Vous êtes sur la page 1sur 2

Phonétique française

Une des choses qui rend le français difficile est sa phonétique, parce que la façon de
prononcer les lettres par rapport à l'espagnol change beaucoup, et parfois la
prononciation est totalement différente de son orthographe, mais c'est une question de
pratique.

Dans cette section, vous apprendrez qu’il est loin d’être impossible pour un espagnol de
parler un français correct, et encore moins pour vous!

Les voyelles

Ici, vous avez le moyen de prononcer et de distinguer les différentes voyelles et


diphtongues.

Diphtongues

Et ici, vous avez le moyen de prononcer et de distinguer les diphtongues en français.

Voyelles nasales

Outre les voyelles et les diphtongues, il faut savoir distinguer et prononcer correctement
les voyelles nasales, qui ont leur particularité.

La liaison

Quand on prononce les mots joints ...

Consonant

Ici, vous avez le moyen de prononcer et de distinguer les sons consonantiques du


français.

L'alphabet français

Et pour que tout soit ensemble, voici comment prononcer l’alphabet français.

Accents français

Les célèbres accents français sont le résultat de sa phonétique. Apprenez à les distinguer
et à les comprendre pour améliorer votre prononciation.
La phonetique artulatoire

C’est celui qui étudie les sons d’une langue du point de vue physiologique, c’est-à-dire
qu'il décrit quels organes oraux interviennent dans sa production, dans quelle position ils
se trouvent et comment ces positions varient les différentes voies que l’air peut emprunter
lorsqu’il quitte la bouche, le nez ou la gorge, de manière à produire différents sons. Il ne
traite pas de toutes les activités impliquées dans la production d'un son, mais il
sélectionne uniquement celles qui ont à voir avec le lieu et la forme d'articulation.

Les symboles phonétiques et leurs définitions articulatoires sont les descriptions


abrégées de telles activités. Les symboles phonétiques les plus fréquemment utilisés
sont ceux adoptés par l’Association phonétique internationale dans l’alphabet phonétique
international (A.F.I.), écrits entre crochets.

Les organes impliqués dans l'articulation du son sont mobiles ou fixes. Les lèvres, la
mâchoire, la langue et les cordes vocales sont mobiles, parfois appelés organes
articulatoires. Avec son aide, le locuteur modifie la sortie d’air provenant des poumons.
Les dents, les alvéoles, le palais dur et le palais mou sont fixés.

Les sons sont produits lorsque deux organes articulatoires sont en contact, par exemple
le bilabial (p), ce qui nécessite un contact entre les deux lèvres; également lorsqu'un
organe fixe et articulatoire est contacté et que le son est nommé en fonction des organes
qui produisent l'articulation ou le point d'articulation, tel que le son labiodental (f) qui
nécessite un contact entre la lèvre inférieure et le incisives supérieures Lorsque la langue
est l'organe mobile, il n'y a aucune référence à celle-ci dans la dénomination du son,
aussi le son (t) produit lorsque la langue touche l'arrière des incisives supérieures est
appelé dentaire.

Les organes que les humains utilisent pour la production de la parole ne sont pas
exclusifs à cette fin, mais leurs fonctions principales sont digestives ou respiratoires. La
phonétique articulatoire utilise principalement les données fournies par d'autres sciences,
notamment l'anatomie.

La production de la parole se déroule en trois phases: initiation, phonation et articulation.