Vous êtes sur la page 1sur 10

CM1 : Chapitre VI.

Flambement des éléments

Chapitre VI. FLAMBEMENT DES ELEMENTS

1. Flambement simple

Le flambement est un phénomène très dangereux, il affecte les pièces simplement


comprimées ainsi que les pièces comprimées et fléchies. Il est dit simple pour les pièces
comprimées sans flexion.

1.2. Contrainte d’Euler

Le flambement se produit pour un effort de compression atteignant une valeur critique. En ce


moment l’élément fléchit suivant une direction (y ou z).

Selon Euler la contrainte critique théorique susceptible de produire un flambement est la


suivante :

1
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments

Sont respectivement l’élancement et le rayon de giration

; :

Et lf : longueur de flambement

L’analyse de cette fonction et le tracé de sa variation en fonction de l’élancement laisse


apparaître sa régression avec l’augmentation de l’élancement. Ceci affirme le fait que le
flambement est un phénomène accentué pour les pièces les plus élancées.

Figure 1. Courbe de variation de contrainte critique d’Euler en fonction de l’élancement

1.2.1. Elancement intermédiaire et l’élancement réduit

Pour σcr égale à fy, l’élancement obtenu est appelé élancement intermédiaire noté λ1.

On en déduit sa valeur qui est : λ1 = 93.91 ε élancement intermédiaire

Il est défini par ailleurs un autre élancement nommé élancement réduit, noté ߣ̅

ߣ̅ = λ / λ1 élancement réduit

Le flambement n’est pas à considéré si ߣ̅ ≤ 0,2

1.2.2. Longueur de flambemen

Le flambement peut se produire suivant l’axe « y » ou bien suivant l’axe « z ». on note lfy
pour le flambement autour de l’axe y et lfz si le flambement se produit autour de l’axe z. La
longueur de flambement dépend du maintien des extrémités de l’élément dans chaque plan.

2
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments

Si on considère l0, la longueur initiale de la pièce, le tableau suivant donne certaines longueurs
de flambement (les plus fréquents).

1.3. Vérification selon la réglementation du flambement simple

Il y a risque de flambement si : ߣ̅ > 0.2


En ce cas, la sollicitation N de compression simple doit satisfaire à :

α : est coefficient d’imperfection se déduit du tableau suivant :

Tableau 1. Facteur d’imperfection α

3
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments

Le choix de la courbe de flambement des pièces est obtenu en utilisant le tableau 2 dans ce qui
suit.
Tableau 2. Choix de la courbe de flambement correspondant à une section

4
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments

࣑ : est le coefficient de réduction qu’on peut déterminer à partir du tableau 3 en fonction du


mode de flambement à considérer, graphiquement en utilisant les courbes du règlement ou
analytiquement par application des formules précédentes..

Tableau 3. Valeurs de ࣑

5
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments

1.4. Récapitulatif des étapes de calcul


 Détermination de l’effort interne de compression Nsd
 Classification de la section

 Calcul des élancements

Avec λ1 = 93.91 ε

λy = lfy / iy

λz = lfz /iz
 Choix de la courbe de flambement et déduction

de α Détermination de ߯ :

 Vérification de la résistance

6
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments

2. Flambement composé (sans risque de déversement)


Les éléments sollicités simultanément en flexion et en compression axiale, doivent satisfaire à
diverses conditions, selon la classe de leur section transversale.

ܰ௦ௗ ‫ܭ‬௬ ‫ ܯ‬௦ௗ௬ ‫ܭ‬௭‫ ܯ‬௦ௗ௭


൦ ൪+ ൦ ൪+ ൦ ൪≤ 1݈ܿܽ‫݁ݏݏ‬1݁‫ݐ‬2
ܰ௣௟ ‫ ܯ‬௣௟௬ ‫ ܯ‬௣௟௭
߯௠ ௜௡ ߛ
௠ଵ ߛ ௠ଵ ߛ ௠ଵ

ܰ௦ௗ ‫ܭ‬௬ ‫ ܯ‬௦ௗ௬ ‫ܭ‬௭‫ ܯ‬௦ௗ௭


൦ ൪+ ൦ ൪+ ൦ ൪≤ 1݈ܿܽ‫݁ݏݏ‬3
ܰ௣௟ ‫ ܯ‬௘௟௬ ‫ ܯ‬௘௟௭
߯௠ ௜௡ ߛ ߛ
௠ଵ ߛ ௠ଵ ௠ଵ
Npl = A.fy

7
CM1 : Chapitre VI. Flambement des éléments
Tableau 4. Facteurs de moment uniforme équivalent, βM