Vous êtes sur la page 1sur 14

Le siecle des lumieres

Le 18eme siècle
- Introduction

Au XVIIIe siècle, un nouveau courant de pensée apparait en Europe,


Il s’agit d’une période de l’époque moderne qui a contribué a
dépassé l’ignorance et promouvoir les connaissances. C’est le siècle
de lumière, siècle de la raison, la quête du bonheur et de
liberté. Cette période a dégagé des hommes intellectuels, a assuré
les droits des individus et elle s’est efforcée à parvenir à la liberté et
la tolérance.

 L’élaboration de l’Europe avant le 18éme siècle :


Tout d’abord, la situation politique et sociale tendit à se modifier en
France ailleurs en Europe au début du 18 Siècle. Mais l’aperçu,
c’était que la situation financière était devenue catastrophique sous
les règnes du régent Philippe d’Orléans de Louis 15 et Louis 16. Ces
rois fameux, faibles au prise avec un régime de fête purent rien
faire face aux difficultés financières qui aboutiront à une impasse et
susciteront le peuple envers la monarchie.

Parallèlement, la bourgeoisie riche poursuivie son ascension


irréversible, elle devint une force politique et s’exprima
publiquement ; D’un autre terme, la monarchie et la noblesse
n’étaient plus qu’une façade sans crédibilité. Le règne de la

La bourgeoisie financière commença. On assista alors au


commencement du capitalisme, au développement du commerce,
au début de l’industrialisation pour clarifier la découverte des
nouvelles techniques comme : l’amélioration de la médecine et
l’adoption d’une meilleure alimentation.

Après une voile sur une vie misérable et ardue, le marin lui a
apparue un paradis. C’est le début d’une nouvelle période qui libère
les esprits, en vue de la découvrir, il faut résoudre l’énigme en
répondant aux questions suivantes :

Que signifie le terme siècle de lumière ?


Quelle est l’origine de cette dénomination ?
Quelle sont les motifs contribués à la naissance
de cette période moderne ?
Quelles sont les philosophes éminentes qui
interviennent dans le progrès de cette époque ?
Quelles sont les idées défendues par ces
philosophes ?
Quelles sont les principes de lumière ?
Le siècle de lumières:
Le siècle de lumière c'est l'expression qu'on utilise pour définir le 18eme
siècle.

Lors de cette période les philosophes et les intellectuelles échangent leurs


idées et leurs connaissances afin de contribuer au progrès de la science.

Ils veulent ainsi s'opposer à l'obscurantisme causé par les autorités


religieux et politique de l'époque.

L'obscurantisme:
L'obscurantisme est une attitude d'opposition à la diffusion et à l'instruction
des connaissances.

Durant le moyen âge, les religieux tenaient la population dans l'obscurantisme,


car ils empêchaient la propagation des nouvelles découvertes scientifiques de
l'époque.

Parlons de 18eme siècle c’est-à-dire celui que l'on appelle le siècle de lumières,
mais en fait pourquoi porte il se nom?

Est-ce que c'est parce que c'est à cette époque que l'on a inventé l'électricité?

Non pas vraiment, il est vrai que la production d'électricité été à l'étude lors
de ce siècle, mais ce n'est pas pour cette raison qu'il porte le nom de siècle de
lumières,

C'est on fait liée aux philosophes qui ont voulu sortir la société des ténèbres.
 Les Motifs De La Nouvelle Image :
 Le Départ Définitif de Louis XIV  :
Les trente-cinq dernières années de règne de Louis XIV sont
marquées par l’austérité, cette dernière est l’ensemble de
mesures mis en place par l’Etat, qui passent notamment par
des impôts plus élevés et moins de dépenses ; également
plein d’intransigeance. En conséquence les philosophes
rejettent ce régime politique, sous prétexte que le pouvoir est
détenu par un roi héréditaire. Notre Monarque ai répugné.
 La Révolution Anglaise  :
Ce renversement politique a excité la mise en scène, d’une
Monarchie Constitutionnelle, où Le Chef d’Etat est un
monarque héréditaire ou élu, et par la déclaration des droits
qui encadre les pouvoirs du Monarque Anglaise, mais le
nœud ; Cette révolution sera aperçue en France, d’un autre
terme un conflit entre La Monarchie Constitutionnelle et La
Monarchie Absolue, cela signifie que le pouvoir de Roi vient
directement de Dieu, et que le monarque possède tous les
droits. L’empire des choses les philosophes français disent
qu’ils aimaient avoir ce système en France. En somme, Le
Modèle Anglais a beaucoup influencé sur La Politique
Française.
 L’impulsion des sciences  :
Cette époque est marquée par l’actualisation des
connaissances :
En premier lieu, la diffusion Des Théories de Newton, qui
permettent de comprendre les lois de la nature, comme le
mouvement des planètes, et la gravitation universelle.
En revanche, Tout ce transfert d’informations a contribué
une idée à Diderot et Alembert de publier l’œuvre la plus
emblématique des lumières, et l’entreprise monumentale
conduit par ces deux philosophes, L’Encyclopédie ; le Préface
disait « Le but d'une Encyclopédie est de rassembler les
connaissances éparses sur la surface de la terre, d'en exposer
le système général aux hommes avec qui nous vivons et de le
transmettre aux hommes qui viendront après nous ; afin que
les travaux des siècles passés n'aient pas été des travaux
inutiles pour les siècles qui succéderont, que nos neveux,
devenant plus instruits, deviennent en même temps plus
vertueux et plus heureux, et que nous ne mourions pas sans
avoir bien mérité du genre humain. » c’est-à-dire l’ouvrage
entreprend de faire l’inventaire de tous les savoirs épars de
l’humanité pour les rendre accessible au plus grand nombre.
 La philosophie : est une activité qui consiste à se
questionner ; afin de définir et de comprendre des
concepts.
Les philosophes réfléchissent sur différent sujets tel le bien,
le mal, la justice, le bonheur, le monde et l’existence
humaine.

 Le philosophe : est un penseur, un être intellectuel


qui pratique tout sorte de science, il propose des
solutions pour réformer le système politiques et pour
libérés les gens des fausses croyances.
Alors quelles sont les caractéristiques de ses philosophes  ?

*Tout d’abord les philosophes sont des rationalistes c.à.d. ils


utilisent la raison et l’esprit critique ainsi qu’ils sont des
gens instruits qui ont fait d’excellences études, ils
s’intéressent beaucoup à la science.
*il y en a plusieurs philosophes qui défendent l’égalité la
liberté la tolérance, les très connu entre eux sont :

 Voltaire : Il est né en (1694) et mort en


(1778) à paris en France il est contre
 l’intolérance, l’esclavage, pour la
fraternité, Le respect et la liberté de
conscience, il a consacré sa vie à
combattre le fanatisme religieux, il croit à
l’existence d’un dieu-horloger, autrement
dit un dieu créature de l’univers.
 Rousseau : Jean-Jacques rousseau né en
(1712) à Genève et mort en (1778) à
Ermenonville, rousseau à joue un rôle
déterminant dans le rapport entre liberté
et autorité politique.
Selon lui, la liberté politique doit être fondée
sur (le contrat social).
 Diderot : Denis Diderot il est né en
(1713) a langres et mort en (1784) a paris,
c’est l’un des pères de l’encyclopédie qui,
a-t-elle seul, représente symboliquement
 tout la pensée des lumières pour Diderot,
il est nécessaire de bâtir une connaissance
dynamique qui ne se fonde plus sur les dog
mes ou la philosophe rationalité.
 Locke : John Locke né en (1632) en
Warrington est mort en (1704) à High
laver c’est un célèbre philosophe anglais
qui pratique aussi la politique.
Pour lui, l’humain est naturel et ses droits le
sont également.
Il rejette l’idée qu’un humain puisse être
soumis aux ordres d’un autre humain parce
qu’il est placé plus haut (La hiérarchie
sociale)
John Locke se consacre également à la
science qu’il croit juste grâce à la méthode
expérimentale.
*Donc ce qu’il faut retenir c’est que les
philosophe n’écrivent pas que des contes, des
romans mais ils exercent leur raison et leur
esprit critique dans tous les domaines.
D’ailleurs les philosophes défendent aussi des
valeurs humaines autrement dit les valeurs de
tolérance, égalité, liberté
-Les Idées des philosophe :

Politique : Economique : -Religieux :

*Dans le domaine religieux, les


*la succession de mauvaises récoltes la famine
philosophes critiquent les dogmes.
et la propagation du chômage.
Ils privilégient la tolérance
Tout cela a entrainé la révolution de 1789 (les religieuse. Ils stigmatisent
impôts élèves et les mauvaises récoltes). également le pouvoir de l’Égalise et
critiquent la non mise en pratique
Sur tout le pain qui devient de plus en plus cher. des valeurs de ses dogmes (par
exemple lorsqu’elle cautionne la
guerre).
-Les principes de siècle des lumières :

La recherche du bonheur : La foi dans la science et le La contestation sociale et


progrès : politique :
17e siècle est dominé par la
figure du Dévot. La quête du L’influence de Newton est
Tous les philosophes
bonheur terrestre a peu de essentielle. La réflexion doit se
contestent la monarchie
sens : seul compte le salut dans fonder sur l’observation et
absolue de droit divin.
l’au-delà. L’homme étant l’expérimentation.
foncièrement mauvais, il Montesquieu théorise la
convient de lutter contre ses Les philosophes pensent que la
diffusion des savoirs permettra séparation des pouvoirs
penchants mortifères pour les
l’amélioration de tous les aspects (l’esprit des lois), rousseau
passions et les plaisirs.
de la vie humaine (sauf jette les fondements de la
A la figure du dévot succède au Rousseau) démocratie (contrat sociale) ;
18e siècle celle du philosophe alors que Marivaux conteste
qui s’intéresse au bonheur l’ordre sociale inégalitaire.
terrestre.

Candide De Voltaire, propose


une philosophie de bonheur
dans ‹‹ laquelle il faut cultiver
notre jardin. › ›

Pour les libertins, le bonheur


correspond à la recherche des
plaisirs sensuels.
- Conclusion
En guise de conclusion, le siècle de lumière s’oppose à
l’obscurantisme dont les philosophes de lumière sont
ouverts au monde et sont pour toute forme de liberté. Ces
derniers cherchent à libérer les hommes de toutes
croyances et superstitions. Mais leurs idées ont touchés
peu de monde car peu de personnes savaient lire à
l’époque, ils ont tout de même réussi à modifier les idées
reçues.