Vous êtes sur la page 1sur 8

UNIVERSITATEA “DUNĂREA DE JOS” DIN GALAȚI

FACULTATEA DE ECONOMIE ȘI ADMINISTRAREA AFACERILOR

SPECIALITATEA: ECONOMIA TURISMULUI, COMERȚULUI ȘI SERVICIILOR

RAPPORT
Tourisme en Roumanie

Etudiant: Hîncu Mihai

Asistent Drd. : Mistrianu Ema

Page 1
Sommaire

Chapitre I
Repères géographiques Roumanie………………………………...……………....3
Chapitre II
Tourisme.....................................................................................................................3
2.1 Définition du tourisme...........................................................................................3
2.2 Formes de tourisme................................................................................................4
Chapitre III
Tourisme Roumanie............................................................................................5
3.1 L’agrotourisme.........................................................................................................5
3.2 Les voyages loisirs artistiques....................................................................................5
3.3 Le tourisme culturel..................................................................................................6
3.4 Le tourisme religieux……………………………………………………………..….….6
3.5 Le tourism thermal, la thalasso …………………………………………………....….…7
3.6 Le tourisme gastronomique…………………………………………………………...…7
Conclusion.........................................................................................................7
Bibliographie.....................................................................................................8

Page 2
Chapitre I: Repères géographiques Roumanie

La Roumanie (en roumain : România) est un État d'Europe du Sud-Est, le septième pays
le plus peuplé de l'Union européenne et le neuvième par sa superficie. La géographie du
pays est structurée par les Carpates, le Danube et le littoral de la mer Noire. Située aux confins
de l'Europe du Sud-Est et de l'Europe centrale et orientale, la Roumanie a comme pays
frontaliers la Hongrie, l'Ukraine, la Moldavie, la Bulgarie et la Serbie.

Capitale : Bucarest
Langue officielle : Roumain
Population : 19 043 767
Hymne National : Desteapta-te, romane !
Monnaie : Leu (RON)
Fête nationale : 1er décembre

Chapitre II: Tourisme

En quête de repos, de découverte, d’exotisme ou encore de nouvelles opportunités


d’affaires, le voyage séduit de plus en plus de gens autour du monde. Loin d’être une nouvelle
tendance, le tourisme puise ses racines dans l’antiquité et prend différentes formes à travers
l’histoire.

De nos jours, le tourisme représente 10 % du PIB mondial, 7 % des exportations


mondiales et génère 1 emploi sur 11. En effet, la dynamique touristique induit une
augmentation de l’activité économique dans les destinations concernées. Le tourisme est
même devenu une ressource substantielle de plusieurs pays particulièrement dans le monde en
développement.

2.1: Définition du tourisme

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), ce dernier est un « phénomène


social, culturel et économique qui implique le déplacement de personnes vers des pays ou des
endroits situés en dehors de leur environnement habituel à des fins personnelles ou

Page 3
professionnelles ou pour affaires ». Le tourisme englobe l’ensemble des activités exercées par
les visiteurs qui séjournent hors de leurs lieux de vie habituels.

Ces visiteurs sont appelés touristes lorsque leur durée de séjour dépasse une nuit.
Lorsque leur voyage n’inclut pas de nuit sur place, on les appelle plutôt excursionnistes. On
distingue également entre les résidents ou domestiques, c’est-à-dire les visiteurs issus du pays
où se déroule leur séjour ; et non-résidents, lorsqu’ils viennent de l’étranger.

TOURISME : activité de personnes voyageant vers des endroits à l’extérieur de leur


milieu habituel et séjournant dans ces endroits pendant moins d’une année consécutivement à
des fins de loisir, d’affaires ou à d’autres fins.

TOURISTE : visiteur temporaire qui séjourne au moins une nuit ou plus de 24 heures
dans un lieu qu’il visite, pour des motifs de loisirs (agrément, vacances, santé, éducation,
religion et sport) ou d’affaires (famille, mission, réunion).

2.2: Formes de tourisme

Le tourisme se décline en plusieurs catégories en fonction de la provenance et de la


destination des visiteurs. Ainsi, l’OMT a effectué la classification suivante :
Tourisme intérieur
Cette forme désigne les activités des visiteurs d’un pays donné, abstraction faite de leur
provenance. A ce titre, il englobe tourisme interne et international.
Tourisme interne
Cette catégorie comprend les activités touristiques déployées dans un pays donné par les
résidents de ce dernier.
Tourisme international
Il renvoie à l’ensemble des déplacements touristiques en dehors des frontières
nationales.
Tourisme national
Le tourisme national est une combinaison du tourisme interne et du tourisme émetteur.
Ainsi, il comprend les activités des visiteurs issus d’un pays à l’intérieur et en dehors de celui-
ci.
Tourisme émetteur
C’est l’ensemble des activités touristiques déployées par des résidents d’un pays qui se
déplacent vers des destinations en dehors de celui-ci.
Page 4
Tourisme récepteur
Comprend les activités d’un visiteur non-résident dans les limites du pays de référence,
dans le cadre d’un voyage du tourisme récepteur.

Chapitre III: Tourisme Roumanie

En Roumanie il y a plusieurs formes de tourisme pratiquées c’est pour qu’on propose


plusieurs types de circuits touristiques: en Transylvanie, en Bucovine, en Maramures, dans
le Delta du Danube, à la Mer Noire ou dans la capitale Bucarest.

3.1: L’AGROTOURISME chez l’habitant


C’est une des formules les plus attrayantes parce qu’elle permet de prendre
connaissance des traditions tout en bénéficiant du confort modern. Ce type de séjour vous
donnera entire satisfaction, il vous permettra d’apprécier l’univers des villages roumains qui
ont su developer intelligemment leur tourisme rural.
Destinations pour le tourisme rural: Rucar-Bran (Bran, Moeciu, Sirnea, Fundata,
Pestera, Magura), le Marmures (Botiza, Barsana, Ieud, Bogdan Voda, Rogoz, Saoanta), la
region de Marginimea Sibiului en Transylvanie (Sibiel, Saliste, Jina, Rasinari), le pays des
Moti dans les monts Apuseni et la vallée d’Aries (Arieseni, Avram Iancu, Horea,
Scarisoara, Vidra).

3.2: LES VOYAGES LOISIRS ARTISTIQUES


L’artisanat populaire roumain est de grande qualité. Cela vaut la peine de venir faire un
séjour en Roumanie rien que pour voir comment les maitres artisants fabriquent des objets
courants ou décoratifs en bois (icons, cuillers, vases – Maramures et Bucovine ) ou pour
apprendre ;a technique de la peinture sur verre ( en Transylvanie – Sibiel, Brasov), sur la
céramique ( Corund, Horezu, Cosesti), de la peinture populaire naive ( Brusturi, Bacau,
Resita), de la fabrication artisanale des costumes traditionnels, des masque et des tapis (
Maramures, Sibiu, Bucovine), de la (Marginea), de la decoration des oeufs ( Bucovine), du
tressage du rotin et de l’osier ( Marmures).

Page 5
3.3: LE TOURISME CULTUREL en Roumanie
La Roumanie a un patrimoine culturel trés riche sur tout son territoire. Juste quelques
noms des Roumanies les plus connus au dela des frontiers nationales: C.Brancusi, George
Enescu, Emil Cioran, Lucian Pintilie , Andrei Serban, Angela Gheorghiu, Nicolae Zamfir,
Nadia Comaneci, Ion Tiriac, Nastase ecc.
Ne pas oubliez aussi le patrimonie mondial culturel et naturel de I’UNESCO: 7
biens cultureless matériels, don’t six culturels (la citadella de Sighisoara, les églises fortifies
de Transylvanie , les monastéres de Moldavie à fresques extérieures, les églises en bois de
Maramures, le monastére Hurez, les citadelles daces des months Orastiei) et un naturel ( Delta
du Danube) ainsi qu’un bien culturel immatériel (la dance “Calusul”.)

3.4: LE TOURISME RELIGIEUX en Roumanie


La Roumanie est natamment l’espace de la religion ortodoxe, pratiquement dans toutes
les région vous allez découvrir des centaines d’églises et de monastéres comme témoignage
de l’importance de la religion dans ce pays. Pour les pelerinages religieux et aussi pour la
beauté des églises et monastéres on vous conseille:
- Les monastéres du nord de la Moldavie – la Bucovine – notamment ceux qui ont
des fresques murales extérieures : Humor, Moldovita,Sucevita, Voronet, Arbore,
Putna.
- Les élises en bois de Maramures ( Moisei, Barsana, Ieud, Surdesti, Budesti)
- Les monastéres du nord de l’Oltenie ( Hurez, Bistrita, Cozia, Tismana, Govora)
- Les monastéres de la région de Neamt (Neamt, Agapia, Varatec, Secu, Sihastria)

L’ancien monastére franciscain Sumuleu ( à 3 km de Miercurea Ciuc) est le principal


lieu de rassemblement religieux des Sicules qui chauque année à la Pentecote y organisent
de plus grand pélerinage de l’Europe de l’Est. Ce monastére a été contruit par Iancu de
Hunedoara au XV-éme siècle.
L’église catholique – romaine de Cacia (à 40 km de Suceava) déclarée Basilica Minor
en l’an 2000 par le Pape Jean Paul II est un célébre lieu de pélerinage, notamment à
l’occasion de l’Assomption,le 15 aout. Cet edifice religieux conserve une icone
miraculeuse ( la Madonne Noire).

Page 6
3.5: LE TOURISM THERMAL, LA THALASSO en Roumanie
Les nombreuses sources d’eau minérale et lacs salins, à effets thérapeutiques font de la
Roumanie une destination privilégiée pour ceux qui recherchent des traitements de remise
en forme et des cures thalasso. Les stations thermals les plus anciennes sont Baile
Herculane, Bale Felix, Sovata, Calimanesti Caciulata, Baile Tusnad, Eforie Nord,
Neptun, Techirghiol. Ne pas oublier le centre thalasso de Ana Aslan (avec ses cremes
miraculeuses Gerovital) sur le littoral de la Mer Noire –Eforie Nord.

3.6: LE TOURISME GASTRONOMIQUE en Roumanie


“Tuica” ou “palinca” – distillat de fruits trés for , “la ciorba”- la fameuses soupe
roumanie de viande au différentes gouts. En Transylvanie les différentes sorts de boudin,
les saucisses ou le jambon démontrent l’art des maitresses des maisons roumanies. Les
lard fumè avec des legumes, une purée d’oeties préparé avec du lait ou de la crème fraiche
et beaucoup d’ail, les crepes au fomage (urda) et au fenouil, les champignons de la
Bucovine, matiére premiére pour les potages, les plats à base de pomme de terrenet de
chou, toujours presentes, la polente avec un sort le plat traditionnel roumain „le
sarmalute”(chou et viande haché) ou “les mici”( un sort de soucissons picants).

Conclusion

Tout comme la plupart de ses voisins, la Roumanie est peu connue. Son entrée dans
l’Union Européenne en 2007 n’a pas grandement accéléré le tourisme. Néanmoins, un
voyage ici ne se solderait que par des points positifs : un peuple toujours souriant malgré
les années de souffrances sous le régime de Ceaușescu, la multitude des paysages et des
régions qui plairont à tous (montagnes, forêts, stations balnéaires, édifices religieux de
toutes sortes et châteaux à foison), et un coût de la vie peu élevé avec en prime des billets
d’avion pas cher pour s’y rendre.

Page 7
Bibliographie

https://www.ostelea.ma/blog/tourisme-international/quest-ce-que-le-tourisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Roumanie#Tourisme
file:///C:/Users/User/Downloads/40086789-Types-de-Tourisme.pdf
http://www.salutroumanie.com/tourisme-roumanie.html

Page 8

Centres d'intérêt liés