Vous êtes sur la page 1sur 15

Cours 01 BTP Technicien en soudage montage

Module N° 12 : Contrôle qualité

Cours 01 BTP Technicien en soudage montage

Module N° 12 : Contrôle qualité

Descriptif de Mode
Opératoire de Soudure
(D .M.O.S)& NORMES

Formateur : KHOUDI Fathi Page 1


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

DMOS
(Descriptif de Mode Opératoire de Soudure)
1. Définition :
Le Descriptif de Mode Opératoire de Soudage est un formulaire sur lequel sont
consignés toutes les opérations, les instructions et les informations techniques
nécessaires pour assurer la répétitivité des paramètres, obtenir un assemblage
soudé de qualité et réussir dans les meilleures conditions l'exécution d'un travail
précis de soudage. Le D.M.O.S. est le document de référence du coordonnateur en
soudage, du soudeur, de l'inspecteur et du contrôleur lors de l'exécution et du suivi
d'un joint soudé. Le D.M.O.S. est obligatoire et doit être présenté lors d'une
qualification de mode opératoire de soudage et d'une qualification de personnel
soudeur.

2. Comment rédiger un DMOS ?


La norme européenne NF EN 288-2 de 1992 et l’amendement A1 de 1997 précisent
les modalités de rédaction du descriptif de mode opératoire de soudage. La rédaction
du D.M.O.S. est réalisée, soit après exécution d’un essai préliminaire représentatif
dans les conditions de la fabrication, soit à partir d’une qualification de mode
opératoire de soudage déjà obtenue. Vous trouverez ci-dessous chaque élément à
préciser sur le formulaire.

Formateur : KHOUDI Fathi Page 2


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

Exemple
DESCRIPTIF DE MODE OPÉRATOIRE DE SOUDAGE (D.M.O.S.)

111 - P - BW - t06 - PF
Lieu : . Organisme de contrôle : .
DMOS référence N° : . Méthode de préparation : Usinage + meulage
PV-QMOS N° : . Matériau de base : W01 (acier faiblement allié) .
Constructeur : . Epaisseur du matériau de base (mm) : 6 mm
Nom du soudeur : . Diamètre du matériau de base (mm) :
Procédé de soudage : 111 . Dimensions : 300 x 125 (2 plaques) .
Repères à assembler : . Position de soudage de l'assemblage : PF
Type de joint : P – BW – ss – nb .
Schéma de préparation du joint Disposition des passes

1 2

Paramètres de soudage
Intensité
Passe Ø Métal Tension Courant Polarité Vitesse de fil
Procédé (Ampère Énergie
N° d'apport (Volt) (électrode) (m./min.)
)
1 111 2,5 60 / 70 CC +
2 111 3,2 80 / 100 CC +
Métal d'apport : : S235 BASIQUE . Autres informations :
- Marque et référence : COMET J 50N . Pré déformations, pontets, appendices.
- Reprise spéciale, séchage : Étuve 300°c (1 hre - Balayage (largeur maxi.) : .
mini). - Gougeage : .
Gaz de protection / Flux : . - support à l'envers : .
- Endroit : - Envers : . - Fréquence, temporisation : .
Débit de Gaz (en litre/min.) - Angle électrode : 90° .
- Endroit : - Envers : . - Distance de maintien : .
Électrode tungstène : - Soudage pulsé : .
- Type : - Diamètre : . - Plasma : .
Préchauffage (Durée / température) : . Contrôleur :
Post chauffage (Durée / température) : .
Traitement thermique : .

Formateur : KHOUDI Fathi Page 3


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité
1-Préparation géométrique du joint soudé

Un croquis de la préparation du joint soudé doit être réalisé sur


le formulaire de D.M.O.S. Ce dessin doit indiquer les éléments
suivants :
· Épaisseur de la pièce 1 et de la pièce 2 (si nécessaire)
· Diamètre de la pièce 1 et de la pièce 2 (si nécessaire)
· Angle d'ouverture du chanfrein en degrés (si nécessaire)
· Rayon en fond de chanfrein type tulipe ou U en millimètre (si
nécessaire)
· Jeu de soudage entre les deux pièces (si nécessaire)
· Talon ou méplat en millimètre (si nécessaire)
· Angle d'inclinaison des pièces (si nécessaire)
Des tolérances doivent être précisées pour les dimensions des
différents éléments ayant une importance opératoire notable
(jeu, ouverture d'angle de chanfrein, talon, etc...)

2- Préparation de passe de soudage

Un second croquis de répartition des passes de soudure doit être réalisé sur le formulaire de
D.M.O.S. Ce dessin doit représenter le plus fidèlement possible les éléments
suivants :
Le nombre total de passes ou de série de passes
Le numéro de chaque passe ou série de passes
La répartition de chaque passe de soudure pour chaque procédé
La séquence de soudage
La section soudée (si nécessaire)
La gorge de soudure ou apothème (si nécessaire)

3- Méthode de préparation de l’assemblage

La méthode utilisée de préparation des chanfreins doit être indiquée :


· Oxycoupage
· Cisaillage
· Meulage
· Usinage
· Fraisage
· Grignotage

4- Méthode de nettoyage préalable de l’assemblage

La méthode utilisée de nettoyage préalable des chanfreins doit être indiquée :


· Meulage
· Brossage
· Dégraissage
· Sablage

5- Métaux de base

La nuance normalisée et/ou commerciale, la norme de référence et le groupe de matériaux de chaque métal de base
utilisé doivent être indiqués sur le D.M.O.S.P.
· S 355K2G3 suivant NF EN 10025 12/1993 - Groupe 1 suivant NF EN 288-3
· S 690 QL suivant NF EN 10137-1 06/1992 - Groupe 3 suivant NF EN 288-3
· 25 CrMo 4 suivant NF EN 10083 07/1991 - Groupe 5 suivant NF EN 288-3

Formateur : KHOUDI Fathi Page 4


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

NORME EN 287-1:2004
1 Symboles et abréviations

1.1 Généralités

Dans le cas où les désignations complètes ne sont pas utilisées, les abréviations et les
numérotations ci-après doivent être employés pour établir le certificat de qualification du soudeur
(voir Annexe A).

1.2 Numérotation des procédés de soudage

La présente norme traite des procédés de soudage manuels ou semi-automatiques suivants (la
numérotation des procédés de soudage pour une représentation symbolique est fournie dans l'EN
ISO 4063)

111 soudage manuel à l’arc avec électrode enrobée ;

114 soudage à l’arc avec fil fourré autoprotecteur ;

121 soudage à l’arc sous flux (en poudre) avec un seul fil ;

125 soudage à l’arc sous flux (en poudre) avec fil fourré ;

131 soudage MIG (soudage à l’arc sous protection de gaz inerte avec fil-électrode fusible) ;

135 soudage MAG (soudage à l’arc sous protection de gaz actif avec fil-électrode fusible) ;

136 soudage MAG avec fil fourré (soudage à l’arc sous protection de gaz actif avec fil-
électrode fourré) ;

141 soudage TIG (soudage à l’arc sous protection de gaz inerte avec électrode de
tungstène) ;

15 soudage plasma ;

311 soudage oxyacétylénique.

1.3 Abréviations

1.3.1 Concernant les assemblages de qualification

a épaisseur ou gorge théorique

BW soudure bout à bout à pleine pénétration

D diamètre extérieur du tube

FW soudure d’angle

l1 longueur de l'assemblage de qualification

l2 demi-largeur de l'assemblage de qualification

Formateur : KHOUDI Fathi Page 5


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité
lf longueur d'examen

P Tôle

ReH limite d’élasticité

s1 épaisseur du métal fondu pour le procédé de soudage 1

s2 épaisseur du métal fondu pour le procédé de soudage 2

t épaisseur de matériau de l'assemblage de qualification (tôle ou épaisseur de paroi)

t1 épaisseur de matériau de l'assemblage de qualification pour le procédé de soudage 1

t2 épaisseur de matériau de l'assemblage de qualification pour le procédé de soudage 2

T tube

z côté d’une soudure d’angle

. 1.3.2 Concernant les produits consommables

nm sans métal d’apport

A enrobage acide

B enrobage ou fourrage basique

C enrobage cellulosique

M fourrage à poudre métallique

P fourrage au rutile, laitier à solidification rapide

R enrobage au rutile ou fourrage au rutile, laitier à solidification lente

RA enrobage rutilo-acide

RB enrobage rutilo-basique

RC enrobage rutilo-cellulosique

RR enrobage au rutile épais

S fil/baguette plein(e)

V fourrage au rutile ou basique/fluoré

W fourrage basique/fluoré, laitier à solidification lente

Y fourrage basique/fluoré, laitier à solidification rapide

Z autres types de fourrage

Formateur : KHOUDI Fathi Page 6


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité
1.3.3 Concernant d’autres détails relatifs au soudage

bs soudage des deux côtés

lw soudage à gauche

mb soudage avec support envers

ml soudage multicouche

nb soudage sans support envers

rw soudage à droite

sl soudage monocouche

ss soudage d’un seul côté

1.3.4 Concernant les essais de pliage

A allongement minimal à la traction exigé par la spécification du matériau

d diamètre du poinçon ou du rouleau intérieur

ts épaisseur de l'éprouvette de pliage

2. Certificat

Il doit être vérifié que le soudeur a passé avec succès l’épreuve de qualification. Toutes les
variables essentielles doivent être enregistrées sur le certificat. Si l’assemblage (ou les
assemblages) de qualification ne satisfait (satisfont) pas à l’un des contrôles, examens ou essais
exigés, aucun certificat ne doit être délivré.
Le certificat doit être délivré sous la seule responsabilité de l’examinateur ou de l’organisme
d’examen et doit comporter toutes les informations contenues dans l’Annexe A. Il est recommandé
d’utiliser cette Annexe A comme modèle de certificat de qualification de soudeur. Si un autre
modèle de certificat de qualification de soudeur est utilisé, il doit comporter toutes les informations
exigées dans l’Annexe A

Formateur : KHOUDI Fathi Page 7


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

Annexe A
(informative)
Certificat de qualification du soudeur
Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!

Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!


Désignation (s) : …………………………………………………………
…………………………………………………………
Référence DMOS : N° de référence de l'examinateur ou de l'organisme
d’examen :
Photographie
Nom du soudeur : (si exigée)
Identification :
Méthode d'identification :
Date et lieu de naissance :
Employeur :
Code/norme de qualification :

Connaissances professionnelles : acceptées/non vérifiées (rayer la mention inutile)

Assemblage de qualification Domaine de validité


Procédé(s) de soudage
Type de produit (tôle ou tube)
Type de soudure
Groupe(s) de matériaux
Produits consommables de soudage (Désignation)
Gaz de protection
Produits consommables auxiliaires (par exemple gaz
de protection à l’envers) Épaisseur de matériau (mm)
Diamètre extérieur du tube (mm)
Position de soudage
Détails concernant le soudage

Type de contrôle, d'examen Nom de l’examinateur ou de l’organisme


Effectué et accepté Non vérifié d’examen :
ou d'essai de qualification
Contrôle visuel
Lieu, date et signature de l’examinateur
Contrôle par radiographie
ou de l’organisme d'examen :
Essai de texture
Essai de pliage
Date du soudage :
Essai de traction avec entaille
Validité de la qualification jusqu’au :
Examen macroscopique

Confirmation de la validité par l’employeur/coordonnateur en soudage pour les 6 mois suivants

Date Signature Fonction ou titre

Prolongation de la qualification par l’examinateur ou l’organisme d’examen pour les 2 années suivantes

Date Signature Fonction ou titre

Formateur : KHOUDI Fathi Page 8


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

3. Désignation

La désignation d'une qualification de soudeur doit comprendre tous les éléments énoncés ci-
dessous, dans l'ordre donné (le système est conçu de manière à pouvoir être exploité par un
système informatisé) :

Des exemples de désignations sont indiqués à l'Annexe B.

Annexe B
(informative)
Exemples de désignation

.
B.1 Exemple 1

Qualification de soudeur EN 287-1 135 P FW 1.2 S t10 PB ml

Explication Domaine de validité

135 Procédé de soudage Soudage MAG 135, 136 (M uniquement)


P
P Tôle —
T : D ≥ 150 mm
FW Soudure d’angle — FW
Groupe de matériaux 1.2 ; Limite
Groupe de matériaux
1.2 selon le CR ISO 15608
d’élasticité 1.1, 1.2, 1.4
275 N/mm2 < ReH ≤ 360 N/mm2
Produit consommable
S de soudage
Fil plein S, M

t10 Épaisseur Épaisseur de matériau : 10 mm ≥ 3 mm


Position en corniche (soudure
PB Position de soudage
d’angle)
PA, PB
Détails concernant
ml le soudage
Soudage multicouche sl, ml

Formateur : KHOUDI Fathi Page 9


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

B.2 Exemple 2
Qualification de soudeur EN 287-1 111 P BW 2 B t13 PA ss nb

Qualification de soudeur EN 287-1 111 P FW 2 B t13 PB ml

Explication Domaine de validité


Soudage manuel à l’arc avec
111 Procédé de soudage
électrode enrobée
111
P
P Tôle —
T : D ≥ 150 mm
Soudure bout à bout à pleine
BW pénétration — BW, FW
FW Soudure d’angle
Groupe de matériaux 2 : Aciers
Groupe de matériaux à grains fins
1.2 selon le CR ISO 15608 à traitement thermomécanique
1, 2, 3, 9.1, 11
avec ReH > 360 N/mm2
Produit consommable
B de soudage
Enrobage basique S, M

t13 Épaisseur Épaisseur de matériau : 13 mm ≥ 5 mm


Soudure bout à bout à pleine
PA Position de soudage
pénétration, à plat
PA, PB
PB Position en corniche (soudure
d’angle)
Soudage d’un seul côté, sans
ss nb Détails concernant ss nb, ss mb, bs
support envers
ml le soudage Pour FW : sl, ml
Soudage multicouche

Formateur : KHOUDI Fathi Page 10


Cours 01 BTP Technicien en soudage montage
Module N° 12 : Contrôle qualité

Formateur : KHOUDI Fathi Page 11


Interprétation des symboles : qualification de soudeur ( acier )

Euro-normes N° 287 2004

Types d'enrobages Positions de soudage


mn sans métal d'apport R= enrobage rutile ou fourrage rutile, laitier à solidification lente Angles   Bout à bout
RC
A= PA:en gouttière PA: a plat  
enrobage acide = enrobage rutilo-cellulosique  
B= enrobage basique RR= enrobage au rutile épais PG:descendant   PG:descendant
PD:
C=   PE: plafond  
enrobage cellulosique S= fil/baguette plein plafond  
M = fourrage poudre mét V= fourrage au rutile ou basique fluoré PF:montante   PF:montante
PC:cornich
P= PB:à plat    
fourrage au rutil, laitier à solicitation rapide W= fourrage basique/fluoré,laitier à solidification lente   e
RA= enrobage rutilo-acide Y= fourrage basique/fluoré,laitier à solidification rapide Tubes
RB= enrobage rutilo-cellulosique Z= autres types de fourrage H-L045: 45° en montant
J-L045: 45° en descendant
BW = bout à bout à pleine pénétration

FW = angle

P = tôles
T = tubes

EN.287.1: 135 P FW 1.2 S t12.   PB ml


EN.287.1: 141 T. BW. 10 S t8.0 D100 H-L045. ss.nb.

Procédés de soudage
111 soudage manuel à l'arc avec èlectrodes enrobées

Formateur : KHOUDI Fathi Page 12


114 soudage à l'arc.avec fil fourré autoprotecteur Divers
121 soudage à l'arc sous flux en poudre avec un seul fil bs : des deux côtés
125 soudage à l'arc sous flux en poudre avec un fil fourré lw :soudage à gauche
131 soudage.MIG sous protec.de gaz inerte avec fil-électrode fusible mb :soudage avec support envers
135 soudage.MAG sous protec.de gaz actif avec fil-électrode fusible ml : soudage multicouche
136 soudage.MAG avec fil fourré sous protec.de gaz actif avec fil-électrode fourré nb : sans support envers
141 soudage TIG sous protection de gaz inerte avec électrode de tungstène rw :soudage à droite
15 Soudage à l'arc plasma sl : soudage monocouche
311 soudage oxyacèthylénique ss : d'un seul côté
Groupe Sous-groupe Types d'acier
Aciers avec limite d'élasticité minimale spécifiée ReH ≤ 460 N/mm² et une composition en %:
C≤ 0,25 Cu ≤ 0,40 b
Si ≤ 0,60 Ni ≤ 0,5 b
Mn ≤ 1,70 Cr ≤ 0,3 (0,4 pièces moulées)
Mo ≤ 0,70 b Nb ≤ 0,05
S ≤ 0,045 V ≤ 0,12 b
  P ≤ 0,045 Ti ≤ 0,05
1.1 Aciers avec une limite d'élasticité minimale spécifiée Reh ≤ 275 N/mm²
1.2 Aciers avec une limite d'élasticité minimale spécifiée 275 N/mm² < Reh ≤ 360 N/mm²
1.3 Aciers à grains fin normalisés avec une limite d'élasticité minimale spécifiée Reh > 360 N/mm²
Aciers à résistance améliorée à la corrossion atmosphérique dont la composition peut dépasser
1 1.4 les exigences pour un élément unique indiqué en 1;
Aciers à grains fins à traitement thermomécanique et aciers moulés avec une limite d'élasticité
  minimale spécifiée Reh > 360 N/mm²
Aciers à grains fins à traitement thermomécanique et aciers moulés avec une limite d'élasticité
2.1 minimale spécifiée 360 N/mm² < Reh ≤ 460 N/mm²
Aciers à grains fins à traitement thermomécanique et aciers moulés avec une limite d'élasticité
2 2.2 minimale spécifiée Reh > 460 N/mm²
Aciers trempés et revenus et aciers à durcissement structural sauf les aciers inoxydables
  avec une limite d'élasticité minimale spécifiée Reh > 360 N/mm²
3.1 Aciers trempés et revenus avec une limite d'élasticité minimale spécifiée 360 N/mm² < Reh ≤ 690 N/mm²
3.2 Aciers trempés et revenus avec une limite d'élasticité minimale spécifiée Reh > 690 N/mm²
3 3.3 Aciers à durcisement structural sauf les aciers inoxydables.
  Aciers alliées au Cr-Mo-(Ni) à faible teneur en vanadium avec Mo ≤ 0,7 % et V ≤ 0,1 %
4.1 Aciers avec CR ≤ 0,3 % et Ni ≤ 0,7 %
4 4.2 Aciers avec CR ≤ 0,7 % et Ni ≤ 1,5 %
  Aciers au Cr-Mo sans vanadium avec C ≤ 0,35 % c
5.1 Aciers avec 0,75 % ≤ Cr ≤ 1,5 ù et Mo ≤ 0,7%
5 5.2 Aciers avec 1,5 % < Cr ≤ 3,5 % et 0,7 % < Mo ≤ 1,2 %

Formateur : KHOUDI Fathi Page 13


5.3 Aciers avec 3,5 % < Cr ≤ 7,0 % et 0,4 % < Mo ≤ 0,7 %
5.4 Aciers avec 7,0 % < Cr ≤10,0 % et 0,7 % < Mo ≤ 1,2 %
  Aciers alliées au Cr-Mo-(Ni) à forte teneur en vanadium
6.1 Aciers avec 0,3 % ≤ Cr 0,75 %, Mo ≤ 0,7 % et V ≤ 0,35 %
6.2 Aciers avec 0,75 % < Cr 3,5 %, 0,7 % < Mo ≤ 1,2 % et V ≤ 0,35 %
6.3 Aciers avec 3,5 % < Cr 7,0 %, Mo ≤ 0,7 % et 0,45 % ≤ V ≤ 0,55 %
6 6.4 Aciers avec 7,0 % < Cr 12,5 %, 0,7 % < Mo ≤ 1,2 % et V ≤ 0,35 %
  Aciers inoxydables ferritiques, martensitiques ou à durcisement structural avec C ≤ 0,35 % et 10,5 % ≤ Cr ≤ 30 %
7.1 Aciers inoxydables ferritiques
7.2 Aciers inoxydables martensitiques
7 7.3 Aciers inoxydables à durcisement structural

  Aciers inoxydables austénitiques


8.1 Aciers inoxydables austénitiques avec Cr ≤ 19 %
8.2 Aciers inoxydables austénitiques avec Cr > 19 %
8 8.3 Aciers inoxydables austénitiques au manganèse avec 4 % < Mn ≤ 12 %
  Aciers au nickel avec Ni ≤ 10,0 %
9.1 Aciers au nickel avec Ni ≤ 3,0 %
9.2 Aciers au nickel avec 3,0 < % Ni ≤ 10,0 %
9 9.3 Aciers au nickel avec 8% < Ni ≤ 10,0 %
  Aciers inoxydables austéno-ferritiques (duplex)
10.1 Aciers inoxydables austéno-ferritiques avec Cr ≤ 24,0 %
10 10.2 Aciers inoxydables austéno-ferritiques avec Cr > 24,0 %
  aciers couverts par le groupe 1 d sauf 0,25 % < C ≤ 0,5 %
11.1 Aciers comme indiqués en 11 avec 0,25 % < C ≤ 0,35 %
11 11.2 Aciers comme indiqués en 11 avec 0,35 % < C ≤ 0,5 %

a conformément à la spécifiction des normes produit des aciers, Reh peut être remplacée par R p0,2 or R 10,5
   
b Une valeur supérieure est admise à condition que Cr + Mo + Ni + Cu + V ≤ 0,75 %
   
c "sans vanadium" signifie sans ajout délibéré dans le matériau.
   
d Valeur supérieure est admise à condition que Cr + Mo + Ni + Cu + V ≤ 1 %

Formateur : KHOUDI Fathi Page 14


Formateur : KHOUDI Fathi Page 15