Vous êtes sur la page 1sur 138

PREFACE

Le concept de développement humain vise à placer l’homme au centre du développement, avec comme principal objectif d’améliorer sa qualité de vie et ses opportunités de choix. Il constitue l’axe principal de travail du PNUD. Depuis 1990, année de la parution du premier rapport mondial sur le développement humain, plusieurs thèmes ont été abordés au niveau mondial, régional et au sein de chaque pays, faisant de ce rapport un outil de plaidoyer pour le Développement Humain, mais également un outil pour susciter un dialogue et des débats afin d’orienter les actions en vue du progrès du développement de l’individu. Dans ce cinquième rapport national sur le développement humain (RNDH) à Madagascar, le concept de développement humain est appliqué aux problèmes de l’emploi en général et au rôle des micro-entreprises à cet égard. Les travaux du rapport ont démarré avant la crise politique en cours ; de ce fait, l’importance du thème s’est vue renforcée au regard des effets délétères de la crise sociopolitique sur l’activité économique et l’emploi, surtout dans le secteur informel.

Par ailleurs, l’expérience internationale a montré qu’une croissance rapide a peu d’impact sur la réduction de la pauvreté sans une expansion du travail décent (création de plus et de meilleur emploi). Ainsi, sans emploi décent, la réduction de la pauvreté est illusoire, c’est d’ailleurs une des raisons à l’origine de l’introduction de la cible emploi dans l’objectif n°1 des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Le rapport montre qu’en dépit des progrès accomplis dans le domaine économique, le problème de l’emploi et du revenu issu de cet emploi reste d’actualité et nécessite la contribution et les engagements de tous. Il est également mis en exergue que l’éducation et la formation jouent un rôle important dans l’atteinte d’un meilleur emploi et d’un meilleur revenu à travers une augmentation de la productivité, et qu’une réflexion en

profondeur sur les curricula de l’éducation et de la formation ainsi que sur les étapes et le choix des secteurs

à développer est crucial.

Ce rapport paraît à point nommé, car la récurrence des crises politiques à Madagascar, consécutivement à

des périodes de croissance plus ou moins soutenues, suscite des interrogations sur la capacité du système

à promouvoir une politique de redistribution favorable aux pauvres, à travers l’emploi décent notamment.

En effet, une politique de développement efficace doit être axée sur l’amélioration des conditions et de la qualité de vie des pauvres pour qu’ils puissent participer à la croissance et bénéficier des fruits de celle-ci de manière équitable et durable. Autrement dit, il faudrait améliorer significativement les revenus des pauvres et cela ne peut se faire qu’à travers une plus grande création d’emplois générant des revenus pouvant extraire le travailleur et sa famille de la pauvreté de manière durable.

Je forme le vif espoir que cette cinquième édition du rapport national sur le développement humain contribuera

à enrichir les discussions et les débats sur l’amélioration de la politique de l’emploi, qu’elle accordera une plus grande attention au secteur des micro-entreprises dont le rôle dans la création d’emploi n’est pas négligeable et, enfin, qu’elle contribuera de manière globale à l’amélioration des politiques de développement à Madagascar.

J’adresse mes félicitations et mes remerciements à toute l’équipe qui a participé à l’élaboration de ce rapport qui, élaboré avec l’appui du PNUD, est l’expression libre de personnalités scientifiques et techniques issues des forces vives de la nation.

M I C R O

E N T R E P R I S E S ,

E M P L O I

E T

D E V E L O P P E M E N T

H U M A I N

1

MEMBRES DE L’EQUIPE CHARGEE DE LA REDACTION DU RNDH 2010

Equipe technique PNUD

Nicolas Kazadi Fara Ravololondramiarana Michèle Rakoto-Andrianaly

Comité de pilotage

Christian Ntsay, Représentant de l’OIT Patrick Gilabert, Représentant de l’ONUDI Nicolas Kazadi, Conseiller économique principal du PNUD

Equipe de consultants

Gérard Ravelomanantsoa, Directeur Général de l’INSTAT Ida Rajaonera, Directeur Général Adjoint de l’INSTAT Eric Rakotomanana, INSTAT Tiaray Razafimanantena, INSTAT Harivelo Rajemison, INSTAT Patrick Randriankolona, INSTAT Mamitiana Rasolofoson, INSTAT Tahiana Randriantoandro, INSTAT Jimmy Rajaobelina, INSTAT Maminirina Ralaivelo, INSTAT

2

M I C R O

E N T R E P R I S E S ,

E M P L O I

E T

D E V E L O P P E M E N T

H U M A I N

SOMMAIRE

SOMMAIRE .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

3

LISTE DES TABLEAUx

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

5

LISTE DES GRAPHIQUES

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

7

LISTE DES

CARTES .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

7

SIGLES ET ACRONYMES

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

8

VUE

D’ENSEMBLE .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

9

INTRODUCTION

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

15

CHAPITRE 1 : CONCEPTS, DEFINITIONS ET APPROCHE METHODOLOGIQUE

 

.17

1.1.

Concepts du développement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

18

1.2.

Concepts autour de la micro-entreprise

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

18

1.2.1.

Essai de définition de la micro-entreprise dans le cadre de l’étude

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

18

1.2.2.

Proposition de typologie des micro-entreprises pour le

 

20

CHAPITRE 2 : LE DEVELOPPEMENT HUMAIN A

 

.21

2.1

Situation du développement humain national

 

22

2.1.1.

Indicateur De Développement Humain (IDH)

22

2.1.2.

Disparités de genre dans le développement

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

24

2.1.3.

Indicateur sexos-pécifique de développement humain

 

24

2.1.4.

Indicateur de la participation des femmes

 

26

2.2.

Indicateurs de développement humain selon les régions

 

26

2.2.1.

Indicateur du développement humain

 

26

2.2.2.

Indicateur sexo-spécifique du développement humain

 

27

2.2.3.

Evolution des indicateurs de développement humain régionaux entre 2005 et 2008

 

29

2.3.

Analyse et évolution des composantes du développement humain à

 

31

2.3.1.

Indicateurs démographiques

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

2.3.2.

Evolution économique récente

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

31

2.3.3.

Evolution de

 

la

santé .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

33

2.3.4.

Evolution de

l’éducation

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

34

2.3.5.

Evolution des conditions de vie de ménages au niveau national

 

35

2.4.

Evolution de la pauvreté et de l’inégalité

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

36

2.4.1.

2.4.2.

Conclusion et recommandations

Evolutions de

la pauvreté au niveau national .

. au niveau des régions. .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Evolution de la pauvreté

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

36

41

44

CHAPITRE 3

: PROBLEMATIQUE DE L’EMPLOI .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

47

3.1.

Situation sur le marché du travail

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

48

3.1.1.

Caractéristiques de l’offre de travail

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

48

3.1.2.

Structures

de

l’emploi .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

52

3.1.3.

Conditions d’activité

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

53

3.2.

Emploi et développement humain

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

63

3.2.1.

Croissance pro-pauvres

 

et caractéristiques du marché du travail

 

63

3.2.2.

Emploi

et accumulation du capital humain .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

64

3.2.3.

Emploi et capital social

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

66

3.2.4.

Emploi

et disparités du

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

69

3.3.

Micro-entreprises et transformation sur le marché du travail

 

70

3.3.1.

Micro-entreprises et mobilité intersectorielle du travail

 

70

3.3.2.

Contributions et capacités des micro-entreprises dans la création d’emplois

 

71

M I C R O

E N T R E P R I S E S ,

E M P L O I

E T

D E V E L O P P E M E N T

H U M A I N

3

 

R A P P O RT

N AT I O N A L

S U R

 

L E

 

D E V E L O P P E M E N T

H U M A I N

2 0 1 0

3.3.3.

Micro-entreprises et qualité du travail

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

74

3.3.4.

Micro-Entreprises et productivité du travail .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

76

3.3.5.

Micro-Entreprises et rémunération du travail

 

78

3.3.6.

Micro-Entreprises et législation du travail : un respect mitigé des principes

 

et des droits fondamentaux au

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.