Vous êtes sur la page 1sur 197

INDIANA OUTDOOR COLLECTION | DESIGN RODOLFO DORDONI

WWW.MINOTTI.COM
MY LIFE DESIGN STORIES
Bristol canapé et petite table, Home Hotel banc, Tribeca petite table, design Jean-Marie Massaud.
Soori petite table, design Soo Chan. Onda pouf. Mad Joker fauteuil, design Marcel Wanders.

Monomarques: Cannes, Martine Foubet | Paris, Silvera | Saint-Laurent du Var, Universal Décoration
Studio: Avignon, RBC
Shop in shop: Anglet, A.T.C. | Annecy, Allure Soft Design | Brest, Extra-muros | Clermont-Ferrand, Primo | Gex, Les Interieurs Stephane Berger
Grenoble, Tandem | Ibos, Binoche Design | La Roche sur Yon, BonapArt | Le Touquet, Carre des Oyats | Lorient, Civel | Lyon, RBC
Marseille, Sinibaldi | Montpellier, RBC | Nantes, Civel | Nimes, RBC | Paris, Silvera Kleber | Reims, Intérieur Actuel | Rennes, Vie Privee
Tours, By Loft
Revendeur le plus proche www.poliform.it | Made in Italy
Armchair Cala by Doshi Levien
Sofa Boma by Rodolfo Dordoni

SHOWROOMS KETTAL PARIS: 80, Blvd Malesherbes. T. (33) 01 43 59 51 44


LONDON: 567 Kings Road SW6 2 EB. T. (44) 20 7371 5170
MIAMI: 147 Miracle Mile, Coral Gables, Florida. T. (1) 786 552 90 22 HEAD OFFICE KETTAL / CONTRACT
MARBELLA: Ctra Cádiz, Km 179. T. (34) 952 77 89 89 BARCELONA: Aragón 316, 08009 Barcelona, Spain. T. (34) 93 487 90 90
BARCELONA: Aragón 316. T. (34) 93 488 10 80 Alexis Gouilly-Frossard, T. (34) 659410189. alexis.gouilly@kettal.es
CONTACTS
France Nord: Luc Chapuis, T. 0668400680. luc.chapuis@kettal.es
France Sud: Michel Rinaldi, T. 0699269899. michel.rinaldi@kettal.es
D E S I G N PO R T R A I T.

Charles, système d’assises conçus par Antonio Citterio. www.bebitalia.com

B&B Italia et Maxalto Store Paris, 35 Rue du Bac - T. +33 1 55351435 - info@bebitalia.fr
Agent pour la France: Emmanuel Bravais - T. +33 682 904034 - emmanuel.bravais@wanadoo.fr
ph. Gionata Xerra - Styling Ravaioli Silenzi Studio

CONVIVIUM Arclinea Collection, design Antonio Citterio

B&B ITALIA STORE ST TROPEZ Avenue Marechal Foch 83990 Saint Tropez - Tel : +33494457720 - contact@bebsttropez.fr
www.arclinea.com
© Arnaud Childeric / Studio Kalice

COLLECTION KAMA - EGO Paris - T. +33 (0)4 74 65 08 54 - www.egoparis.com


Bath & Art de Vivre
Collection Infini Dessinée et fabriquée en France, par

Retrouvez la liste complète de nos revendeurs sur

www.thg-paris.com

PARIS SHOWROOM Delépine Paris


152 Boulevard Haussmann 75008 Paris
Tel. +33 (0)1 44 20 09 20 info@delepine.com www.delepine.com
m e n u i s e r i e

c h a r p e n t e

a g e n c e m e n t

c o n s t r u c t i o n

p r o m o t i o n
une structure complète qui signe les plus belles constructions, chalets de montagne et villas contemporaines, depuis plus de 60 ans.

+ 33 (0)4 50 22 00 77 + 33 (0)4 50 22 68 00 + 33 (0)4 50 22 22 88


www.dunoyer.com www.axe-d.com www.izo.net

parc du calvi - rue espace 55 - 74330 poisy / annecy


EDITO

Édito
ARTRAVEl magazine

www.artravelmagazine.com
info@artravel.net

Directeur de la publication
Réaliser un dossier sur Ibiza n’est pas un acte simple et sans
Rédacteur en chef
Gregory Ferrante conséquences… Deux raisons essentielles à cela : la première
est l’omerta des amoureux de l’île espagnole ! Ils souhaitent
Rédactrice en chef adjointe la préserver d’une affluence incontrôlée qui briserait l’esprit
Delphine Després bohème qui règne à chaque coin de rue, de plage… Pour
la protéger, ils préfèrent vous laisser croire que c’est une
Directeur Artistique destination de débauche, de drogue, de sexe… J’ai presque
Timothé Léopold
envie de vous dire que ce n’est pas le pire ! Il y a aussi David
Comptabilité Guetta, des Anglais bodybuildés trop alcoolisés et des avions
Jennifer Ponson entiers de jeunes qui débarquent pour un enterrement de vie
de garçon. Chers amis, je vous rassure, il est facile d’ignorer
Rédaction toute cette agitation ! Et si malgré tout vous croisez tous ces
Delphine Després énervés « de la night », le moment promet d’être plus drôle
Fabienne Dupuis
Charlie Leclerc
que dramatique.
Jackie Séguin Je me dois de vous dire la vérité : cette île est juste sublime ;
Louise de Vergonnes les cigales chantent de l’opéra ; on mange merveilleusement
Lina Mistral bien ; les prix sont accessibles et le bling est prohibé !
Vanina Tarnaud
Louisa Mangione La deuxième raison, et pas la moindre, c’est le retour au bureau après une échappée belle à
Harriet Hamilton Ibiza… On s’interroge alors davantage sur le monde dans lequel on vit, sur le sens de notre
existence, sur nos réels besoins, sur nos priorités…
Art Dans ce numéro spécial, vous l’aurez compris, nous vous offrons le meilleur d’Ibiza !
Cédric Calmels Jérome Dreyfuss et Sébastien Fabre, deux aficionados de l’île, nous ont confié leurs
meilleurs spots. Souvenez-vous : évitez d’en faire la publicité !
Webmaster
Chritophe Anull Ce magazine dédié à la Méditerranée sent également bon la figue, l’huile d’olive et le rosé !
Vous y trouverez de belles entrevues, dont une avec Arnaud Donckele, le chef triplement
Rédaction Web étoilé de La Résidence de la Pinède à Saint-Tropez. L’immense architecte Christophe
Nicolas Rolly Tollemer dévoile par ailleurs une villa somptueuse qu’il a réalisée à Saint-Tropez. Nous
avons aussi déniché une vingtaine de nouveaux hôtels aux accents du Sud qui devraient
Service Publicité vous combler, ainsi que d’autres pépites à découvrir au fil de ces pages.…
Gregory Ferrante
gregory.ferrante@artravel.net
+33 (0)6 70 48 40 67 Bonne lecture et bel été ensoleillé.
Publicité Italie
Fiorucci International
Via Nazario Sauro, 74 Gregory Ferrante
20038 Seregno (MB)
T
+39 0362 23 22 10
info@fiorucci-international.com

Imprimerie
Tecnografica s.r.l
Via degli Artigiani 4
22074 Lomazzo (CO) - Italie

ARTRAVEL est une publication bimestrielle


éditée par la société NOVELA YORK .
Couverture :
HORS-SÉRIE | 2017

ARCHITECTURE | DECORATION | FOOD | TRAVEL

Direction
LE MEILLEUR DU SUD DE L’EUROPE

Hôtel | Kenshō Boutique Hotel – Mykonos


Grégory Ferrante Nos spots food branchés
BE / ES / GR / IT / LU / PO / Cont : €9.00 - A / DE : €9.90 - GB £8.20 - Suisse 15.00 CHF

231, rue Saint Honoré - 75001 Paris


20 nouveaux hôtels
à couper le souffle

Sujet en page 140.


T
+33 (0)820 890 824 - F+33 (0)970 068 538
S.A.R.L. au capital de 100.000 euros
Photo : © Kenshō Boutique Hotel – Mykonos
Rencontres

RCS Paris B 477 763 593


Arnaud Donckele
Christophe Tollemer
Anthony Ugo
3’:HIKQPC=^U\^U]:?a@a@b@m@p";
M 06529 - 12H - F: 7,90 E - RD

Dépôt légal Repaires incontournables


Exclusivités lifestyle
Jérôme Dreyfuss et Sébastien Fabre :
confidences et adresses secrètes

Mai 2017

ISSN
1769-0765 Nous poursuivrons conformément aux lois la reproduction ou la contrefaçon des modèles, photographies, dessins et textes publiés
Commission Paritaire n° 0317 K 86155 dans la publicité et la rédaction de ARTRAVEL - Éditions NOVELA YORK. Tous droits réservés. La rédaction décline toute respon-
sabilité pour tous les documents, quel qu’en soit le support, qui lui seraient spontanément confiés. Les documents reçus ne sont pas
rendus et leur envoi implique l’accord de l’auteur pour leur libre publication. Les indications de marques, les prix et les adresses qui
figurent dans les pages rédactionnelles sont disponibles à titre d’information. Les textes, photographies et modèles publiés engagent
la seule responsabilité de leurs auteurs.
Droit d’auteur photos : Droits Réservés sauf autres mentions. Droits réservés ©ADAGP pour les œuvres de ses membres.

22
SOMMAIRE

106130
3294 64
FOCUS FOOD DOMESTIQUE HÔTEL
28 Piscines naturelles Balena 50 Napoléon – Saint-Tropez 80 Villa Marikyta by Christophe 116 Version Maquis Citadelle
Tollemer à Saint-Tropez Bonifacio
32 Hamac by Bed And 52 Albertine – Marseille
Philosophy 88 Casa entre la pinada by Fran 118 La Dimora di Metello
56 The Green Spot – Barcelone
Silvestre Arquitectos
46 B&B Italia – Saint-Tropez 120 La Maison d’Ulysse – Baron
60 Bouet Restaurant – Valencia
94 Casa Cueva by UMMO
48 Showroom Kettal – Barcelone 122 Renaissance Barcelona Fira
Estudio
Hotel
70 La Villa La Coste – Le Puy-
100
Sainte-Réparade RENCONTRE Appartement by ARRCC
Barcelone
124 Domaine de Terre Blanche

64 Arnaud Donckele 126 OKKO Cannes Centre

74 Anthony Ugo 128 Grand Hôtel Henri – L’Isle-


MOTORS surla-Sorgue
30 Classic Ford Broncos Series
PROJET
130 Casa Cook – Kos
106 Superhouse
132 Myconian Kyma – Mykonos

134 Skiathos blu – île de Skiathos


34 SÉLECTION DESIGN

24
Enfin à la maison.

AGENT POUR LA FRANCE ZENO LIGHT FLEXFORM


AMFD - Maurice Dubs CANAPE www.flexform.it
Tel. +33 663700491
maurice.dubs@wanadoo.fr
design by
Antonio Citterio
SOMMAIRE

162138
148
180 152

HÔTEL DOSSIER IBIZA |


136 Tainaron Blue – Vathia Mani 148 Hôtel Los Enamorados 170 Hôtel Nobu Ibiza Bay 184 Restaurant de plage - Cala
Bonita
140 Kenshō – Mykonos 152 Hôtel Gatzara Suites 172 Hôtel Es Mares
187 Restaurant de plage -
142 Bill & Coo – Mykonos 154 Hôtel Les Terrasses 174 Hôtel ME Ibiza
Experimental Beach
144 Andronikos Santorini 156 Hôtel La Granja
188 Restaurant de plage - Es
Santorin
158 Hôtel 105 Suites @ Marina 176 Ibiza dans l’oeil de Jérôme Torrent
Magna Dreyfuss

160 Hôtel Sir Joan 180 Ibiza dans l’oeil de Sébastien


Fabre
162 Hôtel Hacienda Na Xamena 192 ADRESSES
164 Hôtel Ca Na Xica

166 Hôtel The Giri Residences

168 Hôtel Es Vivé

26
W A T C H B E Y O N D

BR 03-92 DIVER · Bell & Ross France : +33 (0)1 73 73 93 00 · Boutique Paris : Le Village Royal, 25 rue Royale · e-boutique : www.bellross.com
FOCUS | PISCINES NATURELLES BALENA

Saine
C’est dans les années 90 que la société allemande Teichmaster
a été créée, fusionnant son activité de paysagiste à celle de
promoteurs de bassins naturels.
En 2015, l’enseigne devient Balena et leader dans la réalisation de

baignade
ce type de piscine ou plutôt d’étangs naturels. Nager comme dans
un lac grâce aux zones de filtre biologique.
Créez un parc aquatique dans votre habitat, et privilégiez
l’intégration d’un plan d’eau qui apportera en plus de ces bienfaits
aquatiques une vraie originalité et un esthétisme assez unique.

Texte : Lina Mistral


Photos : DR www.teichmeister.fr

28
TOUR DU MONDE

DEDON COLLECTION BRIXX


Design by Lorenza Bozzoli

www.dedon.de

CONCEPT DEALERS/SHOWROOMS

ALLURE Annecy · ATC Anglet · DEDON Monaco · LES INTÉRIEURS STÉPHANE BERGER Gex · RBC Lyon · RBC Montpellier
SIFAS Mougins · SILVERA KLÉBER Paris · SILVERA BASTILLE Paris · SILVERA Saint Honoré · SINIBALDI Marseille

AGENCE

Agence Helven · +33475091320 · info@agencehelven.fr


MOTORS | CLASSIC FORD BRONCOS SERIES

(re)Naissance
En 1903, année de naissance de la légendaire firme
du Michigan Ford, l’automobile, qui deviendra
bientôt le cheval mécanique de nos chemins, n’en
est qu’à ses prémices. Ce n’est qu’en 1966 qu’on

d’un mythe
voit surgir sur le marché la Ford Bronco, modèle
iconique de la marque, et précurseur de la mode de
l’utilitaire, encore parfaitement vivace aujourd’hui.
Ce 4x4, (inspiré des jeeps de l’armée US) qui allait
nourrir les lignes de productions jusqu’en 1996,
est aujourd’hui devenu l’emblème américain du
Texte : Fabienne Dupuis tout terrain.
Photos : DR Depuis quelque temps les nostalgiques de la bête
replongent les mains dans le moteur, faisant ainsi
resurgir l’appareil dans des versions plus… léchées.
L’entreprise Classic Ford Broncos est en charge de
cette délicate mission. La tâche semble ravir les
équipes de l’agence qui surfent tant sur la mode
rétro que sur celle des automobiles multifonctions
répondant aux besoins de nos vies protéiformes.
Au final, les réalisations de Classic Ford Broncos
restent fidèles à l’esprit de leurs grandes sœurs,
malgré des modifications discrètes mais essentielles.
Les banquettes sont aujourd’hui recouvertes
d’un cuir bien rembourré ; les calandres ont été
rechromées (ou changées), les plateaux astiqués
et la motorisation mise à jour. Plusieurs coups de
pinceau plus tard – en bleu pastel, rouge passion ou
vert pomme – la Bronco retrouve ses formes, prête à
vivre une nouvelle version de son mythe.

www.classicfordbroncos.com

30
tools of light

Kreon France
5 rue d’Aboukir
75002 Paris

Tel +33 1 44 50 53 54
france@kreon.com - www.kreon.com Luminaires - profilés Dolma 80
FOCUS | HAMAC BY BED AND PHILOSOPHY

l’art de la sieste Texte : Lina Mistral


Photos : DR

Le hamac Zero Gravity de la marque


Bed and Philosophy est composé de
4 coussins intérieurs amovibles aux
housses lavables et mesure 250 x 138 cm.
Il s’adapte facilement à tous les intérieurs
et extérieurs grâce à son support en
bois. Il peut être agrémenté de coussins,
permettant une composition et un
confort personnalisés. Véritable appel au
farniente, il deviendra certainement l’objet
incontournable de tous les professionnels
de la sieste.

www.bedandphilosophy.com

32
Papier peint Perles.
Offrez-lui un mur de perles.

Auteur & Éditeur.

PA P I E R P E I N T, T I S S U , R E V E T E M E N T M U R A L , M O B I L I E R , L’ A C C E S S O I R E // SHOWROOM : 35, RUE DE BELLECHASSE 75007 PARIS // WWW.ELITIS.FR


SÉLECTION DESIGN | OUTDOOR

Ensemble de la collection ALURA


Design : Kris Van Puyvelde pour Royal Botania
www.royalbotania.com

Ensemble de la collection GIO


Design : Antonio Citterio pour B&B Italia
www.bebitalia.com

34
www.baobabcollection.com

© Serge Anton

by Baobab Collection

Hommage aux enfants Mikea de Madagascar


SÉLECTION DESIGN | OUTDOOR

Ensemble de la collection NEW-WOOD PLAN


Design : Studio Lievore Altherr pour FAST
www.fastspa.com

Ensemble de la collection BAY (ci-contre et à droite)


Design : Henrik Pedersen pour GLOSTER
www.gloster.com

36
LE BEAU
AURA
TOUJOURS
COSSE PHILIPPE NIGRO RAISON
FABRIQUÉ à BRIORD
SÉLECTION DESIGN | OUTDOOR

Ensemble de la collection REST


Design : A-cero pour Vondom
www.vondom.com

Sunlounger DOUBLE
Sofa de la collection KUMO
Design : Rodolfo Dordoni pour RODA
Design : Lionel Doyen pour Manutti
www.rodaonline.com
www.manutti.com

38
06 SIFAS – MOUGINS, 0492183240 • 06 SIFAS – ANTIBES, 0492914200 • 14 HA DESIGN – CABOURG, 0685773724 • 20 SOLE E OMBRA – AJACCIO, 0495272966 • 29 TERRASSE ET DEMEURE – CONCARNEAU,
0298978858 • 31 TRENTOTTO MOBILIER D’EXTERIEUR – TOULOUSE, 0561224307 • 33 SUN MOBILIER – BORDEAUX LAC, 0556501616 • 33 ACANTHE – LIBOURNE, 0557259767 • 34 VILLA CALAS – CLAPIERS,
0467559121 • 35 TERRASSE ET DÉPENDANCES – LA MEZIERE, 0299131247 • 41 ADH PAYSAGES – VILLIERS-SUR-LOIR, 0254727949 • 45 ADH PAYSAGES – LA CHAPELLE SAINT MESMIN, 0238251030 • 54
MEUBLES BRAJOU – NANCY, 0383962121 • 59 LE CEDRE ROUGE – SECLIN, 0362276153 • 68 MEUBLES MEIER – BARTENHEIM, 0389683510 • 69 JARDIN EN SCENE – VILLEFRANCE SUR SAONE, 0474033000
• 74 SAUREL – ANTHY SUR LEMAN, 0450703088 • 75 LE CEDRE ROUGE VICTORIA – PARIS, 0142337105 • 75 LE CEDRE ROUGE MIROMESNIL – PARIS, 0176783628 • 75 LE CEDRE ROUGE KENNEDY – PARIS,
0176783625 • 76 JARDIN PASSIONS – BOIS GUILLAUME, 0235591940 • 77 VERT EQUIP – BOURRON MARLOTTE, 0164456445 • 78 LE CEDRE ROUGE – FEUCHEROLLES , 0176783620 • 83 SIFAS – LA GARDE
TOULON, 0494239110 • 83 SIFAS – PORT COGOLIN, 0494565866 • 85 SARL VILLA D’AZUR – LA ROCHE SUR YON, 0251310615

ARTOPIA – (CH) GENÈVE, 0041227868002 • GHEQUIERE – (BE) COURTRAI (AALBEKE), 003256412965 • COMPAGNIE DES JARDINS – (BE) BRUXELLES, 023757239
SÉLECTION DESIGN | OUTDOOR

Méridiennes de la collection FLORIDA


Design : Rodolfo Dordoni pour Minotti
www.minotti.com

Ensemble de la collection KAMA


Design : Benjamin Ferriol pour EGO Paris
www.egoparis.com

Fauteuils de la collection COLETTE


Design : Rodolfo Dordoni pour Minotti
www.minotti.com

40
SÉLECTION DESIGN | OUTDOOR

Sofa TIGMI
Design : Jean-Marie Massaud pour DEDON
www.dedon.com

Ensemble de la collection CALA


Design : Doshi Levien pour Kettal
www.kettal.com

42
SÉLECTION DESIGN | OUTDOOR

Bains de soleil CHILL


Design interne Gandia Blasco
www.gandiablasco.com

Fauteuil CLEA
Design : Matteo Nunziati pour Coro
www.coroitalia.it

Ensemble de la collection VIRUS


Design : Dirk Wynants pour Extremis
www.extremis.be

44
FOCUS | B&B ITALIA – SAINT-TROPEZ

B&B Italia
s’installe à
Saint-Tropez
Bonne nouvelle pour Saint-Tropez qui souffrait
terriblement de l’absence d’une boutique de mobilier
contemporain et de cuisines haut de gamme : B&B Italia,
la célèbre marque italienne, ouvre son premier flagship
store, à deux pas de la p lace des Lices et du Byblos.

Texte : Lina Mistral


Photos : DR

46
“ Véritable source d’inspiration
et cahier de tendance. ”

Dans l’ancien hôpital du village, entièrement réhabilité en 2016,


l’espace de vente a été imaginé comme un intérieur de villa,
offrant ainsi la possibilité de se projeter dans son futur habitat :
séjour, cuisine, chambre, bureau, dressing, terrasse…Véritable
source d’inspiration et cahier de tendance.
Vous pourrez découvrir les dernières collections indoor et
outdoor de B&B Italia, ainsi que des cuisines de chez Arclinea.
La galerie ventedart.com sera partenaire toute la saison du
showroom en exposant des artistes de renom.

www.bebitalia.com
ventedart.com

47
FOCUS | SHOWROOM KETTAL – BARCELONE

Kettal
Carmen 
Le nouveau showroom Kettal, situé au centre de
Barcelone, a été imaginé par Patricia Urquiola,
réinterprétant l’identité de la marque afin de
créer un lieu où l’esprit méditerranéen, symbole
du vivre dehors, est mis à l’honneur.

Texte : Lina Mistral


Photos : © Salva Lopez

Les caractéristiques propres à l’architecture espagnole


telles que les structures en fer existantes et les voûtes en
brique d’origine ont été mises à nu et magnifiées. Un patio
et une importante utilisation des carreaux en céramique
ont également été intégrés. Afin de solidariser cet espace
à double niveau, des éléments architecturaux ont été
rajoutés pour délimiter les différentes zones du showroom.
Ils définissent trois blocs, chacun d’entre eux possédant une
forme et une fonction différentes : exposition, mise en scène,
délimitation du patio. Un motif rectangulaire, récurrent dans
l’ensemble du showroom, aux volumes et tailles variés, met
en évidence la signature du Studio Urquiola, connu pour son
usage de couleurs vives et des textures, et crée un espace en
parfait accord avec l’identité de Kettal.

www.kettal.com

48
LES YEUX
DANS LE BLEU
DU PLUS BLEU
DES LAGONS
CARRÉ BLEU, CRÉATEUR DE BLEU

www.piscines-carrebleu.fr
www.carrebleu.ch www.piscinascarrebleu.pt

FOOD | NAPOLÉON – SAINT-TROPEZ

Métamorphose
réussie
Exit le Salama, place au Napoléon.
Ce nouveau restaurant à Saint-
Tropez dévoile une carte qui excite
les papilles dans un décor original.
Texte : Lina Mistral
Photos DR

“ La terrasse ombragée
reste l’une des plus belles
du village. ”

Chers amateurs de couscous, vous connaissiez sans


doute le restaurant Salama, devenu culte au fil du
temps… Ne soyez pas déçus ! Le coucous royal sera
vite oublié lorsque vous découvrirez la carte du
Napoléon, le nouvel établissement qui le remplace.
Parce qu’ici, produits de saison, poissons et viandes
de qualité aiguiseront sans aucun doute votre appétit.
Le restaurant a été entièrement rénové dans un style
Empire à la gloire de l’empereur corse. Et il faut
avouer que c’est très réussi… La terrasse ombragée
reste l’une des plus belles du village et le lieu se veut
intimiste. Le succès de cet établissement est garanti,
tant ses atouts sont pluriels !

www.napoleon-sainttropez.com

50
51
FOOD | ALBERTINE – MARSEILLE

52
Du côté de
chez Passédat
Au Village des Docks, le chef d’orchestre des saveurs, étoilé du Petit Nice***, a ouvert un
nouveau restaurant : Albertine. Il y entame une interprétation d’une symphonie gustative
qui comble l’amateur par sa richesse mélodique.
Texte : Jackie Séguin
Photos : © Richard Haughton

Les Docks à Marseille, ancien et immense entrepôt maritime, Ces nuances de saveurs associées entre terre et mer sont l’essence
se sont métamorphosés en un magnifique ensemble de bureaux même de la cuisine de Gérald. Lui seul sait « accoler » la diversité
dans les étages. Au rez-de-chaussée, une galerie commerciale des saveurs avec une simplicité inimitable. En effet, quelque soit
composée de trois zones, le Port avec restaurants et boutiques l’amuse-bouche, l’accompagnement de légumes mêlés, la viande ou
de mode, le Village, avec des thématiques : restauration, mode, le poisson, habillés de sauce, chaque goût, chaque arôme, chaque
beauté… Et un Marché où se côtoient les produits biologiques saveur ou fragrance se juxtaposent dans un festival harmonieux
et la production locale. Mais l’ensemble a conservé le charme comme des notes de musique dont l’unicité et l’entrelacement
et l’unicité de son architecture symbolique (365 mètres de long, participent à l’élan de la symphonie gustative. Chaque élément du
4 cours intérieures, 52 portes, 7 niveaux comme les chiffres d’une menu est une partition réussie. L’accompagnement le plus sobre,
année en jours, trimestres, semaines) rythmée par le temps et comme par exemple cette purée de pommes de terre bio, cela
les saisons. va de soi, parsemée de poutargue, trésor de l’Etang de Berre, et
C’est ce nouveau centre commercial, face aux Terrasses du Port, montée de cette huile d’olive si précieuse pour Albertine.
que Gérald Passédat a choisi, pour rendre hommage à sa maman, La farandole des légumes au printemps : petits pois, févettes,
disparue récemment, et à son grand-père. En effet, celui-ci courgettes, asperges vertes, est un hymne, discrètement relevé
travaillait aux Docks pour les Messageries Maritimes, et sa maman de menthe.
aimait la cuisine provençale, l’huile d’olive et la simplicité… La panisse retravaillée en feuille croustillante se pare d’aubergine
Il a donc choisi pour elle, une décoration sobre avec des matériaux et de coriandre, le pain pita se parfume de coriandre aussi et
naturels, bois et pierre, une ambiance un peu années 80, boiseries d’épices.
et rayonnages. Une moquette aux nuances bleues comme la mer et Les asperges de Provence, cuites à la perfection, se parent
vertes comme la campagne, ainsi qu’un éclairage tamisé qui rend de petits carrés de fraises de 5 millimètres à peine, relevées
l’ensemble plus chaleureux. Ce sont Thierry Lombardi et Pascale de « graines » de poutargue et se caressent d’une émulsion
Bartoli du cabinet Architecture 54 qui ont conçu cette décoration. aux herbes…
La cuisine, elle, est bien de la même finesse d’imagination et Le poisson dont le choix dépend de la pêche du jour se sert
d’élaboration que celle que sait nous concocter le chef dans son souvent cru. Il est alors tamisé : une texture initiée par le chef,
célèbre restaurant gastronomique du Petit Nice. Une cuisine plus fin que du tartare, pour mettre en valeur le goût du poisson
du soleil, délicatement originale, sans crème et sans beurre, qui cru, relevé de pomme verte pour le contraste acidulé. La viande
évoque le terroir de Provence et cette connotation maritime rouge, choisie maturée d’au moins 21 jours, s’apprête d’un beurre
toujours subtile et si convaincante. Avec certains clins d’œil aux algues ou aux agrumes et s’entoure de l’élégance de pommes
à la cuisine du monde… Les Docks n’ont-ils pas toujours été soufflées ou d’un tartare de brocolis…
tournés vers le monde ? Et nombre d’épices ont dû au fil du siècle
imprégner les murs de leurs parfums.

53
FOOD | ALBERTINE – MARSEILLE

“ Une cuisine du soleil,


délicatement originale, sans
crème et sans beurre, qui évoque
le terroir de Provence et cette
connotation maritime toujours
subtile et si convaincante. ”
Avec les desserts, l’harmonie éclot dans une finale toujours
surprenante. Par exemple, le dessert au citron se décline en
une seule thématique de saveurs acidulées, mais ce sont les
consistances qui se jouent du plaisir de vos papilles : douceur
crémeuse, croquant des éclats de meringue qui viennent
arrondir la fraîcheur du sorbet…
Dans tous les cas, l’inventivité se manifeste par le nombre de
saveurs associées à chaque plat et magnifiée par les différences
de consistances. Chaque bouchée est un arc-en-ciel de saveurs
qui se marient sans qu’aucune ne domine. Chaque fragrance
et consistance valorisent les autres dans un équilibre et une
élégance qui signent une partition jouée avec maestria…
Le temps toujours retrouvé du bonheur chez Albertine !
Une dédicace très émouvante à une mère de la part d’un
fils surdoué.

www.passedat.fr/albertine

54
FOOD | THE GREEN SPOT – BARCELONE

Grillé,
Le long corridor, bardé de bois menant à la salle
de restauration, en dit long. Plus qu’un simple
effet stylistique, il introduit le gastronome en
herbe à ce qui l’attend là-bas, plus loin : la nature,
le vert, une table 100% végétarienne. Dans le
restaurant, la lumière frappe les arches des murs
blancs, les tables résolument modernes (déjà

frit
dressées de quelques assiettes de céramique
faites main), les chaises de bois blond ou les
canapés gris souris. Au Green Spot, le fond et la
forme s’accordent.
C’est dans cette pièce, sublimement imaginée
par l’architecte brésilien Isay Weinfeld, que tout
se passe. Des dizaines de végétariens et autres

ou vapeur
passionnés du goût se rendent à cette nouvelle
adresse barcelonaise pour déguster les recettes
imaginées par le chef Marcelino Jimenez. Des
créations qui relèvent sans doute du défi, puisque
le Chef s’est imposé comme mission de faire
aimer la cuisine végétarienne à tout type de
gourmet. A bon entendeur…
Attendant les célébrations de toutes parts,
l’équipe s’affaire dans la cuisine ouverte,
autorisant ainsi les regards curieux et gourmands
à s’enquérir des méthodes utilisées ici, ou de la
nature des produits. Grillé, mariné, frit ou vapeur,
The Green Spot à Barcelone est un véritable repaire au feu de bois, au four, caramélisé ou servi cru,
pour végétariens. Zoom sur cette nouvelle adresse les méthodes sont multiples pour déguster la
branchée et nature. ribambelle de légumes et fruits servie au Green
Spot. Des plus classiques – comme les pommes de
terre, carottes ou courgettes – aux plus élaborés
Texte : Fabienne Dupuis
comme le chou kale, le très à la mode quinoa ou le
Photos : © Iñigo Bujedo-Aguirre
tofu, en passant par de plus curieux, les pakoras
du Pakistan ou un San Choy Bau,les légumes
règnent ici en maîtres.

56
57
FOOD | THE GREEN SPOT – BARCELONE

Les commandes passées, les plats défilent sur le


comptoir pour être servis promptement. C’est
beau, et même très beau, une véritable mise en
scène d’instagramer pro. Mais déjà les fourchettes
piquent dans les assiettes. Et là, la mise en scène
s’efface, faisant place à la sapidité. Du tendre, des
profondeurs, quelques contrastes et des saveurs
frappent le palais sans épate ni chichi, tout en
rondeur et goût, révélant des bouquets qu’on
avait oubliés ou qu’on ne connaissait peut-être
même pas.
Ne reste plus qu’à se lever pour aller saluer
Marcelino, affairé en cuisine, et que l’on n’ose
interrompre dans ses poêlés. Les papilles
aiguisées par les fumets, on rêve déjà à la
prochaine fois…

www.encompaniadelobos.com

58
FOOD | BOUET RESTAURANT BY RAMÓN ESTEVE – VALENCIA

60
Expérience
hédoniste
Œuvre du studio de Ramón Esteve, le nouveau restaurant Bouet,
à Valence en Espagne, dévoile un design exclusif au caractère
industriel où matériaux rustiques et raffinés cohabitent.
Un lieu gourmand et contemporain, meublé par Vondom.
Texte : Charlie Leclerc
Photos : Alfonso Calza

61
FOOD | BOUET RESTAURANT BY RAMÓN ESTEVE – VALENCIA

Si l’architecte et designer Ramón Esteve excelle en matière


“ Ce lieu joue la carte de la d’architecture résidentielle, il est tout aussi doué pour
imaginer des intérieurs de restaurants. Dans sa propre ville,

sophistication, tout en demeurant à Valence, il signe l’intégralité de la réalisation du restaurant


Bouet. Il faut dire que les propriétaires de ce nouveau spot,
situé Gran via de les Germanies, l’une des grandes artères
décontracté. ” de la cité, sont des passionnés de gastronomie, mais aussi
d’architecture et de design. « Le nouveau Bouet revendique
la gastronomie comme une expérience hédoniste et
sensorielle. Les émotions et les idées ne se manifestent pas
seulement par la cuisine, mais aussi à travers l’espace et la
manière dont il a été conçu », explique Ramón Esteve.
Ce lieu joue la carte de la sophistication, tout en demeurant
décontracté, avec une suite d’espaces qui révèlent au fur
et à mesure la singularité de l’endroit. Le studio espagnol
a opté pour un savant mélange de matériaux rustiques et
contemporains, tout en conférant un caractère industriel
au restaurant. Ainsi la brique – omniprésente – voisine
avec du marbre, du métal et du cuivre. Quant au mobilier
et aux luminaires, ils ajoutent une note supplémentaire de
modernité, mais aussi d’originalité. L’adresse, pourvue d’un
plafond assez dark et d’un éclairage intime, est en effet
peuplée de pièces de la collection Faz de Ramón Esteve
pour Vondom, éditeur dont il assure par ailleurs la direction
artistique. Ces meubles se démarquent avec leurs structures
à facettes géométriques très design, formes que l’on retrouve
au niveau des miroirs et des suspensions en cuivre.
Agrémenté d’un charmant patio que l’on distingue à travers
de hautes parois vitrées, Bouet possède également une
cuisine largement ouverte sur la salle du restaurant, offrant
aux convives une jolie vue sur la préparation des plats, des
tapas notamment. On peut aussi se poser au niveau du bar
de l’entrée et simplement déguster un mets froid, un cocktail
ou un autre délicieux breuvage. Un concept polyvalent qui
valorise l’art de vivre dans son ensemble.

www.ramonesteve.com

62
Signe d’exception

Disponible exclusivement chez les cavistes et sur les meilleures tables. www.champagne-billecart.fr

L’ ABUS D’ ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.


RENCONTRE | ARNAUD DONCKELE

© Gianni Villa

Arnaud Donckele, chef à La Résidence de la Pinède à Saint-Tropez.

64
Une leçon de vie
Tous les chemins empruntés par les très grands talents mènent aux étoiles… Mais le
parcours de Arnaud Donckele, chef à La Résidence de la Pinède à Saint-Tropez, est
fulgurant. Son exceptionnelle réussite a suivi un véritable itinéraire philosophique : partant
de la ferme des grands-parents avec, pour destination, l’amour des produits et des hommes.
En toute simplicité.
Propos recueillis par Jackie Séguin et Delphine Després
Photos : DR

Au cours de cette rencontre, dès les premiers instants, Arnaud Pour payer ma chambre de bonne je travaille chez Goumard
Donckele, chef à La Résidence de la Pinède à Saint-Tropez, Prunier. Et, à 18 ans, avec mon permis tout neuf, je pars chez
membre des Leading Hotels of the World, nous cite ses Michel Guérard grâce à mon père qui connaît bien son frère qui
grands-parents agriculteurs et, tout au long de la conversation, habite en face de sa charcuterie. J’y suis rentré stagiaire et j’y
leur souvenir revient, dans les mots parfois mais aussi dans suis resté trois ans… Et en 1997, mon rêve étant de travailler
le regard que le chef porte sur son parcours. Vivant dans leur chez Alain Ducasse, j’entre comme troisième commis au Louis
ferme jusqu’à onze ans, Arnaud regarde, écoute, mémorise. XV à Monaco où je reste un an et demi, puis je pars au Alain
Il ne sait pas encore qu’il acquiert une philosophie de vie qui Ducasse au Plaza Athénée pendant un an. Et je suis envoyé
sera la colonne vertébrale de sa carrière et de son bonheur. au Lasserre que je quitterai en 2004 pour entrer à La Pinède à
Saint-Tropez où j’ai postulé pour une place de chef. Ducasse
On sent bien, au ton de votre voix, que cette vie à la dit au propriétaire : « Il est jeune mais prenez-le ! » J’ai 27 ans.
ferme, dans votre enfance, vous a marqué, que vous
a-t-elle appris ? Vous arrivez donc à la Pinède et son restaurant La
Arnaud Donckele : Dès que je rentrais de l’école Vague d’Or qui possède déjà une étoile, vous êtes
j’accompagnais mes grands-parents dans leurs nombreuses jeune… Cela n’a pas été trop dur de vous faire accepter
activités. Ils m’ont appris, par l’exemple, la vie en autarcie. On et reconnaître ?
faisait tout à la ferme, le cidre, la goutte, la farine nous-même, Arnaud Donckele : Non. La seule vraie difficulté, c’est d’être
le potager, l’élevage de canards, de poules, de cochons, de patient avec soi-même. Accepter que sa propre maturité exige
bovins… Mais ils avaient aussi une obsession du bien, du bon patience et longueur de temps. Je savais que je possédais le
et du beau. Chez eux, on faisait la traite, on gardait du bon lait savoir-faire mais qu’il me faudrait trouver ma propre identité
puis on faisait le beurre, la crème pour qu’elle soit la meilleure culinaire, ma patte personnelle et convaincante. Et je me
possible. Mais tout était important et devait être « meilleur ». souvenais de mes grands-parents : il faut faire bien, bon et
On ne jetait pas le petit lait ! On y trempait le pain rassis. beau ! Il faut apprendre encore et toujours. Ce n’est qu’au
Pour nourrir les poulets, pour que leur chair soit la meilleure bout de trois ans, en 2008, que j’ai pu offrir réellement ma
possible… On ajoutait des herbes cueillies dans la colline ! propre cuisine. Celle qui correspond à mon moi profond.
Ils m’expliquaient cela simplement, tout en travaillant… La vraie rareté d’une cuisine, c’est l’environnement naturel
Le meilleur possible. Constamment. Et c’est sans doute là, et l’adéquation entre les mets, les saveurs et cette nature
à cette époque, que j’ai façonné, inconsciemment, ce désir autour. Et il est important de préciser qu’à La Résidence de
profond de mieux, de meilleur qui m’a toujours motivé. Je n’ai la Pinède, la structure patronale m’a donné carte blanche sur
jamais réfléchi en termes de réussite sociale ou de célébrité. le choix des produits et sur la philosophie de cuisine que je
voulais concrétiser. La liberté de création engendre, favorise
À onze ans, vous retrouvez vos parents à Rouen. et magnifie ladite création. Et puis, ce sont les rencontres,
Comment s’organise votre vie alors ? Vous ne vous l’humain qui complètent l’inspiration et la qualité.
ennuyez pas ? Vous ne regrettez pas la ferme ? Les rencontres forment le savoir et j’ai rencontré des gens
Arnaud Donckele : Oh non pas du tout ! Mon père est un de la terre et de la pêche. Je les ai aimés. Et comme mes
homme hyper actif qui travaille 8 jours sur 7 et qui a deux grands-parents autrefois, j’ai voulu extraire le meilleur de leurs
passions : la chasse et la grande cuisine ! Il est charcutier- produits. Être digne d’eux et de la région où j’œuvre ! Je veux
traiteur et il fabrique des plats à l’assiette qu’il vend. Il se interpréter et rendre hommage. C’est le plus important.
nourrit des recettes de Michel Guérard, Roger Vergé, Jacques
Maximin, Alain Chapel… Moi, je suis très fier de lui et j’ai
besoin qu’il me remarque, qu’il m’aime. Je suis rentré au foyer
familial au moment de la naissance de mon frère et j’ai besoin
de faire ma place. Je passe des heures avec lui dans son
laboratoire, je veux devenir cuisinier ! Grand cuisinier pour
que papa soit fier de moi ! À 16 ans, j’annonce ma décision à
mes parents et je pars à Paris.

65
66
RENCONTRE | ARNAUD DONCKELE

© Richard Haughton

© Richard Haughton
Maintenant que votre cuisine vous ressemble intimement,
expliquez-nous comment vous prenez la décision de créer
un plat plutôt qu’un autre ?
Arnaud Donckele : Plusieurs facteurs se conjuguent
pour engendrer l’ébauche de l’idée… D’abord, je suis dans
le Sud, donc je veux une cuisine qui est en harmonie avec
l’environnement. Il faut aussi qu’elle s’inscrive dans l’époque
d’aujourd’hui, qu’elle soit contemporaine, originale et qu’elle soit
mienne. Pour ce faire, elle doit être constituée d’au moins 8 ou
14 éléments : je suis entre Pierre Gagnaire dans la complexité,
et la poésie d’un Michel Guérard. Il faut que ma cuisine raconte
une histoire, une de mes histoires. Créer c’est raconter ! Et donc,
enfin et surtout, il me faut un coup de cœur amical ou amoureux.
Je suis constamment en recherche d’amour. Parce que lui seul

© Richard Haughton
me comble ! Alors, chacun de mes plats a une histoire d’amour.
Toutes différentes mais toutes essentielles.

Pouvez-vous nous raconter une de ces histoires d’amour


si fructueuse pour le bonheur des gastronomes ?
Arnaud Donckele : Elles sont toutes magiques et différentes !
Ainsi, parlons du premier plat qui me tenait à cœur. Quand
j’ai quitté Lasserre, Jean-Louis Nomicos, mon chef, m’a dit :
« Ma recette de Macaroni truffe noire, foie gras, qui a été
reproduite à l’envi sans mon accord, toi, je te la donne, elle
est à toi ! Interprète-la ! » Cela a été mon premier défi vis-à-
vis de moi-même. Illustrer pour remercier Jean-Louis de ce
cadeau. J’ai ajouté basilic, tomates confites, artichaut, parmesan

“ Je connais, discute, aide,


de montagne. Le bonheur est quasi quotidien quand nous
présentons et expliquons ce plat. Je peux citer Jean-Louis et lui
montrer ainsi toute mon affection et ma reconnaissance. Il en
est de même quand nous servons le Homard façon Claudette.
Claudette est la maman de Thierry Di Tullio, le maître d’hôtel,
conseille chacun de nos
producteurs. ”
mon alter ego. Et elle avait une recette, son lapin avec des
crevettes, du miel de châtaignier, du romarin qu’elle tenait de
sa mère et qu’elle m’avait préparé. Elle a été très malade au
moment où nous avons eu notre deuxième étoile et nous avons Arnaud Donckele
décidé Thierry et moi de mettre au menu sa recette adaptée
au homard. Nous pouvions ainsi l’évoquer tous les soirs avec
émotion et faire partager l’émotion.
Mes autres histoires d’amour, ce sont celles que je partage avec
mes producteurs et leurs produits. Je pourrais tous vous les
© Richard Haughton

citer. Pendant six mois, je suis dans notre restaurant 7 jours


sur 7, mais l’hiver je ne travaille qu’avec les producteurs : 80 % de
ce que nous servons sort de notre environnement très proche. Et
je connais, discute, aide, conseille chacun de nos producteurs.
Je ne vous citerai que Lucie, mon éleveuse d’agneau qui a
commencé à 18 ans. Elle est célibataire et fait du bio… Je l’ai
éduquée dans l’élevage, aujourd’hui elle ne produit plus que 50
agneaux cette année, mais ils sont tous pour moi. J’aime cette
femme qui a accepté de faire le pari du meilleur avec moi. Et
pour qu’elle puisse vivre correctement, je lui paie sa viande bien
plus cher, mais elle est la meilleure ! Avec mes producteurs, je
mets les pieds dans la terre avec eux. Je veux être acteur de la
perfection du produit. Comme mes grands-parents qui étaient
dans cet esprit d’exception que je veux retrouver. Je veux gérer
la qualité. Mon cahier des charges dépasse le label et j’accepte
d’en gérer l’économie. Qu’il s’agisse d’élevage de poules, de
lapins, de cochons ou de culture de safran, de légumes, ou
de production d’olives, je participe, conseille, et paie. Autre
exemple, je veux relancer l’élevage de pigeons de Provence.
Je suis sur un projet passionnant de 500 pigeons qui pourront
voler comme dans la nature. C’est à nous acheteurs, et donc
à moi, d’aider à retrouver les produits exceptionnels que la
nature a su concevoir et faire vivre. C’est enthousiasmant et
cela crée entre les producteurs et moi de somptueuses histoires
d’interdépendance… Comme dans l’amour.

67
RENCONTRE | ARNAUD DONCKELE
Toutes ces passions expliquent la rapidité étonnante de
votre carrière et sa reconnaissance… En 2008, à 30 ans,
Gault et Millau vous décerne 4 toques dans son guide

© Richard Haughton
France. En 2010, à 32 ans, vous décrochez 2 étoiles
au Guide Michelin. En 2012, le prix de « jeune chef de
l’avenir » par l’Académie Culinaire Internationale. En
2013, à 35 ans, plus jeune chef auréolé, vous décrochez
3 étoiles au Guide Michelin et vous êtes élu Chef de
l’année, par les professionnels de la restauration,
élection organisée par Le Chef Magazine ! Vous vous
attendiez à cette réussite fulgurante ?
Arnaud Donckele : Très sincèrement non. Je ne m’attendais
pas à ma troisième étoile en 2013, ce n’était pas le but. Mon sujet
était de faire découvrir la cuisine sudiste et de la rendre élégante
et contemporaine. La surprise a été énorme ! Une indescriptible
joie bien sûr ! Il m’a fallu presque quatre mois pour gérer ce
succès et donc cette pression. Elle est plus « déconstructive »
que constructive : j’étais paralysé par la peur de la déception des
clients. C’est terrible de craindre décevoir.

Aujourd’hui vous pouvez être rassuré… Quels sont vos


projets ? Trouver de nouvelles recettes, changer de lieu ?
Arnaud Donckele : Changer de lieu, certainement pas !
Notre propriétaire depuis l’an dernier est LVMH, français et
humainement exceptionnel. Ils nous ont fait confiance et ont
compris que l’humain est le centre de la créativité. Nous sommes
une famille et je suis un sentimental.
Nous avons beaucoup de projets : la décoration sera refaite
complètement l’an prochain et, l’année suivante, un deuxième
restaurant devrait voir le jour à côté de La Vague d’Or, de
manière à offrir à nos clients une autre table alternative…
L’établissement devrait aussi passer sous la marque
Cheval Blanc…
Trouver de nouvelles recettes bien sûr ! Il faut renouveler 25 %
d’une carte chaque année. Mais vous savez, un plat, c’est une
longue histoire… C’est comme un enfant. Il y a la conception
à partir d’un produit que l’on élève depuis longtemps. Puis la
naissance : les produits se retrouvent dans l’assiette, on fait
goûter et on prend tous les avis de l’équipe, puis des amis et
enfin des clients. Pendant un an, on modifie, on affine. Un plat
a une adolescence. Puis devient adulte. Il faut des années pour
© Richard Haughton

aboutir à l’apogée et on le laisse au menu pendant quatre ou


cinq ans… En effet, quand un client a apprécié, il sera heureux
de le retrouver quelques mois ou une année plus tard, de le
faire découvrir à des amis. Moi je suis un lent. Ce rythme me
convient bien.

Vous êtes un tel professionnel et connaisseur que je


ne résiste pas à l’envie de vous demander vos lieux et
restaurants préférés en France comme ailleurs…
Arnaud Donckele : En France, une petite table, un jeune chef
décomplexé, qui a un grand avenir, Rodolphe Pottier, à Rouen,
ma ville d’origine. Allez chez Rodolphe ! Il a décroché en février
sa première étoile au Guide Michelin.
À l’étranger, les frères Roca à Gérone en Espagne, Joan Roca le
chef, ses frères Josep, sommelier, et Jordi, le pâtissier, au Celler
de Can Roca*** : l’éblouissement dès la première bouchée.
Et à Hong Kong, Bo Innovation classé au Michelin. Chaque plat
est l’histoire de la région, une image des marchés, c’est d’une
élégance et d’un raffinement impressionnants. Une grande
émotion culturelle et humaine !
Et mon hôtel favori est l’Hôtel Cheval blanc à Saint-Barthélemy.
Vous y trouverez, outre le cadre, une capacité de l’équipe
à être exceptionnelle avec les clients. La gentillesse est le
luxe suprême…
C’est encore une émotion humaine. L’essentiel.

www.residencepinede.com

68
© Richard Haughton

69
FOCUS | LA VILLA LA COSTE – LE PUY-SAINTE-RÉPARADE

Un interprète surdoué
de la Provence éternelle
Quand l’excellence vient se nicher au cœur de la sérénité

© Richard Haughton
majestueuse de la Provence, l’émotion est intense.
La Villa La Coste, avec son restaurant gastronomique et ses 28 Texte : Jackie Séguin
villas suites, apporte la touche finale d’hédonisme. Photos : DR

Au cœur du Pays d’Aix, face aux « collines comme des vagues La Villa La Coste est un ensemble conçu par le propriétaire
de mer paisible » du Lubéron, avec à l’horizon le mont Ventoux, lui-même avec la collaboration de l’architecte Christopher Green…
un magnifique domaine viticole, Le Château La Coste, se prélasse Une enfilade de 28 grandes et petites suites qui longent des calades
entre les forêts de chênes, les olivettes et les amandiers. Dans ce provençales (allées pavées en pierres calcaires du Vaucluse ou
calme absolu, ce silence profond et chaud, le site offre toute la galets de la Durance). Chacune des suites ayant une décoration
noblesse de cette nature provençale majestueuse et sereine dont très simple et très recherchée dans la qualité des matériaux (bois,
Giono sut nous faire rêver. Dans un paysage de Cézanne aussi marbre, lin), lit large et profond à baldaquin avec de blanches
lumineux et émouvant que ses tableaux, des œuvres d’art uniques et légères mousselines. Des salles de bains noires et blanches
sont installées en pleine nature s’intégrant superbement dans un somptueusement sobres et donnant sur une terrasse privative.
environnement enchanteur. La Villa La Coste domine le domaine. Une ambiance très apaisée, animée par le choix judicieux de
Gérald Passédat, notre perfectionniste, est tombé amoureux du superbes tableaux.
lieu. Pour notre bonheur. Chaque suite a sa terrasse dominant les vignes, les collines, la
« Quand j’ai découvert l’endroit, je ne pouvais que relever vallée de la Durance, avec mini-piscine pour les plus grandes. Le
le défi. » En effet, un soir, le propriétaire du domaine, le calme est absolu, la lumière parfaite.
collectionneur irlandais Patrick McKillen, dîne au Petit Nice***,
restaurant étoilé de Gérald Passédat à Marseille. En fin de dîner, il
propose au chef de découvrir sa propriété.

70
© Richard Haughton
© Richard Haughton

Une seule envie vous saisit : vous installer et écouter le silence Gérald Passédat assure la gestion de tous les espaces de
chargé d’arômes en contemplant certaines sculptures, comme restauration. Le personnel formé par un jeune directeur
celles d’Alexander Calder, de Jean Nouvel, de Frank O. Gehry, de enthousiaste, Nicolas Socquet, est attentionné, discret, souriant
Louise Bourgeois et de Tom Shannon, qui pointillent le domaine. et respire le bonheur de travailler dans cette ambiance lumineuse
Au rez-de-chaussée, une bibliothèque, des salons, une salle de et chaleureuse. L’âme des lieux ressemble au responsable, Gérald.
jeu, un piano bar, une cave et le petit restaurant vous attendent Son exigence, sa droiture, son attachement à la région, et son goût
pour d’autres plaisirs… La décoration est là aussi subtile avec pour l’art ont imprégné l’endroit, tout comme les lieux ont magnifié
des éléments très convaincants de grands designers, comme son inspiration.
Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Pierre Yovanovitch et Flemming Il ne vous reste plus qu’à découvrir la perle de cette adresse, le
Lassen. Et sachez que la liberté est la devise de cet hôtel. Vous magnifique bateau posé sur son bassin, tout vitré pour jouir de
pourrez, à toutes heures, vous restaurer là où vous avez envie. Sur la vue, le cœur de la succulence, le restaurant gastronomique de
les terrasses, à l’ombre, au soleil, dans la bibliothèque ! Vous partez Gérald. Dès l’entrée, vous découvrirez, au centre de la salle, la
en balade ? Le chef prépare votre pique-nique ! sculpture Le Couple de Louise Bourgeois, dont les œuvres sont
présentées aussi dans le vignoble. Le restaurant gastronomique a
été nommé « Louison », son diminutif d’enfant, en son honneur.

71
FOCUS | LA VILLA LA COSTE – LE PUY-SAINTE-RÉPARADE

© Richard Haughton
« Les œuvres d’art en liberté, les paysages de
Cézanne, la lumière stimulent dans l’allégresse, mon
“ L’âme des lieux ressemble au inspiration… » Et avouons-le, le résultat est à la hauteur
de l’émotion émanant de ce cœur de la Provence.

responsable, Gérald Passédat. Son


Une cuisine aussi brillante qu’au Petit Nice***, dont la
reconnaissance étoilée ne devrait pas tarder.
Foie gras aux algues, tourteau rôti de plusieurs poivres
exigence, sa droiture, son attachement avec infusion de menthe potagère ; poularde fermière,
avoine truffée et blé tendre ou Saint-Pierre en nage

à la région, et son goût pour l’art ont


safranée arrosé d’huile d’olive pressée sur place, purée
de pomme de terre mêlée de poutargue et citron… Le
homard avec les pinces en cru et raviole de céleri rave
imprégné l’endroit. ” et le corps, avec jambon noir de Bigorre, bisque au
boudin noir…
Gérald réussit à organiser votre assiette avec une
élégance troublante d’artiste, la subtilité des parfums,
la saveur odorante de la garrigue, l’authenticité du
terroir et cette indéfinissable personnalité de notre
Provence. Certes les légumes et les herbes ont poussé
là, les olives sont récoltées ici. Les vignes sont devant
vos yeux et le vin bio Château La Coste est le premier
hôte. Les poissons sont ceux des pêcheurs, amis du chef,
les volailles et l’agneau ont trouvé leur saveur dans les
herbes du coin.
Pourtant, à chaque bouchée stupéfaite, vous saurez
que seul « Lui », ce Marseillais amoureux de la mer,
vit en osmose avec ce territoire provençal une passion
créatrice, une histoire d’amour partagée. Et son talent
a trouvé dans ces racines terriennes la puissance
de l’inimitable.
© Richard Haughton

www.villalacoste.com

72
© Richard Haughton © Gehry and Partners & Simon Schwyzer

73
RENCONTRE | ANTHONY UGO

© Jean-Louis Chais
Sur cette double page : Villa P1

Talents et
travail en
héritage
© Jean-Louis Chais

74
Ci-contre : Anthony Ugo, architecte.

© Jean-Louis Chais

L’histoire familiale de l’architecte Anthony Ugo est à la fois le cadre et la


source d’une réussite exemplaire émouvante… Réussite sociale, artistique et
professionnelle d’un père, d’un fils et d’une fille. Avec simplicité, obstination et
ferveur, ces trois-là nous démontrent qu’aujourd’hui certains peuvent construire
leur propre ascenseur social et offrir aux yeux du monde de somptueuses
réalisations qui comblent les plus exigeants.
Propos recueillis par Charlie Leclerc
Photos : DR

75
RENCONTRE | ANTHONY UGO

Sur cette page : Villa H2

“ La villa H2 est une maison design et invisible,


complètement dissimulée dans le paysage. ”
Anthony Ugo

76
© Jean-Louis Chais

Ci-contre : Villa P1

L’architecte Anthony Ugo, 36 ans, est, ce sont ses propres mots, Donc iriez-vous jusqu’à dire que vous pouvez accomplir
« tombé dans la marmite » tout petit. « J’adorais regarder mon n’importe quel rêve d’un client aussi surprenant soit-il ?
père dessiner, et très tôt, j’ai décidé de faire comme lui : dessiner Anthony Ugo : Il est vrai que notre métier d’architecte est de
des maisons ! » Père, fils et fille créent une première société. concrétiser les désirs de nos clients et de répondre au mieux à
Marine, la sœur, se passionne pour la décoration intérieure. leurs besoins et attentes. Nous n’avons pas de préférence, nous
L’agence Ugo Architecture, installée à Ramatuelle, développe tous pouvons créer tous les styles, du projet le plus classique au plus
les styles de demeures pour s’intégrer parfaitement aux paysages. inédit ! Nous avons conçu une plage privée à Ramatuelle, rénové la
Anthony Ugo imagine des villas d’exception sur mesure, des lieux cave coopérative de Ramatuelle, réalisé et rénové des hôtels et des
intemporels et purs… Rencontre avec un jeune prodige, ambitieux spas… Néanmoins, notre domaine principal reste la villa de luxe.
et téméraire. Notre prochain projet, la villa H2, est celui de clients pour lesquels
nous avions rénové une très jolie demeure classique (tuiles, fer
Et donc c’est ainsi que vous livrez ensemble des maisons forgé, parquet, portes moulurées) en 2014. Ils nous ont demandé
clefs en main ? de concevoir une nouvelle maison au design contemporain sur
Anthony Ugo : Oui. C’est de la fusion entre nos différentes une colline très boisée face à la mer. Un site totalement naturel et
visions, expériences et connaissances, que naissent nos projets. d’une grande beauté sur les hauteurs de Ramatuelle. Quand ils ont
Néanmoins, les exigences des clients, en plus de l’intégration du vu le projet, ils l’ont tout de suite adopté. Une maison design et
lieu, guident notre inspiration. invisible, complètement dissimulée dans le paysage. Je ne voyais
J’ai aussi eu la chance de travailler en collaboration avec de grands dans ce site qu’une maison aux lignes minimalistes pour être la
noms qui nous apportent un complément d’idées. Par exemple, plus discrète possible. Avec ses lignes pures, elle est en osmose
nous venons de concevoir une très belle demeure privée en parfaite avec la nature.
partenariat avec Peter Marino. Cela m’a permis de m’enrichir en
termes de design. Autre collaboration, celle avec Philippe Magnin
du Sauzey : avec lui, j’ai élaboré une villa moderne aux lignes
très épurées.
Les artisans ont aussi un rôle important dans la concrétisation de
nos dessins.
Mes études en génie civil, avant celles d’architecture, me
permettent par ailleurs de maîtriser parfaitement les règles
techniques de ce domaine. Par exemple, j’ai réussi à mettre en
œuvre un projet aux dimensions vraiment exceptionnelles, la
Villa V : une toiture de plus de 10 mètres de portée et des porte-
à-faux de plus de 7 mètres avec des menuiseries totalement
minimalistes, une création novatrice encore jamais réalisée !

77
RENCONTRE | ANTHONY UGO

Ci-contre : Villa V

Dites-nous en plus sur cette maison H2. Comment l’avez- Cette œuvre très convaincante vous a-t-elle donné le goût
vous rendue invisible ? Et comment l’avez-vous pensée en de ne travailler désormais que dans la nature ?
matière de maison à vivre ? Anthony Ugo : Non pas seulement. Il y a toujours une nouvelle
Anthony Ugo : Quand vous approchez, par le haut de la colline, conception architecturale à inventer. Prenons l’exemple d’un
vous ne voyez qu’un jardin plat et un petit parking… L’entrée projet, la villa H1, où il s’agissait de construire une demeure
est souterraine. Quand vous arrivez par l’escalier, dans le hall très design face à la mer, mais dont le terrain était triangulaire
d’entrée, vous découvrez en un seul coup d’œil un jardin et la et entouré de voisins. Le challenge était de taille. Pouvoir vivre
mer. Vous imaginez la surprise… La maison se dévoile au fur et à dehors autant qu’à l’intérieur sans pour autant voir ou être vu par
mesure de la visite. des voisins trop proches ! Il a donc fallu penser des baies vitrées
Pour rendre cette demeure la plus discrète possible, j’ai tout de ouvertes sur la mer mais ne donnant pas sur certains angles.
suite pensé qu’elle devait suivre la ligne naturelle du sol. C’est Cette maison a donc des facettes qui lui donnent une dynamique
pourquoi la toiture a une forme de vague qui épouse la forme du originale. Un important travail a été conçu sur l’orientation et
terrain et fait écho à la mer. Pour la faire disparaître, cette toiture sur les obliques. Si l’on ne prévoit pas chaque détail, on abîme
sera végétalisée avec des essences locales. D’où le jardin plat que l’harmonie générale… Dans cette villa, les baies sont toute
l’on découvre en arrivant. J’ai choisi des tonalités de gris pour hauteur, et la toiture qui déborde est également à facettes.
la structure, car ces gris sont parmi les couleurs dominantes du La maison est très cisaillée. Chaque pièce offre un espace de vie
paysage. J’ai donc opté pour un béton que l’on nomme béton noir sans frontière entre intérieur et extérieur grâce à ses grandes
mais qui est visuellement dans des nuances de gris. Toujours baies à galandage. Chaque projet nous permet de faire des biens
dans l’optique d’être en harmonie avec la nature, j’ai créé des d’exception sublimés par la nature.
bardages bois, sur les zones verticales, matériau qui évoque
l’environnement, et adoucit le béton. Concernant le bloc habitable,
j’ai considéré plus judicieux de le faire rectangulaire, car plus
facile à agencer.
La maison est organisée de manière à offrir la vue sur la mer ugoarchitecture.fr
depuis tous les espaces. J’ai volontairement marqué les différents
lieux de vie par des patios intérieurs et j’ai intégré des puits de
lumière pour gagner en luminosité. Cet aménagement permet à
la fois de mieux insonoriser les espaces et de conforter l’intimité
de chacun.

78
Sur cette page : Villa H1

79
DOMESTIQUE | VILLA MARIKYTA BY CHRISTOPHE TOLLEMER À SAINT-TROPEZ

L’intransigeance
d’un grand architecte
Quand volumes, matériaux nobles, perspectives sur
la mer, art du jardin, et sculptures contemporaines
se conjuguent pour définir la perfection d’un coin de
paradis… C’est alors que l’exigence souriante mais
implacable de Christophe Tollemer et de son équipe
hyper motivée s’impose.
Texte : Jackie Séguin et Delphine Després
Photos : © Jérôme Bryon

80
81
DOMESTIQUE | VILLA MARIKYTA BY CHRISTOPHE TOLLEMER À SAINT-TROPEZ

La Villa Marikyta, une vieille et grande maison des années 60 Christophe Tollemer : J’ai tout de suite su que nous devions le
regardait le bleu inimitable de la mer, dans l’un des endroits de conserver. Je voyais très bien, dans ma projection intérieure, qu’il
villégiature les plus recherchés de Saint-Tropez. Les propriétaires, saurait apporter une touche naturelle mais aussi très structurelle
exigeants, voulaient rénover. C’est donc Christophe Tollemer qui à la vue. Nous avons ainsi, nous, les créateurs, souvent, ce que je
prendra la main. Le lieu est certes magique. Mais encore faut-il tout nommerais une « pré-vision » émotive et motivante. Mais je sentais
transformer sans violer l’élégance orgueilleuse du site, sans trahir qu’il faudrait garder un maximum de transparence, que cette
la majesté des grands arbres, tout en faisant entrer dans chaque piscine devait être là mais rester d’une absolue discrétion dans
pièce la sérénité et la luminosité apaisantes de l’horizon marin. sa présence séductrice… C’est pourquoi nous avons choisi des
L’architecte, l’âme conquérante, est tenace, respectueux et garde-corps en verre pour protéger la zone bain. Autre impératif
intransigeant. Son but est de satisfaire et respecter le goût de ses absolu de ma « pré-vision » : l’eau de la piscine devrait être de la
clients. Aussi, les défis supplémentaires le galvanisent : ici, il lui couleur de la mer… Notre expérience nous a appris qu’une piscine
faut introduire et valoriser des sculptures contemporaines, passion de couleur bleu marine permet à l’eau de prendre la teinte de la
des propriétaires collectionneurs… Un cheval, des poissons, des mer. Mais je ne vous cacherais pas que quand les propriétaires ont
boules étonnantes. L’intégration de ces œuvres d’art étant pour découvert ce bleu marine d’une piscine encore vide, ils étaient
lui essentielle. très inquiets et très sceptiques ! Et je l’avoue, aujourd’hui, j’ai
Et bien sûr : créer une piscine ! Pour ce défi-là, Christophe moi-même été bluffé par le résultat ! Il correspond si exactement à
Tollemer reconnaît d’emblée qu’il a immédiatement visualisé son ma « pré-vision » imaginaire ! C’est un bonheur absolu quand nos
emplacement. Il fallait que la piscine, à débordement, s’intègre sur rêves se concrétisent réellement et cela nous donne une énergie
la ligne bleue de la Méditerranée. Et la présence d’un grand pin créatrice dont profite ensuite tout chantier entrepris…
parasol en contrebas l’enthousiasmait.

82
Pourquoi avez-vous alors décidé, devant cette vue sur Le premier défi de l’intégration des sculptures était donc
l’horizontalité parfaite de la mer, de créer une structure un véritable challenge ? Installer un cheval par exemple…
de 750 m2 constituée de grands volumes rectangulaires Christophe Tollemer : Oui et non… Oui c’était un défi, car
habillés de charpentes gris anthracite et très ouverts sur bien entendu, je voulais aussi valoriser chaque sculpture… Que
des jardins-patios ? sa présence sache accrocher l’œil, et qu’elle soit aussi comme
Christophe Tollemer : C’est précisément cette perfection qui le pin parasol, structurelle. C’est-à-dire parfaitement intégrée
m’a inspiré. J’ai voulu prolonger l’ambiance maritime en reprenant et participante de la structure, qu’elle devienne constitutive de
à l’intérieur, l’esthétique imposante et rassurante des charpentes l’esthétique et fondamentale… Et je trouve que le cheval, pour
de bateaux. Et pour souligner et intensifier l’unité de perspective, reprendre votre exemple, devient support de l’arbre donc de la
j’ai voulu que l’œil embrasse dans le même regard l’intérieur et nature, donc de la beauté du lieu… Quant aux poissons en bronze
l’extérieur. Vous noterez ainsi qu’un des patios est charpenté en de Do, cette artiste italienne, ils ont trouvé le plus beau des
gris anthracite comme les pièces intérieures, et qu’une barque dans aquariums… N’est-il pas ?
un des jardins est un prolongement visuel, ô combien évocateur !

C’est donc pourquoi dans cette demeure, le regard peut


être toujours traversant. Et comment avez-vous conçu les
jardins ?
Christophe Tollemer : Il est essentiel pour moi que l’extérieur
soit en osmose esthétique avec l’intérieur. C’est pourquoi je
travaille toujours avec des jardiniers très doués qui ont compris
ce que mes amis moquent souvent … L’axe Tollemerien ! Ce
besoin d’une continuité, d’un axe de vision qui révèle l’unité de
perspective et de thématique…

83
DOMESTIQUE | VILLA MARIKYTA BY CHRISTOPHE TOLLEMER À SAINT-TROPEZ

84
“ J’ai voulu prolonger l’ambiance maritime en
reprenant à l’intérieur, l’esthétique imposante
et rassurante des charpentes de bateaux. ”
Christophe Tollemer
85
DOMESTIQUE | VILLA MARIKYTA BY CHRISTOPHE TOLLEMER À SAINT-TROPEZ

86
Le résultat : une villa de 750 m2, 5 chambres avec
salles de bains privatives, cuisine contemporaine,
salle de jeux et espace SPA, qui s’articule autour
d’un patio avec vue à 180° sur la grande bleue.
Mais lors de notre visite, nous serons, en outre,
tellement surpris par la sophistication, toute en
discrétion, de l’éclairage…
Christophe Tollemer : Je suis touché que vous
ayez noté. Nous avons fait un énorme travail sur
l’éclairage afin de retrouver toutes les nuances de
lumières qu’offre le Sud de la France aux différentes
heures. Techniquement, cela se traduit par des sources
lumineuses parfois directes et parfois indirectes, un
rythme des spots savamment calculé ou bien encore,
l’intensité et la température de couleur des éclairages
déterminées en fonction des espaces. En résumé, un
véritable travail de mise en scène pouvant varier au gré
du choix des propriétaires. Et j’avoue revendiquer une
réussite très convaincante.

www.christophe-tollemer.com

Christophe Tollemer conçoit des projets ambitieux et


visionnaires, principalement pour des résidences privées.
L’agence dispose de deux bureaux : un dans le Sud à Aix-en-
Provence et un à Paris, 12 rue de Seine 75006.

87
DOMESTIQUE | CASA ENTRE LA PINADA BY FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

Le passé
présent
L’agence d’architecture espagnole
Fran Silvestre dévoile sa Casa entre
la pinada… Une maison élégante et
moderne qui respecte en tout point
les éléments architecturaux de cette
ancienne demeure de famille.
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : © Fernando Guerra

88
89
DOMESTIQUE | CASA ENTRE LA PINADA BY FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

Pour l’architecte Fran Silvestre, l’architecture


c’est une histoire d’engagement, un accord
entre des clients et un maître d’ouvrage.
Une réponse engagée est autant technique
qu’esthétique et doit s’inscrire dans le temps.
De cet engagement doit naître la satisfaction,
celle de la tâche accomplie par tous et peut-
être même, pour tous. Ajoutez à cela un regard
posé sur l’environnement, qui ne saurait être,
aujourd’hui, ignoré des bâtisseurs, et vous
aurez en quelques lignes, le credo d’une agence
qui a multiplié les reconnaissances et autres
prix internationaux.
Pourtant au-delà du discours, c’est aussi
le style de l’agence qui séduit les clients.
Chez Fran Silvestre, la pureté des lignes
domine l’esthétique générale des réalisations.
Mais il ne saurait y avoir de belle forme sans
un fond solide. Sous ces carapaces esthétiques,
minimalistes et élégantes, se cache une
connaissance solide des matériaux et des
technologies, « pour améliorer la vie et le
confort des gens ».
Dés lors comment douter lorsque Fran
Silvestre parle d’excellence? Il suffit de
regarder cette Casa entre la pinada, pour
apprécier l’œuvre d’une agence qui avance
en prenant son temps. Œuvre de mémoire ici,
la structure existante exigeait pourtant des
travaux. Entre rénovation et extension, l’étude
a d’abord essayé de comprendre l’ADN de
la maison.

90
91
DOMESTIQUE | CASA ENTRE LA PINADA BY FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

92
“ Il suffit de regarder
cette Casa entre la
pinada, pour apprécier
l’œuvre d’une agence
qui avance en prenant
son temps. ”

Propriété acquise depuis plusieurs


générations, la maison a aussi subi de
multiples travaux qui, selon les architectes,
ont aussi concouru à produire une forme
de sentimentalité : le souvenir. Ce sont ces
mêmes souvenirs que Silvestre a décidé
d’intégrer dans ses nouveaux plans.
Dans ce projet récent, des volumes
existants ont été réagencés, et d’autres
ajoutés. Ces derniers contiennent, entre
autres, les espaces communs, respectant
néanmoins les échelles des parties plus
anciennes. À l’intérieur, la construction
se sert de plateaux et de dénivelés pour
compartimenter en plusieurs espaces les
pièces à vivre, les séparant, si ce n’est
physiquement, en tout cas visuellement les
unes des autres.
Obéissant aux lois de construction des
bâtiments érigés précédemment, Fran
Silvestre apporte là une nouvelle pierre
qui s’intègre sans difficulté à la demeure
familiale. S’il place au cœur du jardin un
nouvel édifice, il demeure cependant fidèle
au rythme imposé tant par la tradition
que par les architectes précédents. En
ajoutant, entre ces arbres qui ont vu les
adultes grandir et les petits-enfants naître,
quelques murs remarquablement blancs,
il enrichit le collier de souvenirs d’une
nouvelle perle.

www.fransilvestrearquitectos.com

93
DOMESTIQUE | CASA CUEVA BY UMMO ESTUDIO

94
Sapiens
Dévoilée il y a quelques années, la Casa Cueva
(grotte en espagnol) de l’agence d’architecture
espagnole UMMO Estudio, continue d’intriguer
les amateurs. Petite visite d’une maison
parfaitement à part.
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : © David Vico

95
DOMESTIQUE | CASA CUEVA BY UMMO ESTUDIO

96
“ Profitant des conditions même de la roche,
et de la grotte, les architectes ont choisi d’utiliser l’espace
en le dénaturant le moins possible. ”
Pour les espagnols, la Sierra Morena possède C’est en pénétrant dans la maison Cueva qu’on
quelque chose d’un peu particulier. Cette longue apprécie le mieux l’intéressant travail imaginé
chaîne de montagnes, qui traverse sur sa largeur, par l’équipe d’UMMO Estudio. Profitant des
tout le sud de l’Espagne (ou presque !), a, depuis conditions même de la roche, mais aussi de la
des décennies, engendré les histoires les plus grotte, les architectes ont choisi d’utiliser l’espace
folles. Il faut dire qu’avec son aspect sec et en le dénaturant le moins possible. En minimisant
désertique, ce vent chaud qui souffle de temps l’intervention, ils permettent ainsi un nouveau
en temps, le lieu alimente les imaginations les dialogue structurel entre les cavités naturelles de
plus vives. la grotte et la science méthodique et structurante
Au pied de ces montagnes, à Cuevas del Pino, de l’architecture.
les architectes de l’agence espagnole UMMO ont Ce contraste, tant physique que visuel, permet de
imaginé une habitation singulière. Inscrite dans mettre en valeur ces deux typologies d’espace. Se
le creux de la roche d’où les maitres, géomètres déroule ainsi un jeu étonnant d’opposition entre
et carriers, extirpaient, il y a bien longtemps, des l’âpreté de la roche et la douceur du plâtre ou du
blocs de pierre monumentaux, la Casa Cueva béton ciré des sols. Aux murs, la blancheur du
semble sortir de nulle part. Surprenants, des murs plâtre (encore lui !) et la porosité des pierres; pour
blancs éclatés surgissent ici ou là sur les parois de le mobilier, des lignes impeccablement droites et
rocs, semblant échouer à correspondre à l’image délibérément contemporaines; au sol des nattes et
« traditionnelle » de l’habitation. Car il faut bien quelques pièces de bois brut, traits d’union entre
admettre que même avec un peu d’imagination, les genres.
il est difficile de relier entre elles ces parois de En choisissant la contemporanéité par opposition
murs épars, pour réaliser une seule et cohérente au contexte très minéral, les architectes dépassent
habitation. toutefois le seul fait esthétique pour permettre à

97
DOMESTIQUE | CASA CUEVA BY UMMO ESTUDIO

“ les architectes dépassent


le seul fait esthétique pour
permettre à l’espace de se muer
en lieu de vie. ”

l’espace de se muer en lieu de vie. Ce lieu atypique conserve


malgré tout, à l’intérieur, les codes rassurants de la gestion
de l’espace. Les architectes ont aussi imaginé de nombreuses
vitres par lesquelles s’invite la lumière naturelle, conférant
ainsi à la Casa Cueva une connexion vive et prégnante avec
le monde extérieur.
Enfin un petit passage permet aux hypothétiques habitants
de cette demeure troglodyte d’accéder à un toit terrasse
et de contempler alors la voûte céleste. Tout est ici réuni
pour nous remettre en contact avec nos origines, avec notre
mémoire instinctive.

www.ummoestudio.es

98
99
DOMESTIQUE | APPARTEMENT BY ARRCC – BARCELONE

Africa moderne
Studio de design de l’agence d’architecture sud-africaine SAOTA,
ARRCC a développé son style sur des projets aux quatre coins de la
planète. Aujourd’hui, c’est leur réalisation barcelonaise qui nous séduit :
un appartement d’un étage où l’identité de l’agence a pu s’imprimer avec
talent. Découverte.
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : Lorenzo Vecchia

100
101
DOMESTIQUE | APPARTEMENT BY ARRCC – BARCELONE

À l’origine de l’agence ARRCC, trois profils. Jon Enfin Mark Rielly, ancien de chez Stefan Antoni
Case, directeur de l’agence, est un passionné, (devenu depuis SAOTA !) a contribué, grâce à
qui place le design au coeur de tout ce qu’il fait, son talent à faire du Design Studio d’Antoni, la
et notamment au centre des projets qui lui sont marque ARRCC.
confiés. Il conduit ses équipes sur le chemin Armée de ces trois guerriers de l’espace, ARRCC
méticuleux du détail et de l’équilibre visuel. Bien a depuis conduit plusieurs projets avec brio. Celui
qu’ayant un parcours assez différent, Michele de Barcelone est résidentiel : un appartement
Rhoda (devenue directrice chez ARRCC en 2013), judicieusement placé sur l’incontournable Passeig
a, elle aussi, mené une carrière dans le monde de Gracia, en plein cœur de la capitale catalane.
du design et de l’architecture d’intérieur. Les arts Ce Barcelone, dont la vitalité et l’énergie ont été la
graphiques, la photographie, le cinéma, la mode et source d’inspiration de l’appartement tout entier,
les voyages composent son champ référentiel, sa du propre aveu des architectes.
palette d’architecte.

102
“ Un intérieur riche,
somptueux et profond,
où chaque objet fait sens. ”

103
DOMESTIQUE | APPARTEMENT BY ARRCC – BARCELONE

104
Les hôtes sont ainsi conviés à une fête visuelle où les
matériaux se succèdent et se superposent comme dans la
cave d’un Ali Baba devenu négociant. Dans chaque pièce
s’agrègent multitudes de matériaux à forte personnalité,
générant une atmosphère d’opulence. Des velours, des soies,
des cuirs, des lainages mais aussi quelques matériaux bruts
habillent les espaces dans une palette de couleurs multiples,
et néanmoins impeccablement coordonnées.
Le bois de chêne, mat et teinté, les panneaux de laiton
en guise de paravent, et les bardages laqués, postés sur
certains murs mais que l’on retrouve dans chaque pièce,
créent l’homogénéité visuelle de l’appartement, sa continuité
et sa cohérence. Pour le mobilier, là aussi, l’éclectisme
fait rage, une rage parfaitement maîtrisée qui mélange les
genres, de l’Afrique à la péninsule ibérique en passant par
les collections privées des propriétaires, tout en respectant
scrupuleusement le ton choisi pour l’ensemble. En résulte
un intérieur riche, somptueux et profond, où chaque objet
fait sens. Illustration parfaite de la philosophie de l’agence
ARRCC : des espaces pour sublimer la vie.

www.arrcc.com

105
PROJET | SUPERHOUSE

La vision des possibles


L’agence Superhouse lance ses concepts de maison : des bâtisses
hyperboliques, entre emphase et excès, répondant surtout à la notion
impérative du rêve. Petit voyage dans la démesure.
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : © Superhouse project

106
107
PROJET | SUPERHOUSE

À l’origine, une idée. Un fantasme. Une imagination Puis le studio d’imagerie The Boundary, créé par
forte qui donne joyeusement cours à la fantaisie. Peter Guthrie et Henry Goss, spécialisé dans la
Et puis après, un esprit entrepreneurial. Car pour visualisation 3D de résidences de très haut standing
que les idées se transforment en réalité, il faut viendra compléter le trio. Là encore, Magnus Ström
que le rêve passe à l’entreprise. Là, fut le rôle de choisit la crème de la crème, pour former une
Magnus Ström, celui qui en 2010 créait son agence équipe de choc sur un marché qui, s’il est prêt à
d’architecture éponyme. Bâtisseur, l’homme l’est payer, reste exigeant et hautement concurrentiel.
incontestablement. Né de son passage dans le Ce sera à l’agence PanoramAH d’apporter des
monde des super yachts, l’idée d’une « super solutions techniques, celles des baies vitrées,
house » devient alors une véritable raison d’être. fines, titanesques, qui confèrent une atmosphère
Certains appelleront cela une obsession. d’élégance somptueuse aux projets Superhouse.
Qu’importe. Les super yachts sont là et répondent Et justement qu’en est-il de ces maisons
aux désirs les plus fous, des gens les plus riches. superlatives ? Aussi vastes que ce que le regard
Les super maisons de Ström correspondront embrasse, multipliées par la puissance du désir
aux mêmes critères de folie et de douceur. Pour (ou de l’ego, à vous de décider), elles incarnent le
cela l’architecte s’entoure des meilleurs. Ce sera no limit, la démesure absolue. Et pourtant, dans
d’abord, l’entreprise Ed Dubois, spécialiste de la une industrie de l’extra-ordinaire, des sociétés de
construction de yachts depuis 1977 qui nourrira l’élatif, ou dans le monde de l’exagéré, on ne peut
amplement les inspirations de Ström. Suivra Staffan s’empêcher de rêver en regardant ces modèles de
Tollgård, bien connu de la jet-set des plus beaux superhouses. Parce qu’elles sont belles, élégantes
quartiers de Londres, habillant les intérieurs de son et font parfaitement écho à l’imaginaire, peut-être
mobilier vintage et design, le plus chic et le plus fou. inaccessibles à [presque] tous, mais stimulantes
pour chacun (ou presque !).

108
“ Ces maisons incarnent le no limit, la démesure absolue. ”

109
PROJET | SUPERHOUSE

110
111
PROJET | SUPERHOUSE

Les escaliers hélicoïdaux, les terrasses


pélasgiques prêtes à accueillir plus d’amis
qu’on en a, le style brésilo-singapouro-
australien (comme s’il faisait beau partout)
et les meubles qui sortent tout droit d’un
showroom en vogue contribuent à nourrir
l’imaginaire collectif du beau. Dans la vraie
vie, on ne les croise que rarement et on y
pénètre encore moins souvent. Mais le rêve
est ce qui permet à l’homme d’être homme.
En ceci, les Superhouses de Magnus Ström
et de ses compagnons, sont de sublimes
réalisations. Irréelles pour l’heure. À bon
acquéreur…

www.superhouse.me

112
“ Les super yachts répondent aux désirs les plus fous, des gens les plus
riches. Les super maisons de Ström correspondront aux mêmes critères
de folie et de douceur. ”

113
Un véritAble gUide
de voyAge contemporAin
Réservez dès maintenant votre séjour sur artravel-hotels.com
HÔTEL | VERSION MAQUIS CITADELLE – BONIFACIO

Résolument
contemporain
Texte : Lina Mistral
Photos : © Felicia Sisco

Après Version Maquis Santa Manza qui Sur la terrasse de l’hôtel, le restaurant
se niche en pleine nature sauvage et vous propose une cuisine audacieuse
surplombe les plages de Bonifacio, le et raffinée aux accents méridionaux.
nouvel établissement Version Maquis La piscine à débordement surplombe
Citadelle est situé face à la célèbre Cité la Citadelle et le maquis à perte de vue.
des Falaises dans un écrin de verdure. Ressourcez-vous dans l’une des quatorze
À dix minutes du Golf de Spérone et de suites modernes et cosy, pourvues de
ses sublimes plages, vous serez conquis terrasses avec vue époustouflante. Les
par l’ambiance chaleureuse d’un 5 étoiles Hôtels Version Maquis sont des lieux
contemporain et élégant, dans un décor hors du commun qui promettent à leurs
faisant écho à la nature, mêlant pierre hôtes un séjour convivial et inoubliable,
et bois. en toute intimité et authenticité.

www.hotelversionmaquis.com

116
117
HÔTEL | LA DIMORA DI METELLO

Texte : Fabienne Dupuis


Photos : © Pierangelo Laterza

118
C’est ici que Mel Gibson a filmé sa Passion du Christ ou encore que Pier Paolo
Pasolini tourna L’Evangile selon Saint Matthieu. Inspirés par la beauté d’une des
plus anciennes villes habitées au monde, ces deux réalisateurs (parmi tant d’autres !)
avaient fait de la ville et de ses beautés naturelles et troglodytes, leurs miels. Inscrite
au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1993, Matera jouit depuis de la
présence de visiteurs internationaux qui s’extasient devant le travail d’architecture
accompli directement dans la roche.
À ce titre, les Sassi (sculpture urbaine gigantesque faite dans la roche) demeurent
une véritable curiosité tant architecturale qu’historique. Ainsi églises rupestres et
demeures du XIIe ou XVe jalonnent les ruelles de Matera, cité témoin d’un passé
lointain et mystérieux. C’est dans cet admirable paysage que se sont ouvertes les
portes de La Dimora di Metello. Un hôtel de quatre chambres, tout en charme et
en confort.
L’identité du lieu a été entièrement ciselée par des artisans locaux, soucieux de mettre
en valeur les formes de la Dimora Di Metello, nichée au coeur du quartier historique
de Sasso Barisano. Flanqué de rares pièces de mobilier contemporain soigneusement
sélectionnées pour cet espace, de quelques tons naturels entre blanc, beige et bois
clair, ce lieu d’exception retrouve, grâce au contraste des genres qui lui est offert
aujourd’hui, sa beauté millénaire. Une destination hors du commun.

www.ladimoradimetello.com

119
HÔTEL | LA MAISON D’ULYSSE – BARON

le
La Maison d’Ulysse est un « petit » hôtel Dans un cadre accueillant, authentique et
de luxe en plein cœur de la Provence, près propice à la relaxation ce boutique hôtel
d’Uzès. Charmante bâtisse du XVIe siècle d’un nouveau genre possède un spa et un
où l’on cultivait jadis le ver à soie, elle a été hammam oriental pour pousser la détente à

charme
restaurée par Gauthier Vandendriessche et son comble.
Guy Toullelan, les deux fondateurs, ayant su Ici pas de grand chef étoilé, mais un
à la fois préserver la nature environnante et restaurant à la cuisine typique de la région,
célébrer l’histoire de cette maison. concoctée hors saison par Gauthier. Et ce
Magnifique propriété bordée de jardins n’est pas tout: il vous propose aussi des

de la
verdoyants auxquels les deux complices circuits, « Les balades de Gauthier », pour
ont redonné vie après plus d’une décennie découvrir les alentours de l’hôtel à pied
de jachère, l’hôtel jouit aujourd’hui, en ou à vélo, à travers les hameaux et les
plus, d’une piscine chauffée et d’un potager châteaux. Leur partenaire Florian, guide

provence
bien garni. privé, chauffeur et accompagnateur, se fera
La Maison d’Ulysse dispose de trois chambres lui aussi un plaisir de vous faire découvrir la
et six suites, toutes uniques, riches en richesse des paysages, du patrimoine ou de la
histoire et en caractère, mélangeant tradition gastronomie locale.
provençale et mobilier ultra design. Authentique maison provençale, ce boutique
Texte : Louisa Mangione hôtel a réussi le savant mélange du luxe, de
Photos : © La Maison d’Ulysse l’authenticité et de la modernité.

www.lamaisondulysse.com

120
121
HÔTEL | RENAISSANCE BARCELONA FIRA HOTEL

Business
poétique
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : DR
© Miquel Coll Molas

122
À celles et ceux qui croiraient encore que
l’hôtellerie business est plutôt rébarbative, le
Renaissance Barcelona Fira sera, sans doute,
une belle réplique. Commodément situé au
cœur du parc des Expositions de la capitale
catalane, l’hôtel, érigé en 2012, a alors été
conçu pour redorer le blason d’une industrie
souvent considérée barbante, pour dire le moins.
Imaginé par les Ateliers Jean Nouvel et l’agence
Ribas & Ribas, le lieu est encore aujourd’hui une
vraie référence sur un marché plutôt demandeur.
Inscrit dans deux tours de 110 mètres de haut
reliées par un restaurant panoramique, avec de
larges vues sur Barcelone, le Fira abrite un total
de 357 chambres. Décorées sur une palette limitée
à deux couleurs, les chambres arborent fièrement
leurs impeccables blanc et gris. Si confort et
efficacité sont de mise, on retiendra aussi la
richesse des textures et le souhait évident de
créer des espaces élégants et confortables.
À cela s’ajoutent les incontournables
infrastructures dont l’hôtellerie se gargarise
aujourd’hui pour le bonheur de ses hôtes. Spa,
centre de fitness, salles de réunions modulables,
mais aussi trois espaces de restauration,
répondent aux appétences circonstanciées
des femmes et hommes d’affaire de passage à
Barcelone : l’Oasis pour un verre sur le pouce,
El Cel pour des snacks et cocktails en terrasse
et plus haut, le Palmer, situé au 14e étage, avec
sa vue à 360° sur la ville. Ajoutez à cela un jardin
vertical qui hante les étages, les 300 palmiers
plantés dans les jardins et surtout, ces cages qui
couvrent les deux tours et donnent aux vitres des
formes inhabituelles. Certains y verront l’ombre
des palmiers… mais qu’importe puisqu’il s’agit
avant tout de poésie.

www.marriott.fr/Renaissance

123
HÔTEL | DOMAINE DE TERRE BLANCHE

Niché au cœur de la Provence, le Domaine


de Terre Blanche offre un véritable terrain
de jeu aux amoureux du golf, du luxe et

Éloge du Sud
de la simplicité naturelle du Sud. Avec une
collection aussi alléchante que prestigieuse,
le consortium Leading Hotels of The World
n’est plus à présenter aux amoureux des
belles adresses. Créée en 1928, la petite
société référente du monde de l’hôtellerie est
aujourd’hui devenue grande, ne possédant
pas moins de 375 noms à sa liste de membres.
Texte : Fabienne Dupuis On comptera parmi eux des lieux aussi
Photos : © Bruno Preschesmisky prestigieux que La Mamounia de Marrakech,
le Montreux Palace ou bien encore Le Bristol
à Paris. D’autres grands viennent s’ajouter,
comme ce délicieux Domaine de Terre
Blanche, situé en Provence.
Un lieu, là encore, un peu à part, qui tire son
épingle du jeu en offrant à ses invités une
destination complète et fermement exclusive.
On y accède par la route de Bagnols-en-Forêt,
quelque part près du village de Tourrettes,
qui surplombe la plaine du sud des Alpes et
du Massif de l’Esterel. Au bout du chemin,
on atteint enfin les portes du domaine de
près de 300 hectares, qui semble contenir, à
lui seul, l’essence même de ce Sud, sublime,
de la France. Ancienne propriété, depuis
la fin du XVIIIe siècle, de la famille Bouge,
puis plus tard de l’acteur écossais Sean
Connery, le domaine appartient aujourd’hui
à l’entrepreneur allemand, passionné de golf,
Dietmar Hopp.

124
Un homme visionnaire qui a su développer
la propriété sans que jamais celle-ci ne
perde son âme du Sud.
On découvre ainsi une propriété qui se
dévoile doucement, au fur et à mesure…
Cela commence, peut-être, par son hôtel de
115 suites et villas, construites dans la plus
délicieuse tradition provençale. Confort,
services, l’hôtel Terre Blanche propose
toutes les commodités d’une adresse cinq
étoiles qui ne vit qu’au rythme des envies,
du chant des grillons et du soleil qui frappe
sans relâche ce territoire trois cents jours
par an.
Ce sera peut-être aussi par ses deux
18 trous, le Riou ou le Château, deux
références dans le monde du golf,
dessinées par Dave Thomas qui a su
préserver le cours des ravines, lacs,
cascades et forêts pour offrir aux
passionnés de la petite balle blanche
de véritables challenges sportifs. Des
parcours adoubés d’un impressionnant Piscines à débordement, kid’s club, table
arsenal de perfectionnement – practice, étoilée conduite par le chef Philippe
académie David Leadbetter, le Pôle Jourdin (ex Moulin de Mougins, Tour
France Elite ou le centre de performance d’Argent et Relais Louis XIII à Paris),
Biomecaswing – qui souligne le soin tout lounge bar, grill, salon de thé et le
particulier donné à l’excellence sportive, magnifique spa niché dans une superbe
et plus particulièrement, à celle de la villa ocre de plus de 3 200 m2, concourent
pratique golfique. à faire du Domaine de Terre Blanche une
Pourtant, le Domaine de Terre Blanche destination discrètement familiale qui
ne saurait se limiter à la seule beauté célèbre tout en élégance un certain art
de ses impeccables greens. Multipliant de vivre.
les attentions, le lieu suggère une foule
d’attractions diverses aux couples et aux www.lhw.com
familles. www.terre-blanche.com

125
HÔTEL | OKKO CANNES CENTRE

Texte : Louisa Mangione


Photos : © Jérôme Galland

Le groupe français OKKO HOTELS, fondé


par Olivier Devys, bouscule les codes de
l’hôtellerie traditionnelle pour créer un
concept audacieux, alliant avantages de
l’hôtellerie de chaîne et de l’hôtellerie
indépendante.
À moins de cinq minutes à pied de la
Croisette et du Palais des Festivals, l’hôtel
OKKO Cannes Centre est le 4e opus du
groupe, et le seul établissement de Cannes
à proposer une offre 4* tout compris.
Hôtel urbain, au design contemporain et à
l’accueil authentique, l’OKKO HOTELS se
doit d’être « l’hôtel le plus accueillant et
le plus facile à vivre, au meilleur prix et
dans chaque ville » selon Olivier Devys.
L’OKKO Cannes compte 125 chambres de
18 m2, au design nordique signé Patrick
Norguet. Les chambres ont été conçues à
l’identique sur une base de deux harmonies
de tons et ont été optimisées pour réunir
un lieu de vie chaleureux et un espace de
travail fonctionnel.

126
La terrasse se situe au dernier étage
de l’hôtel, offrant une vue sur les toits
cannois, le Suquet et l’Estérel. Mais
le cœur d’OKKO HOTELS Cannes est
certainement son « club » : un large espace
ouvert réunissant plusieurs services dont
une salle à manger proposant du snacking
haut de gamme, un business corner avec
iMac et imprimante, une large bibliothèque
et un espace forme avec une salle de sport
et un sauna.
OKKO HOTELS réussit à développer
une nouvelle hôtellerie en phase avec
son temps.

www.okkohotels.com

127
HÔTEL | GRAND HÔTEL HENRI – L’ISLE-SUR-LA-SORGUE

L’ÉLÉGANCE
À LA
FRANÇAISE
Texte : Louisa Mangione
Photos : Grand Hôtel Henri

Le Grand Hôtel Henri, haut lieu de l’hôtellerie, vient tout


juste de rouvrir ses portes après un an de travaux. Situé au
cœur du Parc National du Lubéron, à l’Isle-sur-la-Sorgue,
village d’antiquaires, ce quatre étoiles accueille ses hôtes
dans un style « à la française », à la fois raffiné et chaleureux.
Le seuil de la porte franchi, ils découvriront le majestueux
escalier XIXe, élément phare et emblématique de l’hôtel.
Les éléments de décoration et objets de curiosité ont été
soigneusement sélectionnés par Manon, Marco et Julien,
la 3e génération de propriétaires, auprès des plus grands
antiquaires de l’Isle-sur-la-Sorgue. C’est grâce à ce mélange
que les 17 chambres et suites, spacieuses et lumineuses,
possèdent un style unique, élégant et affirmé.
Le restaurant Le Petit Henri, orchestré, tenu, dirigé par le
chef Olivier Bouzon, propose une cuisine « bistronomique »
gourmande, avec des recettes composées de produits du
terroir provençal et de saison.
Élégant, avec ses généreux fauteuils club en velours et son
comptoir d’époque, le bar à l’ambiance jazzy est ouvert
à tous et propose une large sélection de champagnes et
de cocktails. Pour un après-midi de détente, la terrasse
ombragée de l’hôtel est bercée par les bruits d’eau de la
fontaine provençale qui siège au centre. À la belle saison,
la terrasse vit au rythme de l’hôtel. Aucun doute, au Grand
Hôtel Henri on cultive l’art de recevoir. Preuve en est, l’hôtel
a été sélectionné par le Guide Michelin cette année !

www.grandhotelhenri.com

128
129
HÔTEL | CASA COOK – KOS

Bohemian
Contemporary
Texte : Lina Mistral
Photos : © Georg Roske

130
Sur l’île grecque de Kos, le littoral nord de la
ville balnéaire de Marmari est une immense
plaine s’achevant en une longue plage de sable
blanc. C’est ici que la nouvelle chaîne d’hôtels
tendance de Thomas Cook a implanté sa seconde
nichée, retraite apaisante d’une centaine de
chambres. L’architecture, le design intérieur et
le style bohème chic de la marque sont devenus
une référence du genre. Ici 5 types de chambres
très bien équipées de la Double Standard aux
Suites Villa. Chaque catégorie se veut chaleureuse,
accueillante et originale, bénéficiant toutes d’une
véranda ou d’une terrasse.
Le restaurant propose une expérience gustative
« de la ferme à l’assiette », axée autour de
produits cultivés dans l’exploitation avoisinante,
allant du festin matinal sain aux assiettes légères
et aux plats d’inspiration méditerranéenne.
L’ouverture fait suite au lancement réussi de la
première Casa Cook à Rhodes que nous vous
avons présentée l’été dernier. Si Rhodes est
réservée aux adultes, les Suites et les Suites Villa
de Casa Cook Kos sont également conçues pour
accueillir les familles en quête de vacances sans
programme d’activités structuré pour les enfants.

casacook.com/kos

131
HÔTEL | MYCONIAN KYMA – MYKONOS

132
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : © Design Hotels

Il y a un peu des années 60 dans ce nouvel hôtel de la


collection Myconian. Mais aussi beaucoup de design, des
pièces qui se fondent, blanc sur blanc, ton sur ton, sur
l’opalin des murs de chaux du petit hôtel. Situé sur les
hauteurs de Mykonos, le Kyma est loin des effervescences de
la ville, se laissant plutôt porter par les aléas des rayons du
soleil et de siestes malicieusement organisées à l’ombre.
Si les vues de l’hôtel offrent toutes des points incomparables
sur la mer Egée, le Kyma, doté de 52 chambres et 29 suites,
offre, quant à lui, de bien belles alternatives à la beauté
naturelle qui l’entoure. Dans un opulent espace créé par
l’architecte libanais Galal Mahmoud, les designers ont
imaginé un décor où se multiplient les pièces de mobilier
contemporain, mais aussi les couleurs qui, une fois n’est pas
coutume, n’ont pas effrayé les décorateurs.
C’est beau et frais, ça sent le peps et la bonne humeur et à ce
jeu l’hôtel Kyma ne paraît pas faire semblant puisqu’il pousse
la coquetterie jusque dans les plats préparés en cuisine…
Des herbes, des poissons mais aussi des fruits et des légumes
fraichement récoltés dans la région permettent au chef
d’exprimer un lieu et une destination en quelques tours de
mains. Sublime et délicieux.

www.myconiankyma.gr
www.designhotels.com
Se rendre à Mykonos : vols quotidiens vers Mykonos au départ de
12 villes de France. La compagnie ibérique dessert par ailleurs
30 destinations en Europe au départ de Paris.
Plus d’informations sur www.vueling.com

133
HÔTEL | SKIATHOS BLU – ÎLE DE SKIATHOS

134
Profession :
vacancier
Texte : Harriet Hamilton
Photos : © Skiathos Blu

Des bleus, des gris, des blancs, quelques ivoires et puis c’est
tout. Ainsi va la nouvelle gamme de couleurs du Skiathos
Blu aujourd’hui rénové et plutôt ravi de rouvrir ses portes.
Installé sur les hauteurs de l’île au nom éponyme, l’hôtel n’a,
en apparence, rien changé de ses bonnes habitudes. On y
arrive toujours en longeant la petite route qui mène vers son
bâtiment principal pour enfin rejoindre le Skiathos Blu. De là,
la vue est époustouflante. Ce panorama a d’ailleurs inspiré
la décoration d’intérieur toute entière, espérant, au passage,
créer ce dedans-dehors dénué de toutes frontières…
En contre bas, les petits bungalows ponctuent, ici et là, la
pente qui se dirige tout droit vers la ville de Skiathos. En
attendant des heures plus tonitruantes, c’est la sérénité
de l’élégance qui prend le pas sur le reste. Habillé de tons
rappelant les éclats de la mer Egée, le Skiathos Blu, nouvelle
version, affiche une fière contemporanéité. Lignes simples,
tons maîtrisés, mobilier design mélangé à quelques pièces
rustiques, concourent à offrir un espace tout simplement de
bon goût.
Fidèle aux productions régionales, la table des lieux sert
une cuisine riche en spécialités locales. De fait, les menus
changent avec les saisons, promettant aux aficionados de
passage de jouir du meilleur que cette île du Nord-Ouest de
la mer Egée procure. En plus du soleil. En plus de la mer. Et
du calme des vacances.

www.skiathosblu.gr

135
HÔTEL | TAINARON BLUE – VATHIA MANI

© George Messaritakis
L’Hôte
sur le
toit
Texte : Harriet Hamilton
Photos : DR
© Marc Sagot

136
© George Messaritakis

137
HÔTEL | TAINARON BLUE – VATHIA MANI

© George Messaritakis

138
“ Laissé dans son jus historique,
tant à l’intérieur qu’à
l’extérieur, le Tainaron Blue
a aussi limité les effets de
décorations ostentatoires. ”

© George Messaritakis
Sur la pierre, peint a la main, un numéro de téléphone
et un message lapidaire, « à vendre ». C’est durant une
promenade sur la péninsule de Mani, dans le Péloponnèse,
que les architecte Kostas Zouvelos et sa femme, Kassiani
Theodorakakou, ont croisé cette petite annonce. Loin de
la simple farce, la vie des deux architectes allait en réalité
basculer ce jour de 1994.
Aujourd’hui, la vieille tour du XIXe siècle vit une seconde
jeunesse. Abandonnée depuis de longues années, puis
rénovée durant de longs mois, dans la plus pure des
traditions locales – la péninsule de Mani est l’antre d’une
véritable culture singulière en Grèce – la bâtisse restaurée
a ouvert ses portes aux hôtes qui pourront réserver l’une
des quatre chambres ouvertes à la location : une double,
© George Messaritakis

une triple et une quadruple qui constituent, à elles trois, la


totalité du nouvel espace hôtelier, le Tainaron Blue.
Laissé dans son jus historique, tant à l’intérieur qu’à
l’extérieur, le Tainaron Blue a aussi limité les effets de
décorations ostentatoires. Tout y est donc pensé dans un
aspect pratique (le confort) et esthétique, façon minimaliste.
Les lits ont ainsi été glissés sur des couches de pierres,
attenantes aux murs, tandis que quelques panneaux de bois
ou de métal viennent construire, simplement, les tables ou
étagères nécessaires à l’organisation des chambres.
En haut, la restauration accueille en terrasse les invités
venus se délecter des mets concoctés par les chefs George
Samoilis et Sakis Bellis : des recettes anciennes exhumées
de vieux livres, faisant ainsi découvrir la région, ses racines
et sa culture si particulière. Les hôtes, postés sur le toit de la
tour, peuvent désormais vivre une expérience à nulle autre
pareille : celle du Tainaron Blue fraîchement ressuscité.

www.tainaron-blue.com
© George Messaritakis

139
HÔTEL | KENSHŌ – MYKONOS

140
modernité
et

© Dimitris Poupalos
tradition
Texte : Louisa Mangione
Photos : DR

Ouvert à Mykonos, il y a un an à peine, l’hôtel Kenshō Boutique Hotel


& Suites, situé à 200 mètres de la plage d’Ornos, est un boutique hôtel
design, qui associe tradition grecque et richesses naturelles de l’île avec
élégance et minimalisme.
Cet hôtel au luxe intime allie qualité de service irréprochable et
originalité, dans un brassage de tradition et de modernité.

Les 25 chambres et 10 suites partagent toutes le même concept


d’architecture : un mélange de pierres et de bois dans la plus pure
tradition crétoise et du mobilier dessiné par les plus grands designers
du moment. Elles possèdent néanmoins chacune leur identité et leur
touche personnelle. De plus, toutes les suites sont agrémentées d’une
piscine privée et d’un jacuzzi qui font face à l’incroyable baie d’Ornos.

Au Kenshō Fine Dining restaurant, situé sur le toit jardin avec vue sur
la baie d’Ornos, une expérience gastronomique inédite est proposée
par le chef G. Stylianoudakis. Il combine ingrédients locaux et recettes
innovantes, pour un twist moderne de la cuisine méditerranéenne.

L’hôtel dispose d’un Spa original qui a été sculpté dans la roche,
pour profiter d’un moment de bien-être absolu dans un décor intime,
confortable et inhabituel.
Pour les plus sportifs, l’hôtel dispose d’un espace fitness dernière
génération, ouvert tous les jours et à n’importe quelle heure de la
journée. Des cours de yoga en extérieur sont dispensés au lever du
soleil, pour revigorer le corps et l’esprit, dans une approche holistique
du bien-être.

www.kenshomykonos.com

141
HÔTEL | BILL & COO – MYKONOS

142
C’est la locution que la langue anglaise utilise pour
décrire les pigeons animés par les feux de l’amour…
Sans en être l’immuable référence, le Bill & Coo Le chant
des oiseaux
de Mykonos porte pourtant joliment son nom.
Elégamment décoré dans un style qui combine avec
brio design et rusticité, le lieu respire une simplicité
hautement séduisante. Blanc et bois clair envahissent
ainsi les trente-deux suites que compte l’adresse qui
a réinventé ses contours récemment pour offrir à ses
hôtes un lieu plus contemporain. Texte : Fabienne Dupuis
Tournées vers le soleil couchant, les chambres Photos : DR
de l’hôtel invitent leurs hôtes à la communion.
Une forme de spiritualité sans aucun doute toute
romantique, qui se retrouve jusque sur la terrasse
du petit restaurant du Bill & Coo. Dirigée par le
chef Athinagoras Kostakos (Toque d’or 2014 et
2015), la cuisine respire la simplicité d’une cuisine
méditerranéenne toute en saveur. Ce seront des
poissons et quelques viandes, des légumes sortis tout
droit des terres de l’île des Cyclades et quelques vins
© Christos Drazos

que la région produit, non sans panache.


Situé à moins de dix minutes à pied de la petite ville
de Mykonos, le Bill & Coo préserve ainsi tous ses
trésors d’une vie nocturne colorée qui a fait, depuis
plusieurs décennies, la réputation de cette destination
festive. Car ici, c’est le calme et la beauté du paysage
qui prévalent. Et peut-être parfois, le Meltem qui
souffle, comme pour reprendre, le temps d’une
bourrasque, ses droits naturels.

www.bill-coo-hotel.com

143
HÔTEL | ANDRONIKOS SANTORINI – SANTORIN

Le Balcon
de l’Egée
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : © Andronikos Santorini

Tous les ans, des voyageurs du monde entier se Si on s’y réfugie avec joie, on ne quitte jamais tout
ruent sur cette destination : Santorin et ses petites à fait des yeux la ligne d’horizon, objet de tous
maisons, blanchies à la chaux, dont les toits bleus les fantasmes de l’Andronikos. Fantasme poussé
usés par le soleil, représentent, à eux seuls, la jusque dans les assiettes où le chef décline les
quintessence de vacances rêvées. délices gastronomiques du pays d’un tour de main
Situé sur les hauteurs de la ville d’Imerovigli, le plutôt exquis. Une fois n’est pas coutume : la mer
nouvel hôtel Andronikos a bien saisi les enjeux Egée, Santorin et l’horizon sont célébrés dans
du lieu. Perché sur le point culminant de la ville, des assiettes richement garnies. Reste à l’hôte de
il semble entièrement dédié au paysage, offrant vivre sereinement ses douces aspirations à une
ainsi à ses hôtes une expérience sans pareille sur la quiétude. Bleue.
mer Egée et les circonvolutions du soleil.
Commençons par ses suites au design élégamment
contemporain, qui ne se lassent pas de se tourner www.andronikossantorini.gr
vers les falaises ou, plus bas, vers le ressac de l’eau.
Décorées de tons organiques – bleu, beige, blanc –
elles offrent aux convives des espaces confortables
qu’un savant jeu de lumières ne cesse de révéler.
C’est chic et épuré tout à la fois.

144
145
146
147
Ihiza
Hotel - Los Enamorados

148
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : © Liselore Chevalier & Valerie Van Der Werff

149
Ihiza
Hotel - Los Enamorados

C’est la pointe arctique de l’île d’Ibiza, située tout au


nord, juste avant le phare qui éclaire la nuit les marins
égarés en mer. Ici Roze de Witte, ex-rédactrice en
chef, et son mari, Pierre Traversier, ancien joueur de
basket professionnel, ont finalement attaché leurs
amarres. Dans ce coin d’une des îles des Baléares, les
choses semblent pourtant prendre à contrepied ce qui
a fait depuis plusieurs décennies la réputation d’une
destination où les nuits sont plus chaudes que les
jours... Ici, à l’hôtel Los Enamorados (les amoureux,
en espagnol), on entend les grillons chanter le soleil
toute la journée et parfois, quelques notes de musique
– entre soul et hip-hop – qui ont le bon goût de ne
jamais grignoter sur le chant d’une nature paisible à
souhait.
« No kids, no animals, no drugs and no candy crush
addicts » clame l’hôtel qui préfère de loin jouir du
sublime cocon qui a été préparé pour accueillir les
hôtes des neuf chambres que compte le lieu. Un lieu
où tout, ou presque, est à vendre et où on trouve,
dans le désordre, des pièces vintage chinées ici ou
là, entre design et rustique, des tissus qui volent au
gré des vents, des couleurs qui habillent le spa, le
restaurant mais aussi la boutique, antre de bric et de
broc, entre Panton et imprimés maison. Les chambres
oscillent, elles, entre macramés hippies et un certain
minimalisme nordique. C’est curieux, élégant, très
bohème, et surtout diablement séduisant.

www.losenamoradosibiza.com

150
No kids, no animals,
no drugs and no candy
crush addicts
151
Ibiza
Hotel - Gatzara Suites

Savoureux mélange entre tradition et modernisme, cet


établissement est, sans aucun doute, unique en son
genre et extrêmement réussi ! Tout a été pensé avec
beaucoup de justesse : un décor épuré et chaleureux,
un patio intérieur sous une verrière et un mur végétal,
de nombreux espaces de relaxation, un rooftop avec
piscine et bar à cocktails, lieu idéal pour amorcer une
longue nuit sur les dancefloor de l’île.
L’hôtel dispose de 20 chambres, rien que des suites,
fait notable marquant la vraie différence de cet
établissement si singulier. Et, cerise sur le gâteau,
les tarifs restent très attractifs ! Certes, vous n’aurez
pas la vue mer, mais l’intérieur de l’île possède un
charme fou et de vrais atouts qu’il convient absolument
de découvrir.

Texte : Lina Mistral


Photos : Juan-Francisco-Tur-Riera www.hotelgatzaraibiza.com

152
Tout a ete pense avec
beaucoup de justesse, du
decor epure et chaleureux
au rooftop avec piscine.
153
Ibiza
Hotel - Les Terrasses

Texte : Fabienne Dupuis


Photos : © Gregori Loui

154
On y arrive par un chemin ponctué de roches peintes
en bleu Klein. C’est Françoise Pialoux, la maîtresse
des lieux, qui l’a souhaité. Pas de pancarte, juste des
pierres. Françoise Pialoux est arrivée il y a 35 ans sur
les îles des Baléares. À l’époque elle écumait les mers
du monde dans les cuisines de voiliers, jusqu’au jour
où la jeune baroudeuse décide de jeter l’ancre.
Une vieille finca achetée cinq ans plus tard à
Santa Gertrudis, et voilà sa nouvelle escale qui se
transforme en une petite affaire aujourd’hui appelée
Les Terrasses. Parce que le mot rappelle le travail
agricole effectué sur les coteaux. Et puis aussi, parce
qu’il se comprend très bien dans plusieurs langues !
L’hôtel de Françoise Pialoux est sans aucun doute à
son image. On y mange bien, des produits locaux et
bio et l’on y dort confortablement dans des chambres
(neuf au total) gracieusement décorées. Elle y change
d’ailleurs régulièrement des choses. La décoration,
les meubles, les couleurs.
C’est un travail perpétuel qui passionne celle tombée
amoureuse de l’île et qui se bat aujourd’hui pour en
conserver l’esprit. Quel esprit ? Celui de la terre,
rouge, celui des amandiers qui parsèment l’île et plus
généralement, cette nature incroyable qui envoûte
toutes celles et ceux qui posent le pied sur cette terre
insulaire. Et pour ceux qui en douteraient, Françoise
Pialoux va le montrer dans ce qu’elle sait faire de
mieux : un livre de recettes gourmandes et saines
(à paraître en mars 2018 aux Éditions La Martinière)
toutes inspirées par la sublime Ibiza.

www.lesterrasses.net

155
Ihiza
Hotel - La Granja

156
Texte : Delphine Després
Photos : © Courtesy of Design Hotels

Si La Granja se trouve à 15 minutes Les chambres presque monacales marient


seulement de la ville d’Ibiza, on est bien les lignes épurées, les couleurs foncées,
loin ici de l’agitation nocturne qui attire le bois, la pierre et l’ardoise, tout en
les foules sur l’île. Le concept de cette offrant un réel confort et une certaine
toute nouvelle adresse, initiée par le label sophistication.
hôtelier Design Hotels, est plutôt aux À l’extérieur, près de la piscine ou dans
antipodes de cela, même si un Dj exerce certains coins plus calmes, le décor
son art sous les arbres près de la piscine célèbre également cette expérience de vie
au coucher du soleil… au naturel, très « slow life », mais aussi
Au milieu des champs et des forêts de « slow food ». La Granja possède en effet
pins, au cœur de 10 hectares de terres de vastes jardins fertiles, durablement
agricoles qui fleurent bon les agrumes, gérés, plantés d’une trentaine de variétés
cette ferme centenaire a été réinterprétée de fruits et de légumes. Ici, on vit aussi en
par Armin Fischer du studio de design communauté, on partage, on s’enrichit de
allemand Dreimeta. Et la conversion qu’il l’autre, on prend son temps. Un boutique-
a proposée demeure réussie. Il a veillé à hôtel nouvelle génération où l’on
conserver l’authenticité de ce lieu marqué déconnecte pour mieux se retrouver.
par une architecture ibérique classique,
et a utilisé toutes les imperfections de
la bâtisse et les marques du temps pour
la sublimer. www.lagranjaibiza.com
Ainsi, les zones communes, les 9 chambres
et la maison d’hôtes (avec deux chambres)
légèrement isolée montrent des voûtes,
des plafonds avec des poutres apparentes
en bois, des accessoires en fer martelé,
des tissus et des matériaux naturels.
La décoration, très sobre et sans fioriture,
a été pensée dans une simplicité rustique.

157
Texte : Delphine Després
Photos : © Yann Deret

158
105Suites
La Cantine du Faubourg à Paris… Ce restaurant
qui ouvrait ses portes il y a quinze ans a connu
une longue période de gloire. Il y a deux ans, le
concept prenait le large… Héléna Paraboschi,
Pierre Pirajean et Rizwan Kassim l’établissaient
à Dubaï.
L’an dernier, c’est à Ibiza que le petit groupe a
posé ses valises, dans un bâtiment à la façade
blanche… Il a inauguré un restaurant, le 105
by La Cantine, à Marina Magna face au quai
des méga-yachts, ainsi que des appartements
luxueux, les 105 Suites @ Marina Magna.
Au-dessus du restaurant, l’établissement
propose des hébergements prestigieux : sept
appartements sublimes conçus comme des
suites avec des espaces en enfilade, avec
salon, chambre, salle de bains et cuisine
équipée. Imaginées par James Michael Lees,
architecte du studio londonien Hopscotch, ces
habitations ponctuées de matériaux bruts, de
murs immaculés et de belles pièces de mobilier
montrent un design contemporain et épuré.
Le restaurant, une brasserie chic qui vit tout
au long de la journée, mérite aussi que l’on s’y
attarde ! La carte, très créative et d’inspiration
méditerranéenne, dévoile de grandes salades
gourmandes, des fruits et des légumes des
maraîchers de l’île, des poissons de la pêche
locale, des viandes et des charcuteries
ibériques, et d’autres jolis plats concoctés avec
les meilleurs produits. À déguster dans la salle
à manger privée ou sur l’immense terrasse
évoluant dans un décor inspiré de la Riviera des
années 60 et 70. Une adresse divine !

www.105bylacantine.com

159
Ibiza
Hotel - Sir Joan

o a n
J
S i r
160
Oasis urbaine
Texte : Louise de Vergonnes
Photos : 3D pour Sir Hotels

Créés en 2013 à Amsterdam, les SIR hôtels


n’ont eu de cesse depuis de faire parler d’eux.
Au menu, des adresses contenues dans des
lieux historiques et dont le design raffiné ne
cesse de convertir les âmes sensibles à des
espaces élégants et hautement séduisants.
Aujourd’hui donc, c’est à Ibiza, sans aucun
doute l’île la plus connue de l’archipel
espagnol des Baléares, de voir s’ouvrir le
Sir Joan. Imaginé par la talentueuse agence
d’architecture israélienne Baranowitz +
Kronenberg, le Sir Joan affiche une fière
ligne de yacht méditerranéen dans tous ses
espaces. Assumant parfaitement l’essence de
sa destination, il combine l’élégance balnéaire
des lieux de vacances à l’aisance décomplexée
d’une adresse festive.
Des bois au sol, des bleus aux murs, du blanc
et du beige des tapis aux cuirs des fauteuils,
donnent le ton à un intérieur aux lignes
masculines et contemporaines. Hautement
exclusive, l’adresse joue la carte du club très
privé jusque sur ses terrasses avec piscine et
ses deux adresses gastronomiques : Izakaya
pour une expérience péruvo-japonaise
explosive et The Butcher pour un Burger
gourmand avalé aux rythmes d’une ambiance
« lounge en bord de mer ». Une adresse
incontestablement chic et branchée.

www.sirhotels.com
www.baranowitzkronenberg.com

161
Ihiza
Hotel - Hacienda Na Xamena

S e u l a u m o n d e
Texte : Lina Mistral
Photos : Xavier Ferrand

Cet établissement de luxe désormais considéré


comme culte offre à ses hôtes une expérience
exceptionnelle dans un décor de forêt de pins et
d’amandiers en fleurs. L’architecte belge Daniel
Lipszyc a imaginé ce lieu en mêlant architecture
traditionnelle de l’île et pincée de folie. Les 65
chambres et suites de l’hôtel s’habillent de motifs
arabisants et jouent la carte du confort zen. Ici, les
intérieurs s’ouvrent sur la mer à perte de vue, de quoi
graver dans sa mémoire une carte postale éternelle.

162
Hacienda Na Xamena

Des salons du spa La Posidonia s’échappe


un doux parfum d’iode et d’huiles. Un vrai
bonheur olfactif. Et comme dans tous
les établissements de grand standing,
vous pourrez dîner dans un restaurant
gastronomique, le Sueño de Estrellas, et
savourer une cuisine bleue azur dans un
cadre chaleureux et confidentiel. Vous n’êtes
pas au bout du monde, mais c’est tout de
même le sentiment principal qui domine
quand on y séjourne.

www.haciendanaxamena-ibiza.com

163
Ibiza
Hotel - Ca Na Xica

Texte : Lina Mistral


Photos : © Xavier Ferrand

164
Ca Na Xica
L’environnement très nature de l’hôtel, entre oliviers et arbres
fruitiers omniprésents, participe grandement à ce que l’on
recherche en séjournant ici : sérénité, bien-être et calme…
En somme, tout ce qui permet de se ressourcer. L’hôtel est un
judicieux mélange d’authenticité et de modernité où l’on jouit de
tous les avantages d’un luxe contemporain sans jamais perdre
l’âme d’Ibiza. Il regroupe 20 chambres dont 14 suites. Quatre
chambres sont situées dans le bâtiment principal, et deux dans
des bâtiments séparés. Les 14 suites, quant à elles, reprennent la
forme d’un village d’Ibiza de type finca, ce qui apporte un charme
supplémentaire à cet établissement. Toutes les chambres disposent
d’une terrasse et d’un équipement technologique de pointe, afin
de rester connecté avec le reste du monde. Le spa du Ca Ni Xa est
réservé aux clients de l’hôtel : il bénéficie d’un joli panorama sur
les jardins. Le restaurant propose une cuisine méditerranéenne
concoctée à partir de produits locaux. Une merveille.

www.canaxica.com

165
Ihiza
Hotel - The Giri Residences

Texte : Louise de Vergonnes


Photos : DR

Certains viennent à Ibiza pour se montrer ;


d’autres pour se cacher. Et c’est dissimulé,
tout au bout d’un chemin, que l’hôtel The
Giri se trouve. Dans cette ancienne ferme
entièrement restaurée, il reste aujourd’hui
bien peu de traces de son passé rural.
Aujourd’hui en effet, celle qui abrite cinq
suites subtilement luxueuses, s’est emparée
des codes de la décoration, de Bali au
Maroc, en passant par la Scandinavie, pour
habiller ses espaces. Les chambres sont ainsi
richement parées d’accessoires artisanaux
chinés ici et là, et de mobilier contemporain
soigneusement sélectionné, tandis que le
grand salon de l’hôtel, où l’on se régale selon
l’humeur, à toutes les heures de la journée,
conjugue savamment confort et textures pour
offrir une pièce intime et chaleureuse.
Installé à Sant Joan, au nord de l’île d’Ibiza,
l’hôtel The Giri jouit de superbes vues sur
la riche nature qui l’entoure et le protège
d’hypothétiques curieux. On peut ainsi vaquer
sans crainte, loin des regards indiscrets,
du spa et de ses traitements ayurvédiques,
jusqu’aux chaises longues de la piscine
pour une brassée de soleil. À la fin du jour,
le Giri Cafe propose sur sa nouvelle carte
des produits régionaux de saison qui allient
admirablement saveur et bien-être.

www.thegiri.com

166
167
Ihiza
Hotel - Es Vive

168
Texte : Fabienne Dupuis
Photos : DR

Fort de son architecture Art Déco, l’hôtel Es Vivé


arbore une palette du gris au bleu, du beige au chocolat,
qui habille les intérieurs des 52 chambres, devenues
espaces d’élégance raffinée. Parquets en point de
Hongrie, tête de lit en velours épais, canapés larges
et confortables s’immiscent ainsi dans les quatre
catégories de chambres que compte l’hôtel, là où les
marbres d’époque des salles de bains, les boiseries des
murs et plafonds rappellent par des clins d’œil formels
le début du XIXe siècle. Simple et moderne, le mobilier
concourt, quant à lui, à inscrire l’hôtel Es Vivé dans sa
contemporanéité, et offre aux hôtes, avec ses quelques
sofas et autres consoles, une décoration moderne,
confortable et efficace.
Plus bas, ce sera au restaurant-bar de l’hôtel, de prendre
le relais. Entièrement imaginé par l’agence anglaise
Cochrane Design, le lieu respire les heures de cette
gloire passée, mixée au goût du jour. Miroirs, coffrage
de bois blanc aux murs, fauteuils de cuir cloutés bruns
et suspensions design, sans oublier les ineffables figures
géométriques formées par les marbres blancs et noirs
des sols, sont autant d’outils qui participent à donner le
ton de ce début de siècle…
Entièrement parée de blanc, la terrasse semble frétiller
toutes les heures du jour, quelque part entre cocktail
de fin de journée, sieste et baignade de début d’après-
midi, ou encore à l’appel de cette mer, dont on entend
les vagues claquer doucement sur le sable, là, à portée
de main.

www.hotelesvive.com

169
Ihiza
Hotel - Nobu Ibiza Bay

Texte : Fabienne Dupuis


Photos DR

170
À l’image des adresses précédentes, l’hôtel
s’annonce déjà comme la promesse d’une
réussite, un monde de délices et d’agréments
dont les aficionados peuvent déjà se réjouir.
L’Ibiza Bay accueillera ainsi 152 chambres
et suites qui assureront le plaisir serein des
hôtes de ces lieux. Pour ce faire, les équipes
de décoration ont imaginé des espaces
très lumineux dans lesquels quelques rares
couleurs, fanées par un soleil imaginaire,
s’immiscent discrètement. Bleu azur ou
vert d’eau se glissent ainsi timidement dans
des chambres majestueusement dominées
par un blanc diaphane. Côté mobilier, le
chic des pièces contemporaines se mélange
élégamment à d’autres éléments artisanaux
qui ne sont pas sans rappeler les plus belles
heures de Bali.
Rustique, chic, l’hôtel Ibiza Bay le sera jusque
sur ses terrasses où les hôtes pourront venir
s’installer pour des après-midis de farniente
ou des repas à l’envi, entre les plats japonais
fusion de Nobu Matsuhisa, les fruits et
poissons de mer du restaurant Chambao, ou
le bar à jus frais et sans gluten, Celicioso.
Enfin, première sur l’île, un spa Six Senses,
promet de compléter cette adresse, qui a déjà
rejoint la collection de Small Luxury Hotels
of The World (SLH), avec tout le savoir-faire
de la marque mondiale, offrant aux hôtes
quelques traitements signature dans des
cabanons de bois, installés sur le sable.

www.nobuhotelibizabay.com

I b i z a B a y
N o b u
171
Ibiza
Hotel - Es Mares

Texte : Charlie Leclerc


Photos : © Courtesy of Es Marès hotel

172
Au sud d’Ibiza, Formentera est la plus petite des îles habitées des
Baléares. Préservée du tourisme envahissant, elle a conservé ses
paysages sauvages : des plages de sable blanc, des criques à l’abri
des regards, des eaux limpides déclinant tant de bleus, mais aussi
de charmants villages. Vous y retrouverez le bonheur de jouir
tranquillement d’une nature fascinante et le plaisir de flâner…
C’est à 5 kilomètres de la plage, dans le vieux quartier de Sant Son style s'inspire de
Francesc près de l’église, que le boutique hôtel et spa Es Marès
vous accueille. Il possède un charme tout particulier qui fait figure la seduction naturelle
du lieu.
d’exception dans le monde de l’hôtellerie locale. Son nom est
celui de la pierre caractéristique de l’île et son style s’inspire de la
séduction naturelle du lieu.
Le bâtiment aux lignes pures et contemporaines évoque avec
élégance le style architectural méditerranéen et le caractère de
Formentera : tranquillité et simplicité d’une île qui a su préserver
encore une naturelle authenticité. L’intérieur tout en espaces
clairs, contemporains, lumineux et très épurés, est judicieusement
personnalisé par de simples détails et ornements qui évoquent
l’île. Dans l’entrée, de magistrales suspensions blanc et doré, des
meubles en bois, des murs blancs ou en pierre, signent l’âme des
lieux. Le bar et le restaurant ont été pensés dans le même esprit.
Une unicité de personnalité qui englobe aussi bien sûr le jardin
et sa piscine comme les chambres et suites de l’établissement.
Elles marient judicieusement les matériaux et les textiles naturels
comme le lin. Et leur élégance se ponctue de petits accessoires
en bois discrets, d’éléments provenant de la plage voisine.
La palette chromatique de tons neutres est reposante et engendre,
dès l’entrée, une sérénité réconfortante… Même douceur dans
les salles de bains en béton ciré crème. L’hôtel met par ailleurs
des vélos à la disposition de sa clientèle. Peut-être la meilleure
façon de découvrir, à travers ses chemins verts, ce petit joyau de
la Méditerranée.

hotelesmares.com

173
Ibiza
Hotel - ME Ibiza

Ce n’est donc pas par hasard que la célèbre enseigne


de booking « Leading Hotels of the World » l’a
intégré à son catalogue. Dans un cadre minimaliste
et résolument contemporain, l’hôtel vous offrira
une expérience unique au-delà de l’hébergement :
un Spa sur la terrasse de l’hôtel et sa vue à 360°, un
autre donnant sur de longues plages de sable fin, sans
oublier les quatre piscines de styles variés… Vous
pourrez profiter de toute la richesse d’Ibiza à travers
des événements hebdomadaires organisés sur place
tels que des concerts, défilés, expositions d’art, soirées
au Nikki Beach (situé à proximité) ou les visites des
marchés locaux. Toutes les chambres sont spacieuses,
conçues sur la même ligne innovante que le reste
de l’hôtel. Dernièrement rénové et complètement
transformé, ME Ibiza offre une impressionnante
variété de suites élégamment meublées, dans un style
épuré bien que rehaussé de détails typiques de l’île
pour une ambiance locale.

Texte : Lina Mistral www.melia.com


Photos : DR www.lhw.com

174
I b i z a
ME

175
Ibiza
Rencontre - Ibiza dans l'oeil de Jerome Dreyfuss

© Dimitri Coste

176
© Xescu Prats

Ibiza

© Xescu Prats

Propos recueillis par Delphine Després


Photos : DR

Pourquoi aimez-vous autant l’île d’Ibiza ?


Jérôme Dreyfuss : Je viens à Ibiza depuis de longues
années, et régulièrement depuis 25 ans. J’essaie d’y passer
en Octobre, à Pâques et en été… J’ai un attachement
particulier pour les Baléares, car ma nounou était originaire
de Formentera. J’y venais donc petit, puis ado, aujourd’hui
avec ma femme – la créatrice Isabel Marant – et mon
fils. Ibiza est très apaisante, sympathique et dépaysante.
J’y ai rencontré beaucoup d’amis, cette île m’inspire
énormément.

Ibiza a-t-elle déjà inspiré l’une de vos créations ?


Jérôme Dreyfuss : Beaucoup de mes sacs très souples
sont imprégnés de l’esprit cool de l’île !

Où résidez-vous à Ibiza ?
Jérôme Dreyfuss : Chez moi, dans le nord de l’île.
© Xescu Prats

177
Ibiza
Rencontre - Ibiza dans l'oeil de Jerome Dreyfuss

© Courtesy of Design Hotels

sign Hotels
© Courtesy of De
Quelles activités ponctuent vos journées ?
nta Gertrudis
Bistro Plaza Sa
Quelles sont vos adresses préférées ?
Jérôme Dreyfuss : J’aime aller au marché aux puces
à l’hippodrome de San Jordi, on y trouve le meilleur
comme le pire, on se croirait dans Mad Max !
Je vais aussi aux ventes aux enchères chez Casi Todo à
Santa Gertrudis : un très bel endroit un peu désuet.
Il m’arrive d’amener les enfants faire du karting, sur la
route entre Ibiza et Santa Eulalia : on s’éclate comme
des bêtes !
Je passe faire une bise, boire un coup et manger des tapas
chez The Rose à Santa Gertrudis, une boutique de
vêtements (faits très joliment par la propriétaire), coussins,
tapis, art, mobilier chiné… Un concept store comme on
dit ! Claudina et Aldo, les propriétaires, sont adorables. Ils
viennent d’ouvrir un restaurant super bon et vraiment bien,
juste à côté, The Rose Cafe.
Je peux aller déguster une bonne entrecôte béarnaise
au Bistro Plaza à côté de The Rose à Santa Gertrudis.
Le patron est très sympa. Il lui arrive souvent de jouer de la
guitare et de chanter ! On se croirait à Saint-Tropez dans les
années 1970 !
Je passe dîner ou juste boire un verre à La Granja Ibiza :
une ancienne ferme reconvertie où le cadre est très agréable,
la clientèle juste cool.

www.jerome-dreyfuss.com

178
Sac Mario agneau tie & dye, collection Jérôme Dreyfuss.

Pour en savoir plus sur les bonnes adresses


de Jérôme Dreyfuss :

www.ibiza.travel
www.casitodo.com
www.lagranjaibiza.com
Facebook : THE ROSE SHOP GALLERY
Facebook : BISTRO PLAZA Santa Gertrudis

Batterie pour téléphone portable en cuir, une nouveauté 2017 signée Jérôme Dreyfuss.

179
Ibiza
Rencontre - Ibiza dans l'oeil de Sebastien Fabre

Propos recueillis par Delphine Després


Photos : DR

180
© Helix Media Ibiza

Vues du Pou Des Lleo


Pourquoi aimez-vous autant l’île d’Ibiza ?
Sébastien Fabre : Ma famille est présente sur l’île depuis
trois générations. Ma mère vit sur place, entre citronniers
et caroubiers. Il émane de cette île un éternel sentiment de
liberté et de bienveillance. Les odeurs, la lumière, les fruits
et les légumes ont du goût. J’aime la diversité offerte par
cette île. Il est encore possible de ne croiser personne en
plein mois d’août. Mon rythme de vie change radicalement
quand je suis sur place…

Depuis quand venez-vous sur l’île ?


Sébastien Fabre : Je viens depuis toujours, même si,
durant mon enfance, mes étés étaient partagés entre le
© Helix Media Ibiza

Rayol Canadel et Ibiza. Entre mars et novembre, je viens le


plus souvent possible et, l’été, la maison est remplie d’amis
et d’enfants. Les premiers soleils de mars sont magiques,
les premiers bains de mer…

181
Ibiza
Rencontre - Ibiza dans l'oeil de Sebastien Fabre

© Xescu Prats
Portinatx

Port de Ses Caletes Où résidez-vous à Ibiza ?


Sébastien Fabre : Ma mère fuit l’île l’été et me laisse sa
maison, proche de Sant Carles, dans les collines, sans voisin,
avec une vue mer incroyable.

Quelles activités ponctuent vos journées ? Quelles


sont vos adresses préférées ?
Sébastien Fabre : Le matin, je jette masque, palmes et
tuba à l’arrière de la voiture pour aller plonger dans des
criques. Port de Ses Caletes, au nord de l’île, est une de
mes préférées.
Je m’arrête boire un café à la pension de Pou des Lleó
à Santa Eulalia ou au Bar Anita, au village de Sant
Carles. Le soir, nous dînons aux Terrasses à Santa
Eulalia ou à La Paloma à Sant Llorenc de Balafia.

Quelles sont par ailleurs vos actualités


professionnelles ?
Sébastien Fabre : Vestiaire Collective continue de
grandir en 2017. Nous avons terminé un nouveau tour
d’investissement de 58 millions d’euros, avec l’objectif de
structurer notre approche du marché américain. 2017, c’est
© Xescu Prats

aussi l’ouverture de plusieurs pays en Asie. Nous prévoyons


également de recruter 120 personnes, dont une partie sur les
métiers « qualité et textiles » dans le Nord de la France.

vestiairecollective.com

182
© Xescu Prats

Ibiza
© Gregori Loui

© Helix Media

Les Terrasses Pou Des Lleo

Pour en savoir plus sur les bonnes adresses


Pou Des Lleo
Ibiza

de Sébastien Fabre :
© Helix Media

es.poudeslleo.com
www.lesterrasses.net
palomaibiza.com
Facebook : Bar Anita en San Carlos Ibiza

183
Ihiza
Restaurant de plage - Cala Bonita

184
Cala Bonita

Non loin de la petite ville de Jesus, sur la Cala


S'Estanyol, crique sauvage de la cote orientale
d'Ibiza, la Cala Bonita rouvre ses portes, apres une
remise en beaute qui aura dure une annee.
Texte : Vanina Tarnaud
Photos : DR

185
Ihiza
Restaurant de plage - Cala Bonita

Ca l a B o n i t a

Ici on a respecté l’esprit de l’établissement d’origine: la


décoration assume son caractère rustique et voyageur, fait
d’objets issus du bassin méditerranéen et d’Afrique du Nord.
Dans cet écrin de bois, de pierre, d’osier et de terre cuite, le
chef catalan Pau Barba propose une carte gourmande à base de
produits locaux, méticuleusement sélectionnés pour ne garder
que les meilleurs. Le restaurant a été divisé en deux espaces: une
terrasse surplombant la mer, pour déguster des tapas classiques
face à la plage ; et une cuisine ouverte sur un bar autour duquel,
juchés sur des tabourets hauts, les convives se délecteront de
versions plus contemporaines des must de la cuisine espagnole
ainsi que de quelques créations du chef.
Mais que serait Ibiza sans musique ? Tous les jours, la Cala
Bonita propose de la musique live, de la soul au funk en passant
par la house. Ibiza 100 %.

calabonitaibiza.com

186
Ibiza
Restaurant de plage - Experimental Beach

e r i m e n t a l B e a c h
Exp

Pour sa premiere experience


extra-urbaine , l'Experimental
Beach a choisi les plages d'Ibiza, au
sud de la reserve Las Salinas, ou il
decline ses harmonies de bois et de
tissus clairs face au bleu paisible de
la Mediterranee.
Texte : Lina Mistral
Photos : © Ana Lui Studio

À l’ombre des canisses, dans un décor de douce L’établissement est ouvert tous les jours dès
bohème, on profite de la fraîcheur des produits 10 heures du matin, mais on vous conseille de venir
insulaires au fil d’une carte imaginée par des chefs à partir de 14 heures et de rester jusqu’au coucher du
locaux et connaisseurs passionnés des poissons soleil – incroyable et magique ici – pour profiter au
issus de la pêche du coin. Une expérience culinaire maximum de l’ambiance si particulière qui règne ici
rehaussée par la carte des vins établie par le en fin de journée…
sommelier de la Compagnie des vins surnaturels et
qui fait la part belle aux références espagnoles. De
quoi patienter jusqu’au coucher du soleil, à l’heure www.eccbeach.com
où les premières notes d’électro, de jazz ou de rock
accompagnent les voyages imaginaires des cocktails.

187
Ibiza
Restaurant de plage - Es Torrent

Texte : Delphine Després


Photos : © Es Torrent

188
Es Torrent
Au cœur d’une petite crique rocheuse au sud
de l’île, à Sant Josep de sa Talaia, se niche
Es Torrent, un établissement où il fait bon
prendre son temps. Avouons que c’est aussi une
adresse que l’on aimerait garder rien que pour
soi, tant elle est bourrée de charme. Entre une
restauration méditerranéenne ultra qualitative,
qui fait la part belle aux poissons, et une plage de
sable parsemée de bains de soleil et de parasols
en paille, où il est très agréable de faire la sieste,
l’endroit offre tout ce dont on rêve pour passer
une superbe journée d’été.
Certes, on s’attarde un peu à table ! Mais comment
faire autrement… Les plats sont tous divins, de
la paëlla aux poissons grillés, en passant par le
homard et la langouste. La cuisson des poissons
est absolument parfaite, les portions sont
généreuses, les vins judicieusement choisis…
Même les entrées – et particulièrement le jambon
ibérique – sont d’un niveau élevé ! Ici, on aime
tout : le cadre enchanteur, l’authenticité du lieu, sa
simplicité, son ambiance cool… Une pause hors
du temps pour épicuriens assurément.

www.estorrent.net

189
ADRESSES

FOCUS RENCONTRE HÔTEL 132. Myconian Kyma – Mykonos


www.myconiankyma.gr
28. Piscines naturelles Balena 64. Arnaud Donckele 116. Version Maquis Citadelle www.designhotels.com
www.teichmeister.fr www.residencepinede.com Bonifacio
www.hotelversionmaquis.com Se rendre à Mykonos :
32. Hamac by Bed And Philosophy 74. Anthony Ugo vols quotidiens vers Mykonos au départ de
12 villes de France. La compagnie ibérique
www.bedandphilosophy.com ugoarchitecture.fr 118. La Dimora di Metello dessert par ailleurs 30 destinations en
www.ladimoradimetello.com Europe au départ de Paris.
46. B&B Italia – Saint-Tropez
www.bebitalia.com
DOMESTIQUE 120. La Maison d’Ulysse – Baron Plus d’informations :
ventedart.com www.lamaisondulysse.com www.vueling.com
80. Villa Marikyta by Christophe
48. Showroom Kettal – Barcelone Tollemer à Saint-Tropez 122. Renaissance Barcelona Fira 134. Skiathos blu – île de Skiathos
www.kettal.com www.christophe-tollemer.com www.skiathosblu.gr
Hotel
www.marriott.fr/Renaissance
70. La Villa La Coste – Le Puy- 88. Casa entre la pinada by Fran 136. Tainaron Blue – Vathia Mani
Sainte-Réparade Silvestre Arquitectos 124. Domaine de Terre Blanche www.tainaron-blue.com
www.villalacoste.com www.fransilvestrearquitectos.com www.lhw.com
www.terre-blanche.com 140. Kenshō – Mykonos
94. Casa Cueva by UMMO Estudio www.kenshomykonos.com

MOTORS www.ummoestudio.es 126. OKKO Cannes Centre


www.okkohotels.com 142. Bill & Coo – Mykonos
30. Classic Ford Broncos Series 100. Appartement by ARRCC – www.bill-coo-hotel.com
www.classicfordbroncos.com
Barcelone 128. Grand Hôtel Henri – L’Isle-sur-
www.arrcc.com la-Sorgue 144. Andronikos Santorini – Santorin
www.grandhotelhenri.com www.andronikossantorini.gr

FOOD
130. Casa Cook – Kos
50. Napoléon – Saint-Tropez PROJET casacook.com/kos
www.napoleon-sainttropez.com
106. Superhouse
www.superhouse.me
52. Albertine – Marseille
www.passedat.fr/albertine

56. The Green Spot – Barcelone


www.encompaniadelobos.com

60. Bouet Restaurant by Ramón


Esteve - Valencia
www.ramonesteve.com

DOSSIER SPÉCIAL IBIZA


148. Hôtel Los Enamorados 164. Hôtel Ca Na Xica 180. Ibiza dans l’oeil de Sébastien Pour se rendre à Ibiza :
www.losenamoradosibiza.com www.canaxica.com La compagnie aérienne espagnole
Fabre Vueling propose de nombreux vols à
vestiairecollective.com destination d’Ibiza au départ de Paris
152. Hôtel Gatzara Suites 166. Hôtel The Giri Residences Orly et de 9 autres villes françaises :
www.hotelgatzaraibiza.com www.thegiri.com 184. Restaurant de plage - Cala - au départ de Paris Orly, un vol direct
Bonita quotidien (durée 2 h 05) et deux vols
154. Hôtel Les Terrasses 168. Hôtel Es Vivé calabonitaibiza.com par jour en juillet et août. À partir de
www.lesterrasses.net www.hotelesvive.com 34,99 € ;
- au départ de Toulouse, trois vols
187. Restaurant de plage -
156. Hôtel La Granja 170. Hôtel Nobu Ibiza Bay directs par semaine de juillet à
www.lagranjaibiza.com www.nobuhotelibizabay.com Experimental Beach septembre. À partir de 34,99 € ;
www.eccbeach.com - via Barcelone au départ de Nantes,
Nice, Lyon, Rennes, Brest, Bordeaux,
158. Hôtel 105 Suites @ Marina 172. Hôtel Es Mares
hotelesmares.com 188. Restaurant de plage - Es Lille, Marseille et Paris Charles-de-
Magna Gaulle.
www.105bylacantine.com Torrent www.vueling.com
174. Hôtel ME Ibiza www.estorrent.net

160. Hôtel Sir Joan www.melia.com Pour plus d’informations :


www.sirhotels.com www.lhw.com Office de tourisme d’Ibiza :
www.baranowitzkronenberg.com www.ibiza.travel/fr/
176. Jérôme Dreyfuss
162. Hôtel Hacienda Na Xamena www.jerome-dreyfuss.com
www.haciendanaxamena-ibiza.com

Abonnez-vous
Sur notre site www.artravel.net/abonnements
Ou adressez-nous un email à abonne@artravel.net

192
.
L’Atlas
Cosmic snake, 2016.
125 x 125 cm. Pièce unique. Laque et acrylique sur toile.

Le choix du prestige et de l’exclusivité.


Un concept unique de galerie en ligne où professionnels et collectionneurs
ont la possibilité de vendre et d’acquérir des œuvres d’art.
ventedart.com