Vous êtes sur la page 1sur 88

ADINA-IRINA FORNA

Le français pour les étudiants en


architecture et en génie civil
Table des matières

Avant-propos ............................. Error! Bookmark not defined.


UNITÉ 1. VOYAGER, VISITER, EXPLORER… .................. 3
UNITÉ 2. ARCHITECTES, BÂTIMENTS ET MATÉRIAUX
..................................................................................................... 18
UNITÉ 3. BÂTIMENTS, INGÉNIEURS, PROJETS............ 29
UNITÉ 4. ÉLÉMENTS DE BÂTIMENTS ET LOGEMENTS
..................................................................................................... 57
BILAN : L’ARCHITECTURE ET L’ARCHITECTE ............ 75
UNITÉ 5. LES PRÉMIÈRES HABITATIONS .............. Error!
Bookmark not defined.
UNITÉ 6. ARCHITECTURE DE L’ANTIQUITÉ ......... Error!
Bookmark not defined.
UNITÉ 7. LES SEPT MERVEILLES DU MONDE ANTIQUE
..................................................... Error! Bookmark not defined.
UNITÉ 8. ARCHITECTURE GRECQUE ET ROMAINE :
ÉDIFICES RELIGIEUX ET UTILITAIRES ................. Error!
Bookmark not defined.
BILAN : CIVILISATIONS ANTIQUESError! Bookmark not
defined.
TEST 1 .................................... Error! Bookmark not defined.
TEST 2 .................................... Error! Bookmark not defined.
CLÉ DES EXERCICES ........... Error! Bookmark not defined.
GLOSSAIRE FRANÇAIS-ROUMAIN DE TERMES
ARCHITECTURAUX .............................................................. 82
BIBLIOGRAPHIE .................... Error! Bookmark not defined.

UNITÉ 1. VOYAGER, VISITER, EXPLORER…

Voyage à Bruxelles : la Grand-Place


1. Regardez l’image
ci-contre. Décrivez en
quelques phrases les
bâtiments. Échangez
avec votre collègue
des opinions à propos
des caractéristiques
de ces bâtiments.

Image 1. La Grand-Place de Bruxelles.1

2. Lisez le texte ci-dessous pour apprendre quelques


informations sur la Grand-Place de Bruxelles.
Cœur historique de Bruxelles, la Grand-Place et ses monuments
font toute la renommée de la Belgique. Elle est classée au
patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998.
La Grand-Place occupe l’emplacement d’un ancien grand
marché de Bruxelles. Au XVe siècle, les corporations de métiers
(bouchers, tanneurs, ébénistes et tonneliers, etc.), très puissantes,
sont associées au gouvernement de la ville. Ils décident donc
d’ériger leurs maisons de corporation à côté de l’hôtel de ville,
nouvellement construit.
En 1695, Louis XIV envoie ses troupes canonner Bruxelles, en
représailles des destructions causées dans les villes côtières du

1 L’image est empruntée à l’archive personnelle de l’auteur. Bruxelles, 2008.


Nord de la France par les troupes de la ligue d’Augsbourg. Tout le
quartier de la Grand-Place sera ravagé, à l’exception de l’hôtel de
ville et de quelques maisons. La reconstruction de la place sera
encadrée par les autorités locales, afin d’en faire une vitrine pour
Bruxelles. Mais l’hétérogénéité des maisons de corporation qui
bordent la Grand-Place, bien qu’harmonieuse, témoigne de
l’indépendance des guildes vis-à-vis des autorités locales.
Cœur de la ville touristique, la place jouit d’une forte animation de
jour comme de nuit. Les cafés et restaurants ne manquent pas pour
profiter de la richesse architecturale de cette place depuis une
terrasse. Selon le moment de la journée, vous découvrirez la
Grand-Place sous différents aspects. Le matin, elle accueille un
marché aux fleurs. La place est d’ailleurs recouverte d’un tapis de
fleurs durant
quelques jours
tous les deux ans
(années paires)
au mois d’août.
Le soir, la place
s’illumine et
dévoile tous les
détails de ses
façades.1
Image 2. Le tapis floral de la Grand-Place de Bruxelles, 20082.

a) Cochez la case vrai/faux.


Vrai Faux

1 Source du texte : http://www.linternaute.com/voyage/belgique/bruxelles/monument/la-


grand-place/, site consulté en juillet 2016.
2 Source de l’image :

https://ro.wikipedia.org/wiki/Pia%C8%9Ba_Mare_din_Bruxelles#/media/File:Brussels
_floral_carpet_B.jpg, site consulté en juillet 2016.
1. La Grand-Place est située au centre
historique de Bruxelles.
2. Avant l’année 2000, elle ne faisait pas partie
du patrimoine mondial de l’Unesco.
3. Un ancien marché se trouvait autrefois à
l’endroit de la Grand-Place.
4. Les corporations de métiers dressent leurs
maisons vers 1695.
5. Sous Louis XIV, tout le quartier est détruit
par les Français.
6. Les touristes ne peuvent pas profiter de
l’architecture de la place, car il n’y a pas de
terrasses.
7. Il y a beaucoup de vitrines hétérogènes, mais
harmonieuses.
8. Un marché de fleurs y est accueilli en été.
9. Le tapis floral embellit la Grand-Place
chaque année.
10. Le soir la place est sombre, les détails des
façades n’étant guère visibles.

b) Trouvez dans le texte des synonymes pour les mots


suivants :
centre __________ profession __________
notoriété __________ cité __________
position __________ bâtir __________

3. Observez les adjectifs soulignés de l’exercice 2. Que peut-on


remarquer à propos de la place qu’ils occupent par rapport au
nom déterminé ?
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
_________________________________________
Grammaire : La place de l’adjectif
qualificatif
✓ Certains adjectifs se placent après le nom qu’ils qualifient ;
ce sont les plus nombreux.
- En général, l’adjectif placé après le nom acquiert une valeur de
classement (catégorie, couleur, forme, groupe social, politique,
religieux, nationalités etc.) ; il s’agit alors de l’adjectif classifiant.
On peut y inclure aussi les adjectifs qui ont plus de deux syllabes.
Exemples : un touriste roumain, une place carrée, un bâtiment
gris, un produit chimique, un itinéraire intéressant, etc.
- Le participe employé comme adjectif est placé habituellement
après le nom.
Exemples : une maison démolie, des bâtiments construits, etc.
- Quand l’adjectif est complété par un complément ou un adverbe,
il est placé après le nom.
Exemples : un immeuble haut de six étages, une construction
particulièrement haute, etc.
✓ Certains adjectifs se placent en général avant le nom ; ils
sont peu nombreux, mais souvent utilisés.
- L’adjectif qualifiant précède le nom quand il est courant et court :
petit, grand, vieux, jeune, joli, beau, vilain, gros, bon, mauvais,
gentil, long, large, meilleur, moindre, pire, etc.
Exemples : un petit enfant, une belle église, un long couloir etc.
Lorsque ces adjectifs sont suivis d’un complément, on les
placera après le nom !
Exemple : un monument grand comme la Tour Eiffel
- L’adjectif précède le nom dans les mots complexes et quand il
complète un nom propre.
Exemples : un rouge-gorge, une chauve-souris, le prolifique Victor
Horta, la célèbre cathédrale de Reims, etc.
✓ Certains adjectifs peuvent se placer avant ou après le nom.
- L’adjectif qualifiant de sens figuré précède généralement le nom,
alors que l’adjectif de sens propre le suit. Les adjectifs qui servent
à apprécier ont donc un caractère plus subjectif quand ils sont
placés avant le nom. Souvent, l’antéposition de l’adjectif est un
trait de l’usage littéraire.
Exemple : une histoire incroyable – une incroyable histoire
- Le changement de place de ces adjectifs modifie leur sens.
Exemples :
un grand homme (exceptionnel) / un homme grand (de taille
élevée)
un brave homme (honnête) / un homme brave (courageux)
un objet cher (qui coûte cher) / un cher ami (aimé)
un métal dur / un dur métier (difficile)
le dernier représentant / le mois dernier
une seule femme (une unique femme) / une femme seule (sans amis)
une certaine situation (une sorte de) / une affaire certaine (sûre)
✓ Lorsqu’il y a deux ou plusieurs adjectifs qui complètent le
nom, ils précèdent, suivent ou encadrent ce nom.
- Si les deux adjectifs vont normalement avant le nom, on les
coordonne par « et ».
Exemple : un bon et gentil collègue
- Si un adjectif va avant le nom et un après, on les place après et
on les coordonne par « et ».
Exemple : un repas bon et copieux
- On met un adjectif avant et un après.
Exemple : une belle construction médiévale
- Les deux adjectifs se placent après le nom et sont coordonnés par
« et » s’ils expriment des caractéristiques du même ordre.
Exemple : une personne sympathique et sincère.

4. Répondez selon le modèle :


Ce bâtiment est très vieux ? – Oui, c’est un vieux bâtiment.
a) Cette architecture est très belle ! ________________________
b) Cet ordinateur est nouveau ? __________________________
c) Votre professeur est jeune ? __________________________
d) Ces portes sont très grandes ! __________________________
e) Cet appartement est très joli ! __________________________

5. Mettez les adjectifs à la bonne place !


Le vieux voisin - de Marie est un bon comptable - . (vieux/bon)
a) Mon __________ smartphone __________ est un __________
smartphone __________ (nouveau/très bon).
b) Le__________ jour __________ de la semaine est un
__________ jour __________ (premier/difficile).
c) Les __________ premières __________ parties de ce livre sont
des __________ chapitres __________ (deux/intéressants).
d) Les __________ événements __________ ont marqué aussi le
__________ style __________ de cette période
(grands/architectural).
e) La __________ maison __________ qui se trouve au coin de la
rue est une __________ résidence __________ de la famille
Faucon (grande/belle).

6. Complétez les phrases avec « nouveau », « vieux »,


« ancien ». Attention aux formes de féminin !
a) Je dois vous donner mon __________ numéro de téléphone.
b) Ma grand-mère est une __________ dame de presque cent ans.
c) On se connaît depuis 20 ans ; c’est un __________ collègue.
d) Je regrette souvent mon __________ travail.
e) Ces objets datent depuis le XVIIIe siècle ; j’ai toujours apprécié
un objet d’art __________.
f) Voilà une __________ histoire de Paris et de ses environs.
7. Denise cherche un logement. Elle écrit à une bonne amie
pour demander son aide. Décrivez les appartements à partir de
la fiche de l’agence immobilière.

Appartement : 94 m2 Studio : 32 m2
Immeuble : 1870 Immeuble : 2002
Ascenseur : non Ascenseur : oui
Terrasse : oui Terrasse : non

Chère Aurore,
Je dois rapidement trouver un logement. C’est pourquoi ces
derniers jours j’ai beaucoup cherché et même visité quelques
appartements… Par exemple, j’ai visité ____________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
________________________________________________. Mais
c’est très difficile de choisir. Qu’est-ce que tu en crois ? J’aurais
vraiment besoin de ton opinion.
Je t’embrasse et grand merci,
Denise

8. Remplacez la partie soulignée par un adjectif et faites les


accords nécessaires.
a) À l’intérieur, sur des tablettes de bois en grand nombre
__________, étaient entassés pêle-mêle des peintures d’une
certaine étrangeté __________, des cloches, des livres qui relèvent
du mystère __________, des morceaux d’étoiles, des poupées qui
portent des vêtements __________ en chair de fruit, des musiques
hors de l’ordinaire __________, des fioles de bonheur, des
masques pleins de vie __________, des yeux et des bibelots d’une
grande merveille __________, des bocaux de verre où nageaient
des poissons de la couleur du bleuet __________. (Adapté de Félix
Leclerc)
b) Son sourire qui démontre une grande fermeté et de la grâce
__________ laisse voir des dents d’un bel éclat __________.
(Lamartine) 1

9. Formez un adjectif à partir des mots suivants afin de


compléter le groupe nominal. Accordez l’adjectif avec le nom.
Exemple : œil → un problème oculaire
a) créneau un mur __________
b) ciment des briques __________
c) blocage un passage __________
d) fortification une ville __________
e) moulure une colonne__________
f) imperceptiblement un mouvement __________
g) mélancolie une chanson __________
h) lumière une source __________
i) couleur un vêtement __________

Découvrir la Grand-Place : vocabulaire

10. Remettez à leur place les fragments qui manquent du texte


ci-dessous :

1 Cet exercice est emprunté au site


http://www.ccdmd.qc.ca/media/allo_prel_042Allophones.pdf, consulté en juillet 2016.
a) le saint patron de Bruxelles
b) est l’une des constructions
c) construit au XVIe siècle sous Charles Quint
d) des galeries à arcades
e) sont ornées de belles tapisseries
f) la puissance commerciale de Bruxelles
g) qui culmine à 96 mètres
h) et se poursuivit par l’aile droite

De style gothique, l’hôtel de ville fut construit entre 1401 et 1459.


Son édification débuta par l’aile gauche et le beffroi, (1) ________,
plus courte, et la statue de St Michel, (2) ________, qui surmonte
la flèche du beffroi. Ce bâtiment, qui a toujours conservé sa
fonction administrative, devait illustrer (3) ________. Il
est considéré comme le plus bel hôtel de ville de Belgique. Au rez-
de-chaussée, l’édifice possède (4) ________, dans le style italien.
L’élément extérieur le plus remarquable de l’hôtel de ville est sa
tour, très élégante, (5) ________. Elle fut réalisée par l’architecte
Jan van Ruystroeck, qui se chargea également des tours de la
cathédrale. L’intérieur de l’hôtel de ville peut être découvert dans
le cadre de visites guidées. Les pièces (6) ________ de Bruxelles
et d’œuvres d’art du XVe siècle.
Faisant face à l’hôtel de ville, la Maison du Roi (7) ________ les
plus imposantes de la Grand-Place. (8) ________, le bâtiment de
style gothique flamboyant abrite aujourd’hui le Musée de la ville,
où sont exposées des collections retraçant l’histoire de Bruxelles.1

11. Lisez le texte suivant. Complétez ensuite le tableau en


utilisant les informations fournies par le texte.

1Source du texte : http://www.linternaute.com/voyage/belgique/bruxelles/monument/la-


grand-place/, site consulté en juillet 2016.
Manneken-Pis
Image 3. Le Manneken-Pis.1

À deux pas de la Grand-Place, se cache


le Manneken-Pis. Également connu sous
le nom de Petit Julien, il s’agit d’une
fontaine en bronze représentant un petit
garçon en train d’uriner. Cette statue
mesurant tout juste 55,5 centimètres (61
centimètres avec le socle), aussi célèbre
que la Tour Eiffel l’est à Paris, a été
installée en 1619. À l’origine, elle se
dressait sur un pilier et l’eau se déversait
dans une cuvette rectangulaire (comme le prouve une gravure de
Harrewijn, conservée au Musée communal de Bruxelles). Ce n’est
qu’en 1770 que ce pilier fut remplacé par la niche actuelle.
Autrefois, le jet d’eau pouvait être remplacé par de la bière ou de
l’hydromel lors de fêtes folkloriques. Après son vol et sa
destruction en 1817, le Manneken-Pis fut répliqué à l’identique.
C’est cette même réplique que l’on peut encore observer
aujourd’hui. La coutume veut que l’on offre un vêtement à la taille
de la statuette. Toutes sortes de costumes ont ainsi été offerts à
Bruxelles, en particulier par des diplomates ou des responsables
politiques de toutes origines lors de leur passage à Bruxelles. La
garde-robe actuelle comprend 932 costumes dont une partie est
exposée dans le musée de la ville.2

Emplacement À deux pas de la Grand-Place

1Source de l’image : http://www.manneken-pis.be/, site consulté en juillet 2016.


2 Sources du texte :
http://www.linternaute.com/voyage/belgique/bruxelles/monument/la-grand-place/ et
https://fr.wikipedia.org/wiki/Manneken-Pis, sites consultés en juillet 2016.
Description

Dimensions de la statue

Période d’emplacement de la
statue initiale
Anciennes utilisations

Curiosités

12. Regardez l’image ci-contre de Manneken-Pis. Quel


personnage évoque-t-il par son costume ? Que savez-vous sur
ce personnage ? Décrivez-le en utilisant des adjectifs.
Image 4. Le Manneken-Pis costumé, le
15 mars 2002.1
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
__________________________
____________________________________________________
____________________________________________________

1 Source de l’image : https://fr.wikipedia.org/wiki/Manneken-


Pis#/media/File:Manneken_Pis_dracula.jpg, site consulté en juillet 2016.
13. Transcrivez en lettres les nombres présents dans le texte de
l’exercice 11 :
55,5 __________________________________
61 __________________________________
1619 __________________________________
1770 __________________________________
1817 __________________________________
932 __________________________________

Savoir plus sur les nombres : les


mathématiques
Les mathématiques sont un ensemble de connaissances abstraites
résultant de raisonnements logiques appliqués à des objets divers
tels que les nombres, les figures, les structures et les
transformations. Les mathématiques sont aussi le domaine de
recherche développant ces connaissances, ainsi que la discipline
qui les enseigne. Elles possèdent plusieurs branches telles que :
l’arithmétique, l’algèbre, l’analyse, la géométrie, la logique
mathématique, etc. Il existe également une certaine séparation
entre les mathématiques pures et les mathématiques appliquées.
L’arithmétique est plus généralement appelée la « science des
nombres ». Les quatre opérations de l’arithmétique sont :
l’addition, la soustraction, la multiplication et la division.1
Opération Résultat Symbole
Addition somme/total plus (+)
soustraction reste/différence moins (-)
multiplication produit multiplié par (x ; ·)
Division quotient divisé par (:)

1 Sources du texte: https://fr.wikipedia.org/wiki/Math%C3%A9matiques et


https://fr.wikipedia.org/wiki/Arithm%C3%A9tique, sites consultés en juillet 2016.
Une fraction est une division non effectuée entre deux nombres
entiers relatifs. On représente une fraction par deux nombres placés
l’un au-dessus de l’autre et séparés par un trait horizontal. On lit
une fraction en énonçant d’abord le numérateur, puis le
dénominateur suivi de la terminaison « -ième ».
1 ; 1/8 un huitième 5 ; 5/8 cinq huitièmes
8 8
Attenttion !
1 demi 1 quart 3 trois quarts
2 4 4
1 tiers 2 deux tiers
3 3

La racine carrée. Quand un entier X est le carré d’un entier Y, on


dit inversement que Y est la racine carrée de X. Ainsi 4 est la racine
carrée de 16 (√16=4).
Les puissances. En algèbre, une puissance d’un nombre est le
résultat de la multiplication répétée de ce nombre avec lui-même.
Elle est souvent notée en assortissant le nombre d’un entier,
typographié en exposant. Elle se lit « a puissance n » ou
« a exposant n » (an).1
Attenttion !
a2 a puissance deux a3 a puissance trois
a au carré a au cube
Locutions utiles
plus … plus… plus … moins…
moins … moins… moins … plus…
ni plus, ni moins…
somme toute (= en résumé)

1 Sources des textes sur les fractions, la racine carrée et les puissances :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Puissance_d'un_nombre, http://www.planete-
maths.fr/calculnumeriquecours.html et http://www.mathematiquesfaciles.com/racine-
carree-definition-et-proprietes_2_50708.htm, sites consultés en janvier 2017.
14. Complétez en utilisant la locution appropriée. Attention,
parfois plusieurs variantes sont possibles !
a) ______ je la connais, ______ je l’apprécie.
b) Et moi, ______ je le vois, ______ je suis contente.
c) ______ il mange, ______ il a envie de dormir.
d) ______ je dors, ______ je suis fatiguée.
e) ______ je bois, ______ j’ai soif.
f) ______ elle parle, ______ je l’aime.
g) ______ vous mangez, ______ vous grossirez.

15. Reformulez les phrases en utilisant les locutions plus…


plus, moins… moins, plus… moins, moins… plus, en adaptant
aussi les temps verbaux :
Modèle : En travaillant assidument, tu obtiendras un meilleur
résultat.
Plus tu travailles, plus tu obtiendras un meilleur résultat.
a) En s’approchant de nous, il semblait de plus en plus surpris.
____________________________________________________
b) En hésitant, tu auras de plus en plus de mal à te décider.
____________________________________________________
c) En vous entraînant régulièrement, vous serez de moins en moins
fatigués.
____________________________________________________
d) En travaillant moins, il sera moins capable de se débrouiller.
____________________________________________________
e) En écoutant moins l’avis des autres, tu réfléchiras à de
meilleures solutions.
____________________________________________________

16. Exprimez à l’aide des mots les fractions suivantes :


2/7 _______________________________
1/2 _______________________________
5/6 _______________________________
8/9 _______________________________
7/8 _______________________________
3/5 _______________________________

17. Opérations à lire et à résoudre :


a) 141+25= ___________________________________________
b) 37+72= ____________________________________________
c) 537-39= ___________________________________________
d) 183-42= ___________________________________________
e) 22x4= _____________________________________________
f) 7x9= ______________________________________________
g) 24:6= _____________________________________________
h) 60:20= ____________________________________________

18. Petit projet. Imaginez une visite à Bruxelles. Cherchez sur


Internet des informations sur un ou deux objectifs touristiques
et décrivez-les. Utilisez aussi des images1, si nécessaire.

1 Les images de cet exercice sont empruntées à l’archive personnelle de l’auteur.


Bruxelles, 2008.
UNITÉ 2. ARCHITECTES, BÂTIMENTS ET
MATÉRIAUX

L’importance des matériaux dans le métier


d’architecte

1. Lisez le texte suivant, puis répondez par vrai ou faux :


Pour bâtir leurs demeures, les anciens n’avaient souvent d’autre
choix que d’utiliser les ressources locales comme matériaux de
construction. De cette pratique est née la diversité des styles
régionaux français et de l’habitat traditionnel, dont on redécouvre
les vertus. Les nouveaux standards architecturaux tirent parti de
cette expérience pour proposer des maisons plus saines et
économes en
énergie. Elles
bénéficient
aussi des
évolutions
apportées aux
matériaux de
construction et
aux produits
associés.
Image 1. Maison, © ldt.fr.1
L’évolution des besoins et de la réglementation incite à concevoir
un habitat de meilleure qualité, à tout point de vue. De leur côté,
les constructeurs cherchent à réduire la durée des chantiers et les
coûts de mise en œuvre. Pour répondre à la demande, les groupes
industriels et les jeunes entreprises innovent dans des matériaux de

1 Source de l’image : http://www.futura-


sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/maison-materiaux-construction-
modernite-tradition-960/, site consulté en juillet 2016.
construction plus performants et simples d’emploi. Dans le même
temps, des techniques ancestrales reviennent au goût du jour,
portées par la vague écologique. Les conditions sont réunies pour
concilier de façon responsable les intérêts des habitants et les
exigences du développement durable.
De nombreux matériaux sont employés depuis des millénaires,
parmi lesquels l’argile, le bois et la pierre, bien sûr, mais aussi les
bétons et mortiers hydrauliques, ce qui est moins connu. Les
bâtisseurs de l’Antiquité les confectionnaient à partir de chaux
grasse, de gypse, additionnés de brique pilée, de pouzzolane… de
sang de bœuf.
L’apparition des liants artificiels (ciment Portland) dans la
première moitié du XIXe siècle, marque un changement radical
dans les modes de
construction.

Image 2. Carrière
d’extraction du calcaire
destiné à la fabrication
du ciment
©Cimescaut.com.1

Dans les années 1920, la filière minérale produit le bloc béton


(appelé aussi aggloméré ou parpaing) et le béton cellulaire, plus
léger. À la même époque, les dérivés du bois sont développés à
l’échelle industrielle. Le progrès technologique profite également
à la brique, qui améliore ses qualités isolantes. La mouvance
écologique remet à l’honneur les matières naturelles (bois, paille,
terre crue) et engendre le béton de chanvre. L’acier, enfin, dépasse

1 Source de l’image : http://www.futura-


sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/maison-materiaux-construction-
modernite-tradition-960/page/2/, site consulté en juillet 2016.
le cadre de la charpenterie en maison individuelle et entame une
carrière prometteuse sous forme d’ossatures des systèmes
constructifs à basse consommation d’énergie. En France, le secteur
du bâtiment (travaux publics inclus) est le premier consommateur
de matériaux utilisables à l’état naturel ou après transformation.1

Vrai Faux
1. Actuellement on propose des maisons plus
saines et économes en énergie.
2. Les constructeurs ne sont pas intéressés par la
diminution des coûts de mise en œuvre.
3. Les groupes industriels proposent des
innovations dans le domaine des matériaux de
construction.
4. La pierre et le béton ne sont pas de matériaux
de construction.
5. Le ciment Portland est apparu au début du
XIXe siècle.
6. On nomme aussi le bloc béton aggloméré ou
béton cellulaire.
7. L’acier est utilisé pour les ossatures des
systèmes constructifs à basse consommation
d’énergie.

Les matériaux : Vocabulaire

1 Sources du texte : http://www.futura-


sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/maison-materiaux-construction-
modernite-tradition-960/, http://www.futura-
sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/maison-materiaux-construction-
modernite-tradition-960/page/2/, http://www.futura-
sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/maison-materiaux-construction-
modernite-tradition-960/page/3/, sites consultés en juillet 2016.
2. Lisez le texte suivant :
La classification et les propriétés principales des matériaux
Classification des matériaux de construction
En sciences des matériaux, il est possible de classer les matériaux
de base en trois catégories :
o Les métaux
o Les polymères
o Les céramiques.
Mais dans la construction, il est devenu courant de distinguer les
matériaux selon des domaines d’emploi et des caractéristiques
principales : les matériaux de construction et les matériaux de
protection.
Les matériaux de construction sont les matériaux qui ont la
propriété de résister à des forces importantes :
o Pierres
o Terres cuites
o Bois
o Béton
o Métaux, etc.
Les matériaux de protection sont les matériaux qui ont la
propriété d’enrober et protéger les matériaux de construction
principaux :
o Enduits
o Peintures
o Bitumes, etc.
Propriétés des matériaux de construction
Les propriétés principales des matériaux peuvent être divisées en
plusieurs groupes tels que :
o Propriétés physiques (la dimension, la densité, la masse
volumique, la porosité, l’humidité etc.) ;
o Propriétés mécaniques (la résistance en compression, en
traction, en torsion etc.) ;
o Propriétés chimiques (l’alcalinité, l’acide etc.) ;
o Propriétés physico-chimiques (l’absorption, la perméabilité, le
retrait et le gonflement etc.) ;
o Propriétés thermiques (la dilatation, la résistance et le
comportement au feu, la chaleur spécifique etc.).
La science des matériaux s’efforce de relier les propriétés
macroscopiques des matériaux à leur structure microscopique. La
technologie des matériaux s’occupe des domaines d’application de
la science des matériaux à l’art de construire (à savoir : choix des
matériaux, détermination de leurs caractéristiques, connaissance
de leurs propriétés, techniques de mise en œuvre, méthodes
d’essais, développement de nouveaux matériaux ou systèmes de
matériaux).1

Choisissez la réponse correcte :


a) Dans le domaine de la o • 13 catégories de matériaux.
science des matériaux, o • 3 catégories de matériaux.
on a o • 33 catégories de matériaux.

b) La pierre est o • un tissu rigide des végétaux.


o • une matière minérale solide, dure,
qui se rencontre à l’intérieur ou à la
surface de l’écorce terrestre en
masses compactes.
o • une substance métallique.
c) L’acier fait partie de lao • métaux.
catégorie des o • polymères.
o • céramiques.

1 Source du texte :
http://gerard.moreau13.free.fr/Guppy/file/materiaux/materiaux_construction_proprietes.
pdf, site consulté en juillet 2016.
d) Les terres cuites o • ne résistent pas à des forces
grandes.
o • résistent à des forces extérieures.
o • résistent à des forces grandes.
e) La porosité est uneo • la capacité de transmettre la
propriété physique des chaleur.
matériaux deo • le passage de la lumière.
construction qui suppose o • une multitude de petits trous.
f) L’objet de lao • l’application de la science des
technologie des matériaux à l’art de construire.
matériaux est o • la liaison des propriétés
macroscopiques des matériaux à
leur structure microscopique.
o • l’étude de l’architecture des
bâtiments.

3. Les mots suivants désignent des matériaux. Associez chaque


mot à sa définition :
(1) l’argile, (2) le bois, (3) le béton, (4) le gypse, (5) la brique, (6)
l’acier, (7) la paille.
a) sulfate hydraté de calcium naturel (CaSO4·2H2O)
b) matériau artificiel fabriqué avec de la terre argileuse pétrie,
façonnée et séchée
c) tiges des céréales quand le grain en a été séparé
d) matière compacte des arbres
e) matériau de construction formé d’un mortier et de pierres
concassées (gravier)
f) roche terreuse, avide d’eau, imperméable et plastique
g) alliage de fer et de carbone1

1 Les définitions sont empruntées au Nouveau Petit Robert, version électronique, texte
remanié et amplifié sous la direction de Josette Rey-Debove et Alain Rey, 2012.
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

4. Observez les mots soulignés dans les textes des exercices 1-2.
a) Comment sont-ils formés ? ___________________________
b) Trouvez les mots qui constituent la source des mots
soulignés.
Exemples : construction – construire
diversité – divers
évolution – ____________ protection – ____________
réglementation – ___________ densité – ____________
constructeurs – ____________ porosité – ____________
développement – ___________ humidité – ____________
bâtisseur – ____________ compression – ___________
Antiquité – ____________ alcalinité – ____________
apparition – ____________ perméabilité – ___________
changement – ____________ gonflement – ____________
consommation – ___________ dilatation – ____________
bâtiment – ____________ comportement – __________
consommateur – ___________ application – ____________
transformation – ___________ détermination – ___________
c) Certains dérivés sont formés à partir du même mot. En quoi
la différence consiste-t-elle ? ____________________________
____________________________________________________
_________________________________

Grammaire : La dérivation en français


scientifique et technique

a) La suffixation
• Les noms d’action :
o suffixation en -age à partir de verbes
laver => lavage
nettoyer => nettoyage
assembler => assemblage
o suffixation en -tion à partir de verbes
programmer => programmation
alimenter => alimentation
transformer => transformation
o suffixation en -ment à partir de verbes
traiter => traitement
brancher => branchement
fonctionner => fonctionnement
• Les noms d’agent ou d’instrument
o suffixation en -eur à partir de verbes
dessiner => dessinateur
démarrer => démarreur
souder => soudeur
• Les noms de qualité
o suffixation en -ité/-eté à partir d’adjectifs
perméable => perméabilité
compatible => compatibilité
rare => rareté
• Les adjectifs de qualité
o suffixation en -able à partir de verbes
exploiter => exploitable
varier => variable
vérifier => vérifiable

b) La préfixation
• Les préfixes à valeur négative
o préfixation en de-/dé-/des-/dés-
brancher => débrancher
charge => décharge
monter => démonter
o préfixation en in-/im-/il-/ir-
perméabilité => imperméabilité
adapté => inadapté
oxydable => inoxydable
réductibilité => irréductibilité
• Les préfixes à valeur de répétition
o préfixation en re-/ré-/r-
programmer => reprogrammer
aménager => réaménager
entrer => rentrer
• Quelques préfixes d’origine latine (pré-, semi-) ou grecque
(micro-, di-) dont certains sont soudés au radical, d’autres en
sont liés par un trait d’union
traitement => prétraitement
liquide => semi-liquide
organisme => micro-organisme
oxygène => dioxygène

5. Transformez – par suffixation – en noms les mots suivants


pris des textes ci-dessus.
Utiliser – ________________ Responsable – ____________
Proposer – _______________ Durable – ________________
Concevoir – ______________ Diviser – ________________
Réduire – ________________ Protéger – ________________
Concilier – _______________ Distinguer – ______________

6. Même exercice à partir des verbes ou des adjectifs suivants :


a)
exposer – ________________ enterrer – ________________
extrême – ________________ altérer– __________________
séparer– _________________ oxyde – _________________
assembler – ______________ passer – _________________
responsable – _____________ stable – __________________
aménager – _______________ allier – __________________
porter – __________________ traiter – __________________
b)
transformer – _____________ ductile – ________________
convertir – _______________ tenace – ________________
impur – ________________ augmenter – ______________
élastique – _______________ diminuer – _______________
accélérer – _______________ étanche– ________________
poreux – ________________ résoudre – _______________
léger – ________________ accessible – ______________
malléable – _______________ améliorer – ______________

7. Construisez des mots par préfixation :


a)
stable – _______________ logique – _______________
chauffage – ______________ capacité – _______________
partial – _______________ connexion – ______________
faire – _______________ infecter – _______________
monter – _______________ mobilité – _______________
respirable – ______________ ordre – _______________
b)
bus – ______________ circulaire – ____________
acoustique – ______________ classique – ____________

8. Réalisez par groupes de deux étudiants un dialogue où l’un


est architecte et l’autre une personne qui veut savoir plus sur
le plan d’une construction, les matériaux, les propriétés de ces
matériaux, les coûts, les conséquences sur l’environnement,
etc. Ce dialogue suppose donc la présentation d’une
construction (bâtiment, pont, autoroute, chemin de fer etc.). Le
dialogue doit comporter 15-20 répliques1.

1Les images de cet exercice sont empruntées à l’archive personnelle de l’auteur. Liège,
Belgique, 2008.
UNITÉ 3. BÂTIMENTS, INGÉNIEURS, PROJETS

1. Regardez le schéma ci-dessous et essayez d’expliquer les


responsabilités et les compétences de l’ingénieur en génie civil.
Discutez avec votre collègue.

Figure 1. L’ingénieur en génie civil.1

2. Réalisez en collaboration avec votre collègue une courte


présentation écrite du métier d’ingénieur en génie civil.
Utilisez aussi les informations suivantes.
Pour en savoir plus…
Il existe plusieurs définitions du terme ingénieur.

1 Source de la figure :
http://gerard.moreau13.free.fr/Guppy/file/materiaux/materiaux_construction_proprietes.
pdf, site consulté en juillet 2016.
a) D’après le dictionnaire Larousse : « Personne que ses
connaissances rendent apte à occuper des fonctions scientifiques
ou techniques actives en vue de prévoir, créer, organiser, diriger,
contrôler les travaux qui en découlent, ainsi qu’à y tenir un rôle de
cadre. »
b) D’après le dictionnaire Robert : « Personne qui a reçu une
formation scientifique et technique la rendant apte à diriger
certains travaux, à participer à des recherches ».
En général, l’ingénieur est une personne qui a terminé des études
scientifiques dans différents domaines : génie civil, génie
électrique, génie mécanique etc. Comme l’illustre le schéma
suivant, l’ingénieur en génie civil doit connaître les matériaux quel
que soit son domaine d’activité.1
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
___________________________________

1 Sources du texte : Le dictionnaire Larousse, version en ligne


http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/ing%C3%A9nieur/43051?q=ingenieur#42
954, consulté en juillet 2016 ; Le nouveau Petit Robert, version électronique, texte
remanié et amplifié sous la direction de Josette Rey-Debove et Alain Rey, 2012 ;
http://gerard.moreau13.free.fr/Guppy/file/materiaux/materiaux_construction_proprietes.
pdf, site consulté en juillet 2016.
3. Lisez le texte suivant sur le génie civil.
Le génie civil représente l’ensemble des techniques concernant les
constructions civiles. Les ingénieurs civils ou ingénieurs en génie
civil s’occupent de la conception, de la réalisation, de
l’exploitation et de la réhabilitation d’ouvrages de construction et
d’infrastructures dont ils assurent la gestion afin de répondre aux
besoins de la société, tout en assurant la sécurité du public et la
protection de l’environnement. Très variées, leurs réalisations se
répartissent principalement dans cinq grands domaines
d’intervention : structures, géotechnique, hydraulique, transport et
environnement. En France, génie civil est une expression désignant
la construction
en général.
Le domaine
d’application
du génie civil
est très vaste ;
il englobe les
travaux publics
et le bâtiment.
Il comprend
notamment :
Image 1. Le Viaduc de Millau.1
• le gros œuvre en général, quel que soit le type de construction
ou de bâtiment, comme les gratte-ciel, etc. Nous pouvons
décomposer ce domaine en 2 catégories bien distinctes : le
dimensionnement d’une structure nouvelle et la réhabilitation
d’une structure existante appelée aussi conservation d’ouvrages
existants (expertise et/ou projet d’intervention).

1 Source de l’image :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/a/a6/ViaducdeMillau.jpg, site consulté en
juillet 2016.
• les constructions industrielles : usines, entrepôts, réservoirs, etc.
• les infrastructures de transport : routes, voies ferrées, ouvrages
d’art, canaux, ports, tunnels, etc.
• les constructions hydrauliques : barrages, digues, jetées, etc.
• les infrastructures urbaines : aqueducs, égouts, etc.1

4. Autour du texte. Répondez aux questions suivantes :


a) Quelles sont les responsabilités de l’ingénieur civil ?
____________________________________________________
____________________________________________________
_________________________________
b) Énumérez les domaines d’application du génie civil.
____________________________________________________
____________________________________________________
________________________________
c) Donnez deux exemples concrets pour chaque domaine.
Traduisez-les en roumain.
____________________________________________________
____________________________________________________
________________________________

5. Reconstituez les phrases2 suivantes en reliant un élément de


la première colonne à son correspondant de la deuxième
colonne :
1. Le génie civil désigne l’art a. qui a participé à la
des constructions conception de l’ouvrage,
s’assure que l’entreprise
générale respecte le projet dans
les conditions du marché.

1 Source du texte : https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nie_civil, site consulté en


juillet 2016.
2 Les phrases sont empruntées au site https://fr.wikipedia.org/, consulté en juillet 2016.
2. Un projet de construction b. soit dans la réhabilitation ou
nécessite, en plus des l’aménagement de bâtiments
capacités techniques, un effort existants.
3. Le maître d’œuvre, qui est c. de travail, d’environnement,
souvent celui de gêne des riverains etc.
4. Le maître d’ouvrage doit d. civiles et par extension le
également contrôler que les corps d’ingénieurs chargé de
travaux respectent la ces constructions.
réglementation en matière de
conditions
5. La plupart des travaux dans e. métallique, sur lesquels
le bâtiment consistent soit viennent se fixer les façades
dans la construction neuve non porteuses.
6. Les travaux publics f. important de planification,
consistent en la construction afin de respecter les délais et
d’infrastructures généralement l’enveloppe financière fixés
destinées au transport (routes, avec le maître d’ouvrage et le
autoroutes, voies ferrées, maître d’œuvre.
ponts, gazoducs, oléoducs),
7. Les gratte-ciels américains g. à l’extrémité nord-ouest du
ont été parmi les premiers parc du Champ-de-Mars en
exemples à être construits sur bordure de la Seine dans le 7e
une ossature arrondissement.
8. La tour Eiffel est une tour de h. aménagements urbains
fer puddlé de 324 mètres de (aménagement d’une place,
hauteur (avec antennes) située enterrement de lignes
à Paris, électriques et téléphoniques,
lignes de tramway, etc.),
aménagements portuaires, etc.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.
6. Trouvez la définition correcte dans le contexte du génie
civil :
1. Le pont a) atome assurant la liaison entre deux parties
de molécules adjacentes.
b) une construction qui permet de franchir une
dépression ou un obstacle (cours d’eau, voie de
communication, vallée, etc.) en passant par-
dessus cette séparation.
c) autoroute internationale.
2. La a) un assemblage de pièces de bois ou de métal,
charpente servant à soutenir ou couvrir des constructions
et faisant partie de la toiture.
b) le plafond d’une maison faisant partie de la
toiture.
c) la cave d’un bâtiment en béton faisant partie
de la fondation.
3. Le fer a) élément atomique, métal jaune, brillant,
inaltérable et inoxydable.
b) élément atomique, métal blanc grisâtre
ductile et malléable.
c) corps simple, métal brun-orangé, très
malléable et ductile, très bon conducteur
électrique.
4. L’aqueduc a) pont de grande longueur servant au passage
d’une voie ferrée, d’une route.
b) pont d’une longueur exceptionnelle.
c) canal souterrain ou aérien destiné à capter et
à conduire l’eau d’un lieu à un autre.
5. La a) ensemble des travaux et ouvrages destinés à
fondation assurer à la base la stabilité d’une construction.
b) l’initiative de construire (une ville),
d’édifier (une œuvre) en faisant les premiers
travaux d’établissement.
c) base, justification, motif.
6. Le maître a) qui est le chef de ceux qui exercent la même
d’œuvre profession dans une entreprise.
b) personne qui exerce une fonction de
direction, de surveillance.
c) une personne chargée de la conception de
l’œuvre puis de la conduite opérationnelle de
travaux.
7. La fonte a) opération qui consiste à fondre les métaux
par l’action de la chaleur.
b) alliage de fer et de carbone obtenu dans les
hauts-fourneaux par le traitement des minerais
de fer au moyen de coke métallurgique.
c) actionner, faire quelque chose.

7. Observez les verbes soulignés du texte. Indiquez le mode et


le temps. Est-ce que vous vous rappelez les groupes de verbes
en français ?
____________________________________________________
____________________________________________________
_______________________________________

Grammaire : Se rappeler l’indicatif


présent
✓ En français, les verbes peuvent être classés dans 3 groupes
différents :
1er groupe : verbes dont l’infinitif se termine en –ER sauf ALLER
Exemples : étudier, traiter, comprimer, mélanger, occuper etc.
2e groupe : verbes dont l’infinitif se termine en –IR
Exemples : finir, choisir, réussir, ralentir, jaunir, etc.
3 groupe : verbes (irréguliers) dont l’infinitif se termine en –IR,
e

–OIR, –RE + ALLER. On y ajoute les auxiliaires AVOIR et


ÊTRE.
Exemples : découvrir, intervenir, concevoir, pouvoir, faire,
prendre, etc.
Le IIIe groupe contient des verbes irréguliers qui ne
conservent pas toujours le même radical à tous les temps et
à toutes les personnes, et qui présentent des terminaisons
particulières.

✓ L’indicatif présent se forme sur le radical de l’infinitif


présent auquel on ajoute des terminaisons pour chaque
groupe.
1er groupe (-ER) 2e groupe (-IR) 3e groupe (-IR, -OIR, -RE)
-e -s -s -x -e
-es -s -s -x -es
1 2
-e -t -t (-d ) -t -e
-ons -ons -ons
-ez -ez -ez
-ent -ent -ent

Exemples
1er groupe 2e groupe 3e groupe
Étudier Finir Prendre Pouvoir
J’étudie Je finis Je prends Je peux
Tu étudies Tu finis Tu prends Tu peux

1 Infinitifs en -andre (répandre), -endre (rendre), -ondre (répondre), -erdre (perdre), -


ordre (mordre).
2 Pouvoir, valoir, vouloir.
Il/Elle/On Il/Elle/On Il/Elle/On Il/Elle/On
étudie finit prend peut
Nous étudions Nous Nous prenons Nous
finissons pouvons
Vous étudiez Vous finissez Vous prenez Vous pouvez
Ils/Elles Ils/Elles Ils/Elles Ils/Elles
étudient finissent1 prennent peuvent

Autres verbes du 3e groupe


Aller Partir Voir Vouloir Savoir
Je vais pars vois veux sais
Tu vas pars vois veux sais
Il/Elle/On va part voit veut sait
Nous allons partons voyons voulons savons
Vous allez partez voyez voulez savez
Ils/Elles vont partent voient veulent savent

Faire Dire Prendre Mettre Connaître


Je fais dis prends mets connais
Tu fais dis prends mets connais
Il/Elle/On fait dit prend met connaît
Nous faisons disons prenons mettons connaissons
Vous faites dites prenez mettez connaissez
Ils/Elles font disent prennent mettent connaissent

Avoir et Être
Les verbes avoir et être sont des verbes irréguliers. Leur
conjugaison :

AVOIR ÊTRE

1 Ce sont les verbes en -iss- au pluriel du présent de l’indicatif.


Indicatif présent Indicatif présent
J’ai Je suis
Tu as Tu es
Il/Elle/On a Il/Elle/On est
Nous avons Nous sommes
Vous avez Vous êtes
Ils/Elles ont Ils/Elles sont

La forme négative de l’indicatif présent


Je suis => Je ne suis pas
J’explore => Je n’explore pas

Indicatif présent des verbes pronominaux


✓ Les verbes pronominaux sont des verbes précédés d’un
pronom réfléchi de la même personne que le sujet. Ils forment
l’indicatif présent en fonction du groupe.
Exemples :
S’amuser Se souvenir
Je m’amuse Je me souviens
Tu t’amuses Tu te souviens
Il/Elle/On s’amuse Il/Elle/On se souvient
Nous nous amusons Nous nous souvenons
Vous vous amusez Vous vous souvenez
Ils/Elles s’amusent Ils/Elles se souviennent
Attention aux formes du pronom qui accompagnent le
verbe ! À la forme négative, les éléments de la négation
encadrent le verbe et le pronom !

La forme négative
Je m’amuse => Je ne m’amuse pas
Nous nous reposons => Nous ne nous reposons pas

8. Classez les verbes suivants selon leur groupe :


relever * avoir * apprendre * savoir * défricher * classer *
comprendre * battre * cuire * faire * ramasser * cirer * soigner *
nourrir * partir * lire * franchir * lier * apercevoir * aller * admettre
* servir * serrer * écrire * surgir * freiner * habiter * attendre *
entendre * préparer * démolir * éclater * découvrir * conduire *
dormir.

1er gr. 2e gr. 3e gr.

9. Trouvez le pronom convenable (parfois plusieurs variantes


possibles) :
____ parle anglais. ____ mangent un sandwich. ____ regardes la
télévision. ____ écoutons la radio. ____ aime le cinéma et la
musique. ____ entrez dans une banque. ____ es dans le salon. ____
sommes dans le bus. ____ visitent le Louvre. ____ travaillez dans
une école.

10. Associez les deux colonnes :


1. Je a) est heureuse.
2. Vous b) sommes heureux.
3. Anna c) est jeune.
4. Laurent d) suis blond.
5. Aurélia et Marie e) sont fatigués.
6. Nous f) êtes à la faculté.
7. Les étudiants g) es intelligent.
8. Tu h) sont belles.
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

11. Même exercice :


1. Vous a) avons rendez-vous à midi.
2. Il b) avez le plan de Paris.
3. Tu c) ai 22 ans.
4. Elles d) ont besoin de quelques livres.
5. Nous e) as un nouvel emploi.
6. Pierre et Jean f) a envie d’aller au cinéma.
7. J’ g) ont faim.
8. On h) a beaucoup de bagages.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

12. Complétez avec les terminaisons manquantes :


Vous fum___ ? Elles travaill___ beaucoup. Ils étudi___ la
mécanique. Nous regard___ un film. J’entr___ dans la salle. Tu
chang___ la pile. La lampe utilis___ de l’énergie. Cette substance
provoqu___ une réaction chimique. L’eau se transform___
facilement en glace. La construction avanc___ rapidement.

13. Posez des questions et répondez négativement, selon le


modèle. Utilisez autres pronoms aussi.
1. Fumer - Tu fumes ? - Non, je ne fume pas.
2. Étudier la - Vous___________ - ________________
géométrie ______________ ? ________________.
3. Parler - _______________ - ________________
espagnol ______________ ? ________________.
4. Aimer les - _______________ - ________________
maths ______________ ? ________________.
14. Complétez le texte en choisissant le verbe qui convient :
sortir – commencer – faire – allumer – finir – prendre – se diriger
– s’habiller – se réveiller
Tous les matins il _____________ à 7h. Il _____________ aussitôt
la radio pour écouter le journal. Ensuite il _____________ sa
toilette et il _____________ À 7.30 il _____________ le petit
déjeuner. À 8h il _____________ de son appartement et
_____________ vers la station de bus. Il _____________ son
travail à 9h. Il _____________ à 18h.

15. Ajoutez les terminaisons manquantes et donnez l’infinitif


des verbes :
Un projet de génie civil peu__ être scindé en plusieurs phases,
souvent confiées à des organismes différents :
• la planification qui consist__ à intégrer le projet dans un
ensemble de plans directeurs ;
• la conception, qui inclu__ la réalisation des études détaillées
d’avant-projet ;
• le dimensionnement, qui consist__ à déterminer les dimensions
des éléments constitutifs de la future réalisation ;
• l’appel d’offres qui perme__ de planifier la réalisation,
notamment le coût de celle-ci, et de choisir l’entreprise qui en
aura la charge ;
• l’exécution de la construction, qui inclu__ l’élaboration du
projet définitif.
• les réceptions provisoire et finale de l’ouvrage ;
• l’exploitation et l’entretien de l’ouvrage.1

1 Source du texte : https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nie_civil, site consulté en


juillet 2016.
Infinitif : _____________________________________________
_________________________________
16. Mettez les phrases de l’exercice 15 au pluriel :
Exemple : Un projet de génie civil peut être scindé… Les
projets de génie civil peuvent être scindés…
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
_______________________________________

17. Choisissez les formes correctes des verbes :


Un projet de génie civil est réparti entre plusieurs intervenants.
• Le maître d’ouvrage es /a /est celui (personne ou
organisme) qui déclenche /déclenchent /déclenches une entreprise
de construction et sera celui qui réceptionnera l’ouvrage. En
premier lieu c’est celui qui paie /paies /paient l’entreprise, le maître
d’œuvre et le bureau de contrôle.
• Le maître d’œuvre élaborent /élaborons /élabore un projet
(l’œuvre) à la demande du maître d’ouvrage.
• Le bureau de contrôle es /a /est chargé par le maître
d’ouvrage de donner un avis sur l’œuvre ainsi que les travaux.
• Le coordonnateur SPS (Sécurité et Protection de la Santé)
as /a /est chargé d’évaluer les risques liés à la co-activité des
entreprises travaillant sur le projet et de préconiser des actions de
prévention visant à éviter les accidents pendant les travaux de
construction et de maintenance.
Les entreprises réalise /réalises /réalisent les études puis les
travaux. Le maître d’œuvre (architecte, ingénieur, conducteur de
travaux…) valide /validez /valident les études et
vérifions/vérifie/vérifient les travaux. Il présentent /présentez
/présente mensuellement au maître d’ouvrage une situation des
travaux réalisés. Le maître d’ouvrage se dois /se doivent /se doit de
payer aux entreprises les travaux réalisés mensuellement.1

18. Mettez les verbes entre parenthèses au présent de


l’indicatif :
La brique (être) _____________ un parallélépipède rectangle, de
terre argileuse crue et séchée au soleil ou cuite au four (souvent
mêlée de sable), utilisé comme matériau de construction. Les
briques creuses à petits alvéoles verticaux (permettre)
_____________ lorsque l’épaisseur du mur (être) _____________
suffisante, de se passer de toute isolation supplémentaire sous un
climat tempéré européen. Elles (faire) _____________ bénéficier
les occupants de l’habitation de leur forte inertie thermique.
Certaines briques modernes (être) _____________ appropriées
pour la construction aux normes antisismiques. Des briques de
formes variées permettent de construire une maison quasiment
entièrement en briques : murs, planchers, cheminées, cloisons
(pouvoir) _____________ être faits en brique, seules les
fondations sont coulées et la toiture en bois et tuiles et les
ouvertures en bois ou verre.
La brique (retrouver) _____________ depuis peu ses lettres de
noblesse, grâce à des innovations récentes. La principale
innovation est la brique dite « à joint mince ». Ces briques (avoir)
_____________ des dimensions très régulières qui permettent de
les monter très facilement. L’assemblage ne (se faire)
_____________ plus avec du mortier, mais avec un simple joint,
d’une colle spéciale.

1 Source du texte : https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nie_civil, site consulté en


juillet 2016.
La brique creuse (pouvoir) _____________ être caractérisée par
son effet de résonateur. Le matériau (vibrer) _____________ sous
une gamme de fréquence acoustique bien définie. Pour fabriquer
un matériau résonateur, on (construire) _____________ celui-ci
avec des caractéristiques géométriques particulières.1

19. Expression orale. Regardez les images ci-dessous. Est-ce


que vous reconnaissez les constructions ? Est-ce que vous
pouvez reconnaître des figures géométriques dans la structure
des monuments représentés dans les images ? Connaissez-vous
d’autres figures géométriques ?

1 Source du texte : http://schoolserver.xsce.org:3000/wikipedia_fr_all_2015-


03/A/Brique_(mat%C3%A9riau).html, site consulté en juillet 2016.
Images empruntées au site https://fr.wikipedia.org

Savoir plus sur les formes et les


dimensions : la géométrie

La géométrie (surfaces et volumes)1


I. Géométrie plane
Angles : aigu ; droit ; plat ; obtus ; opposés par le sommet ;
complémentaires ; supplémentaires.

a) En géométrie, un rectangle est un quadrilatère dont les quatre


angles sont des angles droits. Les côtés opposés d’un rectangle sont
parallèles et de même longueur ; ses diagonales sont de même
longueur et se coupent en leur milieu. Les côtés d’un rectangle
étant deux à deux de même longueur a et b, il est d’usage d’appeler
dimensions du rectangle ces deux nombres. Le plus grand est la
longueur du rectangle, le plus petit sa largeur.
Un rectangle de côtés a et b possède une aire égale à a × b, et un
périmètre de 2 × (a + b). La somme a + b est parfois appelée demi-
périmètre du rectangle.

1 Toutes les informations concernant les figures géométriques sont empruntées au site
https://fr.wikipedia.org/, consulté en juillet 2016.
Exercice. Ce rectangle a pour largeur 24
et pour longueur 49. Calculez son
périmètre et son aire ! Écrivez les
opérations en lettres !
____________________________________________________
_______________________________________
____________________________________________________
_______________________________________

b) Un carré est un rectangle particulier dont les quatre côtés ont


la même longueur (les quatre angles sont droits). Le carré possède
de nombreuses propriétés de symétrie et de
régularité. Deux côtés consécutifs d’un carré
sont perpendiculaires. Les côtés opposés d’un
carré sont parallèles deux à deux, ce qui en fait
un cas particulier de parallélogramme.
L’aire d’un carré est c × c = c2. Son périmètre mesure 4c et chaque
diagonale mesure c√2.

c) En géométrie euclidienne, un triangle est une figure plane,


formée par trois points appelés sommets, par les trois segments qui
les relient, appelés côtés, délimitant un domaine du plan appelé
intérieur. La somme des angles d’un triangle est égale à un angle
plat, autrement dit la somme de leurs mesures vaut 180° (degrés).
Tout triangle ayant deux angles de même mesure est isocèle. Un
triangle équilatéral est un triangle dont les trois côtés ont la même
longueur. Ses trois angles ont alors la même mesure qui vaut donc
60°. Un triangle qui n’est ni isocèle (ce qui exclut également le cas
équilatéral) ni plat est dit scalène (du grec skalenos : boiteux,
inégal, déséquilibré, oblique...). Il s’agit donc d’un triangle ayant
trois côtés de longueurs différentes, trois angles de mesures
différentes et aucun axe de symétrie. Un triangle rectangle est un
triangle ayant un angle droit, c’est-à-dire de mesure 90°.

T. isocèle T. équilatéral T. scalène

T. rectangle

Exercice. Vous rappelez-vous le théorème de


Pythagore ? Le voici ! Transcrivez-le !
________________________________________
________________________________________
________________________________________
________________________________________
________________________________________
________________________________________

Le périmètre d’un triangle est simplement la somme des trois


longueurs de côté. L’aire d’un triangle est donnée par diverses
formules, la première étant fonction de la longueur d’un côté,
appelée base, et de la distance du sommet opposé à la droite qui
porte ce côté, appelée hauteur.
d) Un trapèze est un quadrilatère, possédant deux côtés opposés
parallèles. Ces deux côtés parallèles sont
appelés bases.

e) Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points


situés à égale distance d’un point nommé centre.
Le rayon est un segment de droite joignant le
centre à un point du cercle. Le rayon étant
infiniment variable, il existe donc une infinité de
cercles pour un centre quelconque, dans chacun
des plans de l’espace. Un diamètre est une corde
passant par le centre ; c’est un segment de droite qui délimite le
disque en deux parts égales. Le diamètre est composé de deux
rayons colinéaires ; sa longueur est .

II. Géométrie dans l’espace


a) En géométrie dans l’espace, une sphère est une surface
constituée de tous les points situés à une même
distance d’un point appelé centre. La valeur de
cette distance au centre est appelée le rayon de
la sphère. L’aire d’une sphère de rayon est :
. Le volume de la boule qu’elle

renferme est : .

Image 2. Usage de la sphère en architecture :


voûte demi-sphérique d’un dôme de la Grande
Mosquée de Kairouan (en Tunisie).1

1 Source de l’image :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mosqu%C3%A9e_de_Kairouan#/media/File:Grea
t_Mosque_of_Kairouan_dome.jpg, site consulté en juillet 2016.
b) En géométrie dans l’espace, les parallélépipèdes sont des
hexaèdres dont les faces sont parallèles deux
à deux.

c) En géométrie euclidienne, un cube est un prisme dont toutes les


faces sont carrées donc égales et superposables. C’est un cas
particulier de parallélépipède qui a exactement
6 faces, 12 arêtes et 8 sommets. Mais par
définition ses arêtes sont toutes de longueur
égale, disons a. Ses faces sont donc des carrés,
de même superficie, égale à a². De fait, son aire
vaut donc 6 × a², pendant que son volume vaut a³.

Autres figures géométriques dans l’espace : cylindre / cône /


pyramide / pentagone / hexagone / octogone etc.

Curiosités à propos…

… du carré. Ses propriétés sont connues depuis la plus haute


Antiquité. Les premières représentations du carré datent de la
préhistoire. Il est, avec le cercle, l’une des figures géométriques
remarquables les plus étudiées depuis l’Antiquité, le problème de
la quadrature du cercle [1] ayant tenu en haleine de nombreux
mathématiciens pendant deux millénaires.
[1] Le problème consiste à construire un carré de même aire qu’un
cercle donné à l’aide d’une règle et d’un compas.
… du triangle. Le triangle est le symbole de la stabilité, utilisé par
exemple dans le symbole de la sécurité civile. C’est le profil
spontané que prend un tas de sable ou de gravier. Il est de ce fait à
la base des constructions traditionnelles (hutte, tipi, wigwam…) et
a été largement adopté par les architectes : c’est le profil des
pyramides égyptiennes, mais aussi celui des toitures, des flèches
de cathédrale etc.

… du cercle. Selon la légende de la fondation de Carthage, le


souverain avait permis aux Phéniciens de fonder une ville dont le
pourtour serait délimité par une peau de vache ; Didon en fit une
grande lanière et choisit une forme circulaire pour avoir la plus
grande surface.

… du cube. Le cube a fait l’objet d’une séquence de trois films


canadiens. Apple a produit l’ordinateur Cube, Nintendo la console
GameCube. Le rubik’s cube est un casse-tête dont la réflexion se
base sur des associations de couleur. Comprendre sa solution fait
appel au groupe des permutations. L’atomium de Bruxelles est
aussi un cube.

… de la pyramide. Chez les Égyptiens, la pyramide est le lieu où


l’homme passe de la vie à la mort.

20. Choisissez une figure géométrique et trouvez-en trois


applications. Expliquez en quelques lignes.
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
__________________________________________

21. Production orale. Connaissez-vous d’autres curiosités


(constructions, jeux, anecdotes etc.) à propos des figures
géométriques ? Discutez avec votre collègue pendant 10
minutes, ensuite expliquez au groupe-classe ce que vous avez
trouvé. Au besoin utilisez des dessins et des notes pour les
explications. Les collègues pourront vous poser des questions.

22. Le Château de Chambord1

1 Les exercices sur le Château de Chambord sont empruntés au site


https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=http%3A%2F%2Fwww.ac-
grenoble.fr%2Fcasnav%2Faccueil%2Fenseigner-FLE-FLS%2Fpublic%2Fdoc-
pdf%2FChateauChambord_1_.doc. Les images proviennent du site Wikipédia,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Chambord, consulté en juillet 2016.
Vue aérienne du Château de Chambord
Le donjon

Plan de dessus du Château de Chambord


Construit par François 1er (1494 – 1547), Roi
de France de 1515 jusqu’à sa mort

A : Trouver les objets

1. a. Trouvez un cercle et surlignez-le en rouge.


b. Sur la vue aérienne, indiquez par une flèche rouge la tour qu’il
représente.
2. a. Trouvez un carré et surlignez-le en vert.
b. Sur la vue aérienne, indiquez par une flèche verte le bâtiment
qu’il représente.
3. a. Trouvez un rectangle et surlignez-le en bleu.
b. Sur la vue aérienne, indiquez par une flèche bleue le bâtiment
qu’il représente.

B : Mesurer sur le plan et calculer. Plan du donjon

1. Quelle unité de longueur va-t-on facilement utiliser ?


_________________________________________
2. Quelle sera l’unité d’aire que l’on utilisera alors ?
_________________________________________
3. a. Mesurez le côté du carré central.
_________________________________________
b. Calculez le périmètre de ce carré : P = ________________
c. Calculez son aire : A = ________________
4. a. Mesurez le diamètre d’un des cercles.
_________________________________________
b. Calculez son rayon : R = ________________
c. Calculez son périmètre P = ________________
d. Calculez l’aire du disque A = ________________

C : La vraie grandeur

Le plan est réalisé à l’échelle : 2,5 cm pour 20 m.


1. 2,5 cm sur le plan représentent 20 m en réalité
____________ représentent 10 m en réalité
____________ représentent 5 m en réalité
5 cm sur le plan représentent ___ m en réalité
1 cm sur le plan représente ___ m en réalité

1
2. On dit que le plan est à l’échelle 800 . Pourquoi ? (on dit aussi :
1
le plan est réalisé au ème).
800

Dessin Réalité
1 cm cm

3. Quels sont en vraie grandeur :


le diamètre d’une tour ?
son rayon ?
la longueur du côté du donjon ?
Objet Dessin (cm) Réalité (cm) Réalité (m)
1
diamètre de la tour
rayon de la tour
côté du donjon

4. Quelle est en vraie grandeur la surface au sol d’une tour ?


____________________________________________________
______________________________________

D : Faire un plan

1
On veut réaliser le plan du donjon à l’échelle 250

1. Calculs
1
L’échelle est signifie:
250
1 cm sur le dessin représente ___ cm en réalité
___ cm sur le dessin représente 1 cm en réalité
___ cm sur le dessin représente 1 m en réalité

Objet Réalité Réalité Dessin


(m) (cm) (cm)
1
rayon de la tour
côté du carré
UNITÉ 4. ÉLÉMENTS DE BÂTIMENTS ET
LOGEMENTS

1. Lisez le texte ci-dessous et discutez avec votre collègue sur


les éléments de bâtiments. À la fin réalisez un schéma de ces
éléments et de leurs principales caractéristiques.
Éléments de bâtiments
a) Les fondations
Les fondations correspondent à l’ensemble des ouvrages enterrés
qui assurent la stabilité de la maison en répartissant les charges
dans le sol. Elles limitent les phénomènes de tassement,
glissement, etc.
Image 1. Deux types
de fondations :
profondes et
superficielles

On distingue :
▪ les fondations profondes : qui cherchent à atteindre la roche
dure quand elle se situe en profondeur (type pieux) ;
▪ les fondations superficielles : qui répartissent la charge
latéralement sur le sol (type semelles ou radiers*). Ce sont les
fondations les plus courantes pour une construction de maison.
Généralement, ces fondations sont effectuées à moins de 1m de
profondeur.
*radier : revêtement, plate-forme couvrant le sol et servant de
fondation.
b) Les murs et élévations
Les différents types de murs
Les murs désignent généralement des parois porteuses de
l’ouvrage par opposition aux cloisons qui n’ont qu’un rôle de
séparation des pièces.
Image 2. Murs et élévations

Les murs et élévations peuvent être


faits de différents matériaux : béton
coulé, parpaings, briques, béton
cellulaire…
Selon leur position et leur rôle, on distingue :
- le mur-pignon : qui ferme l’extrémité du bâtiment ;
- le mur de façade : qui ferme les côtés du bâtiment ;
- le mur de refend : qui reprend certaines charges de la structure
du bâtiment pour les transmettre aux fondations ;
- le mur de fondations : qui s’élève directement depuis la
fondation, partie généralement enterrée ;
- le mur enterré : qui clôt des pièces enterrées : cave, sous-sol… ;
- le mur de remplissage : qui ne supporte aucune charge et joue
uniquement le rôle de fermeture ;
- le mur de clôture : mur ou muret, extérieur au bâtiment, qui
délimite et cerne le terrain.
c) La toiture
Comment choisir vos tuiles ? De quoi est fait un toit ?
Avoir un toit sur la tête, ça ne suffit pas ! Encore faut-il que ce soit
un toit de qualité. Pour cela, toutes les parties de la toiture
comptent. De la charpente aux accessoires en passant par la sous-
toiture, chaque élément joue son rôle pour protéger, ventiler et
pérenniser votre toiture.
La charpente
Image 3. L’architecture d’une charpente

La charpente est une architecture, en


bois ou en métal, qui repose sur les
murs porteurs. Elle donne au toit sa
forme et son volume. Elle peut être
en bois ou métallique. En bois, elle sera construite artisanalement
ou selon la méthode industrielle des fermettes prêtes à poser. En
sachant que les fermettes ne laissent que peu de place à d’éventuels
combles.
La charpente sert de support à la couverture de tuiles.
Posés à l’extérieur de cette structure, les chevrons sont les pièces
de bois qui complètent la charpente dans le sens de la pente. Les
chevrons soutiennent les liteaux, autres pièces de bois qui sont
posées perpendiculairement à la pente et servent à l’accroche d’un
éventuel écran de sous-toiture et des tuiles.
La couverture en tuiles
Image 4. Couverture en tuiles

La couverture se segmente en deux


catégories d’éléments :
• Le plain carré. Ce sont les
pans de toiture entièrement
composés de tuiles.
• Les points singuliers. Ce sont les parties de la couverture
qui ont une fonction ou un emplacement particulier. Ces points
singuliers particulièrement sensibles sont :
- les sorties de cheminée et de VMC (ventilation mécanique
contrôlée) pour l’évacuation d’air en provenance de l’intérieur ;
- les lucarnes et fenêtres de toit pour l’éclairement des combles ;
- les égouts, rives, faîtières et arêtiers qui marquent les
changements de volume de la couverture et ses limites.
Pour chacun de ces points singuliers, il est nécessaire d’assurer une
étanchéité parfaite.1

1 Le texte et les images sont empruntés à David Lempernesse, Technique du bâtiment,


http://inserweb.free.fr/inserweb/IMG/pdf/cours_technique_du_batiment.pdf, consulté en
juillet 2016.
Quel que soit le matériau utilisé, naturel ou
fabriqué, on distingue deux principaux types de
structures : les constructions à ossature en bois – la
charpente robuste, squelette de la construction, soutient le toit – ou
les constructions en matériau dur, dans lesquelles des murs épais
soutiennent l’ensemble de l’édifice.1

Éléments de bâtiments
Fondations Murs et Toiture
élévations
Définition,
Caractéristiques
Typologie

Matériaux

2. Exercices de lexique. Pour les mots suivants, trouvez :


a) des synonymes
maison - _____________________________________________
pièce - _______________________________________________

b) la famille de mots
bâtiment - ____________________________________________
toit - ________________________________________________
mur - ________________________________________________

c) des antonymes
enterrer - _____________________________________________
fermeture - ___________________________________________

1 Philip Wilkinson, Architecture, Paris, Hachette, coll. « Les Encyclopoches », 1995,


p. 24.
3. Distinguez les différents sens des mots fondation et
couverture donnés ci-dessous et formez des propositions :
a) fondation d’une institution ; fondation profonde, solide d’un
bâtiment ; la fondation Provita.
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
b) couverture en tuiles ; couverture matelassée ; couverture d’un
magazine.
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________

4. Traduisez le verbe charger et ses dérivés dans les


propositions suivantes :
a) Les déménageurs ont chargé le camion.
___________________________________________________
b) Les colonnes du bâtiment supportent la charge.
___________________________________________________
c) Tous les soins sont pris en charge par le Sécurité sociale.
___________________________________________________
d) Nous ne vendons pas de chargeur pour le smartphone Samsung
S5.
___________________________________________________
e) Il a déchargé sa conscience en avouant tout ce qu’il savait.
___________________________________________________

5. Traduisez en français :
Țiglele constituie principalul element de protecție al acoperișului
împotriva intemperiilor. Datorită tehnicii lor de fabricație, țiglele
actuale oferă o excelentă rezistență la vânt și ploaie. Țiglele de
calitate trebuie, de altfel, să fie studiate și testate în condiții
extreme pentru a le fi verificate calitățile. Țiglele se instalează pe
acoperișuri cu înclinație mică, precum și pe acoperișuri cu
înclinație mare, doar sistemul de instalare variază în funcție de
tipul de acoperiș și de forma țiglelor. Instalarea se poate efectua
prin îmbinare sau prin acoperire. Asemenea accesoriilor de fixare,
și instalarea joacă un rol esențial pentru a-i conserva acoperișului
cu țigle toate calitățile protectoare.
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________

6. Observez les mots soulignés dans le texte de l’exercice 1.


Quel pourrait être leur rôle dans la phrase ? Comment peut-
on les traduire ?
____________________________________________________
_________________________________

7. Observez aussi les exemples suivants. Essayez de les traduire


oralement en roumain, tout en faisant attention aux mots
soulignés :
a) Ce sont des matériaux qui se compactent et qui se règlent
aisément, dont l’entretien est facile.
b) Le règlement demande deux ramonages par an dont un pendant
la période de chauffe.
c) L’ardoise que nous conseillons pour ce type de toiture est un peu
plus chère.
d) Le conduit doit déboucher dans la pièce où est situé le foyer à
raccorder.
e) À la réception, vous devez voir si les travaux livrés sont
conformes à ceux que vous avez commandés.
f) Le plâtre est donc un sulfate de calcium anhydre que l’on réduit
en poudre.

Grammaire : Les pronoms relatifs simples


(QUI, QUE, DONT, OÙ)
✓ Pour apporter une précision sur quelqu’un ou quelque
chose, on utilise le pronom relatif.
● Qui → sujet du verbe
Exemple : Le marquage CE est destiné aux autorités
administratives qui contrôlent la libre circulation des produits
déclarés conformes aux directives.

● Que → COD (Complément d’objet du verbe)


Exemple : En fonction des qualités que vous souhaitez privilégier
pour votre double vitrage, vous ne ferez pas appel au même type
de verre.

● Dont → un complément construit avec de


Exemple : La résistance du béton résulte de la présence de
gravillons, dont la dureté est variable.

● Où → complément de lieu ou de temps


Exemple : En fonction de l’endroit où elle est installée, la
chaudière utilise plus ou moins d’énergie. La saison où elle est
utilisée est également importante.
✓ Ce qui – sujet
Exemple : Il a réussi, ce qui est extraordinaire !
Ce que – COD
Exemple : Je participe à une conférence internationale, ce que
j’attends avec impatience !

Le participe passé s’accorde avec le complément d’objet


direct repris par que s’il est placé avant :

Exemple : J’ai acheté une maison. → La maison que j’ai achetée…

8. Complétez les pronoms manquants :


a) Il existe différents types de chape ; parmi les plus utilisées : la
chape flottante _____ présente la particularité d’être réalisée en
mortier de ciment ou en anhydrite et d’être posée sur un isolant
_____ les bords sont relevés le long des murs de façon à éviter la
transmission des vibrations vers les murs.
b) En choisissant des appareils estampillés NF et _____ la
destination est indiquée, vous ne prenez aucun risque.
c) C’est ensuite l’administration _____ fait le calcul de votre crédit
et le déduit du montant de votre impôt.
d) Le ramonage permet d’éliminer les goudrons et suies _____ se
seraient déposés sur la paroi et _____ pourraient entraîner un
disfonctionnement de l’installation voire un danger pour les
usagers.
e) L’écran de sous-toiture est indispensable pour les toits à faible
pente _____ l’évacuation de l’eau est lente, favorisant ainsi une
humidité malvenue.
f) Lorsque vous revendez un bien immobilier _____ vous avez fait
construire ou rénover, l’assurance dommages-ouvrage est liée à ce
bien et non à vous. Ainsi, elle couvre les éventuels dommages
_____ pourrait subir le nouveau propriétaire durant la garantie
décennale.
g) Les nombreuses options _____ équipent votre véranda
permettent de préserver son atmosphère pendant les heures les plus
chaudes de l’été.
h) Il existe différentes sortes de bétons décoratifs _____ vous
permettent de varier à l’infini l’aspect final de votre aménagement.
L’entreprise en faute peut contester les frais _____ vous avez
engagés.
i) L’assainissement est le traitement des eaux usées _____
comprennent aussi bien les eaux ménagères que des eaux vannes
_____ proviennent des toilettes.
j) Le chauffe-eau solaire peut être auto-stockeur, monobloc ou à
éléments séparés, chaque type trouvant sa justification en fonction
de la zone géographique _____ il est installé.1

9. Accordez (si nécessaire) le participe passé avec le


complément d’objet direct :
a) Tu as vu les projets qu’elle nous a proposé__ ?
b) C’est elle qui a découvert__ cette archive perdue !
c) Où sont les matériaux que tu as acheté__ ?
d) Voilà la personne qui a emprunté__ ton stylo.
e) Tu as goûté la tarte qu’elle a préparé__ ?
f) Les amis que nous avons rencontré__ chez toi étaient des anciens
collègues.
g) Ce sont les spécialistes qui ont trouvé__ ces solutions.
h) Vous ne voulez pas les réponses que vous avez sollicité__ ?
i) J’ai une cousine qui a vécu__ toute sa vie au Japon.

1 Les phrases de cet exercice sont empruntées à David Lempernesse, Technique du


bâtiment, http://inserweb.free.fr/inserweb/IMG/pdf/cours_technique_du_batiment.pdf,
site consulté en juillet 2016.
j) Je te parle de mes années d’études dont j’ai gardé__ un très beau
souvenir.

10. Reliez les fragments de phrase en utilisant ce qui/ce que :


1. Dis-moi a) nous permettra de ne
2. Il est malade plus payer de loyer.
3. Il n’écoute jamais b) est une mauvaise
4. Je ferai nouvelle.
5. Nous avons acheté un c) tu penses de ma
appartement proposition.
ce qui
6. Elle n’a pas voulu d) la presse avait dévoilé.
ce que
croire e) disent ses parents.
7. Marie a obtenu une f) est écrit dans le dossier.
bourse, g) lui permettrait
8. Lisez bien d’étudier à l’étranger.
h) les professeurs m’ont
conseillé.

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.
ce que
c)

11. Faites une phrase avec ces deux propositions en utilisant un


pronom relatif :
a) Dominique est entraînée dans un projet. Elle ne sait rien de ce
projet.
___________________________________________________
b) Je vais passer mes vacances dans une villa. Je l’ai louée pour un
mois.
___________________________________________________
c) Laure n’a pas apprécié l’expertise de ce copain. Tu lui en avais
beaucoup parlé.
___________________________________________________
d) Tu as revu cet employeur ? Il t’avait interviewé lors de ton
entretien d’embauche.
___________________________________________________
e) L’entreprise ne fonctionne pas très bien en Espagne. Il n’y a pas
de marché pour ces produits.
___________________________________________________
f) Tu peux me donner l’adresse d’un fournisseur ? Tu utilises
souvent ses services.
___________________________________________________
g) François a trouvé un siège pour son entreprise. Il est situé près
du centre-ville.
___________________________________________________
h) Avez-vous ce numéro de téléphone ? Je peux joindre mon
collègue à ce numéro.
___________________________________________________

12. Même exercice :


a) Le coulissant est une application privilégiée pour les profilés en
aluminium. Ces profilés apportent leur qualité de résistance à la
déformation et à l’usure, pour concevoir des menuiseries très fines.
____________________________________________________
______________________________________
b) Aujourd’hui, de nombreuses fenêtres sont proposées en double
vitrage. Cette caractéristiq ue leur assure une bonne isolation
thermique et acoustique.
____________________________________________________
______________________________________
c) Le plâtre est un produit parfaitement naturel puisqu’il est issu
du gypse. Il suffit de chauffer le gypse à un peu plus de 100 °C
pour qu’il perde son eau.
____________________________________________________
______________________________________
d) La protection est obtenue par l’imperméabilisation. Celle-ci va
empêcher l’eau d’atteindre la maçonnerie tout en laissant respirer
le support.
____________________________________________________
_______________________________________
e) Le béton désactivé est obtenu par pulvérisation d’un désactivant.
Le désactivant retarde en surface la prise du béton fraîchement
coulé.
____________________________________________________
_________________________________________
f) La véranda doit comporter toutes les options techniques. Elles
lui assureront un confort maximal.
____________________________________________________
_________________________________________

Savoir plus sur les bâtiments… :


vocabulaire
Le toit

Le 1er étage

La fenêtre

Le rez-de-
chaussée
Le mur
L’escalier
Le jardin La porte
Image 5. La maison
Le lieu : le village / à la campagne / la ville / au centre-ville / en
ville.
Types de logement : un immeuble / un appartement / un studio /
un kot / une maison / une maison mitoyenne (à deux façades) / une
villa / une ferme.
Image 6. Les meubles et les objets1
Description du logement : grand ≠ petit / ancien ≠ moderne /
rénové = restauré = état neuf ≠ en mauvais état / clair ≠ sombre /
isolé ≠ près du (dans le) centre / calme = tranquille ≠ bruyant(e) /
confortable ≠ inconfortable / meublé ≠ non meublé / avec ≠ sans
vue / agréable / pratique.
La composition du logement : un garage / un grenier / une cave /
un jardin / une pelouse / une piscine / une terrasse.
Les pièces du logement : l’entrée / le rez-de-chaussée / le premier
étage / le deuxième étage / la cuisine / la salle de bains / la salle de
séjour / le salon / la salle à manger / les toilettes (W.-C.) / la
chambre à coucher / le couloir.
Les meubles et les objets : une table / une chaise / un fauteuil / un
tapis / une lampe / un lit / une armoire / une baignoire / une douche
/ une glace.

Les expressions de la localisation

1 Source de l’image : https://www.scribd.com/document/184901857/Lexique-Du-


Logement, site consulté en juillet 2016.
Image 7. Prépositions de lieu1

Image 8. Prépositions de lieu.


dans autour de

en haut de ≠ en bas de
au-dessus de ≠ en dessous de
au centre de
au nord ≠ au sud / à l’est ≠ à l’ouest de
près de ≠ loin de
au bord de

13. Réalisez le plan de l’appartement décrit ci-dessous.


Dessinez les pièces, puis nommez-les.
C’est un petit appartement. À gauche il y a le salon qui donne sur
un grand balcon. En face il y a la cuisine. À droite de la cuisine
c’est la chambre à coucher et à côté la salle de bains.
Pièces :
1. À droite de l’entrée, je mets le canapé. Devant le canapé il y a
une petite table basse. À gauche du canapé, je mets la bibliothèque.
La télévision est devant la table basse et, à gauche, il y a le fauteuil,
avec une lampe derrière pour lire. Au coin opposé, une grande
plante verte, pour décorer.
C’est __________________
2. Au centre de la pièce je mets la table et, autour de la table, les 4
chaises. Et entre la table et la fenêtre, l’évier et à coté, au coin de
la pièce, la cuisinière. Il y a des rideaux jaunes.
C’est __________________

1 Source de l’image : http://abracadabrafle.blogspot.ro/2014/02/les-prepositions-de-


lieu.html, site consulté en juillet 2016.
3. Ici, je mets le lit, à côté de la fenêtre, contre le mur. En face, à
droite de la porte, l’armoire. Entre le lit et l’armoire, je mets un
tapis gris. De chaque côté du lit il y a une table de chevet, et sur
chaque table de chevet je mets une petite lampe.
C’est ....................

14. Voici le plan du nouvel appartement de Pierre. Il l’envoie


dans un courriel à sa famille et il explique la disposition des
différentes pièces. Complétez le courriel avec le vocabulaire
des pièces de la maison.
Salut,
Voilà mon nouvel appartement. Comme vous pouvez le voir sur le
plan, à droite, il y a une grande _________ et un ___________. À
côté, il y a une _____________ équipée. Il y a deux ___________
à gauche, séparées par la ______________ avec douche. En plus
le salon donne sur un ____________. Pour la deuxième _________
il y a également un ____________.
C’est bien, non ? Venez me visiter bien vite.
Pierre

Salle de
Chambre 1 bains Chambre 2 Balcon

Entrée

Balcon
Cuisine Salle à Salon
Manger

Image 9. Plan du logement de Pierre.

15. Aurore décrit à une amie son logement idéal : « Pour moi,
le logement idéal, c’est un appartement au centre-ville, spacieux et
très clair, au dernier étage (éventuellement une mansarde) d’un
immeuble ancien, dans une zone animée, près des commerces et
du cœur historique. » À votre tour, présentez votre logement
idéal.
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
____________________________________________________
_________________________________________
16. Vous louez ce studio vide. Placez les meubles. Indiquez
leurs noms.

Entrée

Salle de bains Toilettes

Chambre

Cuisine

Balcon

17. Décrivez votre logement (devant la maison/le bâtiment, il y


a… ; à côté de la cuisine, il y a…). Expliquer le chemin à suivre
pour rentrer chez vous. Utilisez des prépositions et des
locutions pour localiser le plus précisément possible.
BILAN : L’ARCHITECTURE ET
L’ARCHITECTE

1. Lisez les textes suivants. Répondez ensuite par vrai ou faux.


Qu’est-ce que l’architecture ? (I)
On appelle architecture l’art de bâtir. L’architecture était
considérée parmi les cinq disciplines des arts libéraux comme la
plus noble selon les Antiques qui la surnommaient « la mère des
arts ». Le terme « architecture », du latin architectura « art de
construire les maisons », désigne l’art de concevoir et de construire
des édifices, ainsi que des villes. L’architecture est pratiquée par
des architectes. Par opposition à la simple construction (fait
d’assembler différents éléments en utilisant les matériaux et les
techniques appropriés), la pratique de l’architecture se caractérise
par un effort constant pour concilier l’utilité, la beauté et la solidité
de formes, d’espaces et de structures (habitées ou directement
utilitaires). Cette visée fonctionnelle distingue également
l’architecture des autres beaux-arts qui sont le dessin, la gravure,
la peinture et la sculpture.
Image 1. Walt Disney Concert
Hall.1

Le Walt Disney Concert


Hall est un complexe de
salles de spectacle situé à
Los Angeles, conçu par
Frank Gehry et inauguré
en octobre 2003. Il héberge l’orchestre philharmonique de Los
Angeles.

1 Source de l’image :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Walt_Disney_Concert_Hall#/media/File:Lightmatter_walt
disney_concerthall.jpg, site consulté en août 2016.
Notons enfin que certains animaux et insectes excellent dans l’art
de construire leur habitat (nid, terrier, fourmilière, termitière…) et
que d’autres revêtent une carapace, une coquille, considérées pour
certains comme des architectures portées sur le corps et inspirant
certains architectes.
Image 2. Guy Rottier, Maison évolutive
escargot, 1965.

Noyau central en principe construit


de la main des propriétaires avec les
pierres trouvées sur le terrain, le
reste au fur et à mesure de
l’agrandissement de la famille par
un système de préfabrication.1
Étymologie du nom « architecture » : Terme issu du latin
architectura, mot tiré du grec ancien « maître-maçon », de « chef »
et « constructeur », « charpentier ».
Qu’est-ce qu’un architecte ?
L’architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est
de concevoir et de diriger la réalisation d’une œuvre d’architecture
pour le compte d’un propriétaire qui peut être un particulier, une
société ou une collectivité publique. En France, pour exercer il doit
être diplômé en architecture, couvert par une assurance
professionnelle et inscrit au Tableau des architectes du pays où se
trouve la construction. Les missions de l’architecte, appelées
maîtrise d’œuvre, peuvent porter sur différentes sortes de projets :
maison, bâtiment public, commercial ou industriel, lotissement,
parc, réhabilitation, entretien, urbanisme, etc.
La vocation de l’architecte est de participer à tout ce qui relève de
l’aménagement de l’espace et plus particulièrement de l’acte de

1 Source de l’image 2 et des explications :


http://guy.rottier.free.fr/francais/liberte/liberte1.html, site consulté en août 2016.
bâtir. L’architecte intervient sur la construction, la réhabilitation,
l’adaptation des paysages, des édifices publics ou privés, à usage
d’habitation, professionnel, industriel, commercial, etc.
L’architecte est chargé de concevoir le projet architectural. Ce
projet définit par des plans et documents écrits l’implantation des
bâtiments, leur composition, leur organisation et l’expression de
leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs. Outre
l’établissement du projet architectural, l’architecte est compétent
pour intervenir à tous les niveaux d’un projet, de la conception à la
réalisation des travaux :
- choix du terrain
- conception
- expertise
- évaluation économique
- montage financier
- démarches administratives
- appel d’offre
- suivi du chantier
- réception des travaux.1

Vrai Faux
1. L’architecture est l’art de construire.
2. La discipline n’était pas surnommée « la mère
des arts ».
3. L’architecture réunit l’utilité, la beauté et la
solidité de formes, d’espaces et de structures.
4. L’architecture est synonyme aux beaux-arts.

1 Sources des textes :


http://www.architectesmeknestafilalet.ma/index.php/particuliers/quest-ce-que-
larchitecture-, http://www.babelio.com/livres-/architecture/267,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Walt_Disney_Concert_Hall,
http://dict.xmatiere.com/wiki/architecture, http://fr.nezumi.wikia.com/wiki/Architecte,
http://www.architectes.org/quel-est-le-r%C3%B4le-dun-architecte, sites consultés en
août 2016.
5. Le Walt Disney Concert Hall est le siège de
l’orchestre philharmonique de Los Angeles.
6. Habitat est synonyme de demeure.
7. Les missions de l’architecte portent seulement
sur la construction des maisons.
8. L’architecte est celui qui conçoit le projet
architectural.

2. Retrouvez la famille lexicale du terme architecture.


____________________________________________________
____________________________________________________
______________________________

3. Formez le champ lexical de l’architecture à partir des textes


de l’exercice 1.
____________________________________________________
____________________________________________________
_____________________________________

4. Quelles sont, selon les textes de l’exercice 1, les


caractéristiques de l’architecture et de l’architecte ?
Architecture Architecte
5. Dans les textes de l’exercice 1, soulignez tous les verbes à
l’indicatif présent. Retrouvez ensuite leur infinitif.
Exemple : on appelle appeler
Indicatif Infinitif Indicatif Infinitif
présent présent

6. Retrouvez les pronoms relatifs simples dans les mêmes


textes. Quels mots remplacent-ils ?
Pronom relatif Mots remplacés par le
pronom relatif

7. Trouvez dans les textes de l’exercice 1 les noms dérivés


(préfixation, suffixation) à partir des verbes ou des adjectifs
suivants :
Nommer – _______________ Adapter – ________________
Opposer – _______________ User – __________________
Construire (2 dérivés) – _____ Habiter (2 dérivés) – _______
________________________ ________________________
Utile – __________________ Implanter – ______________
Beau – __________________ Composer – ______________
Solide – _________________ Organiser – ______________
Agrandir –_______________ Exprimer – _______________
Fabriquer – ______________ Établir – _________________
Réaliser –________________ Concevoir – ______________
Collectif – _______________ Évaluer – ________________
Lotir –___________________ Monter – ________________
Réhabiliter – _____________ Recevoir – _______________
Aménager – ______________

8. Mettez les verbes entre parenthèses à l’indicatif présent :


Galerie d’art
Les architectes (connaître) _____________ souvent la même
notoriété que leurs réalisations. Le musée Guggenheim de New
York (être) _____________ l’œuvre de Frank Lloyd Wright. On
(accéder) _____________ au dernier étage en ascenseur pour
redescendre à pied par la célèbre rampe en spirale qui (permettre)
_____________ d’admirer les œuvres d’art.
Image 5. Le musée Solomon R.
Guggenheim.1

Les cercles et les spirales de


béton (contraster) ____________
avec les bâtiments environnants.
Décorations
Les gargouilles. Les gargouilles des cathédrales gothiques
(protéger) _____________ des mauvais esprits. Elles (se
distinguer) ______________ souvent du style de l’édifice.2

1 Source de l’image :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Solomon_R._Guggenheim#/media/File:N
YC_-_Guggenheim_Museum.jpg, site consulté en août 2016.
2 Source des textes de l’exercice 8 : Philip Wilkinson, Architecture, éd. cit., p. 15.
Gargouilles coiffant les gouttières
Image 6. Gargouille Notre-Dame de
Paris

Image 7. Gargouille dragon.1

9. Décrivez au choix deux images des exercices 1 et 8


(localisation, utilisation, matériaux etc.). Utilisez au choix les
adjectifs suivants : rectangulaire, énorme, imposant, riche,
moderne, ancien, intéressant, effrayant, beau, décoratif,
célèbre, etc. Faites attention à la place des adjectifs !

1 Source des images 6 et 7 : http://www.futura-sciences.com/services/fonds-


decran/art/gargouille/, site consulté en août 2016.
GLOSSAIRE FRANÇAIS-ROUMAIN DE
TERMES ARCHITECTURAUX

A Arcade (n.f.) – arcadă


Architrave (n.f.) – arhitravă
Abaque (n.m.) – abacă Ardoise (n.f.) – ardezie
Abbaye (n.m.) – abaţie, Arène (n.f.) – arenă
mănăstire Arête (n.f.) – creastă, culme,
Abri (n.m.) – adăpost muchie
Acier (n.m.) – oţel Argile (n.f.) – argilă
Acropole (n.f.) – acropolă Assise (n.f.) – asiză
Acrotère (n.m.) – acroteră Autoroute (n.f.) –
Aile (n.f.) – aripă, parte autostradă
laterală a unei construcţii
Amphithéâtre (n.m.) – B
amfiteatru
Aqueduc (n.m.) – apeduct Base (n.f.) – bază
Arc (n.m.) – arc ; arc plein Basilique (n.f.) – bazilică
cintre – arc plin cintru ; arc Bas-relief (n.m.) –
surhaussé – arc basorelief
supracintrat ; arc surbaissé Beffroi (n.m.) – clopotniţă
– arc coborât ; arc bombé – Béton (n.m.) – beton ; béton
arc bombat ; arc déprimé – de chanvre – beton din
arc plat ; arc outrepassé – cânepă ; béton cellulaire –
arc maur ; arc en ogive – arc beton celular
ogival ; arc brisé – arc Bloc béton (n.m.) – bolţar
frânt ; arc angulaire de beton, bloc de beton
tronqué – arc unghiular Bois (n.m.) – lemn
trunchiat ; arc trilobé – arc Brique (n.f.) – cărămidă
trilobat ; arc en accolade – Briser (v.) – a sparge, a
arc în acoladă ; arc rampant rupe, a frânge
– arc crescător Bronze (n.m.) – bronz
C Cintre (n.m.) – cintru
Cité (n.f.) – cetate, oraş
Calotte (n.f.) – calotă Claie (n.f.) – grilaj, sită,
Cannelure (n.f.) – canelură împletitură de nuiele
Cariatide (n.f.) – cariatidă Claveau (n.m.) – bolţar care
Cella (n.f.) – cella intră în componenţa unei
Chantier (n.m.) – şantier bolţi sau a unui arc
Chape (n.f.) – şapă Clayonnage (n.m.) –
Chapiteau (n.m.) – capitel cleionaj, împletitură de
Charpente (n.f.) – şarpantă nuiele
Charpenterie (n.f.) – Clé (clef) de voûte (n.f.) –
dulgherie cheie de boltă ; contreclef –
Charpentier (n.m.) – contracheie
dulgher Cloison (n.f.) – perete
Chaume (n.m.) – paie, stuf despărţitor (subţire)
Chaux (n.f.) – var Comble (n.m.) – coamă
Chef-lieu (n.m.) – centru Composite (adj.) – compozit
administrativ a unei (ordin arhitectonic folosit de
circumscripţii teritoriale, în romani)
Franţa ; reşedinţă Concevoir (v.) – a concepe
Cheminée (n.f.) – şemineu, Contrefort (n.m.) –
cămin ; coş, horn contrafort
Chevron (n.m.) – căprior Corinthien, -ienne (adj.) –
Chœur (n.m.) – zonă din corintic, -ă
biserică unde stau cântăreţii Corniche (n.f.) – cornişă
şi membrii clerului; cor Coulage (n.m.) – turnare
Chryséléphantin, -e (adj.) – Couler (v.) – a turna într-o
criselefantin (despre statui : formă, un mulaj
executat din aur şi din fildeş) Coulissant, -e (adj.) –
Ciment (n.m.) – ciment; culisant, -ă
ciment Portland – ciment
Portland
Coussin (n.m.) – pernă Égout (n.m.) – canal de
(stratul de lemn de care e scurgere, canalizare
prins brotacul la roata morii) Empiler (v.) – a stivui, a
Couverture (n.f.) – îngrămădi (în teanc), a aşeza
învelitoare în grămezi
Creuser (v.) – a scobi, a Emplacement (n.m.) –
săpa, a aprofunda ; se amplasament, amplasare,
creuser la tête – a-şi bate aşezare
capul Endroit (n.m.) – loc
Cuire (v.) – a coace, a arde, Enduit (n.m.) – strat,
a transforma sub acţiunea acoperire
căldurii Entablement (n.m.) –
Cuivre (n.m.) – cupru antablament, antablatură
Entrepôt (n.m.) – depozit,
D antrepozit
Ériger (v.) – a ridica, a
Demeure (n.f.) – locuinţă înălţa, a construi
Dôme (n.m.) – dom, cupolă Étage (n.m.) – etaj
Donjon (n.m.) – donjon Étain (n.m.) – staniu, cositor
Dorique (adj.) – doric
Dresser (v.) – a ridica, a Extrados (n.m.) – extrados
construi
F
E
Façade (n.f.) – faţadă
Ébauche (n.f.) – proiect, Faîtage (n.m.) – creastă,
schiţă culme, vârf
Échine (n.f.) – echină Feuille d’acanthe (n.f.) –
Édifice (n.m.) – edificiu frunză de acantă
Effondrer (s’) (v.) – a (se) Flèche (n.f.) – săgeată
prăbuşi, a (se) prăvăli, a Fondation (n.f.) – fundaţie,
cădea fondare
Fondre (v.) – a topi, a Habitation (n.f.) – locuinţă
contopi, a turna Hôtel de ville (n.m.) –
Fontaine (n.f.) – fântână primărie
Fort (n.m.) – fort, Hypocauste (n.m.) –
fortificaţie hipocaust
Fouille (n.f.) – căutare,
cercetare, excavare, I
săpătură, explorare
Four (n.m.) – cuptor, cuptor Imposte (n.f.) – impostă
de ardere (cărămizi) Intrados (n.m.) – intrados
Fourneau (n.m.) – cuptor Ionique (adj.) – ionic
puternic, plită; haut Ivoire (n.m.) – fildeş
fourneau – furnal
Frise (n.f.) – friză J
Fronton (n.m.) – fronton
Fût (n.m.) – fus Jetée (n.f.) – dig, pod ce
avansează spre/în apă
G Joint (n.m.) – îmbinare,
prindere, articulaţie
Galerie (n.f.) – galerie Jucher (v.) – a cocoţa, a
Gargouille (n.f.) – gargui căţăra
Gazoduc (n.m.) – gazoduct
Gratte-ciel (n.m.) – zgârie- L
nori
Gravier (n.m.) – pietriş Liant (n.m.) – liant,
Gravillon (n.m.) – pietriş fin aglomerant
Grenier (n.m.) – podul Lieu (n.m.) – loc, poziţie
casei, hambar Linteau (n.m.) – buiandrug,
Grès (n.m.) – gresie pragul de sus
Lotissement (n.m.) –
H parcelare, compartimentare
M Moulin (n.m.) – moară
Moulure (n.f.) – mulură
Maçon (n.m.) – zidar ; Mur (n.m.) – perete, zid
Maçonnerie (n.f.) – zidărie
Main-d’œuvre (n.f.) – mână N
de lucru, forţă de muncă
Maître d’ouvrage (n.m.) – Naos (n.m.) – naos
constructor, antreprenor Nef (n.f.) – navă, naos
Maître d’œuvre (n.m.) – şef
de şantier O
Maître-maçon (n.m.) –
maistru-zidar Obélisque (n.m.) – obelisc
Mansarde (n.f.) – mansardă Ogive (n.f.) – ogivă
Marbre (n.m.) – marmură; Oléoduc (n.m.) – oleoduct
marbre pentélique – Opisthodome (n.m.) –
marmură pentelică (albă, opistodom
fără striaţii) Or (n.m.) – aur
Mastaba (n.m.) – mastaba Ouverture (n.f.) –
Matériaux (n.m.pl) – deschizătură, deschidere
materiale de constucţii
Menuiserie (n.m.) – P
tâmplărie, dulgherie,
lemnărie Palais (n.m.) – palat
Métope (n.f.) – metopă Pan (de mur) (n.m.) –
Môle (n.m.) – mol, dig secţiune de perete, bucată de
Mortier (n.m.) – mortar, zid
tencuială Paroi (n.f.) – perete
Moulage (n.m.) – mulaj, Parpaing (n.m.) – bolţar,
turnare bloc de beton
Moule (n.m.) – mulaj, tipar Pente (n.f.) – pantă,
Mouler (v.) – a mula, a înclinare
turna
Percher (v.) – a (se) cocoţa, Ramonage (n.m.) –
a pune foarte sus curăţarea coşurilor (casei)
Péristyle (n.m.) – peristil Ramoner (v.) – a curăţa un
Pièce (n.f.) – încăpere, coş
cameră Rotonde (n.f.) – rotondă
Pierre (n.f.) – piatră Route (n.f.) – drum, rută
Pieu (n.m.) – par, stâlp, ţăruş
Pilier (n.m.) – stâlp, pilon S
Pilotis (n.m.) – ansamblu de
stâlpi înfipţi în pământ, apă, Sable (n.m.) – nisip
etc. Serdab (n.m.) – serdab
Place (n.f.) – loc, piaţă Sommet (n.m.) – vârf,
Plancher (n.m.) – planşeu, culme
pardoseală, podea Sommier (n.m.) – uşor (al
Plâtre (n.m.) – ipsos uşii)
Poids (n.m.) – masă, Soubassement (n.m.) –
greutate subasment, parte de jos a
Pont (n.m.) – pod, punte unei clădiri
Porteur, porteuse (adj.) – Stade (n.m.) – stadion
portant, -ă Statuaire (adj.) – statuar, -ă
Poutre (n.f.) – grindă, bârnă
Pouzzolane (n.f.) – T
pozzolană (rocă de origine
vulcanică) Taille (n.f.) – tăiere
Pronaos (n.m.) – pronaos Tailleur (n.m.) – tăietor,
Proskenion, proscenium cioplitor
(n.m.) – prosceniu, Terre (n.f.) – pământ ; terre
avanscenă crue – pământ (argilă)
nears(ă) ; terre cuite –
R pământ (argilă) ars(ă)
Thermes (n.m.pl.) – terme
Radier (n.m.) – radier Toit (n.m.) – acoperiş
Toiture (n.f.) – acoperiş, Vernis (n.m.) – lac (pentru
acoperire, învelire obiecte), vernis
Tombe (n.f.) – mormânt Vis (n.m.) – şurub
Tombeau (n.m.) – Voie ferrée (n.f.) – cale
monument funerar, mormânt ferată
Torchis (n.m.) – chirpici Volute (n.f.) – volută
Tour (n.f.) – turn Voussoir (n.m.) - bolţar care
Travée (n.f.) – travee intră în componenţa unei
Triglyphe (n.m.) – triglif bolţi sau a unui arc
Tuile (n.f.) – ţiglă Voûte (n.f.) – boltă

V Z

Véranda (n.f.) – verandă Ziggourat (n.f.) – zigurat


Vernir (v.) – a lăcui