Vous êtes sur la page 1sur 12

‫المعهد العالي للدراسات التكنولوجية بصفاقس‬

INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE SFAX


D EPAR TEMEN T GEN IE C IVIL ‫قسم الهندسة المدنية‬

CAHIER DES TRAVAUX


PRATIQUES DE
GEOTECHNIQUE 2

PARTE3 : ESSAIS DE LA GEOTECHNIQUE ROUTIERE

Réalisé par :
RANIA BEN HASSINE …………
AHMED JASER CHAALIA…………………………

……………………………………………………………………

ANNÉÉ UNIVERSITAIRE 2018/2019

Zouheir BOUARADA Page 1


FICHE DE MESURE
ESSAI PROCTOR
NF P 94-093
m= 6%
Proctor Normal x
Moule : Volume = 2105 cm3 Energie :
CBR x Modifié
Essai 1 2 3 4 5 6
Teneur en eau estimée (%) 7 9 11 13 15 ,
Masse du moule (g) 1093 10971 10926 10926 10971 ,
Masse du moule + sol (g) 14997 15282 15308 15420 15386 ,
Masse nette du sol (g) 4067 4311 4382 4487 4415 ,

1,93 2,05 2,08 2,13 2,1 ,


Masse volumique (g/cm3)

Teneur en eau réelle

Tare (g) 386,62 385,02 395,36 391,94 387,64


Tare + Sol humide (g) 1390,35 1414,74 1530,34 1604,66 1466,23
Tare + Sol sec (g) 1322,06 1329,34 1420,41 1468,37 1336,7

Teneur en eau réelle (%) 7,26 9,04 10,72 12,66 13,65


Masse volumique sèche (g /cm3) 1,80 1,88 1,88 1,89 1,85

m=3%
Proctor Normal
Moule : Volume = 2105 cm3 Energie :
CBR x Modifié x
Essai 1 2 3 4 5 6
Teneur en eau estimée (%) 5 7 9 11 13
Masse du moule (g) 1097,8 1092,4 10920 1097,8 1092,4
Masse du moule + sol (g) 1524,6 15410 1560,8 1563,2 1557,8
Masse nette du sol (g) 4268 4486 4688 4654 4654
Masse volumique (g/cm3) 2,03 2,13 2,23 2,21 2,21
Teneur en eau réelle

Tare (g) 387,45 386,65 384,97 395,16 391,62


Tare + Sol humide (g) 1465 1383,12 1800,42 1393,03 1298,03

Tare + Sol sec (g) 1416,46 1320,77 1691,54 1297,48 1197,44

Teneur en eau réelle (%) 4,72 6,67 9 10,59 11,86

Masse volumique sèche (g /cm3) 1,94 2 2,05 2 1,98

Zouheir BOUARADA Page 2


COURBES DE SATURATION

(Sr. s )
d  g/cm 3 ; G=2.7
(Sr  w .G).
Sr=100%

W (%) 11 12 13 14 15 16
 d (g/cm3 2,082 2,039 2,00 1,959 1,922 1,885
)

Sr=80%

W (%) 9 10 11 12 13 14
 d (g/cm3 2.071 2.019 1.969 1.922 1.877 1,834
)

Zouheir BOUARADA Page 3


Tracer les 4 courbes

ESSAI NORMAL ;  d =1,89g/cm°3,W%=11%


ESSAI MODIFEI:  d =2,05g/cm°3,W%=9%
CORRECTIONS
Lorsque le sol comporte une proportion d’éléments de plus de 20 mm de diamètre
inférieure à 30%, on fait une correction des valeurs de  d et w déterminées sur la
fraction 0/20.

Teneur en eau corrigée : W’= W- W


m.W
W =
100

Masse volumique sèche corrigée :

d
'd = m d
1 (  1)
100  s

Avec :
m=6% est la proportion de la fraction 20/D dans le matériau, en %

Essai Wop W W’ 'd


Proctor
Normal 11% 0,66% 10,34% 1,891
Modifié 9% 0,54% 8,46% 2,058

Zouheir BOUARADA Page 4


FICHE DE MESURE
ESSAI CBR IMMEDIAT
NF P 94-078

Etat initial de l’échantillon

teneur en eau de compactage 11 %


poids volumique sec 1.9 g/cm3
Durée d’immersion 0

Poinçonnement

Enfoncement effort
(mm) Dynamomètre N° :
(KN)
0 0,0 De capacité : 50 kN
1.25 2,2
2 3,6 COURBE CBR

2.5 4,3
5 6,6
7.5 7,7
10 8,4

Calcul de l’Indice Portant

à 2.5 mm : I CBR = 4,3%

à 5 mm : I CBR =6,6%

I CBRmax = 33%

Zouheir BOUARADA Page 5


FICHE DE MESURE
ESSAI CBR IMMERGE
NF P 94-078

Etat initial de l’échantillon

teneur en eau de compactage 11 %


poids volumique sec 1.9 g/cm3
Durée d’immersion 4 jours

Poinçonnement

Enfoncement effort
(mm) Dynamomètre N° :
(KN)
0 0,0 De capacité : 50 kN
1.25 0,6
2 1,6 COURBE CBR

2.5 2,4
5 4,9
7.5 6,2
10 6,7

Calcul de l’Indice Portant

à 2.5 mm : I CBR = 2,5%

à 5 mm : I CBR =4,9%

I CBRmax = 25%

FICHE DE MESURE
MASSE VOLUMIQUE EN PLACE

Zouheir BOUARADA Page 6


Méthode du densitomètre à membrane NF P 94-061-2

V0 (cm3) 105

V1 (cm3) 1155

V= V1- V0 (cm3) 1050

M (g)
2450

Tare (g) 384,52


Tare + sol humide (g) 1339,58
W (%)
Tare + sol sec (g) 1304,78
W (%) 3,78

 (g / cm3) 2,33

 d (g / cm3) 2,245

Zouheir BOUARADA Page 7


FICHE DE MESURE
MASSE VOLUMIQUE EN PLACE
Méthode du cône de sable NF P 94-061-3

Donnée : ρ sable = 1,33 g/cm 3

Détermination de la masse du sable nécessaire pour remplir l'entonnoir : M e


Masse de l'appareil avec sable M1 7,275 g
Masse de l'appareil sans le sable dans
5872 g
l'entonnoir M2
Masse du sable nécessaire pour remplir
1403 g
l’entonnoir Me

Détermination de la masse volumique du sol en place

Masse de l'appareil avec sable M3 7437 g

Masse de l'appareil sans le sable dans le trou et


l'entonnoir M4 4478 g

Masse du sable dans le trou M5 1556 g


Volume du trou V 1170 cm3
Masse du sol extrait du trou M 2852 g

Masse volumique apparente ρ 2,44 g/cm3

Masse volumique sèche ρd 2,356 g/cm3

Détermination de la teneur en eau

Tare 395,73 g

Tare + Sol humide 1324,02 g

Tare + Sol sec 1292,09 g


W 3,56 (%)

Zouheir BOUARADA Page 8


INTERPRETATIONS ET CONCLUSION

1. Interpretation de l’essai de proctor :


 La courbe obtenue a une forme de cloche. Elle indique que
lorsqu'on augmente la teneur en eau du matériau, sa densité
sèche augmente, ce qui signifie que le matériau devient plus dur,
plus compact et plus portant.
 Puis la courbe arrive à un maximum obtenu pour une valeur
précise de la teneur en eau « Wop » appelée l'optimum Proctor.
Pour cette valeur de W, la densité sèche est maximale.
 Si on poursuit l'augmentation de la teneur en eau, à nouveau le sol
se fragilise.
 Les résultats obtenus permettent :
o De savoir si le sol est compactable dans les conditions de chantier.
o De fixer les spécifications de compactage à attendre.
essai proctor normal : Dmax < 20 mm
Ρdmax (g/cm3 ) Teneur en eau optimale (%)
1,89 11
conclusion :
 cet essai nous donne le valeur de Ρdmax avec un teneur en eau optimale et
avec une énergie de compactage calculée.
 le valeur de teneur en eau et énergie de compactage obtenue sera utiliser sur
chantier pour obtenir une degrée de compactage bien définie .
essai proctor modifié :
Ρdmax (g/cm3 ) Teneur en eau optimale (%)
2,05 9
conclusion :
 cet essai nous donne une Ρd max = 2.06 > 1.975 ( le valeur de Ρd max de
Proctor normal )
 cette augmentation a cause de l'énergie qui est augmenter de l'essai Proctor
normal au l'essai Proctor modifié .

 alors on peut conclure : lorsque énergie utilisée augmente , on obtient une


meilleure résultat .

Zouheir BOUARADA Page 9


2. Interprestation de l’essai CBR :
L’indice CBR que l’on détermine de cet essai est une mesure de la
force portante d’une fondation de route. La valeur de l’indice
diminue avec l’augmentation de la valeur de teneur en eau
o avec un une vitesse V = 1.27 mm/min.
 conclusion :
 dans cet essai , on peut conclure qu'il n'ya pas
une correction sur le courbe

3. Interpretation de l’essai de cone de sable:


Cette assai permet de determiner la masse volumique
apparente des sols en place hors nappe .

o cet essai est destiné aux sols de diametre < 50 mm .

o le principe de cette méthode est la mesure du volume d'un trou , de 1 a 3 litres


, creusé dans le sol et connaissant le poids du matériau extrait , on
o détermine la masse volumique en place du matérieau étudié . la mesure se
fait par un sable dont on connait la masse volumique . on creuse un trou dans
le sol a tester , on récupére le matérieau , on remplit ce trou de sable calibré
et par différence de pesée on détermine le volume

essai Avantages Inconvénients


Cône de sable Facile à réaliser Sensible à la vibration
Calcul facile et moins Durée de temps
compliqué longue
Résultat moins précis
que le densitomètre à
membrane

4- Interpretation de l’essai densitométre à membrane :


o cet essai permet de déterminer la masse volumique
apparente des sols a l'aide d'un densitometre a membrane
o le principe de cette methode est la mesure du volume d'un
trou , de 1 a 3 litres , creusé dans le sol et connaissa nt
le poids du matériau extrait on determine la masse
volumique en place du materiau étudié . on creuse un trou
dans le sol a tester , on recupere le materiau , on injecte
Zouheir BOUARADA Page 10
de l'eau dans le membrane qui remplit le trou et on
determine le volume du trou par simple lecture sur le
densitometre .
o cet essai est destiné aux sols de diametre < 50 mm .

essai Avantages Inconvénients


Densitomètre à Un peu difficile à Sensible pour les
membrane réaliser obstacles aigus dans
le trou
Calcule un peu Sa membrane est
compliqué risquée d’être
facilement déchirée
La plus utiliser s’il ‘y a Résultat bien précis
une nappe
le calibrage de
l’appareil un peu
difficile
Besoin d’une balance
dans le chantier

Zouheir BOUARADA Page 11


5-Conclusion générale :
Suite aux résultats obtenus sur des essais de contrôle de
compactage de sol sur nos échantillons on peut déterminer
plusieurs facteurs qui nous renseigne sur la qualité de
compactage. Nous trouverons bien sûr des facteurs propres au
terrain compacté (nature, teneur en eau,...) mais aussi des facteurs
caractérisant l’engin et la séquence de compactage (nombre de
passes, vitesse, pression de contact, fréquence et intensitéé́ de
vibration...)

Zouheir BOUARADA Page 12