Vous êtes sur la page 1sur 4

Traduction libre par Daniel Biwila C.S.

LETTRE DE MARY BAKER EDDY A ADAM H. DICKEY

La place que vous convoitez vous cherche déjà. Et l’endroit dont vous avez
besoin a également besoin de vous. Le Principe Divin met ensemble l’offre et la
demande pour un bien commun. Dieu avec sagesse, intelligence et amour
contrôle, guide, protège, fait prospérer et bénit cette union de Son idée
(l’homme) et sa joyeuse activité.

Tout ce dont vous avez besoin pour l’instant est de réaliser que votre conscience
est pleinement préparée, élargie, élevée et joyeuse s’attendant à l’infini bien,
afin que tout sens de limitation ne puisse obstruer la pleine manifestation de la
volonté de Dieu pour son idée. Vous devez savoir que la volonté de Dieu pour
Son idée est la perfection, et rien de moins. Tout ce dont nous avons toujours
besoin c’est de changer notre impression de discorde en une conscience
d’harmonie et de gouvernement divin.

Celui qui pense : «mon travail est accompli et je dois maintenant en trouver un
autre», doit comprendre que Dieu seul dirige et ouvre la voie. Vous ne savez pas
s’il est sage de prendre la décision de rester ici ou de se rendre ailleurs, à moins
que Dieu puisse diriger vos pas, jour après jour. Même si vos désirs sont en
parfaite harmonie avec le progrès, vous devez taire toute volonté humaine.
Aucun sens personnel, ni un plan matériel, ni aucune autre fausseté de cette
nature ne doit s’exprimer.

Dieu étant tout en tout et Omniprésent, seule la patience et une calme obéissance
ne doivent être exprimées. Dieu est présent ici même où vous vous trouvez.
Demeurez calme et élevez tout simplement votre pensée. Prenez conscience
qu’aucune tyrannie, cruauté, aucun caractère, aucune sensualité, aucune
rancune, injustice ou orgueil de nature humaine ne peut s’exprimer et apporter
détresse, oppression ou vous faire chuter dans votre marche. « L’être de Dieu est
liberté, harmonie infinies et bénédiction illimitée » (S.S. 481 :4), et vous reflétez
Dieu. Travaillez en prenant conscience que vous exercez une activité
harmonieuse et effacez tout sens de personnalité, bonne ou mauvaise, et sachez
que vous servez le Seigneur, le Christ. Rien ne pourrait arrêter, retarder cette
activité qui marche sous la direction, la protection et l’emplacement divins.

Nous n’avons pas besoin de changer d’environnement. Nous ne pouvons


changer que notre conception de l’environnement et cela ne peut se faire qu’en
élevant nos pensées sur les choses qui nous entourent. Dieu est l’unique
environnement. Notre vision doit être clarifiée, et toute séquelle de crainte,
d’impatience ou de mauvaise appréciation du prochain devrait disparaître. Nous
devons savoir qu’un seul Dieu éclaire et gouverne tous.

Vous n’avez pas à planifier ou déterminer où, quand et comment les choses
devront se produire. C’est l’affaire de Dieu. Votre prérogative c’est de refléter
votre être réel, être à l’écoute et obéir à l’appel. La volonté Divine, clairement,
nous appelle à chaque instant, et nous dit ce que notre Père attend de nous. Nous
sommes souvent borné sur notre propre façon de faire les choses au lieu de
comprendre que tout est déjà accompli. La moitié de notre temps se perd en
cherchant à comprendre ce que Dieu nous dit. Soyez en sûr que cette volonté
Divine sera intelligemment exprimée et répondra à tout besoin, tout en
détruisant votre crainte. Vous n’avez aucun besoin, parce que vous êtes complet
en Dieu.

C’est Dieu qui pense et vous reflétez ses pensées. C’est Dieu seul qui est en
action et personne d’autre. C’est Dieu seul qui s’exprime et « personne ne peut
arrêter sa main » ou dire « qu’est-ce que tu fais ? ». Dieu vous dira ce qu’il
faudra faire pour votre tâche. Lui seul déroulera chaque étape. Par conséquent,
ne vous inquiétez de rien. Ne soyez ni anxieux ni impatient. Il dispose en
abondance le bien infini pour vous. Ce que vous avez à faire c’est de
comprendre que c’est l’Entendement Divin qui construit, unifie, rassemble et
fait prospérer.

La Divine et parfaite loi d’ajustement, est en train d’opérer à travers


l’omniprésente loi d’attraction qui vous apportera tout ce qui vous revient de
droit divin.

Chaque jour, réalisez davantage que « les champs fleurissent », et que « l’amour
Divin a toujours répondu à tout besoin humain et y répondra toujours » (S.S.
494). Que cela soit pour un besoin d’emploi ou tout autre. Qu’il existe pour tout
un chacun un emploi. Que tout ce qui vous revient de droit divin vous appartient
déjà et ne cultivez en aucun moment le sens du manque. Ce sens erroné
engendre toute sorte de maladie et de difficulté.

Cela ne demande pas beaucoup de temps pour réaliser sa place réelle. Il est
impossible pour une idée d’être en dehors de sa juste place. Et cette place est
pleinement ajustée à l’idée qui la remplit. La place répondra à tous les besoins
de l’idée prévus par le Principe Divin.

Dieu étant abondance, Il ne pourvoit qu’abondance. Par conséquent, la mauvaise


pratique mentale, erreur, ne peut vous appauvrir mentalement, spirituellement,
physiquement ni financièrement. La réalisation de cette vérité est source
d’abondance, de Vie, de Vérité et d’Amour, ainsi que d’intelligence pour tous
vos besoins matériels.

Par-dessus tout, nous devons comprendre que seul le Principe divin et non un
humain dispose. Paul écrit : « En lui nous avons la vie, le mouvement et l’être »
(Actes ). Ceci implique que l’homme, en tant qu’idée de Dieu, est déjà à
l’endroit qui lui convient pour un travail guérisseur. Et cette place est à l’instant
même au sein de l’Entendement Divin. Par conséquent, tout besoin est déjà
pourvu par l’Amour Divin.

Demeurer dans cet état de conscience apporte dans l’expérience humaine tout ce
dont nous avons besoin. Que cela soit le besoin d’un domicile ou tout autre.
Parce que cet état de conscience exclut tout ce qui est mauvais, tel que un
verdict humain de surpopulation, d’endroit inadéquat, de peur, d’indécision, de
manque, etc. En rendant ces verdicts nuls et sans effet, vous exposez au grand
jour les faits spirituels de l’être. Ainsi, vous verrez tous vos besoins satisfaits. Il
s’agit tout simplement de refuser d’accepter ces verdicts humains comme faisant
partie de votre opinion ou pensée.

Comprenez seulement que toute pensée émane de l’Entendement Divin et la


pensée correcte dissipe toute croyance du mal ainsi que ses effets au sujet de
l’environnement, etc. En demeurant ferme et en ayant confiance en Dieu de tout
votre cœur, vous verrez s’ouvrir les portes. Il n’y a pas d’échec dans le Royaume
de Dieu, car Dieu est avec vous à chaque instant. Souvenez vous seulement que
l’Entendement Divin dispose des ressources infinies pour bénir. Ne vous limitez
donc pas.

Il n’existe aucune loi de mauvaise pratique malicieuse agissant à travers une


personnalité, une condition ou une circonstance quelconque qui puisse arrêter ou
obstruer, pour un seul instant, la manifestation complète et parfaite de la place
que Dieu vous a réservé ici et maintenant. (voir Ecrits divers p. 270)

La Divine et parfaite loi d’ajustement, oeuvrant à travers l’omniprésente et


l’universelle loi d’attraction mettra entre vos mains tout ce qui vous appartient.
« Oh, Seigneur ! Suscite en nous des inspirations, des mobiles, des désirs élevés,
plus saints et plus purs ».

Faites une place pour Dieu dans votre cœur et dans vos actes. Ainsi, votre place
se manifestera dans la vie de tous les jours. Si vous pouvez saisir la sublimité de
votre espérance, l’infinie capacité de votre être, la grandeur de vos possibilités,
vous laisserez l’erreur se détruire elle-même. L’erreur ne vient à vous que pour
réclamer une existence et vous seul pouvez lui en offrir une.
Il n’existe aucun canal personnel ou impersonnel à travers ou par lequel le
magnétisme animal, qu’il soit malicieux ou volontaire, sympathique ou ignorant,
conscient ou inconscient, ne puisse affecter la Christian Science, son
découvreur, ses membres ou leurs activités.

Aujourd’hui même, l’Entendement Divin m’ajuste à mon travail et mon travail à


moi. Sous la loi d’ajustement, loi divine, mon travail ne doit être que florissant.
A travers les déclarations fermes, le travail et le travailleur, l’acheteur et le
vendeur, sont mis en harmonie. Ainsi, l’offre répond à la demande et la parfaite
loi divine est exprimée.

(Nous comprenons que M. Dickey, qui était plus proche de Mme Eddy a
conservé cette lettre pendant sept ans en sondant son message et en étudiant la
profondeur avant d’écrire l’article « La Divine Loi d’ajustement ».)