Vous êtes sur la page 1sur 2

TRAINING (2)

EXERCICE 1 – EN LIEN AVEC LES SUITES


Les suites (𝑧𝑛 )et (𝑡𝑛 )sont définies pour tout entier naturel 𝑛, par :
𝑧0 = 1, 𝑧𝑛+1 = 𝑧𝑛 + 1 𝑒𝑡 𝑡𝑛+1 = 𝑒 −𝑧𝑛+1 .
On note 𝑆𝑛 = 𝑡0 + 𝑡1 + ⋯ + 𝑡𝑛 .
a) Montrer que la suite (𝑡𝑛 )est géométrique.

b) Exprimer alors 𝑡𝑛 en fonction de 𝑛.

c) Déterminer la somme 𝑆𝑛
EXERCICE 2 (3 points) (commun à tous les candidats)

Soient f et g les fonctions définies sur R par f(x) = ex et g(x) = e−x.

On note Cf la courbe représentative de f et Cg celle de la fonction g dans un repère orthonormé du plan.


Pour tout réel a, on note M le point de Cf d’abscisse a et N le point de Cg d’abscisse a.
La tangente en M à Cf coupe l’axe des abscisses en P, la tangente en N à Cg coupe l’axe des abscisses en
Q.
A l’aide d’un logiciel de géométrie dynamique, on a représenté la situation pour différentes valeurs de a
et on a relevé dans un tableur la longueur du segment [QP] pour chacune de ces valeurs de a.

A B
3
Cg 1 Abscisse Longueur
a =0 , 5
𝑎 QP
2
2 -3 2
M
3 -2.5 2
1 4 -2 2
N
Cf 5 -1.5 2
0
P 0 a 6 -1 2
−2 −1 1 Q 2
7 -0.5 2
−1 8 0 2
Les questions 1 et 2 peuvent être traitées de manière indépendante.
9 0.5 2
1) Démontrer que la tangente en M à Cf est perpendiculaire à la tangente en N 10 1 2
à Cg.
11 1.5 2
Propriété : Deux droites sont perpendiculaires ssi le produit de leur
12 2 2
coefficient directeur vaut -1 (Vous le démontrerez avec le produit scalaire)
13 2.5 2
2) a) Que peut-on conjecturer pour la longueur QP ?

b) Démontrer cette conjecture.

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ
EXERCICE 1 – EN LIEN AVEC LES SUITES
Les suites (𝑧𝑛 )et (𝑡𝑛 )sont définies pour tout entier naturel 𝑛, par :
𝑧0 = 1, 𝑧𝑛+1 = 𝑧𝑛 + 1 𝑒𝑡 𝑡𝑛 = 𝑒 −𝑧𝑛 .
On note 𝑆𝑛 = 𝑡0 + 𝑡1 + ⋯ + 𝑡𝑛 .
d) Montrer que la suite (𝑡𝑛 )est géométrique.

𝑡𝑛+1 = 𝑒 −𝑧𝑛+1 = 𝑒 −𝑧𝑛−1 = 𝑒 −𝑧𝑛 × 𝑒 −1 = 𝑒 −1 × 𝑡𝑛 .


𝐼𝑙 𝑠 ′ 𝑎𝑔𝑖𝑡𝑑 ′ 𝑢𝑛𝑒𝑠𝑢𝑖𝑡𝑒 𝑔é𝑜𝑚é𝑡𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑑𝑒 𝑟𝑎𝑖𝑠𝑜𝑛 𝑞 = 𝑒 −1 𝑒𝑡 𝑑𝑒 𝑝𝑟𝑒𝑚𝑖𝑒𝑟 𝑡𝑒𝑟𝑚𝑒 𝑡0 = 𝑒 −𝑧0 = 𝑒 −1

e) Exprimer alors 𝑡𝑛 en fonction de 𝑛. 𝑡𝑛 = 𝑡0 × (𝑒 −1 )𝑛 = 𝑒 −1 × 𝑒 −𝑛 = 𝑒 −𝑛−1 = 𝑒 −(𝑛+1)

1−𝑒 −1(𝑛+1) 1−𝑒 −𝑛−1 𝑒 −1 −𝑒 −𝑛−1−1 𝑒 −1 −𝑒 −𝑛−2


f) Déterminer la somme 𝑆𝑛 = 𝑡0 × = 𝑒 −1 × = =
1−𝑒 1−𝑒 1−𝑒 1−𝑒

Antilles Guyane 2017. Enseignement spécifique


EXERCICE 2 : corrigé

Le coefficient directeur de la tangente (Tf) à Cf en M est 𝑓′(𝑎) ou encore 𝑒 𝑎 .


Le coefficient directeur de la tangente (Tg) à Cg en N est 𝑔′(𝑎) ou encore −𝑒 −𝑎 .
Le produit de ces coefficients directeurs est
.
On en déduit que les deux tangentes sont perpendiculaires.
a) Il semblerait que la longueur QP soit constante, égale à 2, quand 𝑎 varie.
b) Une équation de (Tf) en M est 𝑦 = 𝑓(𝑎) + 𝑓′(𝑎)(𝑥 − 𝑎) ou encore 𝑦 = 𝑒 𝑎 + 𝑒 𝑎 (𝑥 − 𝑎).
Une équation de (Tg) en N est 𝑦 = 𝑔(𝑎) + 𝑔′(𝑎)(𝑥 − 𝑎) ou encore 𝑦 = 𝑒 −𝑎 − 𝑒 −𝑎 (𝑥 − 𝑎).
 P est le point de (Tf) d’ordonnée nulle. Donc (𝑃(𝑥𝑃 ; 0) et ses coordonnées vérifient l’équation :

1𝑒 𝑎 + 𝑒 𝑎 (𝑥𝑃 − 𝑎) = 0 ⇔ 𝑒 𝑎 (1 + 𝑥𝑃 − 𝑎) = 0. puis 1 + 𝑥 𝑃 − 𝑎 = 0 (car ∀𝑥 ∈ 𝐼𝑅 𝑒 𝑎 ≠ 0) et


finalement 𝑥 𝑃 = 𝑎 − 1
 Q est le point de (Tg) d’ordonnée nulle. Donc (𝑄(𝑥𝑄 ; 0) et ses coordonnées vérifient l’équation :
1𝑒 −𝑎 − 𝑒 −𝑎 (𝑥𝑄 − 𝑎) = 0 ⇔ 𝑒 −𝑎 (1 − (𝑥𝑄 − 𝑎)) = 0. puis 1 − 𝑥 𝑄 + 𝑎 = 0 (car ∀𝑥 ∈
𝐼𝑅 𝑒 −𝑎 ≠ 0) et Donc,𝑥𝑄 = 1 + 𝑎

Donc, QP = |𝑥𝑃 − 𝑥𝑄 | = |(𝑎-1) − (1+𝑎)| = |𝑎 − 1 − 1 − 𝑎| = 2.

J.M.CORDIER – LA NATIVITÉ