Vous êtes sur la page 1sur 7

Magazine école

Séquence Société
Institut Français de Presse
Master 2
Promotion 2010

Rédaction et édition, dossier réalisé par :


Coraline Bertrand, Gwénola de Coutard, Rémi Dupré,
Yann Leon, Fabien Ortiz

Rédaction en chef : Eric Pelletier, Fabien Rocha

Directeur de la publication : Rémy Rieffel


Responsable administrative : Laurence Durry

Institut français de presse


Université Panthéon-Assas-Paris II
4 rue Blaise-Desgoffe, 75 006 Paris
01 53 63 53 20
DOSSIER La coke part à l’assaut du marché français coke que prévu. « Comment ça,
tu veux plus de thune  ?! (…)

Le boss, les « mules »


Sale pute, tu t’prends pour qui ? De l’Amérique
T’es pas assez payée, pétasse  ?
T’as qu’à aller porter plainte latine
au commissariat ! » Impassible, à l’Europe

la blanche
le président poursuit sa lecture
du rapport d’écoutes, sans sour-

et
ciller. Les avocats ricanent. La coke est désormais
« J’ai été naïve, je regrette   », la deuxième drogue
s’excuse d’emblée Nadia. la plus consommée
Doyenne des passeuses, elle aura en Europe, après le
46 ans en mai. En un an, elle a hachisch. Produite en
transporté 10,5 kg de cocaïne en Amérique latine, elle est
plusieurs voyages au Sénégal et acheminée par petites
en Guyane. Un business allé- quantités grâce à des
chant, à 2 000 € le kilo rapporté. passeurs surnommés
Ce kilo sera pourtant revendu 60 « mules », via les vols
000 € au consommateur. commerciaux. Les
Divorcée et mère d’un gar- stocks les plus impor-

Quinze prévenus comparaissent jusqu’au 23 mars çon de 9 ans, Nadia a accepté


ce  «  job » pour l’argent. Elle
tants passent par voie
maritime dans des

devant le tribunal correctionnel de Paris pour un trafic cargos ou des bateaux

« Une centaine
de plaisance. Dans ce

de cocaïne entre le Sénégal et la région parisienne trafic transatlantique,

de kilos
l’Afrique de l’Ouest
occupe aujourd’hui une

D
place majeure. Ci-con-

’ un côté, les de cocaïne tre, l’interception d’un


hors-bord par la marine
hommes, dé-
tenus. Visages a été acheminée nationale.

fermés,
gards durs et
re-
en France deux femmes. Face aux risques
encourus, elle a choisi de se dé-
Tandis que les passeuses se suc-
cèdent à la barre avec le même
révèle un président atypique.
«  Il a le mérite d’être juste dans

en deux ans »
crânes rasés, sister. Btissam, elle, est revenue discours, Thierry de Bonnefon ses décisions. Alors que ses as-
ils affichent un air sombre. avec 11 kg de cocaïne. rappelle la gravité des faits, pour sesseurs…  », confie la défense.
De l’autre, les femmes, sous Les débats s’éternisent. Le pré- éviter toute banalisation de l’af- «  L’envoyer en prison ruinerait
contrôle judiciaire. Apprêtées précise : « Si c’était à refaire, je sident Bonnefon prend le temps faire. Soudain, il s’enflamme. sa vie », plaide un avocat.
et maquillées, elles semblent les dénoncerais à la police. » Le de décortiquer toutes les écoutes «  Ce réseau s’inscrit dans un
se demander ce qu’elles font président ironise sur sa naïveté. téléphoniques, de vérifier cha- système de véritables mafias, de Clope et éclats de rire
là. Sept trentenaires, organi- La lecture –  fastidieuse  – des que déposition des prévenues. trafics à grande échelle… C’est Fatoumata a touché 8  000  €
sateurs du trafic, face à huit écoutes menées par les enquê- Une question revient en boucle : grave  ! Et cette affaire repré- pour le transport de 4  kilos de
jeunes femmes que l’appât du teurs révèle une « mule » prête à «  Vous vous souvenez avoir dit sente un boulot de dingue, on coke et 2  000  € pour avoir re-
gain a transformé en «  mu- négocier sa rémunération com- ça  ? » s’avale des kilomètres de dos- cruté une amie. Son avocat dé-
les  », des passeuses selon le me une «  femme d’affaires  ». siers ! Vous êtes jugée devant un plore les lenteurs de la justice :
jargon du milieu. «  Si je recrute une fille, j’veux Un président atypique tribunal correctionnel alors que «  Sa situation a évolué depuis
Au total, une centaine de kilos un pourcentage sur ce qu’elle Alors que l’assistance pique les assises devraient en prendre son interpellation, il y a deux
de cocaïne a été acheminée en gagne. » du nez, le président revigore leur part. » ans. Elle a un enfant de dix
France par ce réseau, de 2005 La cocaïne du boss, condition- le prétoire par des remarques Les avocats bondissent, scanda- mois, un emploi et s’occupe de
à 2007. Importée de Colom- née en petits sachets, elle l’a incongrues. En plein interroga- lisés par une éventuelle crimina- sa mère, malade. L’envoyer en
bie, la drogue transitait par la scotchée sur sa peau. Comme toire d’une passeuse, il passe du lisation de l’affaire, prévue par prison ruinerait sa vie  ! Trois
Guyane, le Sénégal, la Gui- Fatoumata, Kadidiatou ou Btis- coq‑à‑l’âne et évoque d’autres af- l’article 469 du code de procédu- ans pour porter cette affaire
née-Bissau, la Côte d’Ivoire sam. Amies ou cousines, ces faires concernant Benazzouz.  Il re pénale. Le président s’amuse devant la justice, c’est scanda-
ou le Mali, ce qui confirme le femmes présentent le même pro- lui reproche de ne pas connaître de ce grabuge. Sans crier gare, leux. À vous dégoûter du mé-
rôle désormais prépondérant fil. Jeunes (de 25 à 28 ans), non les personnes citées. Personne le procureur tance vertement le tier. » Commis d’office dans ce
de l’Afrique de l’Ouest dans toxicomanes, célibataires pour ne voit où le président veut en magistrat  : «  Nous ne sommes dossier, le jeune avocat n’exer-
le trafic de cocaïne (lire p.4). la plupart, parfois mères : elles venir. Un avocat : « C’est révé- pas là pour vous écouter remet- ce que depuis cinq ans.
La came passait ensuite par les vivent chez leurs parents et peu lateur de ce qu’il a dans la tête. tre en cause la compétence de ce Les bancs du public ne désem-
Pays-Bas ou la Belgique avant d’entre elles ont un emploi. Pour lui, l’affaire est pliée. » Le tribunal ! » plissent pas. On y devine des
d’être écoulée en région pari- Seule Btissam, bientôt 27 ans et prévenu fronce les sourcils, il Grisonnant, l’allure bonhomme, amis, de la famille et beaucoup
sienne. mariée depuis neuf mois, avait ne comprend pas non plus. Le Thierry de Bonnefon s’est fait de curieux. Il y a même un ou
Le président de la 14e chambre déjà eu maille à partir avec la po- président précise qu’il plaisante. une réputation par ses petits ré- deux enfants. « Si tu touches à
correctionnelle du tribunal de lice. Barmaid au moment de son Sans convaincre. clats, son humour décalé. Il se la drogue, voilà ce qui va t’arri-
Paris, Thierry de Bonnefon, interpellation en juillet 2007, elle ver  ! », plaisante un avocat.
hérite d’un dossier relative- perçoit aujourd’hui le Revenu de Harassées par une après-midi
ment simple. Écoutes, aveux,
saisies  : tous les éléments à
charge concordent. Les «  mu-
solidarité active. Vêtue de noir,
avec un foulard couvrant pudi-
quement ses cheveux, elle confir-
« J’étais la bonne poire » d’interrogatoire, les passeuses
décompressent en plaisantant à
la sortie du tribunal. Une clope,
les  » reconnaissent les faits. me ses dépositions. Et raconte « Lourde toxicomane », selon le président Bonnefon, Sylvie, des éclats de rires. Il faut bien
Et les trafiquants se rendent à la vendait et en consommait Amsterdam (Pays-Bas), une su- Aujourd’hui mère d’un bébé comment avec son amie, Farida, 47 ans, sort d’une cure de désintoxication. Cette femme au penser à autre chose. Les jeunes
l’évidence. Alors qu’il a nié beaucoup. perbe Ferrari, une luxueuse villa de deux mois, elle a touché elles ont été draguées dans la rue visage fatigué gérait le transport de la drogue de Belgique ou des femmes risquent jusqu’à dix ans
pendant toute l’instruction, le Silhouette élancée, boule à zéro à Dakar (Sénégal), un énorme 10 000 € pour l’acheminement par l’un des prévenus, Sidi, qui Pays-Bas jusqu’en France. Seule prévenue d’origine européenne, de prison. Récidivistes, les dé-
présumé chef du réseau, Mo- et regard d’acier, Mohamed ris- 4x4 Hummer… Colérique, in- de 22  kg de drogue. Léger ma- leur a rapidement proposé d’en- inconnue de la police, elle pense avoir été choisie pour ne pas tenus encourent vingt ans de ré-
hamed Benazzouz, admet son que gros. Récidiviste – à l’instar timidant et à l’insulte facile, quillage, cheveux lissés et gros- trer dans la combine. éveiller les soupçons. Aujourd’hui, Sylvie estime s’être « fait clusion. Fin de l’audience le 23
rôle de leader. Oui, il était de ses co-prévenus – il savait gé- Mohamed Benazzouz faisait ses boucles d’oreilles créoles, Mais de Dakar, Farida n’a ra- avoir ». «  Je consommais. Mais je risque la prison pour des mars. l
l’organisateur du trafic. Oui, rer son business. Le « big boss » pression sur ses «  filles  ». La- elle lui réclamait une rallonge mené qu’un pouce amoché, mecs qui me payaient au lance-pierre. J’étais la bonne poire »,
il récupérait la marchandise, possédait un bel appartement à mia en a fait l’expérience. pour avoir transporté plus de après une embrouille entre les se plaint l’ex-cocaïnomane. C.B. Coraline BERTRAND

2 - Société Magazine IFP Mars 2010 Magazine IFP Mars 2010 3 - Société
DOSSIER La coke part à l’assaut du marché français Coke
en chiffres
Les nouvelles routes
de la cocaïne 25 000
jeunes de
17  ans ont
expéri-
menté la
cocaïne en 2008, selon les chif-
fres-clés publiés par l’Office
français des drogues et des toxi-
comanies, soit 3,3 % de cette
classe d’âge. De 2000 à 2008,
cette proportion d’usagers a
triplée.

Pour Michel Gandilhon, chargé d’études à l’Office français


1 %
des Français âgés
de 15 à 39 ans a
des drogues et des toxicomanies, l’Afrique est devenue consommé de la
cocaïne en 2005,
une plaque tournante du trafic au milieu des années 2000 La consommation de cocaïne n’est pas un phénomène récent, comme sur ce cliché daté de 1930 (DR)
soit 200 000 personnes.

« J’en sniffe 5 214


personnes

L’
ont été in-

avant d’aller au boulot »


Afrique de Nord, l’Angleterre ou l’Allema- t e r p el lé e s
l’Ouest s’im- gne. Les Français se situent en en France
pose comme deçà de la moyenne européen- par les forces de l’ordre pour
zone de tran- ne, en termes de consomma- usage de cocaïne ou de crack
sit pour la (dérivé bon marché de la co-
cocaïne desti-
née à l’Europe. Depuis quand
tion. Seul 1,3 % des 15-34 ans
interrogés par l’Observatoire Un usager de 29 ans, cadre dans une société caïne) en 2008.
européen des drogues et des
pharmaceutique, témoigne de son addiction
4,2
observez-vous ce phénomène ? toxicomanies lors de ses en-
Michel Gandilhon  : Globa- quêtes déclare avoir consommé tonnes de cocaïne

«Il
lement, depuis 2005. Cette de la cocaïne un an auparavant. ont été saisies en
année-là, 50 tonnes de cocaïne À titre de comparaison, ils sont y a six mois, À mon avis, si je me fie à mes tage l’air de jeunes délinquants. 2007 par les doua-
avaient été saisies en Afrique de 5,5 % en Espagne et 4,5 % aux j’en sniffais uni- fréquentations personnelles, La qualité est plutôt bonne, nes françaises.
l’Ouest contre une tonne pour États-Unis, considérés comme quement pour la coke est plutôt l’apanage de surtout pour le prix  ! Je paye La tendance depuis 2000 est
l’ensemble du continent, en des pays de forte consomma- faire la fête, gens friqués. C’est un peu com- 60  € les 2  grammes. En 2007, la hausse (+28,5 % de 2006 à
2000. En cinq ans, les chiffres tion. Les Anglais et les Italiens avant d’aller en boîte, avec mes me un marqueur social, un signe je déboursais la bagatelle de 2007, avec 3,3 tonnes saisies).
ont explosé. Et il faut noter que sont également très deman- amis. Mais depuis, j’ai forte- distinctif. Certains de mes amis 15  euros pour à peu près trois

60 €
ces saisies ne correspondent deurs. Les mafias importent ment augmenté ma consomma- achètent de la méthadone en lignes. A ce prix-là, même les
sans doute qu’à 15  % ou 20  % beaucoup. tion. J’en prends pratiquement pharmacie [les effets seraient si- adolescents pouvaient s’en pro- c’est le prix
de toute la cocaïne transitant tous les deux jours avant d’aller milaires à la cocaïne, ndlr], c’est curer facilement ! moyen d’un
par la région. La cocaïne se démocratise. au boulot. J’en consomme seul évidemment beaucoup moins Je me suis déjà fait très peur. À gramme de co-
Comment l’expliquer ? ou accompagné. Ces prises se cher, de l’ordre de 2  euros les l’issue d’une soirée particulière- caïne acheté en
Quels pays sont concernés ? Dans les années 1990, cette dro- font souvent avec des collègues. dix pilules. Mais il paraît que ment chargée, pendant laquelle France. Stable depuis cinq ans,
La Guinée-Bissau, le Sénégal, le gue était essentiellement desti- La plupart hauts cadres, ayant les effets secondaires sont as- j’ai consommé de nombreux ce prix a été divisé par deux de-
Mali, la Côte d’Ivoire ou encore née aux Américains. Le marché sous leur responsabilité de nom- sez désagréables. On m’a parlé rails de coke. J’ai fait un blac- puis 1990.
le Nigeria. Les trafiquants ont s’est saturé. L’offre s’est alors breuses personnes. Je ne pense de diarrhée : comme la coke, la kout, une sorte d’overdose. Je

305
choisi des territoires aux gouver- développée pour trouver de nou- pas que cela ait affecté ma pro- méthadone serait coupée avec suis tombé dans les pommes. Il
nements faibles, corrompus, qui « mules », qu’on n’a pas de mal veaux débouchés. Hommes d’af- ductivité. Au contraire cela agit des produits laxatifs pour bébé. paraît que je saignais du nez. J’ai surdoses mortel-
contrôlent peu. Les Colombiens
–  qui fournissent la moitié des « Les dealers à convaincre. La misère et la
pauvreté en font des proies
faires, les trafiquants ont démar-
ché d’autres clients. La demande
un peu comme un dopant, un
bon remplacement au Red Bull.
Pour m’approvisionner, je vais
voir un dealer en Seine-Saint-
passé six jours à l’hôpital. J’avais
aussi pris de l’ecstasy. »
les en France en
2006. En majorité
1 000 tonnes de cocaïne produi-
tes chaque année avec le Pérou de hachisch faciles. est forte, le produit se diffuse
et, inévitablement, son coût di-
J’utilise aussi la cocaïne pour
me débloquer le nez en cas de
Denis. Il cultive un look plutôt
smart. À l’inverse, ses associés Propos recueillis
liées au mélange
de drogues, on ne peut pas les
et la Bolivie – s’y sont installés
à la suite de l’intensification de se sont mis L’Afrique de l’Ouest est-t-elle
un nouveau marché ?
minue. En 1999, le gramme de
coke se négociait 150 €, il s’est
gros rhume (rires). sont plus dilettantes, ont davan- par Fabien ORTIZ imputer à la seule cocaïne.

la surveillance de l’Europe sur


sa façade atlantique. Les voies
terrestres s’avèrent plus discrè-
à ce trafic » La cocaïne reste inabordable.
Les Africains utilisent d’autres
drogues. En revanche, le transit
stabilisé à 60, depuis quelques
années. Conséquence directe,
la cocaïne a quitté le monde du Des risques sous-estimés pour la santé
tes que les voies maritimes. La Observe-t-on un «  partena- risque de s’y développer de ma- show-biz et des gens fortunés
drogue est acheminée par le sud riat » entre trafiquants ? nière accrue, dans les années à pour infiltrer tous les milieux : Excitante, stimulante… Depuis une di- L’Office européen des drogues et des toxi- En Europe, les patients admis en traitement
de l’Espagne et le Maghreb, où Il n’y a pas de tradition de tra- venir. Actuellement, on estime cadres, étudiants ou marginaux. zaine d’années, la cocaïne se démocratise comanies estime qu’un quart des infarctus pour consommation excessive sont essentiel-
les dealers de hachisch se sont fic de drogue dans l’Ouest afri- que 30 % de la cocaïne qui dé- Les consommateurs sont aussi et son image de drogue dure s’estompe. du myocarde non mortels chez les 18-45 ans lement des hommes (cinq pour une femme).
mis au trafic de cocaïne. Tout cain. Seul le Nigeria est connu barque en Europe sont passés de plus en plus jeunes. Il s’agit Les consommateurs la perçoivent comme est imputable à une «  consommation fré- La moitié en a pris pour la première fois
est question de rentabilité  : le pour l’héroïne. Et les étrangers par le continent noir. d’une tendance lourde, difficile une substance positive et en sous-estiment quente  » de ce stupéfiant. De même, dans avant 20 ans. Enfin, 63 % des cocaïnomanes
gramme de coke se vend douze ne cherchent pas à s’acoquiner Les Français en consomment- à enrayer. l souvent la nocivité. Elle peut provoquer des les pays fortement dépendants comme traités sont polytoxicomanes : ils l’accom-
fois plus cher que la résine de avec les locaux. Les Africains ils beaucoup ? troubles cardiovasculaires, psychiatriques, l’Espagne, le Royaume-Uni ou l’Italie, la pagnent d’alcool, de cannabis ou d’héroïne.
cannabis – 60 € contre 5 € pour ne sont pas des partenaires Notre pays sert plutôt de zone Propos recueillis par neurologiques ou encore des risques d’acci- plupart des urgences hospitalières liées à la Combinés, les effets de ces substances se
le hachisch. mais des « petites mains », des de transit vers l’Europe du Coraline BERTRAND dents et de violence. drogue concernent la cocaïne. révèlent encore plus ravageurs. C.B.

4 - Société Magazine IFP Mars 2010 Magazine IFP Mars 2010 5 - Société
Une diversité
Régionales Le premier tour du scrutin a lieu dimanche zones populaires, mais jamais
les arrondissements bourgeois de
des militants issus des minorités
visibles au fil des ans. Du coup, « On cherche
go : « Un handicapé, ça faisait
bien. » Michel Voisin assure que
l’Ouest parisien. L’exemple de ceux-ci se trouvent contraints à la loyauté envers l’UMP a repris
Rama Yade est probant. L’UMP
voulait l’imposer dans le Val-
rester au bas de l’échelle, ou à
l’inverse, à servir d’affichage en
des symboles, le dessus, mais confirme que
«  parmi les militants, certains
d’Oise. Elle a dû combattre pour
rester dans les Hauts-de-Seine
période électorale.
des people. On renâclent ».
Pour les régionales, la loi
et particulièrement à Colombes,
où elle souhaite s’implanter
« Un manque de volonté »
« Il y a un manque de volonté des nie la qualité de impose des listes composées
alternativement d’une femme et

ces militants »

de façade
durablement. partis d’imposer de nouveaux d’un homme. Mais sur près de
Pour Patrick Lozès, deux visages. C’est dû au cumul 300 listes déposées à la fin de
mouvements contradictoires des mandats, déplore Dogad février, 59 sont emmenées par
sont à l’œuvre  : «  D’une part, Dogoui, président du Cercle une femme et le plus souvent
une exigence de diversité de la diversité, créé au sein de parachutage de Damien Abad, dans les partis minoritaires.
dans la société et, d’autre l’UMP en 2006. La machine est jeune loup du Nouveau Centre Au PS par exemple, Hélène
part, des stratégies de parti très lourde à bouger ». atteint d’une maladie rare, Mandroux en Languedoc-
qui privilégient le spectacle  ». A l’inverse, quand les partis l’arthogrypose, pour conduire Roussillon, Ségolène Royal
Saliou Dallio, porte-parole du forcent la main des personnalités la liste dans l’Ain. Sans nier en Poitou-Charentes et Marie-
Club équité, qui défend cette locales, ça coince. L’UMP les compétences de ce dernier, Guite Dufay en Franche-Comté
cause au sein du Parti socialiste, Michel Voisin a mal digéré le un cadre du parti lâche tout de sont les seules à briguer une
le confirme. «  On cherche des présidence de région.

En politique, les « minorités visibles » restent marginales. symboles, des people, et on


nie la qualité de gens issus de Longuet et le « corps traditionnel »
Si Fadila Mehal, la fondatrice
de l’association les Mariannes

Elles servent souvent de faire-valoir à des partis soucieux


la diversité qui militent au PS de la diversité reconnaît que
depuis plus de 20 ans, regrette-t- A trois jours du premier tour qu’il vaut mieux que ce soit le « Sarkozy a fait beaucoup avec
il. Viviane Romana, par exemple, des régionales, le patron des corps français traditionnel qui ses nominations de femmes au
d’améliorer leur image [candidate en Seine-Saint-
Denis, ndlr] a certes beaucoup
sénateurs UMP, Gérard Longuet,
a dérapé à propos du socialiste
se sente responsable de l’accueil
de tous nos compatriotes. C’est-
gouvernement », elle tempère :
« Tant qu’elles n’auront pas de
lutté contre le racisme, mais Malek Boutih pressenti pour à-dire, si vous voulez, les vieux position éligible, et donc tant
elle n’a jamais eu sa carte au succéder à Louis Schweitzer à la Bretons et les vieux Lorrains qu’elles ne seront pas élues,
Parti socialiste. C’est le fait du tête de la Haute autorité de lutte – qui sont d’ailleurs en général leur légitimité restera faible. »
prince  : la direction soumet au contre les discriminations et Italiens ou Marocains – doivent Après le deuxième tour, le 21
vote des militants les candidats pour l’égalité (Halde) : « Malek faire l’effort sur eux-mêmes de mars, les présidences de régions
qu’elle a choisis sur une liste Boutih est un homme de grande s’ouvrir à l’extérieur. » Après devraient, en majorité, revenir à
unique. » qualité mais ce n’est pas le bon une polémique qui a provoqué des hommes du sérail. l
Les baronnies locales, souvent personnage. […] Schweitzer, la fureur de Nicolas Sarkozy,
fortes dans les partis majoritaires, c’est parfait ! Un vieux Gérard Longuet a présenté ses Gwénola de COUTARD
bloquent l’ascension logique protestant, parfait ! […] Parce excuses. G.C. & Yann LEON

Alain Dolium, le « coup » de Bayrou


Le
froid mord les «  ancrage sociologique », tout
orteils et le jour en étant gêné par les propositions
se lève à peine. socialistes sur l’économie et
Ils sont déjà là, l’emploi.
devant la gare de Fontenay-sous-
Bois (Val-de-Marne), à faire « Ascenseur social grippé »
concurrence aux distributeurs de Face à un «  ascenseur social
journaux gratuits. Aux passants grippé  », il raconte avec fierté
empressés, une poignée de son parcours  : bac, école de
militants du Modem tend des commerce puis une carrière dans
tracts en attendant un renfort plusieurs multinationales (DHL,
de poids  : Alain Dolium, leur CBS France) avant de créer
tête de liste pour ces élections OBAD, sa société spécialisée
régionales en Ile-de-France. dans le marketing en téjléphonie
Mauvaise foi, frilosité ou stratégie électorale, les assemblées restent composées d’élus du sérail. Ici un vote au Conseil régional de « Alain, on l’aime pour mobile. Lui à qui on a toujours
Bourgogne (DR) son naturel, ses idées, son répété que «  ça ne sera pas

U
pragmatisme, explique Philippe possible. »
Lhuzière, qui conduit la liste Alors sa chance, en politique
n seul député la présence et la position des François Bayrou l’avait annoncé Pour Fadila Mehal, tête de liste dans le Val-de-Marne. Et aussi aussi, il y croit. Surtout au
et moins de dix candidats noirs, d’origine arabo- dès le mois de décembre. Pour du Modem à Paris, ce n’est pas un un peu parce qu’il est issu de Alain Dolium, candidat du Modem, sur le marché de Fontenay- sein du Modem, le seul parti
maires issus de maghrébine ou asiatique. Selon ces élections, son parti miserait, hasard. « Le Modem est un parti la diversité. » Diversité, le mot sous-Bois, dans le Val-de-Marne (Photo : Yann Leon) qui, selon lui, s’attaque au
la diversité  : le Cran, on compte aujourd’hui lui, sur la diversité. jeune, qui a connu beaucoup de est lâché, mais l’intéressé, s’en «  caractère monolithique du
en France 48 conseillers régionaux issus désertions. Ça fait des places à agace. «  C’est un marqueur connaissance avec François Qu’on ne vienne pas reprocher à pouvoir  » en ouvrant ses listes
métropolitaine, de ces «  minorités visibles  » Le Modem, bon élève prendre pour les gens comme crétin.  Regardez, le pays est Bayrou en septembre 2009. ce chef d’entreprise son manque à des candidats «  non-issus du
la représentativité des élus dans les 22 régions, sur un Les candidats issus des nous  », explique-t-elle sans pluriel, dit-il en désignant les «  Une rencontre d’hommes  », d’expérience. Il défie quiconque sérail ».
laisse à désirer. La tendance total de 1  716, soit près de «  minorités visibles  » sont détours. A ses yeux, les blocages gens autour de lui. La vraie répète-t-il mécaniquement aux d’oser l’affronter sur les dossiers Un président de la République
ne devrait pas être bouleversée 3%. Patrick Lozès, le président plus nombreux sur ses listes. persistent au sein de l’UMP et du diversité n’est pas qu’une médias. Après la déconfiture de la région : transports, emploi, noir, pour lui, « la France y est
lors des élections régionales, du Cran, pense qu’ils seront Surtout, ils sont placés en PS à cause d’arguments éculés : question de couleur de peau, des européennes, le numéro lycées… C’est en manager qu’il prête, plus que l’on ne l’imagine,
dont le premier tour se tiendra à peine 6  % d’élus après les position avantageuse, comme « L’opinion n’est pas prête » ou mais de mixité sociale. » un du Modem avait annoncé compte diriger l’Ile-de-France. mais pas les élites. » Et comme
ce dimanche. Le Conseil régionales, alors que selon lui, Alain Dolium, tête de liste en « Vous ne pouvez pas rassembler La voix de ce quadra à l’allure vouloir «  faire un coup  » aux Le candidat assure envisager la Alain Dolium envisage de
représentatif des associations ils représentent environ 20  % Ile-de-France, et Azouz Begag la totalité de nos électeurs  ». élancée sonne jeune, tout comme régionales en Ile-de-France. présidence du conseil régional. s’engager «  dans la durée  »,
noires (Cran) a publié en début de la population. Le résultat en Rhône-Alpes. La formation Il y aurait, selon elle, des prés son engagement en politique. Une surprise nommée Alain Enfant de Malakoff et du Plessis- peut-être y pensera-t-il, un jour,
de semaine une étude sur la de la frilosité des principales centriste est la seule à avoir osé carrés où seraient cantonnés les Approché par Bernard Lehideux, Dolium. Alors, n’est-il qu’un Robinson (Hauts-de-Seine), en se rasant le matin…
représentativité des listes, sur formations politiques. ce pari. (lire ci-contre) candidats de la diversité  : les le bras droit du « chef », il fait « produit d’appel » ? il a voté PS jusqu’en 2007 par G.C. & Y.L
6 - Société Magazine IFP Mars 2010 Magazine IFP Mars 2010 7 - Société
SPORT Le XV de France affronte l’Italie dimanche au Stade de France France-Italie,

Le rugby
nets mensuels) très éloigné des
revenus somptuaires des joueurs

le grand chelem en ligne de mire


de ligue 1.
A l’écart des dérives inflation-

donne l’exemple
nistes d’un football en crise, le
rugby bénéficie d’une image Avec déjà trois victoires
vertueuse de pondération finan- contre l’Ecosse (18‑9),
cière. En 2011, l’introduction l’Irlande (33‑10) et le Pays
d’un Salary Cap, qui interdira à de Galles (26‑20), la pers-
chaque club de dépenser plus de pective d’un grand chelem
8  millions d’euros annuels pour français se dessine...
les rétributions des rugbymen, va Prochaine étape, le match
renforcer cette régulation. de dimanche 14 mars
Clé de voûte de l’Ovalie, la (en direct sur France 2
proximité entrenue par les à 15h20) contre un XV
joueurs avec le public contri- italien qui peine à exister
bue à cette réputation bien- depuis son entrée dans
veillante. Invité d’honneur du les six nations en 2000.

A contre-pied d’un football bling-bling miné


Rugby Park de la RATP, Sébas- Manière de se jauger avant
tien Chabal loue cette spécifi- le choc du 20 mars contre
cité : «  Il n’est pas rare qu’on
par ses débordements, ce sport de contact impose
l’Angleterre au Stade de
aille boire un verre avec les France. R.D.
supporters ou parler aux en-
ses valeurs : fair-play, proximité, humilité
(Photo : François Bouchon)

La pub drague le ballon ovale


fants. » Malgré la vague publi-
citaire autour du ballon ovale,
ses éminents ambassadeurs res-
tent accessibles (lire ci-contre).

En
«  Ces nouveaux gladiateurs contrebas des la prévention des accidents,
sont les substituts des arènes escalators de la nous tenons à montrer l’image
antiques, des joueurs qu’on station de RER AMPOULES d’un professionnalisme dénué
peut encore toucher  », relève Auber à Paris, Mon partenaire
performance
de violence et à l’abri des dé-
Jean-Roger Delsaud, rédacteur une centaine de supporters gâts financiers  », analyse Syl-
en chef du bi-hebdomadaire Mi- peinturlurés agite des éten- vie Lagourgue, directeur mar-
di-Olympique. dards ciel et blancs. Une char- keting de la GMF.
mante cacophonie accompagne Certaines enseignes tirent
Des tribunes la présence de cinq joueurs du
Racing Metro  92, club huppé
même leurs origines du « sport
à l’olive  ». Autour du demi

bondées des Hauts-de-Seine et brillant


promu du Top  14. Mercredi
d’ouverture du XV de France
Franck Mesnel et d’une poi-

mais à l’abri
3 mars, le Rugby Park orches- gnée de rugbymen déjantés,
tré par la Ratp s’apparente à la création en 1987 de la mar-
une chaleureuse scène de mar- que de Sportwear Eden Park a
ULTRA

des heurts
DISCRET S É B A S T I E N C H A B A L

keting. ouvert une brèche. Mais « mal-


Première cible des clameurs, gré l’effet de mode autour de
Sébastien Chabal, engoncé ce sport, nous n’égalerons
Encore peu démocratisé, l’en- dans un smoking classieux, jamais les recettes issues du
seignement du rugby reste tou- s’installe pour une séance de football », tempère la direction
tefois localisé dans le Sud-Ouest dédicaces. L’icône sportive au d’Eden Park.
de l’Hexagone. La promotion look néanderthalien, flanquée
des bienfaits comportementaux du capitaine du XV de France Des recettes toujours
Folklore régional et liesse collective: en 2005, le champion de France Biarritz salue ses supporters (Photo : François Bouchon) de ce sport astreint aussi les Lionel Nallet, salue les fans inférieures à celles du foot

S
professionnels à une très grande euphoriques. Photos avec les Peu pratiqué dans les zones ur-

www.eden-park.com - photo : Greg Soussan


amedi 13 février, un nationale contre les protégés de balle au pied, le rugby a tou- nat d’élite. Le Top 14 pulvérise exemplarité. Ainsi, l’étoile mon- enfants et démonstration de baines, le rugby dispose d’une
match du Tournoi Raymond Domenech aux violen- jours misé sur son cadre moral. ses records d’affluence dans les tante du Stade français Matthieu mêlée sur une machine élec- couverture télévisuelle néan-
des 6 nations scelle ces dans les tribunes de ligue1, le N’a-t-il pas institué, parmi les stades cette saison (13 000 spec- Bastareaud traînera longtemps tronique : le deuxième-ligne moins étoffée. Malgré des rè-
au stade de France sport le plus populaire de France premiers, l’arbitrage vidéo  ? tateurs en moyenne par jour- derrière lui son mensonge de vedette au physique granitique gles difficilement accessibles au
une réconciliation voit son intégrité morale remise née). Des tribunes bondées et l’été 2009. Lors d’une tournée s’exécute avec professionna- profane, le ballon ovale est très
Franck Mesnel

diplomatique. A l’is- en cause. En marge d’un PSG- Des stars internationales folkloriques qui restent à l’abri en Nouvelle-Zélande, le joueur lisme. Partenaire historique exposé. En marge des matches
sue d’un succès éloquent contre OM caniculaire, les affrontements Avec les belles performances du des heurts. «  L’organisation de du XV de France avait prétexté de la fédération française de soutient le X V de France
du XV de France retransmis
l’Irlande (33‑10), les Tricolores entre supporters d’un même club XV de France au Tournoi des la phase finale du championnat une agression par des badauds rugby et du Racing Metro, la Sébastien Chabal (en haut) par le service public, le groupe
fraternisent avec un XV du trèfle ont relancé le débat sur la néces- 6 nations, le rugby tend à incarner donne lieu à une transhumance de Wellington. Le coquard du RATP permet ainsi aux usagers pour Urgo, et la marque Canal+ dispose jusqu’en 2011
qui, malgré la défaite, leur offre sité d’une énième loi anti-vio- une discipline positive et modé- de supporters. Cet échange en- jeune homme était simplement de côtoyer l’idole le temps Eden Park mettent à profit la des droits télévisuels pour le
une haie d’honneur. Fin d’une lence dans les stades. « A l’heure rée. « La respectabilité du ballon tre les régionalismes préserve dû à une virée éthylique. d’un changement de ligne. Et nouvelle image du rugby Top 14. Nouvel acteur du mar-
friction politique née un soir de actuelle, je n’amènerais pas mes ovale est ancrée dans ses propres le rugby des débordements. Le Dépositaire d’une éthique de de sensibiliser les voyageurs ché, l’opérateur téléphonique
novembre dans la même encein- enfants au Parc », assénait le por- racines historiques, décode Jacky top  14 est un sanctuaire  », pré- vie, sur et en dehors des ter- au civisme incarné par le bal- Pascal Irastorza, responsable Orange propose, quant à lui, des
te. Ou l’art d’enterrer une faute de tier parisien Grégory Coupet au Lorenzetti, président-mécène du cise Pierre-Yves Revol, président rains, ce sport peut-il atténuer lon ovale. marketing du joueur. vidéos à la demande des mat-
main non sifflée lors d’un match lendemain des incidents. Racing Metro  92. Ce sport de de la Ligue nationale de rugby. les phénomènes de violence Depuis le Mondial 2007, le Au-delà de la « Chabalmania » ches du championnat de France
de barrage qualificatif pour le Aux antipodes de ces tumultes, contact génère des sensations Avec l’arrivée de stars interna- notamment chez les jeunes  ? sportif préféré des Français publicitaire, de nombreuses à ses abonnés depuis 2008. Se-
prochain Mondial de football qui le rugby français connaît une apaisantes dans les tribunes à tionales comme Wilkinson (Tou- Partenaire du XV de France, la cristallise les attentions des entreprises s’approprient les cond sport télévisé en France,
avait fait couler beaucoup d’encre vague de popularité inédite. On l’inverse du football. Absence de lon) ou Steyn (Racing Metro), RATP milite pour l’ouverture annonceurs. Dernière en date : valeurs du rugby. Unique assu- le rugby élargit son audience.
verte. Cet après-midi là, le rugby vient au match en famille sans simulation, humilité des joueurs le niveau de la compétition s’est dans les banlieues franciliennes sa prestation en talons aiguilles reur des 350 000 licenciés de la A son échelle. Même baladé
est venu sauver la dignité du sport crainte. Ethique de vie, cham- et arbitrage placé au-dessus des élevé. Chaque week-end, des d’ateliers pédagogiques autour pour les pansements Urgo. fédération française du rugby par l’Espagne, le onze de Do-
français pollué par les frasques du pionnat attrayant, modération soupçons  : le rugby revêt une rugbymen au train de vie raison- du ballon ovale. But avoué  : « Les marques ont érigé une lé- depuis vingt-cinq ans, la GMF menech se paye encore le luxe
ballon rond. budgétaire et proximité avec le droiture indiscutable. » nable piétinent ses pelouses. En éloigner les 13‑17 ans de la ten- gende à partir d’un malenten- entretient ce juteux sponsoring. de faire mieux qu’un pimpant
Depuis quelques mois, le foot- public forgent le succès de ce Hormis sa probité, le rugby fran- dehors de quelques icônes publi- tation des violences urbaines. du. Outre son look, l’humilité « Ce sport collectif, proche du XV  de France au Tournoi des
ball hexagonal pâtit d’un envi- jeu pourtant rugueux. Loin des çais bénéficie d’un autre atout  : citaires, les joueurs perçoivent La mêlée a aussi ses règles. l de Chabal alimente pourtant la terroir, diffuse des notions de 6 nations.
ronnement délétère. De la fronde litiges émaillant les rencontres l’attractivité de son champion- un salaire moyen (10 000 euros Rémi Dupré notoriété de ce sport », précise respect et de convivialité. Dans R.D.

8 - Société Magazine IFP Mars 2010 Magazine IFP Mars 2010 9 - Société
Tendance La BD japonaise se diversifie. Et les tirages s’envolent

Un manga sentimental
et féministe à la fois
Flânerie à Paris avec une passionnée de shôjo

O
n l’attendait en de bottes à lanières enroulées
minijupe scin- sur les cuisses... Alors en
tillante et couet- école de stylisme, elle l’avait
tes. Pia Jacq- fait elle-même et porté lors
mart, 25 ans, d’une « convention », un
fan de manga rassemblement d’initiés. « On
depuis son enfance, s’est visi- était seulement quelques filles au
blement assagie. Aujourd’hui milieu des garçons. Aujourd’hui,
journaliste, cette petite brune je réalise qu’on avait un sacré
se présente en jeans, baskets mauvais goût ! Heureusement
et blouson de cuir pour nous l’ambiance était très bon
promener dans le Ier arrondis- enfant malgré nos tenues
sement de Paris, sur les lieux plutôt limite », rigole-t-elle.

Art nippon, sauce créole


de sa passion. Des concours « d’anime  »,
On croyait le manga réservé des clips réalisés à partir de
aux garçons boutonneux et dessins animés manga, y
mal dans leur peau. Pour- étaient aussi organisés. C’est
tant, de plus en plus de filles là qu’elle a rencontré Yann, la
s’y mettent. « Le tournant,
c’était au début des années
superstar du genre à l’époque,
devenu son mari. Parisienne, Elodie Koeger vient de publier les Iles du vent,
2000, à la parution de Nana,
une série de shôjo [manga pour
Notre balade s’achève avec un
passage par Junkudo, une li- le premier manga qui se déroule aux Antilles

Lo
filles ndlr] qui a vraiment bien brairie japonaise située rue des
marché ici », explique-t-elle.
Delcourt, l’éditeur français de
Pyramides. Au sous-sol, dans la
lumière blafarde des néons, les
rsqu’il a fallu
s’orienter vers
texte ». Avec une difficulté de
taille : « J’ai un style très ca- Les bonnes
adresses
Nana, confirme : « On en sort BD en format de poche s’ali- un métier, Elo- ricatural, très manga, avec des
deux albums par an. Au départ, gnent jusqu’au plafond, en fran- die Koeger a personnages qui ont le menton
on tirait à 10 000 exemplaires à çais ou en japonais. Les shôjo choisi le manga « un peu par très pointu. J’ai dû me limiter
peine, aujourd’hui à 60 000. »

« La collectionnite,
se repèrent facilement, avec
leurs couvertures forcément
acidulées et brillantes. Comme
effet de mode ». « Depuis toute
petite, j’ai un goût prononcé
pour le dessin et les histoi-
pour toucher un public plus
large », dit-elle, sans l’once
d’un regret.
à Paris
une maladie japonaise » dans les autres types de manga, res  », confie-t-elle. Elle quitte Ce premier tome des Îles du Junkudo. Librairie japonaise.
Adepte de la première heure, elle les personnages se ressemblent son Alsace natale il y a quatre vent a valu à Élodie d’être sé- Mangas, romans et revues en
avoue tout de même avoir bien Le Cosplay, des tous. Le nez et le menton sont ans direction Paris et Eura- lectionnée pour le Prix de la japonais et en français.
collé au cliché : « Si mon adoles- fans déguisées en sélection de manga, ainsi petits, et les yeux extraordi- siam, la seule école d’Europe BD d’actualité et de reportage 18 rue des Pyramides, Paris Ier.
cence n’avait pas été si ingrate, leurs héroïnes que des petits gadgets du nairement grands, mangeant à enseigner cet art graphique de », convient Élodie. Son édi de France info. Il lui a aussi Tél. : 01 42 60 89 12,
je n’aurais peut-être jamais préférées (DR) quotidien nippon : des emporte- parfois plus de la moitié du originaire du Japon. teur, Florent Charbonnier, a eu permis de décrocher quelques www.junku.fr
aimé les mangas ! Je n’avais pièces Hello Kitty, des moules visage. « C’est un code d’écri- « l’idée de ce premier manga illustrations dans des maga-
pas beaucoup d’amies, j’étais à sushi, des bento... Son pro- ture : seuls les yeux disent les Un exode inattendu antillais ». Pour le scénario, il zines. « La route est encore Komikku. Des mangas et
moche, mais je m’entendais bien fillettes de sa génération, son hé- priétaire, Sam Souibgui, a été émotions », explique la jeune A 21 ans, Elodie Koeger fait a fait appel au romancier ultra- longue », juge-t-elle. Après objets importés directement du
avec les garçons, qui m’ont fait roïne favorite fut Sailor Moon, l’un des premiers à introduire fille. Les shôjo sont générale- partie de la « génération Club marin Hector Poullet. l’achèvement des deux autres Japon.
découvrir cet univers. » Un goût la guerrière de la lune du dessin en France ces petites boîtes à ment écrits par des femmes, Dorothée », l’émission qui a tomes prévus, elle compte tra- 1 rue des Petits-Champs, Paris Ier.
heureusement compris par sa animé éponyme diffusé sur TF1 casse-croûte aux couleurs vives, tout comme les yaoi, un genre introduit le dessin animé japo- « Elle sortait du lot » vailler sur « ses propres histoi- Tél. : 01 40 20 93 44,
mère, qui lui offre ses premiers au début des années 1990. « J’ai très utilisées au Japon. plus récent qui met en scène des nais en France. « Je n’y prêtais Faute de le trouver le dessi- res ». Dans ses cartons, deux www.komikku.fr
albums et objets dérivés. « Il y eu plusieurs de ses sceptres; ils homosexuels. « Le yaoi, c’est lu pas tellement attention, mais nateur en Guadeloupe, il le mangas, l’un qui se déroule
avait tout un tas de cartes, qui sont toujours cachés sous mon Bustier en vinyle surtout par des filles, mais ça quand je me suis intéressée au cherche à Paris. « Elodie sor- en région parisienne et l’autre
ne servaient à rien, sinon à les lit », confie-t-elle. et bottes à lanières a mauvaise réputation. On dit manga sur papier, j’en avais tait du lot, c’est quelqu’un que « dans un monde imaginaire ». Manga café. L’établissement
accumuler : la collectionnite, En déambulant rue Sainte-An- Une pause au café Royal opéra que c’est pour les “cageots”, déjà les codes », s’amuse-t- je sentais à même de mener le Si elle reste assez secrète sur propose boissons, livres Internet
c’est une maladie japonaise », ne, Pia s’arrête devant le restau- est l’occasion, au milieu de celles qui n’assument pas leur elle. Ces codes, la dessinatrice projet », se souvient-il. Une ré- ces projets, elle évoque une et jeux vidéos à volonté, facturés
convient-elle. Encyclopédie rant japonais Higuna. « C’est ici nombreux touristes japonais, féminité et préfèrent s’extasier les a transposés dans l’univers sidence de six mois est offerte thématique commune : « l’ac- 4 € de l’heure.
vivante, Pia explique ce qui l’a qu’ils font les meilleurs ramen. de parler cosplay. Comprenez sur de beaux mâles sensibles inattendu de la Guadeloupe à la dessinatrice « pour avoir ceptation des différences dans 11 bis rue des Carmes, Paris Ve.
séduite : « Dans le shôjo, c’est C’est ce que mange Son Goku costume player, une mode sans jamais agir », juge-t-elle avec le tome 1 des Îles du vent, un aperçu de la culture guade- la société ». De quoi encrer des Tél. : 01 43 26 50 04,
toujours un peu la même his- dans Dragonball, une sorte de venue des Etats-Unis et très en en souriant. Assurément, Pia ne son premier ouvrage. Sorti dans loupéenne et capter les petites planches à dessin pendant quel- www.mangacafe.fr
toire. Celle d’une petite fille bouillon dans lequel flottent des vogue chez les fans de manga, fait pas partie de celles-là. De- les librairies en octobre dernier, choses », explique l’éditeur. ques années…
qui connaît des épreuves mais nouilles, et éventuellement de la qui reproduisent la tenue de venue adulte, elle ne s’autorise ce manga traite de l’immigra- Après « un léger temps d’adap- Yann LEON Tonkam. Librairie pionnière
en sort toujours grandie parce viande ou des légumes », pré- leur héros. Evidemment, Pia qu’un petit shôjo, « de temps tion haïtienne dans les Antilles tation au climat, au décalage du manga en France, vente en
qu’elle persévère, ou parfois vient-elle. Quelques mètres l’a pratiquée. Elle nous en livre en temps », en souvenir de son françaises, un exode dont elle horaire et à la planche à dessin Les Iles du vent, tome 1, ligne sur son site.
grâce à des pouvoirs magiques. plus loin, rue des Petits-Champs, quelques truculents souvenirs, adolescence. l n’avait pas conscience jusque- qui colle aux bras » sous l’effet d’Elodie Koeger et d’Hector 29 rue Keller, Paris XIe.
C’est sentivmental et féministe à elle rentre chez Komikku. La évoquant cet ensemble culotte- là. de la chaleur, Élodie Koeger Poullet, éd. Caraïbéditions, Tél. : 01 47 00 78 38,
la fois. » Comme beaucoup de boutique propose une large bustier en vynile, agrémenté Gwénola de COUTARD « C’est une œuvre de comman- s’attelle à « transformer le 84 pages, 7 € 90 www.tonkam.com

10 - Société Magazine IFP Mars 2010 Magazine IFP Mars 2010 11 - Société
Portrait Risquer sa
P
etite brune à la
vie pour se retrouve ainsi à 24 ans dans

55 euros
peau blanche dans un pays qui sort des affres d’un
un pays d’Afrique génocide et qui musèle les voix
centrale sans accès à trop discordantes, en rupture
la mer et oublié des avec la vox impérieuse de l’Etat.
grands medias. À 29 ans, Sonia « Le Rwanda, c’est pire que le
Rolley a déjà le parcours d’une Tchad ! Le contrôle du politique
journaliste chevronnée. Elle a y est omniprésent », argumente-
passé plus de trois ans à décrire
au plus près les convulsions

Son retour
d’un régime d’acier aux prises
avec des forces rebelles, avant
d’être expulsée. « J’ai tendance Sonia Rolley, 29 ans, a été
à penser que les correspondants
dans des pays difficiles ont une expulsée du Tchad où elle était
sur la saga de
correspondante. Elle raconte l’Arche de Zoé
date de péremption », plaisante-
t-elle, attablée à la terrasse d’un

dans un livre son quotidien de est édifiant


café parisien. Entre une France
qui peine à rompre avec son
lourd héritage colonial et un
régime tchadien au pouvoir
depuis vingt ans, elle ne sait pigiste dans un pays sous t-elle.
toujours pas qui est l’instigateur
de son renvoi. tension. Rencontre Parachutée dans deux pays
d’Afrique aux destins divergents,
Sonia parle avec émotion de ces
Franc-parler deux Etats ravagés par des luttes
Sonia n’a pas froid aux yeux. fratricides, des guerres civiles
Enfants soldats, dérives aux dimensions régionales et des
autoritaires, meurtres en catastrophes humanitaires. Le
catimini, compromission Rwanda vit depuis maintenant
des groupes humanitaires et plus de quinze ans avec les
ingérence étrangère : son retour traumatismes du pire génocide
critique sur la saga de l’Arche que l’Afrique ait connu. Quant
de Zoé et sur le traitement au Tchad, il figure au 170e rang
de l’affaire par les médias et mondial sur 179 pays pour son
les hautes instances de l’Etat indice de développement, selon
français est édifiant. Elle passe en un classement du Programme
revue tout les tourments du pays des Nations Unies pour le
dans son livre, Retour du Tchad, développement.
Carnet d’une correspondante,
publié en janvier dernier. Elle Persona non grata
utilise le même franc-parler lors En mars 2008, son franc-
de ses innombrables papiers parler lui vaudra d’être
et chroniques radio, presse et déclaré persona non grata au
télé. Un filet de voix douce pour Tchad. On l’informe que son
commenter une terrible réalité. Ci-contre, les
contrat de travail est résilié et
« Est-on prêt à mourir pour rebelles du
qu’elle n’est désormais plus
55 euros ? », interroge-t-elle. Front uni pour
bienvenue en territoire tchadien.
Cinquante-cinq euros, c’est le changement
Qui est responsable de son
le prix d’un « papier » pour démocratique
expulsion ? Le président Idriss
Radio France Internationale ont investi
Déby qui tente par tous les
(RFI). Vingt dollars la dépêche N’Djamena,
moyens d’asseoir son pouvoir
pour l’Agence France Presse en février 2008
après que les forces rebelles ont
(AFP). « Je suis pigiste, payée (Photos : Sonia
pénétré N’Djamena, la capitale,
à l’information donnée », Rolley)
en février 2008 ? Ou faut-il y
explique-t-elle. Sans salaire voir l’excès de zèle de Bruno
fixe, elle a couvert, cinq années Foucher, l’ambassadeur français
durant, le Rwanda et le Tchad avec lequel elle entretient des
pour RFI, l’AFP ou encore Grands Lacs, se souvient la d’Aix-en-Provence et suis partie relations tendues ? En journaliste
Libération. jeune femme. Elle m’a appris au Sénégal faire un stage à Sud militante, Sonia dénonce avec
« En arrivant au Rwanda, que l’on peut dire beaucoup de FM, une radio créée en 1994. vigueur la « Françafrique ». Cela
je n’avais aucune idée de la choses à condition de savoir Là-bas, j’ai écouté des émissions ne lui a pas valu que des amis.l
marche à suivre », s’amuse- comment le dire ». de RFI à destination de l’Afrique
t-elle en sirotant son coca. Originaire d’Alès dans le noire que j’ai trouvé géniales », Fabien ORTIZ
« Heureusement, j’ai rencontré Gard, rien ne la prédisposait signale-t-elle avec candeur.
une journaliste américaine qui aux grands voyages et à la Elle pousse alors les portes de la Retour du Tchad, Carnet d’une
travaillait pour une agence correspondance de guerre. rédaction de RFI et demande à correspondante de Sonia Rolley,
humanitaire dans la région des «  J’ai fait l’IEP (Sciences-Po) être envoyée au Rwanda. Sonia éd. Actes Sud, 174 pages, 23 €

12 - Société Magazine IFP Mars 2010