Vous êtes sur la page 1sur 97

ROYAUME DU MAROC

OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail


DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

RESUME THEORIQUE
&
GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES

MODULE N°: 06 MONTAGE DE CIRCUITS


ÉLECTRIQUES

SECTEUR : ELECTROTECHNIQUE
SPECIALITE : REPARATION
D’EQUIPEMENTS
ELECTROMENAGERS
NIVEAU : QUALIFICATION

ANNEE 2006
Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Document élaboré par :

Nom et prénom EFP DR

M. TAMIMI EL HOUSSINE CQP ROUTE CN


IMMOUZER FES
Mme DINCA CARMEN CDC Génie DRIF
Electrique

Révision linguistique
-
-
-

Validation
-
-
-

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 1


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

SOMMAIRE
RESUME THEORIQUE..................................................................................................................... 5

I. SYMBOLES UTILISES DANS LES PLANS ELECTRIQUES ..................................................... 6


II. SCHÉMA ÉLECTRIQUE NORMALISÉ ................................................................................. 16
III. CIRCUITS ELECTRIQUES DES SCHEMAS D’ECLAIRAGE ............................................... 19
III.1. MONTAGE SIMPLE ALLUMAGE ................................................................................... 19
III.2. MONTAGE DOUBLE ALLUMAGE ................................................................................. 22
III.3. MONTAGE VA ET VIENT............................................................................................... 24
III.4. MONTAGE CAVE ........................................................................................................... 26
III.5. MONTAGE CINQ POSITIONS ....................................................................................... 30
III.6. COMMANDE D’UN CIRCUIT ELECTRIQUE DE TROIS ENDROITS ............................ 31
III.7. COMMANDE SÉPARÉE DE PLUSIEURS CIRCUITS ELECTRIQUES ......................... 33
III.8. - APPLICATION DU COMMUTATEUR RÉF 4 ............................................................... 34
III.9. ALLUMAGE PAR TUBES FLUORESCENTS ................................................................. 35
III.10. COMMANDE PAR MINUTERIE ..................................................................................... 38
III.11. COMMANDE PAR TELERUPTEUR ............................................................................... 40
III.12. COMMANDE D’UNE OU PLUSIEURS SONNERIES D’UN OU PLUSIEURS ENDROITS
........................................................................................................................................ 43
III.13. COMMANDE SÉPARÉE DE PLUSIEURS SONNERIES D’UN SEUL ENDROIT .......... 45
III.14. COMMANDE SÉPARÉE DE DEUX SONNERIES DE DEUX ENDROITS ..................... 46
III.15. COMMANDE D’UNE SONNERIE A TRAVERS UN RELAIS.......................................... 47
III.16. COMMANDE D’OUVERTURE D’UNE PORTE VIA UNE GACHE ÉLECTRIQUE ......... 49
IV. CIRCUITS ELECTRIQUES DES MACHINES ELECTRIQUES ............................................ 52
IV.1. DEMARRAGE DIRECT DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE .............................. 52
IV.2. DÉMARRAGE ETOILE – TRIANGLE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ......... 61
IV.3. DÉMARRAGE STATORIQUE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE .................... 65
IV.4............................................................................................................................................... 65
IV.5. DÉMARRAGE ROTORIQUE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ...................... 68
IV.6. DÉMARRAGE D’UN MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASÉ TEMPORISÉ ................... 69
IV.7. DÉMARRAGE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASÉ DOUBLE VITESSE............. 74

TRAVAUX PRATIQUES.................................................................................................................. 76
TP 1 : Simple allumage et double allumage................................................................................. 77
TP 2 : Circuit va et vient ............................................................................................................... 79
TP 3 : Le télérupteur .................................................................................................................... 80
TP 4 : La minuterie....................................................................................................................... 81
TP 5 : Réalisation d’un schéma de commande marche arrêt ...................................................... 83
TP 6 : Démarrage semi-automatique d’un moteur asynchrone ................................................... 84
TP 7 : Démarrage direct d’un moteur asynchrone triphasé ......................................................... 85
TP 8 : Démarrage statorique à résistances d’un moteur asynchrone triphasé ............................ 87
TP 9 : Démarrage étoile-triangle d’un moteur asynchrone triphasé............................................. 89
TP 10 : Démarrage d’un moteur asynchrone triphasé de type DAHLANDER ............................. 91

EVALUATION DE FIN DE MODULE .............................................................................................. 93

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 1


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

MODULE 06 : MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Code : Durée : 45 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU


DE COMPORTEMENT

COMPORTEMENT ATTENDU

Pour démontrer sa compétence, le stagiaire doit


effectuer le montage de circuits électriques
selon les conditions, les critères et les précisions qui suivent.

CONDITIONS D’ÉVALUATION

• À partir :
- de directives;
- de schémas.
• À l’aide :
- des outils et des instruments de mesure;
- de matériaux;
- de l’équipement de protection individuelle.

CRITÈRES GÉNÉRAUX DE PERFORMANCE

• Respect des règles de santé et de sécurité au travail.


• Respect des normes en vigueur.
• Respect des techniques de travail.
• Utilisation appropriée de l’outillage et de l’équipement.

(à suivre)

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 2


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU


DE COMPORTEMENT(suite)

PRÉCISIONS SUR LE CRITÈRES PARTICULIERS


COMPORTEMENT ATTENDU DE PERFORMANCE

A. Lire le schéma électrique et le schéma de - Reconnaissance appropriée de la signification


câblage de circuits. des symboles et des conventions.
- Localisation exacte des dispositifs
électriques, des composants et des
conducteurs.
- Exactitude de la terminologie.

B. Assembler des circuits électriques. - Choix judicieux des dispositifs de


commande, de protection et de signalisation.
- Précision de l’assemblage.

C. Raccorder les composants de circuits - Choix judicieux des conducteurs.


électriques. - Précision du câblage et du raccordement.
- Qualité des soudures.

D. Vérifier le fonctionnement de circuits - Vérification correcte, hors tension et sous


électriques. tension.
- Interprétation juste des mesures relevées.
- Fonctionnement normal du circuit.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 3


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

OBJECTIFS OPÉRATIONNELS DE SECOND NIVEAU

LE STAGIAIRE DOIT MAÎTRISER LES SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE, SAVOIR-PERCEVOIR OU SAVOIR-ÊTRE JUGÉS


PRÉALABLES AUX APPRENTISSAGES DIRECTEMENT REQUIS POUR L’ATTEINTE DE L’OBJECTIF DE PREMIER
NIVEAU, TELS QUE :

Avant d’apprendre à lire le schéma électrique et le schéma de câblage de circuits (A) :

1. Reconnaître la fonction des composants électriques.


2. Définir le lien qui existe entre les composants d’un schéma électrique et d’un schéma
de câblage.
3. Reconnaître les sources d’alimentation électrique utilisées avec les circuits
d’équipements électroménagers.
4. Lire le diagramme synoptique de circuits électriques.
5. Lire les sections des normes applicables concernant les équipements électroménagers.

Avant d’apprendre à assembler des circuits électriques (B) :

6. Décrire les caractéristiques des composants électriques.


7. Classer les dispositifs de contrôle et de protection à partir de :
• leur fonction;
• leur mode de commande;
• leur mode de fixation;
• leur application dans les équipements électroménagers.
8. Reconnaître les règles de sécurité applicables à l’assemblage de circuits électriques.
9. Expliquer l’importance des dispositifs de protection au regard de la sécurité.

Avant d’apprendre à raccorder les composants de circuits électriques (C) :

10. Décrire les caractéristiques des conducteurs électriques, des isolants et des gaines.
11. Distinguer différents types de raccords.
12. Démontrer la technique de brasage tendre (soudage de base).
13. Décrire les techniques de câblage d’un circuit électrique.

Avant d’apprendre à vérifier le fonctionnement de circuits électriques (D) :

14. Détecter des problèmes de fonctionnement à partir d’indices.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 4


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Module 06:
MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

RESUME THEORIQUE

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 5


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

I. SYMBOLES UTILISES DANS LES PLANS ELECTRIQUES

Un symbole peut-être défini comme la représentation graphique d'une idée, d'un


objet ou d'un matériau. Les symboles sont utilisés pour réduire la quantité d'information à
inscrire sur les plans. Ils servent à indiquer les divers types de matériaux utilisés, aussi
bien que la nature et l'emplacement des installations électriques et mécaniques du
bâtiment, telles que la plomberie, le chauffage, la climatisation, etc. L'utilisation des
symboles a comme avantage de rendre le plan plus clair et plus facile à lire.
Les symboles permettent d'économiser temps et espace et évitent l'enchevêtrement
d'annotations tout en véhiculant de l'information précise.
Les symboles les plus couramment utilisés en électricité d'installation, vous sont
présentes ici.
Les symboles sont destinés à :
- identifier un appareil, une machine ou un réseau ;
- faciliter le décodage et la compréhension des représentations graphiques ;
- informer un utilisateur sur les caractéristiques ou sur les performances d’un
réseau, d’un dispositif ou d’une machine.

Les symboles d’identification des circuits ne sont jamais employés isolément. Ils
s’inscrivent à côté d’autres symboles d’appareils, de machines ou de lignes pour préciser
la nature d’un courant, le mode de connexion d’un enroulement ou le genre d’un système
de distribution :
- Nature des courants et polarités (figure 1) ;

Figure 1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 6


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

- Modes de connexion des enroulements : ces symboles sont utilisés pour indiquer
le mode de connexion des enroulements polyphasés des machines ou des
appareils.
Leur forme s’inspire de celle des diagrammes vectoriels de tension obtenus avec les
modes de connexion qui leur correspondent. Outre le symbole, certains modes sont
caractérisés par une lettre repère (figure 2).

Figure 2

- Système de distribution : destinés à indiquer le genre d’un système de distribution,


en particulier dans le cas de lignes électriques, ces symboles sont formés :
• Pour les systèmes à courant alternatif : par le symbole général avec
indication, à gauche, du nombre de phases et éventuellement du conducteur
neutre, à droite, de la fréquence et de la tension.
• Pour les systèmes à courant continu : par le symbole général avec indication,
à gauche, du nombre de conducteurs et éventuellement du conducteur
d’équilibre ou compensateur, à droite, de la tension.

La figure 3 représente respectivement :


- un système monophasé 50 Hz, 127 V ;
- un système triphasé avec neutre 50 Hz, 380 V ;
- un système à courant continu trois conducteurs dont un conducteur neutre, 220 V
(entre chaque conducteur extrême et le neutre : 110 V).

Figure 3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 7


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Les symboles pour circuits électriques représentent, en principe, les conducteurs


de connexion qui sont indiqués par un trait (figure 4). Lorsqu’il s’agit de l’ensemble des
conducteurs d’une même canalisation, deux modes de représentation sont possibles :
- mode multifilaire : chacun des conducteurs est représenté par un trait ;
- mode unifilaire : la canalisation est représentée par un seul trait barré par un ou
plusieurs traits obliques.

Figure 4 - Bornes et connexions

Figure 5 - Organes électriques

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 8


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Figure 6 - Organes électromécaniques

Figure 7 - Organes mécaniques

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 9


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Figure 8 – Contacts

Figure 9 - Appareillages mécaniques de connexion

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 10


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Figure 10 - Fusibles

Figure 11 - Fiches, prises et connecteurs

Figure 12 - Signalisation sonore

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 11


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Figure 13 - Appareils d’éclairage

Figure 14 - Machines électriques

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 12


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Figure 15

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 13


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 14


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 15


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

II. SCHÉMA ÉLECTRIQUE NORMALISÉ

Règles à suivre pour l’élaboration des schémas électriques.

1ère règle :

a) – Alimentation : - En courant alternatif ou continu ; les alimentations sont placés de


part et d’autre du schéma :

- Soit par deux lignes verticales « cas d’un schéma horizontal »


- Soit par deux lignes horizontales « cas d’un schéma vertical »

• La phase ou la polarité positive est toujours placée soit à gauche ; soit en haut du
schéma. Le neutre ou la polarité négative se retrouve toujours soit à droite ; soit en
bas de celui-ci.
• Si le conducteur de protection doit être représenté ; il est toujours placé à côté du
neutre.

• Pour bien préciser le type d’alimentation, il est indispensable d’ajouter sur chaque
ligne. Les symboles suivants ainsi que les lettres correspondantes.

Symbole de la phase : Lettre repère : L1, L2, L3

Symbole du neutre : Lettre repère : N

Symbole du conducteur Lettre repère : PE


de protection :
Symbole de la polarité + : Lettre repère : L+

Symbole de la polarité - : Lettre repère : L-

- Exemple :

L1 N PE L1

- Dans le cas d’un système triphasé, les conducteurs de phase sont placés dans un
ordre croissant en commençant par le haut ou la gauche du schéma ; alors que le
conducteur neutre est toujours placé à droite ou en bas des conducteurs des phases.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 16


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

- Exemple

L1L2L3 N
L1
L2
L3
N

b) – Protection : - En courant alternatif, la protection du circuit par fusible est toujours


installé sur le ou les conducteurs de phases de l’alimentation ; le neutre ne doit jamais
être protégé.

L1 N L1 L2 L3 N

• Exception : - Si le schéma comporte plusieurs circuit, chacun d’eux doit être protégé
d’une façon distincte.

L1 N
L1
F1 F1 F2 F3

F2
N

2ème règle :

- La borne fixe de tous les appareils de coupure est dirigée vers le potentiel le plus
élevé « phase en alternatif et polarité positive en continu » ; c’est pourquoi celle-ci
est toujours placée à gauche ou en haut du symbole.

- Les appareils de coupure doivent interrompre le potentiel le plus élevé, il faut donc
relier le récepteur au potentiel le moins élevé.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 17


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Exemple :

L1 N L1 N
Correct Incorrect
L L Q1
F1 Q1 F1

3ème règle :

- Tous les appareils de coupure doivent avoir leur contact qui se déplace :

• Soit de gauche vers la droite.


• Soit de la droite vers la gauche.

Exemple :

4ème règle :

- Dans le cas d’un schéma compliqué ou il y’a plusieurs contacts, il s’avère


nécessaire d’utiliser le marquage numérique de la façon suivante :

• D’un chiffre impair pour la borne d’entrée, et du chiffre pair immédiatement


supérieur pour la borne de sortie.

Exemple :

a) – Contact à ouverture

• Le chiffre 1 est affecté à la borne d’entrée.


• Le chiffre 2 est affecté à la borne de sortie.

11
21 22

12

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 18


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

b) – Contact à fermeture

• Le chiffre 3 est affecté à la borne d’entrée.


• Le chiffre 4 est affecté à la borne de sortie.

23
13 14

24
c) – Contact bidirectionnel

• Le chiffre1 est affecté à la borne commune.


• Le chiffre 2 est affecté contact repos.
• Le chiffre 4 est affecté contact travail .

11

12 14

III. CIRCUITS ELECTRIQUES DES SCHEMAS D’ECLAIRAGE

III.1. MONTAGE SIMPLE ALLUMAGE

a) Commande d’un circuit électrique d’un seul endroit

- La commande d’un circuit électrique d’un seul endroit est assurée par le montage
connu sous le nom « Simple allumage » ; il trouve son application dans l’éclairage
des petites pièces à une seule entrée. Exemple : Cuisine – WC – bureau – etc.

- On peut l’appliquer pour la commande d’une prise de courant sur la quelle peut se
brancher un poste TV.

b) – Fonction à remplir

- La fonction que peut remplir un montage dit simple allumage est d’établir ou
interrompre un circuit d’un seul endroit.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 19


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

c) – Schéma développé d) – Schéma Unifilaire

L1/N/PE
L1 L1
3

Q1 2
2
2 3

L PE

e) – Schéma Multifilaire
L1PE N

L
Q1

f) – Principe de fonctionnement

- Si l’interrupteur Q1 n’est pas actionné ; le circuit est ouvert ; par suite la lampe est
éteinte.
- Si on actionne l’interrupteur Q1 ; ce dernier ferme le circuit et finalement la lampe
éclaire.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 20


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Exercice

- Installation d’une lampe au centre d’une pièce commandée de la porte d’entrée par
un interrupteur unipolaire.

Pièce vue en perspective

- Réaliser le schéma architectural multifilaire

• Schéma architectural multifilaire vue de dessus

Q1

L1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 21


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.2. MONTAGE DOUBLE ALLUMAGE

a) – Introduction

- Pour assurer La commande de deux circuits électriques différents d’une façon


séparée ou simultanée d’un seul endroit ; on fait appel au circuit connu sous le nom
du montage « Double allumage » ; il trouve son application dans l’éclairage des
vitrines ; lustre de salle à manger ; grand salon ; atelier ,etc.

b) – Fonction à remplir

- La fonction remplie par le montage dit « Double allumage » est d’établir ou


interrompre en ensemble ou séparément deux circuits d’éclairage d’un seul endroit
avec le même appareil de commande.

c) – Schéma développé d) – Schéma Unifilaire

L1/N/PE
L1 L1
3

3
2 2
Q1 Q2
3

L1 L2 PE

e) – Schéma Multifilaire
L1 N

L1 L2
Q2 Q1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 22


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

f) – Principe de fonctionnement

- Suivant le choix désiré :


• Si Q1 et Q2 sont ouverts ; les deux lampes L1 et L2 sont éteintes.
• Si on ferme Q1 seul ; la lampe L1 s’allume seule.
• Si on ferme Q2 seul ; la lampe L2 s’allume seule.
• Si on ferme Q1 et Q2 simultanément ; les deux lampes L1 et L2 s’allument.

Exercice

- Installation de deux lampes commandées de la porte d’entrée d’une façon séparée


ou simultanée.

Pièce vue en perspective

- Réaliser le schéma architectural multifilaire.

• Schéma architectural multifilaire vue de dessus

Q1

L2 L1 Q2

L1
N

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 23


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.3. MONTAGE VA ET VIENT

a) – Introduction

- Pour assurer La commande d’un seul circuit d’éclairage de deux endroits


différents ; on fait appel au circuit connu sous le nom du montage « Va et Vient » ; il
trouve son application dans l’éclairage des pièces à deux entrées tels que :
couloirs ; cage d’escaliers, etc.

b) – Fonction à remplir

- La fonction remplie par le montage dit « Va et Vient » est d’établir ou interrompre un


seul circuit d’éclairage de deux endroits avec deux appareils de commande.

c) – Schéma développé d) – Schéma Unifilaire

Variante N°1 L1/N/PE


L1 L1
3
Q1 3
2
2
3

Q2

L1 Réf 6 Réf 6

e) – Principe de fonctionnement

- Supposons que le commutateur Q1 se trouve fixé en bas des montées d’escalier et


le commutateur Q2 en haut des montées d’escalier « généralement prêt de la porte
d’entrée de l’appartement »

- Parvenu en bas des montées ; changer la position de Q1 ; la lampe L s’allume ; on


peut l’éteindre soit du même endroit ; soit on continu notre trajet bien éclairé jusqu
à l’arrivé à la porte d’entrée de l’appartement ; on actionne Q2 : la lampe L s’éteint.

- Parvenu en haut des montées ; changer la position de Q2 ; la lampe L s’allume ; on


peut l’éteindre soit du même endroit ; soit on continu notre trajet bien éclairé jusqu à
l’arrivé en bas; on actionne Q1 : la lampe L s’éteint.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 24


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

f) – Schémas développés d’autres variantes

Variante N°2 Variante N°3 Variante N°4


L1 L1 L1

Q1 Q1 Q1

L1
Q2
Q2
Q2

L1 L1

N N N

g) – Schéma Multifilaire

• Variante N°1

L1
N

Q1 L
Q2

• Variante N°3

L1
N

Q1 L
Q2

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 25


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Remarque :

• La 3ème variante est à éviter car dans un même commutateur, on intercale dans ces
deux plots proche l’une de l’autre la phase et le neutre, et ceci pour éviter le risque
du court-circuit ; mais on se trouve obliger de l’utiliser en cas de grande distance
séparant les deux commutateurs Q1 et Q2.
• On peut utiliser le montage Va et Vient pour la commande séparée de deux circuits
d’éclairage de deux points.

L1

Q1

L1 L2

Q2

III.4. MONTAGE CAVE

a) – Introduction

- Lorsqu’il s’agit d’assurer l’éclairage d’un trajet non linéaire composé de plusieurs
portions ; ou il y’a plusieurs virages et ceci en établissant le futur circuit d’éclairage
tout en interrompant l’ancien circuit d’éclairage via l’utilisation d’un interrupteur simple
allumage et autant de commutateurs Va et Vient « réf 6 » qu’il y’a des lampes moins
un.

b) – Schéma synoptique du trajet

Poste 1
Q1 L1 Poste 2
Q2

L2

Poste 3
Q3
L3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 26


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

c) – Schéma développé
L1 N

L1
Q2

Q3

L2
Q1

L3

d) – Principe de fonctionnement

- Parvenu au début du trajet et on actionnant l’interrupteur Q1 : la lampe L1 s’allume


« trajet 1 éclairé »
- A la fin du trajet 1 ; on actionne le commutateur Q2 : la lampe L1 s’éteint et la lampe
L2 s’allume.
- Arrivé en fin du trajet 2 ; et on actionnant Q3 : la lampe 2 s’éteint et la lampe L3
s’allume ;
- Le trajet en inverse se fait de la même manière ; et ceci en commutant Q3 puis Q2 et
finalement Q1.

e) – Schémas des différentes positions

- Lorsqu’on actionne l’interrupteur Q1 placé normalement au début du trajet : L1


s’allume ce qui assure l’éclairage du trajet 1.
L1 N

L1
Q2

Q3

L2
Q1

L3

- Après avoir terminé le trajet N° 1 bien éclairé ; on commute le commutateur Q2 : le


trajet N° 1 s’éteint et le trajet N°2 s’allume.

L1 N

L1

Q2
L2
Q3

Q1 L3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 27


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

- On fait le trajet N°3 séparant Q2 et Q3 bien éclairé et une fois arrivé en fin de ce trajet
on actionne Q3 vers le bas : la lampe L2 s’éteint et la lampe L3 s’allume éclairant
ainsi le futur chemin.

L1 N

L1

Q2
L2
Q3

Q1 L3

- Si on veut faire le trajet en inverse, on actionne Q3 vers le haut : L3 s’éteint, L2


s’allume et une fois arrivées en fin du trajet N°2 on actionne Q2 vers le haut : L2
s’éteint et L1 s’allume et en fin du trajet total,on ouvre l’interrupteur Q1 : la lampe L1
s’éteint et de cette façon l’installation sera prête pour une nouvelle intervention.

f) - Remarque : Si on est obligé de rester en fin du trajet total longtemps ; donc pour
assurer l’extinction de la lampe concernée, il s’avère nécessaire d’intercaler un
interrupteur simple allumage de la façon suivante :

L1 N

L1

Q2
L2
Q3

Q1 L3

Q4

g) - Eclairage cave + éclairage veilleuse

L1 N

L1
Q2
L2 L2
Q3

Q1 L3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 28


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

h) - Schéma architectural multifilaire

Q3 Q2

L2

L1

Q1

L3

L1 N

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 29


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.5. MONTAGE CINQ POSITIONS

a) – Introduction

- Ce montage d’après ce que son nom l’indique permet d’obtenir avec deux circuits
d’éclairage L1 et L2 cinq modes d’éclairage :

• L1 et L2 éteintes
• L1 allumée seule
• L2 allumée seule
• L1 et L2 allumées d’une façon série
• L1 et L2 allumées d’une façon parallèle

b) – Schéma développé

L1 N

Q2
L1 L2

Q3
Q1

c) – Principe de fonctionnement

• Si Q1 est ouvert : les deux circuits d’éclairage L1 et L2 sont éteintes


• Si on ferme Q1 :

Q2 en position bas et Q3 en position haut : seule L1 s’allume


Q2 en position haut et Q3 en position bas : seule L2 s’allume
Q2 en position haut et Q3 en position haut : L1 et L2 s’allument en série
« éclairage veilleuse »
Q2 en position bas et Q3 en position bas : L1 et L2 s’allument en dérivation
« éclairage fort »

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 30


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

d) – Application

- Ce montage peut s’appliquer pour l’éclairage d’un grand salon ou les deux lampes L1
et L2 sont situées aux extrémités du salon, et de cette façon on peut avoir les cinq
modes d’éclairage :

• Allumer que la moitie droite du salon : L1 seule


• Allumer que la moitie gauche du salon : L2 seule
• Allumer les deux moities dans le cas d’un fort éclairage: L1 et L2 alimentées en
parallèle
• Allumer le salon à demi obscurité « éclairage veilleuse » : L1 et L2 alimentées en
série
• Extinction totale du salon.

III.6. COMMANDE D’UN CIRCUIT ELECTRIQUE DE TROIS ENDROITS

a) – Introduction

- C’est un circuit qui se trouve appliqué dans l’éclairage des grandes pièces à plusieurs
issues tel que : garage ; hangars ; ateliers ; . .. etc.
- Il sert à établir ou interrompre un seul circuit d’éclairage de x endroits avec x
appareils de commande.

b) – cas de deux endroits :

- Dans le cas ou le nombre d’endroits se limite à deux ; le montage coïncide avec celui
du va et vient.
- Dans le cas ou le nombre d’endroits se limite à trois ; le montage prend le nom du
montage : « Cage d’escalier ».

c) – cas de trois endroits :


• Schéma synoptique

L1 N
A B C L1

- Chacun des postes A, B, C doit permettre l’établissement ou l’interruption du circuit,


de cette façon on utilise deux commutateurs va et vient pour les postes A et C
puisqu’il répond au cahier de charge alors que le poste B doit également assurer
l’établissement ou l’interruption du circuit de telle façon qu’il gêne pas le
fonctionnement de l’ensemble.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 31


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

d) – Schéma développé

L1 N

A B C
L

• Remarque : - On peut changer le commutateur inverseur à couteaux par deux


commutateurs Va et Vient.

2
1 0 2
0
1

2'
1' 0' 2'
0'
1'

e) – Schéma développé équivalent

L1 N
Q2
Q1 A
2

1
0 L

2'

0'
1'

f) – Principe de fonctionnement

- Parvenu au poste A, si on le commute vers le bas, la lampe s’allume, on peut donc


soit l’éteindre du même poste, ou continuer le trajet et l’ interrompre du poste B ou du
poste C.
- Parvenu au poste B, si on commute ces couteaux vers la gauche, la lampe s’allume,
on peut donc soit l’éteindre du même poste, ou continuer le trajet vers la gauche et l’
interrompre du poste A ou continuer le trajet vers la droite et l’ interrompre du poste
C.
- Parvenu au poste C, si on le commute vers le bas, la lampe s’allume, on peut donc
soit l’éteindre du même poste, ou continuer le trajet et l’ interrompre du poste B ou du
poste A.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 32


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Commande de plusieurs endroits

- Si x représente le nombre de poste de commande, l’installation comportera donc


deux commutateurs va et vient et (x-2) commutateurs inverseurs.

– Cas de cinq endroits


L1 N
A B C D E
L

Q3

III.7. COMMANDE SÉPARÉE DE PLUSIEURS CIRCUITS ELECTRIQUES

a) – Objectif du montage

- Le but de ce montage est d’établir ou interrompre séparément plusieurs circuits d’un


seul endroit avec le même appareil de commande.

b) - Application

- Ce montage s’applique la ou on est besoin d’utiliser un seul circuit d’éclairage.

• Exemple :
- Une pièce contenant deux lampes, une blanche située au milieu de la pièce, l’autre
rouge utilisée comme veilleuse située en tête de lit.
- Ces deux éclairages différents ne peuvent pas fonctionner au même temps, d’où
l’utilité du montage assurant la commande séparée de ces deux circuits éclairages

c) – Schéma développé

L1 N
L1

Q1

Réf 4
L2

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 33


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

d) – Principe de fonctionnement

- Si le commutateur réf 4 occupe la position médiane dite position repos : les deux
lampes L1 et L2 sont éteintes.
- Si le commutateur réf 4 est actionné vers le haut : la lampe L1 s’allume seule.
- Si le commutateur réf 4 est actionné vers le bas : la lampe L2 s’allume seule.

Cas de la commande séparée de trois endroits

– Schéma développé
L1 N
L1

L2
Q1
Réf 12
L3

III.8. - APPLICATION DU COMMUTATEUR RÉF 4

Commande Normale – Veilleuse

- Il s’applique lorsqu’on veut obtenir dans une pièce « dortoir – chambre d’hôtel » une
demi-obscurité à certains moments et ceci s’obtient en utilisant deux lampes et un
commutateur réf 4.
- Lorsqu’on veut faire fonctionner le circuit en éclairage fort, on utilise une seule lampe
alimentée sous tension normale.
- Lorsqu’on veut faire fonctionner l’installation en éclairage veilleuse, on utilise les deux
lampes montées en série.

– Schéma développé

L1 N

L1 L2

Q1
Réf 12

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 34


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

– Principe de fonctionnement

- Si le commutateur réf 4 occupe la position médiane : aucune des deux lampes n’est
allumée.
- Si le commutateur réf 4 occupe la position basse : la lampe L2 s’allume seule
« éclairage normale ».
- Si le commutateur réf 4 occupe la position haute : les deux lampes L1 et L2 sont
branchées sur le secteur d’une façon série , par suite chaque lampe sera alimentée
par une tension réduite : « éclairage veilleuse ».

Remarque

- On peut remplacer la lampe L2 par une résistance ou par une par une inductance de
self inductive ou par un condensateur de capacité C ; de cette façon seule la lampe
L1 s’allume soit en éclairage normal, soit en éclairage veilleuse.

L1 N

C L1

Q1
Réf 12

III.9. ALLUMAGE PAR TUBES FLUORESCENTS

a) – Utilité

- Ce mode d’éclairage s’utilise lorsqu’on veut obtenir de la lumière blanche, il se trouve


appliqué dans l’éclairage des salons, des vitrines et même dans les grande pièces tel
que salles d’attente.

b) – Symbole électrique

1 3 2

1;2 : électrodes principales d’ém ission


3 : trait conducteur conctitué d’un gaz parfait

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 35


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

c) – Composition

Un tube fluorescent se compose :


- D’un starter d’allumage constitué d’une petite ampoule au néon et d’une bilame
thermique et d’un condensateur de l’ordre de 0,02µF placé en dérivation avec les
deux bornes du starter.
- D’une bobine d’inductance ou ballast lorsque le tube fonctionne sous 220V ; ou d’un
autotransformateur qui élève la tension à 220V lorsque le tube est branché sur un
secteur 110V.

I – Montage simple

Schéma électrique

L1 N
Q

– Principe de fonctionnement

- Lorsqu’on ferme l’interrupteur Q, le courant électrique traverse les deux électrodes ce


qui provoque l’échauffement de ces derniers et par conséquent émission des
électrons.
- Une fois on ouvre l’interrupteur Q, le circuit de chauffage est coupé, alors qu’il y’a
création d’une surtension d’induction « loi de lenz »entre les électrodes, ce qui
amorce le gaz rare déjà ionisé par l’échauffement : le tube s’allume.
- Lorsque le tube entre en conduction, l’interrupteur Q doit garder l’état ouvert et ceci
pendant toute la durée du travail.

– Remarque : - Ce mode de démarrage est vraiment démodé, parce qu ‘il faut fermer
l’interrupteur Q, et attendre jusqu'à ce que les cathodes sont vraiment chauffées, puis
ouvrir le circuit. Pour éviter ce problème, on remplace l’interrupteur Q par un starter.

– Schéma développé avec starter

L1 N

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 36


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

– Principe de fonctionnement

- A la mise sous tension, le starter s’amorce, son bilame chauffe, se déforme et ferme
le circuit de chauffage des filaments « électrodes ».
- Une fois les électrodes, s’échauffent, elles commencent à émettre les électrons, ce
qui ionise le gaz rare à l’intérieur du tube, d’où création d’une chute de tension aux
bornes du starter qui se refroidi et écarte son bilame, par suite le circuit de la bobine
s’ouvre ce qui crée une surtension aux bornes des électrodes d’où amorçage du tube.

– Schéma multifilaire

L1 N

II –Montage DUO

– Schéma développé
L1 N

Tube 1

Tube 2

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 37


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.10. COMMANDE PAR MINUTERIE

a) – Fonction à remplir

- Il permet de plusieurs endroits :


• d’établir un circuit d’éclairage par commande manuelle d’un bouton poussoir.
• d’interrompre automatiquement « sans intervention manuelle » de ce circuit après
un certain temps préréglé à l’avance.

b) – Analyse de la fonction

- En absence de toute action sur le BP, la bobine de la minuterie est désexcitée : la


lampe est donc éteinte.
- En présence d’une action sur le BP, la bobine de la minuterie s’excite, le contact
temporisé se ferme : la lampe s’allume.
- Lorsque l’action sur le BP cesse, la bobine de la minuterie n’est plus excitée, le
contact temporisé reste fermé : la lampe se maintient en état d’allumage.
- Sans action et après un certain retard, le contact temporisé retardé à l’ouverture
s’ouvre : la lampe s’éteint.

Action sur le BP Etat de L Minuterie


Bobine Contact
temporisé
Pas d’action 0 0 0
Action 1 1 1
Arrêt d’action 1 0 1
Sans action et après T 0 0 0

c) – Schéma développé

L1 Modèle 1 N L1 Modèle 2 N

A1 A2
KT
S1 S1

S2 S2
L1 L1
S2 S2
L2 L2

T L3 T L3
MINUTERIE MINUTERIE

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 38


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

d) – Application

- Pour éviter le gaspillage d’énergie par oubli des circuits d’éclairage allumés, on
adopte cette version qui utilise un composant électrique qui assure l’ouverture
automatique de ces derniers après écoulement d’un certain temps ; ce montage
trouve son application la ou l’accès à la commande est à la disposition d’un grand
nombre de public « éclairage des escaliers d’un immeuble ».

e) – Schéma architectural multifilaire

L L BP

T
T1

BP N L

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 39


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

– Minuterie avec appui sans effet

L1

1 2 3

S1 S2

A2
KT
KT A1

KT

A2
L1 L2
A1

III.11. COMMANDE PAR TELERUPTEUR

a) – Fonction à remplir

- Il permet l’établissement ou l’interruption d’un circuit électrique contenant plusieurs


récepteurs de plusieurs endroits par l’intermédiaire des boutons poussoirs.
- Il trouve son application dans l’éclairage des grands couloirs, escaliers d’un
immeuble, hôpitaux, grands ateliers.

b) – Schéma descriptif
Position 1 Position 2
Contact ouvert
Contact fermé

Came Came

Noyau Noyau
12V 12V
BP AC BP AC
Bobine Bobine

Noyau non avalé


Noyau avalé

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 40


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

c) – Principe de fonctionnement

- A chaque impulsion sur le BP, le noyau sera avalé par le champ magnétique et agit
par suite d’une façon mécanique sur la came qui change l’état électrique du contact.
- On distingue deux positions du télérupteur :
• Position 1 « ou le noyau n’est pas avalé » : la came est en position d’attente par
suite le contact est ouvert et le circuit d’utilisation se trouve hors tension.
• Position 2 « ou le noyau est avalé » : après l’appui sur le BP ; la came passe en
position de travail par suite le contact se ferme et le circuit d’utilisation se trouve
sous tension.
• Le contact se maintient en position de fermeture jusqu’à ce qu’un nouveau appui
sera appliqué au BP.

Action sur le BP Etat de L Télérupteur


Bobine Contact
Pas d’action 0 0 0
Action 1 1 1
Arrêt d’action 1 0 1
Action 0 1 0
Arrêt d’action 0 0 0
Action 1 1 1

d) – Bobine du télérupteur et circuit d’utilisation fonctionnant sous la même tension

Schéma développé

L1 Modèle 1 N L1 Modèle 2 N

S1
A1 A2
S2 S1

S3 S2
L1 L1
S2
L2 L2

L3 L3

TELERRUPTEUR TELERRUPTEUR

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 41


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

e) – Bobine du télérupteur et circuit d’utilisation fonctionnant sous tensions différentes

Schéma développé
L1
N

220V

12V

A1 A2

S1

S2
L1
S2
L2

L3
TELERRUPTEUR

Exercice

- Installation de trois lampes éclairant le couloir d’une école, commandées de quatre


endroits différents.
- L’alimentation de la bobine du télérupteur se fait en TBT « 12V »
- Etablir le schéma architectural multifilaire

Réponse
a C b d
N L1

d
c
b
a

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 42


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.12. COMMANDE D’UNE OU PLUSIEURS SONNERIES D’UN OU PLUSIEURS


ENDROITS

a) – Application et fonction à remplir

- Le montage d’une sonnerie commandée d’un endroit est utilisé dans les habitations
particulières « entrée d’un appartement » ; les véhicules de transport en
commun...etc.
- Le montage d’une sonnerie commandée de plusieurs endroits est utilisé pour la
demande d’arrêt dans un véhicule de transport en commun « bus ».
- Ce montage permet d’établir et d’interrompre momentanément le circuit d’une
sonnerie par simple impulsion d’un ou plusieurs boutons poussoirs.

b) – Schéma développé
Commande d’un seul endroit
L1

BP1 BP2 BP3

S1 S2 S3

- En absence de toute action sur les postes de commande BP1 ou BP2 ou BP3 ; le
circuit est ouvert par suite les sonneries S1, S2 , S3 sont muettes.
- En présence d’une action sur l’un des postes ; le circuit s’établit et la sonnerie
concernée retentie.
- Lorsqu’on relâche la main sur le poste commandé ; le circuit s’ouvre de nouveau et la
sonnerie cesse de retentir.

Commande de plusieurs endroits


L1

BP1 BP2 BP3

- En absence de toute action sur les postes de commande BP1 ou BP2 ou BP3 ; le
circuit est ouvert par suite la sonnerie S reste muette.
- En présence d’une action sur l’un des postes ; le circuit s’établit et la sonnerie S
retentie durant le temps d’appui.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 43


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Cas ou la sonnerie travaille sous basse tension


L1

BP
220V 12V
S

Exercice 1 :

- Installation d’une sonnerie située dans un logement au 2ème étage qui sera
commandée de la porte d’entrée de l’immeuble « située sur la rue principale » ou de
la porte d’entrée du logement.
- Dresser le schéma architectural multifilaire.
ba

2ème étage
L1 N a b

S
1èr étage

Rez de chaussée

Exercice 2 :
- Installation de 4 sonneries situées dans un atelier de construction mécanique ; celles-
ci doivent retentir pour le début et la fin du poste de travail à partir d’un seul bouton
poussoir situé au bureau du chef d’atelier.
- Dresser le schéma architectural multifilaire.

S3

Magasin Machines outils


S1 S2

Fonderie

S4
Réception
Bureau chef L1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 44


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.13. COMMANDE SÉPARÉE DE PLUSIEURS SONNERIES D’UN SEUL ENDROIT

a) – Application et fonction à remplir

- Ce montage peut être utilisé dans un local administratif « bureaux » ; lorsqu’on désire
appeler des personnes situées dans différents lieux.
- Ce type de montage sert en général à établir ou interrompre d’un seul endroit et d’une
façon séparée plusieurs sonneries.

b) – Schéma développé
L1

BP1

Q
1 2 3

S1 S2 S3

- Suivant la position occupée par le commutateur sélectionneur Q ; la sonnerie


sélectionnée sera accessible à fonctionner suite à un appui sur le BP.

• - Remarque : - Le commutateur Q aura tant de positions qu’il y’a de sonneries à


commandées.

Exercice : - Installation de 3 sonneries situées dans une administration commandées


d’une façon séparée par un seul BP depuis la réception.

S3

Bureau 2 Bureau 3
S1 S2

Bureau 1

Réception 3
Q
2
1 L1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 45


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

III.14. COMMANDE SÉPARÉE DE DEUX SONNERIES DE DEUX ENDROITS

a) – Application et fonction à remplir

- Ce montage porte aussi le nom du montage « Demande – Réponse » ; il trouve son


application lorsqu’on désire appeler une personne et être sûre et certain que l’appel à
été reçu.
- La fonction remplie par un tel montage est d’établir momentanément de deux endroits
le circuit de deux sonneries d’une façon séparée.

b) – Schéma synoptique

L1 N L1 N
SA
A

SB B

1èr Endroit 2ème Endroit

c) – Principe de fonctionnement

- En absence d’action sur les postes de commande A et B ; les deux circuits sont
ouverts par suite les deux sonneries sont muettes.
- En présence d’action sur le poste de commande A ; seule la sonnerie SA retentie :
c’et la demande.
- En présence d’action sur le poste de commande B ; seule la sonnerie SB retentie :
c’et la réponse.

d) – Schéma développé

Variante 1
+ -
SB
BPB

SA

BPA

Variante 2
+ - + -

SB SA
BPB
BPA

1ère source 2ème source

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 46


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Exercice :

- Installation de deux sonneries branchées en mode « demande – réponse » dans un


bus.
- Dresser le schéma architectural multifilaire

SR
+
-
Receveur
Chauffeur
SC

III.15. COMMANDE D’UNE SONNERIE A TRAVERS UN RELAIS

a) – Application et fonction à remplir

- Ce type de commande s’applique lorsque l’endroit de commande est éloigné de la


sonnerie à commander ; ou lorsqu’on désire rendre continu le fonctionnement de
cette dernière.
- La tache que remplie ce circuit est d’établir momentanément le circuit d’une sonnerie
via un relais.

b) – Schéma développé

L1 N
R
BP1 A1 A2

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 47


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

c) – Principe de fonctionnement

- En absence d’action sur le BP ; le relais R reste désexcité ; son propre contact R


reste ouvert : la sonnerie S reste muette.
- En présence d’action sur le BP ; le relais R s’excite ; son propre contact R se ferme :
la sonnerie S retentie.
- Lorsqu’on relâche la main sur le BP ; le relais décolle ; son propre contact s’ouvre et
la sonnerie cesse de retentir.

Exercice 1 :

- Installation d’une sonnerie située à l’intérieur de la chambre à coucher et commandée


de la porte d’entrée du jardin par l’intermédiaire d’un relais.
- Dresser le schéma architectural multifilaire.
L1N abcd

a b cd

Jardin

Exercice 2 :
Cas ou le fonctionnement est continu

• Schéma développé

L1 N

R
S1 A1 A2
S0
S

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 48


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Principe de fonctionnement

- En absence de toute action sur le BP « S1 » ; la bobine du relais R reste désexcité :


la sonnerie S reste en état d’attente.
- Lorsqu’on appui sur le BP marche « S1 » ; la bobine du relais R s’excite ; ferme son
propre contact R ce qui assure à la fois l’alimentation de la sonnerie et le maintien de
l’excitation de la bobine du relais R « mémoire ».
- Lorsqu’on appui sur le BP arrêt « S0 » ; la bobine du relais R se désexcite assurant
ainsi la remise à zéro la sonnerie.

III.16. COMMANDE D’OUVERTURE D’UNE PORTE VIA UNE GACHE


ÉLECTRIQUE

a) – Application et fonction à remplir

- Ce montage permet l’ouverture des portes d’entrées des immeubles, cliniques,


administrations à distance et ceci à l’aide d’une serrure électrique appelé gâche
électrique.
- Généralement ce montage se trouve lié à celui d’une sonnerie qui assure la demande
de l’ouverture.

b) – Schéma synoptique

Sonnerie

Demande
d’ouverture

Commande
Porte
d’ouverture

Entrée de l’immeuble Distance Poste de commande

c) – Schéma développé

L1 N

220V

12V

G
BP1
Ouverture de la porte
S
BP2
Demande d’ouverture
de la porte

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 49


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

d) – Principe de fonctionnement

- Lorsqu’une personne se présente devant la porte d’entrée ; il n’a qu’appuyer sur le


BP2 ; la sonnerie S retentie avertissant ainsi les personnes à l’intérieur de
l’appartement.
- A ce moment le propriétaire de l’appartement ; appui sur le BP1 situé à l’intérieur de
l’appartement alimentant ainsi la gâche électrique fixée sur la porte d’entrée de
l’immeuble permettant finalement l’entrée de l’intéressé.

Exercice 1

- Installation d’une gâche électrique à partir de l’appartement situé au 2ème étage et


d’une sonnerie d’appel à partir de la porte d’entrée générale de l’immeuble.
- Dresser le schéma architectural multifilaire.

• Schéma architectural multifilaire

S
L1 N ab
2ème étage

BP1

1èr étage

BP2 G Rez de chaussée

L1 N ab

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 50


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Exercice 2

- Installation d’une gâche électrique et d’une sonnerie pouvant fonctionner de la façon


suivante :
• Un bouton poussoir situé à la porte d’entrée d’un immeuble « à l’extérieur » doit
actionner soit la gâche le jour ; soit une sonnerie « située dans la loge du
concierge » la nuit.
• Un bouton situé dans la loge du concierge doit actionner jour et nuit la gâche.

- Dresser le schéma développé.

L1 N

220V

12V

Q S2
J
S N

S1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 51


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV. CIRCUITS ELECTRIQUES DES MACHINES ELECTRIQUES

IV.1. DEMARRAGE DIRECT DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE


IV.1.1. MOTEUR A UN SEUL SENS DE ROTATION

a) – Démarrage à arrêt prioritaire

– Schéma de commande et de puissance

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2
S0
KM1

S1 KM1 F2

U V W
KM1 M
3PH

b) – Démarrage à marche prioritaire

– Schéma de commande et de puissance

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 52


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0 KM1

S1
KM1 13 F2
14

U V W
KM1 H1 M
3PH

IV.1.2. MOTEUR A UN SEUL SENS DE ROTATION DE DEUX ENDROITS


DIFFERENTS

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2
S01
KM1
S02
F2

S1 S2
KM1

U V W
KM1
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 53


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Démarrage Direct – 1 sens de rotation « Marche Normal – à Coups ».

a) – Commande par commutateur

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2
S0
KM1

S1 KM1 F2

SC

U V W
KM1
M
3PH

b) – Commande par bouton poussoir

Version 1 Version 2

F1 F1 L1 L2 L3
L1 L1

Q1
F2 F2

S0 S0

KM1
S2 S2
S1 13
KM1 13 F2
14 S1 KM1
14
U V W
KM1 KM1 M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 54


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

c) - Commande automatique ou manuelle par Commutateur « Auto- Arrêt- Manuel »

- Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1

Manuel
Q1
Q1

Auto

Arrêt
F2
13 23
S1 KM1
14 24

B1 F2

U V W
KM1 M
3PH

IV.1.3. MOTEUR A UN SEUL SENS DE ROTATION AUTOMATIQUE PAR


PRESSOSTAT

• Démarrage Direct – 1 sens de rotation Automatique par pressostat

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

KM1

B1 P
F2

U V W
KM1 M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 55


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Démarrage Direct – 1 sens de rotation Automatique par pressostat à pression


différentielle

– Schéma de commande et de puissance

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

B1 P KM1

B2 P KM1 F2

U V W
KM1 M
3PH

• Remplissage automatique par détecteur de niveau

– Schéma de commande et de puissance

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

B1 θ KM1

B2 θ KM1 F2

U V W
KM1 M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 56


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.1.4. MOTEUR A DEUX SENS DE ROTATION

– Schéma de commande et de puissance

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2
S0
KM1 KM2
13 13
S1 KM1 S2 KM2
14 14
F2
KM2 KM1
U V W
M
KM1 AV KM2 AR 3PH

• Démarrage Direct – 2 sens de marche Commandé par fins de course

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0
KM1 KM2
13 13
S1 KM1 S2 KM2
14 14

KM2 KM1
F2

FC 1 FC2

U V W
KM1 AV AR KM2 M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 57


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Démarrage Direct – 2 sens de marche Sans passage par la position d’arrêt

– Schéma de commande et de puissance

F1
L1 L1 L2 L3
Q1
Q1
F2

S0

KM1 KM2
S1 13
13
KM1 KM2
14
14

S2
F2

KM2 KM1

U V W
KM1 KM2
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 58


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Inverseur enclenché par fins de course Sans passage par la position d’arrêt

– Schéma de commande et de puissance

Version N° 1
F1
L1 L1 L2 L3
Q1
Q1
F2

S0

K1 K2
S1 23 33 13 13
13 KA1 KA1 K1 K2
KA1
24 34 14 14
14

S2
F2
K2 K1

Fcd Fcg

U V W
K1 K2 KA1
M
3PH

Version N°2
F1
L1 L1 L2 L3
Q1
Q1
F2
S0

K1 K2
S1

Fcd

13 13 13
S1 K1 14 14 K2 14
Fcg 13 F2
14

61 61
K2 62 K1 62

U V W
K1 K2
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 59


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Inverseur de sens de rotation Avec pause intermédiaire

– Schéma de commande et de puissance

F1
L1 L1 L2 L3
Q1

Q1
F2
S0

51
KA1 13
52
KA1
14

33 61 K1 K2
S1 13 13 K1T K1 62
K2 K1 34
14 14
23 33
S2
KA1 KA1
24 34
61 F2
51 51 K2 62
K2 52 K1 52

Fcd Fcg

U V W
K1 K2 K1T K2
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 60


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.2. DÉMARRAGE ETOILE – TRIANGLE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

IV.2.1. MOTEUR A UN SEUL SENS DE ROTATION

– Schéma de commande et de puissance

• 1ère Version

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0
KM1

S1
KM1 F2
13 KM1
5S
KM1
14 5S

U V W KD
KD KY
M
3PH

Z X Y
KM1 KY KD

KY

Ligne Etoile Triangle

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 61


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• 2ème Version

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0
KM1

S1 13
F2
KM1
14

KM1 KM1
U V W KD
5S 5S
M
3PH
KD KY
Z X Y
KM1 KY KD

KY

Ligne Etoile Triangle

• 3ème Version

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0
KL

S1 KL
F2
KL
5S
KY
U V W KD

KD KY
M
3PH

Z X Y
KY KD KL

KY

(Y) (D) ( L)

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 62


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.2.2. MOTEUR A DEUX SENS DE ROTATION

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0 KAR
KAV
13
S1 13 S1 13
KAV KAR KAV KAR F2
14
14 14

KT KT
U V W KD
5S 5S
M
KAR KAV 3PH
KD KY
Z X Y

KAV KAV KT KY KD
KY

AVANT ARRIERE Temporisateur Etoile Triangle

IV.2.3. MOTEUR A UN SEUL SENS DE ROTATION DEMARRAGE AVEC


RESISTANCES
– Principe

Ce type de démarrage se fait en trois temps :


1er temps : Couplage étoile, la tension simple V = U / 3 sera appliquée aux
enroulements du moteur

L1
U

V U

Y Z

L2
V W

L3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 63


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

2ème temps : Couplage triangle -résistances, la tension UE appliquée aux


enroulements du moteur est égale à la tension du réseau U moins la chute de
tension provoquée par les résistances :

UE = U - UR.

L1

UR
U Z
UE U

X W
L2
V Y

L3

3ème temps : Couplage triangle, la tension du réseau U s’applique aux enroulements


du moteur.

2EME TEMPS
COUPLAGE TRIANGLE
L1

U Z
U

X W
L2
V Y

L3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 64


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

- Schéma de commande et de puissance


F1
L1
Q1 L1 L2 L3

F2
Q1
S0

KM2 KM3
S1
KM2
13
KM2 KM1
14

KM3 F2
KM3 KM4
KM1 U V W RU RV RW

KM2 KM3 M
KM1 KM3 KM4
3PH

Z X Y

IV.3. DÉMARRAGE STATORIQUE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE


IV.4.
IV.4.1. MOTEUR A UN SEUL SENS DE ROTATION DEMARRAGE 2 TEMPS
– Schéma de commande et de puissance

F1
L1
Q1 L1 L2 L3

F2
Q1
S0

KM1
S1 13
KM1
14

KA1 KM2
RU RV R W
5S

F2
KM1 KA1 KM2
U V W
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 65


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.4.2. MOTEUR A DEUX SENS DE ROTATION DEMARRAGE 2 TEMPS

- Schéma de commande et de puissance

F1
L1
Q1 L1 L2 L3

F2
Q1
S0

KM1 KM2 KM1 KM2


S1 13 13
KM1 S2
KM2
14 14

KA1 KM3
RW RV RU
KM2 KM1
5S

F2
KM1 KM2 KA1 KM3
U V W
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 66


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.4.3. DÉMARRAGE STATORIQUE 3 TEMPS UN SEUL SENS DE MARCHE

– Schéma de commande et de puissance

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

S0 KM1

S1 13
KM1 R1U R1V R1W
14 KM2

KM1 KM2

5S 4S KM3
R2U R2V R2W

KM1 KM2 KM3


F2

U V W
M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 67


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.5. DÉMARRAGE ROTORIQUE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

IV.5.1. DÉMARRAGE ROTORIQUE 3 TEMPS 1 SENS DE MARCHE

– Schéma de commande et de puissance

F1
L1
Q1 L1 L2 L3

F2
Q1

KM1
S0

F2
S1 13
KM1
U V W
14
M
3PH
KM1 KM2 KM3
K L M
4S 5S

R2 KM2

KM1 KM2 KM3

R1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 68


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.5.2. DÉMARRAGE ROTORIQUE 3 TEMPS 2 SENS DE MARCHE

– Schéma de commande et de puissance


F1
L1
Q1 L1 L2 L3

F2
Q1

S0
KM1 KM2

KM1 KM2

S1 13 13 F2
KM1 S2 KM2
14 14 U V W
M
KA1 KM3 3PH
KM4
KM2 KM1
4S 5S K L M

R2 KM3
KM1 KM2 KA1 KM3 KM4

R1

IV.6. DÉMARRAGE D’UN MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASÉ TEMPORISÉ

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1

F2 Q1

S0

KM1
13
S1 KM1 14
F2

KM1
U V W
KM1 M
3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 69


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.6.1. DÉMARRAGE DIRECT – 1 SENS DE MARCHE TEMPORISÉ

– Schéma de commande et de puissance

F1 L1 L2 L3
L1

Q1
Q1
F2

S0 KM1

S1 K1 F2
KM1

U V W
K1 KM1 M
3PH

IV.6.2. DÉMARRAGE TEMPORISÉ DE DEUX POMPES

– Schéma de commande et de puissance

• 1er Version

F1
L1 L1 L2 L3

F2
Q1
F3

S0

KM1 KM1
13 67 13
S1 KM1 14 KM1 KM2 14
68
F2 F3

U V W U V W
KM1 KM2 M1 M2
3PH 3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 70


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• 2ème Version

– Schéma de commande et de puissance


F1 L1 L2 L3
L1
F2
F3 Q1

S0

KM1 KM1
13 67 13
S1 KM1 14 KM1 KM2 14
68
F2 F3
55
KM2 U V W
56 U V W
KM1 KM2 M1 M2
3PH 3PH

• 3ème Version

– Schéma de commande et de puissance

F1 KM2
L1 L1 L2 L3

F2
Q1
F3

S0

KM1 KM1
13 67 13
S1 KM1 14 KM1 KM2 14
68
F2 F3

U V W U V W
KM1 KM2 M1 M2
3PH 3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 71


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.6.3. SIGNALISATION POUR DÉRANGEMENT

– Schéma de commande et de puissance

- Version 1

F1
L1

95 97 95 97 53 13 53 13 23 23
KM1 KA1 KM2 KA2 KA1 KA2
F2 F3 96
96 98 98 54 14 54 14 24 24
S0 S2

S1 13 S3 13
KM1 KM2
14 14

21 13
S4 KA3
KA3 22 14

Klaxon

KM1 KA1 KM2 KA2 KA3


H1 H2 H3 H4

L1 L2 L3

Q1

KM1 KM2

F2 F3

U V W U V W
M1 M2
3PH 3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 72


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

– Version 2

F1
L1

95 97 95 97 21 43 43
KA1 KA2
F2 F3 96 KA4
96 98 98 22 44 44
S0 S2

S1 13 S3 13
KM1 KM2 13
14 14 KA2
53 53
KM1 14 KM2
13
54 KA1 54
14 13
21 S4 KA3
KA3 14
22

Klaxon
KM1 KA1 KM2 KA2 KA3 KA4
H1 H2

L1 L2 L3

Q1

KM1 KM2

F2 F3

U V W U V W
M1 M2
3PH 3PH

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 73


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

IV.7. DÉMARRAGE DU MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASÉ DOUBLE VITESSE

– Schéma de commande et de puissance

• Variante 1 : - Le passage d’une vitesse à l’autre doit être accompagné par


passage par l’arrêt

F1 L1 L2 L3
L1
Q1
Q1
F2

F3

S0

13 13 F3 F2
S1 S2
KM1 KM3
14 14 KM2

KM3 KM1
KM1
KM2

KM3 KM2
W2 W1
PV GV GV V2 M V1
U2 3PH U1

KM1 KM2 KM3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 74


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Variante 2 : - Le changement de vitesse se fait directement sans passer par la


position d’arrêt.

F1 L1 L2 L3
L1

Q1
Q1
F2

F3

S0

F3 F2
S1
KM1
KM2

13 KM3 KM1
KM3
S2
14

KM1
KM2
KM2
KM3

PV GV GV W2 W1
V2 M V1
U2 3PH U1
KM1 KM2 KM3

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 75


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Module 06:
MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TRAVAUX PRATIQUES

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 76


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 1 : Simple allumage et double allumage

I.1. Objectif(s) visé(s)/


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

I.2. Durée du TP:


2 heures.

I.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Interrupteur simple et double allumage
- Disjoncteurs divisionnaires
- Luminaires

I.4. Description du TP :

But : Commander d'un seul endroit : l'allumage ou l'extinction d'un ou plusieurs


foyers lumineux, respectivement commander l'allumage ou l'extinction d'un ou
deux points lumineux d'un seul endroit.

Schémas de principe :

Figure 1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 77


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Figure 2

I.5. Déroulement du TP
Réaliser les circuits d’éclairage représentés sur les figures 1 et 2 ou des
schémas équivalents présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 78


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 2 : Circuit va et vient

II.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

II.2. Durée du TP:


3 heures.

II.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Interrupteur va-et-vient
- Disjoncteurs divisionnaires
- Luminaires

II.4. Description du TP :

But : Il commande l’allumage et l’extinction de point(s) lumineux de deux


endroits différents.

Schéma de principe :

Figure 1

II.5. Déroulement du TP
Réaliser le circuit d’éclairage représenté sur la figure 1 ou des schémas
équivalents présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 79


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 3 : Le télérupteur

III.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

III.2. Durée du TP:


3 heures.

III.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boutons poussoirs
- Disjoncteurs divisionnaires
- Télérupteurs
- Luminaires

III.4. Description du TP :

But: On installe un télérupteur lorsque l’on dispose d’au moins de trois points
d’allumage pour l’allumage de points lumineux. Exemple : dans un couloir.
05820

Schéma de principe :

Figure 1

III.5. Déroulement du TP
Réaliser le circuit d’éclairage représenté sur la figure 1 ou des schémas
équivalents présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 80


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 4 : La minuterie

IV.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

IV.2. Durée du TP:


3 heures.

IV.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boutons poussoirs
- Disjoncteurs divisionnaires
- Minuterie
- Luminaires

IV.4. Description du TP :

But: On installe une minuterie lorsque l’on désire une extinction automatique
d’un ou de plusieurs points lumineux.

Schéma de principe :

• Montage avec effet

Figure 1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 81


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

• Montage sans effet

Figure 2

IV.5. Déroulement du TP
Réaliser les circuits d’éclairage représentés sur les figures 1 et 2 ou des
schémas équivalents présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 82


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 5 : Réalisation d’un schéma de commande marche arrêt

V.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

V.2. Durée du TP:


2 heures.

V.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boite à boutons marche-arrêt
- Contacteur

V.4. Description du TP :

But : La commande marche-arrêt d’un élément de puissance par


l’intermédiaire d’un contacteur.

Schéma de principe :

Figure 1

V.5. Déroulement du TP
Réaliser le schéma représenté sur la figure 1 ou des schémas équivalents
présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 83


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 6 : Démarrage semi-automatique d’un moteur asynchrone

VI.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

VI.2. Durée du TP:


2 heures.

VI.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Condensateur de démarrage

VI.4. Description du TP :

But : Réaliser la mise en marche d’un moteur asynchrone a condensateur de


démarrage selon le schéma d’alimentation semi-automatique.

Schéma de principe :

Figure 1

VI.5. Déroulement du TP
Réaliser le schéma représenté sur la figure 1 ou des schémas équivalents
présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 84


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 7 : Démarrage direct d’un moteur asynchrone triphasé

VII.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

VII.2. Durée du TP:


2 heures.

VII.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boite à boutons marche-arrêt
- Contacteur
- Relais thermique
- Moteur asynchrone triphasé

VII.4. Description du TP :

But : Réaliser la mise en marche d’un moteur asynchrone triphasé selon le


schéma d’alimentation.

Schéma de principe :

Figure 1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 85


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

VII.5. Déroulement du TP
Réaliser le schéma représenté sur la figure 1 ou des schémas équivalents
présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 86


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 8 : Démarrage statorique à résistances d’un moteur asynchrone triphasé

VIII.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

VIII.2. Durée du TP:


3 heures.

VIII.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boite à boutons marche-arrêt
- Contacteur
- Bloc auxiliaire temporisé
- Relais thermique
- Moteur asynchrone triphasé
- Résistances statoriques

VIII.4. Description du TP :
But : Réaliser la mise en marche d’un moteur asynchrone triphasé selon le
schéma d’alimentation.
Schéma de principe :

Figure 1

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 87


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

VIII.5. Déroulement du TP
Réaliser le schéma représenté sur la figure 1 ou des schémas équivalents
présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 88


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 9 : Démarrage étoile-triangle d’un moteur asynchrone triphasé

IX.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

IX.2. Durée du TP:


3 heures.

IX.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boite à boutons marche-arrêt
- 3 Contacteurs
- Bloc auxiliaire temporisé
- Relais thermique
- Moteur asynchrone triphasé

IX.4. Description du TP :
But : Réaliser la mise en marche d’un moteur asynchrone triphasé le schéma
d’alimentation.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 89


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Schéma de principe :

Figure 1

IX.5. Déroulement du TP
Réaliser le schéma représenté sur la figure 1 ou des schémas équivalents
présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 90


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

TP 10 : Démarrage d’un moteur asynchrone triphasé de type DAHLANDER

X.1. Objectif(s) visé(s) :


Les stagiaires devront être capables de réaliser le câblage conformément au
schéma donne.

X.2. Durée du TP :
3 heures.

X.3. Matériel (Équipement et matière d’œuvre) par équipe :


- Outillage
- Accessoires de fixation
- Conducteurs
- Boite à trois boutons
- 3 Contacteurs
- Relais thermique
- Moteur asynchrone triphasé de type DAHLANDER

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 91


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

X.4. Description du TP :
But : Réaliser la mise en marche d’un moteur asynchrone triphasé selon le
schéma d’alimentation.
Schéma de principe :

Figure 1

X.5. Déroulement du TP
Réaliser le schéma représenté sur la figure 1 ou des schémas équivalents
présentés par le formateur.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 92


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

Module 06:
MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

EVALUATION DE FIN DE MODULE

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 93


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

OFPPT
EFP

MODULE 6 – MONTAGE DE CIRCUITS ELECTRIQUES

FICHE DE TRAVAIL
Stagiaire Code :

Formateur :

Durée : 2 heures
(A titre d’exemple !)

Une machine est équipée d’un moteur asynchrone triphasé à cage.


Ce moteur peut être commandé en utilisant un commutateur référence 6 de la
manière suivante :
- Soit par un discontacteur d’un seul endroit avec deux boutons : marche et arrêt ;
- Soit utilisant une minuterie et deux boutons de marche. L’arrêt se fait
automatiquement par minuterie.

Travail demandé :

1) Tracer le circuit de commande, le circuit de puissance et le circuit de


signalisation.
2) Dresser la liste de la matière d’ouvre et de l’outillage nécessaire pour la
réalisation de l’installation.
3) Réaliser le montage sur panneau en bois ou platine perforée.
4) Votre examinateur crée une panne dans un montage :
a) Identifier la panne ;
b) Présenter la méthode utilisée ;
c) Donner le matériel et outillage utilisés ;
d) Prendre les mesures de sécurité pendant le dépannage ;
e) Apporter le correctif nécessaire au montage.

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 94


Résumé de Théorie et Guide de travaux pratique N° 06 - MONTAGE DE CIRCUITS ÉLECTRIQUES

O.F.P.P.T.
E.F.P.

Filière : Réparation d’équipements électroménagers


Niveau : Qualification Epreuve de fin de module

FICHE D’EVALUATION

Stagiaire : ……………………………………………………. Code :

N° Description Barème Note

1) Traçage du circuit de commande 10


2) Traçage du circuit de puissance 05
3) Liste de matériel et outillage 05
4) Traçage du parcours de canalisation 05
5) Travail du goulotte 05
6) Fixation des appareils 05
7) Verticalité et horizontalité 05
8) Raccordement des conducteurs aux appareils 05
9) Fonctionnement du circuit de commande 20
10) Fonctionnement du circuit de puissance 15
11) Fonctionnement du circuit de signalisation 05
12) Réglage du relais thermique 02
13) Dépannage :

- Méthode employée pour dépanner 03


- Utilisation du matériel et outillage 03
- Détermination des causes 03
- Mise en état de fonctionnement 02
- Présentation prises au moment de 02
dépannage
TOTAL 100

OFPPT / DRIF/CDC Génie Electrique 95