas qui en devink Véditeur apeés une Sision significative, Tl y 2 m2me dans un passage de Je Vie iune abauehe de eatalogue ; mais 4 Te bien lire, on s'apergeit que Nieélas a surtout voulu dans celle énomération looner ine ide de la varigté des genres eultivés par som hhéros eb mon préciser les Litres d’ouvrages été. Une note du Mosquensie 417 (Vladienir) semble Are plus préeise quant au conten d'une collection des cuvres fo Syméon en plus dee Cotishéses dont il fousnit ta copie, SH indique les autros auvres de Panter, suit les TAéele- giques ot Ethiques, les Apologéiques, les Letires avoc les Ghapitres, es Hyrnnes; mais la note cst mutilée, Nous he savons pas & quoi correspond Le titre Apologetigues ct dancun manuscrit ne présente kes Lotires — dont il r'existe pas de collection — aveo les Chepitres. On trouve dans de ares manuscrits, par exemple dans Fdleian, Crome. 8 des indications consernant une division en livres et dans ‘Mercianus 494, la stichométsie des vers, Rien ne permet jusquiek de dire quel était le contenu et He clossement de dition de Syméon par Nicélas, et c'est bien dommage. TL reste dons a voie quant snivio Allatius, K. Holl, 1. iditie par te Binge Hausmem, Yigg ps Sumer, ot ‘Guys DE syMPoN n J Gailerd ot tout sieomment B. Keivoritne® = te Sépouloent iss inant Voi, seulement pour mémoire, [a liste des @avres connucs : Mea 1. Cafes, 94 elncourtacion lo grees, monwserit type : Mosgu. 417. aa Diners (estes surtout des Cabs) type dition Bc P. G. 120 = Monac, 177. oR rear alphabstigus (state type Vol He. 2. Discour Thactogiques t Euigns type } Vaio Hep Chapites type» Paris 8 Fines type + Pacis, Sopp gr 108 tbe erg, Col 50 un ba moyen Scholastique, est douteux depuis Védition* qui Vatteibue 14, 1958, eo, H1-2959, i SER th hotel dane Resiorehes de Seiswce Fetigteie, 40, 1962, p. 129-138 ; puis 2 ANTROBUCTION ut Hiléments @histoire du texte des Ghapitres Le signalement des Ghapitres dans la vie de Syméon ue: Bacllere, horas Reeve xeponBing sugvtoy wire vaca % oy sreph dperiy val roy Tike De inmperey guocopize Ba vad ywhoawrs Uelac’y } peino pout-on raconnat:re les Chaplires dams ec passage, A oause surtout de T'amplifieation xapl apes. qm parait tie litre, ineonny par ailleurs. Le ze’ fst indiqué par veqedawaBiie cf Le contenu par Vallusion fla philosophie. pratique et & la gnose; un ineipit ot {quelqhes chives auraient ski pour nous bien plus Hogjuents, tradition du textes nous few par eonséquent examiner nous reunions Los elements de eetie histoire dams Les paraguphoe euivants : 1] ditions ; 2) manuscrite ¢ 5) classement dos mamuserits ; 4) conclusions du elnsse= ment pour Védition 1, Les ditions Lea Chapitres de Symion ont dsj connu Lxoiséitions® ‘La plus nncienne est calle det, Ponisatus, 8. Jo, 00 bra- dluclion latine seulement ; Véditenr a ulilisé am manueorit | {4g prince de Bavire, eob® 104, qui ne se trouve plus 3 Munich ; cst be Rodieinn. Laxdionus 21, qui Vaprés le catalogue provient en effet de la bibliotneque du prince de Baviérs, La traduction de Pontonus n'est pas & dédaignes seule Padjonction du texte gree céfectuoux de te Philo- valle Tui a porté tort 1. Fie, 98, 18. 2.15" poseises, Symons tualerts opasclay Inglett ois =P, teste iin) 2) Deavele, 2h lena wp Ver, 1352, 3) gs Zasonston, To Solon Bopedy 20 E00 unhian ve cipendes, Von 1790 ivieealre | isto DU Texts 18 a dewxidme édition est celle de Ia Philocilés dont ki lexte gree a été reproduit par Migno. Liddilour n'a ew fealre los mains que des manucerite oa wo manuserit de troisiéene ord, et biew que l'on a associé a Ia traduetion dds Pontaous un toste qui ae coacorde pas Loujours, ot les ehopities latins qui 'avaient de-eorrespandanb font Slé ronvoyts en nnte sur ka foi du Unste re, Le lexte edie par Th Philocalie se divorapese en trois parties ne 1-118, choix des centuries de Syméon ; 2° 119-125 feb Tey deux demiers paragraphes « Snferragatus quadan die jusqu' a fin, groupo anonyme nen identifi (=» Cott 292, [28 m9 120-124); 17-192, ane purtio des elie pilies de Syméon le Picax, le maitre du Nouveaw Théoe gen, Hn prineipe, Ie manuseril ale Mditeur es athonile fon pourra songer 4 Vatop. 667 qui les watmes chapilres ‘que Coil. 292, n° 1A 124 mais les autres, ceux de Bymiéoo le Pieux, sont. part, Peul-Bire Esphigmenou 62, que jv rie connate pos, serail le modéle utile ? On eait en effet par d'auires Gdilions que Nicodime, Vditeur, a trawaillé dang ce monaslere; eopendemt, apres une note auto- raphe, on sait aussi quila vu le Vatop. 667. Cete quvstion esindaire veste sans réponse {La troisione ddiLion on geoe vulgaire, de Denys.de Zagora, est signals ie par habilude, comme dans toate biblio- graphie de Syméon ; on se pewb rien ea Gicer pour une dijon evitique: 2% Les mennecrits Hest pratiquement impossible, méme & notes époque, ile se procure des copies ow des phetographivs de tous lee ranuscrils counas et ubiles pour I'édition. Je me eonten- terai dome de dromser ta Histo guivante, of les manuserits Imarqués dune roi sont devits d'apris les seuls cala- logues, Ler litres sont donnds en enter et autank que possible dans orthographe originale, afin déviler ane Soveharge de Vapparat critique. u inTRoDueTION HISTOIRE Du TEXTE % -Alecandrins Patriarch, 212, ennéol 510, f. 121-140": Toh ferlon warghs $udy Dousdy od véow Geodsyon mp eronh eh Deadey cng saen busy. MLABA 2200 oro Yenw Seoniyon room vopanain of Geodaywwd ual mpeceronk. Le groupe des 25 Chapitzes est omis ov dans le mmuseri fou dans Ie estalogue. Aihenivnsis Bibl. Not. 512. Recueil mulilé au début, portant la fin Ia date 1400 ele nom du eopiste Mésyehing (ot Teiron 40}, Dans cel ouveage qui n'a exactement ni queue ni téle, ily @ des Chapitres de Syméon au H. BB7, 11D -117¥" + choix sans utilite Allen, B. N. 2612, xiv? siéelo, £ 15L > 03 dato argc indy Bopedv 68 viva Occhéyou, iryounévon uovy 208 daylon Mipavrec sje Enpondpeau, negiaie, mpmcrodk sea Beonarrack ¢) 187 + Ereou uepdhaan 705 by yl ‘ruspie uc Eupeliv xo) véoy Ossdéyon qwoersek we xa Beokoyeed 8" Geodon 2a mpanrved (en marge : , de la meme main) Aihous 3750 — Diongsiou 215, année 1343, £. 204: Kreg vagiae yore val Oearcyece woh Syl Dopetov 108 vbsu Oxedéyo ; M1. H21-B50" Coctespond & Védilion de la Philecslie, avee omission de plusicurs Chopitres, Allo, S747 — Iniron 1837, xvve sidele. Extraite dee hapitre Atha. 067 — Panieleimon 172, xviexvnu sitle, Keeéiaie note veh Desderich 'Sigedy dey Beohbyov. ne Ato, 238 — Xerephon 38, 0.1981, p. AO: ra teu seis fui Ponsdv sel viv Oadby rome uo 70h dey Mapavres is Epontouany xopthoan spaced al Gacioyoet bearin | pA) teh aves aptbate ep Scorpio eat panned |p ADWMITO 03 edaot Erepa rephiece roared re wal Geehoyed. Ath, Lavre 1398 — IC 111, x1 eel, 168 argbs judy Eoystn <05 véov Ocohivoo wie Mijorzos “ig Enpadpron xcpahaen neon al Jesh yod; £178 105 abrob Enpe sepia oar wal Secor 1 185198 : vo aod Ean naps Ceohayonk val passed. Ohoix de 98-4204-47 Chapites, baton 0 dylo + Atho, Lavra 1496 — A 6,0. 1784, £117: dade bx daloy | incipit mlons fos. Typo do la Philo- Atho, Lavra 1825, x01 sidele £125, 148: deux groupes lle 5 et 6 Chapitnes 4-Atho. Lavra V7A9— MBA, xvi stele 2), 897-855 fu nombre de 53. commene toux groupes d'extraite non identifies, type de Fexteait vulgsrisé par Ia Philos Ata, 2075 — Esphigmenou 62, xir® sibole. Reps yporriik Oerdoyed exh mpncod col abeo dylan sap eddy Doyedn. On hin ve libre esk arrange par le réda laur du catalogue, ou bien e'est-un choix de Chapitres. ‘Tos dl Aho, Vatepodi 87, xm sigelo,f. 36 : 238 below nazpte juin Lopeiy 28 vhov Oodéyon, mpeabordcew wat ‘rrosptve uoviig 700 dedou Mdyaveoc Fc Enpordpxn, ode se vad Ooshoviait oxy! 3. ABR ob abrod uedaaia 0%. Lo groupe dos 12 Chapitees contienl la premiére centurie (a 1-402) plus le deusiéme des 2 Chptees les net 3.5 stant omis, Le dourie Alhe, $677 — Toiron 557, xvi sitel Syuedy coh vden Geantyan wopdeve 16 INFROBUE de 77 correspond 4 In douxiéme conturie avee un ‘quart, omissions ‘iho. Valopedi 172, xu stele, M 9-118" : <0 nazede judy Douedy 0b véav Oeokdyon frroaatven novig Teo Solos Méqanras Tie Erpendprou, xeosaae Deokoyt el xporend el. Contienl. ka premiére centurio seule, Atha, Valopedi 605, xan sigele, arple Guay Baysdv Gendoyud veya pj f 11d brad rag0i ‘hou Ororbyen xe) Dzadorond Se pwogzaed $M IISV=1S9 | Srapaeeyhoux o! Davhoy ond iow Aho, Valopedi 667, x1v® sitele, Ml, 148"-364 + naga 5M. SORT? | epinaa Beahoyak nai neared Le premier groupe (ineipit : Bekge zebra» Hod aéyscbit) se lrpuve dans P, G. (= Philocalie) m0 127 & 1525 We second (ineipil : iam Exel 72) comprend les no 1 4) 118, puis 119, 120 et lo dernier paragraphe : épu7hq ot § Byce jusqu'é la fin dytov sctuk alt cad Ocod | Ge recond groupe comespond & Gots! 29%, Mf, 279°-281 air Hedlvinns Barocinns 09, année (378, 1.21" : x00 abr soy Belen raxpic Sypedv ob vow Ocokiyon woxdata Rpeenicd wal Derdorriek ; 1.2: 703 alsod Solon vain Eeepa Neseryank x, rook + Me ABW =a ito ~~ vaaiiain Exeon Oeohayned zo nal geese, groupes sont foran’s do 69 Bedi. Canenie, 1, xve sibele (eatalogue inuprim xn? sidolo (note sur fenitle du xvur® sigele); il est moins antérieur 4 Barve, 68, 20. 1978, qui en dépend :£.76 ob wiceS xepibata ngtectc va. Desherracd ; f. 96 1 Exe 1s Oeakbyen #8 saginain 3; alec’ iu Yopadoy 09 ve Geeneyocd sah -puancecd 5 IE. YIITY s205 abzol véow Bea yoo Heep: spain Deadoyank wal epee Dol. Laud. 21, x18" sidele, f- 199 ¢ 708 éeiew nae uisromne pu TEXTE W judi Boys 05 yeas Beadyon, Hrovabiou wig x0 delon Méuzroe x5 Erpondanon, wap Daa manera nai Beonzyact 2% Peyshnn (a) adeeb yagzoe, ajoulé ou 8 Geonoydag xe! 5 3 M1. 1SD-1NO" 5 x00 eo Erepm option Qecawyer wat ramitaik 99. Ce Tanuserit est Vancion 2 104 de la bibliotheque dw prince {ds Bavisre, ot Pontonas I's utilisé pour sa traduction des Cha pres, avant L604, Bixdl. Miscellan, 318, xiv sitet, £208: 205 bol ya yempevay wor ondgntin, 127th Geodayuné gj von Geloy mesete Tyan oa & dyinic ‘peetiek 7 Hal Derrayoee ze Hl. JoAS Oeonsyont wat pacer 3 eros veovamn Emo. +.Ulieresolymitanas Motochion 264, Xv° sidele, M171 1199, Le eatalague idque deux contucies de 100 elepitces le gempe de 25 chapilres, on bien mangue, ou bien a Japp au réducteur 2 ef, Aleraredrinus 212 Ces dew sopies pourraient avoir un rapport avec Hiervl. 8. Sep. 181, of les 25 chapilres sont zenvoyés & la in Hionisol, 8, Sepuleri ISL, x10 sidelo, £200 : 205 bofou ssarpig fudiv Uoucdr 220 visa Weenie, xpepbvetoon wal fromubioy warms 705 delon Mauawree che Eyporsoxoy, spthoux mpuronk ol lecaoyueh buacty; LUD ee Gres dcioy Tarphs fps Yysby moda xpeeud rary (1 228-290", 2869-270 vepiions yawared, seal Decdoryind xa eaerve ve" ech atcod Keon map fy Syd cob vbw Candie. Hierool. S. Sebao 407, xau* sivele (catalogue xn si ble) BLY: 705 Seley wasps Gudy Tuusdy xe0 vboo zak -xperiusdpon wai jyoupbion wove-08 dios Maw piv, napidain nparten vol Oeohoyeak sep nephhaws yard, lechoyork 2a 18 iNtnopUcti0N, xsi a0 abel) deo earpbe Dzaddron Boyed 5 f 78 iB abvod Brepe negHdase mpsarck bnxc!y. Monccensis 2, xvre sitele, copié par Nicolas Aulotdy, opiste connu vers 1828 : Vogel-Gandthausen, Die Schrei ber, p. 345, D'apris une collation dos incipits aimablement envoyée par Mlle Pig Schmidt, de Munich, il apparatt ‘que le modéle de cette copie est le Vatie, Palal. gr. 9 }Mosguensie 424 (Vladimir), xvet sidele, 1, 209-09, Lordre des Chapitres et le nombre de 28 Chapitres poor: Je deusiéme groupe, rejeté en finale, permet wn rape chement avee Ath, Nenophor. 96, ou Hierosol. S. Sep. 181.) tPaeimensis 427, x1v* sitele’, xegdiaax mpaxcicd val Geohayzd gb’. Co nombre do Chapitzes roppello Valom, 57 ou Paris, suppl. ar. 28. Porisinus 362, x1w* sidole, 202 + voi éaloy rade opedy sod skew wah Osoreyov, hyevpdoon worie vo dylan MéyavcoscieBnpedonen, xeodnata mparroi ual Gece 1.206: Etepe varpfioen va ell pyaacted xh Oeoheyind | £, 205"-214 : coh ased Erepx zepdnn Oachoyerd nab sh, Choix de 29420447 Chapitres PiPoris, 973, xme siete, 1, 289 : xepdaate wot dela Trusphe fyuliv Souety cc vbw @zonéynn : 1. S02 : co ied Econ apse Oeooyod xa mpocud ; M1. 305 B20: cob atee® Erepx nepiioax. La premiére cenburie commence au n® 24; les autres ont dos omissions. eeple ful | p00 Perlt, 868, xive stele, £130 = eof alos 2, Co mamustst ne pel lee cli gn ent sal a le eatlogae fe Batman de TO" Busioy Sree Byes epdaed 23 Ps =a Shun sects wat ireuysvon vs wed Slew Nia ‘Sibcnipum 4 ak 6" Goes teyevas Ce serait In plis Sreleano maatien des seoiaea, mols quest cevenn Te manvsett Ce catalog ent Eis par Ch Ducat Le taco a bhttnege Painon ou commencement 6 X1110 nl, dane Bye. Zech I 1602, p 512, misTOIRe DU TEXTE 19 Zoysidy s08,véoo erates, jyoouibyon uovig 208. Sylow eee openness a oe ler ee ene Ai che ee Toone: Hoel ed fe Lops fearon ml mene Par (51, nave sil, 71: al no mes I Sgr 1 Gio Ondine, yeas teed dre Ae bees, eben ee Aesop SBF ata wpa rps Datuk sel eres E Lal": bape segs le Senved al oooett me ee Paris. Goistin, 292, x1v* siéele : Omont, Montfaucon xut-xii® sigele : Devreesta; ff. 279-289" : x05 abrod [Seuctn] xepddase xpmecvk val Oechorrck Eee oat Srariy, Le texto sinlerompl au miliew da n® 155: texte do la Philocalic. Comme dato, le xrv* sigele est Ia plus indiquée. Pasis. suppl gr. 28, xv® siécle, f. TAY 2 ab baton argc judy Lousin 05 voy Ccchbyon, spenBuctoay xxl fnromaéven yoris 100 érloo Migerec vs Eypaxdpun, raoidata mpenrod wat Ueohoyed. xa’; L. 8IY83 : eps veoaz yruonnk, Veoroyenk wh neaieeicd 3 Gryiou marge: Ml SSW : rol aed epihaan Frege, peru 6 Scorialensis U LIL 2, xav* sibele, 1, 22° : so dtow be Gud Sopsdy 705 veow nai Oeadérroy, Fyooudvon ows woh Gyles Méuaaroe tg Euhonbonoy, neodae receruck wal Ooohayone of jf SRV: dasa yeosaaie 305 08 Geensyau 2 felay macoie Hcy 308 8 Sloe yea Te zal floheryoit ve! y M SDTATW: oh aio eodaata Ecco Deore we meaxmid 6 Scorial, U LLL, eopié en 1959400 : £248, 2rous ce 1. 138, tlre (manquant sur microm) — Paris, 888} 1 149%, Erepx nepiDaua 705 abro5 yoormd nepl Ueskaylnc 20 IxrkepuerioN we! j M 150Y-168, spn agitons. Vedora an mae 9 “.Sinailicus 44, xviut s,, Zasdinee 03 vbow vegan w Sinailieus 462, x10 5. 284, Syrneonis Useofogi yds an reverie Oarheryucd wat pues al-ze!. "Tob wind Beppe wep 8 Tes ites sont tls quo dans tusnnsonon pot nger un capprochement ave loo, Seb zy ou un mamserit ead tml Valicelionus 07, B21; 1. 122%, premiére eonturie conte nant 101 nundris; te dernier porte la nous Buoy x fos connae Paris. suppl. gr. 98, f. SLY ol Dionys. 216) 1 f 139, choix de 87 chapitzes dela doussiome eenturia, Vaticanars 14:4, xv10 stele; {.250-284, les cont Chapitees | méon le Picux ; f, 284903", Chapitres pratiques ob théologiques. suivant’ Vordre des Chapitros L-L18 de 1a Philovalie, mais aveo oruission dune vinglaine de noméres. copié lo 16 juin 1584 par Nicétas Kopin spac + Vaticcms 1788 Mindvinos Pancalles sur lo Pein Yolicun. Barberinus 110, xv° sidole, Mt SI-U1L + a egihaen mpuewoch nak Oeoncyad die leygaala Seip Sone mumirtée ie 10 en 1 ty par sul Lew rbalité de 196. | Vatican, Patatinus $1, xan siete; fT. 2094 de ‘chapitees 394;-10-+50, sons distinetion de conlurie ‘mais dans ordre babii Wervoure diverses, leur Vatican. Ottabun, 246, enpie. de Valie. 1436, Otlabon. 815, année 143, f 72 véoy Oechiyon reeerad Ero uspdnma 16. 81-100 | 708 eB Vatican narpie Iydy Uyscdn vol Gererrad veda ps fh S aired v2! (sohoyudt eh roormk HISTOIRE OU TEXTE a1 oben, @echiye Erepy used of Qeoderind wa xpseenone | a fn r8hng viv xegadalew ex Vatican. Regin, 48. 1, 148-162, Permi les 108 Chapilres ris sous le nom de Syméon les cing premiers seuls lui apparticonent ; & la suite Chapitzes do teint Maxime Nil, ete LVindabonensis heel. gr. 17. euntiqu onse potae» £19486, choix portant sur les trois gronpes (comme Pala. 91, dltévent de celui de [a Phiocalie Vindolon, theol. gr. 274, «Antiquus eb bonse notac Je fin xiv sitele) : 1, 206 + soi abrat nephaia mpanrind vk Vechayrck | DUI xo wheel pet Saqediv gob vow Beokdyen aeoaare Gesavysed te vet yrworued ; { Bl- 17 tal lcob oped Bopisiv cob véow Oeohivny nexdrova eared wal mprocracd. set 8, Classement dos manueoris Parmi es manuserits collationnés en enter ow et partic on dlistingue cing famalles ; comme Cesk fe Uémoignage de ces groupes qui cnlrera dens l'apperal critique j ind qucrai ici eommont ils zonl comsiluds — premiize famille Gs deux manuserits s'aeeordent. pour omelire le Chapitre 8-25, ef, parmi foules leurs variantes, ont une quinzaim de Jecons communes portant sur de polils mots en wénéral, ‘Allen, est assez incorrect. Xenoph. rejetle en Onale te sroape de 25 Chapitees eb obuaib les deux numéros 1 97 et 198, Diaprés les lilies el la mumération du texte, ces rmanuserite ont. Ia série LOO} 25-+ 10, Xenwplun. 38, Athenionsis 261 —deuxidme famille : Vito. 605, Offobon, 456, Conenie 1, Vindob, theal. 274, Barve. 69. Le fils sont assez proches : Oflobor., le plus went, est une copie direcle ow inuizecLe de Velop., dont il reproduit Jos faules ave quelques erreuzs on plus. Les trois ares sx premiers manus 2 INTRODUCTION sont bien liés + par exemple, ils intorvertissent 1 08 cb 1.50; Pindob. est une copie évidente de Canoniz, ot Barve. prohabloment une copie do Vindob, Cette famille fst bien unie en co sens quo lee copistos ont dté fideo: fa lor modele, enuf en ee qui conseme Le nombre dis Chepitres qui diminse de Cunonie, A Barve. auto d'une collation compléte de Vatop., je ae puis ce st Canon, et (Otto, sont copies directement Lous les deur sur le manus- cenit de Athos. Le Umoignage le plus intéressant- de cette famille ext celui qui conecrne le nombre des Chapitres, Les tiloes dans les dewx premiers manuserits sont clairs| iis anoncent 100-+25++100 chpitres eb Veddilion finale ‘thas tiv xephaliy one’ est juste. Ce résullat aéié obtemu, dans In premiére centurie, por la réunion des chapitres | {95-87 sous un seul numéro, dns In douxibme, par Vomission ‘des deux chapitres adventives raey rofoy et fauyle dort Nolons enfin que e'est dans cotte seule famille ge mar frite que le Dialogue un Scholastigue avec Synéon est attribué a Diadoque ~ tuojsidme famille, Lille so divise on deux branches + A=Hicrosol. 8. Sep. 181, Hiorosdl. S. Sab. 407, Dionye, | 216, Valop. 8, Paria. Suppl, gn 28, Barberin. 419, B— Paris, $78, Vatop. 667, Coiel. 292, Voti. 1435, Phitocaie, Dane lo promive groupe, les doux manuserits de Jérusalem épendent d'un méme exemplaive ; ils ont beaucoup de egons communes et ehneun odes erneurs propoes, ‘onissions qui distinguent deus eopies iadépordantes Tune de Vautre. Le Hierasol. S. Sep. est isolé, car ses fau typiques de numnétation ne se retrouyent. pas ailleurs # dans In ceniucie, par exemple, Ie a® 40 est Gomb 4 6, 90 98 ot Tom pe de 5 7 Le Pars. a que fort incdrrcet ob lacuncus, reproduil boauco a cotan da poner groupe, me 1 on clea ainsi il n'omet pas la ligne Exepay wat Jado . dare, da 1.02, L'exemplaire qui a sorvi de prototype & cette femille ovail avoir une lacune au ch. 3 2, Syl seus 83 me vou HISTOIRE, DU TaXTE 28 Arjxosea ; toutes nos copies omettent pla, male Candie que Paris, 873 x repraduit le texte tel quel, lex autios copies suivant Hieros. 5. Sab. (on vine copie internédiaire aulérizure) onl ajout’, pour le sens, Zydérq apts Pufpovaa. De Paris. 873 se rapprochent Valop. 662, Cuish, 292, Valic. L136 ; Ie sort @ youlu que Syméon soit représenlé «hon Ja Philcalio par un sows-produil de cetLe branche ‘choix do chapitzes do eette dition commence & Geri (ob. 1 10); le Paris, $72 commenco ou cb. 1 24. IL semble dune que le choix n'est pas volontaize ; o'est plitot tun sauvelage eflectué sur un eXemplaire en mauvels état, Diailleurs iin certsin désordre et une Lendanee évidents 40 la dégradation caraclévise cette fomille inéme dans te premier groupe + Valop, 57 n'a que 123-477 ehapities ; Barber. (19, dérivé du préeédent, annanee 200 chapires el a’en a que 196; Paris. supp. 28, 0 romblé les vides de son modele; Dios. 210 n'a plus que 48+21+80 chapitres, Pratiquement 'édition pout se contenter dane eonvordance de A ot B équivolent, & une rezonstitution appreximetive de Venoatee commun des deux branches —quatridme famille : Scorial. U IIT 2, Bodl. Miscll B18, Peris. 1610. Les deux premiers sont tris prochos, landis quo lo dornicr ost escea incorrect : quatre & cing nutes por page, Les legons Uypiques sont wire pour e eq 70: (1-2), pier pour ngeaesier (ibid), 08 Here. pour ott (8 95), dv xpocodat pour darep boda: (2 16). Ly acane logire ineonséquenee dans In numération ; le titre de la ppremiére centurie smnonee 100 ehepitres et le texte com pend 101 numéeas, sans explication, L’autee eentrie, aprés les cont chapittes, egoit en appenilice deux chapitret hon nomérolés, xotoy cole el feet tact, avee la mention rol ahrot. Seorial. U TIT 2 peut Bice considérs, du point de vue dele correction, comme ke Leste de hase de Pédition. —cinguidme famille © Paris. 858, Laud, 21, Seonial UHI 19, Le menuserit de (Escorial, date de 1300, est a ixrropuerion MIBTOINE DU TEXTE % copidsurle Laud.21 : chaque fois qu'il passe une ligne, une: AY: families 1, Giznine de foie, e'ggit d'une ligne de son modele ow d'un Pantie Bc sant du méme au aime, Le rapport de Laud. aves Pari, eat oh (eS fet moins net; il somble que Paris, a seevi de mode, di soins les dou’ manuserits restenturés proches. D’autre park, cette faculle offrs assex peu de divergences avec la prboke donte ; mais sa nuanération dénonce une révision soizneuse (quia mis es chitlres du Lilre en accord avec los mumeros dy texte, 101-125-+102, Ans les chapilres edvontices do la douxiéme conturie ont été incorporée au toxle a une ‘date qui ne deil pas dire antériouse au dabut du xa1v® side, + femilles 4, 5 fasnvate wraie a: yout (4), elves (5) Bwreqebopann Bsbil possible de tirer une conclusion de cet élat des copics? Si on considére Paccord des faralles f, 2, 3, iL apparait & premiére vue qu'il est di & Tin flueace’ dua sic emtiyiate! Pariht:I6e. shots des’ Chapt arehélype; sinon comment expliquer cet accord sur des hada aii ae ie Euce on Poe ee formes ob des mots tréa hanals, dans des imanuscils par KC 117 ot Paris, 362, qui doit étre une copie ; celle recensiod ailleurs assez imeorvvels ot souvent asscz diégradés’ Ces wa pas dlapparlenanee bien definie aux famille eons Innos ou mawsss pea npr ne peuvent ae connues. Le groupe de Pafutia. 9, reproduit dans Monge renooler par des ntarmediresinconnus deus arohély pes aa pa eld collationnd, Patop. 472 na que la premitse gp quiseraient, ition de Syracon eb culls da Nites, L’hypo- itarie Hl a qurlgues logon. commanes aux. feral {kise ae peut Bre veiée nous dios seulement qu ees 12,3: peu Bipe 10) seeecocchaee (79), Quant de Tarianles représenlent des Tegous irréduetbles do. ceux autres manuscrils, en général cicenis ou incomplets, arch mee AP et ie ‘A partic desquels lex famillos de ena pu atleinde; Ln conjectures cuputrce poe gg urls we son divits en dewx groupe (oir seh, ke ntact eed ee p. 37) Il est d'aillenes paradocal ie constater que les logons de A4, dont les fanillos dérivées sont plus ineorrectos dana Vonsemble, Femporteat, daus Its eas pricilés. sur cecltes de A¥; & part Eyxncaacmeie que le cooterxie esjel 4, Constusione de Vexamen dos manuserite Fo os Satya tnt At ee Dee tes ns eal ee 5 pr apo fm ents se upg) nL deer Que matin Le cas de oda Fs ome ale itn ei: ee Ga paremireneat intosyTeabge to Sidr Jers Bee ae chcbttrenet dex aaies (re tenfiqone V7.5 Biby flys apd wos sev woouov yi, Nui le tee ‘Le travail de collation aboutit & I distinction de ‘ple