Vous êtes sur la page 1sur 18

CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

II.1-Introduction
Une fois la conception est faite, c’est à dire la disposition des éléments porteurs verticaux
et horizontaux étant choisie, il faut fixer leurs dimensions. Chaque élément doit être
dimensionné, vis à vis des conditions de résistance et de déformation .
Le pré dimensionnement a pour but “ le pré-calcul “des sections des différents éléments
résistants. Il sera fait selon les règles du BAEL 91 et le RPA 99/version2003, pour arriver à
déterminer une épaisseur économique afin d’éviter un surplus d’acier et du béton .
Notions sur les charges réglementaires:
Les charges réglementaires sont en général :
- Les charges permanentes qui présente le poids mort (G).
- Les charges d’exploitation ou surcharges (Q).
-Les charges permanentes:
Il s'agit de prendre en compte le poids réel des éléments mis en œuvre pour construire le
bâtiment. Là encore, afin d'uniformiser et faciliter les procédures de calcul, le législateur
fourni des listes des poids volumiques en fonction des matériaux utilisés. Ces listes sont
disponibles dans le Document Technique Règlementaire (D.T.R) des charges permanentes et
charges d'exploitations.
-Les charges d’exploitation:
Tout bâtiment entre dans une catégorie réglementaire et doit être capable de supporter les
charges et sollicitations correspondant à une utilisation "normale ."
Pour faciliter la prise en compte de ces chargements, sans avoir à les recalculer
Systématiquement, le législateur a choisi de définir des charges réglementaires. Celles-ci sont
présentées dans le D.T.R des charges permanentes et charges d'exploitations.
II.2-Pré dimensionnement de plancher
Les dalles sont des plaques minces dont l’épaisseur est faible par rapport aux autres
dimensions et qui peuvent reposer sur 2, 3 ou 4 appuis. Ce type d’élément travail
essentiellement en flexion. La hauteur du plancher doit satisfaire la condition suivante:
(BAEL 91mod 99)
ℎ𝑡 ≥ 𝐿/22.5
Avec:
ht : hauteur totale du plancher.
L : longueur de la portée maximale de la grande travée dans le sens des poutrelles
ℎ𝑡 ≥ 4.50/22.5 ==> ℎ𝑡 ≥ 0.20 𝑚
On prend l’épaisseur de la dalle (16+4) cm.
h = 16 cm, h0 = 4 cm.

UNIVERSITE DE KHENCHELA 13
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟔 : 𝑷𝒍𝒂𝒏𝒄𝒉𝒆𝒓 𝒆𝒏 𝒄𝒐𝒓𝒑𝒔 𝒄𝒓𝒆𝒖𝒙


L’épaisseur des dalles dépend aussi bien des conditions d’utilisation que des vérifications de
résistance.
a) Résistance au feu:
- e=7 cm pour une heure de coup de feu.
- e=11 cm pour deux heures de coup de feu. Condition vérifiée
- e=17,5 cm pour quatre heures de coup de feu.

b) Isolation phonique:
Selon les règles technique « CBA93 » en vigueur en l’Algérie l’épaisseur du plancher doit
être supérieure ou égale à 13 cm pour obtenir une bonne isolation acoustique.
II.2.1-Pré dimensionnement des poutrelles :

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟕 : 𝑷𝒐𝒖𝒕𝒓𝒆𝒍𝒍𝒆 𝒆𝒏 𝑻

Selon les règles (BAEL91 mod 99) :

0,3 ℎ𝑡 < 𝑏0 < 0,8 ℎ𝑡

e : épaisseur totale de la dalle.


Donc 6cm ≤ b0 ≤ 16cm. Pour des raisons constructives on prend 𝑏0 = 8 𝑐𝑚.
Le corps creux commercialisé à une hauteur de16cm et une longueur de 52 cm.

UNIVERSITE DE KHENCHELA 14
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Détermination la largeur de la table de compression (BAEL 91 pratique ):


Cette largeur définit la dimension de la zone de compression.
Avec : b = 2b1 +b0
Selon le BAEL 91:
𝑏1 ≤ (𝐿0 / 2) = (𝑏 − 𝑏0 ) / 2 = 27𝑐𝑚.
𝑏1 = 𝑚𝑖𝑛 { 𝑏1 ≤ 𝐿 / 10 = 450 / 10 = 45𝑐𝑚.
6ℎ0 ≤ 𝑏1 ≤ 8ℎ0 => 24 ≤ 𝑏1 ≤ 32.
Avec L0 : b – b0 , largeur du coup creux
L : la portée de la travée
Donc on prend 𝑏1 = 26 𝑐𝑚
Donc : 𝑏 = 8 + 26 𝑥 2 = 60𝑐𝑚

Notre poutrelle a les Caractéristiques géométriques suivantes :

- ℎ0 = 4𝑐𝑚. − 𝑏 = 60𝑐𝑚. − 𝑏1 = 26 cm.

- ℎ = 16𝑐𝑚 . − 𝑏0 = 8𝑐𝑚.

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟖 : 𝑫𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒑𝒐𝒖𝒕𝒓𝒆𝒍𝒍𝒆𝒔

II.3-Pré dimensionnement des poutres :


En ce qui concerne les poutres, il est préférable de prévoir des poutres plutôt hautes car
elles sont plus économiques, plus facile à ferrailler et à bétonner tout en respectant les critères
architecturaux. Il est aussi conseillé d’assurer au maximum que possible la continuité des
poutres pour minimiser le ferraillage utilisé.
Les poutres utilisées seront de section rectangulaire .
Soient :
L : longueur de la portée maximale de la grande travée .
h : hauteur de la poutre .
b : largeur d’une section rectangulaire
Pour leur pré dimensionnement, à appliquer la formule suivante:
𝐿/15 ≤ ℎ ≤ 𝐿/10 𝑒𝑡 0.3ℎ ≥ 𝑏 ≥ 0.6ℎ

UNIVERSITE DE KHENCHELA 15
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

- Pour les poutres principales Lmax = 4.60 m = 460 cm.


30.66 𝑐𝑚 ≤ ℎ ≤ 46 𝑐𝑚 𝑜𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑 ℎ = 45𝑐𝑚.
13.5 𝑐𝑚 ≥ 𝑏 ≥ 27 𝑐𝑚 𝑜𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑 𝑏 = 30 𝑐𝑚.
- Pour les poutres secondaires Lmax = 4.50 m = 450 cm.
30 𝑐𝑚 ≤ ℎ ≤ 45 𝑚 𝑜𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑 ℎ = 35𝑐𝑚.
10.5 𝑐𝑚 ≥ 𝑏 ≥ 21 𝑐𝑚 𝑜𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑 𝑏 = 30 𝑐𝑚
Les sections transversales de nos poutres sont schématisées dans la figure (8) ci-dessous :

- Les poutres principales - - Les poutres secondaires -


𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟗 : 𝑫𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒑𝒐𝒖𝒕𝒓𝒆𝒔

Vérification des dimensions de la section selon les règles RPA99 v2003:


Suivant l’article 7.5.1 des règles RPA99 v2003, les conditions suivantes doivent être vérifiées
𝑏 ≥ 20 𝑐𝑚.
ℎ ≥ 30 𝑐𝑚.
ℎ/𝑏 > 4.
- Pour les poutres principales:
𝑏 = 30 𝑐𝑚 ≥ 20𝑐𝑚. 𝒄 𝒗.
ℎ = 45 𝑐𝑚 ≥ 30𝑐𝑚. 𝒄 𝒗.

= 1.5 ≤ 4. 𝒄 𝒗.
𝑏
- Pour les poutres secondaires:
𝑏 = 30 𝑐𝑚 ≥ 20𝑐𝑚. 𝒄 𝒗.
ℎ = 35 𝑐𝑚 ≥ 30𝑐𝑚. 𝒄 𝒗.

= 1.16 ≤ 4. 𝒄 𝒗.
𝑏
Donc les sections adoptées passent vis-à-vis les conditions imposées par les RPA.

UNIVERSITE DE KHENCHELA 16
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Poutre palier :
C’est une liaison entre palier (table de l’escalier) et poteau.
Pour leur pré dimensionnement, à appliquer la formule suivante:
𝐿/15 ≤ ℎ ≤ 𝐿/10 𝑒𝑡 0.3ℎ ≥ 𝑏 ≥ 0.6ℎ
Pour la poutre palier Lmax = 3.70 m = 370 cm.
2466 𝑐𝑚 ≤ ℎ ≤ 37 𝑐𝑚 𝑜𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑 ℎ = 35𝑐𝑚.
10.5 𝑐𝑚 ≥ 𝑏 ≥ 21 𝑐𝑚 𝑜𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑 𝑏 = 30 𝑐𝑚.

𝑏 = 30 𝑐𝑚 ≥ 20𝑐𝑚. 𝒄 𝒗.
ℎ = 35 𝑐𝑚 ≥ 30𝑐𝑚. 𝒄 𝒗.

= 1.16 ≤ 4. 𝒄 𝒗.
𝑏

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟎 : 𝒍𝒂 𝒑𝒐𝒖𝒕𝒓𝒆 𝒑𝒂𝒍𝒊𝒆𝒓

2.7. Pré dimensionnement des poteaux :


Le poteau est un élément essentiel de la structure, généralement vertical, dont la longueur
est grande par rapport aux autres dimensions transversales. Selon les règles CBA93, article
B.8.4.1, l’effort dans le poteau doit vérifier que:
𝑩𝒓 𝒇𝒄𝟐𝟖 𝑨𝒔 𝒇𝒆
𝑵𝒖 ≤ 𝑵𝒍𝒊𝒎 = 𝜶 ( + ) (∗)
𝟎. 𝟗 𝜸𝒃 𝜸𝒔
Avec:
Nu, est l’effort normal ultime pondéré, que l’on déduit après descente de charges.
Br, est la section de béton réduite de 2cm suivant chaque côté, c'est-à-dire:
𝑩𝒓 = (𝒂 − 𝟐𝒄𝒎) × (𝒃 − 𝟐𝒄𝒎)
α, est coefficient qui déponde de l’élancement de l’élément poteau λ par la formule suivante:
𝟎.𝟖𝟓
𝑝𝑜𝑢𝑟 ∶ 𝝀 < 50 𝑜𝑛 à ∶ 𝜶 = 𝜷(𝝀) B.8.2.1 (CBA93)

Dont:

UNIVERSITE DE KHENCHELA 17
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

𝝀 𝟐
𝜷(𝝀) = 𝟏 + 𝟎. 𝟐 ( )
𝟑𝟓

Pour les sections rectangulaires il est préférable de prendre λ < 35, de ce fait, on va prendre :
λ = 35, ce qui conduit à:
35 2
𝛽(35) = 1 + 0.2 ( ) = 𝟏. 𝟐
35

Suivant l’article B.8.4.1 du BAEL91, et puisque la moitié des charges est appliquée avant 90
jours, les valeurs de α sont à diviser par 1.1, c'est-à-dire β(λ) sera multiplier par 1.1.
A partir de l’équation(*), on peut faire sortir Br comme suit:

𝟏. 𝟏 𝜷 𝑵𝒖
𝑩𝒓 ≥ ( )
𝒇𝒃𝒄 𝑨𝒔
+ 𝟎. 𝟖𝟓 𝒇
𝟎. 𝟗 𝑩𝒓 𝒔𝒖

𝑨𝒔
Où : représente le taux d’acier dans la section du poteau. Pour notre cas on va retenir le
𝑩𝒓

ferraillage minimal pour un poteau, qui est selon l’article 7.4.2.1 des règles RPA, pour la zone
sismique -a a égale à : 0.8%.
Donc on peut simplifier la formule de Br, comme suit:

𝟏. 𝟑𝟐 𝑵𝒖
𝑩𝒓 ≥ ( ) (𝑰)
𝒇𝒃𝒄
𝟎. 𝟗 + 𝟎. 𝟎𝟎𝟔𝟖 𝒇𝒔𝒖
2.7.1. Descente de charges
La descente de charge est l’opération qui consiste à calculer toutes les charges qui reviennent à
un élément porteur depuis le dernier niveau jusqu’à la fondation. Les charges considérées
concernent les charges permanentes et les charges d’exploitations.
2.7.1.1. Charge Permanente :
2.7.1.1. a. Plancher terrasse inaccessible -Tableau (1) :

UNIVERSITE DE KHENCHELA 18
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟏 : 𝑷𝒍𝒂𝒏𝒄𝒉𝒆𝒓 𝒕𝒆𝒓𝒓𝒂𝒔𝒔𝒆 𝒊𝒏𝒂𝒄𝒄𝒆𝒔𝒔𝒊𝒃𝒍𝒆


Plancher terrasse (non accessible) :
7-Protection gravillon (4cm) ………………………………………... 0,80 KN/m2
6-Ethnicité multicouche (2cm) ……………………………………… 0,12 KN/m2
5-Isolation thermique (4cm) ………………………………………… 0,16KN/m2
4-par vapeur (4 cm)…………………………………………………… 0.10 KN /m2
3-Forme de pente (10cm) …………………………………………… 2,20KN/m2
2-Plancher cops creux (16+4)………………………………………… 2.80 KN/m2
1-Enduit en plâtre sous plafond (2cm) ……………………………….. 0,20 KN/m2

G = 6.38 KN/m2

2.7.1.1. b .Plancher étage courant – Tableau (2) :

UNIVERSITE DE KHENCHELA 19
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟐 ∶ 𝑷𝒍𝒂𝒏𝒄𝒉𝒆𝒓 é𝒕𝒂𝒈𝒆 𝒄𝒐𝒖𝒓𝒂𝒏𝒕

Plancher étage courant :


1-Cloison de séparation ................................................................. 1,00 KN/m2
2-Revêtement en Carrelage (2cm) ................................................. 0,44KN/m2
3-Mortier de pose (2cm) ................................................................ 0,40 KN/m2
4-Lit de sable (3cm) ...................................................................... 0,54 KN/m2
5-Plancher corps creux (16+4) ..................................................... 2.80 KN/m2
6-Enduit en plâtre (2cm) ................................................................ 0,20 KN/m2

G =5,38 KN/m2.

Charge due au mur extérieur :

Les dimensions et les constituants du


mur extérieur, sont détaillés dans la
figure (10). Dans cet article, on va
seulement quantifier la charge
permanente due au mur extérieur, qui
est linéairement répartie sur les
poutres en question.
𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟑 ∶ 𝑴𝒖𝒓 𝒆𝒙𝒕é𝒓𝒊𝒆𝒖𝒓

UNIVERSITE DE KHENCHELA 20
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Mur extérieur en double paroi (e = 25cm)


1-Enduit extérieur en ciment …………………………………… ...0,36 KN/m2
2-Brique creuse (15cm) …………………………………………....1.35KN/m2
3-Vide d’air (e = 5cm) ……………………………………………. 0,00 KN/m2
4-Brique creuse (10cm) …………………………………………....0.90KN/m2
5-Enduit en plâtre …………………………………………………..0,20 KN/m2

G = 2,81 KN/m2

Les charges calculées de mur extérieur, se distribuent linéairement on les multipliant par la
hauteur d’étage h diminué par la hauteur des poutres, ce qui donne :
𝐺 = 2.81 × (3.06 − 0.35) = 𝟕. 𝟔𝟏 𝑲𝑵/𝒎𝒍
Avec 30% d’ouverture : 7.61 0,70 = 𝟓. 𝟑𝟐 𝑲𝑵/𝒎𝒍
Par conséquent on a des murs dont leurs charges permanentes est égale a : 5.32KN/ml
II.4-Pré dimensionnement de l’acrotère : Goutier
Un mur acrotère est un muret en béton armé coulé sur place situer en périphérie de toiture
terrasse pour permettre le relevé d’étanchéité, et il forme une paroi contre toute chute.
L’acrotère du présent projet, s’aperçoit avec les dimensions définies sur la figure (8)
suivante :

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟒 ∶ 𝒅𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝒍′ 𝒂𝒄𝒓𝒐𝒕é𝒓𝒆

Charge due à l’acrotère :


Les dimensions de l’acrotère sont détaillées dans la figure.8, et sa charge permanente sera
recensée comme suit :
G acrotère = S acrotère × 25KN/m3 + S revêtement × 18 KN/m3
Donc on aura :
0.08 + 0.10
𝐺𝑎𝑐𝑟𝑜𝑡è𝑟𝑒 = [0.50 × 0.10 + ( × 0.20)] × 25
2
+ [(0.6 + 0.20 + 0.08 + 0.10 + 0.50) × 0.02] × 18 = 𝟐. 𝟐𝟑𝟐 𝑲𝑵/𝒎𝒍

UNIVERSITE DE KHENCHELA 21
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

2.7.1.2. Surcharge d’exploitation :


Le bâtiment est à usage d’habitation courant, ce qui implique :
Q0 = 1,000 KN/m² Terrasse Non Accessible.
Q1 = 1,500 KN/m² Etage Courant.
Qb = 3,500 KN/m² Les balcons.
Dégression des Surcharges d’Exploitation :
La loi de dégression verticale des charges variables s’applique pour les bâtiments à grand
nombre de niveaux dont les occupations peuvent être considérées comme indépendantes. Le
principe de cette loi est exposé comme suit
𝑆𝑜𝑢𝑠 𝑡𝑒𝑟𝑟𝑎𝑠𝑠𝑒 … … … … … … … … 𝑄0 .
𝑆𝑜𝑢𝑠 é𝑡𝑎𝑔𝑒 1 … … … … … … … … . . 𝑄0 + 𝑄1.
𝑆𝑜𝑢𝑠 é𝑡𝑎𝑔𝑒 2 … … … … … … … … . 𝑄0 + 0,95 (𝑄1 + 𝑄2 ).
𝑆𝑜𝑢𝑠 é𝑡𝑎𝑔𝑒 3 … … … … … … … … . 𝑄0 + 0,90 (𝑄1 + 𝑄2 + 𝑄3 ).
𝑆𝑜𝑢𝑠 é𝑡𝑎𝑔𝑒 4 … … … … … … … … . 𝑄0 + 0,85 (𝑄1 + 𝑄2 + 𝑄3 + 𝑄4 ).
3 n
𝑆𝑜𝑢𝑠 é𝑡𝑎𝑔𝑒 𝑛 … … … … … 𝑄0 + (𝑄1 + 𝑄2 + ⋯ … … … . + 𝑄𝑛 ) 𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑛 ≥ 5.
2n
Etage Indice Valeur non cumulée Valeur cumulée des
des surcharges surcharges
TERRASSE Q0 1.00 1.00
Sous Etage 1 Q1 1.50 2.50
Sous Etage 2 Q2 1.50 3.85
Sous Etage 3 Q3 1.50 5.05
Sous Etage 4 Q4 1.50 6.10
- Tab(1) –

UNIVERSITE DE KHENCHELA 22
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

-Calcul des charges et surcharges revenant aux poteaux :

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟓 : 𝑺𝒖𝒓𝒇𝒂𝒄𝒆 𝒅’𝒊𝒏𝒇𝒍𝒖𝒆𝒏𝒄𝒆 𝒓𝒆𝒗𝒆𝒏𝒂𝒏𝒕 𝒂𝒖 𝒑𝒐𝒕𝒆𝒂𝒖

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟔 : 𝒅𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆 𝑺𝒖𝒓𝒇𝒂𝒄𝒆 𝒅’𝒊𝒏𝒇𝒍𝒖𝒆𝒏𝒄𝒆 𝒓𝒆𝒗𝒆𝒏𝒂𝒏𝒕 𝒂𝒖 𝒑𝒐𝒕𝒆𝒂𝒖

Comme il est indiqué dans la figure (11) Le poteau le plus sollicité dans le bloc est le poteau
(B-2) sa surface de chargement est schématisée dans la figure (12).
- Surface d’influence revenant au poteau
𝑆 = ( 4.9 − 0.3) 𝑥 (2.79 − 0.3) = 11.45 𝑚²
- volumes des poutres
Poutres principales : 𝐺𝑝𝑝 = 0,30 𝑥 0,45 𝑥 4.60 = 0.621 𝑚3
Poutres secondaire : 𝐺𝑝𝑠 = 0,3 𝑥 0.35 𝑥 2.79 = 0.292 𝑚3

UNIVERSITE DE KHENCHELA 23
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

-volume des poteaux :


Le volume des poteaux sera pris en compte dans le calcul, en fur et à mesure que leurs
sections réelles seraient fixées.
Le tableau suivant présente la descente de charges de la charge permanente du poteau (B 2)
Niveau Elément G (KN)

P. terrasse : (11.45*6.38) 73.05


p.p. principale : (0.45*0.30*25*4.60) 15.52
Terrasse p.p. secondaire (0.35*0.30*25*2.79) 7.32
4emeetage
p. poteau Br*3.06*25) Br*76.5
total 95.89+Br*76.5
Plancher .e .c (11.45*5.38) 61.60
p.p. principale : (0.45*0.30*25*4.60) 15.52
3emeetage p.p. secondaire (0.35*0.30*25*2.79) 7.32
p. poteau Br*3.06*25) Br*76.5
total 84.44+Br*76.5
2emeetage Pec+pp+ps+poteau (3,06m) 84.44+Br*76.5
1emeetage Pec+pp+ps+poteau (3,06m) 84.44+Br*76.5
RDC Pec+pp+ps+poteau (3,06m) 84.44+Br*76.5
Total ƩG 433.65+Br*382.50
- Tab(2) –

Poids des Poids Poids G cumulée (KN) Q cumulée


niveau planchers des des G(KN) Q(KN) (KN)
poutres poteaux
Terrasse 73.05 22.84 Br*76.5 95.89+Br*76.5 95.89+Br*76.5 1.00*11.45 11.45
4eme
3eme 61.60 22.84 Br*76.5 84.44+Br*76.5 180.33+Br*153 2.50*11.45 28.625
2eme 61.60 22.84 Br*76.5 84.44+Br*76.5 264.77+Br*229.50 3.85*11.45 44.08
1eme 61.60 22.84 Br*76.5 84.44+Br*76.5 349.21+Br*306 5.05*11.45 57.82
RDC 61.60 22.84 Br*76.5 84.44+Br*76.5 433.65+Br*382.50 6.10*11.45 69.84 KN

- Tab(3) –

UNIVERSITE DE KHENCHELA 24
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Ainsi on trouve après descente de charges que :


𝑮𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍 = 𝟒𝟑𝟑. 𝟔𝟓 + 𝑩𝒓 𝟑𝟖𝟐. 𝟓𝟎 𝑲𝑵
{
𝑸𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍 = 𝟔𝟗. 𝟖𝟒 𝑲𝑵

Donc on peut calculer l’effort normal ultime dans le poteau P5 (B-2) comme suit :
𝑵𝒖 = 𝟏. 𝟑𝟓 𝑮𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍 + 𝟏. 𝟓 𝑸𝒕𝒐𝒕𝒂𝒍
𝑁𝑢 = 1.35 × (382.50 𝐵𝑟 + 433.65) + 1.5 × 69.84
→ 𝑵𝒖 = 𝟓𝟏𝟔. 𝟑𝟕𝟓 𝑩𝒓 + 𝟔𝟗𝟎. 𝟏𝟖𝟕 𝑲𝑵
On remplaçant Nu dans la formule(𝐼), on peut ainsi déduire la valeur minimale de Br, et par
conséquent on pré dimensionne le poteau en question :

1.32 (516.375 𝐵𝑟 + 690.187)


𝐵𝑟 ≥ [ ]
14.2 ∗ 0.85 3
( + 0.0068 × 348) × 10
0.9
→ 𝐵𝑟 ≥ 0.0432016 𝐵𝑟 + 0.0437449
→ 𝑩𝒓 ≥ 𝟎. 𝟎𝟒𝟓𝟕𝟐 𝒎𝟐 = 𝟒𝟓𝟕. 𝟐𝟎 𝒄𝒎²
On va choisir des poteaux à section carre 𝐵𝑟 = 𝑎 × 𝑎
𝐵𝑟 = 𝑎 × 𝑎 ≥ 457.20 𝑐𝑚²,
𝑎 ≥ √457.20 = 𝟐𝟏. 𝟑𝟖𝟐 𝒄𝒎.
On adopte : 𝒂 = 𝟑𝟎 𝒄𝒎.
Comme il est
schématisé dans la figure
II.10, le poteau (B-2) aura
une section de 30x30
cm2.

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟕 : 𝑫𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏𝒔 𝒅𝒆𝒔 𝒑𝒐𝒕𝒆𝒂𝒖𝒙

UNIVERSITE DE KHENCHELA 25
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Vérification de la section du poteau P5 aux conditions des règles RPA :


Suivant l’article 7.4.1 des règles RPA, les dimensions de la section transversale du poteau,
doivent vérifiées les conditions suivantes pour la zone -a :
𝐦𝐢𝐧(𝒃𝟏 , 𝒉𝟏 ) ≥ 𝟐𝟓 𝒄𝒎 min(30,30) = 𝟑𝟎 ≥ 25 𝑐𝑚 𝒄𝒗
𝒉𝒆 306
𝐦𝐢𝐧( 𝒃𝟏 , 𝒉𝟏 ) ≥ min(30,40) = 𝟑𝟎 ≥ = 𝟏𝟓. 𝟑𝟎 𝑐𝑚 𝒄 𝒗
𝟐𝟎 20
𝒉𝟏 30
𝟎. 𝟐𝟓 ≤ ≤𝟒 0.25 ≤ = 𝟏. 𝟎𝟎 ≤ 4 𝒄𝒗
{ 𝒃𝟏 { 30
Vérification de la compatibilité des dimensions entre poteaux et poutres :
Cette vérification sera conduite selon la figure.7.4 de l’article 7.5.1 des règles RPA, intitulée
« dimensions à respecter par les poutres » : (Voir figure.12)

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟏𝟖 : 𝒔𝒄𝒉é𝒎𝒂 𝒊𝒏𝒕𝒆𝒓𝒔𝒆𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒑𝒐𝒕𝒆𝒂𝒖 𝒑𝒐𝒖𝒕𝒓𝒆

𝒃𝟏 = 𝒉𝟏 = 𝟑𝟎 𝒄𝒎
𝒃𝟏 𝒉𝟏
30 − 30 = 0 𝑐𝑚 ≤ 𝑚𝑎𝑥 ( , ) ≤ 15 𝑐𝑚 𝒄 𝒗.
2 2

UNIVERSITE DE KHENCHELA 26
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

II.3.Pré dimensionnement des balcons :


L’estimation de l’épaisseur de balcon se fait par la condition suivante :
e 1

L 16
𝐿 = 140 𝑐𝑚. Donc 𝑒 ≥ 140⁄16 → 𝑒 ≥ 8.75 𝑐𝑚 donc on adopte 𝑒 = 15𝑐𝑚

-Vérification de la flèche :
Suivant les règles B.A.E.L 91 mod99 (chapitre 11.2), les flèches admissible pour les
éléments supports en console :
𝑳
𝒇̅ = 𝑠𝑖 ∶ 𝑳 ≤ 𝟐𝒎
𝟐𝟓𝟎
Avec : L : la portée de console. On a 𝐿 = 125𝑐𝑚
Donc la flèche admissible égale à :
125
𝑓̅ = = 0.50 𝑐𝑚.
250
Pour vérifier la flèche, on considère une bande de la dalle de largeur 𝑏 = 1 m avec une
épaisseur𝑒 = 15𝑐𝑚.
Evaluation des charges de balcon :

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰 . 𝟏𝟗 : 𝑫é𝒕𝒂𝒊𝒍𝒔 𝒄𝒉𝒂𝒓𝒈𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒃𝒂𝒍𝒄𝒐𝒏

G
Charge unitaire
(KN/m²)
1. Revêtement en carrelage (2 cm). 0,2 KN/ m3.cm 0.40
2. Mortier de pose (2 cm). 0,2 KN/ m3.cm 0.40
3. Lit de sable (3 cm) 18 KN/m²/cm 0.54
4. Dalle en béton armé (e =15 cm) 25 KN/m3 3.75
0.18
5. Enduit en ciment (2 cm) 0.36
KN/m3/cm
Total 5.45
- Tab(4) –

UNIVERSITE DE KHENCHELA 27
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Surcharge d’exploitation : 𝑄 = 3.5 𝐾𝑛/𝑚𝑙


La charge à l’ELS :𝑞 = 𝐺 + 𝑄 = 5.45 + 3.5 = 8.95 KN/ml
La déformation verticale maximale que peut subir la console à l’extrémité, est donnée par :
𝟓 𝒒 𝑳𝟒
𝒇𝒎𝒂𝒙 =
𝟑𝟖𝟒 𝑬 𝑰
3
𝐸 = 11000 × √𝑓𝑐28 = 32164.2 𝑀𝑃𝑎 = 3216.42 𝐾𝑁⁄𝑐𝑚2 .
{ 𝑏 𝑒 3 100 × 153
𝐼= = = 28125 𝑐𝑚4 .
12 12
5 𝑞 𝐿4 5 × 8.95 × 1254
𝒇𝒎𝒂𝒙 = = = 𝟎. 𝟑𝟏 𝑐𝑚
384 𝐸 𝐼 384 × 3216.42 × 28125

𝟎. 𝟑𝟏 𝒄𝒎 ≤ 𝟎. 𝟓𝟎 𝒄𝒎 → 𝒇𝒎𝒂𝒙 ≤ 𝒇̅ 𝒄 𝒗
2.5. Pré dimensionnement des escaliers :
Les escaliers sont des ouvrages de circulation verticaux composés d’une série de marches de
même hauteur permettant la montée ou la descente d’un niveau de plancher à un autre .
Ces ouvrages peuvent être en bois, en acier mais généralement en béton armé. Ces derniers
présentent une grande sécurité en cas d’incendie. L’autre avantage des escaliers en béton armé
est la faculté de les construire sous des formes très nombreuses qui permettent de les adapter à
toutes les dispositions .
Pour les escaliers on considère les paramètres suivants :
h : hauteur de la contre marche, variant de 0.15 à 0.18m .
g : largeur de la marche, variant de 0.26 à 0.36m .
α : Inclinaison de la volée = arc tg (h/g)
Pour le pré dimensionnement en utilisant la formule de Blondel, la hauteur de la marche est
limitée par:
𝟓𝟗 < 2𝒉 + 𝒈 < 66 𝑐𝑚
Avec : g, est le giron, que l’on prendre égale à 30 cm.
Donc on aura:

59 − 𝑔 66 − 𝑔 59 − 30 66 − 30
<ℎ< → <ℎ< → 𝟏𝟒. 𝟓 < ℎ < 𝟏𝟖 𝒄𝒎.
2 2 2 2
On adopte : h=17 cm.
g+2h=30+2*17= 64 cm => 59<64<66 cm 𝒄 𝒗.

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰 . 𝟐𝟎 : 𝒔𝒄𝒉é𝒎𝒂 𝒔𝒕𝒂𝒕𝒊𝒒𝒖𝒆 𝒅𝒆 𝒍′𝒆𝒔𝒄𝒂𝒍𝒊𝒆𝒓

UNIVERSITE DE KHENCHELA 28
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

Le nombre de contremarches est calculer par:


𝑯
𝑵𝒄 =
𝒉
Où : H, est la hauteur d’étage, qui vaut 3.06m.
Ce qui donne :
306
𝑁𝑐 = = 𝟏𝟖 contremarches entre chaque étage.
17
La pente de volés peut ce calculer par :
𝑁𝑐 × 17 9 × 17
𝑡𝑎𝑛 𝛼1 = 1 = = 𝟎. 𝟔𝟑𝟕𝟓 → 𝛼 = 𝟑𝟐. 𝟓𝟏𝟕 °
𝑛1 × 30 8 × 30
𝑁𝑐 : le nombre de contre marche.
𝑛1 : le nombre de marche.
La longueur des volés ce calcul par :

9 × 17 153
𝐿1 = = = 𝟐𝟖𝟒. 𝟓𝟐 𝒄𝒎 ≅ 𝟐. 𝟖𝟓 𝒎
sin 𝛼 sin 32.517
Finalement, l’épaisseur minimale de la paillasse est limitée suivant la condition de résistance
suivante:
𝑳 𝑳
≤𝑒≤
𝟑𝟎 𝟐𝟎
L = 𝐿1 +𝐿2
𝐿1 = 𝟐. 𝟖𝟓 𝒎. Volée
𝐿2 = 𝟏. 𝟒𝟎 𝒎. Palier
Donc on trouve que:
425 425
≤𝑒≤ → 𝟏𝟒. 𝟏𝟔 ≤ 𝑒 ≤ 𝟐𝟏. 𝟐𝟓 𝒄𝒎.
30 20
On adopte : e palier= 20 cm, e volée= 17 cm.

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰. 𝟐𝟏 : 𝑫𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒆𝒔𝒄𝒂𝒍𝒊𝒆𝒓

UNIVERSITE DE KHENCHELA 29
CHAPITRE II Pré Dimensionnement et Descente Charge

2.6. Pré dimensionnement des voiles :


Les voiles sont des éléments en béton armé (préfabriqué) ou coulés sur place et ils sont
destinés à assurer la stabilité de l’ouvrage sous l’effet des actions horizontales et à reprendre
une partie des charges verticales.
-l’épaisseur minimale (𝑒𝑚𝑖𝑛 ) est de 15cm
-A partir de la hauteur d’étage he= 3.06 m et de conditions de rigidité aux extrémités selon
RPA 2003 art 7.7.1.suivantes:
𝒉𝒆
𝒆≥
𝟐𝟎
𝒍 ≥ 𝟒 ∗ 𝒂. (𝑙 : Largeur de voile à déterminer après voir le taux de fréquence).
306
𝑒≥ = 15.30 cm
20

𝑒 ≥ 15.30𝑐𝑚 Soit : 𝒆 = 𝟐𝟎𝒄𝒎

𝑭𝒊𝒈. 𝑰𝑰 . 𝟐𝟐: 𝑷𝒓é 𝒅𝒊𝒎𝒆𝒏𝒔𝒊𝒐𝒏𝒏𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒅𝒆𝒔 𝒗𝒐𝒊𝒍𝒆𝒔

UNIVERSITE DE KHENCHELA 30