Vous êtes sur la page 1sur 385

Manuel de maintenance du tombereau de carrière SRT95C

Manuel de maintenance de SRT95C

Machines d'exploitation
minière de SANY

B13T03CHAN1-SRT95C
Tombereau de carrière SRT95C

Instructions:
◆ Le manuel de maintenance peut probablement contenir les accessoires et composants optionnels
que vous ne pouvez pas acheter dans votre région,pour les accessoires et composants optionnels
dont vous auriez besoin, veuillez contacter s'il vous plaît la compagnie de marketing locale de
Machines d’exploitation minière de SANY.

Attention
Veuillez nous excuser de ne pas pouvoir vous rendre compte du changement des matériaux et
paramètres par d’autres notices.

◆ Le moteur Cummins QST30 - C1050 est installé sur SRT95C,veuillez voir le manuel de
maintenance et d'entretien du moteur série de Cummins QST30 - C1050 pour les documents en
détail.
◆ La boîte de vitesses type d'Allison H8610AR est installée sur SRT95C,veuillez voir le manuel de
maintenance et d'entretien de la boîte de vitesses type d'Allison H8610AR pour les documents en
détail sur la boîte de vitesses.

Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Préface
Préface
Cher utilisateur:
Bonjour! Merci d'avoir choisi le tombereau de carrière rigide série SRT de la Société à responsabilité
limitée de Machines d’exploitation minière de SANY!Nous allons vous fournir en toute sincérité«les
produits de première classe, la qualité de première classe et le service de première classe».
Après l'utilisation à long terme, il se produira naturellement l'usure, le décoincement et
l'endommagement pour les composants et pièces de rechange, donc il faut appliquer régulièrement le
contrôle, l'entretien et la réparation pour assurer une bonne performance, un fonctionnement fiable et
sûr et une durée de vie prolongée des machines.Nous vous fournissons un manuel de maintenance
pour faciliter votre contrôle, maintenance, et réparation de la machine.
Il est stipulé et illustré en détail dans ce manuel le contrôle, la réparation et l'entretien de divers
composants du tombereau de carrière rigide SRT95C, et présenté la méthode de jugement et de
traitement pour des problèmes communs.Les mesures recommandées et illustrées dans ce manuel sont
des méthodes efficaces pour la mise en œuvre de la réparation et de l'entretien.Dans lesquelles il est
conçue des outils spéciaux nécessaires pour certaines opérations de réparation, nous vous
recommandons d'utiliser les outils spéciaux lors d'usage recommandé et de maintenance.
Pour minimiser les risques de blessures corporelles et de décès ou de dommages matériels dus aux
pratiques de maintenance inappropriées, vous devez lire attentivement ce manuel etles notes et
avertissements importants contenus dans ce manuel!et vous devez aussi connaître tous les dangers
potentiels qui sont difficiles à prévoir, ceux dont les détails ne sont pas donnés dans les notes et
avertissements ou ceux que vous pouvez imaginer dans chaque méthode de maintenance et de
réparation.Par conséquent, vous devez assurer d'abord la sécurité de vous-mêmes et des véhicules en
utilisant les procédés de maintenance ou les outils qui ne sont pas recommandés.

Attention
La surcharge ou le chargement barbare affecteront gravement la durée de vie des composants et de
tout le véhicule.

Attention
Les spécifications dans ce manuel de maintenance seront probablement changées à tout moment sans
préavis,veuillez nous excuser de ne pas pouvoir vous rendre compte par d’autres notices.Veuillez s'il
vous plaît demander auprès du commissionnaire de machines d'exploitation minière de SANY les
derniers documents.

Manuel de maintenance 01
Préface Tombereau de carrière SRT95C
Aucun texte sur cette page

02 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Généralité

Généralité
Consignes de sécurité importantes
La mise en application correctement de la réparation et
maintenance est très importante dans l'opération fiable et
sûre du véhicule automobile.Les mesures recommandées
et illustrées dans ce manuel sont des méthodes efficaces
pour la mise en œuvre de la réparation et de
l'entretien.Dans lesquelles il est conçue des outils spéciaux
nécessaires pour certaines opérations de réparation, nous
vous recommandons d'utiliser les outils spéciaux lors
d'usage et de mise en œuvre de la maintenance. Pour
minimiser les risques de blessures corporelles et de décès
ou de dommages matériels dus aux pratiques de
maintenance inappropriées, vous devez lire attentivement
ce manuel et les notes et avertissements importants
contenus dans ce manuel! Et vous devez aussi connaître
tous les dangers potentiels qui sont difficiles à prévoir, ceux
dont détails ne sont pas donnés dans les notes et
avertissements ou ceux que vous pouvons imaginer dans
chaque méthode de maintenance et de réparation. Par
conséquent, vous devez assurer d'abord la sécurité de
vous-mêmes et des véhicules en utilisant les procédés de
maintenance ou les outils qui ne sont pas recommandés.
Signes avertisseurs de sécurité
1. Il permet d'éviter de blessures corporelles ou
de décès en conformité pleinement avec les
informations de sécurité indiquées par ce signe.
2. Notez que ce signe est utilisé pour vous avertir des
risques potentiels de blessure.
Classe des dangers
Le système de classification des dangers à échelons
administratifs multiples est utilisé pour transmettre et
suggérer les risques et dangers potentiels de
blessure.Quand les caractères et symboles suivants sont
utilisés en combinant avec les signes avertisseurs de
sécurité, ils signifient certain niveau de gravité d'un danger
potentiel, tandis que ceux sans combinaison avec les
signes avertisseurs de sécurité concernent et indiquent
seulement les pertes et la protection des biens et
propriétés.Lorsque les avertissements sont déjà marqués
sur les équipements mentionnés dans ce manuel ou notés
dans le protocole et les étiquettes de véhicules pour vous
aider à identifier et éviter de tous les dangers potentiels, les
caractères, les symboles et les signes avertisseurs de
sécurité possèdent les mêmes effets.
Danger Il indique une situation très dangereuse qui
entraînera le décès ou les graves blessures corporelles.
Alarme Il indique la situation dangereuse
potentielle qui entraînera le décès ou les graves blessures
corporelles.
Attention Il indique la situation dangereuse
potentielle qui entraînera les faibles ou moyennes
blessures corporelles.
Remarquez que les caractères et symboles sans
combinaison avec les signes avertisseurs de sécurité
indiquent la situation dangereuse potentielle qui peut
entraîner les dommages matériels.

Manuel de maintenance 03
Généralité Tombereau de carrière SRT95C
Conclusion
Une opération incorrecte est extrêmement dangereuse, c'est
obligatoire de lire attentivement ce manuel avant les opérations
d'entretien.
Alarme
Dans les opérations, c'est interdit d'utiliser les
1. Il faut lire toutes les précautions sur le véhicule avant le
graissage ou la réparation. pièces démontées et remplacées, simplement
2. Lors d'une opération, c'est obligatoire de porter les bottes de modifiées ou avec une performance affaiblie et
sécurité et le casque.Et il faut boutonner bien les boutons du dégradée.Sinon il va affecter sérieusement la
habit de travail pas très à la taille,. performance globale de tout véhicule et causer les
• C'est obligatoire de porter les lunettes de sécurité et de dommages des équipements ou les blessures
protection lors de taper avec un marteau. corporelles.
• Lors de l'opération brise-rochers avec le lithotriteur, il faut
également porter les lunettes de sécurité.
3. Les opérations de soudage doivent être chargées par les
personnels expérimentés qui sont bien formés et entraînés.En
cours de ces opérations, c'est obligatoire pour eux de porter les
gants de soudage, la plaque de masquage, les lunettes de
sécurité, le casque et l'uniforme approprié destiné au soudage.
4. Pour deux ou plusieurs opérateurs, ils doivent convenir et
respecter les mêmes procédés avant l'opération.Avant le
commencement des procédés, il faut notifier les ouvriers dans la
même équipe.Dans les réparations, c'est obligatoire d'accrocher
les signes d' «en cours de réparations» à la position qui frappe
les yeux dans la salle d'opération.
5. Tous les outils doivent être bien gardés et dûment stockés, il faut
se familiariser avec leur modes d'emploi.
6. Les outils et les pièces doivent être placés aux endroits
appropriés. Il faut maintenir un chantier propre et bien rangé en
assurant qu'il n'y a pas de tache de graisse ni de souillures sur le
sol.Il fautfumer la cigarette dans la zone stipulée selon les
règlements.C'est interdit de fumer dans le chantier ou en cours
des opérations.
Préparation des opérations
7. Lors de remplissage du réservoir d'huile ou de réparation, le
véhicule doit être stationné sur le terrain dur, solide et plat.Il faut
placer les butées au-dessous des roues pour empêcher le
mouvement du véhicule.
8. Avant l'opération, il fautdémonter les pièces qui risquent de
tomber sur la terre.Si c'est impossible, par exemple:les cylindres
de suspension, l'habitacle etc, il faut mettre les appuis solides ou
insérer la goupille de sécurité ou les butées pour empêcher la
chute des pièces de travail.En outre, c'est obligatoire de couper
le courant électrique, verrouiller tous les leviers de commande et
d'accrocher les signes d'avertissements à la position qui frappe
les yeux.
9. Avant les opérations de désassemblage ou d'assemblage, il faut
soutenir le véhicule à l'aide des butées, du cric ou des autres
consoles de soutien.
10. Il faut enlever et nettoyer les limons et souillures attachés sur
diverses parties de la carrosserie, c'est obligatoire d'utiliser les
accoudoirs, l'escalier ou le marchepied lors de monter en
véhicule ou descendre du véhicule.C'est interdit de sauter en
haut ou en bas.Il faut utiliser le plateau avec socle de sécurité s'il
ne permet pas d'utiliser les accoudoirs ou l'escalier.
Consignes à observer dans les opérations
11. Quand vous démontez la trappe carburant, le bouchon de purge
ou la trappe d'huile de transmission hydraulique,vous devez
porter les lunettes de sécurité et éviter de faire face à la trappe
en tournant le corps, il faut relâcher et desserrer doucement les
bouchons et couvercles pour empêcher l'éjection d'huile et de
liquide.Lors du démontage ou de l'enlèvement des composants
du circuit d'huile, d'eau ou de gaz, il faut d'abord décharger
complètement la pression du système de vidage.
12. Lorsque le moteur vient de s'arrêter, l'eau et l'huile dans le
système sont tous chaudes, il faut éviter des brûlures.

04 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Généralité
Il faut attendre que l'eau et l'huile sont pleinement refroidis avant les
opérations du système d'eau ou d'huile.
13. Il faut couper le courant électrique et retirer le conducteur de la
batterie pour commencer l'opération.Tout d'abord, retirer le
conducteur connecté au pôle négatif (-) de la batterie.
14. Il faut utiliser l'élévateur ou la grue pour soulever les
composants lourds.Vérifier les câbles, les chaînes et les
crochets pour éviter de danger.C'est obligatoire d'utiliser les
équipements de levage avec une puissance suffisante.
• Les équipements de levage doivent être installés dans
l'emplacement correct.L'élévateur ou la grue doit être
manipulé doucement et lentement pour prévenir un
choquement entre les composants et autres pièces.Il ne faut
pas faire aucune opération sous l'élévateur ou la grue.
15. Il faut commencer par deux directions opposées du boulon
pour relâcher progressivement la pression des composants
sous l'effet du ressort et puis déserrer doucement les boulons
pour démonter le couvercle en bout.
16. Lors du démontage des composants, il faut manipuler
doucement pour éviter d'abîmer ou couper les fils électriques
ou de provoquer l'incendie à cause des fausses
manipulations.
17. Lors du démontage de la tuyauterie, il faut éviter des
trop-pleins des combustibles ou de l'essence à mécanisme, et
il faut essuyer tout de suite la goutte d’huile une fois qui est
tombée sur la terre pour éviter que les travailleurs sont tombés
en glissant quand ils marchent ou même de provoquer un
incendie.
18. C’est interdit de laver les pièces avec l'essence de pétrole,
c'est une règle générale, sourtout pour les pièces électriques.
19. N'oubliez pas de remettre toutes les pièces à la position
d'origine.Lors du remplacement des pièces endommagées par
celles nouvelles, les nouvelles et anciennes pièces doivent
être séparées pour éviter des installations fausses.
• Lors de l'installation des tuyaux flexibles et des conducteurs, il
faut les préserver des endommagements causés par le
frottement contre les autres pièces lors du roulement du
véhicule.
20. Lors de l'installation des tuyaux flexibles à haute pression, il
faut assurer que les tuyaux ne sont pas tordus.C'est très
dangereux une fois que le tuyau est endommagé, surtout pour
la tuyauterie à haute pression, donc il faut y attacher une
attention particulière.Il faut aussi vérifier que les composants
attenants sont installés correctement.
21. Les pièces doivent être vissées et serrées selon le couple
stipulé lors de l'assemblage ou de l'installation.Dans le
montage, il faut attacher une attention particulière aux pièces
de protection et celles qui fonctionnent à haute vitesse ou
avec une vibration violente comme les tabliers et vérifier si
l'installation est correcte.
22. Lorsque les trous de deux groupes des composants doivent
être alignés, il faut éviter d'insérer la main et les doigts dans le
trou pour la sécurité.
23. Lors de la mesure de pression d'huile, il faut vérifier que
l'appareil de mesure est installé correctement avant les
opérations.
24. L'éclatement du pneu ou la crevaison et l'effondrement de la
jante peuvent causer les accidents graves de blessures
corporelles ou de décès.Donc il faut observer religieusement
les recommandations dans le mode d'emploi fourni par le
fabricant ou lire attentivement le mode d'emploi offert par le
fournisseur de pneus.

Manuel de maintenance 05
Généralité Tombereau de carrière SRT95C
Stockage des véhicules
Il faut faire attention lors du stockage à court terme ou
non-temporairement pour éviter d'endommager les pièces de
véhicules.Lors du dépôt de véhicules,si les mesures nécessaires ne
sont pas prises pour protéger les différentes pièces d'assemblage,ce
qui conduira un coût très élevé de la réparation,ainsi qu’un
retardement de remise en service des véhicules.
Stockage temporaire
Il est demandé par notre compagnie que:c'est obligatoire de prendre
les mesures préventives suivantes dans un délai de stockage de 30
jours des véhicules:
1. Contrôle et entretien —— Il faut faire des examens et tests
completsainsi que quelquesréparations et ajustements
nécessaires comme la préparation de mise en service du
véhicule.Ce qui peut permettre la mise en service immédiate
du véhicule après l'expiration du délai de stockage.
2. Lubrification——Il faut lubrifier exhaustivement le véhicule
selon les exigences mentionnées dans le chapitre
27«Système de lubrification centralisée» de ce manuel.
3. Stationnement——après un nettoyage complet du véhicule, il
faut stationner le véhicule sur un terrain sec, plat et solide, et
puis appliquer le frein de stationnement.Soyez sûr de retenir
que:il ne faut pas avoir aucune substance de graisse sur la
terre, parce qu’elle peut causer la dégradation et la
détérioration des pneus.
4. Batteries —— Si la température locale est modérée, il permet
de garder la batterie sur le véhicule; il faut recharger les
régénérateurs avant l'usage s'ils ne sont pas utilisés après 30
jours, si la condition permet, nous vous proposons de faire un
exament à l'atelier avant le chargement en profitant de
méthode de micro-courants afin d'assurer une quantité
d'électricité abondante et suffisante; les régénérateurs doivent
être stockés dans un endroit contre l'érosion de température à
la condition climatographique excessive froide ou chaude.
5. Traitement contre la rouille —— Toutes les rouilles sur le
véhicule doivent être déblayées, en plus, toutes les surfaces
métalliques exposées du véhicule doivent être couvertes par
l'agent anti-rouille de haute qualité.
6. Réservoir à carburant ——Il faut remplir la soute à
combustible et le réservoir à l'huile de transmission
hydraulique pour éviter de la condensation d'humidité dans le
réservoir à carburant.
7. Pneus—— Il faut gonfler tous les pneus à la bonne
pression.Durant le stockage, il faut contrôler la pression de
gonflage une fois environ toutes les deux semaines.
8. Moteur —— Se référer au manuel de maintenance du moteur
pour satisfaire les exigences pour le stockage complet avec
un délai moins de 30 jours.
9. Boîte de vitesses —— Il faut remplir le carter d'huile de la
boîte de vitesses jusqu'à la position correcte.
Stockage à long terme moins de six mois
Quand le délai de stockage des véhicules est plus de 30 jours et
moins de six mois, il faut l’appliquerselon les étapes suivantes:
1. Contrôle et entretien —— Il faut appliquer le stockage
temporaire.
2. Lubrification —— appliquer l'étape 2 pour le stockage
temporaire.
3. Stationnement ——Effectuer l'étape 3 de stockage temporaire
pour soulever et soutenir le véhicule avec l'appui des
traverses de bois de sorte que les pneus se détachent du sol.
4. Batterie —— Démonter la batterie du véhicule et la stocker
dans un endroit convenable, contrôler et recharger au moins
une fois tous les 30 jours ou connecter avec le rechargeur de
micro-courant.
5. Traitement contre la rouille —— appliquer l'étape 5 de
stockage temporaire.
6. Réservoir à carburant——appliquer l'étape 6 de stockage
temporaire.

06 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Généralité
7. Pneus —— soulever et soutenir le véhicule avec
l'appui selon l'étape 3 pour dégonfler les pneus
jusqu'à 0,7 bar (10 lbf / pouce carré), nettoyer
toutes les graisses sur les pneus, et préserver les
pneus de l'irradiation directe du soleil et de l'érosion
de l'eau avec la gaine à pneumatique convenable.
8. Boîte de vitesses —— Se référer au manuel de
maintenance de la boîte de vitesses pour satisfaire
les exigences pour le stockage complet avec un
délai plus de 30 jours.
9. Moteur—— Se référer au manuel de maintenance
du moteur pour satisfaire les exigences pour le
stockage complet avec un délai plus de 30 jours.
10. Appareil respiratoire d'air —— Démonter toutes les
chatières et tous les appareils respiratoires,
encombrer et sceller l’accès d'air avec les
bouchons, sinon il faut coller les chatières et
l'appareil respiratoire avec le ruban adhésif
étanche.
Stockage plus de six mois
Quand le délai de stockage des véhicules est plus de six
mois, il faut l’appliquer selon les étapes suivantes
Autres- Stockage des véhicules
Remarques: En plus des étapes avec un délai de
stockage moins de six mois, il est ajouté les exigences
supplémentaires suivantes:
1. Lubrification ——Il faut lubrifier exhaustivement le
véhicule selon les exigences mentionnées dans le
chapitre 27«Système de lubrification centralisée»de
ce manuel.
2. Roulements de roue —— démonter, laver, contrôler
et remonter tous les roulements de roue.
Attention: Durant le stockage, les étapes précitées
doivent être répétées tous les six mois.
Magasin de levage
1. Lubrification —— Il faut lubrifier exhaustivement le
véhicule selon les exigences mentionnées dans le
chapitre 27«Système de lubrification centralisée»
de ce manuel.
2. Batterie ——vérifier si la batterie est bien
rechargée,si l'électricité est encore insuffisant, il
devrait la recharger en plein.
3. Pneus ——Se référer au chapitre 1 «Ensemble
roue avant» de ce manuel pour gonfler tous les
pneus jusqu’à la bonne pression.
4. Carburant et réservoir d'huile de transmission
hydrauliqu—— vider les huiles résiduelles dans le
réservoir, et le remplir jusqu'au niveau d'huile
correct, retirer le couvercle du respirateur et installer
un respirateur tout propre.
5. Soupape de décharge et respirateur —— Démonter
tous les rubans adhésifs et bouchons à vis à
l'interface du joint de respirateur et puis monter le
respirateur et brancher et la soupape de décharge.
6. Moteur —— Se référer au manuel de maintenance
du moteur pour résilier le stockage du moteur selon
les instructions.
7. Peinture——Vérifier si le véhicule est rouillé, il faut
refaire la peinture dans la zone corrodée et rouillée.
8. Boîte de vitesses —— Se référer au manuel de
maintenance de la boîte de vitesses pour résilier le
stockage selon les instructions.

Manuel de maintenance 07
Généralité Tombereau de carrière SRT95C
Aucun texte sur cette page

08 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Guide de lecture
Guide de lecture
Arrangement des chapitres
Le "Manuel de maintenance" est utilisé commeun
document d'orientation des opérations de maintenance et
de réparation.Le contenu de certains chapitres se varie
selon les modèles de véhicule,veuillez les distinguer dans
la consultation.
Ce manuel est divisé en chapitres suivants:
roue avant,montage du pont avant,ensemble pont
arrière et montage,ensemble roue arrière,montage du
moteur, de la boîte de vitesses,montage des ailes et du
plateau, de l'habitacle de conducteur,tuyauterie
hydraulique de direction de l'habitacle de
conducteur,tuyauterie de freinage de l'habitacle de
conducteur,assemblage du système de
climatiseur,l'installation du réservoir à carburant et de la
tuyauterie,montage du réservoir à carburant et de la
tuyauterie,tuyauterie de direction et
raccordement,tuyauterie de levage et le
raccordement,ensemble réservoir à huile de transmission
hydraulique,tuyauterie de freinage et le
raccordement,commande de ralentissement de la boîte
de vitesses,châssis et montage,montage des arbres
d'entraînement, l'installation du filtre à air et de la
tuyauterie,montage des filtres et de la
tuyauterie,ensemble système d'échappement,suspension
arrière,buse de radiateur,habitacle et montage,éclairage
et montage,système de détection du véhicule,plan
d'aménagement des étiquettes SRT95C,système de
lubrification centralisé,filtre à huile et la tuyauterie de la
boîte de vitesses,système de refroidissement à disque de
freinage et le raccordement,refroidisseur à l'huile de
freinage et le montage,tuyauterie de refroidissement de la
boîte de vitesses et montage,montage du radiateur et de
la tuyauterie,montage du réservoir d'eau et de la
tuyauterie à distance,batterie et montage,câbles et
faisceaux et d’autres, il totalise 36 chapitres.
Distribution et modification en temps opportun
Si le contenu du manuel est complété ou modifié, les
détails mis à jour seront transférés à la compagnie de
marketing des machines d'exploitation minière de SANY
pour vous assurer d'obtenir les derniers dossiers avant
les opérations.

Manuel de maintenance 09
Guide de lecture Tombereau de carrière SRT95C

Marquage
Le marquage ci-dessous est utilisé pour satisfaire les
exigences sur les plans importants de sécurité et de qualité
afin de mettre ce manuel pleinement en jeu et en pratique.
Marque Projet Explication
Il faut accorder une
attention particulière à la
Sécurité
sécurité lors des
opérations
Lors des opérations, il
faut accorder aussi une
attention particulière aux
Attention exigences techniques
etprécautions pour
assurer la qualité de
travail.
Lors de la sélection des
élingues et des postures
de travail,
Poids
il faut faire attention au
poids des composants
de système.
Attacher une attention
Couple de particulière au couple de
serrage serrage des composants
lors de l'assemblage
Il indique d'enduire
Revêtement
l'adhésif et la graisse
Injecter certain volume
Huile, eau d'essence à mécanisme,
d'eau et de carburant
Endroit d'évacuation
Évacuation d'huile ou d'eau et
volume d'épuisement
Instructions sur le levage
• Si les composants ne peuvent pas être enlevés sans
à-coup avec un dispositif de levage du véhicule, il faut
vérifier:
Alarme
1) Vérifier si tous les boulons de serrage du composant
l faut utiliser les élévateurs comme la grue listée
à démonter ont été dévissés et retirés. dans le chapitre "Désassemblage et assemblage"
2) Vérifier s'il existe d’autres composants interférants et pour tous les composants encombrants (plus de 25
bloquants le démontage. kg); toutes les pièces pesant plus de 25 kg doivent
Cordes être marquées et repérées par les signes.
1) Sélectionner les cordes conformément au poids des
composants marqué sur le dispositif de levage et au
tableau ci-dessous:

10 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Guide de lecture
Cordes
Diamètre de la corde Charge admissible
mm kN tons
10 9.8 1
11.5 13.7 1.4
12.5 15.7 1.6
14 21.6 2.2
16 27.5 2.8
18 35.3 3.6
20 43.1 4.4
22.4 54.9 5.6
30 98.1 10
40 176.5 18
50 274.6 28
60 39 2 40
★ La valeur admissible représente 1/6 ou 1/7 de la
valeur d'intensité de coupure des cordes.
2) Les cordes doivent être suspendues au milieu du
crochet.
Parce que la corde risque de détacher du crochet si cette
corde est suspendue à l’extrémité du crochet en causant
des accidents graves.
La résistance aux efforts à la partie médiane du crochet est
maximale .

3) C'est interdit d'utiliser une seule corde, il faut utiliser


deux ou plusieurs cordes pour enrouler et attacher Alarme
sur les objets.
Une seule corde peut provoquer que les objets
tournoient en air en cours du levage,une fois la corde
est détachée ou glissée en déplaçant de la position
d'origine de ficelage,ce qui va causer des accidents
graves.

Manuel de maintenance 11
Guide de lecture Tombereau de carrière SRT95C

4) Lors du levage en suspension des objets


lourds,l'angle de suspension des cordes et du crochet
ne doit pas être trop grand.Lorsque les objets sont
enlevés par deux ou plusieurs cordes,au fur à mesure
que l'angle de suspension s'accroît, la force

Poids de charge (kg)


appliquée sur chaque corde est également
augmentée.Il est listé dans le tableau ci-dessous la
variation des différentes angles du charge admissible
kg quand les objets lourds sont enlevés par deux
cordes dont chaque a connu un capacité portant
maximal de 1000 kg.
Lors de la suspension verticale avec deux cordes, le
poids total de suspension peut atteindre 2000 kg,
mais quand l'angle de suspension se varie jusqu'à
120 °, le poids de charge n'atteint que 1000
kg.D'autre part, à l'angle de suspension de 150 ° et
avec un charge de 2000kg, la force appliquée aux Angle de suspension (º)
deux cordes de suspension va atteindre 4000 kg.

12 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Conversion d'unité

Tableau de conversion
Utiliser le table de conversion
Il est offert des conversions simples numériques dans la table de conversion.voir les exemples ci-dessous pour la
méthode d'utilisation détaillée de la tables de conversion.
xemple: Convertir mm en in à l'aide de la méthode de la table de conversion.
1. Convertir 55mm en in.
(1) (A) est à la position No.50 de la colonne verticale gauche, faire une ligne horizontale à partir de (A).
(2) (B) est à la position No.5 au rang en haut, et puis faire une ligne verticale à partir de (B).
(3) intersection de deux lignes comme (C) est la valeur de conversion de mm en in. Donc, 55mm = 2.165in.
2. Convertir 550mm en in.
(1) Il n'y a pas de N °550 dans le tableau,Par conséquent, ce nombre est divisé par 10 (la virgule fractionnaire est
déplacée d’une chiffre à gauche) pour convertir en 55mm.
(2) Utiliser la même méthode comme ci-dessus,pour convertir 55mm en 2.165in.
(3) Comme la valeur d'origine (550 mm) est divisée par 10,Donc une fois 2.165in est multiplié par 10 (la virgule
fractionnaire est déplacée d’une chiffre à droite) pour rendre à la valeur d'origine.donc 550mm=21.65in.
Convertir ( mm ) en (B) 1mm=0.03937in
(in)
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 0.039 0.079 0.118 0.157 0.197 0.236 0.276 0.315 0.354
10 0.394 0.433 0.472 0.512 0.551 0.591 0.630 0.669 0.709 0.748
20 0.787 0.827 0.866 0.906 0.945 0.984 1.024 1.063 1.102 1.142
30 1.181 1.220 1.260 1.299 1.339 1.378 1.417 1.457 1.496 1.536
40 1.575 1.614 1.654 1.693 1.732 1.772 1.811 1.850 1.890 1.929
(C)
(A)
50 1.969 2.008 2.047 2.087 2.126 2.165 2.205 2.244 2.283 2.323
60 2.362 2.402 2.441 2.480 2.520 2.559 2.598 2.638 2.677 2.717
70 2.756 2.795 2.835 2.874 2.913 2.953 2.992 3.032 3.071 3.110
80 3.150 3.189 3.228 3.268 3.307 3.346 3.386 3.425 3.465 3.504
90 3.543 3.583 3.622 3.661 3.701 3.740 3.780 3.819 3.858 3.898

Manuel de maintenance 13
Conversion d'unité Tombereau de carrière SRT95C

Convertir mm en in 1mm=0.03937in
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 0.039 0.079 0.118 0.157 0.197 0.236 0.276 0.315 0.354
10 0.394 0.433 0.472 0.512 0.551 0.591 0.630 0.669 0.709 0.748
20 0.787 0.827 0.866 0.906 0.945 0.984 1.024 1.063 1.102 1.142
30 1.181 1.220 1.260 1.299 1.339 1.378 1.417 1.457 1.496 1.536
40 1.575 1.614 1.654 1.693 1.732 1.772 1.811 1.850 1.890 1.929

50 1.969 2.008 2.047 2.087 2.126 2.165 2.205 2.244 2.283 2.323
60 2.362 2.402 2.441 2.480 2.520 2.559 2.598 2.638 2.677 2.717
70 2.756 2.795 2.835 2.874 2.913 2.953 2.992 3.032 3.071 3.110
80 3.150 3.189 3.228 3.268 3.307 3.346 3.386 3.425 3.465 3.504
90 3.543 3.583 3.622 3.661 3.701 3.740 3.780 3.819 3.858 3.898
Convertir kg en lb 1kg=2.2046lb
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 2.20 4.41 6.61 8.82 11.02 13.23 15.43 17.64 19.84
10 22.05 24.25 26.46 28.66 30.86 33.07 35.27 37.48 39.68 41.89
20 44.09 46.30 48.50 50.71 51.91 55.12 57.32 59.53 61.73 63.93
30 66.14 68.34 70.55 72.75 74.96 77.16 79.37 81.57 83.78 85.98
40 88.18 90.39 92.59 94.80 97.00 99.21 101.41 103.62 105.82 108.03

50 110.23 112.44 114.64 116.85 119.05 121.25 123.46 125.66 127.87 130.07
60 132.28 134.48 136.69 138.89 141.10 143.30 145.51 147.71 149.91 152.12
70 154.32 156.53 158.73 160.94 163.14 165.35 167.55 169.76 171.96 174.17
80 176.37 178.57 180.78 182.98 185.19 187.39 189.60 191.80 194.01 196.21
90 198.42 200.62 202.83 205.03 207.24 209.44 211.64 213.85 216.05 218.26

14 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Conversion d'unité

Convertir L en U.S.gal 1L=0.2642U.S.gal


0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 0.264 0.528 0.793 1.057 1.321 1.585 1.849 2.113 2.378
10 2.642 2.906 3.170 3.434 3.698 3.963 4.227 4.491 4.755 5.019
20 5.283 5.548 5.812 6.076 6.340 6.604 6.869 7.133 7.397 7.661
30 7.925 8.189 8.454 8.718 8.982 9.246 9.510 9.774 10.039 10.303
40 10.567 10.831 11.095 11.359 11.624 11.888 12.152 12.416 12.680 12.944

50 13.209 13.473 13.737 14.001 14.265 14.529 14.795 15.058 15.322 15.586
60 15.850 16.115 16.379 16.643 16.907 17.171 17.435 17.700 17.964 18.228
70 18.492 18.756 19.020 19.285 19.549 19.813 20.077 20.341 20.605 20.870
80 21.134 21.398 21.662 21.926 22.190 22.455 22.719 22.983 23.247 23.511
90 23.775 24.040 24.304 24.568 24.832 25.096 25.361 25.625 25.889 26.153
Convertir L en U.K.gal 1L=0.21997U.K.gal
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 0.220 0.440 0.660 0.880 1.100 1.320 1.540 1.760 1.980
10 2.200 2.420 2.640 2.860 3.080 3.300 3.520 3.740 3.950 4.179
20 4.399 4.619 4.839 5.059 5.279 5.499 5.719 5.939 6.159 6.379
30 6.599 6.819 7.039 7.259 7.479 7.969 7.919 8.139 8.359 8.579
40 8.799 9.019 9.239 9.459 9.679 9.899 10.119 10.339 10.559 10.778

50 10.998 11.281 11.438 11.658 11.878 12.098 12.318 12.528 12.758 12.978
60 13.198 13.418 13.638 13.858 14.078 14.298 14.518 14.738 14.958 15.178
70 15.398 15.618 15.838 16.058 16.278 16.498 16.718 16.938 17.158 17.378
80 17.598 17.818 18.037 18.257 18.477 18.697 18.917 19.137 19.357 19.577
90 19.797 20.017 20.237 20.457 20.677 20.897 21.117 21.337 21.557 21.777

Manuel de maintenance 15
Conversion d'unité Tombereau de carrière SRT95C

Convertir kg·m en ft·lb 1kg·m =7.233 ft·lb


0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 7.2 14.5 21.7 28.9 36.2 43.4 50.6 57.9 65.1
10 72.3 79.6 86.8 94.0 101.3 108.5 115.7 123.0 130.2 137.4
20 144.7 151.9 159.1 166.4 173.6 180.8 188.1 195.3 202.5 209.8
30 217.0 224.2 231.5 238.7 245.9 253.2 260.4 267.6 274.9 282.1
40 289.3 296.6 303.8 311.0 318.3 325.5 332.7 340.0 347.2 354.4

50 361.7 368.9 376.1 383.4 390.6 397.8 405.1 412.3 419.5 426.8
60 434.0 441.2 448.5 455.7 462.9 470.2 477.4 484.6 491.8 499.1
70 506.3 513.5 520.8 528.0 535.2 542.5 549.7 556.9 564.2 571.4
80 578.6 585.9 593.1 600.3 607.6 614.8 622.0 629.3 636.5 643.7
90 651.0 658.2 665.4 672.7 679.9 687.1 694.4 701.6 708.8 716.1

100 723.3 730.5 737.8 745.0 752.2 759.5 766.7 773.9 781.2 788.4
110 795.6 802.9 810.1 817.3 824.6 831.8 839.0 846.3 853.5 860.7
120 868.0 875.2 882.4 889.7 896.9 904.1 911.4 918.6 925.8 933.1
130 940.3 947.5 954.8 962.0 969.2 976.5 983.7 990.9 998.2 1005.4
140 1012.6 1019.9 1027.1 1034.3 1041.5 1048.8 1056.0 1063.2 1070.5 1077.7

150 1084.9 1092.2 1099.4 1106.6 1113.9 1121.1 1128.3 1135.6 1142.8 1150.0
160 1157.3 1164.5 1171.7 1179.0 1186.2 1193.4 1200.7 1207.9 1215.1 1222.4
170 1129.6 1236.8 1244.1 1251.3 1258.5 1265.8 1273.0 1280.1 1287.5 1294.7
180 1301.9 1309.2 1316.4 1323.6 1330.9 1338.1 1345.3 1352.6 1359.8 1367.0
190 1374.3 1381.5 1388.7 1396.0 1403.2 1410.4 1417.7 1424.9 1432.1 1439.4

16 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Conversion d'unité

Convertir kg/cm2 en lb/in2 1kg/cm2=14.2233lb/in2


0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
0 0 14.2 28.4 42.7 56.9 71.1 85.3 99.6 113.8 128.0
10 142.2 156.5 170.7 184.9 199.1 213.4 227.6 241.8 256.0 270.2
20 284.5 298.7 312.9 327.1 341.4 355.6 369.8 384.0 398.3 412.5
30 426.7 440.9 455.1 469.4 483.6 497.8 512.0 526.3 540.5 554.7
40 568.9 583.2 597.4 611.6 625.8 640.1 654.3 668.5 682.7 696.9

50 711.2 725.4 739.6 753.8 768.1 782.3 796.5 810.7 825.0 839.2
60 853.4 867.6 881.8 896.1 910.3 924.5 938.7 953.0 967.2 981.4
70 995.6 1010 1024 1038 1053 1067 1081 1095 1109 1124
80 1138 1152 1166 1181 1195 1209 1223 1237 1252 1266
90 1280 1294 1309 1323 1337 1351 1365 1380 1394 1408

100 1422 1437 1451 1465 1479 1493 1508 1522 1536 1550
110 1565 1579 1593 1607 1621 1636 1650 1664 1678 1693
120 1707 1721 1735 1749 1764 1778 1792 1806 1821 1835
130 1849 1863 1877 1892 1906 1920 1934 1949 1963 1977
140 1991 2005 2020 2034 2048 2062 2077 2091 2105 2119

150 2134 2148 2162 2176 2190 2205 2219 2233 2247 2262
160 2276 2290 2304 2318 2333 2347 2361 2375 2389 2404
170 2418 2432 2446 2460 2475 2489 2503 2518 2532 2546
180 2560 2574 2589 2603 2617 2631 2646 2660 2674 2688
190 2702 2717 2731 2745 2759 2773 2788 2802 2816 2830

200 2845 2859 2873 2887 2901 2916 2930 2944 2958 2973
210 2987 3001 3015 3030 3044 3058 3072 3086 3101 3115
220 3129 3143 3158 3172 3186 3200 3214 3229 3243 3257
230 3271 3286 3300 3314 3328 3343 3357 3371 3385 3399
240 3414 3428 3442 3456 3470 3485 3499 3513 3527 3542

Manuel de maintenance 17
Conversion d'unité Tombereau de carrière SRT95C

Unité de longueur, de poids


Dans ce manuel, les unités de mesures sont converties en
système métrique.
Le système des unités de poids conventionnelles est
exprimé dans les parenthèses {}.
Par exemple:
kg { N }
kgm { Nm }
2
kg/cm { MPa }
mmHg { kPa }
mmH2O { kpa }
HP/r/min { kw/r/min }
g/HPh { g/kwh }

18 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Catalogue

Catalogue

1 Ensemble roue avant 1-1

1.1 Ensemble roue avant ............................................................................................................ 1-1

2 Installation du pont avant 2-1

2.1 Installation du pont avant gauche ......................................................................................... 2-3


2.1.1 Installation du moyeu avant .................................................................................................. 2-7
2.1.2 Freinage avant et installation, ............................................................................................. 2-11
2.1.3 Ensemble bras de direction................................................................................................. 2-17
2.1.4 Cylindres de suspension avant ........................................................................................... 2-18
2.2 Mécanisme de direction ...................................................................................................... 2-35

3 Train arrière assemblé et pièces de montage 3-1

3.1 Train arrière assemblé.......................................................................................................... 3-4


3.1.1 Renvoi de roue et arbre arrière de roue motrice................................................................... 3-9
3.1.2 Ensemble moyeu arrière ..................................................................................................... 3-16
3.1.3 Ensemble couple conique-différentiel ................................................................................. 3-20
3.1.4 Ensemble de poutre d'essieu arrière .................................................................................. 3-35
3.1.5 Frein arrière et montage...................................................................................................... 3-38
3.2 Pièces de montage de l'ensemble d'essieu arrière ............................................................ 3-63

4 Ensemble de roue arrière 4-1

4.1 Ensemble de roue arrière ..................................................................................................... 4-1

5 Montage de moteur 5-1

5.1 Montage de moteur ............................................................................................................... 5-1


5.1.1 Montage de PTO de moteur................................................................................................ 5-10
5.2 Montage de compresseur ................................................................................................... 5-15

6 Montage de boîte de vitesses 6-1

6.1 Montage de boîte de vitesses ............................................................................................... 6-1


6.2 Contrôle de ralentisseur de la boîte de vitesse .................................................................. 6-14

7 Installation de l'aile et la plateforme 7-1

Manuel de maintenance I
Catalogue Tombereau de carrière SRT95C
7.1 Installation de l'aile et la plateforme ...................................................................................... 7-1

8 Accessoires de cabine de pilote 8-1

8.1 Installation de composants de cabine de pilote .................................................................... 8-4


8.1.1 Corps de cabine de pilote ..................................................................................................... 8-5
8.1.2 Ensemble d'installation de sièges ......................................................................................... 8-8
8.1.3 Ensemble d'installation de dispositif de pilotage ................................................................ 8-10
8.1.4 Ensemble d'installation de contrôleur d'accélérateur ......................................................... 8-11
8.1.5 Ensemble d'évaporateur ..................................................................................................... 8-13
8.1.6 Faisceaux de fils de cabine de pilote .................................................................................. 8-15
8.1.7 Instrument d'interrupteur ..................................................................................................... 8-17

9 Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote 9-1

9.1 Pilotage ................................................................................................................................. 9-1


9.2 Unité de soupapes de direction ............................................................................................ 9-4

10 Tuyaux de frein et joints de cabine de pilote 10-1

10.1 Soupape de pédale ............................................................................................................. 10-1

11 Installation de tuyaux de climatiseur 11-1

11.1 Installation de tuyaux de climatiseur ................................................................................... 11-1

12 Installation de réservoir de carburant et de tuyaux 12-1

12.1 Installation de réservoir de carburant et de tuyaux............................................................. 12-1

13 Tuyaux de direction et joints 13-1

13.1 Pompe à piston ................................................................................................................... 13-1


13.2 Bloc de soupape d'amortissement ...................................................................................... 13-2
13.3 Filtre à huile hydraulique ..................................................................................................... 13-3

14 Tuyaux de levage et joints 14-1

14.1 Pompe de levage ................................................................................................................ 14-1


14.2 Soupape de levage ............................................................................................................. 14-2
14.3 Unité de soupapes d'équilibre ............................................................................................. 14-3
14.4 Unité de soupapes d'alimentation en huile de pilotage ...................................................... 14-5
14.5 Cylindre de levage .............................................................................................................. 14-7
II Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Catalogue
15 Ensemble de réservoir hydraulique 15-1

15.1 Ensemble de réservoir hydraulique .................................................................................... 15-1

16 Tuyaux de frein et joints 16-1

16.1 Accumulateur de système de frein ..................................................................................... 16-1


16.2 Unité de soupapes de frein ................................................................................................. 16-2

17 Châssis et montage 17-1

17.1 Châssis et montage ............................................................................................................ 17-1

18 Montage de l'arbre d'entraînement 18-1

18.1 Ensmble d’arbre d'entraînement avant ............................................................................... 18-1


19.2 Ensemble d'arbre d'entraînement arrière ........................................................................... 18-4

19 Montage du filtre à air et de la tuyauterie 19-1

19.1 Montage du filtre à air et de la tuyauterie ........................................................................... 19-1

20 Ensemble de système d'échappement 20-1

20.1 Ensemble de système d'échappement ............................................................................... 20-1

21 Système de suspension arrière 21-1

21.1 Système de suspension arrière .......................................................................................... 21-1

22 Capot de protection de radiateur 22-1

22.1 Capot de protection de radiateur ........................................................................................ 22-1

23 Benne et Installation 1

23.1 Benne et Installation................................................................................................................. 1

24 Lampes d'éclairage et installations 24-1

24.1 Lampes d'éclairage et installation ....................................................................................... 24-1

25 Système de détection des véhicules 25-1

25.1 Système d'inspection des véhicules ................................................................................... 25-2

Manuel de maintenance III


Catalogue Tombereau de carrière SRT95C
26 Schéma de disposition des étiquettes SRT95C 26-4

26.1 Schéma de disposition des étiquettes SRT95C ................................................................. 26-4

27 Système de graissage centralisé 27-2

27.1 Système de graissage centralisé manuellement ................................................................ 27-2


27.2 Système de graissage centralisé automatiquement (à option) .......................................... 27-4

28 Filtre à huile de boîte de vitesses et de la tuyauterie 28-1

28.1 Filtre à huile de boîte de vitesses et de la tuyauterie ......................................................... 28-1

29 Tuyauterie et raccords du système de refroidissement avec le frein à disque 29-1

29.1 Tuyauterie et raccords du système de refroidissement avec le frein à disque ................ 29-1

30 Refroidisseur d'huile de frein et son installation 30-1

30.1 Refroidisseur d'huile de frein et son installation ................................................................. 30-1

31 Tuyauterie de refroidissement de BV et son installation 31-1

31.1 Tuyauterie de refroidissement de BV et son installation .................................................... 31-1

32 Installation du radiateur et la tuyauterie 32-1

32.1 Installation du radiateur et la tuyauterie .............................................................................. 32-1


32.2 Installation de condenseur .................................................................................................. 32-3
32.3. Ensemble de réservoir du liquide........................................................................................ 32-5

33 Installation du réservoir d'eau à distance et de la tuyauterie 33-1

33.1 Installation du réservoir d'eau à distance et de la tuyauterie ............................................. 33-1

34 Batterie d’accumulateur et son installation 34-1

34.1 Batterie d’accumulateur et son installation ......................................................................... 34-1

35 Câble et faisceau 35-1

35.1 Câble et faisceau ................................................................................................................ 35-1

36 Autres 36-1

36.1 Lubrification et entretien ...................................................................................................... 36-1

IV Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Catalogue
36.1.1 Lubrification et entretien ...................................................................................................... 36-1
36.1.2 Autre entretien ..................................................................................................................... 36-5
36.2 Spécifications techniques du couple de serrage de boulon et d'écrou standards ........... 36-11
36.3 Outils de réparation ........................................................................................................... 36-16
36.4 Détails des pièces consommables du wagon-trémie à minerai SRT95C ........................ 36-21
36.5 Paramètre technique .............................................................................................................. 23

Manuel de maintenance V
Catalogue Tombereau de carrière SRT95C
Aucun texte sur cette page

VI Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant

1 Ensemble roue avant


1.1 Ensemble roue avant

1. Bague de 3. Bague de siège 5. Joint torique 7. Agrafes de 9. Goujon


butée 4. Ensemble 6. Bague de jante 10. Moyeu
2. Jantes corps de valve blocage 8. Ecrous

Figure 1 Vue de coupe de l'ensemble jantes

Généralité
L'ensemble roue avant est composé de l'ensemble jantes Alarme
et des pneus, des agrafes de jante et des écrous. Il faut d'abord démonter le capuchon et l'obus de
L'ensemble pneus et jantes est conçu d’être pré-assemblé, valve en désserant les agrafes de jante pour
remplaçable et échangeable. relâcher complètement la pression des pneus et
éviter des blessures et des dommages matériels
Préparation avant l'entretien avant la maintenance des pneus et des jantes,puis
insérer un fil d'acier mince dans le trou de soupape
pour prévenir le colmatage du trou d'air.Même si les
pneus semblent plats et dégonflés, mais s'il existe
une pression pneumatique résiduelle, il peut aussi
causer les blessures corporelles ou décès quand les
éléments de jantes sont éjectés dans la procédure
du démontage.

Manuel de maintenance 1-1


Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C

Alarme
La soudure ou le chauffage des composants des
jantes et des pneus peut provoquer l'explosion sous
l’effet de la chaleur en raison de l'expansion du gaz
dans les pneus.Cet avertissement s’applique
également aux pneus gonflés de l'azote.Bien que
l'azote est généralement pas explosif, mais quand la
chaleur est assez, la pression pneumatique sera
augmentée, ce qui entraînera l'explosion en causant
des blessures corporelles ou même décès.Que les
pneussoient bien ou mal gonflé, il ne faut jamais de
souder ou chauffer les composants de jante sur le
pneu pour éviter de causer des blessures
corporelles ou des dommages matériels.Même si le
pneu n'est pas monté sur la jante, n'essayez pas
d'utiliser une méthode de soudage ou de chauffage
pour réparer les jantes ou les composants.Nous
vous proposons de ne pas mettre en rebut les
composants de jante avec problèmes sans avoir
obtenu l'autorisation spéciale de notre compagnie
ou du fabricant de jante ou les instructions de texte
sur les procédés de maintenance.

Démontage de l'ensemble pneus et jantes


Voir la figure1 pour les nombres d'ordre dans les
parenthèses. Alarme
Si avec l'ensemble pneus et jantes pré-assemblé, il n'y a Pour prévenir les blessures corporelles et les
pas de nécessité de démonter les pneus de la jante du dommages des propriétés, les pneus doivent être
véhicule, mais les envoyer comme un part unique et intégré solidement calés, les matériaux de cale et les
dans un endroit convenable pour séparer les pneus et les équipement de levage doivent posséder un capacité
jantes. de charge suffisant afin d'assurer la sécurité du
1. Le véhicule est stationné dans une zone de travail travail.
plate en appliquant le frein de stationnement et en
arrêtant le moteur.
2. Tourner de plusieurs tours le volant dans deux sens
pour libérer la pression du système de direction. Sauf
celui à monter, tous les autres pneus doivent être bien
calés et bloqués par le bois de bout de 100 mm X100
mm (4 pouces X4 pouces) ou plus grand morceau.
3. Pour démonter les pneus, il faut supporter le poids du
véhicule avec un cric au lieu de le pousser haut.
4. Dégonfler complètement les deux pneus en retirant le
capuchon et l'obus de valve et insérer un fil
métallique dans le trou de la valve pour assurer un
échappement lisse,voir l'avertissement dans le
chapitre «Préparation avant l'entretien».
5. Dévisser l'écrou sur le moyeu (8).Mais ne pas le
démonter du boulon (9).
6. Soulever le véhicule jusqu'à la hauteur qui permet de
démonter les pneus en plaçant des bois de calage de
sécurité sous le pont arrière.
7. Appliquer la manutention des pneus à l'aide des
chaînes de suspension ou élingues avec une
résistance suffisante pour connecter avec les
équipements de levage.Démonter l'écrou (8) et les 1. Bague de butée 3. Bague de 5. Bague de
agrafes de jante (7) du boulon(9) sur les roues et extérieur blocage butée intérieur
rabaisser l'ensemble pneus et jantes. 2. Bague de siège 4. Jante
Démonter le pneu de la jante Figure 2 Ensemble jantes
Sauf avec instructions supplémentaires, voir la figure 2
pour les numéros dans les parenthèses.

1-2 Manuel de maintenance

Figure 3 Démonte pneu


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant
Remarques: Les instructions suivantes ne s'appliquent qu’au
démontage avec les outils manuels, veuillez consulter le chapitre
«Outils hydrauliques pourdémonter les pneus» pour les procédés qui Alarme
exigent les outils hydrauliques. Lors de la manutention des pneus à partir des
1. Si les pneus ne sont pas dégonflés à l'avance d'une manière jantes, les équipements de levage doivent posséder
sûre.Il faut d'abord démonter le capuchon et l'obus de valve pour une capacité de charge suffisante et une connexion
un échappement absolu conformément à l'avertissement dans la fiable afin d'assurer la sécurité de travail.
«Préparation avant la maintenance», et puis envelopper les filets
de la soupape avec le ruban de tissu pour prévenir les
dommages, la soupape doit rester ouverte pour prévenir le gaz
résiduel dans les pneus.
2. Voir la figure 3, insérer un démonte-pneu avec un des boutsà
crochet plat dans la rainure en forme de «C» entre la bague de
siège (2) et la bague de butée(1) pour forcer et déserrer la
bague de siège extérieure du pneu.Il permet d'envelopper un
long manchon au bout tout droit du démonte-pneu pour
augmenter le bras de force, et puis forcer la bague de siège
autour du pneu, l'autre personne peut l'assister avec la même
méthode en insérant dans la rainure entre la bague de siège et
celle de butée, les deux personnes peuvent forcer les bagues
par ordre au long du pneu avec deux démontes pneu jusqu'au
déserrage de la bague de siège intérieur.
3. Insérer le bout avec crochet du démonte-pneu dans la rainure de
la jante (4) pour forcer par l'extrémité de la bague de blocage
(lieu d'ouverture).Selon l'étape 2, séparer et forcer la bague de
siège (2) de la bague de blocage (3) autour du pneu avec deux
démontes pneu.
4. Utiliser deux démontes pneus d'une même manière pour forcer
et sortir la bague de blocage(3) par l'ordre au long de la
périphérie d'un cercle au niveau de cran «B» montré dans la
figure.
5. Démonter et mettre en rebut le joint torique (5, Fig 1).
6. Forcer et démonter la bague de blocage(3) et celle de siège(2)
pour enlever la bague de butée extérieure(1).
7. Il y a la rainure similaire de détachement à l'intérieur de la jante
qui permet de forcer et démonter d'une même manière la bague
de siège intérieure montée dans le pneu selon l'étape 2.Il faut
utiliser l'autre méthode pour la chambre à air de pneu si
l'ensemble moyeux sont encore montés sur le véhicule:Mettre
un petit cric entre les pièces de rigidité de la bague de butée
intérieure et du châssis.pour forcer le siège du pneu à détacher
de la jante en appliquant une pression à l'aide du cric.il peut
appliquer autour du pneu jusqu'à tant que tous les points sur la
bague de siège sont détachés et libérés.
8. Il faut soulever le pneu de la jante à l'aide des équipements de
levage convenables.pour accomplir le démontage des pneus
comme ça.
Remarques: S'il n'y a pas de équipement de levage convenable pour
monter les pneus et les jantes dans le véhicule, il faut séparer le pneu
de la jante conformément à la méthode suivante:Descendre le cric en
poussant le fond du pneu vers l'extérieur autant que possible pour faire
le pneu toucher la terre et puis remonter le cric jusqu'à la hauteur
d'origine, répéter cette procédure à plusieurs reprises jusqu'à tant que
le pneu est détaché de la jante.
Contrôle
Pneu
Il faut contrôler la surface intérieure du pneu pour vérifier l'état
d'utilisation des pneus, contrôler s'il existe la coupure ou les fissures de
fibre à l'intérieur du pneu.Rapprocher et observer soigneusement à
courte distance s'il existe des objets pointus et tranchants qui peuvent
percer le pneu comme c'est pas facile de les trouver au-dehors du
pneu.Déblayer et nettoyer tous les saletés et l'eau et les débris
étrangers à l'intérieur du pneu.
Il faut remplacer l'ensemble obus de valve défectueux.
Ensemble jantes
Le surcharge, le gonflage inapproprié des pneus, les comportements
routiers épouvantables, le roulement à grande vitesse, les accidents,
l'accumulation des saletés et la corrosion peuvent réduire la durée de
vie des jantes et des autres composants.

Manuel de maintenance 1-3


Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C
Donc il faut considérer de remplacer les jantes à l'approche de
l'expiration du délai d'utilisation et faire le contrôle chaque fois lors du
remplacement des pneus. Alarme
1. Balayer et enlever complètement les taches de rouille et les C'est interdit de l'utiliser en mélangeant les
souillures sur la jante et autres composants. composants d'un fabricant de jantes avec l’autre.Si
2. Enduire la peinture d'apprêt sur les composants et les sécher le siège de jante et la bague de blocage sont
complètement avant l'assemblage. fabriqués et fournis par les différents fournisseurs,
3. Vérifier et contrôler s'il y a les défauts comme le courbage, les il risque de causer un verrouillage insuffisant, c'est
fissures, la déformation sur l'ensemble jantes(Figure 2) pour très dangereux.Par conséquent, il faut consulter
éviter d'abîmer et rouiller les éléments, ce qui peut générer et souvent le fabricant des jantes pour la méthode et
provoquer les dangers mentionnés dans l'avertissement
précité.Remplacer toutes les pièces endommagées par les
les instructions correctes de montage et de
nouvelles. combinaison de l'ensemble jantes.
4. Mettre en rebut l'ancient joint torique et le remplacer. En outre, c'est très dangereux d'utiliser
Remarques: Il faut faire attention lors de l'installation du joint torique
l'assemblage de jantes endommagé, usé et
pour éviter d'endommager l'étanchéité hermétique des pneus après le inapproprié.Il va entraîner des blessures corporelles
gonflage. et des dommages matériels pour le non-respect des
Monter les pneus dans les jantes alarmes précitées.
Sauf avec instructions supplémentaires, voir la figure2 pour les
numéros dans les parenthèses.
1. Si l'ensemble corps de valve sans chambre à air a été démonté
de la jante, il faut le remonter et refixer par les trous de soupape Alarme
sur la jante. Lors de la manutention des pneus sur les jantes, les
2. N'importe que la jante (4) est montée ou pas montée,la méthode équipements de levage doivent posséder une
de montage pour les pneus est essentiellement pareille.Si la capacité de charge suffisante et une connexion
jante n'est pas montée dans le véhicule, déposer tout plat la fiable afin d'assurer la sécurité de travail.
jante sur le bois de calage ou le banc de montage en faisant la
face avec la rainure à joint torique vers en haut.Il faut placer une
cale sous les jantes pour éviter que le pneu à monter touche la
terre.la taille des bois de calage ne doit pas dépasser de 13 mm
(0,5 pouces) du siège de jante pour éviter des interférences
contre la bague de butée intérieure(5).
3. Monter la bague de butée intérieur (5) dans la jante (4).
4. Il faut d'abord lubrifier le bord et le nouveau joint torique(5,Fig 1)
avec la solution savonneuse végétative diluée avant de monter
le pneu dans la jante.pour fixer et mettre bien en place
l'ensemble soupapes du pneu et puis monter le pneu dans la
jante pour une combinaison solide entre le pneu et la bague de
butée intérieure (5).
5. Monter la bague de butée extérieure (1) dans la jante (4).
6. Monter la bague de siège(2) dans la jante (4).
7. Monter et bloquer la bague de siège (3) dans la rainure de la
jantes(4), appliquer le montage selon la figure 5 avec le démonte
pneu.
8. Faire entrer la bague de siège(2) dans la jante (4) à travers du
joint torique en utilisant le démonte-pneu ou l'élévateur à
fourche.C'est obligatoire de mettre des bois de calage entre la
Figure 5 Montage de la
fourche et les pneus pour les protéger dans l'utilisation de bague de blocage
l'élévateur à fourche.Lubrifier le joint entre la jante et la rainure
du joint torique avec la solution savonneuse diluée ou la solution
sans effet néfast contre le caoutchouc de pneus pour faciliter
l'assemblage.Il ne faut pas utiliser trop de lubrifiant.Monter le
nouveau joint torique (5, v Fig 1) dans la rainure de la jante
derrière de la bague de blocage.
9. Soulever le pneu pour une étanchéité efficace entre la bague de
siège (2) et le joint torique (5, Fig1).Si vous ignorez cette étape,
dans certains cas, le pneu risque de s'éjecter automatiquement.
Monter l'ensemble pneus et jantes sur le moyeu
Voir la figure1 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Pour les composants déjà démontés, il faut élever l'ensemble
pneus et jantes à l'intérieur jusqu'au-dessus du moyeu(10) en
utilisant les chaînes ou cordes qui sont ficelés aux équipements
de levage pour laisser la bague de blocage(6) et celui de siège
(3) tourner vers l'extérieur.
2. Monter les agrafes de jante (7)et les écrous (8) sur les boulons
(9) au bout du moyeu et puis visser les écrous d'une manière
symétrique pour presser et bloquer les agrafes de jante avec un
couple de 1000-1300 N.M

1-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant
Après quelques heures de fonctionnement du véhicule,
l'écrou doit être serré une fois de plus.
Alarme
Remarques: Il faut contrôler le couple de serrage des
Les équipements de levage doivent posséder une
attaches selon les stipulations, surtout sur le nouveau
capacité de charge suffisante et une connexion
véhicule ou les nouvelles roues pour assurer le serrage
fiable afin d'assurer la sécurité de travail.
des agrafes de jante.Il faut contrôler une fois tous les 30
jours la nouvelle roue ou le nouveau véhicule jusqu'à ce
que les attaches de la jante n'a aucun phénomène de
mouvement apparent en comparant avec l’ inspection
précédente, et puis il devrait contrôler une fois tous les 90
jours.

Manuel de maintenance 1-5


Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C
Gonflage des pneus
Alarme
Pour prévenir les blessures corporelles et les
dommages materiels, il faut installer l'ensemble
pneus et jantes dans le support de sécurité avant le
gonflage, en cas sans aucun support de sécurité ou
pneu monté sur le véhicule, il faut ligoter l'ensemble
pneus et jante avec la chaîne ou la corde de sécurité
avant le gonflage.
Même si ceux-ci sont avertis à l'avance, soyez sûr
de retenir ce que:L'impact de l'air est également un
danger potentiel. Il faut éviter de gonfler les pneus
sur le chantier occupé.
Lors du gonflage des pneus, il ne faut pas se tenir
debout ou s'asseoiren face des pneus montés.Il faut
gonfler les pneus à l'aide du long tuyau flexible avec
pinces en tenant à son côté pour pour éviter des
blessures et dommages matériels.
Pour prévenir les blessures et les dommages
materiels, lors du gonflage des pneus, il faut éviter
de gonfler le gaz combustible qui peut provoquer
une explosion des pneus.Donc il faut observer les
consignes suivantes:
1. Le gonflage doit être effectué en utilisant le
compresseurs à air et le réservoir à gaz à la
température ambiante pour éviter d'ajouter
l'alcool, le methanol ou autre antigel
combustible dans le réservoir à gaz.
2. Il ne faut jamais de stocker ou utiliser les
matériaux comme la peinture volatile et
inflammable, la laque, le diluant ou les choses
similaires à l'entrée à gaz du compresseurs à
air des pneus.Il faut isoler le compresseur à air
de la source du gaz combustible.
3. C'est obligatoire de laver et enlever les
solvants inflammables à la grille filtre à l'entrée
d'air du compresseur à air avant d'utiliser le
compresseur à air pour gonfler les pneus ou
dans d'autres utilisations.
4. Il faut gonfler les pneus interne et externe avec
les outils équipés d'un filtre sans humidité
auprès du compresseur à air parce que la
vapeur d'alcool en excès peut entrer dans le
pneu qui s'accompagne du gonflage du
réservoir à gaz du véhicule.Par conséquent,
l'alcool ajouté dans le système d'air du
véhicule devrait atteindre la concentration
recommandée afin de prévenir le risque que les
pneus sont trop gonflés.
5. Pour éviter que le système d'air du véhicule se
congèle ou la vapeur se condense en dessous
de zéro, l'alcool utilisé ne doit jamais dépasser
la concentration stipulée lors du réglage de
l'évaporateur de l'alcool ou de l'ajout de l'alcool
dans le réservoir à gaz.Comme il peut se
produire l'hydrogène explosif en cours de la
recharge des batteries, et ce gaz peut pénétrer
dans les pneus à travers de l'arrivée d'air du
compresseurs à air.
6. L'autre agent gazéifié explosif et inflammable
est à l'origine des lubrifiants de la bague de
siège des pneus, donc il faut utiliser le
lubrifiant à bague de siège qui ne produit pas la
vapeur inflammable et explosive.

1-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant

Gonflage
Remarques: Il faut gonfler les pneus en utilisant les outils avec filtre
d'air pour éviter que les pièces internes de jantes sont corrodées par
l'humidité et éliminer l'humidité.
1. Il faut mettre le pneu qui est démonté du véhiculedans le
support de protection avant le gonflage, voir la figure 6.
2. Il faut gonfler tous les pneus, il permet de mettre en place et
régler la bague de siège et le joint torique àla pression nominale
de 16ème niveau ou plus haut de 0,52Mpa, et puis passer à la
pression recommandée.
3. Gonfler les pneus à la pression de travail recommandée dans le
tableau «Pression de gonflage des pneus».
Gonflage des pneus avec l'azote
Remarques: En plus des différences décrites dans ce paragraphe,
tous les avertissements sur le «gonflage des pneus» et toutes les
opérations sont applicables.
Dans certaines circonstances, il est recommandé de remplir l'azote
sec dans les pneus, dont la proportion d'oxydation ne doit pas
dépasser 5%, et il est marqué sur l'habitacle ou le châssis pour les
véhicules avec pneus remplis de l'azote sec.
L'azote peut améliorer la résistance à la compression des pneus et
réduire l'oxydation de la surface intérieure pour prolonger la durée de
vie des pneus et réduire le rouillement des jantes.en réduisant la
probabilité de l'explosion du pneu, parce que le gaz d'azote est un gaz
inerte qui n'est pas facile à s'enflammer à l'intérieur.
La pression d'air appliquée dans le remplissage du pneu est aussi
applicable pour l'azote.tandis que l'obus de valve utilisé dans le
remplissage d'air des pneus est complètement applicable pour l'azote.
Outils de remplissage d'azote des pneus
1. Vous pouvez acheter les outils de remplissage des pneus Alarme
d'azote chez commissionnaire du fabricant, y compris les items
ci-dessous, voir la figure 8. Il ne faut pas gonfler les pneus avec l'ensemble
gonflage,parce que cet ensemble n’est pas équipé
a. Régulateur de pression, de 0 à 1,3Mpa, équipé de deux de la soupape régulatrice de pression,la détendeur
manomètres.
de sécurité et les instruments de mesure de
b. Détendeur de sécurité, 0,86 MPa, qui peut garantir la limite pressionsont très important pour le remplissage des
maximale de pression de remplissage des pneus. pneus.Le volume du pneu est généralement 90 fois
c. Un tuyau flexible avec une longueur de 15,2 mètres est équipé plus grand que celui de la bouteille, donc il faut
d'un raccord à l'intérieur.Le tuyau flexible est équipé d'un dépenser plus longtemps pour remplir un pneu, soit
raccord rapide avec un grand diamètre d'alésage au bout du environ de 40 minutes.
pneu. La bouteille d'azote destinée au gonflage du pneu
2. Le régulateur de pression est connecté avec la bouteille d'azote est environ gonflée à 15,2Mpa, tandis que
comprimée, vous pouvez acheter à l'agence locale. l'explosion du pneu ou la panne des jantes est
3. Les étapes de l'utilisation de cet appareil sont comme suivantes:
causée par la mauvaise utilisation des équipements
de gonflage.Les équipements de remplissage
a. Connecter l'outil de remplissage du pneu d'azote avec la d'azote appropriés et la formation du personnel
bouteille d'azote comprimée, à ce moment-là il ne faut pas permettent d'éviter du remplissage excessif.
monter le raccord rapide sur le corps de valve du pneu.
b. Ouvrir le robinet de la bouteille d'azote.
c. Connecter le tuyau flexible et le raccord avec l'ensemble d'outil
de remplissage d'azote, mais il ne faut pas le connecter d'abord
avec les pneus, régler le régulateur de pression pour que la
pression de sortie ne dépasse pas de 0,14MPa et ni de la
pression nécessaire du gonflage du pneu.
d. Connecter le bout à raccord rapide avec le corps de valve du
pneu pour appliquer le remplissage.Vous pouvez observer la
pression de commande montré par le manomètre du régulateur
de pression.
e. Lorsque la pression prédéterminée est atteinte, fermer le
régulateur ou couper le robinet de la bouteille.
f. Démonter le raccord rapide, régler la pression des pneus d'une
manière générale selon le tableau d'adaptation du pneu.

Manuel de maintenance 1-7


Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C
Remplissage des pneus qui ont été installés
Remplir les pneus qui sont déjà remplis par l'air avec de l'azote sec, les
étapes sont comme ci-dessous:
1. Dégonfler le pneu jusqu'à ce que le gaz dans le pneu atteint la
pression atmosphérique.
2. Remplir le pneu seulement avec l'azote jusqu'à la pression
minimale de 0,415Mpa ou jusqu'à la valeur maximale de
pression du talon.
3. Rajuster la pression pour répondre à la demande de
remplissage dans la maintenance:
a.Si la pression de remplissage et de réparation exigée est inférieure à
0,41Mpa, il faut démonter le raccord rapide et ajuster la
pression des pneus d'une manière habituelle selon le tableau
d'adaptation du pneu.
b.Si la pression de remplissage et de réparation requise est plus
élevée que 0,41Mpa, il faut continuer à remplir l'azote jusqu'à la
valeur de pression requise.et puis démonter le raccord rapide et
régler la pression d'une manière habituelle.
Installation et ré-installation de nouveaux pneus
Installer ou réinstaller le nouveau pneu à la jante, et le remplir
seulement avec l'azote, et puis positionner le talon avec la pression,
démonter le raccord rapide après la mise en place du talon, régler la
pression d'une manière habituelle selon le tableau des pneus.
Remarques: Bien que le volume d'azote utilisé pour le montage du
talon est plus que celui des pneus qui ont été installés, comme la
dépense ne compte pas grande chose par rapport à la main-d'œuvre
ou au temps économisé, il en résulte de prolonger la durée de vie du
pneu en réduisant le teneur d'oxygène.
Outils hydrauliques à démonter les pneus
Les outils hydrauliques à démonter les pneus montrés dans la figure8
sont conçus spécialement pour démonter les pneus des jantes
rouillées, il permet d'obtenir les outils chez commissionnaire, voir les
outils spéciaux.Ils peuvent être utilisés sur la jante à la rainure de
demonte-pneu.Les étapes suivantes sont recommandées pour utiliser
les outils.
1. Faire la préparation pour démonter les pneus selon les étapes
nécessaires stipulées dans la «Préparation de la maintenance»
et le «Démontage des pneus des jantes».
2. Avant d'utilisation des outils, il faut assurer d'enlever l'obus de
valve pour épuiser complètement le gaz dans les pneus.Voir les
avertissements sur la «préparation de la maintenance»,
envelopper bien les filets du corps de valve avec les bandes
de protection pour prévenir les endommagements, il faut aussi
maintenir la bouche de soupape ouverte pour éviter que le gaz
est entravé dans les pneus.
3. Mettre le bout listrique des outils hydrauliques dans une des
quatre rainures entre la bague de siège et le bossage de jantes.
4. Ajuster les vis de verrouillage jusqu'à la position appropriée
pour faire les outils perpendiculaires à la surface d'extrémité des
jantes.
5. Fermer le robinet sur la pompe hydraulique et exercer une
pression pour serrer les outils lâches et les jantes, l'outil sera
incliné un peu vers en bas.Réajuster les vis pour relâcher la
pression pour que les outils sont perpendiculaires à la surface
d'extrémité des jantes.
6. Pressuriser pour presser la bague de butée d'environ 13mm
(0,5 pouce) à la direction du pneu, tenir la distance entre la
bague de butée et celle de siège à l'appui de l'écrou ou d'un
objet similaire.
7. Tourner de 300mm l'outil à n'importe quelle direction autour de
la jante pour relâcher la pression.Insérer le bout de l'outil entre
la bague de siège et celle de butée.Répéter l'opération au long
du périphérie d'un cercle jusqu'au niveau de 3/4 en ajoutant la
pression pour desserer la bague de siège.
8. Démonter la bague de blocage, la bague de siège et la bague
de butée, appliquer selon le chapitre précédent«Démontage du
pneus de la jante».

1-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant
9. Démonter la bague de siège intérieure selon les
étapes de 3 à 7 de celle extérieure après le
Alarme
démontage des bagues de blocage, de siège et de
Il faut reconnaître que les pneus peuvent s'exploser
butée.
quand ils s'approchent de la haute température en
cas où le véhicule est incendié.Toutes les
personnes doivent être évacuées car elles risquent
d'être blessées par les composants explosibles des
pneus et des jantes.
Si possible, dans ce cas-là, le véhicule doit être
conduit ou remorqué par le conducteur dans un
endroit plus loin en état de sécurité en éloignant
toutes les autres personnes du véhicules
dangereux.Il faut éteindre le feu ou refroidir le
véhicule à la distance sécuritaire à partir du
véhicule, il ne faut pas éteindre le feu en utilisant les
appareils extincteurs portatifs.
Si c'est obligatoire de s'approcher du véhicule
équipé des pneus potentiellement dangereux, il faut
s'approcher du pneu par avant ou arrière en gardant
une distance au moins de 15 mètres avec la zone
dangéreuse en observant le pneu à la distance de
460 mètres avec le côté du pneu, voir la figure 10.Le
pneu doit être refroidi au moins pour 8 heures après
que le véhicule est arrêté ou le feu est éteint
absolument pour s'approcher du véhicule.
Il existe toujours la possibilité de l'explosion du
pneu si l'odeur de la combustion du caoutchouc
peut encore être senti ou il existe les défauts comme
les fissures excessives, le danger existe aussi
quand le feu s'approche du pneu.Dans ce cas-là,
toutes les personnes proches du véhicule doivent
être évacuées afin de prévenir les blessures
corporelles causées par l'explosion du pneu.
Déplacer le véhicule dans l'endroit plus loin s'il ne
va pas causer les blessures du conducteur ou
d'autres personnes.
C'est interdit de chauffer ou souder les composants
sur la jante.Depuis des dernières années, les
usagers ont été conseillés par la compagnie
correspondante et les fabricants de jantes de ne pas
souder les composants sur la jante du pneu.Lors du
chauffage des pièces de jantes ou durant le
soudage, le gaz dans le pneu peut être allumé pour
provoquer l'explosion du pneu.Bien que l'azote ne
peut pas être allumé à la pression atmosphérique,
mais la chaleur du soudage est assez haute pour
augmenter la pression jusqu'au niveau d'explosion
en causant des blessures corporelles.Par
conséquent, il est proposé de mettre en rebut les
composants de jantes s'il faut les réparer à la
condition de chauffage.

Au moins Au moins
15m 15m

Figure 9 Défense de s'approcher de


Manuel de maintenance 1-9
la zone en forme d'onde du pneu
Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C

Entretien des pneus


Réparation des pneus
Il faut réparer le pneu blessé en temps opportun pour que la blessure
fine est agrandie de causer la mise en rebut des pneus.Il faut utiliser
les meilleurs équipements de réparation de pneus, sans les
équipements, il faut envoyer le pneu au point de réparation local pour
la réparation nécessaire.
Une fois que les fentes fines, les dangers cachés ou la fuite d'air sont
trouvés, ils doivent être réparés à temps en raclant le bord autour de
la fente avec un couteau pointu pour enlever les graviers et la saleté
là-dedans, mais il ne faut pas d'agrandir la blessure, et la profondeur
ne doit pas dépasser celle initiale.
Pour le pneu avec la fente peu profonde, si la réparation est
appliquée en temps opportun, il permet de continuer à l’utiliser, si la
profondeur de la fente a pénétré dans l'organisme du pneu, il faut le
démonter pour le remplacer et réparer.
Quand le pneu commun sans chambre à air est percé, c'est pas
nécessaire de démonter le pneu de la jante pour le réparer, mais
utiliser le bouchon de réparation de pneu selon les instructions du
fabricant.
Pour les grandes perçages et fentes, c'est obligatoire de démonter le
pneu de la jante pour la réparation.Pour la perçage irrégulière ou la
fente moins de 13 mm, elle peut être bloquée ou réparée avec le
bouchon ou le patch de chauffage.Il faut insérer le bouchon dans le
trou pour empêcher la pénétration de l'eau et le patch.Après avoir
collé le bouchon chaud, il faut doucir et abraser en plat la partie de
bossage.La réparation à chaud doit être appliquée en conformité
avec les instructions sur l'appareil de réparation à chaud.La perçage,
la fente, la fissure plus grande de 13mm doivent être traitées par
section ou vulcanisées d'une manière renforcée encore une fois.Pour
les pneus sans chambre à air, il faut enduire une couche de
caoutchouc élastique à la surface d'une blessure afin d'assurer
l'étanchéité après la réparation.
Rechapage et réparation
Il y a deux méthodes pour réparer la bande de roulement du pneu
tout terrain:Rechapage et réparation.
Le rechapage est de couvrir la nouvelle bande de roulement traitée
sur celle ancienne.
La réparation est de remplacer complètement l'ancienne bande de
roulement par celle nouvelle et traitée.Une fois le corps du pneu est
trouvé complet sans fente, blessure ou détachement (y compris celui
déjà réparé), il permet de le renouveler ou réparer.
Entretien des pneus
Il faut utiliser autant que possible les pneus tout terrain en notant les
points suivants:
Maintenir un gonflage correct
La plupart des dommages des pneus est due à la méthode
inappropriée du gonflage, n'import un gonflage excessif ou
insuffisant aura influencé la durée de vie des pneus.La pression des
pneus doit être vérifiée tous les jours, au mieux avant le roulement du
véhicule.Voir les instructions sur la «Pression de gonflage des
pneus» pour la pression des pneus.
Vérifier s'il existe la fuite pour l'obus de valve, soyez sûr de retenir ce
que c'est une pièce très périssable, donc il faut la remplacer une fois
l'usure est trouvée.Il faut monter le capuchon de valve pour
empêcher les saletés d'abîmer l'obus de valve et de causer la fuite
d'air.
Maintenir un bon comportement routier de transport
Comme les routes de transport sur le chantier sont considérées
comme les routes temporaires, donc la maintenance est souvent
négligée.En fait, la durée de vie des équipements du véhicule tout
terrain et des pneus est plus longue quand la condition routière est
de plus en plus mieux.

1-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant

Attention Bien que la maintenance des routes aura connu une


grande dépense de forces et de temps, mais ça coûte beaucoup plus
cher pour le temps perdu et le fonds dépensé dus aux dommages du
véhicule ou du pneu causés par une mauvaise condition routière.
Il faut contrôler souvent les pneus
Un contrôle planifié et systématique des pneus revêt une signification
très grande pour la réduction du coût par heure des pneus.Tous les
pneus doivent être contrôlés périodiquement pour les défauts comme
la fente, le dommage invisible, la rupture des fibres, l'usure excessive
ou inégale et l'incrustation des objets étrangers ou d'autres
dommages réparables.Une réparation de secours avant le
développement jusqu'au niveau foutu du pneu peut prolonger la
durée de vie du pneu.Il faut contrôler périodiquement la situation de
serrage des écrous de montage des jantes pour atteindre le couple
désiré.
Il faut éviter de la surcharge
Il ne permet que transporter une charge maximale admissible pour
les véhicules tout terrain.
Attention En cas de surcharge, la durée de vie du véhicule et des
pneus sera raccourcie.
Il faut empêcher les pneus d'en contact avec l'huile.
Il faut éviter du contact des pneus avec les produits pétroliers,comme
le caoutchouc érodé par l'essence à mécanisme, l'essence de
pétrole, le suif deviendra doux, poreux, et bientôt détruit,il faut éviter
de conduire le véhicule équipé des pneus en caoutchouc en passant
d'une flaque d'huile plein d'essence de pétrole, de mazout, d'huile
lubrifiante, de suif; il ne faut pas sourtout stationner les pneus sur
l'aire avec l'huile ou la graisse.
Stockage adéquat des pneus
Le stockage inadéquat va laisser le fruit obtenu par la maintenance
des pneus avec tous les soins des conducteurs et des personnels
d'entretien aller à vau-l'eau.Le temps n'est pas la seule cause du
vieillissement du produit en caoutchouc.Donc le stockage des pneus
nécessite la prévention contre l'illumination, la chaleur, l'huile, la
saleté, l'humidité et l'ozone, les pneus à stocker doivent être
prudemment couverts par les bâches ou d'autre matériaux
appropriés comme la toile plastique opaque pour éviter de tout
contact avec les objets précités.
Stockage correct des pneus sans chambre à air et des jantes
Les pneus doivent être stockés debout, parce que le mur de pneu
sera pressé en cas de l'entassement horizontal, ce qui causera une
difficulté de gonflage.Si les pneus sont stockés sur un support, il faut
élargir autant que possible la surface d'appui au-dessous du support
pour éviter de la déformation causée par la charge concentrée.
Il faut éviter d'abîmer la lèvre du pneu sans chambre à air.Sinon, il va
provoquer la fuite d'air des pneus, il ne faut pas laisser le crochet, la
corde ou le maillon de chaîne en contact avec la lèvre étanche du
pneu lors du levage des pneus; pour la manutention avec l'élévateur
à fourche, il faut installer le bras arrondi assez large sur l'élévateur à
fourche pour une dispersion de charge et une prévention contre
dommages de la lèvre étanche. il faut éviter de racler la lèvre par le
bras.
Un des composants importants dans l'étanchéité du pneu constitue
les jantes.Par conséquent, il faut prendre des mesures appropriées
pour empêcher la déformation ou l'endommagement des
jantes.Parce que seulement une combinaison convenable peut
réaliser la chambre d'air étanche du pneu.Comme les jantes, la
bague de siège et celle de butée sont toutes en forme de cercle,
donc leurs déformations peuvent provoquer les difficultés
d'assemblage et l’étanchéité mauvaise.

Manuel de maintenance 1-11


Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C
Il ne faut jamais de faire tomber, jeter ou rouler les jantes.
Si les jantes sont stockées en plein air, il faut enduire une
couche de la peinture de protection de haute qualité.
Les pièces similaires doivent être bien rangées dans le
stockage pour éviter de déformation.
Il faut utiliser le marteau de cuivre pourpre ou d'aplomb au
lieu de fer pour monter les jantes.
Le joint torique est une pièce d'étanchéité qui doit être
conservée dans un endroit frais et sec pour éviter de tout
dommage.
Les obus de valve doivent être stockés dans un endroit
propre, frais et sec.
Outils spéciaux
Voir l'article 36.3 «Outils de réparation» pour les numéros
de pièce des outils de maintenance généraux et spéciaux
énumérés dans l'article suivant, ces outils peuvent être
achetés chez commissionnaire.
Pression de gonflage des pneus
Pneus type d’E3: La vitesse maximale est de 48 km / h (30
miles / heure), le véhicule qui roule pour la première fois
doit s'arrêter pour se refroidir pour 30 minutes tous les 80
kilomètres (50 milles) ou après 2 heures du fonctionnement
continu.Désormais il doit s'arrêter et se refroidir pour 60
minutes tous les 4 heures du roulement.
Pneus type d’E4: La vitesse maximale est de 32 km / h (20
miles / heure), le véhicule qui roule pour la première fois
doit s'arrêter pour se refroidir pour 30 minutes tous les 32
kilomètres (20 milles) ou après 1 heures du fonctionnement
continu. Désormais il doit s'arrêter et se refroidir pour 60
minutes tous les 4 heures du roulement.
La pression de gonflage normale pour les pneus à
carcasse diagonale oblique est de 0,575Mpa, il faut
augmenter la pression de gonflage selon les conditions de
travail particulières, la configuration du terrain, les
conditions routières et la distance, la limite journalière de
travail et la vitesse moyenne, la capacité de charge requise
t- km / h (tonnes - miles / heure) et d'autres conditions de
travail.Pour les pneus cités et recommandés ci-dessous,
l'utilisateur devrait consulter le fabricant de pneus pour
estimer les conditions de travail et faire un bon choix.

Conditions techniques particulières du couple


N °du Couple de serrage
No. Désignation
Dessin N•m Lbf • ft
1 11 écrous 1000-1300 740-960

pneus Tubeless fuite dépannage


Sur le chantier, il peut parfois apparaître la fuite d'air pour les composants de pneus et jantes, comme la solution, nous
pouvons d'appeler à l'aide de l'ensemble pneus:Faire un contrôle complet avec la solution savonneuse de l'ensemble
obus de valve, de jantes, du joint torique et des pneus pour déterminer la cause et l'emplacement de la fuite.
Il est listé dans ce tableau ci-dessous les causes et les méthodes possibles pour réparer la fuite d'air.
Causes Inspection et réparation
Obus de valve défectueux Serrer et remplacer les pièces défectueuses, utiliser le
capuchon de l'obus de valve.

1-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble roue avant
Remplacer les pièces défectueuses
Craquage du corps de jantes ou de la ligne de soudure
Alarme
Il ne faut pas réparer les pièces de jantes
Le joint torique est tordu ou endommagé Remplacer le joint torique (pour la lubrification)
Le pneu est crevé ou percé Réparer les pneus endommagés
Réparer le protecteur de passage de roue interne (à
Il y a des trous d'air dans la zone de lèvre du pneu
priorité)
Démonter le pneu de la jante et:
Nettoyer la lèvre de pneu dans la zone en contact avec la
jante
Nettoyer la jante avec une brosse métallique
Vérifier s'il a été équipé du siège tronconique 5°au niveau
du joint entre la bague de siège et le siège de jantes et si
Fuite d'air entre la lèvre de pneu et le chemin de roulement
les bavures de soudage ont été enlevés.Remplacer les
pièces défectueuses Attention: L'angle de chanfrein du
soudage doit être en conforme avec le profil des jantes.
Lors du montage des pneus, la lèvre de pneu et la bague
de siège des jantes doivent être lubrifiées avec la graisse
spéciale non volatile et ignifuge.

Manuel de maintenance 1-13


Ensemble roue avant Tombereau de carrière SRT95C
Aucun texte sur cette page

1-14 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

2 Installation du pont avant

1.Installation du pont 5. Rondelles 9. Entretoise


avant droite 6. Rondelles 10. Pivot d'articulation
2.Mécanisme de 7.Pivot d'articulation
direction 8.Pivot d'articulation
3.Installation du pont
avant gauche
4. Boulon
Figure 1

Généralité et principe de fonctionnement


En tant qu'un composant de charge important à la partie
avant de la berline, le pont avant est connecté avec le
châssis par le cylindre de suspension avant, l'A-bras et la
manivelle de direction, les pneus sont montés au deux
bouts du pont avant.
Une de ses tâches principales est de transmettre tous les
couples et forces entre les roues avant et le châssis sous
l'effet d’entraînement, il sert aussi à amortir le choc de
charge appliqué sur le châssis et transmis par les
comportements routiers et à réduire la vibration du système
de charge afin de garantir la stabilité du roulement de la
berline; il peut aussi garantir les caractéristiques idéales du
mouvement sur le chemin cahotante ou avec le
changement de charge afin d'assurer la stabilité des
manipulations de la berline; en outre, les pneus peuvent
être braqués à certain angle en appuyant sur le mécanisme
de direction et le système de manipulation pour réaliser le
changement de direction de la berline.

Manuel de maintenance 2-1


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Démontage
Voir la figure 1 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Placer le véhicule dans la zone de travail toute plate,
caler bien les roues pour assurer que le véhicule ne
glisse pas, si ça ne peut pas être garanti, rendre le
véhicule dans un état de stationnement, et éteindre le
moteur.
2. Tourner le volant de plusieurs tours dans les deux
sens à quelques reprises pour relâcher complètement
la pression du système de direction.Disposer
l'interrupteur principal de la batterie à la position «off»
Alarme
en calant les roues.
Cylindre de pression.Il faut relâcher la pression
3. Se référer au «Relâchement de la pression des
conformément aux instructions dans l'article
cylindres de suspension» dans ce chapitre pour
«Relâchement de la pression du cylindre de
libérer la pression d'azote du cylindre de suspension
suspension» avant d'ouvrir les vannes ou raccords,
avant des ponts avant gauche et droite (1,3).
parce qu’un relâchement brusque peut entraîner des
4. Démonter les pivots de connexion entre le
blessures et des dommages matériels.
mécanisme de direction (2) et les ponts avant droite
et gauche (1,3) pour séparer les deux parties.
5. Démonter les pivots de connexion (7,8,10) des ponts
avant droite et gauche ainsi que l'entretoise du palier
(9) pour déplacer et transporter les ponts avant
droite et gauche démontés du châssis avec élévateur
à fourche ou autre chariot.
Contrôle
Laver complètement toutes les pièces de jonction et trous
de montage avec un solvant approprié et les sécher avec Alarme
l'air comprimé.Vérifier si tous les paliers d'articulation Pour prévenir les blessures corporelles et les
fonctionnent normalement ou ont été usés, aussi pour les dommages matériels, il faut assurer que les
pivots de connexion et les entretoises, il faut les remplacer matériaux de cale et les outils de manutention et de
si avec une usure grave. suspension possèdent une capacité suffisante et
Montage une fixation correcte pour la sécurité de travail.
1. Assainir et déblayer les divers trous de montage des
ponts avant gauche et droite et du châssis et les
laver.
2. Mettre en place par l’appareil de manutention ou
l'élévateur à fourche les ponts avant droite et gauche,
et monter le trou articulésur le cylindre de suspension
avant des ponts avant droite et gauche (1,3) dans le
trou de montage sur la poutre de chaînage du châssis
avec le pivot(7) et l'entretoise(4).Monter le trou
articulé de l'A-bras dans le point d'articulation sous la
poutre de chaînage et le longeron avant du châssis à
l'aide des pivots(8, 10) et de l'entretoise (9).
3. Assembler la bielle de direction et le cylindrede
direction dans le mécanisme de direction (2) avec
l'ensemble bras de direction des ponts avant gauche
et droite (1,3) à travers des pivots de connexion.
4. Remplir le pétrole et gonfler le gaz conformément aux
prescriptions sur le gonflage de la suspension avant
dans ce chapitre.
5. Rajusterle pincement du pont avant en conformité
avec l’exigence sur l'ajustement de la bielle de
direction dans ce chapitre.
Entretien
Il faut lubrifier régulièrement les pivots et paliers du pont
avant en conformité avec l’ exigence dans le Manuel de
maintenance préventive.

2-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
2.1 Installation du pont avant gauche

1.Cylindre de 6.Boulon 11.Boulon 16. Collier de blocage


suspension avant 7. Ensemble A-bras 12. Tabliers des 17.Palier d'articulation
2.Freinage avant et gauches bras de direction 18.Graisseur à huile
installation 8. Palier 13.Rondelles 19. Boulon
3. Installation du d'articulation 14. Boulon 20. Assemblée des
moyeu avant 9. Tabliers d’A-bras 15.Fil d'acier échelles d'embarcation
4.Ensemble bras 10.Rondelles
de direction
5. Rondelles
Figure 2

Manuel de maintenance 2-3


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Généralité et principe de fonctionnement
Voir la figure 2 pour les numéros dans les parenthèses.
Alarme
En tant qu'une partie indispensable et importante du pont
Pour prévenir les blessures et les dommages
avant, le pont avant gauche (s'appliquer également au pont
matériels, il faut assurer que les matériaux de cale et
avant droite) sert à amortir le choc de charge appliquésur le
les outils de manutention et de suspension
pont avant et transmis par le châssis et à réduire la
possèdent une capacité suffisante et une fixation
vibration pour fournir la force de freinage, les ponts avant
correcte pour la sécurité de travail.
gauche et droite sont composés par le cylindre de
suspension avant, le freinage avant, le moyeu avant,
l'ensemble bras de direction, les A-bras gauche et droite et
ses pièces de jonction.
Démontage
Voir la figure 2 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Placer en tout plat le pont avant gauche, et enlever le
fil d'acier anti-déserrage (15), les boulons (14) et
rondelles (13), démonter le tablier du bras de
direction (12) pour séparer l'ensemble A-bras
gauche(7) de l'essieu à l’extrémité inférieure de
l'ensemble bras de direction(4).
2. Enlever le boulon (11), la rondelle (10) après
l'enlèvement du tablier de l'A-bras(9), démonter en
frappant le palier d'articulation(8) du trou de montage
de l'ensemble A-bras gauches (7).Démonter en
frappant le palier d'articulation(17) du trou de
montage de l'ensemble A-bras gauches (7) après
avoir démonté la bague de butée(16) de roulement
avec les pinces à circlip.
3. Ouvrir la couvercle en bout du moyeu avant (3),
démonter la plaque de serrage de roulement du
moyeu à la flasque de butée avant du cylindre de
suspension avant (1) avant le démontage du moyeu
avant(3).
4. Enlever les boulons de montage du freinage avant et
démonter le freinage avant (2).
5. Enlever les boulons de montage (6) et rondelles (5)
du bras de direction pour séparer l'ensemble bras de
direction (4) du cylindre de suspension avant (1).
Contrôle
1. Vérifier la situation d'endommagement du moyeu
avant et des pièces intérieures installées dans le
moyeu selon 2.1.1«Installation du moyeu avant».
2. Vérifier la situation d'endommagement du freinage et
des pièces intérieures installées dans le trou de
montage selon 2.1.2 «Installation du freinage avant».
3. Vérifier la situation d'endommagement de la surface
de l'essieu avant du cylindre de suspension avant et
ses pièces intérieuresselon 2.1.4«Cylindres de
suspension avant».
4. Vérifier la situation d'usure à l'essieu à l’extrémité
inférieure de l'ensemble bras de direction (4) et du
trou de montage du pivot des bras de direction, il faut
les remplacer s’il existe une usure grave.
5. Contrôler si les divers paliers d'articulation de l'A-bras
(7) sont branlants et usés, il faut les remplacer s’il
existe une usure grave.
Montage
1. Rétablir l'ensemble cylindres de suspension avant
selon 2.1.4«Cylindres de suspension avant».
2. Monter le bras de direction (4) au fond du cylindre
de suspension avant (1) et le serrer et fixer avec le
boulon (6) et la rondelle (5).
3. Presser le palier d'articulation(8) dans le trou de
roulement de grand bout de l'assemblage de l’ A-bras
gauche(7) et le compresser et le compacter avec le
déflecteur de l’A-bras (9), le boulon(11) et la
rondelle(10).Presser le palier d'articulation(17) dans
le trou de roulement de petit bout de
l'ensembleA-bras gauche(7) et les compresser et

2-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
compacter avec la bague de butée du palier(16).
4. Monter l'ensemble de l’ A-bras gauche(7) et le palier
d'articulation(8) à l'essieu à l’extrémité inférieure de
l'ensemble bras de direction (4) et les compressers et
compacters avec le déflecteur de bras de direction
(12),le boulon (14) et la rondelle(13), insérer le fil
d'acier anti-déserrage(15) et le boulon de verrouillage
et de blocage(14) et les visser.
5. Rétablir le jeu d'ajustement entre le système de
freinage gauche avant et le freinage selon
2.1.2«Installation du freinage avant».
6. Rétablir le jeu d'ajustement entre le moyeu avant et le
roulement selon 2.1.1 «Installation du moyeu avant».
7. Il permet d'accomplir les étapes 5 et 6 après le
montage du cylindre de suspension sur la poutre de
chaînage du châssis, vous pouvez commencer par
l'étape la plus commode pour l'ordre des opérations.
Entretien
Il faut lubrifier régulièrement les divers broches, essieux et
roulements du pont avant gauche en conformité avec l’
exigence du Manuel de maintenance préventive.

Manuel de maintenance 2-5


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Aucun texte sur cette page

2-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
2.1.1 Installation du moyeu avant

Essieu avant

étriers de frein

1. Moyeu 5.Fil d'acier de 9. Rondelle 13.Collier de 17.Boulon


2. Roulement verrouillage d'étanchéité blocage 18. Boulon
3. Roulement 6.Tabliers 10. Boulon 14.Joint étanche à 19.Rondelles
4. Boulon 7.Groupe des 11.Rondelles l'huile 20.Disque de frein
lames d'entrefer 12.Anneau de 15.Collier de
ajustable retenue blocage
8.Couvre moyeu 16.Panneau
pare-poussière
Figure 1 Profil du
moyeu avant

Manuel de maintenance 2-7


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C

Généralité
La roue avant qui est équipée des deux jeux des roulements à galets
coniques dans le moyeu est montée dans l'essieu avant, tandis que le
disque de frein est fixé sur le moyeu par les boulons et l'ensemble
pneus et jantes est fixé sur le moyeu par les agrafes de jantes et les
écrous.
Le moyeu est une grande pièce de fonderie à tonnelle avec un trou de Alarme
roulement et une surface usinée après la fonderie. Pour prévenir les blessures et les dommages
Démontage et désassemblage matériels, il faut assurer que les matériaux de cale et
d'obturation et les outils de manutention et de
Voir la figure 1 pour les numéros dans les parenthèses. suspension possèdent une capacité suffisante et
1. Sauf le pneu à soulever et démonter, tous les autres pneus une fixation correcte pour la sécurité de travail.
avant et arrière doivent être bien calés, et puis pousser haut ou Dégonfler complètement les pneus en retirant le
soulever le véhicule à l'aide des appuis pour que les pneus ne capuchon et l'obus de valve et insérer le fil
supportent plus le poids du véhicule. métallique dans le trou de la valve pour éviter de
2. Dégonfler complètement les pneus montés sur le moyeu comme colmatage.Même si les pneus semblent plats et
décrit dans l’article «Démontage de l'ensemble pneus et jantes» dégonflés, mais s'il existe une pression
pour démonter l'ensemble pneus et jantes du moyeu. pneumatique résiduelle, il peut aussi causer les
3. Relâcher la pression du système de freinage comme décrit dans blessures ou décès quand les éléments de jantes
l’article 2.1.2 «Freinage avant et installation», et puis démonter sont éjectés lors du démontage.
la tuyauterie hydraulique sur l'étrier du frein.
4. Démonter l'étrier du frein selon l’article 2.1.2 «Freinage avant et
installation » .
5. Enlever les boulons (10) et les rondelles (11) sur le couvre
moyeu(8) et puis démonter le couvre moyeu (8) et les rondelles
d'étanchéité (9).
6. Démonter le fil d'acier de verrouillage (5), les boulons (4), les
tabliers (6) et le groupe des lames d'entrefer ajustable(7) de
l'essieu avant, et protéger bien le groupe des lames d'entrefer
ajustable(7)
7. Tirer au-dehors le moyeu(1) avec l'équipement de levage
approprié,il faut être particulièrement prudent pour éviter de
chute de l'anneau interne du roulement externe (3).
8. Si nécessaire, démonter le disque de frein (20) et le fixer sur les
boulons(18) etles rondelles (19)du moyeu(1) , et puis démonter
le disque de frein.
9. Démonter les boulons (17) pour enlever le panneau
pare-poussière(16).
10. Démonter le joint étanche à l'huile (14) avec le marteau ou le
marteau souple.
Alarme
11. Démonter les bagues de butée (13) et les anneaux de retenue
(12), et puis démonter l'anneau interne du roulement interne (2). Lors du démontage de la bague externe du
roulement en frappant avec un marteau souple, il
Remarques: Les bagues interne et externe du roulement doivent être faut appliquer douchement et lentement pour éviter
remplacés d'ensemble comme un monobloc adaptatif et inséparable.
des blessures corporelles causées par les
12. Si nécessaire, il faut frapper et démonter avec un marteau fragments ou des débris.
souple la bague externe des roulements (2 et 3) sur le moyeu
(1).
13. La bague de butée (15) doit être montée et fixée sur l'essieu
avant pour fournir une surface de contact lisse pour le joint
étanche à l'huile(14) lors du fonctionnement, la rondelle de
calage qui est trouvée d'être rugueuse ou usée doit être
remplacée par une nouvelle.
Contrôle
1. Sauf les bagues interne et externe du roulement, laver
complètement toutes les pièces métalliques avec un solvant
approprié et les sécher avec l'air comprimé. Et enduire toutes les
pièces filetées avec l'huile légère pour faciliter le réassemblage.
2. Laver le roulement dans l'agent volatil minéral, et puis l'essuyer
avec une étoffe duveteuse douce.Ajouter de l'huile légère,
tourner par la main le roulement lubrifié et vérifier si la surface
est usée ou rugueuse, en cas d'usure excessive, d'instabilité ou
de bruit dans le roulement, il faut remplacer les roulements.

2-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
3. Contrôler et examiner la surface usinée de toutes les pièces
pour les égratignures, les fosses concaves, la corrosion et les
bavures, si nécessaire, il faut réparer la surface ou remplacer les
pièces.
4. Contrôler toutes les pièces filetées et vérifier s'il faut les réparer
ou remplacer.
Montage et installation
Voir la figure 1 pour les numéros dans les parenthèses. Alarme
1. Si la bague de butée (15) a été démontée, il devrait le chauffer Pour prévenir les blessures et les dommages de la
jusqu'à 170-205℃ afin de le monter dans un état propriété, les roues devrait être bien verrouillées et
d'expansion.S'il n'y a pas d'un dispositif de chauffage, il permet calées, les matériaux de couverture et de coussinet
de chauffer uniformément la bague de butée (15) jusqu'à 205 ℃ et les appareils élévatoires doivent posséder une
à l'aide d'un chalumeau à souder avec une buse de capacité de charge suffisante pour garantir la
réchauffage.Monter en glissant la bague de butée déjà chauffée
dans l'arbre avant et puis mettre en place en frappant sécurité de travail.
légèrement et doucement avec un marteau souple.
Remarques: Il ne faut pas chauffer de front la bague de butée
directement devant de la flamme, mais le mettre au centre de la tôle
d'acier chauffée pour chauffer uniment la bague de butée.
2. En cas où la bague externe du roulement a été démontée, elle
doit être remontée jusqu'à la position d'origine, il faut faire
attention dans le montage pour éviter d'endommager la piste
roulante.Monter en pressant à la température ambiante la plus
appropriée.Ils doivent être complètement appuyés contre le
perron du trou périphérique du roulement de moyeu pour
assurer un montage solide du roulement.Si la bague externe du
roulement a été congelée par le dioxyde de carbone ou la glace
sèche,il convient de noter à mettre en place en frappant avec un
marteau souple après avoir monté la bague externe du
roulement et puis laisser remonter jusqu'à la température
ambiante.
3. Il faut utiliser les roulements (2 et 3)lubrifiés par la graisse
stipulée dans l’article 36.1 «Lubrification et entretien», mais
comme la graisse est essentiellement nocive, il ne faut pas la
remplir dans les roulements.Le volume de remplissage de la
graisse serait le meilleur pour environ 1/3-1/2 du cavité de
moyeu.
4. Si le disque de frein (20) a été démonté, il faut le monter sur le
moyeu (1) et fixer avec les boulons (18) et les rondelles (19).Le
couple du boulon est de 1350N.m.
5. Monter la bague interne de roulement(2),l'anneau de
retenue(12), la bague de butée(13) et le joint étanche à l'huile
(14) dans un bout de l'essieu avant du moyeu.La lèvre du joint
étanche à l'huile doit être tournée vers l'extérieur, et remplir la
graisse lubrifiante de lithium dans la rainure étanche à l'huile.
6. Monter le panneau pare-poussière (16) et le fixer avec les
boulons (17).
7. Monter prudemment le moyeu(1) et le disque de frein(20) dans
l'arbre avant à l'aide des appareils élévatoires convenables, il
faut faire attention pour éviter d'abîmer le joint étanche à
l'huile(14).
8. Monter la bague interne de roulement(3) sur l'essieu avant.
Remarques: Il devrait nettoyer tout propre et enlever complètement les
souillures et les traces d'huile sur les tabliers(6), le groupe des lames
d'entrefer ajustable(7) et au bout de l'essieu avant.afin d'assurer le
positionnement précis du palier de précharge.
9. Il ne faut pas monter le groupe des lames d'entrefer ajustable(7)
mais installer directement les tabliers(6) au bout de l'essieu
avant, et puis les fixer avec 6 boulons(4).Visser les boulons(4)
de sorte que le couple atteint progressivement le «couple de
serrage initial du boulon » stipulé dans le «Tableau de régulation
des roulements».Il faut également tourner et frapper légèrement
l'ensemble moyeu(1) dans le processus du serrage.
10. Démonter les boulons(4), et frapper l'ensemble moyeu(1) pour
libérer le roulement.
11. Ne pas monter le groupe des lames d'entrefer ajustable(7) mais
remonter les tabliers(6), et monter deux boulons(4) dans les
trous à la distance de 180° l’un à l’autre sur le tablier(6), et
prendre les deux trous près duboulon comme le trou
d'étalonnage et de mesure.Visser les boulons (4) pour
satisfaireprogressivement les exigences sur le «Couple de
détection» dans le «Tableau de régulation des roulements», il est
demandé de tourner et frapper légèrement l'ensemble moyeu(1).
12. Déterminer le jeu entre le bout de l'essieu avant et le tablier(6).

Manuel de maintenance 2-9


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Mesurer la distanceà partir du bout de l'essieu avant
jusqu'au bord extérieur du tablier(6) par deux trous de
mesure et l'épaisseur du tablier (6) avec le jauge
micrométrique de profondeur.
Le jeu est: moins l'épaisseur du tablier(6) avec la valeur
mesurée par le jauge micrométrique de profondeur.
13. Obtenir en général les deux relevés à l'étape10, et
puis augmenter de 0,025 mm (0,001 pouces), après
avoir fait la régulation selon les spécifications des
lames d'entrefer ajustable existants, le volume
d'augmentation ne doit pas dépasser de 0,025 mm
(0,001 pouces), soit le jeu moyen .L'épaisseur du
groupe des lames d'entrefer ajustable (7) égale que le
jeu moyen plus la valeur de coefficient énumérée
dans le «Tableau de régulation des roulements ».
14. Monter le groupe des lames d'entrefer ajustable(7),
les tabliers(6) et les boulons(4) qui ont déjà
satisfaitles exigences sur l'épaisseur au bout de
l'essieu avant.Visser les boulons(4) pour atteindre
progressivement le «couple de serrage final du
boulon» stipulé dans le «Tableau de régulation des
roulements».Dans le processus de serrage, il faut
tourner et frapper légèrement l'ensemble moyeu(1) et
puis visser les boulons (4)avec le fil d'acier de
verrouillage(5).
15. Fixer la rondelle d'étanchéité(9) et le couvre
moyeu(8) sur le moyeu (1) avec les boulons (10) et
les rondelles à ressort (11).
16. Monter les étriers du frein comme décrit dans l’article
2.1.2 «Freinage avant et installation» et reconnecter
la tuyauterie hydraulique de freinage et enclencher le
système de freinage.
17. Monter l'ensemble pneus et jantes dans le véhicule
selon les instructions sur «l'ensemble pneus et jantes
monté sur le moyeu».

Réglage des roulements


Couple de serrage initial du Epaisseur des lames
Couple de détection Couple final du boulon
boulon d'entrefer ajustable
Nombre de Nombre de Nombre de
N.m N.m mm in N.m
boulons boulons boulons
Jeu moyen Jeu moyen
6 135 2 135 6 390-400
+0.203 +0.007

2-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

2.1.2 Freinage avant et installation,

1. étriers de frein 3. Boulon 5. Boulon 7. Boulon


2. Plaque de 4. Rondelle 6. Rondelle 8. Disque de frein
montage

Figure1 Montage du
freinage avant

Généralité de travail
Le frein de ce chariot est type d'étrier à disque sec, l'étrier
est conçu pour satisfaire l’exigence sur l'entraînement de
l'huile hydraulique stipulé dans l’article 36.1 «Lubrification
et maintenance».
Alarme C'est interdit d'utiliser le liquide de frein
synthétique.
Les étriers de frein sont fixés sur la plaque de montage par
les boulons.

Manuel de maintenance 2-11


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Le disque de frein est connecté avec la roue, chaque roue
est équipée d'un jeu des étriers de freinage et d'un disque
de frein.
Chaque jeu des étriers de frein est composé par une coque
et deux garnitures de frein qui sont disposés
respectivement aux deux côtés du disque de frein et six
pistons qui sont distribués aux deux côtés du disque de
frein, soit trois pistons à chaque côté.
Le frein est entraîné par l'huile de transmission hydraulique
entrée par le passage d'huile interne des étriers de frein.
Les alésages de piston aux deux côtés de la coque sont
connectés par les passages internes.
Lors d'appliquer le freinage, la pression d'huile applique un
effet sur la surface d'extrémité du piston opposé à la
garniture de frein, tandis que le disque de frein est serré à
travers le serrage des garnitures pour ralentir ou arrêter la
rotation du disque de frein et des roues.

1. Coque 4. Anneau 7. Collier de 10. Panneau 13. Rondelle


2. Couvre d'étanchéité blocage 11.Garniture de 14. Vis
pare-poussière 5. Piston 8. Rondelle frein d'échappement
3. Collier de 6. Anneau 9. Boulon 12. Boulon
blocage d'étanchéité
Figure 2 Désassemblage
de la tête de frein

2-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

Contrôle conventionnel
1. Vérifier si les garnitures de frein sont usées.La pièce doit être Alarme
remplacée une fois que l'épaisseur de la partie en matériaux de L'utilisation continue des plaquettes de friction
friction est moins de 3 mm après l'usure. usées qui devraient être remplacées jusqu'à la limite
2. Vérifier si le disque de frein est usé.Choisir trois points dans la
provoquera la fonction dégradée du freinage ou
zone ronde en contact avec les matériaux de friction des même une défaillance catastrophique.
garnitures de frein pour mesurer l'épaisseur du disque de frein et
déterminer sa valeur moyenne.
Si la valeur moyenne précitée et mesurée atteint ou moins de 22mm, il
faut remplacer le disque de frein, se référer au Chapitre 1 pour le
montage et démontage des pneus et des jantes.
Faux-rond du disque de frein
Le volume maximal de faux-rond permissible est de 0,76 mm quand la
vitesse de rotation du disque de frein est moins de 100 tours/ min, si Alarme
cette valeur est dépassée, il faut remplacer le disque de frein ou Avantle démontage, il faut assurer que le véhicule
réparer le moyeu selon le chapitre 1 «Ensemble roues avant». est stationné fermement et sûrement pour assurer la
Démontage et montage des garnitures de frein sécurité du personnel et prévenir les accidents du
véhicule.Il faut garantir que les appareils de levage
Se référer à la figure 2 pour les lettres dans les parenthèses.
possèdent une capacité de levage suffisante.
1. Le véhicule est stationné dans une zone de travail plate en Le démontage des roues doit être particulièrement
appliquant le frein de stationnement et en arrêtant le moteur, le prudent pour prévenir les blessures.Les étapes
volant est tourné dans deux sens à plusieurs reprises pour
d'opérations doivent être strictement respéctées en
libérer et relâcher la pression du système de direction.
conformité avec le chapitre 1«Ensemble roueavant».
2. Caler les roues pour assurer la sécurité.Disposer l'interrupteur Il faut garder le jeu entre la main ou les doigts avec
principal de la batterie à la position «OFF» et démonter les le disque de frein et le piston des étriers de frein
pneus et les jantes selon le chapitre1 «Ensemble roues avant».
pour éviter des blessures accidentelles.
3. Démonter la plaque de butée des boulons (12) et des
rondelles(13) au bout de l'étrier de frein(les positions gauche et
droit de la plaque de butée sont interchangeables).
4. Disposer la tuyauterie de la vanne de vidange et ouvrir les vis
d'échappement (14).Presser le pistion (5) autant que possible
dans le trou de piston sur la coque en insérant le tournevis et le
demonte-pneu entre les garnitures de frein et le disque de
frein.Et puis fermer les vis d'échappement.
5. Tourner la garniture de frein (11) jusqu'à l'extrémité ouverte de
l'étrier de frein.
6. Vérifier s'il existe la fuite d’huile au niveau du piston(5) et si le
cache-poussière(2) est endommagé.
7. Remonter les nouvelles garnitures de frein en matériaux de Alarme
friction(11) pour comprimer le disque de frein, et les monter en
tournant dans les étriers de frein. Il faut maintenir toujours un niveau d'huile normal du
réservoir à huile de transmission hydraulique de
8. Remonter la plaque de butée jusqu'à la même position de direction et de commande de freinage, voir le chapitre
démontage pour assurer que la queue plate des garnitures de
frein coïncide avec la fente sur la plaque de butée, connecter les
15 «Assemblage de réservoir à huile de transmission
plaques de butée avec les boulons (12) et les rondelles (13), le hydraulique ».
couple de serrage du boulon (12) est de 1000 N • m.
9. Marcher sur la pédale de frein jusqu'à ce que le disque de frein
est bien compacté par les garnitures de frein(5).
10. Pour obtenir le meilleur effet de freinage après avoir remplacé
les nouvelles garnitures de frein, il faut appliquer les opérations
suivantes:
a. Lors de la conduite à la vitesse de 8 à 15 km / h, appliquer le
freinage en augmentant la pression jusqu'à trouver le bruit de
traînage.Dans ce processus, c'est normal qu'il se produit des
fumées ou de l'odeur anormal dans les garnitures de frein.
Attention:Après le frein est arrêté, mesurer la température du disque de
frein avec le thermomètre électrique infrarouge.
b. Répéter et circuler continuellement cette procédure jusqu'à ce
que la température du disque de frein atteint 315 ~ 370 ℃
(600-700 ℉).
c. Lorsque la température du disque de frein est inférieure à 95 ℃,
répéter les étapes a, b.
d. Lorsque le disque de frein est refroidi mais la température ne
dépasse pas de 10 ℃ de celle ambiante,

Manuel de maintenance 2-13


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Répéter les étapes a et b jusqu'à ce que la garniture atteint la gamme
de contrôle et l'effet de freinage.
Alarme
Démontage du frein Afin d'assurer la sécurité des personnes et des
S'il n'y a pas de notes spéciaux, voir la figure2 pour les nombres propriétés, vous devez vous assurer que le véhicule
d'ordre dans les parenthèses. est stationné stablement avec les installations
1. Le véhicule est stationné dans une zone de travail plate en anti-mobiles sûrs et fiables pour assurer la sécurité
appliquant le frein de stationnement et en arrêtant le moteur. des opérations.
Il faut garantir que les appareils de levage
2. Tourner le volant à plusieurs reprises pour relâcher la pression
du système de direction en mettant continûment le pied sur la possèdent une capacité de levage suffisante.
pédale de frein pour relâcher la pression du régénérateur de Lors du démontage des pneus, il faut attacher une
freinage, il faut caler bien le véhicule pour assurer la sécurité.Se attention particulière pour prévenir les blessures.Il
référer au chapitre 1«Ensemble roues avant» pour démonter les faut répondre à la demande dans le
pneus. chapitre1«Ensemble roues avant » pour les
3. Déserrer attentivement la tuyauterie de freinage sur le piédestal opérations concrètes.
des deux régénérateurs pour vérifier si la pression a été libérée, Afin de prévenir les blessures physiques inutiles, il
et puis resserrer la tuyauterie.
faut relâcher la pression du système de freinage
4. Lors du démontage de la tuyauterie d'admission hydraulique sur selon la procédure des opérations et attacher une
l'ensemble tête de frein, afin de prévenir la pollution des attention particulière.
poussières, il devrait boucher la tuyauterie et les orifices de
freinage ouverts.
5. Démonter le boulon(3, fig. 1) et la rondelle(4, Fig. 1), et puis
déplacer l'ensembleétrier de frein dans le banc de travail.
6. Désassembler l'ensembleétrier de frein selon l'ordre des
nombres d'ordre.Lors de la maintenance et de l'entretien, les
anneaux d'étanchéité (4,6), les bagues de butée(3,7) et le
cache-poussière(2) aux nombres d'ordre(12、13、14) peuvent
être conservés sur la coque(1).
7. Le sac de réparation comprend le nouveau cache-poussière(2),
les anneaux d'étanchéité(4,6) et les bagues de protection
(3,7),dont nombre est suffisant pour regrouper un jeu des étriers
de frein.Toutes les pièces dans le sac de réparation peuvent être
utilisées pour remplacer celles endommagées chaque fois lors
du réensemble étriers de frein.
8. Contrôler les garnitures de frein (11)selon l'étape 1 décrite dans
le «Contrôle conventionnel».
9. Nettoyer la coque(1), mais il faut assurer l'absence du détergent
résiduel dans le canal d'huile ou la rainure.Vérifier si la zone aux
perrons entre les rainures d'étanchéité et celles anti-poussière
est abîmée ou avec les bavures.Les petites fissures ou rayures
Alarme
fines peuvent être abrasées avec la toile émerisée fine.Il faut les C'est interdit d'utiliser le liquide de freinage.
remplacer si la coque(1) est corrodée excessivement ou les
rainures pare-poussière et d'étanchéité sont endommagées,
c'est interdit de retoucher la coque des étriers de frein.
10. Vérifier et abraser les petites rayures et fissures sur le piston (5)
avec la toile émerisée fine.Il faut remplacer le piston gravement
fissuré ou strié ou si la couche de chromage est usée et
détachée.
Montage
S'il n'y a pas de notes spéciaux, voir la figure 2 pour les nombres
d'ordre dans les parenthèses.
Attention: Voir l'article 36.2 «Conditions techniques du couple de
serrage des boulons et des écrous de standard» pour le couple de
serrage des attaches sans exigence spéciale.
1. Lubrifier les anneaux d'étanchéité (4,6) et le piston (5) avec
l'huile lubrifiante de base paraffinique ou la vaseline.
2. L'anneau d'étanchéité(4), le cache-poussière(2) et la bague de
butée(3) doivent être montés dans le trou de piston de la
coque(1) et lubrifiés selon l'étape 1.
3. Monter le piston (5) dans la coque (1) selon la manière précitée
ci-après et insérer le piston lubrifié(5) dans le trou de piston et le
cache-poussière(2) à l'angle le plus faible à la position
stipulée.étendre le cache-poussière pour faire le trou intérieur
dépasser le bord extérieur du piston pour tourner le
piston.Vérifier le volume de dépassement entre le piston et le
cache-poussière au long du bord extérieuer du piston, il faut
assurer que le bord extérieur du cache-poussière ne dépasse
pas de l'embrèvement du trou de piston.

2-14 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

4. Il permet d'aligner et ajuster le piston à travers l'anneau


d'étanchéité(4) selon la sensation en appliquant une poussée de
rotation par la main quand le piston (5) est entré dans le
cache-poussière(2), et puis monter le piston dans l'anneau
d'étanchéité.
5. Il risque de provoquer la course vide à la direction du trou de
piston si le piston (5) est poussé dans l'anneau
d'étanchéité(4)par la main avec la force variée et inhomogène
de sorte que le bout ouvert du cache-poussière(2) est bloqué
dans la rainure du piton.
6. Monter l'anneau d'étanchéité(6) et la bague de butée(7) au bout
ouvert du trou de piston sur la coque (1).
Alarme
7. Suivie de la rondelle (8) et du boulon (9) du couvercle monté sur Afin de prévenir les blessures et les dommages
la coque.
matériels, vous devez vous assurer que le véhicule
8. Si le disque de frein (8, Fig. 1) est usé excessivement, il faut le est bien calé et stationné stablement pour la
remplacer conformément au présent article «Contrôle sécurité des opérations.Il faut garantir que les
conventionnel», veuillez se référer au chapitre 1 «Ensemble
roues avant»pour les procédés de remplacement.
appareils de levage possèdent une capacité de
levage suffisante.
Montage Lors du démontage des pneus, il faut attacher une
S'il n'y a pas de notes spéciaux, voir la figure1 pour les nombres attention particulière pour prévenir les blessures.Il
d'ordre dans les parenthèses. faut répondre à la demande dans le chapitre
1«Ensemble roues avant » pour les opérations
Attention: Se référer à l'article 36.2 «Spécification technique du couple
de serrage des boulons et écrous de standard» pour le couple de concrètes.
serrage des attaches sans stipulations spéciales.
1. Monter la rondelle (6) sur le boulon(5).
2. Monter l'ensemble d'étriers de frein à travers du disque de frein,
de sorte que le frein est positionné après avoir aligné avec le
trou de connexion sur la plaque de montage, et puis visser les
boulons(5) et les rondelles (6) par couple sur la coque à travers
de la plaque de montage.le couple de serrage des boulons (5)
est de 610 N • m.
3. Démonter les bouchons de l'orifice de l'étrier de frein et de la Alarme
voie d'entrée d'huile hydraulique, et rétablir le contact de la voie Afin de prévenir les blessures et les dommages
d'huile de transmission hydraulique du bout de freinage.
matériels, il faut s'assurer que le véhicule est bien
4. Vider l'air dans le système de freinage selon les exigences calé et stationné stablement pour la sécurité des
suivantes sur «l'échappement» dans cette section. opérations.
5. Voir le chapitre 1 «Ensemble roues avant» pour installer les
pneus et les jantes.
Échappement
Voir la figure 2 pour les nombres d'ordre dans les parenthèses.
Afin d'obtenir un effet de freinage satisfaisant, il faut vider le gaz dans Alarme
la tuyauterie hydraulique de freinage selon les exigences suivantes:
Il faut faire attention à la sécurité lors du desserrage
1. Se référant au chapitre 15 «Ensemble réservoir d'huile de des vis d'échappement comme le système de
transmission hydraulique»,vérifier le niveau d'huile du réservoir freinage fonctionne sous haute pression.
et le remplir si le niveau est très bas; il faut satisfaire les
spécifications recommandées dans l’article 36.1«Graissage et
entretien».
2. Connecter un tuyau flexible avec la soupape de décharge et
mettre le bout ouvert de tuyau dans un récipient propre.
3. Marcher sur la pédale de frein pour dévisser progressivement
les vis d'échappement(14), éliminer les bulles d'air jusqu'à ce
que l'huile est déchargée de la vis d'échappement, visser la vis
d'échappement et relâcher la pédale de frein, enlever le tuyau
d'évacuation.
Attention:Le système est équipé d'un régénérateur qui est capable de
maintenir la pression du système même si le moteur est éteint. Si la
pression du système est nulle, il faut démarrer le moteur pour
pressuriser le système avant l'évacuation.Il faut éteindre le moteur
avant la mise en oeuvre du programme d'évacuation.
4.Pour chaque ensemble d'étrier de frein, répéter les étapes 1-3.

Manuel de maintenance 2-15


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Entretien
Il fonctionne pour 10 heures chaque jour
Contrôler l'ensemble frein pour s'assurer que toutes les
connexions boulonnées n’ont pas de fuite, vérifier si la
gaine est endommagée.
Se référer à l'article 15 «Ensemble réservoir d'huile de
transmission hydraulique» pour contrôler le niveau d'huile
et le remplir si le niveau est très bas; l'huile doit répondre
aux besoins dans l'article 36.1 «Graissage et entretien».
Toutes les 250 heures de travail
Vérifier si la garniture de frein et le disque de frein sont
usés, il faut tester la fonction et la remplacer si nécessaire.
Remarques: Le laps de temps d'entretien est appliqué à la
condition normale de travail, et il faut faire l’entretien au
rythme plus fréquent les garnitures de frein dans les
mauvaises conditions de travail.
L'épaisseur des matériaux de friction sur les garnitures de
frein ne doit pas moins de 3 mm(0,12 pouces) après
l'usure.
Outils spéciaux
Voir l’article 36.3«Outils de maintenance»
Exigences spéciales pour le couple
N °du Couple
No. Désignation
Dessin N·m
1 3 Boulon 1500 ~ 1550
1 5 Boulon 2250 ~ 2300
1 7 Boulon 1300 ~ 1360
2 9 Boulon 180 ~ 200
2 12 Boulon 1000 ~ 1050

2-16 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

2.1.3 Ensemble bras de direction

1. Corps à souder du bras de direction gauche2. Essieu à l’extrémité


inférieure3. Clavette4. Vis
Figure 1 Ensemble bras de direction

Démontage
Voir la figure 1 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Démonter la vis (4).
2. Enlever la clavette(3) de la rainure de clavetage du
corps à souder (1) du bras de direction pour
accomplir le démontage de l'assemblage de bras de
direction gauches.
3. Vérifier la situation d'usure de l'essieu à l'extrémité
inférieure(2), s'il faut remplacer la nouvelle pièce, il
permet de chauffer partiellement le corps à souder du
bras de direction (1), et puis démonter l'essieu à
l'extrémité inférieure(2).
4. Placer les pièces démontées dans la zone de travail
propre pour faciliter le montage.
Assemblage
1. S'il faut remplacer un nouvel essieu à l'extrémité
inférieure(2) , il permet de chauffer partiellement le
bras de direction et puis monter l'essieu à l'extrémité
inférieure(2) dans le bras de direction, faire attention
d'unifier la direction de l'essieu à l'extrémité inférieure
(2) avec celle de la rainure de clavetage sur le bras
de direction.
2. Mettre la clavette(3) dans la rainure de clavetage sur
le corps à souder (1) du bras de direction pour
aligner le trou de montage avec celui fileté sur la
rainure de clavetage.
3. Visser la clavette(3) dans le corps à souder(1) du
bras de direction avec les vis (4) pour compléter le
montage de l'ensemble bras de direction.

Manuel de maintenance 2-17


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C

2.1.4 Cylindres de suspension avant

Angle de suspension (º)

1. Collier de 7. Bille d'acier 13. Manchon de 19.Anneau 25. Ensemble


blocage 8. Cerceau de guidage d'étanchéité cylindre
2. Palier gorge 14. Joint torique de 20. Anneau de 26. Obturateur
d'articulation 9. Panneau retenue tampon 27. Rondelle de
3. Graisseur à pare-poussière 15. Joint torique 21. Bandes de tampon
huile 10. Vis 16. Bague de butée guidage
4. Obturateur 11. Plaque de de fil d'acier à trou 22. Bandes de
5. Valve de serrage du 17. Anneau guidage
gonflage cache-poussière pare-poussière 23. Piston
6. Levier de piston 12. Vis 18. Collier de blocage 24.Vis
Figure 1 Profil du cylindre de suspension
avant

2-18 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
Cylindres de suspension avant
Généralité
Voir la figure 1 pour les numéros dans les parenthèses.
Le cylindre de suspension avant est monté sur le châssis
pour supporter la roue avant, il sert à absorber les chocs
dus à la vibration du véhicule quand il roule sur les
comportements routiers rugueux.
Il est composé principalement par la tige de piston(6), le
manchon de guidage (13), le cylindre (25) et le piston (23),
l'huile et l'azote comprimé sont injectés et remplis dans le
Alarme
cylindre (25), lorsque les roues font l'objet des chocs de la
Le cylindre de suspension est un bloc cylindre de
route, la tige de piston (6) est pressée et poussée dans le
pression.Il faut relâcher la pression selon les
cylindre (25), l'azote dans le cylindre est comprimé, cette
instructions décrites dans la section «Pression de
pression est transmise à l'huile, la vitesse de déplacement de
libération des cylindres de suspension»avant
la tige de piston est ralentie quand la pression d'azote est
d'ouvrir les vannes ou les raccords pour éviter
accrue jusqu'às'arrêter, et la tige de piston(6) est poussée de
d'entraîner des blessures et des dommages
retour à sa position initiale sous effet de l'azote agissant sur la
matériels en cas du relâchement brusque.
tige.Dans la procédure que la tige de piston est comprimée et
Pour prévenir les blessures corporelles et les
poussée, la bille d'acier(7) est forcée de quitter du siège de
dommages matériels, il faut assurer un relâchement
clapet par l'huile et l'huile est rempli rapidement dans la cavité
absolu de la pression dans le cylindre avant le
entre le cylindre (25) et la tige de piston(6); lors du retour de la
démontage des suspensions et il faut assurer que
tige de piston, la bille d'acier est repoussée de retour dans le
les matériaux de la remorque et les outils de
siège de clapet par la pression d'huile dans la cavité de sorte
manutention et de suspension possèdent une
que l'huile de pression dans la cavité s'écoule en retour dans
capacité suffisante et une fixation correcte pour la
les cylindres de suspension à travers du passage sur la tige
sécurité de travail.
de piston en ralentissant la vitesse de résilience de la tige de
piston (6).
Démontage
1. Le véhicule est stationné dans une zone de travail
plate en appliquant le frein de stationnement et en
arrêtant le moteur.
2. Tourner le volant de plusieurs tours dans les deux
sens à quelques reprises pour relâcher complètement
la pression dans le système de direction.Caler bien
les roues en déclenchant l'interrupteur principal de la
batterie dans la position «off».
3. Relâcher la pression d'azote des deux cylindres de
suspension avant, voir «Relâchement de la pression
des cylindres de suspension».
4. Pousser haut le châssis avec le cric au niveau de la
poutre de chaînage jusqu'à ce que les cylindres de
suspension avant sont entièrement poussés
au-dehors.
5. Pousser en soulevant les cylindres de suspension
jusqu'à ce que les pneus se détachent du sol, et puis
fixer le bras de direction.
6. Pour le démontage des roues avant et jantes, voir le
chapitre 1 «ensemble roues avant».
7. Démonter le pivot qui est connectéà la bielle
transversale de direction et au cylindrede direction 1. Pivot 3. A-bras 5.Cylindres de
par le bras de direction, et déplacer le cylindre de d'articulation 4. Pivot suspension
direction et la bielle transversale de direction 2. Pivot d'articulation avant
au-dehors du chantier, voir l’article 2.2 «Mécanisme d'articulation
de direction». Figure 2 Schéma de démontage
8. Supporter et appuyer l'ensemble suspension à l'aide et montage des pivots
de la fourche de l'élévateur à fourche.Comme montré
par la Figure 3.
9. Démonter les pivots (1, Figure 2), (2, Figure 2), (4,
Figure 2) qui servent à fixer la suspension avant.
10. Déplacer prudemment les cylindres de suspension
avant (5, Figure 2), l'A-bras (3, Figure 2), l'ensemble
bras de direction (8, Figure 4) dans la zone de travail
appropriée pour le désassemblage.
11. Il faut démonter l'autre cylindre de suspension selon
les étape de (4) à (10).
Désassemblage
Voir la figure 4 pour les numéros dans les parenthèses.

Manuel de maintenance 2-19


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
1. Démontage de l'A-bras.
a. Démonter le boulon (1) pour enlever le tablier du bras
de direction(2).
b. Démonter l'A-bras (6).
c. Démonter le boulon (3), enlever le tablier de l'A-bras
(4), et puis il permet de démonter le palier
d'articulation(5).
2. Démontage de l'ensemble bras de direction
Après l'enlèvement de l'A-bras, démonter les boulons de
fixation sur la surface d'extrémité de l'ensemble bras de
direction pour le séparer du cylindre.Démonter la clavette
plate dans la rainure de clavetage de l'ensemble bras de
direction.
3. Démontage des roues avant.
3. Se référer au chapitre 1 «Ensemble roues avant» pour le
démontage des roues avant.
4. Voir la figure 5 pour les numéros dans les
parenthèses du cylindre de suspension avant
désassemblage.
a. Démonter le cerceau de gorge(8) qui sert à fixer le
cache-poussière(9) sur la tige de piston(6), et puis
démonter les vis(10) et la plaque de serrage(11) qui
servent à fixer le cache-poussière (9) sur le manchon
de guidage(13), et puis enlever le
cache-poussière(9).
b. Démonter la valve de gonflage(5), l'obturateur(4), et
les vis(12) qui fixent le manchon de guidage(13) sur
le cylindre(25)pour évacuer le fluide d'huile dans les
cylindres de suspension.
c. Tourner et enlever le cylindre(25) et le fixer à la
position convenable avec le fond du cylindre à l'aide
de la grue et des dispositifs d'appui pour le
désassembler.
d. Monter un appareil de levage au sommet de la tige de
piston (6) et le connecter avec le dispositif de levage,
retirer la tige de piston (6) et le piston (23) ainsi que le
manchon de guidage(13)d'ensemble depuis le haut
du cylindre(25) comme un assemblage, en faisant
attention de ne pas endommager la surface de
l'aucun composant.
e. Démonter le piston (23) et le fixer à la vis (24) de la
tige de piston (6),frapper l'ensemble piston (23)avec
un marteau souple pour le faire détacher du bout de
la tige de piston(6),démonter les bandes de guidage
(22) du piston ( 23).
f. Fixer d'une manière prudente la tige de piston sur le
siège du presseur en faisant le trou au bout de la tige
vers en bas, presser au-dehors la tige de piston(6) du
manchon de guidage(13) en faisant attention de ne
pas endommager la surface de l’aucun composant.
g. Vérifier et puis démonter la bague de butée (14) et le
joint torique(15) de la rainure externe du manchon de
guidage(13) et les mettre en rebut, démonter et
mettre en rebut la bague de butée de fil
d'acier(16),l'anneau anti-poussière(17), la bague de
butée(18), l'anneau d'étanchéité(19),la bague de
tampon (20) et la bande de guidage (21).
h. Enlever la bille d'acier (7) de la tige de piston(6).
Remarques: La bille d'acier (7) ne doit pas être placée à
l'aise.

2-20 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

1. Collier de 7. Bille d'acier 13. Manchon de 19. Anneau 25. Cylindre


blocage 8. Cerceau de guidage d'étanchéité 26. Obturateur
2. Palier gorge 14. Collier de blocage 20. Anneau de 27. Bague de butée
d'articulation 9. 15. Joint torique tampon de tampon
3. Graisseur à Cache-poussière 16. Bague de butée 21. Bandes de
huile 10. Vis de fil d'acier guidage
4. Obturateur 11.Plaque de 17. Anneau 22. Bandes de
5. Valve de serrage du pare-poussière guidage
gonflage cache-poussière 18. Collier de blocage 23. Piston
6. Tige de piston 12. Vis 24. Vis
Figure 5 Dessin d'assemblage et de désensemble
cylindres de suspension avant

Manuel de maintenance 2-21


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Contrôle et entretien
Voir la figure 5 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Laver complètement toutes les pièces et composants
avec un solvant approprié et les sécher avec l'air
comprimé.vérifier si les rainures interne et externe de
la manchon de guidage(13) et du piston (23) sont
propres, enlever toutes les huiles résiduelles ou
d'autres contaminants, s'il reste des traces de rouille
près de l'anneau d'étanchéité, il faut nettoyer la
surface avec la gaze No.400.
2. Vérifier la surface du cylindre (25), de la tige de piston
(6), du manchon de guidage (13) et du piston(23)
pour les rayures, les traces laissées ou les dentelants
légers et les points de rouille.Doucir les endroits
endommagés avec la pierre abrasive polie, si le
défaut est grave, il faut remplacer la pièce.
3. Vérifier si les composants de cylindre sont déformés
ou usés excessivement, remplacer les pièces
endommagées.
4. Contrôler la valve de gonflage(5) et l'obturateur(4), il
fautles remplacer à temps si la rondelle d'étanchéité
ou la pièce est endommagée; examiner la tuyauterie
et la bille d'acier du clapet anti-retour et le remplacer
s'il est endommagé.
5. Vérifier la position de montage de la tige de piston
etdu cylindre, si les filets des pièces est
endommagés, il faut les réparer, si les filets ne
peuvent pas être réparés, il faut remplacer ces
pièces.
6. Vérifier si les trous de montage de pivot du châssis et
de la boîte de pont sont déformés ou endommagés,
c'est obligatoire de les réparer avant l'installation du
pivot des cylindres de suspension.
7. Vérifier si les bandes de guidage (21, 22) sont usés
excessivement ou endommagés, il faut les remplacer
à temps, contrôler si la rondelle de tampon (20) est
déformée et la remplacer en temps opportun.
Remarques: Contrôler et réparer le roulement(2) et les
bandes de guidage (21) (22) selon la figure 1 et le tableau
1.

Tableau 1 Standard de contrôle et d'entretien


No. Items à contrôler Standard Mesures
Jeu entre les Taille de Tolérance
Jeu de standard
bagues interne et standard Axe Trou
Jeu de limite Remplacer les
J1 externe du palier
roulements
au niveau de la 115 0.085- 0.165
tige de piston 0.69
Jeu entre la tige
Remplacer les
de piston et les -0.043 +0.272
J2 200 0.043-0.368 0.4 bandes de
bandes de -0.106 0
guidage
guidage
Jeu entre les
Remplacer les
cylindres et les -0.05 +0.072
J3 250 0.05-0.368 0.8 bandes de
bandes de -0.296 +0
guidage
guidage
Méthode de mesure: Volume
Mesurer la quantité d'extension et d'allongement de la rondelle du d'allongement:
Volume de
tampon.Il devrait satisfaire tous les modes d'opération. Max.5mm
déformation de la
J4 Volume Volume
Volume Remplacer
rondelle de d'allong d'exten
ement sion d'extension:
tampon
Tube
Min.15mm Sans
fissuration
Rondelle Manch
Assemblage de
on de
guidag
Voir la figure 5 pour les numéros dans les parenthèses.
tampon e

Tige

2-22 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

Remarques: Il faut enduire une couche d'huile de transmission


hydraulique propre sur les composants assemblés pour faciliter le
montage, il faut s'assurer que le travail est exécuté dans une zone de
travail propre pour empêcher la saleté de pénétrer dans l'huile
Alarme
hydraulique. Pour prévenir les blessures corporelles et les
dommages matériels, il faut assurer que les
1. Installer la nouvelle bague de butée de fil d'acier(16), l'anneau matériaux de cale et les outils de manutention et de
pare-poussière(17), la bague de butée(18), l'anneau
d'étanchéité(19), l'anneau d'étanchéité(20) ainsi que la bande de suspension possèdent une capacité suffisante et
guidage(21) dans les rainures qui correspondentau trou interne une fixation correcte pour la sécurité de travail.
de la douille de guidage(13). Il faut enduire une couche de colle
hydrofuge sur la surface de l'ossature avant le montage de
l'anneau pare-poussière.
2. Monter la bague de butée(1) dans le trou du cylindre(25), et puis
mettre en place le palier d'articulation(2) en pressant par la
presse manuelle pour appuyer sur la bague de butée(1),monter
l'autre bague de butée(1) pour fixer le palier d'articulation.Monter
le palier d'articulation (2) dans le trou de la tige de piston(6) en
respectant les mêmes étapes.
3. Installer la nouvelle bague de butée torique(14), le joint
torique(15), la rondelle de tampon(27) dans la rainure en face de
la surface extérieure de la douille de guidage(13).
4. Il faut utiliser l'expandeur d'anneau d'étanchéité adapté ou l'outil
similaire pour prévenir les dommages causés par l'anneau
d'étanchéité,monter attentivement la douille de guidage(13) et la
bille d'acier(7) à la tige de piston(6) en insérant le grand bout et
en réservant une espace suffisante,et puis mettre la bille
d'acier(7) dans le trou correspondant sur la tige de piston.
Remarques: Utiliser une petite quantité de graisse propre pour fixer
temporairement la bille dans la procédure d'assemblage reste.
5. Monter la bande de guidage(22) sur le piston(23), mettre en
place l'ensemble piston sur l'extrémité de la tige de piston en
appuyant et le fixer avec les vis(24), dont le couple de serrage
est de 136N • m.
6. Le bout de montage doit être placé au fond lors du retournage et
de la mise en place de l'ensemble cylindre extérieur à l'aide de la
grue et des équipements d'appui appropriés.
7. Il faut utiliser les bons outils et prendre des mesures de
protection appropriées pour installer l'ensemble tige de piston
(voir la figure 6)dans le cylindre(25) à travers de l'ensemble
piston inférieur jusqu'à réserver une distance suffisante pour
installer les composants de cylindre.
8. Il faut utiliser le contracteur des joints ou les produits similaires
pour éviter d'endommager les joints, installer la douille de
guidage(13) dans l'ensemble cylindre extérieur en alignant
soigneusement tous les trous de boulon.
Remarques: En raison de la tolérance faible, il faut être
particulièrement prudent pour monter la tige de piston et l'ensemble
piston dans l'ensemble cylindre. 1. Tige de piston2. Manchon du cylindre3. Piston
9. Fixer la douille de guidage sur l'ensemble cylindre avec les
vis(12) et un couple de serrage de 136N • m.
Figure 6 Ensemble tige de piston
10. Monter la cache-poussière(9)sur la tige de piston(6) et la fixer
sur la tige de piston(6) et la douille de guidage(13) à l'aide
respectivement du cerceau de gorge(8), des vis (10) et de la
plaque de serrage de cache-poussière(11).
11. Monter la valve de gonflage(5) et les obturateurs(4, 26) sur
l'ensemble cylindre de suspension.
12. Monter le palier d'articulation(2) dans le trou de roulement sur la
tige de piston(6) et le fixer avec la bague de butée(1).
Le couple est:Le couple de serrage de la valve de gonflage est de 50N
• m,tandis que celui de l'obus de la valve de gonflage est de 0,35 à
0,45N • m,le couple de serrage du couvercle de protection de la valve
de gonflage est de 4,5 à 5,5 N • m,

Il faut vérifier si la valve de gonflage et le joint de


l'obturateur d'huile sont abîmés avant le montage
et le remplacer s'ils sont endommagés.
13. Installer la suspension à la position de
Manuel de maintenance 2-23
Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
fonctionnement, gonfler le gaz et injecter
l'huile conformément à la procédure de
charge.
Installation
Voir la figure 2 pour les numéros dans les
parenthèses.
1. Nettoyer la surface de la suspension et de
tous les accessoires pour la rendre lisse.
2. Mettre la cale sur la fourche de l'élévateur à
fourche selon la figure 3, et puis installer
l'ensemble cylindre de suspension au
châssis. Le poids du dispositif de suspension
dépasse 765 kg, si avec le remplissage
préalable de l'huile, la capacité de l'huile est
de 23L.
3. Fixer le cylindre de suspension(5, fig. 2) sur le
châssis avec trois axes articulés, et puis Alarme
verrouiller et bloquer les axes articulés avec Pour prévenir les blessures corporelles et les
les boulons et rondelles. dommages matériels, il faut assurer que les
4. Déplacer les matériels de montage. matériaux de cale et les outils de manutention et
de suspension possèdent une capacité
5. Connecter la tuyauterie hydraulique de suffisante et une fixation correcte pour la
freinage avec l'étrier de frein et purger d'air sécurité de travail.
le système de freinage. Installer l'ensemble
roue avant et des jantes selon le chapitre
1«Ensemble roues avant».
6. Répéter les étapes de 1 à 5 et installer les
cylindres de suspension si le cylindre de
suspension à l'autre côté a été démonté.
7. Gonfler les cylindres de suspension selon les
«Instructions de gonflage et d’ injection».
Entretien et réglage
L'entretien régulier et la réparation périodique
comprennent les étapes suivantes:
1. Dispositifs de nettoyage. Vérifier s'il existe
l'usure, les dommages ou les signes de la
fuite d'huile et de gaz, accorder une attention
particulière aux parties exposées de la tige de
piston et de la valve de gonflage, il faut les
réparer et remplacer selon les exigences.
Remarques: Monter la zip sur la cache-poussière
pour la remplacer sans démonter la suspension ou
la broche de montage.
2. Contrôler tous les composants pour les
signes de dommages ou de relâchement, en
cas lâche, il faut réparer et remplacer
immédiatement les composants avec défauts
ou ruptures.
3. Contrôler la surface de la suspension pour les
signes de fuite d'huile. Si oui, il faut le réparer
ou remplacer selon la demande et remplir de
nouveau le réservoir d'huile selon la méthode
2-24 Manuel de maintenance
Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
décrite dans les instructions.
Remarques: Voir la procédure ci-après de cette
partie pour les instructions détaillées sur le
contrôle du niveau d'huile de la suspension.
4. Vérifier l'état de fonctionnement correspondant
de la suspension selon la méthode suivante:
1) Il faut laisser la berline fonctionner pour assez
longtemps pour que les deux suspensions
peuvent atteindre l'équilibre à la température
de fonctionnement normale.
2) Il faut stationner le véhicule vide sur un terrain
plat, mesurer la distance A entre le centre du
pivot de montage et la surface d'extrémité du
manchon de cylindre selon la figure 8, la
valeur de contrôle devrait à proximité de
410mm (l'erreur est inférieure à 10mm, voir la
figure 2).
Si la suspension n'est pas dans cette gamme, il
faut contrôler et régler la pression de précharge de
l'azote selon la procédure dans cette partie.Les
signes ci-dessous montrent qu'il faut faire une
réparation à l'intérieur de la suspension:
a.Il existe la trace de fuite d'huile autour de la
suspension.
b.Il existe un changement fréquent pour la hauteur
de la colonne d'air, il faut re-remplir l'azote gazeux.

Manuel de maintenance 2-25


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C

2-26 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
Note 1:La réduction de hauteur de la colonne d'air est généralement en
accompagnie de la perte de gaz qui n'apparaît que dans la valve de
gonflage.
Note 2:L'augmentation du volume de dérivation indique la présence de
la consommation d'huile à la hauteur normale de la colonne d'air.
Note 3:La route cahoteuse ou la colonne trop élastique vont conduire
une marche à plusieurs reprises à la course finale de la suspension.
3) Le véhicule doit être stationné sur le terrain plat après que les
cylindres de suspension sont gonflés jusqu’à la hauteur correcte
sous la charge nominale, la distance A entre le centre du pivot
de montage supérieur et la surface d'extrémité du manchon de
cylindre doit être égale ou supérieure à 320mm.(Si A est
inférieur à 320mm, vérifier s'il existe la surcharge.S'il n'y a pas
de surcharge, il permet de dégonfler et remplir l'huile des
cylindres de suspension selon les exigences ci-dessus, et
regonfler les cylindres de suspension).
Processus de remplissage - huile / gaz (azote) de la suspension avant
Relâchement de la pression des cylindres de suspension
Remarques: Avant le relâchement de la pression du cylindre de
suspension,le véhicule doit être chargé à vide et garé sur un
terrain plat.
1. Appuyer et supporter le châssis près des cylindres de
suspension avant en utilisant les traverses de bois ou le cric
hydraulique avec une capacité de charge suffisante.
2. Ouvrir en tournant le couvercle de la valve de gonflage en haut
du cylindre de suspension arrière, tourner d'abord de 1/4 à 1/2
l'écrou hexagonal sur la valve de gonflage en sens inverse des
aiguilles d'une montre pour dévisser le noyau de valve, continuer
à tourner de 1/4 jusqu'à ce que l'azote est échappé.
3. Répéter les étapes ci-dessus pour l'autre cylindre de suspension
avant.
4. Démonter la cale ou relâcher la pression du cric hydraulique
pour mettre tout le poids du véhicule sur le cylindre de
suspension.
5. Confirmer que la pression est relâchée complètement en
pressant en bas l'obus de la valve de gonflage.
Remarques: A cause des mousses d'huile dans les cylindres de
suspension, le fluide d'huile est généralement emporté par l'azote
évacué du cylindre de suspension, les mousses se produisent
lors de l'expansion sous pression normale de l'azote qui est
dissous dans l'huile à haute pression.Lors du gonflage, il faut
compenser la perte d'huile dans cette procédure,après
l'échappement des cylindres de suspension, plus longtemps reste
le fluide d'huile sous la pression normale, plus facile d'exclure les
bulles d'air dans les cylindres de suspension lors du regonflage.
Remplissage d'huile de transmission hydraulique (effectuer le
remplissage pour la première fois lors de l'entretien)
Alarme
Remarques: Si la perte du fluide d'huile dans les cylindres de Pour les cylindres de suspension de pression, il ne
suspension est causée par d'autres raisons au lieu de la fuite sur la
surface, il est recommandé de prendre cette méthode pour remplir faut pas ouvrir la valve ou le raccord qu’après le
l'huile.Il faut démonter et remplacer la suspension en cas de la fuite sur relâchement de pression conformément aux
la surface.et renvoyer la suspension à l'usine pour la réparation parce exigences dans le chapitre«Relâchement de la
que la réparation non autorisée pourrait influencer la garantie de pression des cylindres de suspension».Comme le
qualité. relâchement accidentel de pression peut entraîner
Il permet de contrôler et ajuster le niveau d'huile de la suspension les blessures corporelles et les dommages
installée sur la berline selon les étapes suivantes: matériels.
Note 1:Lors du fonctionnement de la berline,l'azote pré-gonflé dans le Il ne permet que gonfler l'azote seulement après le
cylindre a la tendance de se mélanger avec l'huile, de sorte que les montage de la suspension sur la berline.Il faut
mousses d'huile sont libérées du cylindre lors du relâchement de la
pression de l'azote.
relâcher la pression d'azote des cylindres de
suspension avant le démontage de la berline.Pour
Note 2:Afin de détecter correctement le niveau d'huile, l'azote doit être
échappé complètement du cylindre, Il faut maintenir la valve de
prévenir les blessures corporelles et les dommages
gonflage ouverte pour 24 heures en faisant le vide du bout matériels, il faut assurer que les matériaux de cale et
pneumatique de la suspension ou en supportant le châssis avec la les outils de manutention et de suspension
cale. Il nécessite cette opération seulement en cas de la fuite sur la possèdent une capacité suffisante et une fixation
surface ou de la déviation excessive du charge à vide. correcte pour la sécurité de travail.

Manuel de maintenance 2-27


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C

Note 3:Le programme doit être appliqué après que la


Alarme
suspension a été montée sur la berline, sinon il faut
Lors du relâchement de la pression des cylindres de
fixer et supporter le cylindre de suspension avant ce
suspension, il faut presser continûment le noyau de
programme.
valve jusqu'à ce que le gaz est complètement
1. Il faut stationner le véhicule sur le terrain plat mais il
déchargé et échappé, sinon il va entraîner des
ne faut pas utiliser le système de freinage de friction
graves blessures corporelles et des dommages
de la berline.
matériels.
2. Lever le véhicule jusqu'à ce que la suspension est
complètement étendue au-dehors, fixer la berline
dans cette position à l'aide du cric ou du bois de
calage.A ce moment, la distance A entre le centre du
pivot de montage et la surface d'extrémité du
manchon de cylindre = 525mm (voir la figure 8).
3. Démonter le couvercle de protection sur la valve de
gonflage et appuyer attentivement l'obus de la valve
de gonflage pour libérer le gaz gonflé.
4. Connecter la pompe à vide avec la valve de gonflage
pour faire le vide.
5. Faire le vide et surveiller ce processus jusqu'à ce que
tout le gaz est évacué, ça signifie l'extraction à vide
quand la couleur du fluide d'huile dans la suspension
est assombri
Remarques: 1) C'est interdit d'extraire l'huile de la
suspension.
2) Cette procédure durera environ de 15 minutes
(avec la pompe à vide de 98kpa ) à 30 minutes
(avec la pompe à vide de 34kpa ).
6. Arrêter l'extraction sous vide.
7. Démonter la cale et abaisser lentement le châssis de
la berline pour atteindre une distance A = 205mm
entre le centre du pivot de montage et la surface
d'extrémité du manchon de cylindre.
8. Relâcher toute la pression résiduelle dans la
suspension selon la description précitée.
9. Dévisser le bouchon d'huile pour observer si l'huile
fuit de la sortie du raccord, sinon il faut remplir l'huile
selon les étapes suivantes lorsque le niveau d'huile
est en bas.
10. Démonter le bouchon d'huile, connecter les
composants de remplissage d'huile avec cette
interface.
11. Connecterla tuyauterie de la pompe de remplissage
d'huile avec la station d'approvisionnement de l'huile
de transmission de force motrice lourde de Caltex
414 ( TORQUE FLUIDS414 ) propre et de bonne
qualité.La capacité originale de remplissage d'huile
requise de chaque suspension est environ de 23L.
Remarques: Dans la région froide, il est recommandé
d'utiliser un fluide synthétique (R & O synthétique de
Conoco/Philips ou produits similaires) comme un produit de
remplacement, le fluide doit avoir les caractéristiques
suivantes:
Niveau de viscosité ISO 46; point de solidification -70 ℉
(-55 ℃); agent de synthèse PAO, il permet d'utiliser le
dispositif d'isolation ordinaire.
12. Démonter la valve de gonflage et enclencher la
pompe pour commencer le remplissage d'huile
jusqu'à ce que l'huile est débordée du joint de la valve
de gonflage, arrêter la pompe quand il n'y a aucune
bulle d'air dans l'huile débordée,démonter les
composants et raccords de remplissage d'huile et
monter le bouchon sur la valve de gonflage.
Remarques: En cas où le cylindre n'est pas fait le vide
lors du remplissage d'huile, pour évacuer l'air dans la
cavité d'huile, il faut démonter d'abord l'obturateur du
cylindre au niveau de la tige de piston,

2-28 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
À ce moment, il ne faut pas temporairement démonter la valve de
gonflage, injecter l'huile par le trou de montage sur l'obturateur de
la tige de piston jusqu'à ce qu'il n'y a plus de bulle d'air apparue
dans l'huile débordée du trou de montage au niveau du cylindre,
arrêter le remplissage d'huile et monter l'obturateur sur le
cylindre;et puis démonter la valve de gonflage, continuer le
remplissage d'huile par le trou de montage sur l'obturateur de la
tige de piston jusqu'à ce qu'il n'y a plus de bulle d'air apparue
dans l'huile débordée du trou de montage au niveau du cylindre,
démonter les équipements de remplissage d'huile et remonter
l'obturateur (1, Fig. 8) et la valve de gonflagesur la tige de piston.
13. Gonfler l'azote dans les cylindres de suspension conformément
aux procédures énoncées ci-dessous.
Méthode de gonflage de la suspension(azote)
Veuillez utiliser l'ensemble outil de gonflage qui comprend le tube à
trois voies(4, Fig.7), le tuyau flexible(8, Fig.7), la valve d'arrêt (5, Fig.7)
et le joint gonflable (9, Fig.7), voir la figure 7- Outils de gonflage de Alarme
l'azote pour l'ensemble outil. Il ne permet de remplir l'azote seulement quand la
Remarques: Utiliser le manomètre de protection du régulateur de suspension a été montée sur la berline.Il faut utiliser
pression installé sur la bouteille d'azote (la bouteille d'azote n'est pas uniquement l’azote sec au lieu de l'oxygène ou de
fournie avec les composants de gonflage d'azote SRT95C).Un l'air comprimé pour éviter de provoquer l'explosion
manomètre précis et fiable est essentiel et important pour le bon
réglage de la suspension.
violente.L'azote doit être évaporé lors du démontage
du cylindre, il ne faut pas remplir l'azote liquide ou
Remarques: Lors du démontage du couvercle de protection de la valve
de gonflage, il ne faut pas avoir la pression résiduelle, donc il faut
tout autre gaz.
démonter tout couvercle de protection après un échappement complet
et absolu.
1. Le véhicule doit être stationné sur un terrain plat sans utiliser le
système de freinage de friction de la berline.
2. Démonter prudemment le couvercle de protection de la valve de
gonflage pour éviter de pression résiduelle.
3. Connecter l'ensemble gonflage(fermer la valve d'arrêt) avec la
valve de gonflage de la suspension et le régulateur de pression
sur la bouteille d'azote.
1) Connecter respectivement les deux bouts du tuyau flexible
équipé du raccord de gonflage avec les valves de gonflage
installées sur les deux cylindres de suspension gauche et droite.
2) L'autre bout est relié à la bouteille d'azote.
4. Le régulateur de pression est ajusté à environ 6000kpa.
Remarques: Soyez prudent pour protéger le manomètre pour
éviter d'une pression excessive.
5. Il faut gonfler les cylindres de suspension selon les étapes
ci-dessous:
a. Tourner à deux ou trois reprises le petit écrou hexagonal de la
valve de gonflage(1, Fig.8) des cylindres de suspension dans le
sens inverse des aiguilles d'une montre pour séparer le robinet
interne du siège de soupape.
b. Tourner dans le sens des aiguilles d'une montre la poignée en
forme de «T»du raccord de gonflage d'azote(2,Fig.8)jusqu'au
blocage,ouvrir le clapet anti-retour du raccord de gonflage.
c. Ouvrir la valve d'arrêt(3,Fig.8) pour mettre sous la même
pression les cylindres de suspension aux deux côtés, lors du
gonflage, ouvrir lentement et fermer par intermittence la valve
d'arrêt(3,Fig.8) jusqu'à tant que la distance A entre le centre du
pivot de montage supérieur et la surface d'extrémité du
manchon de cylindre =395mm(la tolérance permissible des
erreurs est de 10mm).
d.Lorsque la hauteur «A»est atteinte(Fig.8),fermer le régulateur de
pression sur la bouteille d'azote(5,Fig.8),fermer la valve
d'arrêt(3,Fig.8), tourner dans le sens des aiguilles d'une montre
l'écrou hexagonal de la valve de gonflage(1,Fig.8) des cylindres
de suspension, fermer le robinet interne.et puis tourner dans le
sens inversedes aiguilles d'une montre la poignée en forme de
«T» du raccord de gonflage d'azote(2,Fig.8)jusqu'au blocage.
Note 1:Lors du remplissage, le gaz doit être gonflé lentement et le flux
de gaz doit être arrêté périodiquement pour équilibrer les suspensions
aux deux côtés.Le processus exact se varie selon les équipements, les
matériaux et les opérateurs, Il faut prévenir le surgonflage pour éviter
que le boulon de fixation sur le piston est abîmé par le cylindre étendu
excessivement.

Manuel de maintenance 2-29


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Note 2:Lors du contrôle de la pression de la bouteille d'azote(4,Fig 8),
fermer la valve d'arrêt(3, Fig 8), ouvrir lentement le régulateur de
pression (5,Fig 8) sur la bouteille de gaz, et observer attentivement les
relevés sur le manomètre (6, Fig 8).La pression de la bouteille de gaz
doit être supérieure à 7000kpa.
Note 3:Lors du contrôle de la pression du cylindre, fermer le régulateur
de pression sur la bouteille de gaz, ouvrir la valve d'arrêt(3,Fig 8), faire
attention aux relevés sur le manomètre (6, Fig 8).
Note 4:Si la hauteur de la marche à vide n'est pas précise, il faut
répéter la procédure précédente pour augmenter ou diminuer
progressivement la pression de gonflage au niveau d’ incrémentation
de 150kpa.L'incrémentation est un paramètre très important pour la
hauteur de la marche à vide obtenue dans le gonflage des
suspensions.
Note 5:Si la berline fonctionne dans une région beaucoup plus froide
que la zone de travail,il est recommandé d'augmenter la marche à vide
de 10 ~ 20mm pour compenser l'impact de l'abaissement de la
température.
Note 6:Si les hauteur de dépassement des deux cylindres de
suspension sont différentes, il faut vérifier si le volume de dépassement
des deux cylindres de suspension du pont arrière est pareil(le cylindre
de suspension peut être entièrement rétréci), il faut vérifier également
si le véhicule est stationné sur un terrain plat et s'il est chargé à vide.
6. Fermer le robinet d'arrêt et éteindre le régulateur de pression
d'air.
7. Démonter le dispositif de gonflage et vérifier la fuite avec la
méthode de solution savonneuse.
Remarques: S'il est trouvé la fuite dans la zone de l'obus de la valve
de gonflage:
1) Vérifier le couple de l'obus de la valve.Le couple devrait être de
0,35 à 0,45 N. • m.
2) Si la fuite ne peut pas être arrêtée, il faut vérifier si la zone de
l'obus de valve est abîmé ou pollué pour le remplacer si
nécessaire, il faut relâcher la pression de tous les cylindres de
suspension avant l'usage de l'obus de valve démonté des
composants d'huile.
8. Installer le couvercle de protection de la valve de gonflage.Le
couple est de 4,5 à 5,5 N • m.
9. La durée de fonctionnement de la berline est environ de 24
heures, et puis il faut refaire le contrôle et le réglage de la
hauteur de fonctionnement à vide selon la procédure de
contrôle.
Remarques: Pour le nouveau cylindre de suspension ou celui réparé,
comme la tige de piston est facile d'être bloquée par l'anneau
d'étanchéité et celui pare-poussière, ce qui rend difficile d'atteindre la
hauteur de remplissage du cylindre de suspension.Dans ce cas-là, il
faut gonfler précisement autant que possible les cylindres de
suspension et revérifier la hauteur des cylindres de suspension selon le
tableau ci-dessous quelques jours après le roulement du véhicule.
Remarques: Les pressions de gonflage listées dans le tableau
ci-dessous sont seulement pour votre référence.Il faut effectuer le
gonflage selon la hauteur stipulée dans la figure 8 au lieu
seulement en s'appuyant sur la pression à l'intérieur du cylindre
spécifiée.

Tableau 2 Standard de gonflage des cylindres de suspension

Pression à l'intérieur du
Hauteur du gonflage
cylindre

Charge à
A=410mm 3.8MPa
vide

Charge à
A=320mm 7MPa
plein

2-30 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
Entretien
Vérifier tous les jours la hauteur des cylindres de
suspension(voir la figure 8) et les lubrifier par le laps de
temps d'entretien en utilisant la graisse stipulée dans
l'article 36.1 «Lubrification et maintenance».
Exigences spéciales pour le couple
N °du
No. Désignation Couple (N ·m)
Dessin
5 12 Vis 136
5 24 Vis 136
1&6 4 Obturateur 65
1&6 5 Obturateur 50
Valve de
1&6 25 50
gonflage

Manuel de maintenance 2-31


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C

La bouteille d'azote et le régulateur de


pression sont fournis par le client

1. Coude 3. Jauge 5. Valve d'arrêt 7. Raccord 9. Raccords (joint de


2. Soupape de pneumatique 6. Raccord 8. Ensemble remplissage d'azote)
décharge 4. Tube à trois tuyau flexible 10.Raccord
voies

Figure7 Outils de remplissage


d'azote

2-32 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

Valve d'arrêt
Il ne peut contrôler
qu’un seul côté lors
du remplissage des
cylindres de
suspension.

La bouteille d'azote, le régulateur de


pression et les instrumentations sont
fournis par le client.

5. Régulateur de
1. Valve de gonflage 3. Valve d'arrêt pression
2.Raccord d'azote 4. Bouteille d'azote 6. Manomètre
A: A est la longueur de dépassement de la tige de piston, soit la distance entre le centre du trou de montage
sur les cylindres de suspension et la surface de la douille de guidage (plan sous la plaque de serrage de la
cache-poussière).
Niveau de remplissage d'huile:A=205mm
Pour le véhicule à vide:A=410mm
Charge nominale:A=320mm
Figure 8 Dessin de
gonflage d'azote

Manuel de maintenance 2-33


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Aucun texte sur cette page

2-34 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

2.2 Mécanisme de direction

1. Ensemble bielle 5.Pivot d'articulation 9. Pivot d'articulation 13. Assemblage de


2. Chemise d'arbre de la bielle du cylindre manivelles
de positionnement 6. Rondelle 10. Boulon
3. Cache-poussière 7. Boulon 11. Rondelle
4. Cache-poussière 8. Cylindre de 12.Pivot d'articulation
direction de la manivelle

Figure 1 Mécanisme de
direction

Manuel de maintenance 2-35


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C

Généralité
Voir la figure 1 pour le schéma de désassemblage du mécanisme de
direction.
Installer deux cylindresde direction(8) double effet à simple détente
dans le véhicule pour que la roue peut tourner autour du pivot sous la
force hydraulique que les cylindresappliquent sur l'ensemble bras de
direction(A).Le cylindre double effet à simple détente est un cylindre
avec l'huile de transmission hydraulique qui peut affecter la tige de
piston pour l'étirer ou rétrécir.
Connecter le bout à la tige de piston du cylindre de direction(8) avec
l'ensemble bras de direction (A), ce qui est positionné par la chemise
d'arbre de positionnement (2) et fixé sur le bras de direction par le pivot
d'articulation de bielle(5), le boulon(7) et la rondelle(6).Tandis que
l'extrémité de base du cylindrede direction(8) est lié avec les pièces en
fonte d'acier inférieures au milieu de la poutre de chaînage du châssis,
ce qui est positionné par la chemise d'arbre de positionnement (2) et
fixé par le pivot d'articulation du cylindre(9), le boulon(7), la rondelle(6)
et les pièces en fonte d'acier inférieures au milieu de la poutre de
chaînage.
L'ensemble tige de direction (1) est positionné à travers de la chemise
d'arbre de positionnement(2) et connecté respectivement avec
l'ensemble bras de direction et manivelle par le pivot d'articulation de
bielle(5),le boulon(7) et la rondelle(6).
Démontage
Voir la figure 1 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Le véhicule est stationné sur le terrain plat en appliquant le frein
de stationnement et en arrêtant le moteur, l'habitacle est baissé
complètement.
2. Tourner le volant à gauche et à droite à quelques reprises pour
relâcher suffisamment la pression dans le système de direction
et le régénérateur.
3. Caler bien les roues.
4. Disposer l'interrupteur principal de la batterie à la position «off».
Ensemble bielle de direction
1. Il faut suspendre l'ensemble bielles (1) avec les appareils de
levage appropriés.
2. Démonter le boulon(7), la rondelle(6) et le pivot d'articulation de
bielle(5) à côté de la tige de direction(1) pour désassembler
l'ensemble bras de direction(A) par la côté gauche et sortir au
même temps la chemise d'arbre de positionnement(2) et la
cache-poussière(3).
3. Démonter le boulon(7), la rondelle(6) et le pivot d'articulation de
bielle(6) à l'autre côté de la tige de direction(1) pour sortir la
chemise d'arbre de positionnement(2) et la cache-poussière(3)
et désassembler l'ensemble bras de direction(1) à côté gauche.
4. Répéter les étapes 1 à 3 pour démonter l'ensemble tige de
direction(1) et le mettre dans une zone de travail propre.
Cylindre de direction
5. Suspendre le cylindre de direction(8) avec les appareils de
levage appropriés.
6.Démonter le boulon(7), la rondelle(6) et le pivot d'articulation de
bielle(5) à côté de la tige de piston du cylindrede direction(8)
pour désassembler l'ensemble bras de direction(A) par la côté
gauche et sortir au même temps la chemise d'arbre de
positionnement(2) et la cache-poussière(4).
7. Démonter le boulon(7), la rondelle(6) et le pivot d'articulation de
bielle(9) à l'autre côté de la base du cylindre de direction(8) pour
désassembler les pièces en fonte d'acier inférieures au milieu de
la poutre de chaînage, sortir au même temps la chemise d'arbre
de positionnement(2) et la cache-poussière(4) pour accomplir le
désassemblage de l'ensemble cylindre de direction(8) à côté
gauche.
8. Répéter les étapes 5 à 7 pour démonter le cylindre de direction à
côté droite(8),

2-36 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant
et le mettre dans une zone de travail propre.
Ensemble manivelle de direction
9. Suspendre l'ensemble manivelle(13) avec les
appareils de levage appropriés.
10. Démonter le boulon(10) et la rondelle(11),frapper
au-dehors le pivot d'articulation de manivelle(12) des
pièces en fonte d'acier inférieures au milieu de la
poutre de chaînage du châssis avec un ciseau d'acier
au carbone doux.
11. Démonter l'ensemble manivelle(13)et le mettre dans
une zone de travail propre.
Désassemblage de l'ensemble manivelle
Voir la figure 2 pour le schéma de désassemblage de
l'ensemble manivelle.
L'ensemble manivelle est composé par le corps à souder
de manivelle(1) et la chemise interne de manivelle(2),
après l'assemblage, bouger l'ensemble manivelle autour
du pivot d'articulation de manivelle.
Après le démontage de l'ensemble manivelle, vérifier la
situation d'usure de la chemise interne de manivelle(2), il
faut la remplacer en cas grave.
1. Chauffer partiellement l'ensemble manivelle.
2. Frapper au-dehors la chemise interne de
manivelle(2) du trou interne de l'ensemble manivelle 1.Corps à souder de la manivelle2.Chemise
interne de la manivelle
avec la barre en cuivre pour accomplir le démontage
de l'ensemble manivelle. Figure 2 Ensemble manivelle

Figure 3 Ensemble bielle

Manuel de maintenance 2-37


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
1.Palier d'articulation 3.Colliers de serrage de 5.Palier d'articulation 7.écrou
bielle
2.Bielle 4.Boulon 6.Rondelle
Figure 3 Ensemble bielle
Ensemble bielle
Voir la figure3 pour le schéma de désassemblage de la
bielle de direction.
L'ensemble bielle de direction (2) est composé par la
bielle(1), le palier d'articulation à l'extrémité de la tige de
lévogyration (1), le palier d'articulation à l'extrémité de la
tige de dextrorotation(5), les colliers de serrage de bielle
(3) et les attaches, dont structure réglable mécanique
peut assurer le centrage et le calibrage de l'extrémité
avant du véhicule.Dans lesquels, les deux bouts de la
bielle (2) sont vissés dans les embouts du palier
d'articulation(1,5) et cramponnés par deux colliers de
serrage de bielle inférieure et supérieure(3), et puis fixés
par le boulon(4), l'écrou (7) et la rondelle( 6).
1. Enregistrer la longueur de l'ensemble bielle pour
faciliter le montage et l'installation de l'ensemble
bielle.
2. Démonter les colliers de serrage de bielle(3), le
boulon(4), l’écrou(7) et la rondelle(6) de l'ensemble
bielle, enlever le palier d'articulation au bout de la
tige(1,5).
3. 3.Mettre les composants démontés dans une zone
de travail propre pour faciliter le montage.
Assemblage
Ensemble manivelle
Voir la figure2 pour le schéma de désassemblage de
l'ensemble manivelle.
1. Chauffer partiellement l'ensemble manivelle.
2. Frapper la chemise interne de manivelle(2) dans le
trou interne de l'ensemble manivelle avec la barre
en cuivre pour accomplir le montage de l'ensemble
manivelle.
Ensemble bielle
Voir la figure3 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Mettre la bielle (2) dans un dispositif de serrage
comme l'étau ou similaire, visser le palier
d'articulation au bout de la tige (1,5)dans la
bielle(2), faire attention de maintenir la direction de
vissage des filets identique jusqu'à obtenir la
longueur d'enregistrement de démontage.(Notes:La
longueur d'assemblage de l'ensemble bielle est
uniquement pour votre référence)
2. Après l'installation, il faut régler le pincement positif
de la roue avant, installer les colliers de serrage des
bielles supérieure et inférieure(3),fixer et serrer les
colliers de serrage de bielle à travers des boulons
de vissage (4), des écrous(7) et des rondelles (6).
Installation
Attention: Il faut visser tous les attaches selon l'article
36.2«Conditions techniques du couple des boulons et
des écrous de standard».
Voir la figure1 pour les numéros dans les parenthèses.
Assemblage de manivelles de direction
Voir la figure1 pour les numéros dans les parenthèses.
1. Suspendre l'ensemble manivelle(13)avec les
appareils de levage appropriés et le monter entre
les trous de base inférieur et supérieur des sièges
de manivelle sur les pièces en fonte d'acier
inférieures au milieu de la poutre de chaînage du
châssis.

2-38 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation du pont avant

2. Monter le pivot d'articulation de manivelle(12) dans le trou de


montage du châssis et l'ensemble manivelle(13) et le fixer sur
les pièces en fonte d'acier inférieures au milieu de la poutre de
chaînage du châssis avec la rondelle(11) et le boulon(10).
Cylindre de direction
3. Suspendre en soulevant le cylindre de direction(8) à l’aide des
appareils de levage appropriés.
4. Monter un côté du siège du cylindre de direction (8) dans le
siège de montage de la poutre de chaînage du châssis
au-dessous des pièces en fonte d'acier, monter la chemise
d'arbre de positionnement (2) et le cache-poussière(4), insérer
le pivot d'articulation du cylindre(9) et le fixer sur les pièces en
fonte d'acier inférieures au milieu de la poutre de chaînage du
châssis avec les boulons(7) et les rondelles(6) .
5. Monter le côté de la tige de piston du cylindre de direction (8)
dans le siège de montage du bras de direction gauche(A), et
puis installer la chemise d'arbre de de positionnement(2) et le
cache-poussière(4) dans le siège de montage, insérer le pivot
d'articulation de bielle (5) et le fixer sur le bras de direction
gauche (A) avec les boulons (7) et les rondelles (6).
6. Répéter les étapes 3~5 pour compléter l'installation du cylindre
de direction (8) à l'autre côté.
Ensemble bielle de direction
7. Suspendre en soulevant l'ensemble bielle(1) à l’aide des
appareils de levage appropriés, et l’insérer entre l'ensemble
manivelle(13) et celui des bras de direction à gauche(A), ajuster
la position de l'ensemble bielle pour le faire aligner avec le trou
de montage sur l'ensemble manivelle(13) et l'ensemble bras de
direction gauche(A).
8. Monter la chemise d'arbre de positionnement(2) et le
cache-poussière(3), insérer le pivot d'articulation de bielle(5) et
le fixer respectivement sur l'ensemble manivelle(13) et celui des
bras de direction à gauche(A) avec les boulons(7) et les
rondelles (6).
9. Répéter les étapes 7~8 pour compléter l'installation de
l'ensemble bielle à l'autre côté(1).
Rajustement
Voir la figure3 pour les numéros dans les parenthèses.
Rajuster le bloc avant du véhicule en cours de roulement en appuyant
sur les trois référentiels suivants.
a.Angle d'arrière de pivot - inclinaison d'avant et d'arrière de l'axe du
pivot.
b.Angle de carrossage- inclinaison de carrossage des roues avant.
c. Pincement positif des roues—rotation interne des roues avant.
Remarques: L'angle d'arrière du pivot et l'angle de carrossage des
roues du véhicule ont été mises au point, pas besoin d'un rajustement
encore une fois.
1. Contrôler le pincement du véhicule en assurant le centrage de
l'ensemble manivelle pour le véhicule à vide.Lors du contrôle,il
faut mesurer la valeur du pincement au long du bord de la jante
avec une glissière.Consulter la figure 4 pour la valeur correcte
du pincement.
2. Lors du réglage du pincement, déserrer l'écrou (7) et le
boulon(4) à chaque bout de l'ensemble bielle, tourner la bielle(2)
à l'aide de la pince pour tubes jusqu'à obtenir la taille correcte
du pincement, voir la figure 4.
3. Après avoir obtenu la longueur correcte de l'ensemble bielle,
visser l'écrou(7), le boulon(4) et la rondelle(6), serrer les colliers
de serrage de bielle(3),fixer le palier d'articulation à l'extrémité
de la tige (1,5) dans la bielle (2 ) pour accomplir le réglage de la
longueur de l'ensemble bielle de direction.

Manuel de maintenance 2-39


Installation du pont avant Tombereau de carrière SRT95C
Entretien
Il faut lubrifier les axes et pivots avec la graisse stipulée
dans l'article 36.1 «Lubrification et entretien» toutes les 50
heures après le fonctionnement.
Outils spéciaux
Aucun outil spécial dans cet article, mais il est permis
d'acheter les outils chez commissionnaire et de consulter
les numéros de pièces dans le chapitre 36.3 «Outils de
maintenance».

2-40 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

3 Train arrière assemblé et pièces de montage

1. Train arrière assemblé2. Pièces de montage

Figure 1 Train arrière assemblé et montage

Généralités sur le principe de fonctionnement


Se référer à la figure 1 pour les numéros entre
parenthèses.
Le train arrière assemblé est constitué par le train arrière(1)
et les pièces de montage (2).Le train arrière assemblé
augmente et transmet le couple, supporte le moment de
torsionLe train arrière assemblé est fixé sur le châssis par
le support en forme A, la barre d'accouplement et le
cylindre de suspension arrière. Le train arrière assemblé
est centré et monté sur la traverse arrière par un axe
conique et sa pièce de liaison qui sont des pièces de
montage. Quand le tombereau de carrière roule sur le
terrain inégal, une oscillation modérée du train arrière
assemblé est admise.
Démontage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre
parenthèses.
1. Le tombereau est placé sur un terrain plat, le frein de
stationnement est mise en place, le moteur est arrêté.
2. Le volant est tourné plusieurs fois dans le sens direct
et inverse pour décharger la pression du système de
direction. Marcher sur le robinet de freinage à pied
pour décharger la pression du système de freinage.

Manuel de maintenance 3-1


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Toutes les roues sont calées.


3. Déconnecter les tuyauteries de frein, de refroidissement, de
reniflard et de lubrification, le lubrifiant dans l’ensemble carter de
pont arrière-frein-renvoi de roue est évacué dans un récipient
approprié, voir la section 3.1.3 « Ensemble couple
conique-différentiel » et 3.1.5 « Frein arrière et montage »,
boucher les tuyaux et les raccords pour éviter la pénétration des
poussières.
Attention: il doit éviter des éclaboussures de lubrifiant sur les pneus,
qui causeront la détérioration du caoutchouc des pneus.
4. Lever ou soulever le tombereau, pour que son poids ne soit pas
supporté par des pneus, puis soutenir solidement le tombereau
en le maintenant en cette position.
5. Déposer les 4 boulons fixant le couple conique-différentiel sur
l’arbre d'entraînement arrière, puis branler celui-ci pour le
démonter de l’ensemble couple conique-différentiel. Pour Avertissement
faciliter le remontage de la bride d'accouplement des deux
composants, il doit faire des marques correspondantes, voir le
Pour éviter les blessures corporelles et les
chapitre 18 « Montage de l’arbre d’entraînement ». dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
de levage doivent être solides et fiables, les
6. Le cas échéant, démonter les pneus et l’ensemble jante
installations de levage doivent avoir une capacité de
conformément au chapitre 4 « Roues arrières assemblées ».
levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
7. Mettre le vérin hydraulique sous le carter de pont arrière et sur
un terrain plat, pour garantir la portance suffisante du vérin,
soulever uniformément et balancer le train arrière assemblé,
puis placer deux supports en forme V avec roues aux deux
extrémités du pont pour que les roues ne supportent aucune
charge lors de la baisse de l’arbre de roue. Soulever le pont
jusqu’à ce que le centre du pont se détache de l’axe conique et
de sa pièce de liaison faisant partie des pièces de liaison
8. Détacher la partie basse du cylindre de suspension arrière du
carter de pont conformément au chapitre 21 « Système de
suspension arrière ».
9. Déposer les boulons, rondelles plastiques, rondelles plates, et
arbre à rotule fixant la barre d’accouplement sur le châssis, puis
déposer l’entretoise.
10. Déposer les boulons des pièces de montage fixant le support en
forme A sur le châssis assemblé.
11. Frapper l’axe conique avec un maillet pour le sortir du châssis
assemblé, déposer l’entretoise quand l’axe conique quitte le
châssis. Placer le train arrière assemblé sur le support en forme
V avec roues, puis pousser le support de dessous du
tombereau.
12. Lever le train arrière assemblé par le matériel de levage et le
mettre sur l’outillage de fabrication du train arrière assemblé.
Contrôle
1. Toutes les pièces sont nettoyées avec des solvants
convenables, puis les sécher à l’air comprimé ou par un chiffon
doux, le roulement est séché au mieux naturellement. Toutes les
pièces doivent être propres et exemptées de poussières.
2. Vérifier que les rainures intérieures et extérieures de toutes les
pièces sont propres, et que toutes les pièces ne présentent Avertissement
aucune fissure, éraflure, surface endommagée, ou bavure. Polir Pour éviter les blessures corporelles et les
les défauts avec une meule d'huile fine, remplacer des pièces dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
trop usées.
de levage doivent être solides et fiables, les
3. Vérifier tous les raccords, bouchons filetés, prisonniers et les installations de levage doivent avoir une capacité de
positions d’adaptation pour confirmer le bon état de leurs filets, levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
remplacer les pièces dont les filets sont endommagés.
4. Vérifier si les bagues, roulement, joncs d'arrêt sont usés ou
déformés, remplacer les pièces défectueuse.
5. Remplacer les rondelles usées et les joints toriques
endommagés.
Montage

3-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre
parenthèses.
Note : Toutes les pièces de fixation sont serrées en
exerçant les couples présentées dans le tableau
« Spécifications des couples de serrage pour les boulons
et les écrous standard » dans la section 36.2. Serrer les
raccords des circuits hydrauliques, remplacer tous les
Avertissement
joints toriques.
Pour éviter les blessures corporelles et les
1. Le train arrière assemblé remonté est levé par le
dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
matériel de levage convenable, placé au-dessous du
de levage doivent être solides et fiables, les
tombereau, et centré sur le châssis.
installations de levage doivent avoir une capacité de
2. Soulever doucement le train arrière assemblé par un
levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
cric hydraulique d’une capacité de charge suffisante
jusqu’à la position de montage, monter les pièces de
montage conformément à la section 3.2 « Pièces de
montage du train arrière ».
3. Monter le cylindre de suspension arrière sur le
châssis et le train arrière assemblé conformément au
chapitre 21 « Système de suspension arrière ».
4. Le cric hydraulique peut être enlevé quand le train
arrière assemblé est solidement connecté au cylindre
de suspension arrière et au châssis par la barre
d’accouplement et le support en forme A.
5. L’arbre d’entraînement est centré sur l’ensemble
couple conique-différentiel d’après les marques faites
lors du démontage, puis fixé par quatre boulons. Voir
le chapitre 19 « Montage de l’arbre d’entrainement ».
6. Les pneus et l’ensemble jante sont montés
conformément au chapitre 4 « Roues arrières
assemblées ».
7. Enlever les chapeaux ou les enveloppes, reconnecter
toutes les tuyauteries de frein, de refroidissement, de
lubrification. Voir la section 3.1.5 “Frein arrière et
montage, et la section 3.1.3 « Ensemble couple
conique-différentiel ».
8. Le lubrifiant est injecté dans l’ensemble carter de pont
arrière-frein-renvoi de roue conformément à la
section 36.1 « Lubrification et maintenance».
9. Le train arrière assemblé est lubrifié par l’huile
passant par le raccord de graissage conformément la
section 36.1 « Lubrification et maintenance ».
10. Pour l’échappement du système de frein, voir la
section 3.1.5 « Frein arrière et montage ».
Entretien et maintenance
Pour le renvoi de roue, l’arbre arrière de roue motrice,
l’ensemble couple conique-différentiel, la maintenance
routine consiste à les lubrifier correctement. La fréquence
de lubrification et le lubrifiant utilisé doivent être conforme à
la section 36.1 « Lubrification et maintenance ».
Diagnostic de pannes du train arrière assemblé
Il se peut que les bruits produits par les pneus, la boîte de
vitesse ou le système de transmission soient pris à tort
pour ceux produits par le train arrière. Donc, il doit enquêter
toutes les sources possibles des bruits avant de déterminer
la panne du train arrière. Pour déterminer si les bruits sont
produits par le train arrière, le tombereau est levé par la
grue ou soulevé par le cric, pour que toutes les roues
motrices quittent le sol, et puis fixé en cette position. Quand
tous les pneus quittent le sol, lâcher le frein arrière pour
éviter d’endommager l’ensemble couple
conique-différentiel, puis faire marcher le système de
transmission à une vitesse modérée, afin de déterminer la
source des bruits.

Manuel de maintenance 3-3


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

1. ensemble renvoi de roue-arbre 3. Frein arrière et pièces de 5. Ensemble couple


arrière de roue motrice montage conique-différentiel
2. Ensemble moyeu arrière 4. Ensemble carter de pont
arrière

Figure 1 Train arrière assemblé

3.1 Train arrière assemblé


Généralités sur le principe de fonctionnement
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
Le train arrière assemblé est constitué par l’ensemble renvoi de
roue-arbre arrière de roue motrice (1), l’ensemble moyeu arrière (2), le
frein arrière et pièces de montage (3), l’ensemble carter de pont arrière
(4), et l’ensemble couple conique-différentiel (5). Le train arrière
assemblé augmente et transmet le couple, supporte le moment de
torsionLe train arrière assemblé est fixé sur le châssis par le support en
forme A, la barre d'accouplement et le cylindre de suspension arrière.
Le train arrière assemblé est centré et monté sur la traverse arrière par
un axe conique et sa pièce de liaison. Quand le tombereau de carrière
roule sur le terrain inégal, une oscillation modérée du train arrière
assemblé est admise.
Démontage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
1. Le tombereau est placé sur un terrain plat, le frein de
stationnement est mise en place, le moteur est arrêté.
2. Le volant est tourné plusieurs fois dans le sens direct et inverse
pour décharger la pression du système de direction. Marcher sur
le frein pour décharger la pression du système de freinage.
Toutes les roues sont calées.
3. Déconnecter les tuyauteries de frein, de refroidissement, de
reniflard et de lubrification, le lubrifiant dans l’ensemble carter de
pont arrière-frein-renvoi de roue est évacué dans un récipient
approprié, voir la section 3.1.3 « Ensemble couple
conique-différentiel » et 3.1.5 « Frein arrière et montage »,
boucher les tuyaux et les raccords pour éviter la pénétration des
poussières.

3-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Attention: il doit éviter des éclaboussures de lubrifiant sur les pneus,
qui causeront la détérioration du caoutchouc des pneus.
4. Lever ou soulever le tombereau, pour que son poids ne soit pas
supporté par des pneus, puis soutenir solidement le tombereau
en le maintenant en cette position.
5. Déposer les 4 boulons fixant le couple conique-différentiel sur
l’arbre d'entraînement arrière, puis branler celui-ci pour le
démonter de l’ensemble couple conique-différentiel. Pour Avertissement
faciliter le remontage de la bride d'accouplement des deux Pour éviter les blessures corporelles et les
composants, il doit faire des marques correspondantes, voir le
chapitre 18 « Montage de l’arbre d’entraînement ». dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
6. Le cas échéant, démonter les pneus et l’ensemble jante
de levage doivent être solides et fiables, les
conformément au chapitre 4 « Roues arrières assemblées ». installations de levage doivent avoir une capacité de
7. Mettre le vérin hydraulique sous le carter de pont arrière et sur levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
un terrain plat, pour garantir la portance suffisante du vérin,
soulever uniformément et balancer le train arrière assemblé,
puis placer deux supports en forme V avec roues aux deux
extrémités du pont pour que les roues ne supportent aucune
charge lors de la baisse de l’arbre de roue. Soulever le pont
jusqu’à ce que le centre du pont se détache de l’axe conique et
de sa pièce de liaison faisant partie des pièces de montage,
8. Détacher la partie basse du cylindre de suspension arrière du
carter de pont conformément au chapitre 21 « Système de
suspension arrière ».
9. Déposer les boulons, rondelles plastiques, rondelles plates, et
arbre à rotule fixant la barre d’accouplement sur le châssis, puis
déposer l’entretoise.
10. Enlever les contre-écrous, goupilles et rondelles fixant le support
en forme A sur le châssis assemblé, détacher la bague fendue
de l’axe conique.
11. Frapper l’axe conique avec un maillet pour le sortir du châssis
assemblé, déposer l’entretoise quand l’axe conique quitte le
châssis. Placer le train arrière assemblé sur le support en forme
V avec roues, puis pousser le support de dessous du
tombereau.
12. Lever le train arrière assemblé par le matériel de levage et le
mettre sur l’outillage de fabrication du train arrière assemblé.
Désassemblage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
1. Si l’huile pour engrenages n’est est déchargée, déposer le Avertissement
bouchon de remplissage et le bouche de vidange du carter de Pour éviter les blessures corporelles et les
pont et du porte-satellites, évacuer l’huile pour engrenages à dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
l’intérieur du train arrière assemblé dans un récipient approprié. de levage doivent être solides et fiables, les
2. Démonter le chapeau de butée de l’ensemble renvoi de installations de levage doivent avoir une capacité de
roue-arbre arrière de roue motrice (1), et puis enlever le joint levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
d’arrêt, le planétaire et le demi-essieu.
3. Déposer les écrous de l’ensemble renvoi de roue, et de
l’ensemble moyeu arrière (2), et puis ensemble renvoi de roue,
déclarer inutilisable le joint torique monté sur le porte-satellites,
en même temps, lever l’ensemble renvoi de roue par le
matériel de levage convenable, et le mettre sur une table propre.
4. Démonter l’ensemble moyeu arrière (2), puis lever à l’aide d’un
matériel de levage convenable et le mettre sur une table propre.
5. Déposer l’écrous connectant l’ensemble moyeu arrière (2) à
l’ensemble carter de pont arrière (4), lever le frein et pièces de Avertissement
montage (3) avec un matériel de levage convenable, démonter Pour éviter les blessures corporelles et les
le frein et pièces de montage (3) et le mettre sur une table dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
propre, déclarer inutilisable le joint torique endommagé.
de levage doivent être solides et fiables, les
6. Déposer l’écrou connectant l’ensemble couple
installations de levage doivent avoir une capacité de
conique-différentiel (5) à l’ensemble carter de pont arrière (4),
lever l’ensemble couple conique-différentiel (5) avec un matériel levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
de levage convenable, démonter l’ensemble couple
conique-différentiel (5) et le mettre sur une table propre.

Manuel de maintenance 3-5


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
7. Le cas échéant, démonter le support en forme A.
Contrôle
1. Toutes les pièces sont nettoyées avec des solvants
convenables, puis les sécher à l’air comprimé ou par
un chiffon doux, le roulement est séché au mieux
naturellement. Toutes les pièces doivent être propres
et exemptées de poussières.
2. Vérifier que les rainures intérieures et extérieures de
toutes les pièces sont propres, et que toutes les
pièces ne présentent aucun fissure, éraflure, surface
endommagée, ou bavure. Polir les défauts avec une
meule d'huile fine, remplacer des pièces trop usées.
3. Vérifier tous les raccords, bouchons filetés,
prisonniers et les positions d’adaptation pour
confirmer le bon état de leurs filets, remplacer les
pièces dont les filets sont endommagés.
4. Vérifier si les bagues, roulement, joncs d'arrêt sont
usés ou déformés, remplacer les pièces défectueuse.
5. Remplacer les rondelles usées et les joints toriques
endommagés.
Montage :
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre
parenthèses.
Note : Sauf indication contraire, toutes les pièces de
fixation sont serrées en exerçant les couples présentées
dans le tableau « Spécifications des couples de serrage
pour les boulons et les écrous standard » dans la section
36.2.
1. Les bouchons de remplissage et de vidanges
déposés doivent être montés sur le carter de pont.
2. Monter et fixer l’ensemble couple conique-différentiel
(5) sur le carter de pont avec un écrou en exerçant un
couple de serrage de 541 N•m. Voir la section 3.1.3
« Ensemble couple conique-différentiel ». Le support
Avertissement
en forme A déposé doit être monté sur le carter de
Pour éviter les blessures corporelles et les
pont. Lors du montage de l’ensemble couple
dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
conique-différentie et du support en forme A, ils
de levage doivent être solides et fiables, les
doivent être levés par un matériel de levage
installations de levage doivent avoir une capacité de
convenable.
levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
3. Monter le frein arrière et pièces de montage sur
l’ensemble carter de pont arrière (4), puis le fixer avec
un écrou en exerçant un couple de serrage de 1120
N•m. Lors du montage du frein arrière et pièces de
montage, il doit être levé par un matériel de levage
convenable.
4. Lever l’ensemble moyeu arrière (2) avec un matériel
de levage convenable, puis le monter sur l’ensemble
carter de point arrière (4).
5. Lever l’ensemble renvoi de roue ave un matériel de
levage convenable, ensuite, le monter et le fixer sur
l’ensemble moyeu arrière avec un écrou en exerçant
un couple de serrage de 650 N•m.
6. Installer le demi-essieu de l’ensemble renvoi de
roue-arbre arrière de roue motrice (1) dans
l’ensemble carter de point arrière (4), insérer la
cannelure mâle sans rainure pour circlips à l’extrémité
du demi-essieu dans la cannelure femelle du
planétaire de différentiel de l’ensemble couple
conique-différentiel (5). Monter le planétaire et le
joint d’arrêt ; enfin monter le chapeau de butée, serrer
le boulon en exerçant le couple de serrage spécifié.
Montage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre
parenthèses.

3-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Note : Toutes les pièces de fixation sont serrées en
exerçant les couples présentées dans le tableau
« Spécifications des couples de serrage pour les boulons
et les écrous standard » dans la section 36.2. Serrer les
raccords des circuits hydrauliques, remplacer tous les
joints toriques.
1. Le train arrière assemblé remonté est levé par le
matériel de levage convenable, placé au-dessous du
tombereau, et centré sur le châssis.
2. Soulever doucement le train arrière assemblé par un
cric hydraulique d’une capacité de charge suffisante
jusqu’à la position de montage, monter les pièces de
montage conformément à la section 3.2 « Pièces de
montage du train arrière ».
3. Monter le cylindre de suspension arrière sur le
Avertissement
châssis et le train arrière assemblé conformément au
Pour éviter les blessures corporelles et les
chapitre 21 « Système de suspension arrière ».
dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
4. Le cric hydraulique peut être enlevé quand le train
de levage doivent être solides et fiables, les
arrière assemblé est solidement connecté au cylindre
installations de levage doivent avoir une capacité de
de suspension arrière et au châssis par la barre
levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
d’accouplement et le support en forme A.
5. L’arbre d’entraînement est centré sur l’ensemble
couple conique-différentiel d’après les marques faites
lors du démontage, puis fixé par quatre boulons. Voir
le chapitre 19 « Montage de l’arbre d’entrainement ».
6. Les pneus et l’ensemble jante sont montés
conformément au chapitre 4 « Roues arrières
assemblées ».
7. Enlever les chapeaux ou les enveloppes, reconnecter
toutes les tuyauteries de frein, de refroidissement, de
lubrification. Voir la section 3.1.5 “Frein arrière et
montage, et la section 3.1.3 « Ensemble couple
conique-différentiel ».
8. Le lubrifiant est injecté dans l’ensemble carter de pont
arrière-frein-renvoi de roue conformément à la
section 36.1 « Lubrification et maintenance».
9. Le train arrière assemblé est lubrifié par l’huile
passant par le raccord de graissage conformément la
section 36.1 « Lubrification et maintenance ».
10. Pour l’échappement du système de frein, voir la
section 3.1.5 « Frein arrière et montage ».
Entretien et maintenance
Pour le renvoi de roue, l’arbre arrière de roue motrice,
l’ensemble couple conique-différentiel, la maintenance
routine consiste à les lubrifier correctement. La fréquence
de lubrification et le lubrifiant utilisé doivent être conforme à
la section 36.1 « Lubrification et maintenance ».
Diagnostic de pannes du train arrière assemblé
Il se peut que les bruits produits par les pneus, la boîte de
vitesse ou le système de transmission soient pris à tort
pour ceux produits par le train arrière. Donc, il doit enquêter
toutes les sources possibles des bruits avant de déterminer
la panne du train arrière. Pour déterminer si les bruits sont
produits par le train arrière, le tombereau est levé par la
grue ou soulevé par le cric, pour que toutes les roues
motrices quittent le sol, et puis fixé en cette position. Quand
tous les pneus quittent le sol, lâcher le frein arrière pour
éviter d’endommager l’ensemble couple
conique-différentiel, puis faire marcher le système de
transmission à une vitesse modérée, afin de déterminer la
source des bruits.

Manuel de maintenance 3-7


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Système de diagnostic de pannes
Panne Cause Dépannage
Vérifier le
niveau de
Lubrification
lubrifiant,
insuffisante ou
injecter du
incorrecte
lubrifiant de
type correct
Bruit Le roulement de roue
Remplacer le
étranger est strié ou devient
roulement
rugueux
L’engrenage du
couple
Remplacer
conique-différentiel
l’engrenage
ou du renvoi de roue
rompt
Evacuer le
Niveau trop haut de
lubrifiant
lubrifiant
excédentaire
Trop de mousse de Injecter du
lubrifiant lubrifiant correct
Perte du
Le joint à lèvre est Remplacer le
lubrifiant
usé ou endommagé joint à lèvre
Le reniflard est Nettoyer le
bouché reniflard
L’écrou et le boulon Serrer l’écrou
est relâché ou le boulon
Vérifier le
niveau de
Température Lubrifiant insuffisant lubrifiant,
élevée du ou incorrect remplacer par
renvoi de le lubrifiant de
roue type correct
Le roulement est Remplacer le
bloqué. roulement

3-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

3.1.1 Renvoi de roue et arbre arrière de roue motrice

10. Boulon 19. Rondelle de 28. Porte-satellites 37. Axe de satellite


1.Rondelle
11. Vis (vis de vérin) butée secondaire primaire
2. Rondelle
12. Boulon 20. Entretoise 29. Joint torique 38. Couronne dentée
3. Rouleau
13. Planétaire 21. Tablier 30. Rondelle de primaire
4. Rouleau
primaire 22. Satellite butée 39. Couvercle du
5. Joint torique
14 Plaque d’arrêt secondaire 31. Tablier support
6. Bouchon
15. Rondelle de butée 23. Axe de satellite 32. Planétaire 40. Tablier
fileté
16. Entretoise secondaire secondaire 41. Demi-essieu
magnétique
17. Porte-satellites 24. Rondelle de 33. Fil d’acier 42 Joint d’arrêt
7. Boulon
primaire butée 34. Couvercle 43. Vis (vis de vérin)
8. Boulon
18 Plaque d’arrêt 25. Porte-couronne 35. Satellite
9. Boulon
dentée secondaire primaire
26. Tablier 36. Joint torique
27. Couronne dentée
secondaire
Description : Les pièces 11 et 43 sont illustrées dans la figure 2.

Figure 1 Vue en coupe de l’ensemble renvoi de roue-arbre arrière de roue motrice

Manuel de maintenance 3-9


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Renvoi de roue et arbre arrière de roue motrice


Généralités sur le principe de fonctionnement
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
Il s’agit d’un ensemble renvoi de roue à deux étages, qui est constitué
par des planétaires (13 et 32), deux porte-satellites (17 et 28) équipés
de deux satellites (22 et 35), et deux couronnes dentées (27 38), et
fournit un rapport de transmission par engrenages composés à la roue
motrice. Le demi-essieu (41) est entraîné par le différentiel et entraine
le planétaire primaire (13) auquel il est connecté par une cannelure. Le
planétaire primaire (13) s’engrène dans le satellite primaire (35) sur le
porte-satellite primaire ; le satellite primaire (35) s’engrène dans la
couronne dentée primaire (38) ; l’interaction le planétaire primaire (13)
que le planétaire primaire (13), le satellite primaire (35) s’engrènent
dans la couronne dentée primaire (38) conduit le porte-satellite
primaire (17) à entraîner le planétaire secondaire (32). Le satellite
secondaire (22) qui s’engrène dans le planétaire secondaire (32)
entraîne la couronne dentée secondaire (27). La couronne dentée (27),
connecté à l’arbre arrière de roue motrice par une cannelure, ne tourne
pas, donc elle fait tourner le prote-satellite secondaire (28).
L’interaction par les deux trains de satellites (22 et 35) s’engrenant
dans les pièces correspondantes à différents rapport de transmission
par engrenages est sortie à la roue motrice par le porte-satellite
secondaire (28).
Les mécanismes de satellite combinés fournissent un rapport de
transmission composé, augmentent le couple transmis par le
demi-essieu (41), et conduisent la roue motrice.
Avertissement
Ensemble renvoi de roue - remorque
La remorque ne peut être exécutée qu’avec une
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses. pression suffisante de direction et de freinage, pour
Avant le remorque et le désassemblage du tombereau, l’arbre de roue éviter la blessure ou l’endommage.
(41) et le planétaire primaire (13) doivent être démontés de l’ensemble
renvoi de roue. Ils sont démontés pour éviter l’endommage des pièces
du mécanisme de transmission au cours de la remorque. Le
demi-essieu (41) et le planétaire primaire (13) peuvent être facilement
démontés. Ouvrir le couvercle (34), faire glisser le demi-essieu (41) et
le planétaire primaire (13) à main pour les sortir de l’ensemble renvoi
de roue. Fermer bien le couvercle (34), pour éviter que le train
planétaire ne soit pollué par les poussières au cours de la remorque.
Démontage et désassemblage
Se référer à la figure 2 pour les numéros entre parenthèses.
Note: L’ensemble renvoi de roue peut être démonté de la roue, sans
avoir à démonter les roues ni l’ensemble jante, sans besoin de soutenir
le tombereau.
1. Placer le tombereau sur un terrain plat, tourner la roue pour que
le bouchon fileté magnétique (6) soit au plus bas, arrêter le
moteur et mettre en place le frein de stationnement.
2. Le volant est tourné plusieurs fois dans le sens direct et inverse
pour décharger la pression du système de direction, toutes les
roues doivent être calées.
3. Démonter le bouchon fileté magnétique (6) et la rondelle (2) de
l’ensemble renvoi de roue, pour évacuer tout le lubrifiant dans un
récipient convenable.
4. Démonter la vis (43), le boulon (8) et le couvercle (34) de
l’ensemble renvoi de roue, déposer et déclarer inutilisable le
joint torique (5).
5. Tirer le planétaire primaire (13), le joint d’arrêt (42) et le
demi-essieu (41) du porte-satellite, déposer le joint d’arrêt (42)
et le planétaire primaire (13) du demi-essieu (41).

3-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Note: la rondelle de butée (24) est installée à la presse sur
l’épaulement du planétaire primaire (13), elle ne peut être
Avertissement
déposée qu’en cas d’être usée ou endommagée.
Pour éviter les blessures corporelles et les
6. Fixer le support du train planétaire avec des cales et
dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
élingue. Démonter les écrous de montage du goujon,
de levage doivent être solides et fiables, les
installer trois vis d’assemblage (avec les mêmes filets
installations de levage doivent avoir une capacité de
que la vis 11) dans le trou pour vis de vérin sur le
levage suffisante, pour éviter la tombée des
porte-satellite secondaire (2), pour exposer le train
ensembles et le renversement des matériels de
planétaire à la traction vers l’extérieur, démonter le
levage, la sécurité doit être assurée.
train planétaire de la roue. Soyez particulièrement
prudent lors du démontage, le support doit être fidèle
et sûr, voir l’Avertissement.
7. Rendre le porte-satellite secondaire (28) vers le bas,
mettre le train planétaire sur la table propre, déposer
et déclarer inutilisable le joint torique (36). Puis
démonter le boulon, le fil d’acier de verrouillage et la
flasque connectant la porte-satellite secondaire (25) à
la trompette. Démonter l’ensemble de couronne
dentée (9, 26, 27, 33) de l’arbre de roue).
8. Faire des marques sur le couvercle du support (39),
la couronne dentée primaire (38) et le porte-satellite
(28), pour faciliter l’assemblage. Démonter le boulon
(12) et la rondelle trempée (1), soulever le couvercle
du support (39) et la couronne dentée primaire (38) à
partie du porte-satellite secondaire (28), puis déposer
et déclarer inutilisable le joint torique (29) du
couvercle du support (39) et du porte-satellite
secondaire (28).
9. Soulever l’ensemble porte-satellite primaire (17) à
partir du porte-satellite secondaire (28).
10. Déposer le fil d’acier de verrouillage (33) sur le boulon
(7), puis le boulon (7) et le tablier (31) du planétaire
secondaire (32), enfin, soulever le porte-satellite
primaire (17) du planétaire secondaire (32).
11. Démonter le fil d’acier de verrouillage (33), le boulon
(10) et le tablier de broche de fixation (40) de l’axe de
satellite primaire (37) monté dans le porte-satellite
primaire (17), puis démonter l’axe de satellite primaire
(37) de l’ensemble porte-satellite primaire (17).
12. Sortir le satellite primaire (35), la rondelle de butée
(15), le rouleau (3) et l’entretoise (16) de l’ensemble
porte-satellite primaire (17), lors du démontage, il doit
veiller à ne pas perdre aucune pièces, et éviter
l’endommage.
13. Tourner l’ensemble porte-satellite primaire, puis
déposer la rondelle de butée (30).
14. Tourner le porte-satellite secondaire (28), puis
démonter le fil d’acier de verrouillage (33), le boulon
(10) et le tablier de broche de fixation (21) du
porte-satellite secondaire (23), ensuite, démonter
l’axe de satellite secondaire (23) du porte-satellite
secondaire (28).
15. Sortir le satellite secondaire (22), la plaque d’arrêt
(18), la rondelle de butée (19), le rouleau (4) et
l’entretoise (20) du porte-satellite (28).
16. Le cas échéant, on peut démonter le fil d’acier de
verrouillage (33), le boulon (9) et le tablier (26), et
séparer la couronne dentée secondaire (27) avec le
porte-couronne dentée secondaire (25).

Manuel de maintenance 3-11


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

10. Boulon 19. Rondelle de 28. Porte-satellites 37. Axe de satellite


1. Rondelle
11. Vis butée secondaire primaire
2. Rondelle
12. Boulon 20. Entretoise 29. Joint torique 38. Couronne
3. Rouleau
13. Planétaire 21. Tablier 30. Rondelle de dentée primaire
4. Rouleau
primaire 22. Satellite butée 39. Couvercle du
5. Joint torique
6. Bouchon fileté 14 Plaque d’arrêt secondaire 31. Tablier support
15. Rondelle de 23. Axe de satellite 32. Planétaire 40. Tablier
7. Boulon
butée secondaire secondaire 41. Demi-essieu
8. Boulon
16. Entretoise 24. Rondelle de 33. Fil d’acier 42 Joint d’arrêt
9. Boulon
17. Porte-satellites butée 34. Couvercle 43. Vis
primaire 25. Porte-couronne 35. Satellite primaire
18 Plaque d’arrêt dentée secondaire 36. Joint torique
26. Tablier
27. Couronne
dentée secondaire

Figure 2 Dessin des pièces de l’ensemble renvoi de roue-arbre arrière de roue motrice

3-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Contrôle
Se référer à la figure 2 pour les numéros entre
parenthèses.
1. Nettoyer à fond toutes les pièces avec le solvant
convenable, puis les sécher à l’air comprimé sec ou
essuyer avec l’étoffe duveteuse. Il est permis de
sécher les rouleaux à l’air, de les tremper dans le
lubrifiant, ou d’appliquer le lubrifiant sur les rouleaux.
2. Inspecter toutes les pièces pour confirmer si elles
représentent un endommage, les pièces
endommagées doivent être réparées ou remplacées.
3. Vérifier tous les satellites et les cannelures pour voir
s’ils sont trop usés ou présentent des fissures,
ruptures des dentes, creux, ou éraflure superficielle.
Si le satellite ou le planétaire doit être remplacé, il doit
s’assurer que les roues dentées ont autant de dents
et un même couple de transmission que celles
remplacées.
Avertissement
4. Vérifier les rouleaux pour voir s’ils sont endommagés
Pour éviter les blessures corporelles et les
ou trop usés, en outre l’ajustement du satellite avec
dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
l’axe de satellite. Toutes les pièces à problèmes
de levage doivent être solides et fiables, les
doivent être remplacées.
installations de levage doivent avoir une capacité de
5. Vérifier si les deux porte-satellites (17 et 28)
levage suffisante, pour éviter la tombée des
présentent un creux, éraflure, usure ou bavure sur la
ensembles et le renversement des matériels de
surface de butée, si oui, réparer la surface de butée.
levage, la sécurité doit être assurée.
6. Vérifier si les couronnes dentées (27 et 38), et les
porte-satellites (17 et 28) présentent des fissures ou
usure, le cas échéant, les réparer ou remplacer.
Assemblage et montage
Se référer aux figures 1 et 2 pour les numéros entre
parenthèses.
Note: Toutes les pièces de fixation doivent êtres serrées
en exerçant les couples de serrage correspondants
présentés dans le tableau ci-après.
Tableau de couple de serrage des boulons (en N·m)
Spécification Classe 5.8 8.8 10.9 12.9
M 6.1 9.8 14.7 17
M8 15 24 33 40
M10 29 47 65 79
M12 51 81 114 136
M14 80 128 181 217
M16 123 197 277 333
M18 172 275 386 463
M20 240 385 541 649
M22 324 518 728 874
M24 416 665 935 1120
M27 600 961 1350 1620
M30 819 1310 1840 2210
Note: Si le prote-couronne dentée secondaire (25) est
remplacé, le régulateur de roulement de cette roue doit être
contrôlé et ajusté conformément au chapitre 4 « Roues
arrières assemblées ».
1. Si l’ensemble couronne dentée secondaire (27) et
ensemble porte-couronne dentée secondaire (25)
sont désassemblés, il doit les connecter et fixer avec
le tablier (26), le boulon (9), le fil d’acier de
verrouillage (33), puis les connecter à la trompette
d’une manière fiable avec la flasque, le boulon et le fil
d’acier de verrouillage.

Manuel de maintenance 3-13


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

2. Monter le satellite primaire (35) dans le porte-satellite primaire


(17) (voir les figures 1 et 3) suivant les étapes ci-après : placer
d’abord la plaque de butée (14) sur la table, ensuite mettre le
satellite primaire (35) sur la plaque de butée (14), puis mettre
une rondelle de butée (15) dans le trou intérieur du satellite
primaire (35). Étaler de la graisse sur les rouleaux (3), puis les
mettre dans le trou intérieur du satellite primaire (35), un groupe
de 15 rouleaux (3) formant un cycle est installé contre la paroi

Table
du trou, puis installer l’entretoise ; répéter les étapes ci-dessus,
mettre un cycle de rouleaux (3) sur l’entretoise (16), puis
installer une autre rondelle de butée (15) et plaque de butée
(14), enfin, installer le matériel de fabrication pour monter les
rouleaux (3) dans le trou intérieur avec prudence, l’opération
suivante ne peut être exécuté qu’avoir confirmé que l’extrémité
basse du matériel de fabrication contacte complètement la Matériel de fabrication
surface de la table. La coupe après le montage suivant les
étapes ci-dessus doit être la montre la figure 3. Installer le
pour montage
satellite primaire (35) dans le porte-satellite primaire (17), puis
insérer doucement l’axe de satellite primaire (37), dans ce
processus, le matériel de fabrication pour monter les rouleaux
(3) et le satellite (35) se glisse du trou. Le tablier (40) est insérer
après que l’axe de satellite primaire (37) est bien assemblé, puis
le fixer avec le boulon (10) et le fil d’acier (33).
3. Rouleau 16. Entretoise
3. Les deux satellites primaires (35) assemblés restants sont
14 Plaque d’arrêt 35. Satellite primaire
installés dans les porte-satellites primaires (17) comme le
montre l’étape 2. 15. Rondelle de butée

4. Monter le satellite secondaire (22) dans le porte-satellite


secondaire (28) (voir les figures 1 et 4) suivant les étapes
ci-après : placer d’abord la plaque de butée (18) sur la table, Figure 3 Dessin de montage du satellite primaire
ensuite mettre le satellite secondaire (22) sur la plaque de butée
(18), puis mettre une rondelle de butée (19) dans le trou
et des rouleaux
intérieur du satellite secondaire (22). Étaler de la graisse sur les
rouleaux (4), puis les mettre dans le trou intérieur du satellite
secondaire (22), un groupe de 22 rouleaux (4) formant un cycle
est installé contre la paroi du trou, puis installer l’entretoise ;
répéter les étapes ci-dessus, mettre un cycle de rouleaux (4) sur
l’entretoise (20), puis installer une autre rondelle de butée (19)
et plaque de butée (18), enfin, installer le matériel de fabrication
pour monter les rouleaux (4) dans le trou intérieur avec
prudence, l’opération suivante ne peut être exécuté qu’avoir
confirmé que l’extrémité basse du matériel de fabrication
contacte complètement la surface de la table. La coupe après le
montage suivant les étapes ci-dessus doit être la montre la
figure 4. Installer le satellite secondaire (22) dans le
porte-satellite secondaire (28), puis insérer doucement l’axe de
satellite secondaire (23), dans ce processus, le matériel de
fabrication pour monter les rouleaux (4) et le satellite (22) se
glisse du trou. Le tablier (21) est inséré après que l’axe de
satellite secondaire (23) est bien assemblé, puis le fixer avec le
boulon (10) et le fil d’acier (33).
Table

5. Les deux satellites secondaires (22) assemblés restants sont


installés dans les porte-satellites secondaires (28) comme le
montre l’étape 4.
6. Installer la rondelle de butée (30) dans le porte-satellite (28).
7. Placer le porte-satellite (17) sur une table propre, avec sa face
avec des trous pour boulons vers le haut.
8. Monter le planétaire secondaire (32) sur le porte-satellite
primaire (17), la denture basse du planétaire secondaire (32) Matériel de fabrication
s’engrenant dans la denture intérieure du porte-satellite primaire pour montage
(17), puis fixer le planétaire secondaire avec le tablier (31), le
boulon (7) et le fil d’acier de verrouillage.

4. Rouleau 20. Entretoise


18 Plaque d’arrêt 35. Satellite secondaire
19. Rondelle de butée

Figure 4 Dessin de montage du satellite


secondaire et des rouleaux

3-14 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

9. Poser un nouveau joint torique (29) dans la rainure sur le


porte-satellite secondaire (28), monter la couronne dentée
primaire (38) sur le porte-satellite secondaire (28) d’après la
marque faite lors du démontage.
10. Le porte-satellite primaire (17) assemblé et le planétaire
secondaire (32) sont montés sur le porte-satellite secondaire
(28), manœuvrer avec prudence pour que le planétaire
secondaire (32) s’engrène dans le satellite secondaire (22), et
que la couronne dentée (38) s’engrène dans le satellite primaire
(35), sans endommager la denture.
11. Installer un nouveau joint torique (29) sur le couvercle du
support (39), et puis monter celui-ci (39) sur la couronne dentée
(38) d’après la marque faite lors du démontage.
12. Centrer les trous pour boulon du porte-satellite secondaire (28),
de la couronne dentée primaire (38), et du couvercle du support
(39), poser la rondelle (1) et puis le boulon (12), serrer le boulon
avec une clé dynamométrique.
13. Installer un nouveau joint torique (36) sur le porte-satellite
secondaire (28).
14. Connecter les éléments circulaires de manutention
Mesurer la distance
convenables, tel que la jumelle, le cordage, et d’autres matériels
verticale entre les
de levage au train planétaire, lever le train planétaire jusqu’en la
deux surfaces
position de montage pour faciliter son montage sur la roue.
15. Ajuster et aligner les dentures des 4 satellites secondaires (22)
sur la denture de la couronne dentée secondaire (27) qui leur Mesurer la distance
s’ajuste, monter l’ensemble satellite secondaire sur la roue avec verticale entre les
prudence, le porte-satellite secondaire (28) s’ajustant à la roue deux surfaces
d’après les marques faites lors du démontage. Dans ce
processus, il doit éviter d’endommager le joint torique (36).
16. Installer et serrer les écrous sur le goujon de la roue.
Note : si la rondelle de butée (24) a été démonté de l’épaulement du
planétaire primaire (13), il doit installer à la presse la rondelle de butée
dans l’épaulement du planétaire (13) jusqu’à ce qu’elle s’appuie
sûrement contre l’engrenage.
17. Monter le planétaire primaire (13) démonté sur le demi-essieu
39. Couvercle du support 41. Demi-essieu
(41), et le fixer avec le joint d’arrêt (42). Monter le demi-essieu
(41) équipé du planétaire primaire (13) sur l’arbre de roue, lors
du montage, il doit faire le planétaire primaire (13) s’engrener Figure 5 Mesurer la distance « A »
progressivement dans le satellite primaires (35), et le
demi-essieu dans l’engrenage latéral de différentiel, sans
endommager la denture.
18. Pousser le demi-essieu vers l’intérieur jusqu’à atteindre
l’engrenage latéral de différentiel, puis mesurer la distance entre
la face en bout du demi-essieu (41) et la surface d’ajustement
du couvercle du support au couvercle (34), c’est la distance
«A ». Voir la figure 5.
19. Mesurer la distance entre la surface d’ajustement du couvercle
du support (34) au couvercle (39) et la surface saillante du 34 Couvercle
couvercle (34), c’est la distance « B ». Voir la figure 6.
20. La distance «A » moins la distance « B », le jeu doit être
compris entre 2mm et 11mm.
Attention : si le bout est trop petit, le demi-essieu (41) n’est pas
totalement poussé dans l’engrenage latéral de différentiel. Si la
distance du bout du demi-essieu (41) au couvercle dépasse la limite
maximale admissible, il signifie l’usure excessive du demi-essieu ou du
couvercle. Méthode de correction: remplacer d’abord le couvercle (34).
Figure 6 Mesurer la distance « B »
Le jeu est encore très grand, le montage d’un nouveau demi-essieu est
nécessaire.

Manuel de maintenance 3-15


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
21. Installer un nouveau joint torique (5) sur le couvercle
(34), fixer le couvercle (34) sur le couvercle du
support (39à avec des boulons (8), monter la vis (43).
22. Tourne la roue jusqu’à ce que la marque de niveau
d’huile sur le couvercle (39) soit horizontale. Le
niveau d’huile doit atteindre la position du bouchon
fileté (6), puis installer la rondelle (2) et le bouchon
fileté (6), serrer le bouchon.
3.1.2 Ensemble moyeu arrière

1. Moyeu de roue 4. Groupe de 7. Roulement 10 Roue motrice 13. Rondelle


arrière cales de réglage 8. Bague 11. Joint torique
2. du jeu d’étanchéité 12. Boulon
Porte-couronne 5. Tablier 9. Trompette
dentée 6. Roulement
3. Boulon
Figure 1 Vue en coupe de l’ensemble
moyeu arrière

Généralité
Chaque roue motrice est montée sur sa trompette équipée
d’un roulement à rouleaux coniques, le poids du tu
tombereau sur l’essieu moteur est supporté par les roues et
le roulement, sans être supporté ni transmis par le
demi-essieu moteur, il s’agit d’un type flottant.
Le moyeu est une grande pièce cylindrique en fonte avec
un logement à roulement et dont la surface est usiné après
le moulage.
Démontage et désassemblage

3-16 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
1. Le tombereau est placé sur un terrain plat, le frein de
stationnement est mise en place, le moteur est arrêté.
2. Le volant est tourné plusieurs fois dans le sens direct et inverse
pour décharger la pression du système de direction. À
l’exception des roues à élever et à démonter, toutes les roues
avant ou arrière doivent être solidement calées. Pour que le
poids du tombereau ne soit pas supporté par l’essieu moteur. Avertissement
L’interrupteur des batteries est en position « OFF ».
Pour éviter les blessures corporelles et les
3. Lâcher le frein de stationnement.
dommages à la propriété, les roues doivent être
4. Dégonfler les deux pneus monté sur les moyeux, puis démonter
les pneus et les ensembles jantes des moyeux, conforment à la fermement calées, les cales et les dispositifs de
section 4 « Démontage des pneus et des ensembles jante ». levage doivent avoir une capacité de charge
5. Purger le lubrifiant dans le différentiel et l’ensemble renvoi de suffisante, être solides et fiables, pour assurer la
roue, démonter l’ensemble renvoi de roue du moyeu, sécurité.
conformément à la section 3.1.1 « Renvoi de roue et arbre de
arrière de roue motrice ».
6. Démonter le fil d’acier de verrouillage, le boulon (3), le tablier (5)
et le groupe de cales de réglage du jeu (4) de la trompette (9).
Protéger bien le groupe de cales de réglage du jeu (4).
7. Tirer le porte-couronne dentée (2) depuis un bout de la
trompette.
8. Lever le moyeu (1) avec des matériels de levage convenables,
Avertissement
pour le faire quitter la trompette (9), soyez prudent pour éviter
que la bague intérieure de roulement côté libre ne tombe. Pour éviter les blessures corporelles et les
9. Déposer et déclarer inutilisable le joint torique (11) de la roue dommages à la propriété, le bouchon et l’obus de
motrice (10). soupape doivent être déposé, et les pneus
Note : La roue motrice (10) fait partie intégrante de l’ensemble de totalement dégonflés, un fil métallique est inséré
frein à disque, elle est fixé sur la face côté intérieur du moyeu (1) dans la tige de soupape pour éviter le bouchage. S’il
par les boulons (12). lors du démontage du moyeu, la roue y a de la pression résiduelle d’air dans les pneus
motrice connectant le frein à disque sera démontée. Si le
très plats, il se peut que les éléments de jante soient
démontage de la roue motrice est nécessaire, exécuter
conformément à la section 3.1.3 « Frein arrière et pièces de éjectés lors du démontage, causant les blessures et
montage ». morts.
Note : les bagues intérieure et extérieure de roulement doivent
être remplacées comme un ensemble, on ne peut pas démonter
seulement une d’entre elles.
10. Démonter la bague intérieure de roulement (7) de la
trompette.
11. Le cas échéant, démonter les bagues extérieures de
roulements -6 et 7) du moyeu.
Contrôle
1. À l’exception des bagues intérieure et extérieure, toutes les
pièces métalliques doivent être nettoyées avec du solvant
convenable, et séchées à l’air comprimé, tous les filets doivent
être enduits d’huile légère, pour faciliter le remontage.
2. Les roulements sont nettoyés avec du solvant convenable, et
puis essuyés avec l’étoffe duveteuse. Injecter de l’huile légère,
et tourner à main les roulements pour les lubrifier, vérifier si le
roulement présente une usure ou rugosité, les roulements trop
usés.
3. Vérifier toutes les pièces pour voir s’il y a des éraflures, creux,
corrosion ou bavure sur leurs surfaces usinées, si nécessaire,
réparer les surfaces ou remplacer des pièces.
4. Vérifier toutes les pièces à filets, les réparer ou remplacer si
nécessaire.
Assemblage et montage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
1. Les bagues intérieures de roulement (6 et 7) ont déjà été
démontées, les installer en positions prévues dans les
logements de roulement dans le moyeu (1), sans endommager
leurs chemins de roulement. Il est mieux de les installer à la
presse à une température convenable, pour que la bague
extérieure de roulement s’appuie pleinement sur l’épaulement
du logement de roulement au centre du moyeu, pour réaliser uns
fixation fiable. Si la bague extérieure de roulement a été gelée
dans le dioxyde de carbone, ou la glace sèche, il doit maintenir
sa température, jusqu’à ce qu’elle atteigne la position prévue,
étant poussée ou frappée avec un maillet, et après, il est admis
d’augmenter la température de la bague extérieur et le siège du
moyeu pour atteindre la température ambiante.

Manuel de maintenance 3-17


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

2. Lubrifier la bague intérieur de roulement côté commande (7)


avec du lubrifiant spécifié dans la section 36.1 « Lubrification et
maintenance », puis la monter sur la trompette (9).
3. Monter la roue motrice (10) démontée sur le moyeu (1), voir la
section 3.1.3 « Frein arrière et pièces de montage ».
4. Installer le nouveau joint torique (11) sur la roue motrice (10) Avertissement
conformément à la section 3.1.3 « Frein arrière et pièces de Pour éviter les blessures corporelles et les
montage ». dommages à la propriété, les roues doivent être
5. Lever l’ensemble moyeu (1) avec des matériels de levage fermement calées, les cales et les dispositifs de
convenables et l’installer sur la trompette (9), la denture de la levage doivent avoir une capacité de charge
cannelure de la roue motrice (10) du frein à disque s’engrenant suffisante, être solides et fiables, pour assurer la
dans les dents correspondantes de la roue motrice du frein à sécurité.
disque, voir la section 3.1.3 « Frein arrière et pièces de
montage ».
6. Lubrifier la bague intérieur de roulement côté libre (6) avec du
lubrifiant spécifié dans la section 36.1 « Lubrification et
maintenance », puis la monter sur la trompette (9).
7. Monter le porte-couronne dentée (2) sur le bout de la trompette
(9).
Note : le tablier (5), le groupe de cales de réglage du jeu (4) et le bout
de la trompette doivent être exemptés de saleté, de boue d’huile, et de
d’huile, pour assurer une installation exacte du roulement préchargé.
8. Dans un premier temps, le groupe de cales de réglage du jeu (4)
n’est pas installé, monter le tablier (5) à l’extérieur du bout de la
trompette (9), et puis le fixer avec 8 boulons (3), serrer les
boulons pour que le couple de réglage atteigne progressivement
à celui indiqué dans le «Tableau de réglage du roulement ». Au
cours du serrage, il doit tourner et en même temps vibrer
l’ensemble moyeu (1).
9. Déposer les boulons (3), frapper l’ensemble moyeu (1) pour
libérer le roulement.
10. Le groupe de cales de réglage du jeu (4) n’est pas encore
installé, remonter le tablier (5), installer deux boulons (3) dans
les trous horizontalement séparés sur le tablier (5), les trous
près des boulons sont pris pour ceux de mesure. Serrer les
boulons (3) jusqu’à atteindre le couple de réglage spécifié dans
le « Tableau de réglage du roulement ». Au cours du serrage, il
doit tourner et en même temps vibrer l’ensemble moyeu (1).
11. Déterminer le jeu entre la trompette (9) et le tablier (5). Mesurer
la distance entre le bout de la trompette (9) et le tablier (5) avec
un micromètre de profondeur dans deux trous de mesure, puis
mesurer l’épaisseur du tablier (5) avec le micromètre de
profondeur. Le jeu est: la valeur mesurée par le micromètre de
profondeur moins la profondeur du tablier (5).
12. Égaliser les deux lectures obtenues dans l’étape 11, puis leur
ajouter 0,03 mm (0,001 pouce), l’incrément ne doit pas dépasser
0,03 mm (0,001 pouce) après le réglage avec des cales de
réglage existantes, c’est un jeu moyen. L’épaisseur du groupe
de cales de réglage (4) est le jeu moyen plus valeur du
coefficient présenté dans le « Tableau de réglage du
roulement ».
13. Installer le groupe de cales de réglage du jeu (4), le tablier (5)
d’une épaisseur satisfaisante, et les boulons (3) au bout de la
trompette (9). Serrer les boulons (3) jusqu’à atteindre le couple
final du boulon spécifié dans le « Tableau de réglage du
roulement ».
Lors du serrage, il doit tourner et en même temps frapper légèrement
l’ensemble moyeu (1), puis fixer les boulons (3) avec le fil d’acier de
verrouillage.

3-18 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
14. Monter l’ensemble renvoi de roue, injecter du
lubrifiant spécifié dans la section 36.1 « “Lubrification
et maintenance » dans l’ensemble renvoi de roue –
différentiel. Les pneus et l’ensemble jante sont
installés conformément à l’ « Installation des pneus et
de l’ensemble jante sur le moyeu ».

Réglage du roulement
Couple de serrage initial
Couple mesuré Epaisseur des cales de réglage du jeu Couple final du boulon
du boulon
Quantité Quantité Quantité
des N.m des N.m mm in des N.m
boulons boulons boulons
8 200 2 200 Jeu moyen +0,18 Jeu moyen +0,007 8 940

Manuel de maintenance 3-19


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

3.1.3 Ensemble couple conique-différentiel

11. Joint à lèvre 21. Boulon 31.定位销


1. Fil d’acier 22. Epingle 32. Planétaire
2. Boulon 12. Roulement
13 Engrenage conique 23. Boulon 33. Croisillon
3. Platine de 24. Ecrou de réglage 34. Satellite
serrage hélicoïdal menant
14. Roulement 25. Roulement 35. Roulement
4. Fourche 26 Carter droit de 36 Carter gauche
5. Entretoise 15. Cale de réglage du
jeu différentiel de différentiel
6. Capuchon 27 Engrenage conique 37. Boulon
antipoussière 16 Carter de couple
conique hélicoïdal mené
7. Vis 28. Ecrou
8. Support de 17. Vis
18. Vis 29. Boulon
roulement 30 Rondelle de
9. Boulon 19. Manchon de
repérage planétaire
10. Cale de
réglage du jeu 20 Chapeau de
presse-étoupe de
palier

Epaisseur des cales de réglage du jeu : 0,10, 0,15, 0,50 mm


Figure 1. Ensemble couple conique-différentiel

3-20 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

Généralité
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
L’ensemble couple conique-différentiel assume principalement trois
fonctions qui sont les suivantes :
1. Augmenter le couple transmis par l’arbre d’entraînement,
changer la direction du couple ;
2. Transmettre le couple au demi-essieu moteur;
3. Faire marcher la roue motrice à différentes vitesses.
Quand le tombereau marche au virage, la course des roues
extérieures du tombereau sont toujours longues que les roues
intérieures. Si les roues intérieure et extérieur sont connectées par un
essieu monobloc, le roulement et le glissement se produisent en
même temps, d’où le glissement-usure de la roue motrice. Le pneu est
ainsi usé, et la résistance de direction est augmentée, et en même
temps la consommation d’énergie s’accroît.
Pour réduire autant que possible le glissement-usure de la roue par
rapport à la route, les deux roues motrices gauche et droite sont
respectivement entraînées par deux demi-essieux à marcher à
différentes vitesses, ainsi est mise en place l’action différentielle.
Quatre satellites (34) sont montés sur les 4 tourillons du croisillon, puis
installés ensemble avec les deux planétaires (32) symétriques dans
les carter droit (26) et gauche (36) de différentiel, comme le montre la Figure 2 Différentiel
figure 3, le carter droit de différentiel est fixé sur l’engrenage conique
hélicoïdal mené (27) par boulons. A cet effet, quand l’engrenage
conique hélicoïdal menant (13) produit un effort d’entraînement,
l’engrenage conique hélicoïdal mené et les carters droit (36) et gauche
(36) marchent synchroniquement comme un ensemble, ainsi, les
planétaires (32) insérés dans le demi-essieu moteur de chaque côté
s’engrènent dans les satellites (34), réalisant un fonctionnement
synchrone.
Mais, lors de la marche au virage, les roues motrices tournent à
différents arcs, les planétaires (32) de deux côtés tournent à différents
angles par rapport aux satellites, pour fournir l’action différentielle.
Démontage
1. Placer le tombereau sur un terrain horizontalement plat, caler
les roues, incliner la benne, et installer la goupille de sécurité.
Voir le chapitre 24 « Benne et montage ».
2. le frein de stationnement est mise en place, le moteur est arrêté,
le volant est tourné plusieurs fois dans le sens direct et inverse
pour décharger la pression du système de direction.
3. L’interrupteur des batteries est en position « OFF ».
4. Du lubrifiant dans le carter de pont est évacué dans un récipient
convenable.
5. Démonter les flasques de deux côté du renvoi de roue. Tirer
l’ensemble demi-essieu – planétaire de chaque côté du moyeu
d’au moins 150 mm (6 pouces), pour que la cannelure à
l’extrémité d’essieu se détache complètement du logement de
cannelure sur le planétaire (32).
Note : Voir la figure 1 pour les numéros sur cette figure.
6. La position où la bride de fourche (4) côté entrée se connecte à
la bride d’arbre d’entraînement arrière, pour faciliter le
remontage. Démonter l’arbre d’entraînement reliant le Figure 3 Ensemble différentiel
différentiel à la boîte de vitesse conformément au chapitre 18
« Montage de l’arbre d’entraînement ».
7. Démonter les vis (18) du carter de couple conique (16), puis les
remplacer par les boulons à oreille.
Avertissement
8. Connecter une extrémité du dispositif de levage à câble ou à Les cales doivent être fermes et fiables, les
chaîne au rochet en arrière du support de levage de benne, matériels de levage doivent avoir une capacité de
l’autre extrémité aux boulons à oreille du carter de couple
levage d’au moins 1 tonne, la sécurité du travail doit
conique susmentionnés.
être assurée.

Manuel de maintenance 3-21


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

9. Le dispositif supporte le couple conique-différentiel.


10. Démonter les écrous auto-freinés fixant le couple conique –
différentiel sur le carter de pont arrière. Les écrous peuvent être
réutilisés plusieurs fois.
11. Tourner symétriquement et uniformément les 4 vis (17), pour
pousser le montage étanche entre le carter de couple conique
(16) et le carter de pont arrière. S’il ne peut pas encore être
démonté, insérer des tiges filetées longues dans les 4 trous sans
vis (17), ou utiliser un levier convenable, pour forcer le couple
conique – différentiel à quitter le carter de pont arrière et des
goujons. Lors de l’utilisation d’un levier, il doit faire attention à ne
pas endommager la surface de montage.
12. Tirer le couple conique – différentie du carter de pont arrière
jusqu’à ce qu’il quitte complètement des goujons du pont arrière,
et puis déposer doucement le couple conique – différentiel.
13. Déplacer le couple conique – différentiel dans une zone de
travail propre en vue d’un désassemblage.
Désassemblage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
Ensemble engrenage conique hélicoïdal mené
Avant le démontage, il doit faire des marques sur des surfaces de
liaison, pour faciliter le remontage : faire des marques sur le chapeau
de presse-étoupe de palier (20) et le carter de couple conique (16),
pour qu’ils soient remontés en positions prévues.
Tracer des lignes sur les écrous de réglage (24) et les trous taraudés
de réglage sur le carter de couple conique (16). Si le coule conique –
différentiel n’est démonté qu’en vue d’un contrôle, tous les lignes
tracées aident à régler la précharge sur la bague extérieure et celle
intérieur de roulement (25). Si le couple conique – différentiel est
démonté en vue du remplacement des pièces, les lignes ne peuvent
pas se servir à la détermination de la précharge du roulement.
Faire des marques sur le carter droite (26); le carter gauche (36) et des
extrémités du croisillon (33), pour indiquer la correspondance de
montage, et ainsi faciliter le remontage.
1. Couper et déposer le fil d’acier de verrouillage (1), puis démonter
les boulons (23 et les épingles (22).
2. Fixer l’engrenage conique hélicoïdal mené (27), pour éviter sa
roulement, puis lâcher le l’écrou (28) sur le boulon (29), mais ne
pas le déposer.
3. Couper et déposer le fil d’acier de verrouillage (1), lâcher et
déposer le boulon (21).
Démonter les chapeaux presse-étoupe de palier (20) de deux côté du
carter de couple conique (16), sortir les manchons de repérage (19)
installés entre les chapeaux de presse-étoupe de palier (20) et le carter
de couple conique (16), les manchons de repérage peut être réutilisés.
4. Déposer des écrous de réglage (24) de deux côté du carter de
couple conique (16).
5. Lever l’ensemble différentiel pour le faire quitter le carter de
couple conique (16), puis le mettre une table propre ou un
support spécial.
6. Inspecter si les bagues intérieures de roulement (25) de deux
côtés de l’ensemble différentiel ; l’ensemble cage à rouleaux, et
les bagues extérieurs sont endommagés, les bagues intérieures
de roulement (25), l’ensemble cage à rouleaux ne sont pas
démontés avec un extracteur de roulements que pour remplacer
des pièces endommagées. Pour chaque roulement, l’ensemble
roulement doit être remplacé au cas où il comportait des pièces
endommagées, les nouvelles pièces ne peuvent pas être
utilisées en les mêlant à celles vieilles. Si le remplacement d’un
roulement n’est pas nécessaire, la bague extérieure de
roulement (25) doit être attachée aux pièces de même côté (y
compris le manchon de repérage e le chapeau de
presse-étoupe) par le fil de fer, faire des marque pour éviter
l’installation en mélangeant des pièces de deux côtés.

3-22 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

Attention: S’il est nécessaire de démonter la bague intérieure de


roulement (25), une tôle d’acier rond d’un diamètre légèrement que la
bague intérieur est placé contre l’extracteur de roulements, elle se sert
du centre de poussé lors de la traction, les griffes de traction
s’accrochant à la gorge de la bague intérieure.
7. Lâcher et déposer les boulons (26) et les écrous (28) fixant
l’engrenage conique hélicoïdal mené sur le carter droit (26) de
différentiel. Puis, fixer verticalement l’ensemble différentiel sur la
table (il peut être levé), avec l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27) vers le bas, placer une plaque ou latte de bois
épaisse sous l’ensemble différentiel, frapper symétriquement le
bord extérieur de l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) avec
un bâton en cuivre, pour le démonter du carter droit (26) de
différentiel.
8. Lâcher tous les boulons (37) fixant le carter droit (26) sur le
carter gauche (36). Puis lever le carter droit (26) pour le faire
quitter le carter gauche.
9. Démonter les rondelles de planétaire (30) et les planétaires (32),
puis tirer le croisillon (33) et les satellites (34) du carter droit (26)
de différentiel.
10. Inspecter si le croisillon (33), le roulement (35) et des 4 satellites
nécessitent d’être remplacés, le désassemblage plus profond
n’est exécuté qu’au cas où l’engrenage ou le roulement serait
usé ou endommagé.
11. Démonter les planétaires (32) et les rondelles de planétaires (30)
du carter droit -26) de différentiel. Les épingles ne sont
démontées des carter gauche (36) et droit (26) qu’au cas où
quelques pièces endommagées seraient remplacées.
Ensemble engrenage conique hélicoïdal menant
1. Démonter les boulons (2), la platine de serrage (3) et les cales
de réglage du jeu (10), tirer avec prudence l’ensemble fourche
de l’axe de l’engrenage conique hélicoïdal menant (13), sans
endommager ni heurter ni la bride de fourche ni la surface
étanche de l’axe.
2. Lâcher et déposer les boulons fixant le support de roulement (8)
et les cales de réglage du jeu (10) sur le carter de couple
conique.
3. Tourner uniformément les 3 vis de vérin sur le support de
roulement (8) pour démonter l’ensemble support de roulement.
En même temps, déposer l’ensemble engrenage conique
hélicoïdal menant (12, 13, 14).
Attention : si on n’arrive pas à démonter l’ensemble support de
roulement d’après les étapes ci-dessus, la méthode ci-dessous peut
être utilisée, comme le montre la figure 4. Renverser le carter de couple
conique (16), avec la position où est installée la fourche vers le bas,
frapper légèrement l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) avec
un bâton en cuivre, tirer l’ensemble engrenage conique hélicoïdal
menant du carter. Dans ce processus, il doit faire attention à ne pas
endommager les dimensions gravées à l'eau-forte au fond de l’axe de
l’engrenage conique hélicoïdal menant.
4. Déposer les cales de réglage du jeu (10), et les attacher avec le
fil de fer fin, en vue de la réutilisation lors du remontage.
5. Démonter et déclarer inutilisable le joint à lèvre du support de
roulement (8).
6. Inspecter si les bagues intérieure de roulements (12), (14) de
chaque côté de l’axe d’engrenage conique hélicoïdal menant, les
ensembles cage à rouleaux et les bagues extérieurs sont
endommagés, la bague intérieur de roulement et l’ensemble
cage à rouleaux ne sont pas démontés avec un extracteur de
roulements que pour remplacer des pièces endommagées. La
bague extérieure n’est démonté du support de roulement que
pour remplacer le roulement, frapper la bague extérieure et les
cales de réglage du jeu (15) pour les faire quitter le carter de Figure 4 Démontage du manchon
couple conique (16).

Manuel de maintenance 3-23


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Attention : Le roulement n’est remplacé qu’en tant qu’un ensemble,


l’ensemble roulement doit être remplacé s’il comporte une pièce
défectueuse. Si le roulement marche encore, les bagues intérieure et
extérieure et l’ensemble cage à rouleaux correspondants doivent être
assemblés ensemble, pour éviter le mélange.
Contrôle
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
Il est important de nettoyer et d’inspecter soigneusement, le contrôle
complet et le remplacement des pièces endommagées en temps utilise
réduisent le coût plus élevé ultérieur, et évite des pannes.
1. Nettoyer toutes les pièces avec du solvant convenable.
2. A l’exception du roulement, toutes les pièces doivent être
immédiatement séchées à l’air comprimé ou essuyé avec un
chiffon doux après le nettoyage. Le roulement est séché au
mieux naturellement.
3. Toutes les pièces doivent être immédiatement enduites d’huile
légère après le nettoyage, pour éviter la corrosion. les pièces
attendant d’être montées doivent être peintes à l’antirouille de
qualité, et enveloppées dans de papiers traités ou d’autres
matériaux convenables.
4. Remplacer toutes les rondelles et pièces d’étanchéité.
5. Avant l’installation de l’ensemble couple conique – différentiel, il
doit nettoyer l’intérieur et l’extérieur du carter de pont arrière,
éliminer tous les corps étrangers.
6. Inspecter si la surface extérieure radiale et axiale de l’entretoise
(5) sur la fourche (4) est lisse, il doit remplacer l’entretoise
rugueux et trop usé. La nouvelle entretoise, avant le montage,
doit être chauffée dans l’huile ou un réchauffeur jusqu’à atteindre
177°C ~ 205°C, ou la chauffer uniformément pour atteindre
205°C avec un brûleur, afin de faciliter le montage. Le grand
chanfrein de la trompette (5) pour recevoir le joint à lèvre (11)
doit être mis vers l’extérieur lors du montage.
7. Inspecter si le manchon (19) est usé ou endommagé, remplacer
le manchon endommagé.
8. Vérifier tous les engrenages et les cannelures pour voir s’ils sont
trop usés ou présentent des fissures, piqûres, des dentes
rompues, ou éraflure superficielle, si oui, les réparer ou
remplacer.
Attention: si l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) ou l’engrenage
conique hélicoïdal menant (13) est défectueux, les deux doivent être
remplacés en même temps, car ils fonctionnent en tant qu’un ensemble
d’engrènement, sont usinés et utilisés comme une paire. En outre, les
plantaires (32) et les satellites doivent être remplacés en tant
qu’ensemble d’engrènement. Un nouvel engrenage s’engrène dans un
vieux, le vieil engrenage usé causera une charge non-uniforme, et ainsi
un effort très grand sera appliqué sue le nouvel engrenage.
Vérifier les carters et la surface du croisillon du différentiel présentent
des creux, éraflures ou usure. Le jeu des rondelles de planétaire doit
être remplacé, parce que l’utilisation des nouvelles rondelles et des
vieilles rondelles en les mêlant conduit à la détérioration prématurée
des engrenages causée par des différents jeux.
9. Vérifier le carter de couple conique (16), l’engrenage conique
hélicoïdal mené (27), le carter droit de différentiel (26), les trous
dans le support de roulement (8) pour voir s’ils présentent des
endommages, fissures ou usure, les remplacer le cas échéant.

3-24 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

10. Inspecter l’usure sur la surface usinée du support de roulement


(8), la concentricité entre la surface usinée extérieur s’ajustant
au carter de couple conique (16) et le trou s’ajustant à la bague
extérieure de roulement est limitée à 0,05 mm (0,002 pouce).
11. Vérifier la concentricité entre le trou intérieur s’ajustant à la
bague extérieure et le trou intérieur s’ajustant au joint à lèvre (11)
doit être limitée à 0,05 mm (0,002 pouce), les trous intérieurs
sont sur le support de roulement (8).
12. La concentricité entre les filets et le trou dans le chapeau de
presse-étoupe(20) et le carter de couple conique (16) doit être
limitée à 0,27 mm (0,005 pouce), leur verticalité par rapport au
trou d’axe de l’engrenage conique hélicoïdal menant, quand on
mesure à partir des 254 mm de la ligne médiane du trou de
celui-ci, la verticalité doit être égale ou inférieur à 0,08 mm
(0,003 pouce).
Attention: le chapeau de presse-étoupe (20) et le carter de couple
conique (16) doivent être remplacé en tant qu’un ensemble.
13. La surface usinée du carter droit de différentiel (26) et celle du
carter gauche de différentiel (36) doivent être perpendiculaire à
son axe, la valeur observée totale doit être égale et inférieure à
0,075 mm (0,003 pouce); les trous de montage après
l’assemblage doivent être concentriques, la valeur observée doit
être égale ou inférieure) 0,075 mm (0,003 pouce).
Montage :
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre parenthèses.
Ensemble engrenage conique hélicoïdal menant Avertissement
Attention : au cours de l’assemblage et du montage, il doit faire des Pour éviter les blessures corporelles et les
marques sur les pièces utilisables, pour garantir qu’elles seront dommages à la propriété, les cales et les dispositifs
installées en position initiale. de levage doivent être solides et fiables, les
1. Déterminer l’épaisseur des cales de réglage di jeu (15), pour installations de levage doivent avoir une capacité de
faciliter le réglage d’après la valeur gravée à l’eau-forte à levage suffisante, la sécurité doit être assurée.
l’extrémité arrière de l’axe de l’engrenage conique hélicoïdal
menant (13), avec la méthode ci-après (voir les figures 5 et 6), et
obtenir le pas de réglage d’un écart inférieur à 0,075 mm (0,003
pouce).
Attention : une bague extérieur de roulement (14) dont le cercle
extérieur est meulé pour réduire sa dimension de 0,5 ~ 1,0 mm peut
être utilisé comme un outil spécial pour déterminer l’épaisseur des
cales de réglage du jeu (15).
a. Installer un groupe de cales de réglage du jeu d’environ 1,5 mm
(0,006 pouce) d’épais dans le trou d’axe de l’engrenage conique
hélicoïdal menant du carter de couple conique (19), et le faire
s’ajuster lâchement à la bague extérieur, mesurer et enregistrer
l’épaisseur réel des cales de réglage du jeu, c’est la dimension
« X ».
b. Installer les bagues intérieures de roulement (12), (14)
respectivement sur l’engrenage conique hélicoïdal menant (13),
installer la bague extérieure de roulement (14) sur l’épaulement
au fond du support de roulement (8), puis monter les ensembles
engrenage conique hélicoïdal menant (12), (13), (14) et le
support de roulement (8) dans le carter de couple conique (16),
fixer le support de roulement (8) avec 8 boulons (9).
c. Tourner l’engrenage conique hélicoïdal menant (13), visser les
boulons (9) jusqu’à ce que l’engrenage conique hélicoïdal
menant ne puisse être tourné à main, fixer le roulement d’une
façon fiable.
d. Mettre une plaque d’environ 450 mm de long, et 300 de large
(d'une platitude de 0,05 mm), sur la surface d’installation de deux
chapeaux de presse-étoupe de palier (20) du carter de couple
conique (16).

Manuel de maintenance 3-25


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

e. Mesurer la distance entre l’extrémité de l’axe de l’engrenage


conique hélicoïdal menant (13) et la surface de la plaque (ligne
médiane d’axe). Enregistrer cette distance comme la dimension

Dimen
« A ».

sionA
f. Enregistre la dimension gravée à l’eau-forte à l’extrémité de
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) comme la dimension
« B ».
g. L’épaisseur correcte du groupe de cales de réglage du jeu (15)
est de :

« X » (étape a) + « B » (étape f) - « A »(étape e).


2. Déterminer l’épaisseur du groupe de cales de réglage du jeu
(10), pour que le jeu axial entre une paire de roulements de
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) soit compris entre
0,02 et 0,05 mm (0,0007 ~ 0,002 pouce). Exécuter suivant les
étapes ci-après :
a. Installer l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) suivant les
étapes de 1-a à 1-f. Tourner l’engrenage conique hélicoïdal
menant (13), et serrer alternativement les 8 boulons (9) en
exerçant un couple de 100 N•m (80 Ibf•ft), pour que le roulement
soit en position prévue.
b. Démonter les boulons (9), remonter deux boulons Figure 5 Mesurer la dimension « A »
horizontalement séparés. Le couple de serrage passe
successivement de 30 N•m (20 Ibf•ft) à 10 N•m (80 Ibf•ft).
c. Mesurer le jeu entre le carter de conique (16) et le support de
roulement (8) au droit des deux boulons, la valeur moyenne est
enregistrée comme la dimension « C ».
d. L'épaisseur correcte du groupe de cales de réglage du jeu est
de : « C », (étape 2-c) + “B” (étape 1-f) - « A » (étape 1-c) -
0,04 mm (0,0016 pouce). L’épaisseur de ce groupe de cales de
réglage du jeu doit garantir que le jeu axial de l’engrenage
conique hélicoïdal menant (13) est compris entre 0,02 et 0,05
mm (0,0007 et 0,002 pouce).
3. Démonter les boulons (9) installés dans l’étape 2-b, et le support
de roulement (8) du carter de couple conique (16). Calculer
suivant l’étape 1-9, régler l'épaisseur des cales de réglage du jeu
(15) pour atteindre celle requise, remplacer le cercle extérieur
moulé par celui à installer.
4. Installer les ensembles engrenage conique hélicoïdal menant
(12), (13) et (14) dans le carter de couple conique suivant les
étapes 1 et 2.
Attention : à cause de l’erreur de mesure et la compression non
complète lors de la mesure, l’épaisseur des cales de réglage du jeu
(15) et celle du groupe de cales de réglage du jeu (10) ne servent qu’un
point de départ ou point de référence pour la détermination de
l’épaisseur, elles ne peuvent pas prises pour les épaisseurs finales de
montage.
Le critère d’après lequel est déterminé l’épaisseur finale des cales de
réglage du jeu (15) est : la différence entre le pas de réglage mesuré
lors d’une compression tellement complète du roulement de petit côté Figure 6 Méthode de mesurer la dimension « A »
de l’engrenage conique hélicoïdal menant que le jeu apparaisse et le
pas de réglage grené à l’eau-forte à l’extrémité de l’engrenage conique
hélicoïdal menant (13) est inférieur à 0,075 mm (0,003 pouce), voir la
figure 7.
Le critère d’après lequel est déterminée l’épaisseur du groupe des
cales de réglage du jeu (10) est : fixer le comparateur sur la surface du
support de roulement, le palpeur s’oriente verticalement à la surface de
tête du boulon dans la platine de serrage, le support de roulement se
sert d’un point d’appui, forcer la platine de serrage avec un levier,
l'aiguille saute dans une plage de 0,02 ~ 0,05 mm.

5. Installer le joint à lèvre (11) dans le support de roulement (8), et


au même niveau que la surface de tête du logement étanche de
bague.

A=Distance de montage gravée ± 0,075

3-26 Manuel de maintenance

Figure 7 Ecart admissible lors de la mise au


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
6. Installer le groupe des cales de réglage du jeu (10)
dont l’épaisseur est déterminé suivant l’étape 2-d sur
le support de roulement (8), puis installer cet
ensemble dans le carter de couple conique (16).
Lors de l’installation de l’ensemble support de
roulement dans le carter, le trou de graissage du
groupe des cales de réglage du jeu (10) doit être
aligné sur la rainure du support de roulement (8).
7. Fixer le support de roulement (8) sur le carter de
couple conique (16) avec des boulons (9) en
exerçant un couple de serrage de 270 N•m, (198
Ibf•ft), installer les vis (7) dans le support de
roulement (8).
8. Lubrifier la lèvre de l’entretoise et la cannelure de
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) avec de
la graisse au lithium.
9. Installer l’ensemble fourche dans l'arbre cannelé de
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13), jusqu’à
atteindre la bague intérieure de roulement (12).
Attention: ne pas frapper la bride de la fourche.
10. Installer la platine de serrage (3), et la fixer sur
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) avec des
boulons (2) en exerçant un couple de serrage de 270
N•m (198 Ibf•ft), puis verrouiller les boulons avec le
fil d’acier de verrouillage.
Assemblage de l’engrenage conique hélicoïdal mené
1. Aligner les marques faites lors du démontage de
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) du carter
droit de différentiel (26).
2. Installer les boulons (29) et écrous (28) et les serrer
en exerçant un couple de serrage de 900 N•m (663
Ibf•ft).
Assemblage du croisillon et des éléments
1. Si le croisillon est désassemblé, installer à la presse
les pions de positionnement (31) de rondelle de
planétaire (30) dans les trous de positionnement
dans le carter gauche (36) et le carter droit (26).
2. Lubrifier la paroi intérieur du carter de différentiel
(36) et celle du carter de différentiel (26) avec de la
graisse convenable, et toutes autres pièces avec du
lubrifiant pour engrenages.
3. Poser la rondelle de planétaire (30), avec la face
avec rainure de la rondelle vers le planétaire dans le
carter droit de différentiel (26).
4. Installer le premier planétaire (32) avec sa surface
usiné vers la rondelle de planétaire (30) dans le
carter droit de différentiel (26).
5. Si le croisillon, les roulements et les satellites ont
déjà été démontés, installer les satellites (34) sur les
tourillons du croisillon (33), et puis installer les
bagues intérieures de roulement (35) chauffées sur
les tourillons du croisillon. Contrôler les dimensions
A et B montrées la figure 8.
6. Installer l’ensemble croisillon dans la rainure de
satellites sur la face intérieure de bout du carter droit
de différentiel (26).
7. Installer l’autre planétaire (32) et sa rondelle de
planétaire (30), avec le rainure de rondelle de
planétaire (30) vers d’ajustant à la surface usinée du
planétaire dans le carter gauche de différentiel (36).
8. Installer le carter gauche (36) sur l’ensemble
engrenage conique hélicoïdal mené (27) – carter
droit de différentiel (26), en garantissant que la
rondelle de planétaire (30) ne tombe du pion de
positionnement (31). Tourner le carter gauche (36)
jusqu’à ce que la marque faite lors du démontage
soit alignée à la marque sur le carter droit (26).

Manuel de maintenance 3-27


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
9. Installer les 4 boulons (37) à distance égale, étaler de la colle sur
les filets, puis serrer les boulons en exerçant un couple de
serrage de 580 N•m (428 Ibf•ft).
10. Vérifier si l’engrenage de l’ensemble tourne librement et
correctement, installer les boulons (37) restants et les serrer en
exerçant un couple de serrage de 580 N•m (428 Ibf•ft).
11. Centrer la bague intérieur de roulement (25) sur le surface
usinée perforée du carter gauche de différentie (36), et l’installer
à la presse en position prévue.
L’ensemble engrenage conique hélicoïdal mené combine avec
l’ensemble carter de couple conique.
Les écrous de réglage (24) assurent les deux fonctions fondamentales:
précharger les bagues intérieure et extérieure de roulement (25);
localiser l’engrenage conique hélicoïdal mené (27), pour obtenir un jeu
correct entre l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) et l’engrenage
conique hélicoïdal menant (13). Par rapport à l’engrenage conique
hélicoïdal mené (27), l’écrou de réglage (24) de même côté que
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) écarter peut pousser et
éloigner l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) de l’engrenage
conique hélicoïdal menant (13), l’écrou de réglage (24) derrière
l’endroit où s’engrènent l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) et
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) pousse et rapproche
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) de l’engrenage conique
hélicoïdal menant (13), l’ensemble engrenage conique hélicoïdal mené
(27) doit être installé sur le carter de couple conique (16), afin de
précharger modérément les bagues intérieure et extérieure, et de créer
une zone d’engrènement satisfaisant entre l’engrenage conique
hélicoïdal mené (27) et l’engrenage conique hélicoïdal menant (13).
Cette situation peut être atteinte suivant les étapes ci-après :
1. Installer l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) sur le carter
de couple conique ; garantir que la bague extérieure de
roulement (25) est emboîtée dans la bague intérieure de
roulement ; installer le chapeau de presse-étoupe (20) sur la
bague extérieure, puis fixer le couvercle du support de roulement
sur le carter (16) avec 4 manchons de repérage (19) et boulons
(21), serrer les boulons sans atteindre le couple de serrage
spécifié.
Attention : chaque chapeau de presse-étoupe (20) est usiné après
être installé dans le carter de couple conique (16), donc, il doit aligner
des marques faites lors du démontage, pour garantir qu’il est remonté
en position initiale.
2. Pour assurer un fonctionnement correct, installer un
comparateur au dos derrière l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27) en vue du contrôle. Tourner discrétionnairement cet
ensemble, pour vérifier la valeur de saute de la face de bout
derrière l’engrenage conique hélicoïdal mené (27), la tolérance
de saute est égale ou inférieure à ± 0,075 mm (0,003 pouce),
voir le figure 9.
3. Mesurer et enregistrer les valeurs obtenues par les
comparateurs symétriquement placés côté bloc d’arrêt sur le
chapeau de presse –étoupe, pour la référence ultérieure.
4. Installer des écrous de réglage (24) dans le chapeau de
presse-étoupe (20).
5. Mesurer le jeu d’engrènement de l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27), la palpeur doit verticale à la surface d’engrenage, vor
la figure 10. Serrer les écrous de réglage (24) derrière
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27), jusqu’à ce que le jeu
d’engrènement montré par le micromètre entre l’engrenage
conique hélicoïdal mené (27) et l’engrenage conique hélicoïdal
menant (13) est comprise entre 0,41 et 0,56 mm (0,016 ~
0,022 pouce).
6. Serrer les écrous de réglage (24) s’opposant, pour que la valeur
mesurée sur la bloc d’arrêt du chapeau de presse-étoupe soit
plus élevée que celle mesurée dans l’étape 3 de 0,05 ~ 0,13
mm (0,002 ~ 0,005 pouce), lors de la mesure de la variance, il
doit appliquer un couple de 9,5N·m ~ 19N·m sur l’engrenage
conique hélicoïdal mené (27) pour le faire tourner, la grandeur de
serrage mesurée au moment où l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27) commence à tourner et la valeur de préserrage de la
paire de roulements conique de l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27). Le couple correspond à la force : de 53 N ~ 104 N
où l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) commence à
tourner suite à la traction tangentielle des boulons (29) par le
ressort.

3-28 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
7. Vérifier encore une fois le jeu d’engrènement à ce
point entre l’engrenage conique hélicoïdal menant
(13) et l’engrenage conique hélicoïdal mené (27), qui
doit être compris entre 0,41 et 0,56 mm (0,016 et
0,022 pouce). S’il est en dehors de cette plage,
dévisser un écrou de certains tours, sans changer la
précharge sur le roulement, puis visser l’écrou
opposé de mêmes tours.
8. Vérifier le profil de dent conformément la description
sous le titre « Réglage », après avoir obtenu un jeu
satisfaisant.
9. En cas de profil de dent incorrect, le corriger en
lâchant et serrant l’écrou de réglage (24) avec la
méthode susmentionnée. Chaque fois le profil est
corrigé, la tolérance de jeu sera contrôlée de
nouveau. Si un profil de dent satisfaisant ne peut pas
être obtenu lors d’une tolérance admissible, il
nécessite d’ajouter ou de réduire les cales de réglage
du jeu (15) entre la bague intérieure (14) et le carter
de couple conique (16), les cales de réglage jeu (10)
peuvent être ajoutés ou réduits de la même façon.
10. Le changement des cales de réglage du jeu
conformément à la description de l’ « Ensemble
engrenage conique hélicoïdal menant » épargne la
procédure de comparaison de la dimension mesurée
par le micromètre à celle gravée à l’eau–forte à
l’extrémité de l’axe de l’engrenage conique hélicoïdal Figure 9 Mesurer la valeur de saute de la
menant (13). Cette procédure vise simplement à face de bout de l’engrenage conique
trouver une valeur initiale la plus proche de la valeur hélicoïdal mené
correcte pour le réglage ultérieur.
11. Pour maintenir la précharge sur le roulement latéral
de différentiel, le jeu et la zone d’engrènement
satisfaisants, il doit exécuter en respectant
strictement la procédure « essai, contrôle, essai ».
12. Après obtenir la précharge, le jeu et la zone
d’engrènement satisfaisants, serrer les boulons (9)
dans la bague d’étanchéité en exerçant un couple de
de 270 N•m (198 Ibf•ft), puis contrôler encore une fois
la tolérance de jeu et la zone d’engrènement.
13. Serrer les boulons (21) en exerçant un couple de
serrage de 900 N•m (663 Ibf•ft). Chaque paire de
boulons serrés doivent être fixés par le fil d’acier de
verrouillage (1). Le fil d’acier de verrouillage passe
au-dessus du chapeau de presse-étoupe de palier
(20), et traverse les têtes de boulons
correspondantes.
14. Tourner de 10 tours l’engrenage conique hélicoïdal
mené légèrement chargé, puis comparer à la valeur
mesurée et enregistrée dans l’étape 3, la valeur
d’extension de la portée au-dessus de la bloc d’arrêt
sur le chapeau de presse-étoupe de palier (20) doit
être comprise entre 0,05 et 0,13 mm (0,002 et 0,005 La palpeur doit être verticale au flanc de
pouce), ce qui peut garantir une précharge saillie, la valeur du jeu est comprise entre 0,41
convenable sur le roulement latéral. et 0,56 mm.
15. Installer l’épingle (22), et serrer les boulons (23) en Figure 10 Méthode de mesurer le jeu de
exerçant un couple de serrage de 33 N•m (24 Ibf•ft), d’engrènement
puis fixer les boulons avec le fil d’acier de verrouillage
(1).

Manuel de maintenance 3-29


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Régler
Le réglage d’un différentiel qui a déjà utilisé pour une
période et produit des bruits conduit éventuellement aux
résultats très désespérants. Parce que la variation au
cours du réglage se concentre habituellement sur une
petite surface portante de l’engrenage défectueux. Donc il
analyser à quels résultats conduit le réglage avant le
réglage d’un vieux différentiel.
Attention : un différentiel qui n’a pas reçu une révision
générale et n’est trop usé peut être réglé avec la méthode
susmentionnée.
Il est suggéré de prendre les mesures suivantes pour
analyser le profil de dents, pour faciliter l’identification.
1. Appliquer du pigment bleu violet et du minium
mélangé à huile ou d’autres pigment ou colorant
faciles à éliminer sur les faces saillantes des 12 dents
de l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) ; quand
l’engrenage conique hélicoïdal menant (13) tourne, le
pigment ou colorant entre des dents sera effacé sous
l’action d’engrènement, ainsi la taille, la forme et la
position des tachetures sur les zone d’engrènement
sont claires. Observer les empreintes, c’est
d’observer les flancs de saillie (faces saillantes) de
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27). Figure 11 Engrènement correct
2. Un tel contrôle ne peut être exécuté qu’après avoir
tourné de 10 tours l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27) légèrement chargé. Une autre méthode de
contrôler la forme de la zone d’engrènement est :
tourner d’un quelques tours dans le sens des aiguilles
d’un monter et le sens contre les aiguilles. Quand les
engrenages tournent et s’engrènent, opposer une
pièce de bois à l’engrenage conique hélicoïdal mené
(27) en exerçant une résistance, pour obtenir une
empreinte claire.
3. Voir les figures de 11 à 16, interpréter les formes de
la zone d’engrènement.
a. si la zone d’engrènement obtenue est pareille à la
figure 11, le réglage est correct.
b. Si la zone d’engrènement sur les flancs de saillie de
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) est de côté
intérieur comme la monter la figure 12, tourner les
écrous de même tours, pour que l’engrenage conique
hélicoïdal mené (27) s’éloigne de l’engrenage
conique hélicoïdal menant (13), jusqu’à obtenir
l’empreinte satisfaisante.

Figure 12 Jeu insuffisant

3-30 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
c. Si la zone d’engrènement sur les flancs de saillie de
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) est de côté
extérieur comme la monter la figure 13, tourner les
écrous, pour que l’engrenage conique hélicoïdal
mené (27) se rapproche de l’engrenage conique
hélicoïdal menant (13), jusqu’à obtenir l’empreinte
satisfaisante.
d. Si la zone d’engrènement suit le pied de dent de
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) comme la
montre la figure 14, déplacer l’engrenage conique
hélicoïdal menant (13) vers l’extérieur en ajoutant des
cales de réglage du jeu.
e. Si la zone d’engrènement suit la tête de dent de
l’engrenage conique hélicoïdal mené (27) comme la
montre la figure 15, déplacer l’engrenage conique
hélicoïdal menant (13) vers l’intérieur en réduisant
des cales de réglage du jeu.
Montage
Se référer à la figure 1 pour les numéros entre
parenthèses.
1. Les roues doivent être fermement calées.
2. Si la benne est pas élevée, lever la benne et installer
les goupilles de fixation. Voir le chapitre 24 « Benne
et montage ».
3. Nettoyer la surface d’ajustement du carter de pont et Figure 13 Jeu trop grand
du couple conique – différentiel avec du solvant
hydrocarboné, pour éliminer les saletés, graisse et
corps étrangers, essuyer des surfaces nettoyées. La
bande d’étanchéité est utilisé comme suit : la surface
collante est collée sur la surface de bout du carter de
pont, une extrémité de la bande roule sur le premier
goujon de haut, et puis le deuxième, ainsi de suite. La
bande entre les goujons ne peut pas être très longue,
pour éviter l’entrée de la bande dans le trou allongé
du couple conique – différentiel, enfin, la bande se
recouvre et s’enroule en tête. La colle plane peut
remplacer la bande d’étanchéité.
4. Les vis d’assemblage (18) doivent être déjà
démontés du haut du carter de couple conique,
remplacer les vis par des boulons à oreille. Sinon,
démonter les vis d’assemblage (18) et les remplacer
par des boulons à oreille.
5. Placer l’ensemble couple conique – différentiel
devant le carter de pont.
6. Connecter une extrémité du dispositif de levage à
câble ou à chaîne au rochet en arrière du support de
levage de benne, l’autre extrémité aux boulons à
oreille du carter de couple conique susmentionnés.
7. Lever l’ensemble couple conique – différentiel,
l’aligner sur les goujons dans le carter de pont.
8. Fixer l’ensemble couple conique – différentiel sur le
pont avec des écrous auto-freinés en exerçant un
couple de serrage de 90 N•m (33 lbf•ft), qui est
augmenté uniformément à 541 N•m (399 lbf•ft). Figure 14 Engrenage conique hélicoïdal très proche
9. Aligner les marques faites lors du démontage (nécessiter plus de cales de réglage du jeu)
conformément au chapitre 18 « Montage de l’arbre
d’entrainement », et monter l’arbre d’entraînement en
position initiale.
10. Le demi-essieu est monté en position prévue d’une
façon fiable, et fixer la bride pleine d’entraînement sur
la roue. Voir la section 3.1.1 « Renvoi de roue et
arbre de arrière de roue motrice ».
11. Lubrifier le carter de pont, le renvoi de roue –
différentiel avec du lubrifiant spécifié dans la section
36.1 « Lubrifiant et maintenance ».
Maintenance
Contrôle périodique

Manuel de maintenance 3-31


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Contrôler périodiquement les boulons de montage (2), les
écrous sur l’axe de l’engrenage conique hélicoïdal menant,
le support de roulement de l’engrenage conique hélicoïdal
menant, les boulons dans le support de roulement, les
écrous auto-freinés sur le couple conique – différentiel
pour voir s’ils sont serrés ; serrer les écrous auto-freinés et
les écrous dans la bride de fourche chaque semaine pour
qu’ils ne présentent aucun lâchement nécessitant un
serrage. Maintenir l’état serré des écrous pour réduire
l’endommagement causé par la vibration ou le frottement
abusif du couple conique – différentiel et du système de
transmission. Les goujons dont les filets sont endommagés
et rompus doivent être remplacés à temps. Soulever le
train arrière avec un cric pour exécuter la « marche en
essai » du couple conique – différentiel, faire attention aux
bruits pour décevoir en temps utile des problèmes, régler
et remplacer des pièces usées.
Lors de l’exécution de ce travail, les deux roues arrières
doivent quitter le sol, puis libérer le freinage des deux
roues, pour qu’elles puissent tournent à vitesse
essentiellement égale.
Note : Ne pas exécuter ce travail en soulevant une roue
arrière, l’abuse de cette opération causera le Figure 15 Engrenage conique hélicoïdal très loin
surchauffement, la déformation ou la rupture du tourillon et (nécessiter moins de cales de réglage du jeu)
du roulement du croisillon du couple conique – différentiel.
Si le couple conique – différentiel produit trop de bruits, il
doit le démonter du carter de pont, puis le désassembler et
contrôler.
Lubrification
Lubrifier par barbotage le couple conique – différentiel
avec du lubrifiant extrême pression. Le bouchon de Eloigner l’engrenage conique
remplissage se situe au moyen-arrière du carter de pont. hélicoïdal mené pour corriger la
situation présentée par la figure 12
Contrôler le couple conique – différentiel, évacuer
périodiquement du lubrifiant et injecter du nouveau Rapprocher l’engrenage conique
lubrifiant recommandé, le niveau de lubrifiant doit au fond hélicoïdal menant pour corriger la
situation présentée par la figure 15
de l’orifice de visite, et n’est pas plus bas que le niveau de
remplissage de 13 mm (1/2 pouce), voir la section 36.1
« Lubrifiant et maintenance » ; lors de l’évacuation du
lubrifiant, il doit éliminer les clastes d’acier attirés par le
bouchon de de vidange magnétique au fond du carter de
point. Après la vidange et le remplissage du lubrifiant, le
renvoi de roue sera contrôlé après 10 heures de
fonctionnement.
1. Inspecter le niveau de lubrifiant dans le renvoi de
Eloigner l’engrenage
roue depuis le bouchon de niveau d’huile, injecter du conique hélicoïdal
lubrifiant en cas d’un niveau très bas. Le point de menant pour corriger
la situation présentée
contrôle est celui le plus bas, la ligne de niveau est par la figure 14
horizontale. Si le niveau est au-dessus de ce point de
contrôle, il n’est pas nécessaire d’évacuer du
lubrifiant.
Rapprocher l’engrenage conique hélicoïdal mené pour
2. S’il nécessite d’ajouter du lubrifiant, si du lubrifiant corriger la situation présentée par la figure 13
coule du bouchon de niveau du carter de pont, le
niveau est correcte. Figure 16 Direction de mouvement lors du réglage

3-32 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
Conditions techniques des couples spéciaux
Couple
No. du plan Numéro d’ordre Désignation
N·m Ibf·ft
1 2 Boulon 270 198
1 9 Boulon 270 198
1 21 Boulon 900 663
1 23 Boulon 70 51
1 28 Ecrou 900 663
1 29 Boulon 900 663
1 37 Boulon 580 428

Tableau de diagnostic de panne


Panne Cause Réparation
Les dents se heurtent Remplacer l’engrenage endommagé
Vibration L’engrenage conique hélicoïdal menant ou
le couple conique – différentiel est trop usé Réparer ou remplacer des pièces usées
Usure du roulement Remplacer le roulement
Bruits continuels Usure abusive ou endommage de Remplacer l’engrenage usé ou
l’engrenage endommagé
Bruits d’entraînement Couple conique hélicoïdal trop serré Régler à nouveau
Roulement abîmé Remplacer le roulement
Couple conique hélicoïdal trop lâché Régler à nouveau
Bruits de glissement
Jeu trop grand au bout de l’engrenage
Régler à nouveau
conique hélicoïdal menant
Satellite ou planétaire usé Remplacer l’engrenage
Bruits de virage Roulement du croisillon endommagé ou
Remplacer le roulement
usé
Joint à lèvre endommagé Remplacer le joint à lèvre
Serrer les écrous en exerçant des couples
Perte du lubrifiant Ecrous lâchés
corrects
Rupture du carter de pont Réparer ou remplacer le carter de pont

Manuel de maintenance 3-33


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

3-34 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

3.1.4 Ensemble de poutre d'essieu arrière

1.Joint fileté 8.Boulon 15.Rondelle 22.Goujon fileté


2.Ensemble de 9.Bague de joint 16.Boulon 23.Bouchon
nez d'essieu en 10.Joint labyrinthe 17.Boulon d’aération
forme d'A 11.Rotule lisse 18.Rondelle 24.Bouchon
3.Rotule lisse 12.Tirette 19.Table fileté
4.Rondelle stabilisatrice anti-vibration 25.Rondelle
5.Boulon transversale 20.Écrou 26.Bouchon
6.Fil d’acier 13.Axe articulé 21.Rondelle fileté
d’arrêt 14.Rondelle 27.Élément
7.Rondelle composant de
carter d'essieu

Figure 1 Ensemble de poutre d'essieu arrière

Généralité sur le principe de fonctionnement


Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 1.
La poutre d'essieu arrière est composée par un élément
composant (27) de poutre d'essieu, un nez d’essieu en
forme d’A (2), une tirette stabilisatrice transversale (12),
etc. Elle permet d'installer le différentiel, le demi-arbre de
roue motrice et son manchon. Également

Manuel de maintenance 3-35


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
permet-elle de connecter l'essieu arrière au châssis à travers le nez
d’essieu en forme d’A (2), la tirette stabilisatrice transversale (12) et un
cylindre suspendue arrière.
Démontage et décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1. Avertissement
1. On démonte du nez d’essieu en forme d’A (2) le boulon (5), la Pour prévenir des dommages au personnel et aux
rondelle (4) et le joint fileté (1), et ensuite la rotule lisse (3). Au biens, les roues de véhicules doivent être bien
cas besoin, on peut en (nez d’essieu 2) démonter la buse de
graisseur. calées, il faut que les matériaux à caler et les
équipements de levage aient une résistance
2. Après avoir démonté le boulon (8) et la rondelle (7), on peut
démonter le nez d’essieu (2) de l'élément composant de poutre suffisante et un fonctionnement fiable pour garantir
d'essieu (27). Préalablement à l'opération de démontage la sécurité.
proprement dit, on doit hisser le nez d’essieu à l'aide d'un
équipement de levage approprié.
3. On démonte le bouton (17) et la rondelle (18) pour enlever la
table anti-vibration (19).
4. On démonte le boulon (16), la rondelle (15), la rondelle (14) et
l'axe articulé (13) et on enlève la bague de joint (9) et la tirette
stabilisatrice transversale (12).
5. On démonte de la tirette stabilisatrice transversale (12) le joint
labyrinthe (10) et la rotule lisse (11).
6. On enlève le bouchon d'aération (23) de l'élément composant de
poutre d'essieu (27).
Contrôle
1. On nettoie toutes les pièces démontées à l'aide d'un solvant
pertinent et les sèche au moyen de l'air comprimé ou d'une toile
molle. La rotule lisse sera séchée de façon naturelle. Il faut
garantir la propreté de chaque pièce contre toute pollution par la
poussière.
2. On vérifie la propreté des rainures intérieures et extérieures des
pièces, la fissuration, la strie, la dégradation superficielle et la
bavure. On lisse la partie compromise à l'aide d'une barre
abrasive et remplace toutes les pièces usées.
3. On vérifie si le filetage au niveau des joints, des boulons filetés
prisonniers, des goujons et de leurs adaptations sont dégradés.
Si on constate la détérioration de filetage d’une pièce ou d’un
composant, on doit le ou la remplacer.
4. On vérifie si les chemises, les roulements et les joncs subissent
une usure ou une déformation. Les pièces détériorées doivent
être remplacées.
5. Remplacez les rondelles usagées
Montage et installation
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Nota: Sauf une indication expresse, on doit visser toutes les pièces de
fixation suivant l'article 36.2 "Conditions techniques relative au couple
de serrage des boulons et écrous standards".
Nota: Si un préchauffage est nécessaire pour monter la poutre d'essieu
et le manchon de demi-arbre, avant le soudage, on doit refroidir la
partie d'action sur la poutre d'essieu à une température inférieure à
66℃(150 ℉).
Lors de soudage, la partie concernée de manchon de demi-arbre et de
poutre doit être chauffée jusqu'au moins 150℃(300 ℉)et cette limite
doit être maintenue durant toute la durée de soudage.
1. On monte la rondelle (25), le boulon fileté (24) et le bouchon (26)
sur l'élément composant de poutre d'essieu (27).
2. On monte le bouchon d'aération (23) sur l'élément composant de
poutre d'essieu (27).
3. On monte la rotule lisse (11) sur la tirette stabilisatrice
transversale (12), et la fixe par le joint labyrinthe (10). Ensuite on
monte l'ensemble de cette tirette sur l'élément composant de
poutre d'essieu (27) avec la bague de joint (9) et

3-36 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
l'axe articulé (13), et puis on fixe la tirette stabilisatrice
transversale (12) sur l'élément de composant de poutre
d'essieu (27) par les rondelles (14), (15) et le boulon (16).
7. On fixe la table anti-vibration(19) sur l'élément Avertissement
composant de poutre d'essieu (27) à l'aide du boulon Pour prévenir des dommages au personnel et aux
(17) et de la rondelle (18). biens, les roues de véhicules doivent être bien
8. On monte tout d'abord la rotule lisse (11) et puis le calées, il faut que les matériaux à caler et les
joint fileté (1) et la rondelle (4) sur le nez d’essieu (2) équipements de levage aient une résistance
et les fixe avec le boulon (5) qui est bloqué par le fil suffisante et un fonctionnement fiable pour garantir
d'acier (6) sur le nez d’essieu (2). la sécurité.
9. On manutentionne le nez d’essieu (2) par un
équipement de levage adaptable sur l'élément
composant de poutre d'essieu (27) et le fixe avec le
boulon (8) et la rondelle (7). Le couple de serrage
pour le boulon (8) est de 3 640N·m.

Manuel de maintenance 3-37


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

3.1.5 Frein arrière et montage

Figure 1 Plan général de frein

3-38 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
1. Anneau 12. Ensemble de joint 24. Anneau 35. Anneau 1. Joint en D
dynamique
2. Roue motrice 13. Anneau 25. Joint torique OG 25. Disque 47. Joint en D
d'entraînement
3. Joint trempé 15. Coupelle étanche 26. Bande de guidage 37. Plaque de 48. Coupelle de
intérieure soutènement piston de frein de
service
4. Boulon 16. Anneau 27. Ressort 38. Garniture de friction 49. Vis
d'échappement
1. Anneau 1. Anneau 28. Ressort 39. Disque de friction 50. Capuchon
anti-poussière
6. Fil d'acier de 18. Bague 29. Clavette 40. Piston de frein de 51. Bouchon fileté
serrage d'étanchéité service
7. Boulon 19. Ensemble de joint 30. Piston de frein de 41. Boulon 53. Goujon fileté
dynamique stationnement prisonnier
8. Rondelle 20. Boulon 31. Joint torique OD 42. Plaque de montage 54. Contre-écrou
15. Coupelle 21. Rondelle 32. Bande de guidage 43. Ressort
étanche extérieure
10. Anneau 22. Couvercle de 33. Clavette 44. Clavette
semelle de ressort
11. Bague 23. Vis à tête creuse 34. Carter 45. Goupille de recul
d'étanchéité
Figure 1 Plan général de frein

Manuel de maintenance 3-39


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Joint «A»

Joint «C»

Joint «D»

Joint «B»

Joint «D»

Joint «C»

13. Anneau 43. Ressort 47. Joint en D


24. Anneau 44. Clavette 49. Vis
33. Clavette 45. Goupille de d'échappement
42. Plaque de recul 51. Bouchon fileté
montage 46. Joint en D 52. Tape

Figure 2 Structure de frein

3-40 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

Figure 3 Composants de frein (Leurs numéros correspondent à


ceux présentés dans la Figure 1 et la Figure 2)

Généralité sur le fonctionnement


Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 1 et la Figure 2.
Frein de service
Nota: La structure de ce frein de service est caractérisée
par "sens direct", soit l’engagement de frein sera maintenu
à l'aide d'une pression.
Le frein de service arrière réduit ou arrête de façon
hydraulique la rotation de roue motrice. Lorsque l'on
enfonce la pédale de frein installée dans la cabine de
conduite ou lorsque l’on manipule le levier de commande
de ralentisseur monté sur la console de commande
centrale en mettant le sélectionneur basculant de
ralentisseur (s'il est équipé) à la position de frein à disque,
l'huile hydraulique est transmise à

Manuel de maintenance 3-41


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Le joint "C" installée sur le frein à disque, telle que présentée dans la
Figure 2. L'huile hydraulique introduite dans le joint "C" pousse le
piston de frein de service (40) de sorte qu'il s'appuie contre l'élément
composant de frein à disque constitué par la plaque de soutènement
(37), les garnitures de friction (38) et les disques de friction (39).
Les disques de friction sont interposés dans les garnitures de friction
(38) et actionnés par le moyeu à travers la roue d'entraînement (2) et le
disque d'entraînement (36). La force de serrage appliquée sur
l'élément composant de frein à disque, destinée à réduire ou arrêter la
rotation de roue motrice dépend directement de la profondeur
d'enfoncement de pédale de frein.
Lorsque l'on libère la pédale de frein ou levier de commande de
ralentisseur, la pression appliquée au piston de frein de service (40) est
enlevée de manière qu'il (40) est tiré en retour à la position initiale sous
la force de soutenue appliquée par le ressort de recul de frein (43) à la
tête de gouille de recul (45), ainsi, le serrage de l'élément composant
de frein à disque est libéré.
Frein de stationnement
Nota: La structure de ce frein de stationnement est caractérisée par
"sens inverse", soit le dégagement de frein sera maintenu à l'aide d'une
pression.
Ce frein est contrôlé par le bouton de commande de frein de
stationnement/ d'urgence installé sur le tableau de bord. Il est
compressé par la force de ressort et détendu par la force hydraulique.
Quant le bouton de contrôle est relâché, l'huile hydraulique entre dans
le joint "D" telle que présentée dans la Figure 2 et coule dans le
passage d'huile devant le piston de frein de stationnement (30) à
travers la rainure de guidage dans le carter de disque de frein (34). A
ce moment, l'huile hydraulique poussera le piston (30) en atténuant
l'effort de tension appliqué par les ressorts (27, 28) afin d'enlever la
pression appliquée à la plaque de soutènement (37), l'élément
composant de disque de frein est libéré. Si on appuie sur le bouton de
Avertissement
contrôle, la pression d'huile au niveau de le joint "D" et celle serrant le Pour prévenir des blessures corporelles et des
piston (30) sont libérées. dommages d'équipements, on doit garantir que la
La reprise de tension des ressorts (27, 28) est réalisée de façon que le capacité de levage d'un équipement concerné est
piston (30) s'appuie étroitement sur la plaque de soutènement (37), les suffisante, les roues de véhicules sont bien calées
groupes de garnitures de friction (38) et les disques de friction (39). Les afin d'assurer la sécurité d'opération.
derniers rotatifs interposés à ce moment entre les garnitures de friction Après avoir éteint le moteur, en cas d'huile
sont serrés de manière que la roue est freinée.
hydraulique restant dans le système de freinage, on
Démontage doit enfoncer par plusieurs reprises successives la
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la pédale à frein pour que l’huile puisse être
Figure 1 et la Figure 2. complètement purgée à travers la valve afin d'éviter
Nota: Avant de démonter et de décomposer l'ensemble de frein à une blessure corporelle grave.
disque, on doit inscrit l'usure de disque de friction et de plaque de Il faut faire très attention au cours de démontage de
soutènement conformément à la procédure de mesure et à la
disposition relative à la limite maximale d'usure admissible, définies
roue en respectant les exigences sur les procédures
dans "la procédure de mesure d'usure de l'ensemble de frein à disque" définies pour "l'ensemble de pneu et jante".
relevant du thème "Contrôle" dans le présent article.
1. On stationne le véhicule sur un terrain d'opération plat et applique le
frein de stationnement. Après avoir éteint le moteur, on fait
tourner le volant par plusieurs reprises suivant les deux sens et
libère la pression dans le système de direction.
2. On enfonce successivement la pédale pour libérer la pression
dans le système de freinage. On cale les roues et met
l'interrupteur principal de la batterie à la position
"déclenchement".
3. On démonte le bouchon fileté (51) et décharge l'huile de
refroidissement circulant dans l'ensemble de frein à disque dans
un récipient propre, et puis le bouchon fileté est remonté.
4. On démonte la vis filetée d'échappement (49) du fond et
décharge l'huile hydraulique circulant dans le frein dans un
récipient propre, et puis cette vis filetée d'échappement est
remontée.
Nota: En vue de minimiser la perte d'huile lors du démontage de tuyau
d'huile de l'ensemble de frein, on peut démonter préalablement le
respirateur d’air installé sur la boîte de commande de direction et celle
de frein,

3-42 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
et raccorde le joint à la pompe à vide pour que le vacuum d'aspiration
du réservoir d'huile atteigne 0,5 ~ 0,7 bars.
5. On démonte la tuyauterie de refroidissement de frein de le joint
"A" et le joint "B" de la coupelle de piston de frein de service (48)
et réalise un marquage pour la tuyauterie démontée, veuillez voir
la Figure 2. On obstrue la tuyauterie et les joints afin d'éviter leur
pollution par l'impureté en conservant l'huile dans les tuyaux.
6. On démonte la tuyauterie de refroidissement de frein du joint "C"
de la coupelle de piston de frein de service (48) et réalise un
marquage pour la tuyauterie démontée, veuillez voir la Figure 2.
On obstrue la tuyauterie et le joint afin d'éviter leur pollution par
l'impureté en conservant l'huile dans les tuyaux.
7. On démonte la tuyauterie de refroidissement de frein de le joint
"D" de la coupelle de piston de frein de service (48) et réalise un
marquage pour la tuyauterie démontée, veuillez voir la Figure 2.
On obstrue la tuyauterie et le joint afin d'éviter leur pollution par
l'impureté en conservant l'huile dans les tuyaux.
8. Conformément aux exigences définies dans l'article "Ensemble
de roue arrière" du chapitre 4, on démonte l'ensemble de moyeu
du véhicule.
9. On met horizontalement l'ensemble de moyeu sur la terre en
laissant la roue motrice (2) en haut. On démonte l'anneau (5) du
cercle extérieur de la roue motrice (2) et rebute cet anneau (5).
10. On démonte les boulons (4) fixant la roue motrice (2) sur le
moyeu avec les joints trempés (3). L'enlèvement de ces pièces
doit être réalisé par un outil de levage adaptable.
11. On enlève du moyeu l'anneau (1) et le rebute.
12. On démonte la coupelle étanche intérieure (15), enlève et rebute
l'anneau (16).
13. On démonte de la coupelle étanche intérieure (15) et du disque
d'entraînement (36) l'ensemble de joint dynamique (19) et rebute
l'anneau y incorporé. Les éléments métalliques étanches sont
mis à part pour recevoir un contrôle.
14. On démonte relativement du couvercle de semelle de ressort
(22) un boulon (20) et un joint trempé (21), et de la coupelle de
piston de frein de service (48) un boulon (20) et un joint trempé
(21). Les deux boulons démontés doivent être posés le plus
possible suivant la direction de 12 heures d'horloge. A chaque
trou de boulon, on visse un boulon à anneau. Avertissement
15. Les outils de levage seront reliés aux boulons à anneaux Pour prévenir des blessures corporelles et des
installés sur l'ensemble de frein à disque suivant l'étape 14. dommages d'équipements, on doit garantir que la
Après avoir tendu les outils, on démonte l'écrou (58) et hisse capacité de levage d'un équipement concerné est
l'ensemble de frein à disque avec une grande prudence de l'axe suffisante, cet équipement est fixé avec fiabilité, les
de roue. On met horizontalement cet ensemble sur la terre plate
et propre en laissant le couvercle de semelle de ressort (22) en
roues de véhicules sont bien calées afin d'assurer la
haut. sécurité d'opération.
16. On répète les étapes 3 à 15 pour réaliser le démontage de
l'ensemble de frein à disque de l'autre côté.
Décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 3.
1. On démonte le fil d'acier de serrage (6) du boulon (7) et le boulon
(7) fixant la coupelle étanche extérieure (9) sur le disque
d'entraînement (36) avec la rondelle (8). Et puis on démonte la
coupelle étanche extérieure.
2. On démonte l'anneau (35) du cercle extérieur du disque
d'entraînement (36) et rebute cet anneau.
3. On démonte l'ensemble de joint dynamique (12) du disque
d'entraînement (36) et rebute l'anneau concerné. Les éléments
métalliques réservés ne doivent pas être compromis par
l'éraflure ou la détérioration.
4. On sort le disque d'entraînement (36) de l'ensemble de frein à
disque à l'aide des outils de levage adaptables. Ensuite,
l'ensemble de frein à disque sera renversé au moyen des outils
en laissant la coupelle de piston de frein de service (48) en haut.
5. On démonte l'anneau (5) de la coupelle de piston de frein de
service (48) et rebute cet anneau.

Manuel de maintenance 3-43


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Au cas échéant, on peut en démonte la vis d'échappement
(49)
6. On démonte le bouchon fileté (51) et l'anneau à Avertissement
rebuter de la coupelle de piston de frein de service Pour prévenir des blessures corporelles et des
(48). dommages des équipements, il faut faire très
7. Au cas besoin, on démonte le goujon fileté prisonnier attention lorsque l'on démonte le boulon à tête
(57) de la coupelle de frein de service (48). creuse (23) et le joint trempé (21) puisque le
8. On démonte le boulon (20) et la rondelle (21) de la couvercle de semelle de ressort (22) est soutenu par
coupelle de frein de service (48). les ressorts (27, 28) compressés.
9. Avec une grande prudence, on démonte la vis à tête
creuse (23) et le joint trempé (21), durant un cycle de
dévissage alternativement fait pour toutes les vis, on
applique un tour pour chaque vis jusqu’à ce que
toutes les vis soient démontées pour prévenir contre
un dégagement brusque de la coupelle de frein de
service (48) soutenue par les ressorts (27, 28)
compressés.
10. On enlève la coupelle de piston de frein de service
(48) du carter de frein (34) à l'aide d'un outil de levage Figure 4. Appareil à compresser le ressort
adaptable afin qu'elle soit posée sur une terre plate
en laissant le piston de frein de service (40) en haut.
11. On démonte les anneaux (24) et (13) de la coupelle
de piston de frein de service (48) et les rebute.
12. On emploie un outil présenté dans la figure 4 (nota: il
peut être fabriqué selon les dimensions définies dans
la figure 20). On visse le levier en T de cet outil dans
un trou fileté ouvert sur l'extrémité recevant la gouille
de recul (45). Le socle de cet outil est posé sur la
surface de piston de frein de service (40). On enfonce
le levier d'outil pour soulever la gouille de recul (45) et
le ressort de compression (36) jusqu'à ce que la
clavette (44) soit arrachée de la gouille de recul. On
enlève à ce moment l'outil tel que présenté dans la
figure 5.
13. On répète l'étape 12 pour enlever chaque clavette
(44) installée sur chaque goupille de recul (45). Figure 5 Schéma d’utilisation de l’appareil
à compresser le ressort

14. On visse trois boulons M12 dans les trois trous filetés
sur le piston de frein de service (40) pour l'arrachage.
Le vissage de boulons est alternativement fait pour
que le piston de frein de service (40) soit
progressivement retiré de la coupelle de piston de
frein de service (48). Ensuite, on démonte les trois
boulons d'arrachage et démonte le piston de frein de
service tel que présenté dans la figure 6.
15. On démonte les joints en D à rebuter (46, 47) de la
coupelle de piston de frein de service (48).

Figure 6 Schéma de démontage de piston


de frein de service

3-44 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
16. Il faut faire très attention lorsque l'on démonte la
plaque de montage (42) et les boulons (41) destinés
à fixer les ressorts (43) puisque les ressorts (43) sont
mis sous la plaque de montage (42). Veuillez voir la
figure 7.
17. On démonte les gouilles de recul (45) et les ressorts
de recul (43) de la coupelle de piston de frein de
service (48). Veuillez voir la figure 7.
Ressort

Figure 7 Schéma de démontage de gouille


de recul et de ressort

18. On démonte la plaque de soutènement (37) installé à


une extrémité du carter de disque de frein (34) et puis
on démonte de façon alternative toutes les disques
de friction (39) et les garnitures de friction (38) jusqu'à
atteindre la plaque de soutènement (28) de l'autre
extrémité. Veuillez voir la figure 8.
19. Au cas besoin, on peut démonter la clavette de
positionnement (33) du carter de disque de frein (34).
20. On renverse le carter de disque de frein (34) à l'aide
d'un outil de levage pour que le couvercle de semelle
de ressort (22) soit posé en haut. On démonte du
couvercle (22) le boulon (20) et le joint trempé (21).

Figure 8 Schéma de démontage des


éléments de friction

Avertissement
Pour prévenir des blessures corporelles et des
dommages des équipements, il faut faire très
attention lorsque l'on démonte le boulon à tête
creuse (23) et le joint trempé (21) du couvercle de
semelle de ressort (22) soutenu par les ressorts
compressés (27, 28).

Manuel de maintenance 3-45


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
21. Durant un cycle de dévissage alternativement fait
pour toutes les vis à tête creuse (23), chaque vis est
dévissée d'un tour jusqu'à ce que toutes les vis soient
démontées avec le joint trempé (21). Et puis on
enlève le couvercle de semelle de ressort (22) du
carter de disque de frein (34). Veuillez voir la figure 9.
22. On démonte l'anneau à rebuter (24) du couvercle de
semelle de ressort (22). On retire les ressorts (27, 28)
installés dans le piston de frein de stationnement
(30).

Figure Schéma de démontage de


la coupelle de semelle de ressort

23. On emploie l'outil de levage tel que présenté dans la figure 10


pour hisser le piston de frein de stationnement (30). Cet outil
peut être fabriqué conformément à la figure 23. On met les pieds
d'outil sur la surface d'extrémité du carter de disque de frein
pour qu'il soit supporté au dessous du piston de frein de
stationnement. On centre les trois orifices traversant sur les trois
trous filetés ouverts sur le piston de frein de stationnement. Et
puis on fixe l'outil sur le piston avec trois boulons M12 traversant
les trois orifices et vissés dans les trois trous filetés. Durant le
vissage, sous l'effet de soutènement appliqué par l'outil de
levage, le piston de frein de stationnement augmente jusqu'il se
dégage du carter de disque de frein. Ensuite on lève
complètement le piston. Veuillez voir la figure 11.
24. On démonte le joint torique (25) et la bande de guidage (26) du Figure Outil de levage
piston de frein de stationnement (30).
25. Au cas besoin, on peut démonter la clavette de positionnement
(29) du piston de frein de stationnement (30).
26. On démonte le joint torique (31) à rebuter du carter de disque de
frein (34). Et puis, on démonte la bande de guidage (32).
27. Au cas besoin, on peut démonter la clavette de positionnement
(33) du carter de disque de frein (34).
Contrôle
Procédure de contrôle sur l'usure de l'ensemble de disque de
frein.
Nota: ce contrôle doit être réalisé avant le démontage et la
décomposition de l'ensemble de frein à disque pour déterminer l'usure
des éléments de frein à disque.
Sauf les indications expressément précisées, le numéro entre
parenthèses correspond à celui présenté dans la Figure 1 et la Figure
2.
1. Retirez le bouton de commande de frein de
stationnement/d'urgence pour mettre en place la pression dans Figure 11 Schéma de démontage de piston de
la cavité de frein de stationnement en compressant les ressort frein de stationnement
(27, 28) installés dans le frein de stationnement (veuillez voir la
Figure 1).
2. Une pression doit être produite dans la cavité de piston de frein
de service lorsque l'on enfonce la pédale de frein de service ou
met le sélectionneur de ralentisseur (s'il est disponible) à la
position de frein à disque avec le levier de commande de
ralentisseur en position d'application.

3-46 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
3. On démonte avec une prudence la tape (52) de la
coupelle de piston de frein de service (48).
4. On mesure la distance entre la surface d'extrémité de
la coupelle de piston de frein de service (48) et la
surface usinée supérieure de la gouille de recul (45)
en introduisant dans le trou de la tape une jauge
micrométrique, la valeur de profondeur doit être
inscrite et marquée en "A".
5. On inscrit la dimension marquée sur la coupelle de
frein de service (48) et la déduit de la valeur mesurée
"A" (veuillez vous référer à l'étape 4), la différence
entre les deux valeurs représente l'usure de frein, et
puis, on peut faire une évaluation conformément aux
critères relatifs à la limite admissible d’usure indiquée
ci-dessous.
Valeurs limites d'usure pour un disque de frein neuf et
pour un vieux disque de frein
Épaisseur de disque de friction:
Disque neuf ............5,08±0,13mm(0,200±0,005 pouces)
Dimension admissible minimale d'un vieux disque. 4,57mm
(0,180 pouces)
Épaisseur de garniture de friction:
Garniture neuve2,413±0,064mm(0,095±0,0025 pouces)
Dimension admissible minimale d'une vieille garniture
.................................................. 2,29mm(0,090 pouces)
Épaisseur de plaque de soutènement:
Plaque neuve .........6,9±0,051mm(0,270±0,020 pouces)
En état de compression............. 5,84mm(0,230 pouces)
Limite d'usure de frein à disque
Épaisseur (mm)
Nombre
Neuf (ve) Vieux (vielle)
Disque de friction 13 66,04 59,41
Garniture de friction 12 28,96 27,48
Plaque de
2 13,8 11,68
soutènement
Épaisseur de
garnitures 108,8 98,57
superposées
Limite maximale
10,23
admissible
Pièces décomposées
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 3.
1. Toutes les pièces doivent être nettoyées par une
solution adaptable.
1. Et puis elles seront séchées à l'aide de l'air comprimé.
3. A la suite de nettoyage et de séchage, on applique de
l'huile sur les pièces pour prévenir contre la corrosion.
4. On vérifie soigneusement l'interface d'étanchéité de
l'anneau métallique installé dans l'ensemble de joint
dynamique (19, 12) pour confirmer qu'il est
réutilisable. Sur cette interface de l'anneau
métallique, une surface extrêmement polie sert d'une
aire étanche qui doit être concentrique par rapport à
l'interface étanche et doit avoir une largeur uniforme
sans aucune trace d'usure. En plus elle doit se située Il est admissible de continuer Il est inadmissible de continuer
à la moitié extérieure du cercle de la zone générale l’utilisation de l’anneau si l’aire l’utilisation de l’anneau si l’aire
étanche. Veuillez voir la figure 12. d’usure ne se situe d’usure ne se situe pas
Nota: Il est interdit d'inter-changer les éléments concentriquement qu’à la concentriquement à la moitié
d'étanchéité entre les différents ensembles de frein. Sinon, moitié extérieure du cercle de extérieure du cercle de cette
cette interface. interface ou si elle se localise à
une inadaptation de montage dans la coupelle de semelle la proximité de la moitié
de frein (9) se produira et l'étanchéité de contact entre les intérieure du cercle.
éléments métalliques sera compromise. Figure 12 Schéma de contrôle d’usure de
Nota: Lorsque l'on monte les anneaux métalliques jugés joint dynamique
conformes aux exigences de contrôles, un décalage

Manuel de maintenance 3-47


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
pourrait se passer par rapport à la position originale de pièces à
conjuguer de manière qu'une petite fuite intérieure se présente. Par
contre, dès que l'ensemble fonctionne, la fuite s'arrête immédiatement.
5. Avant de monter l'ensemble de frein à disque, on doit nettoyer la
surface extérieure pour enlever toutes les impuretés.
6. On vérifie si la présence de strie, de rupture de dent, d'usure
grave, de bosselure et de fissure existe sur les axes de roue et
on effectuera une réparation ou un remplacement
conformément au besoin.
7. On vérifie si la présence de bosselure, de fissure ou d'usure
existe sur la surface d'adaptation de différents couvercles de
semelles et des carters.
8. Pour tous les trous filetés et toutes les pièces de liaison filetée,
on doit vérifier si une impureté et une détérioration de filetage se
présentent et on doit effectuer le nettoyage, la réparation ou le
remplace conformément aux exigences concernées.
9. On doit vérifier si une bosselure, une fissure ou une usure se
présente au niveau du piston de frein de service (40) et on doit
effectuer une réparation ou un remplacement selon les
exigences concernées.
10. On doit vérifier si une rupture ou d'autres dégradations se
présentent au niveau des ressorts (27, 28, 43). Leurs forces
élastiques doivent être également contrôlées.
11. On doit vérifier si une fissure, une bosselure ou une corrosion se
présentent au niveau des disques de friction (38) et des
garnitures de friction (39), en même temps, on doit examiner si
une usure ou une détérioration se produit au niveau des dents
de connexion de ces pièces. Avertissement
12. On vérifie si une strie, une fissure ou une usure se présentent Pour prévenir des blessures corporelles et des
sur la surface de finissage des pièces diverses, et on doit dommages d'équipements, on doit garantir que les
effectuer la réparation ou le remplacement selon le besoin. équipements de levage sont assemblés avec
Montage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
fiabilité et la capacité de levage de ces équipements
Figure 3. est suffisante de sorte que l'opération soit réalisée
Nota: Il est obligatoire de nettoyer et lubrifier tous les anneaux, toutes avec la sécurité.
les bagues d'étanchéité et toutes les surfaces d'adaptation.
1. On pose le carter de frein à disque (34) sur un terrain plat et
propre au moyen d'un appareil de levage en laissant le
couvercle de semelle de ressort (22) en haut.
2. On monte la clavette (33) démontée dans le carter de frein à
disque (34).
3. On étend légèrement un joint torique neuf (31) et lubrifie la
rainure circulaire ouverte à l'intérieur du carter de frein à disque
(34) avec la graisse à base de lithium pour faciliter le montage
de ce joint torique. Et puis, ce joint torique est ainsi monté.
4. On lubrifie la bande de guidage (32) à l'aide de la graisse à base
de lithium et la monte dans le carter de frein à disque (34)
conformément au plan 13.
5. On monte la clavette de positionnement (29) sur le piston de
frein de stationnement (30).
4. On lubrifie un joint torique neuf (25) et la rainure circulaire
ouverte sur le cercle extérieur du piston de frein de
stationnement (30) à l'aide de la graisse à base de lithium, et
puis, on monte ce joint torique (25).
7. On lubrifie la bande de guidage (26) et l'aire environnante à
l'aide de la graisse à base de lithium et puis, on la monte dans
le piston de frein de stationnement (30) conformément au plan Figure 13 Schéma de montage de disque
13. d’entraînement
7. On lubrifie le joint torique (31) et l'aire environnante à l'aide de la
graisse à base de lithium et puis, on monte le piston de frein de
stationnement (30) dans le carter de frein à disque (34).
9. On pose le couvercle de semelle de ressort (22) sur le piston de
frein de stationnement (30) et réalise un centrage à l'aide d'une
clavette de positionnement (29). On tourne le couvercle de
semelle de ressort (22) pour que la clavette de positionnement
(33) installée dans le carter de frein à disque (34) s'aligne au
trou au dessus d'elle afin de réaliser le positionnement. Ensuite,
on met en position le piston de frein de stationnement (30) dans
le carter de frein à disque (25) à l'aide de 6 boulons (20). Faites
très attention pour ne pas endommager les joints toriques (25,
31) durant l'opération. Et puis, on démonte les boulons (20) et le
couvercle de semelle de ressort (22).
10. On insère les ressorts (27, 28) dans les trous du piston de frein
de stationnement (30) tel que présenté dans la figure 9. Dans la
rainure ouverte sur la surface d'extrémité du couvercle de
semelle de ressort (22), on installe

3-48 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
un anneau neuf (24).
11. On pose avec prudence le couvercle de semelle de ressort (22)
sur un groupe de ressorts (27, 28) installé dans le carter de frein
à disque (25), et puis on aligne les ressorts sur les trous ouverts
sur le couvercle de semelle de ressort et centre les clavettes de
positionnement (29) sur les trous concernés ouverts du
couvercle de semelle de ressort pour réaliser leur introduction.
12. On installe 5 boulons à tête creuse (23) avec les joints trempés
(21) dans les trous situés au dessous de la protection auriculée
du couvercle de semelle de ressort (22). On tracte le couvercle
(22) en surmontant la force élastique appliquée par les ressorts
(27,28) pour monter avec pression les boulons sur le carter de
frein à disque (34), ensuite, on serre les boulons à tête creuses
(23) avec un couple de 260 ~ 280 N·m (190 ~ 210 lbf·pouce)
13. On installe les boulons (20) avec les joints trempés (21) dans les
trous restants destiné à joindre le couvercle de semelle de
ressort (22) et le carter de frein à disque (34), et on les serre
avec un couple de 260 ~ 280 N·m (190 ~ 210 lbf·pouce).
14. On renverse le carter de frein à disque (34) à l'aide d'un appareil
de levage pour le poser sur un plan propre en laissant l'extrémité
installée du couvercle de semelle de ressort (22) en bas, veuillez
voir la figure 14. On monte la clavette de positionnement (33) Position de l’anneau
sur le carter de frein à disque (34).
15. On installe le disque d'entraînement (36) dans l'intérieur du
carter de frein à disque (34) à l'aide d'un appareil de levage.
Sous ce disque, on met les cales de 50x100mm (2x4 pouces).
Veuillez voir la Figure 13.
16. On aligne les dents de la plaque de soutènement (37) sur la
denture intérieure du carter de frein à disque (34) en
garantissant que la surface extérieure d'extrémité s'oriente vers
le bas et s'oppose au piston de frein de stationnement (30).
Nota: Avant d'installer la garniture de friction (38), on doit appliquer
l'huile de même nature introduite dans le système sur les disques de Figure de 14 Schéma de montage
friction. d’anneau
17. On aligne la denture intérieure du disque de friction (39) sur la
cannelure du disque d'entraînement (36) pour réaliser un
encastrement.
18. On installe sur le disque de friction (39) la garniture de friction
(38). L'opération d'installation des deux éléments se fait
alternativement jusqu'à ce que tous les disques et toutes les
garnitures soient installés à leurs places.
19. On installe l'autre plaque de soutènement (37) sur le dernier
disque de friction (39). Lors de montage, il faut faire attention
que l'extrémité avec une doublure de liège doit être orientée
vers le haut, s'opposant au piston de frein de service (40).
20. On installe respectivement dans les rainures des trois trous
situés sur le plan de montage du carter de frein à disque (34) les
anneaux neufs (13).
21. On installe les goujons prisonniers (53) sur les coupelles de frein
de service (48).
22. On pose à l'aide d'un appareil de levage la coupelle de frein de
service (48) sur un plan propre en laissant la surface interne
s'orienter vers le haut. On monte la gouille de recul (45) et le
ressort (43) dans le trou correspondant ouvert sur la coupelle de
frein de service (48).
23. On emboîte la plaque de montage (42) sur la gouille de recul
(45) et le ressort (43) et la fixe avec le boulon (41). On étend
légèrement le joint en D neuf (46) et le monte dans les rainures
intérieure et extérieure de glissière de la coupelle de frein de
service (48) avec un autre joint en D neuf (47).
Attention: Les joints en D doivent être correctement montés, une
distorsion ou une inclinaison peut entraîner la fuite de cavité de frein
de service.
24. On installe le piston de frein de service (40) en laissant la
surface plate en haut dans la coupelle de frein de service (48), il
faut garantir que les trois

Manuel de maintenance 3-49


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
orifices traversant dont le diamètre est de 13mm s'alignent à trois trous
filetés M12 ouverts sur le couvercle de semelle de piston. On doit faire
attention au cours de montage pour ne pas endommager les deux
joints en D installés sur l'ensemble de couvercle de semelle de piston.
Ensuite, on visse les trois boulons M12 sur le couvercle de semelle de
piston en traversant le piston avec les rondelles plates. On visse
alternativement les boulons en un tour par cycle pour qu'ils puissent
tracter le piston jusqu'à sa place prévue en bas.
25. Conformément à la Figure 5, on visse le levier en T de l'outil
présenté dans la Figure 4 et fabriqué suivant la Figure 20 dans
le trou fileté ouvert à l'extrémité de la goupille de recul (45).
26. Et puis, on met le socle de cet outil sur le plan du piston de frein
de service (40), on enfonce le levier d'outil et retire la goupille de
recul (45) jusqu'à ce que la clavette (44) puisse être montée
dans le trou situé à l'extrémité de la goupille de recul (45),
veuillez voir la Figure 5. Pour assurer un bon montage de
clavette (44), après avoir relâché le levier d'outil, la goupille de
recul ne se détache pas à cause du jeu entre le trou de gouille
du piston de frein de service (31) et la goupille de recul. A la fin
de montage, on démonte l'outil à presser le ressort.
27. On répète l'étape 26 et monte la clavette (44) dans chaque
goupille de recul (45).
28. On démonte les trois boulons M12 avec leurs rondelles plates.
29. Conformément à la Figure 15, on monte l'anneau neuf (24) sur
la coupelle de semelle de piston (48).
30. On renverse la coupelle de semelle de piston (48) en laissant
l'extrémité équipée du piston de frein de service (40) s'orienter
vers le bas.
31. On monte la vis d'échappement (49) sur la coupelle de frein de
service (48).
32. On remplace l'anneau sur le bouchon fileté (51) par un anneau Figure 15 Outil à monter le joint
neuf et puis on les installe sur la coupelle de frein de service dynamique – anneau de guidage
(48).
33. A l'aide d'un appareil de levage adaptable, on hisse la coupelle
de semelle de piston (48) pour qu'elle soit posée au dessus du
carter de frein à disque (34) en garantissant que les trous de
goupille sur le couvercle s'alignent sur les clavettes de
positionnement (33). Et puis, on descend doucement l'ensemble
de couvercle de semelle de piston pour qu'il soit posé sur le
carter de frein à disque.
34. On introduit les 5 vis filetée à tête creuse (23) les leurs joints
trempés (21) dans les trous au dessous de la protection
auriculée de la coupelle de semelle de frein de service (48). On
visse alternativement les vis filetées à tête creuse (23) en un
tour par cycle pour qu'elles puissent tracter l'ensemble de
couvercle de semelle de piston jusqu'à ce qu'il descende dans le
carter de frein à disque (34). Le couple de serrage appliqué sur
la vis (23) est de 260 ~ 280 N·m.
35. On monte dans la coupelle de piston de frein de service (48) les
boulons (20) avec leurs joints trempés (21). Ils (20) seront serrés
avec un couple de 260 ~ 280 N·m.
Nota: Il faut faire attention lorsque l'on renverse l'ensemble de frein à
disque pour éviter un détachement du disque d'entraînement (36) du
carter de frein à disque (34).
36. On met l'ensemble de frein en état vertical en laissant la vis
d'échappement (49) s'orienter vers la direction de 12 heures,
veuillez voir la Figure 2. On raccorde une pompe à huile
manuelle portative au joint "C" à travers laquelle on introduit
dans cette interface l'huile hydraulique de freinage propre afin
que la pression dans la cavité de frein de service augmente à 52
bars. Au cours de ce pompage au joint "C", on ouvre un peu la
vis d'échappement (49, veuillez voir la Figure 2),

3-50 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
pour purger l'air résiduel dans la cavité et on ferme la vis
d'échappement jusqu'à ce que l'huile propre déborde de la soupape
d'échappement. Et puis la pression dans la cavité est ré-augmentée à
52 bars. Après 10 reprises de cycles de charge et de décharge en
pression, on éteint la pompe à huile manuelle après avoir bien mis en
place des joints toriques du piston. À la suite de 15 minutes de
maintien de pression de 52 bars, si la chute de pression dans la cavité
de piston de frein de service ne dépasse pas 3,5 bars, on considère
que l'ensemble de piston de frein de service est conforme aux
exigences concernées.
On démonte la pompe à huile manuelle du joint "C" et la branche
au joint «D» pour que le joint torique soit bien mis en position.
On entame l’essai de pression en mettent en charge le piston de
frein de stationnement, en même temps, on ouvre un peu la vis
d'échappement (49, veuillez voir la Figure 2), pour purger l'air
résiduel dans la cavité et on ferme la vis d'échappement jusqu'à
ce que l'huile propre déborde de la soupape d'échappement. Et
puis la pression dans la cavité est ré-augmentée à 83 bars.
Après 10 reprises de cycles de charge et de décharge en
pression, on éteint la pompe à huile manuelle après avoir bien
mis en place des joints toriques du piston. À la suite de 15
minutes de maintien de pression de 83 bars, si la chute de
pression dans la cavité de piston de frein de service ne dépasse
Avertissement
pas 7 bars, on considère que l'ensemble de piston de frein de Pour prévenir des blessures corporelles et des
stationnement est conforme aux exigences concernées. dommages d'équipements, on doit garantir que la
Montage capacité de levage d'un équipement concerné est
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la suffisante, cet équipement est fixé avec fiabilité, les
Figure 1 et la Figure 2.
1. On installe les trous de boulon situés sur le plan de montage de
roues de véhicules sont bien calées afin d'assurer la
la coupelle de piston de frein de service (48) les anneaux neufs sécurité d'opération.
(5).
On démonte relativement du couvercle de semelle de ressort (22) un
boulon (20) et un joint trempé (21), et de la coupelle de piston de
frein de service (48) un boulon (20) et un joint trempé (21). Les
deux boulons démontés doivent être posés le plus possible
suivant la direction de 12 heures d'horloge. Chaque trou de
boulons sera rempli par un boulon à anneau.
3. On raccorde un appareil de levage aux boulons à anneau vissés
sur l'ensemble de frein à disque et l'installe ainsi dans l'axe de
roue.
Attention: "L'entrée" d'huile est au niveau supérieur lorsque l'on
manutentionne l'ensemble droit de frein, tandis que "l'entrée"
d'huile est au niveau inférieur lorsque l'on manutentionne
l'ensemble gauche de frein. On aligne les goujons filetés
prisonniers (57) installés sur l'ensemble de frein sur les trous de
montage situés sur la bride pour faciliter leur montage. Au cours
de cette opération, on doit assurer que l'anneau (5) est maintenu
dans le trou de boulon ouvert sur l'ensemble de semelle de
piston.
4. On installe le contre-écrou (58) sur le goujon fileté prisonnier
(57) et le serre avec un couple de 1166 ~ 1193 N·m.
Note: Avant de monter l'ensemble de joint dynamique (12), on doit
nettoyer l'anneau et l'anneau métallique dans la solution de
trichloro-éthane.
5. On insère l'anneau de guidage (outil présenté dans la Figure 15)
dans le couvercle de semelle de ressort (22) de manière qu'il
soit installé autant que possible près du bord intérieur. Figure 16 Outil à monter le joint
6. On monte le ressort sur une bague métallique étanche installée dynamique – anneau de propulsion
sur l'ensemble de joint dynamique (12), cela peur empêcher le
détachement de l'anneau par la poussée à partir de la pente de
rainure, ce qui facilitera l'opération de montage.
7. On monte le demi-ensemble de joint dynamique ayant été
équipé de l'anneau et du ressort dans le couvercle de semelle
de ressort (22) à travers le trou interne de l'anneau de guidage.
Il faut garantir qu'un jeu est laissé pour la corde reliant le ressort
et il n'est pas coincé afin que le ressort puisse être facilement
retiré à la fin du montage de l'ensemble de joint dynamique.
8. Moyennant l'anneau de propulsion présenté dans la figure 16,
l'ensemble de joint dynamique (12) est mis en place par
poussage jusqu'à ce que la surface de bout interne de l'anneau
de propulsion s'appuie complètement sur la surface extérieure
de l'anneau de guidage. Veuillez voir la Figure 17.

Manuel de maintenance 3-51


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
9. On retire l'anneau de propulsion et démonte doucement
l'anneau de guidage de l'intérieur du couvercle de semelle de
ressort (22). Et puis on retire la longue corde rattachant le
ressort en enlevant ensemble l'anneau de l'ensemble de joint
dynamique (12). Ensuite, on applique une couche mince de
lubrifiant sur l'interface métallique de l'ensemble de joint
dynamique.
10. On monte l'anneau avec un côté qui s'oriente vers le bas sur Disque
l'autre demi-ensemble de joint dynamique (12), le dernier sera d’entraîne
monté dans la coupelle d'étanchéité extérieure (9), on installe ment
l'ensemble de joint dans cette coupelle à l'aide d'une pression.
11. On applique de la graisse sur l'anneau (35) qui sera monté sur le Bague
disque d'entraînement (36). Par ailleurs, une couche mince de Anneau de d’étanchéit
lubrifiant sera appliquée sur l'interface métallique de l'ensemble propulsion é
de joint dynamique (12). La coupelle d'étanchéité (9) équipée Anneau du
d'un demi-ensemble de joint est installée sur le disque joint
d'entraînement (36) et sera fixée au moyen des boulons (7) et Anneau de dynamique
des rondelles (8). Cela fait, on serre les boulons (7) avec le fil guidage
d'acier de serrage (6).
Ressort
Nota: Il faut assurer que le fil d'acier de serrage n'impacte pas l'anneau Couvercle de
(5) installé sur le disque d'entraînement lorsque le dernier est monté semelle de
dans l'ensemble de joint dynamique. ressort
Nota: Avant de monter l'ensemble de joint dynamique (19), on le Figure 17 Schéma de montage de
nettoie à l'aide de la solution de trichloro-éthane, et puis on applique l’ensemble de joint dynamique
une couche mince de lubrifiant sur l'interface métallique de cet
ensemble de joint dynamique.
12. Au moyen d'un outil de montage, on installe le côté avec
l'anneau du demi-ensemble d'un joint dynamique neuf (19) dans
l'axe de roue. Lors du montage, on peut frapper cet outil avec un
marteau fabriqué par une matière tendre pour que l'ensemble de
joint dynamique puisse entrer sous une pression dans le disque
d'entraînement (36), et puis, on enlève l'outil.
13. 12. Au moyen d'un outil de montage, on installe le côté avec
l'anneau de l'autre demi-ensemble du joint dynamique neuf (19)
dans l'axe de roue. Lors du montage, on peut frapper cet outil
avec un marteau fabriqué par une matière pas ferme pour que
l'ensemble de joint dynamique puisse entrer sous une pression
dans la coupelle d'étanchéité (15), et puis, on enlève l'outil.
14. Après avoir lubrifié l'anneau (16) par la graisse, on le monte
dans la rainure d'étanchéité. On installe l'autre demi-ensemble
du joint dynamique (19) dans la coupelle d'étanchéité (15), et
puis, la dernière (15) sera installée par poussage dans
l'ensemble de frein.
15. On monte un anneau neuf (1) dans la rainure de moyeu.
16. On monte le disque d'entraînement (2) sur le moyeu, et le fixe
avec les boulons (4) et les joints trempés (3). Lors du montage,
on doit garantir que l'anneau attache la rainure circulaire du
moyeu. Et puis, les boulons (4) seront serrés avec un couple de
1166 ~ 1193 N·m.
17. On monte un anneau neuf (5) sur le disque d'entraînement (2).
18. En référence des exigences prévues dans le chapitre 1
"Ensemble de pneu et de jante", on monte le moyeu sur l'axe de
roue. Lorsque l'on introduit la roue motrice (2) dans le disque
d'entraînement (36), on doit bien centrer les cannelures
installées sur la roue (2) et le disque (36) en évitant tout le
dommage de l'anneau (5).
11. On introduit dans les éléments de frein de service 11 litres (3
gallons américains) de l'huile purifiante dont l'indice est
identique à celle utilisée dans le circuit de refroidissement de
frein. On obstrue le joint "A" (la sortie) de l'ensemble de frein
situé à l'autre côté et remplit l'air de 2 bars au joint "B" (l'entrée).
Veuillez voir la Figure 2.
Nota: En référence de la Figure 18 destinée à l'essai de pression pour
le frein, les brides au niveau des joints "A" et "B" peuvent être
fabriquées par l'opérateur suivant la Figure 20 et la Figure 21. Au fur et
à mesure de la rotation de roue, on peut constater la perte de pression
indiquée sur le manomètre installé sur le tube flexible d'alimentation
d'air. Lorsque la pression est maintenue au bout de 15 minutes et la
chute de pression est inférieure à 0,14 bars, on considère que le
résultat d'essai est conforme aux exigences concernées. Si la valeur
mesurée de pression dépasse ce critère cité ci-avant, on arrête la
rotation de la roue pour que toutes les pièces puissent remises en
position. On recharge la pression

3-52 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière
de 2 bars pour l'essai. Si la chute de pression dépasse la
limite prévue à cause d'une fuite de l'ensemble de frein, on
doit desserrer les boulons fixant le moyeu pour permettre
de tourner la roue de sorte que les pièces d'étanchéité
puissent être remises en position. Et puis, on revisse les
boulons et entame encore une fois l'essai durant lequel on
doit assurer que les pièces d'étanchéité sont bien
positionnées afin d'éviter toute fuite d'huile.

1. Joint 3. Connecteur en T 5. Manomètre 7. Bride (joint «B»)


2. Régulateur de pression 4. Robinet 6. Ensemble de tube 8. Bride (joint «A»)
flexible
Figure 18 Schéma de l’essai de pression pour le frein

Nota: On ne peut ouvert qu'un circuit hydraulique pour une opération


d'essai pour ne pas gaspiller l'huile hydraulique stockée dans le
réservoir de frein. Pour ce faire, on peut utiliser une pompe à vide lors
du démontage de manière que l'huile ne coule pas du réservoir au
circuit quand plusieurs circuits sont simultanément débouchés. Ainsi
évite-on un gaspillage.
20. On démonte la tape et branche le tube hydraulique de frein de
service au joint "C" suivant la marque faite au cours du
démontage. Veuillez voir la Figure 2.
21. De même principe, on branche le tube de frein de stationnement
au joint "D". Veuillez voir la Figure 2.
21. De même principe encore, on branche le tube de refroidissement
au joint "A" et au joint "B". Veuillez voir la Figure 2.
23. On démonte la pompe à vide étant nécessaire d'être installée sur
le réservoir d'huile lors du démontage des tuyauteries et remonte
le respirateur sur le joint correspondant du réservoir d'huile.
24. On remplit les réservoirs de commande de direction et de
freinage suivant les exigences définies dans la section nommée
"Lubrification et entretien".
Nota: Si on a remplacé des éléments de disque de frein, le piston de
frein de service et de stationnement, le couvercle de semelle de piston
ou l'ensemble de frein, on doit mesurer encore de nouveau la valeur H
conformément aux exigences prévues dans la "procédure d'usure de
disque de friction" - Contrôle du présent article. Cette valeur est à
référer dans l'avenir.

Manuel de maintenance 3-53


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C
Échappement
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 1.
On doit effectuer un échappement pour le système de
freinage de service et celui de freinage de stationnement
pour avoir une bonne performance de freinage. Il a pour
but de purger l'air restant dans les circuits hydrauliques et
dans ces systèmes.
1. On doit garantir que l'on remplit les réservoirs de
commande de direction et de freinage suivant les
exigences définies dans la section nommée
"Lubrification et entretien".
2. On démarre le moteur et augmente la pression dans
l'accumulateur jusqu'à ce que le témoin d'alarme de
pression soit éteint, et puis on éteint le moteur.
3. On cale bien les roues et retire le bouton de
commande de frein de stationnement / d'urgence.
4. On raccorde solidement un tuyau d'échappement
propre sur une vis d'échappement (49) située en haut,
l'autre extrémité de ce tuyau est mise dans un
récipient propre.
5. On enfonce la pédale de frein de service et ouvre un
peu la vis d'échappement (49) jusqu'à ce que les
bulles d'air soient totalement purgées et l'huile propre
s'écoule. Et puis, on ferme la vis d'échappement et
libère la pédale de frein.
Nota: Au cas besoin, on peut répéter l'étape 2 pour
recharger la pression dans le système.
6. On répète le processus cité ci-dessus sur l'ensemble
de frein de l'autre côté.
Nota: Il faut que le niveau d'huile dans les réservoirs de
commande de direction et de frein soit correct et que la
spécification d'huile est identique à celle précisée dans la
section nommée "Lubrification et entretien". Veuillez vous
référer à l'article titré "Ensemble de réservoir d'huile
hydraulique" pour obtenir le niveau d'huile correct.
Nota: Pour les ensembles de frein ayant fait l'objet de
maintenance et d'entretien, on doit reprendre le processus
d'échappement afin d'assurer la purge de la totalité d'air
restant dans l'ensemble de frein.
Outil spécial
L'appareil de levage destiné à hisser le piston de frein de
stationnement peut être façonné suivant les dimensions
indiquées dans la Figure 22.
Caractéristiques techniques des moments spéciaux de
torsion
o Moment de torsion
N Désignation
N·m lbf·p
4 Boulon 1166 ~ 1193 860 ~ 880
20 Boulon 260 ~ 280 260 ~ 280
23 Vis filetée 260 ~ 280 260 ~ 280
53 Écrou 1166 ~ 1193 860 ~ 880

3-54 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

1. Socle soudé 3. Rondelle 5. Levier 7. Bloc d’axe 9. Axe


tournant
2. Manivelle en T 4. Écrou 6. Boulon 8. Plaque de
masquage
Figure 19-1 Façonnage de l’outil de compression de ressort

Manuel de maintenance 3-55


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Plan détaillé d’élément 1


Figure 19-2 Façonnage de l’outil de compression de ressort

3-56 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

Plan détaillé d’élément 2


Figure 19-3 Façonnage de l’outil de compression de ressort

Manuel de maintenance 3-57


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Plan détaillé d’élément 5

Figure 19-4 Façonnage de l’outil de


compression de ressort

Plan détaillé d’élément 7

Figure 19-5 Façonnage de l’outil de


compression de ressort

3-58 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

Plan détaillé d’élément 8

Figure 19-6 Façonnage de l’outil de


compression de ressort

Manuel de maintenance 3-59


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Figure 20 Plan de façonnage de bride


au niveau du joint «A»

3-60 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

Figure 21 Plan de façonnage de bride


au niveau du joint «B»

Manuel de maintenance 3-61


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Figure 22 Plan de façonnage d’appareil de


levage pour hisser le piston de frein de
stationnement

3-62 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble d'essieu arrière

3.2 Pièces de montage de l'ensemble d'essieu arrière

1. Fil d’acier de serrage 4. Douille à segments 7. Bague d’espacement 10. Joint


2. Boulon 5. Bague de protection 8. Axe d’articulation 11. Boulon
3. Plaque d’arrêt 6. Broche conique 9. Rondelle
Figure 1 Pièces de montage d’essieu arrière

Généralité sur le principe de fonctionnement


Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 1.
Les pièces de montage de l'ensemble d'essieu arrière
comprennent une broche conique (6), une bague de
protection (5), une douille à segments (4), une plaque
d'arrêt (3), des boulons (2), un fil d'acier de serrage (1), une
bague d'espacement (7), un axe d'articulation (8), une
rondelle (9), un joint (10) et un boulon (11). Ce sont les
pièces destinées à monter l'ensemble d'essieu arrière sur
le châssis à travers le nez et la tirette stabilisatrice
transversale.
Démontage et décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 1.

Manuel de maintenance 3-63


Ensemble d'essieu arrière Tombereau de carrière SRT95C

Généralité sur le principe de fonctionnement


Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la Avertissement
Figure 1. Pour prévenir des dommages au personnel et aux
Les pièces de montage de l'ensemble d'essieu arrière comprennent biens, les roues de véhicules doivent être bien
une broche conique (6), une bague de protection (5), une douille à calées, il faut que les matériaux à caler et les
segments (4), une plaque d'arrêt (3), des boulons (2), un fil d'acier de équipements de levage aient une résistance
serrage (1), une bague d'espacement (7), un axe d'articulation (8), une suffisante et un fonctionnement fiable pour garantir
rondelle (9), un joint (10) et un boulon (11). Ce sont les pièces
destinées à monter l'ensemble d'essieu arrière sur le châssis à travers
la sécurité.
le nez et la tirette stabilisatrice transversale.
Démontage et décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
1. On hisse l'ensemble d'essieu arrière à l'aide d'un équipement de
levage. On démonte le boulon (11), le joint (10) et la rondelle (9),
et enlève successivement l'axe d'articulation (8) et la bague
d'espacement (7).
2. On démonte le fil d'acier de serrage (1), les boulons (2), et
enlève successivement du nez d'essieu la plaque d'arrêt (3), la
douille à segments (4), la bague de protection (5) et la broche
conique (6).
Contrôle
1. On nettoie toutes les pièces démontées à l'aide d'un solvant
pertinent et les sèche sur une table propre (au moyen de l'air
comprimé ou d'une toile molle). Il faut garantir la propreté de
chaque pièce contre toute pollution par la poussière.
2. On vérifie la propreté des rainures intérieures et extérieures des
pièces, la fissuration, la strie, la dégradation superficielle et
l'ébavure. On lisse la partie avec le défaut à l'aide d'une barre
abrasive et remplace toutes les pièces usagées.
3. On vérifie si le filetage au niveau des joints, des boulons filetés,
des goujons et de leurs adaptations sont dégradés. Si on
constate la détérioration de filetage de pièce ou de composant, Avertissement
on doit les remplacer. Pour prévenir des dommages au personnel et aux
On vérifie si la douille, la bague d'espacement subissent une usure ou
biens, les roues de véhicules doivent être bien
une déformation. Les pièces faisant l'objet de défaut doivent être calées, il faut que les matériaux à caler et les
remplacées. équipements de levage aient une résistance
suffisante et un fonctionnement fiable pour garantir
5. Remplacez les rondelles usagées
la sécurité.
Montage et installation
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Nota: Sauf une indication expresse, on doit visser toutes les pièces de
fixation suivant l'article 36.2 "Conditions techniques relative au couple
de fixation des boulons et écrous standards".
1. On hisse l'ensemble d'essieu arrière à l'aide d'un équipement de
levage et le pose sous le véhicule en centrant bien le châssis.
On lève doucement l'ensemble de poutre d'essieu à la place
d'installation sur le châssis au moyen d'un vérin hydraulique dont
la puissance est adaptable.
2. On monte successivement la broche conique (6), la bague de
protection (5), la douille à segments (4), la plaque d'arrêt (3), et
visse les boulons (2) avec un couple prévu qui seront serrés par
le fil d'acier de serrage (1).
3. On monte successivement l'axe d'articulation (8), la bague
d'espacement (7) sur la tirette stabilisatrice transversale. Après
avoir appliqué la colle à fixer le filetage sur le boulon (11), il (11)
est postérieurement à la rondelle (9) et au joint (10) installé et
serré avec un couple prévu.

3-64 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de roue arrière

4 Ensemble de roue arrière


4.1 Ensemble de roue arrière

1. Cercle garde 4. Moyeu 7. Cercle d’espacement 10. Pince de jante


2. Jante 5. Anneau 8. Cercle en coin 11. Écrou
3. Coupelle 6. Jonc d’arrêt 9. Goujon fileté prisonnier
Figure 1 Coupe de jante des deux roues

Généralité
L'ensemble de roue arrière est composé par deux
ensembles de pneu et jante, un cercle d'espacement et un Avertissement
cercle en coin. Pour prévenir des dommages corporels et des
L'ensemble de pneu et jante est conçu de sorte qu'il puisse dommages aux biens, avant de désolidariser la
être changé par un tel ensemble pré-assemblé. pince de jante ou avant d'effectuer une maintenance
Préparation avant la maintenance pour les composants du pneu et de la jante, on doit
démonter la valve avec son capot pour libérer toute
la pression dans le pneu. On insère un fil d'acier
mince dans l'orifice de valve afin d'éviter son
obstruction. Même s'il semble que le pneu a été bien
dégonflé, dans le cas où une pression résiduelle
persisterait dans le pneu, il est possible d'éjecter
quelques éléments de jante qui pourraient causer la
mort ou la blessure corporelle.

Manuel de maintenance 4-1


Ensemble de roue arrière Tombereau de carrière SRT95C

Démontage de l'ensemble de pneu et jante


Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la Avertissement
Figure 1. Le pneu installé sur la jante pourrait s'éclater à
Si on changeait un ensemble pré-assemblé de pneu et de jante, il ne cause d'une expansion d'air à l'intérieur du pneu
serait pas nécessaire de démonter le pneu de la jante. Le démontage lorsque la jante (ou un de ses composants) fait
devrait fait pour cet ensemble. Après avoir déplacé cet ensemble à un l'objet d'un soudage ou d'un réchauffement. Cet
endroit prévu, on peut effectuer ce démontage. avertissement est également applicable pour les
1. On stationne le véhicule sur une zone plate d'opération, le pneus remplis d'azote. Bien que l'azote ne s'éclate
freinage de stationnement est réalisé avec un moteur éteint. pas en général, ce danger persiste lorsque la
2. On manœuvre le volant de plusieurs tours suivant les deux sens
chaleur est si suffisante que la pression d'azote
de rotation pour libérer la pression dans le système de direction. augmente à un niveau susceptible de conduire à un
A l'exception de celle à hisser, on cale bien les autres roues avec éclatement qui causerait une blessure ou une mort.
les blocs de bois de 100mm X 100mm (4 pouces X 4 pouces) ou En quel état que le pneu soit, bien gonflé ou
d'une taille plus importante. complètement dégonflé, il est prohibé d'effectuer un
3. Pour démonter les pneus, on soutient mais ne soulève pas le soudage ou un réchauffement sur un composant de
véhicule à l'aide d'un vérin. jante équipée de pneu pour éviter toute blessure
4. On démonte la valve de pneu avec son capot pour dégonfler
corporelle ou tout dommage d'équipement causés
complètement les deux pneus, et puis on insère un fil métallique par l'éclatement de pneu. Il est déconseillé
dans l'orifice de valve pour que l'air puisse être purgé facilement. d'essayer de réparer la jante ou un de ses
Veuillez voir l'avertissement pour "la préparation avant la composants par un soudage ou un réchauffement
maintenance". même si le pneu n'y est pas installé. On conseille de
5. Désolidarisez l'écrou (11) fixé sur le moyeu sans les démonter rebuter les composants de jante compromis. La
du goujon fileté prisonnier (9). réparation ne peut se faire qu'après avoir obtenu un
6. On soulève le véhicule au moyen d'un vérin jusqu'à une hauteur
agrément spécial distribué par notre société ou par
permettant de démonter le pneu, durant cette opération, on doit le fabricant de jante avec une note relative à la
mettre un bois de calage sous l'essieu arrière. procédure de la réparation.
7. On suspend le pneu du côté extérieur par une chaîne ou un
câble de suspension ayant une résistance suffisante, reliant un
équipement de levage adaptable. On démonte l'écrou (11), la
pince de jante (10) et le cercle en coin (8), et puis on
manutentionne l'ensemble de pneu et de jante.
8. Lors du démontage de pneu et de jante, on n'enlève que le
cercle d'espacement (7) pour démonter cet ensemble du
véhicule au moyen d'un équipement de levage.
Démontage du pneu de la jante
Sauf les indications expressément précisées, le numéro entre Avertissement
parenthèses correspond à celui présenté dans la Figure 2. Pour prévenir des dommages au personnel et aux
Note: La description ci-dessous porte sur un démontage avec les outils biens, les roues de véhicules doivent être bien
manuels, si vous réalisez le démontage du pneu de la jante avec des calées, il faut que les matériaux à caler et les
appareils hydrauliques, veuillez consultez le fabricant de pneu sur la équipements de levage aient une résistance
procédure et les exigences sur l'utilisation des appareils.
suffisante pour garantir la sécurité.
1. Si on n'a pas préalablement dégagé de façon sécuritaire l'air du
pneu, on doit démonter la valve avec son capot suivant
l'avertissement de la "préparation avant la maintenance", et
emballe le filetage de valve au moyen d'une bande de tissu pour
le protéger. L'entrée de valve doit être maintenue ouverte pour
prévenir contre la présence de l'air résiduel dans le pneu.
2. On insère une barre démonte à tête cuillère (Figure 3) dans la
rainure de désengagement en C entre la coupelle (2) et le cercle
garde (1) pour forcer la coupelle extérieure. On peut rallonger
l'extrémité droite de cette barre par un manchon pour étendre le Avertissement
bras de force. On force la coupelle le long du bord de pneu. En Lorsque l'on soulève le pneu de la jante, il faut que
même temps, un autre opérateur peut insérer un levier de même les équipements de levage aient une résistance
type dans la rainure située entre la coupelle et le joint labyrinthe. suffisante et une connexion fiable pour garantir la
Avec ces deux leviers, on force alternativement le pneu suivant
le périmètre de la roue jusqu'à ce que la coupelle intérieure de sécurité
pneu soit désolidarisée.
3. On insère l'extrémité de cuillère de barre dans la rainure de la
jante (4) et force le jonc d'arrêt depuis son bout (ouverture). On
sépare la coupelle (2) du jonc d'arrêt (3) suivant l'étape 2 en la
forçant à l'aide des deux barres le long du périmètre de la roue.
4. On fait sortir le jonc d'arrêt (3) en le forçant avec les deux barres
à partir de l'entaille "B" et le long du périmètre de roue
conformément à la méthode citée ci-dessus.

4-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de roue arrière
5. On démonte l'anneau et le rebute (5, veuillez voir la
Figure 1).
6. On démonte le jonc d'arrêt (3), force et enlève la
coupelle (2), et puis démonte le cercle garde extérieur
(1).
7. Une rainure de désengagement similaire est ouverte
à l'intérieur de jante, la coupelle installée derrière le
pneu peut être démontée suivant l'étape 2 dont la
méthode est identique à celle destinée à démonter la
coupelle extérieure.
Si l'ensemble de moyeu est encore installé sur le véhicule,
on peut démonter la coupelle intérieure suivant une autre
méthode: on met un petit vérin entre le cercle garde
intérieur et les pièces rigides de châssis. Sous force
appliquée par le vérin, la coupelle de pneu se détache de la
jante. L'opération peut s'effectuer le long du périmètre de la
roue jusqu'à ce que la coupelle soit désolidarisée à chaque
point de contact.
8. On démonte la jante du pneu à l'aide d'un équipement
de levage adaptable pour mettre fin au démontage de
pneu.
Nota: On peut suivre la méthode présentée ci-après si le
pneu et la jante sont installés sur le véhicule et un 1. Cercle 3. Jonc 5. Cercle
équipement de levage adaptable n'est pas disponible: on garde d’arrêt garde
pousse autant que possible le fond de pneu vers l'extérieur extérieur 4. Jante intérieur
et baisse le vérin pour permettre le pneu toucher le terrain. 2. Coupelle
Et puis, on s'efforce de pousser la partie supérieure de Figure 2 Ensemble de jante
pneu vers l'extérieur, on lève le vérin au niveau initial. On
répète cette procédure jusqu'à ce que le pneu se détache
de la jante.
Contrôle
Pneu
On examine la paroi interne de pneu pour confirmer son
état d'utilisation. Le contrôle concerne la présence de fente
ou de rupture de fibre. On observe de très près le pneu Figure 3 Barre démonte
pour confirmer si le pneu est crevé par un objet tranchant
qui est invisible de l'extérieur du pneu. On enlève toute
impureté, tout débris et purge l'eau de l'intérieur de pneu.
Si l'ensemble de valve est détérioré, on doit le changer.
Ensemble de jante
La durée de vie de la jante et de ses pièces composantes
pourrait être réduite à cause d'une surcharge, un mauvais
gonflage de pneu, une mauvaise condition de chaussée,
un roulement à haute vitesse, un accident, une
accumulation d'impureté et une corrosion. On vous
conseille d'effectuer une inspection de la jante chaque fois
vous changez le pneu, et vous devrez réfléchir à changer la
jante.
1. Débarrassez toutes les traces de rouille et toutes les
impuretés sur la jante et ses pièces composantes.
3. On examine l'ensemble de jante (Figure 2) pour
confirmer si les éléments sont courbés, fissurés,
déformés, heurtés ou corrodés. Ces phénomènes
peuvent entraîner le danger présenté dans
l'avertissement indiqué ci-dessus. On remplace toutes
les pièces compromises par celles neuves.
4. On rebute l'anneau et utilise un anneau neuf.
Nota: Il faut faire très attention lors de l'installation de Figure 4 Désolidarisation de
l'anneau pour ne pas impacter l'étanchéité hermétique coupelle de pneu
après le gonflage de pneu à cause d'une détérioration.

Manuel de maintenance 4-3


Ensemble de roue arrière Tombereau de carrière SRT95C
Montage de pneu sur la jante
Avertissement
Sauf les indications expressément précisées, le numéro entre
parenthèses correspond à celui présenté dans la Figure 2.
Il est interdit utiliser ensemble les pièces de jantes
1. Si l'ensemble de tige de valve pour le pneu tubeless a été en provenance de différents fabricants. Si l'origine
démonté de la jante, on doit le remonter avec un serrage à
travers l'orifice recevant la valve ouverte sur la jante.
de siège de jante n'était pas identique à celle de
jonc d'arrêt, le dernier ne sera pas parfaitement
2. La méthode de montage de jante est similaire malgré une jante
serré, cela est très dangereux. Par conséquent, on
(4) installée sur le véhicule ou une jante isolée. Si elle n'était pas
installée sur le véhicule, on la pose sur un bois de calage ou une doit consulter souvent le fabricant de jante sur la
table de montage en laissant la surface équipée d'une rainure méthode correcte de montage et d'adaptation de
d'anneau s'orienter vers le haut. La jante doit être calée jusqu'à l'ensemble de jante avec des descriptions
ce que le pneu à monter ne touche pas la terre. La dimension de concernées.
bois de calage ne doit pas dépasser le siège de jante de 13mm
En outre, Il est très dangereux d'utiliser un
(0,5 pouces) pour ne pas interférer le cercle garde intérieur (5).
ensemble de jante dégradé, usagé ou mal adapté.
3. On monte le cercle garde intérieur (5) sur la jante (4).
Toute négligence de ces instructions citées
4. Avant de monter le pneu sur la jante (4), on doit lubrifier le talon ci-dessus pourrait conduire à une blessure ou mort
de pneu et l'anneau neuf (5, veuillez voir la figure 1) à l'aide de
et un dommage de biens.
l'eau savon végétative. On met au pied l'ensemble de valve de
pneu avec un serrage, monte le pneu sur la jante pour que le
pneu puisse être relativement conjugué avec le cercle garde
intérieur (5). Avertissement
5. On monte le cercle garde extérieur (1) sur la jante (4).
Lorsque l'on manutentionne le pneu au dessus de la
6. On monte la coupelle (2) sur la jante (4).
jante, il faut que les équipements de levage aient
7. On monte la coupelle (3) dans la rainure de jante (4) et réalise le une résistance suffisante et une connexion fiable
montage avec une barre de remontage suivant la Figure 5. pour garantir la sécurité
8. Au moyen d'une barre démonte ou un chariot élévateur, on fait
entrer la coupelle (2) dans la jante (4) en traversant la rainure
circulaire. Lors d'utilisation d'un chariot élévateur, on doit insérer
le bois de calage entre les lames de chariot et le pneu pour ne
pas endommager le dernier. On lubrifie l'interface entre la jante
et la rainure circulaire au moyen de l'eau de savon diluée ou une
solution considérée inoffensive au caoutchouc de pneu afin de
faciliter le montage. Par contre, on doit éviter d'appliquer trop de
lubrifiant. On monte un anneau neuf (5, veuillez voir la Figure 1)
dans la rainure de jante située derrière le jonc d'arrêt.
9. On élève le pneu pour qu'une bonne étanchéité s'établisse entre
la coupelle (2) et l'anneau (5, veuillez voir la Figure 1). A défaut,
dans certains cas, le pneu peut s'éjecter de façon automatique.
Démontage de l'ensemble de jante sur le moyeu
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.

1. Etant démontés, on manutentionne, à l'aide d'une chaîne ou une


câble reliant à un équipement de levage, le pneu du côté interne
et l'ensemble de jante pour qu'ils soient montés sur le moyeu (4)
de véhicule. Le jonc d'arrêt (6) et la coupelle (3) doivent
s'orienter vers l'extérieur. Et puis, on emboîte le cercle
d'espacement (7).
2. Suivant la même méthode, on réalise le montage du pneu du
côté extérieur avec son ensemble de jante. Le jonc d'arrêt (6) et
la coupelle (3) doivent s'orienter vers l'intérieur pour donner sur
le cercle d’espacement (7). Et puis, on monte le cercle en coin
(8).
3. On monte la pince de jante (10) avec l'écrou (11) sur le goujon
fileté prisonnier (9) fixé à l'extrémité de serrage de moyeu, et
puis, on serre les écrous suivant un ordre symétrique pour que
tous les écrous fixent solidement la pince de jante avec un
couple de 1 000-1 300 N·m. A la suite de quelques heures de
marche de véhicule, on doit serrer encore une fois ces écrous.
Nota: On doit vérifier le couple de serrage des éléments de fixation,
surtout pour un véhicule neuf ou une roue nouvellement installée pour
assurer que la pince de jante est solidement serré. Dans ces cas, la
Figure 5 Montage de jonc
vérification doit se faire tous les 30 jours jusqu'à ce qu'un déplacement
visible d'écrou ne se passe pas durant la vérification concernée par d’arrêt
rapport à celle précédente. Dorénavant, on peut effectuer cette
vérification tous les 90 jours.

4-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de roue arrière
Gonflage des pneus
Avertissement

Il faut que les équipements de levage aient une


capacité suffisante et une connexion fiable pour
garantir la sécurité

Avertissement

Pour prévenir des dommages corporels et des


dommages aux biens, avant le gonflage, on doit
mettre l'ensemble de pneu et de jante dans un cadre
de protection, à défaut de ce cadre ou dans le cas où
le pneu est monté sur le véhicule, on doit attacher
cet ensemble préalablement au gonflage à l'aide
d'une chaîne de sécurité ou d'un câble d'acier.
Nonobstant cet avertissement préalable, il faut vous
souvenir que: il existe un risque de souffle d'air à
gonfler. Par conséquent, l'opération de gonflage des
pneus doit être réalisée sur un lieu loin du site de
travail animé.
Durant le gonflage des pneus, il est absolument
interdit aux personnes de se mettre ou s'asseoir
devant un pneu assemblé. Il convient de gonfler le
pneu en se mettant à l'un de son côté et à l'aide d'un
tuyau long flexible avec une pince afin d'éviter une
blessure corporelle et un dommage des biens.
Pour prévenir des dommages corporels et des
dommages aux biens, au cours de gonflage des
pneus, il est interdit de remplir un gaz inflammable
susceptible de conduire à une explosion de pneu,
on doit suivre les instructions ci-dessous:

Manuel de maintenance 4-5


Ensemble de roue arrière Tombereau de carrière SRT95C
Gonflage 1. Si le gonflage est réalisé à l'aide d'un compresseur d'air
et un réservoir d'air, il convient de l'effectuer avec la
Nota: il est obligatoire d'utiliser un appareil de gonflage avec un filtre à
température ambiante pour éviter d'ajouter de l'antigel
air pour gonfler les pneus afin d'éliminer l'humidité d'air.
inflammable, tel que l'alcool, l'alcool méthylique ou
1. Si le pneu a été démonté du véhicule, avant d'effectuer le d'autres liquides.
gonflage, il faut le mettre dans le cadre de protection, veuillez
2. Il est absolument prohibé de stocker ou d'utiliser les
voir la Figure 6.
matières de revêtement, les peintures volatiles ou
2. Pour gonfler tous les pneus, on peut d'abord presser l'anneau et inflammables, les diluants de peinture ou d'autres
la coupelle de pneu à leurs positions prévue avec une pression matériaux similaires près de l'entrée d'air du
nominale de 16 P.R et supérieure à 0,52Mpa, et puis, on règle la compresseur d'air qui doit être isolé d'une source de gaz
pression jusqu'à un niveau recommandé. inflammable.
3. Le gonflage se réalise conformément au celles de service 3. Avant de gonfler un pneu avec le compresseur d'air ou
proposées dans le tableau de "Pression de gonflage des d'effectuer une autre opération avec cet équipement, il
pneus". faut enlever soit par lavage soit par soufflage le solvant
inflammable resté sur le tamis à filtre au niveau de
Gonflage d'un pneu à l'azote l'entrée d'air du compresseur d'air.
Nota: Sauf une disposition différente précisée dans le présent article, 4. Près du compresseur d’air remplissant un pneu, on ne
toutes les instructions données dans l'avertissement de gonflage des doit pas utiliser un instrument destiné à remplir le pneu
pneus et les procédures d'opération sont applicables. sans s’équiper de filtre à l’air humidifié. Sinon, trop de
Dans certaines circonstances, il est recommandé de remplir dans le vapeur d'alcool pourra entrer dans le pneu au cours du
pneu de l'azote sec dont la proportion d'oxydation ne dépasse pas 5%. gonflage à travers le réservoir d'air. En conséquence, on
On doit indiquer le véhicule, la caisse ou le châssis le remplissage doit contrôler la concentration d'alcool introduite dans le
d'azote sec dans les pneus chez le fabricant. système pneumatique de véhicule pour qu'elle soit
limitée à la valeur prévue afin qu'elle n'atteigne pas à un
L'azote permet d'augmenter la résistance à la pression de pneu, de niveau susceptible de causer une conséquence
réduire l'oxydation produite sur sa paroi interne, de prolonger la durée dangereuse.
de vie de pneu, de minimiser la corrosion de jante. En plus, ce gaz
n'est pas nocif au pneu. 5. Lors de réglage d'un évaporateur d'alcool ou d'ajout
d'alcool dans le réservoir d'air, la concentration d'alcool
Puisque l'azote est un gaz inerte qui n'est pas inflammable dans ne doit pas dépasser la valeur prévue pour prévenir que
l'intérieur de pneu, la possibilité d'explosion de pneu est en même le système d'air gèle ou l'air humide se condense sous la
temps diminué. température au dessous de zéro degré. En cas de
La pression de remplissage d'un pneu à l'air est aussi applicable à un chargement de la batterie, l'hydrogène peur être
pneu à l'azote. La valve destinée au remplissage d'un pneu à l'air est produit et ce gaz explosif peut entrer dans le pneu à
également applicable à un pneu à l'azote. travers l'entrée d'air de compresseur d'air.

Instrument pour remplir un pneu à l'azote 6. Une autre matière gazéifiée inflammable et explosive
provient de lubrifiant appliqué sur la coupelle de pneu.
1. L'instrument destiné au remplissage de pneu à l'azote est vendu De ce fait, on doit utiliser un lubrifiant ne produisant
par l'agence du fabricant. Il est composé par les éléments aucune vapeur inflammable et explosive.
ci-dessous: (veuillez vous référer à la Figure 8).
a. Un régulateur de pression 0 - 1,3Mpa, avec deux manomètres.
b. Un détendeur de sécurité, 0,86 Mpa, pouvant assurer la limité
supérieure de pression de gonflage de pneus.
c. Un tuyau flexible à raccord interne de 15,2 mètres de long. Son
interface au pneu s'équipe d'un raccord rapide de grand
diamètre.
2. Le régulateur de pression est raccordé à une bouteille d'azote
comprimé qui peut être acquise chez l'agence locale.
3. La procédure d'utilisation de cet instrument est comme ce qui
suit:
a. Raccordez l'instrument destiné à remplir un pneu d'azote à une
bouteille d'azote comprimé, cependant, ce raccord rapide ne
peut pas être relié à ce moment à la tige de valve de pneu.
b. Ouvrez le robinet de la bouteille d'azote.
c. Emboîtez le tuyau flexible avec le raccord à l'ensemble de
l'instrument de remplissage d'azote sans le raccorder au pneu.
On règle le régulateur de pression pour que la pression ne
dépasse pas 0,14 Mpa n'étant pas supérieure à celle nécessaire
au remplissage de pneu.
d. Connectez le bout équipé de raccord rapide à la tige de valve de
pneu pour entamer le remplissage. On peut contrôler la pression
en suivant les manomètres installés sur le régulateur de
pression.
e. Fermez le régulateur de pression ou le robinet de la bouteille Figure 6 Cadre de protection
lorsque la pression atteint la valeur prévue. pour le gonflage des pneus
f. Démontez le raccord rapide et réglez la pression de pneu à
l'aide d'un manomètre pneumatique suivant une méthode
générale.

4-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de roue arrière
Remplir à nouveau un pneu déjà installé
On doit remplir un pneu ayant été rempli par l'air de l'azote sec suivant Avertissement
la procédure ci-dessous:
1. On dégonfle le pneu jusqu'à ce que la pression dans le pneu Il est interdit de remplir le pneu directement par
atteigne celle maximale. l'ensemble d'instrument de remplissage parce qu'il
2. On remplir le pneu de l'azote jusqu'au moins 0,415 Mpa ou au ne comprend pas de régulateur de pression, de
plus à la pression du bord de pneu. détenteur de sécurité et d'appareil de mesure de
3. Exigences sur le réglage de la pression de remplissage pour la pression adéquate. Ces éléments sont importants
maintenance: pour le remplissage de pneu. En général, le volume
a. Si on exigence que la pression de remplissage pour la d'un pneu est 90 fois plus grand que celui d'une
maintenance est inférieure à 0,41Mpa, on démonte le raccord bouteille de gaz. Il aura besoin donc une longue
rapide et règle la pression suivant une méthode général avec un
manomètre pneumatique. durée pour accomplir le remplissage. L'opération
b. Si on exigence que la pression de remplissage pour la
pour un grand pneu se fait en plus de 40 minutes.
maintenance est supérieure à 0,41Mpa, on ne peut remplir En général, on utilise la bouteille à remplir le pneu à
successivement le pneu que de l'azote jusqu'à la valeur prévue, l'azote jusqu'à 15,2Mpa, l'explosion de pneu ou la
et puis on démonte le raccord rapide et règle la pression suivant défaillance de jante est à cause d'une mauvaise
une méthode général avec un manomètre pneumatique. opération d'instrument de remplissage. Par
Montage d’un pneu neuf et remontage conséquent, on doit choisir un instrument de
Lors de montage d'un pneu neuf ou remontage d'un pneu sur la jante, remplissage adaptable et donner une formation du
le remplissage ne doit être fait qu'avec l'azote. Les opérations personnel concerné pour éviter un remplissage
comprennent le positionnement du bord de pneu à l'aide de pression,
le démontage de raccord rapide à la suite de la mise en position du excessif.
bord, et le réglage de pression au moyen d'un manomètre
pneumatique avec une méthode générale.
Nota: Bien que la consommation d'azote pour installer le bord de pneu
soit plus importante qu'un remplissage à nouveau d'un pneu déjà
installé, la dépense est moindre par rapport à l'économie de
main-d’œuvre et de temps. Par conséquent, la durée de vie de pneu
est prolongée résultant d'une réduction de teneur en oxygène dans le
pneu.
Démonte pneu hydraulique
Le démonte pneu hydraulique présenté dans la Figure 8 est
spécialement conçu pour démonter le pneu d'une jante enrouillée. Il
peut être acquis chez l'agence concernée. Veuillez voir l'alinéa
concernant les outils spéciaux. Cet outil peut être utilisé pour la jante
équipée d'une rainure recevant de barre de démontage. On vous
présente la procédure d'utilisation de cet outil comme ce qui suit:
1. On faire la préparation de démontage de pneu suivant les
procédures nécessaires définies dans "la préparation de
maintenance" et celles relatives au "démontage de pneu de la
jante".
2. Avant d'utiliser cet outil, il faut assurer que la valve est enlevée
pour purger le gaz du pneu. Veuillez vous référer à
l'avertissement de la "préparation de maintenance". On emballe
la tige de valve à l'aide d'une bande de protection pour ne pas
endommager le filetage. L'entrée de valve doit être ouverte afin
de ne pas empêcher l'échappement de gaz du pneu.
3. On met la tête de bêche de cet outil dans une des quatre
rainures situées entre la coupelle et le bourrelet de jante.
4. Ajustez les positions des vis de serrage afin que l'outil soit
perpendiculaire à la surface d'extrémité de jante.
5. Fermez le robinet installé sur la pompe hydraulique. On applique
une force pour serrer l'outil et les éléments de jante
désolidarisés. L'outil présente à ce moment une petite
inclinaison. On libère la pression et rajuste les vis pour rétablir la
perpendicularité de l'outil à la surface d'extrémité de jante.
6. On applique une pression pour faire entrer le cercle garde vers
le pneu d'environ 13mm (0,5 pouces), la distance entre le cercle
garde et la coupelle est maintenue par un écrou ou un objet
similaire.
7. On libère la pression et tourne l'outil de 300mm suivant
n'importe quel sens axé sur la jante. On interpose la tête à
bêche de l'outil entre la coupelle et le cercle garde. Cette Figure 7 Instrument à remplir
opération est successivement faite jusqu’à 3/4 de la
circonférence, on applique la pression jusqu’à ce que la coupelle le pneu de l’azote
se désolidarise.
8. Démontez le jonc d'arrêt, la coupelle et le cercle garde suivant
les opérations décrite dans l'alinéa précédent de l'article, portant
sur "le démontage de pneu de la jante".

Manuel de maintenance 4-7


Ensemble de roue arrière Tombereau de carrière SRT95C

9. Après avoir démonté le jonc d'arrêt, la coupelle et le cercle


garde, on démonte la coupelle intérieure conformément aux
étapes 3 à 7 relatifs au démontage du cercle garde extérieur.
Maintenance de pneus
Réparation de pneus
Toute blessure de pneu doit être immédiatement réparée pour ne pas
entraîner un rebut de pneu à cause d'une extension de blessure. Il est
mieux d'utiliser un équipement de réparation de pneu. A défaut d'un
équipement adaptable, on doit envoyer le pneu au centre mécanique
local pour réaliser les réparations nécessaires.
On doit effectuer immédiatement la réparation dès qu'une fente, un
risque ou une fuite sont constatés sur le pneu. On racle la partie autour
de la fente à l'aide d'un couteau tranchant pour éliminer les sables et
les impuretés pénétrées dans le pneu. Par contre, cette opération ne
peut pas étendre la fente ou rendre la blessure plus profonde.
Si on répare en temps utile une fente peu profonde, la reprise
d'utilisation de pneu est possible. En cas d'une fente dont la
profondeur atteint à l'intérieur du pneu, on doit démonter le pneu pour
effectuer la réparation.
Lorsqu'un pneu tubeless est piqué, il n'est pas nécessaire de le Figure 8 Démonte pneu type
démonter de la jante pour une réparation. Elle doit se réaliser suivant hydraulique
les instructions données par le fabricant avec un bouchon de
réparation.
Il est nécessaire de démonter le pneu de la jante pour le réparer si le
trou et la fente sont plus grands. On bouche la blessure de pénétration
irrégulière ou la fente inférieure à 13mm par un bouchon ou un patch
thermique. Le bouchon inséré dans le trou peut empêcher la
pénétration d'eau et de patch. Après avoir introduit le bouchon, on doit
raser par meulage la saillie de bouchon. En cas d'une réparation
thermique, on doit suivre les instructions relatives à l'utilisation d'un
équipement de réparation thermique.
Quant aux trous ou blessures, fissures dont la dimension est
supérieure à 13mm, il est demandé de les traiter par section ou refaire
un renforcement par vulcanisation. A propos d'un pneu tubeless, on
doit appliquer encore une couche de caoutchouc élastique sur la
surface impliquée ayant fait l'objet de réparation.
Rechapage et réparation de la bande de roulement
Deux méthodes pour restaurer la bande de roulement d'un pneu non
utilisé pour la route publique: Rechapage et réparation.
Le rechapage vise à couvrir l'ancienne bande de roulement par celle
traitée.
La réparation vise à enlever complètement l'ancienne bande de
roulement et à coller celle traitée sur l'ancien corps de pneu. Un
rechapage ou une réparation est faisable à conditions que le corps de
pneu soit complet sans présence de blessure, détérioration ou
exfoliation.
Entretien de pneus
En vue de mettre en valeur autant que possible le pneu non utilisé pour
la route publique, il faut veiller à:
Assurer un bon gonflage
Dans la plupart de cas, le pneu est détérioré à cause d'un mauvais
gonflage, un gonflage excessif ou insuffisant peut compromettre la
durée de vie de pneu. On doit inspecter journellement la pression de
pneus et il est mieux d'effectuer les contrôles concernés avant la
conduite. A propos de la pression de pneus, vous pouvez vous référer
aux instructions relatives à "la pression de gonflage de pneu".
On vérifie s'il existe une fuite au niveau de la valve de pneu. On tire
votre attention que c'est un composant facile à être endommagé. Par
conséquent, dès que l'on constate son usure, il faut la remplacer. La
valve doit être couverte par un capot pour éviter une fuite de gaz à
cause des impuretés.

4-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de roue arrière

Une bonne chaussée de transport


Le maintien d'une piste de transport au chantier est souvent négligé Avertissement
parce qu'l'on la considère comme une voie temporaire. En effet, la
durée de vie de pneu et de véhicule non utilisé pour la route publique
On doit retenir que le pneu peut éclater fortement lorsqu'il est
est autant plus longue la condition de cette piste est meilleure.
chauffé à une température élevée, par exemple quand le
★ Attention: Bien qu'il soit nécessaire de dépenser l'argent et le temps véhicule est brûlé ou quand il subit une chaleur importante. A
pour maintenir la piste de transport en bon état, le dommage et la perte force de ce risque d'éclatement de pneu et des composants de
de temps résultant de la détérioration de pneus et de véhicule à cause jante, toutes les personnes doivent s'écarter du véhicule
d'un mauvais état de piste seront beaucoup plus importants. susceptible de conduire une blessure corporelle.

Inspection régulière de pneu S'il est possible, le conducteur déplace ou traîne le véhicule
exposé à ces risques mais encore dans un état sécuritaire
Pour réduire la consommation par heure de pneu, il est important pour qu'il soit loin des personnes. L'extinction ou le
d'effectuer le contrôle suivant un programme et avec un rythme refroidissement doit être fait avec une distance de sécurité du
systématique. On doit vérifier la fente, les blessures cachées, la véhicule, l'utilisation d'un extincteur portatif pour ces
rupture de fibres, l'usure excessive ou inégale, la pénétration des opérations sera interdite.
objets étrangers et d'autres dommages réparables. On doit procéder à
la réparation avant qu'il ne soit pas réparable pour prolonger la durée S'il faut s'approcher d'un véhicule dont les pneus sont
de vie de pneu. En plus, on doit vérifier si les écrous fixant la jante sont exposés aux risques, on doit s'en approcher de l'avant ou de
bien serrés avec un couple prévu. l'arrière en gardant une distance d'au moins 15 mètres par
rapport à la zone dangereuse. Une observation doit être
Prévention contre la surcharge réalisée à 460 mètres comptés à partir de la surface latérale du
pneu. Veuillez voir la Figure 10. Avant de s'approcher, le pneu
Un véhicule non-utilisable aux routes publiques n'est autorisé qu'avec doit être refroidi pendant au moins 8 heures après avoir fermé
sa charge de transport maximale admissible. ou éteint le véhicule.
★ Attention: La surcharge peut réduire de façon grave la durée de vie Le pneu serait exposé à un grand risque d'éclatement lorsqu'il
de véhicule et des pneus. émet une odeur de brûlure, subit une fissuration excessive, ou
Prévention contre le contact de pneu aux produits d’huiles se met près du feu. Dans ces cas, on doit éviter de s'approcher
de ce véhicule afin de prévenir contre une blessure corporelle
On doit prévenir que le pneu contacte les produits pétroliers, tels que à cause d'un éclatement éventuel.
l'huile de moteur, l'essence, la graisse, etc. Le caoutchouc corrodé
peut devenir souple et poreux de telle manière qu'il se dégrade On déplace le véhicule ailleurs dans le cas où le chauffeur et
rapidement. On doit éviter que le véhicule équipé des pneus en d'autres personnes ne subissent pas une blessure à la suite de
caoutchouc traverse une fosse d'eau usée contenant de l'essence, du cette opération.
carburant, du lubrifiant ou de la graisse, surtout, le véhicule avec tels Interdiction de soudage ou de réchauffement des pièces
pneus ne peut pas être stationné sur un terrain pollué par l'huile ou la composantes sur la jante. Il y a plusieurs années, les
graisse pour passer la nuit.
fabricants de pneu et de jante ainsi que les sociétés
Un stockage correct de pneu concernées ont déconseillé aux clients d'effectuer un soudage
ou un réchauffement de ses éléments sur la jante avec le pneu
Un mauvais stockage de pneu peut anéantir tous les efforts que le parce que durant ces opérations, le gaz rempli dans le pneu
chauffeur et l'opérateur de maintenance ont déployés pour un entretien peut être allumé de façon que le pneu explose. Bien que l'azote
soigneux des pneus. A part le temps, le soleil, la chaleur, les huiles, les ne soit pas inflammable sous la pression atmosphérique, la
impuretés, l'humidité et l'ozone peuvent causer également le chaleur résultant de soudage est suffisante pour augmenter la
vieillissement de caoutchouc et on doit prévenir contre ces risques lors pression jusqu'à ce qu’un éclatement se produise qui
d'un stockage de pneus en les couvrant par les bâches imperméables pourraient entraîner une blessure corporelle ou une mort. Par
ou d'autres matériaux tels qu'un tissu en plastique opaque. Les pneus conséquent, si un réchauffement des éléments de jante est
doivent être soigneusement couverts par ces matériaux pour éviter un inévitable, on vous propose de rebuter ces éléments.
contact avec ces objets cités ci-avant.
Un stockage correct de pneu tubeless et de jante
Les pneus doivent être verticalement stockés parce que leurs parois
subiront une pression s'ils sont en état horizontal de sorte que le Au moins 15m Au moins
remplissage devient difficile. Dans le cas où les pneus seraient 460m
stockés sur un support, la surface inférieure de soutènement devrait
être la plus large possible afin d'éviter une déformation à cause de la
concentration de charge.
Il faut éviter un dommage au niveau du talon de pneu tubeless. Sinon,
une fuite se présentera. Lorsque le pneu est suspendu par hissage, on
ne doit pas toucher le talon étanche par un crochet, une élingue ou un
maillon. Quand on manutentionne les pneus avec un chariot élévateur,
il doit s'équiper des bras enfichables à angle rond pour disperser la
charge afin de ne pas endommager le talon. On ne doit pas frotter le
talon de pneu par ces bras enfichables.
La jante est un des éléments importants assurant l'étanchéité
hermétique. Par conséquent, on doit prendre les mesures appropriées
pour éviter une déformation ou une détérioration de ses éléments.
Figure 9 Il est interdit de s’approcher
de la zone d’onde des pneus

Manuel de maintenance 4-9


Ensemble de roue arrière Tombereau de carrière SRT95C
Une bonne adaptation des éléments permettra de former
une cavité d'air étanche de pneu. La déformation de jante,
de coupelle et de cercle garde peut conduire à une
difficulté d'assemblage et une mauvaise étanchéité
puisque ces éléments sont circulaires.
Il est prohibé de faire tomber, de projeter ou de faire rouler
les éléments de jante.
Si les jantes sont stockées à l'extérieur, on doit appliquer
une couche de peinture de protection pour elles.
Les pièces composantes doivent être stockées en ordre
pour éviter une déformation.
L'assemblage de jante doit être réalisé au moyen d'un
marteau en cuivre rouge ou en plomb, l'utilisation d'une
masse en fer est interdite.
L'anneau est un joint d'étanchéité qui doit être stocké sur
un lieu sec et frais pour éviter une détérioration.
Il en est de même pour les valves de pneu.
Outils spéciaux
Veuillez voir la section 36.3 "Outils de maintenance" pour
obtenir les références des outils de maintenance ordinaires
et ceux spéciaux.
Pression de gonflage pneumatique
Pneu E3: Vitesse maximale du véhicule est de 48km/h (30
miles/h). Pour le premier parcours, on doit faire une pause
pour un refroidissement tous les 80 km (50 miles) ou
toutes les 2 heures de conduite. Pours les parcours
suivants, on doit effectuer une pause pour le
refroidissement pendant 60 minutes toutes les 4 heures de
conduite.
Pneu E4: Vitesse maximale du véhicule est de 32km/h (20
miles/h). Pour le premier parcours, on doit faire une pause
pour un refroidissement à la suite de tous les 32 km (20
miles) ou chaque heure de conduite. Pours les parcours
suivants, on doit effectuer une pause pour le
refroidissement pendant 30 minutes toutes les 4 heures de
conduite.
Pour les pneus à carcasse diagonale, la pression de
gonflage normale est de 0,575Mpa, dans une condition de
travail particulière, de configuration, de l'état de chaussée
et d'une distance de parcours, dans le cadre d'une limite
journalière de travail et d'une vitesse moyenne, de la
capacité nécessaire de tonnes-kilomètres/heure
(tonnes-miles/heure), on aura besoin d'augmenter la
pression de gonflage. Pour les pneus classés ci-dessous
ou non classés, il est proposé de consulter leurs fabricants
avec une évaluation pour faire un choix adaptable.
Condition technique de moment de torsion spécial
Référence o Moment de serrage
N Désignation
de figure N·m lbf·p
1000 ~
1 11 Écrou 738-960
1300

Diagnostic de défaillance de fuite d'un pneu tubeless


Sur le site de travail, une fuite peut se produire au niveau de pneu ou des éléments composants de jante. Dans ce cas, on
peut déterminer la cause de fuite et localiser la partie de fuite à travers une inspection complète sur l'ensemble de valve,
l'ensemble de jante, l'anneau avec l'eau de savon pour les pneus.
Ce tableau présente les causes de différentes fuites et les mesures de réparation à prendre.

4-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de roue arrière
Causes Contrôle et réparation
Vissage les pièces et remplacement des pièces
Défaillance de valve
défectueuses, utilisation d'un capot de valve.
Remplacez les pièces défectueuses.

Fissuration d'unité de jante ou de cordon de soudure Avertissement

Pas de réparations pour les pièces de jante.


Distorsion ou détérioration de l'anneau Remplacez l'anneau (lubrification)
Fente ou pénétration de pneu Réparation de pneu défectueux
Présence d'orifice dans la zone de talon Réparation de l'enveloppe intérieure (priorité)
Après avoir démonté le pneu de la jante, on:
nettoie le talon de pneu ayant contact avec la jante
nettoie la jante avec une brosse de fil d'acier
vérifie si une base conique de 5°se présente au niveau de
l'adaptation de la coupelle et du siège de jante, si la bavure
Fuite entre le talon de pneu et la coupelle de soudure est aplanie. On change les pièces
défectueuses. Attention: la pente de soudage doit
correspondre au profil de jante.
Lors de montage de pneu, il faut lubrifier le talon de pneu et
la coupelle de jante avec une graisse spéciale non volatile
et retardatrice de flamme.

Manuel de maintenance 4-11


Ensemble de roue arrière Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

4-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur

5 Montage de moteur
5.1 Montage de moteur

1. Moteur 10. Rondelle plate 19. Rondelle de joint 28. Ensemble d’entretoise
amortisseur
2. Ensemble PTO de 11. Boulon 20. Rondelle 29. Support avant
moteur
3. Ventilateur 12. Rondelle 21. Écrou 30. Courroie de
compresseur d’air
4. Pompe à engrenage 13. Boulon 22. Boulon 31. Courroie de ventilateur
duplex
5. Pompe à engrenage 14. Boulon 23. Rondelle 32. Filtre à huile
6. Support arrière 15. Rondelle 24. Écrou 33. Pré-filtre à carburant
7. Rondelle 16. Boulon 25. Boulon 34. Filtre à carburant
8. Rondelle 17. Rondelle de joint 26. Rondelle 35. Filtre à liquide de
amortisseur refroidissement
9. Boulon 18. Amortisseur 27. Ensemble de
compresseur
Figure 1 Moteur et montage

Manuel de maintenance 5-1


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
Généralité
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Veuillez voir les "Paramètres techniques" pour obtenir l'information sur
les fabricants, les types et les normes techniques. Les données
concernant la maintenance et la réparation de moteur sont présentées
dans le manuel de maintenance fourni par le fabricant.
Triangulairement soutenu, le moteur (1) est monté au châssis à travers
les deux supports avant (28, 29) et les deux supports arrières (gauche
et droit) (6). Entre le moteur et ses supports, on installe l'amortisseur Avertissement
(18) fournissant une flexibilité suffisante pour absorber la charge de
vibration et de torsion. Quatre filtres à lubrifiant à circulation complète, Pour éviter des dommages corporels et des
deux filtres à carburant et deux filtres de liquide de refroidissement sont
dommages aux biens, il faut caler bien la roue. Le
installés sur le moteur (1). Un générateur C.A est installé à l'avant de
moteur (côté droit), et deux démarreurs sont installés à son arrière matériau à caler et les appareils de levage doivent
(côté gauche). assurer la sécurité avec un coefficient de sécurité
Démontage suffisant.
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la Une étincelle produite par le courant de haute
Figure 1. tension pourrait causer une blessure corporelle ou
Nota: On doit faire une marque sur tous les câbles électriques, toutes une mort, il faut mettre le contacteur d'allumage à la
les lignes et tous les tuyaux pour faciliter le remontage. position "OFF" lorsque l'on démonte une pièce
1. On stationne le véhicule sur une zone plate d'opération, la caisse quelconque.
de véhicule doit être baissée, le freinage de stationnement est On démonte d'abord le fil de masse de batterie et le
réalisé avec un moteur éteint. remonte après toutes les opérations pour éviter un
2. On manœuvre le volant de plusieurs tours à gauche et à droite dommage de pièce électronique.
pour libérer la pression dans le système de direction et cale
On ne doit entamer le démontage qu'après avoir
toutes les roues.
refroidi le moteur pour éviter une brûlure de
3. Avant le démontage, on débranche à la borne les câbles
électriques de la batterie suivant un ordre comme ce qui suit: l'opérateur.
d'abord les fils de masse, ensuite la borne de câbles de batterie.
Les raccords de composants électriques seront déclenchés
conformément à l'ordre suivant:
a. déclenchez le fil de masse de compensateur de la batterie.
b. déclenchez le câble électrique de batterie de la borne (le fil de
masse d'abord).
a. déclenchez le câble électrique positif de compensateur de la
batterie.
d. Déclenchez le raccord sur l'ECU.
4. Dévissez les éléments de fixation serrant l'enveloppe de
radiateur pour qu'elle puisse être démontée.
5. Démontez les raccords électriques fixés sur l'ensemble de
radiateur et les éléments de fixation serrant l'enveloppe de
ventilateur pour qu'elle puisse être démontée de l'ensemble de
radiateur.
6. Mettez un récipient adaptable au dessous de la prise de purge
de moteur, démontez les boulons de prise de purge pour
évacuer l'huile. Après cette opération, on remonte les boulons Avertissement
avec un vissage solide.
7. Si un système de climatisation est disponible dans le véhicule, Gaz nocifs. Avant de démonter la tuyauterie de
on en tire le frigorigène et démonte les tuyauteries du climatisation, veuillez vous référer à la section 5.2
compresseur. Veuillez vous référer à la section 5.2 "Installation "Installation de compresseur" parce que le
de compresseur".
frigorigène pourra congeler rapidement tous les
8. On ouvre les robinets de décharge pour purger le liquide de objets à rencontrer et léser gravement la peau et les
refroidissement de l'ensemble de radiateur et de l'ensemble de
moteur (1) dans un récipient approprié. Après l'opération, on yeux.
ferme tous les robinets de décharge.
9. En vue de faciliter le remontage, on doit marquer toutes les
tuyauteries de refroidissement et mettre un récipient approprié
sous elles. On déboîte toutes les tuyauteries du moteur (1) et
bouche celles déclenchées et les raccords.
10. On démonte avec précaution l'ensemble de radiateur du véhicule
à l'aide d'un équipement de levage approprié. Veuillez voir le
chapitre 32 "Installation de radiateur et des tuyauteries".
11. Déclenchez la tuyauterie reliant le turbocompresseur de moteur
au filtre à air.

5-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur
12. Débranchez et démontez les tubes d'échappement sur le
turbocompresseur de moteur.
13. Déclenchez la bielle de commande d'accélérateur du moteur (1).
14. On marque la tuyauterie de réchauffement et met un récipient
approprié sous elle. On démonte la tuyauterie de réchauffement
du moteur (1). On bouche cette tuyauterie et les raccords.
15. On ferme le robinet sur la base de filtre à carburant. On doit Avertissement
marquer la tuyauterie de carburant pour faciliter son remontage.
On met un récipient adaptable à la position approprié, après
avoir déclenché la tuyauterie de carburant du moteur (1), on Eléments lourds. Pour prévenir des blessures
bouche celle-ci démontée et les raccords. corporelles et des dommages d'équipements, on
16. Pour faciliter le remontage, on doit marquer tous les faisceaux et
doit garantir que l'équipement de levage a une
tous les câbles électriques reliant au moteur préalablement au capacité suffisante et peut fonctionner en sécurité.
déclenchement d’autres connexions.
17. Déclenchez l'arbre de transmission reliant à l'ensemble PTO (2)
de moteur. Veuillez vous référer au chapitre 18 "Montage d'arbre
de transmission".
18. Démontez le boulon (9) et les rondelles (7, 8), et puis la pompe à
engrenage duplex (4) et la pompe à engrenage (5) de l'ensemble
PTO de moteur (2).
Nota: on peut démonter la pompe à engrenage duplex (4) et à la
pompe à engrenage (5) sans débrancher la tuyauterie hydraulique
19. On raccorde les appareils de levage aux manilles de levage
installées sur le moteur, on lève les appareils pour raidir
l'élingue.
Démontez le boulon (16), la rondelle de joint amortisseur (17),
l'amortisseur (18), la rondelle de joint amortisseur (19), la rondelle (20)
et l'écrou (21) pour démonter le moteur (1) de l'ensemble d'entretoise
(28) et de l'ensemble de châssis.
20. Démontez le refroidisseur à huile de frein à disque et celui de
boîte de vitesses de l'ensemble d'entretoise (28).
21. Après avoir démonté les refroidisseurs à huile, on démonte le
boulon (22), la rondelle (23) et l'écrou (24), et puis l'ensemble
d'entretoise (28) du châssis.
22. Marquez tous les faisceaux et câbles électriques démontés du
moteur (1) pour faciliter leur remontage.
23. Avant de hisser le moteur (1), il faut assurer que toutes les
tuyauteries et tous les câbles électriques ont été déclenchés.
24. On hisse avec précaution le moteur (1) pour qu'il se détache du
châssis et le met sur un site de travail approprié en assurant sa
stabilité sur la table de travail.
Décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
1. Au cas besoin, on démonte le boulon (14) et la rondelle (15)
fixant le support avant (29) qui sera ensuite démonté du monteur
(1).
2. Au cas besoin, on démonte le boulon (13) et la rondelle (12)
fixant le support arrière (6) qui sera ensuite démonté du monteur
(1).
3. Au cas besoin, on démonte le boulon (25) et la rondelle (26)
fixant l'ensemble de compresseur (27) pour qu'il soit démonté du
moteur (1). Si un climatiseur était équipé, veuillez vous référer à
la section 5.2 "Montage de compresseur".
4. On démonte le boulon (11) et la rondelle plate (10) fixant le
ventilateur (3) pour qu'il (3) soit démonté du moteur.
5. On desserre le boulon fixant le moyeu de ventilateur, tourne
suivant un sens inverse d'une montre la tirette d'ajustement pour
détendre la courroie de ventilateur (31). Et puis, on le (31)
démonte.
Attention: avant de démonter l'ensemble de radiateur du véhicule, on
doit desserrer la vis d'ajustement et la charnière.

Manuel de maintenance 5-3


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
6. Au cas besoin, on démonte une partie d'accouplement d'arbres
du volant avant de démonter le PTO de moteur (2). Veuillez vous
référer à la section 5.1.1 "PTO de moteur et son montage".
7. On démonte du PTO ayant été démonté les boulons avec leurs
rondelles. On démonte l'autre partie d'accouplement d'arbres du
PTO de moteur (2).
8. Démontez les filtres suivant la description d'"Entretien" et
rebutez leurs cartouches. Bouchez les différents joints de moteur
pour éviter l'invasion de poussière.
9. Au cas besoin, veuillez référer au manuel de maintenance
distribué par le fabricant de moteur.
Contrôle
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
1. Vérifiez si l'amortisseur (18) est détérioré, on doit le changer en
confirmation.
2. Vérifiez si le support arrière (6), l'ensemble d'entretoise (28), le
support avant (29) ainsi que son support de montage sont
cassés ou détériorés. Si ces dommages étaient confirmés, on
doit changer ou réparer ces éléments.
3. Vérifiez si l'usure ou la détérioration se présentent au niveau de
l'accouplement d'arbres et des joints, au cas besoin, on doit les
changer.
4. Changez tous les filtres, vérifiez la tension et l'état d'usure pour
toutes les courroies d'entraînement, les opérations se réalisent
conformément à la description définie dans la section
d'"Entretien".
5. On doit effectuer le démontage, l'assemblage, la maintenance et
l'ajustement conformément au manuel de maintenance de
moteur.
Assemblage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Nota: Si aucune exigence n'a été donnée pour les éléments de fixation,
le vissage doit être fait suivant le couple définit dans la section 36.2
"Conditions techniques concernant le couple à employer pour serrer les
boulons et les écrous normalisés".
1. Suivant la description dans la section d'"Entretien", on démonte
les couvercles des filtres installés sur le moteur et monte les
filtres neufs sur le moteur (1).
2. Si le tube d'injection d'huile a été démonté, on doit le remonter
avec l'ensemble de filtre sur le moteur en les fixant à l'aide d'une
pince. On fixe l'ensemble de filtre sur support au moyen des
boulons, les rondelles et les écrous.
3. On remonte une partie d'accouplement d'arbres sur le moteur
(1).
4. Remontez l'autre partie d'accouplement d'arbres sur le PTO de
moteur (2). Ce PTO (2) sera fixé sur le moteur (1).
5. Montez la courroie d'entraînement de ventilateur (31) sur la
poulie de vilebrequin et la roue motrice de ventilateur. Ajustez
suivant le sens d'une montre la vis tendeuse de courroie jusqu'à
ce qu'elle (31) reçoive une tension appropriée. Veuillez vous
référer à "l'ajustement de courroie d'entraînement". Ensuite, on
serre les boulons de sécurité fixant le moyeu de ventilation avec
un couple de l'ordre de 101-126N·m (75-93lbf·p).
6. Montez le ventilateur sur la poulie de moteur (1) à l'aide du
boulon (11) et de la rondelle plate (10), on serre le boulon (11)
avec un couple de l'ordre de 75-80N·m (55-60 lbf·p).
7. Montez l'ensemble de compresseur (27) sur le moteur (1) au
moyen du boulon (25) et de la rondelle (26). Si un climatiseur est
équipé, veuillez vous référer à la section 5.2 "Montage de
compresseur".
8. Montez le support arrière (6) sur le moteur (1) avec le boulon
(13) et la rondelle (12).
9. Montez le support avant (29) sur le moteur (1) avec le boulon
(14) et la rondelle (15).

5-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur

Montage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Nota: Le vissage des éléments de fixation doit être fait suivant le
couple définit dans la section 36.2 "Conditions techniques concernant
le couple à employer pour serrer les boulons et les écrous normalisés".
1. Montez l'ensemble d'entretoise (28) sur le châssis avec une
fixation par le boulon (22), la rondelle (23) et l'écrou (24).
2. On hisse le moteur (1) avec un appareil de levage adaptable et
le (1) pose soigneusement sur l'ensemble de châssis.
3. Montez le refroidisseur à huile de frein à disque et celui de boîte Avertissement
de vitesses sur l'ensemble d'entretoise (28).
4. Montez le moteur (1) sur le support arrière de l'ensemble Pour prévenir les blessures corporelles et les
d'entretoise (28) et l'ensemble de châssis au moyen du boulon dommages matériels, il faut que l'appareil de levage
(16), la rondelle de joint amortisseur (17), l'amortisseur (18), la ait une capacité suffisante afin d'assurer un travail
rondelle de joint amortisseur (19), la rondelle (20) et l'écrou (21).
en sécurité.
5. Montez la pompe à engrenage duplex (4) et la pompe à
engrenage (5) sur l'ensemble PTO de moteur (2).
6. Raccordez l'arbre de transmission sur l'ensemble PTO de
moteur (2). Veuillez vous référer au chapitre 18 "Montage d'arbre
de transmission".
7. Montez l'ensemble de radiateur sur le châssis à l'aide d'un
appareil de levage et le fixe avec les éléments de fixation ayant
été démontés. Veuillez voir le chapitre 32 "Montage de radiateur
et tuyauterie".
8. Enlevez le bouchon de la tuyauterie de refroidissement,
raccordez le moteur et le radiateur suivant les marques.
9. Montez la tuyauterie de filtre à air sur le turbocompresseur de
moteur, serrez la pince fixant la tuyauterie.
9. Montez la tuyauterie d'échappement sur le turbocompresseur de
moteur, serrez la pince fixant la tuyauterie.
11. Enlevez le bouchon de la tuyauterie de réchauffement et des
joints, raccordez les au moteur.
12. Enlevez le bouchon de la tuyauterie de carburant et des joints,
raccordez les au moteur.
13. Si le véhicule s'équipe d'un climatiseur, on raccorde la tuyauterie
au compresseur. On remplit le système de climatisation dès la fin
de montage de moteur. Veuillez vous référer à la section 5.2
"Montage de compresseur".
14. Raccordez tous les faisceaux et câbles électriques à l'ensemble
de moteur (1), mais il est interdit de brancher la batterie ou le
raccord d'un compensateur de batterie.
15. Raccordez la bielle d'accélérateur au moteur (1).
16. Connectez les raccords électriques suivant l'ordre ci-dessous:
a. Connectez le raccord électrique à l'ECU.
b. Branchez le câble positif de batterie.
c. Connectez les câbles de batterie aux bornes (mise à la terre
prioritaire).
d. Branchez le câble de mise à la terre de compensateur de
batterie.
17. Vérifiez si tous les raccords électriques et câbles électriques,
tous les composants de la tuyauterie ayant été démontés sont
bien remontés. Assurez que toutes les soupapes de purge et
tous les bouchons filetés sont bien fixés.
18. Remplissez le moteur (1) avec l'huile spécifiée par les
dispositions définies dans la section 36.1 "Lubrification et
entretien" et vérifiez le niveau d'huile conformément aux
dispositions de maintenance.

Manuel de maintenance 5-5


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
19. Serrez les raccords électriques démontés sur l'ensemble de
radiateur.
20. Montez l'ensemble de plaque de protection de radiateur sur le
châssis à l'aide d'un appareil de levage adaptable.
20. Montez l'ensemble d'enveloppe à sa place prévue à l'aide d'un
appareil de levage adaptable.22. On doit garantir que toutes les
tuyauteries, tous les faisceaux et câbles électriques sont fixés
par les pinces, et assurer que les tuyauteries sont écartées des
pointes ou les zones surchauffées. En plus, on doit visser bien
les bouchons et les soupapes.
23. Remplissez le liquide de refroidissement suivant le chapitre 32
"Montage de radiateur et tuyauterie".
24. Mettez le commutateur principal de batterie à la position de
démarrage. Démarrez le moteur pour que la température d'huile
de moteur atteigne celle de service. On inspecte toutes les
tuyauteries et les raccords pour confirmer l'existence d'une fuite.
Après avoir bien vissé les parties concernées, on éteint le
moteur.
25. Connectez l'électrode positive de la batterie à sa borne,
connectez le câble de mise à la terre de batterie à sa borne.
26. Démarrez le moteur, après avoir atteint la température de
service par un chauffage, on vérifie s'il y a une fuite au niveau
des tuyauteries et des raccords, on doit les serrer au cas besoin.
27. Eteignez le moteur et assurez l'engagement de frein de
stationnement, enlevez toutes les cales de roues.
Entretien
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Toutes les 10 heures (par jour)
Moteur (1): On vérifie visuellement si un détachement ou une
détérioration se présente au niveau des éléments composants, si la
courroie est relâchée ou subit une usure. On écoute un moteur
fonctionnant pour confirmer l'existence de bruit irrégulier. On doit
vérifier aussi si le turbocompresseur subit une fuite.
Vérification du niveau d'huile de moteur (1): on vérifie le niveau d'huile.
On rajoute l'huile si le niveau est bas.
On peut vérifier le niveau d'huile avant de démarrer et après avoir
éteint le moteur. Deux marques sont disponibles sur la jauge d'huile:
1. Marque de point: Pendant une durée de fermeture de moteur et
avant son démarrage, le niveau d'huile mesuré doit être à la
pointe de marque de point (niveau d'huile froide).
2. Marque de ligne: Le moteur est éteint sous un ralentissement
faible (1 ~ 2 minutes d'attente), le niveau d'huile doit
augmenter mais ne dépassant pas le plafond de ligne (niveau
d'huile chaude). On doit purger l'eau et les sédiments de
pré-filtre de carburant.
Toutes les 250 heures
Moteur (1) : Vidangez l'huile de moteur et remplissez l'huile neuve.
Veuillez vous référer à la section 36.1 "Lubrification et entretien".
Pompe à eau de moteur: vérifiez les orifices de purge.
Filtre à huile de moteur: Changez le filtre) huile (32) conformément aux
dispositions suivantes:
1. Enlevez et rebuter le filtre à huile du moteur à l'aide d'une clé
spéciale, vérifiez la surface étanche de filtre à huile pour assurer
le joint torique reste dans le filtre, sinon, on démonte le joint
torique du raccord de ce filtre à huile.
2. Nettoyez le raccord de filtre à huile avec une finette propre.
3. Appliquez une couche propre d'huile de moteur sur le joint
torique de filtre à huile neuf. Veuillez vous référer au chapitre 27
"Système central de lubrification".
4. Vissez solidement et manuellement le filtre à huile jusqu'à ce que
le joint torique contacte le front de filtre à huile avec un 2/3 de
tour de plus.
Attention: Serrez le filtre à huile de façon manuelle, non mécanique.

5-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur
pour éviter un endommagement.
5. Répétez les étapes 3 et 4 pour monter les autres filtres à huile
(32).
6. Démarrez le moteur et le laisser fonctionner pendant quelques
minutes pour vérifier la fuite.
7. Maintenez le moteur en état de fermeture pendant une durée
suffisamment longue (environ 20 minutes) pour que l'huile rentre
dans le carter de vilebrequin, lors de contrôle avec une jauge, le
niveau d'huile doit être approprié. Veuillez vous référer à la
section 36.1 "Lubrification et entretien".
Pré-filtre à carburant (33): Changez le pré-filtre à carburant
conformément aux dispositions suivantes:
1. Eteignez le moteur. Désolidarisez le couvercle d'ouverture
d'aération, démontez les bouchons pneumatiques installés dans
le pré-filtre à carburant (33).
2. Ouvrez la soupape de purge pour évacuer le carburant afin que
le niveau de carburant baisse au dessous de collier, et puis on
referme la soupape.
3. Au moyen d'un collier / d'une clé de couvercle d'ouverture
d'aération, on démonte le couvercle du pré-filtre de carburant
(33) en enlevant le collier. On rebute l'anneau à partir de la base
de couvercle. (L'anneau neuf est fourni avec le pré-filtre neuf à
carburant). On démonte la cartouche du pré-filtre (33) en la tirant
vers le haut et en la tournant doucement. Il faut assurer que le
joint torique est démonté du boulon central.
4. Montez une cartouche neuve sur le boulon central de pré-filtre
par une pression vers le bas et une rotation douce (le joint
torique est fourni et inséré dans la cartouche). On vérifie
l'anneau (fourni avec le pré-filtre à carburant) pour confirmer qu'il
est monté à la place prévue sur la base de couvercle. Et puis, on
monte le couvercle et le collier qui sera manuellement vissé
jusqu'à la fixation sans aucun moyen mécanique.
5. Démontez le couvercle d'ouverture d'aération de celui principale
en tournant le couvercle d'ouverture d'aération suivant le sens
d'une montre. Remplissez à travers le couvercle principal avec
un carburant suffisamment propre jusqu'à la moitié de hauteur
de cartouche. Remontez le couvercle d'ouverture d'aération avec
un vissage manuel.
6. Démarrez le moteur. Lorsque le système de lubrification atteint
sa pression de fonctionnement normal, accélérez le moteur
pendant 1 minute.
Nota: Pendant le fonctionnement du moteur, le couvercle de filtre
principal ne peut pas être complètement rempli.
Lors d'une obstruction de pré-filtre à carburant, le remplissage doit être
fait par plusieurs reprises jusqu'à ce que le niveau de carburant
atteigne le plafond de cartouche, et on peut remplir à ce moment la
cartouche.
Filtre à carburant (34): Remplacez le filtre à carburant selon les
dispositions suivantes: Attention: une vanne d'arrêt du système de
carburant est montée sur le côté de décharge du deuxième filtre à
carburant (34), cette vanne permet d'éviter une fuite de carburant lors
d'un changement de filtre à carburant (34).
1. Fermez la vanne d'arrêt du système de carburant. Démontez le
filtre à carburant usagé (34) à l'aide d'une clé spéciale.
Remplissez et changer le filtre à carburant (34). Veuillez vous
référer à la section 36.1 "Lubrification et entretien".
2. Montez un filtre neuf à carburant (34) sur son raccord, vissez-le
bien avec la main jusqu'à ce que le joint torique touche le front
du filtre à carburant (34), avec un 1/2 tour de plus.
3. Il ne faut pas visser le filtre à carburant (34) avec un moyen
mécanique. Sinon, le joint torique ou la cartouche détériorait.
Une opération manuelle est seulement autorisée pour visser ce
filtre à carburant (34).
4. Répétez l'étape 3 pour installer le reste du filtre à carburant.
5. Démarrez le moteur et vérifiez l'étanchéité. Si une fuite se
produisait, on devrait la dépanner.
Filtre à liquide de refroidissement (35): Selon le chapitre 33 "Montage
de radiateur et de tuyauterie."

Manuel de maintenance 5-7


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
Changement
Attention: A l'entrée et à la sortie de circuit de filtre à liquide de
refroidissement (35), on monte les robinets d'arrêt qui évitent la fuite de
liquide lors d'un changement de ce type de filtre (35).
1. Fermez le robinet d'arrêt. Avec une clé spéciale on enlève et
rebute le filtre à liquide de refroidissement (35).
2. Nettoyez le raccord de filtre une finette propre.
3. Appliquez une couche propre d'huile de moteur sur la surface
étanche de filtre à liquide de refroidissement (35). Veuillez vous
référer au chapitre 36.1 "Lubrification et entretien".
4. Vissez solidement et manuellement le filtre neuf à liquide (35) de
refroidissement à son raccord (35) jusqu'à ce que le joint torique
contacte le front de filtre à liquide de refroidissement (35) avec
un 2/3 de tour de plus.
Attention: Il ne faut pas visser le filtre à liquide de refroidissement (35)
avec un moyen mécanique. Sinon, le joint torique ou la cartouche
détériorait. Une opération manuelle est seulement autorisée pour
visser ce filtre à liquide de refroidissement (35).
5. Ouvrez les robinets d'arrêts au niveau de l'entrée et de la sortie
de filtre à liquide de refroidissement (35).
6. Démarrez le moteur. Vérifiez les fuites. S'il y en a, on les
dépanne. Remplissez le liquide de refroidissement suivant les
exigences. Veuillez vous référer au chapitre 33 "Montage de
radiateur et de tuyauterie."
Réglage de la courroie d'entraînement
Toutes les 50 heures: Vérifiez la tension de toutes les courroies
d'entraînement. S'il est nécessaire d'en faire un réglage, on le fera. Si
un climatiseur est installé, on doit vérifier la tension de courroie
d'entraînement de compresseur. Veuillez vous référer à la section 5.2
"Montage de compresseur".
Toutes les 2 000 heures: Changez toutes les courroies
d'entraînement.
Nota: Lorsqu'une courroie est usagée, on doit la changer en totalité
parce que l'erreur dimensionnelle d'une pièce de courroie pourrait
entraîner une usure prématurée et un changement de longueur d'une
série complète de courroies. L'entraxe d'une série de courroie est
inférieur à 0,81mm (0,032 pouces).
A l'aide d'un testeur de tension, la tension d'une courroie sera mesurée
et réglée jusqu'aux valeurs présentées ci-dessous:
Courroie de ventilateur (31) courroie en V
Tension de la courroie (neuve): 3 340N (750lbf)
Tension de la courroie (utilisée): 2 450 ~ 3 340N (550 ~ 750lbf)
Courroie du compresseur (30) courroie en V
Tension de la courroie (neuve): 556N (125lbf)
Tension de la courroie (utilisée): 4 450N (100lbf)
Nota: sera considérée comme une courroie utilisée, celle fonctionnant
pendant 10 minutes ou plus longtemps.
Si la tension d'une ceinture utilisée est inférieure à la valeur au
minimum, il faut la tendre à la valeur plafonnière.
La courroie ne doit pas être trop tendue ni trop relâchée. Une courroie
trop tendue aggravera la charge que subissent le vilebrequin, le
ventilateur et l'axe de moteur électrique de sorte que la durée de vie
des roulements et des courroies est réduite. Elle peut endommager le
vilebrequin. Une courroie trop relâchée entraînera un glissement
pouvant compromettre les pièces concernées.
Outils de maintenance
Veuillez voir la section 36.3 "Outils de maintenance" pour sélectionner
le numéro d'outil. Les procédures d'opération et les outils de
maintenance sont décrits dans le manuel de maintenance émis par le
fabricant de moteur.

5-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur
Les exigences sur les moments de torsion spéciaux
Moment de torsion
Référence
No Désignation N·m Ibf·p
de figure
1 9 Boulon 130 96
Boulon fixant
1 11 75-80 55-60
le ventilateur
1 13 Boulon 510 380
1 14 Boulon 510 380
1 16 Boulon 280-330 210-245

Manuel de maintenance 5-9


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C

Bouchon fileté
d’alimentation d’huile
Bouchon fileté de niveau
d’huile
Bouchon fileté de vidange

1. Cercle extérieur en 13. Disque de transition 25. Pignon d’attaque 37. Couvercle de carter
aluminium
2. Rondelle 14. Rondelle 26. Pignon entraîné 38. Bouchon fileté
3. Vis filetée 15. Boulon 27. Arbre de PTO 39. Verrou
4. Corps élastique 16. Joint à huile 28. Palier 40. Joint labyrinthe
5. Boulon 17. Base de carter 29. Palier 41. Joint à huile
6. Rondelle 18. Raccord de tuyau 30. Boulon 42. Fourche à brides de
sortie de PTO
7. Cercle intérieur en 19. Tuyau d’aérage 31. Boulon 43. Rondelle
aluminium
8. Vis filetée 20. Raccord de tuyau 32. Rondelle 44. Contre-écrou
9. Couvercle à pression 21. Raccord de tuyau 33. Joint labyrinthe 45. Bouchon fileté à tête
creuse
10. Boulon 22. Respirateur 34. Boulon
11. Couvercle à pression 23. Cerceau 35. Joint
12. Trompette 24. Joint de durite fabriqué 36. Doublure
en Chine
Figure 2 Décomposition de l’ensemble de PTO de moteur

5.1.1 Montage de PTO de moteur


Description et opération
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 2.
La sortie de puissance (PTO) fournit à différents éléments à entraîner
les conditions de montage et la puissance. Les pompes hydrauliques
que le système de levage et celui de direction de la caisse de véhicule
s'équipent sont installées sur le carter de PTO (37). L'arbre principal de
PTO (27) engage la cannelure de moyeu des roues de pignon
d'attaque (25). Les éléments composants principaux de PTO
comprennent

5-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur
la base de carter (17), le couvercle de carter (37), l'arbre de PTO (27),
le pignon d'attaque (25), le pignon entraîné (26), etc. Lorsque la boîte Avertissement
de vilebrequin de moteur entraîne l'arbre de PTO (27), le pignon
d'attaque (25) fait tourner celui entraîné (26), la rotation de l'axe Pour éviter des dommages corporels et des
d'entrée de la pompe hydraulique se réalise puisqu'il est engagé avec
dommages aux biens, il faut caler bien la roue. Le
la cannelure de moyeu de pignon entraîné (26), ainsi est fourni le
système hydraulique. matériau à caler et les appareils de levage doivent
assurer la sécurité avec un coefficient de sécurité
Démontage
suffisant.
Sauf les indications expressément précisées, le numéro entre
parenthèses correspond à celui présenté dans la Figure 2.
1. On stationne le véhicule sur une zone plate d'opération, le
freinage de stationnement est réalisé avec un moteur éteint.
2. On manœuvre le volant de plusieurs tours à gauche et à droite
pour libérer la pression dans le système de direction et cale
toutes les roues.
3. On démonte l'arbre de transmission à la connexion de la fourche
à brides de sortie de PTO (42).
4. Démontez le bouchon fileté de vidange (45) de la base de carter
(17) pour purger l'huile du carter, et puis, on remonte ce bouchon
de vidange (45).
5. Marquez les positions des brides de montage et du couvercle de
carter (37) de la pompe hydraulique pour qu'elle soit remontée à
sa place originale.
6. On soutient la pompe hydraulique à l'aide des cales appropriées
ou d'un appareil de levage. Ensuite, on desserre les boulons de
connexion, fixe la pompe hydraulique en assurant sa propreté.
7. Marquez le carter de volant et la base de carter de PTO (17)
pour que le PTO soit remonté à sa place originale.
8. Fixez l'ensemble de boîte de vitesses intermédiaires de PTO au
moyen d'un appareil de levage approprié. Démontez le raccord
de tuyau (18) de la base de carter (17), et puis démontez les
boulons et les rondelles (30, 31, 32), démontez avec prudence
l'ensemble de boîte à vitesses intermédiaires et le mettez sur
une table de travail propre en attendant la décomposition. Il faut
veiller à ne pas perdre le corps élastique d'accouplement
d'arbres.
9. Démontez les boulons et les rondelles (15,14) du carter de
volant, démontez soigneusement le disque de transition (13).
10. Démontez la vis filetée (3) et la rondelle (2) du disque de volant,
démontez soigneusement le cercle extérieur en aluminium
d'accouplement d'arbres (1).
Décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 2.
1. Démontez le contre-écrou (44) avec la rondelle (43), de l'arbre
de PTO (27), démontez la fourche à brides de sortie de PTO
(42).
2. Démontez le verrou (39) du couvercle de carter (37).
3. Mettez le couvercle de carter (37) sur la table de travail en
laissant le côté à connecter à la fourche à brides de sortie de
PTO (42) orienter vers le haut, on enlève avec la force et rebute
le joint à huile (41) du couvercle de carter (37).
4. Renversez l'ensemble de PTO, démontez le boulon (5) et la
rondelle (6) du couvercle intérieur en aluminium (7). Ce
couvercle (7) sera aussi démonté.
5. Démontez la vis filetée (8) de l'arbre de PTO (27), démontez le
couvercle à pression (9). Démontez le boulon (10) de la
trompette (12).Et puis, démontez le couvercle à pression (11) et
la trompette (12).
6. Renversez encore une fois l'ensemble de PTO, démontez le
boulon (34), la rondelle (35) du couvercle de carter (37).
Démontez le couvercle de carter (37) et la doublure (36) de la
base de carter (17). On rebute la doublure (36).

Manuel de maintenance 5-11


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
7. Démontez les joints labyrinthes (33, 40) à partir des orifices de la
pompe de montage et l'arbre de PTO. Démontez les paliers (28,
29) du couvercle de carter (37) à l'aide d'une doublure et d'une
barre souple de cuivre. Lors d'opération, on doit frapper
doucement les paliers pour éviter un dommage.
8. Démontez en glissant le pignon d'attaque (25) de l'arbre de PTO
(27) et retirez le pignon entraîné (26) de la base de carter (17).
9. Démontez l'arbre de PTO (27) de la base de carter (17), enlevez
avec la force le joint à huile (16) à rebuter à partir de la base de
carter (17).
10. Démontez les paliers (28, 29) de la base de carter (17) à l'aide
d'une doublure et d'une barre souple de cuivre.
Contrôle
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 2.
1. Nettoyez complètement les pièces composantes dans un solvant
approprié et séchez les éléments à l'exception des paliers (28,
29) à l'aide d'un air comprimé. Les paliers seront essuyés avec
un tissu sans fibres.
2. Vérifiez s'il y a une bavure et une usure au niveau de la
cannelure et des dents des pignons (25, 26), de l'arbre de PTO
(27), de la fourche à brides de sortie de PTO (42).
3. Lorsque l'on vérifier la rotation des paliers (28, 29) en les
lubrifiant avec l'huile, on les tourne manuellement pour confirmer
la présence d'une irrégularité de forme circulaire d'orifice de
palier. Il est interdit de procéder à cette opération avec un air
comprimé (soufflage). On doit changer le palier suivant les
exigences concernées.
4. Vérifiez si la base de carter (17) et le couvercle de carter (37)
fissurent. Dans le cas où un des deux éléments serait détérioré,
on doit changer l'ensemble des deux éléments.
5. Vérifiez visuellement si l'interface de talon de joint à huile sur
l'arbre de PTO (27), la fourche à brides de sortie de PTO (42)
subit une trace de pression, une blessure creuse, une usure ou
une corrosion. Si les défauts se présentaient, on devrait
demander de changer le joint.
6. Vérifiez si une fissuration se présente sur le couvercle extérieur Avertissement
en aluminium (1), celui intérieur en aluminium (7), la trompette
(12) d'accouplement d'arbres. Dans le cas où un de ces
éléments serait endommagé, on doit le changer. La vérification Pour éviter des dommages corporels et des
doit être faite à la fois sur le corps élastique (4), les boulons (5, dommages aux biens, il faut caler bien la roue. Le
10), les vis filetées (3, 8), les couvercles à pression (9, 11). matériau à caler et les appareils de levage doivent
Assemblage assurer la sécurité avec un coefficient de sécurité
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la suffisant.
Figure 2.
Nota: Avant l'assemblage, on lubrifie tous les talons et toutes les
interfaces à l'aide d'un lubrifiant destiné au PTO défini dans la section
"Lubrification et entretien".
Nota: sauf une indication explicite, toutes les pièces de fixation seront
serrées en application des conditions de couple de fixation pour les
boulons et les écrous normalisés.
1. On introduit avec la pression les paliers (28, 29) dans les trous
ouverts correspondants sur la base de carter (17).
2. Introduisez le pignon entraîné (26) et l'arbre de PTO (27) dans la
base de carter (17). On fait glisser le pignon d'attaque (25) sur
l'arbre de PTO (27) pour que ce pignon soit installé à une place
appropriée.
3. Appliquez de façon homogène la colle d'étanchéité sur la base
de carter (17) et montez une doublure neuve(36). Assemblez le
couvercle de carter (37) sur la base de carter (17). Aligner les
deux éléments (37), (17) avec un verrou (39).
4. On introduit avec la pression les paliers (28, 29) dans les trous
correspondants ouverts sur le couvercle de carter (37), et puis,
on monte les joints labyrinthes (33, 40).
5. Fixez le couvercle de carter (37) sur la base de carter (17) à
l'aide du boulon (34) et de la rondelle (35).

5-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur
6. Montez un joint neuf à huile (41) dans le trou central ouvert sur le
couvercle de carter (37) pour qu'il soit arasé par rapport au
niveau de la surface d'extrémité de couvercle de carter (37).
7. Renversez le PTO, montez un joint neuf à huile (16) dans le trou
central ouvert sur la base de carter (17) pour qu'il soit arasé par
rapport au niveau de la surface d'extrémité de la base de carter
(17).
Nota: Lors de montage d'un joint neuf à huile, son talon doit donner à
l'intérieur de carter de PTO. L'opération de montage doit être réalisée
avec prudence pour éviter un dommage de talon lors d'assemblage.
8. Par la suite, on monte successivement la fourche à brides de
sortie de PTO (42), la rondelle (43) et le contre-écrou (44) sur la
sortie de l'arbre de PTO (27).
Appliquez la colle anti-desserrage sur le filetage de l'arbre de PTO, le
couple pour serrer le contre-écrou (43) est de 850-1 050N.m.
9. Par la suite, montez le couvercle à pression (11) sur la trompette
(12) d'accouplement d'arbres et le fixe avec le boulon (10) en
application de la colle anti-desserrage. Le couple pour fixer le
boulon est de 104N•m. Ensuite, montez la trompette (12)
d'accouplement d'arbres sur la sortie de l'arbre de PTO (27),
montez le couvercle à pression (9) sur cet arbre de PTO (27) et
le fixe avec la vis filetées (8) en application de la colle
anti-desserrage. Le couple pour fixer la vis est de 60N·m. Et
puis, montez le cercle intérieur en aluminium (7) sur la trompette
(12), il sera fixé à l'aide de la rondelle (6), du boulon (5) en
application de la colle. Le couple pour fixer le boulon est de
350N•m
10 Fixez le cercle extérieur en aluminium (1) sur le disque de volant
de moteur à l'aide de la vis filetée (3) et la rondelle (2). Le couple
pour connecter le cercle extérieur en aluminium d'accouplement
d'arbres au disque de volant est de 170N·m. Lors de serrage, on
doit appliquer la colle anti-desserrage pour le filetage.
11. Fixez le corps élastique (4) sur le cercle intérieur en aluminium
d'accouplement d'arbres (7) au moyen d'un câble, et il doit être
mis sur la place la plus profonde de ce cercle (7).
Montage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 2.
Nota: Remontez l'ensemble de PTO sur la base de carter de moteur,
remontez la pompe à engrenage duplex sur l'ensemble de PTO en
assurant que les marques sont centrés lors de ce remontage.
Nota: sauf une indication explicite, toutes les pièces de fixation seront
serrées en application des conditions de couple de fixation pour les
boulons et les écrous normalisés.
1. Montez le disque de transition (13) sur le carter de volant en le
fixant à l'aide du boulon (15) et de la rondelle (14). Hissez
l'ensemble de boîte de vitesses intermédiaires de PTO au
moyen d'un appareil de levage approprié. On introduit la moitié
de cet ensemble dans le cercle extérieur en aluminium (1)
d'accouplement d'arbres, et puis, on démonte le câble fixant le
corps élastiques (4) pour continuer à introduire l'autre moitié de
l'ensemble sur le disque de transition (13), l'ensemble de boîte
de vitesses intermédiaires de PTO sera fixé par le boulon (30)
avec la rondelle (32).
2. On lève la pompe hydraulique à l'aide d'un appareil de levage
pour qu'elle vise le couvercle de carter (37). On la fixe au moyen
des boulons et des rondelles ayant été démontés.
3. Remontez l'arbre de transmission sur la fourche à brides de
sortie de PTO (42) avec les boulons ayant été démontés.
Remontez le raccord de tuyau (18) ayant été démonté sur la
base de carter (17).
4. Démontez respectivement du couvercle de carter avant (37) et
de la base de carter (17) le bouchon fileté de niveau d'huile et
celui d'alimentation d'huile (45) à travers lequel (45) on remplit le
lubrifiant défini dans la section "Lubrification et entretien" dans
l'ensemble de PTO jusqu'à ce que le lubrifiant déborde de
l'ouverture de bouchon fileté de niveau d'huile (45). Ensuite, on
resserre respectivement le bouchon fileté de niveau d'huile et
celui d'alimentation d'huile (45).
5. Démarrez le moteur, vérifiez la fuite lorsque l'huile augmente à
celle de service.
6. Enlevez les cales fixées sous les roues de véhicules.

Manuel de maintenance 5-13


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
Entretien
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté
dans la Figure 2.
Nota: Procédez aux opérations conformément aux
intervalles d'inspection et de vidange, aux indices des
lubrifiants proposés dans la section "Lubrification et
entretien".
Vérification de niveau d'huile
Démontez le bouchon fileté de niveau d'huile (45) de
l'avant de couvercle de carter (37), si le niveau huile est
inférieur au fond de ce bouchon, on démonte le bouchon
fileté d'alimentation d'huile (45) en ajoutant le lubrifiant
jusqu'à ce que le lubrifiant déborde du trou du bouchon
fileté de niveau d'huile (45). Remontez bien le bouchon
fileté d'alimentation et celui de niveau d'huile (45) avec un
serrage.
Vidange et remplissage
Vidange: Démontez le bouchon fileté de vidange (45) de la
base de carter (17) pour purger l'huile dans un récipient
adaptable. Après la vidange, on resserre le bouchon fileté
de vidange.
Remplissage: Démontez le bouchon fileté de niveau d'huile
(45) de l'avant de couvercle de carter (37), à travers le
bouchon fileté d'alimentation d'huile (45) on remplit le
lubrifiant spécifié dans l'ensemble de PTO jusqu'à ce que le
lubrifiant déborde du trou de bouchon fileté de niveau
d'huile. Et puis, remontez bien respectivement le bouchon
fileté d'alimentation et celui de niveau d'huile (45) avec un
serrage.

5-14 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de moteur

5.2 Montage de compresseur

1. Écrou 3. Rondelle 5. Compresseur 7. Courroie 9. Tige filetée de 11. Support de


réglage compresseur
2. Rondelle 4. Vis filetée 6. Vis filetée 8. Écrou 10. Rondelle de
réglage
Figure 1 Schéma de montage de compresseur

Démontage de compresseur
1. Débranchez l'embrayage de compresseur (5).
2. Desserrez l'écrou installé sur la tige filetée de réglage
(9) et la rondelle pour détendre la courroie (7).
3. Desserrez l'écrou (1), la vis (4), les rondelles (2, 3)
installés sur l'extrémité de montage de la tige filetée
de réglage, on ajuste la tige filetée de réglage (9) pour
démonter la courroie (7) du compresseur (5).
4. Démontez la vis (4), l'écrou (1), les rondelles (2, 3) à
partir du fond de compresseur (5). Démontez la tige
filetée de réglage (9) du compresseur.
5. En soutenant le compresseur (5), on démonte la vis
(4), l'écrou (1) et les rondelles (2, 3) fixant le
compresseur (5) sur son support (11) pour que le
compresseur (5) soit dissocié de son support (11).
6. Démontez le support de compresseur (11) du moteur.
Nota: S'il n'est pas nécessaire de changer la courroie
d'entraînement (7), elle ne sera pas démontée de la poulie
de ventilateur de moteur.
Montage de compresseur
1. Montez le support de compresseur (11) sur le moteur
et le fixe avec les éléments de fixation ayant été
démontés.
1. Montez le compresseur (5) sur son support (11) et le
fixe avec les

Manuel de maintenance 5-15


Montage de moteur Tombereau de carrière SRT95C
éléments de fixation ayant été démontés, mais le support
ne sera pas totalement serré dans cette étape.
3. Montez la courroie (7) sur la rainure derrière la poulie
de ventilateur de moteur, et plus sur celle derrière le
compresseur (5).
4. Faîte passer la partie supérieure de la tige filetée de
réglage (9) à travers l'orifice de montage de
compresseur (5) , et puis faîte passer la vis (4) à
travers cet orifice. On serre la tige filetée de réglage
(9) sur le compresseur (5) avec les rondelles (2, 3) et
l'écrou (1). On peut faire un serrage complet dans
cette étape.
4. Faîte passer la partie inférieure de la tige filetée de
réglage (9) à travers l'orifice de montage au fond de
support de compresseur (11), et puis faîte passer le
boulon (6) à travers cet orifice. On serre la tige filetée
de réglage (9) et le support de compresseur avec les
rondelles (2, 3) et l'écrou (1). On ne peut pas faire un
serrage complet dans cette étape.
6. Fixez le compresseur (5). Serrez les boulons (2, 3) et
l'écrou (1) indiqués dans les étapes "4 et 5".
7. La tension de courroie (7) est réglée à l'aide de la tige
filetée de réglage (9). Le critère de contrôle: on
applique une force équivalente à 98N.m au centre
de la courroie, la déformation de courroie doit être
comprise entre 10mm~12mm, on serre à ce moment
tous les éléments de fixation.
8. Branchez l'embrayage de compresseur (5).

5-16 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses

6 Montage de boîte de vitesses


6.1 Montage de boîte de vitesses

1. Tuyau de remplissage 8. Fourche à brides de 15. Écrou 22. Écrou


d’huile sortie de boîte de vitesses
2. Contre-écrou 9. Plaquette 16. Ensemble de prise de 23. Boulon
force
3. Rondelle 10. Boulon 17. Boulon 24. Rondelle
4. Fourche à brides de 11. Rondelle 18. Rondelle 25. Support arrière
sortie de boîte de vitesses
5. Boîte de vitesses 12. Plaquette 19. Plaquette 26. Contrôle retardateur de
la boîte de vitesses
6. Doublure en nylon 13. Coussinet amortisseur 20. Amortisseur
7. Support avant 14. Anneau d’attelage 21. Anneau d’attelage
Figure 1 Montage de boîte de vitesses

Manuel de maintenance 6-1


Montage de boîte de vitesses Tombereau de carrière SRT95C
Description
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la Figure
1.
Les données concernant le fabricant, le type, les spécifications de la
boîte des vitesses sont présentés dans la section "Paramètres
techniques" d'avant-propos. En ce qui concerne l'interrupteur, les
capteurs et les instruments de la boîte de vitesses, veuillez vous référer à
la section 8.1.7 "Interrupteurs et instruments".
A propos de la maintenance de la boîte de vitesses, veuillez voir le
manuel de maintenance établi par le fabricant concerné.
La boîte de vitesses est montée dans le châssis et fixée par un support
avant (7) et deux supports arrière (25). Etant incorporés à l'ensemble de
la boîte de vitesses (5), un convertisseur de couple hydraulique et un
dispositif réducteur de roues dentées planétaires. Elle dispose de six
rapports de marche avant et un rapport de marche arrière. Tous les
rapports peuvent être auto-bloqués. L'opération de la boîte de vitesses
est commandée par le système de changement de vitesse CEC2. Les
éléments principaux avec leurs opérations sont décrits comme ce qui
suit:
Convertisseur de couple
Le convertisseur de couple est constitué par trois parties: roue de pompe,
turbine et roue de guidage. La roue de pompe est un élément d'entrée et
directement entraînée par le moteur. La turbine est un élément de sortie
et hydrauliquement entraînée par la roue de moteur. La roue fixe est
réactive (multiplication de couple). Lorsque la vitesse de rotation de la
roue de pompe dépasse celle de turbine, le convertisseur de couple
augmente le couple. Lorsque la vitesse de rotation de turbine s'approche
de celle de la pompe, la roue de guidage commence à tourner suivant le
mouvement de la pompe et de la turbine. Quand l'augmentation de
couple s'arrête, le convertisseur de couple hydraulique joue un rôle
équivalent d'un coupleur hydraulique.
Embrayage de blocage
L'embrayage de blocage se situe dans le convertisseur de couple
hydraulique. Il est composé par trois parties: piston, plaque d'embrayage
et plaque arrière. La plaque d'embrayage s'interpose entre le piston et la
plaque arrière, ce qui permet d'entraîner le piston et la plaque arrière. La
plaque d'embrayage est raccordée à la turbine de convertisseur de
couple hydraulique avec un goujon.
L'embrayage de blocage permet une opération de blocage hydraulique, il
répondra au signal émis par ECU. Lorsque la vitesse de véhicule atteint
celle prévue, l'embrayage de blocage embraie. A ce moment, la boîte de
vitesses est directement entraînée par le moteur.
Elle permet d'éviter le glissement de convertisseur de couple hydraulique
de sorte que le carburant soit consommé d'une façon la plus
économisée. 。
Lorsque l'embrayage de blocage débraie (changement de vitesse
provisoire) avec une petite vitesse de roulement. Dans ce cas, la
puissance donnée par le moteur permet une place de changement de
vitesse à la boîte de vitesses à travers le convertisseur de couple
hydraulique. Le débrayage de l'embrayage de blocage se passe
également lorsqu'une anomalie se présente au niveau de l'ECU.
Roues dentées planétaires et embrayage
Une série de roues dentées planétaires avec un arbre d'engrenages
permettent de différents rapports de transmission et de différentes
directions de roulement de véhicule. La transmission de puissance
réalisée par le mécanisme de roues dentées planétaires est commandée
par un disque d'embrayage. Celui-ci répond au signal électronique émis
par l'ECU pour réaliser l'embrayage et le débrayage.
Retardateur hydraulique
Le retardateur hydraulique est composé par deux éléments principaux:
rotor de palettes et deux roues à palettes.
Le véhicule doit ralentir sa vitesse de roulement sur une pente de
déclassement abrupte. L'opération de vanne de contrôle de retardateur
permet de remplir pleinement l'huile dans la cavité où se trouve le rotor.
Lorsque l'huile se purge de la cavité, le rotor se libère de la résistance. Le
retardateur est le plus performant sur un rapport inférieur. Lorsque la
pédale de frein n'est pas opérationnelle, l'utilisation de retardateur
pendant longtemps augmentera la température d'huile dans la boîte de
vitesses. Une libération complète instantanée durant une opération
continuelle

6-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses
contribue à éviter une surchauffe. Au cours d'une opération normale,
l'aiguille de thermomètre d'huile de boîte de vitesses sur le bord entre
dans la zone verte. ce de thermomètre d'huile de retardateur de boîte
de vitesses entre dans la zone jaune, par contre, il ne faut pas qu'il
entre dans la zone rouge.
Refroidisseur à huile de boîte de vitesses
L'huile de boîte de vitesses est refroidie par le refroidisseur à huile
installé entre le radiateur et la boîte de vitesses, ce qui permet à la
boîte de vitesses de fonctionner dans la limite prévue. Veuillez vous
référer au chapitre 31 "Montage de tuyauterie de refroidissement de la
boîte de vitesses".
Filtre à huile de boîte de vitesses
Le filtre à huile de boîte de vitesses est installé sur le côté gauche du
châssis, dans le circuit d'huile de boîte de vitesses. Il a pour mission
d'éliminer les impuretés et d'autres polluants, de réduire l'usure de la
boîte de vitesse afin de prolonger sa vie de service. Vous vous référer
au chapitre 28 "Filtre à huile de boîte de vitesses et la tuyauterie".
Démontage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Nota: Marquez bien les tuyauteries, les raccords électriques, les bielles
mécaniques à démonter pour faciliter le remontage.
1. On stationne le véhicule sur un site de travail plat. On lève la
caisse et la fixe avec les clavettes de cisaillement. Veuillez voir le
chapitre 24 "Caisse et montage".
1. On applique le frein de stationnement. On fait tourner le volant
par plusieurs reprises suivant les deux sens et libère la pression
dans le système de direction. On manœuvre la pédale de frein
pour libérer la pression dans l'accumulateur.
3. Calez toutes les roues de véhicule.
Nota: En vue d'éviter un dommage d'élément électrique, il est important
de démonter les raccords électriques suivant un ordre prévu. Les
opérations concernées sont présentées dans l'étape 4.
4. On déconnecte d'abord le raccord de mise à la terre de la
batterie, et puis débranche les câbles de batterie des bornes
(celui de mise à la terre en priorité). Ensuite, on démonte le
raccord positif de compensateur de batterie, à la fin, celui
électrique d'ECU.
5. On suspend la plaque de protection de boîte de vitesse à l'aide
d'un appareil de levage, et démonte les pièces de montage fixant
la plaque sur le châssis pour la démonter.
6. On déconnecte l'axe de transmission à partir de la fourche à
brides d'entrée de boîte de vitesses (8) à l'avant de cette boîte
de vitesses (5), veuillez voir le chapitre 18 "Montage de l'axe de
transmission".
6. On déconnecte l'axe de transmission à partir de la fourche à
brides de sortie de boîte de vitesses (4) à l'avant de cette boîte
de vitesses (5), veuillez voir le chapitre 18 "Montage de l'axe de
transmission".
Vidangez l'huile de la boîte de vitesses (5).
9. Débranchez les faisceaux de tige de poussoir électrique
retardatrice de la boîte de vitesses (5).
10. Déconnectez de la boîte de vitesses (5) les tuyauteries de
refroidisseur à l'huile et de filtre à huile de boîte de vitesse. Les
ouvertures de ces tuyauteries résultant de cette déconnexion
seront bouchées pour éviter l'invasion de poussières.
11. Démontez de la boîte de vitesses (5) le reste de tuyauteries. Les
ouvertures de ces tuyauteries résultant de cette déconnexion
seront bouchées pour éviter l'invasion de poussières.
12. Déconnectez les raccords et les câbles électriques de la boîte
de vitesses.
13. Démontez l'ensemble de tuyau de remplissage d'huile (1) de la
boîte de vitesses (5)
14. On vise les orifices d'appareil de levage à celles sur le carter de
la boîte de vitesse (5) avec fixation pour installer bien l'appareil
de levage.
15. Démontez le boulon (10),

Manuel de maintenance 6-3


Montage de boîte de vitesses Tombereau de carrière SRT95C

6-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses

la rondelle (11), la plaquette (12), l'écrou (15) fixant le support avant


(7).
16. Démontez le boulon (17), la rondelle (18), la plaquette (19) et
l'écrou (22) fixant le support arrière (25) et le châssis.
17. Avant de manutentionner la boîte de vitesses (5), on doit vérifier
et assurer que toutes les tuyauteries et les raccords électriques
reliant à la boîte de vitesses (5) sont déjà déconnectés.
18. On démonte soigneusement la boîte de vitesses (5) de ses
pièces de montage et la déplace par un véhicule de remorque.
19. On déplace la boîte de vitesses (5) à une zone de travail
appropriée ou sur une plate-forme de travail pour permettre aux
opérations de démontage suivant.
Décomposition
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
Nota: Si une réparation est nécessaire pour la boîte de vitesses,
veuillez voir le manuel de maintenance publié par le fabricant de la
boîte à vitesses.
1. Démontez le contre-écrou (2), la rondelle (9) de la fourche à
brides d'entrée de boîte de vitesses (8) et la boîte de
vitesses (5). On doit retirer la fourche à brides d'entrée de
boîte de vitesses (8) de la boîte de vitesses (5)
2. On démonte le support avant (7) de la boîte de vitesses (5) et
démonte la doublure en nylon (6) de ce support (7) et puis le
joint amortisseur (13) de ce support.
3. Démontez le contre-écrou (2), la plaquette (3) de la fourche à
brides de sortie de boîte de vitesses (4) et la boîte de
vitesses (5). On doit retirer la fourche à brides de sortie de
boîte de vitesses (4) de la boîte de vitesses (5).
4. On démonte de la boîte de vitesses (5) le boulon (23) fixant
le support arrière (25), la rondelle (24) et puis on démonte le
support arrière (25).
5. Au cas besoin, on démonte l'amortisseur (20) du support
arrière (25).
Assemblage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1. 。
1. Si on a démonté le joint amortisseur (13) et la doublure en nylon
(6), on doit les remonter sur le support avant (7). On remonte le
support avant (7) sur la boîte de vitesses (5).
2. Si on a démonté l'amortisseur (20), on doit le remonter sur le
support arrière (25). Ce support (25) sera fixé sur la boîte de
vitesses (25) avec le boulon (23), la rondelle (24).
3. On doit garantir que l'arbre de sortie de la boîte de vitesses est
posé à la place la plus extérieure, le palier entre l'épaulement et
la bride se repose étroitement sur l'épaulement.
4. On applique une couche de graisse à base de lithium sur l'axe
d'entrée à cannelure et le joint à huile et puis on monte la fourche
à brides d'entrée de la boîte de vitesses (8) sur l'axe d'entrée.
5. On serre la fourche à brides d'entrée de la boîte de vitesses (8) à
l'aide d'un contre-écrou (2) et une plaquette (9), le couple de
serrage est de 1 300N•m.
6. On applique une couche de graisse à base de lithium sur l'axe
d'entrée à cannelure et le joint à huile et puis on monte la fourche
à brides de sortie de la boîte de vitesses (4) sur l'axe d'entrée.
7. On serre la fourche à brides de sortie de la boîte de vitesses (4)
à l'aide d'un contre-écrou (2) et une plaquette (3), le couple de
serrage est de 1 300N·m.

Manuel de maintenance 6-5


Montage de boîte de vitesses Tombereau de carrière SRT95C
Montage
Le numéro entre parenthèses correspond à celui présenté dans la
Figure 1.
1. On pose la boîte de vitesses (5) sous le véhicule et monte un
Avertissement
appareil de levage approprié sur les boulons sur le haut de la
boîte de vitesses (5). Pour prévenir des blessures corporelles et des dommages
2. Au moyen de levage, on met la boîte de vitesses (5) dans sa d'équipements, on doit garantir que l'équipement de levage a
place de montage. On fixe le support avant (7) sur le châssis une capacité suffisante et peut fonctionner en sécurité.
avec le boulon (10), la rondelle (11), la plaquette (12) et l'écrou Un courant de haute tension peut entraîner une blessure
(15). Le couple de serrage est de 540N·m ~ 650N·m. corporelle à cause de la dispersion d'étincelle. On doit donc
3. On fixe le support arrière (25) sur le châssis avec le boulon (17), mettre l'interrupteur principal de batterie à la position "OFF"
la rondelle (18), la plaquette (19) et l'écrou (22). Le couple de avant de démonter les éléments électriques. Lors de
démontage, on doit enlever d'abord le câble de mise à la terre
serrage est de 860N·m ~ 900N·m.
de la batterie, et il doit être remonté à la fin des opérations de
4. Démontez l'appareil et les boulons de levage à partir du haut de démontage pour éviter un dommage des éléments électriques.
la boîte de vitesses (5).
Lorsque l'on démonte le compensateur de la batterie, on doit
5. Fixez l'ensemble de tuyau de remplissage d'huile (1) sur la boîte démonter d'abord le câble de mise à la terre qui sera remonté à
de vitesses. la fin de toutes les opérations pour éviter un dommage des
éléments électriques.
6. Connectez les raccords et les câbles électriques, à la boîte de
vitesses (5) suivant les marques faites durant leur démontage.
7. Remontez les tuyauteries de refroidissement de la boîte de
vitesses et de filtre à huile à la boîte de vitesses (5) suivant les
marques faites durant leur démontage.
8. Remontez le reste des tuyauteries hydrauliques, et veillez à ce
que toutes les tuyauteries hydrauliques soient bien serrées.
9. Rebranchez bien les faisceaux de tige de poussoir électrique
retardatrice de la boîte de vitesses (5).
10. On reconnecte l'axe de transmission à la fourche à brides de
sortie de boîte de vitesses (4) à l'avant de cette boîte de vitesses
(5), veuillez voir le chapitre 18 "Montage de l'axe de
transmission".
6. On reconnecte l'axe de transmission à la fourche à brides
d'entrée de boîte de vitesses (8) à l'avant de cette boîte de Avertissement
vitesses (5), veuillez voir le chapitre 18 "Montage de l'axe de Pour prévenir des blessures corporelles et des dommages
transmission". d'équipements, on doit garantir que l'équipement de levage a
12. On soutient la plaque de protection de boîte de vitesse à l'aide une capacité suffisante et peut fonctionner en sécurité.
d'un appareil approprié, et refixe cette plaque sur le châssis à
l'aide des éléments de fixation ayant été démontés.
13. Remplissez la boîte de vitesses (5) avec l'huile spécifiée par les
dispositions définies dans la section 36.1 "Lubrification et
entretien" et vérifiez le niveau d'huile conformément aux
dispositions de vérification de niveau d'huile.
Nota: Connectez les raccords électriques suivant l'ordre précisé dans
l'étape 14 pour éviter un dommage des éléments électriques.
14. Connectez les raccords électriques équipés sur l'ECU. Branchez
le raccord positif sur le compensateur de batterie. Raccordez les
câbles électriques de batterie aux bornes de batterie (celui de
mise à la terre à la fin des opérations). On raccorde en plus la
borne de mise à la terre de compensateur de batterie.
15. Démarrez le moteur, vérifiez le fonctionnement des éléments de
tuyauterie ayant été déconnectés durant l'inspection. Vérifiez la
fuite pour toutes les tuyauteries et tous les raccords avec un
serrage suivant les exigences concernées.
16. On assure l'application de frein de fonctionnement. On démonte
la clavette de cisaillement et baisse la caisse. Veuillez voir le
chapitre 24 "Caisse et montage". On déplace les matériaux
calant les roues de véhicules.
Entretien
Inspections régulières
Pour faciliter les inspections, on doit garantir la propreté de la boîte de
vitesses. Vérifiez régulièrement le détachement des boulons, la fuite de
circuit d'huile, les faisceaux électriques et les raccords, le respirateur
de la boîte de vitesses. Les vérifications doivent s'opérer en fonction de
l'état de service et avec une fréquence la plus intense possible. Un
respirateur corrodé ou bouché peut entraîner un dépôt des impuretés,

6-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses
la qualité d'huile sera dans ce cas compromise.
Vérification de niveau d'huile
Il est obligatoire de maintenir un niveau normal d'huile, ce
qui est important pour le refroidissement, la lubrification et
la transmission hydraulique. Si le niveau d'huile est bas, le
convertisseur de couple et l'embrayage seront mal
alimentés, au contraire, une surchauffe se passe au niveau
de la boîte de vitesses. L'huile introduite dans la boîte de
vitesse devra être absolument propre.
* Attention: Il est interdit de contenir l'huile de la boîte de
vitesses au moyen d'un récipient ou une cartouche utilisée
pour contenir l'antigel ou le liquide de refroidissement.
Indicateur visible de niveau d'huile
L'indicateur visible de niveau d'huile est installé à la partie
Avertissement
inférieure du carter principal de la boîte de vitesses (côté
Il faut garantir l'application de frein de ce véhicule, la
gauche). C'est un moyen à inspecter le niveau d'huile,
fixation des roues avec les cales avant la
veuillez voir la figure 2.
vérification de niveau d'huile
Vérification de niveau d'huile froide
La vérification de niveau d'huile froide a pour l'objectif de
déterminer si l'huile est suffisante pour démarrer la boîte
de vitesses. Avant de démarrer le moteur, on vérifie
l'indicateur visible de niveau d'huile. Si un niveau d'huile se
présente sur l'indicateur, cela interprète que l'huile dans la
boîte de vitesses est suffisante, on peut démarrer le
moteur avec sécurité. Sinon, on doit rajouter l'huile pour
que son niveau se présente sur l'indicateur.
Vérification de niveau d'huile chaude
Nota: Observez le niveau d'huile figurant sur l'indicateur.
La vérification de niveau d'huile chaude a pour l'objectif de
déterminer si l'huile est suffisante lors d'un fonctionnement
de la boîte de vitesses.
On neutralise la boîte de vitesses et démarre le moteur. On
maintient le fonctionnement de véhicule jusqu'à ce que la Ligne rouge
température de boîte de vitesses atteigne celle normale de invisible (trop plein)
service (82℃ ~ 93℃). Le moteur marche en Ligne rouge
ralentissement, on applique le frein de stationnement et
cale les roues de véhicule. Vérifiez l'indicateur visible de Zone de
niveau d'huile, ce niveau doit se présenter entre 1/3 et 2/3 service en
de l'afficheur (Voir la figure 2). On rajoute l'huile ou sécurité avec
maintient le niveau d'huile entre 1/3 et 2/3 de l'afficheur un niveau
selon le résultat de vérification. plein Niveau trop bas
Changement d'huile et de filtre à huile d’huile à ligne
A la suite de 150 heures de fonctionnement initial d'une rouge invisible
boîte de vitesses neuve ou celle ayant fait l'objet d'une
réparation, on doit changer l'huile de boîte de vitesses et le
filtre à huile. L'intervalle est définie dans la section 36.1 Figure 2 Indicateur visible de
"Lubrification et entretien". la réduction de cet intervalle niveau d’huile
dépendra du fonctionnement de la boîte de vitesses. Dès
que l'on constate des impuretés, des poussières, d'une
couleur ou odeur anormale résultant d'une température
élevée, on doit les changer. On doit démonter le tamis et
l'ensemble d'aimant au fond du carter d'huile. Avant
chaque opération de changement, on doit les nettoyer
avec l'alcool minéral. La présence de particules
métalliques (sauf celles fines enlevées par le filtre à huile)
représente une défaillance de la boîte de vitesses. Si on
les constate sur le filtre à huile, il est obligatoire de
rechercher la cause et adopter des mesures pour éviter
une dégradation de la boîte à vitesses. A chaque
changement d'huile, on doit vérifiez si l'huile est polluée
par les poussières ou de l'eau. Les polluants normaux
peuvent être émulsifiés dans l'huile durant le
fonctionnement de la boîte de vitesses. Par contre, si on
constate l'eau ou le liquide de refroidissement dans l'huile,
on doit rechercher la cause et appliquer une correction
immédiate pour éviter une détérioration de la boîte de
vitesses.

Manuel de maintenance 6-7


Montage de boîte de vitesses Tombereau de carrière SRT95C
Soudage sur un véhicule équipé de CEC2
On doit prendre des mesures ci-dessous pour protéger les éléments
composants électriques si on procède à un soudage pour le châssis et
d'autres parties de véhicules suivant une exigence. :
4. On déconnecte d'abord le raccord de mise à la terre de la
batterie, et puis débranche les câbles de batterie des bornes
(celui de mise à la terre en priorité). Ensuite, on démonte le
raccord positif de batterie, à la fin, celui électrique d'ECU.
b. On doit aussi déconnecter des câbles électriques des autres
systèmes s'ils sont raccordés au châssis.
c. Couvrez les éléments et les câbles électriques pour éviter un
dommage.
d. Il ne faut pas connecter les câbles de soudage sur les éléments
électriques et on ne doit pas effectuer un soudage sur les
éléments électriques. On une telle opération est nécessaire à Avertissement
leur proximité, on doit les déplacer avant le soudage.
Avant le dépannage, on doit appliquer le frein de
e. A la fin de soudage, on reconnecte les raccords électriques stationnement, éteindre le moteur et caler les roues de
suivant un ordre inverse à celui présenté dans l'étape a. véhicules. Avant de démarrer le moteur, le conducteur doit
Diagnostic de panne rester dans la cabine de conduite, malgré un état de
Essai de vitesse de décrochage de convertisseur de couple ralentissement.

L'essai de vitesse de décrochage s'effectue lorsqu'une anomalie se


présente dans le système de transmission de puissance (moteur, la
boîte de vitesses). Il a pour objectif de mesurer la sortie de puissance
de moteur lorsqu'une défaillance des pièces composantes de la boîte
de vitesses est déterminée.
1. On stationne le véhicule sur un terrain plat avec un espace
environnant suffisant pour le déplacement.
2. On met en œuvre le frein de stationnement et cale les roues de
véhicule. On met le sélectionneur à clé à la position "Allumage",
le sélectionneur de mode à la position "puissance".
3. On applique le frein de service, libère le frein de stationnement,
pose la poignée de la boîte de vitesses au cinquième rapport. Avertissement
Lorsque la boîte de vitesses est au cinquième rapport, on bloque
l'embrayage, applique le frein de stationnement et libère la L'ECU peut se détériorer à cause d'une mauvaise opération de
soudage. Lors de la déconnexion de compensateur de la
pédale de frein.
batterie, on doit démonter d'abord les câbles de mise à la terre
4. On accélère le plus fortement possible le moteur avec un et le remonte à la fin de toutes les opérations pour éviter un
compte-tour de mesure précise. On doit constater la vitesse de dommage des éléments composants.
rotation maximale de moteur, la pression à la sortie de
convertisseur de couple à cette vitesse doit être de 2 bars (30
lbf/pouce²).
Nota: Lorsque les véhicules sont expédiés de l'usine, on doit inscrit
pour chaque véhicule la vitesse de décrochage servant l'instruction de
la vérification de la perte de vitesse. Référez-vous aux enregistrements
précédents et inscrivez la vitesse de décrochage à la fin de chaque Avertissement
révision générale. Lors de l'exécution de l'essai de vitesse de décrochage, il est
5. Après la vérification de la vitesse de décrochage, on remet interdit de déplacer le véhicule. On doit appliquer le frein de
l'accélérateur à la position de ralentissement et change la vitesse stationnement pour éviter le mouvement en avant et en arrière
à la position neutre. de véhicule. Le personnel doit s'écarter de la zone d'essai.
L'état en vitesse de décrochage ne doit pas être maintenu
Nota: La puissance de moteur peut s'affaiblir au fur et à mesure que
pendant plus de 30 secondes, parce que la boîte de vitesses
l'altitude descend. L'affaiblissement de puissance devient plus
deviendrait surchauffée. Lorsque la boîte de vitesse est
important si l'altitude initiale est plus élevée, la vitesse de moteur se
ralentit sous la perte de vitesse de convertisseur de couple. neutralisée, le moteur fonctionne avec une vitesse de 1200 ~
1500 tr / min. L'huile sera refroidie pendant l'essai. La
6. Au cours de cette vérification de vitesse de décrochage, la température d'huile à la sortie de convertisseur de couple ne
température d'huile de la boîte de vitesses augmente lorsque le doit pas dépasser 135℃ (275 ℉), il faut veiller à ne pas
moteur est chargé, cette température descend lorsque la boîte entraîner une surchauffe dans le système de refroidissement
de vitesses est remise en neutre. Si elle ne descend pas, on peut de moteur.
conclure que le convertisseur de couple est défaillant.
7. Compte tenu de l'altitude, la petite vitesse de moteur reflète que
le moteur ne sort pas la puissance maximale. Veuillez voir les
données concernant la réparation de moteur décrites dans le
manuel de maintenance de moteur.
Dépannage électrique
Veuillez voir le manuel de diagnostic de panne de contrôle électronique
commercial (CEC2) de la boîte de vitesses Allison TS3353.
Dépannage mécanique

6-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses
Il est recommandé de faire le dépannage mécanique
suivant les étapes présentées ci-dessous. Voici le tableau
de dépannage mécanique.
Outils spéciaux
Il n'est pas nécessaire d'employer des outils spéciaux dans
les étapes du présent chapitre. S'il est nécessaire de les
utiliser, veuillez voir la section 36.3 "Outils spéciaux". On
doit réaliser ces opérations avec les outils normaux et la
colle définis dans le manuel de maintenance émis par le
fabricant de la boîte de vitesses.

Panne Causes Dépannage


Un niveau d'huile trop élevé ou trop
Remise en état normal du niveau d'huile
bas
L’huile mélangée de l’air (mousse) Voir la panne "B"
Véhicule surchargé Réduction de la charge
Le liquide de refroidissement de
Correction de la surchauffe de moteur
moteur est surchauffé.
Le refroidisseur à huile ou la
Nettoyage ou changement de refroidisseur à
tuyauterie de la boîte de vitesses
huile ou la tuyauterie
devient visqueux et obstrué.
Niveau bas de liquide de Rajout de liquide de refroidissement, inspection
refroidissement de fuite.
A - Boîte de vitesses
On vérifie si une fuite d'huile se présente au
surchauffée Fuite d'huile
niveau de moteur et des tuyauteries.
Pression majeure est faible Voir la panne "A"
Pression faible à la sortie de
Voir la panne "U"
convertisseur de couple
Vérification de frein de service et de frein de
Glissement de frein de véhicule
stationnement
Serrage de vis de convertisseur de Vérification de la vitesse minimale de véhicule,
couple vérification de convertisseur de couple.
Révision générale de boîte de vitesses,
Patinage d'embrayage changement de piston ou disque d'embrayage
usagé.
L'huile à changer doit être celle spécifiée dans
Le type d'huile est erroné
la section 36.3 "Lubrification et entretien".
Un niveau d'huile trop élevé ou trop
Remise en état normal du niveau d'huile
B - Huile mélangée de l'air bas
L'air est introduit dans le côté Vérification des boulons et des joints toriques
d'aspiration de pompe à huile pour les pompes à huile.
Présence d’eau dans l'huile Recherche de causes, nettoyage de système.
Démontage, nettoyage et réparation complet de
c - Présence de résidus Pannes à l'intérieur de la boîte de la boîte de vitesses. Changement de la
métalliques lourds dans l'huile vitesses cartouche de filtre, nettoyage de la tuyauterie et
le refroidisseur à huile.
Démontage, nettoyage et réparation complet de
la boîte de vitesses. Changement de tous les
D - Présence de liquide de Fuite au niveau de refroidisseur à disques à friction d'embrayage. Réparation et
refroidissement dans l'huile huile de la boîte de vitesses changement de refroidisseur à huile.
Changement de filtre, nettoyage de tuyauterie
extérieure.
Veuillez vous référer au dépannage
Perte de puissance électronique
électronique
E - Dysfonctionnement de la Panne mécanique intérieure Révision générale de la boîte de vitesses
boîte de vitesses à n'importe Défaillance de l'arbre de Vérification de l'entrée et la sortie de la boîte de
quel rapport transmission vitesses
Un niveau d'huile bas Remise en état normal du niveau d'huile
Pression majeure est faible Voir la panne "V"
F - La boîte de vitesses ne
fonctionne qu'avec les rapports
Veuillez vous référer au dépannage
de marche avant malgré la Perte de puissance électronique
électronique
position de poignée de
changement de vitesse.
G - Instabilité de changement Veuillez vous référer au dépannage
de vitesse électronique

Manuel de maintenance 6-9


Montage de boîte de vitesses Tombereau de carrière SRT95C
H - Fonctionnement de la boîte de
vitesse seulement avec le premier Veuillez vous référer au dépannage
rapport, le neutre et la marche électronique
arrière
I - Lors d'une opération de
passage à la marche arrière, la Veuillez vous référer au dépannage
boîte de vitesse passe au neutre électronique
avec d'autres rapports normaux.
J - Lorsque le moteur s'accélère, le
véhicule fonctionne avec la
marche arrière et du neutre à la
marche arrière. Cependant, quand Panne d'embrayage en marche
Révision générale de la boîte de vitesses
le moteur s'accélère, dans le cas arrière (libération indisponible)
où aucune panne électronique ne
se passe, la perte de vitesse se
présente à d'autres rapports.
K - Lorsque le moteur s'accélère,
le véhicule fonctionne avec le
troisième rapport, le quatrième
rapport et la marche arrière. Défaillance au première,
Quand le moteur s'accélère, dans deuxième rapport d'embrayage Révision générale de la boîte de vitesses
le cas où aucune panne (libération impossible)
électronique ne se passe, la perte
de vitesse se présente à d'autres
rapports.
K - Lorsque le moteur s'accélère,
le véhicule fonctionne avec le
premier rapport, le deuxième Défaillance au troisième,
rapport et le neutre. Quand le quatrième rapport d'embrayage Révision générale de la boîte de vitesses
moteur s'accélère, dans le cas où (libération impossible)
aucune panne électronique ne se
passe, la perte de vitesse
Panne Causes Dépannage
se présente à d'autres rapports.
K - Lorsque le moteur s'accélère,
le véhicule fonctionne avec le
cinquième rapport, le sixième
Défaillance au cinquième,
rapport et le neutre. Quand le
sixième rapport d'embrayage Révision générale de la boîte de vitesses
moteur s'accélère, dans le cas où
(libération impossible)
aucune panne électronique ne se
passe, la perte de vitesse se
présente à d'autres rapports.
Révision générale de la boîte de vitesses,
N - Sans production de puissance
Défaillance d'embrayage, (sans vérification des joints toriques, du carter de
à n'importe quel rapport (sans
application, patinage) piston et du disque d'embrayage faisant l'objet
présence de panne électronique)
de détérioration.
O - Fonctionnement de véhicule au
deuxième, quatrième, sixième L'embrayage de survitesse n'est Révision générale de la boîte de vitesses,
rapport et à la marche arrière, mais pas libéré ou l'embrayage direct vérification des pièces faisant l'objet d'usure
dysfonctionnement à d'autres ne s'applique ou patine. dans l'embrayage.
rapports (sans panne électronique)
P - Fonctionnement de véhicule au
L'embrayage direct n'est pas
premier, troisième, cinquième Révision générale de la boîte de vitesses,
libéré ou l'embrayage de
rapport, mais dysfonctionnement à vérification des pièces faisant l'objet d'usure
survitesse ne s'applique ou
d'autres rapports (sans panne dans l'embrayage.
patine.
électronique)
Un niveau d'huile bas Rajout d'huile
Huile mousseuse Voir la panne "B"
Q - Embrayage lent
Usure d'étanchéité de piston Révision générale de la boîte de vitesses
Pression majeure est faible Voir la panne "V"

6-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses
Vérification de moteur, veuillez voir le manuel
Défaillance de moteur
de maintenance de moteur
L’huile mélangée de l’air Voir la panne "B"
Moteur en petite vitesse
lorsque le convertisseur de Voir la panne "T"
couple en vitesse de décrochage
R - Le véhicule n'est pas Moteur en grande vitesse lorsque
dynamique, l'accélération n'est pas le convertisseur de couple en Voir la panne "S"
efficace vitesse de décrochage
Application partielle de Inspection de bielle d'accouplement de
retardateur hydraulique retardateur
Inspection de frein de service et de frein de
Frein de véhicule visqueux
stationnement
Défaillance de roue de volant de
Révision générale de la boîte de vitesses
stator
Un niveau d'huile bas Rajout d'huile
Pression faible à la sortie de
Voir la panne "U"
convertisseur de couple
S Moteur en grande vitesse Température élevée (135℃ /275
Voir la panne "A"
lorsque le convertisseur de couple ℉)
en vitesse de décrochage Révision générale de boîte de vitesses,
Patinage d'embrayage, la
changement de segment de piston ou disque
pression majeure est normale
d'embrayage
Huile mousseuse Voir la panne "B"
Moment de torsion d'entrée de Ajustement de grand moteur, vérification de
moteur est faible sortie.
Examinez le bruit sous la vitesse de
T Moteur en petite vitesse Interférence par les éléments de
décrochage, effectuez une révision générale
lorsque le convertisseur de couple convertisseur de couple
pour le convertisseur de couple.
en vitesse de décrochage Augmentation de la température d'huile de
Température d'huile de boîte de
vitesses inférieure à celle de boîte de vitesses jusqu'à l'intervalle de 82℃~
service 103℃ (180 ℉~ 220 ℉)
Un niveau d'huile bas Rajout d'huile jusqu'au niveau normal.
Fuite dans les circuits d'huile
(refroidisseur à huile ou filtre à Vérification de fuite. Correction selon le besoin
huile)
U - Pression faible à la sortie de
Filtre obstrué Nettoyage de filtre
convertisseur de couple
Réparation / changement de l'ensemble de
Défaillance de pompe
pompe
Température d'huile élevée Voir la panne "A"
Huile mousseuse Voir la panne "B"
Un niveau d'huile bas Rajout d'huile jusqu'au niveau normal.
Vérification de fuite au niveau de point de
Une fuite dans le système
raccord extérieur, vérification des positions de
hydraulique
V - Pression majeure est faible fuites à l'intérieur de chaque rapport.
Panne de régulateur de pression Révision générale de l'ensemble de valve
Usure de l'ensemble d'entrée de Révision générale / changement de l'ensemble
pompe à huile de pompe
Filtre à huile obstrué Nettoyage de tamis
Fuite au niveau d'aspiration En cas de fuite d'une pompe d'entrée,
d'huile de pompe d'entrée changez-la suivant les exigences concernées.
Panne Causes Dépannage
W - Le passage au rapport
inférieur de la boîte de vitesses est Veuillez vous référer au dépannage
encore opérationnel malgré une électronique
opération de blocage.
X - Les témoins ne s'allument pas
dans la zone de changement de Défaillance d'ampoule Changement d'ampoule
vitesses
Y - Le signal de marche arrière Veuillez vous référer au dépannage
n'est pas alimenté électronique

Manuel de maintenance 6-11


Montage de boîte de vitesses Tombereau de carrière SRT95C
Exigences particulières sur le couple pour monter la boîte
de vitesses.
Référence Couple
No Désignation
de figure N·m Ib.p
540 ~ 399 ~
1 10 Boulon
650 479
790 ~ 582 ~
1 17 Boulon
860 633
217 ~ 160 ~
1 23 Boulon
240 177
1 2 Contre-écrou 1 300 958

6-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Montage de boîte de vitesses
Page vierge

Manuel de maintenance 6-13


Boîte de vitesse et installation Tombereau de carrière SRT95C

6.2 Contrôle de ralentisseur de la boîte de vitesse

1. Actionneur linéaire 5. Boulon 9. Plaque de connexion 13. Rondelle


2. Ecrou 6. Boulon 10. Ecrou 14. Support de fixation
3. Rondelle 7. Boulon 11. Boulon fabriqué aux
Etats-Unis
4. Rondelle 8. Rondelle 12. Rondelle
Figure 1 Contrôle de ralentisseur de la boîte de vitesse

Déscription
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1.
Le système de contrôle de ralentisseur sert à la mise en
œuvre de la force continue lors de la descente du véhicule,
pour assurer la sécurité et la stabilité de sa vitesse. Le
ralentisseur de ce véhicule se compose de

6-14 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Boîte de vitesse et installation
Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1.
Le système de contrôle de ralentisseur sert à la mise en
œuvre de la force continue lors de la descente du véhicule,
pour assurer la sécurité et la stabilité de sa vitesse. Le
ralentisseur de cette voiture se compose du ralentisseur de
la boîte de vitesse et celui du frein de l'huile froide, ce
chapitre décrit seulement le premier.
Le système de contrôle de ralentisseur de la boîte de
vitesse se compose de l'actionneur linéaire motorisé (1), le
support de fixation (14), et la plaque de connexion (9).
L'interrupteur de commande du ralentisseur se trouve sur
la console d'opération au côté droite du conducteur.
Lorsque le véhicule est en mouvement, et la mise en
œuvre du frein de ralentisseur est nécessaire, presser
l'interrupteur de commande, l'actionneur linéaire motorisé
(1) entraîne la plaque de connexion (9) et la tirelle de
ralentisseur de la boîte de vitesse en mouvement à la
hausse, de sorte que la soupape principale de ralentisseur
de la boîte de vitesse soit ouverte pour la mise en oeuvre
du ralentissement hydraulique.
Démontage
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane,
effectuer le frein de stationnement, éteindre le moteur.
2. Caler les roues, conduire l'interrupteur principal de la
batterie en position "off".
3. Débrancher le harnais de fils sur l'actionneur linéaire
motorisé (1).
4. Démonter le boulon (6,7), les rondelles (3,8) et les
écrous (2,10), et retirer la plaque de connexion (9).
5. Démonter les boulons (5), les rondelles (3,4) et les
écrous (2), retirer l'actionneur linéaire motorisé (1) du
support de fixation (14).
6. Démonter les boulons (11) et les rondelles (12, 13),
retirer de la boîte de vitesse le support de fixation
(14).
Installation
Nota: Sauf indication contraire, serrer toutes les fixations
selon les exigences de conditions techniques de la torque
du boulon et l'écrou.
1. Installer le support de fixation (14) sur la boîte de
vitesse par le bonlon (11) et les rondelles (12, 13).
2. Installer l'actionneur linéraire motorisé (1) sur le
support de fixation (14) par le boulon (5), les rondelles
(3,4) et l'écrou (2).
3. Installer la plaque de connexion (9) sur l'actionneur
linéaire motorisé (1) et la tirelle de la boîte de vitesse
par les boulons (6,7), les rondelles (3,8) et les écrous
(2,10).
4. Brancher bien le harnais de fis sur l'actionneur linéaire
motorisé (1).
5. Conduire l'interrupteur principal de la batterie en
position "On". Démarrer le moteur et vérifier la
situation du ralentisseur.
6. Assurer la mise en œuvre du frein de stationnement,
déplacer le matériau de blocage de la roue de voiture.
Outils spéciaux
Les étapes de ce chapitre n'ont pas besoin d'outils
spéciaux. Voir le chapitre 36,3 "Outils de maintenance".

Manuel de maintenance 6-15


Tombereau de carrière SRT95C Installation de l'aile et la plateforme

7 Installation de l'aile et la plateforme


7.1 Installation de l'aile et la plateforme

1. Machine avant de 10. Support 19. Ensemble de 28. Coussin en 37. Base de fixation
marche de la cabine machine extérieure caoutchouc
de pilote de marche à gauche
2. Support de 11. Ensemble de 20. Joint 29. Plaque de butée 38. Unité de tirelles
rétroviseur gauche tablier gauche de la
cabine de pilote
3. Ensemble de 12. Ensemble de la 21. Boulon 30. Rétroviseur 39. Ensemble
rambarde avant à boîte de batterie d’échelle de corde
gauche
4. Support 13. Rondelle 22. Rondelle 31. Base 40. Coussin
demiroirde vision d’installation d’amortissement de
inférieure rétroviseur
5. Rondelle 14. Rondelle 23. Boulon 32. Base 41. Boulon
d’installation
6. Ensemble de 15. Rondelle 24. Garde-boue 33. Boulon 42. Boulon
rambarde avant
7. Couverture de 16. Chapeau de 25. Base de fixation 34. Bride
rétroviseur phare à gauche
8. Boulon 17. Ecrou 26. Coussin 35. Pinceen forme
d’amortissement d’U
9. Ensemble de 18. Ensemble de 27. Garde-boue à 36. Boulon
rambarde arrière à machine latérale de gauche
gauche marche de la cabine
de pilote
Figure 1 Installation de l'aile et la plateforme (sous figure 1)

Manuel de maintenance 7-1


Installation de l'aile et la plateforme Tombereau de carrière SRT95C

1. Rondelle 10. Rondelle 19. Autocollant 28. Pince en forme 37. Ensemble de
d’anti-glissement d’U rampe I
2. Boulon 11. Rondelle 20. Support 29. Boulon 38. Tirelle
3. Rondelle 12. Boulon 21. Rambarde à 30. Plaque d’arrêt 39. Miroirde vision
droite inférieure
4. Rondelle 13. Chapeau de 22. Chapeau de 31. Garde-boue 40. Ensemble de
rétroviseur phare à droite garde-boue
5. Support de 14. Support de 23. Garde-boue à 32. Rétroviseur 41. Ensemble de
rétroviseur à droite fixation d’extincteur droite rampe II
6. Ecrou 15. Ensemble de 24. Boulon 33. Extincteur de 42. Plaque-support
plateforme poudre sèche BC
7. Ecrou 16. Ensemble 25. Bride 34. Boulon 43. Cerceau
d’échelle
8. Ensemble de 17. Housse de 26. Base de fixation 35. Boulon 44. Tirelle
rambarde à droite collecteur
d'admission
9. Ecrou 18. Plaque-support 27. Bride 36. Boulon 45. Boulon en forme
d’U
Figure 2 Installation de l'aile et la plateforme (sous figure 2)

7-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de l'aile et la plateforme

Généralité
Les pièces de couverture sont montées sur le suppport avant à la
gauche et la droite, le pare-chocs, la poutre d'anneau et celle allongée,
la cabine de pilote se trouve au-dessus, dont la plate-forme s'agit d'un
composant, qui est la clôture de protection des différents composants
du système hydraulique et du système électrique, servant à la
protection des composants contre la contamination et les dommages
au cours du transport. La plate-forme et la rambarde fournissent au Avertissement
personnel le passage et la protection de sécurité. Pour prévenir les blessures physiques et les
dommages matériels, il faut assurer que la roue de
Démontage
véhicule soit bien calée, que les matériaux de
Les pièces indiquées par les numéros se réfèrent dans les figures 1 et blocage de véhicule et l'équipement de levage ont
2, lors du démontage des composants présentés dans la figure, il faut une résistance et un poids de levage suffisants,
se conformer aux étapes suivantes: qu'ils sont fixés et que la sécurité d'emploi est
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane, effectuer le garantie.
frein de stationnement, éteindre le moteur.
2. Tourner le volant pour plusieurs fois dans deux sens, pour libérer
la pression du système de direction.
3. Démonter le wagon, ou élever le wagon au plus haut et la
convenablement fixer.
4. Suspendre les pièces par l'équipement adapté de levage, puis
démonter les pièces de fixation, et retirer les piéces du châssis.
Avertissement
Installation
Pour prévenir les blessures physiques et les
A l'aide d'un équipement de levage approprié, installer les pièces sur le dommages matériels, il faut assurer que la roue de
châssis d'une façon alignée, les fixer respectivement sur les positions véhicule soit bien calée, que les matériaux de
différentes du châssis en utilisant les pièces de fixation démontées au
cours du démontage. blocage de véhicule et l'équipement de levage ont
une résistance et un poids de levage suffisants,
Inspection et maintenance qu'ils sont fixés et que la sécurité d'emploi est
1. Les vibrations du support du garde-boue sont relativement garantie.
fortes, qui nécessitent la vérification régulière pour observer s'il y
a des fissuations autour des trous de montage.
2. Lors de l'installation du rétroviseur et le miroir de vision
inférieure, le pilote doit rester à l'intérieur de la cabine pour
commander le personnel d'installation, afin d'assurer l'exactitude
de l'angle d'installation, les pièces doivent être manipulées
doucement pour prévenir le brisement.
3. Comme la largeur et la hauteur de la carosserie sont
relativement grandes, le pilote doit d'abord observer la situation
avant chaque conduite par le rétroviseur et le miroir de vision
inférieure, pour prévenir les accidents.
4. Il faut vérifier régulièrement si les boulons de montage de la
clôture sont bien serrés afin de protéger la sécurité personnelle.
5. Inspecter toutes les pièces pour vérifier s'il y a des usures. Si
nécessaire, effectuer la réparation ou le remplacement à temps
opportun.
Les instructions et précautions d'installation du ressort à gaz de
l'ensemble de la plate-forme
1. La tige de piston du ressort à gaz doit être installé contrebas,
l'installation inverse est interdite, de sorte qu'on puisse réduire la
friction et assurer la meilleure qualité de damping et la meilleure
performance d'amortissement.
2. Le ressort à gaz ne peut pas supporter la force transversale, et
ne doit pas être utilisé comme l'appui.
3. Afin d'assurer la fiabilité de l'étanchéité, il ne faut pas
endommager la surface de la tige de piston, il est interdit de
peindre la peinture et des substances chimiques sur la tige de
piston. Il est interdit d'installer le ressort à gaz à l'emplacement
souhaité avant le pistoletage et la peinture.
4. Le ressort à gaz s'agit d'un produit à haute pression, tous
arbitraire démantèlement, grillage, brisement sont interdits.
5. Tourner la tige de piston du ressort à gaz à gauche est
strictement interdit. S'il faut ajuster l'azimut de joint, il ne faut que
le tourner à droite.

Manuel de maintenance 7-3


Installation de l'aile et la plateforme Tombereau de carrière SRT95C
6. Le point de joint devrait être capable de se tourner
flexiblement, sans phénomène de blocage.
7. Sélectionner la taille raisonnable, la force devrait être
appropriée, il faut laisser une marge de 10 mm à
l'égard de la course du piston.

7-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

8 Accessoires de cabine de pilote

1. Installation de composants de 6. Boulon 11. Levier de changement de vitesse


cabine de pilote
2. Boulon 7. Plaque-support 12. Ecrou
3. Plaque-support 8. Rondelle 13. Rondelle
4. Amortisseur 9. Rondelle 14. Rondelle
5. Joint 10. Boulon 15. Boulon
Figure 1 Accessoires de cabine de pilote

Généralité
Installer l'amortisseur sur la base de fixation de la cabine
de pilote d'une façon verticalement symétrique, et puis fixer
intégralement l'amortisseur, l'ensemble de la cabine de
pilote et la base de fixation par les boulons à haute
résistance.

Manuel de maintenance 8-1


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

Démontage
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1.
Nota: Marquer et identifier tous les câbles, faisceaux de fils, tuyaux,
joints de tuyaux, et etc., afin de faciliter l'installation, il faut sceller
l'interface du tuyau de climatiseur immédiatement avec les bouchons,
afin de ne pas contaminer le système par des impuretés.
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane, élever le
wagon, installer la goupille de sécurité, voir le chapitre "Wagon et
installation".
2. Mettre en œuvre le frein de stationnement, éteindre le moteur.
3. Tourner le volant pour plusieurs fois dans deux sens, pour libérer
la pression du système de direction, appuyer continûment sur le
clapet de pied, pour relâcher la pression de l'accumulateur de
frein.
Opérer continûment pour élever la manette de commande, afin de
libérer la pression de l'accumulateur, caler bien la roue.
4. Débranchez les câbles électriques dans l'ordre suivant, pour
éviter d'endommager les composants électriques.
a. Débranchez le câble de terre du compensateur de batterie.
b. Débranchez le câble de batterie de l'armature terminal (le câble
de terre en premier).
a. Débranchez le câble positif du compensateur de batterie.
d. Débrancher le joint électrique sur l'ECU.
5. Débrancher les joints électriques restants sur l'ensemble de
cabine de pilote.
6. Desserrer avec précaution les tuyaux de frein sur deux bases de
l'accumulateur de frein, vérifier si la pression de frein est
relâchée et resserrer les tuyaux de frein.
7. Assurer que tous les tuyaux de direction et de frein branchés sur
la cabine de pilote soient bien marqués, pour faciliter
l'installation, recevoir la fuite d'huile par un récipient approprié,
débrancher tous les tuyaux, bloquer tous les tuyaux et joints
ouverts.
8. Si le climatiseur y est installé, vidanger le système et puis
débrancher les tuyaux de climatiseur, bloquer tous les tuyaux et
joints ouverts. Voir "Système de climatiseur".
9. Assurer que les tuyaux de chauffage soient marqués pour
faciliter l'installation, recevoir des fuites par un récipient
approprié, débrancher les tuyaux de chauffage, bloquer tous les
tuyaux et joints.
10. Marquer la manette de commande de levage de wagon afin de
faciliter l'installation, recevoir des fuites par un récipient
approprié, débrancher le tuyau flexible sur le panneau multicanal
du plancher de la cabine de pilote, bloquer tous les tuyaux et
joints ouverts.
11. Avant d'effectuer l'opération de démontage, il faut assurer que
tous les joints de la cabine de pilote soient démontés.
12. Suspendre l'ensemble de la cabine de pilote par l'équipement de
levage approprié, tendre les parts lâches, démonter l'amortisseur
(4), les joints (3,5) et les boulons (2,6) sur la poutre de support
de la cabine de pilote.
Nota: Lors du démontage de l'ensemble de cabine de pilote, il faut
utiliser l'équipement de levage spécial et le levier rembourré pour éviter
la concentration excessive de stress sur le crochet, la chaîne et le
câble sur le point de levage de la cabine de pilote.
13. Elever délicatement l'ensemble de cabine de pilote pour le
déplacer à la console appropriée.
14. Démonter le boulon (10), les joints (8, 9), et retirer la
plaque-support (7).
15. Démonter le boulon (15), les joints (13, 14), l'écrou (12), retirer le
levier de changement de vitesse (11)

8-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote
Installation
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1.
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du
manuel "Exigences de conditions techniques de la torque
de fixation du boulon et l'écrou standards".
Nota: Selon la déscription de "Figure de principe de
système de frein" dans le manuel, serrer tous les tuyaux
hydrauliques avec les interfaces scellées de profil d'anneau
"O", remplacer l'anneau "O".
1. Installer la tige de changement de vitesse (11), serrer
le boulon (15), les joints (13, 14), l'écrou (12).
2. Installer la plaque-support (7), serrer le boulon (10),
les joints (8,9).
3. Inspecter si l'amortisseur est endommagé, le
remplacer s'il est endommagé. Lors de l'installation du
nouveau amortisseur, le lubrifier par l'eau ou un
lubrifiant approprié avant de l'installer sur la cabine de
pilote, mettre l'amortisseur bien en place avec un
tournevis.
4. Placer l'ensemble de cabine de pilote sur la poutre de
support de cabine de pilote par l'équipement de
levage approprié, il faut être tout particulièrement
prudent pour éviter l'interférence sur l'inférieur de la
cabine de pilote par les tuyaux ou les composants.
5. Fixer l'ensemble de cabine de pilote sur la poutre de
support de cabine de pilote par l'amortisseur (4), les
joints (3, 5), et les boulons (2,6).
6. Démonter le bouchon des tuyaux de la manette de
commande de levage, connecter les tuyaux selon les
marques du démontage, bien fixer tous les tuyaux.
6. Démonter le bouchon des tuyaux de frein et de
direction, connecter les tuyaux selon les marques du
démontage, bien serrer tous les tuyaux.
8. En plus du câble de batterie, le compensateur de
batterie et le contact de l'ECU, connecter tous les
joints électriques selon les marques du démontage.
9. Démonter le bouchon des tuyaux de chauffage et les
joints, connecter les tuyaux selon les marques du
démontage, bien serrer les tuyaux de chauffage.
10. Si le véhicule est équipé du climatiseur, relier les
tuyaux à l'évaporateur, et effectuer le remplissage du
système.
11. Connecter les joints électriques dans l'ordre suivant:
a. Brancher les points électriques débranchés de l'ECU.
b. Brancher le point positif du compensateur de batterie.
c. Branchez le câble de batterie à l'armature terminal (le
câble positif en premier).
a. Brancher le câble de terre du compensateur de
batterie.
12. Vérifier l'ensemble de cabine de pilote, assurer que
tous les tuyaux, faisceaux de fils démontés soient
branchés de nouveau.
13. Remplir les deux réservoirs d'huile hydrauliques selon
les dispositions du manuel "Lubrification et entretien".
Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement dans
le réservoir d'eau en tête du dissipateur, s'il est bas,
l'y ajouter. Voir "Lubrification et entretien".
14. Démarrer le moteur et vérifier l'étanchéité, serrer les
tuyaux et les joints selon les exigences, rechauffer le
véhicule jusqu'à la température normale de
fonctionnement, vérifier tous les contacts pour éviter
les fuites.
15. Inspecter tous les instruments pour vérifier si les
éléments de commande fonctionnent normalement,
retirer la goupille de sécurité de wagon, abaisser le
wagon.

Manuel de maintenance 8-3


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

8.1 Installation de composants de cabine de pilote

1. Ensemble 3. Faisceaux de fils 5. Rondelle 7. Boulon 9. Instrument


d’installation de de cabine de pilote d'interrupteur
machine de direction
2. Ensemble de 4. Ensemble 6. Rondelle 8. Ensemble 10. Panneau de
contrôleur d’évaporateur d’installation de commande de
d’accélérateur sièges climatiseur
Figure 2 Installation de composants de cabine de pilote

Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 2.
L'ensemble de cabine de pilote répond aux règles de
sécurité de FOPS ISO / SAE (le dispositif de protection
contre la chute d'objets) et ROPS (le dispositif de
protection contre le renversement). On peut entrer dans la
cabine de pilote des deux côtés du véhicule, le verre est
léger en couleur, avec une vision dégagée. Le climatiseur
est équipé dans la cabine de pilote en tant que
l'équipement standard, voir le chapitre 11 "Installation de
tuyaux de climatiseur".
Démontage
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure (2)
Nota: Marquer et identifier tous les câbles, faisceaux de fils,
tuyaux, joints de tuyaux, et etc., afin de faciliter
l'installation.
1. Assurer que l'ensemble de cabine de pilote soit placé
dans une console de travail adapté, stable et sans
agitation.
2. Démonter les sièges primaire et secondaire et la base
avec les bons outils, voir l'installation et le démontage
de l'ensemble de sièges.

8-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote
3. Utiliser la clé pour enlever la rondelle plate (5), la
rondelle élastique (6), et le boulon (7) servant à fixer
l'évaporateur, débrancher les câbles et les faisceaux
de fils reliés à l'évaporateur, les bien marquer, les
catégoriser et placer en bon ordre dans la boîte de
rangement.
4. Démonter les tuyaux de l'eau chauffée, les tuyaux de
frigorigène, le conduit de ventilation reliés sur
l'évaporateur, les bien marquer en même temps,
bloquer tous les tuyaux et joints ouverts, voir
Installation et démontage d'évaporateur.
5. Marquer bien toutes les pièces démontées, les bien
ranger, pour faciliter l'installation ultérieure.
Installation
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure (2).
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du
manuel "Exigences de conditions techniques de la torque
de fixation du boulon et l'écrou standards".
Nota: Selon la description de "Figure de principe de
système de frein" dans le manuel, serrer tous les tuyaux
hydrauliques avec les interfaces scellées de profil d'anneau
"O", remplacer l'anneau "O".
1. Utiliser les bons outils pour installer les sièges
primaire et secondaire et la base, voir Installation et
démontage d'ensemble de sièges.
2. Utilisez la clé pour serrer la rondelle plate (5), la
rondelle élastique (6), et le boulon (7) servant à fixer
l'évaporateur, relier les câbles et faisceaux de fils
correctement selon les marques.
3. Connecter tous les tuyaux et tubes reliés à
l'évaporateur selon l'ordre de marques.
8.1.1 Corps de cabine de pilote
Ensemble de porte
Déscription
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 3.
L'ensemble de porte s'agit d'une structure soudée de
plaques d'acier, avec une connexion arrière de charnière,
la vitre se compose de deux parties, avant et arrière. la
butée de porte empêche l'ouverture trop grande de la
porte. L'ensemble de porte peut être démonté directement
de la cabine de pilote, mais la serrure, les poignées, le
verre, et etc., peuvent être démontés séparément avant le
démontage de l'ensemble de porte.
Démontage et installation
1. Ouvrir la porte, la suspendre avec l'équipement de
levage approprié. Démonter le couvercle, la goupille
fendue de la charnière. Avec le tournevis approprié,
démonter la goupille de la charnière, démonter
l'ensemble de porte de celui de cabine de pilote.
2. Installer la nouvelle goupille sur la charnière.
3. Utilisez l'équipement de levage approprié pour
suspendre l'ensemble de porte, aligner l'ensemble de
porte à la

Manuel de maintenance 8-5


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

1. Soudage de corps de cabine de pilote 2. Vitre arrière 3. Ensemble de porte 4. Pare-brise


Figure 3 Corps de cabine de pilote

charnière de cabine de pilote. Lors de l'installation de la


goupille, viser sur le trou, fixer avec la goupille fendue.
4. Vérifiez si l'ensemble de porte (3, Figure 3) est
correctement installé, et si la fonction de verrouillage
est normale.
Remplacement de pare-brise Les chiffres entre
parenthèses se voient dans la figure (3) Nota: Lors du
remplacement de la vitre brisée, les utilisateurs doivent
s'assurer que le remplacement de la vitre réponde aux
exigences réglementaires. Les étapes du remplacement du
pare-brise sont les suivantes: Nota: Assurer que la vitre
soit fixée, puis commencer à couper la colle d'étanchéité.
1. Utiliser un aimant pour fixer la vitre, couper la colle
entre la vitre et le cadre de fenêtre et la vitre latérale
avec un couteau et retirer le pare-brise.
2. Revêtir la vitre et le cadre de fenêtre du nettoyant /
revêtement de base.
3. Coller la bande de papier adhésif le long les côtés
extérieur et intérieur du cadre de fenêtre.
L'application de la colle sur le cadre de fenêtre.
5. Boucler le pare-brise et les vitres latérales
respectivement sur le cadre de fenêtre, régler l'écart
entre les surfaces et fixer les vitres avec l'aimant.
6. Calibrer la colle entre la vitre et le cadre de fenêtre.
7. Remplir l'écart entre la vitre et le cadre de fenêtre et la
vitre latérale par la colle d'étanchéité.
8. Retirer la bande de papier adhésif, nettoyer l'excès de
colle avec un solvant approprié.
Nota: Lors du remplacement du pare-brise, assurer la
distance entre le pare-brise et

8-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote
le cadre d'installation du pare-brise de la cabine de pilote
est de 8 ~ 10 mm, de manière à assurer l'épaisseur du
revêtement de la colle entre le pare-brise et la cadre du
pare-brise de la cabine de pilote est de 8 ~ 10mm. En hiver,
il faut cuire la colle de vitre au four avant de l'appliquer, la
température de cuisson est de 35 ~ 40 ℃, la durée de
cuisson est de 6 ~ 8 heures, le temps de séchage de la
colle: 10 heures en été; 12 heures en hiver.
Remplacement de vitre arrière Les chiffres entre
parenthèses se voient dans la figure 3.
Nota: Lors du remplacement de la vitre arrière (2), il faut la
fixer bien par la colle de fixation.
Les étapes du remplacement de l'ensemble de la vitre sont
les suivantes: Nota: Assurer que la vitre soit bien fixée,
puis commencer à couper la colle d'étanchéité.
1. Utiliser un outil pointu, percer un trou sur la bande de
colle d'étanchéité, il vaut mieux commencer par le
bord supérieur de la vitre. Desserrer la manette d'une
extrémité de l'outil spécial pour installer la vitre,
insérer le fil le long le trou, percer également un trou
sur la bande de colle d'étanchéité du côté opposé.
2. Insérer le fil depuis l'intérieur de la cabine de pilote à
travers le deuxième trou.
3. Re-serrer la manette de l'outil spécial pour installer la
vitre, tirer les deux poignées vers l'extérieur jusqu'à ce
que le fil est serré.
4. Tourner l'outil spécial pour installation de la vitre
autour de la fenêtre, de sorte que le fil soit serré,
couper la bande de colle d'étanchéité. Assurer que la
vitre soit bien fixée, puis couper et retirer la vitre de la
fenêtre.
5. Utiliser un solvant approprié pour bien nettoyer le
résidu de la colle de l'ouverture de la fenêtre.
6. Selon la recommandation du fabricant, revêtir les
quatre côtés de la vitre remplacée de l'apprêt,
appliquer la colle sur le rebord de la fenêtre.
7. Placer la vitre sur la position d'ouverture, la presser
fortement, de sorte qu'elle soit collée fermement, la
vitre peut être ajustée et dégauchie.
8. Assurer que la vitre soit bien fixée, coller bien la colle
d'étanchéité.
9. Utiliser un solvant approprié pour nettoyer l'excès de
colle.
Vérification de fuite d'eau Après l'installation de la vitre, il
faut effectuer la vérification de la fuite d'eau. Arroser de
l'eau de l'extérieur de la cabine de pilote aux parties
d'étanchéité, faire marquer les points de fuite par un
assistant dans l'interieur de la cabine de pilote. Puis
appliquer la colle d'étanchéité à l'extérieur, à partir des
points de fuite jusqu'au revêtement de toute la partie
environnante des points de fuite.

Manuel de maintenance 8-7


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

1. Siège primaire de suspension 5. Plaque de connexion de siège 9. Boulon


mécanique primaire-gauche
2. Ecrou 6. Vis 10. Siège secondaire de suspension
mécanique
3. Rondelle 7. Plaque de connexion de siège
primaire-droite
4. Rondelle 8. Boulon
Figure 4 Ensemble d'installation de sièges

8.1.2 Ensemble d'installation de sièges


Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 4.
L'ensemble de siège est installé sur la base de siège par
un coussin élastique et un coussin d'appui, la base de
siège est installée sur le support de siège primaire d'une
façon de suspension mécanique. La ceinture de sécurité
réglable à 2 points est équipée sur l'ensemble de siège.
Nota: En ajustant la manette sur le siège, le siège peut
ajuster de sa propre initiative la rigidité du mécanisme de
suspension en fonction du poids du pilote, de sorte que le
siège s'adapte au poids du pilote.
1. L'inclinaison du dossier de siège est ajustée par la
manette de réglage du dossier de siège, selon les
souhaits du pilote.
2. La profondeur de coussin peut être ajustée par le
bouton de réglage de la profondeur de siège, avec
une plage de réglage de 60 mm; par le bouton de
réglage de l'angle de coussin,

8-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

la plage de réglage de l'inclinaison du coussin est de 5 degrés vers le


haut (2,5 degrés par étage), et de 6 degrés vers le bas (3 degrés par
étage), ajustable en fonction de l'intention du pilote.
3. Pour élever ou abaisser le siège, on peut conduire la manette de
réglage de hauteur pour le réglage.
4. Pour déplacer le siège à l'avant et l'arrière, on peut conduire la
manette de réglage de la direction avant-arrière, pour déplacer le
siège à la position nécessaire. Le siège secondiare n'est pas
équipé du système de suspension, donc sa hauteur ne peut pas
être ajustée, mais on peut ajuster sa position avant-arrière et
l'angle du dossier par la même méthode que celle à l'égard du
siège du pilote.
Démontage et décomposition
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane, effectuer le
frein de stationnement, éteindre le moteur..
2. Tourner le volant à gauche et à droite pour quelques tours,
relâcher la pression du système de direction. Caler tous les
roues.
3. Utiliser un équipement de levage approprié, lier les sièges, retirer
les pièces de fixation (2, 3, 4, 8) fixées sur le plancher de la
cabine de pilote, sortir l'ensemble de sièges dans son ensemble
du véhicule.
4. Utiliser les rondelles (3,4), l'écrou (2) et la vis (6) pour relier
respectivement la plaque de connexion de siège primaire -
gauche (5) et celle - droite (7) au siège primaire (1), puis utiliser
les rondelles (3,4), l'écrou (2) et la vis (8) pour fixer le siège
primaire sur le plancher de la cabine de pilote.
4. Desserrer tous les boulons et rondelles de serrage servant à la
fixation de ceinture, retirer la ceinture de sécurité.
5. Si nécessaire, le couvercle de protection en caoutchouc peut
également être démonté, pour que l'ensemble de suspension de
sièges et le régulateur de hauteur soient exposés.
Détection
Vérifiez tous les supports et les cadres structurels, effectuer la
réparation ou le remplacement sans délai en cas de casse ou
endommagement.
Montage et installation
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon
et l'écrou standards" pour atteindre la torque standard.
1. Si le convercle de protection est démonté, l'installer d'abord à la
base des sièges pour recouvrir complètement l'ensemble de
suspension et le régulateur de hauteur.
2. Connecter bien les sièges primaire et secondaire au support de
siège par les boulons et rondelles enlevés lors du démontage.
3. Fixer la ceinture de sécurité sur le siège par le boulon et la
rondelle de fixation, comme le precessus de démontage.
Lubrification de maintenance
Appliquer régulièrement une petite quantité d'huile sur l'ensemble de
suspension et le régulateur de hauteur et d'autres pièces en
mouvement.
Le pilote doit vérifier la ceinture de sécurité à temps, si les pièces
d'installation sont usées ou endommagées, si la courroie est ébréchée
ou usée, si la boucle est en échec, si l'interface de serrage est lâche ou
en cas du vieillissement de la ceinture de sécurité, la dernière doit être
remplacée à temps.
Nota: En raison du problème de vieillissement, peu importe
l'apparence, la ceinture de sécurité doit être

Manuel de maintenance 8-9


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
remplacée au moins tous les trois ans.

1. Dispositif de pilotage 5. Ecrou C. Manchon en caoutchouc G. Bouton de réglage de


inférieur hauteur de dispositif de
pilotage
2. Vis 6. Boulon D. Ensemble d'axe cannelé H. Bouton de réglage
de conversion d'angle d'inclinaison de
dispositif de pilotage
3. Rondelle A.Volant E. Support de montage
4. Rondelle élastique B. Corps de dispositif de F. Combinaison de
pilotage commutateurs
Figure 5 Ensemble d'installation de dispositif de pilotage

8.1.3 Ensemble d'installation de dispositif


de pilotage
Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 5.
Le dispositif de pilotage (1) est fixé au plancher de la
cabine de pilote par le boulon (6) et la rondelle (3), celle
élastique (4), le dispositif de pilotage (1) se compose du
volant (A), le corps du dispositif de pilotage (B), le manchon
en caoutchouc inférieur (C), l'ensemble d'axe cannelé de
conversion (D), le support de montage (E), la combinaison
de commutateurs (F), le bouton de réglage de la hauteur
du dispositif de pilotage (G), le bouton de réglage de l'angle
d'inclinaison du dispositif de pilotage (H) et les pièces de
connexion.
Nota: Par les deux boutons sur le dispositif de pilotage, le
pilote peut l'ajuster de sa propre initiative en fonction de sa
propre situation.
1. Par le bouton de réglage de hauteur (G) du dispositif
de pilotage, le pilote peut ajuster la hauteur du
dispositif de pilotage de 50 mm.

8-10 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote
2. Par le bouton de réglage de l'angle d'inclinaison du
dispositif de pilotage (H), le pilote peut ajuster
l'inclinaison du dispositif de pilotage de 14°.
Démontage et décomposition
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 5.
1. Garer le véhicule correctement.
2. Retirer le boulon de fixation (6), la rondelle (3), celle
élastique (4) de la base du dispositif de pilotage (1).
3. Desserrer la vis (2), la rondelle (3), celle élastique (4),
l'écrou (5) servant à la fixation de la base.
4. Désassembler les connecteurs de la ligne du
dispositif de pilotage (1), démonter l'ensemble de
dispositif de pilotage du plancher de la cabine de
pilote.
5. Desserrer tous les vis et rondelles de fixation du
manchon en caoutchouc inférieur (C) et de l'ensemble
d'axe cannelé de conversion (D), démonter le joint
universel inférieur à l'intérieur du manchon en
caoutchouc inférieur et le boulon de serrage servant à
la connexion de l'ensemble d'axe cannelé de
conversion, retirer l'ensemble d'axe cannelé de
conversion.
6. Si nécessaire, le manchon en caoutchouc (C) peut
également être retiré, de sorte que la tige
télescopique du dispositif de pilotage (1) soit exposée,
pour le désassemblage plus détaillé.
Détection
Vérifier si toutes les connexions sont sécurisées, si la ligne
est endommagée, si le manchon de protection de la coque
ou celui en caoutchouc inférieur est cassé, et effectuer la
réparation ou le remplacement à temps opportun en cas
nécessaire.
Montage et installation
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 5.
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du
manuel "Exigences de conditions techniques de la torque
de fixation du boulon et l'écrou standards" pour atteindre la
torque standard.
1. Si le manchon en caoutchouc inférieur (C) a été
enlevé, installer d'abord le manchon en caoutchouc
inférieur (C) sur le corps du dispositif de pilotage (B).
2. Relier bien le joint universel inférieur et l'ensemble
d'axe cannelé de conversion (D) par le boulon et la
rondelle retirés lors du démontage.
3. Connecter bien l'extrémité supérieure du manchon en
caoutchouc inférieur (C) et le corps du dispositif de
pilotage (B), et ensuite installer la vis et les rondelles
servant à la fixation du manchon en caoutchouc
inférieur (C) et de l'ensemble d'axe cannelé de
conversion (D), selon le même processus que celui
du démontage.
4. Connecter bien l'ensemble d'axe cannelé de
conversion (D) et le pilotage, serrer le boulon (6), la
rondelle (3), celle élastique (4), de sorte que le
pilotage est fixé àl'intérieur de la cabine de pilote.
5. Installer la vis (2), la rondelle (3), la rondelle élastique
(4), l'écrou (5), et les serrer.
Lubrification de maintenance
Ajouter périodiquement du lubrifiant aux graisseurs des
joints universels.
8.1.4 Ensemble d'installation de contrôleur
d'accélérateur
Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 6.
Utiliser le boulon (2) et la rondelle plate (3), celle élastique
(4),

Manuel de maintenance 8-11


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

l'écrou (5) pour fixer la pédale d'accélérateur sur le plancher de la


cabine de pilote. Le pilote doit faire attention aux points suivants lors
de la conduite:
1. L'effet accélérateur: changer la vitesse de rotation tout en
changeant la puissance et la torque de sortie du moteur. La
pédale d'accélérateur s'agit du dispositif de commande du
système d'alimentation en carburant du moteur, la presser et la
libérer peuvent modifier la vitesse de rotation du moteur.
2. Le tombereau de carrière SRT95C se dote d'un système de
contrôle électronique de l'accélérateur, qui se compose
principalement de la pédale d'accélérateur, le capteur de
déplacement de la pédale (le rhéostat coulissant), l'ECM (unité
de contrôle électronique du moteur), le bus de données, le
moteur d'asservissement et l'actionneur du volet de gaz. Le
capteur de déplacement est monté à l'intérieur de la pédale, prêt
à surveiller la position de la pédale d'accélérateur. Lors de la
détection des changements de position de la hauteur de la
pédale d'accélérateur, cette information sera instantanément
envoyé à l'ECM, l'ECM la traite avec les données envoyées par
d'autres systèmes pour calculer un signal de commande et
l'envoyer au relais du moteur d'asservissement à travers la
ligne, le moteur d'asservissement entraîne l'actionneur du volet
de gaz, le bus de données est responsable de la communication
entre l'ECM du système et d'autres ECU (unité de contrôle
électronique).
3. Lorsqu'on presse l'accélérateur, si on se sent que la réponse de
l'accélérateur n'est pas aussi rapide que d'habitude, ou que le
moteur est faible, vérifier la bougie d'allumage, l'injecteur de
carburant et le volet de gaz pour voir s'il faut remplacer la bougie
d'allumage ou nettoyer le volet de gaz et l'injecteur de carburant.
4. Si l'accélérateur ne fonctionne pas lors de la circulation, mais il
est normal lors du stationnement, et l'échec susmentionné
apparaît de nouveau quelque temps après la conduite. Les 1. Contrôleur d’accélérateur 4. Rondelle élastique
défauts peuvent exister sont les suivants: le manque de 2. Boulon 5. Ecrou
pression dans la pompe d'huile, la résistance d'air après le 3. Rondelle plate
chauffage de véhicule, ou le filtre sale conduisant à
l'alimentation insuffisante d'huile; l'énergie d'allumage
insuffisante de la bobine après le chauffage; le signal de mesure Figure 6 Ensemble de
du capteur de volet ou de celui de pression de l'air d'entrée, ce contrôleur d'accélérateur
qui entraîne l'impulsion anormale de l'injection; le dispositif
d'huile est sale, ce qui cause que l'injection est insuffisante lors
de l'alimentation de carburant ou l'injection est en échec.
Démontage et décomposition
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 6.
1. Garer le véhicule correctement.
2. Démonter le boulon (2), la rondelle plate (3), celle élastique (4),
l'écrou (5) servant au serrage de la base du contrôleur
d'accélérateur.
3. Désassembler les connecteurs de ligne sur la pédale
d'accélérateur, retirer la pédale d'accélérateur du plancher de la
cabine de pilote, on peut effectuer le désassemblage et
l'entretien plus approfondis.
Détection
Vérifiez tous les supports et les cadres structurels, effectuer la
réparation ou le remplacement sans délai en cas de casse ou
endommagement.
Montage et installation
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 6.
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon
et l'écrou standards" pour atteindre la torque standard.
1. Relier bien les connecteurs.
2. Utiliser le boulon (2), la rondelle plate (3), celle élastique (4),
l'écrou (5) pour fixer de nouveau la pédale d'accélérateur.

8-12 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

8.1.5 Ensemble d'évaporateur

1. Ensemble d'évaporateur 2. Boulon 3. Rondelle 4. Rondelle

Figure 7 Ensemble d'évaporateur

Généralité
L'évaporateur sert à évaporer le frigorigène épais à deux
phases gaz-liquide de l'étranglement et de l'abaissement
de tension, par l'absorption de la chaleur de l'air s'écoulant
à travers la surface de l'évaporateur, pour le changer en la
vapeur de frigorigène, de sorte que la température de l'air
s'écoulant à travers l'évaporateur soit abaissée pour
atteindre les fins de refroidissement.
Nota:
1. Après l'installation de l'ensemble d'évaporateur, il y a
des matériaux de blocage à la tuyère d'entrée et de
retour, la dernière n'est pas lisse, ce qui cause le
faible débit d'air, et le manque de réfrigération.
2. L'installation de l'ensemble d'évaporateur n'est pas
ferme, ce qui provoque ultérieurement l'ébranlement,
et alors même la fuite d'air et d'eau de condensation.
3. L'installation de l'ensemble d'évaporateur n'est pas
correctement mise à la terre, le système ne
fonctionne pas.
4. Le conduit de ventilation relié à la tuyère de
l'évaporateur est tordu ou bloqué, ce qui provoque le
faible débit d'air de sortie de l'évaporateur, et le
manque de réfrigération.
Démontage et décomposition
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 7.
1. Garer le véhicule correctement.
2. Avant le démontage de l'ensemble d'évaporateur,
assurer que la soupape du tuyau d'eau d'entrée de
l’ensemble d'évaporateur soit fermée.

Manuel de maintenance 8-13


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
3. Retirer tous les connecteurs sur la ligne de l'ensemble
d'évaporateur, et les bien marquer en bon ordre.
4. Démonter les cerceaux de toutes les tuyères de
l'ensemble d'évaporateur, et bien marquer les
conduits de ventilation démontés.
5. Démonter les cerceaux des deux tuyaux d'eau de
l'ensemble d'évaporateur, marquer respectivement
les deux tuyaux d'eau, et les détacher de l'ensemble
d'évaporateur. Nota: Une petite quantité de fluide de
refroidissement du moteur sort du noyau de chauffage
de l'évaporateur dans ce processus.
6. Dans des circonstances normales, il n'est pas
recommandé de démonter l’unité de stockage - tuyau
flexible et celle d'évaporation - pression de tuyau
flexible reliées à l'ensemble d'évaporateur. Sinon, le
frigorigène du système de climatisation fuira. Si on a
besoin de démonter l’unité de stockage - tuyau
flexible et celle d'évaporation - pression de tuyau
flexible, il faut les bien marquer respectivement, et
bloquer immédiatement les ports des deux tuyaux
flexible par des bouchons après la démolition, pour
éviter la contamination du système de climatisation.
7. Démonter le boulon (2), et les rondelles (3, 4) servant
à fixer l'ensemble d'évaporateur sur la base de la
cabine de pilote. Pendant ce temps, démonter les
deux tuyaux d'eau flexibles de la base de l'ensemble
d'évaporateur. Si nécessaire, on peut effectuer le
désassemblage plus détailé à l'égard de l'ensemble
d'évaporateur.
Détection
Vérifiez si tous les composants de connexion sont solides,
si la ligne, les tuyaux sont endommagés, et si oui, effectuer
la réparation ou le remplacement à temps.
Montage et installation
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 7.
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du
manuel "Exigences de conditions techniques de la torque
de fixation du boulon et l'écrou standards" pour atteindre la
torque standard.
1. Installer les deux tuyaux d'eau flexibles démontés aux
positions correspondantes de l'ensemble
d'évaporateur et les serrer avec des cerceaux.
2. Fixer l'ensemble d'évaporateur à la position
correspondant de la base de la cabine de pilote par le
boulon (2), les rondelles (3, 4).
3. Remettre tous les connecteurs de ligne démontés en
conformité avec les marques de démontage, les
installer aux zones prescrites.
4. Installer les deux tuyaux d'eau démontés aux
interfaces correspondantes selon les marques, et les
serrer avec des cerceaux.
4. Installer tous les conduits de ventilation démontés aux
tuyères correspondantes selon les marques, et les
serrer avec des cerceaux.
6. Si l’unité de stockage - tuyau flexible et celle
d'évaporation - pression de tuyau flexible sont
démontées, les installer respectivement aux
interfaces correspondantes selon les marques,
jusqu'à ce que l'installation de l'ensemble
d'évaporateur est achevée, ajouter du frigorigène
conformément aux dispositions.
Maintenance
Vérifier régulièrement si les boulons d'installation des
faisceaux de fils de l'ensemble d'évaporateur, du cerceau
du conduit de ventilation, de celui du tuyau d'eau d'entrée
et de retour, et de l'ensemble d'évaporateur sont lâches.

8-14 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

8.1.6 Faisceaux de fils de cabine de pilote


Déscription
Les faisceaux de fils de la cabine de pilote s'agissent du
circuit de véhicule, à savoir les composants de câblage
entre les équipements électriques et l'armoire de
commande, se composant de la housse isolante, les
terminaux de connexion, les fils et des matériaux isolants
d'enveloppe. Pour faciliter l'installation et l'entretien, pour
assurer que l'équipement électrique puisse fonctionner
dans les pires conditions de travail, arranger
raisonnablement les fils de différentes spécifications et
couleurs utilisés par les équipements électriques du
véhicule entier pour les combiner en un seul, et les lier en
faisceaux par des matériaus isolants, de sorte qu’ils sont
complets et fiables. L'arrière des faisceaux de fils de la
cabine de pilote est connecté avec le panneau de
commande à travers les connecteurs à 31 et 32 broches,
leur avant est relié avec des équipements électriques de la
cabine de pilote par une variété de connecteurs.
Démontage et installation
Les faisceaux de fils de la cabine de pilote sont installés à
la base de la cabine de pilote, ils traversent les parois avant
et arrière pour entrer dans la cabine de pilote, et sont
installés et fixés par des pinces et bandes. Lors du
démontage des faisceaux de la cabine de pilote, démonter
d'abord les connecteurs à 31 et 32 broches reliant l'arrière
des faisceaux de fils de la cabine de pilote et la console de
commande, puis ceux reliant leur avant et une variété
d'équipements électriques, et ensuite les parois avant et
arrière, les pinces et bandes, et alors qu’on peut enlever
les faisceaux de fils de la cabine de pilote.
Les modèles des nouveaux faisceaux de fils de la cabine
de pilote servant au remplacement et l'installation doivent
être les mêmes que ceux d'origine du véhicule, les
terminaux de fils doivent connectés fiablement avec les fils,
on peut tirer à la main les connecteurs et fils pour vérifier si
la connextion est lâche ou détachée. Comparer les
nouveaux faisceaux de fils avec les originaux, tels que: la
taille des faisceaux de fils, les joints des terminaux de fils,
les numéros de fils, et etc. ils devraient être
fondamentalement identiques. A l'égard du doute, on peut
utiliser un multimètre pour le test afin de confirmer
l'intégrité des faisceaux de fils avant le remplacement. Les
connecteurs d'équipements électriques, les prises, les
douilles doivent correspondre aux douilles et prises des
faisceaux de fils. Après la connexion entre les fils et les
équipements électriques, il faut laisser une certaine marge,
les fils ne peuvent par être trop tendus ou trop lâches.
La vérification de la ligne et le test de connexion, après le
remplacement des faisceaux de fils, vérifier d'abord si le
connecteur des faisceaux de fils et l'équipement électrique
sont correctement branchés.

Manuel de maintenance 8-15


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

8-16 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

8.1.7 Instrument d'interrupteur


Dispositif d'exploitation et panneau de commande

Lampe d’adaptation
de cabine

Radio

Levier de changement
de vitesse
Commutateur
d'allumage

Climatiseur Combinaison de
commutateurs

1. Combinaison 9.Disposition de panneau de 17.Manette de 25.Interrupteur à


d’instruments commande commande bascule
2. Allume-cigare 10.Boîte de distribution centrale électronique 26.Interrupteur à
3. Cadre central 11.Contrôleur de communication 18.Ronfleur bascule
d’interrupteur à bascule GPS configurable de SANY 19.Ecrou 27.Interrupteur à
4. Interrupteur d'arrêt 12.Vis 20.Ecrou bascule
d'urgence 13.Prise rectangulaire à 35 noyaux 21.Manette de 28.Interrupteur à
5. Moniteur 14.Cadre latéral d’interrupteur à commande bascule
6. Boîte de commande bascule 22.Interrupteur à 29.Interrupteur à
7. Ligne de signal à 20 bascule bascule
m et accessoires 15.Interrupteur à bascule 23.Interrupteur à
8. Ensemble de parois 16.Couvercle de commutateurs bascule
24.Interrupteur à
bascule
Figure 1

Manuel de maintenance 8-17


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Signal et système d'alarme

Figure 2

Signal et système d'alarme


1. Indicateur de virage à gauche (vert) - Lorsque
l'indicateur de virage à gauche fonctionne, le feu
s'allume.
2. Frein de stationnement (rouge) - Lorsque le frein de
stationnement est mis en œuvre, ce feu s'allume.
3. Elevation de wagon (jaune) - qui indique que le wagon
a quitté le châssis, on ne peut conduire qu'après
l'extinction du feu.
4. Indicateur de ralentisseur (jaune) - Lorsque le
ralentisseur est mis en œuvre, ce feu s'allume.
5. Indicateur de largeur (jaune) - Lorsque l'indicateur de
largeur commence à travailler, ce feu s'allume.
6. Feu de croisement (vert) - Lorsque le feux de
croisement commence à travailler, ce feu s'allume.
7. Feu de route (bleu) - Lorsqu’il commence à travailler,
ce feux s'allume.
5. Feu de brouillard arrière (jaune) - Lorsque le feu de
brouillard arrière commence à travailler, ce feu
s'allume.
9. Feu d’inversion (blanc) - Lorsque le feu d’inversion
commence à travailler, ce feu s'allume.
10. lndicateur d'arrêt de générateur (rouge) - L'allumage
de l'indicateur "off" indique que le moteur est arrêté ou
la boîte de vitesse est engagée et le véhicule n'est
pas en cours de circulation.
11. Indicateur d'entretien de générateur (blanc) - Indiquer
que le moteur a besoin d'entretien, les éléments de
maintenance spécifiques se voient dans le manuel de
Cummins.
12. Indicateur d'avertissement de générateur (jaune) -
Lorsque le feu d'avertissement s'allume, l'ordinateur
détecte le défaut causant la perte de puissance, et
devrait l'éliminer de toutes ses forces.
13 Indicateur de virage à droite (vert) - Lorsque
l'indicateur de virage à droite fonctionne, le feux
s'allume.

8-18 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

14. Indicateur de charge (rouge) - Indiquer l'état de la charge de la


batterie par l'alternateur, lorsque la charge est insuffisante, le feu
s'allume.
15. Indicateur d'excès de vitesse de boîte de vitesse (rouge) -
L'allumage du feu indique que l'ECU de la boîte de vitesse
détecte que la vitesse du moteur est supérieure à 2350r / min.
16. Indicateur de convertisseur de torque (vert) - Lorsque la boîte de
vitesse est dans l'état de l'entraînement par le convertisseur de
torque hydraulique, le feu s'allume. Dans l'état de verrouillage, le
feu s'éteint.
17. Feu de panne de boîte de vitesse (rouge) - L'allumage du feu
indique que le système de changement de vitesse de la boîte de
vitesse est en panne ou la température de la boîte de vitesse est
anormale. Dans des circonstances normales, lorsque le
commutateur d'allumage est tourné à la position "Ⅰ", le feu
s'allume, après le démarrage du moteur, le feu s'éteint.

Figure 3

Instrument
1. Tachymètre de moteur
Entraîné par le bus CAN, le pointeur indique la vitesse de rotation du
moteur, si le pointeur se trouve dans la zone blanche, la vitesse de
rotation du moteur est normale, lorsque le pointeur se trouve dans la
zone rouge, la vitesse de rotation du moteur est trop élevée, il faut
réduire la vitesse de rotation du moteur.
2. Compteur de vitesse
Entraîné par le bus CAN, le pointeur indique la vitesse actuelle de la Equipement minier
circulation du véhicule, les données sont fournies par le contrôleur. de Sany
Lorsque le pointeur se trouve dans la zone blanche, la vitesse de
circulation du véhicule est normale, lorsque le pointeur se trouve dans
la zone rouge, la vitesse de circulation du véhicule est trop élevée, il Figure 3-1
faut réduire la vitesse de circulation du véhicule.
3. Jauge de température d'huile de boîte de vitesse
Le pointeur indique la température de l'huile de la boîte de vitesse,
relié directement au capteur de température de l'huile de la boîte de 15:10:25, mercredi, 15 août 2012
vitesse. Lorsque le pointeur se trouve dans la zone blanche, la
température de l'huile de la boîte de vitesse est normale; lorsque le Equipement minier
pointeur est dans la zone rouge, la température de l'huile de la boîte de Sany
de vitesse est trop élevée, et alors que le ronfleur fonctionne, le Etat de moteur
bourdonnement s'éteint automatiquement après 10 secondes. Dans
le cas du courant continu, à l'égard de la même panne, le ronfleur ne Etat de boîte de
vitesse
fonctionne pour qu'une seule fois. Système de surveillance
de véhicule
4. Jauge de niveau de carburant Kilométrage total
Heures de moteur

Le pointeur indique le pourcentage du niveau de carburant par rapport


au niveau du réservoir rempli, relié directement à la

Figure 3-2

Manuel de maintenance 8-19


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

le capteur de niveau. Lorsque le pointeur se trouve dans la zone


blanche, le niveau de carburant est normal; lorsque le pointeur est
dans la zone rouge, le niveau de carburant est trop bas, et alors que le
ronfleur fonctionne, le bourdonnement s'éteint automatiquement après Equipem
Fonction de système
ent
10 secondes. Dans le cas du courant continu, à l'égard de la même minier de
Sany
panne, le ronfleur ne fonctionne pour qu'une seule fois. Enquête d'information de moteur Enquête de paramètres
Enquête de système de d'instrument
5. Ecran d'affichage surveillance de véhicule Réglage de paramètres
Surveillance de contrôleur d'E / S d'instrument
Réglage d'heure de système Récupération de mot de
1. Connecter l'alimentation régulière, commuter linterrupteur à clé à Réglage de durée de passe d'usine
la position "I", le compteur affiche l'interface de démarrage de bourdonnement Réglage de luminosité de
rétroéclairage
"Sany" (Figure 3-1), et l'indicateur de signal s'allume, l'inspection Chinois
Anglais
du feu commence; 3 secondes plus tard, le compteur affiche
l'interface principale, tandis que l'indicateur s'éteint, l'inspection
du feu s'achève.
F1: RetourF2: Confirmation F3
2. Appuyer sur la touche "F2" pour commuter l'interface principale
et l'interface de la fonction du système, l'interface par défaut sur
le démarrage s'agit de l'interface principale (Figure 3-2).
3. Après être entré dans l'interface de la fonction du système, "F1"
sert au retour, "F2" au confirmation, "F3" au déplacement vers le Figure 3-3
haut, "F4" au dépalcement vers le bas (voir la figure 3-3).
Sur l'interface de la fonction du système, appuyer sur F3, F4 pour
déplacer le curseur à la fonction nécessitant l'affichage, appuyer sur la
touche F2 pour confirmer et entrer.
Voici on prend le réglage de l'heure du système comme exemple, pour Configuration d'heure de système
démontrer la méthode d'opération. Equipem
ent
minier de
Sur l'interface du réglage de l'heure du système: Sany

a. Appuyez sur les touches F3, F4 pour sélectionner le chiffre de 13 août, 2012
temps qu'on souhaite modifier 12:30:25
b. Puis appuyez sur F2 pour confirmer
c. Continuer à appuyer sur F3, F4 pour la modification des chiffres
connexes
d. Après l'achèvement des changements, appuyer sur la touche F2 F1: RetourF2: Confirmation F3
pour confirmer les modifications, et alors que le curseur se
déplace automatiquement sur le chiffre suivant.
e. Après la modification du chiffre sujet à la dernière, déplacer le
curseur au dernier chiffre (c'est-à-dire le chiffre de l'unité de
seconde) et appuyer sur la touche de confirmation pour Figure 3-4
confirmer les modifications en cours, puis appuyer de nouveau
sur la touche de confirmation, un "signe carré vert d'indication"
s'affiche, ce qui indique que la modification du régalge du temps
actuel est achevée (Figure 3-5), appuyer sur la touche de retour
pour revenir à l'interface de la fonction du système.
6. Jauge de température d'eau de moteur Configuration d'heure de système
Equipem
Entraîné par le bus CAN, le pointeur indique la température de la ent
minier de
liquide de refroidissement du moteur, lorsque le pointeur est dans la Sany
zone blanche, la température de l'eau du moteur est normale, lorsque
le pointeur est dans la zone rouge, la température de l'eau du moteur 13 août, 2012
est trop élevée, et alors que le ronfleur fonctionne, le bourdonnement 12:30:25
s'éteint automatiquement après 10 secondes. Dans le cas du courant
continu, à l'égard de la même panne, le ronfleur ne fonctionne pour
qu'une seule fois.
7. Jauge de pression d'huile de moteur
Entraîné par le bus CAN, le pointeur indique la pression d'huile du F1: RetourF2: Confirmation F3

moteur, lorsque le pointeur est dans la zone blanche, la pression


d'huile du moteur est normale; lorsque le pointeur est dans la zone
rouge et qu'il y a le signal de vitesse de rotation, la pression d'huile du
moteur n'est pas normale, et alors que le ronfleur fonctionne, le
bourdonnement s'éteint automatiquement après 10 secondes. Dans le Figure 3-5
cas du courant continu, à l'égard de la même panne, le ronfleur ne
fonctionne pour qu'une seule fois.

8-20 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

Noir et
blanc
Rouge et
blanc

Blanc
Vert

pré-lubrification
Système de

de moteur

Figure 4 lnstallation de cabine de pilote -


instrument d'interrupteur

Manuel de maintenance 8-21


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Nom d'élément standard de montage
01G1- Alternateur 01K1- Relais de générateur 01KM1-X Contacteur de 01S2- Commutateur de
puissance plaque de pont de petit feu
01G2- Batterie 01K8- Relais de signal de 01M1- Démarreur
démarrage
01G3- Batterie 01K3- Relais de démarreur 01M2- Démarreur
1
01G4- Batterie 01K4- Relais de démarreur 01H1- Lampe d’adaptation
2 de cabine
01G5- Batterie 01K5- Contacteur de 01S1- Commutateur
puissance de carrosserie d'allumage
Figure 4 lnstallation de cabine de pilote - instrument d'interrupteur

Moniteur
commande
Boîte de
Vert

Caméra
Boîte de
jonction
Signal de marche
en arrière

Rouge

Noir
Nom d'élément standard de montage
04F6 – Fusible de système de vidéo de surveillance 04A1 - Système de vidéo de surveillance

Figure 5 Schéma de circuit de système de


vidéo de surveillance

Nom d'élément standard de montage


04E1 - Allume-cigare04F1 - Fusible d'allume-cigare04X1 - Douille

Figure 6 Schéma de circuit d'allume-cigare

8-22 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote

Nom d'élément standard de montage


04A2 - MP3 Radio04H1 – Klaxon de note haute
04H2 – Klaxon de note basse04F2 – Fusible de MP3 radio

Figure 7 Schéma de circuit de MP3 radio

climatisation
Système de

Nom d'élément standard de montage


04F3 - Fusible
04E2 - Système de climatisation

Figure 8 Schéma de circuit de système de climatisation

Manuel de maintenance 8-23


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

Indicateur de

Jaune

Vert
ralentisseur de
boîte de vitesse
Indicateur Puissance de
d'avertissement de sortie à 12V
moteur

Connecteur vert à 32 broches


Indicateur de
Indicateur de
maintenance de
charge
moteur

Batterie d'engageme Puissance de


nt permanentà 24V sortie à 5V

Batterie d'engageme Sortie d'alarme


nt permanentà 24V

Source d'alimentation Mise à terre


d'instrument d'instrument

Numér
ique
Source d'alimentation Mise à terre
d'instrument d'instrument

Numérique
Blindage Indicateur de levage de wagon
Indicateur de
ralentisseur hydraulique

Connecteur bleu à 32 broches


Indicateur de virage à
gauche
Indicateur de virage à
Eclairage intérieur
droite
Indicateur de panne de
Indicateur de
boîte de vitesse
croisement
Indicateur d'arrêt de
Indicateur de route
moteur

Indicateur de Signal de température


brouillard arrière d'huile de boîte de
vitesse
Indicateur d'excès de
Signal de pression
vitesse de boîte de
vitesse d'accumulateur de frein

Capteur de niveau de carburant


Indicateur de feu Signal de pression
d’inversion d'accumulateur de direction
Indicateur de largeur Signal de niveau de
carburant
Indicateur de Capteur de niveau de
stationnement carburant

Numérique

Fonction de blocage
Fonction de
blocage

Numérique
Terminal de GPS

Numérique
ement de
télécharg
Interface

program
me
de

8-24 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote
05P1 - GPS 05P2 - Combinaison d'instruments
05F1 -Fusible de GPS 05F3 - Fusible de combinaison d'instruments
05F2 - Fusible de GPS 05S2 - Capteur de température de boîte de vitesse
05S1 - Capteur de niveau de carburant
Nom d'élément standard de montage
Figure 2 GPS et schéma d'instrument

Blindage

Combinaison
d'instruments

Terminal de
GPS

Prise de
diagnostic à
9 broches

Figure 3 Schéma de bus CAN

Manuel de maintenance 8-25


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Liste de composants facilement endommagés
Relais et modèles
1 B240700000469 Relais de démarrage AV.18.0010.02 / 24VDC80A
2 60190150 Contacteur CC JCC200 / 1C24 48A
Éclairage et modèles
Feu de croisement à 90W feu
1 A241100000648 Ensemble de phares A-1
de route à 100W
Ensemble de combinaison de feux de largeur
2 A241100000649 5W
et de feux de virage avant A-4- LED
Ensemble de combinaison de feux de virage
3 A241100000650 5W
arrière de nuit A-5- LED
4 A241100000645 Ensemble de feux de marche en arrière A-2 70W
5 A241100000647 Ensemble de feux de ralentisseur A-6 21W
6 A241100000646 Feu de brouillard A-3 35W
Fusibles et modèles
Correspondre
Correspondre à
à nom à
nom à l'intérieur
l'intérieur de
Ampère de petite boîte Terminal de sortie de
Fusible Nom Position d'installation boîte de
(A) de distribution source d'alimentation
distribution de
de puissance
puissance
centrale
centrale
Interrupteur général de
01F1 Fusible de générateur 120 Boîte de batterie
source d'alimentation
Fusible d'interrupteur à Boîte de distribution de
01F2 30
clé à 10A puissance centrale F17
Fusible de plafonnier à Boîte de distribution de
01F3 0125
2A puissance centrale F19
Petite boîte de
Fusible de ligne AX à
01F4 distribution de X
15A
puissance centrale F19
Boîte de distribution de
01F5 Fusible de ligne A15 20 F24 15
puissance centrale
Fusible de source Interrupteur général de
01F6 60 Boîte de batterie
d'alimentation de ligne 30 source d'alimentation
Interrupteur général de
01F7 Fusible de ligne 15 60 Boîte de batterie
source d'alimentation
Fusible de source Interrupteur général de
01F8 60 Boîte de batterie F4
d'alimentation de ligne X source d'alimentation
Fusible de commutateur Boîte de distribution de
02F1 10 F18 30
d'essuie-glace puissance centrale
Fusible de feu de Boîte de distribution de
02F3 20 F12 X
croisement 1 puissance centrale
Boîte de distribution de
02F4 Fusible de feu de route 1 20 F14 X
puissance centrale
Fusible de pompe de Boîte de distribution de
02F5 10 F3 30
nettoyage puissance centrale
Boîte de distribution de
02F7 Fusible de klaxon 10 F13 30
puissance centrale
Fusible de remise Boîte de distribution de
02F6 10 F18 30
d'essuie-glace puissance centrale
Fusible de feu de Boîte de distribution de
03F1 15 F6 X
brouillard puissance centrale
Boîte de distribution de
03F2 Fusible de feu d’inversion 15 F4 X
puissance centrale
Petite boîte de
Fusible de moniteur de
04F6 10 distribution de F5 15
vidéo
puissance centrale
Boîte de distribution de
04F1 Fusible d'allume-cigare 10 F10 X
puissance centrale
Petite boîte de
04F2 Fusible de MP3 radio 10 distribution de F8 15
puissance centrale
Petite boîte de
04F3 Fusible de climatiseur 15 distribution de F20 X
puissance centrale
Petite boîte de
Fusible de sièges
04F4 10 distribution de F8 15
électriques
puissance centrale

8-26 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de cabine de pilote
Petite boîte de
05F1 Fusible de positif de GPS 5 distribution de F6 15
puissance centrale
Boîte de distribution de
05F2 Fusible de positif de GPS 5 F20 30
puissance centrale
Fusible d'instrument Boîte de distribution de
05F3 3 F27 15
d'affichage principal puissance centrale
Fusible (+) source Boîte de distribution de
07F1 10 F21 30
d'alimentation d'ECM puissance centrale
Fusible (+) source Boîte de distribution de
07F2 10 F21 30
d'alimentation d'ECM puissance centrale
Petite boîte de
Fusible de source
08F1 20 distribution de F4 15
d'alimentation 2023
puissance centrale
Fusible de source Boîte de distribution de
08F2 2 F1 5
d'alimentation à 5V puissance centrale
Fusible de source Boîte de distribution de
08F3 2 F28 12
d'alimentation à 12V puissance centrale
Petite boîte de
Fusible de source
09F1 10 distribution de F9 15
d'alimentation de ligne 17
puissance centrale
Fusible de signal d'ECM
Petite boîte de
de démarrage de la
11F1 10 distribution de F5 15
marche en arrière et du
puissance centrale
point mort
Fusible d'électrovanne à Boîte de distribution de
14F1 5 F16 X
flotteur de levage puissance centrale
Petite boîte de
Fusible d'électrovanne
14F2 5 distribution de F14 X
de stationnement
puissance centrale
Petite boîte de
14F3 Fusible de feu de frein 10 distribution de F13 X
puissance centrale
Fusible de feu de marche Boîte de distribution de
15F1 10 F8 15
en arrière et de ronfleur puissance centrale
Boîte de distribution de
15F2 Fusible de feu de frein 10 F9 15
puissance centrale
Fusible d'électrovanne Boîte de distribution de
15F3 10 F11 15
proportionnelle de levage puissance centrale
Fusible de feu de Boîte de distribution de
15F4 5 F5 15
ralentisseur puissance centrale
Fusible de feu de Boîte de distribution de
09F2 20 F23 X
croisement 2 puissance centrale
Fusible de feu de Boîte de distribution de
09F3 20 F25 X
croisement 3 puissance centrale
Boîte de distribution de
09F4 Fusible de feu de route 2 20 F15 X
puissance centrale
Boîte de distribution de
09F5 Fusible de feu de route 3 20 F26 X
puissance centrale
Petite boîte de
Fusible d'électrovanne
14F4 5 distribution de F1 2023
proportionnelle de levage
puissance centrale
Petite boîte de
Fusible d'électrovanne
14F5 5 distribution de F2 2023
proportionnelle de baisse
puissance centrale
Fusible d'électrovanne Petite boîte de
14F6 proportionnelle de 5 distribution de F3 2023
ralentisseur hydraulique puissance centrale
Liste de composants facilement endommagés
Relais et modèles
Relais 4RD 003 520-151

Manuel de maintenance 8-27


Installation de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Éclairage et modèles
Feu de croisement 70W
1 A241100000648 Ensemble de phares A-1
Feu de route 70W
Ensemble de combinaison de feux de largeur et
2 A241100000649 5W
de feux de virage avant A-4- LED
Ensemble de combinaison de feux de virage
3 A241100000650 5W
arrière de nuit A-5- LED
4 A241100000645 Ensemble de feux de marche en arrière A-2 70W
5 A241100000647 Ensemble de feux de ralentisseur A-6 21W
6 A241100000646 Feu de brouillard A-3 35W
Fusibles et modèles
F1 08F2 Source d'alimentation à 5V 2A
Relais de pompe de
F3 02F5 10A
nettoyage
Relais de feu de brouillard
F4 02F2 15A
avant
F5 15F4 Relais de feu de ralentisseur 15A
Relais de feu de brouillard
F6 03F1 15A
arrière
F8 15F1 Feu de marche en arrière 10A
F10 04F1 Allume-cigare 10A
F11 15F3 Ralentisseur 10A
Fusible de relais de feu de
F12 02F3 20A
croisement 1
F13 02F7 Relais de klaxon 10A
F14 02F4 Relais de feu de route 1 20A
F15 09F1 Relais de feu de route 2 20A
Electrovanne à flotteur de
F16 14F1 10A
levage
F17 01F2 Interrupteur de clé d'allumage 10A
F18 02F1 Commutateur d'essuie-glace 10A
F19 01F3 Plafonnier 10A
F20 05F1 Terminal de GPS 5A
F21 07F1 ECM 15A
F22 02F2 A30 20A
F24 01F5 A15 20A
F25 09F4 Relais de feu de croisement 3 20A
F27 05F2 Instrument principal 3A
F28 08F3 Source d'alimentation à 12V 2A
F7 04F5 Relais de feu d’inversion 15A
F9 15F2 Relais de feu de frein 10A
F23 09F2 Relais de feu de croisement 2 20A
F26 09F5 Relais de feu de route 3 20A

8-28 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote

9 Tuyaux hydrauliques de
direction de cabine de pilote
9.1 Pilotage
Généralité
Le pilotage est relié à l'unité de soupapes de direction, pour contrôler
le débit de l'huile hydraulique du système de direction.
Il y a 4 ports au corps de soupape:
"P" - Le port de pression: alimenter la pompe de direction ou
l'accumulateur
"T" - Le port de retour: l'huile retourne au réservoir
"R" - Le port d'alimentation de virage à droite
"L" - Le port d'alimentation de virage à gauche
Le mouvement du volant est transmise à la douille et l'axe
d'entraînement par la colonne de direction, l'axe d'entraînement est
relié rigidement à la douille par la goupille médiane, la rotation de
l'axe d'entraînement provoque la rotation de l'engrenage dans la 1. Vis 2. Pilotage
coque.
Lorsque l'engrenage tourne, due à la pression, l'huile dans la
cannelure de la coque s'écoule au port du cylindre de direction à Figure 1 Schéma d’installation de
travers le noyau de soupape et la douille.
pilotage
Il y a le canal d'huile sur le noyau de soupape conduisant à la douille,
il tourne dans la douille, pour fournir le contrôle de direction de l'huile.
La soupape de direction dans 7MPa (1000 lbf / po2), le débit nominal
est de 1.0L / S
Déverrouiller le réservoir controlatéral. Si on ne supprime et atténue
pas cet impact, il sera possible d'endommager les composants du
mécanisme de direction.
Opération
Lorsque le pilote tourne le volant à gauche ou à droite pour un
certain angle, le mouvement de virage est transmis au noyau de
soupape par l'intermédiaire de la colonne de direction. Le minimum
en rotation de 2,5° déclenche que le port du noyau de soupape
commence à s'aligner sur celui de la douille, lorsque le volant est
tourné au maximum de 10°, l'alignement des deux ports s'achève
entièrement pour permettre au maximum de fluide de s'y écouler,
après la rotation de 10° dans toutes les directions, le noyau de
soupape et la douille tournent en tant qu'un ensemble relié par la
goupille médiane.
L'huile de l'unité de la soupape de direction s'écoule à la coque de
soupape à travers le port "P" et atteint la coque à travers le noyau de
soupape et la douille. Le port de l'huile de la coque permettre
l'écoulement de l'huile dans la cannelure d'huile entre la coque et
l'engrenage. Lorsque le noyau de soupape tourne, l'axe
d'entraînement tourne aussi. L'axe d'entraînement tourne à son tour
l'engrenage qui lui est relié par l'axe cannelé, avec la rotation de
l'engrenage, il continue à exporter l'huile de la cannelure d'huile sur
la coque, l'huile passe par la douille, le noyau de soupape, puis sortir
de la coque de soupape à travers le port "R", le véhicule tourne à
droite. Si l'huile passe par le port "L", le véhicule tourne à gauche.
L'huile atteint le cylindre de direction à travers les tuyaux de Figure 2 Schéma de principe
direction. A mesure du mouvement constant du piston dans le
cylindre de direction, l'huile retourne à la coque de soupape après hydraulique de pilotage
être exporté du cylindre de direction, l'huile de retour passe par la
douille de soupape et le noyau de soupape, entre dans le réservoir à
travers le port "T".
Lorsque la force de direction est libérée, le ressort médian sous
tension en raison de la rotation du noyau de soupape tourne la
douille et la fait revenir à sa position d'origine. De telle sorte que le
port est débrayé de l'état initial d'alignement, et que l'huile de pompe
ne circule plus dans le cylindre de direction. Le véhicule ne tourne
plus, et continue à maintenir le rayon de virage jusqu'à ce que la
soupape ait dépassé la limite minimale de 2,5°.

Manuel de maintenance 9-1


Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

Lors du virage à gauche, due à la rotation de la colonne de direction, le


débit d'huile de la soupape de commutation de commande hydraulique
(voir 9.2 "Unité de soupapes de direction"), passe par la douille et le
noyau de soupape pour s'écouler dans la jauge de pilotage, et entre
dans la chambre de piston du cylindre de direction droite et la chambre
de la tige de piston du cylindre de direction gauche à travers le port "L"
de pilotage. L'huile évacuée s'écoule dans le port "R" de pilotage
depuis l'autre extrémité du cylindre de direction, et entre dans le
réservoir par le port "T".
Lors du virage à droite, due à la rotation de la colonne de direction, le
débit d'huile de la soupape de commutation de commande hydraulique
(voir 9.2 "Unité de soupapes de direction"), passe par la douille et le
noyau de soupape pour s'écouler dans la jauge de pilotage, et entre
dans la chambre de piston du cylindre de direction droite et la chambre
de la tige de piston du cylindre de direction gauche à travers le port "R"
de pilotage. L'huile évacuée s'écoule dans le port "L" de pilotage
depuis l'autre extrémité du cylindre de direction, et entre dans le
réservoir par le port "T".
Lorsque l'opération du pilotage est dans la position médiane. A l'égard
de la position médiane ou de celle non-pilotage, le noyau de soupape
et la douille restent en position appropriée en raison du ressort médian.
Une précontrainte de ressort relativement petite garde justement la
soupape dans la position médiane, de sorte qu'elle reste dans sa
portée et peut être libérée à tout moment. Ainsi, lorsque le véhicule
s'arrête temporairement quand le système de direction assistée est
sous charge, le dernier est protégé contre la surchauffe.
Démontage
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1.
1. Garer le véhicule sur une zone de travail plane, abaisser
complètement le wagon, effectuer le frein de stationnement,
éteindre le moteur.
2. Tourner le volant à quelques reprises dans les deux sens, pour
libérer la pression de l'accumulateur et du système de direction.
Caler la roue, placer l'interrupteur principal de la batterie en
position "off".
3. Avant le démontage du pilote, nettoyer le corps de soupape et
les tuyaux de connexion entourants, aux fins de l'anti-poussière.
4. Assurer que les tuyaux hydrauliques reliés au pilotage soient
bien marqués pour faciliter l'installation. Placer un récipient
adapté aux points de fuite de l'huile, débrancher les tuyaux
hydrauliques, bloquer tous les tuyaux hydrauliques pour
empêcher la pénétration de poussière.
5. Soutenir le pilotage (2), démonter la vis (1).
6. Démonter le pilotage soigneusement, jusqu'à ce que l'axe Avertissement
cannelé se détache de la colonne de direction et du mur de feu
dans la cabine de pilote, déplacer le pilotage à une zone de Pour prévenir les blessures physiques et les dommages
travail propre pour faciliter le démontage. matériels, tourner le volant à quelques reprises dans les deux
directions, pour libérer la pression du système.
Installation
Pour prévenir les blessures physiques et les dommages
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel matériels, assurer que la roue soit bien calée, le matériau de
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon blocage et l'équipement de levage doivent avoir une résistance
et l'écrou standards". suffisante pour qu'ou puisse travailler en toute sécurité.
Nota: Les tuyaux hydrauliques avec les interfaces scellées de profil
d'anneau "O" ont besoin du remplacement de l'anneau "O" et du
serrage.
1. Assurer que la zone d'installation soit propre.
2. Soulever soigneusement le pilotage jusqu'à ce que l'axe cannelé
de la colonne de direction traverse le plancher de la cabine de
pilote pour se lier à la colonne de direction.
3. En traversant la colonne de direction, fixer le pilotage au
plancher de la cabine de pilote par des boulons.
4. Démonter les bouchons ou couvercles des ports de la soupape
de direction, connecter les tuyaux au pilotage selon les marques
de démontage.

9-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote
5. Vérifier le niveau de liquide du réservoir de direction
et de frein.
Avertissement
6. Retirer le matériau de blocage de la roue de véhicule,
Pour prévenir les blessures physiques et les
placer l'interrupteur principal de la batterie en position
dommages matériels, assurer que la roue soit bien
"on", démarrer le moteur et opérer le système de
calée.
direction, vérifier les tuyaux hydrauliques pour les
Le matériau de blocage et l'équipement de levage
fuites, serrer les tuyaux et les joints en cas
doivent avoir une résistance suffisante et être bien
nécessaire.
fixés pour qu'ou puisse travailler en toute sécurité.
7. Re-vérifier le niveau de liquide du réservoir de
direction et de frein, si nécessaire, en ajouter.
Remplissage d'huile et échappement
1. Remplir le réservoir de direction et de frein jusqu'au
niveau d'huile maximum. Démarrer le moteur et être
prêt à presser l'accélérateur, ne laisser pas le niveau
d'huile descendre en dessous du tuyau d'aspiration
de la pompe pour empêcher la pénétration de l'air
dans le système.
2. Démarrer le moteur en marche au ralenti, et remplir le
réservoir de direction et de frein immédiatement selon
les exigences. S'il n'est plus nécessaire d'ajouter de
l'huile et l'huile devient limpide, suivre les étapes
suivantes: Avertissement
a. Tourner le volant dans les deux sens pour évacuer le Ne démarrez pas le véhicule jusqu'à ce que tout l'air
gaz dans le cylindre de direction et les tuyaux. soit évacué de l'huile.
Nota: Mouvoir rapidement le noyau de soupape et ajouter
de l'huile au réservoir de commande de la direction et le
frein pour compléter l'huile circulant dans le système.
b. Si l'huile dans le réservoir devient limpide (sans
substance trouble ou laiteux), on peut dire que le
système a été vidé d'air.
Nota: Le léger mouvement et la stagnation du volant sont
normaux.
c. Remplir le réservoir de direction et de frein jusqu'au
niveau d'huile spécifié.
Outils spéciaux
Les étapes décrites dans ce chapitre ne nécessitent pas
d'outils spéciaux, ces outils peuvent être achetés à l'agent.

Manuel de maintenance 9-3


Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C

9.2 Unité de soupapes de direction


Généralité
L'unité de soupapes de direction est constitué de trois soupapes: une
soupape anti-retour, une soupape de commutation de commande
hydraulique et une soupape de protection de la pression du système.
La soupape de commutation de commande hydraulique est montée
dans le milieu du corps de soupape, dans l'état de fonctionnement, le
port de pilotage avant de la soupape de commutation de commande
hydraulique alimente l'huile, de sorte que la soupape de commutation
de commande hydraulique soit fermée, voir la figure 2, afin de
maintenir la pression de l'accumulateur; dans l'état
non-fonctionnement, à mesure que le moteur s'éteint, le port de
pilotage avant de la soupape de commutation de commande
hydraulique n'alimente pas d'huile, la soupape de commutation de
commande hydraulique ouvre la soupape par la force du ressort, et fait
retourner l'huile hydraulique de l'accumulateur au réservoir de direction
et de frein, ce processus d'évacuation dure 3 à 5 minutes.
La soupape de sécurité est installé dans la partie inférieure du corps
de soupape, qui est mise en pression de 21MPa (3050 lbf / in2).
Lorsque la soupape de compensation de pression de la pompe de 1. Vis 2. Unité de soupapes de direction
direction est en panne, cette soupape peut être utilisée comme la
protection supplémentaire, si la soupape de compensation de pression
rend la pression du système de pilotage supérieure à la pression de Figure 1 Schéma d’installation d’unité de soupapes
réglage de la soupape de sécurité, la dernière s'ouvre, de sorte que de direction
l'huile se décharge et retourne dans le réservoir.
Principe de fonctionnement
L'huile de la pompe de direction entre dans l'unité de soupapes de
direction à travers le port "A", en formant la pression pour ouvrir la
Accumulateur de
soupape anti-retour, l'huile s'écoule au pilotage à travers le port "B",
puis "E" pour alimenter l'accumulateur. système de direction
Port de jauge de
L'huile hydraulique atteint l'interrupteur de pression à travers le port pression
"G2", et passe par le raccord en té du port "G2" pour atteindre le point
de détection de panne, voir la figure 2.
Au cours du fonctionnement du véhicule, la pression de pilotage de la
pompe à piston passe par l'alésage "D", de sorte que la soupape à
deux positions soit dans l'état bloqué, bloquant ainsi l'huile de vidange Port "T"
de l'accumulateur. de
Système de pilotage
L'huile de retour du pilotage pénètre dans le port "C" de l'unité de lubrification de
soupapes de direction, puis passe par le port "T" et s'écoule dans le boîte de
transmission
réservoir. Le port "G1" est bloqué. Si la pression du canal d'huile Port "P"
dépasse celle préréglée de la soupape de sécurité, la dernière s'ouvre, Réservoir de
système rotatif de
permettant à l'huile retourne au réservoir par le port "T". Lorsque le et de frein pilotage
moteur est coupé, la pression de pilotage de la pompe à piston
disparaît, le ressort transforme la soupape à deux positions en position
de marche, de sorte que l'huile de l'accumulateur entre dans le canal
intérieur par le port "E", puis passe par le piston pour retourner au
réservoir du système de direction et de frein par le port "T".
Filtre de Port "P" d’unité de
Démontage
tuyaux soupapes de frein
1. Garer le véhicule à une zone de travail plane, effectuer le frein
de stationnement. Éteindre le moteur. Figure 2 Schéma de principe d’unité
2. Tourner le volant à plusieurs reprises dans les deux sens, pour de soupapes de direction
libérer la pression du système de direction et de l'accumulateur.
Caler toutes les roues et placer l'interrupteur principal de la
batterie en position "off".
3. Nettoyer l'unité de soupapes de direction et la zone Avertissement
environnante, marquer corrélativement les tuyaux hydrauliques La pression est dangereuse. Avant l'opération, on
installés sur tous les ports de la soupape. doit tourner le volant à plusieurs reprises dans les
4. Retirer tous les tuyaux hydrauliques de l'unité de soupapes de deux sens pour libérer la pression du système. Si la
direction, et décharger l'huile dans un récipient approprié, pression n'est pas libérée, elle se traduira par des
bloquer tous les tuyaux hydrauliques et les ports de l'unité de blessures physiques et des dommages matériels.
soupapes de direction pour empêcher la pénétration de Pour prévenir les blessures physiques et les
poussière.
dommages matériels, assurer que la roue soit bien
5. Démonter l'unité de soupapes de direction du véhicule, nettoyer calée, le matériau de blocage et l'équipement de
la surface extérieure avec un solvant approprié, puis la déplacer levage doivent avoir une résistance suffisante pour
à une zone propre pour faciliter le désassemblage. qu'ou puisse travailler en toute sécurité.
Installation

9-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du
manuel "Exigences de conditions techniques de la torque
de fixation du boulon et l'écrou standards".
Nota: Les tuyaux hydrauliques avec les interfaces scellées
de profil d'anneau "O" ont besoin du remplacement de
l'anneau "O" et du serrage.
1. Installer l'unité de soupapes de direction sur son
support de fixation, la fixer par les pièces de fixation
démontées.
2. Selon les marques faites lors du démontage,
raccorder tous les tuyaux d'huile à l'unité de soupapes
de direction et les serrer.
3. Selon les dispositions du chapitre 15 "ensemble de
réservoir hydraulique", vérifier le niveau d'huile du
réservoir, le remplir au niveau approprié selon les
dispositions.
4. Déplacer le matériau de blocage de la roue, placer
l'interrupteur principal de la batterie en position "ON",
démarrer le moteur et opérer le système de direction,
vérifier le système de direction pour les fuites, si
nécessaire, serrer les pièces de connexion et
re-vérifier le niveau d'huile.
Maintenance
La réparation de l'unité de soupapes de direction est limitée
aux pièces de rechange.
Outils spéciaux
Les étapes décrites dans ce chapitre ne nécessitent pas
d'outils spéciaux, ces outils peuvent être achetés à l'agent.

Manuel de maintenance 9-5


Tuyaux hydrauliques de direction de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

9-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de frein et joints de cabine de pilote

10 Tuyaux de frein et joints de


cabine de pilote
10.1 Soupape de pédale
Généralité
La soupape de pédale s'agit d'une soupape de fermeture médiane,
elle contrôle l'importance de la pression de l'huile hydraulique dans
les freinages avant et arrière et la pression de frein maximale
appliquée dans ces tuyaux. Cette soupape est manipulée par la
pédale de la cabine de pilote, à mesure de la marche du moteur, le
frein peut être mis en œuvre automatiquement par l'unité de
soupapes de frein.
Les pressions maximales d'opération différentes exigées par les
freinages avant et arrière peuvent être fournise par la pédale, ces
pressions peuvent être ajustées selon le test et le réglage. Etant
déclenché par la soupape de pédale, l'interrupteur de pression du feu
de stationnement envoie un signal au feu de freinage à l'arrière du
véhicule pour que le feu de freinage s'allume.
Opération 1. Soupape de pédale 2. Vis
Mise en oeuvre de frein de circulation régulier
Voir la figure 2. Lorsque le pilote appuie sur la soupape de pédale, la Figure 1 Schéma d’installation de
soupape à tiroir se meut à bas, serre le ressort de réglage, et le soupape de pédale
ressort pousse le noyau de soupape à bas à son tour. Le noyau de
soupape de réglage se meut à bas, la rainure limitant déplace la
cannelure d'huile, pour fermer la sortie de "B1", "B2" conduisant au
port "T". Le noyau de soupape de réglage continue à se mouvoir vers
le bas jusqu'à ce que la rainure limitant s'aligne complètement à
l'entrée de pression. Ce mouvement ouvre à lui seul les ports "P1",
"P2" et les sorties "B1", "B2".
Après la mise en place de la pression de l'huile hydraulique dans le
freinage, le débit de l'huile s'écoule dans la cavité sous le noyau de
soupape à travers le petit port d'étranglement du noyau de soupape
de réglage. Lorsque la pression du freinage augmente, celle dans la
cavité sous le noyau de soupape augmente également de façon
correspondante, pour que la soupape de réglage ferme la sortie des
ports "B1", "B2" vers le haut. Le noyau de soupape de réglage
maintient l'équilibre entre la pression de freinage et celle du ressort de
réglage, et cette pression est générée par l'appuie sur la pédale par le
pilote. Si la pédale n'est pas enfoncée, la soupape de réglage ferme
les ports d'entrée, de sortie et du réservoir, et le noyau de soupape
reste dans cette position. Si le pilote continue à enfoncer la pédale, la
soupape de réglage se déplace vers le bas, pour fabriquer plus de
pression dans le freinage jusqu'à ce qu'elle contrebalance l'effet de la
pédale.
Libération de frein de circulation régulier
Voir la figure 2, lorsque le pilote relâche la pédale, le noyau de
soupape de réglage perd l'équilibre, se meut vers le haut, et ouvre la Figure 2 Schéma de principe
sortie des ports "B1", "B2" conduisant au port "T" du réservoir. L'huile
des tuyaux "B1", "B2" entre dans le réservoir à travers le port "T" du hydraulique de soupape de pédale
réservoir, pour libérer le freinage.
Mise en œuvre et libération de frein d'urgence
Voir la figure 2, la pression pousse l'interrupteur de frein d'urgence
pour couper l'alimentation de l'électrovanne de frein à multivoie. Alors
que toute la pression entre dans le port "PX" de la soupape de pédale,
ce qui équivaut à l'enfoncement plein et rapide de la pédale, par
exemple: pousser la soupape de réglage vers le bas, effectuer l'effet
maximal de frein.
Voir la figure 2, la libération du contrôle du frein d'urgence relie
l'électrovanne de frein à multivoie au courant, de sorte que l'huile
hydraulique aux tuyaux "PX" retourne dans le réservoir à travers la
soupape,

Manuel de maintenance 10-1


Tuyaux de frein et joints de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
la pression baisse. Les sorties "B1", "B2" conduisent au port "T" du
réservoir pour que le débit d'huile des tuyaux "B1", "B2" retourne au
réservoir, le frein est libéré.
Nota: A la sortie "B1", "B2", la pression de sortie fabriquée par la mise
en oeuvre du frein d'urgence (sur les tuyaux "PX") est supérieure de
5% à celle généré par la mise en oeuvre du frein de pédale.
Normes d'entretien
Vérifier régulièrement si la soupape fuit ou est endommagée. Vérifier
s'il y a un excès d'oscillation de la came sur la pédale, remplacer des
composants si nécessaire.
Si l'un des cas suivants se passe, la réparation d'urgence ou le
remplacement des pièces sont nécessaires:
1. Fuite externe.
Nota: Vérifier tous les tuyaux et joints hydrauliques pour assurer qu'il
n'y ait aucune fuite.
2. La pédale ne retourne pas à sa position initiale.
3. Lors de l'opération du ralenti, la soupape de pédale maintient la
pression.
4. Lorsque la pédale est enfoncée pleinement, la sortie de pression
est fluctuante.
5. La pression de sortie des tuyaux doit rester constante: ±
0.52MPa (± 75 lbf / in2).
Démontage
1. Garer le véhicule sur une zone de travail plane, effectuer le frein
de stationnement d'urgence, éteindre le moteur, opérer en
continu la soupape de pédale, pour relâcher la pression de Avertissement
l'accumulateur de frein.
Pour prévenir les blessures physiques et dommages matériels,
2. Caler bien la roue. Placer l'interrupteur principal de la batterie en il faut caler bien la roue, fixer fermement l'équipement de
position "off". levage, afin de fournir une résistance suffisante pour qu'on
3. Nettoyer la soupape de pédale et la zone environnante avec un puisse travailler en toute sécurité. Après la fermeture du
solvant approprié. Retirer tous les tuyaux hydrauliques reliés à la moteur, la pression del'huile hydraulique reste dans le
soupape de pédale, et les marquer pour faciliter l'installation, système, appuyer sur la soupape de pédale en continu jusqu'à
utiliser un récipient approprié pour recevoir des fuites d'huile, ce que la pression se décharge, et ensuite on peut travailler
bloquer tous les tuyaux et ports de la soupape de pédale ouverts sur le système de frein, sinon il peut causer des blessures
pour éviter la contamination de la saleté. physiques graves.
4. Démonter et marquer les joints électriques reliés sur
l'interrupteur de pression du feu de stationnement.
5. Démonter les pièces d'installation servant à fixer la soupape de
pédale au plancher de la cabine de pilote. Déplacer l'ensemble
de soupape de pédale à une zone de travail propre pour les
opérations de maintenance.
Installation
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon
et l'écrou standards".
Nota: Les tuyaux hydrauliques avec les interfaces scellées ont besoin
du remplacement de l'anneau "O" et du serrage.
1. Placer l'ensemble de soupape de pédale le plancher de la cabine
de pilote, le fixer avec les pièces de fixation, enlever le blocage.
2. Enlever le blocage, relier les tuyaux hydrauliques selon les
marques de démontage à l'ensemble de soupape de pédale.
3. Relier les joints électriques selon les marques de démontage sur
l'interrupteur de pression de feu de stationnement.
4. Vérifier le niveau du réservoir de contrôle de direction et de frein,
ajouter de l'huile répondant aux dispositions, jusqu'au niveau
d'huile correct prescrit au chapitre 15 "Ensemble de réservoir
hydraulique".
5. L'interrupteur principal de la batterie est réglé sur "ON", retirer le
matériau de blocage, démarrer le moteur, la température de
fonctionnement de l'huile hydraulique est normale.
6. Effectuer le frein, vérifier des fuites, serrer les tuyaux et les joints.
Nota: Lors de l'opération de l'étape 7, assurer la mise en œuvre et la
libération du frein d'urgence.

10-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de frein et joints de cabine de pilote

7. Appuyer sur la pédale et le système de frein


d'urgence vérifie la situation du fonctionnement de
frein.
Interrupteur de pression de feu de stationnement
L'interrupteur de pression du feu de stationnement est un
interrupteur normalement ouvert, connecter un testeur à la
colonne de connexion de l'interrupteur de pression du feu
de stationnement, et alors que le système s'ouvre.
Lorsque la pression de frein augmente à 0.27MPa (39 lbf /
po2) ou plus, le système se ferme, et envoie le signal pour
que le feu de freinage soit clignotant; lorsque la pression
baisse à 0.27MPa (39 lbf / po2), le système s'ouvre et le
feu de freinage s'éteint.
Maintenance
Maintenance générale
Vérifier les fuites et dommages des tuyaux hydrauliques et
joints de la soupape de pédale, les serrer ou remplacer si
nécessaire.
Toutes les 1000 heures
Tester la pression de frein avant et arrière sur le point de
détection. Si la pression n'est pas dans la plage spécifiée,
tester la soupape et prendre les mesures appropriées
(ajuster la pression, démonter, réparer ou remplacer la
soupape).
Outils spéciaux
Les étapes décrites dans ce chapitre ne nécessitent pas
d'outils spéciaux.

Manuel de maintenance 10-3


Tuyaux de frein et joints de cabine de pilote Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

10-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de tuyaux de climatiseur

11 Installation de tuyaux de climatiseur


11.1 Installation de tuyaux de climatiseur

1.Conduit de 5.Cerceau de carte 9.Joint de plomberie 2 13.Unité de stockage


ventilation 6.Unité de refrigeration 10.Unité de pression –évaporation de tuyau
2.Conduit de – stockage de tuyau –réfrigération de tuyau flexible
ventilation flexible flexible
3.Conduit de 7. Tuyau flexible d’eau 11.Tuyau flexible de
ventilation chaude pilotage
4.Cerceau de carte 8. Joint de plomberie 1 12.Unité d’évaporation –
pression de tuyau
flexible
Figure 1 Installation de tuyaux de climatiseur

Manuel de maintenance 11-1


Installation de tuyaux de climatiseur Tombereau de carrière SRT95C

Démontage de tuyaux de système de climatisation


Les chiffres entre les parenthèses se voient dans la figure 1.
1. Garer le véhicule sur une zone de travail plane, effectuer le frein
de stationnement, éteindre le moteur.
Démontage de tuyaux de système de climatisation
Les chiffres entre les parenthèses se voient dans la figure 1.
1. Garer le véhicule sur une zone de travail plane, effectuer le frein
de stationnement, éteindre le moteur, tourner le volant à gauche
et à droite à quelques reprises pour libérer la pression du
système de direction.
2. Caler bien la roue, conduire l'interrupteur principal de la batterie
en position "off".
3. Si nécessaire, démonter les accessoires d'installation sur la
housse de protection du véhicule et retirer la housse de
protection.
4. Après la vidange complète du système, marquer respectivement
le tuyau flexible de pilotage (11), les conduits de ventilation
(1,2,3), le tuyau flexible d'eau chaude (7), l’unité d’évaporation –
pression de tuyau flexible (12), l’unité de pression –réfrigération
de tuyau flexible (10 ), l’unité de refrigeration – stockage de
tuyau flexible (6), l’unité de stockage –évaporation de tuyau
flexible (13), afin de faciliter la ré-installation.
5. Démonter respectivement avec soin le tuyau flexible de pilotage
(11), les conduits de ventilation (1,2,3), le tuyau flexible d'eau
chaude (7), l’unité d’évaporation – pression de tuyau flexible
(12), l’unité de pression –réfrigération de tuyau flexible (10),
l’unité de refrigeration – stockage de tuyau flexible (6), l’unité de
stockage –évaporation de tuyau flexible (13) marqués du
système correspondant, bloquer les pièces de connexion et les
conduits correspondants à empêcher la pénétration des corps
étrangers dans le système.
Installation de tuyaux de système de climatisation
Les chiffres entre les parenthèses se voient dans la figure 1.
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon
et l'écrou standards".
1. Démonter les bouchons des deux bouts de l’unité de stockage
–évaporation de tuyau flexible (13), et les ports correspondants
du réservoir et de l'ensemble d'évaporateur, raccorder les tuyaux
flexibles selon les marques du démontage.
2. Démonter les bouchons des deux bouts de l’unité de
refrigeration – stockage de tuyau flexible (6), et les ports
correspondants de l'ensemble de condenseur et du réservoir,
raccorder les tuyaux flexibles selon les marques du démontage.
3. Démonter les bouchons des deux bouts de l’unité d’évaporation
– pression de tuyau flexible (12), et les ports correspondants de
l'ensemble de compresseur et de celui de condenseur, raccorder
les tuyaux flexibles selon les marques du démontage.
4. Démonter les bouchons des deux bouts de l’unité de pression
–réfrigération de tuyau flexible (10), et les ports correspondants
de l'ensemble de compresseur et de celui de condenseur,
raccorder les tuyaux flexibles selon les marques du démontage.
5. Démonter les bouchons des deux bouts du tuyau flexible d'eau
chaude (7), et les ports correspondants de l'ensemble
d'évaporateur et du moteur, raccorder les tuyaux flexibles selon
les marques du démontage.
6. Raccorder respectivement le tuyau flexible de pilotage (11), les
conduits de ventilation (1, 2, 3) aux ports correspondants selon
les marques du démontage.
Nota: Si le remplacement des tuyaux de climatiseur et d'autres
composants est nécessaire, il faut ajouter une bonne quantité de l'huile
de frigorigène au système de climatisation.

11-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de réservoir de carburant et de tuyaux

12 Installation de réservoir de carburant et de tuyaux


12.1 Installation de réservoir de carburant et de tuyaux

1.Joint fabriqué aux 7. Joint de 13.Joint de tuyau 19. Soupape à 25.Ensemble de


Etats-Unis transition flexible boisseau réservoir de carburant
2.Cerceau 8.Rondelle 14.Cerceau sphérique 26.Rondelle
3. Tuyau d'entrée I 9.Boulon 15.Tuyau de retour 20.Joint de tuyau 27.Rondelle
4. Boulon de 10.Rondelle 16.Tuyau d'entrée II 21.Joint de tuyau 28.Ercou
charnière 11.Séparateur 17.Joint de 22.Boulon 29.Filtre de séparateur
5.Rondelle d’huile-eau transition 23.Joint d’huile-eau
6. Corps articulé 12.Rondelle 18.Rondelle 24. Amortisseur

Figure 1 Installation d'ensemble de


réservoir de carburant et de tuyaux

Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1,
sauf indication contraire.
Nota: La contenance du réservoir de carburant et la
spécification technique du carburant se voient dans le
chapitre 36.1 "Lubrification et maintenance".
Démontage
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1,
sauf indication contraire.
Lorse du démontage des composants dans la figure 1,il
faut suivre les étapes suivantes:
1. Garer le véhicule sur une zone de travail plane, élever
le wagon, installer la goupille de sécurité du wagon.

Manuel de maintenance 12-1


Installation de réservoir de carburant et de tuyaux Tombereau de carrière SRT95C

2. Mettre en œuvre le frein de stationnement, éteindre le moteur.


3. Tourner le volant à quelques reprises dans les deux sens, libérer Avertissement
la pression du système de direction. Caler bien toutes les roues.
Pour prévenir les blessures physiques et les dommages
4. Fermer la soupape d'arrêt du carburant sur le filtre à carburant. matériels, il faut assurer que le véhicule soit bien garé, que le
5. Ouvrir le couvercle sur le capteur de niveau du carburant, moteur est refroidi, et que l'équipement de levage se dote
couper la connexion entre le joint électrique et le capteur de d'une résistance et d'un poids de levage suffisants, et est bien
niveau du carburant. fixé, pour garantir la sécurité de travail.

6. Garer un récipient approprié, enlever le bouchon (12, Fig. 2) de


l'ensemble de réservoir de carburant (25) pour évacuer l'huile.
Ré-installer le bouchon après la vidange.
7. Bien marquer les joints et tuyaux reliés à la partie inférieure de
l'ensemble de réservoir de carburant (25), utiliser un récipient
approprié pour recevoir des fuites d'huile, desserrer le cerceau
(14,2), retirer les tuyaux d'entrée (3,16), le tuyau de retour (15),
les deux extrémités des tuyaux restent scellées pour empêcher
la pénétration de la saleté.
8. Retirer le boulon (9), la rondelle (10), le boulon de charnière (4),
le joint de transition (7), les rondelles (5,8) et le corps articulé
(6), et démonter le séparateur d'huile-eau (11) du moteur.
9. Utiliser l'équipement de levage approprié pour suspendre
l'ensemble de réservoir de carburant (25), serrer l'équipement
de levage. Retirer le boulon (22), le joint (23), l'amortisseur (24),
les rondelles (26, 27) et l'écrou (28), démonter les boulons et
écrous servant à la fixation de l'ensemble de réservoir de
carburant, déconnecter l'ensemble de réservoir de carburant
(25) et le châssis, démonter l'ensemble de réservoir de
carburant.
Ensemble de réservoir de carburant
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 2, sauf
indication contraire.
1. Retirer le couvercle (15) du filtre à air (2), démonter la vis, retirer
le filtre à air (2) de l'ensemble de réservoir de carburant, vérifier Figure 2 Ensemble de réservoir de
le joint d'étanchéité, si nécessaire, le remplacer. carburant
2. Retirer la jauge à huile (3), vérifier la bague d'étanchéité de la
jauge à huile, si nécessaire, la remplacer.
3. Démonter le boulon (7), la rondelle (6), le couvercle (5), l'anneau 1. Bouchon 6. Rondelle 11. Boulon
"O" (4), vérifier l'anneau "O", si nécessaire, le remplacer (4).
2. Filtre à air 7. Boulon 12. Bouchon
3. Démonter le boulon (11), la rondelle (10), le couvercle (9),
l'anneau "O" (8), vérifier l'anneau "O", si nécessaire, le
remplacer (8). 3. Jauge à huile 8. Anneau "O" 13. Bouchon

Nettoyage d'ensemble de réservoir de carburant


4. Anneau "O" 9. Couvercle 14. Ensemble de soudage
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 2, sauf de réservoir de carburant
indication contraire.
1. Enlever la saleté du filtre à carburant du filtre à air (2), utiliser le 5. Couvercle de 10. Rondelle 15. Couvercle de réservoir
filtre à carburant propre; si l’obstruction est sévère, remplacer le nettoyage de carburant
filtre à carburant avec le filtre dont la précision de filtration s'agit
de 500 um.
2. Nettoyer la saleté autour du couvercle (9), enlever le bouchon
(12), le nettoyer avec du diesel propre pour éliminer les
impuretés restantes, ré-installer le bouchon (12).
Assemblage d'ensemble de réservoir de carburant
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 2, sauf
indication contraire.
1. Monter l'anneau "O" (4) dans la rainure de la plaque-support du
réservoir de carburant, avec la rondelle (6) et le boulon (7),
installer le couvercle (5) sur le réservoir de carburant.
2. Monter l'anneau "O" (8) dans la rainure de la plaque-support du
réservoir de carburant et fixer le couvercle (9) avec la rondelle
(10) et le boulon (11), fixer le bouchon (12)

12-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Installation de réservoir de carburant et de tuyaux
sur le couvercle (9).
3. Installer la jauge à huile (3) sur le réservoir de
carburant, assurer que le joint d'étanchéité soit
installé sur la jauge à huile, serrer la dernière.
4. Assurer que le joint d'étanchéité soit placé sur le filtre
à carburant du filtre à air (2), fixer le filtre à air sur le
réservoir de carburant par la vis (2) et serrer le
couvercle (15) du filtre à air (2).
5. Serrer tous les bouchons et boulons.
Installation
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1,
sauf indication contraire.
Avertissement
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du
Les pièces démantelées doivent être catégorisées
manuel "Exigences de conditions techniques de la torque
pour la disposition, et il faut les installer en stricte
de fixation du boulon et l'écrou standards".
conformité avec l'ordre d'opération, l'équipement de
1. Utiliser l'équipement de levage approprié pour placer
levage se dote d'une résistance et d'un poids de
l'ensemble de réservoir de carburant (25) sur le
levage suffisants, et est bien fixé, pour garantir la
support de châssis, utiliser le boulon (22), le joint (23),
sécurité de travail.
l'amortisseur (24), les rondelles (26, 27), et l'écrou
(28) pour fixer l'ensemble de réservoir de carburant
sur le châssis.
8. Fixer le séparateur d'huile-eau (11) au moteur par le
boulon (9), la rondelle (10), le boulon de charnière (4),
le joint de transition (7), les rondelles (5,8) et le corps
articulé (6).
4. Fixer le tuyau d'entrée (3) au joint fabriqué aux
Etats-Unis (1) et au corps articulé (6) par le cerceau
(2).
4. Fixer le tuyau d'entrée (16) au joint de transition (17)
et au corps articulé (6) par le cerceau (2).
5. Fixer le tuyau de retour (15) au joint de tuyau flexible
(13) et au réservoir de carburant par le cerceau (14).
6. Retirer le couvercle du réservoir de carburant (15,
figure 2) de l'ensemble de réservoir de carburant (25),
remplir l'ensemble de réservoir de carburant (25) avec
l'huile spécifié au chapitre 36.1 "Lubrification et
maintenance", à la fin du remplissage, resserrer le
couvercle du réservoir de carburant (15, figure 2).
7. Ouvrer le commutateur de carburant.
8. Démarrer le moteur et le laisser fonctionner pour
quelques minutes afin d'assurer que le carburant
entre dans le moteur, vérifier les tuyaux de carburant
pour les fuites et les serrer au besoin.
9. Retirer la goupille de sécurité du wagon, abaisser le
wagon, retirer le blocage de la roue.
Maintenance
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1,
sauf indication contraire.
Vérifier le niveau d'huile avant de démarrer le véhicule,
ajouter de l'huile après chaque changement de tour, pour
éviter la condensation dans le réservoir de carburant.
Assurer que le trou de ventilation sur le couvercle ne soit
pas obstrué afin d'éviter la génération du vide interne.
Vérifier tous les canaux d'huile.
Lors du remplissage de l'huile, vérifier le filtre à huile pour
des saletés et des sédiments. Retirer le filtre à carburant et
le couvercle de remplissage et les nettoyer. Inspecter
visuellement le joint électrique du capteur du niveau de
carburant de façon régulière.
Vérifier attentivement le montage de l'ensemble de
réservoir de carburant (25). Vérifier le joint (23) et
l'amortisseur (24) pour des usures ou des dommages, les
réparer ou remplacer en cas nécessaire.
Vérifier si le boulon (22), les rondelles (26, 27), l'écrou (28)
sont bien serrés, et s'il n'y a pas d'usure notable sur les
trous de montage, serrer les écrous et boulons au besoin.

Manuel de maintenance 12-3


Installation de réservoir de carburant et de tuyaux Tombereau de carrière SRT95C
Maintenance de séparateur d'huile-eau
Maintenance quotidienne: Desserrer le dispositif de
drainage au fond de la tasse de collecte, vidanger les eaux
reçues.
Après la conduite de 19000 km ou de 500 heures du
véhicule, ainsi lors du manque de la puissance du moteur,
la maintenance du séparateur d'huile-eau est nécessaire.
1. Utiliser l'outil spécial pour enlever le filtre et la tasse
de collecte, marquer le filtre et le joint d'étanchéité de
la tasse de collecte.
2. Nettoyer les impuretés dans le filtre, si le filtre est
obstrué gravement, le remplacer avec celui de même
type.
3. Utiliser du diesel propre pour nettoyer la tasse de
collecte et son joint d'étanchéité, vérifier le joint
d'étanchéité le remplacer s'il est endommagé.
4. Après le nettoyage, assurer que le joint d’étanchéité
soit placé sur la tasse de collecte, installer la tasse de
collecte au filtre avec des outils spéciaux.
5. Injecter de l'huile dans les trous autour du filtre à
carburant, faire attention à ne pas injecter de l'huile
dans le trou du milieu, ajouter de l'huile au plein.
3. Utiliser du diesel propre pour nettoyer le port du filtre
et son joint d'étanchéité, vérifier le j oint d'étanchéité,
le remplacer s'il est endommagé.
7. Après le nettoyage, assurer que le joint d'étanchéité
soit placé sur le filtre, installer le filtre avec des outils
spéciaux.

12-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de direction et joints

13 Tuyaux de direction et joints


13.1 Pompe à piston
Généralité
La pompe de direction s'agit d'une pompe axiale à piston avec variable
cylindrée (réglable), elle se dote de la capacité de travailler sous une
haute pression, et est montée sur la prise de force du bout de sortie de
la puissance de la boîte de vitesse, pour fournir de l'huile hydraulique
au système de contrôle de direction et de frein, et commander la sortie
en tout moment, afin de satisfaire aux exigences du système, le
compensateur de pression est réglé à 18MPa.
De vue de la direction de l'axe d'entrée de la pompe, la pompe de
direction tourne dans le sens horaire.
Nota: Ne pas conduire la pompe dans la direction opposée, sinon la
pompe sera coincée.
Les principaux composants de la pompe sont: La soupape du
compensateur de pression, la coque de la pompe, l'axe Figure 1 Pompe à piston
d'entraînement, la plaque à ports, l’unité de rotation).
L'unité de cylindrée variable comprend le mécanisme servant à régler
l'angle du plateau oscillant. Lors de la rotation de l'ensemble de
cylindre et de l'axe d'entraînement, le plateau oscillant commande la
course de chaque piston.
Le corps de soupape, en tant que également le couvercle arrière de
l'unité, comprend les ports d'entrée et de sortie de l'huile; les paliers
sur le corps de soupape et celui de pompe servent à supporter l'axe
d'entraînement.
Principe de fonctionnement
La figure 2 s'agit du schéma de principe du fonctionnement
hydraulique de la pompe à piston de direction.
La rotation de l'axe d'entraînement de la pompe provoque celle du
cylindre, de la plaque de retour et du piston, et le glisseur s'appuie
étroitement sur la surface du plateau oscillant par la commande de la
plaque de retour, l'angle de la surface du plateau oscillant provoque le
mouvement alternatif de chaque piston dans le cylindre. Les ports
d'entrée et de sortie sont couplée au slot de la plaque à ports, lorsque
le piston se meut à l'extérieur du cylindre, un vide est crée, l'huile est
pressée dans la cavité par l'effet atmosphérique, et s'écoule dans le
cylindre, à travers le slot d'entrée de la plaque à ports, pour atteindre
celui de sortie de la plaque à ports. Lorsque le piston se meut
inversement, l'huile est pressée hors du cylindre pour entrer dans le
port de sortie.
L'huile s'écoule du port de sortie à l'unité de soupapes de direction,
pour fournir la pression au canal d'huile de direction, l'huile hydraulique
atteint l'unité de soupapes de frein à travers le port de l'unité de
soupapes de direction "G1", pour fournir la pression du canal d'huile de
contrôle de frein et celle d'alimentation en huile de pilotage.
L'évacuation interne de la pompe retourne dans le réservoir de
carburant à travers le tuyau d'évacuation sur la pompe de direction.
Cylindrée variable Figure 2 Schéma de principe de fonctionnement
de pompe à piston de direction
La cylindrée peut être modifiée en modifiant l'angle entre la plaque de
retour et l'axe d'entraînement. Lorsque la charge de travail de la
pompe ou la pression du système sont réintroduites en continu au
piston différentiel et à la chambre de la soupape à tiroir de la soupape
de compensation de pression, lorsque la pression du système atteint la
valeur de réglage du ressort de la soupape de compensation de
pression, le noyau de soupape se meut et dose le débit d'huile dans la
soupape à tiroir de contrôle.
Lorsque la force générée par la soupape à tiroir de contrôle surmonte
la force de ressort générée par le piston différentiel, l'angle de la
plaque de retour se meut à la position de la cylindrée minimum. Le
déplacement angulaire de la plaque de retour (la quantité de
changement de la cylindrée) dépend du débit et la pression souhaités
par le système.
Lorsque la cylindrée rencontre l'exigence du système, l'équilibre se
rétablit.

Manuel de maintenance 13-1


Tuyaux de direction et joints Tombereau de carrière SRT95C

13.2 Bloc de soupape


d'amortissement
Généralité
Le bloc de soupape d'amortissement est monté sur le support de
fixation au côté intérieur de la poutre longitudinale à gauche.
Il est situé dans les tuyaux de direction du pilotage et du cylindre de
direction. On y trouve un total de quatre ports, les ports "A", "B"
connectent le pilotage, les ports "A1", "B1" connectent le cylindre de
direction.
Principe de fonctionnement
Schéma de principe est représenté dans la figure 2.
Parce que le port "A" et le port "A1" sont connectés, lorsque l'huile
hydraulique d'entrée surmonte la pression de tarage de la soupape de
décharge, à savoir 20.7MPa (3000 lbf / in 2), une partie de l'huile
hydraulique retourne au réservoir ou la médiane du pilotage à travers
la soupape de décharge, l'huile hydraulique traverse la soupape de
décharge sous l'impact, en s'écoulant du bout à pression haute à celui
à pression basse, pour jouer le rôle de l'amortissement de protection. Figure 1 Bloc de soupape d'amortissement
Démontage
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane, effectuer le
frein de stationnement, éteindre le moteur.
2. Tourner le volant à plusieurs reprises dans les deux sens, pour
libérer la pression du système de direction et de l'accumulateur.
Appuyer doucement sur le bouton de la soupape de respiration
pour relâcher la pression du réservoirde de direction et de frein,
caler toutes les roues, et placer l'interrupteur principal de la
batterie en position "off".
3. Nettoyer le bloc de soupape d'amortissement et la zone
environnante, marquer corrélativement les tuyaux hydrauliques
montés sur chaque port de la soupape.
4. Démonter tous les tuyaux hydrauliques du bloc de soupape
d'amortissement et déverser l'huile dans un récipient approprié,
bloquer tous les ports des tuyaux hydrauliques et du bloc de
soupape d'amortissement, afin d'empêcher la pénétration de
poussière.
5. Retirer le bloc de soupape d'amortissement du véhicule,
nettoyer la surface du bloc de soupape d'amortissement avec un Figure 2. Schéma de principe hydraulique de
solvant approprié, puis le passer à un endroit propre pour bloc de soupape d'amortissement
faciliter la décomposition.
Installation
Nota: Les tuyaux hydrauliques avec les interfaces scellées de profil Avertissement
d'anneau "O" ont besoin du remplacement de l'anneau "O" et du La pression est dangereuse. Avant l'opération, on
serrage.
doit tourner le volant à plusieurs reprises dans les
1. Monter le bloc de soupape d'amortissement sur son support de deux sens pour libérer la pression du système. Si la
fixation, le fixer par les pièces de fixation démontées. pression n'est pas libérée, elle se traduira par des
2. Relier tous les tuyaux d'huile au bloc de soupape blessures physiques et des dommages matériels.
d'amortissement et les serrer selon les marques faites lors du Pour prévenir les blessures physiques et les
démontage. dommages matériels, il faut assurer que la roue soit
3. Selon les dispositions du chapitre 15 "ensemble de réservoir bien calée, et le matériau de blocage et l'équipement
hydraulique", vérifier le niveau d'huile du réservoir, le remplir au de levage doivent se doter de la capacité suffisante
niveau approprié selon les dispositions. pour qu'on puisse travailler en toute sécurité.
4. Déplacer le matériau de blocage de la roue, placer l'interrupteur
principal de la batterie en position "ON", démarrer le moteur et
opérer le système de direction, vérifier le système de direction
pour les fuites, si nécessaire, serrer les pièces de connexion et
re-vérifier le niveau d'huile.
Maintenance
L'entretien du bloc de soupape d'amortissement est limité aux pièces
de rechange.
Outils spéciaux

13-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de direction et joints
Les étapes décrites dans ce chapitre ne nécessitent aucun
outil spécial, ces outils sont disponibles à l'agent.

13.3 Filtre à huile hydraulique


Généralité
Le filtre à huile hydraulique est monté sur le support de
filtre au côté extérieur de la poutre longitudinale à gauche.
Il est situé dans les tuyaux de direction entre l'unité de
soupapes de direction et la pompe de direction.
Principe de fonctionnement
L'huile hydraulique de la pompe à piston entre dans le port
d'entrée du filtre de tuyaux, atteint le port de sortie à travers
le filtre.
Lors du nettoyage du filtre, la chute de la pression du filtre
est faible.
Lorsque l'huile hydraulique traverse le filtre de tuyaux, la
saleté de l'huile est déposée sur le filtre.
Plus est la saleté, plus la pression du filtre chute. A mesure
de la chute de pression, le dispositif visuel se déplace à la 1. Vis 2. Rondelle 3. Ensemble de filtre à huile
zone jaune à partir de la zone verte. hydraulique
Lorsque le dispositif visuel est dans la zone jaune
"nettoyage est nécessaire", il faut remplacer le filtre Figure 1 Schéma d’installation de filtre à huile de
immédiatement. tuyaux
Nota: A ce stade, la soupape de dérivation est toujours
fermée. Lorsque le dispositif visuel entre dans la zone
rouge à partir de la zone jaune, la soupape de dérivation
commence à s'ouvrir. Si le dispositif visuel est dans la zone Avertissement
rouge, la soupape de dérivation est ouverte pour permettre La pression est dangereuse, on doit tourner le
à une certaine quantité de l'huile hydraulique de traverser volant à plusieurs reprises dans les deux sens pour
la soupape de dérivation sans passer par le filtre libérer la pression du système. Si la pression n'est
embouteillé. pas libérée selon l'exigence, elle se traduira par des
Maintenance blessures physiques et des dommages matériels.
Effectuer le remplacement toutes les 1000 heures. Pour prévenir les blessures physiques et les
Remplacement de filtre dommages matériels, il faut assurer que la roue soit
Nota: Les tuyaux hydrauliques avec les interfaces scellées bien calée, et le matériau de blocage et l'équipement
de profil d'anneau "O" ont besoin du remplacement de de levage doivent se doter de la capacité suffisante
l'anneau "O" et du serrage. pour qu'on puisse travailler en toute sécurité.
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane,
effectuer le frein de stationnement, éteindre le moteur.
2. Tourner le volant dans les deux sens à plusieurs
reprises, pour libérer la pression de l'accumulateur et
du système de direction, caler la roue.
3. Démonter les tuyaux hydrauliques d'entrée et de
sortie, déverser l'huile dans un récipient approprié.
4. Tourner la coque inférieure des tuyaux, de sorte
qu'elle se sépare de celle supérieure.
Déclarer inutilisable les pièces d'étanchéité de l'interface
des coques.
5. Déverser l'huile de la coque inférieure dans un
récipient approprié, retirer le filtre intérieur et le
remplacer par la pièce neuve.
6. Utiliser les nouvelles pièces d'étanchéité, tourner la
coque inférieure à travers le filet de vis dans celle
supérieure et la serrer.
Nota: S'il y a de l'air dans le système de direction, il faut
opérer à exclure l'air selon les dispositions.

Manuel de maintenance 13-3


Tuyaux de direction et joints Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

13-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de levage et joints

14 Tuyaux de levage et joints


14.1 Pompe de levage
Généralité
La pompe de levage s'agit d'une pompe à engrenage,
installé sur le terminal de sortie de puissance du moteur
(PTO), elle sert à l'alimentation en huile du système de
levage.
Opération
Le principe de la pompe de levage se voit dans la figure 2.
Lorsque l'engrenage d'entraînement tourne, l'engrenage
entraîné tourne dans la direction opposée. L'alvéole entre
les dents d'engrenage entraîne l'huile hydraulique à partir
du port d'entrée de la coque de l'engrenage vers le port de
sortie. Les dents d'engrenage se réengageront, l'huile Figure 1 Schéma de profil de pompe de levage
hydraulique est pressée du port de sortie. Le débit
maximal de la pompe de levage est déterminé par la
largeur de l'unité d'engrenage correspondante et la
vitesse de rotation de l'engrenage d'entraînement.
La pompe de levage livre l'huile à la soupape de levage,
selon le mouvement du noyau de soupape, le débit de
l'huile s'écoule au canal de retour du levage du wagon, ou
lorsque le noyau de soupape est dans la position "flotter",
le débit passe par le bloc de confluence au-dessus de la
soupape de levage pour alimenter le système de
refroidissement à disque de frein.

Figure 2 Schéma de principe hydraulique de pompe


de levage

Manuel de maintenance 14-1


Tuyaux de levage et joints Tombereau de carrière SRT95C

14.2 Soupape de levage


Généralité
Les chiffres entre parenthèses se voient dans la figure 1. La soupape
de levage est installée au côté intérieur de la poutre longitudinale du
châssis gauche, il mène directement l'huile hydraulique au cylindre de
levage pour contrôler l'élévation et la baisse du véhicule. Ou sur la
base de la position du noyau de la soupape, pour compléter
l'alimentation en huile du système de refroidissement à disque de frein
à travers le bloc de confluence. L'huile hydraulique est pompée à la
soupape de levage (1) par la pompe à engrenage installée sur le
terminal de sortie de puissance du moteur. La soupape de levage (1)
se compose d'un noyau de soupape à trois positions et une soupape
de décharge. Elle est fixé au côté intérieur de la poutre longitudinale du
châssis gauche par la vis (2), les trois positions du noyau de soupape
sont respectivement: "élever", "garder, flotter" et "baisser" (baisse
motorisée). Le mouvement du noyau de soupape est contrôle par
l'huile hydraulique de pilotage fournie par l'unité de soupapes de
l'alimentation en huile de pilotage, lorsque le pilote actionne la
soupape de la manette de levagele du côté gauche du siège, l'unité de
soupapes de l'alimentation en huile de pilotage fournit la pression à 3,5
MPa (507 lbf / in2) pour pousser le mouvement du noyau de soupape
de la soupape de levage. La soupape de décharge est intégrée à
l'intérieur de la soupape de levage, lorsque la pression du système 1. Soupape de levage 2. Vis
hydraulique dépasse
19MPa (2755 lbf / in2), la soupape de décharge s'ouvre pour permettre Figure 1 Schéma d’installation de soupape de
à l'huile de retourner dans le réservoir (l'huile entre du port P de la levage
soupape de levage, et sort du port C). La pression de décharge du
système peut être mesurée au port de jauge de pression de l'unité de
soupapes de levage.
Opération
Le wagon est en la position "garder, flotter"
Le schéma de principe hydraulique de l'opéraion lorsque la soupape
de levage est en la position "garder, flotter" est illustré à la figure 2.
Lorsque la manette de levage est en la position "garder, flotter", le
noyau de soupape de la soupape de levage est en la position
médiane, l'huile entre du port P de la soupape de levage, et sort du
port C, et atteint le bloc de confluence du système de refroidissement à
disque de frein, pour alimenter le dernier. Le noyau de soupape
empêche l'huile d'entrer dans et de sortir du cylindre de levage de
wagon, le wagon reste en place originale à l'égard de la position
"garder", et à l'égard de la position "flotter", l'huile dans le cylindre de
levage retourne au réservoir d'huile à travers l'unité de soupapes
d'équilibre, pour que le wagon s'abaisse doucement.
Le wagon est en la position "élever"
Le schéma de principe hydraulique de l'opération lorsque la soupape
de levage est en la position "élever" est illustré à la figure 2. Lorsque la
manette de commande de levage est déplacée en position "élever", le
noyau de soupape est en la position de droite, l'huile entre du port P de
la soupape de levage, et sort du port B, et s'écoule à travers la
soupape d'équilibre dans le cylindre de levage. L'huile retournant du
cylindre de levage de wagon entre dans le port "A" de la soupape Figure 2 Schéma de principe hydraulique de
d'équilibre, atteint le port "A" de la soupape de levage, et passe par le soupape de levage
canal libre du noyau de soupape, et sort du port "T", pour retourner au
réservoir de levage et de refroidissement à disque de frein".
Le wagon est en la position "baisser" (baisse motorisée)
Le schéma de principe hydraulique de l'opération lorsque la soupape
de levage est en la position "baisser" est illustré à la figure 2. Déplacer
la manette de commande de levage à la position "baisser", le noyau de
soupape à l'intérieur du corps de soupape se situe dans la position de
gauche sur la figure 2, l'huile entre du port P de la soupape de levage,
et sort du port A, et s'écoule à travers la soupape d'équilibre dans le
cylindre de levage. L'huile retournant du cylindre de levage de wagon
entre dans le port B de la soupape de levage, passe par le canal libre
du noyau de soupape, et sort du port "T", pour retourner au réservoir
de levage de wagon et de refroidissement à disque de frein.

14-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de levage et joints

14.3 Unité de soupapes d'équilibre


Généralité
L'unité de soupapes d'équilibre est montée sur le support à l'arrière de
la boîte de vitesse, l'installation de l'unité de soupapes d'équilibre dans
le système de levage hydraulique sert à empêcher de "tirer cylindre"
au moment du déchargement. L'unité de soupapes d'équilibre sert
également à la fusion et la confluence de l'huile.
Opération
En se référant à la figure 2, lors de l'élévation du wagon, l'huile
hydraulique entre du port B, dans le cylindre de levage à travers B1,
B2, par l'effet du poids du wagon (ou), la soupape de séquence
s'ouvre, l'huile de retour du cylindre entre de A1, A2, sort du port A et
retourne éventuellement au réservoir,; lors de la baisse du wagon,
l'huile entre dans le cylindre de levage à partir du port de A, en passant
par la soupape anti-retour puis par A1, A2. L'huile de retour du cylindre
entre de B1, B2, sort du port B et retourne éventuellement au réservoir.
Nota: la pression de réglalge de la soupape de sécurité est de 19MPa
(2755 lbf / po2).
Démontage
Figure 1 Schéma d’installation d’unité de soupapes
d’équilibre
1. Assurer que le wagon s'abaisse entièrement, ou lorsque le
wagon est élevé, le fixer par la goupille de sécurité. Effectuer le
frein de stationnement, éteindre le moteur et appuyer
doucement sur le bouton de la soupape de respiration pour Interface de baisse de Interface d’élévation de
libérer la pression du réservoir de levage et de refroidissement, soupape de levage soupape de levage
caler bien toutes les roues.
2. Nettoyer l'unité de soupapes d'équilibre avec un solvant
approprié, et bien marquer le tuyau flexible hydraulique, afin de
faciliter l'installation.
3. Retirer le tuyau hydraulique de l'unité de soupapes d'équilibre,
décharger l'huile dans un récipient approprié. Pour empêcher la
pénétration de la saleté, bloquer tous les ports de tuyau et les
interfaces de l'unité de soupapes d'équilibre.
4. Retirer les pièces de fixation servant à la fixation de l'unité de
soupapes d'équilibre au support, enlever l'unité de soupapes
d'équilibre et la mettre dans une zone de travail propre pour
faciliter la décomposition.
Installation
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon
et l'écrou standards".
Nota: Les tuyaux hydrauliques avec les interfaces scellées de profil
d'anneau "O" ont besoin du remplacement de l'anneau "O" et du
serrage.
Port "A" de soupape de Port "B" de soupape de
1. Si on utilise des rondelles, il faut les installer avec l'unité de levage levage
soupapes d'équilibre sur le support de montage, et les fixer avec
les pièces de fixation. Figure 2 Schéma de principe
2. Relier le tuyau flexible hydraulique selon les marques faites lors hydraulique de soupape d’équilibre
du démontage.
3. Elever le wagon, vérifier le tuyau flexible hydraulique et l'unité de
soupapes d'équilibre pour les fuites.
Avertissement
4. Vérifier le niveau d'huile en se référant aux dispositions du
chapitre 15 "Ensemble de réservoir hydraulique", ajouter de Pour prévenir les blessures physiques et les
l'huile si le niveau d'huile est bas. L'huile utilisée doit répondre à dommages matériels, il faut assurer que la roue soit
l'exigence du chapitre 36.1 "Lubrification et maintenance". bien calée, et le matériau de blocage et l'équipement
Maintenance
de levage doivent se doter de la capacité suffisante
pour qu'on puisse travailler en toute sécurité.
Vérifier périodiquement l'unité de soupapes d'équilibre pour les fuites,
lorsqu'on effectue l'inspection de pression du véhicule, il faut suivre les
exigences précitées à "Installation".
Outils spéciaux
Ce chapitre ne nécessite aucun outil spécial, ces outils peuvent être
achetés à l'agent.

Manuel de maintenance 14-3


Tuyaux de levage et joints Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

14-4 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de levage et joints

14.4 Unité de soupapes d'alimentation


en huile de pilotage
Généralité
L'unité de soupapes d'alimentation en huile de pilotage se situe sur le
support au côté gauche et arrière de la poutre de chaînage, et sur les
tuyaux hydrauliques entre la pompe de direction et la manette de
commande de levage de wagon. Voir la figure 2 Schéma de principe.
La soupape d'alimentation en huile de pilotage s'agit d'un limiteur de
pression, qui réduit la pression d'alimentation de 18MPa (2610 lbf / po
2) venant de la pompe de direction à 3,5 MPa (500 lbf / po2). La
soupape d'alimentation en huile de pilotage intègre un accumulateur,
1. Unité de soupapes d’alimentation en huile de
la pression de précharge d'azote de l'accumulateur est de 1,5 MPa pilotage 2. Vis
(217,5 lbf / po2).
Maintenance Figure 1 Schéma d’installation d’unité de
soupapes d’alimentation en huile de pilotage
La soupape d'alimentation en huile de pilotage est une soupape
anti-entretien, il faut la remplacer dans l'ensemble en cas de
dommage, les étapes sont les suivantes (les chiffres entre
parenthèses se voient dans la figure 1):
Nota: Serrer toutes les fixations selon le chapitre 36.2 du manuel
"Exigences de conditions techniques de la torque de fixation du boulon
et l'écrou standards".
Nota: Remplacer tous les anneaux "O", et serrer les vis de toutes les
tuyaux hydrauliques.
1. Garer le véhicule sur une zone de travail plane, abaisser Port "P" de
complètement le wagon, effectuer le frein de stationnement, soupape de frein
éteindre le moteur.
2. Opérer la soupape de manette de levage en continu, libérer la
pression à l'intérieur de l'accumulateur de la soupape
d'alimentation en huile de pilotage, caler toutes les roues. Port "a" de soupape Port "b" de soupape
de levage de levage
3. Marquer bien tous les tuyaux hydrauliques reliés à l'unité de
soupapes d'alimentation en huile de pilotage (1), pour faciliter
l'installation, et recevoir la fuite d'huile avec un récipient Figure 2 Schéma de principe hydraulique d’unité de
approprié. Démonter les tuyaux hydrauliques, bloquer tous les
ports d'huile des tuyaux.
soupapes d’alimentation en huile de pilotage

4. Retirer la vis (2) et l'unité de soupapes d'alimentation en huile de


pilotage (1) du support de montage.
Avertissement
5. Marquer les positions des joints installés sur la soupape de sorte Après l'arrêt du moteur, il y aura la pression de
qu'ils puissent être utilisés sur la nouvelle soupape après être
liquide restante dans le système, élever la manette
démontés de la soupape d'alimentation en huile de pilotage (1).
de commande dans les deux sens gauche et droite à
6. Monter les joints installés la soupape aux ports de la nouvelle environ 15 reprises, il faut assurer que la pression
soupape d'alimentation en huile de pilotage (1). soit déchargée de la soupape de l'accumulateur de
7. Utiliser la vis (2) pour fixer l'unité de soupapes d'alimentation en pilotage avant d'effectuer tout fonctionnement du
huile de pilotage (1) au support de montage. système de commande de levage. Sinon, il va
8. Retirer le couvercle des tuyaux hydrauliques, installer les tuyaux provoquer des blessures graves ou la mort.
hydrauliques à la soupape d'alimentation en huile de pilotage (1) Pour prévenir les blessures physiques et les
selon les marques faites lors de la démolition. dommages matériels, il faut assurer que la roue soit
9. Vérifier le niveau d'huile dans le réservoir de levage et de
bien calée, et l'équipement de levage doivent se
refroidissement à disque de frein, il faut ajouter de l'huile si le doter de la capacité suffisante pour qu'on puisse
niveau est bas. travailler en toute sécurité.
10. Retirer le blocage de roue, démarrer le moteur.
11. Opérer la manette de commande de la soupape de levage,
vérifier les joints des tuyaux hydrauliques pour les fuites et les
serrer au besoin.
Outils spéciaux
Ce chapitre ne nécessite aucun outil spécial, ces outils peuvent être
achetés à l'agent.

Manuel de maintenance 14-5


Tuyaux de levage et joints Tombereau de carrière SRT95C
Page vierge

14-6 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Tuyaux de levage et joints

14.5 Cylindre de levage


Généralité
Il y a deux cylindres de levage au côté extérieur de la poutre
longitudinale du châssis, le siège du vérin du cylindre de levage est
relié au wagon, le siège de la tige de piston du cylindre de levage est
relié au châssis. Le cylindre de levage a deux positions, la baisse de la
puissance se trouve à la seconde.
Démontage
1. Garer le véhicule sur une surface de travail plane, élever le Figure 3 Cylindre de levage
wagon, charger la goupille de sécurité à l'arrière du véhicule,
effectuer le frein de stationnement, éteindre le moteur et caler
toutes les roues.
2. Utiliser une élingue appropriée pour lier fermement le cylindre et
l'attacher à l'équipement de levage.
3. Placer un récipient propre sous le cylindre de carburant,
conduire la manette de commande de la soupape de pilotage de
levage en position "flotter", ouvrir les tuyaux hydrauliques pour
décharger de l'huile, marquer tous les ports d'huile, et les
bloquer pour empêcher la pénétration de la saleté.
4. Du cylindre relié à une extrémité du wagon, enlever les vis, les
rondelles, et la broche de la partie supérieure.
5. Compresser le cylindre, le bobiner avec du fil pour empêcher
qu'il déborde lors du démontage.
6. Déplacer le cylindre au lieu propre pour préparer la
décomposition.
Décomposition
1. Décomposer soigneusement le cylindre, pour un examen plus Avertissement
approfondi des composants et les pièces d'étanchéité à Pour prévenir les blessures physiques et les dégâts
l'intérieur du cylindre.
matériels et s'engager en toute sécurité dans ce
Inspection travail, il faut caler la roue, et assurer que la
1. Utiliser un solvant approprié pour nettoyer toutes les pièces et connexion de l'équipement de levage soit fiable, et
les essuyer avec un papier ou chiffon, non-tissé et sec. Nettoyer ait la capacité suffisante de charge
soigneusement toutes les rainures pour enlever toutes les
saletés.
2. Souffler les canaux d'huile de tous les vérins et pistons avec l'air
comprimé pour enlever la saleté.
3. Dans de bonnes conditions d'éclairage, vérifier tous les vérins
pour les dommages tels que la rupture du cordon de soudure ou
l'éraflure évidente.
4. Utiliser une pierre fine à polir pour dégaucher les bavures,
lacunes et rayures poussées et pressées. Remplacer toutes les
pièces qui ne peuvent pas être réparées.
5. Vérifier tous les filets des vis et écrous pour les dommages, si
nécessaire, les remplacer par des pièces neuves.
6. Vérifier toutes les douilles et bagues d'usure pour les usures
excessives, si nécessaire, les remplacer par des pièces neuves.
7. Remplacer tous les joints, anneaux "O" et ceux de poussière.
Assemblage
1. Assembler soigneusement le cylindre, faire attention à ne pas
endommager les pièces d'étanchéité.
Installation
1. Bobiner le cylindre avec une quantité appropriée d'élingues,
pour le soulever sur le véhicule, et assurer que le port d'huile
lubrifiante du siège de la tige de piston du cylindre donne sur
l'arrière du véhicule.

Manuel de maintenance 14-7


Tuyaux de levage et joints Tombereau de carrière SRT95C

2. Installer d'abord le siège de la tige de piston du


cylindre et charger la broche, et le fixer avec des
rondelles et vis.
3. Retirer le blocage, en fonction des marques de
démolition, relier les tuyaux hydrauliques aux ports
correspondants du cylindre.
4. Démarrer le moteur, pousser le vérin jusqu'à ce que le
trou d'installation sur son extrémité supérieure
s'aligne à celui sur le support de levage de wagon,
charger la broche et la fixer par des rondelles et vis.
5. Vérifier le niveau d'huile dans le réservoir selon
l'exigence du niveau d'huile prescrite dans le chapitre
28 "Installation de réservoir hydraulique". Retirer la
goupille de sécurité du véhicule, et opérer le wagon,
vérifier toutes les tuyaux de cylindre pour les fuites,
serrer les joints au besoin pour éviter les fuites.

14-8 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de réservoir hydraulique

15 Ensemble de réservoir hydraulique


15.1 Ensemble de réservoir hydraulique

1. Vis 5. Filtre à huile 9. Ensemble de 13. Anneau "O" 17. Anneau "O"
d’aspiration soudage de corps de
réservoir
2. Rondelle 6. Bouchon 10. Anneau "O" 14. Soupape de 18. Filtre à huile de
respiration retour
3. Couvercle de 7. Filtre à huile 11. Bride de 15. Vis
nettoyage d’aspiration transition
4. Anneau "O" 8. Jauge d’huile 12. Vis 16. Couvercle
Figure 1 Ensemble de réservoir hydraulique

Généralité
La figure 1 montre l'ensemble de réservoir hydraulique, la
figure 2 montre la structure interne de l'ensemble de
réservoir hydraulique.
L'ensemble de réservoir hydraulique comprend l'ensemble
de soudage de corps de réservoir (9), les filtres à huile
d’aspiration (5,7), le filtre à huile de retour (18), la soupape
de respiration (14), la jauge d'huile (8),

Manuel de maintenance 15-1


Ensemble de réservoir hydraulique Tombereau de carrière SRT95C
et les anneaux d'étanchéité et les pièces de fixation, deux couvercles
de bride (3) pour faciliter le nettoyage du réservoir de carburant.
L'interne du réservoir de carburant est séparé par trois séparateurs, le
séparateur I divise le réservoir en deux parties, comme ce que montre
la figure 2; le côté gauche s'agit du résrvoir du système de direction et
de frein, le côté droite s'agit du réservoir du système de levage et de
refroidissement; le séparateur II divise le réservoir du système de
direction et de frein en zone d'aspiration et celle de retour, le
séparateur III divise le réservoir du système de levage et de
refroidissement en zone d'aspiration et celle de retour.
Principe de fonctionnement
La structure de séparateurs de réservoir hydraulique est représentée à
la figure 2, le principe de fonctionnement du réservoir hydraulique est
représenté à la figure 3, les positions des ports du réservoir
hydraulique sont représentées à la figure 4, les chiffres et les lettres
dans les figures 1 - 4 sont correspondants.
L'ensemble de réservoir hydraulique est divisé en deux parties par le
séparateur de la figure 2, une partie s'agit du résrvoir du système de
direction et de frein, l'autre partie s'agit du réservoir du système de
levage et de refroidissement.
Les fonctions des ports du réservoir hydraulique sont les suivantes: Séparateur I
Port A: connecter la soupape de respiration du réservoir de levage et
de refroidissement
Port B: connecter la soupape de respiration du réservoir de direction et Séparateur II Séparateur III
de frein
Figure 2 Structure de séparateur de
Port C: connecter le port T de l'unité de soupapes de direction réservoir de carburant
Port D: le port T de l'unité de soupapes de frein
Port E: le port T1 de l'unité de soupapes de frein
Port F: le port T de l'unité de soupapes d'alimentation en huile de
pilotage
L'huile de retour du système collectée s'agit de:
① L'huile de retour du port T2 de l'unité de soupapes de frein
Port G: le port T de la soupape de pédale
Port H: connecter l'interrupteur de pression d'huile
Port I: connecter l'interrupteur de température d'huile
Port J: connecter le port d'aspiration de la pompe de direction
Port K: connecter le port de décharge de la pompe de direction
Port L: connecter le port d'huile de la soupape anti-retour de
refroidissement
Port M: connecter le port d'aspiration de la pompe de refroidissement
Port N: connecter le port d'aspiration de la pompe de refroidissement
Port O: connecter le port d'aspiration de la pompe de levage
Port P: connecter le port de retour du bloc de confluence du système
de refroidissement
Port Q: connecter le port de retour de la pompe de levage
Port R: connecter la jauge d'huile du réservoir de direction et de frein
Port S: connecter la jauge d'huile du réservoir de levage et de
refroidissement
L'huile du système de direction et de frein est pompée du port J à
travers le filtre à huile d'aspiration (5) par la pompe de direction montée
sur le bout de sortie de la puissance de la boîte de vitesse; l'huile est
pompée dans l'unité de soupapes de direction du système de direction
et l'unité de soupapes de frein du système de frein. L'huile déchargée
intérieurement de la pompe s'écoule dans le réservoir de direction et
de frein à partir du port de décharge de la pompe de direction en
passant par le port K. L'huile de retour du système de direction
retourne dans le réservoir de direction et frein à partir du port T de
l'unité de soupapes de direction en passant par le port C montré dans
la figure 3 et le filtre à huile de retour (18).
L'huile du système de levage est pompée du port O à travers le filtre à
huile d'aspiration (7) par la pompe à engrenage montée sur PTO du
moteur, l'huile est pompée dans la soupape de levage du système de
levage.

15-2 Manuel de maintenance


Tombereau de carrière SRT95C Ensemble de réservoir hydraulique

Lorsque le noyau de la soupape de levage se trouve en position


d'élever ou celle de baisser, l'huile hydraulique entre dans le système
de levage, l'huile de retour s'écoule du port T de la soupape de levage
au port T de l'unité de soupapes d'équilibre, puis passe par le port Q
illustré dans la figure 3 et traverse le filtre à huile de retour (18) pour
retourner dans le réservoir de levage et de refroidissement; quand le
noyau de la soupape de levage se trouve en position médiane, l'huile
hydraulique s'écoule dans le bloc de confluence et entre dans le
système de refroidissement à disque de frein; à une extrémité du bloc
de confluence est installée une soupape anti-retour, dont la pression Réservoir de direction
de réglage de 0.4MPa, lorsque la pression de l'huile de refroidissement et de frein
dépasse la pression de réglage, une partie de l'huile passe
directement par le bloc de confluence et la soupape anti-retour, et
retourne dans le réservoir de levage et de refroidissement à travers le Pompe de direction
port L illustré dans la figure 3. Sur le filtre à huile de retour (18) est
installée la soupape de dérivation, lorsque la pression atteint 3.4bar en
raison du blocage du filtre, la soupape de dérivation est ouverte, l'huile
s'écoule directement dans le réservoir à travers cette soupape.
L'huile du système de refroidissement à disque de frein est pompée du
port M et N à travers le filtre à huile d'aspiration (7) par la pompe à
double engrenage montée sur le bout de sortie de puissance du
moteur, l'huile est pompée dans le bloc de confluence et entre dans le
système de refroidissement à disque de frein; après la confluence sur
un autre bloc de confluence, l'huile de retour retourne dans le réservoir
de levage et de refroidissement à travers le port Q.
(14) sont les soupapes de respiration, étant installées respectivement Pompe de levage
aux ports A et B des deux réservoirs de carburant; (8) sont les jauges
d'huile, étant installées respectivement aux ports R et S des deux
réservoirs de carburant; en plus, aux deux réservoirs de carburant sont
installés respectivement les bouchons de décharge (6) pour décharger
de l'huile lors de la réparation et la maintenance. Réservoir de levage et de
refroidissement
Aux ports H et I du réservoir de direction et de frein, sont installés
l'interrupteur de pression d'huile et celui de température d'huile, quand
la température de l'huile atteint 95℃, ou la pression d'huile atteint
0.17MPa, l'indicateur d'avertissement sur le panneau d'instrument de
la cabine de pilote est clignotant, en même temps sur le moniteur
s'affichent les différents codes d'erreur. Pompe de
refroidissement
Vérification de niveau d'huile
Vérification à froid
Le réservoir de direction et de frein: éteindre le moteur, tourner le
volant dans les deux sens pour libérer la pression de l'accumulateur de
direction, opérer en continue la pédale pour relâcher la pression de
l'accumulateur de frein; jusqu'à ce que le niveau d'huile se trouve en
position médiane sur la jauge d'huile (8).
S'il faut ajouter de l'huile, enlever la soupape de respiration (14),
remplir le réservoir de direction et de frein par l'huile hydraulique
prescrite dans le chapitre 36.1 "Lubrification et maintenance", jusqu'à
ce que le niveau d'huile s'affiche en position médiane sur la jauge
d'huile (8), et installer la soupape de respiration (14).
Réservoir de levage et de refroidissement: éteindre le moteur, le
wagon est complètement baissé, le niveau d'huile doit se trouver en Figure 3 Schéma de principe de
position médiane sur la jauge d'huile (8). S'il faut ajouter de l'huile,
réservoir hydraulique
enlever la soupape de respiration (14), remplir le réservoir de levage et
de refroidissement par l'huile hydraulique prescrite dans le chapitre
36.1 "Lubrification et maintenance", jusqu'à ce que le niveau d'huile
s'affiche en position médiane sur la jauge d'huile (8), et installer la
soupape de respiration (14).
Nota:
1. Lors de la vérification du niveau d'huile, il faut garer le véhicule
sur une surface plane, et effectuer le frein de stationnement.
2. Si la température d'huile est celle de fonctionnement, le niveau
d'huile normal devrait s'afficher pour la pleine dans la jauge
d'huile (8).

Manuel de maintenance 15-3


Ensemble de réservoir hydraulique Tombereau de carrière SRT95C
Pour éviter la canalisation de l'huile entre le réservoir de direction et
de frein et celui de levage et de refroidissement conduisant le
débordement de l'huile du filtre à air et le dommage de la pompe
hydraulique, sur le séparateur I entre les deux réservoirs il y a des
trous traversants; la taille des trous est de Φ10. La canalisation de
l'huile se produit habituellement dans deux situations: ① la
canalisation de l'huile de la soupape de levage: l'huile de la chambre
de fonctionnement de la soupape de levage vient du réservoir de
levage et de refroidissement, dont la pression est de 18MPa, l'huile de
la chambre de commande ascenseur de la soupape de levage vient
du réservoir de direction et de frein, dont la pression est de 3 MPa,
lors du mouvement du noyau de soupape, l'huile s'échappe de la
chambre à haute pression à la chambre à basse pression, c'est-à-dire
que l'huile s'échappe du réservoir de levage et de refroidissement à
celui de direction et de frein; cette canalisation de l'huile est
généralement considérée comme une fuite raisonnable; ② la
canalisation de l'huile du freinage: l'huile libérée par le frein de
stationnement vient du réservoir de direction et de frein, dont la
pression est de 8.3MPa, l'huile du frein de circulation vient du
réservoir de direction et de frein, dont la pression est de 5.3MPa,
l'huile de refroidissement du freinage vient du réservoir de levage et
de refroidissement, dont la pression est inférieure à 0,4 MPa; lorsque
l'étanchéité du freinage est cassée, l'huile hydraulique s'échappe de
la chambre à haute pression à la chambre à basse pression,
c'est-à-dire que l'huil