Vous êtes sur la page 1sur 58

NM EN 771-1

Norme Marocaine 2016


Indice de classement 10.1.513

Spécification pour éléments de maçonnerie

Partie 1 : Briques de terre cuite

Norme Marocaine homologuée


Par Décision du directeur de l’Institut Marocain de Normalisation N° 3285-16
du 8 Novembre 2016, publiée au B.O. N° 6558 du 6 Avril 2017.

Correspondance
La présente norme nationale est identique à l’EN 771-1:2011+A1:2015 et est
reproduite avec la permission du CEN, Avenue Marnix 17, B-1000
Bruxelles.

Tous droits d’exploitation des Normes Européennes sous quelque forme que ce
soit et par tous moyens sont réservés dans le monde entier au CEN et à ses
Membres Nationaux, et aucune reproduction ne peut être engagée sans
permission explicite et par écrit du CEN par l’IMANOR

Modifications

Examinée et adoptée par la commission de normalisation de la construction immobilière (78)


Editée et diffusée par l’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR)

© IMANOR 2016 ICS : 91.080.30 ; 91.100.25


Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

NM EN 771-1
2016
Indice de classement 10.1.513

Droits d'auteur
Droit de reproduction réservés sauf prescription différente
aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni
utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun
procédé électronique ou mécanique y compris la photocopie
et les microfilms sans accord formel. Ce document est à
usage exclusif et non collectif des clients de l'IMANOR,
Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous
quelque forme que ce soit, même partielle, sont strictement
interdites.

Angle Avenue Kamal Zebdi et Rue Dadi Secteur 21 Hay Riad - Rabat © IMANOR 2016 – Tous droits réservés
Tél : 05 37 57 19 48/49/51/52 - Fax : 05 37 71 17 73
Email : normalisation@imanor.gov.ma
NM EN 771-1:2016

AVANT PROPOS NATIONAL

La présente norme marocaine a été reprise de la norme européenne EN conformément à


l’accord régissant l’affiliation de l’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) au Comité
Européen de Normalisation (CEN).

Tout au long du texte du présent document, lire « … la présente norme européenne … »


avec le sens de « … la présente norme marocaine… ».

Toutes les dispositions citées dans la présente norme, relevant du dispositif réglementaire
européen (textes réglementaires européens, directives européennes, étiquetage et marquage
CE, …) sont remplacés par les dispositions réglementaires ou normatives correspondantes
en vigueur au niveau national.
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

NORME EUROPÉENNE EN 771-1:2011+A1


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Août 2015

ICS : 91.100.25 Remplace EN 771-1:2011

Version française

Spécifications pour éléments de maçonnerie —


Partie 1 : Briques de terre cuite

Festlegungen für Mauersteine — Specification for masonry units —


Teil 1: Mauerziegel Part 1: Clay masonry units

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 3 mars 2011 et inclut l’Amendement A1 approuvé
par le CEN le 11 janvier 2015.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme
européenne. Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales
peuvent être obtenues auprès du Centre de Gestion ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans
une autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et
notifiée au Centre de Gestion, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Ancienne
République yougoslave de Macédoine, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne,
Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège,
Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse
et Turquie.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Centre de Gestion : 17 Avenue Marnix, B-1000 Bruxelles

© CEN 2015 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 771-1:2011+A1:2015 F
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Sommaire
Page

Avant-propos européen ......................................................................................................................................... 4

1 Domaine d'application .......................................................................................................................... 5

2 Références normatives ........................................................................................................................ 5

3 Termes et définitions ............................................................................................................................ 6

4 Matériaux et fabrication ........................................................................................................................ 9

5 Exigences pour les briques de terre cuite .......................................................................................... 9


5.1 Généralités .............................................................................................................................................. 9
5.2 !Briques P : destinées à être utilisées pour les maçonneries protégées" .................................... 10
5.2.1 Dimensions et tolérances (briques !P") ........................................................................................ 10
5.2.2 Configuration (briques !P") ........................................................................................................... 12
5.2.3 Masse volumique (briques !P") ..................................................................................................... 14
5.2.4 Résistance à la compression (briques !P") ................................................................................... 14
5.2.5 Propriétés thermiques (briques !P") .............................................................................................. 15
5.2.6 Durabilité (briques !P") .................................................................................................................. 15
5.2.7 Absorption d'eau (briques !P") ...................................................................................................... 15
5.2.8 Teneur en sels solubles actifs (briques !P") ................................................................................. 15
5.2.9 Dilatation due à l'humidité (briques !P") ........................................................................................ 15
5.2.10 Réaction au feu (briques !P") ........................................................................................................ 16
5.2.11 Perméabilité à la vapeur d'eau (briques !P") ................................................................................ 16
5.2.12 Adhérence (briques !P") ............................................................................................................... 16
5.2.13 Substances dangereuses ...................................................................................................................... 16
5.3 !Briques U : destinées à être utilisées pour les maçonneries non protégées" ............................. 17
5.3.1 Dimensions et tolérances (briques !U") ........................................................................................ 17
5.3.2 Configuration (briques !U") ........................................................................................................... 18
5.3.3 Masse volumique (briques !U") ..................................................................................................... 19
5.3.4 Résistance à la compression (briques !U") ................................................................................... 20
5.3.5 Propriétés thermiques (briques !U") ............................................................................................. 21
5.3.6 Durabilité (briques !U") ................................................................................................................. 21
5.3.7 Absorption d'eau (briques !U") ...................................................................................................... 21
5.3.8 Taux initial d'absorption d'eau (briques !U") ................................................................................. 21
5.3.9 Teneur en sels solubles actifs (briques !U") ................................................................................. 22
5.3.10 Dilatation due à l'humidité (briques !U") ........................................................................................ 22
5.3.11 Réaction au feu (briques !U") ....................................................................................................... 22
5.3.12 Perméabilité à la vapeur d'eau (briques !U") ................................................................................ 22
5.3.13 Adhérence (briques !U") ............................................................................................................... 23
5.3.14 Substances dangereuses ...................................................................................................................... 23

6 !Description, désignation, code de désignation et classification des briques


de terre cuite" .................................................................................................................................. 23
6.1 Description et désignation ..................................................................................................................... 23
6.1.1 !Briques P" ................................................................................................................................... 23
6.1.2 Briques !U" .................................................................................................................................... 24
6.2 Code de désignation ............................................................................................................................. 24
6.3 Classification ......................................................................................................................................... 29

7 Marquage ............................................................................................................................................. 29

2
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Sommaire
Page

8 !Évaluation et vérification de la constance des performances (EVCP)" ................................ 29


8.1 Généralités ............................................................................................................................................. 29
8.2 !Détermination du produit type" .................................................................................................... 29
8.3 Contrôle de la production en usine ........................................................................................................ 30
8.3.1 Généralités ............................................................................................................................................. 30
8.3.2 Équipements d'essai et de mesurage .................................................................................................... 31
8.3.3 Équipement de production ..................................................................................................................... 31
8.3.4 Matières premières ................................................................................................................................ 31
8.3.5 Processus de production ....................................................................................................................... 31
8.3.6 Essais sur le produit fini ......................................................................................................................... 31
8.3.7 Techniques statistiques ......................................................................................................................... 32
8.3.8 Marquage et contrôle des stocks de produits ........................................................................................ 32
8.3.9 Traçabilité .............................................................................................................................................. 32
8.3.10 Produits non conformes ......................................................................................................................... 32

Annexe A (normative) !Échantillonnage pour les essais de détermination du produit type


et pour les essais indépendants sur lots" .................................................................................. 33
A.1 Généralités ............................................................................................................................................. 33
A.2 Mode opératoire d'échantillonnage ........................................................................................................ 33
A.2.1 Généralités ............................................................................................................................................. 33
A.2.2 Échantillonnage aléatoire ....................................................................................................................... 33
A.2.3 Échantillonnage représentatif ................................................................................................................ 33
A.2.4 Division de l'échantillon .......................................................................................................................... 34
A.2.5 Nombre de briques nécessaires pour les essais ................................................................................... 34

Annexe B (informative) Informations complémentaires .................................................................................. 37


B.1 Utilisation des briques de terre cuite ...................................................................................................... 37
B.2 Durabilité ................................................................................................................................................ 38
B.3 Résistance au gel/dégel ......................................................................................................................... 38
B.3.1 Généralités ............................................................................................................................................. 38
B.3.2 Maçonnerie soumise à une exposition sévère ....................................................................................... 38
B.3.3 Maçonnerie soumise à une exposition modérée ................................................................................... 39
B.3.4 Maçonnerie soumise à une exposition passive ..................................................................................... 39
B.4 Action des sulfates sur les mortiers et les enduits ................................................................................. 39
B.5 Efflorescences et taches ........................................................................................................................ 40
B.6 Lignes directrices générales concernant l'aspect des briques de parement en terre cuite .................... 40

Annexe C (informative) Lignes directrices concernant les fréquences d’essai pour la conception
d'un système CPU afin de démontrer la conformité des produits finis aux exigences
de la norme et à la déclaration du fabricant .................................................................................. 41

Annexe ZA (informative) !Articles de la présente Norme européenne concernant les dispositions


du Règlement UE Produits de Construction" .............................................................................. 43
ZA.1 Domaine d'application et caractéristiques applicables ........................................................................... 43
ZA.2 Procédure d'EVCP des briques de terre cuite ....................................................................................... 47
ZA.2.1 Système(s) d'EVCP ............................................................................................................................... 47
ZA.2.2 Déclaration des performances (DoP) ..................................................................................................... 49
ZA.3 Marquage CE et étiquetage .................................................................................................................... 53

Bibliographie .......................................................................................................................................................... 54
Annexe ZM................................................................................................................................................................. 55

3
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Avant-propos européen

Le présent document (EN 771-1:2011+A1:2015) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 125
« Maçonnerie », dont le secrétariat est tenu par BSI.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique,
soit par entérinement, au plus tard en février 2016, et toutes les normes nationales en contradiction devront être
retirées au plus tard en mai 2017.
L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits
de propriété intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN et/ou le CENELEC ne saurait [sauraient] être tenu[s]
pour responsable[s] de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.
Le présent document remplace l'!EN 771-1:2011".
Le présent document comprend l'Amendement 1, approuvé par le CEN le 2015-01-11.
Le début et la fin du texte ajouté ou modifié par l'amendement est indiqué dans le texte par les repères !".
!Le présent document a été élaboré dans le cadre d'un mandat donné au CEN par la Commission Européenne et
l'Association Européenne de Libre Échange et vient à l'appui des exigences fondamentales applicables aux ouvrages
de construction du Règlement UE Produits de Construction (Règlement (UE) n° 305/2011).
Pour la relation avec le(s) Règlement/Directive(s) UE, voir l'Annexe ZA, informative, qui fait partie intégrante
du présent document."
La présente Norme européenne prend également en compte les règles générales relatives à la maçonnerie renforcée
et non renforcée stipulées dans l'Eurocode 6.
L'EN 771, Spécifications pour éléments de maçonnerie, comprend les parties suivantes :
— Partie 1 : Briques de terre cuite
— Partie 2 : Éléments de maçonnerie en silico-calcaire
— Partie 3 : Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers)
— Partie 4 : Éléments de maçonnerie en béton cellulaire autoclavé
— Partie 5 : Éléments de maçonnerie en pierre reconstituée
— Partie 6 : Éléments de maçonnerie en pierre naturelle
Selon le Règlement Intérieur du CEN-CENELEC les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont tenus
de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Ancienne République Yougoslave de Macédoine,
Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie,
Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République
Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

4
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

1 Domaine d'application
!La présente Norme européenne spécifie les caractéristiques et les exigences de performances pour les briques
de terre cuite dont les principaux usages prévus sont des ouvrages en maçonnerie protégée ou non protégée
(voir définitions 3.3 et 3.4) (par exemple, maçonnerie apparente et enduite, structures en maçonnerie porteuses
ou non, y compris les cloisons de distribution et de doublage pour le bâtiment et le génie civil)."
!texte supprimé"
La présente Norme européenne porte également sur les briques de terre cuite n'ayant pas une forme générale de
parallélépipède rectangle.
Elle définit les performances concernant par exemple les tolérances dimensionnelles, la résistance et la masse
volumique, dont le mesurage est effectué selon les méthodes d'essais correspondantes se trouvant dans des
Normes européennes séparées.
!Elle permet l'évaluation et la vérification de la constance des performances (EVCP) du produit par rapport
à la présente Norme européenne."
Elle inclut les exigences de marquage des produits qui y sont traités.
La présente Norme européenne ne spécifie pas les formats standard des briques de terre cuite, les dimensions
de fabrication courantes et les caractéristiques d'angles et de rayons des briques de terre cuite de forme particulière.
!La présente Norme internationale n'inclut pas de méthode de mesurage des angles et des caractéristiques
d'arrondi des briques de terre cuite de formes spéciales."
La présente Norme européenne ne couvre pas les exigences relatives aux éléments de pavage, aux conduits
intérieurs de fumées, aux panneaux de terre cuite hauteur d'étage et aux briques de terre cuite dont les faces
susceptibles d'être exposée au feu sont revêtues d'un revêtement contenant un isolant thermique. Elle inclut,
cependant, les briques de terre cuite destinées à l'habillage extérieur en maçonnerie des conduits de fumées.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document
de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

EN 772-1, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 1 : Détermination de la résistance


à la compression.

EN 772-3, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 3 : Détermination du volume net et du
pourcentage des vides des éléments de maçonnerie en terre cuite par pesée hydrostatique.

EN 772-5, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 5 : Détermination de la teneur en sels solubles
actifs des éléments de maçonnerie en terre cuite.

EN 772-7, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 7 : Détermination de l’absorption d’eau à l’eau
bouillante des éléments de maçonnerie en terre cuite servant de coupure de capillarité.

EN 772-9, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 9 : Détermination du volume et du pourcentage
de vides et du volume net absolu des éléments de maçonnerie en terre cuite et en silico-calcaire par remplissage
de sable.

EN 772-11, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 11 : Détermination de l’absorption d’eau par
capillarité des éléments de maçonnerie en béton de granulats, en pierre reconstituée et naturelle et du taux initial
d’absorption d’eau des éléments de maçonnerie en terre cuite.

EN 772-13, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 13 : Détermination de la masse volumique
absolue sèche et de la masse volumique apparente sèche des éléments de maçonnerie (excepté les pierres
naturelles).

5
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

EN 772-16, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 16 : Détermination des dimensions.

EN 772-19, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 19 : Détermination de la dilatation à l’humidité
des grands éléments de maçonnerie en terre cuite perforés horizontalement.

EN 772-20, Méthodes d’essai des éléments de maçonnerie — Partie 20 : Détermination de la planéité des éléments
de maçonnerie en béton de granulats, en pierre naturelle et en pierre reconstituée.

EN 772-21, Méthodes d'essai des éléments de maçonnerie — Partie 21 : Détermination de l'absorption d'eau des
éléments de maçonnerie en terre cuite et en silico-calcaire par absorption d'eau froide.

EN 1052-3, Méthodes d’essai de la maçonnerie — Partie 3 : Détermination de la résistance initiale au cisaillement.

EN 1745, Maçonnerie et produits de maçonnerie — Détermination des valeurs thermiques de calcul.

EN 13501-1, Classification au feu des produits et éléments de construction — Partie 1 : Classement à partir des
données d’essais de réaction au feu.

EN ISO 12572, Performance hygrothermique des matériaux et produits pour le bâtiment — Détermination des
propriétés de transmission de la vapeur d’eau (ISO 12572:2001).

3 Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s'appliquent.
NOTE L'Annexe B de la présente Norme européenne est informative et donne des descriptions sur des sujets tels que les
applications, l'exposition et la durabilité.

3.1
brique
composant préformé destiné à être utilisé dans les constructions de maçonnerie

3.2
brique de terre cuite
brique constituée d'argile ou d'autres matières argileuses, avec ou sans sable, combustibles ou autres adjuvants,
cuits à une température suffisamment élevée pour obtenir une liaison céramique

3.3
maçonnerie protégée
!maçonnerie protégée contre la pénétration de l'eau et qui n'est pas en contact avec le sol et l'eau du sol
Note 1 à l'article : Il peut s'agir soit de maçonnerie de murs extérieurs protégée, (par exemple par une couche d'enduit
approprié ou par un bardage), soit de la paroi interne d'un mur double, soit d'un mur intérieur. Elle peut être porteuse ou non."

!
3.4
maçonnerie non protégée
maçonnerie qui peut être exposée à la pluie, au gel-dégel et/ou être en contact avec le sol et l'eau du sol sans
protection appropriée
Note 1 à l'article : Il peut s'agir de maçonnerie de murs extérieurs sans aucune protection, ou destinée à être fournie avec
une protection limitée (par exemple, une fine couche d'enduit). Elle peut être porteuse ou non."

3.5
!brique P
brique de terre cuite utilisée pour les maçonneries protégées"

3.6
!brique U
brique de terre cuite utilisée pour les maçonneries non protégées"

6
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

3.7
dimensions de coordination
dimensions de l'espace de coordination alloué à une brique, comprenant les jeux nécessaires aux joints et les
tolérances

3.8
dimensions de fabrication
dimensions spécifiées pour la fabrication d'une brique, auxquelles les dimensions réelles se conforment dans la limite
des écarts admissibles

3.9
dimensions réelles
dimensions d'une brique telles que mesurées

3.10
brique de forme régulière
brique ayant une forme générale de parallélépipède rectangle

3.11
brique de forme spéciale
brique n'ayant pas la forme d'un parallélépipède rectangle

3.12
accessoire
brique dont la forme lui permet de remplir une fonction particulière, par exemple, compléter la géométrie de
la maçonnerie

3.13
dispositifs d'emboîtement
relief et évidements de forme appropriée sur des briques
EXEMPLE Systèmes à rainure et languette.

3.14
perforation verticale
vide formé traversant complètement une brique perpendiculairement à sa face de pose

3.15
perforation horizontale
vide formé traversant complètement une brique parallèlement à sa face de pose

3.16
alvéole non débouchante
vide formé qui ne traverse pas une brique

3.17
renfoncement
creux formé sur l'une ou les deux faces de pose d'une brique

3.18
évidement
creux ou renfoncement sur une ou plusieurs surfaces d'une brique
EXEMPLE Poche à mortier, rainure d'enduit, trou de préhension.

3.19
trou de préhension
trou dans une brique permettant de la saisir et de la lever plus facilement avec les mains ou avec une machine

7
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

3.20
paroi extérieure
matériau périphérique entre une alvéole et la surface d'une brique

3.21
cloison interne
matériau plein entre les alvéoles d'une brique

3.22
valeur déclarée
valeur qu'un fabricant est assuré d'atteindre, en tenant compte de la précision des essais et de la variabilité
du procédé de fabrication

3.23
résistance moyenne à la compression des briques
moyenne arithmétique des résistances à la compression des briques

3.24
résistance à la compression normalisée
résistance à la compression des briques convertie en résistance à la compression d'une brique équivalente
de 100 mm de large  100 mm de haut, séchée à l'air
NOTE Voir la procédure donnée dans l'EN 772-1.

3.25
brique servant de coupure de capillarité
brique en terre cuite qui, une fois posée en deux assises reliées par un joint de mortier de ciment fortement dosé,
constitue un ensemble qui prévient les remontées d'humidité dans la maçonnerie

3.26
brique en terre cuite de haute précision
brique en terre cuite avec une faible tolérance dimensionnelle, surtout en hauteur

3.27
brique creuse à perforation verticale en terre cuite
brique dotée d'un ou plusieurs vides formés la traversant complètement, perpendiculairement à sa face de pose

3.28
brique creuse à perforation horizontale en terre cuite
brique dotée d'un ou plusieurs vides formés la traversant complètement, parallèlement à sa face de pose

3.29
brique en terre cuite pour remplissage à l'aide de mortier ou de béton
brique en terre cuite comprenant un alvéole spécialement prévu pour recevoir du béton ou du mortier

3.30
brique en terre cuite pour panneaux en briques
brique en terre cuite convenant pour la production de maçonnerie renforcée ou de panneaux en briques hauteur
d'un étage, dotée de canaux verticaux à remplir de mortier ou de béton

3.31
maçonnerie de terre cuite soumise à une exposition sévère
maçonnerie ou éléments de maçonnerie qui, placés dans les conditions d'utilisation finale, sont soumis à une
saturation par l'eau (pluie battante, eau souterraine) combinée à des cycles fréquents de gel/dégel dus aux conditions
climatiques et à l'absence de protections

3.32
maçonnerie de terre cuite soumise à une exposition modérée
maçonnerie ou éléments de maçonnerie qui, placés dans les conditions d'utilisation finale, sont exposés à l'humidité
et à des cycles de gel/dégel, à l'exclusion des constructions soumises à une exposition sévère

8
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

3.33
maçonnerie de terre cuite soumise à une exposition passive
maçonnerie ou éléments de maçonnerie qui, placés dans les conditions d'utilisation finale, ne sont pas destinés
à être exposés à l'humidité ou au gel

3.34
brique de catégorie I
brique présentant la résistance à la compression déclarée et n'ayant qu'une probabilité de 5 % au plus de ne pas
atteindre cette valeur
NOTE Cette détermination peut se faire en utilisant la valeur moyenne ou caractéristique.

3.35
brique de catégorie II
brique n'étant pas censée présenter le niveau de confiance spécifié pour les briques de catégorie I

3.36
épaisseur combinée des cloisons internes et des parois extérieures
somme des épaisseurs des parois extérieures et des cloisons internes entre une face ou un about d'une brique et
respectivement la face ou l'about opposé(e) le long de celui des trajets, passant par les vides formés, qui donne la
valeur la plus faible, exprimée respectivement en pourcentage de la largeur ou de la longueur de la brique

3.37
groupe de produits
produits du même fabricant ayant des valeurs communes pour une ou plusieurs caractéristiques

3.38
lot
expédition par le fournisseur

!
3.39
produit type
ensemble des niveaux ou classes de performance représentatifs d'un produit de construction, en rapport avec ses
caractéristiques essentielles, fabriqué au moyen d'une combinaison donnée de matières premières ou d'autres
éléments suivant un processus de production spécifique"

4 Matériaux et fabrication
Voir 3.2, 8.3.4 et 8.3.5.

5 Exigences pour les briques de terre cuite

5.1 Généralités
Les exigences et caractéristiques spécifiées dans la présente norme doivent être définies en fonction des méthodes
d'essais et d'autres modes opératoires qui y sont mentionnés.
NOTE Il convient de noter que les méthodes d'essais ne sont généralement pas applicables à des briques de forme spéciale
ou accessoires, comme défini en !3.11 et 3.12".

!En général, pour les briques de terre cuite de forme spéciale, il sera satisfaisant de déclarer les mêmes propriétés
que celles déterminées sur des briques ayant la forme d'un parallélépipède rectangle et relevant du même produit
type soumis à un processus de fabrication similaire."

9
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Les critères de conformité donnés dans les paragraphes suivants se rapportent à !la détermination du produit
type" (voir 8.2) et, le cas échéant, aux essais sur lot (voir Annexe A). Pour la résistance à la compression des
briques de catégorie I, utiliser un fractile de 50 % (p  0,50) pour les valeurs moyennes et un niveau de confiance
de 95 %.
Pour l'évaluation de la production, le fabricant doit définir les critères de conformité dans la documentation du contrôle
de la production en usine (voir 8.3).
Le fabricant doit déclarer si la brique remplit les exigences relatives aux briques !P" (voir Figure 2) ou aux
briques !U" (voir Figure 3).

5.2 !Briques P : destinées à être utilisées pour les maçonneries protégées"


5.2.1 Dimensions et tolérances (briques !P")

5.2.1.1 Dimensions (briques !P")


Les dimensions d'une brique de terre cuite doivent être déclarées par le fabricant en mm pour la longueur, la largeur
et la hauteur, dans cet ordre (voir Figure 1). Elles doivent être données en termes de dimensions de fabrication.
NOTE Il est permis, en outre, de donner les dimensions de coordination.

Légende
1 Longueur 3 Hauteur 5 Face
2 Largeur 4 Face de pose 6 About

NOTE Se rapporte à l'utilisation normale de la brique dans le mur.

Figure 1 — Dimensions et surfaces

Le mode opératoire de mesure doit être conforme à l'EN 772-16.

5.2.1.2 Tolérances dimensionnelles (briques !P")

5.2.1.2.1 Tolérances (briques !P")


Le fabricant doit également déclarer à quelle catégorie de tolérances de la valeur moyenne indiquées en 5.2.1.2.2
correspondent les briques de terre cuite.
En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, le fabricant doit, en outre,
déclarer à quelle catégorie de plage indiquée en 5.2.1.2.3 appartient un lot donné de briques de terre cuite.
NOTE Cette déclaration complémentaire peut être faite, par exemple, pour permettre :

— d'obtenir la précision requise pour la maçonnerie (planéité, adhérences et joints minces) ;


— de réaliser les plans de détails d'un projet pour atteindre ces exigences.

10
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

5.2.1.2.2 Tolérances de la valeur moyenne (briques !P")


Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot, conformément à l'Annexe A, et soumis
à l'essai conformément à l'EN 772-16, la différence, pour toutes les dimensions, entre la valeur déclarée et la valeur
moyenne obtenue à partir des mesurages effectués sur l'échantillon d'essai ne doit pas être supérieure à celle
déclarée pour l'une des catégories suivantes, où la valeur doit être arrondie au millimètre entier le plus proche :
Catégorie Plage maximale
T1 :  0,40 (dimensions de fabrication) mm ou 3 mm suivant la plus grande des deux valeurs ;
T1 :  0,40 (dimensions de fabrication) mm ou 3 mm pour la longueur et la largeur, suivant la plus grande
des deux valeurs et
 0,05 (dimensions de fabrication) mm ou 1 mm pour la hauteur suivant la plus grande des
deux valeurs ;
T2 :  0,25 (dimensions de fabrication) mm ou 2 mm suivant la plus grande des deux valeurs ;
T2+ :  0,25 (dimensions de fabrication) mm ou 2 mm pour la longueur et la largeur, suivant la plus grande
des deux valeurs et
 0,05 (dimensions de fabrication) mm ou 1 mm pour la hauteur suivant la plus grande des
deux valeurs ;
ou Tm : écart, en mm, déclaré par le fabricant (peut être plus grand ou plus petit que les autres catégories).

5.2.1.2.3 Plage (briques !P")


En cas de déclaration et lorsque des échantillons de briques de terre cuite de forme régulière sont prélevés sur un
lot conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-16, la plage maximale pour une
dimension donnée (c'est-à-dire, la différence entre la plus grande et la plus petite dimension déterminées sur des
briques individuelles) pouvant être constatée dans l'échantillon d'essai doit se situer dans la catégorie déclarée parmi
les cinq indiquées ci-dessous, où la valeur doit être arrondie au millimètre entier le plus proche :
Catégorie Plage maximale
R1 : 0,6 (dimensions de fabrication) mm
R1 0,6 (dimensions de fabrication) mm pour la longueur et la largeur et 1,0 mm pour la hauteur ;
R2 : 0,3 (dimensions de fabrication) mm
R2 0,3 (dimensions de fabrication) mm pour la longueur et la largeur et 1,0 mm pour la hauteur ;
ou Rm : plage, en mm, déclarée par le fabricant (peut être plus large ou plus étroite que les autres catégories).

5.2.1.2.4 Planéité des faces de pose (briques !P")


Lorsque des briques de terre cuite sont destinées à être utilisées avec un mortier en couche mince, le fabricant doit
déclarer l'écart maximal de planéité des faces de pose.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite de forme régulière sont prélevés sur un lot conformément
à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-20, l'écart de planéité des faces de pose ne doit pas
dépasser la valeur déclarée.

5.2.1.2.5 Parallélisme des faces de pose avec le plan (briques !P")


Lorsque des briques de terre cuite sont destinées à être utilisées avec un mortier en couche mince, le fabricant doit
déclarer l'écart maximal de parallélisme des faces de pose dans le plan.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite de forme régulière sont prélevés sur un lot conformément
à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-16, l'écart de parallélisme des faces de pose dans le plan
ne doit pas dépasser la valeur déclarée.

11
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

5.2.2 Configuration (briques !P")

5.2.2.1 Généralités (briques !P")

a) Brique à perforations verticales b) Brique à perforations verticales c) Brique à perforations verticales


et poche à mortier et trous de préhension

d) Brique à perforations verticales e) Brique à perforations horizontales f) Brique à perforations horizontales


et système à rainure et languette (pour cloisons de séparation) et rainures d'enduit

g) Brique à perforations horizontales h) Brique destinée à recevoir i) Brique pour panneaux en briques
et poche à mortier du béton ou du mortier

Figure 2 — Exemples de briques !P"

En fonction des utilisations pour lesquelles les briques de terre cuite (!P") sont mises sur le marché, la
configuration doit être déclarée. La déclaration peut être effectuée par référence à l'un ou l'autre des groupes définis
dans l'EN 1996-1-1 ou l'EN 1996-1-2 et/ou elle peut comprendre un ou plusieurs éléments tels que ceux figurant dans
la liste ci-après, selon le cas :
— forme et caractéristiques, y compris la direction des perforations (au moyen d'un dessin ou d'une illustration, le cas
échéant) ;
— volume de tous les vides formés exprimé en pourcentage du produit longueur  largeur  hauteur de la brique ;
— volume du plus grand des éventuels vides formés exprimé en pourcentage du produit longueur  largeur  hauteur
de la brique ;
— volume des trous de préhension exprimé en pourcentage du produit longueur  largeur  hauteur de la brique ;
— épaisseur des cloisons internes ;
— épaisseur des parois extérieures ;
— épaisseur combinée des cloisons internes et des parois extérieures entre deux faces ;
— épaisseur combinée des cloisons internes et des parois extérieures entre deux abouts ;
— surface des vides sur une face de pose exprimée en pourcentage du produit longueur  largeur de la brique.

12
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

NOTE L'about des briques de terre cuite peut être doté de dispositifs d'emboîtement, par exemple des poches à mortier ou
des systèmes à rainure et languette. La face des briques de terre cuite peut avoir une surface profilée (rainures d'enduit).

Chaque valeur déclarée doit être énoncée soit comme une limite supérieure ou une limite inférieure, soit comme une
plage de valeurs. Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot conformément
à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément aux normes EN 772-16, EN 772-9 et EN 772-3, comme indiqué
ci-dessous, la valeur moyenne obtenue à partir des mesurages effectués sur l'échantillon d'essai doit se situer dans
la plage ou limite déclarée.

5.2.2.2 Épaisseurs des parois extérieures et des cloisons internes (briques !P")
Le cas échéant, pour les briques de terre cuite porteuses avec perforations verticales ou horizontales, le fabricant
doit déclarer l'épaisseur des parois extérieures et des cloisons internes. De plus, le cas échéant, pour les briques
de terre cuite destinées à recevoir du béton ou du mortier, l'épaisseur minimale des parois extérieures de parement
et d'about ainsi que celle des cloisons internes doivent être déclarées par le fabricant.
NOTE Pour les briques de terre cuite !prévues pour" constituer des canaux d’une hauteur d’étage à remplir à l'aide de
béton ou de mortier, l'expérience a montré qu'une épaisseur minimale des parois extérieures de parement de 20 mm et une
épaisseur minimale des parois extérieures d'about et des cloisons internes de 14 mm suffisent.

5.2.2.3 Trou de préhension (briques !P")


Le cas échéant, pour les briques de terre cuite porteuses avec perforations verticales, le fabricant doit déclarer la
surface des trous de préhension.

5.2.2.4 Gorge pour remplissage à l'aide de béton/mortier (briques !P")


L'alvéole doit être conçu de manière à former un canal vertical continu si les briques de terre cuite sont posées bout
à bout. Le canal de remplissage par du béton/mortier doit être placé de façon axiale par rapport à la largeur de la
brique. Ce canal doit présenter une surface d'au moins 1 500 mm2 et une dimension minimale de 30 mm.

5.2.2.5 Pourcentage de vides (briques !P")


La détermination du pourcentage de vides doit être obtenue conformément à l'EN 772-3.
Pour déterminer le pourcentage de vides des briques de terre cuite à perforations verticales, les trous de préhension
doivent être pris en compte, mais pas les poches à mortier ni les rainures d'enduit.
Pour déterminer le pourcentage de vides des briques de terre cuite devant constituer des canaux d’une hauteur
d’étage à remplir à l'aide de béton ou de mortier, ces canaux doivent être pris en compte mais pas les rainures
d'enduit (évidements).

5.2.3 Masse volumique (briques !P")

5.2.3.1 Masse volumique apparente sèche (briques !P")


La masse volumique apparente sèche doit être déclarée par le fabricant !texte supprimé".
NOTE 1 Le fabricant peut indiquer en quoi la masse volumique apparente sèche déclarée est conforme à un système
national de classification.

Le fabricant doit également déclarer les catégories de tolérances indiquées en 5.2.3.3 qui s'appliquent.
NOTE 2 Cette déclaration peut être effectuée pour l'évaluation :

— des charges ;
— de l'isolation acoustique contre les bruits aériens ;
— de la résistance au feu ;
— de l'isolation thermique.
En outre, le fabricant peut déclarer les valeurs individuelles minimale et maximale de la masse volumique
apparente sèche.

13
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

5.2.3.2 Masse volumique absolue sèche (briques !P")


En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, la masse volumique absolue sèche doit
être déclarée par le fabricant.
NOTE Le fabricant peut indiquer en quoi la masse volumique absolue sèche déclarée est conforme à un système national
de classification.

Le fabricant doit également déclarer les catégories de tolérances indiquées en 5.2.3.3 qui s'appliquent.
En outre, le fabricant peut déclarer les valeurs individuelles minimale et maximale de la masse volumique
absolue sèche.

5.2.3.3 Tolérances (briques !P")


Lorsque les briques de terre cuite sont prélevées sur un lot conformément à l'Annexe A et soumises à l'essai
conformément à l'EN 772-13, la valeur moyenne de la masse volumique apparente sèche ou la valeur moyenne de
la masse volumique absolue sèche, obtenue à partir des mesures effectuées sur l'échantillon d'essai, ne doit pas
s'écarter de la valeur déclarée de la masse volumique sèche d'une valeur supérieure à celle correspondant à l'une
des catégories suivantes :
— D1 : 10 %
— D2 : 5%
ou
— Dm : écart en % déclaré sous la forme d'un nombre entier par le fabricant (peut être plus grand ou plus petit
que les autres catégories).

5.2.4 Résistance à la compression (briques !P")


En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché et, dans tous les cas, pour les briques
destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences structurelles, la résistance à la
compression moyenne doit être déclarée par le fabricant. Il doit également déclarer la résistance à la compression
normalisée, si nécessaire.
NOTE 1 Le fabricant peut indiquer aussi en quoi la résistance à la compression déclarée est conforme à un système national
de classification.

NOTE 2 L'EN 772-1 contient des instructions quant au mode de conversion de la résistance à la compression de la brique
en résistance à la compression normalisée.

De plus, le fabricant doit déclarer si la brique de terre cuite est classée en Catégorie I ou en Catégorie II.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot conformément à l'Annexe A et soumis
à l'essai conformément à l'EN 772-1, alors :
— la résistance moyenne à la compression du nombre prescrit de briques de terre cuite prélevées sur le lot ne doit
pas être inférieure à la résistance à la compression déclarée ;
— les valeurs individuelles de la résistance à la compression d'éprouvettes mesurées sur l'échantillon d'essai
ne doivent pas être inférieures à 80 % de la valeur déclarée.
La déclaration doit préciser l’orientation des briques de terre cuite lors de l'essai, indiquer les modes de pose des
briques et si les vides existants sont destinés à être entièrement remplis de mortier.
NOTE 3 Les exigences relatives à la résistance à la compression données dans le présent article ne s'appliquent pas
nécessairement aux briques de forme spéciale et accessoires.

14
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

5.2.5 Propriétés thermiques (briques !P")


En fonction des utilisations pour lesquelles les briques sont mises le marché et, dans tous les cas, pour les briques
destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences thermiques, le fabricant doit fournir la
valeur 10,sec,elt et le modèle de détermination comme prescrit dans l’EN 1745 ou, en remplacement, donner la masse
volumique apparente sèche ou masse volumique absolue sèche et la configuration.
En plus, un autre fractile peut être fourni. Dans ces cas, le fractile supplémentaire et la valeur 10,sec,elt
correspondante doivent être donnés.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai
conformément à l’EN 1745 en suivant le modèle fourni, la valeur  obtenue pour le nombre prescrit de briques de terre
cuite ne doit pas être supérieure à la valeur  fournie.
En fonction de l'utilisation pour laquelle les briques sont mises sur le marché, la valeur de la capacité thermique
massique donnée dans l’EN 1745 peut être fournie.

5.2.6 Durabilité (briques !P")


!Lorsque l'utilisation prévue du produit prévoit une protection entière contre la pénétration de l'eau, aucune
référence à la résistance au gel/dégel n'est requise (F0).
Pour les pays dans lesquels il existe des exigences concernant la résistance au gel/dégel, l'évaluation et la
déclaration doivent être réalisées conformément aux dispositions en vigueur sur le lieu d'utilisation des briques."

5.2.7 Absorption d'eau (briques !P")


!Étant donné l'utilisation prévue des briques P, il n'existe aucune exigence concernant l'absorption d'eau."

5.2.8 Teneur en sels solubles actifs (briques !P")


!Étant donné que l'utilisation prévue du produit prévoit une protection totale contre la pénétration de l'eau,
aucune exigence relative à la teneur en sels solubles actifs n'est applicable (S0)."
NOTE Voir l'Article B.4 pour de plus amples renseignements.

5.2.9 Dilatation due à l'humidité (briques !P")


Pour les pays requérant une déclaration concernant la dilatation due à l'humidité, la déclaration doit être effectuée
conformément à l'EN 772-19 relative aux briques en terre cuite à perforations horizontales, ayant une dimension
égale ou supérieure à 400 mm et une épaisseur de paroi extérieure inférieure à 12 mm, !devant" être enduites,
respectivement en référence aux dispositions en vigueur sur le lieu prévu d'utilisation des briques.

5.2.10 Réaction au feu (briques !P")


Pour les briques destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences de résistance au feu,
le fabricant doit déclarer la classe de réaction au feu.
Lorsque les briques contiennent  1,0 % en masse ou en volume (selon la valeur la plus élevée) de matériaux
organiques répartis de façon homogène, la déclaration peut indiquer la classe A1 de réaction au feu sans
nécessiter d'essais.
Les briques contenant  1,0 % en masse ou en volume (selon la valeur la plus élevée) de matériaux organiques
répartis de façon homogène doivent être classifiées de la manière indiquée dans l'EN 13501-1 et la classe appropriée
de réaction au feu doit être déclarée.
NOTE L'attention est attirée sur la Décision 96/603/CE de la Commission, amendée par la Décision 2000/605/CE de la
Commission, dans laquelle les briques non combustibles ne contenant pas plus de 1,0 % en masse ou en volume (selon la
valeur la plus astreignante) de matériaux organiques répartis de façon homogène sont répertoriées en classe A1 de réaction
au feu sans essai.

15
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

5.2.11 Perméabilité à la vapeur d'eau (briques !P")


Pour les briques destinées à être utilisées dans des constructions extérieures, le fabricant doit fournir des
renseignements sur la perméabilité à la vapeur d'eau par le biais des valeurs tabulées du coefficient de résistance
à la diffusion de vapeur d'eau données dans l’EN 1745 ou déterminée conformément à l'EN ISO 12572.

5.2.12 Adhérence (briques !P")

5.2.12.1 Généralités (briques !P")


Pour les briques destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences structurelles,
l'adhérence de la brique combinée au mortier doit être déclarée sous la forme de la valeur caractéristique de la
résistance initiale au cisaillement conformément à l'EN 1052-3. Cette déclaration peut reposer soit sur des valeurs
fixes telles qu'indiquées en 5.2.12.2, soit sur des essais comme décrit en 5.2.12.3. Le fabricant doit déclarer si la
valeur de l'adhérence a été obtenue à partir des valeurs fixes ou à partir d'essais.
NOTE Dans la plupart des cas, l'utilisation de valeurs fixes est jugée suffisante.

5.2.12.2 Déclaration reposant sur des valeurs fixes (briques !P")


Si aucune déclaration conforme à 5.2.12.3 n'est faite, la valeur caractéristique de la résistance initiale au cisaillement
de la brique combinée à un mortier peut être déclarée par référence à l’EN 998-2:2010, Annexe C.

5.2.12.3 Déclaration reposant sur des essais (briques !P")


La déclaration de la résistance caractéristique initiale au cisaillement combinée de la brique et d'un ou plusieurs types
spécifiques de mortier, spécifiés conformément à l’EN 998-2, peut reposer sur des essais effectués sur des briques
de terre cuite prélevées dans un lot conformément à l'Annexe A et soumises à essai conformément à l'EN 1052-3.
La valeur caractéristique de la résistance au cisaillement initiale ne doit pas être inférieure à la valeur déclarée.
NOTE L'adhérence est fonction du mortier, de la brique et de la mise en œuvre.

!
5.2.13 Substances dangereuses
Les réglementations nationales relatives aux substances dangereuses peuvent imposer une vérification et une
déclaration concernant leur émission, et parfois leur teneur, lorsque des produits de construction couverts par la
présente norme sont mis sur ces marchés.
En l'absence de méthodes d'essai européennes harmonisées, il convient que la vérification et la déclaration relatives
à l'émission/à la teneur en substances dangereuses soient effectuées en tenant compte des dispositions nationales
en vigueur sur le lieu d'utilisation.
NOTE Une base de données informative couvrant les dispositions européennes et nationales relatives aux
substances dangereuses est disponible sur le site EUROPA de la construction accessible par le lien :
http://ec.europa.eu/enterprise/construction/cpd-ds/."

5.3 !Briques U : destinées à être utilisées pour les maçonneries non protégées"
5.3.1 Dimensions et tolérances (briques !U")

5.3.1.1 Dimensions (briques !U")


Les dimensions d'une brique de terre cuite doivent être déclarées par le fabricant en mm, pour la longueur, la largeur
et la hauteur, dans cet ordre (voir Figure 1). Elles doivent être données en termes de dimensions de fabrication.
!Pour les briques de forme spéciale qui rentrent dans une enveloppe ayant la forme d'un parallélépipède rectangle,
la longueur, la largeur et la hauteur sont celles de l'enveloppe la plus petite. Pour les autres formes, ces dimensions
sont définies en 5.3.2."
NOTE Il est permis, en outre, de donner les dimensions de coordination.

Le mode opératoire de mesure doit être conforme à l'EN 772-16.

16
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

5.3.1.2 Tolérances dimensionnelles (briques !U")

5.3.1.2.1 Tolérances (briques !U")


Le fabricant doit également déclarer à quelle catégorie de tolérances de la valeur moyenne indiquées en 5.3.1.2.2
correspondent les briques de terre cuite.
En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, le fabricant doit, en outre, déclarer
à quelle catégorie de plage indiquée en 5.3.1.2.3 appartient un lot donné de briques de terre cuite.
NOTE Cette déclaration complémentaire peut être faite, par exemple, pour permettre :

— d'obtenir la précision requise pour la maçonnerie (planéité, adhérences et joints minces) ;


— de réaliser les plans de détails d'un projet pour atteindre ces exigences.

5.3.1.2.2 Tolérances de la valeur moyenne (briques !U")


Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot, conformément à l'Annexe A, et soumis
à l'essai conformément à l'EN 772-16, la différence, pour toutes les dimensions, entre la valeur déclarée et la valeur
moyenne obtenue à partir des mesurages effectués sur l'échantillon d'essai ne doit pas être supérieure à celle
déclarée pour l'une des catégories suivantes, où la valeur doit être arrondie au millimètre entier le plus proche :
T1 :  0,40 (dimensions de fabrication) mm ou 3 mm suivant la plus grande des deux valeurs ;
T2 :  0,25 (dimensions de fabrication) mm ou 2 mm suivant la plus grande des deux valeurs ;
ou Tm : écart, en mm, déclaré par le fabricant (peut être plus grand ou plus petit que les autres catégories).

5.3.1.2.3 Plage (briques !U")


En cas de déclaration et lorsque des échantillons de briques de terre cuite de forme régulière sont prélevés sur un
lot conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-16, la plage maximale pour une
dimension donnée (c'est-à-dire, la différence entre la plus grande et la plus petite dimension déterminée sur des
briques individuelles) pouvant être constatée dans l'échantillon d'essai doit se situer dans la catégorie déclarée parmi
les trois indiquées ci-dessous, où la valeur doit être arrondie au millimètre entier le plus proche :
Catégorie Plage maximale
R1 : 0,6 (dimensions de fabrication) mm
R2 : 0,3 (dimensions de fabrication) mm
ou Rm : plage, en mm, déclarée par le fabricant (peut être plus grande ou plus étroite que les autres catégories).
NOTE Pour certaines maçonneries de parement, lorsque différents lots de production sont mélangés afin d'obtenir un aspect
général uniforme, la catégorie Rm peut être considérée comme étant satisfaisante.

5.3.1.2.4 Planéité des faces de pose (briques !U")


Lorsque des briques de terre cuite sont destinées à être utilisées avec un mortier en couche mince, le fabricant doit
déclarer l'écart maximal de planéité des faces de pose.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite de forme régulière sont prélevés sur un lot conformément
à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-20, l'écart de planéité des faces de pose ne doit pas
dépasser la valeur déclarée.

5.3.1.2.5 Parallélisme des faces de pose avec le plan (briques !U")


Lorsque des briques de terre cuite sont destinées à être utilisées avec un mortier en couche mince, le fabricant doit
déclarer l'écart maximal de parallélisme des faces de pose avec le plan.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite de forme régulière sont prélevés sur un lot conformément
à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-16, l'écart de parallélisme avec le plan ne doit pas dépasser
la valeur déclarée.

17
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

5.3.2 Configuration (briques !U")

a) Brique massive b) Brique avec renfoncement c) Brique à perforations verticales

d) Brique à perforations verticales e) Brique à perforations verticales

Figure 3 — Exemples de briques !U"

En fonction des utilisations pour lesquelles les briques de terre cuite (!U") sont mises sur le marché, la
configuration doit être déclarée. La déclaration peut être effectuée par référence à l'un ou l'autre des groupes définis
dans l'EN 1996-1-1 ou l'EN 1996-1-2 et/ou elle peut comprendre un ou plusieurs éléments tels que ceux figurant dans
la liste ci-après, selon le cas :
— forme et caractéristiques, y compris la direction des perforations (au moyen d'un dessin ou d'une illustration, le cas
échéant) ;
— volume de tous les vides formés exprimé en pourcentage du produit longueur  largeur  hauteur de la brique ;
— volume du plus grand des éventuels vides formés exprimé en pourcentage du produit longueur  largeur  hauteur
de la brique ;
— volume des trous de préhension exprimé en pourcentage de longueur  largeur  hauteur de la brique ;
— épaisseur des cloisons internes ;
— épaisseur des parois extérieures ;
— épaisseur combinée des cloisons internes et des parois extérieures entre deux faces ;
— épaisseur combinée des cloisons internes et des parois extérieures entre deux abouts ;
— surface des vides sur une face de pose exprimée en pourcentage du produit longueur  largeur de la brique ;
— volume total des renfoncements exprimé en pourcentage du produit longueur  largeur  hauteur de la brique.
NOTE L'about des briques de terre cuite peut être doté de dispositifs d'emboîtement, par exemple des poches à mortier
ou des systèmes à rainure et languette. La face des briques de terre cuite peut avoir une surface profilée (rainures d'enduit).

!Pour les briques de forme spéciale, les dimensions devant être considérées comme étant la longueur, la largeur
et la hauteur de la brique doivent être données."
Chaque valeur déclarée doit soit être énoncée comme une limite supérieure ou une limite inférieure, soit être donnée
sous la forme d'une plage de valeurs. Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot
conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément aux normes EN 772-16, EN 772-9 et EN 772-3,
la valeur moyenne obtenue à partir des mesurages effectués sur l'échantillon d'essai doit se situer dans la plage
ou limite déclarée.

18
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

5.3.3 Masse volumique (briques !U")

5.3.3.1 Masse volumique apparente sèche (briques !U")


En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, et dans tous les cas, pour les briques
destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences acoustiques, la masse volumique
apparente sèche des briques de terre cuite doit être déclarée par le fabricant.
NOTE 1 Le fabricant peut également indiquer en quoi la masse volumique apparente sèche déclarée est conforme
à un système national de classification.

Si la masse volumique apparente sèche est déclarée, le fabricant doit également déclarer les catégories d'écart
indiquées en 5.3.3.3 qui s'appliquent. !Cette déclaration ne s'applique pas aux briques de forme spéciale."
Pour les briques massives avec ou sans alvéoles non débouchants (par exemple, des renfoncements ou évidements
destinés à être remplis de mortier), la déclaration de la masse volumique apparente sèche et de son écart peut être
considérée égale à la masse volumique absolue sèche selon 5.3.3.2.
NOTE 2 Cette déclaration peut être effectuée pour l'évaluation :

— des charges ;
— de l'isolation acoustique contre les bruits aériens ;
— de la résistance au feu ;
— de l'isolation thermique.
En outre, le fabricant peut déclarer les valeurs individuelles minimale et maximale de la masse volumique
apparente sèche.

5.3.3.2 Masse volumique absolue sèche (briques !U")


En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, la masse volumique absolue sèche des
briques de terre cuite doit être déclarée par le fabricant.
NOTE Le fabricant peut également indiquer en quoi la masse volumique absolue sèche déclarée est conforme à un système
national de classification.

Si la masse volumique absolue sèche est déclarée, le fabricant doit également déclarer les catégories d'écart
indiquées en 5.3.3.3 qui s'appliquent. !Cette déclaration ne s'applique pas aux briques de forme spéciale."
En outre, le fabricant peut déclarer les valeurs individuelles minimale et maximale de la masse volumique
absolue sèche.

5.3.3.3 Tolérances (briques !U")


Lorsque les briques de terre cuite sont prélevées sur un lot conformément à l'Annexe A et soumises à l'essai
conformément à l'EN 772-13, la valeur moyenne de la masse volumique apparente sèche ou la valeur moyenne de
la masse volumique absolue sèche, obtenue à partir des mesures effectuées sur l'échantillon d'essai, ne doit pas
s'écarter de la masse volumique sèche déclarée, d'une valeur supérieure à celle correspondant à l'une des catégories
suivantes :
— D1 : 10 %
— D2 : 5%
ou
— Dm : écart en % sous la forme d'un nombre entier déclaré par le fabricant (peut être plus grand ou plus petit que
les autres catégories).

19
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

5.3.4 Résistance à la compression (briques !U")


En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché et, dans tous les cas, pour les briques
destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences structurelles, la résistance à la
compression moyenne doit être déclarée par le fabricant. Le cas échéant, le fabricant doit également déclarer la
résistance à la compression normalisée. !En général, pour les briques de terre cuite de forme spéciale, la
résistance à la compression peut être déclarée comme celle déterminée sur des briques ayant la forme d'un
parallélépipède rectangle et qui ont été soumises à un processus de fabrication similaire. Si la brique de terre cuite
de forme spéciale a une fonction porteuse, cela doit être pris en compte en soumettant à essai des échantillons
représentatifs de briques entières, toutefois la déclaration de la résistance est basée sur le chargement de la plus
grande surface rectangulaire perpendiculaire à la charge attendue lors de la pose des briques."
NOTE 1 L'EN 772-1 contient des instructions quant au mode de conversion de la résistance à la compression de la brique
en résistance à la compression normalisée.

De plus, le fabricant doit déclarer si la brique de terre cuite est classée en Catégorie I ou en Catégorie II.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot conformément à l'Annexe A et soumis
à l'essai conformément à l'EN 772-1, alors :
— la résistance moyenne à la compression du nombre prescrit de briques de terre cuite prélevées sur le lot ne doit
pas être inférieure à la résistance à la compression déclarée ;
— les valeurs individuelles de la résistance à la compression d'éprouvettes mesurées sur l'échantillon d'essai
ne doivent pas être inférieures à 80 % de la valeur déclarée.
La déclaration doit préciser l’orientation des briques de terre cuite lors de l'essai, indiquer les modes de pose des
briques et si les vides existants sont destinés à être entièrement remplis de mortier.
NOTE 2 Le fabricant peut fournir des renseignements indiquant en quoi la résistance à la compression déclarée est
conforme à un système national de classification.

!
NOTE 3 Pour les éléments amincis, des dispositions particulières s'appliquent, voir l'EN 772-1."

5.3.5 Propriétés thermiques (briques !U")


En fonction des utilisations pour lesquelles les briques sont mises le marché et, dans tous les cas, pour les briques
destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences thermiques, le fabricant doit fournir la
valeur 10,sec,elt et le modèle de détermination comme prescrit dans l’EN 1745 ou, en remplacement, donner la masse
volumique absolue sèche ou masse volumique apparente sèche et la configuration.
En plus, un autre fractile peut être utilisé. Si tel est le cas, le fractile utilisé doit être donné avec la valeur 10,sec,elt
supplémentaire fournie.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai
conformément à l’EN 1745 en suivant le modèle fourni, la valeur  obtenue pour le nombre prescrit de briques de
terre cuite ne doit pas être supérieure à la valeur  fournie.
En fonction de l'utilisation pour laquelle les briques sont mises sur le marché, la valeur de la capacité thermique
massique donnée dans l’EN 1745 peut être fournie.

5.3.6 Durabilité (briques !U")


La catégorie de résistance au gel/dégel d'une brique de terre cuite doit être déclarée par le fabricant par référence
à son usage en maçonnerie ou par référence à des constructions soumises à une exposition passive, modérée et
sévère (voir l'Article B.3).
— F0 — Exposition passive ;
— F1 — Exposition modérée ;
— F2 — Exposition sévère.
Tant qu'aucune méthode d'essai européenne n'existe à ce sujet, la résistance au gel/dégel doit être évaluée et
déclarée conformément aux dispositions en vigueur sur le lieu d'utilisation des briques.

20
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

5.3.7 Absorption d'eau (briques !U")

5.3.7.1 Élément externe (briques !U")


L'absorption d'eau d'un lot de briques de terre cuite destinées à être utilisées dans des constructions extérieures
(face exposée), doit être déclarée par le fabricant. Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés
sur le lot conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l’EN 772-21, la valeur moyenne de
l'absorption d'eau du nombre prescrit de briques de terre cuite ne doit pas être supérieure à la valeur d'absorption
d'eau déclarée.

5.3.7.2 Coupure de capillarité (briques !U")


L'absorption d'eau des briques de terre cuite servant de coupure de capillarité doit être déclarée par le fabricant.
Lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés sur un lot conformément à l'Annexe A et soumis
à l'essai conformément à l'EN 772-7, la valeur moyenne de l'absorption d'eau du nombre prescrit de briques de terre
cuite ne doit pas être supérieure à la valeur d'absorption d'eau déclarée.
NOTE Il n'existe pas de relation directe entre l'absorption d'eau et la résistance à la compression ou la durabilité.

5.3.8 Taux initial d'absorption d'eau (briques !U")


En fonction de l'utilisation prévue des briques, la plage du taux initial d'absorption d'eau d'un lot de briques de terre
cuite doit être déclarée par le fabricant. Dans ce cas, lorsque des échantillons de briques de terre cuite sont prélevés
sur un lot conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément à l'EN 772-11 en utilisant une durée
d'immersion de (60  2) s, le taux initial moyen d'absorption d'eau du nombre prescrit de briques de terre cuite doit
s'inscrire dans la plage déclarée du taux initial d'absorption d'eau.

5.3.9 Teneur en sels solubles actifs (briques !U")


Lorsque l'utilisation prévue du produit assure uniquement une protection limitée (par exemple, fine couche d'enduit)
ou bien le produit dans son utilisation prévue est exposé aux intempéries, la teneur en sels hydrosolubles actifs doit
être déclarée par le fabricant sur la base des catégories données au !Tableau 1". Lorsque des échantillons de
briques de terre cuite sont prélevés sur un lot conformément à l'Annexe A et soumis à l'essai conformément
à l'EN 772-5, la teneur en sels hydrosolubles obtenue doit être inférieure ou égale à la teneur déclarée en sels
solubles actifs.

Tableau 1 — Catégories des teneurs en sels solubles actifs

Pourcentage total en masse inférieur ou égal à


Catégorie
Na+  K+ Mg2+

S0 Pas d'exigence Pas d'exigence

S1 0,17 0,08

S2 0,06 0,03

!
NOTE Voir l'Article B.4 pour de plus amples renseignements."

5.3.10 Dilatation due à l'humidité (briques !U")


Pour les pays dans lesquels il existe des exigences concernant la dilatation due à l'humidité, l'évaluation et la
déclaration doivent être réalisées conformément aux dispositions en vigueur sur le lieu d'utilisation des briques.

21
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

5.3.11 Réaction au feu (briques !U")


Pour les briques destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences de résistance au feu,
le fabricant doit déclarer la classe de réaction au feu.
Lorsque les briques contiennent  1,0 % en masse ou en volume (selon la valeur la plus élevée) de matériaux
organiques répartis de façon homogène, la déclaration peut indiquer la classe A1 de réaction au feu sans
nécessiter d'essais.
Les briques contenant  1,0 % en masse ou en volume (selon la valeur la plus élevée) de matériaux organiques
répartis de façon homogène doivent être classifiées de la manière indiquée dans l'EN 13501-1 et la classe appropriée
de réaction au feu doit être déclarée.
NOTE L'attention est attirée sur la Décision 96/603/CE de la Commission, telle qu'amendée par la Décision 2000/605/CE
de la Commission, dans laquelle les briques non combustibles ne contenant pas plus de 1,0 % en masse ou en volume
(selon la valeur la plus astreignante) de matériaux organiques répartis de façon homogène sont répertoriées en classe A1
de réaction au feu sans essai.

5.3.12 Perméabilité à la vapeur d'eau (briques !U")


Pour les briques destinées à être utilisées dans des constructions extérieures, le fabricant doit fournir des
renseignements sur la perméabilité à la vapeur d'eau par le biais des valeurs tabulées du coefficient de résistance
à la diffusion de vapeur d'eau données dans l’EN 1745 ou déterminée conformément à l'EN ISO 12572.

5.3.13 Adhérence (briques !U")

5.3.13.1 Généralités (briques !U")


Pour les briques destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences structurelles,
l'adhérence de la brique combinée au mortier doit être déclarée sous la forme de la résistance caractéristique initiale
au cisaillement conformément à l'EN 1052-3. Cette déclaration peut reposer soit sur des valeurs fixes telles
qu'indiquées en 5.3.13.2, soit sur des essais comme décrit en 5.3.13.3. Le fabricant doit déclarer si la valeur de
l'adhérence a été obtenue à partir des valeurs fixes ou à partir d'essais.
NOTE Dans la plupart des cas, l'utilisation de valeurs fixes est jugée suffisante.

5.3.13.2 Déclaration reposant sur des valeurs fixes (briques !U")


Lorsqu’aucune déclaration conforme à 5.3.13.3 n'est faite, la valeur caractéristique de la résistance initiale au
cisaillement de la brique combinée à un mortier peut être déclarée par référence à l’EN 998-2:2010, Annexe C.

5.3.13.3 Déclaration reposant sur des essais (briques !U")


La déclaration de la résistance caractéristique initiale au cisaillement combinée de la brique et d'un ou plusieurs types
spécifiques de mortier, spécifiés conformément à l’EN 998-2, peut reposer sur des essais effectués sur des briques
de terre cuite prélevées dans un lot conformément à l'Annexe A et soumises à essai conformément à l'EN 1052-3.
La valeur caractéristique de la résistance au cisaillement initiale ne doit pas être inférieure à la valeur déclarée.
NOTE L'adhérence est fonction du mortier, de la brique et de la mise en œuvre de l'ouvrage en maçonnerie.

22
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

!
5.3.14 Substances dangereuses
Les réglementations nationales relatives aux substances dangereuses peuvent imposer une vérification et une
déclaration concernant leur émission, et parfois leur teneur, lorsque des produits de construction couverts par la
présente norme sont mis sur ces marchés.
En l'absence de méthodes d'essai européennes harmonisées, il convient que la vérification et la déclaration relatives
à l'émission/à la teneur en substances dangereuses soient effectuées en tenant compte des dispositions nationales
en vigueur sur le lieu d'utilisation.
NOTE Une base de données informative couvrant les dispositions européennes et nationales relatives aux
substances dangereuses est disponible sur le site EUROPA de la construction accessible par le lien :
http://ec.europa.eu/enterprise/construction/cpd-ds/."

6 !Description, désignation, code de désignation et classification des briques de


terre cuite"

6.1 Description et désignation


6.1.1 !Briques P"
La description et la désignation d'une brique de terre cuite doivent comporter au moins les points suivants :
a) le numéro et la date de parution de la présente Norme européenne ;
b) le type de brique (voir 5.1) ;
c) les dimensions et tolérances (valeur moyenne), (voir 5.2.1) ;
d) la masse volumique apparente sèche et les tolérances (voir 5.2.3) ;
!texte supprimé"
e) la résistance à la compression (voir 5.2.4) ;
!En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, la description et la désignation doivent
comprendre :"
f) la configuration (voir 5.2.2) ;
g) les tolérances (plage) (voir 5.2.1) ;
h) la masse volumique absolue sèche et les tolérances (voir 5.2.3) ;
i) les propriétés thermiques (voir 5.2.5) ;
j) la catégorie de résistance au gel/dégel et, si nécessaire, la façon dont elle a été déterminée (voir 5.2.6) ;
k) la catégorie !de teneur en" sels solubles actifs (voir 5.2.8) ;
l) la dilatation due à l'humidité et la façon dont elle a été déterminée (voir 5.2.9) ;
m) la réaction au feu (voir 5.2.10) ;
n) la perméabilité à la vapeur d'eau (voir 5.2.11) ;
o) l'adhérence (voir 5.2.12) ;
!
p) substances dangereuses (voir 5.2.13)."

23
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

6.1.2 Briques !U"


La description et la désignation d'une brique de terre cuite doivent comporter au moins les points suivants :
a) le numéro et la date de parution de la présente Norme européenne ;
b) le type de brique (voir 5.1) ;
c) les dimensions et tolérances (valeur moyenne), (voir 5.3.1) ;
d) la catégorie de résistance au gel/dégel et, si nécessaire, la façon dont elle a été déterminée (voir 5.3.6) ;
!texte supprimé"
e) la résistance à la compression (voir 5.3.4) ;
!En fonction des utilisations pour lesquelles la brique est mise sur le marché, la description et la désignation doivent
comprendre :"
f) la configuration (voir 5.3.2) ;
g) les tolérances (plage) (voir 5.3.1) ;
h) la masse volumique apparente sèche, la masse volumique absolue sèche et les tolérances (voir 5.3.3) ;
!
i) l'absorption d'eau (voir 5.3.7) ;"
j) le taux initial d'absorption d'eau (voir 5.3.8) ;
k) les propriétés thermiques (voir 5.3.5) ;
l) la catégorie !de teneur en" sels solubles actifs (voir 5.3.9) ;
m) la dilatation due à l'humidité et la façon dont elle a été déterminée (voir 5.3.10) ;
n) la réaction au feu (voir 5.3.11) ;
o) la perméabilité à la vapeur d'eau (voir 5.3.12) ;
p) l'adhérence (voir 5.3.13) ;
!
q) substances dangereuses (voir 5.3.14)."

!
6.2 Code de désignation
Un code de désignation peut être utilisé comme partie intégrante de la désignation, comme indiqué dans le
Tableau 2.
Si le code de désignation du Tableau 2 est utilisé, le type d'élément, l'utilisation prévue et les valeurs des
caractéristiques ayant un numéro d'ordre dans le tableau doivent toujours être déclarés, la mention PND pouvant être
utilisée. Pour les autres caractéristiques qui n'ont pas de numéro de position fixe dans le tableau, une série (A, B
ou C) de valeurs par défaut peut être utilisée.
NOTE PND signifie « performance non déterminée ». Concernant l'utilisation de la mention PND, voir l'Annexe ZA.

Dans la déclaration des performances (DoP), si la déclaration par le fabricant de l'une de ces caractéristiques
correspond à la valeur par défaut donnée par la série choisie dans le tableau, cette caractéristique peut alors être
omise dans le code.
Si la déclaration ne correspond pas à la valeur par défaut, le code spécifié de la caractéristique doit être donné, suivi
de la valeur déclarée. Toutes les valeurs, y compris PND, données dans les trois dernières colonnes du Tableau 2
doivent être considérées comme des valeurs par défaut. Si pour certaines caractéristiques la mention PND a été
déclarée au lieu de la valeur par défaut donnée dans le tableau, le code correspondant spécifié à chacune de ces
caractéristiques doit figurer à la fin du code de désignation.
Dans le Tableau 2, trois différentes séries (A, B et C) de valeurs par défaut sont définies. La série A est une série de
valeurs par défaut pour les briques utilisées pour les maçonneries protégées. La série B est une série de valeurs par
défaut pour les briques de haute précision utilisées pour les maçonneries protégées. Enfin, la série C est une série
de valeurs par défaut pour les briques utilisées pour les maçonneries non protégées.

24
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Un fabricant peut créer ses propres séries de valeurs par défaut concernant l'utilisation prévue et le type d'élément,
à condition qu'elles soient identifiées et expliquées de manière appropriée.

Tableau 2 — Définition du code de désignation et séries de valeurs par défaut

Position dans le code Séries de valeurs


de désignation par défaut
Article de la
Caractéristique et code spécifié Unité Code des caractéristiques1)
présente norme
de la caractéristique
(entre parenthèses) A B C

Type d'élément 1 CL

Utilisation prévue 2 P ou U

Catégorie de briques
5.2.4 : Briques P, Catégorie 3 I ou II
5.3.4 : Briques U

Résistance
à la compression
Résistance
perpendiculaire
moyenne 4 N/mm2 ӿӿӿ,ӿ
au lit de pose
à la compression
5.2.4 : Briques P,
5.3.4 : Briques U

Masse volumique
Masse volumique
apparente sèche
apparente 5 kg/m3 ӿӿӿӿ
5.2.3.1 : Briques P,
sèche moyenne
5.3.3.1 : Briques U

Dimensions
Longueur, largeur
5.2.1.1 : Briques P, 6 mm LLL  lll  hhh
et hauteur
5.3.1.1 : Briques U

Identification de la
série de valeurs
7 A, B et C
par défaut liée à
l'utilisation prévue

Propriétés
thermiques Valeur
Pas de position fixe (L) W/mK ӿ,ӿӿӿ PND PND PND
5.2.5 : Briques P, 10,sec,brique
5.3.5 : Briques U

Durabilité Catégorie
5.2.6 : Briques P, de résistance Pas de position fixe (F) F0, F1 ou F2 F0 F0 F2
5.3.6 : Briques U au gel/dégel

Catégorie
T1, T1+, T2,
Tolérances de tolérances Pas de position fixe (T) mm, si Tm T1 T1+ T1
T2+ ou Tm
dimensionnelles dimensionnelles
5.2.1.2 : Briques P,
5.3.1.2 : Briques U Dispersion R1, R1+, R2,
Pas de position fixe (R) mm, si Rm R1 R1+ R1
des mesures R2+ ou Rm

Masse volumique
Entre parenthèses après
apparente sèche Catégorie
la masse volumique %, si Dm D1, D2 ou Dm D2 D2 D1
5.2.3.1 : Briques P, de tolérance
apparente sèche (D)
5.3.3.1 : Briques U

Planéité des lits


de pose Écart de planéité
Pas de position fixe (E) mm ӿ PND 1 PND
5.2.1.2.4 : Briques P, (régularité)
5.3.1.2.4 : Briques U

Parallélisme des lits


de pose Parallélisme
Pas de position fixe (PL) mm ӿ PND 1 PND
5.2.1.2.5 : Briques P, des lits de pose
5.3.1.2.5 : Briques U

25
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Tableau 2 — Définition du code de désignation et séries de valeurs par défaut (suite)

Position dans le code Séries de valeurs


de désignation par défaut
Article de la
Caractéristique et code spécifié Unité Code des caractéristiques1)
présente norme
de la caractéristique
(entre parenthèses) A B C

Masse volumique
absolue Pas de position fixe (N) kg/m3 ӿӿӿӿ PND PND PND
Masse volumique
sèche moyenne
absolue sèche
5.2.3.2 : Briques P,
Entre parenthèses après
5.3.3.2 : Briques U Catégorie
la masse volumique %, si Dm D1, D2 ou Dm PND PND PND
de tolérance
absolue sèche

Configuration
Illustration G1, G2, G3
5.2.2 : Briques P, Pas de position fixe (G) G2 G3 G1
ou groupe2) ou G4 ou G1S 2)
5.3.2 : Briques U

Configuration Volume total Non Non


Pas de position fixe (FR) % du volume ӿӿ  20
5.3.2 : Briques U des indentations applicable applicable

Adhérence
Résistance initiale
5.2.12 : Briques P, Pas de position fixe (B) N/mm2 ӿ, ӿӿ PND PND PND
au cisaillement
5.3.13 : Briques U

Perméabilité Coeff. de
à la vapeur d'eau résistance
Pas de position fixe (V) ӿ/ӿӿ ou ӿӿ/ӿӿӿ 5/10 5/10 50/100
5.2.11 : Briques P, à la diffusion
5.3.12 : Briques U de vapeur d'eau

Absorption d'eau
5.2.7 : Briques P, Absorption d'eau Pas de position fixe (W) % ӿӿ,ӿ PND PND PND
5.3.7 : Briques U

Taux initial
d'absorption d'eau Taux initial
Pas de position fixe (I) kg/m2 min ӿ,ӿ PND PND PND
des briques U d'absorption d'eau
5.3.8 : Briques U

Teneur en sels
solubles actifs
Catégorie Pas de position fixe (S) S0, S1 ou S2 S0 S0 S2
5.2.8 : Briques P,
5.3.9 : Briques U

Dilatation
due à l'humidité Dilatation
Pas de position fixe (M) mm/m ӿ,ӿ PND PND PND
5.2.9 : Briques P, due à l'humidité
5.3.10 : Briques U

Réaction au feu
Classe de réaction
5.2.10 : Briques P, Pas de position fixe (RF) A1 A1 A1 A1
au feu
5.3.11 : Briques U

Résistance
Résistance
à la compression
moyenne à la
non perpendiculaire
compression non Pas de position fixe (C) N/mm2 ӿӿӿ,ӿ PND PND PND
au lit de pose
perpendiculaire
5.2.4 : Briques P,
au lit de pose
5.3.4 : Briques U

Substances
selon dispositions
dangereuses
Pas de position fixe (DS) nationales en vigueur PND PND PND
5.2.13 : Briques P,
sur le lieu d'utilisation
5.3.14 : Briques U
1) En fonction de la série choisie de valeurs par défaut (A, B ou C), les caractéristiques respectives ne doivent être données que si elles
diffèrent de la valeur par défaut donnée dans les trois dernières colonnes du tableau.
2)
Par référence à l'EN 1996-1-1 ou l'EN 1996-1-2

26
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

NOTE Les codes de désignation pour 3 exemples de briques de terre cuite dont les caractéristiques suivantes sont
déclarées :

Caractéristiques déclarées Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3

Utilisation prévue : P P U

Catégorie I I I

Résistance moyenne à la compression


8,5 N/mm2 10,0 N/mm2 43,8 N/mm2
perpendiculaire au lit de pose

Masse volumique apparente sèche 750 kg/m3 650 kg/m3 1 900 kg/m3

Catégorie de tolérance D1 D2 D1

Dimensions (longueur x largeur x hauteur) 240 300 238 mm 250 365 249 mm 240 115 71 mm

Identification de la série A B C

Valeur 10,sec,brique 0,140 W/mK 0,090 W/mK PND

Gel/dégel F0 F0 F2

Catégorie de tolérances dimensionnelles T2 T2+ T1

Dispersion des mesures R2 R2+ R1

Planéité des lits de pose PND 1 PND

Parallélisme des lits de pose PND 1 PND

Masse volumique absolue sèche moyenne PND PND 2 100 kg/m3

Catégorie de tolérance PND PND Dm :  2 %

Groupe d'éléments G2 G3 G2

Volume des indentations  20 %

Adhérence 0,15 N/mm2 PND PND

Perméabilité à la vapeur d'eau PND 5/10 50/100

Absorption d'eau PND PND 6%

Taux initial d'absorption d'eau PND PND PND

Teneur en sels solubles actifs S0 S0 S1

Dilatation due à l'humidité PND PND PND

Réaction au feu A1 A1 A1

Résistance à la compression
PND PND PND
non perpendiculaire au lit de pose

Substances dangereuses PND PND PND

27
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

seront comme suit :


EXEMPLE 1 :

CL P I 8,5 750(D1) 240 300 238 A T2 R2 B0,15 L0,140 V

EXEMPLE 2 :

CL P I 10,0 650 250 365249 B T2+ R2+ L0,090

EXEMPLE 3 :

CL U I 43,8 1900 240 115 71 C N2100(2) G2 W6 S1

"

6.3 Classification
La spécification des caractéristiques des briques de terre cuite peut se faire par référence à des systèmes de
classification à condition que ceux-ci reposent uniquement sur les caractéristiques incluses dans la présente norme
et ne constituent pas par eux-mêmes un obstacle aux échanges.
Cette condition ne supprime pas l'obligation pour tous les fabricants se prévalant de la conformité à la présente norme
de déclarer les valeurs des caractéristiques de leurs produits le cas échéant.

7 Marquage
Les renseignements suivants doivent être clairement indiqués sur l'un des éléments suivants : les briques,
l'emballage, le bordereau de livraison ou tout certificat fourni avec les briques de terre cuite :
a) le nom, la marque commerciale ou un autre moyen d'identification du fabricant des briques ;
b) le moyen d'identifier les briques de terre cuite et de les rattacher à leur description et à leur désignation.
NOTE Pour le marquage CE et l'étiquetage, l'Article ZA.3 s'applique. Si ZA.3 exige que le marquage CE soit accompagné
des mêmes indications que celles exigées par le présent article, les exigences du présent article peuvent être
considérées satisfaites.

8 !Évaluation et vérification de la constance des performances (EVCP)"

8.1 Généralités
Le fabricant doit démontrer la conformité de son produit aux exigences de la présente Norme européenne et aux
!performances" déclarées pour les caractéristiques du produit en réalisant les deux opérations suivantes :
— !une détermination du produit type" (voir 8.2), qui peut être un essai physique, un calcul, une référence à des
données tabulées ou une combinaison de ces méthodes ;
— un contrôle de la production en usine (voir 8.3).
!Sauf pour les essais de détermination du produit type et en cas de litige, il est permis d'adopter d'autres méthodes
d'essai que les méthodes de référence spécifiées dans la présente Norme européenne, sous réserve que ces
méthodes de remplacement remplissent les conditions suivantes :"
a) il peut être démontré qu'il existe une corrélation entre les résultats de la méthode de référence et ceux obtenus
à partir d'une autre méthode ; ou
b) il peut être démontré qu'il existe une relation sûre lorsque l'autre méthode est utilisée en comparaison aux
méthodes de référence et que ;
c) les informations sur lesquelles se fonde cette corrélation sont disponibles.

28
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

8.2 !Détermination du produit type"


!Après finalisation du développement d'un nouveau produit type et avant sa mise sur le marché, une détermination
appropriée du produit type doit être réalisée pour confirmer que les caractéristiques prévues à partir de ce
développement répondent aux exigences de la présente norme et aux performances des caractéristiques à déclarer
pour le produit.
Chaque fois qu'un changement majeur intervient dans l'origine, la qualité ou la nature des matières premières ou si
un changement est apporté aux conditions de fabrication, conduisant à ce que le fabricant considère qu'il s'agit d'un
nouveau produit type fabriqué, la détermination appropriée du produit type doit être répétée."
Le fabricant est autorisé à définir des groupes de produits. Le groupe de produits peut différer en fonction de la
caractéristique en question.
!Dans le processus de détermination du produit type, un fabricant peut prendre en compte des résultats d'essai
déjà existants.
Un fabricant peut utiliser des résultats de détermination de produit type obtenus par une tierce partie (par exemple :
un autre fabricant ou un fournisseur de services de Recherches et Développement) pour justifier sa propre
déclaration de performances concernant un produit fabriqué selon la même conception et avec des matières
premières, des éléments constitutifs et des méthodes de fabrication du même genre, à condition qu'une autorisation
soit donnée par le propriétaire des résultats et que les résultats soient valides pour les deux produits."
!texte supprimé"
Les essais à réaliser doivent correspondre aux essais ou calculs décrits dans le Tableau A.1 ou A.2 pour les
caractéristiques choisies dans la liste suivante en accord avec la déclaration du fabricant, selon l'utilisation prévue
du produit :
— dimensions ;
— tolérances dimensionnelles, y compris la planéité des faces de pose et leur parallélisme dans le plan ;
— configuration ;
— masse volumique sèche et tolérances ;
— résistance à la compression ;
— propriétés thermiques ;
— résistance au gel/dégel ;
— absorption d'eau ;
— taux initial d'absorption d'eau ;
— teneur en sels solubles actifs ;
— dilatation due à l'humidité ;
— réaction au feu ;
— adhérence.
!Le prélèvement d'échantillons pour les essais de détermination du produit type doit être réalisé conformément
à l'Annexe A.
Les résultats de la détermination du produit type doivent être enregistrés."
!
NOTE Pour les caractéristiques de performance devant être déterminées afin de répondre à la déclaration des
performances et aux dispositions du marquage CE, voir le Tableau ZA.1.1 et le Tableau ZA.1.2."

29
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

8.3 Contrôle de la production en usine


8.3.1 Généralités
Le fabricant doit établir, documenter et entretenir un système de contrôle de la production en usine permettant de
maintenir la conformité à la présente Norme européenne et aux !niveaux de performance déclarés" des produits
mis sur le marché.
Le système de contrôle de la production en usine peut être constitué de procédures liées au processus seulement
(contrôle de processus complet et, donc, aucun essai de produit fini ; autrement dit, 8.3.6 ne s'applique pas),
aux produits finis seulement (donc aucun contrôle de processus ; autrement dit, 8.3.5 ne s'applique pas) ou n'importe
quelle combinaison des deux. En conséquence, les critères de conformité dépendent des procédures individuelles
de production en usine.
Suivant le cas, la responsabilité, l'autorité et l'interrelation de tout le personnel qui gère, réalise et vérifie les travaux
ayant une incidence sur la qualité des briques produites doivent être établies.
Le système de contrôle de la production en usine doit décrire la procédure de contrôle de la production, les
vérifications régulières effectuées par le fabricant et ses essais, en fonction de la combinaison des procédures liées
au contrôle de processus et/ou aux essais de produits finis. Les contrôles et les essais peuvent comprendre les
caractéristiques des matières premières et des produits finis, les procédures de production, l'équipement de
production ou les machines de production, le matériel d'essai ou les instruments d'essai et le marquage du produit.
Les résultats des essais doivent être enregistrés.
Il convient que le fabricant documente les actions à entreprendre lorsque les valeurs ou les critères des essais de
contrôle ne répondent pas aux spécifications
Pour les briques de catégorie I, le système de contrôle de la production en usine doit être conçu de manière que la
probabilité de ne pas atteindre la résistance à la compression déclarée ne dépasse pas 5 %, correspondant à un
niveau de confiance de 95 %.

8.3.2 Équipements d'essai et de mesurage


Tous les équipements de pesage, de mesurage et d'essais, qui ont une influence sur les valeurs déclarées,
doivent être vérifiés et inspectés régulièrement.

8.3.3 Équipement de production


Lorsque le système de contrôle de la production en usine comprend des procédures de contrôle de processus,
tous les équipements de production, qui sont partie intégrante de ces procédures et ont une incidence sur les valeurs
déclarées, doivent être inspectés régulièrement.

8.3.4 Matières premières


Le cas échéant, le fabricant doit définir les critères d'acceptation des matières premières et les procédures mises en
œuvre pour garantir qu'ils sont respectés.

8.3.5 Processus de production


Le cas échéant, les caractéristiques applicables au processus de production doivent être définies en donnant la
fréquence des contrôles du fabricant ainsi que les critères exigés. Les actions à entreprendre lorsque les critères ne
sont pas respectés doivent être spécifiées par le fabricant.

30
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

8.3.6 Essais sur le produit fini


Le cas échéant, le système de contrôle de la production en usine doit comprendre un plan d'échantillonnage et la
fréquence des essais effectués sur le produit fini. Les résultats du prélèvement d'échantillons et des essais doivent
être enregistrés.
L'échantillon doit être représentatif de la production.
Des lignes directrices pour les fréquences des essais portant sur les caractéristiques des produits finis sont données
dans le Tableau 1 dans l'Annexe C. Il convient de n'utiliser ces lignes directrices que si de meilleures informations
ne sont pas disponibles.
En fonction de la mesure corrective, les non-conformités peuvent se traduire par des fréquences d'essais plus
élevées que celles utilisées.

8.3.7 Techniques statistiques


Dans toute la mesure raisonnablement réalisable et applicable, les résultats des vérifications et des essais doivent
être interprétés au moyen de techniques statistiques, par attributs ou par variables, afin de vérifier les caractéristiques
du produit et déterminer si la production est conforme aux critères de conformité et si le produit est conforme aux
valeurs déclarées.
NOTE Une méthode permettant de respecter ce critère de conformité est l'utilisation de l'approche indiquée
dans l'ISO 12491.

8.3.8 Marquage et contrôle des stocks de produits


Le marquage et contrôle des stocks doivent être documentés. Il convient que les produits individuels et/ou une
quantité bien définie de produits (par exemple, un lot de produits) soit identifiable(s) et traçable(s).

8.3.9 Traçabilité
Suivant le cas, les systèmes de traçabilité doivent être donnés dans le système de contrôle de la production en usine.

8.3.10 Produits non conformes


!La procédure de traitement des produits non conformes doit être documentée. Les produits non conformes aux
exigences ou aux performances du produit type doivent être isolés et marqués en conséquence. Toutefois, ceux-ci
peuvent être réévalués par le fabricant et rattachés à un autre produit type."
Le fabricant doit mener des actions pour éviter toute récurrence de la non-conformité.

31
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Annexe A
(normative)
!Échantillonnage pour les essais de détermination du produit type
et pour les essais indépendants sur lots"

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

A.1 Généralités
!Le présent mode opératoire de prélèvement d'échantillons doit s'appliquer aux essais de détermination du produit
type et lorsqu'il existe une exigence d'évaluation de la conformité du produit.
Seules les caractéristiques déclarées par le fabricant doivent être évaluées selon ce mode opératoire.
Le nombre d'échantillons de briques de terre cuite nécessaires pour déterminer la conformité à la spécification doit
être prélevé sur un lot de briques d'au maximum 20 m3 (voir Tableaux A.1 et A.2)."

A.2 Mode opératoire d'échantillonnage


A.2.1 Généralités
NOTE Le choix de la méthode d'échantillonnage sera généralement dicté par la forme et le conditionnement du lot
en question.

A.2.2 Échantillonnage aléatoire


Chaque fois que possible, utiliser la méthode d'échantillonnage aléatoire selon laquelle toutes les briques du lot ont
une chance égale d'être sélectionnées comme échantillon. Le nombre approprié de briques doit être choisi au hasard
en des endroits répartis sur l'ensemble du lot sans tenir compte de leur état ou qualité, les briques endommagées
pendant le transport ne devant toutefois pas être sélectionnées.
NOTE Dans la pratique, le prélèvement aléatoire d'échantillons ne convient normalement que si les briques formant le lot
sont déplacées sous une forme libre (non emballées) d'un endroit à un autre ou si elles ont été divisées en un grand nombre
de petites piles, par exemple, sur un échafaudage en attendant d'être posées.

A.2.3 Échantillonnage représentatif


A.2.3.1 Généralités
Si le prélèvement aléatoire d'échantillons est impossible ou peu commode, par exemple lorsque les briques forment
une ou plusieurs grandes piles dans lesquelles seul un nombre limité de briques est facile d'accès, un prélèvement
d'échantillons représentatifs doit être utilisé.

A.2.3.2 Échantillonnage à partir d'une pile


Le lot doit être divisé en au moins six parties réelles ou imaginaires, de tailles semblables. Un même nombre de
briques, quatre au maximum, doit être choisi au hasard parmi chaque sélection afin d'obtenir le nombre requis, sans
tenir compte de leur état ou qualité, les briques endommagées pendant le transport ne devant toutefois pas être
sélectionnées.
NOTE 1 Il sera nécessaire d'enlever certaines parties de la/des pile(s) afin d'avoir accès aux briques situées au milieu de ces
piles lors du prélèvement d'échantillons.

NOTE 2 Lorsqu'un essai de recherche de sulfates solubles actifs est demandé, le prélèvement d'échantillons sur une pile
peut ne pas être adapté, du fait d'une possible contamination par le sol ou d'autres sources.

32
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

A.2.3.3 Échantillonnage dans un lot formé sur palettes


Au moins six palettes doivent être sélectionnées au hasard dans le lot. L'emballage doit être retiré et un même
nombre de briques (quatre au maximum) doit être choisi au hasard sur chacune des palettes ouvertes afin d'obtenir
le nombre requis sans tenir compte de l'état ou de la qualité de celles choisies, les briques endommagées pendant
le transport ne devant toutefois pas être sélectionnées.

A.2.4 Division de l'échantillon


Si l'échantillon doit fournir des briques pour plusieurs essais, le nombre total doit être rassemblé puis divisé
en prélevant des briques au hasard sur l'échantillon total pour constituer chaque sous-échantillon successif.
Le nombre exact de briques de terre cuite nécessaire pour l'/les essai(s) indiqué(s) dans les Tableaux A.1 et A.2 doit
être pris au hasard parmi ceux prélevés sur le lot, selon l'une des méthodes indiquées en A.2.3.

A.2.5 Nombre de briques nécessaires pour les essais


L'effectif de l'échantillon pour chaque essai doit être conforme aux indications des Tableaux A.1.et A.2.
!
Tableau A.1 — Nombre de briques P nécessaires pour un essai

Caractéristique N° d'article/paragraphe Méthode(s) d'essai Nombre de briquesa

Dimensions 5.2.1 EN 772-16 10

Planéité des lits de pose 5.2.1.2.4 EN 772-20 3

Parallélisme des lits de pose 5.2.1.2.5 EN 772-16 3

EN 772-16
Configuration 5.2.2 EN 772-3 10
EN 772-9

Masse volumique apparente sèche 5.2.3.1 EN 772-13 10

Masse volumique absolue sèche 5.2.3.2 EN 772-13 10

Résistance à la compression 5.1 et 5.2.4 EN 772-1 10

Résistance thermique 5.2.5 EN 1745 —

EN 1745 ou
Perméabilité à la vapeur d'eau 5.2.11
EN ISO 12572

Dilatation due à l'humidité 5.2.9 EN 772-19 10

Réaction au feu 5.2.10 EN 13501-1 —

Type I Type II
EN 1052-3
d'éprouvette d'éprouvette
Adhérence 5.2.12
Mode opératoire A 27 18

Mode opératoire B 18 12

Disposition nationale
Substances dangereuses 5.2.13 en vigueur sur le lieu Dispositions nationales
de l'utilisation de la brique
a
Le cas échéant, par exemple lorsque les briques n'ont pas été altérées par un mode opératoire d'essai, les mêmes unités
peuvent être réutilisées pour d'autres essais.

"

33
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

!
Tableau A.2 — Nombre de briques U nécessaires pour un essai

Caractéristique N° d'article/paragraphe Méthode(s) d'essai Nombre de briquesa

Dimensions 5.3.1 EN 772-16 10

Planéité des lits de pose 5.3.1.2.4 EN 772-20 3

Parallélisme des lits de pose 5.3.1.2.5 EN 772-16 3

EN 772-16
Configuration 5.3.2 EN 772-3 10
EN 772-9

Masse volumique apparente sèche 5.3.3.1 EN 772-13 10

Masse volumique absolue sèche 5.3.3.2 EN 772-13 10

Résistance à la compression 5.1 et 5.3.4 EN 772-1 10

Résistance thermique 5.3.5 EN 1745 —

EN 1745 ou
Perméabilité à la vapeur d'eau 5.3.12
EN ISO 12572

b c
Résistance au gel/dégel 5.3.6

EN 772-21
(éléments extérieurs)
10
Absorption d'eau 5.3.7 EN 772-7 (éléments
10
de maçonnerie servant
de coupure de capillarité)

Taux initial d'absorption d'eau 5.3.8 EN 772-11 10

b c
Dilatation due à l'humidité 5.3.10

Teneur en sels solubles actifs 5.3.9 EN 772-5 10

Réaction au feu 5.3.11 EN 13501-1 —

Type I Type II
EN 1052-3
d'éprouvette d'éprouvette
Adhérence 5.3.13
Mode opératoire A 27 18

Mode opératoire B 18 12

Disposition nationale
Substances dangereuses 5.3.14 en vigueur sur le lieu Dispositions nationales
de l'utilisation de la brique

a
Le cas échéant, par exemple lorsque les briques n'ont pas été altérées par un mode opératoire d'essai, les mêmes unités
peuvent être réutilisées pour d'autres essais.
b
Essais conformes aux dispositions en vigueur sur le lieu prévu d'utilisation des briques.
c
Les dispositions de référence donnent le nombre de briques à soumettre à essai.

"

34
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Annexe B
(informative)
Informations complémentaires

Init numérotation des tableaux d’annexe [B]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [B]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!

B.1 Utilisation des briques de terre cuite


Les briques de terre cuite sont utilisées pour des applications très variées, chacune exigeant d'en spécifier les
niveaux de performance. Certaines applications sont traditionnelles et la spécification correspondante figure dans
des normes ou dans des règles conventionnelles de bonne pratique. Ces règles ont souvent un caractère local et
sont fonction du climat, des traditions de construction, des matériaux disponibles sur place, des traditions d'entretien,
etc. D'autres applications peuvent être nouvelles et non traditionnelles, et la formulation des niveaux de performances
pour les matériaux et l'exécution sont, dans ce cas, du ressort du concepteur.
Les applications particulières sont :
— Maçonnerie courante
Maçonnerie utilisée à l'extérieur ou à l'intérieur, indépendamment de toutes visées d'esthétique. Elle peut être
porteuse ou non.
— Maçonnerie protégée
Maçonnerie protégée contre la pénétration de l'eau. Il peut s'agir de maçonnerie de murs extérieurs qui est
protégée par une couche d'enduit ou par un bardage ou il peut s'agir de la paroi interne d'un mur double ou il peut
s'agir encore d'un mur intérieur. Elle peut être porteuse ou non.
— Maçonnerie enduite extérieur/intérieur
Maçonnerie utilisée à l'extérieur ou à l'intérieur et destinée à être revêtue d'un enduit. Elle peut être porteuse
ou non.
— Maçonnerie d'isolation thermique
Maçonnerie qui à elle seule contribue significativement à la fonction d'isolation thermique d'un mur extérieur.
La maçonnerie est essentiellement constituée de briques de terre cuite dotées de nombreuses alvéoles. Elle peut
être porteuse ou non.
— Maçonnerie de parement
Maçonnerie utilisée à l'extérieur ou à l'intérieur, destinée à avoir un aspect esthétique. Elle est construite à partir
de briques respectant une norme de savoir-faire et une finition de joint de mortier adaptées au type de briques.
Elle peut être porteuse ou non.
— Maçonnerie de génie civil
Maçonnerie utilisée dans les ouvrages de génie civil, par exemple, travaux de drainage, murs de remblai, etc.,
dans lesquels des briques d'un niveau élevé de durabilité et de résistance à la compression et de faible niveau
d'absorption d'eau sont parfois utilisées.
— Maçonnerie structurale
Maçonnerie utilisée à l'extérieur ou à l'intérieur et résistant à des charges autres que son poids propre.
Cette expression est habituellement employée dans des cas où le calcul de dimensionnement de la maçonnerie
a été effectué par une personne dûment qualifiée. La maçonnerie structurale peut être de parement, courante,
enduite ou de génie civil. La maçonnerie structurale peut également résister aux tremblements de terre.

35
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

La maçonnerie possède des performances en rapport avec les applications mentionnées ci-dessus, telles que :
— résistance au feu ;
— isolation acoustique ;
— isolation thermique ;
qui, si nécessaire, nécessitent la mise au point de nouvelles spécifications.
Il convient que les briques soient suffisamment durables pour résister aux conditions d'exposition locales, de façon
à garantir l'intégrité structurelle et opérationnelle du bâtiment.

B.2 Durabilité
Aucune règle technique européenne n'a encore été préparée pour traiter à la fois de la conception architecturale et
de l'exécution, et notamment des spécifications et de l'utilisation des briques pour garantir une durabilité satisfaisante
en service dans la maçonnerie finie. Jusqu'à ce que de telles règles soient disponibles, il a été jugé nécessaire
de prévoir la présente annexe qui relie les catégories spécifiées pour des caractéristiques telles que la résistance
au gel/dégel et la teneur en sulfates soluble aux conditions d'utilisation, y compris le degré d'exposition et le risque
de saturation.

B.3 Résistance au gel/dégel


B.3.1 Généralités
Lorsqu'on fait le choix du niveau de résistance au gel/dégel d'une brique qu'il convient de spécifier pour des éléments
particuliers de maçonnerie en terre cuite, il est nécessaire d'évaluer le degré probable d'exposition auquel les briques
seront soumises, y compris, la protection contre la saturation de la construction de maçonnerie.
L'exposition (sévère, modérée et passive) traduit le risque qu'a la maçonnerie d'être exposée à une teneur élevée en
eau coïncidant avec des cycles de gel et de dégel, dus à des conditions climatiques locales en combinaison avec la
conception de la construction. Les conditions de température et d'humidité, ainsi que l'apparition de substances
agressives constituent une partie des facteurs de l'évaluation. L'évaluation doit également tenir compte des
expériences locales ou nationales.
Il convient d'évaluer l'influence des différents revêtements de surface (enduit, peinture), en particulier, celle relative
aux revêtements en couche mince. Dans des zones à climat côtier tempéré caractéristique, un revêtement de surface
peut donner lieu à une augmentation des exigences de construction.
Les exemples ci-après (non exhaustifs) ne sont donnés qu'à titre indicatif pour aider l'utilisateur à choisir les
matériaux appropriés.

B.3.2 Maçonnerie soumise à une exposition sévère


Les exemples suivants se rapportent à des maçonneries ou éléments de maçonnerie soumis à des
environnements sévères :
— maçonnerie non enduite de soubassements proche du niveau du sol extérieur (deux assises au-dessus et en
dessous du niveau du sol) exposée à un risque élevé de saturation en eau avec risque de gel ;
— acrotères non enduits pour lesquels existe un risque élevé de saturation en eau avec risque de gel, par exemple
lorsque la partie supérieure n'est pas protégée ;
— maçonneries externes non enduites de conduits de fumée pour lesquelles existe un risque élevé de saturation
en eau avec risque de gel ;
— couronnements, corniches et appuis dans les zones où il y a risque de gel ;
— murs de clôture et murs écran pour lesquels existe un risque élevé de saturation en eau avec risque de gel,
par exemple si la partie supérieure du mur n'est pas dotée d'une protection efficace ;
— murs de soutènement pour lesquels existe un risque élevé de saturation en eau avec risque de gel, par exemple
lorsque le mur n'est pas doté d'une protection efficace ou si la face en contact avec la terre n'a pas reçu de
traitement d'étanchéité.

36
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

B.3.3 Maçonnerie soumise à une exposition modérée


Les dispositions suivantes constituent des mesures appropriées pour éviter la saturation en eau de la maçonnerie :
— protection des têtes de mur par des avant-toits ou des couvertures ;
— appuis de fenêtre débordants avec rejets d'eau ;
— membranes d'étanchéité au sommet ou à la base des murs.

B.3.4 Maçonnerie soumise à une exposition passive


Les exemples suivants se rapportent à des maçonneries ou éléments de maçonnerie soumis à des
environnements passifs :
— maçonnerie de murs extérieurs, dotée d'une protection appropriée dont l'importance dépend des conditions
climatiques : dans certaines régions d'Europe, l'expérience locale montre qu'une couche d'enduit est suffisante.
Lorsqu'il existe un risque d'humidification accompagnée de gel, il convient que la protection soit assurée par un
revêtement imperméable ;
— maçonnerie de murs intérieurs et de parois intérieures de murs doubles.

B.4 Action des sulfates sur les mortiers et les enduits


L'attaque des sulfates sur les mortiers de montage est principalement causée par la réaction du sulfate en solution
et de l'aluminate tricalcique (C3A), constituant du ciment Portland, qui forme un sulfo-aluminate de calcium
(ou ettringite). Cette réaction ne se produit que s'il existe une teneur suffisante en C3A que l'on trouve dans le ciment
Portland ordinaire. Le risque est grandement réduit par l'utilisation de ciment Portland résistant aux sulfates, où la
teneur en C3A est limitée.
L'attaque par les sulfates ne se produit que s'il y a un cheminement d'eau important à travers la maçonnerie, la
diffusion seule n'entraînant pas de quantité suffisante de sulfate vers le ciment hydraté du mortier. Ce cheminement
d'eau peut se produire par infiltration de l'eau à travers la maçonnerie sous l'action de la gravité, par exemple dans
les murs dont toutes les faces sont exposées aux intempéries ou sous des appuis en briques de terre cuite lorsque
des coupures de capillarité efficaces n'ont pas été prévues. Ce cheminement d'eau peut également résulter de
l'évaporation d'eau ou de remontées capillaires, par exemple à travers les murs de soutènement non protégés contre
l'eau sur la face enterrée ou dans les murs extérieurs entre le niveau du sol et la coupure de capillarité.
La spécification du niveau de la teneur en sulfates solubles des briques de terre cuite avec la qualité appropriée de
mortier est un sujet complexe qui peut être abordé dans des codes nationaux relatifs à la conception.
Pour le risque de saturation en eau, référence peut être faite aux classes d'exposition mentionnées dans la présente
annexe, en relation avec la résistance au gel/dégel.
La nécessité de déclarer la catégorie de teneur en sels solubles actifs, donnée en 5.3.9, est destinée à s'assurer que,
dans des conditions d'utilisation particulières, il n'apparaît aucune détérioration des briques, du mortier ou de l'enduit
(éventuel). Les trois catégories données au Tableau 1 spécifient la teneur maximale en sulfates solubles dans l'eau
(ceux du sodium, du potassium et du magnésium) pour des conditions d'utilisation où les risques de saturation
diffèrent, allant d'une possible saturation prolongée (S2 avec du ciment Portland ordinaire dans le mortier ou S1 avec
du ciment résistant aux sulfates dans le mortier de montage ou la sous-couche d'enduit), aux conditions d'exposition
normale aux intempéries pour lesquelles la maçonnerie est protégée par la conception-même du bâtiment (S1),
jusqu'à la maçonnerie entièrement sèche (S0). De plus, des sulfates solubles, le sulfate de magnésium en particulier,
sont susceptibles d'endommager les briques elles-mêmes, par l'effet connu parfois sous le nom de
«cryptoefflorescence» ; c'est pourquoi des exigences spécifiques sont données pour cette matière.
Pour les maçonneries entièrement protégées contre la pénétration de l'eau, la catégorie S0 est considérée comme
étant appropriée. Cela signifie qu'aucune exigence n'est nécessaire pour la teneur en sels solubles actifs.

37
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

B.5 Efflorescences et taches


L'apparition d'efflorescences dans un bâtiment est le résultat du séchage de la maçonnerie humide et peut être due
à une humidification excessive durant la construction ou à une protection insuffisante et des détails de conception
défectueux, permettant à l'eau de s'infiltrer à travers les parties de la construction achevée. En outre, des matériaux
solubles provenant du mortier ou du béton voisin sont susceptibles de contribuer à la formation de taches et
d'efflorescence observées en pratique.

B.6 Lignes directrices générales concernant l'aspect des briques de parement


en terre cuite
Il convient que l'aspect des briques et son évaluation fassent l'objet du contrat d'achat. L’exigence variera en fonction
de l'utilisation à laquelle les briques sont destinées, et il convient de tenir compte de leurs caractéristiques
intrinsèques, par exemple, parement courant et fait main. À titre de guide, il convient de porter une attention toute
particulière aux fissures profondes ou étendues, aux détériorations sur les arêtes et les coins, aux cailloux et aux
grains expansifs de chaux.

38
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Annexe C
(informative)
Lignes directrices concernant les fréquences d’essai
pour la conception d'un système CPU afin de démontrer la conformité
des produits finis aux exigences de la norme et à la déclaration du fabricant

Init numérotation des tableaux d’annexe [C]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [C]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [C]!!!

Tableau C.1 — Contrôles des produits finis

Fréquence de contrôle
Méthode
Sujet But du contrôle par le fabricant pour Application
de référence a)
le groupe de produits
Dimensions Conformité avec EN 772-16 — Toutes les semaines a) Briques
les dimensions déclarées pour trois briques ou de précision
et les écarts admissibles — Selon les indications b) Briques
déterminés par l'EN 771-1 données dans la de parement
documentation CPU
Configuration — Forme et caractéristiques Contrôle visuel — Trois briques à des a) Série
intervalles de temps de normes EN 1996
appropriés ou
— Volume de tous les vides EN 772-3 — Selon les indications b) EN 1745
formés EN 772-9 données dans la
documentation CPU
— Volume du plus grand EN 772-16
des vides formés
— Volume des trous
de préhension
— Volume total
des renfoncements
Épaisseur des parois
extérieures et des cloisons
internes
Épaisseur combinée
des parois extérieures
et des cloisons internes
Conformité aux valeurs
déclarées conformément
à l'EN 771-1
Planéité des faces Conformité avec la valeur EN 772-20 — Toutes les semaines a) Briques
de pose déclarée et l'écart déterminé pour trois briques ou de précision
par l'EN 771-1 — Selon les indications
données dans la
documentation CPU
Parallélisme Conformité avec la valeur EN 772-16 — Toutes les semaines a) Briques
des faces de pose déclarée et l'écart déterminé pour trois briques ou de précision
dans le plan par l'EN 771-1 — Selon les indications
données dans la
documentation CPU
Masse volumique Conformité avec la masse EN 772-13 — Toutes les semaines a) Isolation
apparente sèche volumique apparente sèche pour trois briques ou thermique
déclarée et les écarts — Selon les indications b) Isolation
admissibles déterminés données dans la acoustique
par l'EN 771-1 documentation CPU

39
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Tableau C.1 — Contrôles des produits finis (suite)

Fréquence de contrôle
Méthode
Sujet But du contrôle par le fabricant pour Application
de référence a)
le groupe de produits
Masse volumique Conformité avec la masse EN 772-13 — Toutes les semaines a) Isolation
absolue sèche volumique absolue sèche pour trois briques ou thermique
déclarée et les écarts — Selon les indications
admissibles déterminés données dans
par l'EN 771-1 la documentation CPU
Résistance Conformité avec la EN 772-1 Au moins trois briques tous a) Constructions
à la compression résistance à la compression les 4 000 m3 de briques ou porteuses
déclarée — Tous les mois ou
— Selon les indications
données dans
la documentation CPU
Résistance Conformité avec la catégorie Référence — Une fois par an ou a) Constructions
au gel/dégel déclarée de résistance au aux dispositions — Selon les indications exposées
gel/dégel selon l'EN 771-1 en vigueur sur le lieu données dans
prévu d'utilisation la documentation CPU
des briques
Teneur en sels Conformité avec la catégorie EN 772-5 — Une fois par an ou S'applique toujours.
solubles actifs déclarée — Selon les indications
données dans
la documentation CPU
Conductivité Conformité avec la valeur EN 1745 — Une fois par an ou a) Isolation
thermique déclarée — Selon les indications thermique
données dans
la documentation CPU
Adhérence Conformité avec la valeur EN 1052-3 — Une fois par an ou a) Exigences
déclarée — Selon les indications structurelles
données dans b) Briques
la documentation CPU de parement
Absorption d'eau Conformité avec la valeur EN 772-21 pour — Une fois par an ou a) Constructions
(briques servant déclarée les éléments externes — Selon les indications exposées
de coupure EN 772-7 pour données dans
de capillarité) les briques servant de la documentation CPU
coupure de capillarité
Réaction au feu Conformité avec la valeur EN 13501-1 — Tous les cinq ans ou
déclarée — Selon les indications
données dans
la documentation CPU
Dilatation due Conformité avec la valeur EN 772-19 — Une fois par an ou
à l'humidité déclarée — Selon les indications
données dans
la documentation CPU
Le fabricant n'est pas nécessairement obligé de déclarer une valeur pour chaque propriété, à savoir certaines propriétés peuvent
reposer sur des valeurs tabulées, par exemple. Lorsque la valeur déclarée provient d'une valeur tabulée, aucun essai n'est
requis. Dans ces cas, la certification peut reposer sur la preuve que les tableaux sont utilisés correctement.
a) Il convient de réaliser les essais conformément aux méthodes de référence mentionnées dans la norme ou par d'autres
méthodes d'essai présentant une corrélation prouvée ou une relation sûre aux méthodes de référence.

40
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

!
Annexe ZA
(informative)
Articles de la présente Norme européenne concernant les dispositions
du Règlement UE Produits de Construction

Init numérotation des tableaux d’annexe [D]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [D]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [D]!!!

ZA.1 Domaine d'application et caractéristiques applicables


La présente Norme européenne a été élaborée dans le cadre du Mandat M/116 (tel qu'amendé) « Produits de
maçonnerie et produits connexes » donné au CEN par la Commission Européenne et l'Association Européenne de
Libre Échange.
Si la présente Norme européenne est citée dans le Journal officiel de l'Union européenne (JOUE), les articles de la
présente norme, énoncés dans cette annexe, sont considérés comme satisfaisant aux dispositions du mandat
concerné, dans le cadre du Règlement (UE) n° 305/2011.
La présente annexe traite du marquage CE des briques de terre cuite destinées aux usages indiqués dans le
Tableau ZA.1.1 et le Tableau ZA.1.2 et spécifie les articles correspondants applicables.
La présente annexe a le même domaine d'application que celui décrit à l'Article 1 de la présente norme concernant
les aspects couverts par le mandat et est définie par le Tableau ZA.1.1 et le Tableau ZA.1.2.

41
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Tableau ZA.1.1 — Articles applicables pour les briques P de terre cuite pour murs,
poteaux et cloisons en maçonnerie protégée

Produit : Briques P de terre cuite


Utilisation prévue : Murs, poteaux et cloisons en maçonnerie protégée

Articles de la présente Niveaux


Caractéristiques essentielles Norme européenne relatifs aux et/ou classes Notes
caractéristiques essentielles réglementaires

Dimensions et tolérances dimensionnelles 5.2.1.1 Dimensions


(pour les briques destinées à être utilisées dans Valeur déclarée, en mm,
5.2.1.2 Tolérances Aucun(e)
des constructions soumises à des exigences et catégorie de tolérance
structurelles) dimensionnelles

Configuration (pour les briques destinées


Configuration déclarée
à être utilisées dans des constructions soumises 5.2.2 Configuration Aucun(e)
telle qu'illustrée ou décrite
à des exigences structurelles)

Résistance à la compression (pour les briques Valeur déclarée, en N/mm2


5.2.4 Résistance
destinées à être utilisées dans des constructions Aucun(e) (avec indication de la direction de la
à la compression
soumises à des exigences structurelles) charge et de la catégorie de brique)

Stabilité dimensionnelle (pour les briques destinées


5.2.9 Dilatation Valeur déclarée de la dilatation
à être utilisées dans des constructions soumises Aucun(e)
due à l'humidité due à l'humidité, en mm/m
à des exigences structurelles)

Adhérence (pour les briques destinées Valeur fixe ; ou


à être utilisées dans des constructions soumises 5.2.12 Adhérence Aucun(e) Valeur déclarée de la résistance
à des exigences structurelles) initiale au cisaillement, en N/mm2

Teneur en sels solubles actifs (pour les briques Valeur déclarée de teneur en sels
5.2.8 Teneur en sels
destinées à être utilisées dans des constructions Aucun(e) actifs solubles dans l'eau sur
solubles actifs
soumises à des exigences structurelles) la base de la classe technique S0

Réaction au feu (pour les briques destinées


Euroclasses A1 Réaction au feu déclarée,
à être utilisées dans des constructions soumises 5.2.10 Réaction au feu
àF classes A1 à F
à des exigences de résistance au feu)

Absorption d'eau (pour les briques destinées Texte déclaré :


à être utilisées en coupure de capillarité ou dans 5.2.7 Absorption d'eau Aucun(e)
des constructions extérieures avec face exposée) « Ne pas laisser exposé »

Perméabilité à la vapeur d'eau (pour les briques Valeur déclarée (valeur tabulée
5.2.11 Perméabilité
destinées à être utilisées dans des constructions Aucun(e) du coefficient de résistance
à la vapeur d'eau
extérieures) à la diffusion de vapeur d'eau)

Valeur déclarée de masse


Isolation acoustique contre les bruits aériens directs 5.2.3.1 Masse volumique Aucun(e) volumique apparente sèche en
(dans les conditions finales)/ [Masse volumique apparente sèche
kg/m3 et de catégorie de tolérance
et configuration] (pour les briques destinées
à être utilisées dans des constructions soumises 5.2.1 Dimensions et tolérances Configuration déclarée telle
à des exigences acoustiques) Aucun(e)
5.2.2 Configuration qu'illustrée ou décrite

Valeur fournie pour la conductivité


Résistance thermique/ [Masse volumique
thermique (valeur 10,sec,brique)
et configuration] (pour les briques destinées
5.2.5 Propriétés thermiques Aucun(e) en W/m·K, et moyens d'évaluation
à être utilisées dans des constructions soumises
utilisés ou masse volumique
à des exigences d'isolation thermique)
et configuration

Texte déclaré :
Durabilité vis-à-vis de la résistance au gel/dégel 5.2.6 Résistance au gel/dégel Aucun(e) « Ne pas laisser exposé » ; ou
Valeur déclaréea

Substances dangereuses 5.2.13 Substances dangereuses Aucun(e)

a
Conformément à la méthode d'évaluation utilisée.

42
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Tableau ZA.1.2 — Articles applicables pour les briques U de terre cuite pour murs,
poteaux et cloisons en maçonnerie non protégée

Produit : Briques U de terre cuite


Utilisation prévue : Murs, poteaux et cloisons en maçonnerie non protégée

Articles de la présente Niveaux


Caractéristiques essentielles Norme européenne relatifs aux et/ou classes Notes
caractéristiques essentielles réglementaires

Dimensions et tolérances dimensionnelles 5.3.1.1 Dimensions


(pour les briques destinées à être utilisées dans Valeur déclarée, en mm,
5.3.1.2 Tolérances Aucun(e)
des constructions soumises à des exigences et catégorie de tolérance
structurelles) dimensionnelles

Configuration (pour les briques destinées


Configuration déclarée telle
à être utilisées dans des constructions soumises 5.3.2 Configuration Aucun(e)
qu'illustrée ou décrite
à des exigences structurelles)

Résistance à la compression (pour les briques Valeur déclarée, en N/mm2


5.3.4 Résistance
destinées à être utilisées dans des constructions Aucun(e) (avec indication de la direction de la
à la compression
soumises à des exigences structurelles) charge et de la catégorie de brique)

Stabilité dimensionnelle (pour les briques destinées


5.3.10 Dilatation Valeur déclarée de la dilatation
à être utilisées dans des constructions soumises Aucun(e)
due à l'humidité due à l'humidité, en mm/m
à des exigences structurelles)

Adhérence (pour les briques destinées Valeur fixe ; ou


à être utilisées dans des constructions soumises 5.3.13 Adhérence Aucun(e) Valeur déclarée de la résistance
à des exigences structurelles) initiale au cisaillement, en N/mm2

Teneur en sels solubles actifs (pour les briques Valeur déclarée de teneur en sels
5.3.9 Teneur en sels
destinées à être utilisées dans des constructions Aucun(e) actifs solubles dans l'eau sur la base
solubles actifs
extérieures soumises à des exigences structurelles) des classes techniques S0, S1, S2

Réaction au feu (pour les briques destinées


Euroclasses A1 Réaction au feu déclarée,
à être utilisées dans des constructions soumises 5.3.11 Réaction au feu
àF classes A1 à F
à des exigences de résistance au feu)

Absorption d'eau (pour les briques destinées 5.3.7.1 Élément externe


à être utilisées en coupure de capillarité ou dans des Aucun(e) Valeur déclarée, en %
constructions extérieures avec face exposée) 5.3.7.2 Coupures de capillarité

Perméabilité à la vapeur d'eau (pour les briques Valeur déclarée (valeur tabulée
5.3.12 Perméabilité
destinées à être utilisées dans des constructions Aucun(e) du coefficient de résistance
à la vapeur d'eau
extérieures) à la diffusion de vapeur d'eau)

Valeur déclarée de masse


Isolation acoustique contre les bruits aériens directs 5.3.3 Masse volumique
Aucun(e) volumique apparente sèche en
(dans les conditions finales)/ [Masse volumique apparente sèche
kg/m3 et de catégorie de tolérance
et configuration] (pour les briques destinées
à être utilisées dans des constructions soumises 5.3.2 Configuration Configuration déclarée
à des exigences acoustiques) Aucun(e)
5.3.1 Dimensions et tolérances telle qu'illustrée ou décrite

Valeur fournie pour la conductivité


Résistance thermique/ [Masse volumique
thermique (valeur 10,sec,brique)
et configuration] (pour les briques destinées
5.3.5 Propriétés thermiques Aucun(e) en W/mK, et moyens d'évaluation
à être utilisées dans des constructions soumises
utilisés ou masse volumique
à des exigences d'isolation thermique)
et configuration

Exposition prévue et valeur


Durabilité vis-à-vis de la résistance au gel/dégel 5.3.6 Durabilité Aucun(e) déclarée de résistance
au gel/dégela

Substances dangereuses 5.3.14 Substances dangereuses Aucun(e)

a
Conformément à la méthode d'évaluation utilisée.

43
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

La déclaration des performances du produit relatives aux caractéristiques essentielles particulières n'est pas
obligatoire dans les États membres où il n'existe pas d'exigences réglementaires portant sur ces caractéristiques
essentielles pour l'application prévue du produit.
Dans ce cas, les fabricants de produits mis sur le marché dans ces États membres ne sont pas tenus de déterminer
ou de déclarer les performances de leurs produits pour ces caractéristiques essentielles et la mention « performance
non déterminée » (PND) peut figurer dans les informations accompagnant le marquage CE et dans la déclaration des
performances (voir ZA.3) pour ces caractéristiques essentielles.

ZA.2 Procédure d'EVCP des briques de terre cuite


ZA.2.1 Système(s) d'EVCP
Le ou les systèmes d'EVCP des briques de terre cuite indiquées dans le Tableau ZA.1.1 et le Tableau ZA.1.2, établis
par la Décision 97/740/CE de la Commission du 14.10.1997 (JO L 299 du 4.11.1997), telle qu'amendée par la
Décision 2001/596/CE de la Commission du 8 janvier 2001 publiée dans le JOUE comme L 209 (page 33)
du 2.8.2001, sont représentés dans le Tableau ZA.2 pour la ou les utilisations prévues indiquées et le ou les niveaux
ou classes de performance correspondants.

Tableau ZA.2 — Systèmes d'EVCP

Niveaux et/ou classes


Produit(s) Usage(s) prévu(s) Système(s) d'EVCP
réglementaires

Briques. Murs, poteaux et cloisons — 2


1)
Catégorie I

Briques. Murs, poteaux et cloisons — 4


Catégorie II

Système 2+ : Voir le Règlement (UE) n° 305/2011 (RPC), Annexe V, 1.3, amendé par le Règlement (UE)
n° 568/2014 comprenant la certification du contrôle de la production en usine par un organisme notifié de certification
du contrôle de la production en usine sur la base d'une inspection initiale de l'usine de fabrication et du contrôle de
la production en usine, ainsi que d'une surveillance, une évaluation et une appréciation continues du contrôle de la
production en usine.
Système 4 : Voir le Règlement (UE) n° 305/2011 (RPC), Annexe V, 1.5, amendé par le Règlement (UE)
n° 568/2014.
1)
Éléments dont la résistance moyenne à la compression est spécifiée et n'ayant qu'une probabilité de 5 % au plus
de ne pas atteindre cette valeur.

L'EVCP des briques de terre cuite décrites dans le Tableau ZA.1.1 et le Tableau ZA.1.2 doit être conforme aux
procédures d'EVCP indiquées dans le Tableau ZA.3.1 et le Tableau ZA.3.2 résultant de l'application des articles
mentionnés de la présente Norme européenne ou d'une autre Norme européenne. Le contenu des tâches de
l'organisme notifié doit se limiter aux caractéristiques essentielles prévues, le cas échéant, dans l'Annexe III
du mandat concerné et à celles que le fabricant a l'intention de déclarer.

44
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Tableau ZA.3.1 — Attribution des tâches d'EVCP pour les briques de terre cuite
de la catégorie I relevant du système 2+

EVCP
Tâches Teneur de la tâche
articles applicables

Paramètres correspondant
aux caractéristiques essentielles
Contrôle de la production
du Tableau ZA.1.1 ou du 8.3
en usine (CPU)
Tableau ZA.1.2 pertinentes
pour l'usage prévu déclaré

Détermination du produit type sur la


Paramètres correspondant
base d'essais de type (y compris
Tâches incombant aux caractéristiques essentielles
l'échantillonnage), de calculs relatifs
au fabricant du Tableau ZA.1.1 ou du 8.2
au type, de valeurs issues de
Tableau ZA.1.2 pertinentes
tableaux ou de la documentation
pour l'usage prévu déclaré
descriptive du produit

Essais complémentaires Caractéristiques essentielles


d'échantillons prélevés dans l'usine du Tableau ZA.1.1 ou du
8.3
conformément au plan d'essais Tableau ZA.1.2 pertinentes
prescrit pour l'usage prévu déclaré

Paramètres correspondant
aux caractéristiques essentielles
Inspection initiale de l'usine du Tableau ZA.1.1 ou du
Tableau ZA.1.2 pertinentes 8.3
de fabrication et du CPU
pour l'usage prévu déclaré.
Documentation du CPU.

Paramètres correspondant
Tâches incombant aux caractéristiques essentielles
à l'organisme notifié de du Tableau ZA.1.1 ou du
certification du contrôle Tableau ZA.1.2 pertinentes pour
de la production en usine l'usage prévu déclaré, à savoir :
Surveillance, évaluation Résistance à la compression 8.3
et appréciation continues du CPU
Stabilité dimensionnelle
Adhérence
Teneur en sels solubles actifs.
Documentation du CPU.

Tableau ZA.3.2 — Attribution des tâches d'EVCP pour les briques de terre cuite
de la catégorie II relevant du système 4

EVCP
Tâches Teneur de la tâche
articles applicables

Paramètres correspondant
aux caractéristiques essentielles
Contrôle de la production
du Tableau ZA.1.1 ou du 8.3
en usine (CPU)
Tableau ZA.1.2 pertinentes
Tâches incombant pour l'usage prévu déclaré
au fabricant Détermination du produit type sur la
Caractéristiques essentielles
base d'essais de type, de calculs
du Tableau ZA.1.1 ou du
relatifs au type, de valeurs issues 8.2
Tableau ZA.1.2 pertinentes
de tableaux ou de la documentation
pour l'usage prévu déclaré
descriptive du produit

45
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

ZA.2.2 Déclaration des performances (DoP)


ZA.2.2.1 Généralités
Le fabricant établit la déclaration des performances et appose le marquage CE en s'appuyant sur les différents
systèmes d'EVCP définis dans l'Annexe V du Règlement (UE) n° 305/2011, amendé par le Règlement (UE)
n° 568/2014 :
Dans le cas de produits relevant du système 2+
— la détermination du produit type sur la base d'essais de type (y compris l'échantillonnage), de calculs relatifs au
type, de valeurs issues de tableaux ou de la documentation descriptive du produit ; le contrôle de la production en
usine et des essais sur des échantillons prélevés dans l'usine conformément au plan d'essais prescrit, effectués
par le fabricant ; et
— le certificat de conformité du contrôle de la production en usine, délivré par l'organisme notifié de certification
du contrôle de la production en usine en s'appuyant sur les éléments suivants :
- une inspection initiale de l'usine de fabrication et du contrôle de la production en usine, et
- une surveillance, une évaluation et une appréciation continues du contrôle de la production en usine.
Dans le cas de produits relevant du système 4
— le contrôle de la production en usine effectué par le fabricant ;
— la détermination par le fabricant du produit type sur la base d'essais de type, de calculs relatifs au type, de valeurs
issues de tableaux ou de la documentation descriptive du produit.

ZA.2.2.2 Contenu
Le modèle de déclaration des performances est donné dans l'Annexe III du Règlement (UE) n° 305/2011,
amendé par le Règlement (UE) n° 568/2014.
Selon ce Règlement, la déclaration des performances doit comporter notamment les informations suivantes :
— la référence du produit type pour lequel la déclaration des performances a été établie ;
— le ou les systèmes d'EVCP du produit de construction, conformément à l'Annexe V du RPC, amendé par le
Règlement (UE) n° 568/2014 ;
— le numéro de référence et la date de publication de la norme harmonisée qui a été utilisée pour l'évaluation de
chaque caractéristique essentielle ;
— le cas échéant, le numéro de référence de la documentation technique spécifique utilisée et les exigences
auxquelles, selon le fabricant, le produit satisfait.
La déclaration des performances doit contenir en outre :
a) l'usage ou les usages prévus pour le produit de construction, conformément à la spécification technique
harmonisée applicable ;
b) la liste des caractéristiques essentielles telles que définies dans ladite spécification technique harmonisée
pour l'usage ou les usages prévus déclarés ;
c) les performances d'au moins une des caractéristiques essentielles du produit de construction, pertinentes
pour l'usage ou les usages prévus déclarés ;
d) le cas échéant, les performances du produit de construction, exprimées par niveau ou classe ou au moyen d'une
description, si nécessaire, sur la base d'un calcul, correspondant aux caractéristiques essentielles déterminées
conformément à la détermination de la Commission concernant les caractéristiques essentielles pour lesquelles
le fabricant doit déclarer les performances du produit lors de sa mise sur le marché ou à la détermination de la
Commission concernant les seuils pour les performances relatives aux caractéristiques essentielles à déclarer ;
e) les performances des caractéristiques essentielles du produit de construction relatives à l'usage ou aux usages
prévus, en prenant en considération les dispositions concernant cet ou ces usages là où le fabricant entend mettre
le produit sur le marché ;
f) pour les caractéristiques essentielles figurant sur la liste, pour lesquelles les performances ne sont pas déclarées,
les lettres « PND » (« performance non déterminée »).

46
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Concernant la fourniture de la déclaration des performances, l'Article 7 du Règlement (UE) n° 305/2011 s'applique.
Les informations visées à l'Article 31 ou, le cas échéant, à l'Article 33 du Règlement (CE) n° 1907/2006 (REACH),
doivent être fournies avec la déclaration des performances.

ZA.2.2.3 Exemples de déclarations de performances

ZA.2.2.3.1 Généralités
Ci-après exemples de déclarations de performances remplies pour des briques de terre cuite.

ZA.2.2.3.2 Exemple A
DÉCLARATION DES PERFORMANCES
N° 001-ABC-2014/07/12
1. Code d'identification unique du produit type :
CL Z12
2. Usage(s) prévu(s) :
Brique P utilisée pour les maçonneries protégées.
3. Fabricant :
Société X SA,
1, rue X
B-1050 Bruxelles, Belgique
Tél. +32987654321
Fax : +32123456789
e-mail : societex.sa@fournisseur.be
4. Mandataire :
XXX SA
Flower Str. 24
West Hamfordshire
UK-589645 Royaume-Uni
Tél. +44987654321
Fax : +44123456789
e-mail : xxx.sa@fournisseur.uk
5. Système(s) d'EVCP :
Système 2+
6. Norme harmonisée :
EN 771-1:2011+A1:2015
Organisme(s) notifié(s) :
ON 9999

47
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

7. Performance(s) déclarée(s)

Caractéristiques essentielles Performances

Longueur 498

Dimensions Largeur 245

Hauteur 249

Tolérance T1+

Plage R1+

Forme et caractéristiques

Configuration

Groupe G3

Planéité des lits de pose 1

Parallélisme des lits de pose 1

Catégorie Brique de catégorie I


Résistance
Résistance moyenne à la compression 10,3 N/mm2
à la compression
Direction de la charge Perpendiculaire aux lits de pose

Stabilité dimensionnelle (pour les briques destinées à être utilisées


PND
dans des constructions soumises à des exigences structurelles)

Adhérence (pour les briques destinées à être utilisées dans des


PND
constructions soumises à des exigences structurelles)

Teneur en sels solubles actifs (catégorie) S0

Réaction au feu (pour les briques destinées à être utilisées dans des
A1
constructions soumises à des exigences de résistance au feu) (Euroclasse)

Absorption d'eau (pour les briques destinées à être utilisées en coupure


PND
de capillarité ou dans des constructions extérieures avec face exposée)

Perméabilité à la vapeur d'eau (pour les briques destinées à être utilisées


5/10
dans des constructions extérieures)

Isolation acoustique aérienne directe (en conditions finales d'utilisation)/ 850 kg/m3 (D1)
[Masse volumique et configuration] (pour les éléments destinés à être utilisés
dans des constructions soumises à des exigences acoustiques) Voir configuration

Résistance thermique/ [Masse volumique et configuration] (pour les briques


destinées à être utilisées dans des constructions soumises à des exigences 0,28 W/mK méthode P2
d'isolation thermique)

Masse volumique absolue sèche PND

Durabilité vis-à-vis de la résistance au gel/dégel (catégorie) F0

Substances dangereuses PND

48
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Les performances du produit identifié ci-dessus sont conformes à l'ensemble des performances déclarées.
La présente déclaration des performances est établie, conformément au Règlement (UE) n° 305/2011, sous la seule
responsabilité du fabricant identifié ci-dessus.
Signé pour le fabricant et en son nom par :
D. Redstone
Directeur général
(nom et fonction)
Claybricktown, 12.07.2014
(date et lieu de publication)
(signature)

ZA.2.2.3.3 Exemple B
DÉCLARATION DES PERFORMANCES
N° 002-ABC-123456
1. Code d'identification unique du produit type : CL B6
2. Usage(s) prévu(s) : U-maçonnerie non protégée
3. Fabricant :
Société X SA,
1, rue X
B-1050 Bruxelles, Belgique
Tél. +32987654321
Fax : +32123456789
e-mail : societex.sa@fournisseur.be
4. Système(s) d'EVCP : Système 2+
5. Norme harmonisée : EN 771-1:2011+A1:2015
Organisme(s) notifié(s) : ON 9999

49
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

6. Performance(s) déclarée(s)

Caractéristiques essentielles Performances

Longueur 190

Dimensions Largeur 70

Hauteur 50

Tolérance T1

Plage PND

Forme et caractéristiques PND

Groupe PND
Configuration
Planéité des lits de pose 1

Parallélisme des lits de pose 1

Catégorie Brique de catégorie I


Résistance
Résistance moyenne à la compression 18,0 N/mm2
à la compression
Direction de la charge Perpendiculaire aux lits de pose

Stabilité dimensionnelle (pour les briques destinées à être utilisées


PND
dans des constructions soumises à des exigences structurelles)

Adhérence (pour les briques destinées à être utilisées dans


PND
des constructions soumises à des exigences structurelles)

Teneur en sels solubles actifs (catégorie) S2

Réaction au feu (pour les briques destinées à être utilisées


dans des constructions soumises à des exigences de résistance A1
au feu) (Euroclasse)

Absorption d'eau (pour les briques destinées à être utilisées


en coupure de capillarité ou dans des constructions extérieures PND
avec face exposée)

Perméabilité à la vapeur d'eau (pour les briques destinées


PND
à être utilisées dans des constructions extérieures)

Isolation acoustique aérienne directe (en conditions finales


d'utilisation)/ [Masse volumique et configuration] (pour les éléments
PND
destinés à être utilisés dans des constructions soumises à des
exigences acoustiques)

Résistance thermique/ [Masse volumique et configuration] (pour les


briques destinées à être utilisées dans des constructions soumises 0,8 W/mK
à des exigences d'isolation thermique)

Masse volumique absolue sèche PND

Durabilité vis-à-vis de la résistance au gel/dégel (catégorie) F2

Substances dangereuses PND

50
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Les performances du produit identifié ci-dessus sont conformes à l'ensemble des performances déclarées.
La présente déclaration des performances est établie, conformément au Règlement (UE) n° 305/2011, sous la seule
responsabilité du fabricant identifié ci-dessus.
Signé pour le fabricant et en son nom par :
D. Redstone
Directeur général
(nom et fonction)
Claybricktown, 13.07.2014
(date et lieu de publication)
(signature)

ZA.3 Marquage CE et étiquetage


Le symbole du marquage CE doit satisfaire aux principes généraux établis à l'Article 30 du Règlement (CE)
n° 765/2008 et doit être apposé de façon visible, lisible et indélébile :
— sur la brique de terre cuite
ou
— sur une étiquette attachée au produit.
Lorsque la nature du produit ne le permet pas ou ne le justifie pas, il doit être apposé :
— sur son emballage
ou
— sur les documents d'accompagnement.
Le marquage CE doit être suivi :
— des deux derniers chiffres de l'année de sa première apposition,
— du nom et de l'adresse du siège du fabricant ou de la marque distinctive permettant d'identifier facilement et avec
certitude le nom et l'adresse du fabricant,
— du code d'identification unique du produit type,
— du numéro de référence de la déclaration des performances [voir exemple de déclaration des performances],
— du niveau ou de la classe des performances déclarées,
— de la référence à la spécification technique harmonisée appliquée,
— du numéro d'identification de l'organisme notifié [seulement pour les produits relevant du système 2+],
— de l'usage prévu tel que défini dans la spécification technique harmonisée appliquée.
Le marquage CE doit être apposé avant que le produit de construction ne soit mis sur le marché. Il peut être suivi
d'un pictogramme ou de toute autre marque indiquant notamment un risque ou un usage particulier.

51
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Les Figures ZA.1, ZA.2 et ZA.3 donnent des exemples de marquage CE pour des briques de terre cuite.
NOTE Ces exemples ne sont donnés qu'à titre informatif. Il est de la responsabilité du fabricant d'élaborer des
marquages CE conformes au RPC.

Marquage CE
constitué par le symbole « CE »

ON 9999 Numéro d'identification


de l'organisme notifié de certification
du contrôle de la production
Société X SA, Nom et adresse enregistrée du fabricant,
1, rue X ou marque d'identification
B-1050 Bruxelles, Belgique
13 Deux derniers chiffres de l'année
de la première apposition du marquage
001-ABC-2014/07/12 Numéro de référence
de la déclaration des performances

EN 771-1:2011+A1:2015 Numéro de la Norme européenne


appliquée, tel que cité dans le JOUE
CL Z12 Code d'identification unique du produit type
Brique P utilisée pour les maçonneries protégées Usage prévu du produit
-Catégorie I- tel que défini dans la Norme européenne
appliquée et niveau ou classe
Dimensions 498  245  249 mm
des performances déclarées
Catégorie de tolérance T1+
Dispersion des mesures R1+
Planéité des lits de pose 1 mm
Parallélisme des lits de pose : 1 mm
Configuration Comme dans le schéma
joint (Groupe 3 selon
l'EN 1996-1-1)
Résistance moyenne à
la compression : 10,3 N/mm2
(perpendiculaire au lit de pose)
Teneur en sels solubles actifs : Catégorie S0
Réaction au feu : Euroclasse A1
Perméabilité à la vapeur d'eau : 5/10
Isolation acoustique contre
les bruits aériens directs :
Masse volumique apparente
sèche 850 kg/m3 (D1)
Configuration : Comme ci-dessus
Conductivité thermique 0,28 W/mK (P2)
Durabilité vis-à-vis
de la résistance au gel-dégel : Catégorie F0
Substances dangereuses PND

Figure ZA.1 — Exemple d'informations accompagnant le marquage CE des produits


relevant du système 2+ d'EVCP correspondant à l'exemple A de la déclaration des performances

52
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites. EN 771-1:2011+A1:2015 (F)

Marquage CE
constitué par le symbole « CE »

ON 9999 Numéro d'identification


de l'organisme notifié de certification
du contrôle de la production
Société X SA, Nom et adresse enregistrée du fabricant,
1, rue X ou marque d'identification
B-1050 Bruxelles, Belgique
13 Deux derniers chiffres de l'année
de la première apposition du marquage
001-ABC-2014/07/12 Numéro de référence
de la déclaration des performances

EN 771-1:2011+A1:2015 Numéro de la Norme européenne


appliquée, tel que cité dans le JOUE
CL Z12 Code d'identification unique du produit type

CL P I 10,3 850(D1) 498245249 B L0,280 Usage prévu du produit


tel que défini dans la Norme européenne
Informations complémentaires (DoP) : appliquée et niveau ou classe
www.societex.com/DoP/001-ABC-2014/07/12 des performances déclarées

Figure ZA.2 — Exemple d'informations accompagnant le marquage CE de produits


relevant du système 2+ d'EVCP correspondant à l'exemple A de déclaration des performances

Marquage CE
constitué par le symbole « CE »

13 Deux derniers chiffres de l'année


de la première apposition du marquage
Société X SA EN 771-1:2011+A1:2015 Nom et adresse enregistrée du fabricant,
ou marque d'identification
1, rue X DoP : 002-ABC-123456 Numéro de la Norme européenne
appliquée, tel que cité dans le JOUE
B-1050 Bruxelles ON : ON 9999 Numéro de référence
de la déclaration des performances
Numéro d'identification
de l'organisme notifié de certification
du contrôle de la production
ID produit : CL B6 Code d'identification unique
du produit type PND
CL/U/I/18,0/PND/1907050/C/L0,8/E1/PL1/R/G/FR/V Usage prévu du produit
tel que défini dans la Norme européenne
appliquée et niveau ou classe
des performances déclarées
Informations complémentaires (DoP) : Numéro de référence
www.societex.be/DoP/002-ABC-123456 de la déclaration des performances

Figure ZA.3 — Exemple d'informations accompagnant le marquage CE des produits


relevant du système 2+ d'EVCP correspondant à l'exemple B de la déclaration des performances"

53
NM EN 771-1+A1:2016
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
EN 771-1:2011+A1:2015 (F) Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.

Bibliographie

[1] EN 998-2:2010, Spécifications des mortiers de maçonnerie — Partie 2 : Mortiers de montage.


[2] EN 1996-1-1:2005, Eurocode 6 — Calcul des ouvrages en maçonnerie — Partie 1-1 : Règles communes
pour ouvrages en maçonnerie armée et non armée.
[3] EN 1996-1-2, Eurocode 6 — Calcul des ouvrages en maçonnerie — Partie 1-2 : Règles générales —
Calcul du comportement au feu.
[4] EN 1996-2, Eurocode 6 — Calcul des ouvrages en maçonnerie — Partie 2 : Conception, choix des matériaux
et mise en œuvre des maçonneries.
[5] EN 1996-3, Eurocode 6 — Calcul des ouvrages en maçonnerie — Partie 3 : Méthodes de calcul simplifiées
pour les ouvrages de maçonnerie non armée.
[6] ISO 12491, Méthodes statistiques de contrôle de la qualité des matériaux et éléments de construction.
[7] 96/603/CE : Décision de la Commission du 4 octobre 1996 établissant la liste des produits appartenant aux
Classes A «Aucune contribution à l’incendie» prévues dans la Décision 94/611/CE en application de l’Article 20
de la Directive 89/106/CEE du Conseil sur les produits de construction, JO L 267, 19.10.1996, p. 23-26.
[8] 2000/605/CE : Décision de la Commission du 26 septembre 2000 modifiant la Décision 96/603/CE établissant
la liste des produits appartenant aux Classes A «Aucune contribution à l’incendie» prévues dans la
Décision 94/611/CE en application de l’Article 20 de la Directive 89/106/CEE du Conseil sur les produits
de construction (notifiée sous le numéro C(2000) 2640), JO L 258, 12.10.2000, p. 36-37.

54
Accordé sous licence par IMANOR à G2E
2017FA00471 le 19/06/2017
Licence pour utilisateur unique, copie et mise en réseau interdites.
NM EN 771-1:2016

ANNEXE ZM
(informative)

Relations entre les normes européennes et internationales citées dans la norme et les normes
marocaines correspondantes

Normes européennes Normes marocaines


et internationales (Indice de classement)

EN 771-1 EN 771-1
EN 771-3 NM 10.6.312
EN 771-5 NM 10.6.314
EN 771-7 NM 10.6.315
EN 771-11 NM EN 772-11
EN 771-16 NM EN 772-16
EN 771-20 NM EN 772-20
EN 1052-3 NM EN 1052-3
EN 1745 NM EN 1745
EN 13501-1 NM EN 13501-1+A2
EN ISO 12572 NM ISO 12572

55