Vous êtes sur la page 1sur 9

Cahier des charges

Réaliser par :

Rayes Houssem Bahri Othman

Daggez Linda Ben Mansour Wafa

2018/2019

1
Table de matières

Introduction ……………………………………………..……………………………....3

1. Présentation du projet ……………………………………….………………….…….4

1.1Contexte ……………………………………………………….……………..….4

1.2Objectif ………………………………………………….………………………4

1.3Description ………………………………………… …….……….…………….4

1.4Critère d’acceptabilité du produit…………………………………………….…..4

2. Expression des besoins ……………………………………………………….……...4

2.1besoins fonctionnels ……………………………………………………………...4

2.2besoins non fonctionnels ……………………………………...………….………4

3. contraintes……………………………………………………………….…….….…..5

3.1couts ……………………………………………………………………….….......5

3.2délais ………………………………………………………………..……..………5

4. déroulement du projet …………………………………………………………..…….5

4.1 Première étape ………………………………………………………..……...……5

L'envergure ……………………………………………………………………………………………………..6

Corde …………………………………………………………………………………………………………..….6

Épaisseur………………………………………………………………………………………………………....6

Épaisseur relative …………………………………………………………………………………………….6


La longueur du planeur ……………………………………………………………………………………..………..7

Flèche ……………………………………………………………………………………………………………………….….7

La longueur du planeur ……………………………………………………………………………………………..…8

Flèche ………………………………………………………………………………………………………………..…………8

5. Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………….9

2
Introduction :
Le club aéromodélisme ENETCOM est un club scientifique
fondé en novembre 2014 par l’ingénieur Mekki Belgacem, ce
club est consacré pour toutes les activités sur les deux
domaines aéronautiques et aéromodélisme, tel que les
formations, les workshops et les visites industrielles, pour le
but d’améliorer les compétences techniques des élèves
ingénieurs.

Notre travaille et notre motivation nous permettent de gagner


plusieurs prix a l’échelle nationale citons le premier prix Aero
entrepreneur le 29 avril 2017 a l’INSAT, deuxième prix avec
le planeur et troisième prix polyclub a l’ENIT et finir avec le
deuxième prix d’Aeroglider en 2018 a l’ENIM. Ceci n’est
d’autre que le fruit de nos propres efforts, et notre passion de
ce domaine.

Dans cet état d’esprit nous avons l’opportunité de participer à


cette édition du Tunisian Aeroday .Notre équipe est composée
de quatre étudiants d’ingénierie et dans ce document nous
avons essayé de détailler notre planeur au niveau de la
démarche de construction et le calcul mécanique, électrique et
aérodynamique.

3
1. Présentation du projet :
1.1 Contexte :

Notre équipe va réaliser un planeur lancé-main qui va respecter les


caractéristiques de la compétition dont les dimensions, l’homologation…

1.2 Objectif :

L’objectif de ce travail est de réaliser un planeur en ajoutant des éléments


innovants.

1.3 Description :

Dans ce projet on va utiliser les matériels suivants :

 Carte Arduino
 Des cerveaux moteurs
 Gyroscope
 Les roues
 Capteur ultra son
 Les leds
1.4 Critère d’acceptabilité du produit :

Notre planeur respect les critères d’acceptation imposés par la compétition dont
l’homologation ou le planeur ne dépasse pas 500g et envergure des ailes est
100cm.

2. Expression des besoins


2.1 besoins fonctionnels :

Les matériels cités ci-dessus seront programmé par Arduino afin de réaliser les
fonctions suivantes :

 auto réglage de la direction a l’aide du gyroscope et cerveau moteur.


 le capteur ultra son permet de détecter s’il ya un obstacle.
 Les roues empêches la collision entre le planeur el la terre.
2.2 besoins non fonctionnels :
 les leds assurent un jeu de couleur

4
3. contraintes :
3.1 couts :

Entre le polystyrène matière de base, les autres composantes et la cartes Arduino


le cout finale est environs 80dt et 100dt

3.2 délais :

Entre la réalisation du modèle et la programmation, ceci dure environs 2


semaines de travail.

4. déroulement du projet :
4.1 Première étape :

Dans cette étape on a réalisé notre planeur en utilisant le polystyrène de


densité 20 Et en se basant sur le modèle suivant :

Figure 1 : schémas du planeur

5
 L’envergure : est la distance entre les extrémités des ailes E = 2b ou B
Et dans notre cas l’envergure égale a 100cm.
 Corde : La corde d'un profil est la droite A - F joignant le bord d'attaque
au bord de fuite. Sa longueur est notée Profil lettre L
L= 18 cm

Figure 2 : la corde d’un profil

 Épaisseur : L'épaisseur maximale de l’aile est la distance maximale


existante entre d’une part l’extrados, d’autre part l’intrados. L'épaisseur
est notée h.
H= 1 cm

Figure 3 : l’épaisseur maximale de l’aile


 Épaisseur relative : L’épaisseur relative d’un profil est le rapport de
l’épaisseur maximale (t en anglais) sur la longueur de la corde. e = h /
Profil lettre L ou t / Profil lettre L
E=1/18=0.056 cm.

6
Figure 4 : épaisseur relative
 Flèche : La flèche notée f est la distance maximale entre la corde et la
ligne moyenne du profil. Elle définit donc sa courbure. Courbure = f /
Profil lettre L
F= 8cm
Courbure =8/18= 0.44cm

Figure5 : la flèche

 la longueur du planeur :
L1 =1 m
L1= L2-L3

L2

L3

7
 dérive : les dimensions de la dérive sont :

Longueur : 16cm et largeur 2.5cm

 plan fixe : longueur 40cm et hauteur 3cm

Figure 6 : modèle du planeur

4.2 Deuxième étape :


Cette étape sera sacrifiée pour l’implantation des autres composants :
Tout d’abord nous avons programmé le gyroscope selon les axes X et Y à
l’aide de la carte Arduino , de plus le capteur ultra son nous permet de
détecter la distance entre le planeur et la terre en effet dés qu’il détecte ce
dernier un hauteur moins de 30 cm il envoie un message au cerveau
moteur qu’il assure la stabilisation du planeur en revenant a son hauteur
précédent dés que cette action sera répéter et le cerveau n’arrive pas a
corrigé ce problème un signal sera envoyer a l’autre cerveau moteur qui
sera responsable de déclencher les roues cette étape permet de protéger le
planeur lors de ca descente.
En lançant le planeur les leds vont un jeu de lumière.

8
5. Conclusion :
Au cours de ce cahier des charges, nous avons spécifié l'environnement
matériel et logiciel de notre planeur. Nous avons Ensuite procédé à
l'élaboration du déroulement de travail, et la mis en relief quelques
interfaces.

L’intérêt du travail réalisé réside dans la permission du


planeur de parcourra un maximum de distance tout en se
maintenant le plus longtemps possible en vol.