Vous êtes sur la page 1sur 139

CENSURE DE

LA PREMIERE DECENNIE DU

CINEMA PARLANT

EN FRANCE
1930~1939

Pierre Le Maschere
2017
CENSURE DE LA PREMIERE DECENNIE DU
C I N E M A P A R L A N T EN FRANCE
1930~1939

Pendant la première décennie du cinéma


parlant, le Gouvernement français était
essentiellement préoccupé de maintenir la paix
sociale et non les valeur morales. D’où une
absence de réglementation des films concernant
les mineurs, comme cela se passait en Belgique
et ailleurs avec la mention E.N.A. (ENFANT NON
ADMIS).

Ce sont les associations et l’église (fixant pour


chaque film d’une cote morale) qui ont fait
aboutir le besoin de protection particulier de la
jeunesse.

La censure ne concerne pas le cinéma de la


lumière - les valeurs humaines - mais la part
d’ombre que l’homme cherche à maîtriser ; ou
bien où il se complait. Ce cinéma qui dérange
suscite une prise de conscience particulière au
cours de ces années 30 et l’émergence de
règles.…

2
3
CENSURE DE
LA PREMIERE DECENNIE DU
CINEMA PARLANT
EN FRANCE
1930~1939

Ex « CENSURE ANTE 1940 »


Nouvelle version revue et augmentée
(non encore intégré à « 68 ANS DE FILMS CENSURÉS EN FRANCE »)

Pierre Le Maschere
*
Site de l’éditeur
CULTURE DELICES
http://culturedelices.toile-libre.org/

Mail
pierrelemaschere@gmail.com

4
Préambule

« Le cinéma, miroir de notre psyché


À l’aube d’une civilisation qui de plus en plus utilisera,
peut-on penser, la culture cinématographique pour
enseigner la psychologie, comme la Grèce le fit, il y a deux
millénaires, avec son théâtre initiatique, ces documents
doivent permettent de dégager certains aspects historiques.
Le but essentiel ici est de donner une base de réflexion
sous forme de listes de films ou de tableaux. Ces
informations ne sont souvent pas faciles d’accès et les
cinéphiles seront sans doute intéressés par ces éléments
pour leur propre réflexion ou leurs écrits. Ils sont librement
utilisables. » (extrait de l’introduction : 68 ans de films censurés en France)

Une récente exposition belge « ENFANTS NON


ADMIS » suggère de se pencher plus précisément pour voir
se développer en France une conscience similaire pour la
protection de la jeunesse et une censure adaptée. En
« chinant » dans les revues et journaux numérisés on
aperçoit, çà et là, des indication de films interdits aux
mineurs car immoraux. Les PREMIÈRES COTE
MORALES CATHOLIQUES (1931 – 1939 ) ne sont donc
pas la seule base d’information ; bien qu’elle reste
essentielle pour étudier la censure morale des films.

5
CHAPITRE PRECEDENT

Pour un spectateur moderne, la « lecture » d’un


film muet est très difficile, car nous COMPARONS à ce
que nous connaissons aujourd’hui. L’impact émotionnel
d’une image d’il y a 80, 90,100 ans n’est pratiquement plus
mesurable ! De plus, nous ne sommes plus habitué au
SILENCE dans notre société où le bruit domine tout !…
Une image muette, sortant de l’immobiliste des tableaux de
la période précédente, semble bien avoir fait « beaucoup de
bruit » dans ce silence par sa simple mise en mouvement !
Les commentaires des exégètes modernes est parfois
soumis à caution ; et les commentaires d’époque, rares.
Néanmoins, essayons de nous « faire une idée » de ces
images « corruptrices », ancêtres des images censurées
d’après la deuxième guerre mondiale.

« L’immoralité est dans le regard de celui qui regarde »


Frederico Fellini

6
PLAN

CENSURE DE LA PREMIERE DECENNIE DU CINEMA PARLANT EN FRANCE 1930~1939

INTRODUCTION

I. CONSTITUTION DE LA CENSURE MORALE DES FILMS

CHRONOLOGIE
ÉVOLUTION DE LA CENSURE en deux temps …
1930 ~ 1934 ~ 1939

DÉBATS DE LA PROFESSION SUR LA CENSURE.


Ce que les français ne doivent pas voir

TYPE DE CENSURE
INTERDIT TOTALEMENT , COUPURES, Rares « INTERDITS AUX ENFANTS »

UNE CENSURE PAS UNIQUEMENT POLITIQUE

ASPECTS DE LA CENSURE

INFLUENCE DE LA PUDIBONDERIE AMÉRICAINE


Le code Hays

SENSIBILSATION DE L’OPINION À LA PROTECTION DES MINEURS


INFLUENCE DE LA CENSURE BELGE : « ENFANTS NON ADMIS »
TRES RARES FILMS INTERDITS AUX ENFANTS EN FRANCE

• CENSURE MORALE POPULAIRE


Les 38 000 censures municipales : morale, politique, protection de l’ enfance

FORMULATIONS DE LA CENSURE

• CAS PARTICULIERS
Une contre-censure ?
Censures étrangères
Censure des actualités filmées
Les films des années trente censurés postérieurement à 1940
Les ancêtres des films x

II. LISTE DE PLUS DE 500 FILMS


REPÈRES DE LA CENSURE DES ANNÉES 30
« Choquants », immoraux », « scandaleux »,
• DÉBUT DU PARLANT 1930~1934 Liste de films
• MATURITÉ DU PARLANT 1935~1939 Liste de films

CONCLUSION
ANNEXES
SOURCES
LES FILMS AVANT 1940 INTERDITS PENDANT LA DURÉE DES HOSTILITÉS
Dossier cinéma - LES ANNEES TRENTE (1930-1939)
LETTRE ENCYCLIQUE À L'ÉPISCOPAT DES Etats-Unis VIGILANTI CURA
A BAS LA CENSURE
ATTENTION AUX JEUNES ENFANTS ! CINEMONDE, NOËL 1938
LE CODE DE PRODUCTION HAYS

7
TARZAN ET SA COMPAGNE (Tarzan and His Mate) US (1934) SCÈNE CENSURÉE ET RESTAURÉE
CODE HAYS vu de France
LE CINEMA FRANCAIS SOUS L'OCCUPATION
COTES MORALES DE LA CENTRALE CATHOLIQUE DU CINEMA ET DE LA RADIO
MAGAZINES D’ÉPOQUE : CE QUE LES FRANÇAIS NE COIVENT PAS VOIR 1935
MAGAZINES D’ÉPOQUE : UNE ENQUÊTE DE «POUR VOUS »
POUR OU CONTRE LA CENSURE DES FILMS ? 1933
ÉTUDES DE L’IMPACT DES FILMS SUR LA JEUNESSE
INFLUENCE DU CINÉMA SUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS
PUISSANCE ET RESPONSABILITÉ DU FILM par Daniel PARKER
LES FILMS REFUSES, DU MOINS EN PREMIERE INSTANCE, PAR LA CENSURE 1927-1930—1936 au QUEBEC
1.LISTE DES FILMS PRE-CODE
2.MEILLEURS TITRES "PRE CODE" AMERICAINS
DOCUMENTS
LIENS

8
INTRODUCTION

“Avant la guerrre je ne m’étais heurté à aucune


pancarte du genre “défendu aux mineurs”
(la france de Petain et son cinema, Jacques Siclier 1981 P25)…

…Nous allons voir que les propos de Jacques Siclier


ne sont pas tout à fait exactes…

Une décennie est un temps très court ! Cependant de


nombreuses transformations ont touché le cinéma : la
sonorisation, et en fin de période la couleur. La manière de
filmer a très vite évolué en sortant du statisme du muet. Les
réalisateurs ont bousculé la morale et la société a essayé de se
protéger des excès, bien anodins si on les compare à la période post 68 !

Pendant la première décennie du cinéma parlant, le Gouvernement était


essentiellement préoccupé de maintenir la paix sociale et non les valeur morales.
D’où une absence de réglementation des films concernant les mineurs, comme
cela se passait en Belgique et ailleurs avec la mention E.N.A. (ENFANT NON
ADMIS).

Ce sont les associations et l’église (Encyclique de Pie XI « vigilenti cura »)


(établissement pour chaque film d’une cote morale) qui ont fait aboutir le besoin
de protection particulier de la jeunesse. Relevons au passage que le
gouvernement se laisse ravir le principe de laïcité !

Les auteurs modernes relèvent que la censures des films des années 30 était
surtout politique. Cependant des auteurs d’époques parlent aussi d’une censure
morale. Elle s’exerçait sans doute plus par des coupures tandis que la censure
politique interdisait plus ou moins complètement les films.

9
Après 30 années de silence relatif , le cinéma se met à parler. Une 1

révolution s’amorce ! Le son ajoute une dimension dramatique sans commune


mesure avec le muet.
Cette charge émotionnelle que n’avait pas le muet rend le plaidoyer plus directif
par l’emprise que le réalisateur peut avoir sur le sens supplémentaire de l’ouïe.
Le parlant ôte, selon l’avis de ceux qui ont vécu alors, une possibilité de calme
réflexion : « la parole des acteurs empêche la calme pensée du
spectateur2 » ! … Cette calme pensée, si elle ouvre une porte sur l’imaginaire
personnel du spectateur, le « protège » en quelque sorte de l’impact émotionnel
procuré par le son. Si l’on veut en faire l’expérience simple, il suffit lorsqu’on
regarde un film effrayant à la télévision de couper le son. On perçoit
immédiatement la différence !
La censure ne concerne pas le cinéma de la lumière - les valeurs humaines -
mais la part d’ombre que l’homme cherche à maîtriser ; ou bien où il se
complait. Ce cinéma qui dérange suscite une prise de conscience particulière au
cours de ces années 30 et à l’émergence de règles.…

Il n’est pas toujours aisé de savoir ce qu’était cette censure du cinéma à cette
époque, en France en particulier. Des magazines de cette décennie peuvent en
donner l’état d’esprit. Les cotes morales catholiques sont également une source
précieuse d’information.
Mais les commentateurs modernes - avec leurs propres projections et leur
culture actuelle - entachent certainement ce qui peut être dit sur la censure des
années 30. D’autre part, il subsiste bien peu de personnes en age d’en parler
maintenant. Cherchons donc la prudence dans les analyses et les jugements.

Les influences étrangères comme le code Hayes, les pratiques en


Belgique,… ont certainement influencé la censure cinématographique en
France… mais dans quelles mesures ?… Il est certains que les intellectuels, les
artistes, la hiérarchie catholiques était au courrant des premiers efforts des
américains - dès 1930 - pour limiter ce qui était indécent de voir… et maintenant
d’entendre …
Une épidémie de pudibonderie fait rage dans le cinéma mondial, avec deux
exceptions notoires

“Avec l’épanouissement définitif du cinéma parlant, question érotisme,


rien ne varie trop jusqu’à 1933, où se produisent deux changements très
importants : Hitler prend le pouvoir et le cinéma allemand perd sa liberté et la
grâce qui existait lorsque les Juifs occupaient des postes clés dans la production,
et à Hollywood, le Code Hays commence à être appliqué au nom de la morale,
1
tout relatif, car les films muets étaient accompagnés de musique de piano, de lecteurs des intertitres, de boites à bruitages… Sans parler des
rares essais de films parlants expérimentaux.
2
Cinémonde, Noël 1938, Courrier des lecteurs.

10
qui précise au millimètre près ce qu’on peut montrer ou non. Les films trop osés
tournés précédemment sont interdits exactement de la même manière qu’en
Allemagne on bannit ceux où des juifs avaient participé. Comme par
contamination, une épidémie de pudibonderie fait rage dans le cinéma mondial,
avec deux exceptions notoires : le cinéma scandinave où le nu était fréquent
malgré l’influence de la religion luthérienne, un nu en extérieur reflétant une
communion avec la nature, une saine expression de l’épanouissement vital, et
surtout le cinéma français qui, lorsque l’occasion l’exige, continue de montrer à
l’écran les amours en dehors du sacré lien du mariage, les enfants illégitimes
(parler de l’avortement était pourtant interdit), la drogue, la traite des Blanches,
les allusions à des relations lesbiennes et homosexuelles sans oublier les corps
nus ou les attitudes lascives. Tout cela, jusqu’à l’époque de Pétain et
l’Occupation.” Cinerotica MAGAZINE N°1

Il semble, parallèlement à l’évolution du jeu des acteurs et de la mise en


scène des films, qu’on puisse distinguer deux périodes dans cette première
décennie du parlant : 1929~30 à 1934, accouchant péniblement des pratiques du
muet et se permettant des transgression des bonnes mœurs ; 1935 à 1939,
arrivant à une certaine maturité et prenant conscience que tout ne peut être
montré.
Les « audaces » censurables existent néanmoins de tout temps ! Le film « culte »
EXTASE de 1932 en est une bonne démonstration (Cf. ci-dessous).

Ce chapitre sur la censure des années 30 est intéressant dans la mesure où


il préfigure les comportements politiques et sociaux des années d’après guerre
concernant le cinéma.
La période d’occupation étant plus complexe par les multiples influences
qui s’y télescopent : censure très stricte de Vichy, créant la première interdiction
d’état aux mineurs3 ; censure allemande plus libérales pour certains films (LE
CORBEAU, par exemple. Voir le chapitre suivant) et déversant ses films de
propagande, que les Préfets ont ordre de ne pas censurer localement ;
autocensure des réalisateurs en ces temps troublés ; interdiction des films
américains, etc… Pour finir par une censure très particulière : la « CENSURE
DE L’ÉPURATION » (cf. chapitre suivant revu et augmenté).

L’étude est loin d’être exhaustive, mais la LISTE DE PLUS DE 500 FILMS4
aideront peut-être les passionnés du cinéma et de ces aspects de la censure à voir
plus clair…
***

3
Dont nous n’avons pas trouvé beaucoup de trace… ?
4
Nombre de ces films sont passés à la télévision française, ou sont disponibles en vidéo. Et bien sur, ils sont abondamment commentés sur
le web…

11
I. CONSTITUTION DE LA CENSURE MORALE DES FILMS

Ce premier chapitre est un ensemble d’extraits de texte donnant des repère sur la
censure et non une étude du cinéma des années trente qui serait bien plus volumineuse :
d’où sa présentation un peu disparate.

CHRONOLOGIE DE LA CENSURE DES ANNEES 30


politique Morale / •film-clé et cote morale
…III e République (valse des gouvernements)
1930 Fin 1930 on compte 552 salles sonores.
•L’Ange bleu
1931 La France est touchée en retard par la crise Un Conseil Supérieur du Cinéma est créé auquel est rattachée la Commission
économique mondiale (Jeudi noir) suite à Wall de Contrôle.
street. Chomage de masse. •Mata-hari (version initiale non censurée en 1933)
1932 •Extase 5
1933 • Zéro de conduite INTERDIT, 5
1934 34-36 Front populaire En 1934 60% du parc n’est pas sonorisé, sur les 7609 points de
le régime est déstabilisé par les projection.
évènements… Premières cotation catholiques morales ( c’est-à-dire quatre année après le
Sa préoccupation est d’éviter les émeutes début du parlant ! Et 7 ans 12 ans avant la premierelégalisation sur l’interdit
et les troubles publiques. aux moins de 16 ans).. Des films plus anciens de 1930 à 1933 ont pu être cotés
Scandales financiers, comme l'affaire Stavisky. à partir de cette date

Le code Hays ou Motion Picture Production Code est un code de censure


américain régissant la production des films, établi par le sénateur William
Hays, en mars 1930 et appliqué de 1934 à 1966
TECHNICOLOR aux Etats Unis.
•Tarzan et sa compagne (Censuré usa)
1935 1936 Dispositions légales plus restrictives & prémices d'interdiction aux
mineurs
• (décret du 7 mai 1936) Paul Léglise le considère comme la marque du retour
du contrôle à la censure. La commission est composée de vingt membres, dont
dix représentants des ministères, et dix personnalités choisies par le ministère
de l'Education Nationale, en dehors de la profession. De plus, l'avis conforme
n'est plus obligatoire, le ministre peut ne pas le suivre.
•Epaulés par maintes associations, les éducateurs inquiets de voir les enfants
menacés par un cinéma malsain réclament de nouvelles catégories
d'interdiction pour différentes tranches d'âges.
•Lucrece Borgia 5
1936 Leon Blum Président du conseil des ministres Encyclique Vigilenti Cura : institue un classement moral des films. Dans la
du Front populaire (36-37…38) foulée, on assistera un peu partout à la mise en place de comités de cotation
11 juin : vote de la loi instituant deux semaines des films. La notion de spectateur « averti » apparaît.
de congés payés.
12 juin vote de la loi instituant la semaine de
travail de 40 heures. •La Belle Équipe 4b
1937 • Pepe le moko, 5
1938 En 1938, près de 4250 salles sont équipées pour le son.
• La rue sans joie 5
1939 Approche de la guerre… En 1939 est créé le « Code de la famille » d'où découlera une réglementation
3 septembre : la France déclare la guerre à spéciale d'accès aux films pour les MINEURS . C'est à cette époque
l'Allemagne après l'invasion de la Pologne. qu'émerge réellement la notion d'interdiction aux mineurs.
• Le jour se lève 5
Cf. par exemple sur cette décenier : La France des années 30#1B578BF ; Anne#1B5791B ; Chronologie de la Franc#1B579F9

12
Source www.maxicours.com/pdf/2/7/6/5/276537.pdf

ÉVOLUTION DE LA CENSURE en deux temps …


1930 ~ 1934 ~ 1939

Parallèlement à la maîtrise technique du cinéma, on peut distinguer :

• Les débuts du parlant 1930 ~ 1934

Le début du parlant est tributaire du nombre de salles sonorisées en France.


Fin 1930 on compte 552 SALLES SONORES. (237 sur 3922 salles fin mai, soit 6% du parc
)(ouvrage cité Jean-Jacques Meusy tome 2 p.208)
En 1934 60% du parc n’est pas sonorisé sur les 7609 points de projection.
(Le cinéma en France: Depuis les années 1930 Par Fabrice Montebello)
EN 1935 : 3275 salles sonorisées etc.

Apparition en 1934 des cotes morales catholiques (C.C.C.). Elle coteront les films
antérieurs
(Cf . Repertoire 1947).
Déjà des films choquent la morale : Ecstasy, l’Age d’or, l’Ange bleu, M le
maudit, Scarface, Rosier de madame Husson,…

• La maturité du parlant 1935 ~ 1939


L’encyclique Vigilanti Cura de Pie XI en 1936 prêche pour un contenu moral des
films.
Cf Document à la fin.

Les films choquant la morale se multiplient.…

Cette dichotomie entre deux périodes au cours des années 30 n’est certainement pas
aussi nette. Elle permet cependant de mettre en lumière l’avant et l’après notation morale des
films, parallèlement à une maîtrise de plus en plus précise de l’impact sur les spectateurs par
les metteurs en scènes et les compositeurs de bande son.

13
DÉBATS DE LA PROFESSION SUR LA CENSURE :

Voici quelques extraits de texte d’époque.


“CE QUE LES FRANÇAIS NE DOIVENT PAS VOIR”
“Alors que pullulent les films de violence, alors que la censure ne coupe jamais les
interminables matchs de boxe, les abominables courses de taureaux, et les innombrables
scènes de pancrace, alors quelle mesure au centimètre les chemises qui couvrent les
nudités féminines, elle pourchasse avec une sorte de sadisme tout ce qui lui semble anormal
et, comme elle aime à dire « morbide ».
VU Novembre 1935-CENSURE Paul Allard
LIRE L’ARTICLE COMPLET DANS LES “DOCUMENTS”.

Critique d’époque : UNE ENQUÊTE DE «POUR VOUS » POUR OU CONTRE LA CENSURE DES
FILMS ? 1933

Divers extraits (voir dans Documents…)


« C'est vous dire que j'ai toujours eu maille à partir avec la censure. La Rue sans joie fut
abominablement coupée ; la préfecture prétendit interrompre les représentations du film de
Cavalcanti Rien que les heures qui pourtant était bien inoffensif ; j'ai attendu six mois le visa
de L'Opéra de quat' sous. …20/04/1933

« Le système belge, par ailleurs, qui interdit certains films aux enfants de moins de seize ans,
lui paraît avoir du bon.

« J'avais réalisé L'Age d'or. Ce film lors de son passage devant la commission de contrôle,
non seulement obtint le visa sans coupures, mais encore amusa beaucoup ces messieurs. Il
fallut que des manifestations concertées, provenant non de spectateurs, mais de groupements
politiques sans rapport avec le cinéma, obligeassent la police à interdire mon film. 25/04/1933

« En Amérique, la censure est tellement différente de la nôtre ! Chez nous, et c'est regrettable,
elle s'occupe exclusivement de politique. Là-bas, pas du tout. Seules les questions de moralité
forment son domaine préféré. Ses règles sont fort étroites, la vieille morale puritaine sévit.
Ses interdictions sont très soigneusement cataloguées : il devient par conséquent, avec un peu
d'ingéniosité, facile de les tourner. Jacques Feyder 25/04/1933

« Le Rosier de Madame Husson suscita quelque trouble dans certaines salles de quartier… «
Mais pour les films qui peuvent créer des troubles et nuire au maintien de l'ordre, l'avis des
représentants des ministères de l'Intérieur et des Affaires Etrangères a force de loi. Leur veto
est en somme sans appel. » Edmond Sée 11/05/1933

Critique d’époque : A BAS LA CENSURE HENRI JEANSON Pour Vous 7 juin 1939
Extrait

14
« Comme les grands magasins, la censure officielle des messieurs en jaquette a des
succursales qui fonctionnent en province et dont le personnel, en période électorale, trafique
fort adroitement de la vertu. Les ligues de pères de famille, les groupements catholiques, les
clubs politiques exercent sur les municipalités un chantage permanent. Ici, on jette l'interdit
sur Hôtel du Nord. Là, on met à l'index Quai des Brumes. Ailleurs, on excommunie Pépé le
Moka, Les Bas-Fonds, Le Crime de M. Lange. La Fin du Jour vient d'être l'objet d'un
boycottage général... Une vieille demoiselle, présidente d'une ligue de moralité composée
d'autres demoiselles peut, dans certaines villes, obtenir la suppression de telle scène qu'elle
juge choquante. Combien de temps ce régime durera-t-il? »
Document complet à la fin.

*
• UNE CENSURE PAS UNIQUEMENT POLITIQUE

« Le cinéma parlant naît sur fond de crises économique et sociale : crash de 1929…,
front populaire… et se prépare sans doute inconsciemment à la guerre. L’éducation des
masses est donc tout particulièrement une préoccupation des instances politiques et morales
comme dans tous les pays civilisés. N’oublions cependant pas que les spectateurs ne forment
pas une classe homogène : La France est surtout rurale5. Cette disparité de la « conscience
cinématographique » se poursuivra d’ailleurs jusque dans les années 506.
La censure d’État agit par demande de coupures ou par interdiction totale.
Cette censure est-elle essentiellement politique ? Si on lit les témoins de cette époque , il
semble que certain ont tendance à le penser…
En fait, des citations d’articles paru dans POUR VOUS (1933) et VU (1935) résument sans
doute bien la situation :

…“L' influence de certains films, dans les quartiers populaires, peut être
considerable. Nous en tenons naturellement compte.

Question - Le rôle de la censure consiste donc, surtout, au maintien de l'ordre.


c'est pour cela qu'on lui reproche d'être uniquement politique.

“Ce n'est pas tout à fait exact. les instructions que nous recevons de haut lieu, du
ministère des beaux-arts dont nous dépendons, recommandent le libéralisme le
plus large. pour toutes les questions artistiques et morales, notre opinion est
prépondérante.

Ainsi Le Rosier de Madame Husson suscita quelque trouble dans certaines salles
de quartier. Le ministère nous demanda de le repasser devant notre commission
pour confirmer notre jugement. Nous le visionnâmes donc une nouvelle fois, et
cette fois encore, rien ne nous parut susceptible d'attenter à la pudeur de
chacun.”
(M. Edmond Sée, président de la commission de contrôle des films. POUR VOUS 1933)

À côté de l’atteinte à l’autorité de l’État, le nu, l’anormal et le morbide sont


pourchassés, avec sadisme, tandis que la violence - comme jusqu’à nos jours - est tolérée.

5
La France compte encore la moitié de sa population à la campagne. Les spectateurs dénombrés augmentent progressivement : 150 millions
de spectateurs en 1929, 234 millions en 1931 puis 453 millions en 1938. Tandis que les salles sonorisées remplacent les salles muettes : 20
salles sonorisées sont recensées en France en 1929 ; 1 000 en 1931 et 4 250 en 1937. (D’après source Wikipedia).
6
Se reporter aux Répertoires des films du Centre Catholique du Cinéma qui soulignet ce point et différencie des censures en fonction des
régions.

15
“…par contre, alors que pullulent les films de violence, alors que la censure ne
coupe jamais les interminables matches le boxe, les abominables courses de
taureaux, et les innombrable scènes de pancrace,

…alors qu’elle mesure au centimètre les chemises qui couvrent les nudités
féminines,

elle pourchasse avec une sorte de sadisme tout ce qui lui semble anormal, et,
comme elle aime à dire, “morbide”.
Paul Allard VU 27 nov 1935

*
En voyant les films de cette époque (cf liste ci-dessous) il faut reconnaître d’une part
que les scènes à scandale pour l’époque - sans doute en grande partie autant que maintenant -
sont relativement édulcorées, du moins dans leur aspect visuel : c’est l’idée suggérée ou
explicitée qui dérange. D’autre part les principes cités ci-dessus (nu, morbide, anormal) sont
souvent transgressés. Qui donc s’offusque ?…

Le but de ce premier chapitre n’est pas de faire une analyse approfondie de la


censure des années 30. Bien des auteurs ont écrit sur ce sujet. Nous cherchons simplement à
avoir certains points de repère importants en mémoire pour mieux situer les films de la liste
qui suit et voir comment a évolué la censure cinématographique.

TYPES DE CENSURE

LES DIFFÉRENTES CENSURES des années 30


Rappelons que ce texte ne s’attache pas à l’étude juridique (voir les références
sur ce sujet) de la censure mais à l’étude de la morale des films.
Il existe depuis le début du cinéma une CENSURE OFFICIELLE D’ETAT. Et en
parallèle, s’influençant, une CENSURE MORALE qui est plutôt l’apanage des groupes
officiels comme l’Église. Enfin, les Préfet et les Maires peuvent intervenir si le besoin s’en
fait sentir ; souvent sous l’influence de groupes de pression pour applique une CENSURE
LOCALE.
Notons qu’il n’y a aucune censure dans les clubs… (certains souhaitent déjà un visa pour
salles spécialisées). C’est ainsi que le Cuirassé Potemkine qui fut strictement et longuement
interdit par la censure d’État, pu être visionné par une « élite » dès sa sortie. Les films
« coquins » (on dirait « X » de nos jours), sont semble-il totalement interdits par l’État et ne
se projettent qu’en infraction de la loi dans les maisons closes.

*
FILMS COMPLÉTEMENT INTERDIT (censure politique) ;
COUPURES (censure politique, parfois morales) ; COTES MORALES
CATHOLIQUES (« censure » morale) ; INTERDIT AUX MINEURS (rare)…

On peut distinguer les différents buts :

16
Le but de la censure officielle, nationale ou régionale, est d’éviter les
manifestations de foule dans les cinémas ou la rue. Elle est attentive aussi à ne
pas choquer les pays étranger.
Le but de le « censure » morale de l’office catholique est « d’éviter que
de mauvais sentiments et des pensées perverses ne pollue le cerveau des
spectateurs comme la fumée pollue les poumons ». Elle a conscience de devoir
protéger les enfants d’histoires qui ne sont pas faites pour leur sensibilité.
Le but des guides parentaux de l’imdb (Internet movie data base, depuis
1990 ) suivant les règles américaines édictées par Hayes est de ressortir tous les
éléments immoraux d’un film. Avant l’application de ce code, une série de films
dits « pré-code » indiquent l’exploitation de toutes les bassesse humaines.
Le but de la censure demandée par les spectateurs aux journaux
d’époque est d’être guidé concernant les enfants (voir dans la deuxième partie).

*
CENSURE RELIGIEUSE A PARIS 1938
« A la suite de longues délibérations, la Centrale Catholique vient de décider que dorénavant
une feuille d’information cinématographique sera affichée chaque semaine dans les
principales églises de Paris et de la banlieue. Sur cette «feuille», les fidèles trouveront la liste
des films que l'église leur conseille ou leur déconseille ». La cinématographie française juin 1938

Avec l’impact du son (1929) puis de la couleur (La Cucaracha,1934…Blanche Neige 1937…)
l’impact des films préoccupe les responsables sociaux et politiques. La MORALE dégage des
impacts positifs et négatifs sur la conscience des individus, et cherche progressivement à
protéger les enfants.

C’est donc cet aspect moral de la censure qui est particulièrement concerné par cette
étude. D’où la large utilisation du seul repère relativement important couvrant cette période :
les cotes morales de l’Église. Le développement de la laïcité, avec son aspect contestataire de
la religion et sans doute de la censure, n’est que l’autre face d’une même évolution de
conscience ! Mais n’oublions pas que parallèlement des cotes laïques de l’UFOLEIS7 seront
instituées, avec moins de pertinence.

ASPECTS DE LA CENSURE

Les principaux thèmes susceptible de censure morale : VIOLENCE, HORREUR,


EPOUVANTE, SADISME, CRIMES, IMMORALITE, DIVORCE, COUPLES
ILLÉGITIMES, SEXE, PORNOGRAPHIE, ATTAQUES DES CORPS
CONSTITUÉS, …

QU’EST-CE QU’UN FILM PORNOGRAPHIQUE ? EN 1936

7
On les trouve par exemple dans les INDEX Cinéma, de la Cinématographie française (jusqu’en 1965).

17
« Un nudisme parfois intégral Reproduisons cet article de notre excellent confrère
Gaston Thierry, paru sous ce litre dans Paris-Midi. Il intéressera bien des collègues que leur
maire prétend brimer : Le tribunal correctionnel de Bordeaux avait condamné la dame B... et
le sieur M... à un mois de prison sans sursis pour avoir présenté, a la foire de Bordeaux, des
films, bien que visés par la censure, qui avaient été jugés pornographiques. Après plaidoiries
de Mes Théodore Valensi, Karnos-Baqle et Epelbanm. la cour d’appel a acquitte les deux
prévenus. « Attendu, que le jugement, que de la projection des films incriminés il apparaît, si
les sujets projetés à Bordeaux dans un nudisme parfois intégral sont susceptibles d’évoquer
le désir libidineux chez le spectateur qui supplée par l’esprit à l’insuffisance de l’idée réalisée
par railleur, les gestes équivoques sont si rapides que ces scènes vivantes n’ont pas le temps
d’offenser la pudeur. D’où il suit que, bien que dépourvus d’art et de beauté réels, ces films
ne sauraient, dans le cadre des lois du modernisme actuel, être considérés comme obscènes,
ou contraires aux bonnes moeurs. » D’autre part, sur la valeur et sur l’immunité que peut
assurer le visa de la censure, la Cour déclare que : « Le visa n’établit pas en faveur des
exploitants une immunité absolue, l’autorité administrative ayant le droit d’interdire la
représentation de films susceptibles de porter atteinte au bon ordre, à la sécurité ou à la
salubrité publics. » Les directeurs de cinéma sont prévenus : « Le visa de la censure n’est
qu’un parachute troué ». — Gaston Thierry. La cinématographie fev. 36

**

LA CENSURE VENUE D’AILLEUR ? INFLUENCE DE LA PUDIBONDERIE


AMÉRICAINE.

Les films « pré code » ; le code Hays.

Gardons à l’esprit que les films étrangers sont projetés en France8, et influent sur
la vision des spectateurs et responsables français.
D’autre part, dans quelle mesure les élites connaissaient-ils parfaitement les effort
de moralité américains ? L’encyclique vigilanti cura de 1936 y fait référence ; et l’épiscopat
français ne pouvait l’ignorer. Dans une France beaucoup plus sous l’influence de l’Église que
de nos jours, cette pensée religieuse pénétrait les autres couches sociales. Et à fortiori l’État.
Nous ne pouvons donc passer sous silence les deux points de repère majeur : le
code Hays en 1930 (mis en vigueur seulement à partir de 1934… et jusqu’en 1966) , et
l’Encyclique vigilanti cura de 1936

Cependant, il faut se garder d’un jugement trop rapide sur ces films américains
dits « pré-code » (1929 à 1934) qui font fantasmer nos contemporains (sous pression du
marketing sans doute !) et sur les règles édictés par l’Amérique. Il existe, à cette époque
comme aujourd’hui, une forte disparité dans les attitudes puritaines des différentes nations. Ce
qui est scandale dans un pays peut être très bien toléré chez nous. Les célèbres coupures dans
TARZAN ET SA COMPAGNE (1934) (voir ci-dessous), faites aux États Unis vers la fin des
années 30, lorsque le code Hays pris finalement effet, n’ont sans doute pas choqué les
spectateurs français outre mesure9. (Ce film ne semble pas avoir été réexploité en France
après 1936 car il ne fait pas l’objet de cote morale). Autre exemple : POUR UN SOIR (1931)
(avec Gabin) laisse passer une scène de cabaret avec danseuse aux seins nus, bien plus

8
souvent en version originale sans sous-titre au début (à Paris surtout), puis sous-titrés, puis doublé à mesure que l’industrie
cinématographique se développe.
9
Selon imdb la censure d’autre pays précise une restriction aux mineurs : Finland:K-12 (1951) / Finland:K-16 (1934)

18
suggestive que les scènes du SIGNE DE LA CROIX (1933), cité par les cinéphiles. (voir ci-
dessous).

En France comme aux Etats Unis, on note une période de latence, pendant
laquelle certaines audaces « passent ». Puis, la conscience de la nécessité d’endiguer les
libertés que prennent les metteurs en scènes à mesure qu’ils maîtrisent le parlant, se fait jour.
*
Jusqu’où le cinéma américain a-t-il influé sur la censure
française ?…

Les thèmes qui « ne sont pas des sujets appropriés au cinéma », extrait de la
traduction française du code Hays de 1930 de bonne pratique, sont plus ou moins appliqués au
cinéma en France.
Une lecture de la version française ci-dessous (ou de la version anglaise disponible sur le
web) peut se ramener aux grands sujets suivants :

I. CRIMES : Meurtre… méthodes criminelles (ne doivent pas être explicitement


présentées)…
II. SEXE : adultère (jamais explicite)… scènes de passion… Séduction et viol (non
classé dans les crimes !)… perversion sexuelle… hygiène sexuelle, maladies
vénériennes… accouchement
III. GROSSIERETE — IV. OBSCENITE — V. BLASPHEME 10
VI. NUDITE : réelle ou suggérée… scènes de déshabillage… indécence… costumes
trop révélateurs…
VII. DANSES : lascives… représentent des relations sexuelles…
VIII. RELIGION…
IX. CHAMBRES A COUCHER…
X. FIERTE NATIONALE : respect du drapeau… des institutions… des gens connus

XI. TITRES : licencieux, indécents ou obscènes…
XII. SUJETS REPUGNANTS : pendaisons, électrocutions… brutalité… l'horreur…
tatouage… cruauté ( enfants, animaux)… vente des femmes… prostitution…
opérations chirurgicales.

Notons que des films américains ont transgressé jusqu’en 1934 ces règles ; mais aussi
que des films étrangers ont enfoncé les portes des “bonnes manières”, comme le très fameux
film Tchèque : Extase. Et d’autres qui ne laissent pas de trace dans la mémoire actuelle…

Nous avons aujourd’hui perdu la notion des cotes morales catholiques qui étaient de
véritables « INTERDIT AUX ADULTES », pour les films cotés 4B et 5. Toute les
communautés religieuses, mais aussi laïques ont certainement été influencées. Dans quelle
mesure ?… Nous avons surtout les avis écrits des critiques, mais pas de ceux à qui
s’adressaient ces critiques. Néanmoins, ces cotes donneront l’orientation des futurs interdits
aux mineurs, après 1940… et des réactions des cinéastes qui chercheront toujours à s’en
émanciper. La Nouvelle Vague, en particulier.

10
On pense à La femme du boulanger, de Pagnol, qui fut censuré à diverses époques.

19
Une revu française de cinéma d’époque montre comment les français percevaient la
censure du code Hays. D’une part la France a bel et bien été informée de la censure
américaine et d’autre part on peut relever ici ce qui choquait les mentalités.
Interdits, défendu ! :
Un manteau de fourrure ne suffit pas
Attitude trop abandonnée
Un sein nu
Profils trop suggestifs
Cuisses trop découvertes
Baiser horizontal

Vague de pudeur a Washington

«U NE nouvelle bien imprévue nous parvient de la capitale du film, et son écho a déjà trouvé une large place dans les magazines
américains de cinéma. Il n'est plus question, en effet, que de la vague de pudeur qui vient subitement de déferler sur Hollywood, mettant en
émoi les directeurs de production des diverses firmes, les exploitants... et surtout jetant le désarroi parmi l'innombrable bataillon des jolies
filles qui vivaient (en tout bien tout honneur) du commerce de leurs charmes et que l'offensive de la vertu risque de mettre sur le pavé.
Ce soudain renversement de la situation, venant si peu de temps après l'article de Pour Vous « 'Débauche de beauté à Hollywood » de notre
correspondant californien, Harold J. Salemson, a vraiment de quoi surprendre. Il en faut chercher l'explication loin de la côte ouest, où les
esprits, excepté ceux des pères-la-pudeur professionnels, sont portés par la grâce d'un climat paradisiaque, à une souriante indulgence. Non,
c'est de Washington, capitale administrative des Etats-Unis d'Amérique qu'est parti le mouvement.
On sait que le N. R. A. du président Roosevelt a imposé ses lois à la plupart des industries américaines. Celle du cinéma, qui tient
un rang très honorable dans l'échelle commerciale des U. S. A., n'a pas échappé à la marée des réglementations. Les salaires des vedettes, les
heures de travail ont été codifiés, ainsi que bien d'autres questions concernant les conditions de production. Aussi, rien d'étonnant que le
gouvernement cherche à jeter un coup d'oeil sur le contenu même des films et, avec l'appui de l'organisation de Will Hays, président de la
Motion facture Producers and Distributors of America, surnommé le Tzar du cinéma, à réformer cette industrie au mieux de la morale
publique.
La rumeur de la prochaine arrivée à Hollywood de Mrs Roosevelt fut le signal pour les firmes du commencement du nettoyage. Prenant les
devants, et pour éviter l'institution d'un Bureau Fédéral de Censure, un premier épurement a été décidé et appliqué sur le champ.
Il comporte deux mesures. La première tend à éliminer de la publicité tout ce qui accentuait le caractère erotique des films, tout un
vocabulaire spécial et raccrocheur, promettant plus qu'aucune scène ne pouvait tenir et éveillant une curiosité malsaine chez le spectateur
éventuel.
La seconde mesure est beaucoup plus grave. Elle vise directement les photographies qui illustrent notre article et que vous voyez peut-être
pour la dernière fois.
En effet, un code très strict a été élaboré concernant les photographies de films à transmettre à la presse. Demoiselles légèrement vêtues, girls
couvertes de leur seule chevelure, danseuses dont uniquement un éventail de plumes dissimule les formes dévêtues, sont condamnées à
disparaître !
Cet ostracisme a déjà commencé. Certaines maisons en ont souffert plus que d'autres. R. K. O. par exemple, s'est vu supprimer-les photos de
son film Flying down to Rio, où des jeunes femmes en soutien-gorge et petit pantalon de dentelles et des baigneuses encore moins vêtues
offensaient les nouvelles conceptions en vigueur.
La Warner a dû retirer de la circulation cinquante clichés de Wonder bar à cause des danseuses à éventail et autant de Fashions of 1934 où
les girls laissaient deviner trop de leur anatomie. Des photos de Sally Rand, qui montrait,au-dessous de son éventail, quelques centimètres de
ses cuisses, ont été de même interdites.
En général, aucune photographie ne peut être communiquée à la presse si elle ne porte au dos le cachet de l'organisation Will Hays.
Cependant les costumes de bain ne sont pas interdits et les vedettes peuvent en toute tranquillité se faire photographier sur les plages en
costume succinct, si le but nautique de celui-ci est établi. Un autre tabou porte sur les scènes d'amour, qui en aucun cas ne seront «
horizontales ». Les propos tendres échangés dans une position couchée sont bannis des journaux. Les baisers ne pourront être donnés... et
reçus, que si les partenaires sont assis ou debout. Il est vrai que dans les films la position horizontale a été depuis très longtemps interdite par
tous les censeurs et a fini
par ne plus figurer dans aucune prise de vue. Mais jusqu'à présent les clichés en étaient autorisés. Par ailleurs, les firmes elles-mêmes avaient
établi certain veto, portant principalement sur l'observation du régime sec, même après son abrogation. La Warner avait ainsi tenu à aviser le
public que dans ses films, aucun alcool réel ne remplissait les verres des acteurs, mais un liquide coloré inoffensif. La Métro n'a jamais fait
photographier ses vedettes devant leur bar privé. Paramount ne prendra de cliché de ses acteurs tenant un verre, que si le verre est Vide.
Même Mae West a été priée de surveiller ses propos à la presse, et des informations sur la grande respectabilité de sa vie privée sont
parvenues aux journaux, au lieu de déclarations sur les bracelets de diamant, la façon de faire « marcher » les messieurs, et la tactique à
suivre quand on leur a dit : « Come up and see me some time » (venez donc me voir un de ces jours).
En définitive, le début de la « vague de pudeur d'Hollywood » a été résumé en douze commandements, auxquels Will Hays a donné la plus
large publicité.

20
Revue POUR VOUS jeudi 12 avril 1934

21
Les voici :
i° On ne doit pas faire poser les jeunes femmes en lingerie, soutien-gorge, pantalons ou moins ; 2° On ne doit pas montrer de jeunes
femmes retroussant leur jupe pour révéler leurs jambes, leurs jarretières ;
3° On ne doit pas photographier des jeunes femmes dans des positions suggestives, montrant leurs jambes au-dessus du genou ou des
sections de leurs cuisses ;
4° On ne doit pas prendre des clichés de danseuses à l'éventail, dans lesquelles certaines parties du corps ne sont recouvertes que
d'éventails de plumes, ou de dentelles ;
5° On ne doit pas photographier des chorus girls en silhouette, montrant les contours du corps à travers un tissu transparent ;
6° On ne doit pas prendre de photographies obscènes pour attirer les gens d'esprit salace ; 70 On ne doit pas faire de clichés de scènes
de certains baisers ;
8° On ne doit pas composer d'annonces qui dénaturent le film ;
9° On ne doit pas employer le mot « courtisane » ou un synonyme dans les annonces publicitaires ; io° On ne doit pas reproduire
dans la publicité des dialogues du film pour le faire paraître différent de ce qu'il est ;
11° On ne doit pas essayer d'attirer par la publiai cité ceux qui cherchent l'impureté dans les filnsB 12° On ne doit pas se servir en
publicité d'adjec^ tifs qui suggèrent que dans le film un personnage est vil, malhonnête, impie, profane, ou, en général, . est un vil
individu. »

Voilà donc le cinéma américain au seuil d'une nouvelle époque. Qu'en résultera-t-il ? Ses films en seront-ils meilleurs ? Cest ce
qu'on verra sous peu. Un producteur n'a pas hésité à déclarer que l'effet des règles pour la publicité se fera fortement sentir sur la production
elle-même.
« Les histoires à sex-appeal et celles de gangsters vont être remplacées dans une grande mesure par des scénarios à véritable intérêt humain,
pathétiques, ou à amusement propre et familial. Hollywood redeviendra la ville saine et pure qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être. »
Comme on le voit, c'est tout un programme. » – G. L. George.

Cf liste des films pre-code : Wikipedia https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_pre-Code_films

Des films incroyablement crus et osés.


« Au cours de la période qui a précédé l'instauration du Code Hays en 1934, l'Ere du
Pré-code, les films sont incroyablement crus et osés. Plus de 70 ans plus tard, ils gardent le
pouvoir de choquer... Et de stimuler... Les films Pré-Code sont des oeuvres (américaines )
capitales de l'histoire du cinéma. Peu de gens savent pourquoi ils étaient plus libres dans leur
sexualité et leur critique sociale que les films des décennies suivantes. La réponse est un
mélange fascinant de scandale, de religion et de politique qui a produit l'une des ères les plus
dynamiques de l'histoire d'Hollywood... »
CINEMACLASSIC - L'ERE DU #EC35C

CE QUI DOIT ÊTRE MORALEMENT CENSURÉ ?…

Comme il n’existe pas encore la notion officielle d’interdiction aux moins de 16


ans, qui stigmatisera après 1940 tout ce qui peut être répréhensible dans un films, sans en
justifier son interdiction totale, nous ne pouvons nous faire une idée précise qu’au travers des
cotes morales catholiques qui ont vu le jour en 1934 et des commentaires sur les films,
lorsque nous pouvons en disposer. Un tour dans une des bibliothèques possédant encore des
archives de cette époque donnerait une image plus précise11. Certains commentaires sont cités
dans la liste ci-dessous.

D’autre part, il n’est pas facile de savoir si les films projetés à l’époque l’ont été
dans la version actuellement disponible en vidéo ou projeté à la télévision ou au cinéma.
Parfois, la précision nous est donnée, comme pour la récente rediffusion à la TV de LA
BELLE ÉQUIPE, dont la fin heureuse et la fin tragique et démoralisante sont données
successivement.

11
De plus en plus de revues sont numérisées et accessibles sur Internet.

22
L’encyclique papale précise ce qui doit être moralement censuré.
… « exposer à tous les yeux, en pleine lumière, le vice, le mal, le péché.
… les mélodies musicales enveloppent toutes les scènes dans une atmosphère d'une
singulière emprise.
… les ballets et de scènes diverses qu'on a coutume d'appeler des "Variétés". Le résultat
le plus clair de ces compléments consiste à accroître encore, et avec un rythme plus rapide,
l'excitation des instincts et des passions. Si bien que les cinémas deviennent de véritables
écoles qui, mieux encore que par des raisonnements, sont capables de pousser la plupart des
hommes à la vertu ou au vice.
…les scènes scandaleuses …projettent une fausse lumière sur la vie. Elles énervent et
ridiculisent les conseils évangéliques de perfection. Elles suppriment l'amour chaste, la
sainteté du mariage, l'intimité familiale. Elles sont de nature, enfin, à susciter des préjugés et
de faux jugements entre les hommes, entre les classes sociales, entre les nations et les races
…(NB : les vaudevilles seront particulièrement dans le collimateur de l’Eglise !…)

L’influence collective est relevée :


…Le caractère collectif du cinéma achève de donner toute leur gravité à ces réflexions.
Le film, en effet, ne vise pas l'individu, il vise la communauté et cela à travers des
circonstances de temps, de choses et de lieux singulièrement favorables pour enflammer les
âmes aussi bien pour le mal que pour le bien. Et ne savons-nous pas encore assez pas
expérience dans quel sens déplorable peut être entraîné cet enthousiasme collectif ?
Ainsi qu’une conscience d’un age vulnérable :
… pourraient-ils alors ne pas exercer une extrême séduction sur la jeunesse? Ajoutez à tout
cela l'enivrement de la musique, la somptueuse richesse des salles12, le réalisme outré du
spectacle, les folies des "variétés". Voilà qui suffit à expliquer la fascination et l'influence que
ces spectacles exercent sur l'enfance et la jeunesse. »

L’interdit plus que la pédagogie !…


Le texte insiste sur le fait… « d'interdire ces spectacles scandaleux » … Cependant notons
que les descriptifs des cotes morales sont plus pédagogiques et que la cote 3 à 5 est plus une
injonction pour les mineurs mais aussi les adultes.

12
Voir l’ouvrage : Ecrans français de l'entre-deux-guerres : Les années sonores et parlantes de Jean-Jacques Meusy

23
SENSIBILSATION DE L’OPINION À LA PROTECTION DES MINEURS
« LES PARENTS ONT TOUJOURS LE
DEVOIR DE S’ASSURER
DE LA BONNE TENUE DU SPECTACLE
OU ILS VEULENT CONDUIRE LEURS
ENFANTS »

La prise de conscience de devoir


protéger l'enfance est sans aucun doute de tout
temps. La forme est simplement très imprécise.
Quelques sources d’époque nous donnent une
indication.

Une lettre dans un journal de cinéma :


« Les enfants au-dessous de six ans devraient
se voir refuser automatiquement, comme cela
se passe dans certains pays, l'accès des salles
de cinéma » (1938) (Cf courrier complet en
fin)
Le 12 avril 1934 le magazine de cinéma Pour
vous n°282 s’exprime sur la censure à deux
degrés :

“DIRECTEURS, NE MÉLANGEZ PAS LES FILMS DE FAMILLE ET LES FILMS


D’ADULTE.
Le Cas d’ “ ELEPHANT BOY ” L’ENFANT DE LA JUNGLE (cote morale 3)

24
« Sans faire intervenir ici la question de religion, et sans parler spécialement des
spectateurs catholiques, qui composent cependant la majorité du public du cinéma en
France, nous demandons aux directeurs de cinéma qui se plaignent de la concurrence des
salles d’action catholique ou autres, s’ils sont certains d’avoir toujours fait leur devoir vis-à-
vis du public familial ? Un exemple frappant, et tout récent, montrera comment on peut
chasser d’une salle ce public familial. Cette semaine, un certain nombre de cinémas parisiens
donnent — en première semaine de sortie générale — le remarquable film de Robert
Flaherty : Eléphant Boy. On a déjà dit ici tout le bien que l’on pensait de cette production,
qui, en plus de ses qualités cinématographiques et spectaculaires, possède le mérite de
s’adresser à tous, c’est-à-dire aux jeunes gens et aux enfants, aussi bien qu’aux grandes
personnes. Film excellent au point de vue moral, Eléphant Boy est, avec Tundra, le seul
film que le comité de censure de la Centrale Catholique du Cinéma ait — depuis le
début de l’année — qualifié de la note « 1 » (= cote 3, pour tous), c’est-à-dire de la
meilleure : « Convient à tous, même anx enfants non accompagnés. » Quelle belle
occasion pour les exploitants d’attirer à eux un publie qui ne vient pas souvent dans leurs
salles, de faire une campagne de publicité spéciale, d’éditer des tracts, de les propager dans
les oeuvres paroissiales et religieuses, enfin d’annoncer qu’ils projettent un film destiné
spécialement aux familles. Cette publicité, nous ne l’avons pas vue, mais ce que nous avons
relevé, ce sont les films qui ont été projetés dans le même programme qu'Eléphant Boy.
Félicitons les dirigeants du circuit G. F. F. A. qui, avec Eléphant Boy, ont projeté Patrouille
secrète, un film d’aventures, d’une parfaite tenue morale, et pour lequel la Centrale
Catholique du Cinéma a donné la note (3), c’est-à-dire : « Convient à tous, même à des
auditoires peu formés ou peu avertis. » Les familles catholiques qui suivent les cotations
publiées par Choisir ont pu, cette semaine, se rendre avec leurs enfants, en toute tranquillité,
dans les salles parisiennes du circuit G. F. F. A., et les recettes ont dû certainement s’en
ressentir. Malheureusement, tous les exploitants n’ont pas pensé à cela, et bien des salles ont
projeté Eléphant Boy avec, en deuxième partie, un film peu recommandable aux enfants. Avis
aux directeurs de province qui n’ont pas encore donné cette production. Qu’ils choisissent
soigneusement le film d’accompagnement. Sans entrer dans les strictes cotations
catholiques, nous demandons aux exploitants de suivre avec attention les cotations
morales « A » pour adultes, et « G » pour tous publics, données régulièrement par La
Cinématographie Française. Règle générale à observer : ne jamais passer dans le même
programme un film marqué « A », et un film marqué « G ». Et ne craignez pas d’annoncer
spécialement vos programmes « G » destinés aux familles. Nous vous promettons que votre
caisse s’en ressentira avantageusement, et que vous amènerez ainsi au cinéma un public
nouveau que l’amoralité et la légèreté de certaines productions en avaient éloigné
définitivement. Pierre Autré. (la cinématographie française 9/1937)
*

SENSIBILITÉ DE L’OPINION À LA PROTECTION DE LA JEUNESSE


DISPARITÉ DES CINEMA VIS A VIS DES ENFANTS (moins de 15 ans)

« L’AFFICHE SUR LA SAISON « POLISSONNE »


« Nous recevons de M. Rasimi la lettre suivante : Nous avons pris connaissance de
votre article paru dans votre édition du 17 septembre, article se rapportant à la saison «
polissonne » de nos salles Cinérire-Caumartin et Cinérire-Ternes. Au cours de cette
exploitation estivale, les enfants (jusqu’à quinze ans) se sont vu rigoureusement interdire
l’entrée de nos salles, quoique les films projetés pussent être vus, à leur gré, dans de
nombreuses autres salles de Paris et de province. Par ailleurs, si sur nos affiches, par suite
d’une omission, le prix d’entrée des enfants de la saison d’hiver a été maintenu; dans le hall,

25
et dans les dépendances de nos cinémas, il était implicitement indiqué qu’à partir du 15
septembre Cinérire redeviendrait « Cinérire-Famille ». Nous avons toujours tenu à bien faire
savoir à notre public que l’exploitation normale de Cinérire est spécifiquement famille, et
depuis toujours on peut voir à l’entrée de nos deux salles : « Ici les parents n’ont pas
l’inquiétude de ne pouvoir y amener leurs enfants », « Grands et petits trouvent à Cinérire une
joie, égale ». Au surplus, chez nos confrères, combien de films, chaque saison (et au cours de
récentes exclusivités), sont projetés où l’enfant peut assister à des productions
cinématographiques dont les sujets sont parfois des plus scabreux. En vérité, comme le
déclarait récemment encore le président de la censure, il serait souhaitable que, comme en
Belgique, il soit délivré des visas de censure avec la mention : «Interdit aux enfants ». Enfin,
Parisiens et étrangers sont conviés, chaque jour, par nos plus grands quotidiens, par des
placards de publicité des plus suggestifs, à de nombreux spectacles vantant la nudité féminine,
avec clichés à l’appui, salles de spectacles où les enfants peuvent également pénétrer à leur
gré, les directeurs de ces salles de spectacles, dont certaines sont célèbres, sont cependant des
hommes parfaitement honorables. Je vous laisse le choix d'insérer, ou non, la présente
réponse à votre article. Veuillez agréer, etc... Le co-gérant de Cinérire-Ternes et Caumartin :
Antoine Rasimi. Nous sommes heureux que M. Rasimi reconnaisse la grave erreur qu’il a
commise et qui nous avait vivement choqués. Cependant nous ne pouvons davantage
approuver l’étonnante idée de transformer pendant deux mois d’été des salles de famille en
établissements « polissons ». Le commerce y trouve peut-être son avantage (ce dont nous
doutons), mais la morale familiale en est certainement blessée. Quant à la solution que
préconise M. Rasimi, l’institution d’une censure aux entrées des enfants, c’est précisément
celle que nous voulons écarter et tous les exploitants sérieux avec nous. L’exploitation sait ce
qu’elle lui coûterait. Nous devons veiller à notre moralité si nous ne voulons pas que les
autorités publiques nous imposent la leur, qui serait plus dure, et qui doit rester inutile. P.-A.
H. (la cinématographie française 9/1937)

L’ÉGLISE SE PRÉOCCUPE DE L’INFLUENCE DES FILMS SUR L’ENFANCE

« Les oeuvres (pièces ou films) inquiétantes, dangereuses ou mauvaises au point de


vue moral sont suivies d’une indication spéciale dans nos annonces de spectacles. Parmi les
autres, il peut s’en trouver qui, si les coupures nécessaires ne sont plus faites, doivent ETRE
RESERVEES AUX PERSONNES DONT LE SENS MORAL EST SUFFISAMMENT
FORMÉ.
LES PARENTS NOTAMMENT, ONT TOUJOURS LE DEVOIR DE S’ASSURER DE LA
BONNE TENUE DU SPECTACLE OU ILS VEULENT CONDUIRE LEURS ENFANTS. »
(Thèse sur cinéma paroissiaux a Renne (Eglise catholique et cinema : une possible conciliation ? Etude des cinémas paroissiaux à Rennes
dans l'Entre-deux-guerres Leslie Dagneaux).

Voici quelques pavés dans les journaux :

26
INFLUENCE DE LA CENSURE BELGE : « ENFANTS NON ADMIS »(moins de 15 ans)

Créée en novembre 1920 avec à sa tête un juge pour enfants, la Commission belge
débute véritablement ses activités un an plus tard. Elle formule depuis cette date deux types
d'avis : « Enfants Admis » (EA) jusqu'à l'âge de 15 ans et « Enfants Non Admis » (ENA)
auxquels on pourrait ajouter « Enfants Admis moyennant certaines coupures ».
(La dernière coupure imposée date de 1992 et concerne une scène décrivant un accouchement sanglant dans le film Cinq Filles et une corde
(1990) du taïwanais Hung-Wei Yeh.)

27
MENTION BELGE « ENFANTS NON ADMIS » (E.N.A. /E.A.)
Exemple : LES AMOURS DE MINUIT. Sujet : Une chanteuse de cabaret,
amie d'un criminel évadé, s'éprend d'un jeune employé de banque qui a
dérobé la caisse dans un moment de folie.
PEDOPHILIE NON RELEVÉE ! : “l’à peine pubère Josseline Gaël
(1917-1995), âgée de treize ans au moment du tournage, en paraissant
trois de plus et se faisant violer au cours de l’intrigue .

PRESQU’AUCUNE MENTION EN FRANCE CONCERNANT L’ENFANCE

Lors de la première décennie des films parlants, presque AUCUNE MENTION en France sur les
affiches et dans les programmes de ciné, concernant les enfants. Peut être y avait-il un pancarte à la caisse des
ciné ?… Mais il semble que la discipline venait surtout des parents qui ne laissaient pas leurs enfants dans la rue.
Qu’en était-il des enfants livrés à eux-mêmes ?…

1933 Extase : Moins


scandaleux pour les français
que dans le reste de l’Europe !
(Voir plus bas…)

Parfois :… EXTASE "graves incidents… la salle devint houleuse"

1935 ORGIES ET NUDITÉS :

28
COTE 5 À PROSCRIRE… Interdit aux moins de 16 ans postérieur à1940.
En Allemagne, en revanche : « Kindern unter 16 jaren strong verboten » !

Parfois, au contraire, une mention parlait de « LE FILM RÉCRÉATIF POUR


SPECTATEURS JUVÉNILES »
…Ou LE SPECTACLE PEUT ÊTRE VU PAR TOUS (20 dec 1935)

QUELQUES RARES ANNOTATIONS DANS LES MAGAZINES


1933 POUR VOUS®

DANSEUSES POUR BUENOS AIRES, Dita


Parlo,1931
…"largement censuré"

CHAIR ARDENTE, Mary Serta, 1932


"film à caractère spécial… ne pas amener les enfants"
AU-DELA DU RHIN
"conseil donné aux moins de 15 ans de rester chez-eux"
Film en 3 parties : politique, sportive, nudisme.

TRES RARES FILMS INTERDITS FORMELS AUX ENFANTS en France


(L’Est Républicain)
LA CHANSON DE LA VIE (193?)
EROTIKON (1929)
LE VAMPIRE (1932)
LUCRECE BORGIA (1935), …

Nous reverrons en détail tous ces exemples dans la liste des films ci-dessous…

29
FORMULATIONS DE LA CENSURE

Quelques formulations de la censure des années 30 :

"LARGEMENT CENSURÉ"

"GRAVES INCIDENTS… LA SALLE DEVINT HOULEUSE"

« INTERDICTION DE SA PROJECTION PUBLIQUE »


*
« FILM A CARACTERE SPECIAL… NE PAS AMENER LES ENFANTS »

« CONSEIL DONNE AUX MOINS DE 15 ANS DE RESTER CHEZ-EUX »


(D’après les journaux d’époque 1933 POUR VOUS®)

« INTERDIT AUX MINEURS »


D’après le journal Est Republicain

LES ENFANTS MEME ACCOMPAGNES SE SONT PAS ADMIS


D’après le journal Est Republicain

INTERDITS AUS ENFANTS


D’après le journal Est Republicain

A LA CONDITION EXPRESSE QUE LE FILM SOIT INTERDIT AUX MINEURS


D’après le journal Est Republicain

GROUPES D'AGE et censure des films


LES ENFANTS NON ADMIS CORRESPONDENT À UN AGE APPROXIMATIF : 14…15…16 ANS… ?

D’après Puissance et responsabilité́ du film par Daniel PARKER :


« GROUPES D'AGE… souhaitable de les voir adoptés :
1. Enfants de 3 à 6 ans;
2. Enfants de 7 à 12 ans;
3. Adolescents de 12 à 14 ans (prépuberté) et de 14 à 20 ans (postpuberté) .
Ce classement paraîtra peut-être arbitraire ou trop abstrait.”

D’après les COTES LAÏQUES DE L’UFOLEIS : 12 ANS

… IL SERA QUESTION AILLEURS DE 15 ANS, DE 16 ANS…

NOTA. Autres repères : -18 ANS :


PAYS BAS… -18
FRANCE 1941 (20 décembre)
Zone libre : arrêté sur le "contrôle préventif" des films par le Secrétariat général de
l’Information et de la Propagande, création de l'interdiction aux –18 ans…

30
En 1942 (16 juillet) Zone libre : l’interdiction aux –16 ans remplace celle aux –18 ans

L’age de la majotité à l’époque ne fait pas la mention, sauf souhaits de certains, d’interdire aux
moins de 21 ans !…

Attention aux jeunes enfants ! 1938


« Les enfants au dessous de six ans devraient se voir refuser automatiquement ,
comme cela se passe dans certains pays, l'acces des salles de cinema (1938) . Vous trouverez
ma lettre déplacée, parce que je suis convaincu qu'aucune personne qui va du cinéma ne
puisse me donner raison, mais je vous dirai pourtant, au risque de vous contrarier, qu'il n'y a
aucun intérêt a mener les enfants au cinéma trop petit ni trop souvent. Les enfants au dessous
de six ans devraient se voir refuser automatiquement, comme cela se passe dans certains
pays, l'accès des salles de cinéma. Ils ne peuvent y connaître que des émotions trop vives qui
leur sont nuisibles (pas plus que je ne conseille aux tout petit l'audition de contes pareils a
ceux du Petit Chaperon rouge qui sont de véritables horreurs.Cette histoire du méchant loup
qui mange la grand’mère avant de dévorer, la petite fille avec ses grandes dents, relève
purement du sadisme, et je connais bien des enfants qui en ont été impressionnés de façon
durable. Quand je pense qu'il est d'excellents parents qui ont toujours soigneusement évité de
prononcer un mot plus haut que l'autre devant leurs enfants, qui, lorsqu'ils ont eu les deuils
ou des chagrins, leur ont soigneusement cachés, quelque difficile que cela leur fut :.. je dis
que je suis outrée lorsque je vois ces parents si attentifs mener leurs enfants voir des films qui
leur semblent inoffensifs mais qui, à coup sûr, ne le sont pas. Je connais le cas précis d'un
enfant de trois ans et demi - trés impressionnable il est vrai - que sa mère avait emmené voir
Quelle drôle de gosse. Qu'est-ce que cela pouvait faire ? Le petit n'y comprendrait rien, il
s'endormirait à la première image... Ce n'est pas tout à fait ce qui se produisit, l'enfant se mit
à regarder avec passion ce qui se passait sur l'écran. Sa figure se crispait peu à peu, il était
au bord des larmes, et finalement il éclata en hurlements, il fallut l'emmener. Et la raison
directe de ses larmes était Danielle Darrieux dont il prenait toutes les moues et les fausses
colères pour l'expression du plus intense désespoir. « Elle a mal la dame, elle va pleurer,
qu'est ce qu'on lui fait à la dame ? » . Il était fou d'inquiétude. Alors qu'il aurait peut être
assisté aux scènes les plus réalistes avec le sourire Je connais un autre enfant que sa mère
traînait deux fois par semaine au cinéma et qui, lui, avait trouvé la solution pour ne pas se
laisser pervertir. Il s'agenouillait sur son siége et regardait par oû sortait 1a lumière. Mon
avis est pourtant que cela devait lui faire passablement mal aux yeux et qu'il aurait été mieux
à faire des tas de sable. Je pourrais multiplier les exemples. Je suis infirmière dans une
crèche, mais … »

31
CENSURE MORALE POPULAIRE

- LA CENSURE DE LA RUE : Plutôt morale ?

Si la préoccupation des Ministres est d’éviter les émeutes, les atteintes à l’autorité,
les menaces pour les relations avec l’Étranger, elle subit l’influence des la demande de
moralité qui monte de manière progressive à mesure que ce septième art entre dans sa
maturité.

Il n’est pas facile de cerner exactement ces influences en France. Les auteurs écrivant sur ce
sujet font un certain amalgame avec le puritanisme américain - qui joua sans doute un rôle
important avec son fameux code Hays - sans en monter l’impact précis sur la conscience des
responsables de l’époque. Des documents montrent que certains fonctionnaires sont d’un
« autre age » face à l’image sonorisé qu’ils ne comprennent pas (voir les documents en
annexe) ! Tandis que les spectateurs réagissent émotionnellement à ces audaces qu’ils
découvrent… ou bien sont de plus en plus attirés par ces faces sombres de l’âme humaine…

- LES « 38 000 CENSURES MUNICIPALES » concernant la morale, la politique,


(l’enfance)

Le phénomène de censure locale dans les années 30 a-t-il eu plus d’ampleur que dans
les années 50-60, en pratique assez circonscrit à des villes plutôt conservatrices : Nice, Nancy,
Lyon, Perpignan, Aix-en-Provence, Troyes etc… ? Ou bien les interdits étaient-ils plus
fréquents ?…
Cette censure concernait peut-être plus les bonnes mœurs que la politique, car dans ce dernier
cas l’État était déjà passé. Les « réactions houleuses dans la salle », à la projection
d’EXTASE citées par un journaliste de l’époque (cf. ci-dessous) ont-elles été jusqu’à faire
déprogrammer le film ?…

Les cinémas affichaient-ils un panneau pour certains films déconseillés aux enfants ? Des
mentions existaient dans les journaux (cf. les citation au cours de la liste de films), mais les
ouvreuses faisaient-elles barrage ?… Autant de question auxquelles il est peu facile de
répondre. A en juger par ce qui se passait dans les années 50-60, seules les interdictions aux
mineurs faisaient l’objet de remarques assez peu efficaces pour les jeunes qui paraissaient
plus que leur age, ou à la limite. Certaines projections par des associations pouvaient interdire
un film aux enfants, mais elles étaient assez rares ( et peut être plus par soucis de ne pas
trouble une audience d’adultes ?…

• CAS PARTICULIERS

UNE CONTRE-CENSURE ?
A l’inverse, des directeurs de salle refusent parfois les ordres de la censure !
« Les Ursulines, en tant que cinéma d'enfants rebelles, a aussi des démêlés avec la
censure de l'époque. Ainsi exige-t-elle de couper certaines scènes de La rue sans joie.

32
Non seulement Armand Tallier ne coupe rien, mais il rajoute le sous-titre suivant « Les
scènes que vous allez voir ont été coupées par ordre de la censure »…» 13
Bien que cet exemple date de 1925, il est possible que des refus de la censure aient eu lieu
dans les années 30… ?

CENSURES ETRANGERES

CENSURE BELGE
Depuis la fin du muet.
ENFANT ADMIS—ENFANTS NON ADMIS (=Interdit aux moins de 16 ans)
Cf Document.

Souvent citée comme un exemple à suivre dans les revues françaises, elle est sans doute à
l’origine de la mesure gouvernementale de l’interdiction aux moins de 16 ans à partir de
l’occupation.

LA CENSURE HOLLANDAISE
« La censure hollandaise a adopté la pratique très salutaire de l’interdiction éventuelle
de certains films aux enfants. Il existe trois degrés : tous publics, enfants jusqu’à 18 ans,
enfants jusqu’à 14 ans. La censure d’abord est double : la commission d’Etat qui se place,
sans abus de sévérité d’ailleurs, sur le plan moral, social et politique..., elle interdit les films
de gangsters. Sur les 500 films, en 1937, la commission a prononcé l’interdiction pour 26; on
y relève Club de femmes, La Garçonne, et La Femme de Papa, et aussi nombre de films
américains, jugés trop brutaux. Ensuite intervient la commission catholique, qui, bien
entendu, ratifie toutes les interdictions de la commission d’Etat pour ce qui concerne les films
prohibés aux enfants et aux adolescents. Elle n’examine que les films admis pour les adultes,
et là, elle s’exerce sur les divorces et les suicides. »
La cinématographie française 1938

***

CENSURE POLITIQUE À L’EXPORTATION


« Y a-t-il une censure des films ? Naturellement, celle assumée par le Gouvernement
est la même qui s’exerce dans toutes les colonies. Il ne faut montrer aucune scène de révolte,
aucune scène où des indigènes pourraient être molestés par des blancs. Ainsi ne furent pas
montrés OMBRES BLANCHES, LES TROIS LANCIERS DU BENGALE.
On nous a interdit un film nudiste : AU DELA DU RHIN, pour Hanoi, mais le même film
fut autorisé pour Saigon. On eut de sérieuses difficultés avec la Censure pour JE SUIS UN
EVADE. Quant à LA BELLE DE SAIGON, film américain réalisé à Hollywood, et dont
l’action se déroulait en Indochine, on du renoncer d’avance à le montrer. La presse qui avait
eu vent du scénario, s’indigna avant la projection ne pouvant admettre qu’il y avait des
femmes blanches de mauvaises moeurs à la Colonie... »

CENSURE DE GENEVE ; DU CANADA


De Nouvelles Productions françaises viennent d’être interdites par les Censures étrangères.
« Le Public canadien se plaint des Dialogues vulgaires et de l’Immoralité de trop
de Films français. »
13
LA RUE SANS JOIE, Die freudlose Gasse GEORG WILHELM PABST Allemagne - 1925 ( Greta Garbo) (NB : Différent du film de
1938 (cote 5).) Source : Allociné, Visite du Cinéma : Studio des Ursulines.

33
« La censure de Genève vient d’interdire deux films français : Le Puritain et
Mademoiselle ma Mère. L’interdiction du Puritain est basée sur le motif suivant : Ce drame
est susceptible de provoquer ou suggérer des actes criminels ou désastreux. Mademoiselle ma
Mère est jugé un film dont l’ambiance se déroule dans une totale immoralité. Nous apprenons
d’autre part que La Garçonne vient d’être rejeté sans appel par la Censure anglaise. Motif :
Immoralité. Sur le même sujet, nous recevons cette semaine du Canada une lettre
significative. Les Canadiens français se plaignent non seulement de l’immoralité de trop
nombreux films de chez nous, mais aussi de la vulgarité des mots employés dans les
dialogues. « On dit : Le Film français sert à conserver notre belle langue... il embellit le
vocabulaire des Canadiens français... On pourrait compter sur les doigts les films de cette
catégorie. Nos familles canadiennes ne se servent pas des expressions que l'on relève à la
pelle dans les dialogues français. « Je sais bien, poursuit cet ami canadien, que les bonnes
gens de chez vous font de même. Alors le film français présente la France et les Français sous
un mauvais jour. Ce n’est pas avec le mot de Cambronne, avec des expressions comme
« putain, charogne, salop, etc... », qu’un vocabulaire s'embellit. On n’entend pas ces mots
dans la bouche des bonnes gens de France, ni du Canada ». « Le Cinéma français est
actuellement anti-familial. « Les films français présentent trop souvent la France comme un
pays pervers, dépravé, corrompu, au lieu de la montrer telle qu’elle est. « Ceci vous explique
le nombre de films français qu’il est absolument impossible de projeter au Canada. «
N’oubliez pas que la Censure est entièrement entre les mains du Clergé catholique. Elle
n’attache peut-être pas comme en France une énorme importance à la politique, mais elle est
très sévère pour toutes les questions de moralité. « Pas de dialogue risqué et scandaleux, pas
de films immoraux, pas de ménage à trois, pas d’amour libre présenté comme chose normale,
aucune vulgarité, telles sont les règles principales dont s’inspirent nos censeurs pour juger les
films ». La cinématographie française juin 1938

***

CENSURE FILMS RUSSE — BANNI


Le Retour de Maxime », suite de « Jeunesse de Maxime », film soviétique, vient d’être
interdit par la censure française. Rappelons que le marché soviétique continue à être
hermétiquement fermé aux films français. La cinématographie française juin 1938

Les films russe, interdits, sont pourtant projetés en France , sans passer par la censure, dans
des lieux privés (salles de cinéma loué pour une représentation, lieux
syndicaux,…)
(Lire l’article : La gauche et son cinéma, p 178 de Ecrans français de l'entre-deux-
guerres : Les années sonores et parlantes.)

***

CENSURE DES ACTUALITÉS FILMÉES 1938


« Voici les deux scènes capitales de la courte bande d’actualités interdite
par l’Administration. Il y a trois semaines, les actualités ont dû se résigner, au nom
de la propagande, de supprimer l’incendie du Lafayette. La semaine dernière,
nouvelle contrainte exigeant la suppression du duel Bernstein-Bourdet. N’ayant pas
accepté de couper ce document anodin sur la simple demande de la Préfecture de
police, la presse filmée s’est vu appliquer, pour la première fois dans les annales de
la presse cinématographique, l’article 7 de l’arrêté ministériel du 25 mai 1935,
visant les documents dits « particuliers ». Pour protester contre cette interdiction
que rien ne pouvait motiver, le Syndicat de la presse filmée a décidé de faire

34
paraître aux lieu et place du duel Je texte suivant : LE DUEL BOURDET-BERNSTEIN : Ce reportage a été
censuré en vertu de l’arrêté ministériel en date du 25 mai 1936. La Presse filmée, moins favorisée que la Presse
imprimée se voit contrainte de ne pas projeter cette Actualité. Ainsi, la presse filmée française, organe
d’information au même titre que la presse écrite, subit une censure. Censure anonyme et irresponsable sévissant
quand bon lui semble. Il est grand dommage qu’il en soit ainsi dans notre France démocratique qui se flatte
d’avoir « un régime de libre examen et de libre diffusion des idées » Or, dans le cas du duel Bernstein-Bourdet,
il ne s’agissait que de quelques images qui auraient amusé les enfants... » Marcel Colin-Revel. La cinématographie française
juin 1938
… La Presse filmée se pourvoit en Conseil d’Etat
« On connaît l’incident qui a privé les actualités françaises des vues, tout à fait anodines, du duel Bernstein-
Bourdet; on sait que ces bandes ont été saisies dans les maisons mêmes en vue de censure en vertu d’un arrêté
ministériel en date du 26 mai 1936 Or, aucune loi n’oblige les actualités à être censurées officiellement; aussi le
Syndicat de la Presse filmée a-t-il refusé de faire la demande de visa et, décidé à défendre ses libertés
d’expression, le Syndicat vient de se pourvoir en Conseil d’Etat. »

LES ANCÊTRES DES FILMS X : LES FILMS CLANDESTINS

“Films interdits des années 30


“Films mystérieux tournés pour des Maisons Closes, faits par des amateurs ou des
professionnels , distribués internationalement (voir intertitres en 2 langues!) Ces films hors
d’oeuvre, premiers films érotiques vendus pour l’usage privé en 9,5 ou 16mm sous les
manteaux”

***

Détaillons maintenant, par année, les principaux films « Choquants, immoraux, scandaleux »,
significatifs de la censure de la première décennie du parlant.

35
II

LISTE DE PLUS DE 500 FILMS


REPÈRES DE LA CENSURE DES ANNÉES 30

« Choquants », immoraux », « scandaleux »,


Significatifs de la censure de la première décennie du parlant.

36
Organisation des listes chronologiques 1930 à 1939

CENSURE OFFICIELLE, NATIONALE ET REGIONALE


CENSURE MORALE
+
NON-CENSURE DES FILMS PRÉ-CODE sulfureux
Certificats par pays et guide parental de imdb
Cote des magazine de cinéma
• Au début de chaque année les films faisant l’objet d’un commentaire d’époque. Et
les textes légaux.
• Ensuite, Selection alphabétique des films aux cote morale 4B et 514. Avec, en gras
les classiques encore projeté de nos jours (à la tv) ou les films remarqués, ayant créé
scandale à l’époque.

• A la fin de chaque année 1930 à 1934, en retrait, les films américains dits « pré-
code » Hays. Certains ont pu être projetés en France, traduits ou non, avec ou sans sous-
titres. Lorsqu’ils comportent une cote morales, ils sont en MAJUSCULES. On notera que
ces films bravant la censure américaine ne sont pas en France toujours considérés comme
très « sulfureux » !

Décodage de cette liste chronologique :


- Informations pouvant éclairer sur la censure des films:
sens du TITRE, commentaires de journaux d’époque, interdictions aux mineurs (-15, -16),
10
remarque sur le contenu des films, cote morale catholique (4B-5 indiqué), liste des
films dits « pré-code » Hays (prè-code indiqué),. De plus, de très nombreux commentaires
modernes peuvent être trouvés sur Internet.

RAPPEL
On peut distinguer les buts des différentes censures:

Le but de la censure officielle, nationale ou régionale, est d’éviter les


manifestations de foule dans les cinémas ou la rue. Elle est attentive aussi à ne
pas choquer les pays étranger. (Info dans les revues professionnelles) (info dans l’Est Républicain)
Le but de le « censure » morale de l’office catholique est « d’éviter que
de mauvais sentiments et des pensées perverses ne pollue le cerveau des
spectateurs comme la fumée pollue les poumons ». Elle a conscience de devoir
protéger les enfants d’histoires qui ne sont pas faites pour leur sensibilité. . (Info
dans le Répertoire général illustré des films 1947 de la Centrale catholique).

14
Rappel cote morale catholique:
3
FILMS VISIBLES PAR TOUS
3B
FILMS VISIBLES PAR TOUS, MALGRÉ CERAINS ÉLÉMENTS MOINS INDIQUES POUR LES ENFANTS
(Quasi interdiction aux enfants !)
4
FILMS POUR ADULTES
4 S
FILMS STRICTEMENT POUR ADULTES. [ pour salles sélectionnées] 1959
4A
FILMS POUR ADULTES, AVEC RÉSERVES
(Quasi interdiction aux adultes !)
4B
A DÉCONSEILLER
5
« PAR DISCIPLINE CHRÉTIENNE,IL EST DEMANDÉ DE S’ABSTENIR D'ALLER VOIR
LES FILMS COTÉS 5 » ? (Autre mention cote 5 en 1947 « A PROSCRIRE » ).
« /c » indiquant que le film peut être rabaissé d’une classe si des coupures sont réalisées par les acteurs locaux !
(Source des cotes morales : Répertoire général des films 1950 et 1953-1954)

37
Le but des guides parentaux de l’imdb (Internet movie data base )
suivant les règles américaines édictées par Hayes est de ressortir tous les
éléments immoraux d’un film. Avant l’application de ce code, une série de films
dits « pré-code » indiquent l’exploitation de toutes les bassesse humaines. . (Info
sur le site web : internet movie data base imdb).
Le but de la censure demandée par les spectateurs aux journaux est
d’être guidé concernant les enfants. ). (Info dans quelques revues)
Exemple : POUR VOUS

Mention A Mention B

Exemple : La Cinématographie Française.


« Sans entrer dans les strictes cotations catholiques, nous demandons aux exploitants de suivre avec attention les
cotations morales « A » pour adultes, et « G » pour tous publics, données régulièrement par La Cinématographie
Française. »

Les films sortis. COTE MORALE (A) Cinématographie Frse

G ( # cote morale 3) A (# cote morale 5)

Cette liste de films de la première décennie du parlant collecte une bonne


partie des informations éparpillées sur Internet ou dans les journaux, selon ces
différentes censures.
Elle s’attache surtout aux cotes morales de la centrale catholique du cinéma
(Répertoire 1947 et 1948-1949) qui reflètent la genèse de la conscience des
spectateurs… qui conduira à mai 1968.

38
en deux temps …
DÉBUT DU PARLANT
1930~1934

• A LA FRONTIERE DU MUET ET DU PARLANT


Au début du parlant en France, on a continué à projeter les films muets, faute d’un
parc suffisant d’appareils équipés pour la sonorisation.

1925 POTEMKIN - muet. (post sonorisé en 1930) (diffusion Arte novembre 2017).
Exemple type de censure TOTALE politique (libre en 1950, mais a toujours été visible
dans des ciné-clubs). COTE MORALE… 4A, définie postérieurement

Lire l’article très complet : UN FILM PEUT EN CACHER UN AUTRE. À PROPOS DES
DIFFÉRENTES VERSIONS DU CUIRASSÉ POTEMKINE ET DE LA RÉAPPARITION
DE LA MISE EN MUSIQUE D’Edmund Meisel. 1895.revues.org/326#toc#1BC5072
1928 La commission devient paritaire (décret du 18 février 1928 )
On aurait pu croire à la fin de la censure locale. Que nenni. Cela n'induit en aucun cas la disparition du pouvoir des
maires.
Le régime de contrôle des films, la composition et la fonction de la COMMISSION est modifiée par un décret du 18 février
1928, pris à l'instigation d'Edouard Herriot. La commission devient paritaire, composée de 16 représentants de la
profession et de 16 fonctionnaires, et s'affranchit de l'omnipotence gouvernementale.
Cette composition devient d'autant plus importante que l'avis conforme de la commission est exigé pour la délivrance ou
non des visas.
La loi de finances du 29 mars 1928 apporte un aval légal, notamment en limitant en ses articles 58 et 59 les pouvoirs
d'interdiction des maires et préfets. ( Thèse de Lyon )15

1929 LOULOU aka LA BOITE DE PANDORE - muet


La censure dans le monde considère encore ce film aujourd’hui comme
sulfureux !…
Certification : Germany:(Banned) (1933-1945) | Portugal:17 (original release) |
Portugal:(Banned) (1936-1945) | Portugal:M/12 (DVD rating) | Norway:(Banned)
(1929) | UK:A (1929) | UK:PG (1993) | Australia:PG | USA:TV-PG (TV rating) |
Argentina:13 | Finland:(Banned) (1929) | Sweden:(Banned). (Source imdb)

« Louise Brooks, qui avait alors 22 ans quand elle tourna ce film. Louise Brooks est, il est
vrai, une actrice totalement à part : elle ne semble pas jouer son personnage, elle vit son
personnage. Elle ne joue pas Loulou, elle est Loulou, impression certainement accentuée
par le fait qu’elle ne lisait pas les scénarii (1). Très spontanée, déroutante, sa Loulou
dégage une forte sensualité couplée à une innocence presque enfantine. Le résultat est
désarmant… Le jeu très simple de Louise Brooks n’était toutefois pas vraiment compris,
ni par ses partenaires (2), ni par la critique qui éreinta le film à sa sortie. Les aspects
licencieux du film firent le reste : il fut mis à l’index (3). Ce n’est que dans les années cinquante qu’il fut redécouvert et
reconsidéré »
« (3) La danse de Loulou avec la Comtesse est très probablement la première scène fortement suggestive d’amour
lesbien au cinéma. Ajoutez à cela l’inceste, le libertinage, les dessous d’une bourgeoisie respectable, l’érotisme suggéré, il
y avait de quoi choquer les esprits. »
http://films.blog.lemonde.fr/2010/03/08/loulou/

« Ce film est renommé pour son traitement cru des mœurs sexuelles d'alors, y compris la première apparition à l'écran
d'une lesbienne. Louise joue ensuite dans les sociodrames controversés que sont Le Journal d'une fille perdue (1929) et
Prix de beauté (1930), ce dernier étant tourné en France et offrant une fin aussi choquante que fascinante. Tous ces films
sont largement censurés, étant très « adultes » dans leur propos et considérés comme choquants en raison de leur
affichage de la sexualité, sans compter une critique acerbe de la société. Bien que passés inaperçus à l'époque en raison du
succès des films parlants, ces trois films furent plus tard reconnus comme des pièces maîtresses du cinéma muet, son
personnage de Loulou étant désormais mythique ».
http://la-loupe.over-blog.net/article-brooks-louise-113012293.html

15
(http://doc-iep.univ-lyon2.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/detail-memoire.html?ID=805 ) ©Institut d'Etudes Politiques de
Lyon

39
1929 JOURNAL D’UNE FILLE PERDUE - muet
Avec la « scandaleuse » Louise Brooks aux allures de garçonne. Montres des mœurs
très répréhensibles à cette époque (prostitution).

1929 EROTIKON … voir ci-dessous en 1932…

16
1930 A PROPOS DE NICE (cinedocumental) J Vigo 1930 femme nue
La nudité ne semble pas voir créé le scandale de Extase. De fait, bon nombre de films, du muet et du
début du parlant filment des femmes nues… !

Etc.
***

A PROPOS DE LA COULEUR
Pour les quelques films en couleurs elle ajoute une dimension dramatique supplémentaire. Ce sont
essentiellement les films américain qui l'amène en France puisque nombre de films sont importés (en VO ou
traduites). Le film au somptueux Technicolor par excellence AUTANT EN EMPORTE LE VENT (1939) , ne
sortira qu’après guerre en 1950.
Voir dans la liste ci-dessous des films en couleurs projetés dans les années 30, dont un film français en
Rouxcolor !
La plupart des films de cette décennie sont en noir et blanc et donnent une impression de grisaille de
cette période très troublée. D’autant plus que la qualité des pellicules qui sont parvenues jusqu’à nous est
souvent médiocre.
Pour voir la décennie 30 en couleur, se reporter aux films modernes sur cette période. (cf Documents).

ETAT des FILMS EN COULEURS en 1938.


« Quatorze films de long métrage entièrement en couleurs.
Un fait nouveau : quatorze films de long métrage, tournés entièrement en couleurs, ont été présentés cette année.
Douze étaient en Technicolor et deux en Magnacolor (Grand National). Nous avons signalé, dans nos
statistiques, les films en couleurs présentés, dont voici la liste à part. Onze films américains, dont neuf en
Technicolor : BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS. UNE ETOILE EST NEE. LA JOYEUSE SUICIDEE.
LES AVENTURES DE TOM SAWYER. LE VOILIER MAUDIT (cote 4) . TOURA, DEESSE DE LA JUNGLE
(cote 4). LES COLDWYN FOLIES (cote 4B). LES AVENTURES DE ROBIN DES BOIS. LA BATAILLE DE
L’OR (cote 3B). Deux films américains en Magnacolor : LA BELLE CAPTIVE. CAPITAINE BAGARRE (cote 4).
Trois films anglais en Technicolor : ALERTE AUX INDES (cote 3). LE DIVORCE DE LADY X... (cote 4B)
SOIXANTE ANNEES DE GLOIRE. On peut voir que ce chiffre de quatorze représente encore une proportion
très faible de l’ensemble des films importés et présentés en France. Et, dans les studios de Hollywood, la
production des films en couleurs ne prend pas beaucoup d’extension. 1938 n’a pas plus été l’année de la couleur
que 1937. Et il ne semble pas, à l’heure actuelle, que 1939 doive nous apporter un nombre beaucoup plus élevé
de films en couleur. Le maigre supplément de recettes ne correspond pas toujours aux énormes frais qu’entraîne
actuellement la couleur. » La cinématographie française juin 1938 (les cotes ont été rajoutées).
*

16
http://shangols.canalblog.com/archives/2009/04/03/13245313.html

40
1930
Voici l’aspect d’une page de l’Est Républicain annonçant les spectacles en décembre 1930 :

41
NB : Les films de 1930-1934 sont …post cotés par la centrale catholique, d’une note morale.

POTEMKIN 1925- muet. Post sonorisé en 1930. (Diffusé sur Arte en novembre 2017).
Voir ci-dessus.

L’AGE D'OR (1930-1941) … 4B/4c


« L'AGE D'OR de Luis Bunuel, auquel la commission a accordé son visa, est interdit par le préfet
Chiappe à la suite d'incidents organisés par l'extrême droite au Studio 28, et essuie une pléthore
d'articles de presse assez virulents, tels celui de Richard-Pierre Bodin dans Le Figaro ( qui défie
quiconque de « reconnaître la moindre valeur artistique » à ce film multipliant « les épisodes les
plus obscènes, les plus répugnants », traînant dans l'ordure la famille, la patrie, la religion) et celui
de Gaëtan Sanvoisin dans le même journal (« Il s'agit d'un essai de bolchevisme de caractère
spécial, oui réellement spécial, qui vise à nous pourrir. » (Thèse Lyon…)…
Censure morale et politique (risque d’émeutes)

L'Âge d'or est une célébration de l'amour fou et s'attaque à l'ordre social, au
cléricalisme ainsi qu'à la bourgeoisie. Il déchaîne les fureurs de la ligue anti-juive.
« A l'origine, le film est une commande de Charles de Noailles dont la femme, d'ascendance juive, est une des plus grosses
fortunes de France en même temps de se vouloir être amie des surréalistes. Très vite, la machine s'emballe, et si le film reçoit
un accueil poli des 30 invités choisis et déroutés par le propos, la suite deviendra nettement plus sujet à controverses. Ainsi,
lors d'une deuxième projection, une cinquantaine de militants d'extrême droite investissent le cinéma aux cris de "Morts aux
juifs !!!" tout en jetant de l'encre violette sur l'écran et balancer des fumigènes avec en prime, la chasse des spectateurs à
coup de canne.

Par la suite, la Commission de censure interdira toute projection du film dont la copie sera saisie par les autorités, il s'agira
surtout de la copie de projection amputée des scènes imposées. Néanmoins, le négatif original sera caché et conservé par le
vicomte de Nouailles. Les surréalistes diffusent des tracts ciblant la "police d'Hitler" incriminés dans une campagne anti-
boches et anti-juifs, mais le film restera malgré tout censuré, tout en étant classé en 1949 parmi les 100 chefs d'oeuvre du
cinématographe par la Cinémathèque française. L'année 1981 sonnera la levée de l'interdiction de la censure du film.
Comprenez bien que nous sommes en présence de 51 années de censure au compteur, un triste record pour la liberté
artistique. Inutile d'aborder les critiques acides reprochant au film d'être une énorme insulte envers la patrie, la famille et la
religion. Après cette longue histoire, nous pouvons nous atteler à la critique du film en lui-même. » Le plus gros scandale de l'histoire du
cinéma

Voir le dossier : L'affaire de la projection de l'Âge d'or (André Breton)


L'affaire de la projectio#ECD92

Télécharger : L'Âge d'Or (Le plus gros scandale de l'histoire du cinéma


L'Âge d'Or (Le plus gros #EC358

L' « AGE D'OR » MÉNACÉ DE N'ÊTRE PLUS AUTORISÉ


Paris, 12 décembre. — Le ministère de l'Instruction Publique et des Beaux- Arts communique la note suivante : « La
commission d'examen des films du minisière de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts s'est réunie pour une nouvelle
version du film intitulé « L'Age d'or ». Elle a constaté que, dans la version présentée au ipublic, il n'avait pas été tenu compte
des coupures exigées et que des scènes qui certainement n'auraient pas été admises avaient été ajoutées. En conséquence, le
retrait de l'autorisation qui avait été donnée. L’Est Republicain12/12/1930

A L'OUEST RIEN DE NOUVEAU 1930

42
« Le film a beaucoup choqué en son temps. Aux États-Unis certains lui ont reproché de montrer la
guerre du point de vue des Allemands, donc de l'ennemi. En France, la séquence de «
fraternisation » entre les jeunes soldats et de jeunes françaises a été censurée. En
Allemagne, le film a suscité la violente hostilité des Nazis qui l'ont interdit après leur
arrivée au pouvoir.(wikiberal) »

“En Allemagne, des milliers de militants nazis manifestent et perturbent les séances
en lâchant des rats dans les salles : le film est interdit au bout d’une semaine, pour
trouble à l’ordre public, avant de ressortir en juin 1931, malgré le vote défavorable
du Reichstag.”

GUIDE PARENTAL imdb


“Sexe et nudité
Un groupe d'hommes se baignent dans une rivière pour tenter d'obtenir des rendez-
vous avec des femmes. Ils font des culbutes dans l'eau et leurs fesses sont très
brièvement visibles.
Un personnage dort avec une femme française. Rien n'est montré, mais on les entend parler depuis la
chambre. Il est fortement impliqué qu'ils ont eu des rapports sexuels.

Violence et Cruauté
Les scènes de bataille sont intenses, même selon les normes d'aujourd'hui.
Un bref aperçu des soldats explosés dans un trou
Deux personnages perdent des jambes. L'un d'eux meurt plus tard.
Il y a un aperçu court mais troublant d'un soldat qui s'accroche à un fil. Il est ensuite fait exploser, et tout ce
qui reste est ses mains encore saisissant sur le fil. Le sang est montré.
Une scène assez iconique où les soldats français viennent à des tranchées allemandes et un soldat allemand
tire sur les Français avec une mitraillette. Nous traversons les Français en train d'être abattus et tous meurent.
La même chose arrive quand les Allemands vont dans les tranchées françaises.
La fameuse fin du film où Paul est dans les tranchées; il repère alors un papillon. Il tend la main pour
l'attraper, mais un tireur d'élite français le voit. Au moment où il s'apprête à
attraper le papillon, un coup de feu retentit. La main de Paul tombe, et elle
reste immobile, indiquant qu'il est mort.” ( Imdb)

CENSURE TYPE DE 1930


L’ANGE BLEU (1930)…non coté à l’époque.
Bien que nous n’ayons trouvé aucune mention de censure pour la France, ce
film fit couler beaucoup d’encre en 1930.

“Dès 1930 les Ursulines est équipé en sonore. Le cinéma


réouvre ses portes avec L'Ange Bleu en première
mondiale. Après la révélation de Garbo, ce sont les
jambes de Marlène Dietrich qui attisent le Tout-Paris.
Le film, avec quatorze mois d'exclusivité, pulvérise le
record de durée au Studio. Devenu le lieu de rencontre
des intellectuels et des artistes de l'époque, le Studio des
Ursulines devient le cinéma de toutes les découvertes.”
Avec sa voix rauque et la fameuse chanson : « Ich bin
von Kopf bis Fuss auf Liebe eingestellt… » (De la tête
aux pieds, je suis faite pour l’amour, c’est là mon univers sinon il n’y a rien.)
Marlène Dietrich y incarnait un nouveau type de vamp.

Cote 1961 : « ADULTE AVEC RESERVE »

Dictionnaire de la censure au Québec: littérature et cinéma

43
Des censures dans le monde considère encore ce film aujourd’hui comme sulfureux !…
Certification: UK:PG (accompagnement des parents) (video rating) | UK:U | Finland:K-16 (1952) |
Norway:16 | Germany:12 (re-rating) | Australia:PG | Finland: (Banned) (1930) | Sweden:15ans.
(source imdb)

Le remake de 1959 a la cote : « strictement pour adulte ».

Affiche Est Republicain 1931-05-09

Photogramme extrait
de la Banquière
(1980)(on voit Daniel
Auteuil) , d’un décor de cinéma passant l’Ange bleu.

Photogramme extrait de Borsalino (1970)(on voit Alain Delon) , d’un décor de cinéma passant l’Ange bleu.

PARIS LA NUIT (1930)


s'encanailler dans les bas-fonds parisiens

La jeune comtesse Rita vit dans la joyeuse insouciance que lui procure une fortune
confortable. Pas un caprice qu'elle n'ait les moyens de satisfaire. Mais, bien à l'abri dans
sa douillette existence, elle se pique de curiosité pour les sociétés un tantinet moins
huppées que la sienne. Bref, elle irait volontiers s'encanailler dans les bas-fonds parisiens ;
goûter pour un soir, le temps d'un frisson, les joies sulfureuses des petits malfrats du
milieu. Elle s'adresse à madame Zouzou, une entremetteuse qui, flairant le pigeon, promet
de la guider dans ce monde inconnu. En réalité, elle monte une mise en scène à laquelle
Rita se laisse prendre de bonne grâce. Mais voilà qu'un véritable voyou fait irruption...

44
LES AMOURS DE MINUIT (1930)
« ENFANTS NON ADMIS » (mention en Belgique) >>>

VIOL D’ENFANT : « l’à peine pubère


Josseline Gaël (1917-1995), âgée de
treize ans au moment du tournage, en
paraissant trois de plus et se faisant
violer au cours de l’intrigue).

Suite des cotes morales :


AU BONHEUR DES DAMES (1930)…4
BILLY LE KID (1930)…
LA DIVORCEE (1930)…
MEURTRE (1930)…
LA PETITE LISE (1930)…
PRIX DE BEAUTE (1930)…
…des affiches qui en disent long… (source moviecover)

INFORMATION DE LA
CENSURE AMÉRICAINE : la série de films osés.
Les films « Pre-code » (=non encore interdits). Certains ont pu être importés (en VO avec ou sans
sous titre, ou traduits).

22. L'Afrique vous parle 1930 Documentaire


23. A L'OUEST RIEN DE NOUVEAU 1930
24. Animal crackers, l'explorateur en folie 1930
25. Anna Christie 1930

45
26. The Bad Man 1930
27. The Big Pond 1930
28. L'ANGE BLEU 1930
29. Bride of the Regiment 1930
30. Bright Lights 1930
31. Cheer Up and Smile 1930
32. Children of Pleasure 1930
33. LA DIVORCEE 1930
34. Good News 1930
35. Hell's Angels 1930
36. Hold Everything 1930
37. Kismet 1930
38. FEMMES DE LUXE 1930
39. SOYONS GAI 1930
40. CHARIVARI 1930
41. Loose Ankles 1930
42. MADAME SATAN 1930
43. The Man from Blankley's 1930
44. The Matrimonial Bed 1930
45. COEURS BRULES 1930
46. The Office Wife 1930
47. Our Blushing Brides 1930
48. IL FAUT PAYER 1930
49. LES RENEGATS 1930
50. ROMANCE 1930
51. She Couldn't Say No 1930
52. LE CHANT DE LA FLAMME 1930
53. Song of the West 1930
54. Son of the Gods 1930
55. Sweet Kitty Bellairs 1930
56. The Truth About Youth 1930
57. SOUS LE CIEL DU TEXAS 1930
58. NUITS VIENNOISES 1930
59. The Woman Racket 1930
60. Whoopee! 1930
+ (autre liste)
A Lady Surrenders (1930) …Pre-code
Cock o' the Walk (1930) …Pre-code
Dangerous Paradise (1930) …Pre-code
Extravagance (1930) …Pre-code
Hell Harbor (1930) …Pre-code
Just Imagine (1930) …Pre-code
Night Work (1930) …Pre-code
Party Girl (1930) …Pre-code
Peacock Alley (1930) …Pre-code
Playing Around (1930) …Pre-code
Sweethearts on Parade (1930) …Pre-code
The Big Fight (1930) …Pre-code
The Devil's Cabaret (1930) …Pre-code
Vengeance (1930) …Pre-code
Women Everywhere (1930) …Pre-code

46
1931

1931 (France) : un Conseil Supérieur du Cinéma est créé auquel est rattachée la COMMISSION
DE CONTROLE.

DANSEUSES POUR BUENOS AIRES, Dita


Parlo,1931 … non coté

"largement censuré" (D'après le


magazine POUR VOUS 1933) >

Milieu de la traite des blanches.

POUR UN SOIR, Gabin 1931 … non coté


Long plan de danseuse aux seins nus.

Ce type de scène est strictement


rejeté par la morale catholique

CENSURE
M LE MAUDIT, 1931
TYPE DE 1931

Crime pédophile
Ce grand classique est encore aujourd’hui largement censuré dans le monde ; Certification selon imdb :
Finland:K-12 (1995) | Finland:K-16 (1960) | Germany:(Banned) (1933-1945) | USA:TV-14 (TV rating) |
Germany:12 (re-rating 2006) | South Korea:15 (DVD rating) | Argentina:13 | Australia:M (original rating) |
Australia:PG (DVD rating) | Finland:(Banned) (1933) | Germany:16 (bw) (nf) | Portugal:17 | Spain:13 |
Sweden:15 | UK:PG | USA:Not Rated | Norway:15 (1995) | Portugal:M/12 (re-rating)
Il est projeté librement à la télévision française depuis des années.

TROIS JEUNES FILLES NUES, 1929…1933…


Censure du nom sur les affiches :
« TROIS JEUNES FILLES NUES se transforme en « TROIS JEUNES FILLES
N... » sur l'affiche du film à Lyon sur demande de la Ligue des familles nombreuses et de la Ligue de la
moralité publique. » (Thèse Lyon…) …Censure locale

JE SERAI SEULE APRES MINUIT (1931)


« situations irrégulièrers… »… 5

LE PROCES DE MARY DUGAN (1931) … 4B

MA COUSINE DE VARSOVIE (1931) … 5

47
MAM'ZELLE NITOUCHE (1931) … 4A

MARIUS (1931) … 4B

LA FILLE DE L’ENFER (SAFE IN HELL) film us pre-code 1931


“A La Nouvelle-Orléans, la blonde Gilda a été entraînée dans la prostitution par un notable, Piet Van Saal. Alors qu'elle se rend
auprès d'un client, elle découvre qu'il s'agit de Piet. En se débattant pour lui échapper, elle provoque un incendie qui ne laisse pas un mur
de l'hôtel debout. Van Saal périt dans la fournaise. Gilda est contrainte de fuir. Un marin amoureux, Carl, la conduit vers une île tropicale
d'où son extradition est impossible. Ils s'y installent comme mari et femme...”

LES
CIN
Q GENTLEMEN MAUDITS 1931 Cote 3B (3 après coupures)
(Enfants interdits, en Belgique)

« Pittoresques rues de Fès, c'est bien cela qu'historiquement, ethnographiquement, on retiendra du film : en 1931, le Maroc n'est
sous protectorat français que depuis moins de vingt ans (1912) ; c'est l'exotisme à deux pas de la France et, de surcroît, dans le pays du
Maghreb le plus authentique et le plus structuré ; Duvivier ne se prive pas de donner aux spectateurs français des images documentaires :
charmeurs de serpent, mendiants cocasses, costumes traditionnels, danses du ventre, paysages grandioses, visages burinés, étranges
pratiques rituelles ; à noter une séquence surprenante : les Européens, se baladant, tombent sur une sorte de piscine naturelle où s'ébat une
grande quantité d'enfants nus, des deux sexes ; et Le Vigan découvre, un (tout petit) peu à l'écart quelques jeunes femmes pareillement nues
qui, à sa vue, s'enfuient : en 1931, où un sein européen découvert aurait fait l'objet de mille précautions, la nudité indigène, qu'elle soit
enfantine ou non, pouvait être exhibée sans difficulté ! Je n'en tire aucune autre conclusion qu'il faut toujours se garder de l'anachronisme
moral et bien-pensant ! »

Les films « Pre-code » (=non encore interdits).


61. Arrowsmith 1931
62. Chicago 1931
63. The Blonde Captive 1931
64. Blonde Crazy 1931
65. Dance, Fools, Dance 1931
66. AGENT X27 1931
67. DOCTEUR JEKYLL ET MR. HYDE 1931 (vers.46 cote 5)

48
68. Dracula 1931
69. The Easiest Way 1931
70. The Guardsman 1931
71. Five Star Final 1931
72. Fortunes rapides 1931
73. Frankenstein 1931
74. AMES LIBRES 1931
75. Girls About Town 1931
76. Goldie 1931
77. Kept Husbands 1931
78. Kiki 1931
79. PENITENCIER DE FEMMES 1931
80. The Lady Refuses 1931
81. LE PETIT CESAR 1931
82. Lonely Wives 1931
83. LE FAUCON MALTAIS 1931 (VERS 45 COTE 4B)
84. MATA HARI 1931
85. Night Nurse 1931
86. LA BLONDE PLATINE 1931
87. Fascination 1931
88. VIES PRIVEES 1931
89. Iron Man 1931
90. L'ENNEMI PUBLIC 1931
91. Safe in Hell 1931
92. The Secret 6 1931
93. Le lieutenant souriant 1931
94. LA COURTISANE 1931
95. Tarnished Lady 1931
96. HORN LE TRAFIQUANT 1931
97. WATERLOO BRIDGE (1931)…Pre-code — LA VALSE DANS L’OMBRE… 4A

49
1932

l’ATLANTIDE (1932 de Pabst)


LA TOUR DE NESLE. voir ci-dessous en 1937
AU DELA DU RHIN 1932

CHAIR ARDENTE, Mary


Serta, 1932…
"film à caractère spécial… ne pas amener les enfants" (Mention d’après les journaux
d'époque : 1933 POUR VOUS®) mais pas sur l’affiche.

CENSURE TYPE DE 1932


EROTIKON (1929)
« les enfants même accompagnés ne sont pas admis”
Affiche L’Est Republicain 9 avril 1932
Rare Mention d’interdiction aux enfants, à Nancy, une ville bourgeoise, conservatrice et bien-
pensante17.

« Autour du film
Le scénario de ce film peut s'avérer superficiel d'un point de vue contemporain voire naïf. Il
s'agit de l'histoire d'amour tourmentée de George (interprété par Olaf Fjord) et ses amantes ;
étonnement, les scènes d'amour y sont montrées d'une manière très particulière avec des gros
plan sur le visage des acteurs et un travail de lumière qui rappellent les films de Jean Epstein. Il
s'agit ainsi d'une manière inédite de suggérer l'érotisme sans le dévoiler, s'en prenant ainsi aux
mœurs et tabous de l'époque, offrant d'autre part au spectateur une vision esthétique avant-
gardiste de l'intimité amoureuse au cinéma. » (Wikipédia)

17
Jusqu’en 1959, par exemple, les groupes de pression ont réussi à faire interdire l’un des deux premiers films Interdit aux moins de 18 ans :
LES RÉGATES DE SAN FRANCISCO.

50
Film disponible sur : http://worldscinema.org/2012/02/gustav-machaty-erotikon-1929/1346657979000/

NOTE : il est surprenant que ce film muet de 1929, rediffusé en 1932 soit interdit aux
enfants même accompagnés, alors que le deuxième film parlant de Machaty : EXTASE, paru
en 1932, bien plus suggestif, ne semble pas faire l’objet d’une telle mention (au niveau de
l’affiche du même journal) ?…

HOTEL DES ETUDIANTS (1932) … 4B


« … irrégularité des situations » « atmosphère très légère de l’ensemble »
CENSURE TYPE DE 1932
LE ROSIER DE Mme HUSSON (1932)
… 5 (idem pour le remake de 1950)
Ce film est la cible des groupes « bien pensant » irréductibles !
“A Lyon, Perpignan, Aix-en-Provence et Troyes le Rosier de
Madame Husson est interdit sur requêtes de la Fédération des ligues luttant
contre l'immoralité publique, et poursuite en justice par la Fédération de
catholique et la Ligue des familles nombreuses d'un exploitant de
Valenciennes qui avait projeté le film malgré l'interdiction municipale.” (cf.
thèse Lyon…)

“Le Rosier de Madame Husson (Bernard-Deschamps, 1931) avec Fernandel


est vilipendé par le chanoine Reymond : « Une honte pour le cinéma
français, où la vertu et tout ce qui est moral ou religieux sont bassement
ridiculisés2 », en proie à une campagne virulente des ligues de moralité. Une séquence dans un bordel est
coupée3 et le film interdit par plusieurs maires” Cinerotica MAGAZINE N°1

“Les instructions que nous recevons de haut lieu, du ministère des Beaux-Arts dont nous
dépendons, reccomandent le libéralisme le plus large. Pour toutes les questions artistiques ou
morales, notre opinion est prépondérante. Ainsi Le Rosier de Madame Husson suscita
quelque trouble dans certaines salles de quartier. Le ministère nous demanda de le repasser
devant notre commission pour confirmer notre jugement. Nous le visionnâmes donc une
nouvelle fois, et cette fois encore, rien ne nous parut susceptible d'attenter à la pudeur de
chacun.” (M. Edmond Sée, président de la commission de contrôle des films. POUR VOUS 1933)

51
VAMPYR 1932 "INTERDIT AUX MINEURS" Paris soir17/9/3
Mention dans le journal, au chapitre des spectacles.“Le vampire, par
autorisation spéciale à condition expresse que l’entrée du spectacle soit
interdit aux mineurs. Ce grand film fut interdit à Dusseldorf…”

LES SURPRISES DU
DIVORCE (1932) …5
LES VIGNES DU SEIGNEUR
(1932) … 5
LES BLEUS DE L'AMOUR (1932) … 5

OPERA DE 4 SOUS,L’, « Interdits de longs mois par la censure…audace jusqu’ici inégalée… »


« Que la censure ait pu interdire
pendant plus d’une année l’Opéra de
quat’sous, voilà qui suffirait à
prouver la sénilité de cet organisme,
dont on ne discute pas le principe,
mais les extravagantes décisions.
Si l’Opéra de quat’sous n’est pas
absolument un spectacle pour
mineurs au-dessous de quinze ans, il
ne contient pas une image dont
puisse s’offusquer la pudeur la plus
exigeante, les tableaux les plus
hardis (sont) traités avec tout le tact
désirable. Quant au scénario, mais il
est fort moral”.
http://musique-de-films.blogspot.fr/2011/03/lopera-
de-quatsous-1931.html

NICOLE ET SA VERTU (1932) …4B


RESURECTION (1932) … 4B
SCARFACE (1932-44) … 4B
Type du film violent de gangsters.
+ Allusion à un soupçon d’inceste frère-sœur.
NOTA : La morale des cotes est plus a cheval sur la nudité des femmes que sur la
violence !…

VOYAGE DE NOCES (1932) … 4B

LE SIGNE DE LA CROIX (1932)


Voir —> sortie 1933 ci-dessous

COEUR DE LILAS, d’Anatole Litvak (1932) Gabin.


Bas fonds de Paris ; scènes de prostitution.

MONSTRUEUSE PARADE, LA – Freaks

52
Film d’horreur, qui ne passa semble-t-il que dans des ciné-clubs.

LES BAS FONDS DE HAMBOURG


“En passant par les sentiments les plus nobles et les plus crapuleux”
(jaquette du dvd moderne Der Draufgänge ; affiche Paris-soir >>)

PLAISIRS DE PARIS 1932 (sortie 33) Cote morale 5


« Sujet: Des provinciaux en visite a Paris, prennent la drogue du
professeur Jouvence, qui les rajeunit avec les conséquences
scabreuses que l'on peut imaginer... »
C’est l’époque également de ce type de revue Paris
plaisir >>

JE SUIS UN ÉVADÉ (1932) US Precode


Commentaire moderne : “Le 1er grand film sur l'univers carcéral qui inspirera un grand nombre de
réalisateurs.
Un film d'une modernité incroyable malgré l'époque, que ce soit du côté du contenu (heureusement que la
censure n'était alors pas trop strict) ou du côté de la réalisation.
Le scénario est très bien ficelé avec de nombreux rebondissements.
On suit l'histoire de James allen qui se retrouve au bagne pour un vol qu'il n'a pas commis.
Ce film est une véritable dénonciation du système carcéral américain de l'époque (système violent et archaique).
L'interprétation de Paul muni est excellente, à la hauteur de son rôle de Tony Camonte dans Scarface de Howard
Hawks.”

Les films pre-code

98. Afraid to Talk 1932 119. AIMEZ-MOI CE SOIR 1932


99. LA RUEE 1932 120. Madame Racketeer 1932
100. L'ADIEU AU DRAPEAU 1932 121. LE MASQUE D'OR 1932
122. LA MOMIE 1932
101. COMME TU ME VEUX 1932 123. DOUBLE ASSASSINAT DANS LA
102. LA BETE DE LA CITE 1932 RUE MORGUE 1932
103. BLONDE VENUS 1932 124. Night After Night 1932
104. OMBRES VERS LE SUD 1932 125. New Morals for Old 1932
126. One Hour with You 1932
105. FILLE DE FEU 1932 127. VOYAGE SANS RETOUR 1932
106. The Devil Is Driving 1932
107. LE DEMON DU SOUS-MARIN 1932 128. Pluie 1932
129. LA BELLE DE SAÏGON 1932
108. Docteur X 1932 130. LA FEMME AUX CHEVEUX ROUGES
109. Freaks - LA MONSTRUEUSE PARADE 1932
1932 131. SCARFACE 1932
110. Grand Hôtel 1932 132. Shanghaï Express 1932
111. The Greeks Had a Word for Them 133. Shopworn 1932
1932 134. LE SIGNE DE LA CROIX 1932
112. PLUMES DE CHEVAL 1932
113. Hot Saturday 1932 135. Skyscraper Souls 1932
114. JE SUIS UN EVADE 1932 136. Smilin' Through 1932
115. L'ILE DU DOCTEUR MOREAU 1932 137. Strange Interlude 1932
138. Strange Justice 1932
116. Jewel Robbery 1932 139. TARZAN, L'HOMME SINGE 1932
117. Kongo 1932 140. The Hatchet Man 1932
118. Letty Lynton 1932 141. Hypnose 1932

53
142. UNE ALLUMETTE POUR TROIS Red-Headed Woman (1932) …Pre-
1932 code
143. HAUTE PEGRE 1932 Three on a Match (1932)…Pre-code
144. Two Kinds of Women 1932 The Purchase Price (1932)…Pre-code
145. The Wet Parade 1932 BIRD OF PARADISE 1932 …Pre-code
+ autre liste L’OISEAU DE PARADIS 4/3Bc

1933

MISERE AU BORINAGE, 1933 (exemple de censure en Belgique)


« d’Henri Storck et Joris Ivens. Tournage dans la clandestinité.
Interdiction de sa projection publique. Présentation uniquement
en séances privées de ciné-club. »

LA CHANSON DE LA VIE (193…?)


“INTERDIT AUX ENFANTS”
Affiche Est Republicain 14 JUILLET 1933>>
Il préfigure toute la séries DES FILMS D’EDUCATION SEXUELLE des années 50.

FILMS DE CAMPS DE NATURISTES …1932~1936 …


DIFFUSION « FURTIVE » VRAISSEMBLABLE

Si le naturisme a des adeptes, l’exploitation de cette pratique dans des films


choque les mentalités. Sans doute est-ce la cause du peu d’information sur ces rares
films qui semblent être diffusés de manière « furtive ». Les sexes sont toujours cachés.
(http://www.encyclocine.com/index.html?menu=&film=42094 )

En tout état de cause les ENFANTS SONT NON ADMIS.

La vogue de ce type de films se développera dans les années 1950-1960.


1957 - Le Soleil Sur La Peau - 1958 - Le Paradis Des Nudistes - 1958 - Amour Du Soleil - 1959 - Nudisme Universel -
1959 - Ondines Sans Voiles - 1960 - Une Histoire De Nudisme - 1961 - Corps Sans Voiles - 1962 - Camera Sans Pitie - 1962 - Les Filles Du Dieu Soleil - 1963
- Paradis Sans Peche - 1966 - Voluptes Du Bain
**

54
AU-DELA DU RHIN 1932-1933
"conseil donné aux moins de 15 ans de rester chez-eux" D'après les journaux d'époque
1933 POUR VOUS® (Genre : Documentaire politique, sportif, nudisme)( L'Allemagne de
1932. Censuré par le nouveau régime en Allemagne en août 1933)

<<PARIS SOIR 24/12/32

**
LA MARCHE AU SOLEIL 1930 (: Lachendes Lebens, ALL)
Date de sortie en salle : 23/09/1932 Le naturisme en Allemagne. Muet sonorisé.

THIS NAKED AGE 1932 (aka BACK TO NATURE ; The Nudist World
Documantaire. Langage français, anglais, allemand (source imdb) This Nude World
This Nude World (1933), a narrated documentary filmed in the U.S., France, and Germany

55
LA VALLEE DU NU aka : ELYSIA, VALLEY OF THE NUDE US 1934 aka SANS-PUDEUR (LES)
Documentaire naturiste romancé.

DEUX CHEZ LES NUDISTES aka REVE DE


PRINTEMPS 1936
Robert Vernay film français. Durée 1h.
Deux hommes se rendent dans un camp nudiste pour y draguer.
(Roland Toutain, Pitouto, Bertrand Jean, Paulette Boggio)

BAGNES D'ENFANTS, 1933


(cf. la reproduction de VU 1935 des deux scènes censurées du film :
les enfants se révoltent contre leurs gardiens avant de s'enfuir ; les
enfants punis tournent dans la cour de la prison.)

56
EXTASE (EKSTASE), 1933
CENSURE TYPE DE 1933

film tchèque … cote morale 5


• "Graves incidents… la salle devint houleuse" D'après les journaux
d'époque 1933 POUR VOUS®
• « La commission en 193. ordonne la coupure des quelques
séquences comprenant les plans suivants et montrant pour la
première fois un acte sexuel.
La commission de contrôle note sur sa fiche : « Sixième bobine :
couper les trois images où la femme est représentée la tête
renversée, et reprendre au bras qui pend le long du lit. Couper
l'image de la fleur s'épanouissant qui suit immédiatement les
images précédentes. » (Thèse Lyon…) …Censure morale .

Film disponible en dvd et sur You Tube en VO :


The First Female Orgasm in film history, Ekstase
(Machatý, 1933) with Hedy Lamarr. Full Movie
The First Female Orgasm#1BB8225

Malgré quelques incidents, ce film ne


semble pas avoir créé en France le scandale
mondial dont on parle encore. Cet article de Pour
Vous en témoigne.

57
58
S. A. MANN BRAND, 1933 de Franz Seitz … Censure politique
DETTES DE GUERRE, 1933… Censure politique
ces films font partie des « films de propagande communiste ou antimilitariste, de propagande hitlérienne
et d'un film pouvant heurter la sensibilité d'une puissance étrangère. » (Thèse Lyon…)

MATA-HARI (1931) sortie France en 1932 Pre-code film


Type de la femme espionne, usant de ses charmes. On voit la
« divine » Greta Garbo quelque secondes nue, de dos, à la fin de sa célère
danse.
Peloton d’exécution. Film strictement pour adulte (le remake de 1964 a la
cote 4)

AMEDE CLOWN (1933) … 4B/3Bc

AU PAYS DU SOLEIL (1933) … 4B

CASANOVA (1933) … 5
Immoral. Le remake de 1955 est Interdit aux moins de 16 ans

CENT MILLE FRANCS POUR UN BAISER (1933) … 4B

CHERCHEUSES D'OR (Gold Diggers) Pre-code


milieu du music-hall honni par la morale catholique. >

JEAN DE LA LUNE(1933) … 4B

LA MEILLEURE BOBONNE (1933) … 4B

LA MILLE ET DEUXIEME NUIT (1933) … 5

59
Le commentaire d’époque dans
POUR VOUS de ce film est plus mesuré
et tolérant que l’attitude de la censure
américaine.

La Mille et deuxième Nuit


Pour Vous

C EST SOUS la belle lumière de


notre Côte d'Azur et dans les studios de
Nice qu'a été tournée cette légende
orientale qui représente évidemment un
gros effort de mise en scène, un souci de
raffinement artistique. Au fond, nos
metteurs en scène peuvent rivaliser
techniquement avec les grands
ordonnateurs de spectacles américains.
H suffit de leur donner des scénarios de
qualité. M. Ermolieff a pensé qu'une
fastueuse histoire de volupté, d'amour et
de cruauté, avec des princes cruels, des sultanes évocatrice. Evidemment, cette aventure n'offre pas
bien en chair, des esclaves malheureuses, des un caractère d'originalité très marqué-et son
proscrits ardents, une mer céruléenne, de beaux développement s'étire avec une pompe parfois
décors de palais, divertirait un public auquel on solennelle. Mais, je serais surpris qu'on ne
soumet trop souvent de pauvres petites anecdotes s'attendrit point à l'amour malheureux de la belle
étriquées de tous les jours. Et M. Volkoff nous a sultane Gulnar pour le prince Taher, chef des
conté, avec de très belles images, l'aventure du gardes de son mari, l'affreux tyran Amron, à la
prince Taher, que M. Fernand Divoire a parée de cruelle séparation du pêcheur Oanem et de sa
chants langoureux, et M. Sebeleff d'une musique fiancée Aïcha, à la capture du courageux Taher et

60
à sa délivrance. On appréciera, en particulier, des ! Ivan Mosjoukine, élégant, fascinateur ; Gaston
vues marines et des évocations de splendeurs Modot, perfide, l'oeil lançant des éclairs ; Tania
orientales qui ne manquent pas de goût, un marché Fédor, blonde sultane pleine de séduction et de
aux esclaves, assez conventionnel, sans doute, mais majesté ; Laure Savy, fine et jolie esclave brune ;
qui ne laisse pas de flatter l'oeil, et certaines scènes Germaine Brière, Nathalie Lissenko, Sinoël,
assez lascives, traitées sans inutile redondance. Les Cathelat, Maurice Schutz, Labry, et de fort jolies
interprètes, magnifiquement habillés, vivent ce filles inconnues, et des gardes rutilants, et des
drame cruel et pittoresque avec une sincérité qui pêcheurs en nombre sont les héros vivants de cette
cède parfois à la déclamation. Mais quoi, il s'agit Mille et deuxième nuit des temps légendaires. —
d'un conte des mille et une nuits, ou plutôt du conte René Lehmann.
que Shéhérazade eût pu conter si elle l'avait connu

LA TETE D'UN HOMME (1933) … 4B


LA FAMILLE PONT-BIQUET (1933) … 5
LE BAISER DEVANT LE MIROIR (1933) … 4B
LE COQ DU REGIMENT (1933) … 5

LE COUCHER DE LA MARIEE (1933) … 5


Vaudeville, situation scabreuses

L'EPERVIER (1933) … 4B
L'HERITIER DU BAL TABARIN (1933) … 5
L'HOMME A L'HISPANO (1933) … 4B
MARIAGE A RESPONSABILITE LIMITEE (1933) … 5
MISS HELYETT (1933) … 5
MOUNE ET SON NOTAIRE (1933) … 4B
PAPRIKA (1933) … 4B

RASPOUTINE ET SA COUR ( et l’imperatrice) (1933) … 5


Histoire d’un personnage sulfureux et immoral.

ROME-EXPRESS (1933) … 4B
TIRE AU FLANC (1933) … 4B
TOPAZE (1933) … 4B

61
ZERO DE CONDUITE (1933) … 5 CENSURE TYPE DE 1933
Est interdit car jugé « attentatoire au prestige du corps
enseignant ». CENSURE POLITIQUE TOTALE ET
MORALE. Il sera interdit jusqu'a la libération.
« …Le troisième scandale est dû à ZERO DE
CONDUITE de Jean Vigo, pour lequel le président
de la commission de contrôle Edmond Sée reçoit une
note de service avant même qu'il ait pu le voir lui
intimant l'ordre de l'interdire . Il sera interdit d'avril
1934 à novembre 1945. » (Thèse Lyon…)

KING KONG de 1933 …Pre-code — 4/3Bc


Les films effrayants ne sont pas particulièrement
déconseillés aux enfants ! la scène à couper visée par l’église
est certainement celle de l’effeuillage de l’héroïne.

LE SIGNE DE LA CROIX, THE SIGN OF THE CROSS


(1932) 1933 …Pre-code — Cote morale 4/3Bc (coupures =3b)
Il semble que les éléments tolérés aux Etas Unis durant la période dite “pré-code” et coupés lors de
la rediffusion en 1944, comme ne convenant pas à la projection publique, n’ont pas non plus
provoqué une réaction très forte de la censure morale en France (de simples coupures peuvent faire
passer le film de 4 à 3B). Il s’agit des scènes : du bain de Claudette Colbert dénudée , d’orgie et
d’homosexualité, de violence et de sadisme dans les arènes en particulier sur une femme nue
terrorisé par un gorille, d’un enfant nu, …

62
LE MASQUE D'OR (1932) sorti en France en 1933 (Le masque de Fu Man Chu ;
La maison des supplices) Cote 4
Le sadisme est mieux toléré par l’église à cette époque que les
situations scabreuses !

MASQUES DE CIRE 1933 (FR 1933) cote 4 (pour


adultes)
Film s’épouvante.
(NOTA : l'un des derniers films, utilisant le procédé Technicolor
avec un prisme réduit (bleu et vert).

Les films pre-code :


146. 42ème RUE 1933
147. Ann Vickers 1933
148. Liliane 1933
149. LE CHANT DU NIL 1933
150. Beauty for Sale 1933
151. Bed of Roses 1933
152. LA GRANDE MURAILLE 1932
153. Blood Money 1933
154. MADEMOISELLE VOLCAN 1933
155. LES FAUBOURGS DE NEW YORK 1933
156. LA PHALENE D'ARGENT 1933
157. LA FOLLE SEMAINE 1933
158. Counsellor-at-Law 1933
159. Dancing Lady 1933
160. SERENADE A TROIS 1933
161. LES INVITES DE HUIT HEURES 1933
162. LA SOUPE AU CANARD 1933
163. The Emperor Jones 1933
164. Employees' Entrance 1933
165. Ex-Lady 1933 (passe sur Arte 12_2017) >>
166. Female 1933
167. Carioca 1933
168. Footlight Parade 1933
169. GABRIEL AU-DESSUS DE LA MAISON BLANCHE 1933
170. Going Hollywood 1933
171. CHERCHEUSES D'OR DE 1933 1933
172. Hello, Sister! 1933
173. HEROS A VENDRE 1933
174. DANS TES BRAS 1933
175. Houp là 1933
176. JE NE SUIS PAS UN ANGE 1933
177. KING KONG 1933 (FR 1933 cote 4 –c 3)

63
178. Ladies They Talk About 1933
179. LE BATAILLON DES SANS-AMOUR 1933
180. Murders in the Zoo 1933
181. MASQUES DE CIRE 1933 (FR 1933 Epouvante cote 4)
182. My Weakness 1933
183. UNE NUIT SEULEMENT 1933
184. Penthouse 1933
185. Pick-up 1933
186. IDYLLE SOUS LES TOITS 1933
187. LA LOI DE LYNCH 1933
188. Torch Singer 1933
189. LA REINE CHRISTINE 1933 (FR 1934 Cote 5)
190. Roman Scandals 1933
191. Sailor's Luck 1933
192. Lady Lou 1933
193. Should Ladies Behave 1933
194. Sitting Pretty 1933
195. LE CANTIQUE DES CANTIQUES 1933
196. The Story of Temple Drake 1933
197. Too Much Harmony 1933
198. The Warrior's Husband 1933
199. West of Singapore 1933
200. MAIS UNE FEMME TROUBLA LA FETE 1933
201. Wild Boys of the Road 1933
+ autre liste :
Baby Face (1933…Pre-code
Back to the sun (1933) ...aka nudists; “nude” …Pre-code
Frisco Jenny (1933)…Pre-code
Heroes for Sale (1933)…Pre-code
Lot in sodom (1933) “nude” …Pre-code
Midnight Mary (1933)…Pre-code

1934

Ces cotes morales catholiques (C.C.C., puis C.C.R.T., puis O.C.F.C.) existent depuis
1934, c’est-à-dire quatre année après le début du parlant ! Et 7 ans avant la premiere
légalisation sur l’interdit aux moins de 18/16 ans.

64
JE SUIS UN EVADE 1934 —Pré-code. Cote 4 (Est Républicain 18 FEV 34)
Film sur le mileir carcéral.

BISTOURIS (Les mains qui guérissent) (Est Républicain 18 FEV 34)


UN GRAND FILM MEDICAL AUTORISE PAR LA CENSURE.
Voir Jean Painlevé et la promotion du cinéma scientifique en France dans les années trente.
https://1895.revues.org/328

ANNA ET ELYSABETH (Est Républicain 18 FEV 34)


Comme dans Jeune fille en uniforme, ce film expose une relation lesbienne,
choquante pour l’époque.
Copie sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=igKVnrRcSvI

LA BANQUE NEMO,1934
« de Marguerite Viel, d'après une pièce de Louis Verneuil, présente des
similitudes facheuses avc l'affaire Staviski et l'affaire Marthe Hanau dite la Banquière. Pour ces raisons,
la censure exige plusieurs coupes, d'une durée d'une vingtaine de minutes, dont une scène montrant une
réunion du Conseil des ministres où l'on impose silence sur ces affaires. » (Thèse Lyon…) … CENSURE
POLITIQUE

65
1934 L'ASSASSINAT DU ROI ALEXANDRE 1ER DE YOUGOSLAVIE
« l'assassinat du Roi Alexandre 1er de Yougoslavie et du ministre des Affaires Etrangères, Louis Barthou,
le 9 octobre 1934 à Marseille. Le film (Actualités filmées) est interdit car il met en exergue les trop
évidentes défaillances du service d'ordre. La réaction de la censure est confuse. Dès le soir du 9, la
séquence filmée est interdite en France et à l'étranger par le ministre de l'Intérieur, Louis Sarrault ; le
lendemain, après trois heures d'examen, le ministre autorise la projection après coupure de l'agonie du
meurtrier et de l'arrivée du cadavre du roi à la préfecture ; le soir même l'Intérieur suspend l'autorisation
donnée dans le journée ; vingt quatre heures plus tard la projection est à nouveau autorisée après que les
coupures révélant l'insuffisance du service de sécurité aient été effectuées. Gaston Doumergue, président
du conseil, demande la disparition pure et simple de l'assassinat dans les copies circulant en France. »
(Thèse Lyon…) … CENSURE POLITIQUE
(extrait visible sur YouTube : http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=k0yKhgstlAc&feature=related )

COMME LES GRANDS (1934)


« c'est le film américain de Franck Borzage No Greater Glory qui se voit déclaré « inopportun » et privé
de visa, car des enfants avaient l'idée saugrenue de s'y amuser aux soldats. » (Thèse Lyon…) …
CENSURE POLITIQUE

LA BELLE DE NUIT (1933)SORTIE 1934


Quartier réservé de Toulon !

RUE SANS NOM (1934) CENSURE TYPE DE 1934


« Milieu amoral, voleurs, tentative de viol, propos crus ». (Censure du Quebec)

TARZAN ET SA COMPAGNE 1934


Choqua plus l’Amérique que la France ! Selon les épisodes, la cote va de 3 à 4.

66
TARZAN ET SA COMPAGNE (Tarzan and His Mate) US (1934)
SCÈNE CENSURÉE ET RESTAURÉE

67
Maureen O'Sullivan in herskimpiest outfit( son équipement des plus effleurant),
as well as a few nude and semi-nude scenes : "shameful."!
2/09/04

Commentaires en anglais et français

Tarzan And His Mate (Adventure/Romance) is considered one of the few Hollywood sequels that surpassed the original. In this
adventure, Jane’s father returns to Africa to continue his search for the elephant burial grounds, hoping that Tarzan will help him. When
Tarzan refuses, Jane’s father decides to continue anyway and the members of the expedition soon find themselves in grave peril. The
popular crocodile battle sequence is used here for the first time and many fans of Tarzan agree this is the best film ever made about the “Lord
of the Jungle.”
The DVD release contains the original uncensored “pre-code” version of the film, containing the notorious nude swimming scene which
was deleted prior to theatrical release.

Anecdotes sur Tarzan and His Mate


* There is a scene in which Tarzan, standing on a tree limb with Jane, pulls at Jane's scanty outfit and persuades her to dive into a
lake with him. The two swim for a while and eventually surface. When Jane rises out of the water, one of her breasts is fully exposed.
Because various groups, including official censors of the Hays Office, criticized the scene for being too erotic, it was cut by MGM.
* The nude swimming scene was eight minutes long in one cut of the film but conservative outrage forced MGM to cut the vast
majority of the scene.
* The infamous nude swimming scene was originally filmed in three versions: With Jane fully nude, topless, and in full
costume. All versions were eventually removed due to censorship issues. The nude version was discovered in the vaults of Turner
Entertainment during the late 1990s, and was restored to most subsequent versions of the film.
* In the nude swimming scene restored by Turner Entertainment during the late 1990s, Tarzan is depicted in his traditional loincloth
while Jane appears fully nude, her costume having been torn off by a tree limb when Tarzan playfully tosses her from the tree to the
water below. The scene as it exists today is approximately four minutes in duration.
* Actress Maureen O'Sullivan does not appear as Jane during the nude swimming scene; she is instead doubled by JOSEPHINE
MCKAY, a member of the 1924 and 1928 U.S. Womens' Olympic Swim Teams and one of the four U.S. swimmers on that team to win the
1928 gold medal in the 400 Meter Freestyle Relay.

* * *
* The seven-minute (8?) scene of Jane swimming nude underwater in Tarzan and His Mate was cut. Sometime in the 1990s it was
restored. O'Sullivan had a body double for the scene. The original movie, with the nude scene cut, still caused a huge number of objections
to Jane's costume referring to it as "shameful." How things change!

* Made before the Hays Office began cracking down on "offensive" material, this film features O'Sullivan in her skimpiest outfit
yet, as well as a few nude and semi-nude scenes. (A nude swimming scene that featured a body double was cut out of the 1934 release but
restored in the 1980s.)

* Moi Tarzan, toi Jane !


Avec les femmes, les relations de Tarzan sont savoureuses et constituent une précieuse mine d’informations sur l’histoire du couple et de
la censure. En 1934, Tarzan and His Mate , le deuxième “Tarzan” mettant en vedette Maureen O’Sullivan et Johnny Weissmuller,
scandalisent la censure car les acteurs y sont trop déshabillés! Mis à l’index par la League of Decency pour cause d’érotisme, on retrouve
ensuite, au cours des années 40 et 50, Tarzan dans une jungle familiale qui élève, avec sa Jane “pot-au-feu”, un junior tombé du ciel qui n’est
surtout pas né d’un accouplement. Plus près de nous, au Québec, le cardinal Léger fait retoucher à l’encre noire les 1/2 nudités
offensantes des Tarzan illustrés de “La Presse”.
Les années 70, dans l’ambiance féministe, voient naître le phénomène des Tarzanes, doubles féminins de Tarzan, amazones qui parcourent
la jungle à cheval et qui n’ont plus rien à voir avec la passivité et la docilité des Jane.
* Au cours de mes recherches, j'ai également découvert que des films comme Tarzan and His Mate sont à l'origine du système de
classification des films actuel.
En 1930, craignant la censure du gouvernement fédéral, les grands studios ont décidé de prouver qu'ils étaient capables de s'autocensurer et
ont nommé le Postmaster General Hayes pour rédiger ce qui a pris le nom de Code Hayes. Cette liste de 28 000 directives donnait des
limites claires en matière de langage, de vêtements, de comportements et de valeurs et promulguait la vision d'un monde où le bien triomphe
toujours du mal. Le code Hayes a été superbement ignoré jusqu'en 1934, année durant laquelle plusieurs films, dont Tarzan and His Mate (où
Tarzan se pavane accoutré d'un pagne de la taille d'un timbre-poste tandis que la garde-robe de Jane se limite à des bikinis minuscules), ont
choqué les conservateurs et provoqué un boycott du lobby catholique. Les studios de Hollywood se sont alors vus obligés de respecter le
code Hayes, qui a survécu jusqu'en 1968, date à laquelle un nouveau système de classification a été mis en œuvre. Ainsi, Tarzan and His
Mate illustre parfaitement la manière dont les grands studios de l'époque ont tenté de résister à la censure, pour finalement devoir s'incliner et
subir des contraintes encore plus draconiennes sur leur créativité.

68
BATLING GEO (1934) … 4B
BOUBOULE, PREMIER ROI NEGRE (1934) … 5
CAPTURE (1934) … 4B
CARTOUCHE (1934) … 5
CHERI DE SA CONCIERGE (1934) … 4B
COMME TU ME VEUX (1934) …4B
CORALIE et Cie (1934) … 5
FAMILLE NOMBREUSE (1934) …4B
INCOGNITO (1934) … 4B
JEUNESSE (1934) … 5
LA BATAILLE (1934) … 4B
LA BELLE DE NUIT (1934) … . 5
LA CHASSE DU COMTE ZAROFF (1934) … 5
LA FOLLE SEMAINE (1934) … .. 5
LA MAISON DANS LA DUNE (1934) … 4B
LA REINE CHRISTINE (1934) …5
LE GELUCHON DELICAT (1934) … 5
LE GRAND JEU (1934) … ....5
LE HEROS DES DAMES (1934) … 4B

69
LE PAQUEBOT TENACITY (1934) … 4B
LE PETIT JACQUES (1934) …4B/4c
LE PHALENE D'ARGENT (1934) … 46
L'ENFANT DU CARNAVAL (1934) … 5
LES BEAUX JOURS, 1934 Corinne Luchaire18 cote 4B …« CENSURE DE L’ÉPURATION »
LES BLEUS DE LA MARINE (1934) … 5
MAITRE BOLBEC ET SON MARI (1934) … 4B
MINUIT, PLACE PIGALLE (1934) … 5
ON A TROUVE UNE FEMME NUE (1934) … 5
PENSION MIMOSAS (1934) … 4B
PROLOGUES (1934) … 5
REINE DE BIARRITZ (1934) …5
SA DOUCE MAISON (1934) … 4B
TESSA, LA NYMPHE AU CŒUR FIDELE (Angl., 1934) … 5
TOUJOURS DANS MON CŒUR (1934) … 4B
TROIS CENTS A L'HEURE (1934) … 5
TROIS DE LA MARINE (1934) … 4B
UN FIL A LA PATTE (1934) …5
UNE NUIT (DE FOLIE (1934) … 5
UNE NUIT SEULEMENT (1934) … 4B
UNE NUIT SEULEMENT (1934) … 4B
VIVA VILLA (1934) … 5
VIVRE ET AIMER (1934) … 5
VOTRE SOURIRE (1934) … 5

ZOUZOU (1934) … 5
L’exhibition des femmes dans des spectacles de music hall est toujours
considéré comme malsain. « Nombre d’attitudes provocantes soulignées
par des premiers plan insistants ».

Films pre-code :

202. CE N'EST PAS UN PECHE 1934


203. LE CHAT NOIR 1934
204. Black Moon 1934
205. The Cat and the Fiddle 1934
206. CLEOPATRE 1934 Scène de bain légèrement dénudée
207. Dames 1934
208. Fashions of 1934 1934
209. LA JOYEUSE DIVORCEE 1934
210. Hollywood Party 1934
211. New York – Miami 1934
212. L'ENNEMI PUBLIC N° 1 1934
213. Men in White 1934
214. Murder at the Vanities 1934
215. COMME LES GRANDS 1934
216. L'EMPRISE 1934
217. Riptide 1934
218. L'IMPERATRICE ROUGE 1934
219. TARZAN ET SA COMPAGNE 1934
220. L'INTROUVABLE 1934
221. ONDES D'AMOUR 1934

18
Actrice condamnée à dix ans « d'indignité nationale ». pour non opposition à la collaboration, et supprimée des génériques de films à la
Libération. Un documentaire a été projeté à la télévision en mars 2009.

70
222. Viva Villa! 1934
223. Wonder Bar 1934
224. The House of Rothschild 1934
+ autre liste
Elysia, valley of the nude (1934) Camp de nudiste
Busy lesbian club (1934) “nude”
Maniac (1934) ...aka sex maniac, “nude”
Of human bondage 1934

—————Fin des films pre-code————

71
MATURITÉ DU PARLANT
1935~1939

1935

1935 D'après le journal d'époque VU : "La censure est surtout politique" …MAIS
AUSSI : "la censure mesure au cm les chemises qui couvrent les nudité…
pourchasse tout ce qui semble anormal, morbide"

CENSURE OFFICIELLE POLITIQUE (cités


dans VU 1935) :
… INTERDIT
HITLER EN PRISON… INTERDIT Puis libéré
MARIAGE DE MLLE JOSE LAVAL Actualité… INTERDIT
MARIONNETTE… INTERDIT
TCHAPAIEV… INTERDIT
TROIS MINUTES À PROPOS DES DETTES documentaire …
INTERDIT

… Scènes coupées
BOULE DE SUIF… Scènes coupées
BAGNE DES ENFANTS… Scènes coupées
BLEUS DE LA MARINE… Scènes coupées
HÉROS A VENDRE… Scènes coupées
CASERNE EN FOLIE… Scènes coupées
EN BORDÉE… Scènes coupées
LES GAITÉES DE L'ESCADRON… Scènes coupées

A CALIENTE 1935 … 5
Film musical US. « Bon nombre des scènes sont très
sensuelles ».

JEUNES FILLES À MARIER (1935) … 5


1r film français en couleurs. « Suite de situations amorales
pour ne pas dire scabreuses ».

LA FIANCEE DE FRANKENSTEIN 35 …4B


Film d’horreur. « pénible » , « meurtres »…

72
LE CHANT DE L'AMOUR 36 cote 5 aka LES FEMMES DEVANT L’AMOUR.
« film triste, une maison publique, boite de nuit avec attraction ».

LE CRIME DU DR CRESPI 35 cote 4b


“LES PERSONNES SENSIBLES SONT PRIÉES DE S’ABSTENIR”.
Annonce Paris soir (postérieure)

LE MONSTRE DE LONDRE VO Anglais COTE 5


drame d'épouvante à proscrire 1935
ANECDOTE US :« Les maquillages sont signés Jack Pierce qui, au départ, avait conçu
un masque dont le trait animal était bien plus marqué. À la demande des studios Universal
qui craignaient d’être épinglés par la censure de l’époque, il humanisa le maquillage.
Pour information, le maquillage original fut utilisé quelques années plus tard, en 1941,
pour le film de George Waggner. »

Certification IMDB
Australia:PG controle paental Finland:K-11 (2004) Netherlands:18 (1936, original rating, passed with cuts) Spain:13
Sweden:7 Sweden:15 United Kingdom:A adulte United Kingdom:PG (video)

JUSTIN DE MARSEILLE, cote 5


« de Maurice Tourneur est interdit a Marseille » (Thèse Lyon…) (Passe récemment à la TV)
Le film donne sans doute une image de Marseille qui déplut aux élus locaux ! … CENSURE LOCALE

LUCRECE BORGIA (1935) … 5 CENSURE TYPE DE 1935


Censure en Belgique
( Interdit aux moins de 16 ans en 1937, en Belgique ! ) >>

< Kinder unter 16


jahren strong geweigend
= interdit aux moins de
16 ans

Censure en France (Est Républicain) INTERDIT AUX ENFANTS

73
Source : Abel Gance, ou, Le Prométhée foudroyé - Roger Icart - Google Livres
https://books.google.fr/books?id=8Ua7w4rPSboC&pg=PA251&lpg=PA251&dq=FILMS+AVEC+SC%C3%88N
E+D%27ORGIE&source=bl&ots=lB0QRhvcL9&sig=_R5aaty-
3bLzMx2E9lsxy6oXs_k&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjMzpbz2urWAhWMF8AKHScsBO4Q6AEITzAI#v=one
page&q=FILMS%20AVEC%20SC%C3%88NE%20D%27ORGIE&f=false

SCÈNE D’ORGIE et Edwige Feuillère se baigne nue.

74
CENSURES OFFICIEUSES!
A Dunkerque, dans une salle passant LUCRECE BORGIA, il y eut un certain chahut; le film fut sifflé; quelques manifestants
furent expulsés, mais les sifflements reprenaient de plus belle à chaque passage particulièrement « corsé ».

A Lyon la sortie de “Lucrèce Borgia” donne lieu à divers Incidents Lyon. — A la suite d’une violente campagne de presse
dans les journaux lyonnais, le Préfet du Rhône avait interdit la projection de Lucrèce Borgia. Grâce à l’intervention de MM.
Elie, Sextrat, et de notre confrère Meunier, l’interdiction a été immédiat
La cinematographie fev. 36

Autres films cotés par la centrale catholique :


AMANTS ET VOLEURS (1935) … 4B
ARENES JOYEUSES (1935) …4B/4c
AU PAYS DU REVE (1935) … . 5
BOURRACHON (1935) … 5
BOUT DE CHOU (1935) … 5
CASERNE EN FOLIE 11935) … 5
COMPARTIMENT DE DAMES SEULES (1935) … 5
DELUGE (1935) … 5
DEUX BLONDES (1935) … 5
DIVINE (1935) … 5 Dépeint les coulisses d’un music-hall.
DORA NELSON (1935) … .. .. 5
L’ÉCOLE DES COCOTTES (1935) … 5 (idem pour version 1958)
ESCALE (1935) … 4B
FANFARE D'AMOUR (1935) … 4B
FARANDOLE DE LA NUIT (1935) … 4B
FOLIES-BERGERE (1935) ….... 5
GANGSTER MALGRE LUI (1935) … 4B
GASPARD DE BESSE (1935) … 5
LA FAVORITE DU ROI (1935) …5
LA FILLE DE MADAME ANGOT (1935) … 4B
LA FUGUE DE MARIETTE (1935) … 4B
LA KERMESSE HEROIQUE (1935) … 4B/4c
LA MAIN PASSE (1935) … 5
LA MALLE DE SINGAPOUR (1935) … 4B
LA MARIEE DU REGIMENT (1935) … 5
LA ROSE DE MINUIT (1935) … 4B
LA VEUVE JOYEUSE (1935) … 5
LA ROSIERE DES HALLES (1935) … 5
LE BEBE DE L’ESCRADRON(1935) … 5
LE BONHEUR (1935) … 4B
LE CHANT DE L'AMOUR (1935) … 5

75
LE CHEMINEAU (1935) … 4B
LE CLOWN BUX (1935) … 4B
LE COMTE OBLIGADO (1935) …4B
LE COUP DU PARAPLUIE (1935) … 4B
LE DOMINO VERT (1935) … . 5
LE REMPLAÇANT (1935) … 4B
LE SECRET DE Mme BLANCHE (1935) … 4B
LE VERTIGE (1935) … 5
LE BEBE DE L'ESCADRON (1935)… 5
LES EPOUX SCANDALEUX (1935) … 5
LES PANTINS (1935) … 4B
LES YEUX NOIRS (1935) … 4B
L'IMPOSSIBLE AVEU (1935) … 4B

MATERNITE (1935) … 4B/4c
MONSIEUR SANS GENE (1935) … 5
NUIT DE NOCES (1935) … 5
NUITS DE PAMPAS (1935) … .. 4B
PARIS-CAMARGUE (1935) … ... 5
PARLEZ-MOI D'AMOUR (1935) … 4B
POUR UN PIANO (Court métrage) (1935) … 5
QUELLE DROLE DE GOSSE (1935) … 5
SACRE LEONCE (1935) … 5
TONI (1935) … 4B
TOUCHE A TOUT (1935) … 4B
TOUJOURS VINGT ANS (1935) … 4B
TOURBILLON (1935) … 5
VOGUE MON CŒUR (1935) … 4B

1936

1936 Dispositions légales plus restrictives & prémices d'interdiction aux mineurs
• (décret du 7 mai 1936) Paul Léglise le considère comme la marque du retour du contrôle à la censure. La
commission est composée de vingt membres, dont dix représentants des ministères, et dix personnalités
choisies par le ministère de l'Education Nationale, en dehors de la profession. De plus, l'avis conforme n'est
plus obligatoire, le ministre peut ne pas le suivre.

•Epaulés par maintes associations, les éducateurs inquiets de voir les enfants menacés par un cinéma
malsain réclament de nouvelles catégories d'interdiction pour différentes tranches
d'âges.

1936 : L’encyclique Vigilanti Cura de Pie XI


institue un classement moral des films. Dans la foulée, on assistera un peu partout à la
mise en place de comités de cotation des films. La notion de spectateur « averti »
apparaît.

TARO LE PAIEN (1936) …4


suffisamment osé pour avoir été interdit en Allemagne et censuré en France.
Les « nu exotique » sont toléré ! … contrairement aux nus des music-hall.

CHEMIN DE RIO 36 aka CARGAISON BLANCHE cote5


Traite des blanches ; femmes nues, « œuvre malsaine »
"LE CHEMIN DE RIO" devient " Cargaison Blanche
A la suite d'une demande exprimée par l'Ambassade du Brésil, la censure a refusé son
visa au film Le Chemin de Rio avant qu'il ne change de titre, mais du fait de l'apparition, dans un
important hebdomadaire, d'un reportage sur la traite des blanches, intitulé Le Chemin de Rio, il a
été convenu qu'exceptionnellement, les sociétés productrices et éditrices du film seraient autorisées

76
à faire suivre le titre de cette production de la mention : « D'après Le Chemin de Rio, reportage de Jean Masson dans Voilà. Le film Le
Chemin de Rio, s'intitulera définitivement Cargaison Blanche. (le film de Robert Siodmak est sorti en exclusivité au « Max-Linder », le 4
février. (la cinematographie francaise 7/3/1937)

77
CENSURE TYPE DE 1936
LA BELLE EQUIPE (1936) Gabin … 4B
…[Interdit aux moins de 16 ans après 1940]
Evolution de la censure légale, morale et du commentaire de l’office
catholique :
• 1950 …4B : « Impression pénible. Aucun des personnages
n’est mû par une idée supérieure : c’est la vie brutale, terre à
terre, matérielle. Des déshabillés provocants. Une femme de
mauvaise vie. Beaucoup de verdeur dans le langage. »(version
pessimiste vraisemblablement).
•1960 …4A ;
« A travers des épreuves diverses et cocasses, l’amitié qui lie
une équipe de camarades de milieu populaire l’emporte sur tous
les autres sentiments.
Une femme infidèle est répudiée. En contrepartie un amour honnête conduisant à un mariage
sympathique, met en scène une jeune fille pure qui s’oppose à la femme adultère » (version optimiste,
sans doute)
• 1967 « version 1936 modifiée » … Adulte avec réserves
• 2008 rediffusée à la TV française sous ses 2 versions (version pessimiste et version optimiste) : Tous
publics.
NB : L’interdiction aux moins de 16 ans en 1958, selon l’affiche de l’Est Républicain de Nancy en 1959, peut résulter de
la censure locale, d’une décision de l’exploitant de la salle, ou de la subsistance d’un classement lors de son exploitation
dans le tout début des années 50, sans tenir compte qu’il n’apparaissait plus dans la liste des films Interdit aux moins de 16
ans de 1959… ?

LA GARÇONNE (1936) … « PAS POUR ENFANT »


« Remake de la première adaptation cinématographique réalisée par Armand Du Plessy, La Garçonne (1923)
qui fut frappée par la censure, cette version 1936, comme la suivante réalisée par Jacqueline Audry (La
Garçonne sortie en 1957 : COTE 5 — Interdit aux moins de 16 ans), échappera aux censeurs en évitant de
montrer des étreintes féminines pourtant bien sages qui avaient choqué dans les années 1920. »(Wikipedia)

D’après le roman éponyme. « Ce roman, nous dit Michel Lagrange est pourtant extrêmement intéressant par les
thèses qu'il développe :
-l'évocation d'une bourgeoisie sans scrupule, milieu pourri et corrupteur

78
-la misère du petit peuple, représenté par Julia, la servante vitriolée, qui subit les coups de son mari
-La compréhension par l'héroïne de la politique qui pourrait évoluer.
-l'espérance d'une société humaniste.
Un point obscur cependant : l'antisémitisme larvé de certains passages, mais ce trait était, hélas, dans l'air du
temps. LIRE LA CONFÉRENCE "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC
sur : http://www.christaldesaintmarc.com/le-scandale-de-la-garconne-une-conference-de-michel-lagrange-pour-
l-ac-a60362891
CENSURES OFFICIEUSES!
D’autre part, à Lille, les représentations de LA GARÇONNE furent troublées par un chahut d’étudiants tant et si
bien que la direction de l’établissement passant le film jugea bon de supprimer les tarifs de faveur réservés aux
élèves des Facultés. La cinematographie fev. 36
Film visible sur You Tube https://www.youtube.com/watch?v=qAecNUkONQA

CHERCHEUSES D'OR 36
milieu du music hall.

LA BANDERA 1935 4B/3B


« cotés déplaisants : Scènes de bouge , qui peuvent être éliminées sans inconvénient »
(d’où la cote 3B)

LA TENDRE ENNEMIE 1936-COTE 4B


(suicide, adultère)

RUE SANS JOIE 36 cote 5


« Problèmes de la prostitution… Atmosphère morbide… Danses nues. »
Sera Interdit aux moins de 16 ans en 1945
« Ce film français de 1938 est le remake du chef d'oeuvre du cinéma muet allemand des
années 1920, mis en scène par Georg Wihlem Pabst. Entre le film de Pabst et celui de
Hugon, rien de comparable, sinon qu'il adapte les deux le même roman initial. Ici, il
s'agit d'un mélodrame sur arrière-fond de prostitution, parfois un peu larmoyant
notamment dans le jeu des acteurs. On retiendra à l'actif du film de Hugon une jolie
chanson interprétée par Fréhel, les prestations d'Inkijinoff et d'Alcover et une mise en
scène, certes sans génie, mais qui sait soigner son travail. Une curiosité pour amateurs
du cinéma des années 30. Ce "remake" du chef d'œuvre de Pabst transpose l'action du
film dans la France des années "trente", de la crise qui la traverse et du front populaire.
L'idée n'est pas mauvaise, mais c'est surtout la formidable distribution (Dita Parlo en
tête qui reprend le rôle créé par Greta Garbo), qui frappe. Tous les acteurs sont
excellents (Marguerite Deval, Alcover, Pauley, Préjean), mais on retiendra la
saisissante interprétation de Fréhel, chantant "L'Amour des Hommes" (texte d'André
Hugon), un des "clous" du film ».(Wiki)
Lire l’analyse : La Belle Equipe - hommage à l'âge d'or du Cinéma Français à travers les revues d'époque www.la-belle-equipe.fr/.webloc

VÉRITÉS SUR L’ITALIE ” (1936, sorti en 1939 ?) CENSURE PUREMENT POLITIQUE


Un Film documentaire italien censuré . Quelques membres de la presse française et italienne ont assisté
Lundi dernier à la présentation de Vérités sur l'Italie, film très intéressant qui retrace l’effort fasciste de 1914 à
1935. Ce film a été censuré pour raison « d’inopportunité ». Nous nous joignons à tous nos confrères pour

79
protester contre cette censure purement politique. Un documentaire d’une qualité remarquable, A travers Rome,
dû à Gérard Perrin et Gianni Franciolini, complétait le programme.
La cinématographie fev. 36

Autres fils à cote morale :


ANNA KARENINE (1936) … 4B (idem pour version 1948)
ANTHONY ADVERSE (1936) … 4B
AU SERVICE DU TZAR (1936) … 4B
AU SON DES GUITARES (1936) … 5
AVEC LE SOURIRE (1936) … 5
BACH DETECTIVE (1936) … 4B
CALVAIRE DE FLORA WINTERS (1936) … 4B
CLUB DE FEMMES (1936) … 4B
ENFANTS DE PARIS (1936) … 4B
ENTREZ DANS LA DANSE (1936) … 4B
HELENE (1936) … 4B
IMPRUDENTE JEUNESSE (1936) … 4B
J'AI VECU (1936) … 5
JALOUSIE (1936) … 4B
JEUNES FILLES DE PARIS (1936)… 5
JOLI MONDE (1936) … 4B

L’ANGE DU FOYER (1936) … 4B
L’ARGENT (1936) … 4B
LA FEMME DE SA VIE (1936) …4B
LA FIANCEE DE FRANKENSTEIN (1936) … 4B
LA JOUEUSE D'ORGUE (1936) 4B/4c
LA LOUPIOTE (1936) … 5
LA MARRAINE DE CHARLEY (1936) … 4B/4c
LA MUSIQUE VIENT PAR ICI (1936) … 4B/4c
LA PETITE DAME DU WAGON-LIT (1936) … 5
LA REINE DES RESQUILLEUSES (1936) … 4B
LA TENDRE ENNEMIE (1936) …4B
LA TENTATION (Franç., 1936) … 4B
LA VIE PARISIENNE (1936) … 5
LA BRIGADE EN JUPONS (1936) … 4B
LA GUERRE DES GOSSES (1936) … 5
L'AMANT DE Mme VIDAL (1936) … 4B
L'ANGE DU FOYER (1936) … 4B
L'ARGENT (1936) … 4B
LE CALVAIRE DE FLORA WINTERS (1936) … 4B
LE CRIME DE M. LANGE (1936) … 5
LE DOCTEUR CORNELIUS (1936) … 4B
LE GRAND REFRAIN 1936) … 4B/3Bc
LE LYS BRISE (1936) … 4B
LE PIMENT (1936) … 5
LE ROI (1936) … 5
LE ROMAN D'UN SPAHI (1936) … 5
LE ROMAN D'UN TRICHEUR (1936) … 4B
LES BEAUX JOURS (1936) … 4B
LES JUMEAUX DE BRIGHTON (1936) … 4B
LES MARIS DE MA FEMME (1936) … 4B
LES PETITES ALLIEES (1936) …46
LES REPROUVES (1936) … 4B/4c
LES GAITES DU PALACE (1936) … 5
MARINELLA (1936) … 4B
MAYERLING (1936) … 4B
MAZURKA (1936) … 4B
MESSIEURS LES RONDS-DE-CUIR (1936) … 5
MISTER FLOW (1936) … 4B

80
NO, NO, NANETTE (1936) …4B
OEIL DE LYNX DETECTIVE (1936) … 5
ON NE ROULE PAS ANTOINETTE (1936) … 5
PRETE-MOI TA FEMME (1936) … 5
QUAND MINUIT SONNERA (1936) … 4E
RIGOLBOCHE (1936) … 4B
RUSES (1936) … 5
SECONDE JEUNESSE (1936) … 4B
SEPT HOMMES, UNE FEMME (1936) … 4B
TITRES EXCEPTIONNELS (1936) … 4B
TOI C'EST MOI (1936) … 4B
TOPAZE (1936) … 4B
TOURNANT DANGEREUX (1936) … 4B
TRAIN DE PLAISIR (1936) … . 4B
UNE GUEULE EN OR (1936) … 4B
UNE POULE SUR UN MUR (1936) … 5
VINGT-SEPT RUE DE LA PAIX (1936) … 5

**
• Magazine POUR VOUS (26 OCTOBRE 36)
L’opinion est de plus en plus sensibilisé à la protection des mineurs.

AU SON DES GUITARES Mention B


LA TENDRE ENNEMIE Mention B

LES JUMEAUX DE BRIGHTON Mention B
LE FAUVE Mention B
TABOR Mention B
L’HOMME SANS DOMICILE Mention B
LES CROQUIGNOLLE Mention B

Exemples non exhaustifs… etc… Le lecteur pourra consulter cette revue numérisée (Cf lien indiqué à la fin).

• Magazine Cinématographie Française


FILMS 1936 POUR ADULTS (A) Cinématographie Frse
« Sans entrer dans les strictes cotations catholiques, nous demandons aux exploitants de suivre avec attention les cotations
morales « A » pour adultes, et « G » pour tous publics, données régulièrement par La Cinématographie Française. »

G (# cote morale 3) A (# cote morale 4)

1937

CENSURE TYPE DE 1937


LES BAS FONDS (1937) Gabin … 5

81
…[Interdit aux moins de 16 ans après 1946] (Source : Répertoire des Films 1959).
puis…[Interdit aux moins de 18 ans après 1960] (Source : INDEX Ciné 1964).
« Intrigue pénible, profondément démoralisante »
CENSURE TYPE DE 1937
PEPE LE MOKO (1937) … 5

« atmosphere déléthère »
Interdit aux moins de 18 ans par Vichy puis 16 ans pendant l’occupation.
« Pépé le Moko, c'est l'installation officielle, dans le cinéma français d'avant-guerre, du romantisme des êtres en
marge, de la mythologie de l'échec. C'est de la poésie populiste à fleur de peau : mauvais garçons, filles de joie,
alcool, cafard et fleur bleue ». (Jacques Siclier) wikpêdia

Avec la « vamp » des années trente : Mireille Balin. Elle aura un destin tragique à la Libération. Sa
liaison avec un allemand en sera-t-elle la seule cause ?… ou le symbole de femme qu’elle véhicula engendra-t-il
frustrations et vindicte des spectateurs ?…

Lire l’analyse sur : http://www.dvdclassik.com/critique/pepe-le-moko-duvivier

CENSURE DES FILMS DE GANGSTERS 1937


En Dernière Heure le Ministère de l'Intérieur donne l’ordre : Désormais les films de gangsters et de
banditisme seront sévèrement censurés NOUS apprenons, en dernière minute, que la Fédération des Chambres
Syndicales vient de recevoir, de la Commission de Contrôle des Films (La Censure), une communication,
d'après laquelle cette dernière informe la corporation qu'elle a reçu des instructions extrêmement sévères du
Ministère de l'Intérieur, afin que soient désormais interdits les films comportant des scènes de banditisme,

82
d'attaque à main armée, etc.. Il est probable que c'est à la suite des nombreux méfaits des jours derniers que
cette mesure a été prise. Nous espérons que la même rigueur frappera les quotidiens qui, depuis quelques mois,
abusent (la cinematographie francaise 7/3/1937)

LE CHANTEUR DE MINUIT (1937) Corinne Luchaire … 4B/3Bc


Cf…« CENSURE DE L’ÉPURATION »

PRISON SANS BARREAUX (1937) Corinne Luchaire …4B


« Au ministère de la justice, on admet mal cette nouvelle vision du monde carcéral, où « on ne punira pas »
mais où « on guérira ». (Thèse Lyon…) … CENSURE POLITIQUE. Cf …« CENSURE DE L’ÉPURATION »

LA TOUR DE NESLE 1937 G. Roudes … 5 (idem pour la version d’A.


Gance de 1955)
Les aventures amoureuses de la trop ardente et cruelle reine
Marguerite qui chaque nuit changeait d'amant pour les faire exécuter à
l'aube.
Fidèle adaptation du roman d’Alexandre Dumas, dont les scènes
d’orgies firent scandale à la sortie du film.
Mythe de la « Une femme mante
religieuse » qui tue ses amants. Comme
dans l’Atlantide (1932 de Pabst) ou
Antinea, et d’autres films.

(La Tour de Nesle - Film 1937 Réalisateur Gaston


ROUDÈS avec Tania FÉDOR, Jean Weber, Jacques
Varennes - Livret de cinéma original)

LA BELLE DE MONTPARNASSE
(1937) … 5
« Inacceptable, dialogue, nudité »

« La Belle de Montparnasse (bien que après cinq jours de salles combles la censure l’ait interdit) » La
cinématographie française 1938

LES DAMNES DE SANTA-MARIA (1935), 1937


On se souvient des incidents qui marquèrent la sortie du film Les Damnés de
Santa-Maria. d'abord interdit, puis autorisé par la censure. Depuis, le film a
connu tant en première exclusivité que dans d'autres salles de Paris et de
province, un très vif succès en version originale et malgré une campagne de
presse la censure n'autorisa jamais le doublage de cette production où la
question du bagne est traitée avec courage et où nous assistons à une
magnifique révolte, dont le grand comédien Conrad Veidt est le chef. Les films
G.E.C.E. rappellent à leur clientèle qu'ils ont encore quelques visas pour
projeter ce film en version originale. (la cinématographie française 7/3/1937)

83
NB : Censure mondiale (imdb) : Finland:(Banned) ; Netherlands:18 (1936, original rating, slightly cut)

Autres cotes morales :


A VENISE UNE NUIT (1937) …4B
ADEMAI AVIATEUR (1937) … 4B/4c
ALOHA (1937) … 4B
ARTISTES ET MODELES (1937) … 4B
BLANCHETTE (1937) … 5
BRELAN D'AS (1937) … 4B
C'EST LA VIE (1937-1948) … 5
CINDERELLA (1937) … 5
CROISIERE SENTIMENTALE (1937) … 5
DANGEREUX A CONNAITRE (1937) … 4B
DESIRE (1937) … 5
DROLE DE DRAME (1937) … 4B
FORFAITURE (1937) … 4B
FRANCO DE PORT (1937) … 5
GIGOLETTE (1937) … 5
GUEULE D'AMOUR (1937) Gabin … 5
HOMMES DE PROIE (1937) … 4B
IGNACE (1937) … 4B
JEUNES FILLES A LOUER (1937) … 5
L’AMIRAL MENE LA DANSE (1937) … 4B
L’AMOUR VEILLE (1937) … 5
L’APPEL DE LA VIE (1937) … 4B
LA BANDERA (1937) Gabin … 4B/3Bc
LA CHASTE SUZANNE (1937) … 4B
LA DAME AUX CAMELIAS (1937) … 5
LA DAME DE MALACCA (.. 1937) … 4B
LA FESSEE (1937) … 5
LA FIEVRE DES TROPIQUES (1937) … 4B
LA MAISON D'EN FACE (1937) … 5
LA TREIZIEME ENQUETE DE GREY (1937) … 4B
L'AFFAIRE DU COURRIER DE LYON (1937) … 4B/4c
L'AMIRAL MENE LA DANSE(1937) … 4B
L'AMOUR VEILLE (1937) … 5
L'APPEL DE LA VIE (1937) … 4B
LE CRIME DU DOCTEUR CRESPI (1937) … 4B
LE DERNIER COMBAT (1937) … 4B
LE DERNIER NEGRIER (1937) … 4B
LE FAUTEUIL 47 (1937) … . .. 5
LE MENSONGE DE NINA PETROWNA (1937) … 5
LE MESSAGER (1937) … 5
LE PACTE (1937) … 4B
LE PORTE-VEINE (1937) … 4B
LE PURITAIN (1937) … 5
LE ROI ET LA FIGURANTE (1937) … 4B
LE ROMAN DE MARGUERITE GAUTIER (1937) … 4B
LE RESERVISTE IMPROVISE (1937) … 4B

LES DEGOURDIS DE LA 11e (1937) … 5


LES NUITS BLANCHES DE ST PETERSBOURG (1937) … 5
LES PERLES DE LA COURONNE (1937) … 4B
LES SECRETS DE LA MER ROUGE (1937) … 4B
LES POUPEES DU DIABLE (1937) … 4B
L'ETRANGE VISITEUR (1937) … 4B
L'HABIT VERT (1937) … 5
L'HOMME DU JOUR(1937) … 4B

84
L'HOMME QUI TERRORISAIT NEW-YORK (1937) … 4B
L'HOMME A L'HELIOTROPE (1937) … 4B
MADEMOISELLE MA MERE (1937) … 5
MON DEPUTE ET SA FEMME (1937) … 5
NAPLES AU BAISER DE FEU (1937) … 5
NOSTALGIE (1937) … 4B
NUITS DE FEU (1937) … 4B/3Bc
PANTINS D'AMOUR (1937) … 4B
PENSION D'ARTISTES (1937) … 4B
PIERRE LE GRAND (1937) … 5
POLICE MONDAINE (1937) … 5

QUI EST LE COUPABLE ? (1937) … 4B


REGAIN (1937) … 4B
SA VIE SECRETE (1937) … 4B
SARATI LE TERRIBLE (1937) … 5
SCANDALE AUX GALERIES (1937) … 4B
TAMARA LA COMPLAISANTE (1937) … 5
TINTIN DES MARTIGUES (1937) … 4B
TROIS ARTILLEURS AU PENSIONNAT (1937) … 4B
TROIS-SIX-NEUF (1937) … 4B
UN CARNET DE BAL (1937) … 4B/4c
UN DEJEUNER DE SOLEIL (1937) … 5
UNE FEMME QUI SE PARTAGE (1937) … 4B
VOGUES 1938 (1937) … 4B
VOUS N'AVEZ RIEN A DECLARER (1937) … 5

**

• POUR VOUS JUIN 1937

LE PARIA Mention B
LA TROISIEME FLECHE TUERA Mention B
TROIKA SUR LA PISTE BLANCE Mention B
PENITENCIER DE FEMMES Mention B

• FILMS 1937 POUR ADULTS (A) Cinématographie Frse


LA DANSEUSE ROUGE (A) (COTE CATHO 4B)
HULA FILLE DE LA BROUSSE (A) ( paradoxe ? ≠COTE CATHO 3 BIS !!!!)
LE CLUB DES ARISTOCRATES (A)
LE MESSAGER (A)
LES SECRETS DE LAMER ROUGE (A)

1938

PRISON SANS BARREAUX (1938) 4B


Le drame des maisons de correction.
Corinne Luchaire sera condamnée à l’indignité nationale à la Libération.

85
LE QUAI DES BRUMES (1938) Cote 5 CENSURE TYPE DE 1938
Atmosphère délétère.
Interdit aux moins de 16 ans après guerre.

CENSURE TYPE DE 1938


BETE HUMAINE CENSURE LOCALE – COTE 5
36 sorti en 38, « Œuvre atroce , perverse, où l’inconduite mène au vol,au crime
murement prémédité, au suicine » A PROSCRIRE
Le film sera interdit pendant l’occupation et Interdit aux moins de 16 ans en
1944 et dans les années 50.
« La bête humaine » de Jean Renoir fut probablement l’un des films qui a
subi les assauts les plus virulents de la part des « biens pensants ». Ce fut le cas par
exemple de la Fédération des Unions de familles nombreuses ( encore eux ) de
Roubaix et environs qui était intervenue en 1941 auprès du directeur du cabinet du
préfet de région. Cette association se proposait « d’intervenir énergiquement auprès
du Secrétariat d’Etat à la santé et à la famille pour demander qu’une censure
énergique soit exercée à l’origine et qu’elle rejette impitoyablement des films aussi
malfaisants ». C’était pour eux le véritable remède à apporter à cet état de chose. En
effet « la bête humaine » avait obtenu un visa de censure en bonne et due forme en
contrepartie de quelques coupures. Certains exploitants de la ville de Roubaix
avaient accepté à la demande de leur clientèle de ne pas programmer le film. Ce film mobilisait les foudres des
puritains. Estimant insuffisant d’avoir alerté les autorités municipales, ils ont cru bon de s’adresser directement
au préfet. Ils joignaient à leur courrier, une fiche d’appréciation du film sur laquelle on lisait : « Sombre drame
crapuleux et passionnel. L’avoir porté à l’écran est une mauvaise action ». On pouvait lire aussi : « Du roman de
Zola, on ne pouvait tirer qu’une œuvre malsaine où l’adultère, la passion sensuelle et le crime tiennent les
premiers rôles. Production ignoble. Jurons. Scènes de sensualités bestiales. Le meurtre de Séverine est horrible.
Scènes de femme brutalisée par son mari. » Les signataires de ce pamphlet intransigeant étaient MM. Demeyre, Dewaele, Desmet,
etc.

J'ACCUSE 1938 Cote morale 3B


Curieusement la morale catholique ne voit pas d’inconvénient de le montrer aux adolescent ! Malgré cette
critique :
« Le film prend alors l’allure d’un mélodrame baroque et fantastique. Le propos est virulent, prégnant. La
célèbre scène finale du réveil des morts est encore plus impressionnante et magistrale que dans la version
muette. C’est certainement l’une des plus grandes scènes du cinéma français. J’accuse n’est pas un film facile.
Tout cela a profondément dérouté le public qui s’est détourné du film à sa sortie. Interdit en 1939 après la
proclamation de la guerre (car jugé défaitiste), ce grand film désespérément pacifique ne ressortira qu’après la
guerre en 1947 . »

ENTREE DES ARTISTES 1938 4B


« Romanesque dangereux ».

LA TRAGEDIE IMPERIALE Cote 5


Raspoutine est un pestiféré pour la morale !
« Dans les auberges de la vieille Russie comme dans les allées du Palais impérial, on ne parle que d'un saint homme " que Dieu a touché de
sa main". C'est un moine grossier et jouisseur, au regard perçant et à la voix caverneuse : Gregori Raspoutine. Ses talents de guérisseur,
son aura populaire lui valent d'être accueilli dans les salons de Saint-Petersbourg, où il fait la connaissance du capitaine Igor Kourloff et de
sa fiancée, Ania Nakimova. L'impératrice Alexandra Féodorovna elle-même le reçoit, alors que son fils, le jeune tsarévitch, vient de faire
une mauvaise chute. Le moine soigne l'enfant par d'efficaces attouchements, ce qui lui vaut une réputation de thaumaturge, de " guérisseur
divin". Pèlerins, soldats, femmes du monde, moujiks loqueteux se pressent dans son humble demeure, en quête de soins ou d'aumônes. Mais
son influence grandissante à la Cour inquiète le saint Synode : l'évêque Grigorian l'accuse de servir ses intérêts personnels, au détriment du
clergé... »

86
(LES AVENTURES DE ROBIN DES BOIS) 1938 COTE 3

Film mythique d’exaltation des bons sentiments


chevaleresques, en TECHNICOLOR FLAMBOYANT pour
enfants et grands !

BLANCHE NEIGE1938 Cote 3 POUR TOUS.


Entièrement en couleur.

MAIS…INITIALEMENT PAS POUR


LES ENFANTS !
“Les images d’incendies, d’agonie ou de
catastrophes naturelles (ex : .eruptions
volcaniques) sont souvent coupees. La Commission de controle des films estime
egalement que certaines scenes fantastiques peuvent
effrayer les enfants. Ainsi, Blanche-Neige et les sept nains
(1937) subit cinq coupures : La scene de terreur ou les
racines se changent en mains. La fin de la transformation
de la reine en sorciere. Les scenes de foret peuvent
impressionner facheusement les jeunes enfants…”
Curieusement la sensibilité de l’Office
catholique ne semble pas préoccupé par les scènes effrayantes
pour les enfants !…
LIRE extraits de presse d’époque : HTTP://WWW.FILMPERDU.FR/2012/12/BLANCHE-NEIGE-DANS-LA-PRESSE-
FRANCAISE.HTML
Lire l’analyse dans wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blanche-Neige_et_les_Sept_Nains#Sortie_et_accueil

LA FEMME DU BOULANGER (1938) … 5


…[Interdit aux moins de 16 ans après 1946]
Dialogues « osés », blasphémateur, et histoire d’un cocu.

ACCROCHE-CŒUR (1938) … 5
ADRIENNE LECOUVREUR (1938) … 5
BARCAROLLE (1938) … 4B
BARNABE (1938) … 4B/4c
CAFE DE PARIS (1938 .... 5
CAPITAINE DU DIABLE (1938) … 4B
CARREFOUR (1938) … 4B
CASBAH (1938) … 4B
CAVALCADE D'AMOUR (1938) Corinne Luchaire … 5 …« CENSURE DE L’ÉPURATION »
CHARLIE CHAN A BROADWAY (1938) … 4B
CHERI-BIBI (1938) … 4B
CHIPEE (1938) … 5
CINQUANTE - DEUXIEME RUE (1938) … 4B
CLAUDINE A L'ECOLE (1938) … 5
CLODOCHE (1938) … 4B
CONCESSION INTERNATIONALE (1938) … 4B
CONFLIT (1938) Corinne Luchaire … 5 …« CENSURE DE L’ÉPURATION »
CRIME ET CHÂTIMENT (1938)… ?
Le remake de 1956… 4 — Interdit aux moins de 16 ans

87
ENTREE DES ARTISTES (1938) … 4B
ERNEST LE REBELLE (1938) … 4B
FIRMIN LE MUET DE SAINT-PATACLET (1938) … 4B
GIBRALTAR (1938) … 4B
GOLDWYN FOLLIES (1938) … .. 4B
GRISOU (1938) … 4B
HUITIEME FEMME DE BARBE-BLEUE (1938) … 4B
L’AFFAIRE LAFARGE (1938) … 4B
L’ALIBI (1938) … 4B
L’ANGE QUE J’AI VENDU (1938) … 4B/3Bc
L’AVION DE MINUIT (1938) … 5
LA CHALEUR DU SEIN (1938) … 4B
LA DANSEUSE DE SAN-DIEGO (1938) … 4B

LA FEMME X (1938) … 4 B
LA GLU (1938) … 5
LA GOUALEUSE (1938) … 4B
LA MAISON DU MALTAIS (1938) … 5
LA MARRAINE DU REGIMENT (1938) … 4B
LA PLUS BELLE FILLE DU MONDE (1938) … 4B
LA PRESIDENTE (1938) … 5
LA VENUS DE L'OR (1938) … 4B
LA VIE EST MAGNIFIQUE (1938) … 4B
LA VIERGE FOLLE (1938) … 4B
L'AFFAIRE LAFARGE (1938) …4B
L'ALIBI (1938) … 4B
L'ANGE QUE J'AI VENDU (1938) … 4B/3Bc
L'AVION DE MINUIT (1938) … . 5
LE PATRIOTE (1938) … 4B
LE COFFRE MAGIQUE (.1938) …4B
LE COUR EBLOUI (1938) … . 4B
LE CRIME DU DOCTEUR TINDAL (1938) … 4B
LE DERNIER GANGSTER (1938) … 4B
LE DIABLE AU CORPS (1938) … 4/3Bc (LE DIABLE AU CORPS (1947) … 5 )
LE JOUEUR (1938) … 5
LE MONSIEUR DE CINQ HEURES (1938) … 5
LE RUISSEAU (1938) … 5
LE TRAIN POUR VENISE (1938) … 4B
LES FEMMES COLLANTES (1938) … 5
LES GAITES DE L'EXPOSITION (1938) … 4B
LES GANGSTERS DE L'EXPOSITION (1938) … 4B
LES GENS DUVOYAGE (1938) …5
LES NOUVEAUX RICHES (1938) … . . . 4B
L'ETRANGE MONSIEUR VICTOR (1938) … 4B
L'INCENDIE DE CHICAGO (1938) … 4B/3BC
L'OCCIDENT (1938) … 4B
MANNEQUIN (1938) ….... 4B
MARIE WALEWSKA (1938) … 4B
MIARKA LA FILLE A L'OURS (1938) … 4B
MOLLENARD (1938) … 4B
MON CURE CHEZ LES RICHES (1938) … 4B
MON CURE FAIT DES MIRACLES (1938) … 4B
NUITS DE PRINCES (1938) … 5
ORAGE (1938) … 5
PRISON CENTRALE (1938) … 4B
PRISONS DE FEMMES (1938) … 5
QUADRILLE (1938) … 5
QUATRE HEURES DU MATIN (1938) … 4B
REMONTONS LES CHAMPS-ELYSEES (1938) … 4B
RETOUR A L'AUBE (1938) … 4B/4c

88
LE RUISSEAU 1938 … 5
SA PLUS BELLE CHANCE (1938) … 4B
TRAGEDIE IMPERIALE (1938) … 5
TROIS VALSES (1938) … 4B
UN MEURTRE A ETE COMMIS (1938) … 5
UNE DE LA CAVALERIE (1938) … 4B
UNE JAVA (1938) … 5
VACANCES (1938) … . 4B
VACANCES PAYEES (1938) … 4B
VISAGES DE FEMMES (1938) … 4B
VOLEUR DE FEMMES (1938) … 5
**

POUR VOUS …NOEL 1938

GIBRALTAR Mention B (COTE catho 4B)


MISS MANTON EST FOLLE Mention B
REMONTONS LES CHAMPS ELYSÉES Mention B (COTE catho 4B)

FILMS 1938 POUR ADULTS (A) Cinématographie Frse


LES JOYEUX SUICIDÉS (A)
MANNEQUIN (A)

1939

1939 Durcissement & notion d'INTERDICTION AUX MINEURS


• Avant 1939 « Les films leur étaient interdits le dimanche jusqu'à cette année-là. »
( non confirmé par ailleurs ?)

• La restriction s'accroît avec Vichy.


En 1939 est créé le « Code de la famille » d'où découlera une réglementation spéciale d'accès
aux films pour les MINEURS . C'est à cette époque qu'émerge réellement la notion
d'interdiction aux mineurs.
Interdit aux moins de 18 ans — Interdit aux moins de 16 ans

LA GRANDE ILLUSION (1939) … 3B


1937 : La censure française exige 18 minutes de coupe dans
le film « La Grande Illusion » de Renoir et le film est jugé défaitiste
par les ligues d’extrême-droite.
( 1940 : Le film de Renoir « La Grande Illusion » est interdit par le
régime de Vichy et Goebbels, de son côté, y voit « l’ennemi
cinématographique N°1 ». Ce n’est qu’en 1958 que le film pourra
être projeté dans son intégralité.)… CENSURE POLITIQUE

LA REGLE DU JEU (1939) … 4B


« Un film très controversé, même si certains critiques l'accueillirent très
favorablement.
Le film est sorti sur les écrans le 8 juillet 1939 ; il passe dans deux
salles, puis dans une seule au mois d'août ; la déclaration de guerre, le 4
septembre, empêche sa diffusion générale en banlieue parisienne et en

89
province. Le film est même interdit peu après par la censure civile, militaire, puis par les
autorités de Vichy. »
(Source : http://vitellus.ifrance.com/renoirpr.htm)

LE JOUR SE LEVE (1939) Gabin … 5


CENSURE TYPE DE 1939

Célèbre plan d’Arletty nue sous la


douche, coupé par la censure d’État.
>

« Thème d’une totale immoralité qui


amène des situations où la
sensualité, le cynisme, la brutalité
sont les principaux ressorts de
l’action. Le dialogue est d’une âpreté
souvent cynique et à peu près
constamment sensuel » (Répertoire
1950)

PASSEUR D’HOMME 1939 COTE 3


« les allemands sont campés de façon bien naive. Des expressions
triviales. »
CURIOSITÉ : « le seul film du genre (guerre 14-18) ayant échappé à la censure ».

(Est Républicain 17/12/1938)

L’ILE DES ENFANTS PERDUS INTERDIT


« De l’île des enfants perdus à la Fleur de l’âge : le projet chaotique et mythique de Marcel Carné et Jacques
Prévert ».

« La chasse à l’enfant
Au début des années 1930, des révoltes éclatent dans plusieurs maisons de redressement pour mineurs. Le 15
octobre 1933, quinze pupilles s’évadent de celle de Mettray. Le 27 août 1934, des enfants se rebellent et
s’enfuient de celle de Belle-Île. Les îliens et les vacanciers participent activement à ce que l’on peut qualifier de
véritable traque. Une prime de vingt francs par tête est offerte. Certains habitants reçoivent jusqu’à deux cents
francs. Les petits bagnards sont repris et battus avec tant de force que leurs cris retentissent dans l’île. Le 26
septembre 1936, une nouvelle révolte éclate dans la maison de redressement pour jeunes filles de Boulogne-

90
Billancourt et une dizaine d’entre elles s’évadent. Le 8 avril 1937, Roger Abel, un jeune détenu, meurt de la
tuberculose dans un cachot humide où il a été enfermé durant trente-huit jours.”

« C’est en août 1936 que Jean Salviche accepte de produire le film mais les événements des maisons de
redressement comme les engagements de Prévert sur le sujet effraient et reviennent fréquemment remettre en
cause le projet. La correspondance conservée dans les archives Fatras/Succession Jacques Prévert témoigne des
difficultés rencontrées par Carné et Prévert cette année-là : tractations avec le producteur [Annexe I.1.] et
démarche auprès du Ministère de la Santé publique [Annexe I.2.]. Malgré tout, le tournage est annoncé en avril
1937. Mais en juin de la même année, il est reculé. En mai 1938, le film change de producteur. C’est Raymond
Blondy – ancien directeur de production de Jenny – qui est désormais à la tête du montage financier. Le mois
suivant, le film est interdit par la censure. En novembre 1938, une tentative de reprise avec la Transcontinental
avorte. En juin 1939, le film est définitivement arrêté par la censure. »

Lire : https://1895.revues.org/330

Suite des cotes morales :


CIRCONSTANCES ATTENUANTES (1939) … 4B
COUP DE THEATRE (1939) … 4B
COUPS DE FEU (1939) … 4B
DAMES (1939) … 4B
DERNIERE JEUNESSE (1939) … 5
DERRIERE LA FAÇADE (1939) … 5
FAUSSE MONNAIE (1939) … 4B
FILLES COURAGEUSES (1939) …4B
FORT DOLORES (1939) … 5
FRERES CORSES (1939) … 4B
FRIC-FRAC (1939) … 4B …[Interdit aux moins de 16 ans après 1940]
HONOLULU (1939) … 4B
HOTEL DU NORD (1939) … 5
ICI... RADIO-POLICE (1939) … 4B
ILS ETAIENT NEUF CELIBATAIRES (1939) … 5
JE T’ATTENDRAI, 1939 Corinne Luchaire … 4 …« CENSURE DE L’ÉPURATION »
Le titre « LE DÉSERTEUR » est interdit.
JENNY (1939) … 5
J'ETAIS UNE AVENTURIERE (1939) … 4B
L’AUTRE (1939) … 4B
LA BELLE REVANCHE (1939) … 5
LA CARAVANE ROUGE (1939) … 5
LA FIN DU JOUR (1939) … 4B
LA TRADITION DE MINUIT (1939) … 4B
LA ROSE DE BROADWAY (1939) … 4B
L'AUTRE (1939) … 4B
LE BOIS SACRE (1939) … 5
LE CAROUSEL VOLANT (1939) … 4B
LE CHASSEUR DE CHEZ MAXIM'S (1939) … 5
LE DEMON JAUNE (1939) … 4B
LE DERNIER TOURNANT (1939) Corinne Luchaire … 5 …« CENSURE DE L’ÉPURATION »
LE DÉSERTEUR …(titre interdit) voir JE T’ATTENDRAI
LE FRAUDEUR (1939) … 5
LE PLUS BEAU GOSSE DE FRANCE (1939) … 4B
LE RECIF DE CORAIL (1939) Gabin …4B
LE VEAU GRAS (1939) … 4B
L'ENTRAINEUSE (1939) … 5
LES GANGSTERS DU CHATEAU D'IF (1939) … 4B
LOUISE (1939) … 4B
MAITRE CHEZ SOI (1939) … 4B
METROPOLITAIN (1939) … 5
MONSIEUR BROTONNEAU (1939) … 5
PERFIDIE (1939) … 4B
PRINCE BOUBOULE (1939) … 4B

91
QUARTIER LATIN (1939) … 5
RAPPEL IMMEDIAT (1939) … . 4B
SERGE PANINE (1939) … 4B
UNE FEMME EN OR (1939) … . 5
UNE VIE SECRETE (1939) … 4B
VIDOCQ (1939) … 4B/4c
ZAZA (1939) … 4B

• POUR VOUS 31 MAI 39

LA GRANDE DEBACLE Mention B


PETITE MAMAN Mention B
LA VIE D’UN AUTRE Mention B

Etc…

• FILMS 1939 POUR ADULTS (A) Cinématographie Frse


LA BELLE REVENCHE (A)
LE CHASSEUR DE CHEZ MAXIME (A)

***

92
« FILMS CLANDESTINS » DES MAISONS CLOSES .
années 20 et 30

FILMS CLANDESTINS DES MAISONS CLOSES Années 20~30


Genre pornographique

Les ancêtres des FILMS X qui ont proliféré depuis les


années 70. Ce ne sont pas des « films interdits » mais
« clandestins.
Films mystérieux tournés pour des Maisons Closes, faits par des amateurs ou des
professionnels , distribués internationalement (voir intertitres en 2 langues!) Ces
films hors d’oeuvre, premiers films érotiques vendus pour l’usage privé en 9,5 ou
16mm sous les manteaux se retrouvent aujourd’hui compilés en DVD.

Genre pornographique (préliminaires réduits au minimum, scénarios légers, figures


imposées, durée des films limitée) tout en préservant certains traits spécifiques :
parfois de l'humour, et plus souvent, une forme... d'innocence, celle des toutes
premières fois.
Au cours de projections clandestines qui
défrayait les soirées coquines des années 30, ces
bandes étaient présentées dans les lieux chauds de
Paris, animant les fameuses nuits du One Two Two,
du Chabanais ou du Sphinx. Précieusement conservés
par des amateurs, ces documents filmés enfouis dans
les cinémathèques de collectionneurs sont authentiques et inédits.
Quelques titres :
1930-Dernières cartouches
1930-En panne
1935-Sa majesté carnaval
1936-La vie folichonne
Soeur Vaseline,
Pour vos beaux yeux mesdames, Le bain, Chez le docteur, La leçon, En
panne, Messe noire, Au gré des flots, Sa majesté carnaval, Un noir vaut deux
blanches, Au journal la vie folichonne, Dernières cartouches, La nouvelle secrétaire, Monsieur a sonné,
Lui, elle et l'autre, L'amant dévoué.

Anecdote d’époque.
“Le 16 novembre 1935, trois films licencieux
étaient saisis dans une maison de tolérance
au 2 de la rue des Casernes à Dunkerque.
Celle-ci était tenue par Alice Berthe Brochant
épouse Descombes. Un flagrant délit de
projection de ces films a été constaté. Les
services de police avaient reçu depuis
quelques temps des doléances de certains
capitaines de navires, de diverses personnes
et d’autorités étrangères se plaignant « des
spectacles obscènes qui se déroulaient dans
cette maison. Les navigateurs y laissaient
leurs soldes ou économies et la répercussion
à l’étranger où les intéressés ne manquaient
pas de vanter ce genre de spectacles n’était
pas sans créer une atmosphère fâcheuse pour
nos bonnes mœurs ».
http://daniel.granval.over-blog.com/article-21184340.html
Sœur vaseline : Article en allemand
http://deliria-italiano.phpbb8.de/frankreich-f32/soeur-vaseline-1925-t10108.html

93
94
CONCLUSION

Cette décennie des années 30, plus la période de


l’occupation, offre un vaste panorama de films
« choquants » la sensibilité des spectateurs. En mettant
en lumière ces zones d’ombre de la psyché, le cinéma ne
concourre-t-il pas sur le plan collectif au travail effectué
en ce début de siècle par la psychanalyse, à un niveau
individuel ?…

Le contenu des films n’a pas été détaillé, hormis quelques-


uns célèbres, laissant à d’autres chercheurs le soin de le
faire. Bon nombre de ces films sont aujourd’hui oubliés,
mais la télévision se penche de plus en plus sur ce fond de
la culture des années 30. On pourra y discerner une
première illustration de la dichotomie de la censure
présentée dans un autre article de cette série.
Bien ? Mal ?… où est la vérité ? On pense à cet inspecteur
du Corbeau de Clouzot où Pierre Larquey fait se balancer
la lampe du plafonnier au-dessus de la tête d’un suspect,
lui éclairant alternativement le côté droit et le côté
gauche du visage. Ombre et lumière : tout est relatif !…
Ces films « censurables » mais pas toujours censurés, des
années 30, en dévoilant les turpitudes humaines, ne
participent-ils pas à un déconditionnement des peurs
enfouies et des comportements cristallisés d’une société
moribonde ? Mais parallèlement ne risquent-ils d’ancrer
des plaisirs venimeux et de favoriser la « modélisation » de
comportements asociaux ? Ils vont forger

95
progressivement la culture et la conscience des censeurs
de l’après-guerre en particulier et celle des spectateurs.
Le cinéma parlant se révèle une extraordinaire école de
psychologie, à côté de son rôle de divertissement !

***

96
CHAPITRE SUIVANT

III
EPILOGUE : L’OCCUPATION

Cette periode extrèmement troublée


fut une sorte de “creuset” pour la censure
morale d’après guerre.
Plus de 500 films sont cités sur cette très
courte période de l’Occupation et de
l’Épuration.
Le cinéma, miroir de notre psyché
À l’aube d’une civilisation qui de plus en plus
utilisera, peut-on penser, la culture cinématographique
pour enseigner la psychologie, comme la Grèce le fit, il y
a deux millénaires, avec son théâtre initiatique, ces
documents doivent permettent de dégager certains aspects
historiques.
Le but essentiel ici est de donner une base de réflexion
sous forme de listes de films ou de tableaux. Ces
informations ne sont souvent pas faciles d’accès et les
cinéphiles seront sans doute intéressés par ces éléments
pour leur propre réflexion ou leurs écrits. Ils sont
librement utilisables.

L’aspect essentiel de la CENSURE MORALE est


mis en lumière grâce aux interdits moraux de l’Eglise, et, chose peu connu, des Interdit aux moins
de 16 ans et 18 ans de l’administration de Vichy.
Les prémices de 1939 et les suites de l’épuration et de l’après guerre jusqu’en 1950 sont inclus.
Pour s’y retrouver, des points de repère succincts sur l’Occupation figurent dans un premier
chapitre.
Les journaux d’époques numérisés sur Gallica – bnf ont été la seule source de la censure
administrative disponible.

97
LES FILMS AVANT 1940 INTERDITS PENDANT LA DURÉE DES HOSTILITÉS
Avec effet rétroactif
Films auxquels on a retiré le visa pour tout le territoire de France

AMOK 1934 LOUP GAROU DE LONDRES 193…?


ALERTE EN MEDITERRANÉE 1938 MOUCHARD (LE) 1935
BOISSIERE 1937 MAISON DU MALTAIS (LA) 1938
BETE HUMAINE, LA 1938 MAUDIT (LE) 1931
BAS FONDS LES 1936 MANOEUVRES SUR L'ADRIATIQUE 193.
CAPTURE 1933 MASSACRE 1934
CHERI BIBI 1938 PATROUILLE A L'AUBE 1938
CLUB DE FEMMES 1936 PAIX SUR LE RHIN 1938
CAVALIER LAFLEUR 1934 PRISONS DE FEMMES 1938
DERNIER TOURNANT (LE) 1939 PÉNITENCIER DE FEMMES 1931
DERNIERS HORS LA LOI, LES 1937 QUAI DES BRUMES (LE) 1938
DEGOURDIS DE LA 11e, LES 1937 RAPPEL IMMÉDIAT 1939
DEUX COMBINARDS 1938 RÉSERVISTE IMPROVISÉ (LE) 1937
ECOLE DU CRIME 1938 RONDE DES PANTINS (LA) 1939
FRAULEIN DOCTOR 1934 SOLDAT INCONNU VOUS PARLE (LE)
FRANCO DE PORT 1937 1934
GIGOLETTE 1937 TOUJOURS DANS MON CŒUR 1933
GARNISON AMOUREUSE (LA) 1934 TIRE AU FLANC 1933
GUEULE D AMOUR 1937 TROIS ARTILLEURS EN VADROUILLE 1938
HÉROS A VENDRE 1933 UNE DE LA CAVALERIE 1938
HOMMES DE PROIE (LES) 1937 VEAU GRAS (LE) 1939
HOTEL DU NORD 1938 Films suspendus momentanément
ILE DES VEUVES (L') 1937 mais devant faire l'objet d'un
IGNACE 1937 examen ultérieur
TRAFIC ILLEGAL 1938 DANTZIG (LE MONDE EN ACTION) film
JUSTIN DE MARSEILES 1935 d’archives 1939
J'ACCUSE 1938 EQUIPAGE 1935
J'ARROSE MES GALONS 1936 LE JOUR SE LEVE 1939
LYS BRISÉ, LE 1936 NANA 1934
LÉGION NOIRE, LA 1936 PURITAIN, LE 1938
LOI DU MILIEU, LA 1937

Voir CENSURE BIFIDE DES FILMS SOUS L’OCCUPATION


Document revu et augmenté 2017(sur Scribd)

*****

98
ANNEXES

SOURCES

DOCUMENTS

LIENS

99
SOURCES
RÉPERTOIRE GÉNÉRAL DES FILMS 1947 Ed. Pensée vraie
Les cotes morales catholiques remontent pour certains films à 1930.
INCONTOURNABLE ***

+ RÉPERTOIRE GÉNÉRAL DES FILMS 1948-49 Ed. Pensée vraie

INDEX Ciné 1964 Ed La cinématographie française


Indique les films années 30 encore en exploitation après guerre

Thèse de Lyon Cf lien ci-dessous

LA MEMOIRE DU CINEMA FRANCAIS


René Chateau Belle collection d’affiches de film années 30

POUR-VOUS MAGAZINE DE CINÉMA,


SPLENDIDE COLLECTION DE REVUES DE CINÉMA D’ÉPOQUE
numérisées, téléchargeable gratuitement.(Moteur de recherche)
(La cinémathèque de Toulouse –> Revues nationales —> POUR VOUS)
Acces à la collection :

http://my.yoolib.com/cinemathequedetoulouse/collection/?esa=resetall&est=category.exact&
esr=Revues%20nationales$$$Pour-Vous

et
Collections numérisées #1AED542
UNE ENQUÊTE DE «POUR VOUS » (4 articles) - POUR OU CONTRE LA
CENSURE DES FILMS ? 20/04/1933 ; 25/04/1933 ; 11/05/1933 ; 18/05/1933

Le Kiosque Lorrain :
L’EST REPUBLICAIN numérisé de 1989 à 1945
http://www.kiosque-lorrain.fr/items/browse?collection=4&sort_field=Dublin+Core%2CDate&sort_dir=d

PARIS SOIR numérisé

ARCHIVES SECRÈTES DU CINÉMA FRANÇAIS. Laurent Garreau.


Déborde la période.

ECRANS FRANÇAIS DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES : LES ANNEES SONORES


ET PARLANTES de Jean-Jacques Meusy (suite de Ecrans français de l'entre-deux-
guerres : L'apogée de l'art muet).
(Splendides illustrations).
« L'irruption en France du cinéma sonore dans une profession peu préparée, amena un véritable
séisme. Léon Gaumont et Charles Pathé disparaissaient de la scène et laissaient la place à des concentrations
industrielles et commerciales d'ampleur inconnue auparavant. Après le quasi-échec des mesures de
contingentement, industriels et financiers misaient sur la barrière de la langue pour protéger le cinéma français
de l'ogre américain et lui permettre une véritable renaissance, malgré les craintes suscitées par le film parlant
chez certains intellectuels et artistes. L'exploitation dut faire de gros efforts pour rénover un parc de salles vieilli
et surtout inadapté au cinéma sonore. Il fallut reconsidérer l'architecture intérieure des salles, rénover les
anciennes et en construire de nouvelles. A Paris, le nombre de cinémas augmenta de près de 81% entre 1929 et
la guerre. Des architectes de talent, dont certains influencés par les courants modernistes, profitèrent de ce nouvel élan en se spécialisant
dans ce type de construction. Sur fond de crise du capitalisme et de vifs antagonismes politiques, le cinéma devenait le loisir numéro 1 des
Français et son pouvoir médiatique, surtout depuis qu'il avait appris à parler, renforça l'intérêt que lui portaient les grandes familles de
pensée. Qu'il s'agisse de films de la gauche, de l'Eglise, des Ligues d'extrême droite ou des films de propagande coloniale, le cinéma des
années 1930 participa aux débats citoyens. Outre les meetings et les salles improvisées, les cinémas en furent les principaux témoins. Malgré
le développement du doublage qui rouvrit largement le marché français aux films étrangers, malgré les fort nombreuses faillites du milieu
des années 1930, le cinéma français ne retomba pas dans sa léthargie. Il trouva sa voie dans une certaine forme de réalisme poétique et fut
souvent porté davantage vers le destin pittoresque d'êtres marginaux et solitaires que vers la classe ouvrière elle-même. Jean-Jacques
Meusy, fidèle à sa démarche, a tenu à donner du cinéma des années 1930 une image multiforme et contextualisée, centrée sur la salle de
cinéma, lieu alors unique des rencontres du public avec le 7e Art. » Ouvrage en vente sur Amazone France

***

100
FILMS DES ANNEES 30 EN DVD
Bon nombre de ces films sont disponibles en DVD. Il en existe un aperçu d’une playliste : 30´s films sur You
Tube : https://www.youtube.com/playlist?list=PL4B5C4DD16A6E83DB

QUELQUES FILMS MODERNES SE PASSANT DANS LES ANNEES 30


Ils dépeignent cette époque qui était EN COULEUR et non essentiellement en noir et blanc comme les films de cette décennie !
LA BANQUIERE, 1980 de F Girod, Romy Schneider (plan d’un cinéma projetant l’Ange bleu)
LES BEAUX JOURS, 2003 téléfilm Clotilde Coureau sur les congés payés.
BORSALINO 1970 Delon, Belmondo (sur le début années 30) (plan d’un cinéma projetant l’Ange bleu)
BORSALINO ET Co 1974 Delon (fin années 30)
FAUBOURG 36 G Jugnot 2008 Sur le milieu artistique.
LE JOURNAL D’UNE FEMME DE CHAMBRE 1964 Bunuel, noir et blanc
PLANETARIUM 2017 nombreuses scènes sur un plateau de cinéma fin années 30
STAVISKY 1974 Belmondo
STAVISKY, L'ESCROC DU SIECLE Telefilm 2016
THÉRÈSE ET LEON 2017 Téléfilm sur Leon Blum.
Etc. … (et nombreux films américains)

HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA


“En 1938, près de 4250 salles sont équipées pour le parlant dont 300 à Paris; il existe un maillage serré de
salles de quartiers (système à deux tarifs). On se rend alors au cinéma en famille, au moins une fois par
semaine.”
http://depositfiles.com/files/u39qarpmf

LA CENSURE DANS LES SALLES DE CINÉMA DU NORD DE LA FRANCE. - Daniel Granval


http://daniel.granval.over-blog.com/article-21184340.html

LA BELLE EQUIPE :
HOMMAGE A L'AGE D'OR DU CINEMA FRANÇAIS A TRAVERS LES REVUES D'EPOQUE
La Belle Equipe – homma#1BCFC42

101
DOCUMENTS
LES FILMS AVANT 1940 INTERDITS PENDANT LA DURÉE DES HOSTILITÉS

Dossier cinéma - LES ANNEES TRENTE (1930-1939)

LETTRE ENCYCLIQUE À L'ÉPISCOPAT DES Etats-Unis VIGILANTI CURA

A BAS LA CENSURE

ATTENTION AUX JEUNES ENFANTS ! CINEMONDE, NOËL 1938

LE CODE DE PRODUCTION HAYS

TARZAN ET SA COMPAGNE (Tarzan and His Mate) US (1934) SCÈNE CENSURÉE ET RESTAURÉE

CODE HAYS vu de France

LE CINEMA FRANCAIS SOUS L'OCCUPATION

COTES MORALES DE LA CENTRALE CATHOLIQUE DU CINEMA ET DE LA RADIO

MAGAZINES D’ÉPOQUE : CE QUE LES FRANÇAIS NE COIVENT PAS VOIR 1935

MAGAZINES D’ÉPOQUE : UNE ENQUÊTE DE «POUR VOUS »


POUR OU CONTRE LA CENSURE DES FILMS ? 1933

ÉTUDES DE L’IMPACT DES FILMS SUR LA JEUNESSE

INFLUENCE DU CINÉMA SUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS

PUISSANCE ET RESPONSABILITÉ DU FILM par Daniel PARKER

LES FILMS REFUSES, DU MOINS EN PREMIERE INSTANCE, PAR LA CENSURE 1927-1930—1936 au QUEBEC

1.LISTE DES FILMS PRE-CODE


2.MEILLEURS TITRES "PRE CODE" AMERICAINS

*
LES FILMS AVANT 1940 INTERDITS PENDANT LA DURÉE DES HOSTILITÉS
Avec effet rétroactif
Films auxquels on a retiré le visa pour tout le territoire de France

AMOK 1934 ECOLE DU CRIME 1938


ALERTE EN MEDITERRANÉE 1938 FRAULEIN DOCTOR 1934
BOISSIERE 1937 FRANCO DE PORT 1937
BETE HUMAINE, LA 1938 GIGOLETTE 1937
BAS FONDS LES 1936 GARNISON AMOUREUSE (LA) 1934
CAPTURE 1933 GUEULE D AMOUR 1937
CHERI BIBI 1938 HÉROS A VENDRE 1933
CLUB DE FEMMES 1936 HOMMES DE PROIE (LES) 1937
CAVALIER LAFLEUR 1934 HOTEL DU NORD 1938
DERNIER TOURNANT (LE) 1939 ILE DES VEUVES (L') 1937
DERNIERS HORS LA LOI, LES 1937 IGNACE 1937
DEGOURDIS DE LA 11e, LES 1937 TRAFIC ILLEGAL 1938
DEUX COMBINARDS 1938 JUSTIN DE MARSEILES 1935

102
J'ACCUSE 1938 RONDE DES PANTINS (LA) 1939
J'ARROSE MES GALONS 1936 SOLDAT INCONNU VOUS PARLE (LE)
LYS BRISÉ, LE 1936 1934
LÉGION NOIRE, LA 1936 TOUJOURS DANS MON CŒUR 1933
LOI DU MILIEU, LA 1937 TIRE AU FLANC 1933
LOUP GAROU DE LONDRES 193…? TROIS ARTILLEURS EN VADROUILLE 1938
MOUCHARD (LE) 1935 UNE DE LA CAVALERIE 1938
MAISON DU MALTAIS (LA) 1938 VEAU GRAS (LE) 1939
MAUDIT (LE) 1931 Films suspendus momentanément
MANOEUVRES SUR L'ADRIATIQUE 193. mais devant faire l'objet d'un
MASSACRE 1934 examen ultérieur
PATROUILLE A L'AUBE 1938 DANTZIG (LE MONDE EN ACTION) film
PAIX SUR LE RHIN 1938 d’archives 1939
PRISONS DE FEMMES 1938 EQUIPAGE 1935
PÉNITENCIER DE FEMMES 1931 LE JOUR SE LEVE 1939
QUAI DES BRUMES (LE) 1938 NANA 1934
RAPPEL IMMÉDIAT 1939 PURITAIN, LE 1938
RÉSERVISTE IMPROVISÉ (LE) 1937

Dossier cinéma - Les années trente (1930-1939)


« L'arrivée du son est saluée par une forte augmentation de la fréquentation dans les salles. De l'autre
côté du film, les maîtres réalisateurs et acteurs voient ce "progrès technique" d'une toute autre façon et ne sont
pas si enthousiastes que le public. L'épreuve du microphone va sonner le glas de bien des carrières, comme celle
d'Emil Jannings, victime de son accent allemand. Mais il s'agit surtout du fait que le cinéma muet a mit trois
longues décennies pour trouver la voix de la perfection (avec, en France, des films comme L'Argent, par
exemple). On croit que l'arrivée du "bruyant" va anéantir tous les efforts accomplis jusque là pour faire du
cinéma un art à part entière. Mais la décennie du cinéma que représentent les années trente va être riche et
diverse.
Très tôt, le parlant va acquérir ses lettres de noblesse avec des films comme Hallelujah (1929). Le cinéma va,
avec l'avènement du parlant, être réellement redéfini. La révolution n'est pas seulement technique mais aussi
esthétique et artistique. Le cinéma des années 1930 montre aussi au monde une Amérique qui a pris de
l'avance et qui, au travers d'Hollywood, surclasse toute autre production. Articulée autour de ses "majors"
comme la Warner Bros. ou la 20th Century Fox, Hollywood alimente en film les cinémas du monde entier. Tout
est contrôlé, grâce à ces "major companies", de la conception jusqu'au montage. Pendant ces années 1930, on
voit très distinctement évoluer le cinéma vers une codification, un découpage en "genres" : western, drame,
burlesque, thriller, comédie musicale, mélodrame, fresque historique... Tous ces genres ont leur code de
conduite et leur déroulement propre, ils répondent à des codes techniques et artistiques précis définis par le tout
puissant Hollywood. Symbole de cette Amérique au cinéma tout puissant, le premier succès cinématographique
mondial, Autant en emporte le vent, qui clôture brillamment ces années trente.
……
Mais le grand succès de cette année 1930 est sans conteste l'Ange bleu dont le nom résonne dans
l'histoire du cinéma à ampleur égale à celui de son actrice Marlene Dietrich. Josef Von Sternberg
devait réaliser un film centré sur le célèbre acteur allemand Jannings mais le film prend rapidement
pour clé de voûte le personnage incarné par la belle Dietrich : Lola-lola. Heinrich Mann, l'auteur naturaliste du
livre ayant inspiré le film déclara : « le film devra son succès aux cuisses dénudées de Mademoiselle Dietrich ».
En effet, la jeune femme a séduit le public par sa voix rauque et par ses chansons. Elle le chante elle-même :
« Je suis faite pour l'amour, de la tête aux pieds ». Marlene Dietrich marque l'histoire du cinéma comme étant la
première figure internationale de la femme fatale. En 1934, elle triomphe à nouveau avec l'Impératrice rouge,
pour lequel elle incarne l'impératrice Catherine II de Russie. Le duo Joseph Von Sternberg / Marlène Dietrich est
alors à son apogée. En 1934, La femme et le Pantin sonne le glas de cette collaboration fructueuse, Sternberg
allant bientôt quitter la Paramount pour la Columbia.
Toujours en 1930, Luis Bunuel livre au monde un film qui, vu le choc qu'il a provoqué, peut être vu comme le
manifeste du surréalisme cinématographique. En décembre, le préfet de police a interdit les projections de ce

103
film appelé L'Âge d'or, qui est une célébration de l'amour fou et qui s'attaque à l'ordre social l'entourant. Le film
s'en prend aussi au cléricalisme ainsi qu'à la bourgeoisie. L'oeuvre de Bunuel déchaîne les fureurs de la ligue
antijuive.
……
Lire la suite sur le pdf : http://cinema.krinein.fr/dossier-cinema-les-annees-trente-1

Lire également : Histoire du cinéma Universalis.pdf

« Le réalisme français (1930-1940)


Le cinéma, art populaire
Lorsque les premières démonstrations de cinéma sonore ont lieu à Paris, en 1927 et
1928, l'avant-garde appartient déjà au passé. Les hommes qui vont faire le cinéma de
demain sont peu ou pas du tout connus. Ils vont aborder le parlant sans préjugés. Ils
s'appellent Luis Buñuel, Jean Vigo, Jean Cocteau, Jean Renoir. Eisenstein vient faire des
conférences à Paris en 1930 et apporte toute son autorité au service de l'avènement du
parlant. Pendant que l'« élite » pleure le cinéma muet, le grand art disparu, le cinéma
trouve en France sa seconde chance d'être ce qu'il fut à son origine : un art populaire.
Dans cette période de 1930 à 1936, où la conscience populaire s'éveille, le cinéma
français – pour la seule fois de son histoire – va être l'écho et le miroir fidèle de cet élan. »
……
http://www.universalis-edu.com.scdbases.uhb.fr/encyclopedie...

Etc…

104
Encyclique
LETTRE ENCYCLIQUE À L'ÉPISCOPAT DES ÉTATS-UNIS
VIGILANTI CURA
1936
(… « S’APPLIQUANT A TOUS LES PAYS »)

Cette encyclique, à mi-chemin des années 30, s’applique aussi bien à la


France et souligne l’intérêt de s’inspirer les exemples des États Unis (d’ou
l’influence probable du code Hays… ?). Elle pose les bases de la cotation
morale qui perdurera jusqu’aux années 80.
Elle semble pointer les insuffisances de la censure d’ÉTAT… ?
Elle relève la disparité des niveaux culturels des masses, et donc de
l’importance de moduler les jugements moraux portés sur les films. Ce point se
démontrera au cours des soixante années qui vont suivre, en France en
particulier, avec la tolérance progressive de la censure.

(NB les passages les plus significatifs sont en plus gros caractères).
…Avec une sollicitude toujours en éveil, comme nous le prescrit notre charge cinématographiques, réunis alors en Congrès à Rome, nous avons insisté une nouvelle
apostolique, nous suivons avec le plus grand intérêt les travaux dignes de toutes
louanges de nos confrères dans l'Episcopat et du peuple chrétien tout entier. C'est
Parlant non pas
fois sur l'importance et la gravité de cette question.
ainsi, qu'à notre grande joie, nous avons appris l'initiative prévoyante, déjà riche de seulement au nom de la religion, mais en vue de
salutaires résultats et pleine de promesses plus heureuses encore, que, voilà plus de
Légion de la
deux années déjà, vous avez jugé bon de prendre et d'appeler "
l'accroissement de la santé morale de la Société,
décence", dans le but d'anéantir, comme dans une nous avons chaleureusement exhorté ces hommes
croisade sacrée, les pernicieux effets du cinéma. de coeur à se servir de leur plume et de toute leur
Ce fait nous fournit l'occasion, depuis longtemps désirée, de nous expliquer à fond sur influence pour que ces spectacles
ce sujet qui met en cause, et de si près, les intérêts moraux et religieux du peuple
chrétien tout entier.
cinématographiques servent chaque jour davantage
Mais d'abord, nous vous félicitons vivement de ce que, sous votre conduite et votre à la formation et à l'éducation des âmes et non pas à
direction, et avec l'active collaboration de vos fidèles, la Légion ait travaillé avec tant
de soin dans ce champ d'apostolat. Nous nous en réjouissons d'autant plus que, d'un leur ruine et à leur perte.
Cette question est si importante, surtout si on prend garde aux circonstances que
s'égarer à grands
coeur angoissé, nous voyions cet art et cette industrie
traverse en ce moment la société civile, que nous estimons opportun de la développer
pas hors de la bonne voie, et exposer à tous les plus à fond et de donner à ce sujet les directives adaptées aux nécessités actuelles non
pas seulement à vous-mêmes, Vénérables Frères, mais aussi à tous les Evêques de
yeux, en pleine lumière, le vice, le mal, le péché. l'univers catholique. Car, il est plus que nécessaire, il est vraiment urgent d'utiliser
I. efficacement pour la gloire de Dieu, le salut des âmes et le développement du règne de
Aussi, avons-nous toujours considéré comme une obligation de notre haute charge, Jésus-Christ, toutes les inventions que, par la faveur divine, le cours des âges a vu
chaque fois que l'occasion nous en était donnée, d'amener non seulement les Evêques conquérir dans les disciplines humaines, voire dans les arts techniques et industriels.
et le clergé, mais tous les hommes honnêtes et de bonne volonté, à étudier ce grave N'est-ce pas ainsi que tous - comme la Liturgie nous le fait demander - "nous pourrons
problème avec toute l'attention qu'il exige. passer de telle sorte à travers les biens temporels que nous ne perdions pas les biens
Déjà, par exemple, dans l'encyclique DIVINI ILLIUS MAGISTRI, avons-nous éternels"?
exprimé le regret de voir "ces puissants diffuseurs, susceptibles de collaborer Or, chacun peut aisément constater que plus le cinéma s'est perfectionné et plus il a
magnifiquement à l'enseignement et à l'éducation s'ils étaient au service de la vérité, porté atteinte à l'intégrité des moeurs, à la Religion, et même à l'honnêteté nécessaire à
devenir, hélas! trop souvent les pourvoyeurs de gains immondes et de plaisirs exaltant toute société.
le vice". (A. Ap. Sed., 1930, vol. XXII, p. 82). L'Oeuvre splendide de l'Episcopat américain

Rappel des Témoignages de la Sollicitude du saint Père


Les chefs de l'industrie cinématographique des
En août 1934, recevant au audience les délégués de Etats-Unis d'Amérique n'ont pas été sans
la Fédération internationale de la Presse reconnaître la responsabilité qui leur incombait de
cinématographique, nous avons souligné ce fait et, plus spécialement, à cause du danger qui menaçait ainsi, non pas
seulement les individus, pris en particulier, mais la communauté humaine tout entière.
l'importance grandissante, pour notre temps, de ces En effet, au mois de mars 1930, unanimement et sur
spectacles, et leur large champ d'influence soit en l'honneur, s'engagèrent-ils spontanément -
faveur de la vertu, soit au profit du vice. Nous avons engagement consigné par écrit, couvert de toutes les
rappelé, en outre, combien il était nécessaire de maintenir les spectacles
cinématographiques dans le respect des lois qui doivent régir et inspirer la noble signatures et livré à la publicité - à garantir
vocation de tout art véritable, si on voulait éviter que la règle chrétienne - et même
simplement humaine - des moeurs, qui est essentiellement liée à la loi naturelle, ne désormais eux-mêmes la parfaite honnêteté des
subisse une atteinte et un détriment.
D'ailleurs, tout art un peu noble ne doit-il pas s'attacher avant tout à entraîner, pour sa
films qui seraient mis en chantier. Cet engagement
part, l'humanité à plus d'honneur et de vertu? Dès lors, n'est-il pas tenu à suivre les portait en particulier la promesse de ne jamais
principes et les lois de la discipline morale? Approuvés d'ailleurs par ces honorables
délégués - nous nous en souvenons avec plaisir - nous en déduisions l'obligation qui en produire ni passer de films qui abaisseraient le
découle pour le cinéma d'observer ces règles justes afin d'attirer tous les spectateurs à
une vie plus intègre et d'une éducation plus élevée.
niveau moral des spectateurs, ou qui jetteraient
Plus récemment encore, au mois d'avril dernier, lors de l'audience accordée avec tant
de plaisir aux délégués de la Fédération internationale des Journalistes

105
De tout temps, les délassements du corps et de l'âme - qui ont trouvé en nos temps des
le discrédit sur la loi naturelle ou humaine, ou formes diverses et nouvelles - ont été nécessaires à ceux qui sont engagés dans les
inciteraient à leur violation. affaires et les soucis de l'existence. Mais, il est non moins certain que ces plaisirs
Malgré ces lois - établies certes dans une louable intention - il s'est fait que les doivent respecter la dignité de l'homme et l'intégrité des moeurs. Ils ont même pour
responsables eux-mêmes, comme d'ailleurs les producteurs de films, ou bien n'ont pas devoir de faire appel aux nobles sentiments et de les promouvoir. Il n'est pas douteux,
été capables d'observer cet engagement ou bien ne l'ont pas voulu. en effet, qu'un peuple qui, aux heures de récréation, se livrerait à des jeux profanant
les règles de la décence, de l'honneur et de l'honnêteté, offrant à tous, et spécialement à
Cet engagement restant lettre morte, les vices et les la jeunesse, l'occasion de commettre les fautes ainsi légitimées, il n'est pas douteux
que ce peuple perdrait bientôt sa puissance et sa grandeur.
crimes continuèrent à être portés à l'écran; si bien qu'il Importance et puissance du Cinéma
devenait impossible à toute personne honnête d'assister à pareils spectacles dans Or, parmi les divertissements modernes, le cinéma prend, de toute évidence, une place
l'espoir d'y trouver un délassement permis. Dans ces circonstances, à coup sûr très de première importance. Dans tous les pays, il a reçu droit de cité. A peine est-il
graves, vous avez été les premiers, Vénérables Frères, à étudier les voies et les moyens besoin de redire que des millions de spectateurs le fréquentent chaque jour. Le nombre
par lesquels vous pourriez protéger contre un pareil danger le troupeau qui vous est des salles de cinéma s'accroît sans cesse chez tous les peuples, quel que soit leur degré
C'est alors que vous avez fondé la "Legion of
confié. de culture. A tous, riches ou pauvres, il offre le même plaisir et le même délassement.
D'autre part, la nature des images mouvantes, la facilité d'accès des spectacles, même
Decency"; et vous l'avez établie comme une armée pour les masses populaires, et l'ensemble des circonstances qui entourent ce genre de
récréation font en sorte qu'il est impossible de découvrir, aujourd'hui, un moyen
sainte dont l'objectif consistait à rendre leur valeur d'influence quelconque capable d'exercer sur les foules une action plus efficace.
à tous les principes et à l'idéal qu'inspire l'honnêteté La raison même de cette efficacité se découvre
chrétienne et, d'ailleurs, l'honnêteté purement aisément. Le cinéma frappe vivement par ses images et par ses tableaux. Loin
humaine. Ce faisant, loin de vouloir porter préjudice à l'industrie d'exiger un effort d'abstraction ou de raisonnement dont les masses incultes seraient
cinématografique, vous vous efforciez, au contraire, de la sauver du désastre qui incapables ou qu'elles refuseraient de s'imposer, il se contente de ravir les sens tout en
menace toutes les formes de plaisir qui dégénèrent en dépravation et corruption de procurant à l'esprit un plaisir extrême. Lire ou même prêter l'oreille à qui vous parle
l'art. exige un minimum d'attention et un léger effort à l'esprit; le film écarte même ce
Les ouailles confiées à vos soins entrèrent dans vos vues avec une ferveur résolue et Quand
minime obstacle et se borne à dérouler ses images devant les yeux éblouis.
décidée. Par millions, les catholiques des Etats-Unis se sont empressés de signer
l'engagement et d'assumer les obligations que leur proposait la Légion de la Décence, le cinéma est parlant, l'efficacité du spectacle ne fait
promettant de n'assister à la projection d'aucun film qui blesserait les moeurs
chrétiennes et les règles de l'honnêteté. Aussi, avons-nous pu voir - et il faut le
que s'accroître, car la parole permet de saisir plus
proclamer avec une immense joie - le peuple et les Evêques si intimement unis dans la vite la signification des images lumineuses et les
poursuite de leur dessein que nulle part ailleurs, en ces derniers temps, ne s'est
affirmée union plus grande entre pasteurs et fidèles. mélodies musicales enveloppent toutes les scènes
Les catholiques, d'ailleurs, ne furent pas seuls à dans une atmosphère d'une singulière emprise.
vous suivre. Des hommes éminents venus du Le programme se complète parfois de ballets et de
protestantisme ou de la religion juive, d'autres scènes diverses qu'on a coutume d'appeler des
encore en grand nombre s'empressèrent d'appuyer "Variétés". Le résultat le plus clair de ces
vos desseins et d'obéir à vos directives. Ils unirent leurs compléments consiste à accroître encore, et avec un
efforts aux vôtres pour contraindre les théâtres cinématographiques à se conformer aux
règles qui s'imposent à tout art digne de ce nom. Ce nous est aujourd'hui une joie
rythme plus rapide, l'excitation des instincts et des
immense de marquer les résultats et les fruits considérables obtenus par cette croisade passions. Si bien que les cinémas deviennent de
si généreusement entreprise. C'est ainsi qu'on nous assure qu'en raison de votre
vigilance attentive et de la force de l'opinion, l'industrie cinématographique s'est véritables écoles qui, mieux encore que par des
On ne voit plus aussi
engagée dans une voie singulièrement meilleure. raisonnements, sont capables de pousser la plupart
souvent qu'autrefois le péché et le vice paraître à des hommes à la vertu ou au vice. Il est donc nécessaire que ces
institutions servent à promouvoir les salutaires exigences de la conscience chrétienne,
l'écran; le mal qu'on y rencontre encore n'est plus et qu'elles répudient tout ce qui serait de nature à blesser ou à corrompre les bonnes
aussi insolemment approuvé et applaudi; ces faux moeurs.

principes de vie ne sont plus proposés d'une N'est-il pas évident pour tous que les scènes
manière aussi insidieuse à l'âme bouillante de la scandaleuses exercent une grande influence sur
jeunesse. l'esprit des spectateurs? Elles fournissent une
occasion de péché dans la mesure même où elles
Succès d'une sainte Croisade
Dans certains milieux, il est vrai, on avait craint d'enregistrer, comme résultat de la chantent les louanges des passions et des vices.
croisade, un déclin notable de la valeur artistique des films. L'expérience a prouvé le
contraire. Car des efforts sérieux ont été réalisés pour que les scènes
Elles entraînent la jeunesse en dehors du droit
cinématographiques s'inspirent des règles les plus nobles qui régissent les beaux-arts, chemin. Elles projettent une fausse lumière sur
ce qui eut pour réultat de porter à l'écran soit des oeuvres classiques anciennes, soit de
nouvelles productions qui sont franchement remarquables. la vie. Elles énervent et ridiculisent les conseils
On avait également prédit, mais sans fournir de raison plausible, que, du fait de la
croisade, les capitaux engagés dans l'industrie cinématographique subiraient de sérieux
évangéliques de perfection. Elles suppriment
dommages. Il n'en fut rien. Nombreux sont, en effet, les amateurs de cinéma qui s'en l'amour chaste, la sainteté du mariage, l'intimité
étaient éloignes avec horreur à cause des profanations qu'ils y voyaient infliger aux
bonnes moeurs, et qui se sont empressés d'y revenir dès qu'ils ont pu se convaincre que familiale. Elles sont de nature, enfin, à susciter
les spectacles n'offensaient plus l'honnêteté chrétienne ou simplement humaine.
Lorsque vous avez commencé votre sainte croisade, Vénérables Frères, des prophètes
des préjugés et de faux jugements entre les
n'ont pas manqué pour annoncer que cet enthousiasme serait passager, et précaires les hommes, entre les classes sociales, entre les
résultats attendus. Tout cela, disait-on, devait s'effondrer rapidement. Votre vigilance
et celle de vos collaborateurs s'éteindraient petit à petit, ce qui permettrait aux nations et les races.
producteurs de revenir, à leur gré, à leurs anciennes méthodes. Il est facile, il est vrai,
de deviner pourquoi des industriels seraient tentés de recommencer de porter à l'écran
Par contre, lorsque le cinéma se met au service de
ces scènes répréhensibles que vous avez combattues et qui flattent les plus basses l'idéal, combien salutaire n'est pas son influence! Il
C'est que la production de films qui exposent
passions. délasse et divertit ; il encourage et stimule au bien;
avec art des sujets inspirés par la vertu exigent, en il donne les meilleurs conseils; il fait connaître les
effet, du talent, du travail, de la technique, voire gloires et les actions de toutes les nations; il
beaucoup d'argent; tandis qu'il est facile d'ordinaire propose la vérité et la vertu sous un jour attrayant; il
d'attirer certain public et certaines classes fait naître et favorise dans les diverses classes de la
d'hommes vers des spectacles qui allument les société, dans les divers pays et les races diverses, le
passions et excitent les mauvais instincts qui désir d'une meilleure connaissance mutuelle; il
sommeillent dans les âmes. soutient la cause de la justice; il entraîne tous et
Aussi est-il nécessaire que la vigilance et les travaux attentifs de tous arrivent à
convaincre les industriels du film que la Légion de la Décence n'a pas été créée pour chacun à la vertu; enfin, il collabore de tout son
finir à bref délai ni pour se relâcher, mais qu'elle a été établie, au contraire, pour
assurer, sous la direction des Evêques des Etats-Unis - à quelque moment et sous
pouvoir à l'élaboration d'un nouveau et meilleur
quelque forme que ce soit - l'assainissement des plaisirs du peuple. statut de l'humanité.
II.

106
III.
Le caractère collectif du cinéma achève de Le problème du cinéma serait résolu radicalement et très heureusement si on pouvait
donner toute leur gravité à ces réflexions. Le arriver à produire des films inspirés par les principes chrétiens. Aussi, ne cesserons-
nous jamais de louer ceux qui se consacrent ou qui se consacreront à cet art. Qu'ils
film, en effet, ne vise pas l'individu, il vise la s'efforcent toutefois de faire en sorte que leurs films expriment vraiment l'idéal
chrétien et contribuent à la véritable éducation des masses! Qu'ils prennent bien garde
communauté et cela à travers des circonstances de aussi de ne pas se jeter à la légère dans ces entreprises, mais qu'ils s'y adonnent en
temps, de choses et de lieux singulièrement techniciens avertis et en s'entourant de toutes les précautions voulues, de peur qu'ils ne
dépensent en pure perte leurs forces et leur argent!
favorables pour enflammer les âmes aussi bien pour nous nous rendons bien compte des
Cependant, d'une part,
le mal que pour le bien. Et ne savons-nous pas difficultés nombreuses et considérables, surtout en
encore assez pas expérience dans quel sens ces temps de crise économique, qui s'opposent à la
déplorable peut être entraîné cet enthousiasme réalisation de pareils projets; d'autre part, il est absolument
collectif? nécessaire, dans l'intérêt de la religion, des moeurs et de la société civile, d'arriver à
Le film, en effet, d'un rythme rapide, déroule ses images sur un écran lumineux alors influencer la production tout entière de manière à ce qu'elle n'engendre plus les mêmes
que, placés en pleine obscurité, les spectateurs se livrent à un abandon qui assoupit désastres. De tout quoi il résulte qu'il est nécessaire que les Evêques tournent leur
leurs facultés de critique et leurs énergies spirituelles. Pas n'est besoin de chercher au sollicitude vers tous les films qui, de toutes parts, sont proposés au peupe chrétien.
loin ces théâtres. Ils sont là, tout proches des habitations, de l'église, des écoles, bien Nous exhortons donc chaleureusement tous les Evêques de l'univers catholique, qui
au coeur de la cité et dès lors exerçant une influence considérable sur la vie commune. appartiennent à des pays producteurs de films, et vous-mêmes en premier lieu,
Vénérables Frères, pour qu'ils exhortent paternellement tous les fidèles qui collaborent
Les scènes qui se déroulent sur l'écran sont jouées de quelque manière que ce soit à cette industrie. Que ceux-ci se rendent bien compte
par des hommes et des femmes que la nature a de la grave obligation qui leur incombe, par la nature même de leurs fonctions, et en
qualité de fils de l'Eglise, de s'efforcer, dans la mesure de leurs moyens, de veiller à ce
dotés de charmes exceptionnels et qu'une que les films qu'ils produisent ou auxquels ils collaborent soient conformes aux sains
connaissance parfaite du métier ne fait qu'accroître. Nombreux sont certainement
principes et aux justes préceptes.
Comment, dans ces conditions, pourraient-ils alors les catholiques qui exercent un emploi - régisseur,
ne pas exercer une extrême séduction sur la exécutant, auteur ou acteur - dans l'industrie du
jeunesse? Ajoutez à tout cela l'enivrement de la film. Il est souverainement regrettable que leur
musique, la somptueuse richesse des salles, le travail ne s'harmonise pas avec leur foi et avec leurs
réalisme outré du spectacle, les folies des intentions. C'est pourquoi il appartiendra aux
"variétés". Voilà qui suffit à expliquer la fascination Evêques de les avertir afin que leurs actes
et l'influence que ces spectacles exercent sur correspondent pleinement aux exigences d'une
l'enfance et la jeunesse. Car c'est bien à l'âge où le conscience honnête et aux obligations d'un disciple
sens de l'honnêteté naît et se forme, où les principes de Jésus-Christ.
Dans ce champ d'apostolat comme dans tous les autres, les Evêques trouveront
de la justice et de la probité s'imprègnent dans certainement comme excellents collaborateurs ceux qui jouent un rôle actif dans
l'esprit, à l'âge enfin où surgit dans la conscience la l'Action catholique. Il nous est impossible de ne pas saisir l'occasion de cette lettre
pour les stimuler plus que jamais afin que dans cette nouvelle cause ils apportent sans
notion du devoir et où enfin l'idéal exerce son compter leur sérieuse et indéfectible coopération.
Peut-être les Evêques feront-ils bien de rappeler aux industriels du monde du cinéma
action sur la vie et l'oriente, c'est à cet âge que le que parmi les charges qui leur incombent, figure certainement l'honnêteté des
cinéma exerce toute sa puissance et obtient le divertissements. Car ils sont chargés par mandat divin d'enseigner aux âmes qui leur
sont confiées les règles de conduite qui s'imposent, même à l'occasion de leurs plaisirs.
maximum d'efficacité. Leur charge apostolique impose aux Pasteurs l'obligation de déclarer ouvertement et
Mais, hélas! dans les circonstances actuelles, cette efficacité s'exerce trop souvent en publiquement que les plaisirs déshonnêtes anéantissent les forces morales d'un peuple.
faveur du mal. Aussi, lorsque nous songeons à la perte de tant d'enfants et de jeunes Si bien que ce qu'ils exigent en ces matières n'atteint pas seulement les catholiques,
gens dont le cinéma menace la pureté et l'innocence, nous vous rappelons la parole de mais tous ceux qui fréquentent le cinéma.
Jésus-Christ: "Malheur à qui scandalise un de ces petits qui croient en moi! Mieux A vous cependant, Vénérables Frères des Etats-Unis d'Amérique, incombe-t-il d'une
vaudrait mille fois qu'une lourde pierre lui soit attachée au cou et qu'il soit ainsi manière spéciale d'obtenir des producteurs de films ce qu'ils ont spontanément promis,
précipité dans la mer!..." comme nous l'avons dit, conscients qu'ils étaient des responsabilités qui leur
Vigilance nécessaire incombent devant l'humanité du fait du problème qui se pose et du péril qui en
Il est donc plus que nécessaire, aujourd'hui, de veiller attentivement et de ne rien découle.
négliger pour que le cinéma ne se transforme pas en école du vice, mais pour qu'il Quant à vous, qui à travers le monde avez reçu la dignité épiscopale, vous devez avoir
apporte, au contraire, une collaboration de choix à la grande oeuvre de la véritable à coeur de bien faire comprendre à tous ceux qui collaborent à l'industrie du film
éducation des hommes et du relèvement de la dignité des moeurs. Il importe de qu'une invention aussi précieuse et d'un usage aussi répandu peut grandement servir à
remarquer à ce propos, ce que nous faisons avec bonheur, que certains gouvernements élever la perfection morale des individus et des sociétés. Pourquoi, en effet, parler
ont constaté avec inquiétude l'immense influence du cinéma sur les moeurs. Ils ont seulement de maux à éviter? Et pourquoi le cinéma devrait-il servir seulement à
alors institué des organismes spéciaux composés de personnes probes et honnêtes, remplir les heures vides du repos? Ne peut-il et ne doit-il pas mettre sa merveilleuse
choisies de préférence parmi les pères et mères de famille, et ils les ont chargés efficacité au service de l'instruction des spectateurs et de leur entraînement à la vertu?
d'examiner les films produits et même d'orienter la production. Nous savons que plus Les précieuses indications du saint Père
d'une fois ces Comités se sont efforcés d'entraîner les producteurs à porter à l'écran les Nous croyons donc opportun, après avoir considéré la gravité de pareil sujet, d'en
oeuvres des meilleurs auteurs de leurs pays respectifs. venir maintenant à des indications pratiques appropriées.
Cependant, Vénérables Frères, que vos soins attentifs et vos préoccupations se portent Tout d'abord que chaque Evêque obtienne qu'à l'exemple des catholiques des Etats-
sur l'industrie cinématographique de votre pays - puisqu'elle y a pris de si grands Unis d'Amérique les fidèles qui lui sont confiés s'engagent chaque année à ne jamais
développements et qu'elle exerce une influence considérable sur tous les peuples. Ce assister à la projection de films qui blessent la doctrine et les institutions chrétiennes.
n'en est pas moins le devoir de tous les Evêques de l'univers catholique de joindre et On choisira de préférence les églises et les écoles pour recevoir cette promesse et cet
de coordonner leurs efforts pour surveiller ensemble cette forme de délassement et engagement. A cet effet, les Evêques feront appel à la collaboration des parents qui,
dans ces questions, sont tenus à de spéciales obligations; ils demanderont aussi l'aide
Le tort que cause en ce
d'éducation dont l'influence est si considérable.
des écrivains à qui revient l'honneur d'exposer avec soin l'importance et l'utilité de
moment le cinéma à la conscience morale et cette sainte croisade.

religieuse, aux préceptes de la doctrine chrétienne, il est


Pour que cet engagement solennel obtienne une heureuse efficacité,

leur est une raison d'interdire ces spectacles absolument nécessaire que le peuple sache
scandaleux et de ne rien omettre pour écarter, clairement quels sont les films permis pour tous,
dans la mesure de leurs forces, tout ce qui blesse quels sont ceux qu'il n'est permis de voir qu'à
et amoindrit dans l'âme populaire le sens de la certaines conditions, quels sont ceux, enfin, qui sont
dignité et de l'honnêteté. pernicieux ou franchement mauvais. Ce qui
Ce devoir, d'ailleurs, n'incombe pas seulement aux entraîne, de toute évidence, que soient établies avec
Evêques; il oblige tous les catholiques et même tous ordre et publiées des listes spéciales indiquant les
les hommes de coeur qui ont le souci de la probité films selon les catégories que l'on vient d'énumérer,
et de l'honneur de la famille, de la nation et de toute et que ces listes puissent être facilement connues de
la société humaine. tous. L'idéal serait qu'une liste unique de films soit
Et maintenant examinons et exposons comment doit dressée pour le monde entier, puisqu'il est clair que
s'exercer cette vigilance. la loi morale est la même pour tous. Cependant,

107
puisqu'il s'agit de spectacles qui atteignent toutes voeux. Et pourquoi des films pareils passeraient-ils
les classes de la société, cultivées ou non, la masse seulement dans les salles catholiques et pourquoi ne
du peuple aussi bien que les classes dirigeantes, il feraient-ils pas carrière dans les salles publiques?
Nous n'ignorons certes pas que la création de l'Office permanent, ici visé, entraînera
n'est pas contestable qu'une règle unique ne peut pour le peuple fidèle une lourde besogne et de grands frais. Cependant, le problème est
pas être établie pour tous. De trop grandes si grave et si impérieuse la nécessité de protéger la vertu du peuple chrétien et
l'honnêteté de tout le pays que labeurs et dépenses sont plus que justifiés. Car
différences surgissent, en effet, d'après les régions, l'affreuse plaie du cinéma pervers suffit à émousser et à rendre vains et l'effort de nos
écoles, et les travaux de toute l'Action catholique, et l'influence du ministère sacerdotal
les circonstances et les conditions de vie. Dès lors, lui-même.
l'établissement d'un catalogue unique, obligatoire Il importe aussi de remarquer que l'Office dont nous parlons doit grouper des hommes
au courant des choses du cinéma, en même temps que profondément imbus des
partout et pour tous, ne semble pas s'indiquer. Ce principes chrétiens. Un prêtre désigné par l'Episcopat dirigera et conduira cette équipe.
Au service de l'Idéal
qui n'empêche que si dans chaque pays des listes En outre, des relations mutuelles s'établiront très utilement entre ces organismes
sont dressées d'après les catégories qui ont été nationaux. Ils échangeront leurs expériences et les jugements portés sur les films. Ces
rapports rendront plus efficace le travail de chacun. Quoiqu'il faille tenir compte avec
proposées, la règle générale qui s'impose, est, par le soin de la diversité des choses, des lieux et des circonstances, cependant les esprits et
les coeurs se rapprocheront. C'est ainsi qu'il sera possible, avec le concours de tous les
fait même, établie. journalistes catholiques, d'arriver un jour à une heureuse unité dans la manière de
Pour atteindre ce but, il est absolument nécessaire sentir, de juger et d'agir.

que les Evêques constituent pour chaque pays un Ces mêmes Offices profiteront utilement, non
Office permanent. La mission de cet Office consiste à promouvoir les bons seulement de l'expérience et des événements qui se
films, à classer les autres selon les catégories mentionnées, enfin à faire connaître ce sont passés dans les Etats-Unis d'Amérique, mais
jugement aux prêtres et aux fidèles. Il serait très opportun de confier cette mission au
Centre national d'Action catholique qui, aux yeux de tous, dépend de la hiérarchie. aussi de tous les travaux qu'entreprennent dans le
Quoi qu'il en soit, une chose est certaine, c'est que si l'on veut que pareil travail soit
fait avec autorité et selon toutes les règles, il faut que cet Office soit unique pour
domaine du cinéma les catholiques du monde
chaque pays et conduit par un seul chef. entier. S'il arrivait que les membres de l'Office - quoique animés des meilleures
Cependant, si de graves raisons l'exigent intentions - payant leur tribut à la fragilité humaine vinssent à s'écarter du droit
chemin, les Evêques s'emploieront avec la prudence pastorale voulue à redresser
réellement, il reste loisible aux Evêques d'organiser, efficacement les erreurs commises. Ils veilleront de toutes leurs forces à protéger
l'autorité et le bon renom de l'Office, soit en désignant un nouveau membre d'un
chacun pour son diocèse, une Commission prestige plus éclatant, soit en remplaçant par des hommes choisis les membres qui se
diocésaine en vue de porter le jugement plus sévère seraient montrés incapables de remplir une charge aussi importante.
Ainsi donc, si les Evêques de l'univers catholique prennent en mains cette question, de
que réclame le caractère particulier de la région en telle sorte qu'ils adaptent leur sollicitude pastorale aux règles que nous venons
d'édicter - et nous connaissons assez leur zèle apostolique pour ne pas en douter un
cause, en interdisant, par exemple, des films que le instant - il est manifeste qu'ils auront fait oeuvre éminemment utile pour la protection
catalogue national indiquait comme permis, parce des bonnes moeurs de leurs ouailles pendant les heures de divertissement. Ils
emporteront, en outre, l'approbation et ils jouiront de la collaboration de tous les
qu'il devait s'en tenir à des règles s'appliquant au hommes de coeur, non seulement parmi les catholiques, mais parmi ceux qui ne
partagent pas nos croyances. Si bien que chacun pour sa part aura contribué à ce que le
pays tout entier. cinéma, cette puissance inouïe qui atteint tous les peuples, serve désormais à soutenir
L'Office en question veillera, en outre, à ce que les l'idéal et à encourager les généreux efforts vers une vie plus haute.
Pour que se réalisent ces voeux et ces présages qui jaillissent d'une âme paternelle,
cinémas paroissiaux, ou bien qui sont établis dans nous implorons avec instance le secours de la grâce divine, en gage de laquelle nous
vous donnons de tout coeur, à vous-mêmes, Vénérables Frères, à tout le clergé et à
les locaux d'oeuvres, ne puissent disposer que des tout notre peuple, la bénédiction apostolique.
films autorisés. En imposant, en effet, à ces Donné à Rome, près de Saint-Pierre, en la fête des
cinémas une discipline et une organisation saints apôtres Pierre et Paul, en l'an 1936,
sérieuses, ces salles deviendront, pour les quinzième de notre Pontificat.
producteurs, une clientèle désirable, et de cette PIE XI.
manière il sera possible d'exiger que les producteurs
éditent des films qui répondent pleinement à nos

108
A BAS LA CENSURE
HENRI JEANSON
Critique d’époque : A BAS LA CENSURE HENRI JEANSON Pour Vous 7 juin 1939

Extrait
« Comme les grands magasins, la censure officielle des messieurs en jaquette a des succursales qui fonctionnent en province
et dont le personnel, en période électorale, trafique fort adroitement de la vertu. Les ligues de pères de famille, les
groupements catholiques, les clubs politiques exercent sur les municipalités un chantage permanent. Ici, on jette
l'interdit sur Hôtel du Nord. Là, on met à l'index Quai des Brumes. Ailleurs, on excommunie Pépé le Moka, Les Bas-
Fonds, Le Crime de M. Lange. La Fin du Jour vient d'être l'objet d'un boycottage général... Une vieille demoiselle,
présidente d'une ligue de moralité composée d'autres demoiselles peut, dans certaines villes, obtenir la suppression de telle
scène qu'elle juge choquante. Combien de temps ce régime durera-t-il? »

Document complet à la fin.

109
… « Il ajoute qu'il voudrait bien savoir Sée:
« ce qu'auraient souhaité d'écrire Jeanson « Tout ceci est à supprimer. Les deux
ou Steve Passeur, au lieu et place dernières répliques du juge : « Déjà des
de ce qu'il a entendu de la bouche des arguments de coupable » — « Déjà le
personnages auxquels ils ont donné la maquis de la procédure » et la fin delà
parole ». tirade sont à supprimer. »
En vérité, je m'étonne que Bizet La fin de la tirade est la suivante :
s'étonne que la censure ait accordé son « Quand on se réfugie derrière la loi,
étonnant visa à l'étonnante Angèle. c'est qu'on ne se sent guère innocent ! »
L'étonnement ravi de Bizet constitue « Supprimer encore dans la bouche
déjà une charge contre cette censure du juge :
qu'il se plaît à 1'"ter... — Je ne suis pas du tout entraîné
Interdire Angèle! par la partialité, puisque je prends le
Et pourquoi, s'il vous plaît? temps de faire de l'esprit !
Interdire Angèle? — Vous ne vouliez pas de l'amour
Il n'eût plus manqué que cela ! de cette jolie femme... Etrange. Vous
La censure qui n'a pas boycotté Scarface ne manquez pas de prétention, mais
— encore merci — et qui a autorisé vous manquez de galanterie posthume, v
la projection <¥Angèle — elle est Voici le dialogue d'amour entre-
bien bonne — a, par contre, défendu à François et Isabelle :
Carné de réaliser L'Ile des Enfants ISABELLE. — C'est vrai que ça s'est
perdus, de Jacques Prévert. passé comme ça? (Elle respire). Ça sent
Un film sur l'enfance malheureuse. bon, l'herbe.
En République, l'enfance ne saurait FRANÇOIS. — Je t'ai poussée sur le
être malheureuse — le malheur est interdit talus: comme ça.
sous peine d'amende — loi de ISABELLE. — Je me suis défendue
1881 — et si, par malheur, malheur il comme ça.
y a, ce malheur-là doit être soigneusement FRANÇOIS. — Je t'ai traitée de folle.
dissimulé. ISABELLE. — Je t'ai tiré les cheveux
De la beauté avant toute chose. (Elle lui tire les cheveux).
Le malheur n'est pas beau à voir. FRANÇOIS. — Oh là!
C'est pourquoi la misère, le chômage, Ils roulent sur le lit et luttent comme
la guerre, la corruption, l'erreur judiciaire, des gosses. Il la mord.
le trafic d'influence, le scandale ISABELLE. — Tu me mords.
politique ou journalistique sont interdits FRANÇOIS. — Je t'ai mordue, ce jourlà!...
de séjour dans les salles de cinéma. Us sont essoufflés. On frappe à la
Partout ailleurs, il est vrai, chômage, porte. Elle est sous lui, parmi les draps
misère, guerre, corruption, erreur judiciaire, défaits et les oreillers en désordre. Il
trafic d'influence, scandale politique la regarde.
ou journalistique ont droit de cité. Et voilà les observations d'Edmond
Ceci compense cela. Sée:
Si quelque nouveau Beaumarchais, « Il conviendra d'atténuer le réalisme
quelque nouveau Molière, quelque nouveau des attitudes de François et d'Isabelle
Shakespeare, quelque nouveau Diderot et de diminuer leur désordre vestimentaire.
prétendait se servir de la caméra »
comme moyen d'expression, on le renverrait Et voilà aussi, à titre de curiosité, les
sans tarder à ses tirages limités... observations de M. Sée, juriste, tartufe
Et puisque Bizet me pose une question, et fonctionnaire:
qu'il me permette d'y répondre. « Le juge interrompt l'avocat de
J'ai là, sous les yeux, la fiche de censure François d'une manière incorrecte. Il
d'Entrée des Artistes. Entrée des semble vouloir entraver la tâche de la
Artistes n'est pas, que je sache, un film défense: le texte devra être modifié de
de violence, un film-polémique. Ce n'est telle sorte que l'avocat pourra poser
pas non plus un film érotique. C'est une une question au témoin ou bien l'auteur
simple histoire d'amour, qui se déroule lui fera garder le silence...
dans le cadre du Conservatoire. ... Quoique Lurette et le juge se connaissent,
Voici les indications du scénario- leur attitude est trop négligée,
« Le juge est à son bureau. Fleurs surtout en présence d'Isabelle. D'autre
sur la table et nécessaire à ongles. Pendant part, la phrase « vous vous souvenez?
cette scène, le juge se limera les Nous avons débuté ensemble — vous
ongles, se passera le polissoir, etc. » comme petit inspecteur, moi dans les
Et voici les observations de M. Edmond chiens crevés — et c'est la même affaire

110
qui nous a sortis » est à supprimer. Seulement voilà...
» On fait une loi pour gêner le commerce
René Bizet peut-il justifier les incohérentes des cartes transparentes et, finalement,
exigences de M. Sée? ce sont les toiles de Pascin dont
La censure ne s'exerce d'ailleurs que on interdit l'exposition!...
contre les grands metteurs en scène. Comme les grands magasins, la censure
Les metteurs en scène médiocres, les officielle des messieurs en jaquette
calicots de la pellicule qui débitent du a des succursales qui fonctionnent en
film au mètre et qui s'efforcent seulement province et dont le personnel, en période
de satisfaire les désirs de l'honorable électorale, trafique fort adroitement
clientèle, ne se plaignent pas de de la vertu.
la censure. Les ligues de pères de famille, les
Au contraire. groupements catholiques, les clubs politiques
Ils se félicitent de ses rigueurs. exercent sur les municipalités un
La censure leur assure une aimable chantage permanent.
tranquillité. Ici, on jette l'interdit sur Hôtel du
Plus de soucis. Nord.
On se repose sur elle. Là, on met à l'index Quai des Brumes.
Elle leur permet de tourner en rond... Ailleurs, on excommunie Pépé le Moka,
Quant aux producteurs, ils souhaitent Les Bas-Fonds, Le Crime de M.
que la dictature de M. Sée dure encore Lange.
bien longtemps. La Fin du Jour vient d'être l'objet
Que veulent-ils, les producteurs? d'un boycottage général...
Vendre le plus de camelote possible, Une vieille demoiselle, présidente
dans les meilleures conditions possibles. d'une ligue de moralité composée d'autres
Et pas d'histoire. Ah ! surtout pas demoiselles peut, dans certaines
d'histoire ! villes, obtenir la suppression de telle
Au fond, Carné, avec ses ambitions et scène qu'elle juge choquante.
sa force, Duvivier, avec son goût du Combien de temps ce régime durerat-il?
malheur et sa brutalité, Renoir, avec sa Il manque au cinéma un producteur,
violence et son érotisme, Clair, avec son un animateur qui soit aussi un homme
ironie, Allégret avec sa perversité, tous de parti pris, quelqu'un de passionné et
ces gens avec leur personnalité, leur de courageux.
tempérament, troublent leur commerce. Il manque un Antoine.
Et ils sont bien contents que la censure Au Théâtre Libre et au théâtre du boulevard
soit là, avec ses accessoires d'intimidation, de Strasbourg qui porte son nom,
pour ramener à la raison ces Antoine produisait les pièces de ses
terribles artistes: amis: Zola, Brieux, Hennique, Lucien
— Moi, si je prie Carné de supprimer Descaves, François de Curel, Pierre
cette scène, il m'enverra promener- Wolff, Courteline et Edmond Sée.
Mais si M. Sée exige la même suppression. Souvent, il se heurtait aux exigences
Carné devra s'incliner ! de la censure théâtrale, car il y avait,
Ce que je demande, moi, Bizet, ce à cette époque, une censure théâtrale.
n'est pas. la suppression de la censure, Mais Antoine aimait son métier.
c'est que cette censure exerce son pouvoir Mais Antoine était un homme libre.
avec goût, avec discernement, avec Et un jour que la censure prétendait
tact et avec justice. interdire Les Avariés, de Brieux, Antoine
Je n'admets pas qu'on inflige au scénario décida que la censure avait vécu...
que Marcel Achard écrit pour Allégret, Il organisa au Théâtre Antoine une
au scénario que Prévert écrit représentation, malgré la censure qu'il
pour Carné, au scénario que Renoir ridiculisa. Le ridicule tuait encore, à ce
écrit pour Renoir, au scénario moment-là.
qu'Anouilh écrit pour Raymond Bernard, Il y eut une interpellation à la Chambre.
au scénario qu'Alexandre Arnoux écrit Et, quelques jours plus tard, la censure
pour Duvivier, au scénario que Mac théâtrale rendait le dernier soupir
Orlan écrit pour Feyder le même trai? - mlheureusement, elle laissait une
tement qu'au vaudeville militaire ou petite fille: la censure cinématographique.
qu'au drame réaliste que M. Truc, le Et cette petite fille fut adoptée par
scénariste de La Java de Jidot écrit M. Edmond Sée, dont Antoine monta
pour MM. Cagon et Huron, les réalisateurs les premières pièces-
de Flagellation et de La Rue sans Pauvre Edmond Sée...
Plaisir... Le voilà fâché avec sa jeunesse.
Je demande une différence de traitement. Comme c'est triste !
Je demande que les artistes ne soient Des amis de cinquante ans!...
pas traités comme des pornographes. Pour exercer sa coupable profession
Et que les pornographes ne soient pas de censeur, M. Edmond Sée doit oublier
traités comme des artistes. le Théâtre Libre, ses débuts. Antoine,

111
Ibsen, Lucien Guitry, Réjane...
Il a dû les retrancher de sa mémoire.
Les couper...
Je le plains d'être obligé, pour vivre
sans remords, de censurer sa jeunesse
et de prohiber ses souvenirs.

112
Attention aux jeunes enfants !
CINEMONDE, NOËL 1938
Les enfants au dessous de six ans devraient tas de sable. Je pourrais multiplier les exemples.
se voir refuser automatiquement , comme cela se Je suis infirmière dans une crèche, mais je crois
passe dans certains pays, l'accès des salles de que j'ai assez clairement donné mon avis. »
cinéma (1938) Paulette Devoyere Cinémonde, Noël 1938

« Vous trouverez ma lettre déplacée, parce ***


que je suis convaincu qu'aucune personne qui va du
cinéma ne puisse me donner raison, mais je vous
dirai pourtant, au risque de vous contrarier, qu’il
n'y a aucun intérêt à mener les enfants au cinéma
trop petit ni trop souvent. Les enfants au dessous de
six ans devraient se voir refuser automatiquement ,
comme cela se passe dans certains pays, l'accès
des salles de cinéma. Ils ne peuvent y connaître
que des émotions trop vives qui leur sont nuisibles
(pas plus que je ne conseille aux tout petit
l'audition de contes pareils à ceux du Petit
Chaperon rouge qui sont de véritables
horreurs.Cette histoire du méchant loup qui mange
la grand'mère avant de dévorer, la petite fille avec
ses grandes dents, relève purement du sadisme, et
je connais bien des enfants qui en ont été
impressionnés de façon durable. Quand je pense
qu'il est d’excellents parents qui ont toujours
soigneusement évité de prononcer un mot plus haut
que l'autre devant leurs enfants, qui, lorsqu'ils ont
eu les deuils ou des chagrins, leur ont
soigneusement cachés, quelque difficile que cela
leur fût :.. je dis que je suis outrée lorsque je vois
ces parents si attentifs mener leurs enfants voir des
films qui leur semblent innoffensifs mais qui, à coup
sûr, ne le sont pas.
Je connais le cas précis d'un enfant de
trois ans et demi — très impressionnable il est vrai
— que sa mère avait emmené voir Quelle drôle de
gosse. Qu'est-ce que cela pouvait faire ? Le petit
n'y comprendrait rien, il s'endormirait à la
première image... Ce n'est pas tout à fait ce qui se
produisit, l'enfant se mit à regarder avec passion ce
qui se passait sur l'écran. Sa figure se crispait peu
à peu, il était au bord des larmes, et finalement il
éclata en hurlements, il fallut l'emmener. Et la
raison directe de ses larmes était Danielle Darrieux
dont il prenait toutes les moues et les fausses
colères pour l’expression du plus intense désespoir.
« Elle a mal la dame, elle va pleurer, qu’est ce
qu'on lui fait à la dame ? ». Il était fou
d'inquiétude. Alors qu'il aurait peut être assisté
aux scènes les plus réalistes avec le sourire
Je connais un autre enfant que sa mère
traînait deux fois par semaine au cinéma et qui, lui,
avait trouvé la solution pour ne pas se laisser
pervertir. Il s'agenouillait sur son siège et
regardait par où sortait 1a lumière. Mon avis est
pourtant que cela devait lui faire passablement
mal aux yeux et qu'il aurait été mieux à faire des

113
*
Le code de production Hays
(Traduction et adaptation : Philippe Lemieux)
CINEMA ET CIVILISATION (530-GJB) Professeur : Philippe Lemieux
Source : http://cours.cegep-st-jerome.qc.ca/530-gjb-p.l/textes.htm

1930
Le Code de production cinématographique de 1930 (code Hays)
« Si les films présentent des histoires qui affecteront des vies pour le mieux, ils peuvent
devenir la force la plus puissante pour l'amélioration de la condition humaine. » Le
sénateur Hays

Ce texte est un code d'éthique qui régit la production de films parlants et muets, formulé et adopté par
The Association of Motion Picture Producers et The Motion Picture Producers and Distributors of America en
mars 1930.
Les producteurs de films reconnaissent que le cinéma est une forme universelle de divertissement et que les spectateurs du monde entier leur
accorde une grande confiance. Cette confiance fait en sorte qu'ils reconnaissent leur responsabilité vis-à-vis du public parce que le
divertissement et l'art sont des influences importantes dans la vie d'une nation. Malgré le fait que le cinéma est principalement un
divertissement sans aucun but d'enseignement ou de propagande, ils reconnaissent que le cinéma peut être directement responsable du
progrès spirituel ou moral. Pendant la transition rapide du cinéma muet aux films parlants, ils ont compris la nécessité de souscrire à un code
d'éthique pour guider la production de films et ainsi affirmer à nouveau leurs responsabilités. Ils demandent au public de faire preuve d'une
bonne compréhension de leurs buts et problèmes en démontrant un esprit de coopération qui leur permettra la liberté et l'occasion nécessaire
d'élever le cinéma à un niveau toujours plus haut de divertissement sain pour tous.

Principes Générauxs
1. Aucun film ne sera produit qui baissera les standards moraux de ceux qui le voient. La sympathie du
spectateur ne doit jamais être jetée du côté du crime, des méfaits, du mal ou du péché.
2. Seuls des standards corrects de vie soumis aux exigences du drame et du divertissement seront présentés.
3. La Loi, naturelle ou humaine, ne sera pas ridiculisée et aucune sympathie ne sera accordée à ceux qui la
violent.

Applications particulières
I. Crimes mines, de bâtiments, etc., ne doivent pas être
Ceux-ci ne seront jamais présentés d'une présentées en détail.
telle façon à créer la sympathie avec le b. L'incendie criminel doit être soumis aux
criminel ou inspirer d'autres avec un désir mêmes sauvegardes.
d'imitation. c. L'utilisation d'armes à feu doit être
1. Meurtre limitée.
a. La technique du meurtre doit être d. Les méthodes utilisées dans la
présentée de manière à ne pas encourager contrebande ne doivent pas être présentées.
l'imitation. 3. Le trafic de la drogue ne doit jamais être
b. Des meurtres brutaux ne doivent pas être présenté.
présentés en détail. 4. On ne montrera pas la consommation de
c. La vengeance n'est pas justifiée dans un spiritueux dans la vie américaine, sauf dans les cas
film où l'action se passe dans l'époque où cela fait partie intégrante du scénario ou des
actuelle (moderne). caractéristiques d'un personnage.

2. Les méthodes criminelles ne doivent pas être II. Sexe


explicitement présentées. L'institution du mariage et l'importance de la
a. Les techniques pour le vol, le famille sont primordiales.
cambriolage et le dynamitage de trains, de

114
1. L'adultère, parfois nécessaire dans le contexte 2. Les scènes de déshabillage sont à éviter sauf
narratif d'un film, ne doit pas être présenté lorsqu'il s'agit d'un élément essentiel du scénario.
explicitement, ou justifié, ou présenté d'une 3. L'indécence est interdite.
manière attrayante. 4. Les danses lascives et les costumes trop
2. Les scènes de passion : révélateurs sont interdits.
a. Ils ne doivent pas être présentées sauf
s'ils sont essentielles au scénario ; VII. Danses
b. Des baisers excessifs ou lascifs, des 1. Les danses qui suggèrent ou représentent des
caresses sensuelles, des positions et des relations sexuelles sont interdites.
gestes suggestifs ne doivent pas être 2. Les danses qui comportent des mouvements
montrés ; indécents doivent être considérées comme obscène.
3. Séduction et viol :
a. La suggestion est permise (rien de plus) et VIII. Religion
seulement lorsqu'il s'agit d'un élément 1. Aucun film ne doit se moquer de la religion sous
essentiel du scénario ; toutes ses formes et de toutes les croyances.
b. Ils ne sont jamais un sujet approprié pour 2. Les ministres ne peuvent pas être dépeints
la comédie. comme des personnages comiques ou comme des
4. Toute référence à la perversion sexuelle est bandits.
formellement interdite. 3. Les cérémonies de n'importe quelle religion
5. L'esclavage de personnes de race blanche ne définie doivent être présentées avec beaucoup de
doit pas être présenté. respect.
6. La présentation de rapports sexuels entre les
personnes de race blanche et celles de race noire IX. Emplacements
est interdite. La présentation de chambres à coucher doit être
7. L'hygiène sexuelle et les maladies vénériennes dirigée par le bon goût et la délicatesse.
ne sont pas des sujets appropriés au cinéma.
8. La naissance d'un enfant (même en silhouette) X. Fierté nationale
ne doit jamais être présentée. 1. La présentation du drapeau se fera toujours de
9. Les organes sexuels d'un enfant ne doivent manière respectueuse.
jamais être visibles à l'écran. 2. L'histoire des institutions, des gens connus et de
la population en général d'autres nations sera
III. Grossièreté présentée avec impartialité.
La présentation de sujets vulgaires, répugnants et
désagréables doit être soumise au respect des XI. Titres
sensibilités des spectateurs et aux préceptes du bon Des titres licencieux, indécents ou obscènes ne
goût en général. seront pas employés.

IV. Obscénité XII. Sujets Répugnants


L'obscénité dans le mot, dans le geste, dans la Les sujets suivants doivent être traités avec
chanson, dans la plaisanterie, ou même beaucoup de prudence et de bon goût :
simplement suggérée est interdite. 1. Les pendaisons et les électrocutions légales
(punition d'un criminel).
V. Blasphème 2. La brutalité et l'horreur.
Le blasphème (incluant les mots « God », « Lord », 3. Le tatouage (marquer au fer) d'animaux et
« Jesus », « Christ », « Hell », « S.O.B », « damn », d'êtres humains.
« Gawd ») est strictement interdit. 4. La cruauté envers les enfants ou les animaux.
5. La vente des femmes et la prostitution.
VI. Costume 6. Les opérations chirurgicales.
1. La nudité (réelle ou suggérée) est interdite
ainsi que les commentaires d'un personnage à ce
sujet (allusions à...).

115
*
TARZAN ET SA COMPAGNE (Tarzan and His Mate) US (1934)
SCÈNE CENSURÉE ET RESTAURÉE
Maureen O'Sullivan in herskimpiest outfit( son équipement des plus effleurant),
as well as a few nude and semi-nude scenes : "shameful."!
2/09/04

Commentaires en anglais et français


(voir photo dans partie 2)
Tarzan And His Mate (Adventure/Romance) is Tarzan playfully tosses her from the tree to
considered one of the few Hollywood sequels that surpassed the the water below. The scene as it exists today is
original. In this adventure, Jane’s father returns to Africa to
continue his search for the elephant burial grounds, hoping that approximately four minutes in duration.
Tarzan will help him. When Tarzan refuses, Jane’s father * Actress Maureen O'Sullivan does not
decides to continue anyway and the members of the expedition appear as Jane during the nude swimming
soon find themselves in grave peril. The popular crocodile battle
sequence is used here for the first time and many fans of Tarzan scene; she is instead doubled by JOSEPHINE
agree this is the best film ever made about the “Lord of the MCKAY, a member of the 1924 and 1928
Jungle.”
U.S. Womens' Olympic Swim Teams and one
The DVD release contains the original
of the four U.S. swimmers on that team to win
uncensored “pre-code” version of the film,
the 1928 gold medal in the 400 Meter
containing the notorious nude swimming
Freestyle Relay.
scene which was deleted prior to theatrical
release.
* * * *
The seven-minute (8?) scene of Jane
Anecdotes sur Tarzan and His Mate
swimming nude underwater in Tarzan and His
* There is a scene in which Tarzan, standing
on a tree limb with Jane, pulls at Jane's scanty outfit Mate was cut. Sometime in the 1990s it was
and persuades her to dive into a lake with him. The restored. O'Sullivan had a body double for the
two swim for a while and eventually surface. scene. The original movie, with the nude
When Jane rises out of the water, one of her scene cut, still caused a huge number of
breasts is fully exposed. Because various objections to Jane's costume referring to it as
groups, including official censors of the Hays "shameful." How things change!
Office, criticized the scene for being too
erotic, it was cut by MGM. * Made before the Hays Office began
* The nude swimming scene was eight cracking down on "offensive" material, this
minutes long in one cut of the film but film features O'Sullivan in her skimpiest
conservative outrage forced MGM to cut the outfit yet, as well as a few nude and semi-
vast majority of the scene. nude scenes. (A nude swimming scene that
* The infamous nude swimming scene featured a body double was cut out of the
was originally filmed in three versions: With 1934 release but restored in the 1980s.)
Jane fully nude, topless, and in full costume.
All versions were eventually removed due to * Moi Tarzan, toi Jane !
censorship issues. The nude version was Avec les femmes, les relations de Tarzan
discovered in the vaults of Turner sont savoureuses et constituent une précieuse
Entertainment during the late 1990s, and was mine d’informations sur l’histoire du couple
restored to most subsequent versions of the et de la censure. En 1934, Tarzan and His
film. Mate , le deuxième “Tarzan” mettant en
* In the nude swimming scene restored vedette Maureen O’Sullivan et Johnny
by Turner Entertainment during the late 1990s, Weissmuller, scandalisent la censure car les
Tarzan is depicted in his traditional loincloth acteurs y sont trop déshabillés! Mis à l’index
while Jane appears fully nude, her costume par la League of Decency pour cause
having been torn off by a tree limb when d’érotisme, on retrouve ensuite, au cours des

116
années 40 et 50, Tarzan dans une jungle matière de langage, de vêtements, de
familiale qui élève, avec sa Jane “pot-au-feu”, comportements et de valeurs et promulguait la
un junior tombé du ciel qui n’est surtout pas né vision d'un monde où le bien triomphe toujours
d’un accouplement. Plus près de nous, au du mal. Le code Hayes a été superbement
Québec, le cardinal Léger fait retoucher à ignoré jusqu'en 1934, année durant laquelle
l’encre noire les 1/2 nudités offensantes des plusieurs films, dont Tarzan and His Mate (où
Tarzan illustrés de “La Presse”. Tarzan se pavane accoutré d'un pagne de la
Les années 70, dans l’ambiance féministe, taille d'un timbre-poste tandis que la garde-
voient naître le phénomène des Tarzanes, robe de Jane se limite à des bikinis
doubles féminins de Tarzan, amazones qui minuscules), ont choqué les conservateurs et
parcourent la jungle à cheval et qui n’ont plus provoqué un boycott du lobby catholique. Les
rien à voir avec la passivité et la docilité des studios de Hollywood se sont alors vus obligés
Jane. de respecter le code Hayes, qui a survécu
* Au cours de mes recherches, j'ai jusqu'en 1968, date à laquelle un nouveau
également découvert que des films comme système de classification a été mis en œuvre.
Tarzan and His Mate sont à l'origine du Ainsi, Tarzan and His Mate illustre
système de classification des films actuel. parfaitement la manière dont les grands studios
En 1930, craignant la censure du de l'époque ont tenté de résister à la censure,
gouvernement fédéral, les grands studios ont pour finalement devoir s'incliner et subir des
décidé de prouver qu'ils étaient capables de contraintes encore plus draconiennes sur leur
s'autocensurer et ont nommé le Postmaster créativité.
General Hayes pour rédiger ce qui a pris le
nom de Code Hayes. Cette liste de 28 000
directives donnait des limites claires en

CODE HAYS vu de France


Une revu française de cinéma d’époque montre comment les français percevaient la censure du code Hays.
D’une part la France a bel et bien été informée de la censure américaine et d’autre part on peut relever ici ce qui
choquait les mentalités.
…/… Cf Chapitre I

*
Pour la période qui a immédiatement suivie les années 30, voici la table de matière( UI NE FIGURE PAS DANS LES SOUCES
DU CHAPITRE SUIVANT : LA CENSURE BIFIDE DE L’OCCUPATION).

Le cinema francais sous l'occupation 1940


- 1944
Avec ce livre riche de près de 1000 documents exceptionnels, affiches, témoignages et photos
rarissimes, René Château met en lumière la période la plus trouble et la plus contestée du
cinéma français : les années 1940 à 1944. Pendant ces quatre ans, le cinéma français donne
naissance, malgré la censure de Vichy, à de véritables chefs-d'oeuvre. Un livre-témoignage sur
l'un des épisodes les plus brûlants de l'histoire du XX° siècle.

TABLE DES MATIÈRES

PRÉFACE
"LA DRÔLE DE GUERRE" 9
1930-1939 : LE CINÉMA FRANÇAIS À L'HEURE ALLEMANDE 11
1935-1940 : LES FILMS "QUI DEVAIENT NOUS FAIRE GAGNER LA GUERRE" 23
1939 : Danielle Darrieux, vedette » des tribunaux (page 44) ; "Les Aveux d'un
Espion nazi", d'Anatole Litvak (page 47) ; Déclaration de la guerre (page 53) ;
Hitler contre le cinéma, par Edmond T. Gréville (page 60) ; Faire des films
comme on fait des obus, par Jean Renoir (page 65) ; Liste des Films interdits
pendant les hostilités (page 66) ; Ils sont mobilisés (page 70)... 28

117
1940 : "De Lénine à Hitler" (page 77) ; Pour lutter à armes égales avec la
propagande nazie (page 81) ; Sortie de "Tempête", avec Arletty (page 85) ;
Anéantissement des Israélites en Allemagne (page 86) ; Pétain demande
l'Armistice (page 91) ; Interdiction de "La Grande Illusion" et des films
d'« incitation à la haine contre l'Allemagne » (page 98) ; Interdiction aux
Juifs de travailler dans le cinéma (page 101) ; Création de la Continental-
Films (page 103) ; Michèle Morgan à Hollywood (page 104)... 72
1941 : "Non, je ne suis pas juif" par Sacha Guitry (page 116) ; "Le Juif Stiss",
film mythique antisémite (page 118) ; Heinrich George à Paris (page 124) ;
Première parisienne de "La Fille du Puisatier", de Marcel Pagnol (page 128) ;
Le cinéma et la Révolution nationale, par Pierre Nord (page 140) ;
La Propaganda-Staffel en visite sur le tournage de "La Romance de Paris"
(page 142) ; "Les Tribus du cinéma" par Lucien Rebatet (page 146) ; "
Maréchal, nous voilà" avec André Dassary (page 148) ; Premier numéro
de Ciné-Mondial (page 153) ; Exposition "Le Juif et la France" au Palais
Berlitz (page 158) ; "Vénus Aveugle" dédié au Maréchal (page 164)... 110
1942 : Comment Edwige Feuillère devint "Mam'zelle Bonaparte" (page 191
Mort de René Pujol (page 192) ; Vichy et le cinéma en faveur de la natalité
(page 196) ; La Nuit du Cinéma 1942 (page 210) ; Danielle Darrieux, Viviane
Romance et Suzy Delair à Berlin (page 213) ; Liste des acteurs autorisés à
travailler par la Propaganda-Abteilung (page 222) ; Exposition Arno Breker
ou l'Art nazi à la conquête de Paris (page 227) ; 1" juin 1942, port obligatoire
de "l'étoile jaune" (page 233) ; Louis-Émile Galey, directeur général du
Cinéma (page 234) ; Compte-rendu du film "Le Péril juif", par Ciné-Mondial
(page 240) ; Interdiction des films anglais et américains en zone non occupée
(page 262) ; Présentation des "Visiteurs du Soir" au maréchal
Pétain, à Vichy (page 274)... 188
1943 : "Le Comte de Monte-Cristo", avec Pierre Richard-Willm (page 286) ;
Vichy proclamée nouvelle capitale du cinéma français (page 294) ; "Forces
Occultes", film anti-franc-maçon (page 304) ; La mort mystérieuse de Harry
Baur (page 307) ; Premier Congrès du Film documentaire (page 318) ; Le
Cartel d'Action Morale et la Centrale Catholique du Cinéma contre le 7' Art
(page 338) ; Marcel Carné commence "Les Enfants du Paradis" (page 347)
Sortie du film "Le Corbeau" de Henri-Georges Clouzot (page 355) ; Marika
Riikk à Paris (page 365) ; Le tournage de "Mermoz" se termine au camp
de Drancy (page 367)... 282
1944 : La Maréchale à la première, à Vichy, des "Aventures fantastiques du
Baron Münchhausen" et du "Ciel est à vous", de Jean Grémillon (page 389) ;
Interdiction des films de Jean Gabin (page 399) ; Rebatet dit Vinneuil par
Nino Frank dans L'Écran Français (page 400) ; La Vie de Plaisir : "une
volonté systématique de salir la France" (page 403) ; La Gerbe attaque "
L'île d'Amour" avec Tino Rossi (page 406) ; Le jugement de Bernard Natan
(page 411) ; L'Écran Français dénonce trois sociétés franco-nazies
page 413) ; Le jour du débarquement, le maréchal Pétain était au cinéma
(page 414) ; Jean Marais affronte la Milice (page 423)... 378
LA LIBÉRATION DE PARIS (25 août 1944), avec Jean Marais ; Marcel
Carné ; Aimos... 426
L'ÉPURATION : 60 jours de prison pour Sacha Guitry (page 432) ; Arletty :
"Lady Paname à Drancy" (page 438) ; Dix ans de travaux forcés pour Robert
Le Vigan (page 444) ; L'Épuration vue par le dessinateur Jean Effel (page 448) ;
Pierre Fresnay, Dita Parlo, Jean Marais, Alice Cocéa, Mireille Balin, Marcel
L'Herbier, Raoul Ploquin, Roger Duchesne, Maurice Chevalier, Viviane
Romance, Tino Rossi, Josseline Gaël, Mary Marquet, Albert Préjean, Milton ;
La Continental (page 465) ; Marcel Aymé, Jane Sourza, Raymond Souplex,
Gabriello, Danielle Darrieux, Le Mystérieux Docteur Greven, Fernandel,
Balpêtré, Jean Nohain, Paul Meurisse, Michèle Alfa, Raimu, Corinne Luchaire,
Ginette Leclerc ; L'Épuration à la Comédie-Française (page 480)... 432
L'AFFAIRE DU CORBEAU : Textes de Georges Sadoul, Jacques Prévert,
Louis Chavance, Henri Jeanson, Joseph Kessel 482
LA RÉSISTANCE... AU CINÉMA, de "La Bataille du Rail" au
"Père Tranquille" de René Clément 488
HOLLYWOOD ENTRE EN GUERRE : Donald, Errol Flynn et Humphrey
Bogart contre Adolf Hitler et le Reich 494
FILMOGRAPHIE : 253 films de 1939 à 1945 dont 102
disponibles en vidéocassettes 501
TABLE DES ILLUSTRATIONS : 330 affiches de cinéma 515
BIBLIOGRAPHIE : 100 livres, de Jean-Pierre Abel à Gérard Walter 519
INDEX 521
Source : www.lepuitsauxlivres.com

118
COTES MORALES DE LA CENTRALE CATHOLIQUE DU CINEMA ET DE LA RADIO
129, Faugbourg St Honoré Paris

La cote 5 s’intitulera par la suite :


« PAR DISCIPLINE CHRÉTIENNE IL EST DEMANDÉ DE S’ABSTENIR
D’ALLER VOIR LES FILMS DE LA COTE 5 ».

119
MAGAZINES D’ÉPOQUE VU

CE QUE LES FRANÇAIS NE


DOIVENT PAS VOIR 1935
…/…

120
121
122
123
124
UNE ENQUÊTE DE «POUR VOUS »

POUR OU CONTRE LA CENSURE


DES FILMS ? 1933
4 articles sur la censure

EXTRAITS
20/04/1933 POUR OU CONTRE LA CENSURE

« C'est vous dire que j'ai toujours eu maille à partir avec la censure. La Rue sans joie fut abominablement
coupée ; la préfecture prétendit interrompre les représentations du film de Cavalcanti Rien que les heures qui
pourtant était bien inoffensif ; j'ai attendu six mois le visa de L'Opéra de quat' sous. Enfin, on vient de me
refuser celui d'Ivan, film soviétique du fameux Dovjenko, le réalisateur de La Terre. Ce film, montrant la
construction du Dnieprostroï, ne faisait qu'exalter l'idée de travail en dehors de toute théorie politique. Je suis
donc résolument contre toute censure. » A Tallier

25/04/1933 POUR OU CONTRE LA CENSURE

« Le système belge, par ailleurs, qui interdit certains films aux enfants de moins de seize ans, lui paraît avoir du
bon. Il regrette que notre censure comprenne son rôle d'une façon purement politique, aucun film ne lui
paraissant mériter cet excès de rigueur, d'une part, et, d'autre part, la situation actuelle en France ne justifiant
pas des mesures exceptionnelles »

« J'avais réalisé L'Age d'or. Ce film' lors de son passage devant la commission de contrôle, non seulement
obtint le visa sans coupures, mais encore amusa beaucoup ces messieurs. Il fallut que des manifestations
concertées, provenant non de spectateurs, mais de groupements politiques sans rapport avec le cinéma,
obligeassent la police à interdire mon film. C'est alors que la censure, revenant sur sa décision et prenant le
faux prétexte que certaines scènes auraient été rétablies, retira son visa. * Mais ceci n'est encore rien. A
l'origine, mon film avait 1.200 mètres. Le raccourcissant de moitié, supprimant tout ce qui pouvait être
considéré comme « subversif » ou « indécent », changeant son titre primitif contre celui de Les Eaux glacées du
calcul égoïste, je transformai mon film de fond en comble pour ne plus laisser subsister que l'émouvante histoire
d'amour qui en faisait le trame. Ce nouveau film fut présenté à la censure par une importante maison de
production en novembre dernier. Il fut refusé dans sa totalité. Le président de la censure, que j'allai voir, voulut
bien me dire qu'il avait agi « en parfait accord avec les pouvoirs publics ». « Que dois-je en conclure? Est-ce
ma signature » Louis Bunuel.

Jacques Feyder
« En Amérique, la censure est tellement différente
de la nôtre ! Chez nous, et c'est regrettable, elle s'occupe exclusivement de politique. Là-bas, pas du tout. Seules
les questions de moralité forment son domaine préféré. Ses règles sont fort étroites, la vieille morale puritaine
sévit. Ses interdictions sont très soigneusement cataloguées : il devient par conséquent, avec un peu
d'ingéniosité, facile de les tourner. « Celles de la nôtre

M. Schless
« M. Schless est, à Paris, le directeur de la Warner Bros, firme qui fut la première en Amérique à se lancer dans
le parlant. Comme nous lui demandions par téléphone un rendez-vous afin de l'interviewer, M. Schless,
alléguant n'avoir rien à nous dire sur la censure, nous pria très amicalement de renoncer à notre projet.
Cependant, sur nos insistances, il voulut bien nous confier qu'il considérait la censure comme utile, à condition,
bien entendu, qu'elle fît preuve d'une certaine largeur de vues. Le système belge, par ailleurs, qui interdit
certains films aux enfants de moins de seize ans, lui paraît avoir du bon. Il regrette que notre censure
comprenne son rôle d'une façon purement politique, aucun film ne lui paraissant mériter cet excès de rigueur,
d'une part, et, d'autre part, la situation actuelle en France ne justifiant pas des mesures exceptionnelles.
Interrogé par nous sur l'interdiction, si longtemps… »

125
11/05/1933 POUR OU CONTRE LA CENSURE

« Actuellement, le pouvoir de la police est discrétionnaire. Certains films n'obtiendront jamais le visa de la
censure pour leur présentation publique. Mais pourquoi en interdire également les séances privées, comme le
cas s'est produit avec Montagnes d'or ? Ces séances, où les techniciens du cinéma viennent toujours nombreux,
font certainement plus pour l'avancement de l'art cinématographique que le passage de dix navets devant une
assistance ordinaire. »
M. Siebenhaar

« Le Rosier de Madame Husson suscita quelque trouble dans certaines salles


de quartier. Le ministère nous demanda de le repasser devant notre commission
pour confiimer notre jugement. Nous le visionnâmes donc une nouvelle fois, et
cette fois encore, rien ne nous parut susceptible d'attenter à la pudeur de
chacun. « Mais pour les films qui peuvent créer des troubles et nuire au
maintien de l'ordre, l'avis des représentants des ministères de l'Intérieur et des
Affaires Etrangères a force de loi. Leur veto est en somme sans appel. »
Edmond Sée

« — Germaine Dulac pense pourtant qu'en France les convictions sont trop fermement établies pour être à la
merci d'un film. — Je ne me montrerai pas aussi affirmatif que Mme Dulac. L'influence de certains films, dans
les quartiers populaires, peut être considérable. Nous en tenons naturellement compte. — Le rôle de la censure
consiste donc, surtout, au maintien de l'ordre. C'est pour cela qu'on lui reproche d'être uniquement politique. —
Ce n'est pas tout à fait exact. Les instructions que nous recevons de haut lieu, du ministère des Beaux-Arts dont
nous dépendons, recommandent le libéralisme le plus large. Pour toutes les questions artistiques ou morales,
notre opinion est prépondérante. Ainsi Le Rosier de Madame Husson suscita quelque trouble dans certaines
salles de quartier. Le ministère nous demanda de le repasser devant notre commission pour confirmer notre
jugement. Nous le visionnâmes donc une nouvelle fois, et cette fois encore, rien ne nous parut susceptible
d'attenter à la pudeur de chacun. « Mais pour les films qui peuvent créer des troubles et nuire au maintien de
l'ordre, l'avis des représentants des ministères de l'Intérieur et des Affaires Etrangères a force de loi. Leur veto
est en somme sans appel. — Si nous comprenons. » «Edmond Sée
Sources :
La cinematheque de toulouse – Revues nationales POUR VOUS
http://my.yoolib.com/cinemathequedetoulouse/collection/?esa=resetall&est=category.exact&esr=Revues%20nationales$$$Pour-Vous

UNE ENQUÊTE DE «POUR VOUS » (4 articles) - POUR OU CONTRE LA CENSURE DES FILMS ?
Selectionner les dates : 20/04/1933 ; 25/04/1933 ; 11/05/1933 ; 18/05/1933

ÉTUDES DE L’IMPACT DES FILMS SUR LA JEUNESSE


Librement téléchargeable

LE FILM RÉCRÉATIF POUR SPECTATEURS JUVÉNILES, U N E S C O P A R I S 1 9 5 0


Réflexion valable pour le cinéma des années 30.

TABLE DES MATIÈRES


INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Signification des images
CHAPITRPER EMIER. LE PUBLIC . . . . . . . . . . 15 Sujets traités
Importance numérique Compréhension et niveau d’âge
Problèmes de compréhension au cinéma CHAPITRIEI. LES BESOINS DU PUBLIC J U V É N I L E . . .
Perception de l’espace . 21
Perception du temps L’enfant et l’adolescent devant le film pour adultes.

126
Séances spéciales pour la jeunesse Photographie en noir et blanc
CHAPITREIII . INFLUENCE DU C I N É M A . . . . . . . 27 Couleur
Introduction Le son
Etude théorique Dialogues et commentaires
Mesures de protection imposées par la censure Langues étrangères. Narration et doublage
Sexualité et immoralité Bruits
Délinquance Musique
L’angoisse et la peur Durée des films
Conclusions Format
Technique d’observation des réactions des enfants et Les problèmes de production soulevés par la télévision
Réactions durant la projection Financement
Débats ’
Questions posées après la projection CHAPITRE VIL LA PRODUCTION EXISTANTE . . . . . . 93
Questionnaires Gran de-Bretagne
Lettres Historique. Création du c.E.P.
Bulletins de liaison L’Advisory Council on Children’s Entertainment
Travaux, dessins, récits différés, jeux collectifs Contrôle de la production
Test d’opinion et de mémoire Production en cours
Etude expérimentale Production achevée
des adolescents Films
Conclusions 8
CHAPITRIEV. LA PRODUCTION SPÉCIALISÉE. . . . . . 51 Contact avec le public
CHAPITRvE. PROBLS~MDEE SL A PRODUCTION . . . . 57 La production
Généralités Appréciations sur les films C.E.F.
Les goûts des enfants et des adolescents Diffusion
Le sexe Généralités
L’âge L’Ecran des jeunes
La nationalité Sonika Bo
Le milieu social Fred Orain
Films d’aventures Conclusion
Films à épisodes Danemark
Films fantastiques Tchécoslovaquie
Contes et légendes Autres pays
Films comiques Accords financiers entre producteurs et distributeurs
Poupées animées et marionnettes France
Dessins animés CHAPITRE VIII. LA DIFFUSION. . . . . . . . . . . 11%
Documentaires introduction
Actualités Législation réglementant l’admission dans les cinémas
Conclusions Les salles. Règlements spéciaux
Les genres Les clubs
CHAPITRE VI. LES PROBLÈMES TECHNIQUES DE LA Groupes d’âges
PRODUCTION 73 Grande-Bretagne : Children’s Cinema Exhibitions
Collaboration des enfants et des adolescents au scénario En France
Interprétation La diffusion en Tchécoslovaquie
Emploi des enfants et adolescents comme techniciens Composition des programmes
La mise en scène Origine des programmes
Personnages enfants Cinémathèques spécialisées
Personnages adultes Conclusions
Films pour enfants ciations culturelles et les clubs
Films pour adolescents cinématographique
La prise de vues Accords financiers entre les distributeurs et les asso-
Le gros plan Le rôle de l‘animateur et les problèmes d’initiation
Plan d’ensemble CHAPITRIEX . CONCLUSION.S . . . . . . . . . . 147
Mouvements de camera ANNEXES .
Montage

Librement téléchargeable à :
http://unesdoc.unesco.org/images/0013/001352/135271fo.pdf

*
INFLUENCE DU CINÉMA SUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS

Introduction : aperçu des principales tendances . . . . . . . . (a) Fréquentation du cinéma : les habitudes ; le cinéma et
...... les autres modes
1 . Ouvrages généraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . d'utilisation des loisirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(a) Introductions. réflexions et évaluations . . . . . . . . . . . . (b) Motifs de la fréquentation ; préférences ; culte des
... vedettes ......
(c) Bibliographies et périodiques spécialisés 3 . Analyse du contenu des films . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(b)Etudes sur les objectifs de la recherche et les méthodes .
employées . . 4 . La vision du film ..........................
.............. (a) Perception et compréhension des films . . . . . . . . . . . .
2 . Attitude de la jeunesse à l'égard du cinéma . . . . . . . . . ...
..... (b) La psychologie de l'expérience filmique

127
(participation. identification. ..............
projection. etc.) ......................... ..........
(b) L'éducation en vue d'une meilleure appréciation et
5 . Influence et répercussions des films ................. d'une meilleure
(a) Influence sur les connaissances générales. les idées et assimilation critique des films (ciné-clubs ; éducation
les attitudes . . cinématographique)
(c)Quel souvenir les enfants et les jeunes gens gardent-ils (c) Production et distribution des films pour enfants ;
des films ? sélection de
(b) Influence sur la vie affective et le comportement . . . . programmes convenant aux enfants et aux adolescents
....... .........
(d) Le cinéma et la délinquance juvénile (d) Censure et législation .......................
6 . Questions d'éducation et mesures pratiques 7 . Divers ...............................
(a) Le cinéma et le développement de la personnalité (a) Numéros spéciaux de revues ....................
.. (b)Actes de congrès ; manuels de différentes
................

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiAsJqyre3WAhVGMhoKH
Q3_A3IQFggnMAA&url=http%3A%2F%2Funesdoc.unesco.org%2Fimages%2F0013%2F001348%2F134890fo.pdf&usg=AOvV
aw1AFpUcYZDNYFtI7XLjSvOi

PUISSANCE ET RESPONSABILITÉ DU FILM / par Daniel PARKER

Puissance et Responsabilité du Film


PREMIERE PARTIE

CHAPITRE PREMIER
Puissance du Film
Un moyen d'expression universel.

CHAPITRE II
Ce que l'on voit, à l'heure actuelle,
sur les Ecrans de France

CHAPITRE III
Action du film sur les enfants

DEUXIEME PARTIE

CHAPITRE PREMIER
Comment réagir t Tout d'abord par
La formation de l'opinion publique

CHAPITRE Il
Comment réagir? (Suite) - Un délicat problème
La réglementation du cinéma en vue de la
protection des mineurs

*
APERÇU SOMMAIRE DU CODE DE LA PRODUCTION.

128
« Les principes généraux de ce fameux Code sont les suivants 1• Interdiction absolue de produire des films qui
pourraient abaisser le niveau moral du public. Les actes mauvais (vols, adultères, crimes, etc ... ) ne devront jamais être
représentés sous un jour susceptible d'attirer sur eux la sympathie des spectateurs. 2• Les spectacles cinématographiques
devront s'efforcer de présenter en exempJ.e la droiture du caractère et de la vie. 3• La loi naturelle ou la loi humaine ne devra
jamais être tournée en dérision et sa…

Donnons quelques applications de ces principes à des exemples concrets :


CRIMES. - Ne seront jamais présentés de manière à rendre leurs auteurs sympathiques et à les glorifier. VENGEANCES. -
Dans les films se déroulant de nos jours, la vengeance ne sera jamais justifiée.
MARIAGE.- La sainteté de l'institution du mariage et du foyer devra être soigneusement respectée. Les formes basses de
relations sexuelles ne devront jamais être présentées comme choses admises ou courantes.
SCENES DE PASSION.- Lorsqu'elles sont indispensables à l'action, elles seront traitées de manière à ce qu'elles ne puissent
éveiller les bas instincts de l'individu. SEDUCTION ET VIOL. - Ils seront seulement « suggérés » s'ils sont indispensables à
l'action, et non « représentés ». OBSCENITE. - Dans les mots, les sous-entendus, les chansons, les plaisanteries, elle est
rigoureusement interdite. JURONS. - Absolument interdits.
COSTUME.-La nudité et les attitudes licencieuses sont interdites. DANSES. - Les danses « suggestives » sont interdites.
RELIGION. - En aucun cas, un film ne devra tourner en dérision, une religion, ou les ministres d'une religion. PAYS
ETRANGERS. - L'histoire, les hommes célèbres les habitants des autres nations devront toujours être traités avec impartialité
et respect.
TITRES DE FILMS. - Les titres « salés », vulgaires, équivoques ou indécents ne devront jamais être employés. »

(NB On pense au code Haye des Etats Unis !)


*
AGES DES MINEURS
LA REGLEMENTATION DU CINEMA A L'ETRANGER.
“L'action physiologique et psychologique du cinéma sur l'enfant a été si bien reconnue à l'étranger que la plupart
des gouvernements ont pris des dispositions particulières pour assurer la protection morale desmineurs. Ces mesures sont
d'ailleurs très variables d'un pays à l'autre.
En Europe, la grande majorité des Etats possède une censure générale s'exerçant sur tous les films. Le plus souvent cette
censure décide que tels et tels films devront être réservés aux adultes Dans ce cas, le mineurs de moins de 15 ans (Portugal),
16 an (Autriche, Belgique, Norvege, certains cantons suisses), 17 ans (Angleterre, Luxembourg), 18 ans (Allemagne,
Hongrie, PaysBas) ne peuvent assister à leur projection.
De plus, l'entrée des salles de cinéma est formellement interdite dans un grand nombre de pays aux très jeunes enfants :
enfants de moins de 5 ans (Hongrie), de 6 ans (Allemagne, Portugal), de 10 ans (Suisse, canton de Genève) et même de 16
ans (certains cantons suisses).
Enfin l'entrée des salles de projection n'est plus permise aux jeunes spectateurs à partir d'une certaine heure, en général 20
heures, en Autriche, au Luxembourg jusqu'à 17 ans, en Norvège, Finlande et Tchécoslovaquie jusqu'à 16 ans, au Portugal
jusqu'à 12 ans, en Suède (s'ils ne sont pas accompagnés) et en Suisse (canton de Berne) jusqu'à 15 ans.
Nul doute que toutes ces réglementations ne soient inspirées. par un sentiment très louable de protection de l'enfant contre les
dangers réels que présentent pour lui les films qui ne sont en aucune manière appropriés à son âge et à sa mentalité. La
réglementation du cinéma telle qu'elle est pratiquée dans la plupart des pays d'Europe n'a pas été sans soulever des
objections. Laissons de côté les protestations provenant des directeurs de salles ou des distributeurs de films lésés dans leurs
intérêts financiers. La sauvegarde de la jeunesse doit passer avant tous les intérêts particuliers quels qu'ils soient. Bornons-
nous donc à examiner quelques objections de fait ou de principe, formulées contre ces diverses mesures de réglementation du
cinéma en usage à l'étranger.”…

MESURES PROPOSEES.
“La règlementation du cinéma en France est donc, comme on le voit, tout à fait rudimentaire et, à vrai dire, bien
insuffisante pour assurer l'indispensable protection de la jeunesse. En dépit de notre répugnance aux solutions d'autorité
imposées par les Pouvoirs publics, nous devons reconnaître que le programme suivant (qui, si nous sommes bien informés,
aurait reçu l'approbation des organismes de la jeunesse, de la Famille et de la Santé devrait permettre de résoudre d'une façon
aussi satisfaisante que possible dans l'état de choses actuel, les délicats problèmes qui nous sont posés.
1 • Interdiction d'entrée dans les cinémas, aux enfants de moins de 7 ans révolus.
Il s'agit ici, principalement, comme nous l'avons dit, d'une mesure d'hygiène.
2 • Interdiction d'entrée dans les cinémas, aux enfants de moins de 12 ans, en soirée (après 19 heures). Cette interdiction
s'étendrait à tous les enfants, même accompagnés de leurs parents.
Il s'agit surtout ici d'éviter à ces jeunes enfants la fatigue nerveuse et la surexcitation dues aux longues séances de projection
cinématographique.
Des sanctions seraient prévues contre les parents responsables des infractions constatées. La première infraction donnerait
lieu à un simple procès-verbal. En cas de récidive, la suppression pendant un mois des allocations familiales pourrait être
prononcée.
3 •Interdiction d'entrée dans les cinémas aux mineurs de moins de 18 ans, pour les films classés pour adultes seulement. Le
contrôle de cette mesure sera facile maintenant que tout Français âgé de 18 ans doit être porteur d'une carte d'identité avec
photo.
Des sanctions sont prévues pour les directeurs de salles qui enfreindraient ces interdictions. Elles seraient analogues à celles

129
qui frappent les tenanciers de débits de boisson qui servent des boissons alcoolisées aux mineurs de moins de 20 ans. « ll est
aussi grave d’empoisonner l'âme que le corps » nous fait observer l'un de nos correspondants”

*
Source : —> Cliquer sur lien Document numérisé
http://enap-
mediatheque.paprika.net/enap3/bin/opacweb.dll/FreeGetRecordDetail?XFile=Record&DataBaseNames=ENAP3&Inne
r=T&NN=I3142

*
Curiosité : LIGUE FRANÇAISE POUR LE RELÈVEMENT DE LÀ MORALITÉ PUBLIQUE
T. FALLÛT, PARIS LIBRAIRIE FISCHBACHER 1891

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiM1_H-
xe3WAhWDfRoKHYujCgsQFggpMAA&url=http%3A%2F%2Fgallica.bnf.fr%2Fark%3A%2F12148%2Fbpt6k5516683p&usg=AOv
Vaw1Q9kk8205xi-B6FKA6rbT3

***

Exemple intéressant d’un descriptif des causes de censure selon l’administration du Quebec, comme
on n’en trouve pas en France.

Films refusés, du moins en première instance, par la censure


N.B. : Ce tableau dresse, d’après les archives de la Régie du cinéma, la liste de tous les refus prononcés par le Bureau de la censure à
l’égard d’une version de film soumise pour approbation. Comme de nombreux films ont été soumis plus d’une fois, dans des versions
différentes, chaque refus successif fait l’objet d’une nouvelle ligne. La date est celle de la décision. Les « Remarques » sont reproduites
telles qu’elles se trouvent dans les documents originaux, accompagnées parfois de commentaires entre [ ].

3268 04 janv 1927 Paint and powder Educational Wild parties, drunken scenes, bedroom scenes.
3269 05 janv 1927 Devil's island Educational Injurious to France, misrepresentation of French law.
3270 07 janv 1927 Rambling galloots Pathé Criminal.
3271 08 janv 1927 Breed of the sea F.B.O. Maskarade of mission, man tyed.
3272 10 janv 1927 God gave me twenty Paramount Underworld scenes.
3273 11 janv 1927 cents
The Scarlet letter Metro-G. Illegitimate child; loving another's wife all through.
3274 11 janv 1927 The shadow on the Columbia Tentatives répétées d'empoisonnement. Jeune homme forcé à
wall Pictures commettre le crime.
3275 11 janv 1927 Flesh and the Devil Metro-G. Salacious as to Reel III. Infidelity in VI and VIII. A temptress toys

with three men 1 .


3276 12 janv 1927 Don Juan Warner Suggestive display of lovers and bacchanalia. Murder.
Brothers
3277 13 janv 1927 While London sleeps Warner Burglary's scenes. Kidnapping of a white girl by a negro.
Brothers
3278 14 janv 1927 Paint and powder Educational Not sufficiently reconstructed 2 . Wild parties, drunken scenes,
bedroom scenes.
3279 14 janv 1927 Tell 'em nothing Pathé Vulgar scenes between married men and women.
3280 18 janv 1927 The better way Columbia Rough fighting, attempt to destroy girl.
Pictures
3281 18 janv 1927 Hotel Imperial Paramount Suggestive, bedroom scenes. Violence on girl.
3282 19 janv 1927 Man of the forest Paramount Shooting.Girls at bar. Violence on girl.

130
3283 19 janv 1927 Silent lover First Nat'l First subtittle. Nude girl dancing.
Pic. Inc.
3284 21 janv 1927 A close call Gumps Many close up views of bathing girls.
3285 22 janv 1927 Passion's pathway Lee- Scènes d'attentat sur une femme mariée. Coups de feu.
Bradfor
d

1 Réalisé par Clarence Brown, avec Greta Garbo dans le rôle de la femme fatale.
2 Accepté en appel le 20 janvier 1927 avec certaines éliminations.

Etc. Cf pdf : https://fr.wikipedia.org/wiki/Censure_au_Canada#Liens_externes

Films refusés, du moins en première instance, par la censure 1927-1936 [archive]


Films refusés, du moins en première instance, par la censure 1937-1962 [archive]
1.LISTE DE 224 FILMS PRECODE (imdb) titres US ou FR, de 1929 à 1934
« Le cinéma Pré-Code correspond aux films tournés entre l’apparition du
cinéma parlant en 1929 et l'introduction du Code Hays — un code de censure
— qui fut appliqué à partir du 1er juillet 1934 aux États-Unis. Le texte de ce
code de conduite pour l'industrie cinématographique avait été rédigé en 1929,
mais son application n'intervient qu'en 1934.

Les films des années 1920 et du début des années 1930 reflètent souvent de
manière très crue la misère sociale (pauvreté, prostitution, femme ou homme
entretenu), les violences sexuelles (femmes battues, violées, harcelées, souvent
représentées comme des proies), les conditions de vie des parias (bagnards,
hobos), la corruption de la société et du monde du spectacle en particulier (les
femmes couchant pour réussir) et une certaine licence morale libertaire à
l'égard notamment de l'adultère.

Ces films peuvent ainsi inclure des actes sexuels sous-entendus (qu'ils s'agisse
d'un rapport consenti, monnayé ou d'un viol), des références à l'homosexualité,
au métissage, mais également un trafic de stupéfiants ou l'avortement. Les
actrices font également souvent des scènes en lingerie transparente, voire nues
avec un minimum de dissimulation qui laisse cependant parfois apercevoir un
sein. Violence et cruauté sont également représentées de manière explicite. »
wikipedia

Ces films on pu être importés et TRADUITS ou non, donnent une indication


sur la possible censure morale en France… MAIS la mentalité des films
américains n’est pas toujours celle des films français. Il convient de juger cas
par cas. Une liste par année des films pre-code est donnée à titre indicatif de la
censure morale en France.
La date de sortie en France peut être postérieure d’un an ou plus. Certains sont inédits ( ?).

Voir les affiches et résumés sur :


http://www.imdb.com/list/ls008945668/?start=1&view=detail&sort=listorian:asc&defaults=1

En cliquant sur le film on est renvoyé à la fiche imdb plus complète (en anglais).
(liste en anglais : en.wikipedia.org/wiki/L#1B7987A

1. Alibi 1929 10. Glorifying the American Girl 1929


2. Applause 1929
3. Ben-Hur 1925 11. Halleluyah 1929
4. The Broadway Melody 1929 12. The Lady Lies 1929
5. NOIX DE COCO 1929 13. LA FIN DE MADAME CHEYNEY
6. COQUETTE 1929 1929
7. LE CHANT DU DESERT 1929 14. PARADE D'AMOUR 1929
15. JEUNES FILLES MODERNES 1929
8. LA FILLE SANS DIEU 1929
9. Gold Diggers of Broadway 1929 16. LE REPROUVE 1929
17. Rio Rita 1929
18. The Trial of Mary Dugan 1929 60. Whoopee! 1930

19. LA VIE EN ROSE 1929 61. Arrowsmith 1931


20. The Voice of the City 1929 62. Chicago 1931
21. LE CHANT DU LOUP 1929 63. The Blonde Captive 1931
64. Blonde Crazy 1931
22. L'Afrique vous parle 1930 65. Dance, Fools, Dance 1931
Documentaire 66. AGENT X27 1931
23. A L'OUEST RIEN DE NOUVEAU 67. DOCTEUR JEKYLL ET MR. HYDE
1930 1931 (vers.46 cote 5)
24. Animal crackers, l'explorateur en 68. Dracula 1931
folie 1930 69. The Easiest Way 1931
25. Anna Christie 1930 70. The Guardsman 1931
26. The Bad Man 1930 71. Five Star Final 1931
27. The Big Pond 1930 72. Fortunes rapides 1931
28. L'ANGE BLEU 1930 73. Frankenstein 1931
29. Bride of the Regiment 1930 74. AMES LIBRES 1931
75. Girls About Town 1931
30. Bright Lights 1930 76. Goldie 1931
31. Cheer Up and Smile 1930 77. Kept Husbands 1931
32. Children of Pleasure 1930 78. Kiki 1931
33. LA DIVORCEE 1930 79. PENITENCIER DE FEMMES 1931
34. Good News 1930 80. The Lady Refuses 1931
35. Hell's Angels 1930 81. LE PETIT CESAR 1931
36. Hold Everything 1930 82. Lonely Wives 1931
37. Kismet 1930 83. LE FAUCON MALTAIS 1931
38. FEMMES DE LUXE 1930 (VERS 45 COTE 4B)
39. SOYONS GAI 1930 84. MATA HARI 1931
40. CHARIVARI 1930 85. Night Nurse 1931
41. Loose Ankles 1930 86. LA BLONDE PLATINE 1931
42. MADAME SATAN 1930 87. Fascination 1931
43. The Man from Blankley's 1930 88. VIES PRIVEES 1931
89. Iron Man 1931
44. The Matrimonial Bed 1930 90. L'ENNEMI PUBLIC 1931
45. COEURS BRULES 1930 91. Safe in Hell 1931
46. The Office Wife 1930 92. The Secret 6 1931
47. Our Blushing Brides 1930 93. Le lieutenant souriant 1931
48. IL FAUT PAYER 1930 94. LA COURTISANE 1931
49. LES RENEGATS 1930 95. Tarnished Lady 1931
50. ROMANCE 1930 96. HORN LE TRAFIQUANT 1931
51. She Couldn't Say No 1930
52. LE CHANT DE LA FLAMME 1930 97. Waterloo Bridge 1931

53. Song of the West 1930


54. Son of the Gods 1930 98. Afraid to Talk 1932
55. Sweet Kitty Bellairs 1930 99. LA RUEE 1932
56. The Truth About Youth 1930 100. L'ADIEU AU DRAPEAU 1932

57. SOUS LE CIEL DU TEXAS 1930 101. COMME TU ME VEUX 1932


102. LA BETE DE LA CITE 1932
58. NUITS VIENNOISES 1930 103. BLONDE VENUS 1932
59. The Woman Racket 1930
104. OMBRES VERS LE SUD 1932

105. FILLE DE FEU 1932 146. 42ème RUE 1933


106. The Devil Is Driving 1932 147. Ann Vickers 1933
107. LE DEMON DU SOUS-MARIN 1932 148. Liliane 1933
149. LE CHANT DU NIL 1933
108. Docteur X 1932 150. Beauty for Sale 1933
109. Freaks - LA MONSTRUEUSE PARADE 151. Bed of Roses 1933
1932 152. LA GRANDE MURAILLE 1932
110. Grand Hôtel 1932
111. The Greeks Had a Word for Them 153. Blood Money 1933
1932 154. MADEMOISELLE VOLCAN 1933
112. PLUMES DE CHEVAL 1932
113. Hot Saturday 1932 155. LES FAUBOURGS DE NEW YORK
114. JE SUIS UN EVADE 1932 1933
115. L'ILE DU DOCTEUR MOREAU 1932 156. LA PHALENE D'ARGENT 1933

116. Jewel Robbery 1932 157. LA FOLLE SEMAINE 1933


117. Kongo 1932 158. Counsellor-at-Law 1933
118. Letty Lynton 1932 159. Dancing Lady 1933
119. AIMEZ-MOI CE SOIR 1932 160. SERENADE A TROIS 1933
120. Madame Racketeer 1932 161. LES INVITES DE HUIT HEURES
121. LE MASQUE D'OR 1932 1933
122. LA MOMIE 1932 162. LA SOUPE AU CANARD 1933
123. DOUBLE ASSASSINAT DANS LA 163. The Emperor Jones 1933
RUE MORGUE 1932 164. Employees' Entrance 1933
124. Night After Night 1932 165. Ex-Lady 1933
125. New Morals for Old 1932 166. Female 1933
126. One Hour with You 1932 167. Carioca 1933
127. VOYAGE SANS RETOUR 1932 168. Footlight Parade 1933
169. GABRIEL AU-DESSUS DE LA MAISON
128. Pluie 1932 BLANCHE 1933
129. LA BELLE DE SAÏGON 1932 170. Going Hollywood 1933
130. LA FEMME AUX CHEVEUX ROUGES 171. CHERCHEUSES D'OR DE 1933
1932 1933
131. SCARFACE 1932 172. Hello, Sister! 1933
132. Shanghaï Express 1932 173. HEROS A VENDRE 1933
133. Shopworn 1932 174. DANS TES BRAS 1933
134. LE SIGNE DE LA CROIX 1932 175. Houp là 1933
176. JE NE SUIS PAS UN ANGE 1933
135. Skyscraper Souls 1932 177. KING KONG 1933 (FR 1933 cote 4
136. Smilin' Through 1932 –c 3)
137. Strange Interlude 1932 178. Ladies They Talk About 1933
138. Strange Justice 1932 179. LE BATAILLON DES SANS-AMOUR
139. TARZAN, L'HOMME SINGE 1932 1933
140. The Hatchet Man 1932 180. Murders in the Zoo 1933
141. Hypnose 1932 181. MASQUES DE CIRE 1933 (FR 1933
142. UNE ALLUMETTE POUR TROIS Epouvante cote 4)
1932 182. My Weakness 1933
143. HAUTE PEGRE 1932 183. UNE NUIT SEULEMENT 1933
144. Two Kinds of Women 1932 184. Penthouse 1933
145. The Wet Parade 1932 185. Pick-up 1933
186. IDYLLE SOUS LES TOITS 1933 205. The Cat and the Fiddle 1934

187. LA LOI DE LYNCH 1933 206. CLEOPATRE 1934


188. Torch Singer 1933 207. Dames 1934
189. LA REINE CHRISTINE 1933 (FR 208. Fashions of 1934 1934
1934 Cote 5) 209. LA JOYEUSE DIVORCEE 1934
190. Roman Scandals 1933
191. Sailor's Luck 1933 210. Hollywood Party 1934
192. Lady Lou 1933 211. New York – Miami 1934
193. Should Ladies Behave 1933 212. L'ENNEMI PUBLIC N° 1 1934
194. Sitting Pretty 1933
195. LE CANTIQUE DES CANTIQUES 213. Men in White 1934
1933 214. Murder at the Vanities 1934
196. The Story of Temple Drake 1933
197. Too Much Harmony 1933 215. COMME LES GRANDS 1934
198. The Warrior's Husband 1933 216. L'EMPRISE 1934
217. Riptide 1934
199. West of Singapore 1933 218. L'IMPERATRICE ROUGE 1934
200. MAIS UNE FEMME TROUBLA LA
FETE 1933 219. TARZAN ET SA COMPAGNE 1934
201. Wild Boys of the Road 1933
220. L'INTROUVABLE 1934
221. ONDES D'AMOUR 1934
222. Viva Villa! 1934
202. CE N'EST PAS UN PECHE 1934 223. Wonder Bar 1934
224. The House of Rothschild 1934
203. LE CHAT NOIR 1934
204. Black Moon 1934

2. Meilleurs titres "Pre Code" américains


64 titles (anglais)
Source http://www.imdb.com/keyword/…Pre-code/

1 The Story of Temple Drake (1933)


Un riche mais belle névrotique du Sud se retrouve pris au piège 5 Mystery of the Wax Museum (1933)
dans le repaire d'une bande de vicieux bootleggers. Le chef du In London, sculptor Ivan Igor struggles in vain to prevent his
gang après ses passions, et elle est déterminée à ne pas laisser partner Worth from burning his wax museum...
quoi que ce soit dans le stand la voie de son avoir de son. A Londres, le sculpteur Ivan Igor lutte en vain pour empêcher
son partenaire Worth de mettre le feu à son musée de cire ...

2 Blessed Event (1932)


Al Roberts écrit une colonne ragots pour le Daily Express. Il 6 Night Nurse (1931)
écrire sur n'importe qui et tout le monde aussi longtemps qu'il Une infirmière fait appel à un criminel pour tuer deux enfants.
reçoit le crédit ...

7 Forbidden (1932)
3 The Miracle Woman (1931) In this romance a librarian takes a cruise and falls for an
Après le père de Florence Fallon est tiré de l'église où il prêché unobtainable man, a district attorney married to a crippled
pendant de nombreuses années, elle devient aigri et perd foi ... woman.
Dans ce roman, un bibliothécaire fait une croisière et se fait
passes pour un procureur, mariée à un femme handicapée.
4 The Divorcee (1930)
Quand une femme découvre que son mari a été infidèle elle, elle
décide de répondre à ses infidélités en nature. 8 High Pressure (1932)
Gar Evans est un artiste avec qui prétend être le propriétaire d'un
"Golden Gate artificielle Rubber Company" ... 57 Kriss (1932)
58 Grief Street (1931)
59 Never Too Old (1926 short)
9 Parisian Love (1925) 60 Opening Night (1933 short)
Personnes de la rue Armand et Marie sont follement amoureux,
61 Slightly Married (1932)
et elle persuade Armand et d'autres membres de gangs de voler
la maison de Pierre Marcel ... 62 Ingagi (1930)
10 In Old Arizona (1928) 63 45 Calibre Echo (1932)
A charming, happy-go-lucky bandit in old Arizona plays cat- 64 Kiss Me Kate (1926 short)
and-mouse with the sheriff trying to catch him while he
romances a local beauty.
Un charmant, happy-go-lucky bandit dans le vieil Arizona joue
au chat et à la souris avec le shérif qui essaye de l’attraper alors
qu'il courtise un beauté locale.

11 The Devil's Cabaret (1930 short)


12 Illicit (1931)
13 Chandu the Magician (1932)
14 Just Imagine (1930)
15 The Painted Flapper (1924)
16 Soiled (1925)
17 Al's Troubles (1926 short)
18 Locked Doors (1925)
19 Steppin' Out (1925)
20 Broadway Billy (1926)
21 Dame Chance (1926)
22 A Harem Knight (1926 short)
23 In Borrowed Plumes (1926)
24 Looking for Trouble (1926)
25 The Popular Sin (1926)
26 Summer Bachelors (1926)
27 The Truthful Sex (1926)
28 Unseen Enemies (1926)
29 The Lady in Ermine (1927)
30 After the Fog (1929)
31 The Big Fight (1930)
32 Cock o' the Walk (1930)
33 Dangerous Paradise (1930)
34 Extravagance (1930)
35 Hell Harbor (1930)
36 Kismet (1930)
37 A Lady Surrenders (1930)
38 Night Work (1930)
39 Party Girl (1930)
40 Peacock Alley (1930)
41 Playing Around (1930)
42 Soldiers and Women (1930)
43 Sweethearts on Parade (1930)
44 Vengeance (1930)
45 Women Everywhere (1930)
46 Two-Gun Caballero (1931)
47 Arm of the Law (1932)
48 Guilty or Not Guilty (1932)
49 Impatient Maiden (1932)
50 Cocktail Hour (1933)
51 The Constant Woman (1933)
52 Gay Gaucho (1933 short)
53 The Important Witness (1933)
54 The Organ Grinder (1933 short)
55 All the King's Horses (1934)
56 Social Register (1934)
LIENS
Quelques liens essentiels …
LA CENSURE CINEMATOGRAPHIQUE EN FRANCE Lionel TRELIS dite « Thèse de Lyon »
A TÉLÉCHARGER ABSOLUMENT :
http://doc-iep.univ-lyon2.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/MFE2001/trelisl/these.html

SUPERBES AFFICHES (et résumé) …dont proviennent certaines des affiches reproduites ici.
http://www.moviecovers.com/

RÉSUMÉS DE FILMS
EN ANGLAIS

http://www.imdb.com/search L’INCONTOURNABLE !…
EN FRANçAIS :

http://www.cinefiches.com/rechercheavan.php RÉSUMÉ

http://cinema.aliceadsl.fr/glossaire/film/default.aspx?idpage=1 HISTOIRE COMPLÈTE


FILMS « …PRE-CODE »
…PRE-CODE-HOLLYWOOD-EXPLAINED
http://horrorclassics.lefora.com/2009/02/16/…Pre-code-hollywood-explained/page1/

BEST "PRE CODE" 64 TITLES


http://www.imdb.com/keyword/…Pre-code/

THE FORBIDDEN HOLLYWOOD COLLECTION, VOL.1,2,3 — ILLUSTRATIONS


http://www.dvdbeaver.com/film2/DVDReviews27/forbidden_hollywood_collection.htm
http://www.dvdbeaver.com/film2/DVDReviews35/forbidden_hollywood_collection_v2.htm
http://www.dvdbeaver.com/film2/DVDReviews44/forbidden_hollywood_collection_v3.htm

CENSURE QUEBECOISE
Les Films refusés, du moins en première instance, par la censure donnent les raison de la censure morale, comme les
repertoires des films. La mentalité du Canada est compatible avec la moralité en France à cette époque.
Films refusés, du moins en première instance, par la censure 1913-1916 [archive]
Films refusés, du moins en première instance, par la censure 1917-1926 [archive]
Films refusés, du moins en première instance, par la censure 1927-1936 [archive]
Films refusés, du moins en première instance, par la censure 1937-1962 [archive]
Toutes les périodes ne sont pas disponibles sur le web !?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Censure_au_Canada#Liens_externes

FILMS SOUS L’OCCUPATION


Affiches et résumé
http://www.marechal-petain.com/film/cinema.htm
Le cinéma sous Vichy : exemple d’une jeunesse à contre-courant. Delphine CHEDALEUX
http://www.msh-m.fr/article.php3?id_article=49
Le Cinéma français sous l’occupation
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/cinema_886/promotion-du-cinema-francais_5370/diffusion-non-
commerciale_5634/collections_5635/cinema-francais-sous-occupation_14059/index.html
Au-delà de l’écran : quelques films français et Vichy (1940-1944)
Jean-Marc Lafon Doctorant, UMR 5609 du CNRS, Université de Montpellier III.

SITE ACTUEL DES FICHES DE CINEMA… continuateur des Fiches cotés


http://www.fichesducinema.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=4
L’AGE D’OR DU CINEMA FRANÇAIS (un article parmi d’innombrables autres articles sur le sujet)
http://www.critikat.com/panorama/retrospective/l-age-d-or-du-cinema-francais-1934-1939/
*
Pierre le Maschere
Sur Scribd (dernières mise à jour)
http://www.scribd.com/group/18273-cinema-et-psychologie
Nota : libre de lecture. Pour télécharger gratuitement il suffit de s’inscrire (sans surprise !).

Site de l’éditeur
CULTURE DELICES
http://culturedelices.toile-libre.org/

mail

pierrelemaschere@gmail.com

Copyright © Pierre Le Maschere — Libre de droit pour une utilisation non commerciale.