Vous êtes sur la page 1sur 46

ELSA NANTES Magazine of The European Law Students’ Association

FlwLESS of Nantes – France


Magazine de l’association européenne des étudiants en droit de Nantes
N°2 Octobre –Janvier 2010

FlawLESS
« Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion. »

© Love (danse) de L. Touzé 9. 11. 2010 au TU-Nantes / crédits : Jocelyn Cottencin


« Rien de grand
ne s’est accompli
dans le monde
sans passion. »*

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°1 1


SORTEZ A PRIX REDUIT AVEC EL-
SA NANTES ET LE TU-NANTES !
Adhérents : 5 euros
Non-adhérents : 6 euros
Inscriptions à l’adresse : www.theatre.elsa-
nantes.fr !
© Love (danse) de L. Touzé 9 nov 2010 au TU-Nantes / crédits :
Jocelyn Cottencin

* « Rien dans le monde ne s’est accompli sans passion. » HE-


GEL ; Spectacle LA VEILLEE #28 TU NANTES
Sommaire

© Love (danse) de L. Touzé 9 nov 2010 au TU-Nantes / crédits : Jocelyn Cottencin

Edito ........................................................................................................................................... 4
Corps artistique, corps juridique : quelles questions artistes et juristes posent-ils au corps ? ... 4
Le corps humain, un formidable assemblage ............................................................................. 8
Le concept de médicaments essentiels : un enjeu de santé publique dans un contexte de
mondialisation .......................................................................................................................... 10
Une semaine au Journal Europa ............................................................................................... 14
Digital magazine, a must read for online content creators… ................................................... 16
ELSA and the importance of knowledge ................................................................................. 19
L‟indépendance du juge de l‟Union européenne ...................................................................... 22
The introduction of Multi Disciplinary partnerships inside the British legal system: a source
of concern for the European legal profession! ......................................................................... 26
Akzo Nobel Chemicals c. Commission.................................................................................... 28
La fin annoncée d'une bataille de sept ans sur la confidentialité du travail de l'avocat et du
juriste d'entreprise en droit européen de la concurrence ! ........................................................ 28
ELSA & Israel : New winds of change in the region .............................................................. 30
The winner of the ELSA IFP Essay Competition on Intellectual Property Law ..................... 32
International Conference on Energy Markets: Antitrust Law and Security of Supply,
Bucharest, Romania! ................................................................................................................ 35
Conférence internationale à Bratislava 21-23 octobre : Law as Unifying Factor in Europe –
Jurisprudence and Practice! ...................................................................................................... 36
Summer Law School à Marbella, 11-15 août 2010 ! ............................................................... 38
Invitation to the “The Iberian Fresher´s Camp” ....................................................................... 40
ELSA NANTES FlawLESS

Edito
Suite au succès du premier opus de notre magazine qui a fait le tour de France et du
ELSA Network, ELSA Nantes s’est de nouveau lancée dans l’aventure « fLAWless » et
vous invite cette fois-ci au théâtre !

Notre groupe local a mis en place un parte- 30 janvier 2011 à Nantes !!! Nous espérons
nariat avec le TU-Nantes, vous permettant pouvoir continuer sur cette lancée et toujours
ainsi d‟assister à certaines programmations à plus vous surprendre !
tarif réduit 5 euros ! Il s‟agit pour ELSA
Nantes de bousculer les habitudes en invitant Signalons encore que nous accueillons au-
le droit sur les planches (p.5), environnement jourd‟hui plus que jamais toutes les per-
dans lequel il est assez peu commun de le sonnes qui se retrouveraient dans l‟esprit
trouver. Venez également vous prendre pour d‟ELSA et souhaiteraient nous accompagner
un artiste au cours de notre sujet IFP (Inter- dans cette aventure et faire vivre à nos côtés
national Focus Pro- ces projets ! Au natio-
gramme) et traiter de nal et international
ce sujet aussi polémique qu‟inspirant vous serez très bientôt mis au courant des
qu‟est celui du corps (p.8). Le droit détails de notre projet de concours
de la santé sera ainsi à l‟honneur de plaidoiries européen et de notre
durant trois ans. Envie de laisser conférence internationale sur
«parler» votre créativité et l‟évasion fiscale en parte-
de parler d‟Europe au quotidien ? nariat avec ELSA Louvain-la-Neuve,
ELSA Nantes, vous invite à la radio groupe très actif d‟ELSA Belgique ! Au
européenne Eur@dioNantes, un programme niveau local, nous réfléchissons à la réalisa-
vous y est réservé !!! A moins que votre tion d‟une pièce de théâtre simulant un pro-
corps n‟ait besoin de se déplacer et que vous cès, juristes comédiens venez nous faire part
souhaitiez participer au «fresher camp» de vos idées ! Nous avons commencé à déve-
d‟intégration (p.40) en Espagne ou partir à lopper les visites de grands cabinets de
Bratislava assister à la prochaine conférence Nantes pour en apprendre davantage sur leur
concernant la science juridique et sa pratique quotidien, leur métier, leurs cas
(p.35) ? juridiques.
Nous vous
Nantes est reconnue pour être la ville la plus permettons aussi
agréable de France, celle où tout est possible, de partir en Italie,
je ne peux que vous inviter à venir en re- dans le cadre
pousser les limites avec nous ! Bien que d‟une visite
Nantes ne soit pas la capitale de France, au d‟étude avec EL-
moins sommes nous devenus la capitale SA Padoue. Enfin, nous continuons notre
d‟ELSA France ! ELSA Nantes s‟est rapi- politique d‟accueil des étudiants internatio-
dement développée et se trouve à l‟heure naux pour les intégrer au mieux et découvrir
actuelle le groupe le plus actif de France leur culture !
alors que comme le disaient nos anciens il N‟oubliez pas qu‟il n‟y a pas d‟étrangers,
est très difficile de remonter un groupe local seulement des amis que vous n‟avez pas en-
quand il n‟y a plus rien. ELSA Nantes orga- core rencontrés ! N‟hésitez plus ! A très
nisera d‟ailleurs le NCM d‟ELSA France bientôt !
(National Council Meeting – Assemblée gé- Alexandra MAUPAS
nérale nationale) qui aura lieu les 28, 29 et Présidente d’ELSA Nantes

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 4


ELSA NANTES FlawLESS

Corps artistique, corps juridique :


quelles questions artistes et
juristes posent-ils au corps ?

Dans le cadre d’un partenariat entre ELSA Nantes et le TU-Nantes,


nous inaugurons cette année un cycle de trois ans autour de la no-
tion de corps. Ce cycle prendra la forme de rendez-vous centrés sur
des œuvres chorégraphiques, théâtrales, scéniques et une mise en
résonance avec les recherches menées dans toutes les disciplines du
droit.

Nous avons sélectionné quatre spectacles (en vente à tarifs très réduits
Stéphanie Lepage auprès d‟ELSA Nantes) qui vous proposeront de nourrir ce questionne-
Chargée des relati- ment. Allez vers ces spectacles, entendez ces textes « classiques», éton-
ons avec les nez-vous de ces chorégraphies « revisitées » qui constituent un réper-
publics universi- toire de pièces contemporaines. Voilà l¹invitation que le TU et ELSA
taires
Nantes ont le plaisir de vous faire.

manière à la fois effrayante et comique,


LOVE parce qu'excessive ! Cela reste aussi très
enfantin, comme les enfants qui simulent la
le 9 novembre 2010 à 20h30 au TU (pho- mort. Les mimes sont silencieux, il n'y a pas
to en couverture et au sommaire) de musique, on n'entend que les corps et
quelques borborygmes, râles étouffés, qui
« Lorsque la pièce commence, six danseurs, sont plus suggérés que réellement proférés.
trois hommes et trois femmes, entrent sur le C'est le protocole qui va presque invariable-
plateau, restent au bord de cette scène, dans ment se répéter pour l'ensemble de la pièce :
la pénombre, et se déshabillent pour ne
garder qu'un tee-shirt et un short uni-
formément bleus. Après un temps, ils
montent sur scène, le regard tourné
vers le public, et on s'aperçoit alors
qu'ils sont maquillés comme les acteurs
des films muets, avec un fond de teint
blanc et les lèvres rehaussées en rouge.
Ils se figent sur la scène, face au public,
le visage impassible mais le regard
signalant qu'ils sont bien là en tant
qu'acteurs, puis tout à coup, ils entrent
dans un espace de jeu en mimant cha-
© Love (danse) de L. Touzé 09. 11. 2010 au TU-Nantes /
cun différemment la mort subite, de crédits : Jocelyn Cottencin

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 5


ELSA NANTES FlawLESS

une série de saynètes, cadrées et rythmées bilité de la parole à régler les choses du
par ces entrées et sorties.» François Piron monde. Dans chacune des pièces : une union
prévue, une union contrariée et deux ré-
AU HOMMES ponses possibles, Tartuffe ou Bérénice. L‟un
emprunte la voie du mensonge, l‟autre celle
le 22 novembre à 20h30 au TU de la vérité restent les corps, témoins de
l‟échec malheureux.
Pour continuer avec vous à questionner le
corps et son histoire chorégraphique, on en L‟APRES-MIDI
vient vite à s‟intéresser à l‟œuvre de Nijins-
ki, génie du début du XXème siècle qui remit le 24 mars à 20h30 au TU
en cause la quête effrénée de la virtuosité de
la danse pour l‟amener sur le terrain de Inspiré de l’Après-midi d’un Faune de Ni-
l¹expressivité et de la gravité. Une petite ré- jinski, L‟après-midi de Raimund Hoghe con-
volution russe qui permet à la danse de çu pour un danseur charme par sa fluidité.
s‟engager dans une exploration du corps par- On peut y voir des pas empruntés à la choré-
delà l¹idéalisation et la moralité qui étaient graphie de Nijinski de 1912 qui, traitant no-
recherchées jusqu‟alors. Les interprétations tamment de l‟onanisme, fit scandale à
et chorégraphies de Vaslav Nijinski, danseur l¹époque, Nijinski ayant renoncé à tout ce qui
russe d‟origine polonaise (1889-1950) font fondait la danse : la superbe, la prouesse, le
date dans l‟histoire de la danse. Membre des rapport frontal. Mais Raimund Hoghe se
ballets Diaghilev, il parcourt le monde et réapproprie la pièce et l‟ouvre à des réfé-
épouse en 1913 une jeune danseuse hon- rences à Après-midi de Monsieur Andesmas
groise Romola de Pulszky, mais sa santé de Margueritte Duras "Pour moi, dit Rai-
mentale se détériore bientôt. Entre janvier et mund Hoghe, l‟après-midi évoque l‟attente.
mars 1919 il écrit son journal avant d‟être C‟est le cas également dans le texte de Mar-
définitivement interné ; il a vingt-neuf ans. guerite Duras. Une longue attente proche du
Ses Cahiers paraîtront dans une version ex- rêve. Il y a un vers du poème de Mallarmé
purgée en 1936, ils ne seront publiés dans que j‟aime beaucoup : "Aimai-je un rêve ?"
leur intégralité qu‟en 1995. C‟est à partir de
ces cahiers, en particulier le troisième, que Et pour venir
Pascale Nandillon a travaillé. (re)découvrir le
TU-Nantes assis-
tez en entrée libre
TARTUFFE d‟après Tartuffe de Mo- à LA VEILLEE
lière et BERENICE d‟après Bérénice #28 mardi 19 oc-
de Racine tobre 20h30, mer-
credi 20 octobre à
le 20 janvier à 19h30 au TU 19h et 21h !
Avec le projet des
Veillées, Guy Al-
« Couvrez ce sein, que je ne saurais voir./
loucherie et la
Par de pareils objets les âmes sont blessées,/
Compagnie HVDZ
Et cela fait venir de coupables pensées. "
activent et interro-
Entrer dans l¹expérience théâtrale de Gwé-
gent la relation ART-POPULATION-
naël Morin, voir deux pièces dites « clas-
SOCIETE. S‟agissant de la session Nantes
siques » et garder à l‟esprit la thématique du
Nord / Campus ils s¹attacheront, en utilisant
corps, voilà qui promet d‟être un spectateur
le prisme du rapport à l‟art, à questionner les
comblé. Ces deux pièces jouées le même soir
relations qu‟entretiennent les personnes qui
(au prix d‟un seul billet) interrogent la possi-

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 6


ELSA NANTES FlawLESS

fréquentent le se prêtent au
campus et celles jeu. Nous leur
qui peuplent ses proposons des
lisières et réci- interventions
proquement. artistiques qui
« La Veillée, est les mettent en
une performance jeu. Petit à petit,
faite de mots, de la veillée se
gestes et construit, le
d‟images: deux quartier com-
semaines pour mence à se des-
rendre le pouls du siner. A l‟issue
territoire, et offrir de cette immer-
à ses habitants, à sion au cours du

ceux qui y travail- territoire la


lent, notre lecture veillée est le

Crédit photo © Jérôme Blin


particulière de moment où on
leur environne- dit comment ça
ment quotidien. c‟est passé pour
Aller à leur ren- nous, chez eux.
contre à notre Après ce soir là,
manière. Acro- on veut croire
bates, comédiens, que les visages
danseurs, seuls ou anonymes qui
à plusieurs (à 2, à ont pris la pa-
3, à 7, ou 8), être role ne le seront
là pour parler, plus, qu‟il reste-
écouter, danser, ra des traces.
prendre des cafés Qu‟en faisant
et des images et inventer ensemble des ce pas là, on aura participé à notre manière à
formes d‟art. Durant tous ces temps tisser des liens, à provoquer des rencontres, à
d¹errance et de rencontres, on écrit un journal rapprocher l‟art et les gens. Des gens qu'au-
de bord, on filme et l‟histoire s¹ébauche entre trement rien ne réunirait. C'est ça l'histoire,
tranches de vie et vécu immédiat. Les gens c'est ça le risque ! Sinon à quoi bon.» Guy
offrent leurs mots, acceptent de se raconter, Alloucherie

Le TU Nantes
www.tunantes.fr
02 40 14 55 14

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 7


ELSA NANTES FlawLESS

Le corps humain, un formidable as-


semblage

« Tantale servit aux Dieux les membres de son fils Pelops.


Les Dieux indignés ressuscitèrent Pelops.
Une épaule déjà mangée par Demeter
fut remplacée par une articulation d’ivoire »

(Ovide, Métamorphose, livre 6, vers 410-415).

Un corps métallique avec uniquement un cerveau humain, telle était l'image de ROBO-
COP que nombre d'entre nous ont vu ou revu. Et ce film est sorti en 1987. Alors que l'on
entend parler d'un cœur artificiel développé par le Pr. Alain Carpentier, la fiction de-
viendrait-elle peu à peu réalité ? Cet article amène naturellement à s'interroger sur les
éléments du corps humain et leur remplacement avec les avancées de la médecine et les
règles de droit les encadrant.

Un corps métallique avec céléra son développement.


uniquement un cerveau hu- Dix ans plus tard, la décou-
main, telle était l'image de verte du système HLA permet
ROBOCOP que nombre de mieux comprendre et attri-
d'entre nous ont vus ou revus. buer les organes à ceux qui en
Et ce film est sorti en 1987. ont besoin, entrainant une
Alors que l'on entend parler meilleure réussite des greffes.
d'un cœur artificiel développé Avec la ciclosporine, immu-
par le Pr. Alain Carpentier, la Olivier Sigman nosuppresseur mis sur le mar-
fiction deviendrait-elle peu à Juriste en santé ché en 1982, ces taux de réus-
peu réalité ? Cet article Président d‟ELSA Paris 2007/2008 site augmentent encore.
amène naturellement à s'inter- Site internet: http://droit-
roger sur les éléments du medecine.over-blog.com Autre organe, celui-là vital, le
corps humain et leur rempla- cœur, avec la première greffe
cement avec les avancées de la médecine et réalisée en Afrique du Sud par le Pr Chris-
les règles de droit les encadrant. tian Barnard en 1967 puis en France par
Christian Cabrol le 27 avril 1968
Petit historique des greffes | Si c'est en Dans les grandes premières, si celle du cœur
1907 qu'eut lieu la première greffe de cornée, en constitue le commencement, la transplan-
la loi 49-890 du 7 juillet 1949 dite Loi Lafay tation coeur-poumons-foie réalisée en 1986
permet sa pleine efficacité à cette technique. en Grande-Bretagne par Caln n'en demeure
pas moins un exploit.
Concernant le rein, les greffes ont commencé Le 21ème Siècle eut également son lot d'in-
dans les années 1930 mais c'est celle du Pr novations en matière de transplantation avec
Jean Hambruger en 1952 sur Marius Renard en 2000 la réussite de la greffe de 2 bras ef-
à propos d'un rein de donneur vivant qui ac- fectuée sur Denis Chatelier puis celle de tissu

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 8


ELSA NANTES FlawLESS

partiels composites de la face chez Isabelle éléments du corps humain peuvent


Dinoire en 2005 et ces derniers jours celle heureusement être changés par des
d'un visage entier – comprenant le système biomatériaux.
lacrymal. Il s'agit pour le moment de greffes
encadré dans un programme de recherche Des nouvelles technologies pour pallier
hospitalier soumis à des autorisations très une absence d'éléments humains | Le pa-
spécifiques et non d'un acte encore courant. cemaker est sans doute l'une des plus con-
nues. Breveté en 1931 par Albert Hyman, sa
En France, le don d'organe est anonyme et première pose date de 1958 et les premiers
gratuit, majoritairement effectué sur un don- défibrillateurs implantables le sont en 1985.
neur en état de mort encéphalique (48,1% A quand la première pose mondiale du coeur
sont prélevés) par rapport au donneur vivant artificiel cité ci-dessus?
et ce, depuis la loi de bioéthique du La prothèse de hanche est
29 juillet 1994. Cette loi fait posée à plus de 120 000
également place au patients par an sans fixation
consentement présumé, ciment, remplacée par la
toujours en vigueur, sauf céramique.
inscription sur la liste de refus Les prothèses auditives éga-
gérée par l'Agence de la lement emplacent pour
biomédecine de nos jours. nombre de nos aînés l'ouïe
Depuis, la loi de bioéthique défaillante.
de 2004 permet le don à coeur Ces trois exemples ne doivent
arrêté (arrêt cardiaque) pas occulter un élément que des
uniquement pour le foie et le millions de jeunes adultes et
rein (62 greffes en tout ont été réalisées). adolescents ont en eux: les amalgames et
Elle a
également couronnes
élargi le dentaires.
cadre fami-
lial du don Dans un
sur tout autre
personne vivante pour les prélèvements de domaine, la technique de fécondation in vi-
foie et rein (247 donneurs vivants), tro, qui a permis à Robert Edward d'obtenir
représentant 1% pour le foie et 10% pour le le Prix Nobel de médecine cette année, per-
rein. Cette dernière possibilité fait l'objet met de pallier, via un tiers donneur, à une
d'une procédure très particulière afin de absence ou déficience de spermatozoïde, tout
s'assurer du consentement libre et éclairé du comme le permet désormais également la
donneur, informé de toutes les conséquences technique médicale de l'ICSI (IntraCyto-
de l'acte chirurgical. plasm Sperm Injection).

Si au cours de l'année 2009, 447 personnes A ce rythme de vouloir développer des orga-
sont décédées faute de greffe, c'est avec le nes indestructibles, les questions éthiques
plus grand intérêt que les yeux sont rivés pointeront bientôt leur nez pour éviter des
vers les nanotechnologies. De nombreux rêves d'Highlander…

ELSA International Focus Programme (IFP): Le droit de la santé est à


l’honneur pendant 3 ans (2010-2013) - http://www.healthlaw.eu

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 9


ELSA NANTES FlawLESS

Le concept de médicaments essen-


tiels : un enjeu de santé publique
dans un contexte de mondialisation
“The concept of essential medicines is one of the major public health
achievements in the history of WHO. It is as relevant today as it was at its
inception over 30 years ago”.
(Dr Margaret Chan, Director-General. World Health Organization, 2008)

Alors que le médicament est fabriqué en quantité suffisante par rapport au nombre de
la population mondiale, sa répartition et sa disponibilité ne répondent pourtant pas aux
besoins de chacun. En résulte un constat accablant ; plus d’un tiers de la population
mondiale n’a pas accès aux médicaments. Le concept de médicaments essentiels va alors
se présenter comme un instrument de rééquilibrage animé par un idéal de justice so-
ciale, afin de permettre à tous d’accéder aux traitements.

Les médicaments essen- d‟une population et sélectionnés après avoir


tiels se comprennent fait preuve de l‟innocuité, de l‟efficacité et
dans un langage com- d‟une comparaison des rapports coût-
mun comme étant ceux efficacité. Ils doivent être disponibles en
qui permettent de soi- permanence dans des systèmes de santé opé-
gner les maladies les rationnels, en quantité suffisante, sous la
plus courantes, les plus forme appropriée, avec une qualité assurée et
pénalisantes, ceux dont à un prix abordable pour les individus et les
nous ne pourrions nous communautés.
passer. Mais dans les La Liste de l‟OMS est un modèle et ne sau-
Agnès Alwan années 1970, les médi- rait en aucun cas répondre de manière ex-
Master 2 Droit caments essentiels vont haustive et pertinente à chaque problème
économique sortir de leur sens cou- sanitaire que connaissent les Etats. Aussi,
communautaire et rant avec l‟impulsion de l‟Organisation incite ses Membres à adopter
international l‟Organisation leur propre Liste pour l‟adapter aux besoins
Mondiale de la santé (OMS) pour s‟intégrer prioritaires de leurs populations, en prenant
dans un véritable concept mondial. en compte les spécificités locales. Au-
Dans cette logique, l‟Organisation onusienne jourd‟hui, plus de 160 pays ont adopté une
va se doter d‟un Comité d‟experts en 1977 telle Liste.
chargé d‟une étude sur une question de santé Son intérêt est fondamental car autour d‟elle
publique: « Combien de médicaments sont se cristallisent l‟ensemble des politiques
vraiment nécessaires pour répondre à la pharmaceutiques, l‟achat,
majorité des problèmes de santé ? », à l‟approvisionnement et la distribution don-
l‟issue de laquelle naitra la première Liste de nant priorité aux médicaments essentiels. Le
médicaments essentiels. Mise à jour réguliè- concept de médicaments essentiels se pré-
rement, cette Liste comprend aujourd‟hui sente alors comme un outil économique
environ 350 produits répondant tous à des permettant de réduire les dépenses inutiles.
exigences scientifiques et à l‟impératif Par conséquent, la promotion de l‟usage ra-
d‟accessibilité. Ainsi, ils sont choisis en tionnel des médicaments accompagne
fonction des besoins de santé prioritaires l‟ambition portée par le concept, tout autant

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 10


ELSA NANTES FlawLESS

que l‟importance de sélectionner des pro- mille victimes en succombent chaque jour,
duits sûrs, efficaces et de qualité. en grande majorité des enfants âgés de moins
En visant un impératif de santé publique, le de cinq ans. Une véritable entorse au droit à
concept de médicaments essentiels s‟intègre la santé. La Déclaration de Montréal a un
dans la promotion plus générale du droit à la potentiel incontestable dans la reconnais-
santé, ou plutôt du « droit aux soins de san- sance et la protection du droit aux médica-
té ». A sa création, l‟OMS a défini ce qu‟est ments essentiels. Néanmoins, elle n‟a aucune
la santé dans le préambule de sa Constitu- portée juridique et pas de force contrai-
tion. Elle est alors présentée comme « un gnante.
état de complet bien-être physique, mental et
social, et ne consiste pas seulement en une Pris dans la grande machine de la mondiali-
absence de maladie ou d'infirmité ». Elle sation, le concept de médicaments essentiels
l‟érige en même temps en un droit fonda- va prendre un élan international sans précé-
mental tout en reconnaissant qu‟il ne peut dents sous l‟égide de l‟OMS et grâce à la
être réalisé sans un accès équitable aux mé- collaboration et à la coopération de divers
dicaments essentiels. acteurs, des organisations humanitaires, et
Parmi les textes internationaux consacrant le des gouvernements, il va germer au niveau
droit à la santé, il y a d‟abord la Déclaration mondial, régional et national pour devenir
Universelle des Droits de l‟Homme de 1948 les bases des politiques pharmaceutiques.
mentionnant dans son article 25 le droit aux Intégré dans diverses actions, l‟objectif est
soins médicaux. Puis, et il s‟agit là du texte d‟aider financièrement et techniquement les
de référence quant à la reconnaissance du Etats à mettre en place des systèmes de soins
concept, le Pacte international relatif aux adéquats et accessibles et à lutter contre le
droits économiques, sociaux et culturels du fléau de la contrefaçon des produits pharma-
16 décembre 1966 qui prévoit dans l‟article ceutiques qui a pris une dimension mondiale
12 que « Les Etats parties au présent Pacte d‟autant plus rapide avec l‟explosion des
reconnaissent le droit qu'a toute personne de échanges internationaux et la généralisation
jouir du meilleur état de santé physique et des ventes de médicaments sur Internet.
mentale qu'elle soit capable d'atteindre ». Amorcé par de nombreux programmes, à
Chargé de l‟application du Pacte, le Comité commencer par le Programme d‟Action pour
des droits économiques, sociaux et culturels les médicaments essentiels, puis par le Dé-
estimera dans le Commentaire n°14 du 11 partement des médicaments essentiels et les
août 2000 que pour rendre effectif le droit à politiques pharmaceutiques, le concept va
la santé, la disponibilité, entre autres, des trouver force et crédibilité avec la Déclara-
médicaments essentiels, est indispensable. tion d‟Alma Ata sur les soins de santé pri-
Ainsi, peut-on parler d‟un droit à l‟accès aux maires visant « la santé pour tous pour l‟an
médicaments essentiels, d‟ailleurs inscrit 2000 » incluant l‟accessibilité aux médica-
expressément dans quelques Constitutions ments essentiels. La Déclaration du Millé-
nationales. naire des Nations-Unies va prendre le relai
Mesurant leur nécessité et l‟urgence avec en 2000 en fixant huit Objectifs à réaliser
laquelle il faut agir pour venir à bout de d‟ici 2015 pour aider les Etats à se dévelop-
l‟injustice criante devant l‟accès aux soins, la per, lutter contre la pauvreté, et venir à bout
Déclaration sur le droit fondamental aux des fléaux sanitaires. Pour aboutir à un par-
médicaments essentiels de Montréal a été tenariat mondial, elle demande aux industries
présentée à un groupe de travail de la Com- pharmaceutiques de coopérer afin de rendre
mission sur les droits humains de l‟ONU, accessibles et abordables les médicaments
puis adoptée le 2 octobre 2005 à l‟Université essentiels.
de Montréal. Elle fait état d‟un constat acca- Quelques jours après le Sommet de l‟ONU
blant : Deux milliards de personnes n‟ont pas qui s‟est déroulé à New-York du 20 au 22
accès aux médicaments essentiels. Quarante septembre 2010, les retards pris dans la réali-
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 11
ELSA NANTES FlawLESS

sation des objectifs sont unanimement re- lorsque la loi le lui autorise, pour des motifs
connus. Ils mettent entre autres, en évidence d‟intérêt général et ainsi, fabriquer le médi-
que l‟ambition portée par le concept est con- cament. L‟Accord a également rendu pos-
frontée à de nombreux obstacles. Tant éco- sible les importations parallèles. Après épui-
nomiques que juridiques, ils l‟empêchent de sements des droits du détenteur du brevet
mener à bien son objectif idéaliste de justice ayant lieu après la première commercialisa-
sociale. tion du médicament, un pays peut
s‟approvisionner sur le marché en fonction
La mondialisation gouvernant les relations du prix le plus avantageux qu‟il trouvera.
internationales a eu impact sur la santé pu- Mais la complexité attachée aux licences
blique. Fortement marquée par l‟institution obligatoires et les pressions des Etats n‟ont
de l‟Organisation mondiale du commerce pas permis aux pays en développement d‟en
(OMC) dans les années 1990, elle est sou- bénéficier.
vent décrite comme la cause des clivages Au début des années 2000, une prise de
Nord/Sud. En 1994, la santé a été introduite conscience de l‟urgence sanitaire et des en-
dans le droit de l‟OMC régulant le com- traves à la protection de la santé publique
merce international par l‟adoption de s‟est généralisée, devenant le symbole du
l‟Accord sur les droits de propriété intellec- Cycle de Doha de 2001 au sein de l‟OMC.
tuelle qui touchent au commerce (ADPIC). Ces négociations commerciales internatio-
Texte le plus controversé du Cycle nales ont abouti à la Déclaration de Doha du
d‟Uruguay de l‟OMC, il continue de susciter 14 novembre 2001 prenant en compte les
de vives critiques quant aux entraves qu‟il revendications des pays en développement
impose dans ses dispositions. Sous s‟indignant des difficultés grandissantes pour
l‟impulsion des pays développés (ou pays rendre accessibles les médicaments à leurs
riches), il a étendu la durée du brevet phar- populations. Cette Déclaration consacre
maceutique à une période minimale de vingt d‟une certaine manière « le droit au médica-
ans et imposé à tous les Membres de prévoir ment générique », le droit d‟y accéder, le
la brevetabilité des produits pharmaceu- droit d‟en fabriquer, d‟en vendre et d‟en
tiques. Le brevet accorde à son détenteur un acheter. Elle n‟apporte pourtant rien de plus
monopole d‟exploitation de vingt ans qui par rapport à l‟ADPIC, elle clarifie, inter-
prend fin après épuisement des droits, c'est- prète, rappelle ou encore réaffirme ce qui
à-dire après que le produit ait été commercia- était déjà énoncé dans l‟Accord. Néanmoins,
lisé. Il interdit, durant la protection du brevet elle prend acte du paradoxe de l‟article 31f
de fabriquer, utiliser, offrir à la vente, vendre prévoyant que la licence obligatoire serait
ou importer à ces fins ce produit. Il met fin possible uniquement pour approvisionner le
aux pratiques des Etats, pauvres en particu- marché, donc interdite pour l‟exportation.
lier, par lesquelles ils copiaient les médica- Censée aider les Etats en difficulté à pro-
ments pour pallier leur coût élevé. Principal mouvoir l‟accès aux médicaments à leurs
approvisionnement dans certains pays populations, cette condition enlève sensi-
d‟Afrique, l‟accès aux médicaments s‟en est blement à cette mesure les moyens pour y
trouvé limité. L‟effet direct du brevet se tra- parvenir. Et pour cause, sur les 133 pays en
duit par un coût élevé du produit breveté. développement dénombrés, 120 d‟entre eux
Néanmoins, l‟ADPIC prévoit des flexibilités n‟ont pas la capacité suffisante pour fabri-
pouvant être utilisées par les pays pauvres quer eux-mêmes les médicaments. Par con-
pour protéger la santé publique et des excep- séquent, cette condition les empêche
tions permettant d‟écarter les dispositions de d‟obtenir une licence obligatoire. C‟est la
l‟Accord. L‟article 31 accorde la possibilité raison pour laquelle une instruction a été
de recourir aux licences obligatoires, déli- donnée au Conseil des APDIC pour trouver
vrée sans l‟autorisation du titulaire du brevet une solution palliant ce problème, une déci-
par une autorité judiciaire ou administrative sion du 11 août 2003 en a découlé, enlevant
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 12
ELSA NANTES FlawLESS

la souplesse laissée par l‟ADPIC par les in- brication de médicaments génériques puis-
nombrables conditions qu‟elle impose même santes se plaçant ainsi sur la scène interna-
si elle prévoit la possibilité d‟exporter des tionale. Principal approvisionnement des
médicaments vers les pays pauvres. pays en développement et d‟organisations
humanitaires, leur avenir est cependant me-
La logique économique l‟emporte alors sur nacé sous la pression des gouvernements et
l‟impératif de santé publique. Un constat des grands laboratoires occidentaux. Un ré-
encore démontré par les grandes industries cent Accord de libre-échange entre l‟Union
pharmaceutiques qui délaissent les maladies européenne et l‟Inde freine un peu plus ses
liées à la pauvreté, le paludisme, la tubercu- activités. Plus généralement, la lutte contre la
lose, le VIH/SIDA, pour des raisons de contrefaçon des médicaments permet
« non-rentabilité ». Ainsi, les recherches d‟encadrer le marché du générique au détri-
dans ces domaines ne font pas partie de leurs ment de leur accessibilité. Des saisies répé-
priorités. L‟innovation a un prix, celui de tées bloquant pendant des mois des bateaux
deux milliards de personnes n‟ayant pas ac- en destination de pays en développement ont
cès aux médicaments. Mais l‟espoir ne doit poussé l‟Inde et le Brésil a porté plainte
pas être perdu pour autant. L‟accès aux mé- contre les Pays-Bas devant l‟Organe de rè-
dicaments essentiels constitue le plus grand glements des différends de l‟OMC en mai
défi pour ces firmes. En conciliant les inté- dernier. Un contexte de méfiance et de blo-
rêts de chacun, il est possible de renforcer la cage de la fabrication de génériques encore
recherche et la mise au point de nouveaux démontré par les négociations secrètes révé-
traitements. A certains égards, il semble que lées cet été du Traité Anti-Counterfeiting
ces industries aient changé leur politique, par Trade Agreement (ACTA) renforçant les
un souci d‟éthique et une prise en compte pouvoirs des douanes et de contrôle.
générale de leur part de responsabilité dans
l‟inégalité face aux traitements. Plus que des Destiné avant tout aux pays en développe-
dons de médicaments, le système de prix ment, le concept de médicaments essentiels
différencié est certainement le moyen le plus peine à s‟appliquer et à rendre effectif le
prometteur. Le principe est de déterminer le droit aux soins de santé. Il est inévitablement
prix en fonction du pouvoir d‟achat des habi- confronté aux réalités juridiques et écono-
tants et ainsi viser un coût abordable. Cer- miques et à l‟application qu‟en font les pays.
taines firmes acceptent également de céder Il reste néanmoins qu‟il peut être un instru-
leurs droits d‟exploitation sous forme de ment de pression en faveur des Etats récla-
licence volontaire ou de ne pas déposer de mant leur droit de rendre accessibles les mé-
brevets. L‟Organisation humanitaire Méde- dicaments à leurs populations.
cins sans frontières (MSF) propose égale-
ment d‟utiliser une communauté de brevets Sources :
ou « patent pool ». Un mécanisme qui per- 1. Constitution de l'Organisation mondiale de la San-
mettrait à plusieurs détenteurs de brevets de té, 19-22 juin 1946, Actes officiels de l'Organisation
mondiale de la Santé, n°. 2, p. 100
mettre en commun ceux-ci et de les mettre à 2. GAGNON M.-A., Piétinement des négociations sur
disposition de ceux qui en auraient besoin les ADPIC et l'accès aux médicaments essentiels à
moyennant des royalties. l'approche de la Conférence ministérielle de Cancun.
Par ailleurs, dans la promotion à l‟accès aux Observatoire des Amériques, Juin 2003, III, p. 4.
médicaments, il est à noter l‟émergence des 3. VELASQUEZ G. et CORREA C. L‟accès aux
médicaments. Entre droit à la santé et les nouvelles
« pharmacies du Tiers-Monde », industries règles de commerce international. L‟Harmattan, 2009
de pays émergents, tels que le Brésil ou 4. Site internet de l‟OMS
l‟Inde, qui ont développé des firmes de fa-

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 13


ELSA NANTES FlawLESS

Une semaine au Journal Europa


« Tiens, un magazine français sur l’Europe fait par des jeunes ?! Incroyable, les articles
sont écrits par des correspondants Européens, l’info est fouillée et c’est gratuit ! » De-
puis 6 ans, le Journal Europa s’adresse à tous les lecteurs europhiles, curieux de con-
naître le point de vue de leurs voisins européens. Voulez-vous connaître la semaine type
d’un bénévole à Europa ?

C‟est déjà lundi ! Ce ment, et une banque de donnée de toutes les


soir, tous les membres illustrations.
de la rédaction nantaise Bon, on a pu faire le point sur les derniers
se retrouvent à 18h articles arrivés. Il y a toujours quelques re-
dans le local de l‟asso tardataires, ce qui va compliquer le travail
pour discuter du conte- des traducteurs. Mais le travail dans
nu du prochain numéro. l‟urgence… on connaît !
Les responsables de
zone, qui quadrillent Rédaction et financements | Mardi : jour-
Emmanuel l‟Europe en une dizaine née bouclage ! Il faut envoyer les fichiers
Lemoine de zones linguistico- numériques à l‟imprimeur impérativement ce
Journal Europa géographico- soir. On fait alors le tour de tous les rédac-
culturelles, sont en teurs et traducteurs pour que tout le contenu
contact permanent avec la centaine de cor- arrive dans la journée. Heureusement que les
respondants européens, ils suivent l‟actualité traducteurs ont déjà appliqué la charte typo-
de leur région. Chaque semaine, cette confé- graphique du journal, ça fait gagner du temps
rence de rédaction permet de discuter des aux secrétaires de rédaction. Une salle de
propositions des correspondants. concert de la région nous a envoyé le visuel
Le rédac‟chef anime cette réunion et définit de sa publicité en mauvaise résolution, elle
le contenu des rubriques du journal : Poli- doit absolument renvoyer une version im-
tique, Média, Culture, Environnement, Re- primable dans la journée. On passe l‟après-
portage photos, Fiction et article en VO. On midi à relire les articles, à réécrire les titres
discute le thème du prochain dossier central. et les chapos si nécessaire, à les mettre en
« Pourquoi ne pas aborder la stigmatisation page, à relire, recorriger, remettre en page et
des jeunes, toujours coupables, mais sans recommencer… Jusqu‟à ce qu‟il n‟y ait plus
perspectives d‟avenir ? – Ah non, on vient de aucune faute, jusqu‟à minuit, voire plus.
faire un dossier sur les liens intergénération- Malgré la vigilance des secrétaires de rédac-
nels, on va nous prendre pour des obsédés de tion, on retrouve toujours une coquille à la
la généalogie… » Chacun devra ensuite dernière relecture. Cette fois, on envoie tout
soumettre à ses correspondants pour con- à l‟imprimeur.
fronter leurs points de vue.
Il faut aussi choisir les articles qui iront sur Dès le mercredi matin, il faut préparer un
le site internet, en complément du papier ou dossier de présentation du projet pour la
indépendamment. Avec près de 30 000 vi- Ville, la date de remise des dossiers de sub-
sites uniques par mois, le site d‟information vention est pour bientôt et on aimerait
www.journaleuropa.info propose un contenu qu‟elle continue à financer l‟impression et la
inédit, mais aussi la version numérique de diffusion du journal. C‟est le prix de la gra-
tous les journaux, téléchargeable gratuite- tuité !

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 14


ELSA NANTES FlawLESS

On continue à démarcher les annonceurs ganise un café-débat européen, comme tous


publicitaires, des entreprises qui souhaitent les deux mois, pour la sortie du nouveau
communiquer sur leurs activités ou événe- numéro. En partenariat avec d‟autres asso-
ments. Notre commercial a un rendez-vous ciations, le thème de cette soirée sera
cet après-midi avec une école de communi- l‟édition numérique, le sujet du dernier dos-
cation qui veut acheter un encart. Une pleine sier. Pour l‟occasion, on a invité des profes-
page, en quatrième de couverture en plus, la sionnels de l‟imprimerie traditionnelle, des
plus chère ! professeurs qui utilisent les bibliothèques
En fin de journée, le jury de la commission numériques et les e-books, et des membres
nous a attribué des financements pour im- d‟associations qui travaillent sur ce sujet.
primer les deux prochains numéros et le con- Dans la salle d‟un grand bar, on discute des
trat a été signé avec l‟école de communica- problèmes de droits d‟auteur et de numérisa-
tion ! Le trésorier de l‟association sera con- tion. Chacun donne son point de vue, fina-
tent. lement les intervenants ou le public citent
différents modèles alternatifs.
Impression, distribution et Europarty | La soirée se finit en musique, dans le même
Jeudi matin, on se retrouve à bar. Un DJ Funk, Soul ou
l‟imprimerie avec un camion Hip-hop animent cette tradi-
de location pour récupérer tionnelle EUROPARTY. La
une tonne de magazine qui soirée nous permet de ren-
finissent tout juste de sécher. contrer nos lecteurs, de faire
Les 8 000 exemplaires sont connaître le journal et
déposés par les bénévoles d‟impliquer les moins journa-
dans des présentoirs, disposés listes des bénévoles de
à l‟université, dans les bars et l‟association.
lieux culturels des villes de
Nantes, Rennes, Angers, Le Un peu de repos | Le week-
Mans et Saint-Nazaire en end est souvent synonyme
deux jours avec le camion. d‟un repos très relatif ! Car
En tout, ce sont plus de 600 on garde encore un œil atten-
points de distribution qui sont tif à nos boites mails tout le
répartis dans 4 départements. week-end, un sujet d‟article,
A Nantes, où le projet a démarré depuis 6 une idée de reportage photo, une candidature
ans, la distribution est plus longue car tout le de traducteur bénévole, un nouveau contrat
monde veut son paquet de magazines !! Ce pub, une invitation à un événement, etc. On
travail demande beaucoup de temps et ne laisse rien passer.
d‟énergie, mais c‟est aussi l‟aboutissement Cette implication maximum et la curiosité de
du projet. C‟est un vrai bonheur de voir des tous les instants sont les ingrédients de la
personnes lire le journal, donner leurs avis recette Europa ? Les ingrédients indispen-
sur l‟actualité qui y est traité. Les sujets sont sables de tout journaliste qui souhaite vivre
rarement ceux que l‟on peut lire dans la de sa passion, finalement.
presse traditionnelle, le point de vue reste
original et inédit. Les lecteurs se rendent Rédacteurs, traducteurs, photographes, ou
comptes que les jeunes Grecs, Turques ou même juristes, spécialistes des financements
Finlandais ont les mêmes envies, la même européens ! Contactez le Journal Europa :
vision de l‟Europe, incertaine mais pleine contact@journaleuropa.info et retrouvez
d‟espoir. l‟Europe en long, en large et de travers sur :
Vendredi, la fin de semaine approche et on www.journaleuropa.info
prépare de quoi se divertir… Ce soir, on or-

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 15


ELSA NANTES FlawLESS

Digital magazine, a must read for


online content creators…
D.J.R. Sterenborg (LL.M) is a recent law graduate, he has made
several (book) publications and presentations around copyright re-
lated topics like music copyright, user generated content. While pur-
suing his dream job, he is currently working as self-employed inte-
rim jurist and Search Engine Optimalisation specialist. LinkedIn-
profile: http://nl.linkedin.com/in/danielsterenborg/

ELSA Membership status


Previous board member of ELSA Rotterdam, The Netherlands, Ger-
D.J.R. Sterenborg many and Director of ELSA Greece, ELSA International. Currently
Board Advisory Committee ELSA Rotterdam.

Recently magazines appear in a digital and online format, as well as the one you are
currently reading. Due to the easiness of copy-paste, people tend to forget that there are
laws protecting creators of creative works and holders of trademarks. So when creating
a magazine like the one you are reading now, what should you bear in mind? In this ar-
ticle I would like to address a few issues and give helpful solutions for future digital
magazine creators.

Short copyright introduction | Copyright is of digital magazines we are talking about


the exclusive authors right to exclude others texts, photos and music that may be used to
than him to use or exploit the work. This fancy up the magazine that requires expres-
right exists the moment a work is created, sive consent from the respective authors and
and it is a globally acknowledged right1. In or copyright owners.
other words: without authors expressive con-
sent, others than him may not use that work. Our texts | One is actively searching for
This includes the right of translation, adapta- writers to write articles, or one creates ones
tion and other forms of alterations2. The au- own written content. When a writer agrees to
thor may transfer his economic rights (of cooperate, and he is not under some labour
exploitation) to someone else, but the moral contract bound to transfer his copyright (or
rights (for example attribution right or right under contract with you as publisher trans-
to object distortion) remain3. ferring his copyright), this explicit consent
should be stored immediately with a
Online magazines are very good in direct date/time stamp for later proof. If the text
marketing all over the world, since they can does not come with a certain creative format,
be looked at in the entire world, though also which is the authors creative choice, such as
many legal regimes might apply. In our story the fat paragraph heads I am using here, or
put into the more extreme like ASCII art4,
1
Article 5(1) of the Berne Convention for the Protection of Literary
and Artistic Works, last amended September 28, 1979, hereinafter:
4
BC. Wikipedia contributors, ASCII art, at
2
Article 2(3) BC. http://en.wikipedia.org/wiki/ASCII_art, last modified on 6 septem-
3
Article 6bis(1) BC. ber 2010 @ 11:18.
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 16
ELSA NANTES FlawLESS

the text can be put into the magazine as the websites is that you have to fully understand
editor wants it to be put there. their licensing terms and the specific terms
Minor adaptations, such as grammar mis- that do apply to the selected photo.
takes might be edited, though preferably give
notice to the author of the written piece and Again, it would be best to have an author of
asks for his consent of the amended version an image explicitly stating that he own the
of his text. When a (similar) text is published copyright or holds permission from others,
before, one has to be sure that the author this can be via the terms of use of a stock
owns the copyrights, it might be that he ex- website too, and let him state the license
clusively transferred his rights to the pre- terms, store this meta-data.
vious publisher. In any case it would be best
to have the author of an article explicitly Design lay-out | Since copyright protects
stating that he owns the copyright and did creative works as they are, corporate identity
not conduct plagiarism to finalize the article or design lay-out as such are not protected by
and finally let him state the license terms5, copyright. There are though, other regimes
this is important meta-data of the final mag- applicable that might prevent you from using
azine, so store it. someone else‟s look and feel. One of which
is that the design might not be misleading,
Our images | A lot of similarity with text or, closely connected with that, unlawfully
content is images, they are also protected by comparative as to the source or identity is
the copyright regime. The difficulty with unclear8. Another example is the use of a
images is pixels are, other than text submis- certain type of font that is similar to a cus-
sions, difficult to search for more informa- tomized one, like the very distinctive COCA
tion about it or even plagiarism. If one has COLA font. This eventually might also in-
found a suitable image for the magazine, it is clude a copyright or even a trademark in-
rather difficult to find out who the author is, fringement, which is easier to proof. In any
what his license agreements are or how to case try to avoid such a situation.
contact him. In case you have found a suita-
ble image you want to use and there is no Our personality rights/privacy | In all cas-
attribution, try to find out if the image is al- es mentioned above there is a risk of infring-
ready used on the web6, it might help you for ing privacy regulations. Personal data, such a
acquiring the proper permissions. name, address, country, job, profile links,
email, etc. should all be included with prior
Besides creating your own content, again, it un-ambiguously consent9. When articles are
might be interesting to look at stock photo- written about other people, take this into
graphy websites: “Stock photography is the account.
supply of photographs licensed for specific In some specific jurisdictions there is a per-
uses. It is used to fulfill the needs of creative sonality right, or, what the German like to
assignments instead of hiring a photograph- call Recht am eigenen Bild10. This right en-
er”7. The utmost important issue with these tails the right to object against the publica-
tion of images of people since the depicted
5
Transfer of copyright to the magazine editor, exclusive or non- subject might have a reasonable interest for
exclusive rights, for non-commercial use, etc. At this point it might
be interesting to check out the Creative Commons website for a
easy-to-understand license agreement: 19 June 2010 @ 11:32. A helpful list of online image archives:
http://creativecommons.org/choose/. Licensing content under a http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_online_image_archives.
8
Creative Commons license have legal consequences for authors to Article 3 header and under (c) Directive 2006/114/EC of 12
exploit their work. ALAI, 'Memorandum on Creative Commons December 2006 concerning misleading and comparative advertis-
licenses', January 2006, <www.alai.org> under ‟Resolutions„. ing.
6 9
A reverse image search engine: such as www.tineye.com (exact Article 7 Directive 95/46/EC on the protection of individuals with
match), http://labs.ideeinc.com (BYO - color similarity) or regard to the processing of personal data and on the free movement
www.gazopa.com (color and shape similarity) of such data.
7
Wikipedia contributors, Stock photography, at 10
G. Hug, ‟Das Recht am eigenen Bild‟, WEB NEWS 055,
http://en.wikipedia.org/wiki/Stock_photography, last modified on 08.10.02, www.altenburger.ch.
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 17
ELSA NANTES FlawLESS

that there won‟t be a publication. This right prefers. Most suitable would be the editors
exist for both famous people like state offi- personal or company website, but maybe
cials11, and non-famous subjects, even when some third party host offers better coverage
photographed from behind12, and may be or more service and readability for the con-
invoked when there are objections against sumers. The site and user conditions of those
commercial uses13. Anytime a picture is used third party host are relevant to agree with,
with a depicted person, or even a silhouette, store them the moment you do agree with
it might create a risk for online publishing14. them.

Permission is the key | From the article Licensing Creative Commons | As a final
above there can be made one general conclu- helpful comment I would like to share with
sion: permission is the key to online maga- you my personal view on the use of content
zine publishing. When there is no permis- for further publication of (online) content.
sion, try to find all possible details or contact Personally I like it when content can be
the responsible collecting society in your shared for free, or that at least the license
country. When you have an orphan work terms are clear and understandable. There-
situation15, meaning you can not contact one fore I would like to draw your attention to
of the right owners, you better not use the the use of (media) content16 which is li-
work and search for an alternative. censed under the creative commons license.
Creative Commons is a very simple licensing
Your terms of use | In the end the editor is scheme which allows you to know the li-
the copyright owner of the digital magazine cense terms in advanced. So you don‟t have
as he created it, maybe not of the individual to contact the copyright owner, he already
pieces, but of the collection and it‟s design. given consent to use his material under cer-
The magazines editor would do best to draft tain terms.
his own terms of use and include them in his
magazine. The traditional “© all rights re- The few terms that are relevant: may I re-use
served”, might not be very charming and the content commercially, may I adapt it and
maybe not suit the purpose of the magazine – if I may adapt it under which license should I
more exposure. Possible other terms of use forward my (new) work? But please be sure
involve “for non-commercial uses copies that you give credits properly in one of the
may be made”, “private copying is strictly following forms:
recommended” or “share this with your
friends”, etc. Full version: © <year> some rights re-
served <CC-license-hyperlinked>, <name>
Online publication | And where are you at <website>.
going to offer your magazine and under
which conditions? This is totally up to the Short version: <CC-licence-
editor/copyright owner which conditions he hyperlinked>, <name> @ <website>

11
ECHR, 24 June 2004, NJ 2005, 22 (Caroline von Hannover).
Happy creative thinking, happy admini-
12
District Court Amsterdam, 19 June 2008, LJN BD4785 (jogging strating the respective rights … happy
mother); differently: other M.Neervoort, ‟joggende vrouw in park‟, publishing!
SOLV.nl, 23 June 2008 and Court of Appeal The Hague, 24 August
2010, LJN BN5095 (Turkish dance party).
13
Hoge Raad (Dutch Supreme Court), HR 2 May 1997, NJ 1997,
661 (Disco dancer).
14
More (in Dutch): A.Engelfriet, „Foto‟s en het portretrecht‟,
16
www.iusmentis.com, 27 August 2008. The following sites allows you to search for content which is free
15
A recent overview of solutions for the orphan works situation. to use under the creative commons conditions:
D.J.R. Sterenborg, Orphan Works. In search of an international http://search.creativecommons.org/, www.youthmedia.org (all
workable model, Ossendrecht: privately published 2010, available licensed material), www.flickr.com/search/advanced (tick the
at <www.djrsterenborg.eu> for only €20,00 excluding international creative commons box), www.google.com/advanced_search (usage
shipping. rights).
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 18
ELSA NANTES FlawLESS

ELSA and the importance of know-


ledge
The Legal Research Group (LRG) and the Prevent cor-
ruption experience!
A Legal Research Group (LRG) is a group of law students and/or young lawyers carry-
ing out a research on a specified topic of law with the aim to make their conclusions
publicly accessible. Depending on the topic, the working methods and the language cho-
sen, a legal research group can involve students and young lawyers on a local, national
or international level. The background of the LRG is to make ELSA-work more aca-
demic and to be able to present some results to academics and professionals.

Structure and Results | The “Preventcorrup-


In a Legal Research tion” experience. An
Groups all the work is International Legal
done at home and pre- research group
sented to the other par- against the crime of
ticipants mostly by Corruption
email. Naturally, if the The phenomenon of
LRG is a local one, the corruption has always
members can arrange to existed, nonetheless
meet in person. At in- Chiara Gecele et Fabio Bracciali it is only in recent
ternational level ICMs years that awareness
can be used for meetings Présidente et Vice-Président Activités acadé- of it has grown at the
miques d‟ELSA Italie
to discuss the future of international level. In
the LRG. Briefly, the working methods of fact, with regard to conventions on corrup-
the LRG all depend on the distance between tion and plans of action adopted by individu-
the participants as well as other circums- al States and groups of States and by interna-
tances. tional organizations in the area of interna-
tional trade, in the discipline of international
The work in a LRG is all on a free basis and commerce and especially in the field of fin-
the results depend on the personal effort of ances, the majority of these efforts have been
each member. The results of the work can be made in the last fifteen years. This means
published in individual non-profit docu- that corruption has only recently become
ments, can be used as a SPEL article (Se- recognized as a significant phenomenon and
lected Papers on European Law) or as con- that a negative judgment of it is spreading at
tributions to the ELSA magazine, Sinergy; the worldwide level, while at the same time
or, they can be published on Law reviews there is a growing awareness of the need to
and magazines, presented in local, national fight it.
or international conferences, or published as To this end, methods for an empirical analy-
individual profit documents or dvds. sis and a quantitative assessment of corrup-
tion have been put into place that will allow

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 19


ELSA NANTES FlawLESS

for a better understanding of the dynamics both individual States and international or-
behind the illegal practices connected with it. ganizations.
Thus, it will be possible to come up with This project thus aims at increasing transpa-
more adequate methods, and not only law- rency in economic, social and human trans-
based systems and repression, to fight these actions, promoting a Preventcorruption”
phenomena. This recent change was brought campaign and helping the research on this
about in particular by two important histori- matter. It is important to recognize all forms
cal factors: the fall of ideological blocs after of corruption to find proper solutions to fight
1989 and the globalization of information. it.
Both of these processes have contributed to
shedding greater light on corruption and Project description. Methodology | The
making people more effectively aware of it. project involves 5 Mediterranean Countries:
The opening up of borders as a result of the Italy, Spain, Portugal, Republic of Macedo-
process of globalization has made it possible nia and Turkey. It consists of 2 parts:
for corruption to expand with greater facility
in respect to the past, but also offers greater 1. RESEARCH. International Legal Re-
opportunity to fight it, by means of more search Group – November 2010/July 2011
resolute and coordinated international coop- LRGs will start in different Local Groups.
eration. Recent studies have underlined how Each Local LRG will be coordinated and
corruption have affected mediterranean advised by a professor of the local Universi-
countries more than norther european coun- ty. Each Local LRG will research on a dif-
tries. ferent area of law affected by corruption. At
Our Association, which operates in Europe the end of the research the local coordinators
to promote legal development and to build a will send the outputs to the National coordi-
bridge between cultural diversities, drafted nator who will organize and compare them
this project to increase public awareness on with the other countries‟ outputs.
this phenomenon.
Corruption is a phenomenon 2. LRG OUTPUTS PRESENTA-
that is not limited by politics TION AND AWARD CERE-
or geography. It exists in rich MONY FOR THE COMPETI-
countries and in poor coun- TION “One group, one logo” –
tries. The economic impact of
corruption is difficult to es- The Corruption Fair, Palermo,
tablish with precision; in fact, October 2011
available data is often incon- Final Event. The Countries in-
sistent. volved in the research will
Nonetheless, we are dealing present the outputs of the Lo-
with enormous amounts of cal/National groups in a public
resources that are taken away fair. The Corruption Fair will be a
from the economy, from pro- gathering of stalls and amuse-
duction and from social pro- ments (videos, gadgets distribu-
grams. The costs are borne by the citizens: tion etc) for public awareness of the crime of
the price of corruption is paid by using mo- corruption. This event will also host the
neys intended for the legitimate use of socie- award ceremony of the competition “One
ty. group, one logo”: the OC will select and
Corruption crosses all social sectors: it can- award the best gadget between the ones
not be attributed only to those who work in drafted and submitted to the jury by all the
the economic sector or only to public offi- Local Groups involved in the project. The
cials; nor is civil society exempt. It involves winning gadget will be the one better pro-

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 20


ELSA NANTES FlawLESS

moting the aim of the project, and will be Corruption deprives peoples of a basic com-
produced and distributed among the coun- mon good, that of legality: respect for rules,
tries involved in the project. the correct functioning of economic and po-
In Italy the International Legal Research litical institutions and transparency. We want
Group will involve different Local Groups: everybody to realize that legality is truly a
Cagliari, Padua, Palermo, Rome, Reggio di common good, intended for everyone. That‟s
Calabria, Siena, Turin, Trento, Trieste. The why we strongly believe in the success of
deadline for participants to submit the appli- Preventcorruption.
cation is the 20th of November 2010, while Fighting corruption with research and global
the 30th June 2011 is the deadline to submit diffusion of relevant data and information, is
a draft copy of a graphic project for a gadget/ the core value of this project.
logo related to the main topic of the Interna-
tional Legal Research Group. president@elsa-italy.org
vpaa@elsa-italy.org
preventcorruption@elsa.org

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 21


ELSA NANTES FlawLESS

L’indépendance du juge de l’Union


européenne
Si l’indépendance de la justice est une valeur mondialement reconnue comme compo-
sante essentielle de l’Etat de droit, elle n’a été que très rarement étudiée dans le contexte
de l’Union européenne. Cela tient-il à la discrétion qui entoure encore aujourd’hui la
Cour de justice de l’Union européenne (CJUE)? Ou bien les chercheurs ont-ils considéré
que l’indépendance du juge ne posait pas de problèmes particuliers et était largement
acquise au sein de l’Union européenne (UE) ? La réponse à cette question nous importe
peu. Car nous pensons au contraire qu’une recherche sur l’indépendance du juge se jus-
tifie largement.

La CJUE dispose préjudiciel23 en validité et interprétation.


de pouvoirs éten- Ainsi, la Cour de justice sera tantôt juge in-
dus et croissants ternational, tantôt juge administratif, tantôt
dans l‟Union euro- juge régulateur et tantôt juge constitution-
péenne. Or il paraît nel24. Rappelons également que sa juridiction
évident que « si la est obligatoire et exclusive : ainsi sa compé-
justice ne joue pas tence n‟est pas subordonnée au consente-
un rôle significatif, ment des Etats membres et elle est seule à
Soazig Le Goas
on se préoccupe pouvoir trancher les litiges au sein de
Doctorante à la Faculté peu de l‟influence l‟Union européenne. Enfin, ses décisions
de Droit et des Sciences mais si, en re- sont dotées de l‟autorité de la chose jugée et
politiques de Nantes vanche elle ont force exécutoire dans l‟ordre interne des
s‟émancipe et Etats.
prend de l‟importance on cherche beaucoup De plus, elle a rapidement assumé un rôle
plus à la juguler »17. moteur dans le processus d‟intégration. Dès
A ce sujet, dès 1957, la Cour de justice se les débuts, elle a contribué à la construction
voit confier une mission très large : assurer d‟un ordre juridique intégré à travers la re-
le respect du droit dans l‟interprétation et connaissance de l‟effet direct25 et de la pri-
l‟application du traité. Pour ce faire, elle peut mauté26 du droit communautaire, dont
être saisie d‟une pluralité de voies conten- l‟importance est largement connue des spé-
tieuses: contentieux de l‟annulation18, de la cialistes du droit de l‟Union. Puis son rôle
responsabilité extracontractuelle19, de la n‟a cessé de croître dans l‟Union euro-
fonction publique communautaire20, recours péenne.
en carence21 et en manquement22 et le renvoi Dès lors, ses décisions ont un impact crois-
sant sur la vie des individus, et des consé-
17
quences politiques et parfois financières dans
Jouannet E., Actualités des questions
les Etats membres. Pour exemple, dans l'af-
d‟indépendance et d‟impartialité des juridictions in-
ternationales : la consolidation d‟un tiers pouvoir
international ?, in Ruiz-Fabri H., Sorel J.-M. (dir.),
23
Indépendance et impartilaité des juges internationaux, Article 267 TFUE
24
coll. Contentieux Internationale, Pedone Paris, 2010, Simon D., La légitimité du juge communautaire, in
p. 282 Actes du colloque « L‟office du juge », 29-30 sep-
18
Article 263 et 264 TFUE tembre 2006, Palais du Luxembourg, www.senat.fr
19 25
Article 268 TFUE CJCE, 5 février 1963, Van Gend en Loos, aff.
20
Article 270 TFUE 26/62, Rec. 1963 p. 3
21 26
Article 265 TFUE CJCE, 15 juillet 1964, Costa c/ ENEL, aff. 6/64,
22
Article 258 à 260 TFUE Rec. 1964 p. 1141
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 22
ELSA NANTES FlawLESS

faire Kreil27 de 2000, la Cour a conclu que L‟indépendance du juge peut être définie
l'Etat allemand ne pouvait pas interdire de comme la liberté de juger à l‟abri de toute
manière générale les femmes des emplois pression. Elle comprend deux volets : d‟un
militaires comportant l'usage d'armes à feu, côté, l‟indépendance individuelle exige que
en vertu du principe de non-discrimination et le juge « doit juger en son âme et conscience
d'égalité de traitement. Cet exemple est bien sur la base des faits et du droit, libre de toute
représentatif de l‟impact que peut avoir une influences ou pressions extérieures, que
décision de la Cour car la question des celle-ci proviennent de pouvoirs autres que
femmes dans l‟armée touche à un pouvoir le pouvoir judiciaire […], qu‟elles provien-
régalien de l'Etat. De plus, l‟exemple de l'ar- nent de l‟intérieur même du pouvoir judi-
rêt Merluchon28 nous montre que les déci- ciaire, ou qu‟elles proviennent des parties en
sions de la CJUE peuvent parfois avoir de cause ». On pourrait également ajouter à
lourdes conséquences financières pour les cette liste les entreprises, les syndicats, les
Etats : la France a été condamnée à payer 20 lobbyings… De l‟autre, l‟indépendance insti-
millions d'euros de somme forfaitaire et 57 tutionnelle que l‟on pourrait également dési-
millions d'euros pour chaque période de 6 gner par l‟autonomie de l‟institution judi-
mois au terme de laquelle elle ne s'était pas ciaire à l‟égard des autres institutions, que ce
conformée aux règlements communautaires soit l‟autonomie réglementaire, administra-
en matière de pêche. Dès lors, compte tenu tive ou budgétaire.
de l‟étendue et de l‟intensité des pouvoirs Nous n‟aurons ici pas le temps d‟étudier ces
que la Cour détient aujourd‟hui, la nécessité deux volets dans le détail. A ce stade, il faut
de garantir et protéger l‟indépendance du surtout retenir que l‟étude de l‟indépendance
juge ne se démontre plus. du juge de l‟Union européenne ne peut se
Dans le même sens, plus le comportement de penser hors du cadre institutionnel et poli-
la Cour est ressenti par les autres pouvoirs tique dans lequel celui-ci évolue.
comme une usurpation, plus les risques En effet, les moyens mis en œuvre pour ga-
d‟atteintes à l‟indépendance sont prégnants. rantir l‟indépendance peuvent différer en
Or la Cour est souvent perçue par les autori- fonction de la nature et de l‟histoire de la
tés politiques nationales comme outrepassant juridiction, des traditions juridiques, des rap-
ses compétences, et instaurant ainsi un gou- ports de pouvoirs en place…Par exemple, on
vernement des juges. Ajoutons que la Cour ne conçoit pas l‟indépendance de la même
peut être considérées comme une juridiction manière pour une juridiction internationale et
vulnérable face aux Etats membres, dans la une juridiction nationale : « dans des pays
mesure où l‟exécution de ses décisions dé- comme la France, [les objectifs
pend de la bonne volonté des autorités éta- d‟indépendance et d‟impartialité] ont été
tiques29. Sa légitimité s‟en trouve donc né- atteint au terme d‟une longue histoire qui
cessairement affaiblie. Dans ce contexte, s‟est traduite dans des textes et des tradi-
comment s‟assurer que les juges seront en tions. […] Au plan international, il s‟agit de
mesure de rendre des décisions en toute in- constituer ex nihilo une juridiction indépen-
dépendance ? Comme nous venons de le dante et impartiale avec comme contrainte le
démontrer, une étude sur l‟indépendance du fait que les Etats joueront un rôle important
juge de l‟Union européenne s‟impose large- dans l‟élaboration de la norme »30. Or le juge
ment. Reste à savoir comment appréhender de l‟Union présente des spécificités qui au-
la question de l‟indépendance du juge dans ront nécessairement un impact sur la façon
le contexte spécifique de l‟UE. dont est pensée et protégée son indépen-
dance.
27
CJCE, 11 janvier 2000, Kreil, aff. C-285/98, Rec. 2000 p. I-69
28
CJCE, 12 juillet 2005, Commission c/ France, aff. C-304/02, Rec.
30
2002 p. I-6263 Genevois B., Débat, in Ruiz-Fabri H., Sorel J.-M. (dir), Indépen-
29
Nabli B., L‟exercice des fonctions d‟Etat membre de la Commu- dance et impartialité des juges internationaux, coll. Contentieux
nauté européenne, Dalloz, Paris, p. 315 et s. International, Pedone, Paris, 2010, p. 137
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 23
ELSA NANTES FlawLESS

L‟exemple le plus significatif réside dans la de l‟indépendance du juge de l‟Union euro-


prédominance de l‟Etat dans la structure ins- péenne. Dès lors, comment concevoir la pro-
titutionnelle de l‟Union européenne. On ne tection de l‟indépendance du juge de
peut pas concevoir la place du pouvoir judi- l‟Union ?
ciaire dans l‟UE à travers la séparation stricte Pour illustrer mes propos, nous prendrons
des pouvoirs. Il est plus approprié de réflé- l‟exemple du mode de nomination des juges,
chir en termes de fonctions : la fonction exé- combiné avec la possibilité de renouvelle-
cutive est assurée par la Commission et le ment de leur mandat. Selon l‟article 253
Conseil, mais également par les Etats TFUE, les juges « sont nommés d‟un com-
membres à travers les mesures d‟exécution mun accord pour six ans par les gouverne-
nationales, la fonction législative est exercée ments des Etats membres » et leur mandat
conjointement par la Commission, le Parle- est renouvelable. Et la Cour est composée
ment européen et le Conseil, et la fonction d‟un juge par Etat membre32. En théorie, ce
judiciaire est exercée par les juridictions de mode de désignation ne pose pas de difficul-
l‟Union, avec le concours des juridictions té majeure en matière d‟indépendance en ce
nationales. Comme on peut le constater, qu‟il est conjoint à l‟ensemble des gouver-
l‟Etat membre s‟est ménagé une position nements33. Mais il ne faut pas se fier aux
forte dans ce système31. Le juge devra donc apparences. Il s‟avère qu‟en pratique
s‟attacher à conserver cet équilibre institu- l‟accord des gouvernements est automatique.
tionnel. C‟est pour cela que la CJUE est au- Et pour cause : si un gouvernement venait à
jourd‟hui composée d‟un juge par Etat poser son veto sur la nomination d‟un candi-
membre et que les juges sont nommés par les dat, il exposerait le sien au même sort. Ainsi,
gouvernements des Etats. Or le mode de no- chaque gouvernement peut choisir son juge
mination est directement lié à la question de de manière tout à fait discrétionnaire. Com-
l‟indépendance individuelle des juges. ment s‟assurer que les gouvernements ne
En effet, l‟indépendance est affirmée dans le procèderont pas à des nominations politiques
Traité sur le Fonctionnement de l‟Union eu- et qu‟ainsi les juges seront en mesure de
ropéenne, à l‟article 253 qui exige que les remplir leur office avec toute l‟indépendance
juges de la CJUE soient « choisis parmi des que requiert le travail de juge ? Ce mode de
personnalités offrant toutes garanties d'indé- nomination pose donc un véritable problème
pendance ». Seulement, une simple affirma- d‟indépendance, surtout que les juges sont
tion ne suffit pas à conclure à l‟indépendance soumis à la bonne volonté de leur Etat au
des juges. Car celle-ci est avant tout protégée moment du renouvellement de leur mandat.
par un ensemble des garanties telles que le Si le secret des délibérations, combiné avec
mode de nomination des juges, la question le principe de la collégialité est en mesure
du renouvellement du mandat, d‟atténuer ce danger, il reste que cette situa-
l‟inamovibilité des juges, le secret des déli- tion implique une certaine soumission des
bérations… juges à leur propre gouvernement. Pour
Ainsi, il faut bien comprendre que si exemple, Renaud Dehousse34 pensait que le
l‟indépendance est une valeur reconnue refus du gouvernement allemand de renouve-
comme essentielle dans une démocratie, les ler le mandat du juge Manfred Zuleeg était
moyens pour l‟atteindre dépendent de choix lié au fait que la Cour constitutionnelle alle-
politiques. Il ne faudrait pas que ces moyens mande avait reproché à celui-ci d‟être en
conduisent à rompre les équilibres dont dé-
pend aujourd‟hui la survie de l‟Union euro-
péenne. C‟est pourquoi il faut garder cela à 32
Article 19 TUE
l‟esprit lorsqu‟on se penche sur la protection 33
Même si on peut voir dans ce système de nomination une indé-
pendance plus symbolique que réelle à l‟égard des institutions
intergouvernementales que sont le Conseil européen et le Conseil
31
La position prédominante des Etats membres a d‟ailleurs été de l‟UE.
34
renforcée depuis Lisbonne puisque le Conseil européen est devenue Dehousse R., La Cour de justice des Communautés européennes,
une institution de l‟Union européenne, et plus seulement un organe. 2e ed., Montchrétien, Paris, 1997, p. 15
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 24
ELSA NANTES FlawLESS

partie responsable de l‟interprétation exten- juge et d‟avocat général de la Cour de justice


sive des pouvoirs de la Communautaire. et du Tribunal avant que les gouvernements
Fallait-il réduire le nombre de juge à la Cour, des Etats membres ne procèdent aux nomina-
sur le modèle de la Cour Internationale de tion »39. Il est composé de sept personnalités
Justice? Il semblerait que les Etats ne soient choisies parmi les anciens membres de la
pas encore prêts à renoncer à une « représen- Cour de justice et du Tribunal, des membres
tation » de leur tradition juridique au sein de des juridictions nationales suprêmes et des
la Cour. On peut souligner ici le contraste juristes possédant des compétences notoires,
avec la composition de la Commission : ainsi dont l‟un est proposé par le Parlement euro-
« lorsque l‟Union compte 27 Etats membres péen. Ainsi, l‟intervention du comité permet
[…] le nombre des membres est inférieur au d‟éviter au maximum les nominations exclu-
nombre d‟Etats membres »35. Il est clair que sivement politiques. Certes, ses avis ne sont
les mêmes concessions n‟ont pas pu être ob- pas contraignants mais le récent refus par le
tenues pour la Cour, même si celle-ci craint comité des candidats proposés par les gou-
que le nombre trop élevé de ses membres vernements grecs et roumains pour siéger au
porte atteinte à l‟efficacité de son travail36. Tribunal nous montre que son avis est tout
Ainsi, la composition actuelle est encore de même en mesure d‟influer sur le choix
aujourd‟hui une condition de sa légitimité. des gouvernements40.
Ou bien fallait-il faire intervenir le Parlement Comme nous pouvons le constater, les Etats
européen dans la nomination des juges, ont souhaité conservé la maîtrise de la nomi-
comme cela se fait pour certaines cours cons- nation des juges, ce qui signifie qu‟ils ne
titutionnelles, au risque de voir la nomina- sont pas prêts à transformer la Cour en une
tion se politiser ? Pouvait-on envisager une véritable cour suprême fédérale.
élection des juges ? N‟était-ce pas « le plus Ainsi, la question de l‟indépendance ne doit
sûr moyen de soumettre les juges à la poli- pas être réfléchie hors du cadre dans lequel
tique partisane », selon les termes de Pierre évolue la juridiction, cadre qui est largement
Pescatore37 ? Ces questions nous montrent défini par les Etats. Cela ne veut pas dire que
bien qu‟il n‟existe pas de mode de nomina- le système de garanties actuelles n‟est pas
tion parfait et qu‟une telle modification peut susceptible d‟être modifié. Ainsi, le but de la
avoir des répercutions importantes sur thèse est de proposer le modèle le plus à
l‟évolution de la Cour au sein de l‟Union même de concilier une véritable indépen-
européenne. dance du juge avec le rôle et la place qui lui
La réflexion doit donc s‟inscrire dans une est dévolue aujourd‟hui dans l‟Union euro-
certaine réalité: d‟éventuelles réformes sur le péenne.
mode de désignation des juges dépendent in
fine de la volonté des Etats membres, puis-
qu‟elles requièrent une révision des traités38,
et de ce que ceux-ci souhaitent faire de l‟UE.
C‟est pourquoi les Etats ont choisi de ne pré-
voir que la consultation d‟un comité « insti-
tué afin de donner un avis sur l‟adéquation
des candidats à l‟exercice des fonctions de © CJUE
Cour de Justice de l'Union Européenne - Grande chambre
35
Article 4 du Protocole sur l‟élargissement de l‟Union européenne,
JO n° C325 du 24 décembre 2002, p. 165
36
CJCE, rapport sur quelques aspects de l‟application du traité sur
l‟Union européenne dans la perspective de la Conférence intergou-
vernementale de 1996 chargée de sa révision, Luxembourg, mai
1995, www.ena.lu
37
Voir Schockweiler F., L‟indépendance et la légitimité du juge
dans l‟ordre juridique communautaire, Rivista di diritto europea, 39
Article 255 TFUE
40
1993, p. 678 Seytre D., Réflexions sur la nomination des nouveaux juges, Le
38
Article 48 TUE Jeudi, 1er juillet 2010, p. 12
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 25
ELSA NANTES FlawLESS

The introduction of Multi Disciplinary


partnerships inside the British legal
system: a source of concern for the
European legal profession!
The context of the introduction of Multi-Disciplinary Practices (MDPs) in the European
legal profession is one of increasing commercialization of both legal and accounting pro-
fessions and of an incessant growth of large law firms!

Permitting non lawyers der the same roof whereas traditional law
to invest in and take part firms only deal with law subjects. In such
in the management of a larger structures, the provision of legal, ac-
law firm is a recurring counting, financial and other types of profes-
question in the United sional services will be grouped so that clients
Kingdom which has could stay in the same building at the same
been raised since 1979. time to deal with problems which require
Pauline Weiss The main impetus for related services - such as car insurance and
Directrice des Rela-
tions internationales
such reform came from legal services for accident claims in the case
d‟ELSA Nantes the increasing growth of of a car accident. Clearly in some other areas
accounting firms, en- like consumer debt, inheritance planning or
gaged in an unauthorized practice of law and personal taxation, clients can take profit of
present in all areas of the world, thereby the combination of both legal and accounting
competing more and more with traditional skills. More generally, clients may also bene-
law firms. The controversial solution to face fit from a reduction in search, contracting,
this “threat” has been allowing these profes- coordination, monitoring and information
sionals to build partnerships with the legal costs. Another advantage raised by MDPs‟
profession. proponents that this type of firm is particu-
larly able to attract specialists who do have
In the UK, this move has been confirmed by non legal-expertise and who may be suscept-
the enactment of the Legal Services Bill ible to fund the introduction of more infor-
2007 whose provisions are likely to take ef- mation technology which could replace la-
fect in January 2011. Despite public concern bour and therefore provide for an economy
over the dangers of unregulated free markets of employment. MDPs would also allow for
in the world of accounting and finance illu- economies of scale and economies of scope
strated by fraud scandals in large companies in the sense that the total cost of producing
such as Enron, and a cautious Report by Sir the product will be decreased when all the
David Clementi in 2007, the UK government specialists having to intervene do so in the
chose to allow mergers of financial profes- same single firm. A collaboration of profes-
sions with legal ones. sionals may result in an optimal problem-
Obviously, such partnerships between law- solving approach, thereby beneficial to the
yers and other professionals embody poten- consumer.
tial benefits: MDPs are able to provide a Nevertheless, MDPs may embody a decrease
flexible variety of professional services un- of the availability and quality of legal servic-
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 26
ELSA NANTES FlawLESS

es, denying the fundamental role lawyers thus dominate the European and international
play in the course of the administration of market. If they do not want to lose out eco-
the justice: lawyers‟ quality affects the quali- nomically or disappear, traditional legal
ty of the assistance available to clients as structures would have to adopt the MDP
well as the quality of the administration of model, as it has already begun in Italy and
the justice as a whole. Poland as well as Germany.

MDPs may also endanger the core values of Some have claimed their satisfaction that the
the legal profession whilst restricting client French Darrois Commission Report ordered
choice: it is likely that professionals in the by the French Government in 2009 currently
MDP will refer clients to their partner rather represents “another move away from Eu-
than the best independent adviser to tackle rope‟s previously hostile MDP stance”. Nev-
the issue in question. The ertheless, even if this report
wider expressed concern supports the idea of authoriz-
regarding the introduction ing MDPs structures in
of MDPs is that they may France, it has not yet been
diminish lawyers‟ profes- transformed into a Bill. Even
sional standards and con- if French law firms are cur-
sequently the quality of rently able to join a foreign
legal advice since they MDP, effective safeguards
involve partnerships with are required. It could be
non lawyers who have therefore even more regretta-
different codes of ethics - ble that MDPs have been
or at worst no ethics codes authorized in several Mem-
at all. This encompasses ber States that other means of
fundamental issues such as confidentiality, constituting a multi-disciplinary team – if
independence of judgment and conflicts of even required- are available that do not un-
interest. dermine legal ethics and clients‟ interests.
Far from benefiting the widest public, these
new firms might have a serious impact on Do the potential economic efficiencies of
the provision of a quality legal service and this new range of law service sufficiently
the administration of the justice throughout balance the disadvantages it embodies?
Europe, while the desire for MDPs is not
unanimous. As the Council of the European It remains to be seen in the next months fol-
Bar and Law Societies expressed, there are lowing the concrete application of the UK
overriding reasons for not permitting forms law allowing these structures if part of the
of cooperation between lawyers and non- British doctrine were right, and if other gov-
lawyers with different rules of conduct, and ernments join this movement.
if they were to be implemented, lawyer inde-
pendence, client confidentiality, and discip- Indicative bibliography:
linary supervision of interest rules must ab- McVea, “Predators and the Public Interest – the „Big
solutely be safeguarded. Far more concern- Four‟ and Multi-Disciplinary Practices” (2002) 65
ing are the implications MDPs may have for Modern Law Review 811, 813
the legal profession in its entirety. It is likely
Extracts from Chapter 2 (“Organisation”), Boon and
that those firms will in the long run become Levin, The Ethics and Conduct of Lawyers in England
the sole model available regarding the provi- and Wales (Hart, Oxford 2008) 37
sion of legal services: the level of investment
capital they will have access to may empow- D.Rhode, Access to justice (Oxford University Press,
2004) 92
er them to export their business model and

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 27


ELSA NANTES FlawLESS

Akzo Nobel Chemicals c. Commission


La fin annoncée d'une bataille de sept ans sur la confi-
dentialité du travail de l'avocat et du juriste d'entreprise
en droit européen de la concurrence !
En 2007, le Tribunal de Première Instance de l'Union Européenne confirmait l'arrêt
AM&S c. Commission dans lequel la Cour de Justice avait refusé de protéger les docu-
ments émanant d'un avocat «lié par un contrat de travail », lors des enquêtes de la
Commission. Les juristes d'entreprise français et leurs homologues européens, attendent
donc avec impatience l'arrêt de la Cour de Justice en appel. Toutefois il se pourrait que
l'exclusion des juristes salariés persiste: les conclusions de l'avocat général Kokott ont
été délivrées en avril dernier et appellent à un status quo.

La protection du le- dans Australian Mining & Smeting. L'arrêt


gal privilege ne béné- fut notamment l'occasion pour les juristes
ficie qu'aux avocats d'entreprise français de rappeler leurs reven-
indépendants | La dications concernant la création d'un véri-
bataille juridique au- table statut pour leur profession. Akzo Nobel
tour de la confidentia- Chemicals c. Commission, en 2007 donna
lité des communica- une nouvelle fois l'occasion au juge de
tions avocats-clients Luxembourg de revenir sur sa position. Un
Matthias Le Pan débute en 1982, lors- bref rappel des faits: en 2003 la Commission
Licence à Nantes, que la Cour découvre lança, avec l'assistance de l'autorité nationale
LLM à Cardiff, G-B,
Master 2 DJCE à
un nouveau principe britannique de la concurrence (OFT) une
Poitiers général du droit com- enquête sur d'éventuelles pratiques anticon-
munautaire qu'elle currentielles de la part de l'entreprise Akzo
rattache à la protection des droits de la dé- Nobel. Les avocats de l'entreprise contestè-
fense: le principe général de confidentialité rent la saisie de certains documents par les
(CJUE 18 mai 1982 aff. 155-79 Australian agents de la Commission au cours de d'une
Mining & Smelting Europe Ltd c. Commis- visite dans leurs locaux au Royaume-Uni. Au
sion des Communautés Européennes, Rec. cœur du litige: des rapports rédigés par le
CJUE 1982 p. 1575). Elle pose dans l'arrêt juriste d'une filiale hollandaise. L'ordon-
deux conditions à l'insaisissabilité des docu- nance temporaire rendue par le Président du
ments émanant de l'avocat de l'entreprise par Tribunal de première instance en 2003 avait
les agents de la Commission: 1) l'avocat doit suscité de nombreux espoirs: celui-ci avait
être libre de tout contrat de travail, 2) il doit notamment mentionné qu'il « était peut-être
être inscrit au barreau d'un Etat-membre de temps que la situation du droit évolue sur ce
l'Union. Cette analyse est à l'époque vive- point, tenant compte des différentes réformes
ment critiquée par les milieux d'affaires qui des professions juridiques en Europe depuis
déplorent l'exclusion des praticiens des pays 1982 ». La formule faisait référence au projet
dans lesquels il est possible d'être à la fois de réforme des professions du droit en
avocat (et donc soumis à des obligations France et au rapport Darrois. Néanmoins,
déontologiques) et salarié d'une entreprise. quatre ans plus tard le Tribunal confirma de
Les pays de Common-Law étaient particuliè- manière ferme la position qui était celle de la
rement insatisfaits de la décision de la Cour Cour de Justice dans Australian Mining &
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 28
ELSA NANTES FlawLESS

Smelting, à savoir: l'avocat, pour bénéficier Une clarification de la procédure à suivre


du legal privilege en droit européen de la au cours des enquêtes de la Commission |
concurrence, ne doit pas être lié par un rap- Akzo Nobel apporte une clarification en ma-
port d'emploi. (TPIUE 17 septembre 2007, tière procédurale. Dans Australian Mining &
aff jtes T-125/03 et T-253/03, Akzo Nobel Smelting, la Cour avait minoré le principe
Chemicals Ltd et Ackros Chemicals Ltd c. général du droit communautaire qu'elle ve-
Commission, Rec. 2007 II p.3523). L'appel nait de découvrir, en chargeant la Commis-
interjeté contre cette décision porte donc tous sion de décider au final si il document était
les espoirs d'une profession et est attendue de nature confidentielle ou non. En d'autres
dans un futur proche (CJUE aff. C-550/07 P, termes, elle avait admit que le travail de
Akzo Nobel Chemicals Ltd et Ackros Che- l'avocat ne pouvait être saisi comme élément
micals Ltd c. Commission, 2010 Rec. 0). de preuve lors de l'enquête, mais avait ajouté
qu'il appartenait à la Commission d'établir si
Toutefois, les conclusions de l'avocat général le document était confidentiel ou non. Dans
Kokott ont déjà été rendues et ne permettent Akzo Nobel v. Commission, le Tribunal de
pas de penser que la situation évoluera. Ses Première Instance innove en fournissant de
conclusions préconisent le maintien du cri- véritables lignes de conduite pour les parties
tère d'indépendance, au motif qu'un juriste au cours de l'enquête. D'une part la Commis-
salarié ne peut remplir pleinement la mission sion doit se contenter d'une analyse limitée
d'avocat, qui nécessite une indépendance des documents à saisir (elle doit par
complète et la non subordination à un em- exemple, se borner à lire les en-têtes et les
ployeur. On retrouve ainsi l'analyse de la titres des dossiers. Si cela n'est pas suffisant
Cour depuis Australian Mining & Smelting, pour évaluer la nature confidentielle ou non,
qui exige de l'avocat qu'il soit « structurelle- il appartiendra au juge de trancher). D'autre
ment, hiérarchiquement et fonctionnelle- part l'entreprise dispose désormais d'un droit
ment » indépendant de l'entreprise. Il est de placer sous scellés les documents à ne pas
regrettable que la Cour s'en tienne à une dé- révéler. C'est une différence majeure par
finition de la fonction de juriste en entreprise rapport à la position de la Cour dans Austra-
qui ne corresponde plus à la réalité actuelle: lian Mining: En cas de désaccord entre l'en-
d'une part l'indépendance du juriste peut, par treprise et la Commission sur le caractère
exemple, être garantie par un système de confidentiel d'un document le document est
clauses intégrées au contrat de travail, d'autre placé dans une enveloppe scellée dans l'at-
part l'indépendance d'un cabinet externe peut tente d'une résolution ultérieure du litige.
tout à fait n'être que fictive, lorsque celui-ci a Cela représente une avancée dans la protec-
pour unique source d'honoraires une entre- tion des droits de la défense au cours des
prise de taille importante. Quoiqu'il en soit, enquêtes ordonnées par la Commission:
les réformes actuellement en cours concer- avant Akzo Nobel, celle-ci pouvait passer
nant les professions du droit en Europe sont outre l'avis de l'entreprise et prendre copie de
à suivre. tout document qu'elle estimait être nécessaire
à l'enquête. L'entreprise ne disposait que d'un
La Belgique a crée en 2000, un statut officiel droit de recours postérieur contre la décision.
de juriste d'entreprise. En France, on songe à La mise sous scellés limite le risque de pré-
un rattachement de la profession à celle judice causé à l'entreprise en cas de saisie
d'avocat. Nul doute que l'Union Européenne infondée d'un document servant à préparer sa
et les Etats-membres ne pourront à terme se défense. Le tribunal prévoit également des
passer d'une réflexion sur la place du droit sanctions en cas de demandes infondées de
dans l'entreprise. mise sous scellés.

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 29


ELSA NANTES FlawLESS

ELSA & Israel :


New winds of change in the region
ELSA could become a worldwide influential organization! These days ELSA's statutory
bodies are discussing to change the Expansion clause in ELSA's statues and standing
orders. The suggested change intends to add a new statue to ELSA's articles of associa-
tion. The new statue should be called "Permanent Observer", meaning that a country
who would get this title will never be a full member with voting rights but can cooperate
with ELSA in many different ways, maybe even open traineeship job positions for Eu-
ropean students. Israel, Australia, South Africa and even Canada who shares ELSA's
Vision and have similar judicial systems could be embraced by ELSA. Thus ELSA's Vi-
sion “a just world” can be spread out!

ELSA has inspired vision which calls for a "just world" can be
us... | While study- implemented.
ing on Erasmus
program as a Law But not only ELSA can contribute to
student I got to Israel, Israel can contribute to ELSA too! |
learn about ELSA First of all by opening dozens of traineeship
and its tremendous job positions with fully paid salary! Israel
work- socially, aca- has more companies on the tech-oriented
demically and more NASDAQ than any country outside the U.S.,
Assad Gilad
Représentant de l‟ Israel important its ability more than all of Europe, Japan, Korea, India,
Law Students' Association to afford practical and China combined, therefore most of the
(ILSA)
legal experience for corporate and intellectual property legal
law students. After coming back home I told work is being done in the English language,
my friends in my local group about the EL- and usually according to the American or
SA's tremendous work. After investigating European law.
and discussing on a national board level we Israel is a state with the largest amount of
have decided: we would like to represent lawyers per capita in the world! Para legal
ELSA in Israel and carry out ELSA's vision! and legal interns with foreign language are
needed. Also, Israeli labor laws forbid law
This would be a great opportunity for firms to hire interns without paying them a
ELSA to make a difference if the proposal minimum wage salary that can rise up to
will be accepted | Indeed, most of the young 800-1000 Euro for a full time job.
Israeli law students will become future poli- Second of all, ELSA and Israeli law students
ticians, judges, and state attorneys', so their share the same main interest: Israeli Law
influence on the future of Israel is vast! Cur- Students should learn more about European
rently- Israel is the only true democratic state legal prospective. For three main reasons:
in the Middle East, so concerning legal di- the first is that European legal prospective
alogue of students, Israeli law student are can shade a light on possible solutions con-
isolated from any other legal prospective. cerning problematic legal situations that the
Thus, by embracing Israel law students who state of Israel is facing these days; the
share the same values as ELSA - ELSA's second reason is that the Israeli judicial sys-

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 30


ELSA NANTES FlawLESS

tem is based on the British law and the Ger- Israel from 1992 to 2006. Prof. Suzy Navot specia-
man codex; The third one is that the E.U is lized in Human rights & administrative law). Gad
Israel's major trading partner. About 37% of Nashitz- the founder of one of the biggest law firms in
Israeli imports come from the E.U, and about Israel.
33% of Israeli exports are directed to the
E.U.
Local group are experienced in receiving
Israel Law Students‟ Association (ILSA) is delegations from abroad because Israel law
working together on a national level for 3 schools are participating in student exchange
years already, though some of the local special programs with Berkeley, Georgetown
groups (such as Tel Aviv & Jerusalem) are and Northwestern universities in USA, Rot-
working for several decades. ILSA & the terdam University in the Netherlands, Arhu-
local groups are organizing Academic Semi- siensis University in Denmark, Zurich Uni-
nars, social events, and other regular initia- versity in Switzerland, Lyon University in
tives the same as ELSA does. ILSA is also France, Hamburg University in Germany and
being consultant by the Israeli Bar associa- more. Israeli students are also participating
tion concerning Israeli laws and regulations in student exchange in a variety of universi-
regarding traineeships of law students. ties through ERASMUS program.
Moreover, ILSA is organizing once a year a
legal competition between law students in
ELSA is the only European entity that
Israel. The judges of the competition in-
defines Europe by a specific geographic
clude: one Supreme Court judge, one high borders! | Here are some examples: Israel
ranked public attorney, one academic profes- National Students‟ Organization is a full
sor and one of the famous private lawyers. member of European Students Union, and
Israel universities association is a full mem-
ber of European University Association. Al-
so- Israel has an Observer statue in the
"Council of Europe" and a full membership
in every European sport campaign such as
Euro league, UEFA champions‟ league and
even the Euro-Vision song contest. Because
ELSA is unique, in order to let Israel partici-
pate in ELSA (like in the rest of European
bodies), there should be a change of ELSA's
statues and order.

We, the Israeli law students are waiting an-


xiously for taking part in ELSA events, visit-
ing the European places, and study other
points of view. At the same time, we would
Pictures from the last competitions held on 21/4/10 ;
like to invite you all to come visit Israel for a
On the upper picture: the contestants; On the lower study visit or for traineeship, to float on the
picture: the Judges: from right to left: Avigdor Feld- Dead Sea, party in Tel Aviv, swim in the Sea
man.ADV (private sector lawyer expert on criminal& of Galilee and visit all of he holy places in
Human rights law). Dr. Mishael Cheshin - Israe- Jerusalem, Nazareth and much more!
li judge who served in the Supreme Court of

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 31


ELSA NANTES FlawLESS

The winner of the ELSA IFP Essay


Competition on Intellectual Property
Law
From the first steps in ELSA Georgia I could feel little by little the worldwide known
Elsa spirit which takes a big place of my life today. But from the day I learned about
essay competition on ELSA International web page I became a part of this big network.
Why it was so important? It has very simple reason, because my and ELSA focuses were
crossed on intellectual property law.

At that time I was nized by ELSA while the Focus years will
working at Georgian help new generations from this countries to
Author's Society and better understand the meaning of copyright
was too much inter- and fight for its protection.
ested in all issues
concerning this field Below I will talk about all good experiences
of law. For my hap- I had after this competition but at first I have
piness the subject of to write with honor that after I wrote my es-
Sofio Maissuradze competition was say, Georgian Supreme Court made a deci-
ELSA Georgia ¨cable broadcasting sion that cable broadcasting televisions could
and copyright in EU not broadcast without licensing any more. I
and European countries¨. This was really think this was one of the big steps made for-
very specific subject and also well known to ward to the good future of copyright law in
me. At that time Georgian Author's Society Georgia.
had several processes in the court concerning
the licensing of cable broadcasting televi- The letter announcing me about my wining
sions; so I knew much about the problems in this competition was just the beginning of
which had our lawyers with our legislation all happiness that ELSA could bring to me.
and practice. All this together helped me to I would like to express once again acknowl-
write an interesting essay full of real practic- edgments for all presents and congratula-
es and comparing the EU experience with tions. Particularly sweet Belgium chocolate
post soviet countries. It was really hard to from Elsa international board and heavy law
find any information about the problems books which are the dream of any law stu-
concerning the broadcasting in EU countries, dent.
because their legislation, practice and culture
was long time ago well arranged. So I had to It was not the end, but only the beginning of
write only about their well organized sys- my big present: internship in CMS for one
tems and future imperfection plans. There month. As I had chance to choose myself the
was much more interesting information local office of CMS, I preferred to go to Par-
about European, but post soviet countries is in the office of Francis Lefebvre, as after I
where the meaning of copyright is still va- was going to stay there for my master in law.
gue. It was a bit sad to write about such con- All my plans where well done: CMS BFL
trast between this countries but it is the reali- accepted to be my host and Sorbonne Uni-
ty and I hope that such events as it was orga- versity accepted my candidature to study

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 32


ELSA NANTES FlawLESS

there. I was already thinking that I had the to work in one of biggest law companies of
year of opportunities, but it appeared that it France and get know to lot of materials is
was not all, I had one more opportunity to really not only the gift for the winner but the
have a great collective in CMSBFL. Actually chance for a student to be more successful in
I am here working on different issues which his career.
are very interesting and which are giving me
lot of knowledge, not only in law, but in le- As I began my article talking about ELSA, I
gal English and French as I work on both will end my happy story with ELSA which
languages and what is also very important I gives us always lot of opportunities to do
improve my skills to work in a big and pro- more than just study and to be more than just
fessional collective atmosphere. this chance a student.

Extract of the competition essay on Intellectual Property


Introduction | Intellectual property, includ-
ing patents, trademarks, copyrights and trade
secrets, is a focal point of current global and
domestic business strategy. Some experts
believe that intellectual property will soon
represent up to 90% of the value of the
world‟s top business enterprise.
The word copyright is a misnomer. The law
of copyright is based on the encouragement
of motive. Plagiarism is not necessarily cop-
yright infringement and copyright infringe-
ment is not necessarily plagiarism. Copyright
Law is concerned, in essence with the nega-
tive right of preventing the copying of physi-
cal material. Copyright is not monopoly,
unlike patent and registered design.
The concept of collective management of
property rights provides for an intermediary
organization between right holders and users.
Intermediary organizations, acting on com-
plaints received from the holders of authori-
ty, provide users with a license to use the alongside today's Regulation on Collective
works and objects of related rights. Remune- Management.
ration paid to holders of intermediary organ- The actual clearance system as provided by
izations, depending on the total amount of the 1993 Satellite and Cable Directive
royalties received and the amount of actual (SATCAB) is still organized according to the
use of specific products. old market situation where cable only of-
fered analogue TV services.
Cable transmission rights in European Today cable is rolling out new services like
Union | The growing complexity and multi- interactive digital TV, offers more TV chan-
territory nature of much of the European nels, and deals with an increasing share of
cable business does not sit comfortably international content and different content
sources. In this modern environment, the
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 33
ELSA NANTES FlawLESS

existing copyright clearing system is hugely Those or other persons unexpectedly find
inefficient (lack of transparency, high trans- themselves in the field of attention of collec-
action costs, impossibility to negotiate fair tive management of copyright and are sur-
and market-oriented prices) and often a big prised to learn that the activities they lead
hurdle to launching and managing new ser- and led for several years, actually violates
vices. the Copyright rules and require a special
Cable networks in Europe reach more than contract, payment remuneration, perfor-
100 million homes and provide digital TV, mance or other formalities.
broadband internet and fixed line telephony
services to 70 million customers. Conclusion | While EU countries harmonize
Cable transmission rights in European Coun- their legislation, Least-developed countries
tries in the field of IP rights can learn lessons
Least-developed countries in the field of from comparative analysis of the technical
copyright have much more different prob- assistance that EU countries have so far pro-
lems than the EU countries. Here the prob- vided.
lem is not some harmonization or efficiency
of legislation, the main problem is the non- A Typology of Technical Assistance Activi-
existence of culture to reserve intellectual ties:
property rights. - General assistance in the development of
human resources.
It took a long time since the law took effect - Assisting in the preparation of laws and
in the field of copyright and related rights, regulations on the protection and en-
the provisions which define the requirements forcement of IP rights as well as on the
for TV and radio-based compensation for the prevention of their abuse.
use of copyright and related rights. But still - Support regarding the establishment of
not stopped talking about the fact that cable reinforcement of the relevant domestic
operators are not the broadcasters do not use offices and agencies.
channels, radio frequency resource, so do not - Other types of assistance, specifically
have to pay fees for use of copyright and the promotion of public awareness of IP
related rights - musical works, recordings, and the exploitation of IP rights.
music, song, movies, software copyright etc.

IFP: International Focus Programme


The International Focus Programme (IFP) was introduced in 1994 to provide the network with
an opportunity to work together on a "hot legal topic". In the IFP framework Local and Na-
tional Groups work together with ELSA International and legal institutions to build a concrete
knowledge base and to organize events, such as seminars, conferences, legal research groups,
debates, moot court competitions, L@W, publications and traineeships, which will have an
impact on law students, society and the international community.

2010-2013: IFP Health Law

2007-2010: IFP Intellectual Property

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 34


ELSA NANTES FlawLESS

International Conference on Energy


Markets: Antitrust Law and Security
of Supply, Bucharest, Romania!

Austria, Belgium, Holland, Georgia, Finland, Croatia,


Turkey…sounds interesting? No, no, I was not making
holiday plans, I was just counting the countries from
which people came to visit us. What for? Well, they
were attending the International Conference on Energy
Markets: Antitrust Law and Security of Supply that EL-
Marius Iliescu et Adina Burghelea SA Bucharest organized.
Directeur Fundraising et Vice-
Presidente Ressources humaines
d‟ELSA Bucarest

The Conference took place between the 1st But we hope to meet you all again at the
and 4th of September when happy, enthusias- next event to come!
tic students, ELSA and non-ELSA members,
arrived at the University of Bucharest inter-
ested to learn about the major problems con-
cerning Energy Law.
A motivating, educational experience for
everyone, the Conference didn‟t lack the
eternal ELSA spirit that we all love. We have
promoted cultural diversity, learning while
making new friends, having fun with people
we‟ve just met. We did all that and it was
amazing! Thanks to the Organizing Commit-
tee who was more than involved in planning
this event we had the privilege to have fan-
tastic participants and great speakers from 4
major law firms, local and international as
well as 2 guest speakers from Germany and
the USA.
The topics discussed were captivating -
ranging from competition law in the energy
sector to green energy schemes, we visited
the capital of Romania, we had fun in all
those night clubs and now we miss all those
moments.

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 35


ELSA NANTES FlawLESS

Conférence internationale à Bratisla-


va 21-23 octobre : Law as Unifying
Factor in Europe – Jurisprudence and
Practice!
Un projet unique qui va bientôt avoir lieu à la Faculté de Droit de l’Université Come-
nius à Bratislava. Il s’agit d’une conférence internationale « Law as Unifying Factor in
Europe – Jurisprudence and Practice », ou « Le droit comme l´unificateur de l´Europe –
la science et la pratique ». La conférence est organisée sous le patronage du Président
du Parlement européen, du Président de la Slovaquie et du Recteur de l’Université Co-
menius de Bratislava. L’objectif de la conférence est de permettre une discussion aca-
démique sur les nouvelles tendances de la science juridique dans le contexte européen.
L´Union européenne vient de commencer une nouvelle étape de son existence et la confé-
rence souligne l´importance du droit dans le processus d´intégration européenne ainsi
que l´importance de la législature européenne et de son système institutionnel.

Pour nous, les membres du groupe local EL- au programme académique, mais aussi au
SA Bratislava, programme social.
coorganisateurs
de cet événe- Commençons alors avec le programme aca-
ment, la confé- démique.
rence est un pro- La conférence commence le jeudi 21 octobre
jet auquel nous et dure jusqu‟au samedi 23 octobre. Pendant
avons consacré ces trois jours vous aurez l´occasion de parti-
plusieurs nuits ciper aux discours divers présidés par des
blanches. Tout experts de différents domaines du droit. Le
simplement, il y premier jour est réservé pour l‟assemblée
avait un nombre plénière où l‟audience d‟environ 600 partici-
de personnes qui pants recevra un accueil formel. Pour mieux
ont fait de leur profiter du temps, pendant les deux jours
mieux pour que suivants, les organisateurs ont décidé de
Sona Ondrasikova la conférence créer douze sections au niveau desquelles les
Trésorière d‟ELSA Bratis- soit vraiment discours thématiques auront lieu. Les sec-
lava, 2007-2009
extraordinaire. tions, qui se dérouleront parallèlement, sont :
On espère que cet objectif sera achevé et que 1) Education juridique et la science juri-
vous viendrez chez nous pour le voir vous dique, 2) Histoire du droit, 3) Théorie et phi-
même. losophie du droit, 4) Droit communautaire et
Mon but ici est d´allumer au moins une pe- droit comparé, 5) Droit international, 6)
tite étincelle d‟intérêt en vous. J´espère Droit civil, 7) Droit des affaires et droit éco-
qu‟après avoir lu les faits sur la conférence, nomique, 8) Droit du travail et droit de la
vous serez convaincus de venir nous joindre sécurité sociale, 9) Droit constitutionnel, 10)
à Bratislava afin de participer pas seulement Droit administratif, 11) Droit des finances,
12) Droit pénal. Les discours seront effectués
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 36
ELSA NANTES FlawLESS

en slovaque, tchèque (avec la traduction si- l´avenir. En effet, si vous venez à Bratislava,
multanée en anglais), ou en anglais. vous n´utiliserez pas le mot « ennui » pen-
Le choix de sections étant si riche, je suis dant ces trois jours. Mes chers collègues
sûre que vous trouverez sur le programme un d´ELSA Bratislava vous accompagneront
discours de vos préférences où vous témoi- aux endroits qu´il faut voir dans la capitale
gnerez un échange d‟informations valables. (oui, y compris les boîtes de nuit, bien sûr).
La qualité des discours est garantie par les
hôtes réputés participant à la conférence. Il J´espère que maintenant vous êtes en train de
s‟agit des experts qui participent à la confé- réfléchir sur les possibilités de se mettre à
rence afin de diffuser leurs connaissances Bratislava, car vous ne voulez pas rater une
théorétiques telle confé-
aussi que rence. Je peux
leurs connais- vous assurer
sances ac- qu´il n´est pas
quises sur ter- difficile de se
rain. rendre à Brati-
Quelques slava – un
hôtes sont avion ou
vraiment ex- même un bus
clusifs. Par sont des
exemple, les moyens assez
organisateurs populaires.
ont invité
Madame le En plus, si
Vice-Président vous avez be-
du Parlement soin de
européen pour n´importe
qu´elle puisse présenter son point de vue sur quelle aide avec l´organisation de votre sé-
la nouvelle situation à l‟Union européenne. jour, nous sommes ici por vous, on vous ai-
Tous les hôtes provenant des différents coins dera de vous débrouiller. Si vous avez des
de l‟Europe assurent l´endroit multinational questions, n´hésitez pas à contacter notre
dans lequel le dialogue sur les problèmes coordinatrice pour membres d´ELSA et pour
actuels s´effectuera. hébergement, Mademoiselle Daniela Cicka-
nova, daniela.cickanova@elsa.sk. Si vous
Comme on se rend compte que c´est assez avez besoin de plus d´information, vous
épuisant de suivre les discours toute la jour- pouvez aussi consulter le site web
née, on a aussi pensé au programme social www.lawconference.sk.
grâce auquel les participants et les specta-
teurs peuvent découvrir l´ambiance unique Avant que vous soyez débordés par travail de
de la petite capitale de Slovaquie. Le pro- nouveau cette année académique, venez
gramme social vous permettra de faire con- à Bratislava pour vivre des moments très
naissance avec des étudiants de droit et avec enrichissants!
de jeunes juristes dont vous pouvez profiter à

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 37


ELSA NANTES FlawLESS

Summer Law School à


Marbella, 11-15 août 2010 !

L’expérience peut se résumer en quelques mots : séjour inoubliable à Marbella avec


ELSA Espagne ! La Summer Law School a porté sur un sujet on ne peut plus
d’actualité : le traité de Lisbonne. Elle était plus exactement intitulée « The Lisbon Trea-
ty: Towards a Common Europe ». En définitive, un programme académique dense, com-
plété de nombreuses activités ludiques, pour le plaisir de tous !

ELSA, je l‟ai ren- de Lisbonne et, ensuite, les élargissements


contrée en Suède des prochaines années.
lors de mon
échange ERAS- Le premier intervenant, M. le Professeur Dr.
MUS à Uppsala Ulrich Brückner, s‟est attaché à la descrip-
entre septembre tion des motivations qui ont poussé à la vo-
2007 et juin 2008. lonté de réformer les institutions euro-
Je l‟ai tout de suite péennes, puis a insisté sur les changements
adoptée ! Après les introduits par le traité de Lisbonne quant au
soirées organisées rôle des institutions suite au traité constitu-
par ELSA Uppsa- tionnel avorté, ainsi que sur certaines des
Emmanuelle Huck la, je me suis inté- grandes problématiques actuelles. Ce cours
Master 2 Droit de ressée au pro- de huit heures m‟a paru très instructif, avant
l‟Union européenne à
Aix-en-Provence gramme STEP tout pour les non connaisseurs, telles mes
pour effectuer un amies provenant de pays d‟Europe centrale
stage en Europe. Enfin, j‟ai découvert ELSA tout fraîchement Etats membres de l‟Union
Nantes grâce à Alexandre Ghafari, directeur et qui s‟apprêtent à étudier le droit institu-
des Droits de l‟Homme d‟ELSA Nantes, lors tionnel voire matériel de l‟Union euro-
de mon année de Master 2 « Droit de péenne, ou encore mes amies de pays comme
l‟Union européenne » à Aix-en-Provence. l‟Ukraine, non membres, et non candidats à
Lorsque j‟ai pris connaissance de cette ce jour.
Summer Law School portant précisément sur
mon domaine de spécialité, comment hésiter Dès le premier jour aussi, Mme la mairesse
à postuler ? de Marbella, Pablo Ramos Porto, Président

Ce choix m‟a donné la plus grande satisfac-


tion, du fait des thèmes abordés tout d‟abord,
puis en raison des activités très variées pro-
posées par ELSA Espagne.

Le programme académique | Les grands


sujets traités durant ces quatre jours de cours
et conférences étaient les suivants : la cons-
truction européenne et les apports du traité
Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 38
ELSA NANTES FlawLESS

d‟ELSA Espagne, et Germán Martínez Cen- pensés que des après-midis et soirées entre
teno, chef de l‟équipe organisatrice, ont européens que l‟on vit pleinement ! Quelle
adressé quelques mots à des journalistes, richesse que de rencontrer autant de jeunes
conférence de presse à laquelle nous étions étudiants de nationalités diverses ! A Mar-
fiers de participer. bella, nous avons partagé de très bons mo-
ments à la plage, à la piscine de l‟auberge de
Nous avons ensuite eu la chance de suivre jeunesse ou encore dans la vieille ville. Cha-
les enseignements de M. Hans-Jürgen Za- cun peut nous apporter, nous apprendre
horka, ancien membre du Parlement euro- quelque chose.
péen. C‟est toujours un privilège de rencon-
trer un député ou ex-député européen, moi A côté de ces distractions diurnes, il ne faut
qui suis sur le point de commencer un stage pas oublier la vie nocturne ! ELSA Espagne
au Parlement européen à nous a réservé un excellent programme ; je
Bruxelles. Son cours était “The winner is Europe” tiens à la féliciter : visite
consacré à la lutte contre la du célèbre port « Puerto
pauvreté et les discriminations dont l‟Union Banús », nightclubs les plus branchés de
peut être victime, puis aux élargissements Marbella, puis soirées plus traditionnelles :
possibles et futurs de l‟Union européenne. dîner dans un restaurant de spécialités espa-
Une petite référence a également été faite au gnoles et andalouses ainsi que flamenco lors
principe de reconnaissance mutuelle issu de du gala, et enfin corrida pour terminer la
l‟arrêt de la Cour de Luxembourg de 1979 Summer Law School en beauté ! Nombreux
« Cassis de Dijon ». Ces sujets m‟ont parti- sont les courageux à s‟être aventurés dans
culièrement intéressée. l‟arène !
Pour conclure, je reprendrai les termes de M.
Durant les quatre jours de conférences, j‟ai Hans-Jürgen Zahorka : « The winner is Eu-
eu le privilège d‟être interrogée à plusieurs rope ». En effet, nous sommes tous euro-
reprises par les professeurs en tant que fran- péens, un peu, beaucoup, passionnément, …
çaise (et seule !) puisque la France compte En tout cas bien souvent des européens con-
parmi les pays fondateurs des Communautés vaincus, nous qui souhaitons nous rencontrer
européennes et de par son rayonnement eu- lors de telles Summer Law Schools ou autres
ropéen voire mondial. J‟ai également été événements proposés par ELSA. Je crois que
ravie d‟échanger avec de tels professionnels, c‟est une chance qu‟il faut saisir lorsqu‟on
soit lors des pauses, soit au cours des déjeu- est étudiant et, de surcroît, en droit, car les
ners et dîners que nous prenions parfois en- retours d‟expériences ne peuvent qu‟enrichir.
semble.

Enfin, la Summer Law School s‟est clôturée


par un essay competition. Deux sujets alter-
natifs nous ont été proposés : « Will the EU
master future enlargement? » et « Will the
EU Lisbon Treaty be reformed? Why and
when? ». Tous nos essais seront publiés dans
un „Libertas Paper‟ dont M. Hans-Jürgen
Zahorka est responsable, en tant que Direc-
teur du think-tank Libertas.
Le programme social | Avec ELSA, ce sont
tant des cours de haut niveau qui sont dis- Vive ELSA !!

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 39


ELSA NANTES FlawLESS

Invitation to the “The Iberian


Fresher´s Camp”
The Iberian Fresher camp is the perfect chance to celebrate and
get to know the new ELSA members and share with them the
ELSA spirit. The fresher camp is indeed a great opportunity for
those who are not in touch with ELSA, just because they are new
or they want to participate more.

The event will ELSA (BEE, AA, S&C, STEP, SECGEN,


take place at the MARKETING).
region of Galicia And of course we are going to have a social
in the north-west programme that includes parties, all the par-
of Spain close to ties are going to be at the hostel just for be-
Portugal, the 14th ing closer between us and we could get
and 17th of Octo- more confidence (remember ELSA spirit),
ber 2010. sport games, “ELSA Games” and tourism.

The location of I would like to


the camp and di- go, what I have
Pablo Ramos Porto
President d‟ELSA Espagne versity of the par- to do?
ticipants are just
one part of this not typical camp. You really
want to go but
With this event ELSA Spain and ELSA Por- you think that
tugal want to show the different things that is going to be
ELSA can provides. expensive,
don´t worry!
The opportunity to go to camp in a different ELSA Spain is
country and environment and to experience trying to pay
something completely outside of your nor- most of the
mal realm is an opportunity of a lifetime, one expenses so the
that you will never forget. money that
they are going to spend the participants are
The programme of this event consists of two 30 euros for the event.
parts:
Everyone is welcome to participate! If you
The academic programme with trainings, are new ELSA member or you don´t have so
conferences giving by professionals in law much information about ELSA come to
and workshops about the different areas of Spain and you will never be out of ELSA.

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 40


ELSA NANTES FlawLESS

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 41


ELSA NANTES FlawLESS

Informations pratiques
Pourquoi adhérer ?
Pour pouvoir postuler aux offres de stages à l’étranger (STEP) ;

Pour participer aux conférences d’ELSA en Europe et aux universités d’été


et d’automne à tarif préférentiel ;

Pour visiter les cabinets d’avocats de Nantes, se familiariser avec leur tra-
vail et certains cas juridiques précis ;

Pour faire de la radio, programme mensuel ELSA Nantes chez


Eur@dioNantes, la radio européenne basée à Nantes à partir de janvier
2010 ;

Pour participer aux spectacles du théâtre TU-Nantes, suivis de débats


juridiques à tarif réduit 5 euros ;

Pour participer aux concours d’essais en partenariat avec le Conseil de


l’Europe ;

Pour participer aux voyages d’étude (Study Visits) : ELSA Nantes rend
visite en mars à ELSA Padova, au programme visite culturelle de Vérone,
Venise, Padoue, conférences et soirées internationales ;

Pour parrainer et être parrainé par un étudiant de la faculté de droit ;

Pour avoir des tickets à tarif réduit pour les soirées internationales ;

Pour bénéficier de tickets à 5 euros au cinéma Gaumont ;

Pour bénéficier de – 10% sur les cours d’anglais de la London School of


English ;

Pour bénéficier de – 20% à Séphora pendant les jours de fête et – 10% le


reste de l’année ;

Pour bénéficier de – 5% à l’Institut Supérieur d’Optique ;

Pour faire partie de la plus grande association d’étudiants


en droit au monde et partager une expérience unique !

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 42


ELSA NANTES FlawLESS

Comment adhérer ?
L’adhésion se fait d’abord en ligne sur notre site internet puis est
finalisée par le paiement en espèces ou par chèque à ELSA
Nantes. Nous avons une boîte postale à l’accueil de la faculté de
droit de Nantes !

http://www.adhesion.elsa-nantes.fr

L’adhésion à ELSA Nantes est de 6 euros par an !

Partenaires

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 43


ELSA NANTES FlawLESS

Liens pratiques
Informations sur l’association ELSA : Adhésion : http://adhesion.elsa-nantes.fr
http://association.elsa-nantes.fr
Contact : http://contact.elsa-nantes.fr
Activités : http://www.activites.elsa-
nantes.fr Etudiants ERASMUS :
http://www.erasmus.elsa-nantes.fr
Stages : http://stages.elsa-nantes.fr
Parrainage : http://www.parrainage.elsa-
nantes.fr

Informations sur le NCM ELSA France


(National Council Meeting – Assemblée
générale nationale) qui aura lieu les 28,
29 et 30 janvier 2010 à Nantes :
http://ncm.elsafrance.org

Vous souhaitez être membre actif et vous investir au sein d’ELSA


Nantes ? De nombreuses activités vous attendent ! Remplissez le formu-
laire en ligne : http://www.membresactifs.elsa-nantes.fr

Magazine of The European Law Students‟ Association of Nantes - n°2 44


Courriel : elsa@elsa-nantes.fr
flawless@elsa-nantes.fr

Photos : Clément Thomas


Rédacteur en chef et mise en page : Alexandra Maupas