Vous êtes sur la page 1sur 14

Les cahiers

de la
plasturgie

Tome 5

L’humidité et les

matières plastiques
Auteur : Michel SOULAGE
Copyright © MSC ,tous droits réservés

01/12/2018 - MS - Humidité 1
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
S O M M AI R E

Pages

Humidité : effets sur pièces moulées 2à7

Humidité et mise en œuvre par fusion 8 à 12

Absorption d’humidité par les matières plastiques 13

Influence de la reprise d’humidité sur la viscosité au


moment de la transformation 14

01/12/2018 - MS - Humidité 2
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
HUMIDITE ET PLASTIQUES
Par le Docteur Thomas M. RODER
DU PONT DE NEMOURS

Quelques suggestions simples pour savoir quand et comment éviter l'humidité, et


reconnaître les défauts supplémentaires qu'elle peut provoquer.

Ce que l'humidité peut faire aux plastiques est un sujet qui semble avoir été
fréquemment traité dans la littérature technique des producteurs de résine. La plupart
des manuels de mise en oeuvre font apparaître la nécessité du séchage des différentes
sortes de plastiques (se présentant sous forme de granulés), et les conditions dans
lesquelles ce séchage doit être effectué. Lorsque les résines ne nécessitent aucun
séchage, cette qualité est également mentionnée.

La littérature concernant les propriétés des produits peut ne pas couvrir d'une
manière égale les problèmes des pièces moulées exposées à l'humidité, mais les
quelques cas dans lesquels l'absorption d'eau peut entraîner des changements
dimensionnels ou de propriétés sont habituellement cités. Et, à tout prendre, ces
publications semblent traiter le sujet d'une manière suffisante pour des cas simples.

Toutefois, au vu des questions et des commentaires que nous entendons au cours


de visites d'usines, ou du volume de courrier que nous recevons sur ce sujet, il semble
qu'il y ait de sérieuses incompréhensions parmi les transformateurs ou les utilisateurs.
Cette situation peut conduire, et c'est souvent le cas, à des procédures incorrectes, et
quelquefois à des problèmes supplémentaires.

Pour amorcer cette discussion, il est nécessaire que nous comprenions la


différence entre ce qui survient au cours de la mise en oeuvre du fondu, et ce qui arrive
aux pièces fabriquées en cours d'utilisation à température ambiante ou même plus
élevée (les températures d'utilisation sont habituellement beaucoup plus basses que
celle de mise en oeuvre).

01/12/2018 - MS - Humidité 3
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
TABLEAU 1 : EFFETS DE L'HUMIDITÉ SUR LES PIÈCES PLASTIQUES MOULÉES
EN : PA 6 . 6

CAUSE RESULTAT COMMENTAIRES

MODIFICATION
ABSORPTION REVERSIBLE
DIMENSIONNELLE

MODIFICATION DES
PLASTIFICATION REVERSIBLE
PROPRIETES

PERTES DE IRREVERSIBLES,
HYDROLYSE
PROPRIETES TRES LENTES

L'importance de cette différence est soulignée par les personnages du dessin ci-
dessous, avec leur chapeau amusant mais de circonstance. Le personnage portant le
chapeau "mise en oeuvre" tient un parapluie, tandis que son ami "utilisation" demeure
sous la pluie. Nous pouvons, et nous devons, protéger la résine de l'humidité pendant la
mise en oeuvre. Toutefois, il n'existe absolument aucun parapluie protégeant les pièces
moulées contre les types d'exposition auxquels elles ont à faire face en service normal.

01/12/2018 - MS - Humidité 4
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
Le dernier cas pouvant se présenter en cours d’utilisation est celui de l’hydrolyse,
qui est une réaction chimique avec l’eau. Ce processus est extrêmement lent à la
température ambiante, mais il peut devenir un problème aux températures de service
élevées. Il provoque une décomposition (chute du poids moléculaire), accompagnée de
pertes de propriétés (résistance aux chocs, en particulier). L’hydrolyse est irréversible.
Le séchage ultérieur du plastique ne restaurera pas le poids moléculaire ou les
propriétés.

Si les pièces soumises à hydrolyse sont broyées, séchées et remoulées, elles ne


recouvreront pas leurs propriétés. Dans certaines formulations de résines, l’addition de
stabilisants spécifiques accroît la résistance à l’hydrolyse aux températures de service
élevées

Quelques exemples des effets réversibles de l’eau dans les conditions d’utilisation
sont représentés dans le tableau 2. Celui-ci compare les modifications dimensionnelles
et les propriétés physiques essentielles d’une résine polyamide 66 Zytel E 101 de
Dupont de Nemours, d’une pièce sèche et d’une pièce exposée à un air à 50 %
d’humidité relative (HR) jusqu’à ce que le taux d’absorption atteigne l’équilibre. Il faut
garder à l’esprit que tout changement dans l’environnement par rapport à 50 % HR
provoquera de nouvelles transformations des dimensions et des propriétés.

01/12/2018 - MS - Humidité 5
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
EXPOSITION EN SERVICE

Considérons les conséquences de l'absorption d'humidité dans un plastique


moulé. Le tableau 2 montre que plusieurs cas peuvent se présenter quand des pièces
plastiques sont exposées à l'eau ou à l'humidité de l'air au cours de leur utilisation ou de
leur application. Si l'absorption d'eau est suffisamment importante, une modification
dimensionnelle (gonflement) se produit, exactement comme le feraient des polymères
naturels tels que la cellulose (bois ou papier). Absorption d'humidité et modification
dimensionnelle sont réversibles. Lorsque l'humidité de l'environnement diminue, l'eau se
résorbe et la pièce se rétracte. Les pièces plastiques qui absorbent des quantités
appréciables d'eau se comportent exactement comme les portes de bois étroitement
serrées, chaque été, dans leur encadrement mais qui s'ouvrent très librement au cours
des mois plus secs de l'hiver.

TABLEAU 2 : EFFET DE L'HUMIDITE SUR LES PIECES EN RESINE POLYAMIDE 6.6


ZYTEL E 101

RESISTANCE
MODIFICATION
TENEUR EN MODULE DE TRACTION AU RESISTANCE
LINEAIRE DES
HUMIDITE FLEXION SEUIL D’ECOU- AU CHOC IZOD
DIMENSIONS
LEMENT

% % MPa MPa J/m

0,2 - 2 830 82,7 53,4

2,5 0,5 - 0,7 1 210 58,6 112,1

Les pièces plastiques sont également plastifiées par l'eau absorbée. Cet effet
entraîne une modification des propriétés, ou plastification, analogue à l'effet des
plastifiants sur le chlorure de polyvinyle (PVC) ou d'autres résines. Ce phénomène est
également réversible, et le plastique devient moins souple au fur et à mesure que l'eau
se résorbe dans un environnement plus sec (les plastifiants utilisés pour assouplir le
PVC sont beaucoup moins volatils que l'eau, et ils ne sont que très lentement éliminés
ou résorbés).

01/12/2018 - MS - Humidité 6
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
INFLUENCE DE L’HUMIDITE

Certaines matières plastiques ont de fortes reprises d’humidité, par exemple, les
polyamides; il est donc important d’en tenir compte lors des calculs.

Les courbes de la figure ci-dessous montrent le comportement d’un polyamide 6.6


à l’état sec et à 50 % d’humidité relative (Zytel 101) de Dupont de Nemours.

L’augmentation de l’humidité relative conduit à une plus grande flexibilité


(diminution du module sécant) pour une même température, mais aussi à une réduction
de la limite élastique et de la résistance à la traction.

Courbes de traction en fonction de l’état hydrométrique des pièces :


- à gauche : état sec;
- à droite : 50 % d’humidité relative;
à diverses températures, pour un polyamide 6.6.

01/12/2018 - MS - Humidité 7
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
MISE EN OEUVRE PAR FUSION

Aux températures de mise en oeuvre de la matière, les mêmes conditions


conduisent, comme le montre le tableau 3, à des résultats très différents.

La plastification de la matière fondue entraîne une augmentation de l'écoulement


(à pression constante, moule spirale). Cet effet, bien qu'il soit habituellement
accompagné d'hydrolyse, s'inversera de lui-même si la résine est séchée et remise en
oeuvre.

La vaporisation de l'eau - quand elle est présente en quantité suffisante -


intervient lorsque la pression sur la matière fondue est réduite. Des bulles et des traces
de givrage sont la marque visible de la vaporisation. La figure 1 représente une
photographie de marques de givrage sur une plaque moulée avec un polyamide 6.6
humide. Le givrage est provoqué par des bulles de gaz condensé qui ont été entraînées
le long de la surface de l'empreinte par l'écoulement de la matière.

Figure 1 : des traces de givrage et des bulles sont la marque visible de la vaporisation

01/12/2018 - MS - Humidité 8
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
La figure 2 représente la microphotographie d'un autre moulage de résine
humide, montrant les cavités créées par l'eau vaporisée. Pour les plastiques sensibles à
l'humidité, l'hydrolyse aura déjà eu lieu avant tout signe de vaporisation (trace de
givrage).

Figure 2 : la vaporisation pendant le moulage est la cause de ces cavités

L'hydrolyse se produit aux températures de mise en oeuvre de la matière, mais ce


processus est alors beaucoup plus rapide et sévère. La diminution de poids moléculaire
(décomposition des chaînes) qui en découle provoque une perte spectaculaire des
propriétés et une réduction de la viscosité. Cet effet sur la viscosité entraîne à son tour
des bavures, ainsi que des modifications dimensionnelles résultant d'une augmentation
de remplissage de l'empreinte. L'hydrolyse à ces températures n'est pas seulement très
rapide, mais en outre la quantité d'eau requise pour provoquer cette décomposition est
très faible. Comme dans le cas de l'hydrolyse aux températures d'utilisation - qui sont
inférieures - ce processus est irréversible. Les pièces soumises à l'hydrolyse au cours
du moulage ou de l'extrusion d'une résine humide ne retrouveront pas leurs propriétés
par séchage et remise en oeuvre. Elles ne pourront donc en aucun cas être réutilisées.

01/12/2018 - MS - Humidité 9
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
TABLEAU 3 : EFFET DE L'EAU SUR LE POLYMERE FONDU

CAUSE RESULTAT COMMENTAIRES

AUGMENTATION DE
PLASTIFICATION REVERSIBLE
L’ECOULEMENT

VAPORISATION BULLES, GIVRAGE REVERSIBLE

PERTES DE IRREVERSIBLE,
HYDROLYSE PROPRIETES, RAPIDE, PEU D’EAU
AUGMENTATION DE NECESSAIRE
L’ECOULEMENT

PLASTIQUES SENSIBLES A L'HUMIDITE

Certains plastiques n'absorbent pas de quantités importantes d'humidité et ne


sont pas affectés par elle aux températures de mise en oeuvre ou d'utilisation. Ce
groupe comprend les polymères ne contenant que des atomes de carbone et
d'hydrogène (hydrocarbures) et quelques autres tels que les acétals et les
hydrocarbures chlorés.

D'autres plastiques encore, bien que non décomposés par l'humidité, en


absorbent des quantités suffisantes pour provoquer une vaporisation au cours de la mise
en oeuvre de la matière. Cette vaporisation peut entraîner un certain givrage mais, le
plus souvent, il n'y a pas suffisamment d'humidité absorbée pour affecter les propriétés
ou les dimensions de la pièce en service.

Un troisième groupe de produits est sérieusement affecté et hydrolysé par


l'humidité aux températures de mise en oeuvre, bien que certains d'entre eux n'en
absorbent qu'une petite quantité (polyesters et polyarylates, par exemple).

Les courbes de la page 13 montrent l'évolution de l'énergie consommée pour,


d'une part, une matière (PET) qui a plus ou moins séjournée dans une trémie, et, d'autre
part, une matière prête à l'emploi (à 14 H).

01/12/2018 - MS - Humidité 10
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
TABLEAU 4 : SENSIBILITE DES PLASTIQUES A L'EAU

NE S’HYDROLYSENT PAS ABSORBENT SEULEMENT S’HYDROLYSENT

SECHAGE NON SECHAGE HABITUELLE- SECHAGE HABITUELLE-


OBLIGATOIRE MENT NECESSAIRE MENT NECESSAIRE

ACETAL ACRYLIQUES POLYCARBONATE

POLYETHYLENE (Sclair) ABS BUTYRATE DE CELLULOSE


basse densité

POLYETHYLENE POLYAMIDES
haute densite (Zytel, Minlon)

POLYESTERS
POLYPROPYLENE
(PBT, PET, etc.)

CHLORURE DE POLYARYLATE
POLYVINYLE (Arylon)

POLYURETHANES

D'autres polymères sensibles à l'hydrolyse, tels que les polyamides, peuvent


aussi absorber suffisamment d'eau pour que les dimensions et les propriétés des pièces
en service soient affectées. Les familles de polymères constituant ces trois groupes sont
mentionnées dans le tableau 4.

01/12/2018 - MS - Humidité 11
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
INFLUENCE DE LA QUANTITE D'HUMIDITE

La quantité d'humidité requise pour produire une modification importante des


dimensions ou des propriétés des pièces plastiques aux températures d'utilisation, est
relativement importante, peut-être de 0,5 % ou plus. Les quantités nécessaires pour
atteindre un effet sérieux au cours de la mise en oeuvre de la matière sont beaucoup
plus petites, entre un centième et quelques dixièmes de pour cent d'eau. De telles
quantités d'humidité peuvent être absorbées très rapidement dans une trémie ouverte.
Certaines familles de polymères s'hydrolysent plus rapidement que d'autres. Et cette
différence n'est pas déterminée par la quantité d'eau absorbée.

Le tableau 5 présente une comparaison entre l'absorption d'humidité de plusieurs


polymères sensibles. Le polyamide 66 possède le plus fort taux d'absorption d'humidité,
mais il en tolère le plus grand pourcentage au cours de la mise en oeuvre à l'état fondu,
la vitesse d'hydrolyse de cette résine étant beaucoup plus lente que celle des autres.

Si nous gardons en mémoire ces informations, les effets de l'humidité sur les
polymères constituent un sujet qui devient, sinon tout à fait simple, du moins
raisonnable. Il convient d'être sûr du chapeau à porter - "mise en oeuvre" ou "utilisation"
- afin d'éviter confusions et erreurs !

01/12/2018 - MS - Humidité 12
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
TABLEAU 5 - ABSORPTION D'HUMIDITE PAR LES PLASTIQUES

ABSORPTION ABSORPTION
TENEUR MAXIMUM EN VITESSE D’HYDROLYSE
A TEMPERA- A TEMPERA-
HUMIDITE POUR LA A LA TEMPERATURE DE
TURE AMBI- TURE AMBI-
MISE EN OEUVRE LA MATIERE FONDUE
ANTE 23° C ANTE 23° C

50 % HR 100 % HR %
% %

POLYAMIDE 66
2,5 8,5 0,25 LENTE
(Zytel E 101)

POLYESTER
0,26 0,6 0,02 RAPIDE
PET (Rynite 530)

ELASTOMERE
POLYESTER 0,15 0,7 0,10 INTERMEDIAIRE
(Hytrel 5556)

POLYARYLATE
0,35 0,9 0,02 RAPIDE
(Arylon 101)

POLYCARBO-
0,35 0,02 RAPIDE
NATE

01/12/2018 - MS - Humidité 13
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable
INFLUENCE DE LA REPRISE D’HUMIDITE SUR LA VISCOSITE DE LA MATIERE

Les paramètres machine étant bloqués : mesure de la variation de la pression


consommée en fonction de la reprise d’humidité d’un PET 30 % fv, entre 10 h 15 : mise
de la matière sèche dans la trémie, jusqu’à 13 h 45 : fin de la matière dans la trémie;
14 h : utilisation de la matière déjà étuvée par le fournisseur (sac étanche).

01/12/2018 - MS - Humidité 14
Ce document est la propriété de Michel Soulage Consultant et ne peut être communiqué ou reproduit sans autorisation écrite préalable