Vous êtes sur la page 1sur 4

CAHIER IBS

CLASSIFICATION DES ALLIAGES D’ALUMINIUM


NOTICE D’INFORMATION SUR L’ALUMINIUM - 2ÈME PARTIE

Dans la première notice d’information sur l’aluminium


(voir le numéro précédent), nous avons donné une
introduction générale sur l’aluminium et les problèmes
de soudage qui peuvent survenir.
La deuxième partie donne un aperçu des différentes
sortes d’aluminium et ceci, selon les classifications
américaines et européennes.
Il existe actuellement plus de 400 alliages d’aluminium
(alliages corroyés) et plus de 200 alliages de fonderie.
La meilleure façon de mieux connaître ces alliages est
de se familiariser avec les différents systèmes utilisés
pour classifier ces matériaux.
Par ir. R. Vennekens, EWE - Institut Belge de la Soudure
ing. B. Verstraeten, IWE - Institut Belge de la Soudure
Il existe actuellement plus de 400 alliages d’aluminium (alliages corroyés) et plus de
ing. K. Broeckx, EWE - Institut Belge de la Soudure 200 alliages de fonderie (Toutes les doc.: Marc Martens)
(Traduction: M.-C. Ritzen, Institut Belge de la Soudure)

SYSTÈME AMÉRICAIN par un nombre de trois chiffres suivi modification par rapport à l’alliage Désignation des traitements
d’un point et d’un chiffre indiquant originel 5083 et le nombre 83 thermiques des alliages
En Amérique du Nord, l’Aluminium s’il s’agit d’une pièce moulée ou identifie l’alliage dans la série d’aluminium
Association inc. d’un ingot. 5xxx. Il existe des différences importantes
est responsable de la classification Désignation des alliages La seule exception dans ce système dans les propriétés des différentes
des alliages. Tant pour les alliages d’aluminium (corroyés) est la série 1xxx (aluminium pur) où séries d’alliages d’aluminium ce qui
corroyés que pour les alliages de Le premier chiffre indique l’élément les deux derniers chiffres donnent a également une influence sur leur
fonderie, il existe un livre reprenant d’alliage le plus important (Xxxx). la teneur en aluminium minimale application.
les différents types d’alliage avec Il est également utilisé pour au-dessus de 99 %. Il existe deux catégories totalement
leur composition chimique et leurs désigner les différentes séries L’alliage 1350 contient donc au différentes parmi les séries
propriétés. d’alliages d’aluminium telles que moins 99,50 % d’aluminium. surnommées: les alliages
Quand des alliages sensibles à la séries 1000, 2000 jusque 8000 Désignation des alliages de susceptibles de durcissement par
fissuration doivent être soudés, ces (voir tableau 3). fonderie traitement thermique et les alliages
livres donnent également des Le deuxième chiffre (xXxx), s’il n’est Ce système contient trois chiffres non susceptibles de durcissement.
informations très utiles. pas nul, indique s’il y a eu plus une décimale (par ex. 356.0). Cette distinction est très importante
Les alliages d’aluminium sont modification de l’alliage spécifique. Le premier chiffre (Xxx.x) désigne
subdivisés en groupes sur base de Les troisième et quatrième chiffres l’élément d’alliage principal
leurs propriétés telles que traitement identifient un alliage spécifique (Tableau 4).
thermique et mécanique et éléments dans la série. Les deuxième et troisième chiffres LES ALLIAGES D’ALUMINIUM
d’alliage principaux. Par ex. pour l’alliage 5183, le identifient l’alliage spécifique. SONT SUBDIVISÉS EN GROUPES
Les alliages (corroyés) sont chiffre 5 indique qu’il s’agit d’un Le chiffre après le point indique s’il
SUR BASE DE LEURS PROPRIÉTÉS
désignés par un nombre de quatre alliage de magnésium, le chiffre 1 s’agit d’une pièce moulée (.0) ou
chiffres et les alliages de fonderie indique qu’il s’agit de la première d’un ingot (.1 ou .2). TELLES QUE TRAITEMENT
THERMIQUE ET MÉCANIQUE ET
ÉLÉMENTS D’ALLIAGE PRINCIPAUX

Tableau 3: Désignation des alliages d’aluminium corroyés Tableau 4: Désignation des alliages d’aluminium de fonderie
quand on examine l’influence du
soudage sur ces deux catégories
de matériaux.
Les séries 1000, 3000 et 5000
ne peuvent être durcis que par
écrouissage.
Les alliages des séries 2000,
6000 et 7000 sont susceptibles
de durcissement par traitement
thermique.
La série 4000 contient les deux
catégories.
Les alliages de fonderie des séries
200, 300, 400 et 700 sont
susceptibles de durcissement par
traitement thermique.
L’écrouissage n’est généralement

XX Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 MET49A11 /Versie # 3 Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 XX
CAHIER IBS

pas utilisés sur ces alliages. demandent quelque attention.


Les alliages susceptibles de Comme ces alliages ont des
durcissement obtiennent leurs propriétés mécaniques relativement
propriétés mécaniques optimales faibles, ils sont rarement utilisés
par traitements thermiques. dans les constructions. Ils sont
Le plus utilisé est la trempe après cependant utilisés en raison de leur
mise en solution suivi d’un résistance élevée à la corrosion et
vieillissement artificiel. leur bonne conductibilité électrique.
Lors de la trempe après mise en Ces alliages sont soudés avec un
solution, l’alliage est porté à une métal d’apport en aluminium pur ou
température de ± 280 °C afin de la série 4000 (alliage de
d’avoir une mise en solution des silicium).
éléments d’alliage. - Série 2000 (alliage de Cu):
On réalise ensuite une trempe Ces alliages peuvent être traités
(souvent dans de l’eau) et on thermiquement. La résistance à la
obtient ainsi une solution sursaturée traction varie de 186 à 427
à température ambiante. N/mm2. Ce sont des alliages
On applique ensuite souvent un d’aluminium-cuivre (0,7 - 6,8 %) à
traitement de vieillissement qui résistance élevée, souvent utilisés
provoque une précipitation d’une dans l’industrie aéronautique et
partie des éléments d’alliage pour spatiale. Certains de ces alliages
obtenir ainsi les propriétés sont considérés comme non
souhaitées. soudables (fissuration à chaud et
Il existe deux types de processus sensibilité à la corrosion sous
de vieillissement: premièrement, le tension). D’autres peuvent être
vieillissement naturel qui se passe à soudés avec des procédés de
température ambiante et soudage à l’arc quand on suit une
deuxièmement, le vieillissement procédure de soudage correcte.
artificiel qui se produit à Comme métal d’apport, on utilise
température plus élevée. la série 2000 (si on exige la même
De nombreux alliages susceptibles résistance) ou la série 4000 (avec
de durcissement sont utilisés dans du silicium ou aluminium et cuivre)
des constructions soudées à l’état en fonction de l’application. Tableau 5: Désignation de l’état de livraison
trempé après mise en solution et Certains alliages “non soudables”
vieilli artificiellement. sont soudés avec succès avec le
procédé Friction Stir.
- Série 3000 (alliage de Mn):
Ce sont des alliages aluminium-
LES ALLIAGES SUSCEPTIBLES DE manganèse (0,05 - 1,8 % Mn). La
DURCISSEMENT PAR TRAITEMENT résistance maximale à la traction
est de 110 à 283 N/mm2. Ce
THERMIQUE ET LES ALLIAGES
sont des alliages ayant une
NON SUSCEPTIBLES DE résistance modérée avec une
DURCISSEMENT bonne résistance à la corrosion et
une bonne capacité de mise en
œuvre et pouvant être utilisés à
Les alliages non susceptibles de haute température (casseroles et
durcissement atteignent leurs poêles, échangeurs de chaleur, ...).
propriétés mécaniques optimales Ces alliages peuvent être soudés
après écrouissage (la résistance avec un métal d’apport de la série
augmente avec l’importance de 1000 (à déconseiller), la série
l’écrouissage). 4000 et la série 5000, en
Le système pour la désignation du fonction de la composition et de
traitement thermique est repris au l’application.
tableau 5. - Série 4000 (alliage de Si):
Une série de lettres et de chiffres C’est la seule série qui contienne
est ajoutée au nombre désignant des alliages susceptibles de
l’alliage (ex. 6061-T6). durcissement par traitement
En plus de ces désignations de thermique et non susceptibles de
base (tableau 5), il y a encore durcissement. Ce sont des alliages
deux subdivisions: l’une concerne aluminium-silicium (0,6 - 21,5 % Les alliages aluminium-manganèse (0,05 - 1,8 % Mn) peuvent être utilisés à haute
la lettre H (écrouissage - tableau 6) Si). Quand on allie du silicium à température (casseroles et poêles, échangeurs de chaleur, ...)
et l’autre la lettre T (traitement de l’aluminium, on a un point de
thermique - tableaux 7a et 7b). fusion plus faible et une meilleure Tableau 6: Subdivisions de H – écrouissage
Les séries d’alliages d’aluminium fluidité à l’état fondu. Ces
et leurs propriétés propriétés sont souhaitables tant
- Série 1000 (aluminium pur): pour le soudage que pour le
Cette série ne peut pas être traitée brasage. Quand on ajoute un peu
thermiquement. La résistance à la de silicium, l’alliage n’est pas
traction varie de 69 à 186 susceptible de durcissement par
N/mm2. Elle a une excellente traitement thermique. Ces alliages
résistance à la traction dans un avec du magnésium ou du cuivre,
large domaine de température. en plus du silicium, peuvent être
Cette série est souvent désignée trempés après mise en solution.
comme aluminium pur (min. 99,00 Ces métaux d’apport ne peuvent
% Al). Ces alliages sont soudables être appliqués que quand la
mais ont un faible intervalle de construction soudée est ensuite
fusion de sorte que des procédures traitée thermiquement.
de soudage acceptables - Série 5000 (alliage de Mg):

XX Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 MET49A11 /Versie # 3 Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 XX
CAHIER IBS

Ce sont des alliages d’aluminium- chimique et forme des produits


magnésium (0,2 - 6,2 % Mn) ayant corroyés - Partie 2 : système de
une résistance à la traction de 125 désignation fondé sur les symboles
à 352 N/mm2. Ils ne sont pas chimiques.
susceptibles de durcissement par EN 573-3: Aluminium et alliages
traitement thermique et ont la d’aluminium - Composition
résistance la plus élevée de ce chimique et forme des produits
groupe. Ces alliages sont très corroyés - Partie 3 : composition
soudables et peuvent donc être chimique.
utilisés pour diverses applications. EN 573-4: Aluminium et alliages
Ces alliages sont souvent soudés d’aluminium - Composition
avec des métaux d’apport choisis chimique et forme des produits
sur base de la composition du corroyés - Partie 4 : forme des
métal de base et de l’application. produits.
Les alliages de cette série ayant Base pour la codification
plus de 3 % Mg ne peuvent être La désignation de l’aluminium et
utilisés au-dessus de 65 °C car ils des alliages d’aluminium se fait sur
base des symboles chimiques
souvent suivis de chiffres donnant la
pureté de l’aluminium ou la teneur
LE SYSTÈME EUROPÉEN POUR LA nominale de l’élément en question.
CLASSIFICATION DES ALLIAGES La meilleure façon de mieux connaître les alliages est de se familiariser avec les Ces données sont reprises dans
D’ALUMINIUM EST COMPARABLE différents systèmes utilisés pour classifier ces matériaux l’EN 573-3.
AU SYSTÈME AMÉRICAIN ET EST Normalement, ces indications sont
DÉCRIT DANS L’EN 573 POUR placées entre crochets après le
applications soudées. La plupart 7000, peuvent être soudés avec quatrième chiffre.
LES ALLIAGES CORROYÉS sont des produits extrudés. Ces des métaux d’apport de la série La désignation peut être précédée
alliages sont sensibles à la 5000. des lettres AW: A pour aluminium
peuvent alors devenir sensibles à la fissuration à chaud et doivent donc et W pour “wrought” (alliage
corrosion sous tension. Les alliages être soudés avec suffisamment de SYSTÈME EUROPÉEN corroyé).
ayant moins de 2,5 % Mg peuvent métal d’apport. Un métal d’apport Exemples:
être soudés avec des métaux des séries 4000 ou 5000 peut Le système européen pour la Désignation normale: EN AW-
d’apport des séries 5000 et être utilisé. classification des alliages 5052 ou EN AW-5052[AlMg2,5]
4000. Avec plus de 2,5 Mg, - Série 7000 (alliage de Zn): d’aluminium est comparable au Désignation spéciale: EN AW-
seule la série 5000 peut être Ce sont des alliages d’aluminium- système américain et est décrit AlMg2,5.
utilisée comme métal d’apport avec zinc (0,8 - 12 % Zn) susceptibles dans l’EN 573 pour les alliages Codification pour les alliages
une composition appropriée au de durcissement par traitement corroyés. (corroyés) d’aluminium non alliés
métal de base. thermique avec une résistance EN 573-1: Aluminium et alliages Le symbole Al est suivi de la teneur
- Série 6000 (alliage de Mg-Si): variant de 220 à 605 N/mm2. Ils d’aluminium - Composition en aluminium pur avec une ou deux
Les alliages de cette série sont appartiennent aux alliages chimique et forme des produits décimales.
susceptibles de durcissement par d’aluminium ayant la résistance la corroyés - Partie 1 : système de Exemples: EN AW-1199[Al
traitement thermique. plus élevée. Comme pour la série désignation numérique. 99,99] ou EN AW-1070[Al 99,7]
La résistance à la traction varie de 2000, certains sont considérés Cette norme fait partie d’une série Quand on ajoute une faible teneur
125 à 400 N/mm2. Ce sont des comme non soudables avec des de quatre normes. d’un élément, le symbole de celui-ci
alliages d’aluminium-magnésium- procédés de soudage à l’arc, les Les autres normes sont: suit la teneur en aluminium pur.
silicium (Mg et Si = ±1%) qui sont autres bien. Les alliages soudables, EN 573-2: Aluminium et alliages Exemple: EN AW-1100[Al
souvent utilisés dans des comme par exemple les alliages d’aluminium - Composition 99,0Cu].

Tableau 7a: Subdivisions de T - traitements thermiques Tableau 7b: Subdivisions de T - Traitements thermiques dans l’ordre chronologique

XX Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 MET49A11 /Versie # 3 Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 XX
CAHIER IBS

l’état Hx8, en partant de la


résistance minimale à la traction à BIBLIOGRAPHIE
l’état recuit. (Voir tableau 8)
Indication des traitements •NIL - “Laskennis opgefrist”
thermiques Traduction de “Job knowledge for Welders” de TWI Connect par Co
Celle-ci est analogue au système van der Goes, Rédaction Lastechniek
américain et est décrite en détail
dans la norme EN 515 - •”Understanding Aluminium Alloys”
Aluminium et alliages d’aluminium - Welding Journal, avril 2002, pp. 77-80
Produits corroyés - Désignation des
états métallurgiques. •Aluminiumcentrum (Nederland)
Het lassen van aluminium (I) Algemeen
QUELQUES ALLIAGES Het lassen van aluminium (II) TIG-lassen
D’ALUMINIUM FORT Het lassen van aluminium (III) MIG-lassen
UTILISÉS Het lassen van aluminium (IV) Weerstandslassen

Le tableau 9 reprend les alliages •”Fouten bij het lassen van aluminium en hoe ze te voorkomen”
A l’aide du tableau 8, on peut déduire la d’aluminium les plus courants avec R. Vennekens, Lastijdschrift/Revue de la Soudure 3/2000, pp. 4-13
résistance minimale à la traction de l’état leur composition. Les anciennes
Hx8, en partant de la résistance dénominations françaises et •”Slimme constructie werkt kostenbesparend”
minimale à la traction à l’état recuit allemandes y sont mentionnées H. Lammertz, H. Brantsma, EWE, Aluminium 4/98, pp. 27-29
pour information.o
•”Combinatie van laser en plasmaboog”
Lastechniek, novembre 1998, pp. 9-12
Codification des alliages
d’aluminium (corroyés) •”Lasmetallurgie der metalen buiten het ijzer”
L’alliage est désigné par Al suivi Prof. dr.ir. E. Wettinck, Laboratoire Métallurgie Non Ferr., RUG
par les principaux éléments Welding Handbook Vol. 3, part 1, Materials and Applications, 8th
d’alliage avec indication de la Ed., 1996
teneur de l’élément. On ajoute Ir. R. Vennekens, EWE, FweldI - American Welding Society, pp. 1-120
quatre éléments au maximum. Institut Belge de la Soudure
Exemples: EN AW-2014[Al •”Het lassen van aluminium en aluminiumlegeringen”
Cu4SiMg] ou EN AW-7050[Al R. De Mulder (ESAB) - Conférences Technologiques IBS
Zn6CuMgZr]. On ajoute parfois
une lettre pour des applications • “Het lassen van aluminium en aluminiumlegeringen”
spéciales. R. Vennekens, B. Verstraeten “BIL Workshops 2000”
Exemple: EN AW-1350[EAl 99,5]
- applications électriques. • “Porositeit bij het lassen van aluminium - Technische Gegevens”
Codification des alliages de
fonderie •EN 573-1: Aluminium and aluminium alloys - Chemical composition
Celle-ci est comparable au système and form of wrought products - Part 1: Numerical designation system
américain. EN 573-2: Aluminium and aluminium alloys - Chemical composition
Indication de la dureté (H) and form of wrought products - Part 2: Chemical symbol based
Celle-ci est également comparable designation system
au système américain. Le deuxième EN 573-3: Aluminium and aluminium alloys - Chemical composition
chiffre après H donne le degré and form of wrought products - Part 3: Chemical composition
d’écrouissage; Hx8 est la dureté la EN 573-4: Aluminium and aluminium alloys - Chemical composition
plus élevée obtenue dans une and form of wrought products - Part 4: Forms of products.
production normale. A l’aide du
tableau 8, on peut déduire la •EN 515 - Aluminium and aluminium alloys - Wrought products -
résistance minimale à la traction de Temper Designations

Le tableau 9 reprend les alliages d’aluminium les plus courants avec leur composition

XX Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 MET49A11 /Versie # 3 Métallerie 49 — Spécial soudage — Avril 2003 XX