Vous êtes sur la page 1sur 3

PHYSIQUE

Les ondes mécaniques


progressives
I ) INTRODUCTION
On va étudier une onde mécanique ( elle se propage dans un milieu matériel ), Direction de l’onde
progressive ( elle se propage à l’infinie c'est-à-dire le milieu de propagation
est ouvert ), périodique, sinusoïdale et transversale ( la direction de l’onde est Sens de propagation de
l’onde perpendiculaire à sa direction de propagation ) source
Remarque : Dans un laboratoire comment réaliser une onde progressive Direction de propagation
On peut mettre à la fin du milieu de propagation un pelot de couton
dont le rôle est évité la réflexion de l’onde issue de la source S un pelot de couton
N.B le milieu de propagation doit être élastique pour qu’il prenne la forme de l’onde

II ) Etude d’une onde mécanique progressive


1) Expérience
 En lumière ordinaire

Dans une corde Dans un liquide


On observe une onde transversale périodique On observe des rides ( ondes ) circulaire
sinusoïdale qui se propage de la source S vers l’infinie concentriques ( qui ont le même centre )qui sont
mais dans une seule direction alternativement claires et sombres et qui se propage
( c’est la direction de la corde ) de la source vers l’infinie dans toutes les directions

 En lumière stroboscopique :
Soit N la fréquence de l’onde et Ne la fréquence des éclaires du stroboscope

Cas d’une corde Dans un liquide


* *
Si Ne = (K N ) : on a une immobilté apparente Si Ne = (K N ) : on a une immobilté apparente

S S

Si Ne N : on observe une onde qui se propage de Si Ne N : on observe une onde circulaire qui se
S vers l’infinie ( sens réel du mouvement ) propage de S vers l’infinie ( sens réel dumouvement )
Si Ne N et : on observe une onde qui se Si Ne N et : on observe une onde qui se
propage de l’infine vers S ( sens virtuel du propage de l’infine vers S ( sens virtuel du
mouvement ) mouvement )
2) Etude théorique
 Etude d’une onde le long d’une corde de longueur L Période temporelle de l’onde
Soit une corde tendue horizontalement suivant l’axe des x liée
à une lame vibrante qui représente bien une source S qui fait
un mouvement d’aller-retour suivant la verticale ( l’axe des Y )
donc il s’agit bien d’un mouvement rectiligne sinusoïdale pour S
d’où la loi horaire du mouvement de S est yS ( t ) = a.sin ( ω.t + 𝝋𝒔 )
Avec : a ( m ) : Amplitude de l’onde
ω ( rad.s-1 ) : La pulsation de l’onde
Remarque : Soient ω = 2𝝅N ( N c’est la fréquence de l’onde en Hz ) et l’angle
𝝋𝒔 ( rad ) : Phase initiale de la source ( dans le cas de la figure 𝝋𝒔 = 0 )

- Elongation d’un point M de la corde

Soit M un point de la corde tel que SM = x ( distance entre le point àt=0 M


M et la source S )
D’après le prince de propagation le point M refait exactement le
𝒙
Mouvement de la source S mais après un certain retard Ѳ = 𝑽
Avec : V c’est la vitesse de propagation de l’onde ( m.s-1 ) à t = Ѳ ( l’onde arrive au point M )

L’élongation YM (t,x) d’un point M situé au repos à la Remarque :


distance x de l’extrémité source (S). La propagation de l’onde
correspond juste à un
YM (t,x) = Ys ( t – Ѳ ) = a.sin ( ω.(t – Ѳ ) + 𝝋𝒔 )
transport d’énergie et non de
𝟐𝝅.𝑿
= a.sin ( ω.t – ω.Ѳ + 𝝋𝒔 ) = a.sin ( ω.t – + 𝝋𝒔 ) matière ( M n’a pas changé de
𝑻.𝑽
position suivant x)
Or pour une durée t = T ( une période ) la distance
parcourue par l’onde est d= λ ( longueur d’onde )
𝟐𝝅.𝑿
d’où T.V = λ, donc finalement on aura YM (t,x) = a.sin ( ω.t – + 𝝋𝒔 )
𝝀

 Sinusoïde des espaces ( y = f ( x ) )


C’est la courbe qui représente l’aspect de la corde à un instant t1 bien déterminé,
c’est comme étant on a pris une photo de la corde à t1

Application
Soit ys ( t ) = a.sin( 200Πt + Π )
𝑑 𝑡
1) a- Déterminer la période T de l’onde 2) a- = 1 = 2 donc d = 2λ
𝜆 𝑇
b- Donner yM (t , x ) b- Si on remplace la valeur de t1 dans YM (t,x) on
aura :
𝟐𝝅.𝑿
2) On a pris une photo de la corde à t = 2.10-2s YM (t,x) = a.sin ( – +Π)
𝝀
a- Trouver une relation entre d ( la distance Tableau de valeur
parcourue par l’onde à t = t1 ) et la
X(m) 0 λ/4 λ/2 3λ/4 λ
longueur d’onde λ
b- Représenter l’aspect de la corde à t = t1 Y(m) 0 a 0 -a 0
Aspect de la corde à t = t1
Correction :

2𝜋 2𝜋
1) a- T = 𝜔
= 200𝛱 = 0,01s
𝟐𝝅.𝑿
b- YM (t,x) = a.sin ( ω.t – + 𝝋𝒔 )
𝝀
𝟐𝝅.𝑿
YM (t,x) = a.sin ( 200Π.t – +Π)
𝝀
 Sinusoïde du temps ( y = f ( t ) )
C’est la courbe qui représente l’état du mouvement d’un point M de la corde au cours temps,
c'est un mouvement suivant la verticale ( l’axe des Y )

Application

Soient ys ( t ) = a.sin( 200Πt + Π ) et v = 4m.s-1


𝒙
1) a- Déterminer la période T de l’onde en déduire λ 2) a- Ѳ = 𝑽 = 1,5.10-2s , soit alors Ѳ = 1,5T
b- Donner yM (t , x ) b- Si on remplace la valeur de x dans yM (t , x )
2) Soit un point M d’abscisse xM = 6 cm on aura yM ( t ) = a.sin ( 200Π.t )
a- A quel instant Ѳ l’onde arrive au point M c- Voir diagramme ( N.B : il faut noter que la source
En déduire une relation entre T et Ѳ quitte sa position d’équilibre vers les élongations
b- Déterminer la loi horaire du mouvement de M négatives puisque 𝝋𝒔 = Π
c- Représenter sur le même diagramme les lois y(m)
horaires du mouvement de S et M

Correction : t(s)
O
2𝜋 2𝜋 -2
1) a- T = 𝜔
= 200𝛱
= 0,01s ; λ = V.T = 4.10 m Ѳ
𝟐𝝅.𝑿
b- YM (t,x) = a.sin ( ω.t – + 𝝋𝒔 )
𝝀
𝟐𝝅.𝑿
YM (t,x) = a.sin ( 200Π.t – +Π)
𝝀

- Déphasage entre la source S et un point M de la corde


𝟐𝝅𝒙
Le déphasage entre S et M est ∆𝜑 = 𝝋𝒔 - 𝝋𝑴 = 𝝀

Nature de S et M vibrent en S et M vibrent en S vibre en quadrature S vibre en quadrature


déphasage phase opposition de phase avance % à M retard % à M
∆𝜑 ( rad ) 2Kπ 2Kπ + π 2Kπ + π / 2 2Kπ - π / 2
X = SM (m ) Kλ λ ( K + ½) λ ( K + ¼) λ ( K – ¼)
Le nombre de
point M de la 0<X≤L 0<X≤L 0<X≤L 0<X≤L
corde qui On trouve : On trouve : On trouve : On trouve :
vibrent en 𝐿 1 𝐿 1 1 𝐿 1 1 𝐿 1
0<K≤𝜆 - 2<K≤𝜆 - 2 4
<K≤𝜆 + 4 -4 < K≤ 𝜆 - 4
….……% à S

 Etude d’une onde dans un liquide


On aura pratiquement les mêmes résultats juste que dans ce cas la figure est symétrique par rapport à S