Vous êtes sur la page 1sur 28

Institut supérieur des études technologique de

Djerba

12/12/2018

LES VERINS

Superviseur : Mr Bel Hadj Mohamed

Travaille réalisé par :


Ben bouyahia Malek
Bel hadj ali Oussama

Classe : L2MT2

Année universitaire :2018/2019


Sommaire

1/ Définition d’un vérin

2/ Caractéristiques d'un vérin

3/ Types des vérins

4/ Exemples des vérins utilisés en histoire

5/ Schématisation des vérins

6/ Reference

1
Liste des figures :
Figure1 : le rôle du vérin (page 3)
Figure 2 : Vérin à chariot (page 4)
Figure 3 : vérin a double effet (page 4)
Figure 4 : vérin à bride (page 5)
Figure 5 : Vérin de calage (page 5)
Figure 6 : Vérin de direction (page 5)
Figure 7 : Vérin électrique (page 6)
Figure 8 : Vérin hydraulique (page 6)
Figure 9 : Vérin pneumatique (page 6)
Figure 10 : Vérin télescopique (page 7)
Figure 11 : Le vérin manuel vis-écrou (page 8)
Figure 12 : Vérin simple effet avec son distributeur 3/2 (page 12)

Figure 13 : VERIN A DOUBLE EFFET (page 14)

Figure 14 : VERIN A TIGE TELESCOPIQUE (page 15)


Figure 15 : VERIN ROTATIF (page 16)

Figure 16 : VERIN SOUPLE (page 17)

Figure 17 : VERIN SANS TIGE (page 18)


Figure 18 : Vérin avec fond mobile (page 19)
Figure 19 : Vérin spécial industrie (page 20)

2
1/ DEFINITION DU VERIN :
Un vérin est un Appareil formé de deux vis ou d'une vis double,
mue par un écrou, servant au levage de gros fardeaux et à de
multiples manutentions en atelier (réglage, calage, mise en
place, etc.). L'outil est, dans ce cas, soulevé par une pression
de bas en haut produite par des vérins

Figure1 : le rôle du vérin

Ces premiers éléments nous aiderons à définir votre


équipement :
 Type : hydraulique – pneumatique
 Fonctionnement : simple effet – double effet
 Diamètre piston : mm
 Diamètre tige : mm
 Course : mm
 Fixation souhaitée :
 Température : °C
 Amortissement : oui – non
 Charge à déplacer : kg
 Préciser : En poussée, En traction ou les deux

3
 Pression de service : bars
 Vitesse : mm/s
 Cadences par heure et par jour :
 Équipement : neuf ou remplacement
Pour des applications spécifiques, les vérins spéciaux offrent
différentes adaptations : bride rotative, stoppeur, sinusoïde,
faible vitesse, faible frottement, haute précision, en acier inox, 3
positions, séparateurs.
Exemples des vérins utilisés en histoire :
♦ Vérin à chariot. : Vérin dont le bâti peut se déplacer
horizontalement

Figure 2 : Vérin à chariot

♦ Vérin à double effet. : Vérin capable de fonctionner en va-et-


vient

Figure 3 : vérin a double effet

4
♦ Vérin à bride, vérin à tourillon. : Vérin terminé par une bride ou
par un tourillon

Figure 4 : vérin a bride

♦ Vérin de calage. : Vérin utilisé principalement pour caler les


pièces brutes au moment de leur traçage

Figure 5 : Vérin de calage

♦ Vérin de direction : Vérin terminé par une rotule

Figure 6 : Vérin de direction

5
♦ Vérin électrique : Vérin commandé par un moteur triphasé
incorporé
Ils utilisent l’énergie électrique (12V à 230V). Ils sont surtout
utilisés dans les applications domestiques (portail, …)

Figure 7 : Vérin électrique

♦ Vérin hydraulique : Vérin utilisant la pression d'un fluide (eau,


huile) sur un piston, provoquée par une pompe mécanique ou à
main. Transforme l’énergie hydraulique (pression, débit) en
énergie mécanique (effort, vitesse) ;). Il est utilisé avec de l'huile
sous pression, jusqu'à 350 bars dans un usage courant. Plus
coûteux, il est utilisé pour les efforts plus importants et les
vitesses plus précises (et plus facilement réglables) qu'il peut
développer.
Chaque fond est introduit dans l'étuve sur un chariot à vérin
hydraulique, qui l'élève tout d'abord et vient ensuite le déposer
sur les banquettes latérales disposées à cet effet.

Figure 8 : Vérin hydraulique

6
♦ Vérin pneumatique : Vérin utilisant l'air comprimé comme fluide
sous pression
Ils utilisent de l’air comprimé, 2 à 10 bars. Très simple à mettre
en œuvre, ils sont très nombreux dans les systèmes
automatisés.

Figure 9 : Vérin pneumatique

♦ Vérin télescopique : Vérin dont la course résultante est la


somme des déplacements de plusieurs tubes emboîtés les uns
dans les autres et faisant tour à tour office de pistons.

Figure 10 : Vérin télescopique

7
♦ Le vérin manuel vis-écrou : La tige du vérin est une vis
hélicoïdale (guidée en rotation) entrainée par un écrou (fixe en
translation). L'écrou est actionné par un levier ou par un système
de vis sans fin qui, en tournant, fait monter ou descendre la tige.

Figure 11 : Le vérin manuel vis-écrou

♦ les vérins électriques qui produisent un mouvement


comparable mais avec l'aide d'un système vis-écrou (liaison
glissière hélicoïdale), dont l'écrou est entraîné par un moteur
électrique.

8
VÉRINS SPÉCIAUX :
Au Centre de l’entreprise, le bureau d’étude est impliqué
tant au niveau de l’étude qu’au niveau du chiffrage ou du
choix des matériaux. Il est le vecteur pour assurer la
solution la meilleure.

En relation permanente avec la production, les exécutions


spéciales sont conçues pour apporter une satisfaction optimale.

Des solutions hybrides peuvent être appliquées afin de gagner


en temps et ils permettent de proposer des solutions placées
sur le marché.

De conception variée, les vérins spéciaux peuvent être


cubiques, cylindriques avec soudure ou boulonnage répondant
aux normes d’usage, notre outillage nous permet la
construction jusqu’au diamètre d’alésage de 500 mm et une
course de 3000 MM. L’étanchéité une préoccupation
importante, la connaissance dans le domaine permet de
préconiser le profil et la matière adaptée à des certaines
exigences.

 Vérins pour moules


 Vérins de ponton
 Vérins d’injection
 Vérins de fermeture
 Vérins de verrouillage
 Vérins de sécurité
 Vérins de travaux publics
 Vérins de vannes…

Les domaines d’applications sont multiples : Industries


plastiques, moules, Energies, Marine, Nucléaire,
Laboratoire, équipements industriels, Mobile, Recyclage,
Traitement des déchets, Manutention…

9
2/CARACTERISTIQUES D'UN VERIN :

Un vérin se caractérise par sa course, par le diamètre de son


piston et par la pression qu'il peut admettre

La course correspond à la longueur du déplacement à assurer,

L'effort développé dépend de la pression du fluide et du


diamètre du piston.

La force développée par un vérin est F = P. S

F est la force développée exprimée en newtons.

P est la pression exprimée en pascals

S est la surface d'application de la pression exprimée en mètres


carrés,

S= π * R² avec R le rayon du piston en mètres.

En automatismes, on emploie également les unités pratiques :


F en daN, P en bar et S en cm². On emploie aussi couramment
F en N, P en MPa et S en mm².

La vitesse de sortie du piston est fonction de la surface du


piston et du débit de fluide qui rentre dans la chambre motrice :
V=Q/S

V la vitesse en m/s

Q le débit volumique en m³/s.

S la surface d'application (surface du piston) en m².

Le produit de la surface du piston par la course donne la


cylindrée du vérin ; elle correspond au volume de fluide
nécessaire pour sortir toute la tige du piston. On vérifiera
l'élancement de la tige pour éviter son flambement en poussant.

10
Pour les grands vérins à grande course on utilise des tiges
creuses alimentées en huile pour réduire le risque de
flambement.

11
3/ TYPES DES VERINS :
VERIN SIMPLE EFFET (VSE)
Un vérin simple effet ne travaille que dans un sens (souvent, le
sens de sortie de la tige). L'arrivée de la pression ne se fait que
sur un seul orifice d'alimentation ce qui entraîne le piston dans
un seul sens, son retour s'effectuant sous l'action d'un ressort
ou d'une force extérieure (fréquent en hydraulique).

Cette technologie équipe principalement les engins d’élévation


de charge à mât. L'usage des vérins simple effet est également
très courant dans les presses hydrauliques. Ils permettent de
développer des efforts très importants. Ils sont alors associés à
des vérins de plus faibles sections permettant de réaliser les
vitesses rapides d'approche ou de rappel. Des clapets de
grosse section permettent le remplissage ou la vidange rapide
des vérins et sont directement raccordés au réservoir souvent
situé en charge.

Figure 12 : Vérin simple effet avec son distributeur 3/2.

12
VERIN DOUBLE EFFET (VDE)
Un vérin double effet a deux directions de travail. Il comporte
deux orifices d'alimentation et la pression est appliquée
alternativement de chaque côté du piston ce qui entraîne son
déplacement dans un sens puis dans l'autre. On vérifiera que le
vérin ne sera pas soumis aux effets de multiplication de
pression qui pourraient le faire éclater du côté de sa tige.
Associé à une servovalve ou un distributeur à commande
proportionnelle, ainsi qu'un capteur de position ou des capteurs
de pression, le vérin devient alors un servo-vérin. Cet
actionneur est utilisé dans tous les servo-mécanismes.
Les vérins sont souvent équipés d'amortisseurs de fin-de-
course qui évitent les chocs du piston.
Fig. B Vérin double effet avec son distributeur 4/2 L'air
comprimé est distribué par un distributeur à deux sorties.

13
FIGURE 13 : VERIN A DOUBLE EFFET

SERVO-VERIN :
C'est un vérin asservi. Il est équipé soit d'un distributeur à
commande proportionnelle soit d'une servovalve et d'un ou
plusieurs capteurs. Selon sa performance, il sera équipé de
joints à faible frottement ou de paliers hydrodynamiques, voire
de paliers hydrostatiques pour les plus performants. La réponse
d'un servi-vérin dépend de ses dimensions, de la masse
embarquée, de la qualité de l'organe de commande, de la
longueur des circuits d'alimentation. Les régulateurs
numériques aujourd'hui permettent d'améliorer la réponse des
servo-systèmes hydrauliques.
L'effort développé par un servo-vérin dépend des pressions
résultantes dans les deux chambres. Celles-ci créent des
efforts antagonistes et sont dues aux pertes de charge
générées par l'organe de contrôle qui laminent le fluide.

14
VERIN A TIGE TELESCOPIQUE :

Telle une antenne télescopique, ce vérin comporte différentes


tiges imbriquées l'une dans l'autre, qui permettent en se
dépliant, d'atteindre des objets relativement loin (10m).
La pression, généralement de l'huile, pousse le gros piston qui,
arrivé en fin de course met l'huile en communication avec le
deuxième vérin par un orifice. Pour le retour, le fluide emprunte
le même chemin (c'est un vérin à simple effet).
Ils sont principalement utilisés lorsque l'encombrement au
repos est réduit :

 Les camions-bennes en sont couramment équipées pour le


déchargement de matériaux (sable - terre - déchets),
 Les tables élévatrices, les monte-charges.

Figure 14 : VERIN A TIGE TELESCOPIQUE

15
VERIN ROTATIF :
Les vérins rotatifs se classent en deux catégories :

 Ceux qui permettent de convertir un mouvement linéaire en


rotation afin de créer un couple. Ils sont composés d'un
corps cylindrique comprenant deux pistons reliés par un axe-
crémaillère qui engrène avec pignon qui est mis en rotation
par le mouvement de cet axe.
L'angle de rotation de l'arbre (ou de l'alésage) de sortie varie en
fonction de la longueur de la crémaillère.

 Ceux qui sont directement alimentés par un système rotatif


type palette, mais peuvent être aussi avec pignon et
crémaillère. Le piston est solidaire de l'axe de sortie et peut
pivoter selon un angle qui peut aller jusqu'à 270°.

FIGURE 15 : VERIN ROTATIF

VERIN SOUPLE :
 Ou vérin gonflable ; ce sont des vérins généralement gonflés
à l’air, mais pour des applications spécifiques on peut
employer l’eau, l’huile, le glycol pour sa qualité antigel. Ces
vérins, également appelés coussins gonflables sont

16
composés d’un corps en caoutchouc seul ou pris entre deux
flasques métalliques pour la fixation. Leurs fonctions
mécaniques sont très diverses :
 Fabrication dimensionnelle très aisée pour les coussins (de
100 à 1000 mm de côté), ou toutes autres formes,
 Matière fait à partir de tissu vulcanisé,
 Une faible épaisseur et un encombrement réduit,
 Adaptation aisée et force de levage importante (jusqu’à 7 à 8
bars de pression), pression uniformément répartie,
 adapté à tous types de besoin : lever, presser, déplacer,
pousser, amortir (amortisseurs pneumatiques)
 Leurs simplicités technologiques en font d’un usage très
répandu, non seulement dans l’industrie (table élévatrice et
manutentions diverses), mais également dans les secteurs
du dépannage et les services de secours (soulèvement
d’objets encombrants).

Figure 16 : VERIN SOUPLE

17
VERIN SANS TIGE :
Ce sont des vérins pneumatiques qui possèdent l'avantage d'un
encombrement réduit. Ces vérins peuvent avoir de grandes
courses. Ils sont très utilisés dans les systèmes de transfert et
robotisés. Ce type d’actionneur, différent des vérins classiques,
est de plus en plus utilisé dans les systèmes automatisés. Il
présente des avantages importants, notamment dans la
manutention de pièces relativement légères, sur des distances
importantes, en éliminant le risque de flambage des tiges de
vérins classiques.

Deux technologies :

 À accouplement magnétique

 Et à bande

Figure 17 : VERIN SANS TIGE

18
VERIN A GAZ :
Le vérin à gaz, également appelé ressort à gaz, est un tube
étanche contenant un gaz comprimé dans lequel se déplace un
piston relié à l’extérieur par une tige. Ces vérins contiennent
une petite quantité de lubrifiant pour le bon fonctionnement de
la tige.
Selon l’utilisation et l’effort nécessaire à fournir, les vérins sont
plus ou moins tarés pour servir de contrepoids pour l’ouverture
ou la fermeture de portes, de coffres à bagages, de capots
moteurs, de hayons, etc. des véhicules automobiles.
Dans le bâtiment, on les trouve pour la manœuvre des trappes
de désenfumage ou divers carters qui demanderaient un effort
physique trop important.
Dans le mobilier, on trouve de petits vérins à gaz pour
l’ouverture et la fermeture de portes qui s’ouvrent vers le haut.

VERIN SPECIAUX :
Les vérins spéciaux sont des vérins qui peuvent être utilisés
soit comme des vérins simple effet soit comme des vérins
double effet.
Ils sont réalisés à la demande et ne sont généralement pas en
stock.

Vérin avec fond mobile

Figure 18 : Vérin avec fond mobile

19
Figure 19: Vérin spécial industrie

20
4/AUTRES EXEMPLE DE VERINS :

21
FIXATION DE LA TIGE DU PISTON :
Afin de permettre le montage de la tige du piston sur la
machine, il existe plusieurs types d’accessoires de montage

22
23
24
5/ Schématisation des vérins :

25
26
6/ Reference

 www.mecaverin.com

 www.cnrtl.fr

 www.mecaverin.com/verins-hydrauliques-speciaux/

 www.mytopschool.net

 fr.wikipedia.org

27