Vous êtes sur la page 1sur 4

POSTE 1 : LE VOYAGE DU BEAGLE

A 22 ans, Charles Robert


Darwin rejoint l’équipage du
beagle dans le but de
réaliser des observations
géologiques ainsi que la
récolte d’organismes vivants
et fossiles. Darwin est un
Une expédition maritime à bord du Beagle est lancée le 27
naturaliste. décembre
POSTE 2 : LES 1831 afin de cartographier les régions encore mal
connues du littoral de l’Amérique du sud.
DECOUVERTES
NATURALISTES DE DARWIN AU GALAPAGOS

Sur l’archipel des Galápagos, Darwin


découvre une grande variété de pinsons
qui se différencient par la forme de leurs
becs. Chaque pinson vit sur une île
différente caractérisée par un
écosystème différent.

Les pinsons des différentes îles ne


partagent pas le même mode
POSTE 3 : LE RETOUR DE DARWIN EN ANGLETERRE

Darwin confie l’identification des pinsons collectés à John


Gould, un ornithologue. Ce dernier apprend à Darwin que
les pinsons récupérés sur les différentes îles appartiennent
à des espèces différentes. Darwin s’en étonne, il pensait
avoir observé des variétés de pinsons d’une même espèce.

Mais alors, comment expliquer des ressemblances entre


individus appartenant à des espèces différentes ?
Et comment expliquer qu’on trouve une si grande diversité
d’espèces de pinsons dans ce petit archipel ?

POSTE 4 : DE L’ORIGINE DES ESPECES

Extrait de l’origine des espèces :

« Les variations (…) tendent à préserver les individus d’une espèce et se transmettent
ordinairement à leur descendance, pourvu qu’elles soient utiles à ces individus dans
leurs rapports (…) avec les autres êtres et avec la nature (…) »

« C’est à cette conservation des variations favorables, et à la destruction de celles qui


sont nuisibles, que j’ai appliqué le nom de sélection naturelle ou de survivance du plus
apte. »
Le 24 novembre 1859 Darwin publie son livre « de
l’origine des espèces » qui présente sa théorie :
La théorie de l’évolution
Il y explique le principe de la sélection naturelle qui
explique ces observations aux Galápagos.

La sélection naturelle est le phénomène


expliquant que des caractères avantageux
soient plus fréquents chez des descendants
d’une population.

Reconstitution du scénario de la sélection naturelle des pinsons des Galapagos

Il y a un million d’années environ, une tempête poussa quelques pinsons du continent sud-
américain vers une des îles des Galápagos. Ils avaient alors tous le bec court en forme de
cône leur permettant de briser des graines. Or sur l’île, suite à une sécheresse, la seule
nourriture disponible était des graines avec des coquilles très dures. Ainsi seuls les oiseaux
ayant un bec court en forme de cône mais plus dur et plus épais parvenaient à se nourrir.
Ils étaient plus forts et vigoureux et donnèrent naissance à plus de descendants. La forme
du bec étant un caractère héréditaire ses descendants avaient les mêmes caractéristiques
qu’eux. Les autres pinsons pas aussi bien nourris finirent par mourir. Au bout d’un
moment on ne trouvait plus que des pinsons au bec dur et épais sur l’île. Certains oiseaux
ont colonisé une nouvelle île présentant une nourriture différente, le mécanisme s’est
alors répété, seuls certains pouvaient survivre et se reproduire, favorisant le maintien
d’une nouvelle forme de bec conduisant à l’apparition d’une nouvelle espèce.
POSTE 5 : DU TRANSFORMISME A LA SELECTION NATURELLE

A force d’essayer de brouter les


La théorie de la sélection naturelle proposée par Darwin sedes
feuilles propagera
arbres, lesrapidement
girafes en
dans le monde scientifique. A la lumière des arguments apportés par Darwin tout
tirant sur leur cou l’ont allongé. au
Elles
long de sa vie puis par d’autres scientifiques, elle sera acceptée et
transmettent remplacera
la nouvelle la du
longueur
cou à leurs descendants.
théorie du transformisme de Lamarck jusqu’alors adoptée par les scientifiques.

Les girafes ayant génétiquement un


grand cou, survivent. Les autres ne
pouvant se nourrir décèdent. Ainsi
seules les girafes au grand cou se
reproduisent.

Pour Lamarck, les individus modifient leurs caractères héréditaires au cours de leur vie pour
s’adapter à leur environnement. Pour Darwin l’environnement entraine la sélection de
certains caractères, les plus adaptés, car permettant la survie des individus les portant.

POSTE 5 : LES APPORTS RECENTS A LA THEORIE DE L’EVOLUTION

Plus récemment, en 1977, les scientifiques ont pu observer l’apparition d’une


nouvelle espèce de pinsons aux Galápagos. Des méthodes de suivi réguliers de la
taille des becs des oiseaux d’une des îles en fonction de la taille des graines ont été
menées et ont ainsi pu confirmer le scénario de Darwin.

De nombreuses découvertes dans le domaine de la génétique ont soutenu la


théorie de l’évolution proposée par Darwin :
- Certains caractères sont bien héréditaires et peuvent donc être transmis. C’est
l’information génétique qui est à l’origine de ces caractères (1886-1901)
- La modification des caractères est le résultat d’une mutation, c’est-à-dire une
modification au hasard d’un gène entrainant l’apparition d’un nouvel allèle
(1901)