Vous êtes sur la page 1sur 4

Tron commun: Projet séquentiel n°1 avec la

première fiche complète du texte narratif

PROJET SEQUENTIEL DIDACTIQUE N°1 :


Macro-compétence : Lire méthodiquement, identifier et repérer les types de
textes.
SEQUENCE N°1 :
Lecture méthodique : Texte narratif (Extrait de roman).
A. Langue (Vocabulaire) : L’expression des sentiments.
A. Orale : Lecture et analyse de l’image.
A.P.E : Sujet : Certainement vous êtes marque par une expérience qui
vous a
Laissé des souvenirs. Racontez.
Lecture méthodique : Texte descriptif (Extrait
d’œuvre). A. Langue : la
caractérisation.
A. Orale : Lecture et analyse de l’image : Le paratexte d’une œuvre
A.P.E : Sujet : Faites la description d’un événement qui vous a marqués.
SEQUENCE N°2 :
Lecture méthodique : Texte argumentatif,
-La nature des oiseaux, Leopardi. G
A. Langue : L’organisation des arguments.
A. Orale : Etude et analyse de la B.D.
A.P.E : Sujet : Quelle émission de télévision préférez-vous ?
Justifiez votre choix en l’appuyant par des arguments.
Lecture méthodique : Texte injonctif,
Le Dr Knock, Romain. J.
A. Langue : Enoncé et énonciation.
A. Orale : Etude et analyse de la B.D.
A.P.E : Sujet : Votre ami(e) intime souffre d’obésité. Rédigez un texte dans
lequel
vous lui conseillez une conduite à suivre, une hygiène
alimentaire… .

TEXTE 1 :
<<Agé de cinq ou six ans, je fus victime d’une agression. Je veux dire que je subis
dans la gorge une opération qui consista à m’enlever des végétations. L’intervention
eut lieu d’une manière très brutale, sans que je fusse anesthésié. Mes parents avaient
d’abord commis la faute de m’emmener chez le chirurgien sans me dire où ils me
conduisaient. Si mes souvenirs sont justes, je m’imaginais que nous allions au cirque ;
j’étais donc très loin de prévoir le tour sinistre que me réservait le vieux médecin de
la famille, qui assistait le chirurgien, et ce dernier lui-même. Cela se déroula, point par
point, ainsi qu’un coup monté et j’eus le sentiment qu’on m’avait attiré dans un
abominable guet-apens.
Voici comment les choses se passèrent : laissant mes parents dans le salon d’attente,
le vieux médecin m’amena jusqu’au chirurgien, qui se tenait dans une autre pièce en
grande barbe noire et blouse blanche (telle est, du moins, l’image d’ogre que j’en ai
gardée) ; j’aperçus des instruments tranchants et, sans doute, eus-je l’air effrayé car,
me prenant sur ses genoux, le vieux médecin dit pour me rassurer : <<Viens, mon petit
coco ! On va jouer à faire la cuisine>>.
A partir de ce moment je ne me souviens de rien, sinon de l’attaque soudaine du
chirurgien qui plongea un outil dans ma gorge, de la douleur que je ressentis et du cri
de bête qu’on éventre que je poussai. Ma mère, qui m’entendit d’à côté, fut effarée.
Dans le fiacre qui nous ramena je ne dis pas un mot ; le choc avait été si violent que
pendant vingt-quatre heures il fut impossible de m’arracher une parole ; ma mère,
complètement désorientée, se demandait si je n’étais pas devenu muet. Tout ce que
je me rappelle de la période qui suivit immédiatement l’opération, c’est le retour en
fiacre, les vaines tentatives de mes parents pour me faire parler puis, à la maison : ma
mère me tenant dans ses bras devant la cheminée du salon, les sorbets qu’on me
faisait avaler, le sang qu’à diverses reprises je dégurgitai et qui se confondait pour moi
avec la couleur fraise des sorbets. >>
Michel Leiris, L’Age d’homme, 1930.Ed. Gallimard.
Extrait de roman.

Niveau : Tronc commun.

Séance : Lecture méthodique.

Durée : 2 heures.

Support : Extrait de roman.

Compétences visées : Amener l’élève à :

-Lire un texte narratif.

-Repérer les indices d’un texte narratif.

Démarche : Phase 1 :
1-Lecture magistrale du texte.
2-Lecture effectuée par quelques élèves.
3-Brève explication concernant la lecture méthodique.

Phase 2 :

1-Mise en situation :
a- Situez le passage en question.
- Extrait d’un roman.
- Littérature du 20ème siècle.
- Le narrateur évoque un mauvais souvenir : Opération chirurgicale qu’il a subie sans
être prévenue.
b- Identifiez le genre et le type de ce texte.
- Genre : Extrait de roman (genre)
- Type : Texte narratif : Le narrateur évoque un mauvais souvenir de son enfance en
utilisant le passé simple et le présent narratif.
c-Point de vue(Focalisation) :
- Le narrateur est omniscient, il sait tout (cf. phrase du docteur) : on a la focalisation
zéro.

2-Hypothèse de lecture :
Dans quelle mesure ce support se prête à être un texte narratif ?

3-Axes de lecture :

1er axe : La progression du récit :

a-Le schéma narratif :


- La situation initiale : Pose le problème qui va devoir être résolu au cours du récit ; ici
on a : Le narrateur est conduit chez le chirurgien sans le savoir.
- Le nœud : se constitue lorsque l’élément perturbateur intervient et déclenche l’action ;
ici on a : Le narrateur a été dupé (il a cru partir au cirque) ; il a été opéré sans être
averti.
- Les péripéties : Font progresser l’action vers sa résolution finale ; ici on a : La peur et
la surprise du narrateur en voyant les outils de l’opération/ douleurs et cris poussés
par le narrateur.
- La situation finale : Résout le problème posé au début (le dénouement), ici on a : La
fin de l’opération, le retour à la maison et le refus du narrateur de communiquer avec
ses parents.
b-Le traitement du temps :
 Comment les faits sont rapportés dans ce texte ?
*Respect de la chronologie.
*Absence des faits rétrospectifs (retour en arrière).
*Absence d’anticipation (faits prospectifs).
*Absence d’ellipse et de ralenti.

 Quels sont les temps verbaux utilisés dans ce texte ? Justifiez.


*Abondance du passé simple : il exprime la rapidité et la brièveté dans la réalisation
des actions.
*Quelques verbes au présent narratif : il vise à actualiser les faits.
*Quelques verbes à l’imparfait : il sert à décrire et à être comme décor pour le récit.
c-Le narrateur/ L’auteur :
 Quelles sont vos remarques sur le narrateur et l’auteur dans cet extrait ?
*Le narrateur est lui-même l’auteur, il raconte un souvenir de sa propre enfance.

 Relevez les indices de sa présence.


*Utilisation de la première personne du singulier : Je.
*Utilisation des pronoms possessifs : mon, moi…
Remarque : Ce récit est une partie du narrateur/auteur ; on dit alors qu’il est subjectif,
c’est un extrait autobiographique.

 Est-ce que le narrateur est seul acteur des faits dans ce récit ?
*Non, nous avons d’autres personnages : Les parents, le médecin de la famille, le
chirurgien, le fiacre…Cela nous amène à parler du schéma actanciel et les forces (les
actants) agissantes dans ce récit, à savoir :
- Actant sujet : Celui qui poursuit un but, ici ce sont les parents.
- Actant objet : But recherché par l’actant sujet, ici c’est l’opération.
- Actant adjuvant : Aide l’actant sujet dans sa quête, ici c’est le médecin de la famille, le
chirurgien et le fiacre.
- Actant opposant : Obstacle à la réussite de l’actant sujet ; ici c’est le narrateur seul
contre les réactions de ses parents.

2ème axe : La construction du<< MOI>> dans le récit :


 Comment le narrateur impose le MOI (sa personnalité) dans son récit ? donnez des
exemples
*Il refuse les réactions de tout le monde.
*Il refuse de manger et de parler.
*Il refuse le silence de ses parents sur le fait d’être opéré sans être averti…

 Quel sentiment éprouve t-il à la fin ? Justifiez.


*Le narrateur éprouve un sentiment de désarroi, d’amertume et de révolte : EX : Il
refuse de parler.
4-Conclusion :
 Quel est l’intérêt et le ton du texte ?
*Raconter pour informer dans un ton tragique.
5-Traces écrites :
Les élèves recopieront la démarche de la lecture méthodique pour la mémoriser.
6-Prolongement :
*Débat : En quoi le traumatisme (choc psychique violent) vécu dans l’enfance peut
influencer l’âge adulte ?

Centres d'intérêt liés