Vous êtes sur la page 1sur 44

Rapport de projet

d’innovation
MOVING-LOCKER
Rangement rotatif automatisé

Encadré par :
Mr. TOUMI Abdelghani

Préparé par :
The HOPE MAKERS:
SABRY Sabrine
FARCHI Chayma
FARCHI Fadwa
MOUATAD Rania
KHARDLI Safae

Filières Ingénieures :
Génie des Systèmes Industriels
&
Génie Logistique et Transport
Années Universitaire 2017/2018
Table des matières
LISTE DES FIGURES .............................................................................................................. 5
LISTE DES TABLEAUX............................................................................................................ 5
INTRODUCTION GENERALE ................................................................................................... 6

CHAPITRE I : PROBLEMATIQUE ET PRESENTATION DU SYSTEME DE RANGEMENT ROTATIF


INTELLIGENT. ............................................................................................................. 7
1- Définition du besoin et de la problématique. ................................................................................. 8
2- Présentation du projet ....................................................................................................................... 9
3- Cahier des charges ............................................................................................................................ 10
Exigences et spécifications ....................................................................................................................... 10
Origination requirements document (ORD) :........................................................................................... 10
Objectifs du projet : ................................................................................................................................. 12
L’arbre des objectifs ................................................................................................................................. 13
4- Paramètres du design ...................................................................................................................... 13
La méthode morphologique .................................................................................................................... 13
Méthode de Pairwise ............................................................................................................................... 14
5- Les architectures du système .......................................................................................................... 15
6- Analyse fonctionnelle ....................................................................................................................... 16
Diagramme « Bête à corne ».................................................................................................................... 16
Diagramme « Pieuvre » : .......................................................................................................................... 17
L’actigramme « SADT A-0 » du système. ................................................................................................. 17
CHAPITRE II : ETUDE TECHNIQUE DU SYSTEME................................................................. 18
1- Etude des composantes (présentation du matériel nécessaire au fonctionnement du
système) ................................................................................................................................................... 19
Keypad ..................................................................................................................................................... 19
Arduino .................................................................................................................................................... 19
Le moteur ................................................................................................................................................. 20
Contrôleur de moteur Pas-à-Pas .............................................................................................................. 20
Les câbles ................................................................................................................................................. 21
2- Schéma bloc du système : ................................................................................................................ 21
3- Logigramme du système .................................................................................................................. 22
4- Schéma réel du branchement ......................................................................................................... 22
5- Simulation sur ISIS. ........................................................................................................................... 23
6- Simulation sur SolidWorks : ............................................................................................................. 24
CHAPITRE III : APPROCHE SYSTEMIQUE........................................................................... 26
L’approche systémique ............................................................................................................................ 27
1- Cycle de vie du projet ....................................................................................................................... 27
2- Le mix-marketing .............................................................................................................................. 29
3- L’analyse SWOT ................................................................................................................................. 30
CHAPITRE IV : ETUDE ECONOMIQUE DU SYSTEME............................................................ 32
1- Business Model Canvas (Modèle d’entreprise) ............................................................................. 33
2- Business Plan ..................................................................................................................................... 34
Résumé de la situation ............................................................................................................................. 34
Structure organisationnelle ..................................................................................................................... 34
Etude du marché ...................................................................................................................................... 35
Analyse du macro-environnement du système (méthode PESTEL)..................................................... 35
Analyse de la demande ........................................................................................................................ 35
Description de l’offre ........................................................................................................................... 40
Stratégie financière .................................................................................................................................. 41
Stratégie marketing et commerciale........................................................................................................ 41
Politique du produit............................................................................................................................. 41
Méthode AIDA ..................................................................................................................................... 42

CONCLUSION .................................................................................................................. 44
Liste des figures
Figure 1 : Exigence et spécification ....................................................................................................... 10
Figure 2 : Arbre des objectifs................................................................................................................. 13
Figure 3 : architecture physique du système « Moving-Locker » ......................................................... 15
Figure 4 : architecture fonctionnelle du système « Moving-Locker »................................................... 15
Figure 5 : architecture opérationnelle du système « Moving Locker »................................................. 16
Figure 6 : diagramme bête à corne du système .................................................................................... 16
Figure 7 : diagramme pieuvre du système ............................................................................................ 17
Figure 8 : le Schéma bloc du système « Moving-Locker »..................................................................... 21
Figure 9 : le logigramme du système « Moving-Locker »...................................................................... 22

Liste des tableaux


Tableau 1 : Statistiques de la population cible........................................................................................ 8
Tableau 2 : méthode morphologique.................................................................................................... 13
Tableau 3 : méthode de Pairwise .......................................................................................................... 14
Tableau 4 : les types des cartes Arduino ............................................................................................... 19
Tableau 5 : Mix Marketing (4Ps) du projet. ........................................................................................... 30
Tableau 6 : La matrice SWOT du projet................................................................................................. 31
Tableau 7 : structure organisationnelle actuel du projet ...................................................................... 34
Introduction Générale
Actuellement, le développement des technologies partout dans le monde et surtout dans les pays
développés a permis aux populations d’atteindre des positions très importantes dans différents
domaines. En effet, de nos jours, grand nombre de civilisations et de sociétés ont pu améliorer
plusieurs de leurs secteurs économiques, pareillement aux secteurs de services et de transformations
industrielles. Cependant, certaines personnes souffrent toujours de certains manques et n’arrêtent
d’exprimer leurs besoins délicats qui ne trouvent aucune réponse.

C’est le cas des personnes à mobilité réduite et ceux atteints de différents type d’handicap dont les
besoins demeurent sans solutions pratiques malgré leurs multiples interpellations.

Les résolutions proposées par les différentes industries avancent des réponses qui les laissent
dépendre toujours d’autres personnes. Toutefois, la dépendance n’est pas une solution efficace et
l’assistance n’est pas continuellement pensable et faisable.

Récupérer les objets a été une réelle corvée pour les personnes handicapées qui ont pour longtemps
dépendu d’autres personnes pour atteindre certaines hauteurs que les gens sans désavantages
atteignent sans souci. La norme, c’est d’avoir un produit qu’ils peuvent utiliser en toute aisance même
quand ils sont seuls sans assistance.

Dans un premier temps on débutera par la présentation de la problématique, par la suite on agrafera
le système (rangement rotatif sécurisé) qui fera objet de notre projet technique en mettant l’accent
sur les chiffres, les définitions, les buts, les attentes et les statistiques…Dans un deuxième temps on
proposera une description concise du matériel, la technologie utilisée ainsi que les structures et le
cahier des charges.

C'est dans ce cadre que s'inscrit ce projet du système de gestion automatisé d’armoire rotatif qui
permet de faciliter l’accessibilité aux objets placés aux niveaux plus hauts.

Ce projet s’instaure dans une logique brisant les habitudes encrées dans nos sociétés : Les personnes
souffrant de certains inconvénients doivent être égales aux autres et doivent dorénavant pouvoir
utiliser leurs placards en toute opulence et sécurité.

6
Chapitre I :

Problématique et

présentation du système de

rangement rotatif intelligent.

7
1- Définition du besoin et de la Problématique.

Le Maroc -sur une population de 35,28 million d’habitants- compte 6 .611.064


personnes n’arrivant pas à atteindre certaines hauteurs ou se retrouvant incapables
de saisir tout objet non placé dans un intervalle bien déterminé ou mis au sol. En effet,
ces personnes ont uniquement accès à une hauteur allant de 40cm jusqu’à 1m30,
mais leur mouvement n’est optimal qu’entre les 80cm et 1m30.

Population cible Effectif

• Personnes avec un handicap moteur (à la naissance, développée


ou suite à un accident) : hémiplégie ou paraplégie 2.000.000
• Personnes de petites tailles

• Personnes âgées : femmes et hommes âgés de plus que 70 ans 1.464.788

• Enfants : filles et garçons âgés de 5 à 9 ans 3.146.276

Tableau 1 : Statistiques de la population cible

Ces gens vivent généralement dans la dépendance et perdent de l’autonomie dans la


réalisation de certains actes et tâches qui relèvent de la vie courante, chose qui
marque une rupture avec un cours de vie normal et entraîne une nécessité d’aide
extérieure. A l’image de la récupération des affaires à partir d’un placard ordinaire qui
devient difficile, à risque ou carrément impossible.

On cherche à ce que la solution « Moving-Locker » rassemble différents moyens


essentiels à sa fiabilité, à son excellente performance et à son efficacité. Dans ce sens,
la rendre la plus silencieuse possible constitue une vraie difficulté, visiblement difficile
à réaliser.

8
L’adaptabilité du système à l’intégralité des conditions posées constitue une
contradiction technique.

2- Présentation du projet

« Moving-locker » est un projet qui réside en la conception et la réalisation d’un


placard automatisé qui donnera réponse aux besoins des personnes handicapées
(particulièrement en fauteuils roulants), âgées (>70 ans) ou de petites tailles et à
ceux des enfants dont l’intervalle d’âge varie entre 4/5 ans à 9 ans (en moyenne).

Ces personnes pour qui de simples gestes anodins deviennent de vrais défis, ces
gens qui rencontrent de nombreuses difficultés au quotidien principalement pour ce
qui est d’attraper des objets placés en hauteur vont finalement bénéficier d'une clef
adaptée et répondant correctement à leurs besoins.

La solution « Moving-locker » est une armoire automatisée commandée par un


clavier numérique qui constituera une interface d’échange et de communication entre
l’utilisateur et ledit moteur de ce meuble de rangement mécanisé. L’utilisateur se
contentera d’entrer le numéro du casier (ou la couleur du casier) dont il souhaite user
pour que l'ensemble des compartiments se déplacent tout au long de la chaîne
jusqu’à ce qu’il apparaisse (le casier voulu) au niveau de la petite fenêtre, mise à un
niveau atteignable, le dévoilant. Une fois l’adresse du casier reconnue dans la partie
dévoilée le mouvement prendra fin.
La rotation se fera autour d'une penderie escamotable dite « Lift » pour une
meilleure optimisation d'espace. Ainsi, le projet « Moving-locker » permettra un gain
en autonomie et assurera une facilité au quotidien au moyen de ce placard adapté à
leurs besoins particuliers.

9
3- Cahier des charges

Exigences et spécifications

Pour donner réponse à ce besoin spécifique, « Moving-locker » se doit de combiner


entre une multitude de spécifications exprimées par les différentes parties prenantes.

Figure 1 : Exigence et spécification

Originating requirements document (ORD) :

1-Aperçu du système :

Le système de rangement rotatif « Moving-Locker » de « The Hope Makers » est une armoire
automatisée destinée aux personnes à mobilité réduite, de petites tailles et aux enfants qui
n’atteignent pas certaines hauteurs en voulant récupérer des objets.

Constituée de plusieurs casiers giratoires, cette armoire permet à son utilisateur d’avoir
accès à tout objet une fois le numéro du casier choisi au niveau du Keypad.

Le mouvement sera rapide, sûr et sans danger.

2-Documents applicables :

2-1-L’armoire doit répondre aux normes des systèmes en mouvement.

2-2-Un code de sécurité figurera sur l’armoire pour pouvoir nous contacter en cas de
problème.

2-3-Le moteur doit assurer une rotation juste et parfaite des casiers.

3-Exigences de la phase opérationnelle :

3-1-Exigences des entrées :


3-1-1-Le système doit être capable de reconnaître les adresses de chacun des casiers.

10
3-1-2-En cas de problème, le mouvement n’aura pas lieu pour éviter que les casiers ne
partent dans tous les sens.

3-2-Exigences des sorties :


3-2-1-Exigences des sorties pour les utilisateurs :

3-2-1-1-A la sortie doit apparaître le casier ayant l’adresse saisie sur le keypad.

3-2-1-2-Le casier doit se positionner au bon emplacement accessible par l’utilisateur au


millimètre près.

3-2-1-3-Après certaines minutes, les casiers retrouveront chacun sa position initiale.

3-2-1-Exigences des sorties pour la maintenance :

3-2-1-1-« Moving-Locker » doit fournir une réponse de test correcte à 99% sur la base des
tests des signaux.
3-2-1-2-« Moving-Locker » doit détecter 99% des signaux de dysfonctionnement.
3-2-1-3-En cas de problème, un message sera envoyé au centre productif « The Hope
Makers ».

3-3-Exigences de l’interface externe :


3-3-1-Le keypad doit accepter la demande des utilisateurs et offrir un feed-back en
tournant les casiers.

3-3-2-Alimentation du moteur :

3-3-2-1-Le moteur doit recevoir suffisamment de tension pour pouvoir déplacer les casiers et
transmettre au cerveau moteur l’élément d’entrée saisie par l’utilisateur.

3-3-2-2- Une tension d’alimentation allant de 9-42 VCC.

3-4-Exigences technologiques :
3-4-1- Le système doit avoir une fiabilité élevée :

3-4-1-1-La durée moyenne entre deux pannes successives est de 6 mois.

3-5-Exigences liées au coût : L’utilisation d’un tel système ne devrait pas


consommer beaucoup d’énergie.

3-6-Exigences du calendrier : Cette armoire devrait avoir en moyenne une durée de


vie de 15 années et plus.

3-7-Compromis :
3-7-1-Performance : Le système doit supporter la charge de chacun des casiers et assurer
leurs rotations en toute sécurité et sans risque de désordre.

11
3-7-2-Plan de vérification :

3-7-2-1- La vérification du système doit se faire moyennant des tests, des inspections, des
démonstrations et des analyses répétés.

3-7-3-Plan de validation :

3-7-3-1-« Moving-Locker » doit aborder chacun des scénarios à part dans le concept
opérationnel.

3-7-4-Plan d’approbation :

3-7-4-1-Une durée d’essai de trois mois est respectée avant la commercialisation de toute
armoire.

Objectifs du projet :

Notre projet a pour objectifs de :

- Permettre aux personnes handicapées de gagner en autonomie au


quotidien.
- Faciliter l’accès aux objets les plus hauts.

- Répondre aux insatisfactions liées à l’utilisation des rangements ordinaires.


- Eradiquer les problèmes liés aux accidents du non contrôle de la main pour
capturer les objets lointains.
- Assurer un bon usage des armoires.
- Optimiser l’espace et l’effort.
- La gestion automatique des casiers.

12
L’arbre des objectifs

Gestion
automatique des
casiers du bloc
collectif

Améliorer
l'accessibilité aux Optimiser l'espace
différents buts

Système de Système de
rotation des casiers penderie
dans l'amoire escamotable

Figure 2 : Arbre des objectifs

4- Paramètres du design

La méthode morphologique

Paramètre du design Les alternatives

Contact KeyPad (clavier Switch


Commande Vocale
Armoire/Utilisateur numérique) manuel

Paragramme Langage C ARDUINO JAVA

Métal
Matière armoire Bois Plastique

Moteur PàP : Moteur PàP :


Type Moteur Moteur CC
Nema34 Nema23

Technologie de rotation chaine hélice Tapis roulant

Reconnaissance des casiers Forme géométrique couleur numéro

Tableau 2 : méthode morphologique


13
Méthode de Pairwise

Contact
Critères Utilisateur/ Moteur Matière Programmation Somme
Armoire

Contact
- 0 0.5 0 0.5
Utilisateur/Armoire

Moteur 1 - 1 0.5 2.5

Matière 0.5 0 - 0 0.5

Programmation 1 0.5 1 - 2.5

Tableau 3 : méthode de Pairwise


14
5- Les architectures du système

Architecture Physique

Moving Locker

Moteur ARDUINO Keypad Câbles

Transmission
Connexion
Contorleur Alimentation programme
clavier/ARDUINO
PC/ARDUINO

Figure 3 : architecture physique du système « Moving-Locker »

Architecture Fonctionnelle

Gestion
automatique des
casiers dans un
armoire

Améliorer
l'accessibilité aux Minimiser l'espace
objets

Système de
Système de
rotation des
penderie
casiers dans
abaissable
l'amoire

Figure 4 : architecture fonctionnelle du système « Moving-Locker »

15
Architecture Opérationnelle

Moving Locker

Utilisateurs Mission

Gestion
Personnes avec un automatique des
Personnes âgées Enfants
handicap moteur casier dans un
armoire

Figure 5 : architecture opérationnelle du système « Moving Locker »

6- Analyse fonctionnelle

Diagramme « Bête à corne ».

Figure 6 : diagramme bête à corne du système

16
Diagramme « Pieuvre » :

FP1 Facilité l’accessibilité aux casiers souhaités par l’utilisateur


FC1 Rendre la personne autonome pour récupérer ses besoins
FC2 S’adapter au support
FC3 Etre alimenté par l’énergie électrique
FC4 Permettre la rotation des casiers
FC5 Automatiser le système pour faciliter l’emploi
Figure 7 : diagramme pieuvre du système

L’actigramme « SADT A-0 » du système.

17
Chapitre II :

Etude technique du système

18
1- Etude des composantes (présentation du matériel nécessaire au
fonctionnement du système)

Keypad

L’ensemble des touches ou des boutons poussoirs sur un


clavier d'ordinateur, un téléphone, une télécommande de
téléviseur, etc… Utilisés pour effectuer certaines
fonctions.

Arduino

Arduino est un circuit imprimé en matériel libre sur lequel se trouve un


microcontrôleur.

Les plans de la carte elle-même sont publiés en licence libre, cependant, certains
composants de la carte, comme le microcontrôleur par exemple, ne sont pas en
licence libre. Le microcontrôleur peut être programmé pour analyser et produire des
signaux électriques, de manière à effectuer des tâches très diverses comme la
domotique (le contrôle des appareils domestiques - éclairage, chauffage…), le
pilotage d'un robot, etc. C'est une plateforme basée sur une interface entrée/sortie
simple.

Arduino peut être utilisé pour construire des objets interactifs indépendants
(prototypage rapide), ou bien peut être connecté à un ordinateur pour communiquer
avec ses logiciels (ex. : Macromedia Flash, Processing, Max/MSP, Usine
Hollyhock).

Les types des cartes Arduino :

Tableau 4 : les types des cartes Arduino

19
On a choisi la carte Arduino UNO comme étant notre processus central qui va effectuer
le traitement des données acquises à partir du clavier numérique et piloter la rotation
des casiers de notre système.

Le moteur

Le moteur pas à pas permet de transformer une


impulsion électrique en un mouvement angulaire.

Nous allons utiliser un moteur pas à pas hybride


86HS120 (Nema 34-12.2 Nm) qui fait partie d'une gamme
de moteurs conçus pour des applications hautes
performances. La qualité du produit est assurée par un contrôle qualité certifié
ISO9001-2000.

Contrôleur de moteur Pas-à-Pas

Les Contrôleurs des Moteurs sont utiles pour contrôler la vitesse et la direction des
moteurs à partir du contrôleur de logique principal. Il y a différent type de contrôleurs
des moteurs, dépendant du type du moteur utilisé

Dans notre système, nous avons opté pour un « Contrôleur Moteur Pas-à-Pas
TB6600 » :

• Pour les moteurs pas à pas à deux phases


• Compatible avec Arduino
• Peut fournir un courant de crête de 4 A
• 8 types de contrôle du courant de 0,5 A à
3,5 A et 7 types de Micro pas
• Entrée d'alimentation de 9 à 42 VCC

20
Les câbles

Dans notre système on va utiliser trois types de câbles :


- Câble d’alimentation

- Câble de connexion entre le clavier numérique et la


carte Arduino

- Câble de transmission du programme du pc vers la


carte Arduino

2- Schéma bloc du système :

Figure 8 : le Schéma bloc du système « Moving-Locker »

21
3- Logigramme du système

Figure 9 : le logigramme du système « Moving-Locker »

4- Schéma réel du branchement

22
Composantes :
• Moteur pas à pas ;
• H-Bridge (L293D) ;
• Arduino UNO R3 ;
• 4x4 Keypad ;
• Platine d’essai.

5- Simulation sur ISIS.

23
6- Simulation sur SolidWorks :

Vue di-métrique de « MOVING-LOCKER »

Vue de face de « MOVING-LOCKER »

24
Vue d’arrière de « MOVING-LOCKER »

25
Chapitre III :

Approche systémique

26
L’approche systémique

L’approche de données compare l’entité organisationnelle à un système « Qui est une


concordance d’éléments corrélés, coordonnés dans le but d’atteindre une finalité
cible » assorti, commun, étagé, mis au point et finalisé. Ce système devra être
commandé de manière pertinente afin de suivre le développement et le changement
de l’environnement « Un ensemble de chaînons du monde extérieur avec lesquels le
système entreprise va interagir » où il sera implanté. Contrairement à l’approche
cartésienne qui est une méthode procédurale de traitement uniquement, ce nouveau
mode d’étude donne la possibilité de modéliser clairement les processus lors et avant
leur conception, limites et définitions comprises.

Etant un système complet, notre entreprise agit en fonction d’un but jugé
préalablement atteignable. Tous les éléments qui la composent sont orientés vers ce
même objectif et doivent faire preuve de mobilité. Mis à part l’obligation d’exécuter les
directives ou de contenter le consommateur « Satisfaction minimale », chaque
membre est nécessairement sujet d’encadrement et de suivi réguliers dans le but
d’améliorer l’état de service et le rendu livrable au client. L’entreprise devient alors de
plus en plus stable du moment où cette nouvelle démarche permet la bonne gestion
de l’interaction entre les diverses composantes du système.

On dressera alors le cycle de vie du projet dans sa globalité dans ce qui va suivre.

1- Cycle de vie du projet

Il est important de faire la différence entre deux notions disjointes : Notamment, le


cycle de vie du produit et celui du projet dans sa généralité « Le premier étant intégré
dans le deuxième ». Les étapes qui concernent la mise en œuvre d’un produit sont
nombreuses, cependant elles peuvent être limitées à 5 :

• L’idée :
• La conception.
• La réalisation.
• L’exploitation.
• La fin de vie du produit.

27
Chaque projet se caractérise par son propre cycle de vie, et chaque trajectoire du
projet est composée d’un nombre donné de phases :

1. Phase de démarrage : C’est la phase du lancement du projet, où se fait la


subdivision de l’ensemble en des phases applicables.

2. Phase de planification : C’est la phase du lancement des plans d’action et de


détermination des objectifs. Elle comprend :

• Les activités qui seront accomplies.


• Les dépendances.
• Les jalons dans un diagramme de Gantt.
• Les livrables,
• Un plan de communication par projet.
• Un plan de gestion des risques.

3. Phase de réalisation : C’est la phase de l’agencement des ressources et


moyens en fonction des objectifs attendus. Elle comprend :

• Les indicateurs de performance principaux.


• Les échanges entre l’ensemble des parties prenantes.

4. Phase de maitrise : C’est la phase de mesure de l’avancement du projet, à


l’aide de jalons qui surveillent l’aboutissement des objectifs.

5. Phase de clôture : C’est la phase de la théorisation des achèvements et de


l’affirmation de la bonne clôture. Elle comprend :

• Le bilan du processus.
• Le bilan de synthèse.
• Le livrable final « Produit livré au consommateur ».

La réalisation de chacune des 4 phases correspond un livrable bien défini qui mesure
le degré de satisfaction et d’accomplissement des objectifs.

28
2- Le mix-marketing

Le Marketing est un processus de gestion de l’entreprise, il est responsable de


l'identification, de l'anticipation et de la satisfaction des besoins des clients, qui, pour
accomplir leurs actes d’acquisition, passent par un autre enchainement connu sous le
nom du processus d’achat.

Pour chaque consommateur le processus d’achat suit les étapes suivantes :

• Reconnaissance d'un besoin : Le besoin d’avoir un rangement spécifique


adéquat à la situation de l’usager qui n’arrive pas à récupérer ses affaires à
partir d’un placard ordinaire.
• Recherche d'informations : Le fait de s’informer sur le produit proposé sous
le nom de « MOVING-LOCKER». Cela va englober le prix, les caractéristiques,
le mode d’usage, la relation qualité-prix et l’utilité.
• Évaluation des solutions : C’est le fait de comparer la multitude des produits
proposés dans le marché afin de faire le tri et retenir la meilleure option.
• Acte d'achat : C’est l’acquisition du produit en échange d’un prix régulé selon
les fluctuations du marché.
• Comportement après l'achat : Après l’acquisition du produit, le consommateur
donne ses retours vis-à-vis de ce dernier, des retours qui peuvent être négatifs
ou positifs mais qui seront objets d’interprétation et donc de prise de décision
dans l’organisation.

Après avoir élaboré un plan stratégique de marketing, on détermine dans un


premier temps le marché où va être implanté le produit et le public concerné.

Dans un second temps on fixe les objectifs d’ordre stratégique, mesurables ou non,
afin de monter les schémas de réalisation de ces derniers. C’est justement où va
intervenir les 4p traditionnels qu’on organisera comme suit :

29
Produit Prix
MOVING-LOCKER : c’est un rangement
Le cout d’acquisition du bien inclut :
intelligent qui répond aux besoins des
• Le cout du système électrique :
personnes qui n’arrivent pas atteindre
1500 DH
certaines hauteurs ou qui ne peuvent tout
• Le cout de l’armoire : 4000 DH
simplement récupérer leurs objets que
Ces deux couts sont calculés suivant les
lorsqu’ils sont placés dans un intervalle
prix disponibles au marché.
déterminé.
Place Publicité
Le produit est commercialisé et vendu à Notre stratégie publicitaire vise à capter
partir de : l’attention des tranches concernées en :
• Une plateforme électronique (à • Postant des annonces sur les forums
partir du site web). de discussions.
• Un local (magasin). • Créant un site web.
• Distribuant des affiches.
Tableau 5 : Mix Marketing (4Ps) du projet.

3- L’analyse SWOT

La matrice SWOT est un outil d’analyse qui permet de dresser un constat sur le projet
avant de l’entamer pour estimer toutes les situations possibles. Son objectif est de
comprendre les tendances du marché pour prendre de bonnes décisions quant au
développement et la réalisation du projet.

De prime abord on définit l’objet de l’analyse : C’est le produit que l’on propose sous
le nom de « MOVING-LOCKER ». Par la suite on balaie les alternatives de faiblesses,
de forces, d’opportunités et de menaces comme le montre le tableau ci-dessous :

30
Strengths (Forces) Weaknesses (Faiblesse)
• L’offre concerne différentes tranches
d’âges.
• L’autonomie des personnes • Produits peu diversifiés.
handicapées. • Concentration sur une partie
• Demande du marché en hausse. spécifique d’utilisateurs.
• Une bonne qualité. • Difficulté de développer d’autres
• Un prix abordable en échange d’un marchés.
bien très utile. • Vulnérabilité.
• Paiement par carte.
• Pouvoir de négociation important.

Opportunities (Opportunités) Threats (Menaces)


• Absence de concurrents dans le
• Changement du marché et des
marché.
comportements des consommateurs.
• Idée innovante et nouvelle.
• L’apparition de concurrents forts
• Proposition d’une technologie
dans le même domaine.
nouvelle.
• L’apparition de nouveaux acteurs
• Possibilité de conclure des
potentiels sur le marché.
partenariats.

Tableau 6 : La matrice SWOT du projet

31
Chapitre IV :

Etude économique du

système

32
1- Business Model Canvas (Modèle d’entreprise)

33
2- Business Plan

Résumé de la situation

Les personnes à mobilité réduite sont des personnes gênées dans leurs mouvements
en raison de leur taille, de leur état, de leur âge, d’une maladie aux effets handicapants,
d’un accident, ou d’un handicap permanent ou temporaire. Ces personnes sont
toujours dépendantes des autres afin d’avoir l’accessibilité aux objets situés à des
hauteurs spécifiques.

Par ailleurs, porter un soutien à cette tranche de la société se voit être d’une très
grande utilité, du moment où le système tâchera à faciliter leur vie, leur quotidien et
leur permettre une meilleure insertion dans la société. C’est dans ce sens que nous -
groupe d’élèves ingénieurs industriel et logistique (the HOPE MAKERS)- avons pensé
à améliorer le système de rangement ordinaire, pour passer d’un outil ordinaire à un
système automatique rotatif, qui amènera de haut l’objet et le rendra par la même
occasion atteignable.

Structure organisationnelle

Pour la première année de démarrage le projet vise à employer une dizaine de personnes,
entre personnel administratif, technique et commercial, mais l’architecture actuelle se
présente comme suit :

Tableau 7 : structure organisationnelle actuel du projet

34
Etude du marché

Analyse du macro-environnement du système (méthode PESTEL)

 La politique :
- Stabilité politique
- Les aides financières de l’Etat pour l’encouragement de l’investissement des
systèmes qui répondent aux besoins des personnes à mobilité réduite.
- La mise en place d’un projet de loi-cadre (L’article 2 de la loi n°07-92) relatif à
la promotion et à la protection des personnes en situation de handicap a été
adoptée le 19 juin 2014 en conseil de gouvernement.

 L'économie :
- Le Maroc œuvre en faveur d’un panel diversifié de solutions d’accueil, pour
que chaque adulte en situation de handicap puisse trouver sa place en
établissement ou au niveau des services d'accompagnement qui lui
conviennent, selon son handicap et son projet de vie.
- Les allocations familiales sont versées aux familles qui contiennent des
personnes handicapées qui ne peuvent pas exercer une activité professionnelle.

 Le social :
- Permettre une insertion sociale des personnes à mobilité réduite.
- Faciliter leur vie.
- Gagner en autonomie et indépendance.

 La technologie :
- La technologie à un poids considérable. Cette caractéristique prend place par
l’automatisation de la rotation des casiers dans le but de les transférer jusqu’à ce
que le caser souhaité soit au niveau atteignable.

 L'écologie :
- Le matériel utilisé pour la fabrication du rangement rotatif est purement
écologique et ne nuit pas à l’environnement.

 La législation :
- Le produit respecte les normes et les exigences internationales.

Analyse de la demande

Nous avons pensé – nous les HOPE MAKERS- à élaborer et diffuser un questionnaire
dans le but d’évaluer principalement les avis des citoyens marocains, notamment notre
population cible (les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées et leurs
proches…), par rapport au lancement d’un nouveau système de rangement à rotation

35
automatique, efficace et capable de faciliter l’accessibilité aux objets souhaités. Cela
d’une part. D’une autre on a pensé à étudier leurs avis en termes d’utilisation des
armoires ordinaires et leurs insatisfactions, leurs attentes, le prix abordable considéré
ainsi que les problèmes qu’ils rencontrent.

 Spécification du questionnaire d’enquête :


- La durée du questionnaire : 3 minutes/ 1 questionnaire.
- Lieu de diffusion du questionnaire : un groupe marocain sur un réseau social
réunissant un nombre important des personnes à mobilité réduite : « Les personnes à
mobilité réduite dans leur vie de toute les jours. »
- La population ciblée qui a rempli le questionnaire : Femmes et hommes, actifs
de tout âge confondus.
- Le lieu du questionnaire : Maroc

 Les objectifs de l’enquête :


De par cette enquête, notre objectif principal était de ressortir le besoin réel de la
clientèle cible afin d’entamer les premières étapes de la stratégie et réaliser un
système complet et efficace pour satisfaire nos clients.

Les figures ci-dessous représentent les questions et leurs statistiques ressortie


auprès du questionnaire établi :

Première question :

36
Deuxième question :

Troisième question :

Quatrième question :

37
Cinquième question :

Sixième question :

Septième question :

38
Huitième question :

Neuvième question :

Dixième question :

39
Description de l’offre

La réalisation de notre projet a pour le but d’atteindre plusieurs objectifs, dont vous
allez bénéficier surement, car notre système permet à l’utilisateur de :

- Faciliter l’accès aux besoins les plus hauts


- Résoudre les problèmes d’insatisfaction liée à l’utilisation des rangements
ordinaires.
- Assurer un bon usage des armoires.
- Optimiser l’espace et l’effort.
- En utilisant une nouvelle technologie, notre système devient intelligent avec
son interface de commande (kepPad) et son cerveau opératoire (carte
Arduino), ce qui facilitera la gestion automatique et l’accessibilité aux casiers
les plus hauts

 Les fournisseurs potentiels

 ABBADI Maroc Bois


Boulevard hassan el alaoui ang. rue aimé feraud ain borja, Casablanca 20300
Fourniture du bois

 Microélectroniqua
101 Boulevard des Muriers Route Principale RP 3013 Bouskoura 20180 Maroc
Fourniture de carte Arduino

 Astron machine tournante


Parc industriel de bouskoura Lot 71, Casablanca 27182
Fourniture des moteurs

 Ingelec
Boulevard Moulay Ismail, Casablanca 20250
Fourniture des câbles

 Analyses de la concurrence
D’après une étude effectuée sur le terrain, il n’existe pas sur le marché d’aujourd’hui
une solution réelle proposée aux personnes handicapées, les seuls meubles
automatisés proposés par nos concurrents directs ne répondent pas correctement à
ce besoin, nous sommes donc seul dans notre marché de niche, c’est justement et
également ce qui fait notre force.

40
Stratégie financière

Notre stratégie dans la réalisation de ce projet portera sur l’externalisation de la


production, la programmation et l’installation, pour nous focaliser sur la recherche et
développement de nos produits, la distribution et la commercialisation de ces derniers.
Ce qui fait de notre étude financière les résultats suivants :
Coût d’Immobilisations incorporelles : le droit au bail, le droit d'entrée dans une
franchise, le fonds de commerce 1, 000,000 DHs.
Coût d’Immobilisations corporelles : les acquisitions de terrains, matériels, mobilier,
véhicules, ordinateurs, installations : 10, 000,000 DHs.
Coût de production de (sous-traitance) : 16% du prix de vente
Coût de Marketing : 8% du prix de la vente est offert aux associations des handicapés
à condition qu’elles assurent la vente du produit au profit de ses adhérents.
Coût de distribution : 10% du prix de la vente. Il comporte les charges dues à la
gestion du stock de produits, le transport sur vente, mais aussi des charges annexes
directement liées à la distribution du produit.
Coût d’autre charge : 7% du prix de la vente défini le pourcentage des contributions
salariales et de taxation. Ces contributions peuvent être des salaires, des charges
sociales, des impôts, des taxes, ou même la facturation des assurances…
Prix de vente :
MOVING-LOCKER : 5500 DHs

Kit Moteur pas à pas Kit Arduino : 400 DHS


NEMA 34 : 1.000 DHS

Le cadre en Bois Rouge : 4.000 KeyPad : 100 DHS


DHS

Stratégie marketing et commerciale

Politique du produit

En vue d’avoir une satisfaction parfaite des clients et de gagner leur confiance, nous
avons fait de notre système un système automatisé axé sur un programme de
connexion avec une carte Arduino assurant sa fiabilité.

41
« Moving-Locker » englobe 4 différentes dimensions :

1- La dimension émotionnelle : qui s’intéresse à la qualité globale du produit, à son


éventuelle fiabilité et à son aptitude à répondre aux besoins de tout utilisateur.

2- La dimension affective : qui promet le développement des attitudes de tous les


consommateurs qui vont éventuellement apprécier le produit.

3- La dimension cognitive : qui peut assurer l’utilité du produit en s’adaptant aux


situations et étant personnalisable.

4- La dimension comportementale : qui peut pousser tout utilisateur à racheter


cette armoire automatique.

Méthode AIDA

Inscrit dans une stratégie commercial et marketing, nous sommes amenées à


défendre notre produit de la meilleure façon qu’elle soit, face à un client ou lors de la
rédaction d’un texte de vente (offre, prospectus, lettre de vente, publicité etc…), il faut
argumenter, convaincre, et influencer afin de rendre la communication attractive.
Pour cela nous avons adopté l’une des différentes formules marketing bien connues,
qui permet de structurer le contenu du message, il s’agit bien de la méthode « AIDA ».
AIDA est l’acronyme de « Attention, Intérêt, désir et Achat », il faut garder cet
acronyme lors de la présentation de l’offre.

1- L’accroche (A)
Attirer l’attention, savoir capter l’attention de votre interlocuteur en parlant de
lui ou de ses besoins en lui exposant de façon claire le message que nous
portant par la création de notre produit.

2- Eveiller l'Intérêt (I):


En impliquant le client. On essaie d'obtenir son assentiment, on lui fait
comprendre que l'on a une solution à ses problèmes. Susciter l’intérêt en faisant
rapidement comprendre qu’on propose l’unique solution qui promet de résoudre
le souci de hauteur et de dépendance à la fois, et ce, en interpelant, en donnant
l’envie de savoir plus sur notre produit.

3- Faire naître le Désir (D):


En développant l'argumentation produit : Pour favoriser les chances d’un acte
d’achat, la technique AIDA préconise maintenant de susciter et d’augmenter le
désir du prospect. Une fois le consommateur arrive à ressentir de l’intérêt dans
notre produit on jouera sur son psychique, sur sa conviction pour faire
augmenter son désir d’acquisition. A présent ce n’est plus une question
d’obligation due au besoin il s’agit d’une obligation due la volonté.

42
4- Décider à l’Action (A):
On présente l'offre en faisant sortir le produit du lot par ses « plus » originaux,
en proposant un avantage financier et en rassurant le prospect. Après avoir
éveillé un besoin ou un désir chez le consommateur, on doit le pousser à agir
en lui citant tous les aspects positifs que notre produit présente. Que ce soit en
termes de cout, d’apport ou de facilité notre produit amène à l’effectuation de
ce qu’on appelle en marketing « L’acte d’achat ».

43
Conclusion

Ce projet est avant tout une preuve de concept, il étudie la faisabilité


et l’utilité de l’idée qui va plus tard être traduite dans le monde réel
par une conception tangible réaliste qui répond aux besoins factuels :
des besoins exprimés implicitement et explicitement.

L’application de nos connaissances techniques en termes d’innovation


et d’utilisation de logiciels nous a permis de passer de la théorie à la
pratique en présentant un produit résultat d’une étude de marché,
d’analyse, d’adaptabilité technologique et surtout d’approche
systémique.

Comme chaque réalisation, notre projet a connu plusieurs problèmes,


notamment des problèmes de temps, de rendement des livrables et
de collecte des différentes données, qu’on a relativement su gérer.

La finalité de toute cette étude occasionne un rendu efficace très


convenable à la faveur de diverses tranches de la population.

44