Vous êtes sur la page 1sur 2

JOUR DU COVENANT –Translate

Le jour du covenant est un jour férié baha'i, honorant l'alliance de Baha'u'llah et, en
particulier, Abdu'l baha (1844-1921) comme centre du covenant. Cette fête est célébrée
parmis les jours saints baha’is dont 9 sont fériés.

Le jour du covenant rend hommage à l'alliance de Baha'u'llah, qui est question d'une
importance capitale pour les baha'is, en ce sens qu'elle est la clé de l'intégration de la religion
de baha'u'lah. En préservant et en perpétuant son indivisibilité, le covenant établi par
Baha'u'llah protège la religion bahaïe du schisme

En prévision de son décès, Baha'u'llah a appelé tous les bah'is à se tourner vers Abdu'l-Baha
(fils aîné de Baha'u'llah) en tant que successeur.

Historiquement, le jour du covenant a été établi par Abdu'l-Baha afin de mettre fin aux
pratiques des premiers croyants qui, de leur propre initiative, avaient l'habitude de fêter son
anniversaire. Dans plusieurs localités en plus de fêter l’anniversaire d (Abdu’l - Baha, ils ont
également observé le jour où Abdu'l-Baha avait accédé à la direction de la communauté
baha'ie - en tant que successeur désigné de Baha'u'llah (1817-1892). décédé le 29 mai 1892

Honorer l'anniversaire d'Abdu'lbaha était problématique à cause de cette coïncidence


historique remarquable.
Abdu'l-Baha est né le 22 mai 1844, soit le soir même où le Bab a annoncé sa mission
prophétique. Ainsi, afin de ne pas détourner l’attention de l’anniversaire de la déclaration du
Bab qui était un événement sacré, Abdu'l - Baha a donc choisi le 26 novembre pour
commémorer l’inauguration de la convention de Baha'u'llah. Selon l'historien baha'i, Hassan
Balyusi:

"Abdu'l - Baha a dit aux baha'is que ce jour, le 22 mai, ne devait en aucun cas être célébré
comme son jour de naissance. C'était le jour de la déclaration du Bab avec exclussivité. Mais
comme les baha’is suppliaient de choisir un jour où il sera célebré, il leur donna le 26
novembre, à observer comme le jour de la nomination du centre de l'alliance.

C'est le "plus grand festival" parce qu'il est la "grande branche". Dans l'ouest, il est connu
comme le jour de l'alliance

La branche la plus puissante est le titre spirituel donné à Abdu'l-baha par son père dans le
testament connu sous le nom de livre de l'alliance (Kitab-i Ash).

Sur ce document historique, Shoghi Effendi écrivait: "Écrit entièrement de sa main, ce


document unique désigné par Baha'u'llah comme étant sa" plus grande tablette "et y faisant
allusion comme le livre pourpre.

Abdu'l-Baha a délibérément choisi une date qui correspond à six mois (180 jours) de l'ère
commune, loin de la commémoration de l'ascension de Baha'u'llah, et l'éloignement temporel
supprime totalement toute association formelle entre ces deux observances.

dans l'Est, le jour du covenant devient également le jour de l'accession. En Occident, le jour
du covenant a été célébré pour la première fois en 1910, alors qu'il était connu sous le nom de
"fête d'Abdu'l-Baha" ou "jour du Maître" avant de prendre finalement le titre de l'alliance.
Pendant cette journée, il n'y a pas d'observances obligatoires pour cette occasion.
Généralement, les baha'is et leurs amis invités se rassemblent pour un service de prière, de
prières et de lecture des écrits sacrés des bahaïs, souvent entrecoupés d'intermèdes musicaux
et généralement suivis de suivis et de rafraîchissements.

Le jour du covenantcommémore donc l'alliance unique des baha'is.


Shoghi Effendi a affirmé que "Nulle part, dans les livres concernant le système religieux du
monde, nous ne trouvons jamais un seul document établissant une alliance dotée d'une
autorité comparable à celle avec Baha'u'llah, instituée.

Le jour de l'alliance, les baha'is rendent hommage à Abdu'l baha en tant qu'exemple parfait de
l'enseignement de Baha'u'llah, en tant que centre de l'alliance de Baha'u'llah qui rend
hommage à cette alliance sacrée, qui a historiquement continuera de préserver l’unité de la
communauté de foi baha'ie pendant des siècles.