Vous êtes sur la page 1sur 13

6.

PROCEDES DE MODULATION PAR IMPULSIONS - DEMODULATION


6.1. Introduction théorique
Les techniques de modulation par impulsions peuvent être devisées en
• PAM modulation • PPM modulation • PDM modulation • PFM modulation
d’impulsions en d’impulsions en phase d’impulsion en durée d’impulsion en
amplitude fréquence

Dans ce chapitre, nous nous intéresserons à la PAM qui est fréquemment utilisée comme étage pour les autres
types de modulation. La PFM est étudiée chapitre 4.7.
En principe, l’information peut être récupérée à l’aide d’un filtre passe-bas à partir d’un signal PAM à condition que
le filtre ait une fréquence de coupure fg telle que fg = f = f inf max et que le théorème d’échantillonnage soit vérifié
au niveau du transmetteur. Si l’on observe le spectre en fréquence d’une oscillation PAM (voir fig. 6.1.1) on peut
constater que le filtre passe-bas n’utilise qu’une faible partie de la puissance transmise.

Fig. 6.1.1

L’amélioration du rendement de puissance peut être obtenu à l’aide du circuit d’échantillonnage et de maintient qui
charge le condensateur durant le court instant de fermeture de l’interrupteur. La charge et la tension, sont
maintenues jusqu’à l’impulsion suivante d’ouverture.
Il est nécessaire, à ce niveau, d’avoir une grande constante de temps de décharge. Ceci est rendu possible à l’aide
d’une grande résistance du circuit ouvert et une grande résistance d’entrée du circuit suivant. Le commutateur du
circuit d’échantillonnage et de maintient doit être synchronisé avec l’échantillonnage du modulateur.

Fig. 6.1.2
Principe du circuit d’échantillonnage et de maintient

Fig. 6.1.3
Signaux théoriques du circuit ci-dessus

57
6.2. Démodulation d’un signal PAM à l’aide d’un filtre passe-bas
GENERALITES
La démodulation d’un signal modulé en amplitude par impulsions fait l’objet de ce chapitre. Le signal démodulé
peut être audible.
Démoduler le signal PAM à l’aide d’un des deux filtres de l’étage de démodulation PAM et du filtre passe-bas
commutable.
Mesurer alors les tensions et les spectres des tensions spécifiées fig. 6.2.1 pour différentes périodes
d’échantillonnage.
MODULATION DEMODULATION

Conditions d’expérience :
U inf f = 1 KHz û = 1.5V Us f = 8 KHz niveau TTL Us f = 4 KHz niveau TTL

Le signal de commutation est obtenu à l’aide d’une impulsion de durée d’environ 15 µs.

Fig. 6.2.2
58
Fig. 6.2.3
Question 1 : Quelle différence peut-on observer entre les 2 sorties des filtres?
Réponse:

Question 2 : Quelles fréquences sont audibles à la sortie lorsque la fréquence d’information f inf = 1 KHz est
échantillonnée par une fréquence f S = 4 KHz?

Réponse:

Question 3 : Qu’entend-on à la sortie lorsque le signal bipolaire PAM est constitué d’un signal PAM unipolaire
additionné à une tension DC avant l’étage de modulation ?
Réponse:

59
Question 4 : Quel est l’effet d’un changement de la durée de l’impulsion d’échantillonnage sur la tension de sortie?
(Utiliser des signaux carrés de fréquences 4 KHz et 8 KHz pour cette expérience).
Réponse:

Question 5 : A quelle fréquence d’échantillonnage un discours devient-il compréhensible?


Afin de pouvoir répondre, utiliser une fréquence d’échantillonnage variable ou utiliser le circuit ci-dessous
permettant d’obtenir une fréquence d’échantillonnage variable.

MODULATION DEMODULATION

Fig. 6.2.4

Réponse:

60
6.3. Démodulation d’un signal PAM par utilisation d’un circuit d’échantillonnage et de maintient et d’un
filtre passe-bas
Lors de l’utilisation d’un filtre passe-bas pour la démodulation d’un signal PAM, seulement une faible part de
l’énergie contenue au niveau du spectre est utilisée.
Ceci peut être remédié par l’intermédiaire d’un échantillonneur bloqueur. Ce dernier est utilisé afin d’obtenir une
tension de sortie en forme d’escalier au niveau du spectre de sorte que l’amplitude du signal d’information
devienne de plus en plus élevée.
L’échantillonneur bloqueur est représenté sur le Banc de Démodulation par un symbole d’interrupteur. La fig. 6.3.1
montre la structure du circuit.

Symbole Circuit

Fig. 6.3.1

A l’aide du circuit ci démoduler un signal PAM et mesurer les tensions spécifiées.

Schéma MODULATION DEMODULATION

Fig. 6.3.2

61
Conditions d’expérience
U inf f = 1 KHz û = 1V US f = 8 KHz niveau TTL

Fig. 6.3.3
Question : En quoi la démodulation par l’échantillonneur bloqueur diffère t elle de la démodulation par un filtre
passe bas.
Réponse :

62
6.4. Multiplexage temporel
Afin de transmettre plusieurs signaux modulés en amplitude par impulsion sur une même ligne, le signal d’entrée
doit être échantillonné par une porteuse sous forme d’impulsion. Chacun des canaux doit être échantillonné de
façon décalée. Le signal PAM doit être appliqué à un démultiplexeur pour séparer les différents canaux au niveau
du récepteur.
Ce démultiplexeur doit être synchronisé avec le multiplexeur du transmetteur. La technique de multiplexage
temporel PAM est un multiplexage temporel simple.
En radio stéréo, une forme spéciale de multiplexage temporel est utilisée. Les deux signaux des canaux droit et
gauche peuvent être récupérés à partir de signaux stéréo multiplexées comme par exemple à l’aide d’un
interrupteur décodeur commutant à l’aide d’un signal de 38 KHz (voir chapitre 6.5),
Générer un multiplexage temporel PAM 2 voies puis le démoduler à l’aide du circuit ci-dessous. Mesurer les
signaux demandés et expliquer le principe du démultiplexeur.
Schéma MODULATION

DEMODULATION

Fig. 6.4.1
Conditions d’expérience:
U inf1 f = 1 KHz û = 1,5V

U inf 2 f = 500 Hz û=1V

US f = 8KHz niveau TTL

63
Fig.6.4.2

64
6.5. Démodulation d’un signal stéréo avec un décodeur d’interrupteur
GENERALITES
Un signal stéréo peut être représenté comme un cas particulier de signaux PAM.

Fig. 6.5.1 Structure d’un signal stéréo


Le signal Somme est produit lorsque les signaux des deux canaux sont additionnés (U L+R ). Le signal peut être
transmis et audible par un récepteur mono.
Afin de régénérer les tensions et U R , il est nécessaire d’avoir la différence des 2 signaux. Ceci est effectué en
additionnant U L avec la tension inverse de U R .

Le signal différence ou signal supplémentaire stéréo est modulé en amplitude par une porteuse de 38 KHz. La
porteuse est ensuite supprimée. L’onde pilote ou fréquence pilote est transmise à 19 KHz au lieu de 38 KHz.
L’utilisation de décodeur d’interrupteur est très populaire car elle est très simple. La synchronisation et le décodage
sont réalisés par un seul et même module.
Générer un signal similaire au signal stéréo multiplex à l’aide du Banc de Modulation et au Banc de Démodulation.
Mesurer alors les tensions spécifiées fig. 6.5.4.
Les différences par rapport au signal multiplex sont:
1 -la fréquence de la porteuse est de 20Khz et non de 38Khz
2-la porteuse est sinusoïdale et non carrée
3-il n’y a pas de transmission d’onde pilote

Fig. 6.5.2
Conditions d’expérience:
UT f = 20 KHz û=7V

UL f = 1 KHz û=1V

UR f = 500 Hz û = 0.5 V

65
En changeant l’amplitude de la tension U T , la tension de sortie U MPX est telle que l’on peut facilement distinguer
les deux signaux originaux (500 Hz, 1 KHz) de l’enveloppe du signal stéréo multiplex.
Il est cependant possible d’obtenir la tension U MPX uniquement à l’aide du Banc de Modulation suivant le schéma
ci-dessous. (Dans ce cas, la tension U L +R ne peut être mesurée simultanément avec la tension U L −R et U MPX .

Fig. 6.5.3

Fig. 6.5.4

66
Question 1 : Pourquoi peut-on considérer le signal stéréo multiplex comme un signal issu d’un multiplexage
temporel?
Réponse:

Question 2 : Quel serait le résultat d’une utilisation d’une porteuse sinusoïdale au lieu d’une porteuse carrée ?
U T = signal sinusoidal

U T = signal carré

Réponse:

67
Du fait que le signal stéréo soit un signal de multiplexage temporel, il peut être facilement généré.
Câbler le montage ci-dessous fig. 6.5.5 et comparer la tension U MPX à la tension de sortie du circuit précédent.

Schéma MODULATION

Fig. 6.5.5
Conditions d’expérience:
UT f = 20 KHz niveau TTL

UL f = 1 KHz û=1V

UR f = 500 Hz û = 0.5 V

Réaliser un modulateur permettant de générer un signal similaire au signal stéréo multiplex. Expliquer le
fonctionnement du circuit
MODULATION DEMODULATION

Fig. 6.5.6
Conditions d’expérience:
U S f = 20 KHz û = 2.5V UL f = 1 KHz û = 0…..1.5 V

UR f = 500 Hz û = 0…..1.5 V· U P f = 20 KHz û = 0…..8V

68
Démoduler un signal stéréo multiplex à l’aide de la fig. 6.51 et décrire les différentes fonctions du circuit.
Schéma. MODULATION

DEMODULATION

Conditions d’expérience sur le banc de modulation


U S f = 20 KHz û = 2.5V UL f = 1 KHz û=1 V

UR f = 500 Hz û = 0.5 V UP f = 20 KHz û = 3 V

Conditions d’expérience sur le Banc de Démodulation


Le point de fonctionnement du Trigger de Schmidt est fixé par la tension continue (U DC ) afin d’effectuer une bonne
séparation des canaux U L et U R

69